PROGRAMMATION EN LANGAGE C

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMMATION EN LANGAGE C"

Transcription

1 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 1 PROGRAMMATION EN LANGAGE C Licence Informatique 2 ème année

2 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 2 Présentation du module Volume horaire en présentiel 18h Cours, 16h TD, 16h TP Validation des acquis : contrôle continu Comprendre : «travail continu» J QCMs Evaluation pratique (TP, Projet) Evaluation sur table Travail personnel : un langage de programmation s acquiert par la pratique!

3 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 3 Organisation Toutes les informations du module seront disponibles sur En particulier, vous aurez accès : au planning des séances à la grille d acquisition des connaissances du module aux cours magistraux aux énoncés de TP

4 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 4 INTRODUCTION

5 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 5 Historique Bell s Lab (système UNIX) Brian W. Kernighan & Dennis M. Ritchie (1978) Norme ANSI (1989). ISO C-89 Quelques modifications mineures en Evolution du langage : C99 Nouvelle norme : C11

6 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 6 Le langage C Avantages Universel (tout type de développement) Compact (Noyau avec très peu d instructions) Rapide (bas niveau, proche de la machine) Portable (Norme ANSI-C) Inconvénients Lisibilité (plusieurs syntaxes pour une même tache) Compact Permissif (le développeur doit absolument savoir ce qu il écrit!)

7 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 7 CHAPITRE 1 Syntaxe de base «Comment écrire un algorithme simple en C»

8 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 8 Premier programme main()! {! printf(«bonjour tout le monde!!»);! }!! Edition À l aide d un éditeur de texte, le développeur programme les tâches souhaitées (en C bien sûr!!!) Exemples : emacs, nano, vi, Visual Studio, Xcode, Code::Blocks...! Compilation du code source C Compilateur le plus courant : gcc

9 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 9 Pré-compilation, compilation, édition de liens PROGRAMME (réparti sur plusieurs modules) fichier1.c fichier2.c fichier3.c fichiers sources PRE-COMPILATION + COMPILATION fichier1.o fichier2.o fichier3.o fichiers objets EDITION DE LIENS fichier exécutable fichier binaire exécutable ou bibliothèque

10 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 10 Compiler et exécuter un programme en ligne de commande Convention : les fichiers contenant les programmes C ont l extension «.c» Exemple : prog.c Compilation par défaut cc prog.c La compilation crée un fichier exécutable, dont le nom par défaut est : a.out On exécute ce programme en tapant : a.out Compilation en choisissant le nom de l exécutable cc o prog prog.c Exécution en tapant : prog

11 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 11 Structure d un fichier source [Directives de pré-compilation] [Déclaration d'objets externes] - variables - fonctions [Variables globales] Fonctions IMPORTANT : tout programme comporte une fonction principale appelée «main».

12 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 12 Structure d une fonction Entête! {!! corps de la fonction!! }! Bloc = accolade ouvrante + Définitions des variables locales au bloc + Instructions + Accolade fermante Instruction = bloc ou Expression suivie de ; ou Instruction de contrôle (test, )

13 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 13 Règles typographiques Compilateur sensible à la casse : les majuscules sont différenciées des minuscules Les quotes (apostrophes) Ce qui est situé entre quotes est un caractère a représente le caractère a 2 représente le caractère ASCII 2 Les guillemets! Ce qui est situé entre guillemets est une chaîne de caractères Ceci est une chaîne de caractères! Toute instruction se termine par ;!

14 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 14 Commentaires Tout ce qui est situé entre «/*» et «*/» Sauf si le tout se trouve entre guillemets Ce qui est syntaxiquement impossible Commentaires «imbriqués» /* dans le /* commentaire */ hors du commentaire */! Commentaires partageant une chaîne de caractères Légal : int /* variable nombre */ nombre;! Illégal : int nom/* variable nombre */bre;! Avec le C99 : // commentaire à la C++!

15 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 15 Types de base en C Chaque donnée, variable ou constante, utilisée dans un programme C, a un type. Ce type détermine : la taille de la donnée (c-à-d le nombre d octets consécutifs utilisés pour son stockage en mémoire) l ensemble des valeurs que peut prendre la donnée les opérations que l on peut effectuer sur cette donnée.

16 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 16 Types de base en C Types prédéfinis par le compilateur int : entier char : caractère (ou «byte») Une donnée de type char est un entier signé Correspondance avec la table ASCII! Exemple : x = 'a' + 2; est équivalent à x = ; ou à x = 'c ; float : flottants (nombres réels à virgule flottante) double (nombre réel en double précision) void : type générique (type vide) Qualificatifs Certains types peuvent être précisés par un qualificatif unsigned pour char et int short et long pour int (dans ce cas on peut omettre d écrire int) le type long double est apparu pour représenter les nombres à partie décimale avec une très grande précision long long (C99)

17 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 17 Types de base en C Intervalles de valeurs ATTENTION : les valeurs possibles dépendent du Système d Exploitation et de la machine utilisée! Seule garantie : taille(char)<=taille(int)<=taille(long)<=taille(long long) Intervalles de valeurs courants : char (1 octet = 8 bits) [-128, 127] ; [0, 255] si «unsigned» (non signé) int (32 bits) [-2 31, ] ; [0, ] si «unsigned» float (64 bits) [ , ]

18 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 18 Variables Quel nom (identificateur) donner à une variable? Le nom le plus explicite possible quant à son rôle! Succession de caractères alphanumériques non accentués Pas d espaces Au moins un caractère alphabétique non accentué Le 1 er caractère est obligatoirement alphabétique non accentué Exemples : int variable_1; (valide) int 1_variable; (non valide)

19 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 19 Variables Attention : les mots réservés ne doivent pas être utilisés noms de variable!!!! Types de données : char const double float int long short signed unsigned void Instructions de boucle do for while Sélections Divers case default else if switch auto extern register static enum struct typedef union break continue goto return asm entry fortran sizeof volatile restrict inline

20 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 20 Variables Lexique : La déclaration indique le nom et le type de la variable au compilateur La définition d une variable réserve l espace mémoire pour la stocker (La définition d une variable implique sa déclaration.) L initialisation fixe une valeur à la variable lors de sa définition. Toute variable (ou fonction) doit être déclarée avant d être utilisée. Déclaration : type nom_variable;!! Exemple : int x; Déclaration multiple : type var1, var2, var3;!! Domaine de validité : par défaut, une variable déclarée dans un bloc est valide et accessible jusqu à la fin de ce bloc.

