Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque"

Transcription

1 Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des défis majeurs de notre siècle. Face au réchauffement climatique et à l épuisement des ressources fossiles et fissiles, notre regard sur l énergie doit être modifié. Une transition énergétique d ici 2050 est possible si l on applique une démarche en trois temps : > La sobriété, qui consiste à réduire les consommations d énergie inutilisées > L efficacité, qui consiste à réduire la quantité d énergie nécessaire pour le même service > Le recours aux énergies renouvelables Pourquoi développer la production locale d énergies renouvelables? Investir localement dans des projets d énergies renouvelables apporte de nombreux bénéfices pour les territoires : Meilleure adaptation aux besoins énergétiques des territoires Meilleure acceptation locale des projets Retombées économiques sur le territoire Sensibilisation de la population aux questions énergétiques Création de nouvelles formes de cohésion sociale et territoriale Valeur démonstrative et reproductible des projets

2 Qu est ce qu un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque? Il s agit de projets collectifs portés et financés par des acteurs du territoire (particuliers, associations, entreprises et collectivités) à travers une société coopérative, visant à développer des installations de panneaux photovoltaïques tout en se rémunérant par la vente de la production d électricité. Installation d énergies renouvelables Société coopérative Revente de l électricité à un fournisseur d énergie Distribution des bénéfices aux sociétaires Au-delà de l implication financière locale, ces projets privilégient une gouvernance transparente et démocratique. Ils associent le plus grand nombre autour du projet, depuis son émergence jusqu à son exploitation. Une partie des bénéfices est affectée à la dimension pédagogique ou à d autres projets citoyens et solidaires. Malgré la multiplicité des projets d investissement citoyen dans les énergies renouvelables, tous se retrouvent autour de critères fondamentaux : Un ancrage local Une finalité non spéculative Une gouvernance coopérative Un projet d investissement citoyen est donc avant tout un projet qui intègre une ou plusieurs dimensions d intérêt collectif et territorial et qui est maitrisé par les citoyens et/ou les collectivités locales. L exemple de nos voisins européens En Europe, de nombreux territoires s emparent de la question pour inventer de nouveaux modes locaux de distribution de l énergie en laissant une place significative pour les initiatives citoyennes : En Allemagne, le nombre de coopératives citoyennes ne cessent de croitre depuis plusieurs années. Aujourd hui près de la moitié des énergies renouvelables du pays sont détenues par des citoyens. Au Danemark, depuis 2009, la participation des citoyens dans le financement des fermes éoliennes est devenue une obligation légale avec une part minimale de 20% du capital. En Belgique, le droit autorise les coopératives à faire directement l appel public à l investissement citoyen sans autre autorisation spécifique.

3 Vers un mouvement de l énergie citoyenne en France Divers projets de cette nature ont déjà vu le jour en France et ont prouvé leurs effets vertueux pour les territoires. L élaboration d un projet citoyen Chaque projet d investissement citoyen est unique et doit répondre à un certain nombre d exigences dépendantes du contexte local et des différents partenaires associés à la démarche. On retrouve cependant dans la plupart des projets aboutis, un certain nombre d étapes clés nécessaires au bon montage juridique, financier et citoyen du projet. Constitution d un groupe moteur Ce groupe moteur a pour mission de définir les objectifs du projet et d en assurer la pérennité dans le temps. Il est l interface entre les collectivités locales, les acteurs privés et les citoyens. Le temps nécessaire à consacrer au projet ne devra pas être sous-estimé par les citoyens souhaitant s investir dans ce groupe.

