FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER"

Transcription

1 FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER DOSSIER DE PRESSE MARDI 9 JUILLET 2013 MARCHÉ IMMOBILIER ANCIEN CONJONCTURE & PERSPECTIVES 2013 Contact presse : Agence Galivel & Associés Carol GALIVEL Tel : /07/ /07/2013

2 01/07/ /07/2013 Page 2

3 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Les tendances des prix 3. Les tendances de l activité 4. Les tendances des crédits immobiliers 5. Conclusion 01/07/ /07/2013 Page 3

4 1 - Introduction Jean-François BUET Président - FNAIM 01/07/ /07/2013 Page 4

5 Vous souvenez-vous? Aujourd hui Hier, en Evolution : +55.7% 01/07/ /07/2013 Page 5

6 Vous souvenez-vous? Smic horaire brut (en ) Aujourd hui Hier, en Evolution : % 01/07/ /07/2013 Page 6 Source : INSEE

7 Vous souvenez-vous? Indice FNAIM des loyers Indices FNAIM - Appartements de loyers Appartements - Aujourd hui 151,0 138, Hier, en , * France entiére Ile-de-France Province Source : FNAIM (Juillet 2013) 01/07/ /07/2013 Page 7

8 2 - Les tendances des prix Jean-François BUET Président - FNAIM À noter : Les indices de prix FNAIM sont établis à partir d un échantillon de références concernant des compromis de vente portant sur des logements anciens signés entre le 1 er avril 2013 et le 30 juin Ces références sont collectées sur l ensemble du territoire auprès d un échantillon de agences représentatif des adhérents de la FNAIM. 01/07/ /07/2013 Page 8

9 La perception des ménages vis-à-vis de l évolution des prix Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) Prix à la vente au cours des 6 derniers mois ont plutôt augmenté ont plutôt baissé sont restés stables NSP juil-13 19% 50% 31% oct-12 31% 38% 31% juil-12 22% 42% 36% avr-12 29% 34% 37% janv-12 20% 31% 49% oct-11 44% 27% 29% juil-11 43% 27% 30% janv-11 44% 28% 28% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 01/07/ /07/2013 Page 9

10 Evolutions trimestrielles des prix 2 ème trimestre 2013 / 1 er trimestre 2013 Source : FNAIM (Juillet 2013) 1,0 0,5 0,0-0,5-1,0-1,5-2,0-2,5-3,0-3,5 Evolution trimestrielle des prix en France entière 0,1 0,2-0,6-0,6-0,7-2,6 2012T1 2012T2 2012T3 2012T4 2013T1 2013T2-0.7% France entière -0.7% -0.6% Province Ile-de-France 01/07/ /07/2013 Page 10

11 Tendances annuelles des prix 2 ème trimestre 2013 / 2 ème trimestre 2012 Source : FNAIM (Juillet 2013) 8,0 6,0 4,0 2,0 0,0-2,0-4,0-6,0-8,0 Evolution annuelle des prix en France entière 7,3 3,8 2,0 0,8-3,7-3,6-5, * -3.6% France entière -3.8% -2.7% Province Ile-de-France * Évolution annuelle en glissement trimestrielle 01/07/ /07/2013 Page 11

12 Indices annuels des prix (base 100 : 2000) 240,0 220,0 203,0 221,1 219,3 200,0 180,0 160,0 194,0 185,8 177,0 191,4 186,8 140,0 120,0 100, * Province Ile-de-France * Provisoire (tendance annuelle en glissement au 2 ème trimestre 2013 / 2 ème trimestre 2012) Source : FNAIM (Juillet 2013) 01/07/ /07/2013 Page 12

13 Évolutions annuelles des prix en régions BASSE-NORMANDIE - 7.7% BRETAGNE - 5.2% PAYS DE LA LOIRE - 1.3% CENTRE - 2.6% POITOU-CHARENTES - 3.8% 2 ème trimestre 2013 / 2 ème trimestre 2012 HAUTE-NORMANDIE +0.0% LIMOUSIN - 1.1% AQUITAINE - 4.0% MIDI-PYRENEES - 1.8% - Source : FNAIM (Juillet 2013) PICARDIE -7.3% ILE-DE-France - 2.7% NORD-PAS-DE-CALAIS - 1.2% CHAMPAGNE-ARDENNES - 4.9% BOURGOGNE - 2.9% FRANCHE-COMTE - 7.6% AUVERGNE - 2.9% RHÔNE-ALPES - 2.2% PACA - 5.9% LORRAINE - 2.3% ALSACE - 3.2% LANGUEDOC-ROUSSILLON - 5.7% 01/07/ /07/2013 Page 13

14 Évolutions annuelles des prix des appartements 12 derniers mois / 12 mois précédents Source : FNAIM (Juillet 2013) RENNES + 3.8% CHERBOURG % ORLEANS PARIS + 0.9% REIMS - 1.9% - 2.6% METZ - 9.7% STRASBOURG - 0.7% NANTES - 1.1% POITIERS + 3.6% LIMOGES - 4.2% BORDEAUX + 4.6% - DIJON + 0.4% LYON - 3.9% CLERMONT FERRAND + 0.4% TOULOUSE - 1.8% MARSEILLE - 3.7% 01/07/ /07/2013 Page 14 MONTPELLIER - 3.7%

15 L opportunité de réaliser de bonnes affaires immobilières Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) 8% 8% 34% 50% tout à fait plutôt plutôt pas pas du tout FAVORABLE 58% Rappel octobre % 01/07/ /07/2013 Page 15

16 Motivation des ménages qui perçoivent la conjoncture comme favorable à l achat Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) INVESTIR DANS L IMMOBILIER LOCATIF FAVORABLE 53% Rappel octobre % REVENDRE SON LOGEMENT POUR EN ACHETER UN AUTRE FAVORABLE 25% Rappel octobre % DEVENIR PROPRIÉTAIRE POUR LA PREMIÈRE FOIS FAVORABLE 63% Rappel octobre % ACHETER UNE RÉSIDENCE SECONDAIRE FAVORABLE 44% Rappel octobre % 01/07/ /07/2013 Page 16

17 La perception des ménages vis-à-vis de l évolution des prix Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) Prix à la vente au cours des 6 prochains mois vont plutôt augmenter vont plutôt diminuer vont rester stables NSP juil-13 18% 42% 40% oct-12 26% 38% 36% juil-12 11% 43% 46% avr-12 19% 36% 45% janv-12 24% 38% 38% oct-11 32% 31% 37% juil-11 33% 25% 42% janv-11 41% 22% 37% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 01/07/ /07/2013 Page 17

18 Focus - ORPI Bernard Cadeau Président - ORPI 01/07/ /07/2013 Page 18

19 Le principe de la démarche Initiative lancée en janvier 2013 Dans les 1250 agences du réseau ORPI Rencontrer 1 à 1 chacun des vendeurs concernés par une actualisation de prix Fondé sur l exploitation de notre Etude Comparative de Marché (ECM) suite à la mise à jour des nouveaux indices du marché immobilier Donnant à chacun des biens une nouvelle vie de promotion et de valorisation auprès des acquéreurs 01/07/ /07/2013 Page 19

20 Les chiffres clés de l initiative biens à prix revisités, soit 17.5% des biens en fichier depuis plus de 4 mois, à date de lancement de l opération ventes (soit 19.3%) des biens à prix revisités 11% de baisse de prix en moyenne, sur l ensemble des biens à prix revisités Dans les agences les plus actives, ce sont en moyenne 4 ventes qui ont été débloquées dans les 4 semaines qui ont suivi la réévaluation des prix Un impact sur les vendeurs beaucoup plus à l écoute et sensibles aux estimations de valeur, des agents immobiliers ORPI ORPI a initié un mouvement 01/07/ /07/2013 Page 20

21 ORPI CONSTATE UNE BAISSE GLOBALE DES PRIX DE L IMMOBILIER DANS SON RESEAU DE -2,5% EN 1 AN Source : ORPI; S versus S /07/ /07/2013 Page 21

22 DES VENDEURS PLUS EN PHASE AVEC LES PRIX DU MARCHÉ Diminutions des ambitions des vendeurs sur le 1 er trimestre Vers un retour au juste prix de marché. 292 k -7,9% -9,5% 269 k 220 k 261 k 252 k 207 k 243 k -17% 241 k -10% 199 k 193 k 187 k -15% 184 k -7,5% Prix souhaité Prix de mise en vente Prix vendu Appart S Appart S Maison S Maison S /07/ /07/2013 Page 22

23 NEANMOINS, LES DELAIS DE VENTE RESTENT A UN NIVEAU ELEVE Les délais de vente se sont allongés, même si pour près de 70% des mandats exclusifs du réseau, les ventes aboutissent dans les 2 à 3 mois qui suivent la signature de mandat. 1 er semestre 2013 : retour en-dessous de la barre fatidique des 100 jours, dépassée sur l ensemble de l année 2012 (103 jours moyens)! jours S jours S jours + 7 jours soit + 7,6% 01/07/ /07/2013 Page 23

24 3 - Les tendances de l activité Jean-François BUET Président - FNAIM 01/07/ /07/2013 Page 24

25 La perception des ménages vis-à-vis de l activité Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) Conjoncture favorable à l achat Conjoncture favorable à la vente 38% 16% 7% 39% 62% 25% 2% 11% tout à fait plutôt plutôt pas pas du tout FAVORABLE 46% Rappel octobre % tout à fait plutôt plutôt pas pas du tout FAVORABLE 13% Rappel octobre % 01/07/ /07/2013 Page 25

26 Nombre annuel de transactions dans l ancien (en milliers) En 2012 : perte de transactions par rapport à En 2013 : perte estimée à transactions par rapport à Sources : CGEDD d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales * Calculs FNAIM 01/07/ /07/2013 Page 26

27 Évolution annuelle du nombre de transactions dans l ancien 40,0 30,0 31,6 20,0 10,0 0,0-1,1-1,2 2,9-10,0-20,0-16,9-11,7-12,2-10,2-30, * Variation annuelle (en %) Sources : CGEDD d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales * Calculs FNAIM 01/07/ /07/2013 Page 27

28 4 Les tendances des crédits Philippe TABORET Directeur Général Adjoint de CAFPI 01/07/ /07/2013 Page 28

29 La perception des ménages vis-à-vis du crédit Source : FNAIM-IFOP (juin 2013) Attractivité des taux Facilité d obtention d un crédit 19% 6% 27% très plutôt plutôt pas pas du tout 53% 19% 2% 26% 48% ATTRACTIF 75% Rappel octobre % FACILE 28% Rappel octobre % 01/07/ /07/2013 Page 29

30 QUIZZ CAFPI Vrai Faux Les taux vont encore baisser Le pouvoir d achat immobilier augmente La demande est de retour La production de crédit sera plus faible en /07/ /07/2013 Page 30