21 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 21 Constantes Mot réservé const! Syntaxe const <type> <nom de la constante>! Soumis aux mêmes règles syntaxiques que les variables Exemple const float pi = ;!

22 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 22 Affectation identificateur = expression! Exemple : i=1; // i prend la valeur 1 i=j; i = Z ; // valeur ASCII du caractère Z (i.e. 90) Affectation multiple i=j=k=1; // i,j,et k prennent toutes la même valeur 1 Les variables affectées doivent toutes être du même type

23 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 23 Expressions et opérateurs Une expression? Formée à partir de constantes, d identificateurs et d autres expressions à l aide d opérateurs une expression a une valeur Exemple : 2+3, &i,...! Une expression a un type ce type dépend du type des opérandes 2+3 est fondamentalement de type int! x = ;! L'expression implique que x soit de type float!

24 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 24 Expressions arithmétiques Opérateurs arithmétiques Binaires (Les priorités sont identiques à celles appliquées en mathématiques) +! : Addition (x + y)! - : Soustraction (x - y)! * : Multiplication (x * y)! / : Division (x / y)! % : Reste de la division entière (x % y)!!! (implique que les opérandes soient de type int)! Unaire - : Négation d'une valeur (Exemple : -x) Type! Le résultat d'une expression arithmétique est float si au moins l un des opérandes est de type float! int sinon (éventuellement char) Exemple : 8.2/2 aura pour résultat 4.1 (type float) 5/2 aura pour résultat 2 (type int) Et 5%2 est égal à 1!

25 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 25 Expressions arithmétiques Evaluation De la gauche vers la droite en respectant les priorités arithmétiques Parenthésage Modifie les priorités classiques d'application des opérateurs arithmétiques x = a - b * c;!!x = (a - b) * c;! Lève d'éventuels doutes... x = a * b / c;!!x = a * (b / c);!

26 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 26 Expressions arithmétiques Typiquement «C» i = i <opérateur> <expression>; # s'écrit également i <opérateur>= <expression>;! Exemple : i += 3; est équivalent à i = i + 3;! i *= j; est équivalent à i = i * j;! i /= (j+3); est équivalent à i = i / (j+3);!...! Incrémentation/décrémentation i = i + 1; s'écrit souvent i++;! i = i - 1; s'écrit souvent i--;!

27 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 27 Conversion de type - cast Modifie le type d une donnée en une autre int x; x=(int)3.14; À utiliser avec prudence

28 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 28 Expressions logiques VRAI ou FAUX? Le type booléen n'est pas défini Règle générale Toute valeur (quel que soit son type) qui est égale à 0 a la valeur logique FAUX Toute valeur différente de 0 a la valeur logique VRAI Toute expression arithmétique a une valeur logique C'est une expression logique. L'inverse n'est pas vrai. Exemple : i=-2; (VRAI) i=0; (FAUX)

29 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 29 Expressions logiques Opérateurs de comparaison Binaires Egalité «==» : (attention à la confusion avec «=») Différence «!=» : signifie «not equal» Inégalité «<», «>», «<=», «>=» Unaire «Non» logique «!» : si a est égal à 0 alors «!a» vaut VRAI Opérateurs logiques Binaires «ET» logique VRAI si tous les termes sont VRAI «&&» ex: a = ((i > 1) && (k <= 3));! «OU» logique VRAI si au moins un des termes est VRAI ex: a = ((i > 1) (k <= 3));!

30 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 30 Expressions logiques «bit à bit» Opérations booléennes sur une ou deux valeurs entières. char a = 5; /* soit binaire */! Opérateurs binaires <<! Décalage vers la gauche (insertion d'un 0 sur la droite Exemple : a = a << 2; /* (ou a <<= 2;) */! Insère deux 0 à la droite de a soit qui vaut 20! INFO: le décalage à gauche est une multiplication par 2 >>! Décalage à droite avec insertion de 0! Exemple : a = a >> 2; /* (ou a >>= 2;) */! Insère deux 0 à la gauche de a soit qui vaut 1! INFO: l'insertion de 0 à droite est une division entière par 2 Attention : valeurs signées

31 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 31 Expressions logiques «bit à bit» char a = 5; /* soit binaire */! Opérateurs binaires &!! «ET» bit à bit Exemple : a = a & 1; /* (ou a &= 1;) */! Calcul du «ET» binaire de et soit 1! «OU» bit à bit Exemple : a = a 8; /* (ou a = 8;) */! Calcul du «OU» binaire de et soit (c'est à dire 13) ^! «OU exclusif» bit à bit Exemple : a = a ^ 9; /* (ou a ^= 9;) */! Calcul du «XOR» de et soit ! Opérateur unaire ~ : négation de tous les bits (~a est égal à )

32 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 32 Lecture/écriture sur ES standard printf( ) : Affichage sur sortie standard#!printf(«chaîne formatée», i, j,...);!! scanf( ) : Saisie de valeurs au clavier!scanf(«chaîne formatée», &i);! «&» précédent le nom des variables est obligatoire!!! Exemples de format : %d : int ; %f : float ; %c : char ;... # Exemple scanf («%d», &i );# scanf («%d», &j);# printf(«i = %d, j = %d», i, j);#

33 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 33 Lecture/écriture sur ES standard Les formats %c : caractère %d : entiers (%4d : entier sur 4 caractères) %o : entier octal (précédé d'un «0») %x : hexadécimal (précédé de «0x») %f : flottant (%.3f : avec 3 nombres aprés la virgule) %e, %E : flottant en notation exponentielle (ex : 2.5e5) %g : flottant (%f ou %e) %s : chaîne de caractères %p : pointeur (une adresse mémoire)

34 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 34 Lecture/écriture sur ES standard Les caractères spéciaux des chaînes de caractères \n #: Retour à la ligne \t : Tabulation \r : Retour chariot \b : Backspace \a : Sonnerie \» : Guillemet \' : Quote \\# : Anti-slash %% : «%»

35 2014/2015 Florence Levé - Université de Picardie Jules Verne 35 Lecture/écriture sur ES standard La saisie et l'affichage en mode caractère getchar()! Saisie d'un caractère sur l'entrée standard Exemple : char c; c = getchar();! putchar()! Affichage d'un caractère sur la sortie standard Exemple : putchar(c);!