4 Communication et mobilisation citoyenne La communication et la mobilisation citoyenne doivent se dérouler pendant toute la durée du projet, de son émergence jusqu à sa réalisation. En effet, une bonne communication locale permettra au projet d avoir un socle citoyen renforçant la légitimité du projet et de pouvoir faire face aux éventuelles oppositions. Quelques notions de mise en contexte écologique et économique s avèrent également utiles pour expliquer l engagement du groupe moteur. Réussir à mobiliser fortement sur ce genre de projet demande une communication rigoureuse répondant à un certain nombre de critères : Bien identifier le ou les publics cibles S appuyer sur des personnes relais Bien travailler le message Se fixer des objectifs à atteindre Utiliser des outils de communication appropriés Avoir une bonne connaissance du territoire et de ses acteurs Définition du cadre du projet Une fois le groupe moteur constitué, les attentes de chacun doivent être identifiées afin de déterminer les caractéristiques principales du projet. La phase de prospection est une étape essentielle qui permet d identifier un site potentiel et ses principales caractéristiques en adéquation avec les objectifs déterminés en amont. Elargissement du groupe moteur et création d une association Le groupe doit alors être assez rapidement élargi afin de disposer de personnes ressources et de multiplier les compétences en interne. Mener une mobilisation locale forte autour du projet et associer les associations, les collectivités et les entreprises assoient la légitimité du groupe moteur et le posent en interlocuteur crédible. Une fois que plusieurs acteurs locaux sont réunis et intéressés pour soutenir la création du projet, il peut être intéressant de créer une association afin de donner une identité juridique au groupe. Etudes de faisabilité L étude de faisabilité fait suite à l identification d une toiture et permet de vérifier que le site soit bien en adéquation technique avec le projet : potentiel de production selon la taille et le type de panneaux, vérification de l inclinaison et de l orientation du toit, analyse des tarifs d achat possibles et des questions de patrimoine culturel et évaluation des coûts de raccordement Le groupe peut mobiliser des compétences en interne pour mener cette étude ou faire appel à un prestataire externe.

5 Création d une société de projet Montage juridique La société de projet peut être créée dès lors que les études techniques ont été menées. La définition d un cahier des charges permettra de choisir le montage juridique le plus adapté. Pour cela le cahier des charges doit être établi notamment pour déterminer le type de montage juridique le plus adapté à la nature du projet et le type de partenariat(s) retenus(s). Ce n est pas la structure juridique qui fait le projet mais l inverse. Quelques exemples de statuts SCIC - Société Coopérative d Intérêt Collectif : Les collectivités publiques peuvent participer au capital à hauteur de 20% maximum. Chaque associé dispose d une voix en assemblée générale et 50% au moins des bénéfices doivent être affectés à une réserve statutaire en plus de la dotation aux réserves légales. SEM - Société d Economie Mixte : Les collectivités publiques sont actionnaires majoritaires de ce type de société et participent entre 51% et 85% du capital. SAS - Société par Actions Simplifiées : Il s agit du statut le plus souple qui permet d associer aussi bien des personnes morales (SEM, SCIC ou associations) que des personnes physiques. Les statuts sont établis par le biais d un pacte d actionnaires tout comme le poids des investisseurs dans la gouvernance du projet et les règles de vie de la société. Il est important de ne pas trop figer ni complexifier la structure juridique et les statuts afin qu ils puissent évoluer au fur et à mesure de l avancement du projet. Les formalités administratives et les coûts de création d une société diffèrent selon le statut juridique choisi, cet aspect doit donc être pris en compte lors du montage juridique et financier du projet. Montage financier Un projet avec un montage financier solide est un projet qui mobilisera plus largement les acteurs locaux. Pour cela, l étude financière doit prendre en compte la totalité des dépenses qu induira la réalisation du projet : coûts de fonctionnement de la société, achat et installation des panneaux photovoltaïques, coûts de raccordement, coût liés à l entretien de la toiture, assurances, remboursement éventuel d un prêt Pour réaliser des estimations précises, des devis doivent être demandés aux entreprises et la simulation financière doit être faite sur la totalité de la durée de l investissement soit environ une vingtaine d années. La note décrivant le plan d affaires est un document qui situe le projet dans son contexte, qui décrit le choix des moyens mis en œuvre, qui explique chacune des hypothèses du projet et qui permet de compléter le montage financier. Mobilisation des financements locaux et citoyens Participation des citoyens à l investissement En France, toute communication vouée à l investissement des citoyens est très encadrée. Pour pouvoir réaliser un appel à l investissement pour ce genre de projet, il faut réaliser une Offre au

