20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC"

Transcription

1 20 mars 2015 Bâtiments collectifs en bois et la sécurité incendie Nouvelles solutions pour répondre aux exigences Y. Martin CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même part elle de ces notes, n'est permise qu'avec l'autorisatíon du CSTC. 1 Contenu de la présentation 1. Introduction: cadre réglementaire 2. Réaction au feu des bardages en bois Définition et classification Les exigences Solutions pour les bardages en bois 3. Résistance au feu et façades Définition et classification Les exigences (propagation interne et externe de l incendie) Nouvelle solution pour les ossatures en bois 4. Conclusions 3 1

2 Réglementation incendie en vigueur Pour un aperçu complet [1] Uniquement à titre illustratif Non exhaustif (source SPF Intérieur) 4 Réglementation incendie en vigueur L arrêté royal du fixant les normes de prévention de base (et ses modifications, notamment AR ) [2] Prescriptions minimales pour la construction de tous les «bâtiments nouveaux» en Belgique (à l exclusion des maisons unifamiliales) Bâtiments bas (h < 10 m) Bâtiments moyens Bâtiments élevés (h > 25 m) (Bâtiments industriels) 5 2

3 Contenu de la présentation 1. Introduction: cadre réglementaire 2. Réaction au feu des bardages en bois Définition et classification Les exigences Solutions pour les bardages en bois 3. Résistance au feu et façades Définition et classification Les exigences (propagation interne et externe de l incendie) Nouvelle solution pour les ossatures en bois 4. Conclusions 6 Réaction au feu Classification Classification Classes belges A0, A1, A2, A3, A4 Classes européennes [3] [4] [5] PAS de correspondance entre classes belges et européennes 7 3

4 Réaction au feu Exigences pour les bardages Bâtiments bas (h < 10 m): D s3, d1 Bâtiments moyens et élevés: B s3, d1 (art. 6 de l annexe 5 de l AR) Un maximum de 5% de la surface visible n est pas soumis à cette exigence 8 Réaction au feu Exigences pour les bardages!les exigences s appliquent aux produits de construction dans leurs conditions d application finale, c est à dire y compris les couches sous jacentes et le mode de fixation Exemple Panneau sandwich MW : A2 s1,d0 Panneau sandwich PUR : C s3, d0 9 4

5 Réaction au feu Exigences pour les bardages En d autres mots Les exigences ne s appliquent pas sur les planches en bois de manière indépendante Mais au «système de bardage» Etant donné la présence d une lame d air ventilée (15 mm) derrière les planches, les couches sous jacentes (isolation, panneau en bois ou plaque, ) ont un rôle important 10 Possibilités actuelles pour les bardages en bois Sans traitement ignifuge du bois, il n est pas possible d atteindre la classe requise pour les bâtimentsmoyenset élevés. Eventuelement OK pour les bâtiments bas (D s3, d1) Essais en laboratoire sur le système Solution type (Décision CE) [6] Bardages en bois non ajourés D s2,d0 Densité 390 kg/m³ (*) Epaisseur 18 mm Fixation mécanique sur lattes en bois Lame d air ventilée 20 mm Support derrière la lame d air A2 s1,d0 (**)! (*) OK pour Cèdre (WRC) densité 350 kg/m³ [7] [8] (**) Foils, e.g. for protection against moisture, have an insignificant influence on the fire behaviour of the façade system [7] [9] 11 5

6 Nouvelles solutions pour les bardages en bois! Série d essais dans le cadre d une recherche (CTIB et CSTC) Objectif: élargir la solution type très limitée 12 Nouvelles solutions pour les bardages en bois! Cèdre 18 mm, placement horizontal, rainures et languettes Lame d air ventilée 20 mm Panneau à base de bois (épaisseur > 10mm, densité > 510 kg/m³, < D s2,d0) Cellulose Résultat D s2,d0 (à confirmer) OK pour bâtiments bas (D s3,d1)! 13 6

7 Contenu de la présentation 1. Introduction: cadre réglementaire 2. Réaction au feu des bardages en bois Définition et classification Les exigences Solutions pour les bardages en bois 3. Résistance au feu et façades Définition et classification Les exigences (propagation interne et externe de l incendie) Nouvelle solution pour les ossatures en bois 4. Conclusions 14 Résistance au feu Stabilité R Définition [1] [4] Classification [4] Etanchéité E Isolation Thermique I (Rayonnement W) (Etanchéité aux fumées S) 7

8 Résistance au feu Définition [3] [10] Classification [10] R 30 / 60 / 120 EI 30 / 60 / 120 REI 30/60/ [Façades et Arrêté royal] dernière modification du 12/7/2012 [2] Propagation de l incendie via les façades (art des annexes 2, 3 et 4) Le risque de propagation de l incendie par la façade doit être limitée, tant en ce qui concerne la propagation interne du feu qu en ce qui concerne sa propagation externe

