Multilinguisme et employabilité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Multilinguisme et employabilité"

Transcription

1 Multilinguisme et employabilité Un inventaire des ressources dans la région de Québec Annie Pilote INRS-UCS

2 Plan de la présentation Objectifs de l enquête Démarche méthodologique Inventaire des ressources Constats et pistes à explorer

3 Objectifs de l enquête Produire un inventaire descriptif des ressources dans le domaine de l employabilité relatives au multilinguisme Contribuer à une discussion sur les opportunités et des défis pour la région en ce qui a trait à ces ressources Proposer des pistes de réflexion et d investigation qui pourraient guider l élaboration d une stratégie d action

4 Limites de l enquête Elle ne permet pas: de déterminer l importance économique du multilinguisme pour la région d estimer le bassin de travailleurs multilingues disponibles de connaître les besoins des chercheurs d emploi et des entreprises d évaluer la qualité des ressources disponibles

5 Démarche méthodologique 68 organismes contactés par téléphone (entre mai et juin) Choisis en fonction de ceux qui semblaient les plus pertinents mais aussi en vue d assurer une diversité Questionnaire à deux volets: Description des services en lien avec le multilinguisme Opinions et perceptions des intervenants sur les enjeux du multilinguisme dans la région

6 Types de ressources Services généraux (10) Centres locaux d emploi Ressources humaines et développement des compétences Canada Ressources axées sur le développement des compétences (17) Professionnelles Apprentissage et perfectionnement linguistique

7 Types de ressources Services de placement (14) Services d établissement d enseignement Agences Services spécifiques (24) Jeunes Anglophones Immigrants Autres organismes pertinents (3)

8 L inventaire des ressources

9 Services généraux Ressources humaines et développement des compétences Peu d action directement auprès des chercheurs d emploi Aucune action en matière linguistique n a été signalée Emploi-Québec Action à travers la formation continue Cours d anglais Centres locaux d emploi Services d aide à l emploi offerts directement aux individus Services aux entreprises

10 Centres locaux d emploi Mise en valeur des compétences linguistiques Curriculum vitae, inscription à placement en ligne Compétences linguistiques traitées de manière concomitante avec la formation et le domaine Ententes pour assurer francisation Certaines demandes de personnel bilingue reçues à travers services aux entreprises Arrimage possible, notamment avec Placement en ligne

11 Développement des compétences Entreprises d entraînement Visent à développer un ensemble de compétences professionnelles, y compris les compétences linguistiques (ateliers d anglais)

12 Développement des compétences Formation continue Formation bilingue en bureautique-multimédias (Collaboration entre les cégeps FX Garneau et St-Lawrence) d autres en développement Développement des compétences professionnelles en anglais (cégep St-Lawrence)

13 Apprentissage et perfectionnement des langues Différents types de formations linguistiques Écoles de langues, formation en entreprise, ateliers de conversation, communication d affaire Formation de base à plus avancée selon la clientèle visée Demandes surtout pour l anglais, l espagnol et dans une certaine mesure pour la francisation bien que d autres langues soient offertes Pas d arrimage formel avec les employeurs à la recherche de personnel multilingue

14 Services de placement Établissements d enseignement Certaines activités en vue de développer les compétences linguistiques et de sensibiliser à l importance des langues secondes Affichage des offres d entreprises pour des employés bilingues et les étudiants postulent selon leurs compétences

15 Services de placement Agences privées Placement temporaire ou permanent Évaluation des compétences linguistiques des candidats Banques de candidats selon compétences linguistiques

16 Services aux jeunes Carrefour jeunesse-emploi Aide à l insertion sociale et économique Mise en évidence des compétences linguistiques dans le c.v. et lettre de présentation Cibler des emplois ou des secteurs où il serait possible de mettre ces compétences en valeur

17 Services aux jeunes Placement étudiant du Québec (en ligne) Aide à la recherche d emploi ou de stages Spécifier les compétences linguistiques lors de l inscription Affichage d offres destinées à la clientèle étudiante Recherche par critères et alertes disponibles

18 Services aux jeunes Programmes jeunesse favorisant la mobilité au Canada ou à l étranger permettent le développement des compétences linguistiques bien que ce ne soit pas l objectif premier

