Licence 2. Dr. SOROKOBY MATHUNAISE. Un Cours Conforme Au Programme Des Exercices Pour S entraîner Des Travaux Pratiques Commentés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Licence 2. Dr. SOROKOBY MATHUNAISE. Un Cours Conforme Au Programme Des Exercices Pour S entraîner Des Travaux Pratiques Commentés"

Transcription

1 Licence 2 Toute Reproduction Sans Autorisation Est Strictement Interdite Dr. SOROKOBY MATHUNAISE Un Cours Conforme Au Programme Des Exercices Pour S entraîner Des Travaux Pratiques Commentés

2 CONTENU CHAPITRE I : GENERALITES Introduction générale I.1. Quelques définitions I.2. Concept de base de la métallogénie I.4. Classification des substances minérales Travaux dirigés-exercices-travaux pratiques CHAPITRE II : PRINCIPE DE LA GITOLOGIE Introduction II.1. Les agents minéralisateurs II.2. Les mécanismes de mise en place de la minéralisation II.2.1. Le conditionnement ou préparation du terrain II.2.2. Les Facteurs de contrôle physique II.2.3. Les facteurs de contrôle chimique II.2.4. Les facteurs de contrôle biochimique Travaux dirigés-exercices-travaux pratiques CHAPITRE III : TYPOLOGIE DES GISEMENTS Introduction III.1. Les critères de classification des gisements III.2. Exemple de classification des gisements III. 3. Les différents types de gisements Travaux dirigés-exercices-travaux pratiques CHAPITRE IV : LES GISEMENTS A FILIATION MAGMATIQUE Introduction IV.1. Les gisements associés aux roches mafiques et ultramafiques IV.2. Les gisements associés aux roches felsiques Travaux dirigés-exercices-travaux pratiques CHAPITRE V : LES GISEMENTS LIES AUX ROCHES EXOGENES V.1. LES GISEMENTS LIES AUX SEDIMENTS V.2. LES GISEMENTS LIES AUX ROCHES SEDIMENTAIRES Travaux dirigés-exercices-travaux pratiques

3 CHAPITRE I : GENERALITES Introduction générale Au cours de la genèse des formations géologiques, la dispersion minéralogique s est faite de façon inégale. Ainsi donc, certains endroits de l écorce terrestre renferment une concentration anormale de certains éléments chimiques par rapport à la norme (Clarke). Cette concentration anormale d éléments chimiques constitue les ressources minérales qui représentent un domaine économique important. En effet, elles composent les matières premières des industries métallurgiques et chimiques indispensables au développement de l humanité. Exemple : l exploration de l or ou le fer a souvent été un des moteurs de l expansion économique des pays développés. La diversification des besoins en matières premières minérales s est fait sentir tout au cours du XX ème siècle. Ces ressources minérales sont donc l objet des études métallogéniques ou gîtologiques en vue de les décrire et les interpréter afin de les rentabiliser (les rendre utiles à l homme). Des méthodes géochimiques, géophysiques et géologiques sont envisagées pour rechercher et découvrir ces matières minérales ou gisements enfouis de l écorce terrestre. Dans notre étude, il s agit de chercher à connaître la formation ou la genèse des gisements, les différents types de substances minérales, la typologie des gisements et les formations géologiques qui les renferment. I.1. Quelques définitions I.1.1. La métallogénie La métallogénie est à la fois une science fondamentale et une science appliquée. C est la science des gisements métallifères basés sur l analyse des paragenèses minérales, sur leur succession et leurs évolutions chronologiques, en liaison avec l histoire géologique des secteurs où sont situés ces gisements. Il s agit de la distribution spatiale et temporelle des gîtes minéraux. Il s y ajoute pour le praticien, l estimation de leurs intérêts économiques. Elle vise à décrire et à comprendre les gîtes métallifères et à fournir à l explorateur minier des guides de prospection. I.1.2. La gîtologie C est l étude des gîtes donc des gisements. C est l étude descriptive et l interprétation des concentrations naturelles des métaux ou d autres substances non métallifères. Elle prend en 1 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

4 compte, la genèse et la typologie, des gisements. Il s agit en réalités de l étude des éléments chimiques dans leur groupement minéraux et particulièrement leur concentration anormale dans l écorce terrestre. I.1.3. Le gîte Un gîte est une concentration anormale (anomalie) d un élément chimique donné dans une formation rocheuse. La gîtologie est la science de l étude des anomalies des éléments chimiques par rapport à l écorce terrestre. I.1.4. Le gisement I.1.5. Le minerai I.1.6. Le minéral I.1.7. La roche I.1.8. La gangue I.1.9. Le Clarke I La teneur I Le Clarke de concentration I La teneur de coupure I Stratabound I Stratiforme I.2. Concept de base de la métallogénie I.2.1. Notion d époque métallogénique I.2.2. Notion de province métallogénique I.2.3. Provinces métalliques 2 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

5 I.2.3. Provinces métalliques Domaine géologique caractérisé par un métal ou un assemblage métallique. I.3. Historique L origine des concentrations de minéraux ou de métaux natifs d où les anciens avaient appris à extraire des métaux est demeurée longtemps du domaine de la philosophie et de la magie. Le premier traité scientifique sur les substances minérales fut l œuvre de Georgius Agricola. Agricola fut le premier à tenter la classification des minéralisations en fonction de la nature in situ ou bien transportée, alluviale des minéraux. Les minéralisations in situ furent ensuite classifiées selon leurs formes : filons, lits, stockwerks, etc. Agricola fut aussi le premier à reconnaitre que les filons se trouvent dans des fractures plus jeunes que la roche qui les contient. Il spécula que les filons se forment lorsque les solutions circulent dans ces fractures. Descartes dans Principia Philosophae (1644) envisage des exhalations des profondeurs. NB : les inclusions fluides (Roeder). En définitive, nous retenons que la métallogénie est certes jeune mais elle a su puiser de ses divergences, véritables démarches participatives pour donner un contenu scientifique aux notions de métallogénie et de provinces métallogéniques. Figure 1: La métallogénie au cœur des sciences de la terre (Routhier, 1980). 3 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