31 janv avr juil oct janv avr juil oct janv avr juil oct janv avr juil oct janv avr juil oct janv avr juil Les taux vont-ils encore baisser? 6,00 5,50% Evolution des taux Evolution des taux 5,00 4,00 3,00 Record de 2005 Record de 2010 Nouveau Record 2,95% 2,00 1,00 0,00 Moyenne Tx Bq 20 ans Taux BCE OAT 10 ans Euribor 1 an 01/07/ /07/2013 Page 31

32 Les taux vont-ils encore baisser? Record historique des taux Juillet 2013 Record historique des taux Juillet 2013 Durée Taux 10 2,35% 15 2,60% 20 2,95% 25 3,25% Record des taux tous les mois depuis septembre /07/ /07/2013 Page 32

33 Le pouvoir d achat immobilier augmente-t-il? Quelle évolution de la capacité d emprunt entre janvier 2012 et juillet 2013? JANVIER 2012 JUILLET 2013 Taux fixe (hors assurance) 4,05% 2,95% Prêt long terme sur 20 ans Échéance hors assurance Evolution du montant total emprunté +10,23% Coût total du prêt long terme Economie sur coût de crédit Pour /mois sur 20 ans, on emprunte près de de plus en juillet 2013 qu en janvier /07/ /07/2013 Page 33

34 Le pouvoir d achat immobilier augmente-t-il? Rennes +4,68% +2,90m 2 Nantes +6,98% +3,91m 2 - Orléans +10,69% +7,51m 2 Paris +10,53% +1,96m 2 Limoges +14,62% +16,09m 2 Toulouse +9,91% +5,91m 2 Clermont- Ferrand +9,18% +7,85m 2 Dijon +10,12% +7,13m 2 Montpellier +18,69% +11,67m 2 Lyon +9,26% +4,48m 2 Strasbourg +9,75% +6,16m 2 Marseille +11,70% +6,19m 2 Hausse du pouvoir d achat immobilier: En cumulant l augmentation de la capacité d emprunt à la baisse des prix de l immobilier, on gagne jusqu à 16m² de pouvoir d achat immobilier 01/07/ /07/2013 Page 34

35 Le pouvoir d achat immobilier augmente-t-il? Influence potentielle des taux sur les prix Influence potentielle des taux sur les prix Hausse des taux vs capacité d achat Montant Acquisition* ,95% 3,20% 3,45% 3,70% 3,95% *Mensualités de remboursement de 1000 sur 20 ans 01/07/ /07/2013 Page 35

36 Le pouvoir d achat immobilier augmente-t-il? Influence potentielle des taux sur les prix Influence potentielle des taux sur les prix Evolution possible des taux d'emprunt Incidence sur le pouvoir d achat immobilier 25 points 50 points 75 points 100 points -2,22% -4,38% -6,47% -8,49% Une hausse de 50 points de base (0.50%) des taux d intérêts correspond à une baisse des prix de l immobilier de 4,38% 01/07/ /07/2013 Page 36

37 Le retour de la demande se fait-il? 2012: L année noire Elections Présidentielles Fin du PTZ+ dans l ancien Suppression de la loi Scellier Changement du régime des +values Nombre de ventes de logements anciens cumulé sur 12 mois janv mars 2011 mai 2011 juil sept nov janv mars 2012 mai 2012 juil sept nov Le 1 er trimestre 2012 a été dopé par le changement de fiscalité et la perte de certains dispositifs fin 2011 Source: CGEDD d'après DGFiP (MEDOC) et bases notariales 01/07/ /07/2013 Page 37

38 La production de crédit sera-t-elle plus faible en 2013? Volume de crédits à l habitat ,75% 3,22% 3,02% 2,96% 3,25% Volume de crédits (Mds d' ) PDM Cafpi 10,00% 9,00% 8,00% 7,00% 6,00% 5,00% 4,00% 3,00% 2,00% 1,00% 0,00% Sur le 1 er semestre 2013, la demande a progressé de +40% dont la moitié est due au rachat de crédits 01/07/ /07/2013 Page 38

39 QUIZZ CAFPI Vrai Faux Les taux vont encore baisser Le pouvoir d achat immobilier augmente La demande est de retour La production de crédit sera plus faible en /07/ /07/2013 Page 39

40 OPÉRATION OR OPÉRATION ORPI - CRÉDIT FONCIER OPÉRATION ORPI - CRÉDIT FONCIER «REDONNONS «REDONNONS DU POUVOIR D ACHAT «REDONNONS DU POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER» IMMOBILIER» IMMOBILIER» Une collaboration Une collaboration avec le Crédit Foncier, expert financement reconnu de du p Une collaboration financement avec le de Crédit projets Foncier, immobiliers expert pour reconnu : du financement de projets immobiliers pour : Offrir des solutions Offrir des solutions de crédit pour permettre au plus grand son projet nombre immobilie de réa Offrir des solutions son projet de crédit immobilier pour permettre au plus grand nombre de réaliser son projet immobilier Sécuriser les projet Sécuriser les projets avec des solutions d'assurances "anti La coup garantie dur" rev Sécuriser les projets La avec garantie des revente solutions d'assurances "anti coup dur" L'assurance pe La garantie revente L'assurance perte d emploi L'assurance perte d emploi ORPI propose un 01/07/2011 ORPI propose un dispositif complet pour répondre 09/07/2013 ORPI Page propose 40 différents aux un dispositif complet pour répondre aux besoin différents besoins des acheteurs :