6 Public de Titres Financiers (OPTF) qui est soumise à une réglementation très stricte. Malgré ce contexte réglementaire peu favorable, il existe des solutions alternatives pour que les citoyens investissent dans un tel projet : En devenant associé ou actionnaire de la société de projet créée En créant ou en rejoignant un club d investisseurs dans le cadre d une communication restreinte : groupe de 5 à 20 personnes créé pour collecter l épargne de ses membres avec une durée de vie de 5 ans renouvelable une fois. Au-delà, le club peut continuer à percevoir les dividendes mais ne peut plus investir dans d autres projets. En devenant actionnaire d Energie Partagée Investissement qui possède une autorisation d OPTF : toute personne physique peut souscrire à des actions d un montant unitaire de 100 et peut choisir de flécher son investissement vers un projet en particulier en France. Les porteurs de projets sélectionnés peuvent communiquer largement et mobiliser l investissement d un grand nombre d habitants autour de leur projet Participation des collectivités locales à l investissement Les collectivités peuvent également investir dans des projets d investissement citoyen dans les énergies renouvelables : En créant ou en devenant associé d une SCIC à hauteur de 20% maximum du capital social En créant une SEM en portant elles-mêmes le projet et en détenant le pouvoir décisionnaire. Elles peuvent alors participer à la prise de risque en investissant par exemple dès la phase de développement. Les collectivités ne souhaitant pas investir mais qui veulent tout de même participer à la réalisation d un tel projet sur leur commune peuvent également proposer de mettre à disposition un ou des toits communaux.

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif.

Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Projet éolien d Herbitzhein un projet citoyen? Possibilités et avantages d un financement participatif. Un projet citoyen Le citoyen devient actionnaire il permet la création de synergies entre les citoyens

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

Centrales Villageoises Photovoltaïques

Centrales Villageoises Photovoltaïques Centrales Villageoises Photovoltaïques Note explicative sur les montages juridiques possibles Anne-Sophie Cichowlas Noémie Poize Contexte global L approche défendue est une approche globale et intégrée

Plus en détail

GUIDE. Construire un projet citoyen d énergies renouvelables DE RECOMMANDATIONS

GUIDE. Construire un projet citoyen d énergies renouvelables DE RECOMMANDATIONS Construire un projet citoyen d énergies renouvelables La transition énergétique par les acteurs des territoires : enjeux et modalités GUIDE DE RECOMMANDATIONS L'ASSOCIATION La nécessité d une transition

Plus en détail

Produire des EnR : finalité

Produire des EnR : finalité www.7vents.fr 1 Produire des EnR : finalité Produire mieux et moins Une innovation de produits et de services ajustée à une consommation optimisée = transition Produire mieux et plus Une augmentation de

Plus en détail

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA

FORUM DE L ÉNERGIE. Energie Partagée ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA. Arno Foulon Animateur Région PACA FORUM DE L ÉNERGIE ORGANISÉ DANS LE CADRE DU PROJET EUROPÉEN REMIDA Energie Partagée Arno Foulon Animateur Région PACA VENDREDI 10 OCTOBRE 2014 AU CHÂTEAU DE LA CHAPELLE 1 Dans tout projet de territoire,

Plus en détail

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique»

Présentation SEM Nièvre Energies. «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Présentation SEM Nièvre Energies «Les territoires au cœur de la transition énergétique» Clamecy, le 10 janvier 2014 Un engagement politique du territoire Une approche territorialisées De la co-construction

Plus en détail

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015

Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Quels montages juridiques pour les projets citoyens d énergies renouvelables? AIX-EN-PROVENCE 23 avril 2015 Noémie Poize, Rhônalpénergie - Environnement CHAPITRE I Projets citoyens : contexte, définitions,

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

SOLIS COOP SOCIÉTÉ LOCALE D INVESTISSEMENT SOLAIRE COOPÉRATIF POUR UN INVESTISSEMENT CITOYEN DANS UNE. Présentation du projet ÉNERGIE DURABLE!

SOLIS COOP SOCIÉTÉ LOCALE D INVESTISSEMENT SOLAIRE COOPÉRATIF POUR UN INVESTISSEMENT CITOYEN DANS UNE. Présentation du projet ÉNERGIE DURABLE! SOLIS COOP SOCIÉTÉ LOCALE D INVESTISSEMENT SOLAIRE COOPÉRATIF POUR UN INVESTISSEMENT CITOYEN DANS UNE ÉNERGIE DURABLE! Présentation du projet 1 PORTEUR DE PROJET: THOMAS ROILLET 41 ans V. d Ascq Ingénieur

Plus en détail

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires :

Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : Production d l action de la Région Production d énergies renouvelables coopératives et solidaires : l action de la Région Production d l action de la Région Rythme de développement de l éolien en Rythme

Plus en détail

Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013

Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013 Montages pour les projets photovoltaïques C.Miquel, 2 juillet 2013 1 Approches collectives et territoriales Comment le photovoltaïque peut-il participer au développement local? Financement Conception Installation

Plus en détail

Convergence de valeurs Participation la plus large possible : personnes physiques et morales ; Fonctionnement coopératif privilégié ; implication des collectivités ; Encadrement des bénéfices ; caractère

Plus en détail

Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015

Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015 Energie Partagée Une transition énergétique par les citoyens et pour les citoyens! ARENE, le 8 octobre 2015 Notre démarche La Transition Energétique PAR et POUR les citoyens, c est possible! Une preuve?

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

L approche territoriale de l énergie

L approche territoriale de l énergie L approche territoriale de l énergie Rhônalpénergie-Environnement accompagne depuis plus de quinze ans les Parcs naturels régionaux de la région Rhône-Alpes pour mettre en place des politiques énergétiques

Plus en détail

Le choix de la société locale : SCIC ou SAS?

Le choix de la société locale : SCIC ou SAS? Le choix de la société locale : SCIC ou SAS? Comité de pilotage régional Centrales Villageoises Photovoltaïques 10 janvier 2012 Le Bourget-du-Lac Deux philosophies différentes SAS Société commerciale à

Plus en détail

Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne. Jeudi 3 juillet 2014

Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne. Jeudi 3 juillet 2014 é Modèles et perspectives de l éolien participatif en France et en Allemagne Jeudi 3 juillet 2014 Enjeux et contexte La participation en question Montages sociétaires Autres dispositifs Freins et évolutions

Plus en détail

Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Certifié ISO 14001

Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Certifié ISO 14001 Investissement citoyen dans les énergies renouvelables Présentation d expériences existantes Mai 2011 L investissement citoyen par les SCIC (Sociétés Coopératives d Intérêt collectif) Combrailles Durables

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

ENERCOOP. Fournisseur d'électricité éthique et écologique ENERCOOP Fournisseur d'électricité éthique et écologique Le projet Enercoop Contexte : une double menace ENVIRONNEMENTALE SOCIALE Réchauffement climatique Ouverture du marché Raréfaction des énergies fossiles

Plus en détail

L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique

L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique L économie sociale et solidaire au cœur de la transition énergétique Le rôle crucial des entreprises solidaires et de l investissement citoyen dans la lutte contre le changement climatique Conférence-débat

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes SOLIRA. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes SOLIRA. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

Le Photovoltaïque en Guadeloupe

Le Photovoltaïque en Guadeloupe Le Photovoltaïque en Guadeloupe Quelles opportunités? Recommandations pour une bonne mise en oeuvre? Coûts et démarches? CAUE Cynthia CAROUPANAPOULLÉ, Responsable Environnement Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

Le FINANCEMENT PARTICIPATIF au service de la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Le FINANCEMENT PARTICIPATIF au service de la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Le FINANCEMENT PARTICIPATIF au service de la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Ateliers ARENE, Paris 8 octobre 2015 Le financement participatif des énergies renouvelables au service de la transition énergétique Pourquoi

Plus en détail

ENERCOOP AQUITAINE. L énergie citoyenne 9 juillet 2015

ENERCOOP AQUITAINE. L énergie citoyenne 9 juillet 2015 ENERCOOP AQUITAINE L énergie citoyenne 9 juillet 2015 Le projet Enercoop Naissance d'enercoop (2005) Les principaux fondateurs Vision : réappropriation citoyenne et locale de la question énergétique pour

Plus en détail

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

Centrales villageoises photovoltaïques

Centrales villageoises photovoltaïques Centrales villageoises photovoltaïques Le choix de la société locale : SAS ou SCIC? Mise à jour : novembre 2012 La société locale Un outil au service du territoire permettant d ancrer localement des projets

Plus en détail

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet

projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet projet d une société d investissement dédiée au développement des énergies renouvelables sur la région Bretagne Présentation du projet 1 Page 1 Contexte et ambitions pour les énergies renouvelables en

Plus en détail

Création d'enercoop en Rhône-Alpes

Création d'enercoop en Rhône-Alpes Création d'enercoop en Rhône-Alpes Présentation et plan d avancement Mai 2009 Le Projet Créer une coopérative régionale ayant, entre autres activités, la commercialisation, en exclusivité, de l'offre Enercoop

Plus en détail

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012

Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Opérateur de Services Énergétiques Régional (OSER) Jeudi de l ALEC - 21 juin 2012 Contexte Ambition régionale de réduction des Émission de Gaz à Effet de Serre de - 40% d ici 2020 Analyse des besoins Étude

Plus en détail

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone»

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» 1 LE BILAN GES: UNE ÉTUDE POUR RÉPONDRE À2 ENJEUX VITAUX

Plus en détail

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES Enr Pour se détourner d une épargne fossile ou fissile Journées d été EELV - Août 2012 Jean-Yves GRANDIDIER Claudio RUMOLINO INTRODUCTION Pourquoi des mécanismes participatifs

Plus en détail

«Le point de vue d un opérateur eco citoyen»

«Le point de vue d un opérateur eco citoyen» Opérations photovoltaïques sur bâtiments publics «Le point de vue d un opérateur eco citoyen» Philippe VACHETTE, 6 mai 2010, LYON Energie Renouvelable Citoyenne Nos motivations Développer la production

Plus en détail

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales

Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Collectivités Territoriales Première enquête destinée aux professionnels du développement durable dans les Le baromètre des «professionnels du développement durable au sein des» est la première enquête nationale réalisée avec eux

Plus en détail

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR

LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR LE POTENTIEL PARTICIPATIF DES EnR Orienter son épargne vers les renouvelables : un acte citoyen qui rapporte. Février 2013 Claudio RUMOLINO INTRODUCTION Pourquoi favoriser les mécanismes participatifs

Plus en détail

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France

Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Synthèse sur l investissement participatif dans les parcs éoliens en France Cette étude a été réalisée par le Syndicat des énergies renouvelables et sa branche éolienne France Energie Eolienne Juin 2010

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Synthèse de l atelier 5

Synthèse de l atelier 5 Synthèse de l atelier 5 Pratiques participatives Encourager la participation publique et citoyenne au développement et au financement des projets EnR Jacques Quantin et Arno Foulon, Energie Partagée (animateurs

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

Compte Rendu. Soirée CIGALES. (Club d Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l Epargne Solidaire)

Compte Rendu. Soirée CIGALES. (Club d Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l Epargne Solidaire) Compte Rendu Soirée CIGALES (Club d Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l Epargne Solidaire) - 21 février 2014-20h-23h - QUINTENAS 26 participants Contexte : La soirée du 21 février

Plus en détail

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible!

PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS. Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! PROJET D ACCOMPAGNEMENT DES COPROPRIÉTÉS Réhabiliter et maîtriser ses coûts? C'est possible! Plan de présentation 1. Les missions de l Agence locale de l énergie et du climat 2. Focus contexte et enjeux

Plus en détail

Parc éolien à Nantimont, Habay-la-Vieille et Houdemont. Séance d information publique

Parc éolien à Nantimont, Habay-la-Vieille et Houdemont. Séance d information publique Parc éolien à Nantimont, Habay-la-Vieille et Houdemont Séance d information publique Houdemont, 04 novembre 2014 1. Un projet quatre partenaires 2. Le contexte le défi pour Lucéole 3. Qui est Lucéole?

Plus en détail

L association, ses membres, ses financeurs

L association, ses membres, ses financeurs Le pôle Synéo, ÉCONOMIE CIRCULAIRE, ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE & PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE L association, ses membres, ses financeurs Association de SERVICES et d ACCOMPAGNEMENT des Entreprises Création fin 2007

Plus en détail

Evolution juridique d une association

Evolution juridique d une association Evolution juridique d une association Confrontées à un environnement en perpétuelle évolution, mais aussi à des impératifs économiques qu elles ne peuvent ignorer, de nombreuses associations sont amenées

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Fournisseur coopératif et local d électricité d origine 100% renouvelable. 03 62 27 97 50 - contact@enercoop-npdc.

DOSSIER DE PRESSE. Fournisseur coopératif et local d électricité d origine 100% renouvelable. 03 62 27 97 50 - contact@enercoop-npdc. DOSSIER DE PRESSE Fournisseur coopératif et local d électricité d origine 100% renouvelable CONTACT PRESSE - Johan Gut 03 62 27 97 50 - contact@enercoop-npdc.fr Enercoop est un fournisseur d électricité

Plus en détail

Enercoop. Fournisseur d'électricité éthique et écologique

Enercoop. Fournisseur d'électricité éthique et écologique Enercoop Fournisseur d'électricité éthique et 1/ Le projet Enercoop Contexte environnemental Réchauffement climatique Raréfaction des énergies fossiles Pollution et risques liés aux énergies fossiles et

Plus en détail

Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque

Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque Ener Guil, centrales villageoises citoyennes de production d électricité photovoltaïque Objectif : Dossier de presse - informer des futurs sociétaires qui vont placer leurs économies : on cherche 40 000

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs

La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Promouvoir, Organiser, Soutenir, Inventer la Transition en Ile de France La SEM Energies POSIT IF, un outil au service de la rénovation énergétique des logements collectifs Mme Hélène GASSIN, Vice-présidente

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale

Présentation de la SCIC. acrene. Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale Présentation de la SCIC acrene Société Coopérative d Intérêt Collectif Pour la promotion de la rénovation énergétique en Alsace Centrale La SCIC ACRENE : Une coopération d acteurs œuvrant pour la réduction

Plus en détail

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU

POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU POINT SUR LA REGLEMENTATION EN MATIERE DE PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Page 1 SDEPA - 31/03/2010 INTRODUCTION - Transformation directe de la lumière du soleil en énergie électrique (onduleurs transforment

Plus en détail

ENERGAÏA 2015. La Région conforte le développement des énergies renouvelables. Mercredi 25 novembre 2015

ENERGAÏA 2015. La Région conforte le développement des énergies renouvelables. Mercredi 25 novembre 2015 Mercredi 25 novembre 2015 ENERGAÏA 2015 La Région conforte le développement des énergies renouvelables Contact presse Muriel PIN 04 67 22 93 87 // 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr La

Plus en détail

Associations - Collectivités - Habitants Construire ensemble un projet citoyen d énergies renouvelables

Associations - Collectivités - Habitants Construire ensemble un projet citoyen d énergies renouvelables Associations - Collectivités - Habitants Construire ensemble un projet citoyen d énergies renouvelables Guide méthodologique édito Dominique Ramard Conseiller régional délégué à l énergie Laurianne Fleury

Plus en détail

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien.

Ce guide se veut évolutif et dynamique. Actualisé mensuellement, il recueillera les appels à projets qui Il est votre outil et notre lien. Mesdames et Messieurs, Le P total) afin de relever le défi de la compétitivité et de faire émerger un nouveau modèle de croissance, en finançant des projets innovants et exemplaires, rigoureusement sélectionnés.

Plus en détail

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010

Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Premiers résultats du sondage du Labo ESS 30 mars 2010 Mise en ligne début novembre au moment du lancement du site Internet du Labo ESS, le sondage sur l identité et l avenir de l ESS a connu un vif succès.

Plus en détail

Le circuit de visite à la ferme de Grignon : enjeux, objectifs et mise en œuvre

Le circuit de visite à la ferme de Grignon : enjeux, objectifs et mise en œuvre Le circuit de visite à la ferme de Grignon : enjeux, objectifs et mise en œuvre Comité de pilotage GE+ - 15 Juin 2011 Enjeux Communication et Education citoyenne Un projet clé du programme Grignon Energie

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives

LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives LA NORME ISO 50001 Enjeux Facteurs de réussite Perspectives TOURCOING 27 septembre 2013 Marie-Hélène LEFEBVRE Éléments de contexte depuis les 30 dernières années : augmentation de 20% de la consommation

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 1: Fiche n 1c = La gestion de la plateforme

Plus en détail

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN

OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE L ESSENTIEL EN OPÉRATION SAUVEGARDE DE LA PLANÈTE 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 LA FRANCE, 5E CONTRIBUTEUR AU FEM La France est le 5 e contributeur financier et co-initiateur du Fonds pour l Environnement Mondial (FEM),

Plus en détail

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT?

ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? ENVIE D ENTREPRENDRE AUTREMENT? Guide des finances solidaires et de l accompagnement Avec le soutien de nos partenaires : LA FINANCE SOLIDAIRE : DE QUOI PARLE-T-ON? L objectif de la finance solidaire est

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat

Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Pour un avenir Durable: Nos choix & voix sur le climat Regard des communautés sur les impacts du changement climatique «Nos maisons sont emportées par l avancée de la mer. Nous sommes obligés de partir

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement

Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates. Technologie parfaite pour un bon investissement Systèmes photovoltaïques pour les toitures plates Technologie parfaite pour un bon investissement Panneaux photovoltaïques avec d excellentes propriétés d étanchéité: une solution complète et de haute

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Comité de Pilotage n 1-26 octobre 2010 Dominique JACQUES RAEE L expérimentation Objectifs: Mettre en place une démarche reproductible

Plus en détail

Comment les citoyens peuvent-ils investir dans l énergie durable?