CHAPITRE 1 : Introduction. Historique du langage C. Caractéristiques ristiques du langage C. Différentes phases de la programmation en C

CHAPITRE 1 : Introduction. Historique du langage C. Caractéristiques ristiques du langage C. Différentes phases de la programmation en C Année Universitaire 2006/2007 CHAPITRE 1 : Introduction Historique du langage C Caractéristiques ristiques du langage C Différentes phases de la programmation en C 1 CHAPITRE 2 : Notions de base Premier

Plus en détail

Aide Mémoire - langage C

Aide Mémoire - langage C Université du Luxembourg 2005 2006 Aide Mémoire - langage C 1 Directives de préprocesseur inclusion de fichiers pour un fichier système : #include pour un fichier du répertoire courant

Plus en détail

Initiation au langage C

Initiation au langage C Initiation au langage C Universit Mohammed V Sources: http://www.fsr.ac.ma/cours/info.html http://www.ltam.lu/ Plan Introduction 1 Introduction 2 3 Un premier programme Les composantes d un programme en

Plus en détail

Décomposition d'un programme C

Décomposition d'un programme C Décomposition d'un programme C Un programme C est composé de plusieurs blocs. Chacun d'entre eux ayant un rôle particulier dans une ou plusieurs phases de la compilation ou de l'exécution: Exemple : Inclusions

Plus en détail

Cours Algorithme et Programmation

Cours Algorithme et Programmation Faculté des Sciences de Gabès Cours Algorithme et Programmation Chapitre 5 : Initiation Programmation C 1 Faîçal Felhi - felhi_fayssal@yahoo.fr Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Algorithmes et programmes

Plus en détail

Notes de cours. Introduction

Notes de cours. Introduction Notes de cours GEI 442 : STRUCTURES DE DONNÉES ET ALGORITHMES Partie 1 : introduction à JAVA Hiver 2000 Ahmed KHOUMSI 1 Introduction - JAVA permet écriture APPLETs APPLET = programme JAVA : - exécuté par

Plus en détail

Programmation impérative

Programmation impérative Programmation impérative ENSIIE Semestre 1 2016 17 ENSIIE: Programmation impérative, 1 Organisation du cours Cours magistral : présentation des concepts, des structures de données et leurs outils TP :

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Objectif: acquérir les bases d un langage de programmation évolué Les éléments abordés seront: - Organisation d un programme - Les variables - Les opérations sur les variables

Plus en détail

JAVA PROGRAMMATION OBJET

JAVA PROGRAMMATION OBJET JAVA PROGRAMMATION OBJET Abdellatif HAIR Université Sultan Moulay Slimane Faculté des Sciences et Techniques B.P. 523, Béni-Mellal, MAROC JAVA : LES BASES IDENTIFICATEURS, INSTRUCTIONS ET BLOCS La syntaxe

Plus en détail

Le langage C. 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C)

Le langage C. 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C) Le langage C 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C) 1978 ``The C Programming Language``, (Kernighan et Ritchie), --> on fait référence à cette première

Plus en détail

II. - Les Fondamentaux de Java

II. - Les Fondamentaux de Java II. - Les Fondamentaux de Java Gérald Monard Chimie et Physique informatiques L3 Physique et Chimie Concepts fondamentaux Un programme Java se compose d éléments de base comme : les expressions les instructions

Plus en détail

Chapitre II Les bases du langage. Syntaxe

Chapitre II Les bases du langage. Syntaxe Chapitre II Les bases du langage Java Syntaxe Les commentaires /* commentaire sur une ou plusieurs lignes */ Identiques à ceux existant dans le langage C // commentaire sur une seule ligne Identiques à

Plus en détail

Introduction à la programmation impérative en langage C

Introduction à la programmation impérative en langage C Introduction à la programmation impérative en langage C Historique du langage C Né en 1972 dans les laboratoires Bell AT&T Auteurs : Brian KERNIGHAN et Dennis RITCHIE : A partir de 1974 : le langage C

Plus en détail

Chapitre 5. Opérateurs, expressions et conversions

Chapitre 5. Opérateurs, expressions et conversions Chapitre 5 : Opérateurs, expressions et conversion 41 Chapitre 5 Opérateurs, expressions et conversions Chapitre 5 : Opérateurs, expressions et conversion 42 1. Expressions - Une expression est la composition

Plus en détail

Programmation Impérative. Le langage C. Structure d un programme

Programmation Impérative. Le langage C. Structure d un programme Programmation Impérative Le langage C Objectifs - Apprentissage programmation C - Structuration en fonctions et modules. - Implémenter différentes structures de données simples : les tableaux, les listes.

Plus en détail

Récapitulatif Java - langage

Récapitulatif Java - langage Récapitulatif Java - langage Déclaration des variables: - toute variable doit être déclarée avant d être utilisée - la visibilté de la variable est le bloc où elle est est déclarée ainsi que tous les blocs

Plus en détail

TP 1 : Ecriture, compilation et exécution de programmes C simples

TP 1 : Ecriture, compilation et exécution de programmes C simples TP 1 : Ecriture, compilation et exécution de programmes C simples Objectifs : Découvrir la syntaxe et la sémantique du langage C. Etre capable d écrire en C un algorithme simple. SYNTAXE DU LANGAGE C...