41 OPÉRATION ORPI - CRÉDIT FONCIER «REDONNONS DU POUVOIR D ACHAT IMMOBILIER» Une collaboration avec le Crédit Foncier, expert reconnu du financement de projets immobiliers pour : Offrir des solutions de crédit pour permettre au plus grand nombre de réaliser son projet immobilier Sécuriser les projets avec des solutions d'assurances "anti coup dur" La garantie revente L'assurance perte d emploi ORPI propose un dispositif complet pour répondre aux différents besoins des acheteurs : Pour les primo-accédants, faciliter l'accès à la propriété Pour les secundo-accédants, «la pièce en +» 01/07/ /07/2013 Page 41

42 DES SOLUTIONS POUR RÉPONDRE AUX BESOINS ESSENTIELS DES ACHETEURS : SOLVABILITÉ ET SÉCURITÉ «Bénéficier d un coup de pouce pour faciliter un achat» 2 besoins clients «Au moment de se lancer on a besoin de se sentir bien protégés» Solvabilisation 1.Tous les acheteurs bénéficient d un allègement d échéances grâce au Foncier Plus ORPI 2.De nombreux ménages peuvent bénéficier d un Prêt à l Accession Sociale (PAS) ouvrant droit à des avantages pour le financement de leur résidence principale 4 solutions Sécurisation Proposée systématiquement dans les projets de prêts du Crédit Foncier 3.Grâce à Foncier Sécurité Revente les acheteurs sont garantis contre le risque de moins value 4.Grâce à l Assurance Perte d Emploi les acheteurs sont protégés face aux aléas de la vie professionnelle 01/07/ /07/2013 Page 42

43 1 er BILAN Démarré début juin, il est trop tôt pour dresser ne serait-ce qu un premier bilan quantitatif. En revanche, il est avéré que l opération est un immense succès auprès de nos prospects et clients qui se sentent encore mieux accompagnés dans l intégralité de leur projet & parcours immobilier. Au-delà de l activation d un levier supplémentaire pour débloquer le marché, le rôle des agents immobiliers s en trouve renforcé & valorisé aux yeux de clients. 01/07/ /07/2013 Page 43

44 5 - Conclusion Les mesures qui pourraient être prises afin de restaurer la confiance des Français vis-à-vis de l immobilier. 01/07/ /07/2013 Page 44

45 Restaurer un PTZ cadré dans l ancien Aider les ménages pour réaliser des travaux destinés à remettre en état des logements vacants. Donner un statut au bailleur privé et mobiliser le parc privé pour répondre à une demande sociale Mettre en place un plan sénior Maintenir le partage des honoraires entre bailleurs et locataires afin de garantir un équilibre Ne pas surtaxer les propriétaires et déresponsabiliser les locataires pour mettre en place la GUL Favoriser la transparence de la comptabilité des copropriétés par des extranets Préserver la liberté d entreprendre et ne pas contraindre l innovation par un encadrement des prestations particulières aux copropriétés. 01/07/ /07/2013 Page 45

46 Contact presse : Agence Galivel & Associés Tel : /07/2011

MARCHÉ DE L IMMOBILIER ANCIEN BILAN 2012 PERSPECTIVES 2013

MARCHÉ DE L IMMOBILIER ANCIEN BILAN 2012 PERSPECTIVES 2013 FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER DOSSIER DE PRESSE MARCHÉ DE L IMMOBILIER ANCIEN BILAN 2012 PERSPECTIVES 2013 Contact presse : Agence Galivel & Associés Carol GALIVEL Tel : 01 41 05 02 02 - Email :

Plus en détail

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Jeudi 7 septembre 2017

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Jeudi 7 septembre 2017 Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français Jeudi 7 septembre 2017 Sommaire 1 Comment la plateforme MeilleursAgents devient la source d information immobilière la plus fiable? 2 La

Plus en détail

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017

Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français. Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017 Santé et perspectives du marché immobilier résidentiel français Conférence de presse du jeudi 7 septembre 2017 Sommaire 1 Comment la plateforme MeilleursAgents devient la source d information immobilière

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 NOTE DE MARCHÉ LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 1. MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS : UN TRIMESTRE PORTEUR D ESPOIR Après 11 trimestres de baisses consécutives, la commercialisation des logements enregistre

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2016 Janvier 2017 AEW Europe, Arthurimmo.com, BNP Paribas Immobilier Résidentiel Ancien, CapiFrance, Crédit Foncier Crédit Logement, Crédit Mutuel, Gecina, Maisons

Plus en détail

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006 Le marché de l immobilier ancien en 2005 Perspectives 2006 Conférence de Presse Jeudi 5 janvier 2006 Introduction René PALLINCOURT Président de la Fédération Nationale de l Immobilier 2 1 Le ralentissement

Plus en détail

L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? #conffnaim

L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? #conffnaim CONFÉRENCE DE PRESSE L IMMOBILIER EN 2016 : BILAN ET PERSPECTIVES ORIENTATION DE L ÉPARGNE DES FRANÇAIS? @fnaim #conffnaim Jeudi 26 janvier 2017 1 A SYNTHÈSE Jean-François BUET, Président de la FNAIM 2

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 1 er avril 2015 fixant au titre de l année 2015 le nombre et la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE Arrêté du 18 mars 2014 fixant au titre de l année 2014 le nombre et la répartition des postes offerts aux concours communs

Plus en détail

Données sociales Source Insee-Dads et Unedic

Données sociales Source Insee-Dads et Unedic I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Données sociales Source Insee-Dads et Unedic OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS INTER-SECTEURS