Comment les citoyens peuvent-ils investir dans l énergie durable? Comment les citoyens peuvent-ils investir dans l énergie durable? Les solutions innovantes de financement proposées par ENERGIRIS Ismaël Daoud Administrateur Délégué 23 avril 2015 1 Contexte Définition

Plus en détail

Projet culturel amplepuisien 2014-2020

Projet culturel amplepuisien 2014-2020 Projet culturel amplepuisien 2014-2020 «La culture, dans son sens large, est considérée comme l ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une

Plus en détail

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014

Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du Fonds d investissement pour les énergies renouvelables Journées PCET 15 Avril 2014 Présentation du fonds OSER est un fonds de nouvelle génération réunissant des capitaux publics et privés:

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES

LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LE PROJET DE SENSIBILISATION DE L UNION EUROPÉENNE AU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES LES ACTIVITÉS DE L UNION EUROPÉENNE EN APPUI À LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITÉ SUR LE COMMERCE DES ARMES Ce projet est

Plus en détail

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001

Statuts des sociétés. Comité de pilotage régional. Centrales Villageoises Photovoltaïques. 3 avril 2012 Pont-en-Royans. Certifié ISO 14001 Statuts des sociétés Comité de pilotage régional Centrales Villageoises Photovoltaïques 3 avril 2012 Pont-en-Royans Sommaire Rappel des formes juridiques et choix des territoires Les avis exprimés suite

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Implication citoyenne pour la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. www.energie-partagee.org

Implication citoyenne pour la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE. www.energie-partagee.org Implication citoyenne pour la TRANSITION ÉNERGÉTIQUE www.energie-partagee.org Février 2013 Introduction - Contexte transition énergétique ET appropriation citoyenne énergies renouvelables et économies

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique»

«Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» «Dynamiques territoriales et innovations sociales : des leviers incontournables au développement économique» Intervention Françoise Bernon - Déléguée Générale Le LABO de l ESS 15 janvier 2016 Présentation

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

VALOREM et le Crédit Coopératif lancent la première épargne éolienne

VALOREM et le Crédit Coopératif lancent la première épargne éolienne Revue de Presse VALOREM et le Crédit Coopératif lancent la première épargne éolienne SOMMAIRE Communiqué de presse : VALOREM et le Crédit Coopératif lancent la première épargne éolienne... p 1 Un produit

Plus en détail

SPL d Efficacité énergétique : OSER

SPL d Efficacité énergétique : OSER Rencontre franco-allemande «Transition énergétique» vs «Energievende» Stuttgart, 19-20 mars 2013 SPL d Efficacité énergétique : OSER Christian Labie, RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Lyon, France Deux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES.

DOSSIER DE PRESSE S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES. DOSSIER DE PRESSE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ ET LA CAISSE DES DÉPÔTS S ENGAGENT AUX CÔTÉS D INITIATIVE FRANCHE-COMTÉ POUR ACCÉLÉRER LA CROISSANCE DES PETITES ENTREPRISES 22 janvier 2015 Région Franche-Comté

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif en capital des startups ou de toute autre entreprise n existait nulle part dans le monde. 2 hommes décidèrent de réinventer l économie et créèrent

Plus en détail

Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies

Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies Journée thématique Hydroélectricité SEM EnR Syndicat d Énergies 27 septembre2013 Points abordés Missions des Syndicats d Énergies Développement des EnR Structure locale adaptée : Société d Économie Mixte

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Le crowdfunding : le guide. Printemps de l économie CNAM 15 avril 2015

Le crowdfunding : le guide. Printemps de l économie CNAM 15 avril 2015 Le crowdfunding : le guide Printemps de l économie CNAM 15 avril 2015 Définition Un mode de financement de projets créatifs, solidaires, entrepreneuriaux ou personnels en récoltant via internet de petits

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Capital risque. Définition et objectifs

Capital risque. Définition et objectifs Capital risque Définition et objectifs Le «capital-risque» est une source de financement en fonds propres qui ne concerne qu un nombre restreint d entreprises nouvelles, et a donc des limites par rapport

Plus en détail

Statuts. au 1. janvier 2008

Statuts. au 1. janvier 2008 Statuts au 1. janvier 2008 I. Dispositions générales Art. 1 Nom Sous le nom de «Danse Suisse», nommée ci après l «Association», il est constitué une association nationale au sens des articles 60 et suivants

Plus en détail