Plus en détail

SYNTAXE du LANGAGE C

SYNTAXE du LANGAGE C SYNTAXE du LANGAGE C FICHIERS SOURCES *.cpp fichiers principaux Vos programmes. *.h fichiers d en-tête Ne pas mettre de code dans les en-tḙtes. DIRECTIVES Pas de ; après une directive. #include

Plus en détail

3. Opérateurs et instructions. Opérateurs Expression et instruction Structures de contrôle structures alternatives structures répétitives

3. Opérateurs et instructions. Opérateurs Expression et instruction Structures de contrôle structures alternatives structures répétitives 1 3. Opérateurs et instructions Opérateurs Expression et instruction Structures de contrôle structures alternatives structures répétitives Opérateurs 2 Affectation: = identificateur = résultat d une expression

Plus en détail

INF145 Programmation avancée et langage C MOTS RÉSERVÉS ET INSTRUCTIONS AU PRÉPROCESSEUR

INF145 Programmation avancée et langage C MOTS RÉSERVÉS ET INSTRUCTIONS AU PRÉPROCESSEUR Université du Québec (UQ) École de technologie supérieure Service des enseignements généraux Local B-2500-396-8938 Site Internet : http://www.seg.etsmtl.ca/inf115/ INF145 Programmation avancée et langage

Plus en détail

Le langage C. 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C)

Le langage C. 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C) Le langage C 70's Début du langage C (Ritchie et Kernighan), Origine liée au système UNIX (90% écrit en C) 1978 ``The C Programming Language``, (Kernighan et Ritchie), --> on fait référence à cette première

Plus en détail

Mise à niveau en Java

Mise à niveau en Java Mise à niveau en Java Cours 0 Stéphane Airiau Université Paris-Dauphine Cours 0 (Stéphane Airiau) Java 1 Ces transparents Eléments de base ou bien : (presque) tout ce dont vous avez besoin pour ré-écrire

Plus en détail

Programmation en C. Pierre-Alain FOUQUE Département d Informatique École normale supérieure. Cours de programmation en C

Programmation en C. Pierre-Alain FOUQUE Département d Informatique École normale supérieure. Cours de programmation en C Programmation en C Pierre-Alain FOUQUE Département d Informatique École normale supérieure Plan 1 -Le Langage C 2 -Présentation d un programme 3 -Le typage des données 4 -Les opérateurs conditionnels 5

Plus en détail

Langage C - Niveau 1

Langage C - Niveau 1 Langage C - Niveau 1 Présentation du langage Campus-Booster ID : 664 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Langage C Niveau 1 Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez: Connaître

Plus en détail

Mise à niveau en Java

Mise à niveau en Java Mise à niveau en Java Cours 1 Stéphane Airiau Université Paris-Dauphine Cours 1 (Stéphane Airiau) Java 1 Aujourd hui Eléments de base ou bien : (presque) tout ce dont vous avez besoin pour ré-écrire les

Plus en détail

Programmation Impérative

Programmation Impérative Programmation Impérative 2006-2007 Licence Physique Université Jean Monnet Ruggero G. PENSA Eléments d algorithmique Introduction Variables Opérateurs et expressions Actions Entrée/Sortie Définitions Algorithme

Plus en détail

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3.

1. Structure d un programme C. 2. Commentaire: /*..texte */ On utilise aussi le commentaire du C++ qui est valable pour C: 3. 1. Structure d un programme C Un programme est un ensemble de fonctions. La fonction "main" constitue le point d entrée pour l exécution. Un exemple simple : #include int main() { printf ( this

Plus en détail

Introduction à l informatique Travaux pratiques: séance 1 INFO X. Baumans

Introduction à l informatique Travaux pratiques: séance 1 INFO X. Baumans Introduction à l informatique Travaux pratiques: séance 1 INFO0205-1 X. Baumans (xavier.baumans@ulg.ac.be) Programme de la séance Déclarations de variables INFO0205-1 X.Baumans 1 / 21 Programme de la séance

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. ISGI Marrakech 2

TABLE DES MATIERES. ISGI Marrakech 2 1 TABLE DES MATIERES 2 I. HISTORIQUE & PRESENTATION 1. UN PEU D HISTOIRE Le C a été conçu en 1972 par Dennis Richie et Ken Thompson, chercheurs aux Bell Labs, afin de développer un système d'exploitation

Plus en détail

Programmation C. Types, variables et constantes

Programmation C. Types, variables et constantes Programmation C Types, variables et constantes ESIPE Informatique et Réseaux 1ère année Informatique et Géomatique 1ère année Université de Marne-la-Vallée La mémoire Tout programme manipule de la mémoire.

Plus en détail

Cours 1. Les éléments du langage C.

Cours 1. Les éléments du langage C. Cours 1. Les éléments du langage C. Dimitri Galayko 1 La compilation La compilation d un programme en langage C se fait en mode terminal, à l aide de la commande gcc: gcc

Plus en détail

UE C avancé cours 1: introduction

UE C avancé cours 1: introduction Introduction Types Structures de contrôle Exemple UE C avancé cours 1: introduction Jean-Lou Desbarbieux et Stéphane Doncieux UMPC 2009/2010 Introduction Types Structures de contrôle Exemple Présentation

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C

Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C Sciences de l Ingénieur Page 151 LE LANGAGE C Exemple char val1=0xa5; int val2; void tempo(char temps) // Déclaration d une variable caractère avec valeur initiale // Déclaration d une variable nombre

Plus en détail

LIFAP1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION

LIFAP1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION Licence STS Université Claude Bernard Lyon I LIFAP1 : ALGORITHMIQUE ET PROGRAMMATION IMPÉRATIVE, INITIATION 1 COURS 2 : Bases du langage C OBJECTIFS DE LA SÉANCE Apprendre la syntaxe du langage C Savoir

Plus en détail

Une introduction au langage C

Une introduction au langage C Une introduction au langage C 1. INTRODUCTION...2 1.1. UN EXEMPLE DE PROGRAMME EN C...2 2. LES ELEMENTS DE BASE DU LANGAGE C...3 2.1. LES MOTS RESERVES...3 2.2. LES CONSTANTES...4 2.3. LES IDENTIFICATEURS...4

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction

Chapitre 1 Introduction Chapitre 1 Introduction Jean Privat Université du Québec à Montréal INF7330 Construction de logiciels Diplôme d études supérieures spécialisées en systèmes embarqués Automne 2012 Jean Privat (UQAM) 01

Plus en détail

Structures de contrôle

Structures de contrôle Structures de contrôle Introduction à la Programmation Sylvain Tisserant Structures de contrôle Contrôle de l exécution du programme Le traitement peut dépendre de conditions Les nombre et nature des racines

Plus en détail

Dossier 1 Principaux éléments de syntaxe Java

Dossier 1 Principaux éléments de syntaxe Java IUT Montpellier Informatique Licence professionnelle 2009/10 Programmation par objets en Java Dossier 1 Principaux éléments de syntaxe Java Cette partie n'aborde pas les notions de classe et d'objet (et

Plus en détail

2. Variables et types simples

2. Variables et types simples 1 2. Variables et types simples Déclarations de variables Types scalaires Conversions de types Tableau Espaces de visibilité et classes d allocation 2 Types et variables Tout objet doit être déclaré avant

Plus en détail

Rappels de langage C A 2

Rappels de langage C A 2 Partie A Rappels de langage C Département Informatique Présentation générale Programme C ensemble de fonctions Les fonctions (leur code source) sont réparties dans un ou plusieurs fichiers textes Une des

Plus en détail

Décomposer son raisonnement

Décomposer son raisonnement Décomposer son raisonnement Plan du document Algorithme Variable Actions élémentaires Actions composées Page 2 Algorithme Notion d'algorithme Résolution Codage Énoncé Réflexion Programme = Description

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP COURS PROGRAMMATION INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC (CORRECTION) durée 3 heures environ page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP I. Historique du langage C 1972 : naissance

Plus en détail

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP

INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP STI2D spécialité SIN INITIATION AU LANGAGE C SUR MICROCONTROLEUR PIC page 1 / 7 INITIATION AU LANGAGE C SUR PIC DE MICROSHIP Historique du langage C 1972 : naissance du C dans les laboratoires BELL par

Plus en détail

Méthodologie de la programmation

Méthodologie de la programmation Méthodologie de la programmation Pablo Rauzy pablo rauzy @ univ-paris8 fr pablo.rauzy.name/teaching/mdlp UFR MITSIC / L1 informatique Séance e Aperçu du langage C : introduction Pablo Rauzy (Paris 8 /

Plus en détail

LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS

LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS LE LANGAGE C POUR MICROCONTROLEURS 1. ORGANISATION D UN PROGRAMME C POUR µc. La saisie d un programme en «C» répond pratiquement toujours à la même architecture. Le symbole «#» est suivi d une directive

Plus en détail

Introduction au langage C - types et variables

Introduction au langage C - types et variables Chapitre 2 Introduction au langage C - types et variables 1 Le Langage C Le langage C est un langage de bas niveau dans le sens où il permet l accès à des données que manipulent les ordinateurs (bits,

Plus en détail

Java : la syntaxe. MC-II1 - Cours 2. J. Villemejane - IUT Créteil-Vitry Département GEII Université Paris-Est Créteil

Java : la syntaxe. MC-II1 - Cours 2. J. Villemejane - IUT Créteil-Vitry Département GEII Université Paris-Est Créteil Java : la syntaxe MC-II1 - Cours 2 J. Villemejane - julien.villemejane@u-pec.fr IUT Créteil-Vitry Département GEII Université Paris-Est Créteil Année universitaire 2013-2014 1/15 Plan du cours 1 Conventions

Plus en détail

Introduction au langage C

Introduction au langage C Introduction au langage C Cours 1: Opérations de base et premier programme Alexis Lechervy Alexis Lechervy (UNICAEN) Introduction au langage C 1 / 23 Les premiers pas Sommaire 1 Les premiers pas 2 Les

Plus en détail

La programmation Impérative par le Langage C

La programmation Impérative par le Langage C La programmation Impérative par le Langage C 1. Introduction 1.1 Qu est-ce que la programmation impérative? Un programme est constitué de plusieurs lignes d instructions. Chaque instruction permet d effectuer

Plus en détail

CHAPITRE 2 : STRUCTURE ET OBJETS D UN ALGORITHME

CHAPITRE 2 : STRUCTURE ET OBJETS D UN ALGORITHME CHAPITRE 2 : STRUCTURE ET OBJETS D UN ALGORITHME I- STRUCTURE Un algorithme est caractérisé par son nom et comporte trois grandes parties : - L en-tête : liste des objets utilisés par l algorithme. On

Plus en détail

Chapitre 5 : Instructions

Chapitre 5 : Instructions Chapitre 5 : Instructions Informatique de base 2013-2014 Sup Galilée 1 / 23 Qu est-ce qu une instruction? Une instruction est un ordre donné à l ordinateur de réaliser une suite d actions dont chacune

Plus en détail

Atelier de programmation CH1: Eléments de base du langage C

Atelier de programmation CH1: Eléments de base du langage C Atelier de programmation CH1: Eléments de base du langage C Enseignant: Fethi Mguis Sections: LFSI1/LARI1/LFM1 A.U: 2016/2017 1 Généralités Le langage C a été créé dans les années 1970 par Dennis Rithcie.

Plus en détail

Organisation logicielle : le langage C

Organisation logicielle : le langage C I Généralités : Organisation logicielle : le langage C Le langage C appliqué aux microcontrôleurs permet de bénéficier d un langage universel et portable pratiquement indépendant du type de microcontrôleur

Plus en détail

Identificateurs. IFT1144 Programmation Internet. Types de données. Mots clés de JavaScript. Variables. Déclaration d une variable.

Identificateurs. IFT1144 Programmation Internet. Types de données. Mots clés de JavaScript. Variables. Déclaration d une variable. Identificateurs IFT1144 Programmation Internet Michel Reid Suite de caractères ( lettres, chiffres,? ou _ ) qui ne commence pas par un chiffre. Autres caractères sont interdits, par exemples : #, blanc

Plus en détail

CHAPITRE 3. Conception d algorithme

CHAPITRE 3. Conception d algorithme 1 CHAPITRE 3 Conception d algorithme 1. Processus de résolution d un problème : Pour résoudre un problème, il est vivement conseillé de réfléchir d'abord à l'algorithme avant de programmer proprement dit,

Plus en détail

Le langage de programmation C

Le langage de programmation C UNIVERSITE 7 NOVEMBRE ÉCOLE SUPÉRIEURE DES STATISTIQUES ET D ANALYSE D INFORMATION Le langage de programmation C Préparé par Najmeddine Mlayeh (Technologue, ISET Jendouba) Wicem Ltaief (Technologue, ISET

Plus en détail

Le langage C. Université d Aix-Marseille Faculté des Sciences. Henri Garreta Département d Informatique & LIF

Le langage C. Université d Aix-Marseille Faculté des Sciences. Henri Garreta Département d Informatique & LIF Université d Aix-Marseille Faculté des Sciences Le langage C Licences Maths & Informatique Master Mathématiques Master CCI Henri Garreta Département d Informatique & LIF TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Introduction à l'algorithmique

Introduction à l'algorithmique Introduction à l'algorithmique Instructions et variables 2014-07 Instructions Forme des instructions Dans l'ordre chronologique Séparées par des ";" Les espaces blancs ne comptent pas (espaces, tabulations,

Plus en détail

Le DOM et JavaScript 49. Retour sur le LANGAGE JavaScript

Le DOM et JavaScript 49. Retour sur le LANGAGE JavaScript Le DOM et JavaScript 49 Retour sur le LANGAGE JavaScript Les variables JavaScript 50 Définition : Une variable est une zone de la mémoire dans laquelle on enregistre tout types de données, des valeurs

Plus en détail

Le langage C. François Trahay. CSC4103 Programmation système

Le langage C. François Trahay. CSC4103 Programmation système François Trahay CSC4103 Programmation système 2016 2017 1 Présentation du module Objectifs du module: Maîtriser le langage C Savoir s adresser au système d exploitation depuis un programme Modalités: Un

Plus en détail

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 1 INFO0201-1

Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 1 INFO0201-1 Introduction à la programmation Travaux pratiques: séance 1 INFO0201-1 B. Baert, X. Baumans & F. Ludewig Bruno.Baert@ulg.ac.be - Xavier.Baumans@ulg.ac.be Implication des TP info et Pourquoi programmer?

Plus en détail

Le langage C. Les bases Jean-Pierre Fournier,

Le langage C. Les bases Jean-Pierre Fournier, Le langage C Les bases Jean-Pierre Fournier, http://www.iut-orsay.fr/~fournier jpf@fiifo.u-psud.fr Un peu d histoire B (Bell labs) (1970) [Ken Thompson] NB (new B) (B + types) (1971) [Dennis Ritchie] C

Plus en détail

ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE

ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE Classe de TS Cours ALGORITHMIQUE PROGRAMMATION DE MICROCONTROLEUR «PIC» EN LANGAGE ALGORITHMIQUE SOMMAIRE 1. Démarche algorithmique, algorithme et algorigramme... page 2 2. Les différentes structures d'algorigrammes......

Plus en détail

Les programmes informatiques. Programmation Orientée Objet Java. Les langages de programmation. La programmation orientée objet (POO)

Les programmes informatiques. Programmation Orientée Objet Java. Les langages de programmation. La programmation orientée objet (POO) Les programmes informatiques Programmation Orientée Objet Bertrand Estellon Département Informatique et Interactions Aix-Marseille Université 21 septembre 2016 Les étapes du traitement des données : Un

Plus en détail

GRAND LIVRE C + + TABLE DES MATIERES

GRAND LIVRE C + + TABLE DES MATIERES GRAND LIVRE C + + TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Cours express: fondements du langage 13 1.1 Premier programme C++ 15 1.2 Eléments du langage 21 1.3 Commentaires 23 1.4 Types de données fondamentaux 25

Plus en détail

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme

1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme 1 Notions de base 1.1 Structure d'un programme Le langage C++ contient le langage C : tout programme écrit en C à la norme ANSI doit pouvoir être compilé par un compilateur C++. C++ fait la diérence entre

Plus en détail

Programmation en langage C++ Les bases du C++

Programmation en langage C++ Les bases du C++ Programmation en langage C++ Les bases du C++ Version imprimable du cours Programmation en langage C++ Julien Yves ROLLAND (julien.rolland@univ-fcomte.fr) Laboratoire de Mathématiques de Besançon Université

Plus en détail

Programmation C Écriture d un simulateur

Programmation C Écriture d un simulateur Programmation C Écriture d un simulateur ASR2 - Système Semestre 2, année 2012-2013 Département informatique IUT Bordeaux 1 Avril 2013 1 / 32 Fil conducteur Pour apprendre C, on écrit un simulateur pour

Plus en détail

Algorithmique et Langage C

Algorithmique et Langage C Algorithmique et Langage C www.polytech.unice.fr/~vg/fr/enseignement/xidian Granet Vincent - vg@unice.fr Xi an - Octobre 2015 - Avril 2016 Sommaire Sommaire 1 Sommaire 2 Bibliographie 3 Introduction 3

Plus en détail

Module: Informatique 2

Module: Informatique 2 . Définition: Module: Informatique Le langage Pascal a été créé en 969 à l'école polytechnique de ZURICH par N. WIRTH. Il a été conçu pour permettre d'enseigner la programmation comme une science. Ce langage

Plus en détail

Structure d un programme Arduino

Structure d un programme Arduino 3 Structure d un programme Arduino Les programmes typiques écrits en langage Arduino ont une structure très simple, que nous avons rencontrée dans le chapitre précédent, et à laquelle on peut optionnellement

Plus en détail

Fiche n 1: Structure Générale d'un Programme Types et opérateurs élémentaires

Fiche n 1: Structure Générale d'un Programme Types et opérateurs élémentaires Fiche n 1: Structure Générale d'un Programme Types et opérateurs élémentaires Structure d un programme et déclarations Algorithmique Langage C# // Commentaire sur une ligne // commentaire sur une seule

Plus en détail

Plan. Informatique de l Internet: Variables et types en Java. Types (2) Types (1) Types (4) Types (3)

Plan. Informatique de l Internet: Variables et types en Java. Types (2) Types (1) Types (4) Types (3) Plan Informatique de l Internet: Variables et types en Java Joël Quinqueton Dépt MIAp, UFR IV UPV Université Montpellier III Conception de l algorithme Implémentation comme programme Les données dans un

Plus en détail

1. PRESENTATION STRUCTURE D UN PROGRAMME EN LANGAGE C Première approche d un programme en langage C

1. PRESENTATION STRUCTURE D UN PROGRAMME EN LANGAGE C Première approche d un programme en langage C 1. PRESENTATION....1 2. STRUCTURE D UN PROGRAMME EN LANGAGE C...1 2.1 Première approche d un programme en langage C...2 2.1.1 Directives de compilation...2 2.1.2 Déclaration d une fonction....2 2.1.3 Déclaration

Plus en détail

Généralités sur le langage C

Généralités sur le langage C Chapitre 1 Généralités sur le langage C Dans ce chapitre, nous vous proposons une première approche d un programme en langage C, basée sur deux exemples commentés. Vous y découvrirez (pour l instant, de

Plus en détail

I. Exemple Introductif

I. Exemple Introductif Notions fondamentales de C++ I. Exemple Introductif Le meilleur moyen d introduire le langage C++ est d étudier un exemple simple. # include # include main( ) int x; cout

Plus en détail

Les bases du langage C

Les bases du langage C CHAPITRE 4 Les bases du langage C 4.1 Nature & composantes 4.1.1 Introduction L ordinateur accepte une série d instructions couchées dans un langage qui lui est propre : l assembleur. La somme de ces instructions

Plus en détail

Introduction à l'informatique Benoit Donnet Année Académique

Introduction à l'informatique Benoit Donnet Année Académique Introduction à l'informatique Benoit Donnet Année Académique 2016-2017 1 Agenda Introduction Chapitre 1: Bloc, Variable, Instruction Simple Chapitre 2: Structures de Contrôle Chapitre 3: Méthodologie Chapitre

Plus en détail

Programmation en C. Licence Maths-Info Aix-Marseille Université Valentin Emiya

Programmation en C. Licence Maths-Info Aix-Marseille Université Valentin Emiya Programmation en C Licence Maths-Info Aix-Marseille Université 2011-2012 Valentin Emiya valentin.emiya@lif.univ-mrs.fr 16 janvier 2012 Objectifs du module Connaître le langage C Maîtriser les outils de

Plus en détail

Introduction au langage C++

Introduction au langage C++ Langage de bas niveau (langage machine) L Pourquoi le code binaire? es composants à l intérieur de l ordinateur sont des composants électroniques de type numérique. L information véhiculée entre les composants

Plus en détail

Cours Java. Séance 1. «introduction à la programmation»

Cours Java. Séance 1. «introduction à la programmation» Cours Java Séance 1 «introduction à la programmation» Sommaire Premier programme en Java Caractéristiques du Java Les différents types de variables Les opérateurs arithmétiques Les conversion ou «cast»

Plus en détail

Langage. Christian Dupaty Académie d Aix-Marseille. Connaissances minimum au développement logiciel sur micro-contrôleurs contrôleurs PIC en C ANSI

Langage. Christian Dupaty Académie d Aix-Marseille. Connaissances minimum au développement logiciel sur micro-contrôleurs contrôleurs PIC en C ANSI Langage Christian Dupaty Académie d Aix-Marseille Connaissances minimum au développement logiciel sur micro-contrôleurs contrôleurs PIC en C ANSI Pourquoi un langage évolué? Le langage C est : Evolué :

Plus en détail

PRESENTATION DU LANGAGE C

PRESENTATION DU LANGAGE C c 1 PRESENTATION DU LANGAGE C e langage C est un langage algorithmique de la famille Algol, plus particulière- évolué à partir des langages orientés programmation système. En fait, il Lment descend en

Plus en détail

LANGAGE C (CCS Info pour les PICs) SOMMAIRE. 1) Le langage C du compilateur CCS ) Règles de bases:... 2

LANGAGE C (CCS Info pour les PICs) SOMMAIRE. 1) Le langage C du compilateur CCS ) Règles de bases:... 2 SOMMAIRE 1) Le langage C du compilateur CCS 2 11) Règles de bases: 2 12) Les Variables et les Constantes 2 121 Les constantes 2 122 Les Variables 3 13) Les opérateurs du langage C 4 131 L opérateur d affectation

Plus en détail

Java et la programmation orientée objet (POO)

Java et la programmation orientée objet (POO) 1. Java, les bases 1.1. Introduction 1.1.1. Un bref historique - origine : 1991 - ingénieur de SUN qui ont cherché à concevoir un langage applicable à de petits appareils électriques (code embraqué). L

Plus en détail

Architectures des ordinateurs Cours 2 Représentation et codage des données

Architectures des ordinateurs Cours 2 Représentation et codage des données Architectures des ordinateurs Cours 2 Représentation et codage des données Eric Garcia 2002 IUT GTR, Montbéliard Références http://lifc.univ-fcomte.fr/~teifreto/asi-cours/index.htm http://icps.u-strasbg.fr/~vivien/enseignement/archi-2001-2002/cours.pdf