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux ADVENIS - APAGL - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 - CITYA-BELVIA IMMOBILIER CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CONSTRUCTA - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Résultats semestriels

Résultats semestriels Résultats semestriels 17 juin 2005» 1 Faits marquant au 1 er semestre 2005» Croissance significative des réservations de logements» Forte progression du taux de marge brute» Forte progression du backlog

Plus en détail

L Observatoire national du marché locatif privé

L Observatoire national du marché locatif privé Fédération Nationale de l Immobilier L Observatoire national du marché locatif privé Conférence de presse Mardi 29 août 2006 Hôtel Atala Introduction René PALLINCOURT Président de la Fédération Nationale

Plus en détail

Le Marché de l Immobilier National

Le Marché de l Immobilier National CONFERENCE D E P R E S S E 1 er Juillet Le Marché de l Immobilier National versus 2 e semestre 2007 Le temps des grands écarts Comme prévu depuis un an, nous sommes entrés dans une période d ajustement

Plus en détail

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2016

QUE S EST-IL PASSÉ EN 2016 QUE S EST-IL PASSÉ EN 2016 SOMMAIRE 1. Des prix contenus et des volumes soutenus p. 04 2. Tableau synthétique et graphiques p. 08 3. France p. 14 4. Paris p. 16 5. Ile-de-France (hors Paris) p. 18 6. Seine-et-Marne

Plus en détail

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 +19,0% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +14,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

Avec l Observatoire des Agents Immobiliers, MeilleursAgents complète ses données pour fournir l analyse la plus fiable du marché immobilier français

Avec l Observatoire des Agents Immobiliers, MeilleursAgents complète ses données pour fournir l analyse la plus fiable du marché immobilier français Avec l Observatoire des Agents Immobiliers, MeilleursAgents complète ses données pour fournir l analyse la plus fiable du marché immobilier français N 94 septembre 2017 Paris le 7 septembre 2017. MeilleursAgents

Plus en détail

- PRÉSENTATION DE L OBSERVATOIRE STATISTIQUE DES LOCATIONS (OSLO) - POLITIQUE DU LOGEMENT : REGARDS CROISÉS FNAIM & CRÉDIT FONCIER

- PRÉSENTATION DE L OBSERVATOIRE STATISTIQUE DES LOCATIONS (OSLO) - POLITIQUE DU LOGEMENT : REGARDS CROISÉS FNAIM & CRÉDIT FONCIER CONFÉRENCE DE PRESSE - LE MARCHÉ IMMOBILIER AU 1 ER SEMESTRE 2017 - PRÉSENTATION DE L OBSERVATOIRE STATISTIQUE DES LOCATIONS (OSLO) - POLITIQUE DU LOGEMENT : REGARDS CROISÉS FNAIM & CRÉDIT FONCIER @fnaim

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE

CONFÉRENCE DE PRESSE CONFÉRENCE DE PRESSE L IMMOBILIER AU 1 ER SEMESTRE 2016 : RETOUR À UN MARCHÉ FLUIDE ET ÉQUILIBRÉ L ACCÈS DES JEUNES AU LOGEMENT ZOOM SUR LA COLOCATION ACTUALITÉS LÉGISLATIVES ET RÉGLEMENTAIRES MERCREDI

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 521 Mai 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au premier trimestre

Plus en détail

Données sociales Source Insee-Dads et Insee-Alisse

Données sociales Source Insee-Dads et Insee-Alisse I N T E R S E C T E U R P A P I E R C A R T O N Production Transformation Distribution Données sociales Source Insee-Dads et Insee-Alisse OBSERVATOIRE PROSPECTIF DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS INTER-SECTEURS

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2013

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2013 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Des prix de mise en vente toujours en baisse «Notre indice national des prix de l offre immobilière en France est en baisse de 0,15 point au mois d

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Novembre 2015 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 2 ème trimestre 2015 : Une augmentation des prêts tirée par le neuf Au 2 ème trimestre 2015, 1 149

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 13 e édition conférence de presse 17 mars 2011 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux Sandrine Allonier Responsable des études économiques Meilleurtaux 13 e

Plus en détail

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014.

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014. Le prêt à taux zéro service connaissance des territoires et évaluation En Pays-de-la-Loire 3 ème trimestre 2015 : l augmentation du nombre de prêts se poursuit Mars 2016 Au 3 ème trimestre 2015, 1 290

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 642 Mai 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au cours du premier

Plus en détail

1 sur 6 13/04/ :24

1 sur 6 13/04/ :24 1 sur 6 13/04/2015 10:24 JORF n 0086 du 12 avril 2015 page texte n 15 ARRETE Arrêté du 1er avril 2015 fixant au titre de l'année 2015 le nombre et la répartition des postes offerts aux concours communs

Plus en détail

Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015

Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015 Marché immobilier français Bilan 2014 et perspectives 2015 Conférence de presse Mardi 13 janvier 2015 Le marché immobilier vu par MeilleursAgents 1. Bilan 2014 a. Rappel de nos prévisions de janvier 2014

Plus en détail

Bilan du microcrédit personnel au 2 ème trimestre 2010

Bilan du microcrédit personnel au 2 ème trimestre 2010 Bilan du microcrédit personnel au 2 ème trimestre 2010 Définition du microcrédit personnel Le microcrédit personnel - quelquefois désigné comme microcrédit social - est une opération de prêt de type bancaire