9 [Les exigences] Propagation interne de l incendie La jonction des parois de compartimentage horizontales et verticales avec la façade présente au moins EI 60 (*) (*) À l exception des bâtiments bas Si le joint linéaire 20 mm Ce joint linéaire doit être fermé, à l aide d un produit déformable étanche à l air (p. ex mastic souple), afin qu aucune fumée froide ne puisse s immiscer entre la façade et le plancher de compartiment [Les exigences] Propagation externe de l incendie Bâtiments bas Pas d exigence Eventuelles exigences pour bâtiments spécifiques (p. ex. école) Bâtiments moyens et élevés: 4 possibilités 1. Elément de façade E Ou façade E 30 sur toute la hauteur du bâtiment 3. Ou façade E 60 1 niveau sur 2 4. Ou compartiments avec sprinkleurs a + b + c + d 1 m

10 [Façades avec ossature en bois] Nouvelle solution sur base d essai au feu FACADE EN BOIS PLANCHER INTERIEUR Façade (Bois) FACADE EN BOIS EXTERIEUR INTERIEUR Plancher (Béton) Façade (Bois) OUVERTURE (FENÊTRE) [Façades avec ossature en bois] Nouvelle solution sur base d essai au feu INTERIEUR FACADE BOIS Façade (Bois) EXTERIEUR INTERIEUR Plancher PLANCHER (Béton) Façade (Bois)

11 [Façades avec ossature en bois] Nouvelle solution sur base d essai au feu E 60 EI 60 a. Bois C24 (38 (45) x 190) b. Isolation 190 mm (laine de roche 45 kg/m³) c. Isolation 50 mm (laine de roche 45 kg/m³ 20% compression) d. Isolation 75 mm (laine de roche 45 kg/m³ 20% compression) f. Panneau (Spano Durélis 12 mm) g. Membrane PE 0,2 mm l. Ancrage en acier (au dessus du plancher) m. Vis pour panneau 6 mm n. Goujon d ancrage M8 OK pour bâtiments moyens et élevés! [Futur proche ] Poursuite des essais de réaction au feu sur les bardages en bois Confirmation des premiers résultats et extrapolation des solutions pour répondre à l exigence des bâtiments bas Essais (et solutions) pour des bardages en bois ajourés Propagation de l incendie et éléments de façade en bois Extrapolation des résultats vers d autres configurations (en cours) Publication (prévue CSTC Contact 2015 nr. 3)

12 [Plus d information ] [1] Aperçu complet de la réglementation incendie en vigueur en Belgique avec documents à télécharger Prochainement: Base de données donnant les règlements en fonction du type de bâtiment, région, [2] Arrêté royal du 7 juillet 1994 fixant les normes de base en matière de prévention contre l incendie et l explosion, auxquelles les bâtiments nouveaux doivent satisfaire et ses modifications (AR , , , ): voir rubrique «bibliothèque». [3] NBN EN ISO 13943, Fire Safety Vocabulary, 2006 [4] NBN EN Classement au feu des produits et éléments de construction Partie 1: Classement à partir des données d'essais de réaction au feu, 2010 [5] Méthodes d'essai et classification européennes de la réaction au feu des produits de construction. 1ère partie : le point de la situation, CSTC Revue, 2003 [6] 2006/213/CE. Voir rubrique «bibliothèque». Décision européenne. 2006/213/CE [7] NIT 243 Revêtements de façades en bois, CSTC, 12/2011 [8] Proefverslag Provningsrapport nr. PF en classificatieverslag Klassifikationsrapport nr. PC Reaktion pa brand Staerk Ceder Prima ( ). Hvidovre (Danemark), DBI, DANAK [9] Fire Safety in timber buildings Technical guideline for Europe SP Trätek 2010 [10] NBN EN Classement au feu des produits de construction et des éléments de bâtiment Partie 2: Classement à partir des données des essais de résistance au feu, services de ventilation exclus, Merci pour votre attention Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même part elle de ces notes, n'est permise qu'avec l'autorisatíon du CSTC

Contenu de la présentation 29/01/2015

Contenu de la présentation 29/01/2015 26 janvier 2015 10.00 à 10.30 Risque de propagation de l incendie via les façades nouvelles solutions pour les bardages en bois et pour les éléments de façade en ossature en bois Y. Martin CSTC Les copies

Plus en détail

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC

30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC 30 novembre Les Isnes Le bois, ça brûle Yves Martin Chef de Division CSTC Les copies des notes de cours d'une façon générale ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et