Plus en détail

Programmation Procédurale Langage C: introduction

Programmation Procédurale Langage C: introduction Programmation Procédurale Langage C: introduction Polytech Nice Sophia Antipolis Erick Gallesio 2015 2016 E. Gallesio (2015 2016) Programmation Procédurale Langage C: introduction 1/22 Un peu d histoire

Plus en détail

Le langage C++ Jesse Liberty et Bradley Jones

Le langage C++ Jesse Liberty et Bradley Jones L E P R O G R A M M E U R Le langage C++ Jesse Liberty et Bradley Jones Table des matières Introduction... 1 Public visé... 1 Conventions typographiques... 2 Partie I... 3 1. Bien débuter en C++... 5 Introduction...

Plus en détail

Le langage Scilab. 2) Les types structurés Les listes Les tableaux (ou matrices)

Le langage Scilab. 2) Les types structurés Les listes Les tableaux (ou matrices) Le langage Scilab I. Les objets du langage( constantes ou variables) 1) Les types élémentaires Les nombres entiers (signés ou non, codés sur 1 octet, 2 octets ou 4 octets). Par exemple, un entier codé

Plus en détail

Licence Fondamentale SMI (semestre 3)

Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Cours Programmation I (chapitres 1&2) Licence Fondamentale SMI (semestre 3) Pr. Mouad BEN MAMOUN ben_mamoun@fsr.ac.ma Année universitaire 2014/2015 2014/2015 Pr. Ben Mamoun 1 Plan du cours (1) 1. Introduction

Plus en détail

Représentation des données dans un ordinateur :

Représentation des données dans un ordinateur : Représentation des données dans un ordinateur : Les ordinateurs traitent des signaux qui sont binaires, c'est-à-dire des signaux qui ont deux valeurs possibles (bit). Ils ne manipulent et ne mémorisent

Plus en détail

Algorithmique et programmation TP 1 : Le langage C++, structure d un programme, compilation, types de base, affichage et lecture de données

Algorithmique et programmation TP 1 : Le langage C++, structure d un programme, compilation, types de base, affichage et lecture de données BELFORT MONTBÉLIARD Département d Informatique DUT Informatique S1 Année 2011/2012 Algorithmique et programmation Algorithmique et programmation TP 1 : Le langage C++, structure d un programme, compilation,

Plus en détail

En pascal, la déclaration d une constante se fait comme suit : CONST «nom_cte» = «valeur_cte»;

En pascal, la déclaration d une constante se fait comme suit : CONST «nom_cte» = «valeur_cte»; LYCEE SECONDAIRE 2 Mars 1934 : Khmili Meher I. Les objets: Activité 1: Donner un algorithme permettant de calculer l'aire d'un cercle NB:aire= (rayon) 2 *Π 1. Les constantes: Une constante est une zone

Plus en détail

Objectifs: Problème > Pseudocode > Programme. La bonne Méthode. Introduction: la mauvaise méthode. Problème >... > Programme

Objectifs: Problème > Pseudocode > Programme. La bonne Méthode. Introduction: la mauvaise méthode. Problème >... > Programme Objectifs: Delannoy chap2 (très partiellement) Le Pseudocode d'abord, le programme ensuite savoir décrypter un code source en C Qui fait quoi? Du code source au code exécutable Quelles sont les étapes?

Plus en détail

Partie I : Initiation au langage C

Partie I : Initiation au langage C HISTORIQUE Partie I : Initiation au langage C Le langage C a été mis au point au début des années 1970 et normalisé (ANSI) en 1988. Depuis cette date le langage C a conquis le monde des entreprises et

Plus en détail

Langage C. Patrick Corde. 14 septembre Patrick Corde ( ) Langage C 14 septembre / 290

Langage C. Patrick Corde. 14 septembre Patrick Corde ( ) Langage C 14 septembre / 290 Langage C Patrick Corde Patrick.Corde@idris.fr 14 septembre 2016 Patrick Corde ( Patrick.Corde@idris.fr ) Langage C 14 septembre 2016 1 / 290 Table des matières I 1 Présentation du langage C Historique

Plus en détail

LE LANGAGE C TODO : v /02/2010 peignotc(at)arqendra(dot)net / peignotc(at)gmail(dot)com. Langages > Langage C > Cours v

LE LANGAGE C TODO : v /02/2010 peignotc(at)arqendra(dot)net / peignotc(at)gmail(dot)com. Langages > Langage C > Cours v LE LANGAGE C TODO : - v...0 6/02/200 peignotc(at)arqendra(dot)net / peignotc(at)gmail(dot)com Toute reproduction partielle ou intégrale autorisée selon les termes de la licence Creative Commons (CC) BY-NC-SA

Plus en détail

la programmation en langage C

la programmation en langage C la programmation en langage C Classification Tous les Languages de Programmation Languages Imperatifs Languages Declaratifs Programmation Procedurale Ada, Pascal, C Programmation Orientee Objets C++, Java

Plus en détail

LEÇON 1 : Les Concepts généraux du Langage C

LEÇON 1 : Les Concepts généraux du Langage C LEÇON 1 : Les Concepts généraux du Langage C Table des matières Objectifs 5 I - Pré requis 7 II - INTRODUCTION 9 III - I- LA STRUCTURE D'UN PROGRAMME EN LANGAGE C 11 IV - Exercice 13 V - Exercice 15 VI

Plus en détail

IN3R11-1 IN3R11-2 IN3R21

IN3R11-1 IN3R11-2 IN3R21 IN3R11-1 IN3R11-2 IN3R21 Cours 2 : Compilation d un programme C, introduction à la syntaxe C/Java Damien MASSON d.masson@esiee.fr http://esiee.fr/~massond/teaching/2011-12/ Dernière modification : 11 septembre

Plus en détail