Plus en détail

HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE RENFORCEMENT DE LA HAUSSE DES PRIX DU NEUF

HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE RENFORCEMENT DE LA HAUSSE DES PRIX DU NEUF HAUSSE DES PRIX DE L ANCIEN TOUJOURS PLUS RAPIDE Les prix des logements anciens augmentent de plus en plus rapidement. En juillet, les prix signés étaient en progression de 4.5 % sur un an, contre + 1.6

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 7 MARS 2017

CONFÉRENCE DE PRESSE 7 MARS 2017 PRÊTS IMMOBILIERS - ASSURANCES EMPRUNTEURS - REGROUPEMENT DE CRÉDITS CONFÉRENCE DE PRESSE 7 MARS 2017 1 Laurent DESMAS Président du Directoire CAFPI BIENVENUE! 2 Philippe TABORET Directeur Général Adjoint

Plus en détail

L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016

L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016 L immobilier Ancien au 1er trimestre 2016 Evolution des prix : le point d inflexion Mardi 5 avril 2016 Activité et prix de vente enregistrés dans le réseau Guy Hoquet l Immobilier au 31 mars 2016 1 Les

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 +18,5% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +15,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à

AOÛT Mises en vente, ventes. Source : SOeS, ECLN. Cumul sur quatre. trimestres. 2015T3 à D A Essentiel T A L A B Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 216 AOÛT 216 Au deuxième trimestre 216, 33 1 logements neufs ont été réservés, soit 18,7 % de plus qu au deuxième

Plus en détail

Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine

Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine Présentation de la Banque de France Denis CAMILLINI Directeur départemental de Moselle 2 INDUSTRIE : Climat des affaires : des évolutions

Plus en détail

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 768 Mai 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2016 Au premier trimestre 2016, 28 600 logements neufs ont été réservés,

Plus en détail

Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017

Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017 Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse du 1 er février 2017 BILAN 2016 MARCHÉ DU CRÉDIT 2016 1,32% : TAUX D INTÉRÊT AU T4 2016 2016 : DES TAUX HISTORIQUEMENT BAS Niveau

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

Séance plénière du COE. Evolution du marché du travail sur la période récente

Séance plénière du COE. Evolution du marché du travail sur la période récente Direction Statistiques, Enquêtes et Prévisions Bernard ERNST Séance plénière du COE 18 février 2010 Evolution du marché du travail sur la période récente Document pouvant être diffusé 120 100 80 60 40

Plus en détail

Conférence de presse Crédit Foncier : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier

Conférence de presse Crédit Foncier : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier Conférence de presse Crédit Foncier : les marchés immobiliers à mi-année Bruno Deletré, Directeur Général du Crédit Foncier 27 Juin 2017 Un environnement immobilier toujours très favorable 2 Pour les professionnels

Plus en détail

Ensemble, faisons crédit aux PME. #1 des plateformes de prêt en France

Ensemble, faisons crédit aux PME. #1 des plateformes de prêt en France Ensemble, faisons crédit aux PME #1 des plateformes de prêt en France LENDIX, #1 DES PLATEFORMES DE PRÊT AUX PME EN FRANCE Lendix est la plateforme de prêt en ligne #1 en France, qui permet aux TPE, PME

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par :

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : MSI ÉTUDE CONSTRUCTION EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Avril 2013 Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : MSI Reports sarl 4 rue François Vernay 69005 Lyon France Tel : +33

Plus en détail

Crédit immobilier, bilan de l année Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat

Crédit immobilier, bilan de l année Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat Crédit immobilier, bilan de l année 2015 Taux, conditions de financement, évolution de la demande et du pouvoir d achat Empruntis, un acteur incontournable du financement Demandes 1,1 M Financement immo

Plus en détail

Effectif total 3. Le statut des agents.. 5. Poids des régions dans l effectif total 14. La catégorie professionnelle des agents.

Effectif total 3. Le statut des agents.. 5. Poids des régions dans l effectif total 14. La catégorie professionnelle des agents. Sommaire Effectif total 3 Le statut des agents.. 5 Poids des régions dans l effectif total 14 La catégorie professionnelle des agents. 15 Répartition selon la catégorie d établissement et évolution. 21

Plus en détail

Emploi et marché du travail en région Corse. Données à fin décembre 2013

Emploi et marché du travail en région Corse. Données à fin décembre 2013 Emploi et marché du travail en région Données à fin décembre Emploi Emploi salarié du secteur marchand (hors agriculture et particuliers employeurs) par secteur d activité au 3 ème trim. - données CVS

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

Chiffres et statistiques :

Chiffres et statistiques : DREAL Nord Pas-de-Calais Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques Chiffres et statistiques : Décembre La commercialisation des logements neufs en Nord Pas-de-Calais au trimestre

Plus en détail

Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 20 septembre

Conférence de presse de la chambre FNAIM du Rhône 20 septembre 1 INTERVENANTS JEAN CHAVOT, Président de la chambre FNAIM du Rhône Anne de PLANCHARD, Vice-Présidente déléguée à la Transaction 2 A Parc de logements dans le Rhône 3 PARC DE LOGEMENTS SELON LA CATÉGORIE

Plus en détail

1. Editorial Just(e) une illusion? Une baisse des prix immobiliers en trompe l œil. p Tableau synthétique et graphiques p France p.