19 Services aux anglophones Programme FORT du Centre de la famille Valcartier Différents services de Formation et orientation pour un retour au travail Banque de candidats bilingues Nouvelle initiative originale dans la région et bien connue des intervenants auprès de la communauté anglophone Évaluation des compétences Organisation par domaines

20 Services aux anglophones Voice of English Québec Banque d emplois bilingues mais affiche surtout des postes de professeurs d anglais langue seconde Pas de service d aide à l emploi (réfère à CFV) Eastern Québec Learning Centre Formation professionnelle dans secteurs où l anglais est en demande Banque de candidats

21 Services aux immigrants SOIIT (service d orientation et d intégration des immigrants au travail) Clientèle allophone qui a déjà suivi des cours de francisation mais les compétences recherchées seraient souvent plus élevées Langues d origines sont un atout mais peu de demandes des employeurs Les langues ne sont pas le seul obstacle à l insertion Arrimage dans l informel

22 Les constats et pistes à explorer

23 Constat 1 Les moyens d action sont classiques Peu d éléments novateurs Les intervenants sont généralement bien connus Piste: Faire connaître les ressources disponibles comme un ensemble cohérent et complémentaire de ressources Auprès des institutions mais aussi des individus Stimuler l innovation à la base

24 Constat 2 Beaucoup d intervenants estiment que le bassin de travailleurs multilingues est insuffisant (bien que nos résultats ne nous permettent pas de confirmer ce postulat) Trois pistes d action possibles: La rétention L attraction La formation

25 Constat 3 Selon les intervenants, les compétences professionnelles spécialisées sont plus importantes que les compétences linguistiques (Par ex. assurer la formation en entreprise) Si le multilinguisme est un atout, l unilinguisme français n est pas un obstacle dans la région Piste: Faire la promotion de l importance des compétences linguistiques auprès des individus en formation

26 Constat 4 La connaissance des langues ne revêt pas seulement une signification utilitaire liée à des aspirations professionnelles Elle est liée à la construction identitaire des individus Pistes: La promotion du multilinguisme doit tenir compte de ces différentes significations Intervenir auprès des jeunes en offrant des formules qui répondent à leurs aspirations (les voyages par ex.)

27 Constat 5 Selon nos répondants, les personnes bilingues se trouveraient un emploi rapidement Ils ne demeurent pas longtemps disponibles dans les banques de candidats Les emplois occupés ne requièrent pas nécessairement ces compétences linguistiques Bilinguisme ou autres facteurs? Piste: Comment faire connaître les opportunités d emploi aux personnes bilingues déjà en emploi?

28 Constat 6 Dans quelle mesure les emplois requérant du personnel bilingue répondent-ils aux aspirations professionnelles des individus? Offrent-ils des possibilités de développement de carrière (dans le service à la clientèle, par ex.)? Piste: Prudence quant à l affirmation que le bilinguisme mène automatiquement à un plus grand succès sur le marché du travail. Documenter les trajectoires de travailleurs multilingues

29 Constat 7 Bien que les personnes d origines immigrantes soient souvent multilingues Leurs langues d origines ne sont pas nécessairement recherchées par les employeurs La maîtrise du français est parfois limitée Mais les obstacles à l insertion ne sont pas seulement d ordre linguistique Piste: Favoriser la communication interculturelle et valoriser la diversité en emploi (voir EmbaucheImmigrants.ca)

30 Constat 8 Il n est pas suffisant d identifier les ressources disponibles sans connaître l utilisation qui en est faite Les individus ne sont pas passifs face aux structures et aux ressources du marché de l emploi Ils ont des besoins, des motivations et des expériences variés Qui se traduisent en des stratégies constamment révisées Pistes: Documenter les expériences et stratégies des individus afin de concevoir des outils flexibles et efficaces

31 En conclusion Déjà une volonté dans la communauté de travailler en partenariat face à ces enjeux Pistes: Poursuivre et stimuler la collaboration Susciter de nouvelles recherches afin de mieux comprendre les enjeux

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique

L APPROCHE ORIENTANTE AU CÉGEP DE BAIE-COMEAU. Bref historique Bref historique Une école orientante au Québec, c est celle qui mentionne explicitement sa mission d orientation dans son projet éducatif et qui se caractérise par son personnel engagé et sensibilisé par

Plus en détail

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com

Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Une approche sans pareille du lien avec l apprentissage dans les métiers spécialisés : apprenticesearch.com Contribution d apprenticesearch.com Contexte Il y a plus d une décennie, un groupe de quelques

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec

La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec La place des communautés anglophones dans l attraction et la rétention des immigrants dans les régions du Québec La perspective du Conseil des relations interculturelles concernant la place des communautés

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente?