6 I.4.1. Les minéraux silicatés I.4.2. Les minéraux non silicatés a) - Les éléments natifs b) - Les oxydes et hydroxydes c) - Les sulfures et les sulfosels d) - Sulfates, chromates, molybdates et tungstates e) - Les halogénures f) - Les Carbonates, nitrates et borates g) - Les Phosphates, arséniates et vanadates I.4.3. Les Sels d acides organiques, hydrocarbures et résines 4 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

7 EXERCICE 1 L analyse au laboratoire d un élément chimique prospecté dans l écorce terrestre a donné les résultats suivants : - Les teneurs relatives sont comprises entre 9.5g/t et 16.5g/t. - L analyse densimétrique permet de déterminer une valeur exacte de teneur égale à 15.4 g/t. - On suppose qu une mine est exploitable pour des teneurs supérieures à 13.5 g/t. 1. Calculer après 2. EXERCICE 2 (des dizaines d exercices et de travaux dirigés accompagnent ce chapitre) 5 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

8 Introduction COURS & EXERCICES METALLOGENIE CHAPITRE II : PRINCIPE DE LA GITOLOGIE Le principe de base de la gîtologie est la connaissance des causes et des processus de mise en place de la minéralisation. La minéralisation est la concentration locale d une substance minérale (métallique ou non) locale d une substance minérale donnée dans une roche. Il existe quatre processus de la minéralisation : magmatique, hydrothermal, métamorphique et exogène. On distingue deux types de minéralisation : II.1. Les agents minéralisateurs On appelle agents minéralisateurs tout corps ou toutes substances qui favorisent la mise en place ou le processus de minéralisations. Ce sont : l eau, les volatiles, les bactéries II.1.1. L eau II.2. Les mécanismes de mise en place de la minéralisation La formation d un minerai dépend de la perméabilité, de la fragilité et du chimisme de la roche. Elle nécessite une étape préliminaire qui est la préparation ou conditionnement du II.2.1. Le conditionnement ou préparation du terrain On appelle préparation du terrain, toute modification du terrain tendant à le rendre plus II.2.2. Les Facteurs de contrôle physique Il existe deux facteurs de contrôle physique : primaire et secondaire. II.2.3. Les facteurs de contrôle chimique 6 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

9 II.2.4. Les facteurs de contrôle biochimique POUR VOIR LES AUTRES CHAPITRES DU LIVRE, ACHETER LE VITE! 7 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

10 01 Tchiééé, c est quel TD ça? C est trop difficile Ah ça, je dois avoir un livre pour mieux comprendre le cours, afin de mieux affronter mes exercices. Facile, moi je peux t aider. Il te suffit seulement de suivre La procédure que je t offre ci-dessous et tu as ton Livre! 02 Mais où puis-je trouver ce livre? Comment faire pour l avoir? 03 PROCEDURE 1- Appel vite au / ou écris à pour prendre tous les renseignements ; 2- Fais la commande en donnant toutes tes adresses : Oui pour faciliter l échange! 3-4- Reçois ton livre 8 Dr. SOROKOBY MATHUNAISE

Gîtologie et métallogénie GLG-10351

Gîtologie et métallogénie GLG-10351 Gîtologie et métallogénie GLG-10351 Manuel de cours (2006) Georges Beaudoin, géo., Ph.D. Table des matières TABLE DES MATIÈRES...2 CHAPITRE 1 : INTRODUCTION...5 1.1 HISTORIQUE...5 1.2 DÉFINITIONS...6 1.3

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée Hubert Bril, Université de Limoges 1 SOMMAIRE Deuxième partie. La Terre anthropisée I. Les matières premières minérales : ressources minières,

Plus en détail

région de Belleterre, Abitibi Témiscamingue, Québec»

région de Belleterre, Abitibi Témiscamingue, Québec» «et genèse des minéralisations aurifères de la région de Belleterre, Abitibi Témiscamingue, Québec» Mahamed Koïta 1*, Marc Richer-Laflèche 1, and Lyal Harris 1 1 Institut National de la recherche Scientifique

Plus en détail

Stratégie et outils de Variscan Mines. Jack Testard Président de Variscan Mines

Stratégie et outils de Variscan Mines. Jack Testard Président de Variscan Mines Stratégie et outils de Variscan Mines Jack Testard Président de Variscan Mines VARVARISCAN MINESISCAN «Junior» française d exploration MINES minière basée à Orléans Créée en décembre 2010 avec des capitaux

Plus en détail

Opportunités et défis pour l exploration des métaux de base Nickel et Cuivre en Afrique de l ouest

Opportunités et défis pour l exploration des métaux de base Nickel et Cuivre en Afrique de l ouest SAMAO 2016 Ouagadougou, Burkina Faso Septembre 22-24 th 2016 Opportunités et défis pour l exploration des métaux de base Nickel et Cuivre en Afrique de l ouest John Simmonds, Danielle Giovenazzo, Morou

Plus en détail

Jérémie Melleton

Jérémie Melleton Prospection hydrogéochimique Exemples d application aux minéralisations aurifères sous couverture et aux minéralisations périgranitiques (Sn, W, Li, Ta, Nb, Be ) Jérémie Melleton j.melleton@brgm.fr avec

Plus en détail

Table municipalité entreprise Niobec, le niobium et le projet d expansion. 7 décembre 2011

Table municipalité entreprise Niobec, le niobium et le projet d expansion. 7 décembre 2011 Table municipalité entreprise Niobec, le niobium et le projet d expansion 7 décembre 2011 Agenda de la rencontre 1 Niobec 2 Le niobium 3 Le projet d expansion 2 IAMGOLD : Une société-mère responsable 1