1. Editorial Just(e) une illusion? Une baisse des prix immobiliers en trompe l œil. p Tableau synthétique et graphiques p France p. er 1. Editorial Just(e) une illusion? Une baisse des prix immobiliers en trompe l œil. p. 04 2. Tableau synthétique et graphiques p. 08 3. France p. 14 4. Paris p. 16 5. Ile-de-France (hors Paris) p. 18

Plus en détail

ETAT DES ENGAGEMENTS 2015

ETAT DES ENGAGEMENTS 2015 ETAT DES ENGAGEMENTS 2015 POEC OPCA Demandeurs d emploi FPSPP Service Projets KN AAP POEC Page 1 sur 9 CSPP 20 juin 2016 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 DONNEES QUANTITATIVES... 4 1.1 Caractéristiques des formations...

Plus en détail

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME

Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Les experts-comptables font parler les comptes des TPE & PME Philippe Arraou, Président de l Ordre des Experts-comptables La performance des entreprises françaises en 2015 Données 2015 déclarations pour

Plus en détail

Zones A B C. Formations. Calendrier. Observations. Epreuves Régionales

Zones A B C. Formations. Calendrier. Observations. Epreuves Régionales Compétitions individuelles seniors Compétitions individuelles jeunes Compétitions par équipes nationales Compétitions par équipes de club Championnat par équipes (Nationales 1, 2 et 3) Championnat par

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE

CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE 13 décembre 20 CONFÉRENCE DE PRESSE IMMOBILIÈRE NATIONALE Tendances 20 Périodes d observation - Arrêté des ventes : 30 septembre 20 - Arrêté des avant-contrats : 31 octobre 20 OUVERTURE DES TRAVAUX M e

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 17 au 21 février 2014 n 150 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 17 au 21 février 214 n 15 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en février 214 : amélioration de la situation de trésorerie d exploitation 2. Créations d entreprise

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Octobre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix de vente stagnent au mois d octobre «Le marché de l immobilier est grippé et les prix Dans la plupart des autres grandes villes de résistent

Plus en détail

LES TABLEAUX DE l OBSERVATOIRE DU CREDIT IMMOBILIER

LES TABLEAUX DE l OBSERVATOIRE DU CREDIT IMMOBILIER LES TABLEAUX DE l OBSERVATOIRE DU CREDIT IMMOBILIER 10 e édition Paris, le 17 novembre 2009 Meilleurtaux.com, courtier en crédits immobiliers sur Internet, a lancé depuis le 25 septembre 2006, son Observatoire

Plus en détail

FICHE 6 - LES CHAMBRES REGIONALES DES COMPTES

FICHE 6 - LES CHAMBRES REGIONALES DES COMPTES FICHE 6 - LES CHAMBRES REGIONALES DES COMPTES Les chambres régionales des comptes (CRC) ont été créées par la loi du 2 mars 1982 et organisées par la loi du 10 juillet 1982 ainsi que par le décret du 23

Plus en détail

Immobilier ancien : Comment anticiper la sortie de crise? Dans quels délais?

Immobilier ancien : Comment anticiper la sortie de crise? Dans quels délais? Immobilier ancien : Comment anticiper la sortie de crise? Dans quels délais? FNAIM Conférence de Presse Mardi 12 Janvier 2010 Bourse de Paris, Palais Brongniart SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 12 JANVIER 2010

Plus en détail

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011 Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE Données au 30/09/2011 Indicateurs de la MOA SIRH POLE EMPLOI COMPTE 25 534 AGENTS DE DROIT PUBLIC: données issues d OASIS àdécembre 2009 hors

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

BILAN DE LA SAISON 2009 LES MEUBLES CLEVACANCES

BILAN DE LA SAISON 2009 LES MEUBLES CLEVACANCES BILAN DE LA SAISON 2009 LES MEUBLES CLEVACANCES EN AQUITAINE Le bilan de la fréquentation touristique de la saison 2009 en Aquitaine est le fruit d un dispositif d enquête mis en place par l INSEE et le

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

1. Editorial - Le marché immobilier connaît-il une parenthèse enchantée? p Tableau synthétique et graphiques p France p Paris p.

1. Editorial - Le marché immobilier connaît-il une parenthèse enchantée? p Tableau synthétique et graphiques p France p Paris p. 1. Editorial - Le marché immobilier connaît-il une parenthèse enchantée? p. 04 2. Tableau synthétique et graphiques p. 08 3. France p. 14 4. Paris p. 16 5. Ile-de-France (hors Paris) p. 18 6. Seine-et-Marne

Plus en détail

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français?

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Résultats nationaux Mars 2013 Contact BVA : Régis Olagne, regis.olagne@bva.fr Tel : 06 82 82 46 05 Contexte, objectifs

Plus en détail

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-6098 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour Les Français et les retraites Volet Grand Public Résultats détaillés Le 15 mars 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats

Plus en détail

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse

Observatoire UNPI des Taxes Foncières. Conférence de presse Observatoire UNPI des Taxes Foncières Conférence de presse 4 décembre 2008 I/ Présentation des taux régionaux Classement des plus forts taux régionaux en 2008 Classement par taux les moins Région Taux

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre Septembre 2010 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses région Centre L emploi salarié en région Centre 2 ème trimestre 2010 Informations complémentaires Pour davantage d informations,

Plus en détail

Le marché immobilier national Bilan 2007

Le marché immobilier national Bilan 2007 8 Janvier 2008 Le marché immobilier national Bilan Service de presse : Service de presse : OPHA 71, rue Fondary 75015 PARIS Muriel Nicolas Tél. : 01 56 77 14 14 Fax : 01 56 77 14 15 E.mail : contact@opha.fr

Plus en détail

La sur-occupation des résidences principales

La sur-occupation des résidences principales Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La sur-occupation des résidences principales par aire urbaine Dans l ensemble

Plus en détail

Baromètre : Marché du véhicule d'occasion en France Données et décryptages AutoScout24

Baromètre : Marché du véhicule d'occasion en France Données et décryptages AutoScout24 Le plus grand site auto en Europe 1 er site européen d annonces de voitures d occasion présent dans 18 pays d Europe COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 1 er Juillet 2016 Baromètre : Marché du véhicule d'occasion

Plus en détail

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE

Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE Les logements vacants en Picardie en 2013 n 48 décembre 2015 Les dossiers de la direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de PICARDIE En Picardie, un logement sur douze est

Plus en détail

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées CONTACTS BVA DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER

FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER FÉDÉRATION NATIONALE DE L IMMOBILIER ANALYSE DE LA SURFACE ACHETABLE DEPUIS 15 ANS CELLULE ÉCONOMIQUE DE LA FNAIM Contact Presse - Galivel& Associés Carol Galivel / Pascale Pradère 01 41 05 02 02 galivel@galivel.com

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

Une approche de la précarité énergétique des ménages. Insee Centre - Val de Loire

Une approche de la précarité énergétique des ménages. Insee Centre - Val de Loire Une approche de la précarité énergétique des ménages Insee Centre - Val de Loire 22 avril 2014 Contexte général - 2007 : RAPPEL (Réseau d Acteurs Précarité-Energie-Logement) mobilise pour la prise en compte

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

CALENDRIER NATIONAL D'HALTEROPHILIE Validé par le Comité Directeur FFHM du 22 mai 2016

CALENDRIER NATIONAL D'HALTEROPHILIE Validé par le Comité Directeur FFHM du 22 mai 2016 CALENDRIER NATIONAL D'HALTEROPHILIE 2016-2017 Validé par le Comité Directeur FFHM du 22 mai 2016 SEPTEMBRE 2016 RENTRÉE SCOLAIRE LE JEUDI 1er SEPTEMBRE 2016 SA 3 DI 4 SA 10 DI 11 CHAMPIONNATS D'EUROPE

Plus en détail

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Lundi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpcfrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE Fonds Social Européen. Association pour l Emploi des Cadres, Ingénieurs et Techniciens de l Agriculture et de l Agroalimentaire

COMMISSION EUROPÉENNE Fonds Social Européen. Association pour l Emploi des Cadres, Ingénieurs et Techniciens de l Agriculture et de l Agroalimentaire Association pour l Emploi des Cadres, Ingénieurs et Techniciens de l Agriculture et de l Agroalimentaire 1 2 Une association loi 1901 Un organisme paritaire au service de l ensemble de l agriculture, de

Plus en détail

La sur-occupation des résidences principales en 2006

La sur-occupation des résidences principales en 2006 Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La sur-occupation des résidences principales en 2006 par aire urbaine Dans

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

NOUVEAU BAROMETRE National & Régional

NOUVEAU BAROMETRE National & Régional NOUVEAU BAROMETRE National & al Paris Parisienne Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente et à la location en JUIN 2007 PACA Rhône-Alpes Grand Nord Centre Est Grand Est Grand Sud Atlantique Centre

Plus en détail

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s L e s s e n t i e l s u r L o g e m e n t H a b i t a t le logement e n A l s a c e Le parc de logements Forte augmentation du parc résidentiel en 10

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Premiers éléments du bilan 2014 et rétrospective des trois dernières années Février 2015 Conjoncture de la filière

Plus en détail

Le logement en Île-de en Essonne

Le logement en Île-de en Essonne Le logement en Île-de de-france et en Essonne Diocèse d Evry 6 décembre 2007 Journée d information sur le logement Christine CORBILLÉ, Institut d aménagement et d urbanisme de la région d Île-de-France

Plus en détail

JORF n 0086 du 12 avril Texte n 20

JORF n 0086 du 12 avril Texte n 20 Le 12 avril 2016 JORF n 0086 du 12 avril 2016 Texte n 20 Arrêté du 31 mars 2016 fixant au titre de l année 2016 le nombre et la répartition des postes offerts aux concours communs pour le recrutement dans

Plus en détail

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM

Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM Communiqué de presse Janvier 2013 Deux acteurs complémentaires s engagent pour favoriser l accès à la propriété des locataires HLM Coopimmo* et Amallia Services** signeront, le 28 janvier, un accord de

Plus en détail

2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat

2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat 2 ème vague 2015 du Fonciascope de l habitat (le climat de l immobilier) Juin 2015 Sondage réalisé par pour en partenariat avec LEVÉE D EMBARGO IMMÉDIATE Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 293 Février 212 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement Depuis le trimestre précédent,

Plus en détail

n 266 Août 2014 service connaissance des territoires et évaluation

n 266 Août 2014 service connaissance des territoires et évaluation Le «prêt à taux zéro plus» en Pays-de-la-Loire 1 er trimestre 2014 : seulement 455 PTZ accordés avec un repli significatif du coût de transaction des opérations aidées service connaissance des territoires

Plus en détail

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital Bilan de la Prime de Fonction onctions et de Résultats 212 des directeurs d hôpital 1 Retour des évaluations 212 non exhaustif Sur les 2 685 évaluations attendues, 2 365 retours sont enregistrés, soit

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : MM les Directeurs et Agents Comptables 16/07/81 des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine

Plus en détail