Plus en détail

Incendie et constructions en bois

Incendie et constructions en bois Incendie et constructions en bois Des exigences réglementaires à la mise en œuvre Namur, 30 mai 2012, Yves Martin Centre Scientifique et Technique de la Construction 20120530 Y. Martin 1 Contenu de la

Plus en détail

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016

Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Conception et mise en oeuvre de bâtiments industriels conformes aux exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 26 avril 2016 Contenu de la présentation 1. Objet de la 2. Cadre réglementaire

Plus en détail

8 Rapports et publications

8 Rapports et publications 8 Rapports et publications 8. Réaction au feu Décision Commission 00//EC Réaction au feu des plaques de plâtre avec - épaisseur plaque > 9, mm - noyau plâtre > 600 kg/m et classe A - poids carton < 0 g/m

Plus en détail

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique

Soirée d information. 1. Introduction à la problématique. 2. Exigences en vigueur en Belgique Soirée d information ir. Y. Martin ing. S. Eeckhout CSTC/WTCB Traversées de parois résistant au feu Législation et mise en œuvre (consigne de pose) Antenne-Normes Prévention Incendie www.normes.be/feu

Plus en détail

Sécurité incendie des constructions bois

Sécurité incendie des constructions bois 1 Sécurité incendie des constructions bois SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 2 => éviter les risques de

Plus en détail

«L isolation acoustique : innovations récentes»

«L isolation acoustique : innovations récentes» Les copies des notes de cours ne font pas parties d'une des séries des publications officielles du CSTC et ne peuvent donc être utilisées comme référence ; la reproduction ou la traduction, même partielle

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION 16.3.2006 Journal officiel de l Union européenne L 79/27 COMMISSION DÉCISION DE LA COMMISSION du 6 mars 2006 établissant la classification des caractéristiques de réaction au feu de certains produits de

Plus en détail

Locaux à usage technique ou grenier non aménagé. Es = le plus haut niveau d évacuation 2 EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES CONCERNANT LES ESCALIERS

Locaux à usage technique ou grenier non aménagé. Es = le plus haut niveau d évacuation 2 EXIGENCES RÉGLEMENTAIRES CONCERNANT LES ESCALIERS Les escaliers d évacuation sont primordiaux en cas d incendie : ils permettent l évacuation des occupants et l intervention des services d incendie. Leur conception est dès lors soumise à un certain nombre

Plus en détail

Solutions Gyproc résistantes au feu. suivant les nouvelles normes européennes

Solutions Gyproc résistantes au feu. suivant les nouvelles normes européennes Solutions Gyproc résistantes au feu suivant les nouvelles normes européennes 1 Sommaire 1 Passage au normes européennes 3 2 Cloisons Metal Stud résistantes au feu 5 3 Doublages Metal Stud résistants au

Plus en détail

Partie 2 Application des Eurocodes

Partie 2 Application des Eurocodes Partie 2 - Application des Eurocodes Yves Martin, Chef de Laboratoire, CSTC Antenne Normes Prévention Incendie http://www.normes.be/feu Formation Feu Centre Information Acier Journée 1 8 mai 2007 1 Partie

Plus en détail

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu

Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu Sécurité incendie Eléments de construction resistant au feu NBN 713-020 1968 Protection contre l'incendie - Comportement au feu des matériaux et éléments de construction - Résistance au feu des éléments

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 14381

Attestation d'utilisation AEAI n 14381 Attestation d'utilisation AEAI n 14381 Requérant Chime-Flex Sa Fabricant Roccheggiani S.r.l. 60021 Camerano Italy TUBE SIMPLE PAROI SPG Description Système de conduits de fumée à une paroi: Matériau no

Plus en détail

DÉCLARATION DES PERFORMANCES

DÉCLARATION DES PERFORMANCES FR DÉCLARATION DES PERFORMANCES selon l'annexe III du règlement (UE) N o 305/2011 (Règlement sur les produits de construction) Spray coupe-feu pour joints Hilti CFS-SP WB N o Hilti CFS «0843-CPD-0119»

Plus en détail

Performances des menuiseries extérieures

Performances des menuiseries extérieures Détails des châssis 30-03-2015 Benoît Michaux - Page 1 Performances des menuiseries extérieures Benoît Michaux - Page 2 1 Norme Produit NBN EN 14351-1 Depuis le 1er fevrier 2010, obligation du marquage

Plus en détail

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE

S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE S5.3 Réglementation incendie EUROCLASSE 1- Introduction à la sécurité incendie Vidéo 1 1.1- Le triangle du feu Définition A la base d un feu se trouvent toujours trois éléments qui forment ce que l on

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs

Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs 12h00 12h20 Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs Benoît Michaux Centre Scientifique et Technique de

Plus en détail

La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer

La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer Journée d étude Les Nœuds Constructifs La protection contre l incendie Des détails à ne pas sous-estimer Y. Martin CSTC Division Enveloppe du Bâtiment et Menuiserie Bruxelles, Confédération Construction

Plus en détail

Panneaux Isolants Murs & Couvertures. Fiche Technique. Kingspan KS1170 TFF

Panneaux Isolants Murs & Couvertures. Fiche Technique. Kingspan KS1170 TFF Panneaux Isolants Murs & Couvertures Fiche Technique Kingspan KS1170 TFF Description Panneaux sandwich en laine de roche à fibres redressées en largeur de 1170 mm. Les fixations des panneaux sont traversantes.