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? Conseillère en emploi aux cycles supérieurs Service des stages et du placement (514) 340-4711 poste 5908 Local: C-563 guylaine.dubreuil@polymtl.ca

Plus en détail

Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site

Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site Information sur l approche orientante pour compléter celle diffusée sur ce site http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/csc/general/chacun/chacun.html (document À chacun son rêve) http://www.itopo.qc.ca/ Information

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais

Recherche effectuée pour la. Mars 2009. Chantal Bourbonnais RESSOURCES HUMAIINES: RÉPERTOIIRE DES PRATIIQUES EN RÉSEAUTAGE Recherche effectuée pour la Mars 2009 Chantal Bourbonnais Introduction Le réseautage est la rencontre officielle et informelle de deux personnes

Plus en détail

RECRUTER RECR EN 2012

RECRUTER RECR EN 2012 À L AGENDA Recruter en 2012 Comment valoriser son entreprise auprès des candidats? Utiliser les bons outils pour séduire un candidat Devenir un meilleur recruteur et développer une approche client RH RECRUTER

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010)

Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada (avril 2010) L accueil et l accompagnement du parent dans les communautés francophones en contexte minoritaire : Constats pertinents au domaine de la petite enfance suite à une consultation auprès de parents au Canada

Plus en détail

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit!

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines vous offre des solutions pratiques, adaptées à votre organisation et une gamme complète

Plus en détail

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation

Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Le partenariat : indispensable pour supporter le plan d aménagement de l offre de formation Association des cadres scolaires du Québec Le 7 février 2008 Caroline Dion, responsable FPT MELS et Hélène Fortin,

Plus en détail

SALON IVOIRIEN DES METIERS D ABIDJAN

SALON IVOIRIEN DES METIERS D ABIDJAN MINISTERE D ETAT, MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ------------- REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union-Discipline-Travail ----------------- SALON IVOIRIEN DES

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général

Politique no 49. Politique institutionnelle de recrutement. Secrétariat général Secrétariat général Le texte que vous consultez est une codification administrative des Politiques de l'uqam. Leur version officielle est contenue dans les résolutions adoptées par le Conseil d'administration

Plus en détail

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée

Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Dénichez de la main-d oeuvre qualifiée Démarches Défi démographique Rareté de la main-d œuvre actuelle et prévue L immigration : une solution Aperçu des statuts légaux Statistiques Recrutement au Québec

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION AVIS DE LA FÉDÉRATION DES CÉGEPS SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION POLITIQUE GOUVERNEMENTALE DE LUTTE CONTRE LE RACISME ET LA DISCRIMINATION Commission de la culture Consultation en ligne Vers une politique

Plus en détail

Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone. Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015

Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone. Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015 Sommaire des consultations nationales en matière d immigration francophone Sessions avec les intervenants communautaires Février-mars 2015 Table des matières Contexte...3 Thème 1 : Sensibilisation des

Plus en détail

Programme Desjardins Jeunes au travail

Programme Desjardins Jeunes au travail Programme Desjardins Jeunes au travail Édition 2010 Pour informations : Sylvain Hébert Coordonnateur Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville 450 437-1635 poste 136 shebert@cje-tdb.qc.ca www.cje-tdb.qc.ca

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 Enquête sur les pratiques de recrutement 2011 Mise en contexte Le Service de placement de l Université Laval

Plus en détail

STRATÉGIE MAIN-D ŒUVRE en lien avec la problématique de rareté

STRATÉGIE MAIN-D ŒUVRE en lien avec la problématique de rareté STRATÉGIE MAIN-D ŒUVRE en lien avec la problématique de rareté MRC DE RIVIÈRE-DU-LOUP Document préparé par : Marie-Josée Huot, directrice générale Juin 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. HISTORIQUE...

