CONCEVOIR LE PROJET. Dunod La photocopie non autorisée est un délit

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONCEVOIR LE PROJET. Dunod La photocopie non autorisée est un délit"

Transcription

1 CONCEVOIR LE PROJET L expression est composée de trois mots qu il convient de définir un par un avant de tenter une compréhension globale. C est un «projet», c est-à-dire (cf. plus haut) une représentation construite d un avenir souhaité en fonction d une évaluation de départ. Il est «éducatif», c est-à-dire relatif à l éducation dont nous avons également indiqué notre préférence pour l étymologie «E-ducere» qui donne le sens de l autorisation. Est éduqué, celui ou celle qui s autorise à être lui-même au milieu et avec les autres. Enfin, il est «spécialisé» terme qui vient spécifier et qualifier le projet éducatif. Nous pensons qu il faut comprendre le terme au sens de «particulier», «adapté à des données spécifiques». Un projet éducatif, quel qu il soit, se réfère à des valeurs universelles d altérité, de responsabilité ou encore de solidarité. Cependant, en éducation spécialisée, il s agit de travailler auprès de personnes en difficulté ou porteuses de handicap(s). Ces personnes sont, tout à la fois, et quelles que soient la nature ou l ampleur de leurs difficultés, des personnes comme les autres et aussi différentes des autres. À partir de cet état de fait, le projet éducatif spécialisé peut se définir ainsi : «Un projet éducatif spécialisé est une construction multiréférencée de finalités, d objectifs et de moyens qui, à partir d une évaluation plurielle de situation, propose une organisation réfléchie des réponses éducatives en regard des attentes et besoins des personnes accueillies ou accompagnées dans la perspective de leur vie avec les autres.» Cette définition étant posée, il nous faut approfondir quatre dimensions du «P.E.S.» : la commande publique, les caractéristiques d une approche en termes de situation, les attentes et les besoins des personnes et les apports spécifiques de l éducation spécialisée au sein de l équipe pluriprofessionnelle. 7

2 1 Les attendus de la commande publique Ce qu il est convenu d appeler «la commande publique» peut s approcher par l étude de plusieurs textes : les nouvelles lois (du 2 janvier 2002 et du 11 février 2005, du 21 juillet 2009, le décret ITEP), les recommandations publiées par l ANESM (Agence Nationale de l Évaluation Sociale et Médico- Sociale) et enfin les textes relatifs au diplôme d État d éducateur spécialisé. Les nouvelles lois. Elles ne parlent pas de «Projet éducatif spécialisé» et leurs perspectives sont de promouvoir des réponses globales aux problématiques posées. Ainsi, la loi du 2 janvier 2002 indique : «L action sociale et médico-sociale repose sur une évaluation continue des besoins et des attentes des membres de tous les groupes sociaux [...] L action sociale et médico-sociale est conduite dans le respect de l égale dignité de tous les êtres humains avec l objectif de répondre de façon adaptée aux besoins de chacun d entre eux.» La loi du 11 février 2005, sur l égalité des chances et la participation des personnes handicapées mentionnera : «Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens [...] À cette fin, l action poursuivie vise à assurer l accès de l enfant, de l adolescent ou de l adulte handicapés aux institutions ouvertes à l ensemble de la population et son maintien dans un cadre ordinaire de scolarité, de travail et de vie.» Ces courts extraits montrent bien que la préoccupation du législateur n est pas celle du projet éducatif spécialisé. Cependant, ce qui est mis en avant le concerne au plus haut point. En effet, les nouvelles orientations ont pour objectifs l intégration et l inclusion sociales avec comme finalité ultime la participation au monde social. La perspective peut être qualifiée de socioéducative et, en ce sens, le projet éducatif spécialisé doit clairement contribuer à aller dans cette direction. Le décret «ITEP» du 6 janvier 2005 indique que les établissements et services : «accompagnent le développement des personnes au moyen d une intervention interdisciplinaire [...] favorisent le maintien du lien des intéressés avec leur milieu