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 23195

Attestation d'utilisation AEAI n 23195 Attestation d'utilisation AEAI n 23195 Groupe 450 Requérant Tubages et raccords pour conduits de fumée Fabricant GLASFLEX COMPLEX Description Tubages rigides en résine synthétique renforcée de fibres de

Plus en détail

MEMENTO FACADE VMZINC

MEMENTO FACADE VMZINC MEMENTO FACADE VMZINC + MEMENTO INNOVATION FAÇADE TECHNIQUE VMZINC 2015 SUR VOLIGES + MEMENTO FACADE VMZINC > A l origine, le contexte. Pas de document validant les pratiques traditionnelles en façade.

Plus en détail

5. Caractéristiques des produits

5. Caractéristiques des produits 84 5. Caractéristiques des produits 5.1 Blocs et linteaux 5.1.1 Blocs Les blocs en béton cellulaire sont classés dans la catégorie des bétons très légers et extra légers selon la norme PTV 21-002 intitulée

Plus en détail

MANUEL TECHNIQUE D INSTALLATION DE CONDUITS

MANUEL TECHNIQUE D INSTALLATION DE CONDUITS MANUEL TECHNIQUE D INSTALLATION DE CONDUITS CONDUITS DE VENTILATION ET D EXTRACTION DE FUMÉES, RÉSISTANT AU FEU PENDANT HEURES, AUTOPORTANTS, CONSTRUCTION HORIZONTALE ET VERTICALE Testé selon la norme

Plus en détail

Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu?

Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu? cstc.be CSTC DIGEST Comment obturer un percement dans une paroi résistant au feu pour qu elle reste résistante au feu? Il arrive qu un mur ou un plancher résistant au feu doive être traversé pour permettre

Plus en détail

sur base d une analyse de résultats d essais

sur base d une analyse de résultats d essais INSTITUT DE SECURITE INCENDIE A.S.B.L. ISIB INSTITUUT VOOR BRANDVEILIGHEID V.Z.W. AVIS TECHNIQUE 2016-A-012 sur base d une analyse de résultats d essais DEMANDEUR XELLA BE nv/sa Kruibeeksesteenweg 24 2070

Plus en détail

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC

6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 6 juin 11.00 11.20 De la maison unifamiliale au bâtiment collectif: les exigences de sécurité contre l incendie Y. Martin CSTC 1 Contenu de la présentation 1. Les principes de base Réaction au feu Résistance

Plus en détail

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251).

Les caractéristiques techniques du panneau de toiture Natur isol Structures ont été validées par le CRITTBOIS, (dossier n 2015_251). é LE PANNEAU DE TOITURE NATUR'ISOL STRUCTURES Le panneau de toiture Natur isol Structures Structures est un produit non seulement 100 % écologique, mais son processus de production est lui même à vocation

Plus en détail

DÉCLARATION DES PERFORMANCES

DÉCLARATION DES PERFORMANCES FR DÉCLARATION DES PERFORMANCES selon l'annexe III du règlement (UE) N o 305/2011 (Règlement sur les produits de construction) Bouchon coupe-feu Hilti CFS-PL N o Hilti CFS «0761-CPD-0271» 1. Code d'identification

Plus en détail

Surélévations et extensions en bois

Surélévations et extensions en bois Organisé par la guidance technologique éco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS) Surélévations

Plus en détail

Rapport d essai n 10979C

Rapport d essai n 10979C Aanwending der Brandstoffen en 41, B, Sint-Pietersnieuwstraat 9000 Gent Tél. : 09 264 32 88 Laboratoire d essais, 711, B, Ottergemsesteenweg 9000 Gent Tél. : 09 243 77 50 Fax : 09 243 77 51 Le maître d

Plus en détail

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Adaptations dans les annexes 2/1, 3/1 et 4/1 Résistance au feu Rf REI Eléments porteurs : Stabilité uniquement : Rf. heure(s) R.. minutes Stabilité

Plus en détail

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu

18 mai Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Classes européennes en matière de résistance et de réaction au feu intro générale Pourquoi les Euroclasses? L expression des performances des produits est

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT

LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT GAZETTE SECC N 03-2016 LA REGLEMENTATION AU FEU DE L ENVELOPPE DU BATIMENT Editorial Dans le cadre de nos échanges techniques avec notre clientèle, nous sommes régulièrement confrontés à des questions

Plus en détail

Panneaux LAINE DE ROCHE. Le panneau qui protège

Panneaux LAINE DE ROCHE. Le panneau qui protège Panneaux LAINE DE ROCHE Le panneau qui protège Le panneau qui protège Panneau fabriqué en processus continu, avec insertion d isolant composé de LAINE DE ROCHE et de deux tôles d acier profilées et cadrées.