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Formation en classe traditionnelle à temps plein de jour Techniques d éducation à l enfance JEE.0K Type de sanction : Titre

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

Ressources d aide à l emploi

Ressources d aide à l emploi Ressources d aide à l emploi Le marché du travail québécois comporte de nombreuses particularités. Le fait d être choisi notamment en fonction de ses diplômes et de ses compétences n est pas garant d une

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013

Les étapes de recherche d emploi Mai 2013 Service Alternance Travail-Études et Placement Les étapes de la recherche d emploi La démarche 1. Établir un projet de carrière réaliste. Avant de vous fixer des objectifs de carrière, il faut d abord

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15. Volet A - Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8C18 Groupe 15 Volet

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Automne 2013 Responsable de la formation : Odette Lefebvre 418 723-1880, poste 2357 Type de sanction : Attestation d études

Plus en détail

Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada Gouvernement du Canada Agence canadienne de développement international Sous la rubrique «Zone jeunesse», on retrouve de l information sur les stages et le travail à l étranger ainsi que des sites Web

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

Marketing Mix: Promotion

Marketing Mix: Promotion Marketing Mix: Promotion 1 Les objectifs d apprentissage de ce module visent à: comprendre les étapes pour développer une stratégie de marketing définir le marketing mix déterminer les principes directeurs

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques

Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques Service des arts visuels Consultations sur le soutien aux organismes artistiques En 2013, le Conseil des arts du Canada a publié le Document d'information : Révision des programmes de subventions de fonctionnement

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI RIVIÈRE-DU-NORD LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI Carrefour jeunesse emploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Page 1 420, rue du Marché Saint-Jérôme Québec, J7Z 2B2 T. 450 431-55253

Plus en détail

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur

Poste à temps plein permanent Selon l échelle salariale de la CDRHPNQ en vigueur AFFICHAGE DE POSTE 2 e affichage Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Catégorie : Salaire : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Directeur des Services de soutien Services

Plus en détail

Modèles de CV. Pour un CV à votre image

Modèles de CV. Pour un CV à votre image Pour un CV à votre image Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Modèle Chronologique 420, du Marché Saint-Jérôme (Québec), H9H 9H9 (450) 000-0000 OBJECTIF D EMPLOI Obtenir

Plus en détail

Politique linguistique

Politique linguistique Politique linguistique Informations sur le soutien apporté par le Baccalauréat International en matière de langues, cours de langue et langues d enseignement Mise à jour en octobre 2014 Cette politique

Plus en détail

Le projet Sûres d Elles

Le projet Sûres d Elles Le projet Sûres d Elles Expérience et apprentissages Contrat de ville - 2006 1 L ÉVALUATION PARTICIPER À UNE ÉVALUATION, c est se donner un temps / espace pour regarder le passé et le présent pour mieux

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO)

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario (APR PSO) Survol Forum provincial de Rifssso le 27 octobre 2010 APR PSO : Introduction En mai 2006, le gouvernement ontarien lance la stratégie

Plus en détail

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES

CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES Un monde de possibilités ÉDUCATION PERMANENTE CENTRE D ÉDUCATION MULTICULTUREL CENTRE DE SERVICES AUX ENTREPRISES BUREAU DE LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME)

SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) SYLLABUS DES STAGES BACCALAURÉAT EN COMMUNICATION (JOURNALISME) EDM1201 : Presse écrite ou Internet I EDM1202 : Presse écrite ou Internet II EDM3201 : Journalisme télévisuel ou radiophonique I EDM3202

Plus en détail

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours.