3 familial et social [...] promeuvent leur intégration dans les différents domaines de la vie.» Et, pour mettre en œuvre les missions définies, les ITEP disposent d une équipe interdisciplinaire qui : «conjugue des actions thérapeutiques, éducatives et pédagogiques sous la forme d une intervention interdisciplinaire réalisée en partenariat [...] Ces actions sont réalisées dans le cadre d un projet personnalisé d accompagnement adapté à la situation et à l évolution de chaque personne accueillie.» Ici aussi, nous retrouvons la trace de la perspective intégratrice aux milieux ordinaires de vie, assortie d une obligation de personnalisation des actions entreprises. Le P.E.S. apparaît bien comme spécifique mais contributif et intégré au travail de l équipe interdisciplinaire. Les recommandations de l ANESM. Le directeur de l Agence a écrit la présentation de la recommandation de bonnes pratiques intitulée «Les attentes de la personne et le projet personnalisé» (décembre 2008). Il introduit le texte ainsi : «La vision portée par le législateur dans différents textes insérés au code de l action sociale conduit les personnes destinataires des prestations des établissements et services sociaux et médico-sociaux à participer à leur propre projet. Ces personnes sont, pour la plupart, en situation de vulnérabilité lors de leur rencontre avec les professionnels. Ces derniers doivent donc être à leur écoute pour rechercher, susciter, et accompagner cette participation afin qu elle soit effective. Chaque personne accompagnée a des attentes et des besoins singuliers, que le professionnel s emploie à intégrer dans le projet. Le processus à mobiliser pour cela véritable apprentissage d une co-construction patiente entre la personne et l accompagnant représente la meilleure réponse que peuvent apporter les professionnels face au risque d une approche standardisée qui s opposerait à l objectif de personnalisation. Aussi cette démarche est-elle un facteur-clé pour la réussite des projets.» L idée nouvelle introduite ici est celle de la co-construction du projet. Cette indication s applique bien entendu au projet éducatif spécialisé qui, comme d autres projets, doit se situer clairement dans la perspective de la participation sociale et se construire, chaque fois que possible, avec la personne concernée. La recommandation de l ANESM se situe dans le droit fil des orientations nouvelles en matière d action sociale, médico-sociale et d éducation spécialisée. Mais il apparaît que le projet se définit de façon passablement différente de l idéologie fondatrice du secteur. En effet, le projet doit constituer un point d arrivée tout autant qu un point de départ. L idéologie du projet est un départ sans cesse renouvelé, elle fait croire à ses fidèles que demain sera toujours meilleur qu aujourd hui. Alors qu une approche concrète, pratique du projet, 9

4 nous oblige à le déduire, non pas d une représentation imaginaire de l avenir, mais bien d une évaluation approfondie de situation pour être capable de formuler des hypothèses de compréhension et d action. En ce sens, le projet est un résultat avant d être une perspective construite. Le diplôme d État. Quatre documents sont à prendre en considération : le décret du 15 mai 2007, l arrêté de 20 juin 2007, la circulaire du 11 décembre 2007 et le référentiel de compétences annexé à l arrêté. Le décret se limite à indiquer que : «le diplôme d État atteste des compétences nécessaires pour accompagner, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d autonomie, d intégration ou d insertion.» Les éléments repérés au travers des lois et textes précédents sont bien présents : l intégration et la participation sociale. L arrêté est purement organisationnel et ne précise rien de plus que le décret. Par contre, il renvoie à l annexe «Référentiel professionnel et de compétences». La circulaire précise que le DC2 «Conception et conduite de projet éducatif spécialisé» est un des deux domaines «cœur de métier» et renvoie, elle aussi, aux annexes de l arrêté. L annexe 1 du référentiel de compétences redéfinit les missions des éducateurs spécialisés : «L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de la personnalité et à l épanouissement de la personne ainsi qu à la mise en œuvre de pratiques d action collective en direction des groupes et des territoires. Son intervention, dans le cadre d équipes pluriprofessionnelles, s effectue conformément au projet institutionnel répondant à une commande sociale et éducative exprimée par différents donneurs d ordre et financeurs, en fonction des champs de compétences qui sont les leurs dans un contexte institutionnel ou un territoire. L éducateur spécialisé est impliqué dans une relation socio-éducative de proximité inscrite dans une temporalité. Il aide et accompagne des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d intégration et d insertion. Pour ce faire, il établit une relation de confiance avec la personne ou le groupe accompagné et élabore son intervention en fonction de son histoire et de ses potentialités psychologiques, physiques, affectives, cognitives, sociales et culturelles. L éducateur spécialisé a un degré d autonomie et de responsabilité dans ses actes professionnels le mettant en capacité de concevoir, conduire, évaluer des projets personnalisés ou adaptés à des populations identifiées. Il est en mesure de participer à une coordination fonctionnelle dans une équipe et de contribuer à la formation professionnelle d autres intervenants. 10