Plus en détail

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum

Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois. 1.2 Utilisation des matériaux de construction. Nils Baertschi. Documentation Lignum Approfondissement Nouvelles precriptions 2015 état de la technique et bois Documentation Lignum 1.2 Utilisation des matériaux de construction Nils Baertschi Baertschi ingénieurs SA, Rue des Champs-Lovats

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 349/25 RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N o 1291/2014 DE LA COMMISSION du 16 juillet 2014 relatif aux conditions de classification, sans essais, des panneaux à base de relevant de la norme EN 13986 et des lambris

Plus en détail

Clapets coupe-feu : sélection et installation

Clapets coupe-feu : sélection et installation Clapets coupe-feu : sélection et installation Aperçu La sécurité incendie dans la construction gagne en importance. Les bâtiments où nous vivons, travaillons, faisons nos achats et passons notre temps

Plus en détail

Menuiseries extérieures et nœuds constructifs

Menuiseries extérieures et nœuds constructifs Menuiseries extérieures et nœuds constructifs Mise en oeuvre Benoît Michaux - Page 1 Contenu Partie 1 Produits de construction Marquage CE Etanchéité à l eau, Perméabilité à l air, Résistance au vent,

Plus en détail

Bouchon coupe-feu CFS-PL

Bouchon coupe-feu CFS-PL Bouchon coupe-feu CFS-PL Applications Calfeutrement permanent ou temporaire de câbles ou botte de câbles en dalle ou en voile Calfeutrement de câbles et bottes de câbles en fonction lors de la pose Calfeutrement

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53 5 SOMMAIRE ISOLATION DES COMBLES AMÉNAGÉS ET DES COMBLES PERDUS.....................................9 Chapitre 1 : Domaine d application...........................11 Chapitre 2 : Les produits isolants.............................13

Plus en détail

ISOLER LES BARDAGES MÉTALLIQUES DOUBLE PEAU ROCKBARDAGE. À chaque projet, sa configuration optimale

ISOLER LES BARDAGES MÉTALLIQUES DOUBLE PEAU ROCKBARDAGE. À chaque projet, sa configuration optimale ISOLER LES BARDAGES MÉTALLIQUES DOUBLE PEAU L NOUVE UE Q ECHNI AVIS T ROCKBARDAGE À chaque projet, sa configuration optimale Premier panneau isolant lancé sur le marché, ROCKBARDAGE continue de faire évoluer

Plus en détail

Déclaration de performance

Déclaration de performance Déclaration de performance Conformément à l annexe III du règlement(eu) N 305/2011(Règlement sur les produits de construction). DoP / Pacifyre MK II - 1 Nr. 0843-CPR17-0163 1. Code d identification unique

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

Colliers coupe-feu CFS-C et CFS-C P

Colliers coupe-feu CFS-C et CFS-C P Colliers coupe-feu CFS-C et CFS-C P Calfeutrement de pénétration pour tubes plastiques jusqu'à un diamètre 250 mm sous agrément technique européen. Applications Calfeutrement de tubes inflammables de Ø

Plus en détail

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change

Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change 18 mai 2013 Arrêté royal du 12 juillet 2012 Ce qui change Façades Bâtiments bas 3.5.1 Façades simple paroi 3.5.1.1 Séparation entre compartiments Ce qui change est souligné (+ Euroclasses) Fixations des

Plus en détail

TUILES BETON - HORIZON ROYAL PARTIE 2 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES PAR TUILE EN BETON

TUILES BETON - HORIZON ROYAL PARTIE 2 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES PAR TUILE EN BETON 1 DONNEES TECHNIQUES SPECIFIQUES DE LA TUILE EN BETON HORIZON ROYAL COULEURS STANDARD Les tuiles en béton HORIZON ROYAL sont disponibles dans les couleurs standards suivantes: - couleurs unies: noir brun

Plus en détail

Les cloisons Metal Stud avec résistance aux chocs améliorée

Les cloisons Metal Stud avec résistance aux chocs améliorée 4.3 Les cloisons Metal Stud avec résistance aux chocs améliorée Les plaques DuraGyp renforcées par des fibres de bois permettent facilement de construire des cloisons Metal Stud dotées d une meilleure