Plus en détail

Les ressources minérales des Pyrénées: un potentiel à valoriser

Les ressources minérales des Pyrénées: un potentiel à valoriser Les ressources minérales des Pyrénées: un potentiel à valoriser Guillaume Vic, BRGM/DGR/MIN Ecole thématique du CNRS - ressources minérales Plan de la présentation > Introduction Rappels sur l Inventaire

Plus en détail

Matériaux minéraux : Les roches

Matériaux minéraux : Les roches Identifier et choisir les matériaux utilisés dans les constructions paysagères. CCF en décembre 2010 (coef 1,5) D43 : 5.2- Etablissement d'un devis D44 : 4.1- Identifier et choisir les matériaux D44 :

Plus en détail

Modification des propriétés physico- atmosphériques.

Modification des propriétés physico- atmosphériques. L ALTÉRATION DÉFINITION Modification des propriétés physico- chimiques des minéraux et donc des roches par les agents atmosphériques. MINÉRAL Substance (généralement) inorganique Naturel ou synthétisé

Plus en détail

Orientation géochimie, pétrologie et gîtes métallifères

Orientation géochimie, pétrologie et gîtes métallifères PLAN D ETUDES MAITRISE UNIVERSITAIRE EN GEOLOGIE Orientation géochimie, pétrologie et gîtes métallifères L'orientation géochimie, pétrologie et gîtes métallifères recouvre un large spectre des sciences

Plus en détail

Guide pour la prospection des minéraux industriels au Québec

Guide pour la prospection des minéraux industriels au Québec Guide pour la prospection des minéraux industriels au Québec Henri-Louis Jacob PRO 2000-07 2000 1 PRO 2000-07 : Guide pour la prospection des minéraux industriels au Québec Henri-Louis Jacob INTRODUCTION

Plus en détail

Structure et dynamique de la Terre

Structure et dynamique de la Terre Structure et dynamique de la Terre Introduction -Notions sur les matériaux et le temps en géologie Structure Interne: Approche géophysique - Modéle de Terre sismologique - Tomographie sismique: Image de

Plus en détail

Minerai de Fer Dernière mise à jour :

Minerai de Fer Dernière mise à jour : Minerai de Fer Dernière mise à jour : 21-11-2007 Hématite, Magnetite & Autres Le fer est un élément métallique et compose environ 5% de la croûte terrestre. A l état pur, c est un métal généralement de

Plus en détail

Programme détaillé du module Géologie 1

Programme détaillé du module Géologie 1 Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Institut d'architecture et des Sciences de la Terre Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Licence Géosciences

Plus en détail

Le rôle du géologue au cœur d une étude de faisabilité

Le rôle du géologue au cœur d une étude de faisabilité Le rôle du géologue au cœur d une étude de faisabilité 15 e Forum Technologique Consorem Divex 23 mai 2017 à Val d Or Guilhem Servelle, géo. Plan de la présentation Ultime étape avant l opération La pertinence

Plus en détail

V. Les roches. Les roches magmatiques

V. Les roches. Les roches magmatiques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif 1 Institut d'architecture et des Sciences de la Terre Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Licence Géosciences

Plus en détail

R O Y A U M E D U M A R O C

R O Y A U M E D U M A R O C R O Y A U M E D U M A R O C GITES DE MANGANESE DES PAYS DES HORST (Provinces de Taourirt et Oujda, Maroc) POINTS CLES Octobre 2016 - Vaste extension du Trias encaissant des minéralisations du manganèse

Plus en détail

Pétrographie et minéralogie. TP6 roches sédimentaires TP7 roches magmatiques TP8 roches métamorphiques

Pétrographie et minéralogie. TP6 roches sédimentaires TP7 roches magmatiques TP8 roches métamorphiques Pétrographie et minéralogie TP6 roches sédimentaires TP7 roches magmatiques TP8 roches métamorphiques But: description, classification et identification macroscopique TP6 roches sédimentaires http://objectif-terre.unil.ch/

Plus en détail

Master en géologie, orientation Géochimie, pétrologie et gîtes métallifères

Master en géologie, orientation Géochimie, pétrologie et gîtes métallifères Master en géologie, orientation Géochimie, pétrologie et gîtes métallifères Plans d études Horaires Ecole Lémanique des Sciences de la Terre et de l Environnement 005/006 FACULTE DES SCIENS - Master en

Plus en détail

axe 4 Exploration et connaissance des grands fonds océaniques

axe 4 Exploration et connaissance des grands fonds océaniques axe 4 Exploration et connaissance des grands fonds océaniques Projet 1 Mise en place de méthodes d analyse des isotopes stables des métaux et métalloïdes par spectrométrie de masse. Système de séparation

Plus en détail

EXPLOR RECOUPE PLUSIEURS ZONES DE CUIVRE TENEURS JUSQU À 2,36 % CU SUR 11,5 MÈTRES SUR LA PROPRIÉTÉ DE CUIVRE CHESTER

EXPLOR RECOUPE PLUSIEURS ZONES DE CUIVRE TENEURS JUSQU À 2,36 % CU SUR 11,5 MÈTRES SUR LA PROPRIÉTÉ DE CUIVRE CHESTER 15, rue Gamble Est, bureau 204 - Rouyn-Noranda (Québec) Canada J9X 3B6 Inscription (TSXV = EXS) (OTCQB = EXSFF) (FSE et BE = E1H1) EXPLOR RECOUPE PLUSIEURS ZONES DE CUIVRE TENEURS JUSQU À 2,36 % CU SUR

Plus en détail

Compréhension des interactions eau-roche dans les systèmes hydrothermaux Apport de la modélisation géochimique

Compréhension des interactions eau-roche dans les systèmes hydrothermaux Apport de la modélisation géochimique Compréhension des interactions eau-roche dans les systèmes hydrothermaux Apport de la modélisation géochimique Cas de Middle Valley, Juan de Fuca Ridge Cédric ROOSZ Encadrement : CHARPENTIER Delphine,

Plus en détail

Programme de Variscan Mines

Programme de Variscan Mines Programme de Variscan Mines Programmation 2011 2012 (suite) Travaux de métallogénie et génération de potentiels projets miniers en France Négociation d accords de partenariats avec les majeures françaises

Plus en détail

MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT

MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Les objectifs de la mention

Plus en détail

MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT

MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT MASTER SCIENCES DE LA TERRE ET DES PLANETES, ENVIRONNEMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Objectifs Les objectifs de la mention

Plus en détail

Opportunité pour les sulfures massifs volcanogènes riches en Ag

Opportunité pour les sulfures massifs volcanogènes riches en Ag Projet 2012-08 Opportunité pour les sulfures massifs volcanogènes riches en Ag 11 novembre 2013, Québec Lucie Mathieu, Ph.D. 1 Origine du projet À l origine du projet Certains VMS concentrent les métaux

Plus en détail

République Démocratique du Congo TERE DES MINE

République Démocratique du Congo TERE DES MINE République Démocratique du Congo MINIST TERE DES MINE ES ACTUALISATION DES CONNAISSANCES GEOLOGIQUES ET MINIERES DES ZONES DE RECHERCHES GEOLOGIQUES DES BLOCS DANS LA PROVINCE DU KATANGA DISTRICT DE TANGANYIKA

Plus en détail

R O Y A U M E D U M A R O C

R O Y A U M E D U M A R O C R O Y A U M E D U M A R O C LES PROSPECTS D URANIUM DANS LES PROVINCES DU SUD POINTS CLES Octobre 2016 - Présence d infrastructures géophysique et géochimique importante pour la recherche de l uranium

Plus en détail

EXPOSITION SPLENDEURS MINERALES

EXPOSITION SPLENDEURS MINERALES EXPOSITION SPLENDEURS MINERALES ŒUVRES DE COLLECTION, PRODUIT DU QUOTIDIEN À MONTBELIARD DU 5 MARS AU 9 OCTOBRE 2016 MUSÉE D ART ET D HISTOIRE HÔTEL BEURNIER-ROSSEL Contact presse : Claude Trouttet Tél.

Plus en détail

Le potentiel en chrome de la Mauritanie

Le potentiel en chrome de la Mauritanie Le potentiel en chrome de la Mauritanie (OMRG) Plan de l exposé I- INTRODUCTION II- LE CHROME EN MAURITANIE La Dorsale Reguibat La chaîne des Mauritanides III- STRATEGIE POUR L EXPLORATION DU CHROME IV-

Plus en détail

Géochimie de l explorationl M. EL GADARRI ONHYM

Géochimie de l explorationl M. EL GADARRI ONHYM Géochimie de l explorationl minière Définitions Géochimie : Science -> étude de l abondance, la distribution et la redistribution des éléments chimiques dans : la lithosphère (croûte et manteau terrestres)

Plus en détail

Le Tungstène Salau La Favière Salau

Le Tungstène Salau La Favière Salau Le Tungstène Les principales caractéristiques du métal sont sa haute température de fusion (3 410 C), sa densité élevée et sa forte dureté. Son utilisation traditionnelle dans l industrie mécanique est

Plus en détail

La compréhension des différents modes d exploitation minière et les enjeux qui y sont associés. par Eric Tremblay 19 mars 2010

La compréhension des différents modes d exploitation minière et les enjeux qui y sont associés. par Eric Tremblay 19 mars 2010 La compréhension des différents modes d exploitation minière et les enjeux qui y sont associés par Eric Tremblay 19 mars 2010 Aménagement d une mine Nous voilà à la deuxième étape du cycle minier Déterminer

Plus en détail

Stratégie d Exploration minière en France au 21 e siècle. Septembre 2014

Stratégie d Exploration minière en France au 21 e siècle. Septembre 2014 Stratégie d Exploration minière en France au 21 e siècle Septembre 2014 Variscan Mines «Junior» française d exploration minière basée à Orléans Créée en décembre 2010 - capitaux australiens Personnel français

Plus en détail

LICENCE SCIENCES DE LA TERRE

LICENCE SCIENCES DE LA TERRE COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE SCIENCES DE LA TERRE OBJECTIFS DE LA FORMATION Le but de la Mention Sciences de la Terre (anciennement Sciences de la Terre et de l Environnement) est de fournir

Plus en détail

Classification des roches et des minéraux. Chapitre 1

Classification des roches et des minéraux. Chapitre 1 Classification des roches et des minéraux Chapitre 1 Qu est ce qu un minéral? Un minéral est une substance inorganique solide qui se présente sous forme de cristal ou solide cristallin. Cristaux de quartz

Plus en détail

L exploitation minière : un modèle générateur d impacts

L exploitation minière : un modèle générateur d impacts Palais du Luxembourg, 19 juin 2015 Colloque «Germinal 2.0 : Et si la France redevenait une nation minière?» L exploitation minière : un modèle générateur d impacts Des sources de pollution aux impacts

Plus en détail

CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC)

CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC) CE DOCUMENT EST DESTINÉ AUX ETUDIANTS DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE RABAT (MAROC) LE CONTENU DE CE DOCUMENT EST COMMENTÉ DANS LE DETAIL PENDANT LES SEANCES DE COURS POUR TOUT AUTRE USAGE IL CONVIENT DE

Plus en détail

Enjeux du développement minéral au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Enjeux du développement minéral au Saguenay-Lac-Saint-Jean Enjeux du développement minéral au Saguenay-Lac-Saint-Jean Forum minier régional Jeudi 20 mars 2014 Réal Daigneault Directeur CERM-UQAC Coordonnateur CONSOREM 1 Plan de la présentation L industrie minière

Plus en détail

Epreuve de moyenne durée n 3 (Corrigé)

Epreuve de moyenne durée n 3 (Corrigé) Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Ecole Nationale Polytechnique Département : Génie Minier Cristallographie-Minéralogie (3 ème année) Epreuve de moyenne durée n 3 (Corrigé)

Plus en détail

I. Introduction à la Pétrographie

I. Introduction à la Pétrographie Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Institut d Architecture et des Sciences de la Terre Département des Sciences de la Terre Cours de Pétrographie Endogène. 2 ème année LMD Géosciences

Plus en détail

Almaden La plus grande mine de mercure du monde

Almaden La plus grande mine de mercure du monde Almaden La plus grande mine de mercure du monde Province de Ciudad Real - Communauté autonome Castille La Manche Almaden, qui signifie en arabe la «mine» présente un vaste parc minier qui exploite les

Plus en détail

Les Roches et Minéraux.

Les Roches et Minéraux. Les Roches et Minéraux. Introduction La presque totalité de notre planète est constituée de roches et de minéraux (la montagne, le fond des mers, la terre, l eau, le sable ). Il en existe de nombreuses

Plus en détail

Cartographie géologique pour le développement minier en Afrique de l Ouest

Cartographie géologique pour le développement minier en Afrique de l Ouest CARTOGRAPHIE GÉOLOGIQUE 1 AUTEURS Cartographie géologique pour le développement minier en Afrique de l Ouest La cartographie géologique constitue la base de la connaissance du sous-sol d un pays. C est

Plus en détail

Classification géochimique des minéraux BOUR Ivan

Classification géochimique des minéraux BOUR Ivan TP Cristallographie et minéralogie UFR Sci. Terre, Orsay Classification géochimique des minéraux BOUR Ivan Affinité des éléments Eléments sidérophiles Sidérophiles réfractaires : Mo, Ru, Rh, W, Re, Os,

Plus en détail

BOUR Ivan CFA-UNICEM

BOUR Ivan CFA-UNICEM BOUR Ivan CFA-UNICEM Toute roche est constituée d un ensemble d éléments unité Pour les roches magmatiques, l unité est le minéral : Milieu homogène et ordonné à l'échelle atomique et défini par une composition

Plus en détail

L EXPLOITATION DE L OR DANS LA REGION DE PERMA

L EXPLOITATION DE L OR DANS LA REGION DE PERMA L EXPLOITATION DE L OR DANS LA REGION DE PERMA CHAPITRE I : GENERALITES SUR LES MINES L'importance du secteur minier dans l'économie d'une nation n'est plus à démontrer. Quel est ce secteur de l'activité

Plus en détail

SOQUEM intercepte de hautes teneurs d argent et de zinc au projet B26

SOQUEM intercepte de hautes teneurs d argent et de zinc au projet B26 SOQUEM intercepte de hautes teneurs d argent et de zinc au projet B26 VAL-D OR, 3 octobre 2016. SOQUEM, une filiale de Ressources Québec, est heureuse d annoncer les résultats de la plus récente campagne

Plus en détail

RÉTENTION DES MÉTAUX EN DRAINAGE NEUTRE CONTAMINÉ

RÉTENTION DES MÉTAUX EN DRAINAGE NEUTRE CONTAMINÉ IMPORTANCE DE LA RÉTENTION DES MÉTAUX EN DRAINAGE NEUTRE CONTAMINÉ Benoît Plante, candidat au doctorat Dir. Benzaazoua, M., Co-dir. Bussière, B. Mai 2009 Plan de la présentation Contexte de l étude Objectifs

Plus en détail

Branches propédeutiques

Branches propédeutiques Extrait du plan d études pour les Branches propédeutiques et les Branches complémentaires offertes par la Faculté des sciences dans le cadre du Bachelor of Science ou d autres formations universitaires

Plus en détail

Monazite - alluvions du Tshogo (massif alcalin N. Burundi) Importance de l application des microanalyses en. métallogénie

Monazite - alluvions du Tshogo (massif alcalin N. Burundi) Importance de l application des microanalyses en. métallogénie Monazite - alluvions du Tshogo (massif alcalin N. Burundi) Importance de l application des microanalyses en métallogénie SOPHIE DECRÉE I N STITUT ROYA L DES S CIENCES N AT URELLES DE BELGIQUE Géochimie

Plus en détail

NOUVELLE DÉCOUVERTE DE ZINC ET DE CUIVRE À MATAGAMI

NOUVELLE DÉCOUVERTE DE ZINC ET DE CUIVRE À MATAGAMI Date : 19 janvier 2007 NOUVELLE DÉCOUVERTE DE ZINC ET DE CUIVRE À MATAGAMI Vancouver, C.-B., 19 janvier 2007 M. Harvey Keats, chef de la de (TSXV-DON), a le plaisir d annoncer qu une nouvelle découverte

Plus en détail

Un Peuple- Un But- Une Foi DIRECTION NATIONALE DE LA GEOLOGIE ET DES MINES

Un Peuple- Un But- Une Foi DIRECTION NATIONALE DE LA GEOLOGIE ET DES MINES 1 MINISTERE DES MINES REPUBLIQUE DU MALI ------------ ------------ Un Peuple- Un But- Une Foi DIRECTION NATIONALE DE ------------- LA GEOLOGIE ET DES MINES ----------- PROGRAMME DE CARTOGRAPHIE GEOLOGIQUE

Plus en détail

1. Composition chimique et minéralogique de la planète

1. Composition chimique et minéralogique de la planète 1. Composition chimique et minéralogique de la planète I/ La chimie de la Planète Terre II/ Compostion minéralogique de la Terre 2. La déformation des Géomatériaux I/ Introduction II/ Notions de contrainte

Plus en détail

MATERIAUX DE CONSTRUCTION EN RD CONGO (Répartition Géologique) Jean Félix MUPANDE Directeur Général Kinshasa Decembre 2016

MATERIAUX DE CONSTRUCTION EN RD CONGO (Répartition Géologique) Jean Félix MUPANDE Directeur Général Kinshasa Decembre 2016 MATERIAUX DE CONSTRUCTION EN RD CONGO (Répartition Géologique) Jean Félix MUPANDE Directeur Général Kinshasa Decembre 2016 PLAN DE L EXPOSE 1. TERMINOLOGIES 2. CLASSIFICATION SIMPLIFIEE 3. MARCHE MONDIAL

Plus en détail

LE SHALE D UTICA CONTEXTE GÉOLOGIQUE. Denis Lavoie Commission géologique du Canada CGC-Québec

LE SHALE D UTICA CONTEXTE GÉOLOGIQUE. Denis Lavoie Commission géologique du Canada CGC-Québec LE SHALE D UTICA CONTEXTE GÉOLOGIQUE Denis Lavoie Commission géologique du Canada CGC-Québec Plan de la présentation 1. Contexte régional Shale d Utica 2. Les données techniques de l Utica (MRNF) 3. Les

Plus en détail

e-mines Thomas POITRENAUD

e-mines Thomas POITRENAUD e-mines Thomas POITRENAUD 16 Juin 2016 Pourquoi rechercher le tungstène? 16 % 84 % Propriétés uniques et difficilement substituables Utilisé dans de nombreuses applications industrielles Production et

Plus en détail

La place de la géophysique dans l exploration minière Pierre Andrieux

La place de la géophysique dans l exploration minière Pierre Andrieux voulu présenter en quelques pages dans ce numéro une classification typologique des gîtes métallifères, pour permettre que soit mieux défini le problème posé au géophysicien d exploration. Elle est de

Plus en détail

Géophysique appl Stratig. séquentielle

Géophysique appl Stratig. séquentielle M1. Envi. Sédimentaire et Géoressources 2014-2015 SEMESTRE 01 Géophysique appl Stratig. séquentielle Dimanche Mr Medkour Mr Tlili Géophysique appl sédim. appliquée sédim. appliquée TP Lundi Mr Medkour

Plus en détail

CHAPITRE 9: LES MATERIAUX DE LA LITHOSPHERE

CHAPITRE 9: LES MATERIAUX DE LA LITHOSPHERE CHAPITRE 9: LES MATERIAUX DE LA LITHOSPHERE COURS GEOLOGIE GENERALE 1 ère Année Licence SNV/GAT N.B. : Ce cours est largement inspiré du cours dispensé au Département de Géologie et Génie Géologique de

Plus en détail

Minéralogie - Magmatisme

Minéralogie - Magmatisme - Magmatisme BOUR Ivan Laboratoire de géologie de Lyon Université Claude Bernard Lyon 1 CM Pétrographie 1. Pétrographie Minéralogie Magmatisme 2. Pétrographie Sédimentaire Métamorphisme «Science des roches,

Plus en détail

Outils géochimiques pour la fertilité des intrusions mafiques ultramafiques pour les EGP et le Ni-Cu

Outils géochimiques pour la fertilité des intrusions mafiques ultramafiques pour les EGP et le Ni-Cu Outils géochimiques pour la fertilité des intrusions mafiques ultramafiques pour les EGP et le Ni-Cu Hugues Longuépée et Vital Pearson Utilisation des outils et méthodes du Consorem Québec Exploration

Plus en détail

R O Y A U M E D U M A R O C

R O Y A U M E D U M A R O C R O Y A U M E D U M A R O C BLED JEMAA (Au, Pb, Zn, Ag) (Massif Hercynien Central, Maroc) CRITERES FAVORABLES : - Minéralisation localisée dans le voisinage d un accident régional (Faille des Smaâla) et

Plus en détail

Mini revue CALM asbl (Club des Amateurs Lorrains de Minéralogie) Page 1

Mini revue CALM asbl (Club des Amateurs Lorrains de Minéralogie)  Page 1 Editeur responsable : Gérald DEPLUS Pour le CALM asbl Siège social : 41 rue du Cloître, B-6700 ARLON Mini revue CALM asbl (Club des Amateurs Lorrains de Minéralogie) www.calm-arlon.be Page 1 QUI EST DONC

Plus en détail

Cartes géophysiques couleurs MEGATEM 32C05

Cartes géophysiques couleurs MEGATEM 32C05 Cartes géophysiques couleurs MEGATEM 32C05 Noranda Exploration Mines d Or Virginia DP 2008-06 Note sur le DP 2008-06 Introduction Les cartes couleurs présentées ici sont le résultat de l interprétation

Plus en détail

FOSSILES ET FOSSILISATION

FOSSILES ET FOSSILISATION FOSSILES ET FOSSILISATION I : Introduction Latin : fossilis «tiré de la Terre» Définition : Ce sont les restes ou traces d organismes qui ont été conservés dans les sédiments. Le degré de conservation

Plus en détail

Reconsidérations des systèmes métallogéniques de la Boutonnière de Bou Azzer-El Grâara (Anti-Atlas occidental). Maroc.

Reconsidérations des systèmes métallogéniques de la Boutonnière de Bou Azzer-El Grâara (Anti-Atlas occidental). Maroc. Reconsidérations des systèmes métallogéniques de la Boutonnière de Bou Azzer-El Grâara (Anti-Atlas occidental). Maroc. L. Maacha 1, M.Elghorfi 1, M. Zouhair 1, 0. Sadiqui 2. A. Soulaimani 3. 1 Managem,

Plus en détail

Géologie et géodynamique des hydrocarbures

Géologie et géodynamique des hydrocarbures Article : 009 Géologie et géodynamique des hydrocarbures MATHIEU Yves et PERRODON Alain 2014 Mai Niveau de lecture : Assez difficile Rubrique : Sources fossiles Mots clés : Géologie Hydrocarbures Réserves

Plus en détail

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile.