5 L éducateur spécialisé développe une fonction de veille et d expertise qui le conduit à être interlocuteur et force de proposition pour l analyse des besoins et la définition des orientations des politiques sociales ou éducatives des institutions qui l emploient. Il est en capacité de s engager dans des dynamiques institutionnelles, inter-institutionnelles et partenariales. L éducateur spécialisé intervient dans une démarche éthique qui contribue à créer les conditions pour que les enfants, adultes, familles et groupes avec lesquels il travaille soient considérés dans leurs droits, aient les moyens d être acteurs de leur développement et soient soutenus dans le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans leur milieu de vie. L éducateur spécialisé intervient principalement, mais sans exclusive, dans les secteurs du handicap, de la protection de l enfance, de la santé et de l insertion sociale. Il est employé par les collectivités territoriales, la fonction publique et des associations et structures privées.» L annexe 3 du même arrêté décline les compétences référées au domaine 2 que nous présentons de manière synthétique : Savoir collecter de l information Savoir formaliser les éléments recueillis Savoir évaluer, réévaluer l action et la réajuster Savoir mobiliser Savoir anticiper Savoir réaliser des synthèses socio-éducatives Savoir définir les étapes d un projet Les textes du diplôme et tout particulièrement l annexe 3 sont des documents d orientation et méthodologiques. En termes d orientation, ils confirment en tous points les textes législatifs et en termes méthodologiques, ils définissent des compétences indispensables pour une démarche de travail construite, pensée en tant que processus vivant, constamment alimentée et réalimentée par l expérience et l évolution des situations. La commande publique est clairement établie, en particulier par l annexe 1 qui traite spécifiquement de l éducateur spécialisé. Les autres textes permettent de bien comprendre le nouveau contexte global au sein duquel il déploie son expertise. Nous n oublierons pas trois aspects essentiels : Le projet est contributif des politiques publiques. Le projet est lié à des personnes en situation et non pas à des «états de pathologie». Le projet se fonde sur les attentes et besoins des personnes qui sont associées à sa réalisation. 11

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de moniteur éducateur DE ME Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention Le moniteur-éducateur

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLOME D'ÉTAT DE MONITEUR-ÉDUCATEUR Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007, Journal Officiel n 168 du 7 juillet 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état de Moniteur Éducateur Annexe 1 de l arrêté du 20 juin 2007 relatif au Diplôme d État de Moniteur Éducateur fixant les modalités d accès à la formation,

Plus en détail

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur

Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur Arrêté du 20 juin 2007 relatif au diplôme d Etat de moniteur-éducateur ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention Le moniteur-éducateur participe

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Revue de la Médiation Equine

Revue de la Médiation Equine De: Marian CLAUDE Equit'aide marian.claude@equitaide.com Objet: RME - Equicien, un métier reconnu Date: 27 juin 2014 09:51 À: Marian marian.claude@equitaide.com La Lettre d'information sur la médiation

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX MONITEURS EDUCATEURS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX MONITEURS EDUCATEURS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX MONITEURS EDUCATEURS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MONITEURS EDUCATEURS 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE

L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE MINISTERE DE L EMPLOI, DE LA COHESION SOCIALE ET DU LOGEMENT MINISTERE DE LA SANTE ET DES SOLIDARITES L'AIDE MÉDICO-PSYCHOLOGIQUE Décret 2006- du portant création du diplôme d Etat d aide médico-psychologique

Plus en détail

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN)

Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Référentiel d activités des psychologues de l éducation nationale (PsyEN) Dans le cadre du service public de l éducation, les psychologues de l éducation nationale participent à la lutte contre les effets

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A

PSYCHOLOGUE. Psychologue Personnel de catégorie A FICHE METIER PSYCHOLOGUE FONCTION MISSION Le(La) psychologue contribue à la définition et à la mise en œuvre des projets éducatifs et d orientation en articulation avec les autres professionnels de l équipe.

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation.

Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Problématique Nous pouvons réaliser avec vous votre évaluation jusqu au rapport d évaluation en tant que référent évaluation. Ou vous accompagner dans votre démarche par des formations-actions. Ces formations

Plus en détail

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE JANVIER 2003 PRÉAMBULE La charte est un document à destination interne et externe. Son élaboration et sa diffusion permettent de situer l identité, les missions et

Plus en détail

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION

EDUCATEUR : STAGE D INSERTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EDUCATEUR

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale La branche Famille est un acteur majeur de la politique familiale en France. Avec plus de 52 milliards d euros

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

MONITEUR EDUCATEUR RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Indice A - 16/06/15 MONITEUR EDUCATEUR RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l'intervention Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et

Plus en détail

Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation. Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA

Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation. Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA Les outils d évaluation et de recueil des besoins de compensation Typhaine Mahé, chargée de mission, CNSA UNAPEI séminaire des présidents et directeurs 28 septembre 2012 La CNSA 2 Missions et objectifs

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure

PSYCHOLOGUE. Positionnement du poste dans la structure Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J Psychologue au Service ASE Domicile Positionnement du poste dans la structure Direction : Direction des Solidarités Service : Direction Enfance Famille Santé

Plus en détail

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française»

La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» La Démarche qualité «Contextualisation et perspectives un regard sur l expérience française» Louvain-la-Neuve 12 Décembre 2013 Le CREAI de Picardie Missions - organisation AMIENS CONSEIL TECHNIQUE FORMATIONS

Plus en détail

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation

Diplôme d Etat d Educateur de Jeunes Enfants Annexe 3 Référentiel de Formation Domaine de Formation DF1 : 400 h ACCUEIL ET ACCOMPAGNEMENT DU JEUNE ENFANT ET DE SA FAMILLE 1- CONNAISSANCE DU JEUNE ENFANT ET DE SON ENVIRONNEMENT - Développement de la personne tout au long de la vie

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO - EDUCATIF : APPROCHE CONCEPTUELLE 1 MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire Le service d Accueil de Jour Judiciaire «Repères» «En référence à l article 375-3 4 du code civil, un service d accueil à la journée pour 8 enfants âgés de 6 à 18 ans. (Service d accueil de jour judiciaire

Plus en détail

Référentiel de compétences en éducation pour la santé

Référentiel de compétences en éducation pour la santé Référentiel de compétences en éducation pour la santé Version synthétique septembre 2012 Comité consultatif pour l élaboration des programmes de formation en éducation pour la santé (Décret n 2006-57 du

Plus en détail

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation

Référentiel des emplois-types MEN / MESR. Conseiller d orientation Fiche RIME CORRIGEE CO PSY ave les propositions du SNES suite à la réunion à la DGRH le 14 Décembre :un certain nombre de propositions du SNES ont été acceptées ( en rouge gras) mais d autres refusées

Plus en détail

Aspects pratiques du stage

Aspects pratiques du stage Contrat pédagogique de stage Entre L'étudiant : de année AS Le référent de site qualifiant : Le formateur de site qualifiant : Le formateur ISSM : Nom du service ou de l organisme : Aspects pratiques du

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5

Référentiel de compétence Technicien de l Intervention Sociale et Familiale - IDS 1/5 ÉLABORATION, MISE EN ŒUVRE et évaluation du projet individualise Contribue à l élaboration du projet d établissement ou de service. Communique avec les responsables de l établissement ou du service et

Plus en détail

L'ASSISTANT FAMILIAL

L'ASSISTANT FAMILIAL L'ASSISTANT FAMILIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L'INTERVENTION L'Assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée

Plus en détail

PRESENTATION DES EPREUVES. à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur EPREUVES DE CERTIFICATION

PRESENTATION DES EPREUVES. à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur EPREUVES DE CERTIFICATION PRESENTATION DES EPREUVES à l'attention des examinateurs-postulants du Diplôme d Etat de Moniteur-Educateur Rectorat Division des Examens et Concours DIV.E.C. 4-2 Le Diplôme d Etat de Moniteur Educateur

Plus en détail

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES

AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE ANNEXE 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 DOMAINES DE COMPETENCES DOMAINE DE COMPETENCES COMPETENCES INDICATEURS DE COMPETENCES DC1 : CONNAISSANCE DE LA PERSONNE 1/1 Situer la personne aidée au stade de son développement - Connaissance générale des différentes étapes

Plus en détail

Moniteur éducateur RECHERCHE DES STAGES. Ce qu il faut savoir 2017 PLATEFORME UNAFORIS BRETAGNE

Moniteur éducateur RECHERCHE DES STAGES. Ce qu il faut savoir 2017 PLATEFORME UNAFORIS BRETAGNE Moniteur éducateur RECHERCHE DES 2016 STAGES Ce qu il faut savoir 2017 PLATEFORME UNAFORIS BRETAGNE Faciliter l intégration des futurs professionnels ME Afin de faciliter l alternance intégrative et soutenir

Plus en détail

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M

Master MEEF - Mention MEEF 1 er degré - Parcours professorat des écoles bilingue - M 0 Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation (MEEF) Mention MEEF premier degré / Parcours professorat des écoles bilingue Objectifs de la formation Le master MEEF, mention premier

Plus en détail

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale

Le point sur. L animation de la vie sociale. Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Le point sur L animation de la vie sociale Les centres sociaux Les espaces de vie sociale Les centres sociaux et les espaces de vie sociale des lieux de proximité à vocation globale, familiale et intergénérationnelle,

Plus en détail

Connaissance du cadre d intervention

Connaissance du cadre d intervention MECS du Breuil Priieuré du Breuiill 55200 COMMERCY Grille d auto-évaluation pour Educateur Spécialisé en formation dans le cadre d un stage à responsabilité à la MECS du Breuil Le cadre législatif et réglementaire

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement STRUCTURE EMPLOYEUSE : Club ou regroupement de clubs PREAMBULE Les

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans

LE PROJET EDUCATIF LOCAL ans LE PROJET EDUCATIF LOCAL 3-18 ans PROJET EDUCATIF DE LA VILLE Une priorité La réduction des inégalités L étude diagnostique réalisée en 1999/2000 sur les actions éducatives proposées dans les temps péri

Plus en détail

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES

MONITEUR EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.3 : DOMAINES DE COMPETENCES Domaine de compétences 1 Accompagnement social et éducatif spécialisé Instaurer une relation Aider à la construction de l' identité et au développement des capacités Assurer une fonction de repère et d

Plus en détail

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur

L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur 6 ème Journée des actualités de la douleur L infirmier consultant douleur: quel référentiel proposé par la SFETD? Alexandra DANGUIRAL Infirmière Ressource Douleur «Je déclare ne pas avoir de conflit direct

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel

GRILLE D EVALUATION. Partie C Evaluation en milieu professionnel CENTRE REGIONAL DE FORMATION D AIDES MEDICO-PSYCHOLOGIQUES CREAI Champagne-Ardenne Cité Administrative Tirlet 51036 CHALONS EN CHAMPAGNE CEDEX Tél. 03 26 68 35 71 - Fax 03 26 68 53 85 - E-Mail : creai-ca@orange.fr

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. - Vu la loi n du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico sociale,

CONTRAT DE SEJOUR. - Vu la loi n du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico sociale, INSTITUT THERAPEUTIQUE, EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE CONTRAT DE SEJOUR REFERENCES : - Vu la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l action sociale et médico sociale, - Vu la loi n 2005-102 du 11 février 2005

Plus en détail

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL

BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL BTS SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL BTS technico-administratif Diplôme de niveau III Professionnels ayant une certaine autonomie dans leurs activités RAP précise le niveau d autonomie

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

AIDE FAMILIAL : METHODOLOGIE APPLIQUEE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011

LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 Fiche technique LE TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE (POWERPOINT DISPONIBLE SUR DEMANDE) 2011 TRAVAILLEURS SOCIAUX 1. ELEMENTS DE DEFINITION A. L individu est acteur dans la communauté : ACTEUR : L habitant

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif plus particulièrement en charge du développement de la pratique féminine CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement

Plus en détail

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré

Enjeux et finalités de la loi du 11 février dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré Enjeux et finalités de la loi du 11 février 2005 dans le second degré 1. Bref rappel : 1.1.La loi du 11 février 2005 1.2. Les conséquences

Plus en détail

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION EDUCATEUR TECHNIQUE SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il

Plus en détail

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI

ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI ACCORD DE PARTENARIAT POUR UNE EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI DANS LA BRANCHE DES SERVICES DE L AUTOMOBILE Entre L Association nationale pour la formation automobile (ANFA) 41-49

Plus en détail

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES

Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES ITEP ALES CEVENNES Esplanade de Clavières 30100 ALES 04 66 56 26 10 itepales@adpep30.org Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique ALES CEVENNES Les PEP 30, Une association connue et reconnue dans

Plus en détail

Le Projet éducatif de l Ecole Fondamentale Communale de WALHAIN

Le Projet éducatif de l Ecole Fondamentale Communale de WALHAIN Le Projet éducatif de l Ecole Fondamentale Communale de WALHAIN "S il n y avait pas d enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l homme d aujourd hui deviendrait un

Plus en détail

Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l

Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l CHARTE DU BENEVOLE Tout bénévole accueilli à l association MONTJOIE se voit remettre et signe la présente charte qui définit le cadre de ses relations avec l Association, les salariés permanents et les

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ASSISTANTS FAMILIAL

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ASSISTANTS FAMILIAL LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ASSISTANTS FAMILIAL 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ASSISTANT FAMILIAL 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n Paris, le 16 mars 2016 Direction des politiques familiale et sociale Circulaire n 2016-005 Mesdames et Messieurs les directeurs et agents comptables des Caf Objet : Agrément des structures d animation

Plus en détail

Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle. Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE)

Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle. Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE) Conseiller(ère) en Insertion Professionnelle Sur son pôle : Pour le site : Pôle inclusion sociale (PIS) Ferme des Vanneaux - SIAE (Structure d'insertion par l'activité Economique SIAE) 326 rue Jean Jaurès

Plus en détail

TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III

TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III TITRE PROFESSIONNEL : CONSEILLER/ERE EN INSERTION PROFESSIONNELLE Niveau III PRE REQUIS: Niveau bac ou équivalent.une première expérience de l'insertion professionnelle est fortement recommandée. PUBLIC

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux.

FICHE DE POSTE. Il est placé sous la hiérarchie du directeur de la mission locale de Bordeaux. Bordeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Emploi repère CCN : Responsable de secteur Cotation 15 Intitulé de poste : Responsable de secteur Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est

Plus en détail

Partenariat Fonds MAE IEPSCF-Uccle. Organisation et Calendrier

Partenariat Fonds MAE IEPSCF-Uccle. Organisation et Calendrier Partenariat Fonds MAE IEPSCF-Uccle Organisation et Calendrier Début : Février 2017 Fin : Janvier 2020 Lieu : Rue Gatti de Gamond 95 1180 Uccle Tél : 02/332.11.66 Fax : 02/33.10.87 http://www.iepscf-uccle.be/

Plus en détail

L accompagnant éducatif et social (AES)

L accompagnant éducatif et social (AES) DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-direction des professions sociales, de l emploi et des territoires L accompagnant éducatif et social (AES) Le Diplôme d État d Accompagnant Educatif et Social

Plus en détail

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1

Modules (Objectifs, Contenus, Stage pédagogique) et Certification. Module 1 Module 1 Ce module peut être mis en œuvre avec des stagiaires de disciplines sportives différentes. Connaissance des personnes déficientes intellectuelles ou atteintes de troubles psychiques, des contextes

Plus en détail

Réponse Accompagnée Pour Tous 62

Réponse Accompagnée Pour Tous 62 Réponse Accompagnée Pour Tous 62 N 1 Septembre 2016 Qu est-ce que le chantier Réponse Accompagnée pour Tous? Le 26 mars et le 6 novembre 2015, la Commission exécutive de la MDPH a acté, par délibération,

Plus en détail

L I.F.R.A.S.S. INSTITUT DE FORMATION, RECHERCHE, ANIMATION, SANITAIRE ET SOCIAL 2 bis, rue Emile Pelletier BP TOULOUSE CEDEX 1

L I.F.R.A.S.S. INSTITUT DE FORMATION, RECHERCHE, ANIMATION, SANITAIRE ET SOCIAL 2 bis, rue Emile Pelletier BP TOULOUSE CEDEX 1 L I.F.R.A.S.S. INSTITUT DE FORMATION, RECHERCHE, ANIMATION, SANITAIRE ET SOCIAL 2 bis, rue Emile Pelletier BP 44777 31047 TOULOUSE CEDEX 1 Siret 439 088 501 000 28 - APE 803 Z - Association Loi 1901 Pôle

Plus en détail

6 - FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS Protocole d allègement

6 - FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS Protocole d allègement 6 - FORMATION EDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS Protocole d allègement Le présent protocole est établi en référence au Décret n 2005-1375 du 3 novembre 2005, à l'arrêté du 16 novembre 2005 relatif au diplôme

Plus en détail

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012

CHARTE DE QUALITÉ. pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité. Edition 2012 CHARTE DE QUALITÉ CHARTE DE QUALITÉ pour l accueil des enfants de 0 à 6 ans dans leur diversité Rédigée dans le cadre de la commission départementale de l accueil des jeunes enfants de l Isère Edition

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES 534 Ressources humaines Le domaine fonctionnel Ressources humaines regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement des personnels

Plus en détail

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE RéféRENTIEL Métier E3S* du RSSBE SPORT-SANTE *E3S : Educateur Sportif Sport-Santé FORMATION SpORT-sante Champagne-Ardenne Niveau 1 Sport-Santé Bien-Etre Maintien et renforcement du capital santé Niveau

Plus en détail

Le guide des parents. autrement RÉUSSIR. autrement. Pour RÉUSSIR

Le guide des parents. autrement RÉUSSIR. autrement. Pour RÉUSSIR Pour RÉUSSIR autrement Le guide des parents Union Nationale des Maisons Familiales Rurales 58, rue Notre-Dame de Lorette 75009 PARIS Tél : 01 44 91 86 86 Fax : 01 44 91 95 45 E-mail : unmfreo@mfrassofr

Plus en détail

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION

BACHELIER EN EDUCATION SPECIALISEE EN ACCOMPAGNEMENT PSYCHO-EDUCATIF : STAGE D IMMERSION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BACHELIER

Plus en détail

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale

Sommaire. Liste des textes arrêtée au 15 mai I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale Sommaire Liste des textes arrêtée au 15 mai 2015 I - Administration et législation du service public de l Éducation nationale I.1 - Cadre législatif et réglementaire général Loi n 2004-809 du 13 août 2004

Plus en détail

SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE

SPECIALISATION EN PSYCHOPATHOLOGIE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SPECIALISATION EN

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire»

DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» DEAES : Spécialité «Accompagnement à l éducation inclusive et à la vie ordinaire» Formation théorique : 525 h dont 378h communes à toutes les spécialités et 147h de spécialité DF1 : Se positionner comme

Plus en détail

Appui à la planification participative

Appui à la planification participative Appui à la planification participative Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser la planification d une stratégie, d un programme ou d une coopération. Dans certains cas, planifier une stratégie

Plus en détail

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES

«Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES «Pour une politique d éducation par le sport dans les quartiers populaires» APPEL A CANDIDATURE POUR LES VILLES Jusqu au 10 juillet 2010 Créée en 1996, l Agence pour l Education par le Sport est une organisation

Plus en détail

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP

Charte de l alternance. Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP Charte de l alternance Les clés d un apprentissage réussi dans le réseau CCCA-BTP ENTREPRISE Je soussigné(e) représentant(e) de l entreprise en qualité de Accueil Je fais connaître l organisation de mon

Plus en détail

A Infirmier territorial B / Assistant socio-éducatif (AS, CESF, ES) NOMBRE DE POSTES : 1 BOBIGNY

A Infirmier territorial B / Assistant socio-éducatif (AS, CESF, ES) NOMBRE DE POSTES : 1 BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE ERH4 15-04 POSTE A POURVOIR : EVALUATEUR MEDICO SOCIAL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION POPULATION AGEE ET PERSONNES HANDICAPEES SERVICE PERSONNES

Plus en détail

PACSS ARS session médico sociale n 2

PACSS ARS session médico sociale n 2 Évaluation interne et dialogue de gestion PACSS ARS session médico sociale n 2 Mardi 2 juillet 2013 53 boulevard Ornano Pleyad 3 93200 Saint Denis Tél. : 01 48 13 91 00 Fax : 01 48 13 91 22 www.anesm.sante.gouv.fr

Plus en détail

Attestation de Qualification / d Encadrement Sport Adapté

Attestation de Qualification / d Encadrement Sport Adapté Attestation de Qualification / d Encadrement Sport Adapté L AQSA est une formation complémentaire qui s adresse à des animateurs intervenant en association sportives ordinaires pour intervenir auprès de

Plus en détail

FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours

FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours Jean-Claude DAUBIGNEY CONTEXTE DE l OFFRE DE FORMATION «L amélioration des pratiques de bientraitance dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux constitue

Plus en détail

Les référentiels de compétences en éducation thérapeutique du patient : démarches et méthodes

Les référentiels de compétences en éducation thérapeutique du patient : démarches et méthodes Les référentiels de compétences en éducation thérapeutique du patient : démarches et méthodes Institut national de prévention et d éducation pour la santé Le contexte d élaboration des référentiels de

Plus en détail

Présentation du DEAES. Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social

Présentation du DEAES. Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social Présentation du DEAES Diplôme d Etat d Accompagnant Educatif et Social 1 diplôme et 3 spécialités Niveau V : 1 er diplôme en Travail Social Accompagnement de la vie à domicile Remplace Auxiliaire de Vie

Plus en détail

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014

Performance sociale. Concepts et enjeux. Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 1 Performance sociale Concepts et enjeux Commission Paritaire Santé 23 mai 2014 La RSE à la Sécurité sociale 2 La RSE est un instrument au service du Développement Durable. Plan cadre développement durable

Plus en détail

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA

LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA LE ROLE DU DIRECTEUR DE SEGPA Le directeur a une mission d animateur pédagogique : il organise les réunions de coordination (qui régulent le fonctionnement de la SEGPA au sujet de l orientation, des projets

Plus en détail

Association pour Personnes en Situation de Handicap

Association pour Personnes en Situation de Handicap OFFRE D EMPLOI APPEL A CANDIDATURE INTERNE ET EXTERNE Territoire : MONTPELLIER AGGLOMERATION Plateforme Wallon Lainé Poste : Adjoint de Direction (H/F) Nature du contrat : CDI à Temps Plein Missions :

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS :

PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : PROJET PEDAGOGIQUE FORMATIONS : Tuteur de proximité : les bases Tuteur de proximité : l approfondissement Tuteur référent Maître d apprentissage Formation labellisée par UNIFAF au titre de la CPNE de la

Plus en détail

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1

Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Les différentes modalités de scolarisation des élèves handicapés 2013 ASH 06 1 Le principe de l établissement de référence a. Extrait de la loi du 11 février2005 «Tout enfant, tout adolescent présentant

Plus en détail

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML

PREALABLE PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PARTENARIAT RENFORCE ENTRE POLE EMPLOI ET LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES - NOTICE D APPUI - UNML PREALABLE Le partenariat renforcé du réseau des Missions Locales avec le Pôle Emploi entre dans une nouvelle

Plus en détail

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région

Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Commissariat général du Plan Initiation à l évaluation Le projet d évaluation en région Pourquoi évalue-t-on? Deux tendances lourdes ont marqué les politiques régionales et locales au cours des dernières

Plus en détail

Littérature internationale et état des lieux de l accompagnement vers l autonomie des «jeunes majeurs» 5 mai 2015 I.T.E.S. Brest

Littérature internationale et état des lieux de l accompagnement vers l autonomie des «jeunes majeurs» 5 mai 2015 I.T.E.S. Brest Littérature internationale et état des lieux de l accompagnement vers l autonomie des «jeunes majeurs» 5 mai 2015 I.T.E.S. Brest Flore CAPELIER Contexte de l étude Cette étude a été réalisé à la demande

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES

Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Référentiel professionnel des directeurs d'établissement ou de service d'intervention sociale CAFDES Annexe 1 de l arrêté du 5 juin 2007, Journal Officiel n 142 du 21 juin 2007. Contexte de l intervention

Plus en détail

Nom du candidat : Prénoms du candidat : DIPLÔME D ÉTAT DE CONSEILLER EN ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE

Nom du candidat : Prénoms du candidat : DIPLÔME D ÉTAT DE CONSEILLER EN ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE Nom du candidat : Prénoms du candidat : DIPLÔME D ÉTAT DE CONSEILLER EN ÉCONOMIE SOCIALE FAMILIALE LE PRÉSENT LIVRET COMPREND Sommaire 1. Établissement de formation... 3 2. Identité du candidat... 3 3.

Plus en détail

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE

SPECIALISATION D INTERVENANT EN THERAPIE FAMILIALE SYSTEMIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION SPECIALISATION D

Plus en détail

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé?

Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Quelle place pour l analyse de produits dans la politique régionale de santé? Paris, 6 novembre 2015 XX/XX/XX 2 Les conduites addictives : une réelle préoccupation régionale Un axe du Projet Régional de

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur

Brevet de Technicien Supérieur Brevet de Technicien Supérieur en ECONOMIE SOCIALE FAMILIALE Arrêté du 31-7-2009 - J.O. du 18-9-2009 A vril 2014 BTS ESF 2 ANS DE FORMATION APRES BAC UN DIPLÔME PROFESSIONNALISANT TECHNICIEN SUPERIEUR

Plus en détail

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel.

Les membres et les équipes de l association, issus de tous les horizons, sont garants des valeurs de laïcité et de respect mutuel. Héberger Accompagner Insérer www.asso2choseslune.org Projet associatif Adopté le 27 juin 2014 en Assemblée Générale Notre identité L association 2ChosesLune rassemble des hommes et des femmes désireux

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia CATALOGUE DE FORMATIONS Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / 2017 Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia 2 SOMMAIRE Modules de sensibilisation 1. L essentiel du Handicap... 5

Plus en détail