Plus en détail

Voie Romaine F Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0) Fax : +33 (

Voie Romaine F Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0) Fax : +33 ( Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 RAPPORT DE CLASSEMENT RAPPORT DE CLASSEMENT n 10 - F - 675 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 :

Plus en détail

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD

Panneaux Isolants Bardage & Couverture. Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Panneaux Isolants Bardage & Couverture Fiche Technique KS1170 TFF LD & KS1170 TFF HD Description Panneaux sandwich en laine de roche à fibres redressées en largeur de 1170 mm à fixations apparentes. Profil

Plus en détail

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2

Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 Mise en œuvre en zones sismiques des revêtements extérieurs en bois couverts par le DTU 41.2 1. PREAMBULE La nouvelle réglementation sismique a été mise en place le 22 octobre 2010 au travers des textes

Plus en détail

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01

Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle REPERTOIRE SUISSE DE LA PROTECTION CONTRE LA GRELE (RPG) / 06-11fr Version 1.01 Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Conditions d' essais AEAI n 06 Tôle 01.04.2011 / 06-11fr Version 1.01 Condition d'examen AEAI n

Plus en détail

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6

SOMMAIRE. Avant-propos Domaine d application du guide... 6 SOMMAIRE Avant-propos......................................... 4 Domaine d application du guide......................... 6 Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée.................................

Plus en détail

Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux. Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu

Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux. Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu Comportement au feu des ouvrages : vos projets sont nos enjeux Christophe TESSIER Directeur du Centre d Essais au Feu SOM MAIRE Introduction La réglementation incendie Exemples de Projets 2 Introduction

Plus en détail

Revêtements extérieurs en Bois

Revêtements extérieurs en Bois Revêtements extérieurs en Bois Conférence annuelle Bois Construction du CODEFA et du pôle de compétitivité Xylofutur Julien Lamoulie 7 novembre 2014 Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois

Plus en détail

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016

JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 > JOURNÉE TECHNIQUE Atelier 3: Murs rideaux et ITE Epinal Le 25 février 2016 Sommaire 2 /49 Termes et définitions Contexte réglementaire Les DTU Les documents complémentaires Murs rideaux: - Définition

Plus en détail

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours.

Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 1 1 SECURITE INCENDIE Les textes réglementaires Français ont pour but d assurer la sécurité des personnes et des services de secours. 2 => éviter les risques de démarrage et de propagation de l incendie.

Plus en détail

Les réponses aux questions que vous vous posez

Les réponses aux questions que vous vous posez Qu est ce qu un écran de sous toiture? Un écran de sous toiture est une feuille souple, située sous les petits éléments de couverture, constituant un complément aux fonctions des couvertures. Il participe

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie INSTRUCTION TECHNIQUE Spécifications techniques pour les façades

Prescriptions de prévention incendie INSTRUCTION TECHNIQUE Spécifications techniques pour les façades GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, le 18 septembre 2017 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1554.2

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL INTERIEUR Arrêté ministériel du 17 mai 2013 relatif à l utilisation des Eurocodes comme méthodes de calcul pour l évaluation de la résistance au feu d éléments

Plus en détail

GUIDE DE POSE PAVAFLOC

GUIDE DE POSE PAVAFLOC GUIDE DE POSE PAVAFLOC Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Résumé des performances

Plus en détail

Conception hygrothermique des toitures plates. 16 mars 2017

Conception hygrothermique des toitures plates. 16 mars 2017 Conception hygrothermique des toitures plates 16 mars 2017 Eddy Mahieu CSTC Page 1 Remarque: Avant-propos Les syllabi distribués lors de présentations données par le CSTC ne font pas partie de la liste

Plus en détail

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure TECHNIQUE ISOLATION Annonay mai 2013 isolation extérieure Sylvain DESCHAMPS dfca@free.fr 0695813260 Résout le problème des ponts thermiques Solution plus chère Problème des accrochages de bardage (augmentation

Plus en détail

Set de normes : Sécurité incendie passive - Mesures constructives et méthodes d'essai

Set de normes : Sécurité incendie passive - Mesures constructives et méthodes d'essai NBN 713-020 1968 Protection contre l'incendie - Comportement au feu des matériaux et éléments de construction - Résistance au feu des éléments de construction (avec erratum) NBN 713-020/A1 1982 Protection

Plus en détail

Compartimentage horizontal Testé conformément à la norme EN ou EN Classement conformément à la norme EN

Compartimentage horizontal Testé conformément à la norme EN ou EN Classement conformément à la norme EN Compartimentage horizontal Testé conformément à la norme EN 1364- ou EN 1365- Classement conformément à la norme EN 13501- Fire Protection Version 11. Colofon Ce Manuel a été rédigé en juillet 015 avec

Plus en détail

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 01/02/2017 Version 1.1 Réalisation CSTB & Institut Technologique FCBA Financement DHUP,

Plus en détail

De Rf à REI en 2016 Qu est-ce que cela implique en pratique? Comment s y retrouver dans la multitude de règles et documents?

De Rf à REI en 2016 Qu est-ce que cela implique en pratique? Comment s y retrouver dans la multitude de règles et documents? De Rf à REI en 2016 Qu est-ce que cela implique en pratique? Comment s y retrouver dans la multitude de règles et documents? Ing. Liesbeth Jacobs, Présidente Passive Fire Protection Association P.F.P.A

Plus en détail

Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau)

Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau) Bandes coupe-feu intumescentes CFS-W SG (bande pré-découpée) et CFS-W EL (rouleau) Calfeutrement de pénétration pour tubes plastiques de 50 mm à 160 mm sous agrément technique européen. Applications Calfeutrement

Plus en détail

Séparation spatiale entre les maisons ( )

Séparation spatiale entre les maisons ( ) CODES MODÈLES NATIONAUX DE CONSTRUCTION DE 2010 Séparation spatiale entre les maisons (9.10.15.) Nedjma Belrechid, M.SC.A., BA B.Arch. Centre canadien des codes du CNRC Février 2013 1 Incendie à Edmonton

Plus en détail

GUIDE DE POSE UNIVERCELL

GUIDE DE POSE UNIVERCELL GUIDE DE POSE UNIVERCELL Sommaire : Procédés de mise en œuvre et domaine d emploi Référentiels Hygiène et Sécurité Prévention incendie Mise en œuvre : SOUFFLAGE / INSUFFLATION / PROJECTION Ateliers pratiques

Plus en détail

Panneaux LAINE DE ROCHE. Le panneau qui protège

Panneaux LAINE DE ROCHE. Le panneau qui protège Panneaux LAINE DE ROCHE Le panneau qui protège Le panneau qui protège Panneau fabriqué en processus continu, avec insertion d isolant composé de LAINE DE ROCHE et de deux tôles d acier profilées et cadrées.

Plus en détail

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie La nouvelle réglementation concernant la réaction au feu (Annexe 5 AR 12/07/2012). Prescriptions concernant les traversées résistantes

Plus en détail

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT

DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT DOSSIER SYSTÈMES SOUS COUVERTURE Sarnafil MT SARNAFIL MT SOMMAIRE 03 Caractéristiques principales de Sarnafil MT SYSTÈMES DE SOUS-COUVERTURE 04 Toiture chaude semi ventilée Isolation sur chevrons en continu

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions

Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions L. Lassoie CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu 1. Isolation thermique et étanchéité à l air (murs à coulisse, ETICS et ossatures

Plus en détail

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010

Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 Bois construction et propagation du feu par les façades En application de l Instruction Technique 249 version 2010 04/07/2016 Version 1.0 Réalisation CSTB & Institut Technologique FCBA Financement DHUP,

Plus en détail

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234

APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 DIRECTION ISOLATION ET REVÊTEMENTS DIVISION REVETEMENTS, ÉTANCHEITE, ENDUITS ET MORTIERS APPRÉCIATION TECHNIQUE D'EXPÉRIMENTATION ATEx de type a Numéro de référence : 2234 Selon l'avis du Comité d'experts,

Plus en détail

RECTICEL INSULATION BÂTIMENT EUROWALL

RECTICEL INSULATION BÂTIMENT EUROWALL BÂTIMENT EUROWALL Panneau d isolation thermique en mousse de polyuréthane rigide, revêtu d une multicouche composée de papier de Kraft et feuilles métalliques et étanche au gaz, une face est de couleur

Plus en détail

Sac coupe-feu CFS-CU. Applications. Données techniques (à 23 C et 50 % d'hygrométrie) Avantages

Sac coupe-feu CFS-CU. Applications. Données techniques (à 23 C et 50 % d'hygrométrie) Avantages Sac coupe-feu CFS-CU Le système de calfeutrement de pénétration le plus efficace pour des applications temporaires. Applications Calfeutrement de câbles à travers des voiles et des dalles, particulièrement

Plus en détail

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois

L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois L isolation acoustique dans les habitations à ossature en bois Une construction à ossature en bois offre de multiples avantages, tels que, par exemple, la rapidité de réalisation, le poids réduit sur les

Plus en détail

Matthias WAGNER, ing.

Matthias WAGNER, ing. Cloisonnements coupecoupe-feu Tel contrôlé contrôlé,, tel monté le diable se cache dans le détail détail! IBS-Institut für Brandschutztechnik und Sicherheitsforschung GmbH Matthias WAGNER, ing. Technicien

Plus en détail

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS

SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS SOLUTIONS POUR BARDAGE SUPPORT D'ENDUITS LES SOLUTIONS PLAQUE DE CIMENT P. 64 S AQUAPANEL OUTDOOR P. 66 ACCESSOIRES P. 69 FAÇADIER/BARDEUR 2017 63 Les solutions plaque de ciment Aquapanel Outdoor Généralités

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE FIBA

CAHIER TECHNIQUE FIBA CAHIER TECHNIQUE FIBA LE PIN MARITIME DANS LA CONSTRUCTION : COMPORTEMENT AU FEU ET MARQUAGE CE Cette plaquette reprend les résultats d essais de l étude menée par la Fédération des Industries du Bois

Plus en détail

Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Performances techniques

Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Performances techniques Valorisation des solutions bois pour la réhabilitation des bâtiments Performances techniques 23/06/2017 SOMMAIRE A. PROTECTION INCENDIE... 3 B. ACOUSTIQUE... 5 C. THERMIQUE... 6 Performances techniques

Plus en détail

Sécurité incendie et bois

Sécurité incendie et bois Sécurité incendie et bois Bâtiments en bois Exigences en matière de sécurité incendie Daniel Ingold Lignum office romand En Budron H6 1052 Le Mont-sur-Lausanne Version originale allemande Makiol + Wiederkehr

Plus en détail

Système de Bardage 209 DUO (SONO) Isolation pour bardage

Système de Bardage 209 DUO (SONO) Isolation pour bardage Système de Bardage 209 DUO (SONO) Isolation pour bardage Description du produit Le Système de Bardage 209 DUO (SONO) est un panneau isolant spécialement développé, constitué d une couche supérieure dure

Plus en détail

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable

La reproduction ou la traduction, même partielles, des textes et illustrations de cette. consentement écrit de l'éditeur responsable 08 juin 2010 JOURNÉE THÉMATIQUE Impact des constructions basse énergie sur le gros œuvre Détails de construction acoustiques intégrés - Implications techniques des nouvelles normes et réglementations VAN

Plus en détail

Protection passive contre l incendie des constructions en béton au moyen de mortier projeté résistant au feu

Protection passive contre l incendie des constructions en béton au moyen de mortier projeté résistant au feu Protection passive contre l incendie des constructions en béton au moyen de mortier projeté résistant au feu Journée d étude FEREB Le 14 novembre 2012 Liesbeth JACOBS Directeur technique Promat International

Plus en détail

CAS N 1: ÉTABLE POUR VACHES LAITIÈRES

CAS N 1: ÉTABLE POUR VACHES LAITIÈRES Sécurité incendie des bâtiments indutriels Etudes de cas: bâtiments agricoles par Jean-Philippe Vériter Head Coordinator Fire Safety, SECO Lavaux-Saint-Anne 24.05.2013 CAS N 1: ÉTABLE POUR VACHES LAITIÈRES

Plus en détail

ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES. Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 39

ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES. Masse volumique nominale (kg/m 3 ) 39 ISOLER LES BARDAGES SUR SUPPORT MAÇONNÉ ROCKFAÇADE NOUVEAU : Solution ROCKFAÇADE ENERGY ROCKFAÇADE est un panneau en laine de roche nu de masse volumique de 39 kg/m 3. DOMAINE D APPLICATION Isolation par

Plus en détail

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution

Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Candidat/e N ID :...CORRIGÉ POSSIBLE... Examen de spécialiste en protection incendie avec brevet fédéral Conception et exécution Bâtiment administratif avec places de parc pour bus Partie Points max. Points

Plus en détail

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide

7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 CHAPITRE 1 : Domaine d application du guide 11 CHAPITRE 2 : Système de bardage rapporté traditionnel, non traditionnel et certification associée 11 1. Définition du bardage rapporté

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL»

FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» MAIRIE DE MACHECOUL-SAINT-MEME 5 PLACE DE L AUDITOIRE 44270 MACHECOUL-SAINT-MEME 02.40.02.35.50 CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE BARDAGE EXTERIEUR SUR FACADES DU CINEMA «CINEMACHECOUL» Avril 2017

Plus en détail

L étanchéité à l air, de la conception à la mise en œuvre

L étanchéité à l air, de la conception à la mise en œuvre Séminaire Bâtiment Durable : L étanchéité à l air, de la conception à la mise en œuvre 21.04.2016 Bruxelles Environnement ASSURER UNE BONNE ÉTANCHÉITÉ À L AIR SUR TOUTE LA DURÉE DE VIE DU PROJET Note d

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION PARTIE A : ANALYSE DE DOSSIER BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION Session 2014 EPREUVE E 5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS SOUS-EPREUVE U 5.2 DEFINITION DES OUVRAGES CONSTRUCTION

Plus en détail