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. C. LEXIQUE Atome : constituant fondamental de la matière. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. Basalte* : Roche magmatique microlithique

Plus en détail

Exploration pétrolière et gazière: Charlevoix

Exploration pétrolière et gazière: Charlevoix Exploration pétrolière et gazière: Charlevoix Les Mines J.A.G. ltée Travaux d exploration 2008 et 2009 Projet Charlevoix - 39 258 hectares - 2 permis d exploration (gaz et pétrole) -Secteur Baie St-Paul

Plus en détail

Répondez aux questions suivantes (chaque réponse est notée 0,25 pt) :

Répondez aux questions suivantes (chaque réponse est notée 0,25 pt) : Nom et Prénom Note : 20/20 UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère année Module : Nature des

Plus en détail

2 PARCOURS. Sciences de la Terre. Géologie de l'environnement Magmas et Volcans. Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur

2 PARCOURS. Sciences de la Terre. Géologie de l'environnement Magmas et Volcans. Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Sciences de la Terre 2 PARCOURS Géologie de l'environnement Magmas et Volcans Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement Supérieur Durée des études : 3 ans Crédits ECTS : 180 Formation

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon

Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon Situation-problème : Une compagnie pétrolière, installée au Gabon, voudraient agrandir le champ pétrolifère (=

Plus en détail

FILIEREE GENIES GEOLOGIQUE, CIVIL ET MINIER OBJECTIFS ET DEBOUCHES DE LA FORMATION

FILIEREE GENIES GEOLOGIQUE, CIVIL ET MINIER OBJECTIFS ET DEBOUCHES DE LA FORMATION École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSMR) Bienvenue au Département des Sciences de la Terre FILIERE GENIES GEOLOGIQUE CIVIL ET MINIER (2GCM) FILIEREE GENIES GEOLOGIQUE, CIVIL ET MINIER OBJECTIFS

Plus en détail

Altération et Érosion

Altération et Érosion Altération et Érosion Interface entre climat et tectonique Par Lorraine Ruzié Introduction Définition de l altération: Ensemble des modifications chimiques et physiques qui affectent les sédiments et les

Plus en détail

Gîtologie et métallogénie GLG-10351

Gîtologie et métallogénie GLG-10351 Gîtologie et métallogénie GLG-10351 Manuel de cours (2006) Georges Beaudoin, géo., Ph.D. Table des matières TABLE DES MATIÈRES...2 CHAPITRE 1 : INTRODUCTION...5 1.1 HISTORIQUE...5 1.2 DÉFINITIONS...6 1.3

Plus en détail

LES TROIS FAMILLES DE ROCHES

LES TROIS FAMILLES DE ROCHES LES TROIS FAMILLES DE Cycle des roches SEDIMENTAIRES (Roches déposées) Transport Diagenèse METAMORPHIQUES (Roches transformées) MAGMA (Roches Fondues) SEDIMENTS Transport Cristallisation Fusion MAGMATIQUES

Plus en détail

La contamination métallique sur le bassin de la Loire, les aléas de la surveillance et les effets de l hydrologie

La contamination métallique sur le bassin de la Loire, les aléas de la surveillance et les effets de l hydrologie La contamination métallique sur le bassin de la Loire, les aléas de la surveillance et les effets de l hydrologie Xavier Bourrain Le fil conducteur Historique de la surveillance Mais que fait l agence?

Plus en détail

ivoiresvt.wordpress.com

ivoiresvt.wordpress.com CLASSE DE nd A I/ Les grands ensembles environnementaux 3 II/ Les grands ensembles environnementaux et la Octobre 4 production de matière organique 5 6 9 10 7 III/ Action de l'homme sur son environnement:

Plus en détail

SCIENCES DE LA TERRE SESSION 2000 Leçons de démonstration (GD)

SCIENCES DE LA TERRE SESSION 2000 Leçons de démonstration (GD) SCIENCES DE LA TERRE SESSION 2000 Leçons de démonstration (GD) Les minerais radioactifs. Energie solaire et climat. Le diapirisme. La sismicité historique de la France dans son cadre géologique. Géodynamique

Plus en détail

PROJET : TROILUS-SUD (1332) FICHE TECHNIQUE

PROJET : TROILUS-SUD (1332) FICHE TECHNIQUE PROPRIÉTAIRES : SOQUEM INC. GRANIZ MONDAL INC. PROJET : TROILUS-SUD (1332) FICHE TECHNIQUE CONVENTION D OPTION ET DE PARTICIPATION La propriété Troilus-Sud (1332) est un projet en coentreprise dont les

Plus en détail

Pétrole et gaz des Indiens du Canada - Liste d évaluation de l élimination des résidus de forage

Pétrole et gaz des Indiens du Canada - Liste d évaluation de l élimination des résidus de forage Pétrole et gaz des Indiens du Canada - Liste d évaluation de l élimination des résidus de forage Page 1 de 19 Pétrole et gaz des Indiens du Canada - Liste d évaluation de l élimination des résidus de forage

Plus en détail

Forum technologique du CONSOREM Exploration et Géosciences Abitibi 2007 Centre des congrès de Rouyn-Noranda, 19 septembre 2007

Forum technologique du CONSOREM Exploration et Géosciences Abitibi 2007 Centre des congrès de Rouyn-Noranda, 19 septembre 2007 Forum technologique du CONSOREM Exploration et Géosciences Abitibi 2007 Centre des congrès de Rouyn-Noranda, 19 septembre 2007 Méthodes de délimitation d anomalies géochimiques appliquées aux levés s régionaux

Plus en détail

Les skarns à magnétite: une synthèse Yannick Branquet (institut des Sciences de la Terre d Orléans/Géosciences Rennes)

Les skarns à magnétite: une synthèse Yannick Branquet (institut des Sciences de la Terre d Orléans/Géosciences Rennes) Les skarns à magnétite: une synthèse Yannick Branquet (institut des Sciences de la Terre d Orléans/Géosciences Rennes) Contribution s appuyant sur les travaux de Doctorat et Master ISTO de M. Ducoux, N.

Plus en détail

BILAN DU PROGRAMME DE FORAGE EN COURS SUR LE GISEMENT D OR KODIÉRAN (FABOULA, MALI)

BILAN DU PROGRAMME DE FORAGE EN COURS SUR LE GISEMENT D OR KODIÉRAN (FABOULA, MALI) Pour diffusion immédiate Communiqué de presse 10 juin 2016 BILAN DU PROGRAMME DE FORAGE EN COURS SUR LE GISEMENT D OR KODIÉRAN (FABOULA, MALI) Bamako, Mali, le 10 juin 2016 : Wassoul Or SA («Wassoul Or»)

Plus en détail

ETUDE DES SOLS ET DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

ETUDE DES SOLS ET DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ETUDE

Plus en détail

R O Y A U M E D U M A R O C

R O Y A U M E D U M A R O C R O Y A U M E D U M A R O C MINERALISATION A URANIUM DU PROSPECT D AGHRACHA (Provinces du Sud, Maroc) POINTS CLES Octobre 2016 - Identification d importantes anomalies radiométriques aéroportées dont le

Plus en détail

4 10a. Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle

4 10a. Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle 1. Dans la salle de minéralogie, repère le thème de chaque vitrine. Ecris-le ensuite au bon endroit sur le plan ci-dessous. Tu pourras utiliser ton

Plus en détail

Géologie- L4 : Disparition des reliefs recyclage de la croûte continentale. I. Comparaison entre montagnes jeunes et montagnes anciennes.

Géologie- L4 : Disparition des reliefs recyclage de la croûte continentale. I. Comparaison entre montagnes jeunes et montagnes anciennes. Géologie- L4 : Disparition des reliefs recyclage de la croûte continentale Introduction : Une fois formées, les chaînes de montagnes sont appelées à disparaître. Les processus mis en jeu dans cette disparition

Plus en détail

Sc7.4 : La croûte terrestre

Sc7.4 : La croûte terrestre Sciences 7 e année 2015 Nom : Classe : Sc7.4 : La croûte terrestre A. Les roches et minéraux 1. définitions et exemples (p.326) 2. Les trois familles de roches (p.326) Les roches ignées intrusives et extrusives,

Plus en détail

Module : Nature des enveloppes terrestres Examen écrit du 05 juin 2011 (Corrigé) Durée : 1 h 30

Module : Nature des enveloppes terrestres Examen écrit du 05 juin 2011 (Corrigé) Durée : 1 h 30 Nom et Prénom Note : UNIVERSITE FERHAT ABBAS- SETIF INSTITUT D ARCHITECTURE ET DES SCIENCES DE LA TERRE DEPARTEMENT DES SCIENCES DE LA TERRE LMD - Sciences de la Terre et de l Univers Géosciences 1 ère

Plus en détail

Les minéraux et les roches

Les minéraux et les roches Les minéraux et les roches N golo Togola Plan de la présentation Les minéraux Définition Aperçu u généralg Caractéristiques ristiques des minéraux Composition chimique Dureté Structure cristalline vs système

Plus en détail

GEOLOGIE PETROLIERE. Ivan BOUR CFA-UNICEM

GEOLOGIE PETROLIERE. Ivan BOUR CFA-UNICEM GEOLOGIE PETROLIERE Ivan BOUR CFA-UNICEM Plan 1. Formation du pétrole 2. Variétés de pétrole 3. Migration des systèmes pétroliers 4. Formation des gisements pétroliers 5. Notions de système pétrolier 1-

Plus en détail

4 10a. Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle

4 10a. Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle Salle de minéralogie Fiches élèves 1. Plan de la salle 1. Dans la salle de minéralogie, repère le thème de chaque vitrine. Ecris-le ensuite au bon endroit sur le plan ci-dessous. Tu pourras utiliser ton

Plus en détail

Animateur David Baratoux Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie

Animateur David Baratoux Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie Animateur David Baratoux (david.baratoux@irap.omp.eu) Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie Pourquoi s intéresser aux concentrations minérales? I. Réservoirs d eau L origine de l eau sur

Plus en détail

Le livret. L uranium, Toute une histoire...scientifique! DE l'élève. Classe : Nom : Prénom : Établissement : Date de ma visite :

Le livret. L uranium, Toute une histoire...scientifique! DE l'élève. Classe : Nom : Prénom : Établissement : Date de ma visite : Le livret DE l'élève L uranium, Toute une histoire......scientifique! Nom : Prénom : Établissement : Classe : Date de ma visite : Film : «Il était une fois l uranium» ASSOCIEZ UNE DATE À UN PERSONNAGE

Plus en détail

Quantification des associations spatiales entre données géoscientifiques et minéralisations. Présenté par: Sylvain Trépanier CONSOREM

Quantification des associations spatiales entre données géoscientifiques et minéralisations. Présenté par: Sylvain Trépanier CONSOREM Québec Exploration 2010 Session 2 Géomatique Quantification des associations spatiales entre données géoscientifiques et minéralisations Présenté par: Sylvain Trépanier CONSOREM Modèles métallogéniques

Plus en détail

Belvédère A.Y. Jackson, Sudbury

Belvédère A.Y. Jackson, Sudbury Les chutes High Falls et le célèbre cratère de météorite de Sudbury La région de Sudbury renferme l une des plus grandes concentrations de mines dans le monde. Plus d un tiers de billion de dollars (au

Plus en détail