Les éléments ci-dessous permettent de bien comprendre ce que nous attendons des projets entrepreneuriaux soumis au Concours. GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2011-2012 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU PLURIETHNIQUE ÉTUDE EXPLORATOIRE À LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU PLURIETHNIQUE ÉTUDE EXPLORATOIRE À LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU PLURIETHNIQUE ÉTUDE EXPLORATOIRE À LA COMMISSION SCOLAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Sébastien Arcand Professeur, HEC- Montréal Sylvie Chartrand Directrice, Service de

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

Offre active et prestation des services en français

Offre active et prestation des services en français Offre active et prestation des services en français 1 Ce projet a été financé par le gouvernement de l'ontario. Les opinions exprimées dans ce document représentent celles des auteures et ne représentent

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi

Les prestations de Pôle emploi. Pour faciliter votre retour à l emploi Les prestations de Pôle emploi Pour faciliter votre retour à l emploi Février 2012 Sommaire L optimisation des démarches L accompagnement Les prestations d évaluation L appui à la création ou reprise d

Plus en détail

Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux

Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux Modèles de formation linguistique pour le personnel des services de santé et des services sociaux Préparé par: Dr. Samantha Wehbi Pour l Université McGill dans le cadre du projet de formation et de développement

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance

www.ccsc-cssge.ca Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance Feuillet d information du CSRHSGE pour les employeurs œuvrant dans les services de garde à l enfance À propos de nous Le Conseil sectoriel des ressources humaines des services de garde à l enfance est

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale

PLAN STRATÉGIQUE 2015-2018. Version finale Version finale 6. PISTES D ACON À METTRE EN ŒUVRE POUR CHAQUE ORIENTAON STRATÉGIQUE (SUITE) PLAN D ACON TRIENNAL L ébauche de plan d action présentée aux pages suivantes expose, pour chacune des priorités

Plus en détail

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015)

PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) PAMAQC COMPARAISON DES CRITÈRES (2006-2011), DES CRITÈRES (2011-2015) ET DES NORMES (2015) Normes (2015) Critères (2011-2015) Critères (2006-2011) 1. SYSTÈME DE GESTION DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES 6.

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique Le Plan en bref «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» Plan régional d aménagement de l offre de formation professionnelle et technique 2009-2014 2014 de la Capitale-Nationale

Plus en détail

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario

Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Consultation sur l aménagement linguistique dans les écoles de langue française en Ontario Questions pour les entrevues individuelles Et réponses en lien avec les objectifs du Plan stratégique sur l éducation

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de clientèle en assurance de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard

Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Réussites et défis dans la formation aux compétences essentielles au Manitoba Compétences pour l avenir 10 juillet 2014 Île-du-Prince-Édouard Sandi Howell Division du développement de la main-d œuvre et

Plus en détail

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés

Système Entrée express. Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Système Entrée express Information pour les travailleurs étrangers qualifiés Contexte En janvier 2015, les travailleurs étrangers qualifiés pourront se prévaloir d Entrée express. Ce nouveau système de

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Procédures d admission par équivalence

Procédures d admission par équivalence Procédures d admission par équivalence Conformément à ses règlements et aux exigences prescrites par le Code des professions du Québec, l Ordre des conseillers et conseillères d orientation du Québec (OCCOQ)

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME

INTRODUCTION PRÉSENTATION DU PROGRAMME Université du Québec à Chicoutimi Synthèse de l'évaluation périodique et recommandations du DEPC PROGRAMMES EN LANGUES MODERNES DÉPARTEMENT DES ARTS ET LETTRES Baccalauréat en langues modernes (7896) Certificat

Plus en détail

Représentant national 1

Représentant national 1 Représentant national 1 Lieu de travail : Supérieur immédiat : Statut : REMARQUE : Échelle salariale : Exigences linguistiques : Yaounde, Cameroun Chef des programmes pour l Afrique centrale et occidentale

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Automne 2013 Responsable de la formation : Hélène Martin 418 629-4190, poste 5225 Type de sanction : Attestation d études

Plus en détail

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2005-2006. Préparé par : COMMISSION DES CHAMPS DE BATAILLE NATIONAUX. Bilan quantitatif

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2005-2006. Préparé par : COMMISSION DES CHAMPS DE BATAILLE NATIONAUX. Bilan quantitatif BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2005-2006 Préparé par : COMMISSION DES CHAMPS DE BATAILLE NATIONAUX Bilan quantitatif 1.1 Coûts de formation linguistique (reportez-vous à la section 2.4 du Guide

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail