Mémoire : conservation et récupération de nouvelles informations tirées de l expérience. Catégories qualitatives de la mémoire humaine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémoire : conservation et récupération de nouvelles informations tirées de l expérience. Catégories qualitatives de la mémoire humaine"

Transcription

1 La mémoire et l apprentissage Mémoire : conservation et récupération de nouvelles informations tirées de l expérience Catégories qualitatives de la mémoire humaine explicite procédurale Exprimable par le langage Mécanismes moléculaires de l apprentissage et de la mémoire explicite implicite 1

2 Catégories temporelles de la mémoire humaine Propre à chaque modalité (visuelle, tactile ) Test: Empan numérique Examen d anatomie 2

3 Importance des associations pour le stockage de l information À LA RECHERCHE DE L'ENGRAMME Les travaux de Lashley: l'apprentissage du rat dans le labyrinthe Des travaux ultérieurs ont prouvé que les conclusions de Lashley étaient erronées: les aires corticales ne contribuent pas toutes de la même façon aux processus mnésiques. Néanmoins Lashley avait raison en ce qui concerne le caractère distribué de la mémoire au niveau cortical 3

4 Donald Hebb, étudiant de Lashley Hebb et la théorie des assemblées cellulaires (1949) La représentation mentale d un objet implique toutes les cellules corticales activées par ce stimulus. Le groupe de neurones activés simultanément = assemblée cellulaire Ces cellules sont reliées entre elles par des connections réciproques. La représentation est conservée dans la mémoire à court terme tant que ces connections sont actives. Si l activité persiste, une consolidation survient qui rend ces connections plus efficaces (les neurones qui déchargent en même temps établissent des relations préférentielles). Plus tard, si un stimulus n active qu une partie des cellules de l assemblée, toutes les cellules sont réactivées = rappel de la représentation mentale. Dans le cerveau, Localisation les aires corticales de la mémoire servent à déclarative fois au traitement dans le de cortex l information sensorielle et au stockage des souvenirs Selon la théorie de Hebb, si un engramme est basé sur de l information transmise par une seule modalité sensorielle, Il devrait être possible de le localiser dans le cortex dans des zones correspondant à ce système Engramme visuel dans le cortex temporel inférieur Qui est à la fois une aire visuelle et une aire impliquée dans le stockage des souvenirs visuels 4

5 Apprentissage Localisation dans de la le mémoire cortex temporal déclarative inférieur: dans le cortex Les neurones développent une activité sélective pour certains visages Sophie Ludivine Thierry Pierre Modèle de mémoire distribuée Sophie Pierre Michel Sophie Pierre Michel Sophie Pierre Michel 5

6 Aspects pathologiques de l oubli: amnésies rétrogrades et antérogrades Lobes temporaux et mémoire déclarative Différentes observations indiquent que les lobes temporaux sont essentiels à la formation des souvenirs de la mémoire déclarative - stimulation électrique des lobes temporaux chez l homme - Wilder Penfield: - Stimulation électrique multifocale avant ablation de foyers épileptogènes chez des patients épileptiques - La stimulation du lobe temporal provoquait parfois des sensations ressemblant à des hallucinations ou à des souvenirs d expériences passées, en particulier la sensation d être à un endroit particulier «la salle de bain de l école» «le coin de la rue Jacob et de la rue Washington» 6

7 Lobes temporaux et mémoire déclarative Conséquences de la lobectomie temporale: L hippocampe et d autres structures sont essentiels à la formation des souvenirs de la mémoire déclarative le cas de H.M. Né en 1926 Crises d épilepsies à partir de 10 ans Opéré en 1953 (27 ans) Exérèse bilatérale de 8 cm de long sur la face interne du lobe temporal, y compris le cortex; l amygdale et les 2/3 antérieurs de l hippocampe Pas d effet sur la perception, intelligence, personnalité Mais : 1) amnésie rétrograde partielle (années précédent l opération) 2) amnésie antérograde profonde Incapable de reconnaître une personne rencontrée 5 minutes plus tôt Incapable de se souvenir de son adresse, son nom, son visage Incapable de former de nouveaux souvenirs déclaratifs Mais mémoire procédurale intacte (puzzles, dessin en miroir) QI inchangé (112) Test d apprentissage spatial (rats/souris) 7

8 Les informations qui parviennent dans la partie médiane des lobes temporaux proviennent d aires corticales associatives (régions de forte intégration des modalités sensorielles de tout ordre) p. Ex. Le cortex visuel temporal inférieur? Consolidation de la mémoire dans le cortex? Mécanismes moléculaires de l apprentissage et de la mémoire Mémoire procédurale Plus facile à étudier que la mémoire déclarative au niveau synaptique: Robuste, souvenirs persistants pouvant se former le long de voies simples qui lient des stimulations sensorielles à des mouvements Apprentissage procédural: = apprentissage d une réponse motrice (la procédure) en réaction à une stimulation sensorielle. Apprentissage Non associatif: réponse à un seul type de stimulus Associatif: relie des stimuli entre eux 8

9 Apprentissage non associatif Décrit le changement qui survient avec le temps, d une réponse comportementale à un seul type de stimulus Habituation sensibilisation Apprentissage associatif Relie des événements entre eux Ex. Le conditionnement classique et le conditionnement instrumental Conditions: Association entre un stimulus qui évoque une réponse Il (S faut Inconditionnel) que le SI et le SC soient simultanés ou que Avec le un SC stimulus précède qui le normalement SI de quelques n évoque secondes pas réponse (S Conditionnel) Pas d apprentissage si le délai est trop long ou si le SC suit le SI Apprentissage: appariement répété du SI avec le SC Après l apprentissage, on observe une réponse apprise, conditionnée 9

10 conditionnement instrumental: L individu apprend à associer une réponse (action) à un stimulus significatif Ex. Appuyer sur un levier pour obtenir de la nourriture, ou de la cocaïne, ou pour éviter un stimulus pénible Systèmes simples: modèles d apprentissage chez les invertébrés SN de petite tailles (< 1000 neurones) Gros neurones, faciles à manipuler et à identifier Circuits reconnaissables Génétique simplifiée, cycles de vie courts Aplysia californica 10

11 Réflexe de retrait de l ouie: 1) habituation Sensibilisation du réflexe de retrait de la branchie. Quand un animal rencontre un stimulus neutre de manière répétée, il s y accoutume. Par contre, si le stimulus est nocif, il répondra de manière plus vigoureuse non seulement à ce stimulus s il est répété, mais aussi à d autres stimuli, même inoffensifs. Les défenses réflexes de retrait et d évitement sont alors augmentées. L habituation = processus homosynaptique La sensibilisation = processus hétérosynaptique : le renforcement de la synapse est produit par un interneurone modulateur activé par la stimulation douloureuse de la queue. 11

12 Sensibilisation: mécanisme moléculaire Conditionnement classique chez l aplysie 12

13 L adénylate cyclase a une plus forte activité quand le Ca ++ augmente (sous Le conditionnement l effet de l arrivée classique des PA implique dans une le neurone facilitation sensoriel) présynaptique de la transmission qui est dépendante à la fois de l activité de la cellule Elle joue le présynaptique rôle de détecteur et de celle de coïncidence la cellule pot-synaptique entre le SC et le SI 13

Mémoire et apprentissage

Mémoire et apprentissage Mémoire et apprentissage Catégories de la mémoire Mémoire à court terme (mémoire de travail) : - Capacité à garder des informations disponibles pendant des périodes de quelques secondes. - Possède une

Plus en détail

Bases neurophysiologiques de la mémoire

Bases neurophysiologiques de la mémoire Bases neurophysiologiques de la mémoire Aspects temporels de la mémoire Mémoire immédiate (à court terme) sensorielle : quelques millisecondes à secondes immédiate et travail : quelques minutes Mémoire

Plus en détail

~ 1% Apprentissage, mémoire et Potentialisation à Long Terme

~ 1% Apprentissage, mémoire et Potentialisation à Long Terme Apprentissage, mémoire et Potentialisation à Long Terme apprentissage Acquisition et mise en réserve de l information par suite de l expérience mémoire Forme relativement permanente de la mise en réserve

Plus en détail

Mécanismes neurobiologiques de la mémoire

Mécanismes neurobiologiques de la mémoire Mécanismes neurobiologiques de la mémoire Plan I. Généralités 1. Définition et structuration de la mémoire 2. Evolution historique des connaissances sur la mémoire 3. Modèles animaux 4. Méthodologie expérimentale

Plus en détail

MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE. Dr. Walter S. Marcantoni

MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE. Dr. Walter S. Marcantoni MÉCANISMES CELLULAIRES DE L APPRENTISSAGE Dr. Walter S. Marcantoni NOTIONS DE BASES Identifier comment le système nerveux pourrait former et stocker des souvenirs Expliquer comment l apprentissage entraîne

Plus en détail

1.Habituation chez l aplysie

1.Habituation chez l aplysie 1.Habituation chez l aplysie 1.1. Généralités Définition mémoire non déclarative Postulat de Ramon Y Cajal Définition de l habituation Habituation de l attention chez le nouveau né Habituation du reflexe

Plus en détail

Bases neuroanatomiques et neurobiologiques de la mémoire. Catherine Allaire Journée CRTLA 2016

Bases neuroanatomiques et neurobiologiques de la mémoire. Catherine Allaire Journée CRTLA 2016 Bases neuroanatomiques et neurobiologiques de la mémoire Catherine Allaire Journée CRTLA 2016 Adulte et enfant Structures anatomiques et circuits neuronaux bien connus chez l adulte: Hippocampe, circuits

Plus en détail

Apprentissage dans le Cerveau. François Rivest Université de Montréal Hiver 2003

Apprentissage dans le Cerveau. François Rivest Université de Montréal Hiver 2003 Apprentissage dans le Cerveau François Rivest Université de Montréal Hiver 2003 Apprentissage dans le Cerveau Types de mémoire et d apprentissage et leurs structures associés Boucles motrices Cervelet

Plus en détail

Apprentissage et mémoire Licence de Psychologie

Apprentissage et mémoire Licence de Psychologie Apprentissage et mémoire 2016-2017 Licence de Psychologie Bases neuronales du comportement «Les mémoires sont stockées sous formes d altérations de la force des connexions synaptiques entre neurones dans

Plus en détail

Révision: examen 1. (chap. 1-7)

Révision: examen 1. (chap. 1-7) Révision: examen 1 (chap. 1-7) Organisation du système nerveux (chap.1) Divisions du SNC Moelle: réflexes Cerveau postérieur: parties de comportements Mésencéphale: comportements automatiques Diencéphale:

Plus en détail

Mémoire humaine. Théories de la mémoire. Plan : Modèles connexionnistes et modèles cognitivistes. Connexionnisme. Cognitivisme.

Mémoire humaine. Théories de la mémoire. Plan : Modèles connexionnistes et modèles cognitivistes. Connexionnisme. Cognitivisme. Mémoire humaine Master de Psychologie (M) Fabrice Guillaume Plan :. Introduction générale. Approches structuralistes de la mémoire. Un exemple d approche structuraliste : le modèle de Tulving. Mémoire

Plus en détail

Potentialisation à Long Terme (PLT)

Potentialisation à Long Terme (PLT) Potentialisation à Long Terme (PLT) Apprentissage 1 Neuromodulation Mémoire à long terme Changement durable de l efficatité synaptique : PLT (Bliss et Lomo, 1973) Efficacité relative au modulation de fréquences

Plus en détail

DE LA PEUR A L ANXIÉTÉ. Physiopathologie des symptômes anxieux

DE LA PEUR A L ANXIÉTÉ. Physiopathologie des symptômes anxieux DE LA PEUR A L ANXIÉTÉ Physiopathologie des symptômes anxieux L anxiété et le conditionnement de la peur Situation émotionnelle Situation traumatique Effets du stress sur l hippocampe Si le stress perdure

Plus en détail

Manipulations de la mémoire. Peut-on implémenter/modifier des souvenirs?

Manipulations de la mémoire. Peut-on implémenter/modifier des souvenirs? Manipulations de la mémoire Peut-on implémenter/modifier des souvenirs? Thème déjà très exploité par la SF La réalité scientifique Plusieurs travaux récents fondés sur l utilisation de l optogénétique

Plus en détail

OPTION Neurobiologie. Le Système Limbique

OPTION Neurobiologie. Le Système Limbique OPTION Neurobiologie Le Système Limbique 1. Anatomie et Structure C est le système le plus complexe dans le cerveau car il fait intervenir le plus de structures et il est essentiel dans les informations

Plus en détail

Structures du circuit limbique : hippocampe, fornix, corps mamillaires, thalamus.

Structures du circuit limbique : hippocampe, fornix, corps mamillaires, thalamus. MEMOIRE 1) Mémoire déclarative ou explicite (nécessite des efforts conscients) Structures du circuit limbique : hippocampe, fornix, corps mamillaires, thalamus. Mémoire épisodique : événements vécus (mémoire

Plus en détail

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Comment les informations visuelles sontelles traitées par le cerveau? Comment notre cerveau nous permet-il d apprendre? I. L ÉLABORATION

Plus en détail

I/ Introduction. II/ : Théories de l émotion Théorie de James-Lang Théorie de Cannon-Bard. III/ Le système limbique

I/ Introduction. II/ : Théories de l émotion Théorie de James-Lang Théorie de Cannon-Bard. III/ Le système limbique I/ Introduction II/ : Théories de l émotion Théorie de James-Lang Théorie de Cannon-Bard III/ Le système limbique IV/ La peur A/ Les différents types de peur B/ Mise en évidence : le conditionnement de

Plus en détail

PLASTICITE SYNAPTIQUE... CHEZ L'APLYSIE! Aplysie

PLASTICITE SYNAPTIQUE... CHEZ L'APLYSIE! Aplysie PLASTICITE SYNAPTIQUE... CHEZ L'APLYSIE! Aplysie Réflexe de retrait des branchies de l Aplysie Sensibilisation Manteau Siphon Branchies Stimulus tactile Stimulus tactile Choc douloureux Chez l Aplysie

Plus en détail

Avant la lecture. Titre : LE CERVEAU

Avant la lecture. Titre : LE CERVEAU Avant la lecture 1 Titre : LE CERVEAU Auteur : Andrew Einspruch Éditions : Petit homme Collection : Discovery Education Thèmes : sciences, mémoire, sommeil, hygiène de vie Prix : 7,95 $ Ce livre s adresse

Plus en détail

Introduction 08/03/2017. L2S4 Psychophysiologie. Les bases de la psychophysiologie. La sensorialité (10h) - Principes de base de la sensorialité (2h)

Introduction 08/03/2017. L2S4 Psychophysiologie. Les bases de la psychophysiologie. La sensorialité (10h) - Principes de base de la sensorialité (2h) L2S4 Psychophysiologie Les bases de la psychophysiologie La sensorialité (10h) - Principes de base de la sensorialité (2h) - L audition (4h) - La vision (4h) - La somesthésie (2h) Cyril Rivat cyril.rivat@umontpellier.fr

Plus en détail

GROUPE D ÉTUDES TRANSVERSALES SUR LES MÉMOIRES

GROUPE D ÉTUDES TRANSVERSALES SUR LES MÉMOIRES GROUPE D ÉTUDES TRANSVERSALES SUR LES MÉMOIRES Compte rendu du séminaire du 4 novembre 2009 Thème : Introduction à la physiologie de la mémoire : de l encodage à l oubli Déroulement de la séance Étaient

Plus en détail

- CHAPITRE 10 MOTRICITE VOLONTAIRE ET PLASTICITE CEREBRALE

- CHAPITRE 10 MOTRICITE VOLONTAIRE ET PLASTICITE CEREBRALE ATTENTION : ENCADRE ROUGE = S A SAVOIR ABSOLUMENT + VOCABULAIRE A MAITRISER EN ORANGE Pb. Scientifique général du CHAP. 10 : Comment les mouvements volontaires sont-ils contrôlés? - CHAPITRE 10 MOTRICITE

Plus en détail

PARTIE 4 : L ŒIL CH9 CERVEAU ET VISION I. LA PERCEPTION VISUELLE :

PARTIE 4 : L ŒIL CH9 CERVEAU ET VISION I. LA PERCEPTION VISUELLE : PARTIE 4 : L ŒIL CH9 CERVEAU ET VISION I. LA PERCEPTION VISUELLE : Classe : 1 ère S durée :... la situation-problème Expliquer que la perception visuelle est une construction cérébrale et l apprentissage

Plus en détail

Peddy CALIARI La mémoire 1

Peddy CALIARI La mémoire 1 1 Introduction Tout apprentissage, toute performance, tout moment de la vie fait appel à un processus de mémoire où chaque action modifie le système nerveux, le muscle ou un organe. Toute la vie de l Homme

Plus en détail

AIRES FONCTIONNELLES

AIRES FONCTIONNELLES AIRES FONCTIONNELLES Sommaire : LOBES et AIRES LOBE FRONTAL : aires motrices LOBE TEMPORAL : aires auditives, aires olfactives LOBE OCCIPITAL : aires visuelles LOBE PARIÉTAL : aires tactiles, aires gustatives

Plus en détail

Organisation fonctionnelle du cortex

Organisation fonctionnelle du cortex Organisation fonctionnelle du cortex Le cortex est la couche superficielle du cerveau composée de substance grise abritant les corps cellulaires des neurones. Cette couche est organisé en aire qui ont

Plus en détail

Principes d Organisation des Fonctions Cognitives dans le Cortex Cérébral Humain

Principes d Organisation des Fonctions Cognitives dans le Cortex Cérébral Humain Principes d Organisation des Fonctions Cognitives dans le Cortex Cérébral Humain Etienne Koechlin Inserm U742, Université Pierre et Marie Curie, Ecole Normale Supérieure, Paris. Principes anatomo-fonctionnels

Plus en détail

UE 7 : Santé, Société, Humanité

UE 7 : Santé, Société, Humanité Sujet bonus de Psychologie n 1 UE 7 : Santé, Société, Humanité Documents et calculatrices interdits RECOMMANDATIONS IMPORTANTES AVANT DE COMMENCER L EPREUVE Vous avez à votre disposition un fascicule de

Plus en détail

Introduction. Organisation générale. Organisation générale. Environnement SNC. Récepteur. Récepteur. 1 Stimulus. 5 Réponse

Introduction. Organisation générale. Organisation générale. Environnement SNC. Récepteur. Récepteur. 1 Stimulus. 5 Réponse Introduction Environnement Organisation générale Organisation générale 1. Fonctionnement général des systèmes sensoriels 2 Récepteur 1 Stimulus SNC 3 4 Récepteur 5 Réponse Expériences passées Organisation

Plus en détail

Documents de cours destinés aux étudiants de la licence de psychologie L3S Plasticité nerveuse et mémoire.

Documents de cours destinés aux étudiants de la licence de psychologie L3S Plasticité nerveuse et mémoire. Documents de cours destinés aux étudiants de la licence de psychologie L3S5 2015-2016 Plasticité nerveuse et mémoire imechaly@univ-montp2.fr Références bibliographiques Page 1 PLAN DU COURS Plasticité

Plus en détail

3. Mémoire déclarative

3. Mémoire déclarative 3. Mémoire déclarative 3.1. Définition de la mémoire déclarative 3.2. Rappels: lobe temporale et mémoire déclarative 3.3. Cyto-architecture de l hippocampe 3.4. PLT dans la voie collatérale de Schaffer

Plus en détail

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base

MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique. Le neurone : L unité de base MODULE 6 Le système nerveux central et périphérique Le neurone : L unité de base Le neurone est une cellule spécialisée dans la production et le transport d un influx nerveux (signal ou message) Cette

Plus en détail

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité On cherche à montrer comment la réalisation d une fonction cognitive complexe repose sur l activité de plusieurs zones cérébrales de façon

Plus en détail

Le neurone dans le système nerveux

Le neurone dans le système nerveux Le neurone dans le système nerveux Pr. Yves Rossetti Unité de recherche Espace et Action : INSERM-UCBL-HCL, Hôp. Neuro Laboratoires Motricité et Handicap: Hôp. Henry Gabrielle & Hôp. Neuro Courriel: yves.rossetti@inserm.fr

Plus en détail

Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale.

Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale. Chapitre 14 : mouvement volontaire et plasticité cérébrale. Si le réflexe myotatique sert d'outil diagnostique pour identifier d'éventuelles anomalies du système neuromusculaire local, il n'est pas suffisant

Plus en détail

Mécanismes de l émotion

Mécanismes de l émotion Mécanismes de l émotion 1. Définition et théories des émotions 2. Axe du stress 3. Renforcement et récompense 4. Présentation du système limbique 5. Les aires de Brodmann 6. Notion d empathie. Neurones

Plus en détail

MEX.B001CM La méthode expérimentale 27/03/06

MEX.B001CM La méthode expérimentale 27/03/06 MEX.B001CM La méthode expérimentale 27/03/06 PREMIERE PARTIE : INTRODUCTION _ Place importante de l enseignement des méthodes dans la formation de la psychologie _ En tant que pratique professionnelle,

Plus en détail

Cours 10 du 1er décembre 2011

Cours 10 du 1er décembre 2011 Cours 10 du 1er décembre 2011 7. Neuroanatomie des fonctions cognitives... 2 7.1. Neuroanatomie des fonctions langagières... 2 7.1.1. La langage parlé... 2 7.1.2. La langage écrit... 6 7.2. Neuroanatomie

Plus en détail

THEORIES DE L APPRENTISSAGE

THEORIES DE L APPRENTISSAGE THEORIES DE L APPRENTISSAGE Julie CARRE MCF ESPE de Brest Psychologue psychothérapeute du développement de l enfant et de l adolescent CALENDRIER 7 Septembre 15h45-17h45 CM 2 : Théories de l apprentissage

Plus en détail

Maladie de Huntington et troubles cognitifs. S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007

Maladie de Huntington et troubles cognitifs. S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007 Maladie de Huntington et troubles cognitifs S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007 Troubles cognitifs Légers ou inexistants au début Peuvent précéder troubles moteurs Progressent jusqu à démence Perturbations

Plus en détail

Electroencéphalographie EEG

Electroencéphalographie EEG Licence de Psychologie (L3S6). 2015 Electroencéphalographie EEG Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web

Plus en détail

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DE LA PERCEPTION

NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DE LA PERCEPTION Université Paris-Descartes M2 RECHERCHE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NECO Pr Nicole Fiori NEUROSCIENCES COGNITIVES DE LA PERCEPTION Ouvrage recommandé : Fiori N. (2006). Les Neurosciences Cognitives. Armand Colin,

Plus en détail

NEUROSTIMULATION: développer de nouveaux potentiels

NEUROSTIMULATION: développer de nouveaux potentiels NEUROSTIMULATION: développer de nouveaux potentiels Michel MAGNIN Journée «Rencontres Handicap, Vieillissement, Neurosciences» Novembre 2008 Grenoble Neurostimulation et Maladies Inflammatoires Chroniques

Plus en détail

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité

Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité Chapitre 2 : Cerveau et vision : aires cérébrales et plasticité On cherche à montrer comment la réalisation d une fonction cognitive complexe repose sur l activité de plusieurs zones cérébrales de façon

Plus en détail

1) Concepts d organisations anatomofonctionnelles

1) Concepts d organisations anatomofonctionnelles Concepts d organisations anatomofonctionnelles et méthodes en Neurophysiologie intégrative: - Les études chez le primate non-humain. Léon Tremblay-INSERM U679 Hôpital de la Salpêtrière, Paris 1) Concepts

Plus en détail

Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique

Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique Partie 4 : système nerveux Chapitre 4 : l intégration au niveau du neurone postsynaptique Le circuit neuronique est composé de neurones connectés au niveau des synapses. Au niveau de la synapse le message

Plus en détail

Hémisphères cérébraux. Electroencéphalographie EEG. Lobes du cerveau 4 lobes: frontal, pariétal, temporal et occipital.

Hémisphères cérébraux. Electroencéphalographie EEG. Lobes du cerveau 4 lobes: frontal, pariétal, temporal et occipital. Licence de Psychologie (L3S6). 2016 Electroencéphalographie EEG Florence Perrin Integrative Biology of Neuroregeneration INSERM U1051 Institut des Neurosciences de Montpellier Université Montpellier Web

Plus en détail

MATIÈRE ET MÉMOIRE : LE CERVEAU EN ACTION

MATIÈRE ET MÉMOIRE : LE CERVEAU EN ACTION CONNAISSANCE ET VIE D'AUJOURD'HUI Le 1 er février 2000 ROUEN MATIÈRE ET MÉMOIRE : LE CERVEAU EN ACTION d après la conférence de Jean Cambier, professeur de neurologie et membre de l Académie de Médecine.

Plus en détail

Contrôle central du mouvement

Contrôle central du mouvement Contrôle central du mouvement Contrôle spinal du mouvement - Moelle épinière. Contrôle des mouvements stéréotypés telles que la marche et la course sans obstacles. Contrôle descendant du mouvement Cerveau.

Plus en détail

Chapitre II De la rétine au cerveau 1/7. Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9

Chapitre II De la rétine au cerveau 1/7. Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9 Chapitre II De la rétine au cerveau Les acquis et les prérequis Le cerveau humain est formé de plusieurs parties : le cerveau, le cervelet et le bulbe rachidien Document 9 Le cerveau comporte deux hémisphères

Plus en détail

Les fonctions cognitives. Gina DEVAU 2015

Les fonctions cognitives. Gina DEVAU 2015 Les fonctions cognitives Gina DEVAU 2015 Les fonctions des hémisphères cérébraux Intégration des informations sensorielles Intégration des informations motrices Développement des fonctions cognitives Les

Plus en détail

Connaissances théoriques et pratiques

Connaissances théoriques et pratiques Bonjour à tous, Je souhaite que vous puissiez communiquer aisément sur les capacités du cerveau qui vous intéressent, qui vous touchent vous ou la personne avec qui vous échangez : qu elle soit un professionnel,

Plus en détail

Physiologie de la mémoire

Physiologie de la mémoire I N T R O D U C T I O N Physiologie de la mémoire Voulez-vous devenir un(e) champion(ne) de la mémoire? Sachez alors qu il vous faudra affronter une série de dix épreuves toutes plus redoutables les unes

Plus en détail

Anatomie Fonctionnelle Cérébrale : en 2014, que comprenons nous du fonctionnement du cerveau?

Anatomie Fonctionnelle Cérébrale : en 2014, que comprenons nous du fonctionnement du cerveau? Anatomie Fonctionnelle Cérébrale : en 2014, que comprenons nous du fonctionnement du cerveau? Pr Xavier de Boissezon Service de MPR CHU Toulouse deboissezon.x@chu-toulouse.fr Plan de l enseignement Le

Plus en détail

Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale. Comment sont commandés les mouvements volontaires?

Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale. Comment sont commandés les mouvements volontaires? Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale Comment sont commandés les mouvements volontaires? Chapitre 15 Motricité volontaire et plasticité cérébrale Comment sont commandés les mouvements

Plus en détail

MEMOIRE ET ATTENTION Julie CARRE

MEMOIRE ET ATTENTION Julie CARRE MEMOIRE ET ATTENTION Julie CARRE MCF ESPE de Brest Psychologue psychothérapeute du développement de l enfant et de l adolescent Représentation schématique des principales formes d apprentissage (Lieury,

Plus en détail

Anatomie externe du cerveau

Anatomie externe du cerveau Anatomie externe du cerveau Le cerveau est le niveau le plus «supérieur» du système nerveux humain. Il pèse près d un kilo et demi et a un volume d environ 1130 cm 3 chez la femme et 1290 cm 3 chez l homme

Plus en détail

Traitement de l information et processus de mémorisation

Traitement de l information et processus de mémorisation Traitement de l information et processus de mémorisation Dans traitement de l information on entend ; mémorisation, raisonnement, conceptualisation, imagination. Le traitement de l info est connu sous

Plus en détail

NEUROPSYCHOLOGIE DE LA MÉMOIRE

NEUROPSYCHOLOGIE DE LA MÉMOIRE NURPYCHLG D LA MÉMR L CRCUT D PAPZ ANATM DU LB TMPRAL MÉDAN Ventricule latéral Thalamus Hippocampe Hippocamp e Hippocampe Cortex entorhinal cissure rhinale Cortex périrhinal Cortex parahippocampique Le

Plus en détail

Le fonctionnement cognitif à tous les âges! Cindy BONIN, Neuropsychologue - 27 Février Ambutrix

Le fonctionnement cognitif à tous les âges! Cindy BONIN, Neuropsychologue - 27 Février Ambutrix + Le fonctionnement cognitif à tous les âges! Cindy BONIN, Neuropsychologue - 27 Février 2016 - Ambutrix + La Neuropsychologie 2 n La neuropsychologie est une spécialité de la psychologie. C'est une discipline

Plus en détail

Conditionnement de Pavlov Conditionnement de Skinner

Conditionnement de Pavlov Conditionnement de Skinner Conditionnement de Pavlov Conditionnement de Skinner Caroline LOUIS Quels sont les facteurs qui déterminent le développement de la dépendance à l égard du tabac? Que se passe-t-il au niveau de l organisme

Plus en détail

Olivier d Arripe neuropsychologue

Olivier d Arripe neuropsychologue Les séquelles cognitives consécutives aux atteintes cérébrales chez les patients alcoolo dépendants Qu est qu une fonction cognitive? Quel vécu au quotidien? Olivier d Arripe neuropsychologue Différents

Plus en détail

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches.

Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Sur le plan histologique, le néocortex est formé de 6 couches. Plusieurs types de neurones : neurones de projection (glutamatergiques) et interneurones (gabaergiques) Leur prédominance indique le role

Plus en détail

MULLER : empan 7 plus ou moins 2 quelque soit l information on peut mettre en mémoire 7 couleurs, 7 mots, 7 fleurs... ex : énoncer au sujet une série

MULLER : empan 7 plus ou moins 2 quelque soit l information on peut mettre en mémoire 7 couleurs, 7 mots, 7 fleurs... ex : énoncer au sujet une série LA MEMOIRE A COURT TERME (MCT) I) MCT MLT (distinction parfois contestée) MCT : mémoire de courte durée, donc les informations ne sont pas conservées longtemps. MLT : informations conservées très longtemps,

Plus en détail

Mouvement volontaire 1

Mouvement volontaire 1 Mouvement volontaire 1 COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DU CERVEAU 2 La compréhension des zones cérébrales impliquées dans la motricité a avancé en se basant sur : Dissection post-mortem de sujet sain ou malade

Plus en détail

III. Le développement cérébral. 1. Le système nerveux. Cerveau. Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement.

III. Le développement cérébral. 1. Le système nerveux. Cerveau. Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement. III. Le développement cérébral Le développement cérébral commande toutes les composantes du développement. Le cerveau subit des changements cruciaux au cours de l enfance. Contribution des neurosciences

Plus en détail

SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN CORTEX CEREBRAL

SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN CORTEX CEREBRAL SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN COURS NEUROPHYSIOLOGIE : ohammed yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Plus en détail

Bilan : Les messages nerveux moteurs qui partent du cerveau (cortex moteur) cheminent par des faisceaux de neurones qui descendent dans

Bilan : Les messages nerveux moteurs qui partent du cerveau (cortex moteur) cheminent par des faisceaux de neurones qui descendent dans Bilan : Les messages nerveux moteurs qui partent du cerveau (cortex moteur) cheminent par des faisceaux de neurones qui descendent dans la moelle épinière. A différents niveaux de la moelle épinière, ils

Plus en détail

Le rôle de la mémoire dans l acquisition de l orthographe. Encodage Chanquoy et al., Encodage. Processus mnésique. Consolidation.

Le rôle de la mémoire dans l acquisition de l orthographe. Encodage Chanquoy et al., Encodage. Processus mnésique. Consolidation. Le rôle de la mémoire dans l acquisition de l orthographe Processus mnésique L encodage Le stockage et la consolidation Brigitte Stanké, Ph.D., MOA et M.Sc., Mathématiques Professeure à l UQTR 1 Le rappel

Plus en détail

Prix Nobel de Médecine 2014 : la découverte des Place cells par J. O Keefe et des Grid cells par M-B Moser & E-I Moser

Prix Nobel de Médecine 2014 : la découverte des Place cells par J. O Keefe et des Grid cells par M-B Moser & E-I Moser Revue des Questions Scientifiques, 2015, 186 (4) : 529-534 Prix Nobel de Médecine 2014 : la découverte des Place cells par J. O Keefe et des Grid cells par M-B Moser & E-I Moser Professeur Marcus Missal

Plus en détail

Neurophysiologie du mouvement

Neurophysiologie du mouvement Neurophysiologie du mouvement Anatomie de l encéphale et motricité W 2008/6 - Décembre 2008 Corinne Arni 1 1.1 Protection de l encéphale Dure-mère Artères méningées Feuillet externe périosté : suit la

Plus en détail

PSYCHOLOGIE LE CERVEAU ET LES COMPETENCES SCOLAIRES

PSYCHOLOGIE LE CERVEAU ET LES COMPETENCES SCOLAIRES LE CERVEAU ET LES COMPETENCES SCOLAIRES 02/10/2013 Sommaire LE CERVEAU ET LES COMPETENCES SCOLAIRES... 2 1. Le cerveau humain... 2 1.1. Structure du cerveau... 2 1.2. Cortex cérébral... 2 2. Développement

Plus en détail

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

PSYCHOLOGIE COGNITIVE Département Universitaire des Soins Infirmiers Enseignement 1.1. Psychologie Cours n 2 S102PSYCHO02CA PSYCHOLOGIE COGNITIVE Catherine AGBOKOU Psychiatre Plan 1. Généralités 2. Processus attentionnels 2.1

Plus en détail

Cerveau et mémoire Introduction

Cerveau et mémoire Introduction Cerveau et mémoire Introduction Pour gérer son apprentissage en autonomie, il faut d abord comprendre le fonctionnement de la mémoire. La bonne nouvelle est la plasticité du cerveau qui s adapte en permanence

Plus en détail

Processus d integration sensori-motrice

Processus d integration sensori-motrice Processus d integration sensori-motrice au niveau cortical P. Burbaud UMR.CNRS 5227 Universités de Bordeaux 2 Planification de l action Définition des stratégies motrices Adaptation au contexte Cognition

Plus en détail

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Mouvement volontaire? Acte moteur conscient + ou dirigé vers un but. Ne nécessite pas obligatoirement un stimulus externe

Plus en détail

CERVEAU ET FONCTIONS CÉRÉBRALES. Rosa Yssaad-Fesselier Docteur en Psychologie Psychologue Neuropsychologue

CERVEAU ET FONCTIONS CÉRÉBRALES. Rosa Yssaad-Fesselier Docteur en Psychologie Psychologue Neuropsychologue CERVEAU ET FONCTIONS CÉRÉBRALES Rosa Yssaad-Fesselier Docteur en Psychologie Psychologue Neuropsychologue plan Théories de Psychologie Lobes et Fonctions du cerveau et SL Lobe Frontale L. Pariétal L. Occipital

Plus en détail

Les fonctions «régaliennes» du cerveau

Les fonctions «régaliennes» du cerveau Les fonctions «régaliennes» du cerveau 1) Percevoir - le cerveau un système qui reçoit de l information 2)Reconnaître - le cerveau : un système qui traite de l information pour en extraire le sens 3) Stocker

Plus en détail

L apprentissage de l enfant et du très jeune enfant LES MOYENS

L apprentissage de l enfant et du très jeune enfant LES MOYENS L apprentissage de l enfant et du très jeune enfant Sarah Lippé, Ph. D. Neuropsychologue Professeure agrégée Département de psychologie Université de Montréal CHU Sainte-Justine LES MOYENS Mécanismes d

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PSYCHOLOGIE

INTRODUCTION A LA PSYCHOLOGIE INTRODUCTION A LA PSYCHOLOGIE PSYCHOLOGIE COGNITIVE NEUROPSYCHOLOGIE Emilie GILSON Psychologue CAMSP de Chartres PLAN Introduction La psychologie cognitive La neuropsychologie Conclusion INTRODUCTION La

Plus en détail

Psychologie Cognitive. Thomas GALLOIS IDE -1ère année IFSI - Roubaix

Psychologie Cognitive. Thomas GALLOIS IDE -1ère année IFSI - Roubaix Psychologie Cognitive Thomas GALLOIS IDE -1ère année IFSI - Roubaix La boîte noire Stimulus Psychologie cognitive Réponse 1. La perception Définition Acquisition et le traitement de l information sensorielle

Plus en détail

FONCTIONS COGNITIVES ET PSYCHOLOGIE COGNITIVES

FONCTIONS COGNITIVES ET PSYCHOLOGIE COGNITIVES FONCTIONS COGNITIVES ET PSYCHOLOGIE COGNITIVES 21/04/10 Mme Calvel Psy 4 I. Psychologie cognitive A. Définition B. Les principales fonctions cognitives 1. Mémoire à Court Terme (MCT) a. La mémoire sensorielle

Plus en détail

Neurophysiologie du mouvement

Neurophysiologie du mouvement Neurophysiologie du mouvement La motricité W 2010/7 Février 2011 Corinne Arni Voir un homme bouger ne nous donne aucune indication sur son but, sa motivation, son intention. Objectif du cours : entrer

Plus en détail

Le tissu nerveux : NEUROPHYSIOLOGIE. Définition fonctionnelle. Structure du système nerveux. Organisation générale du SN 15/09/2015

Le tissu nerveux : NEUROPHYSIOLOGIE. Définition fonctionnelle. Structure du système nerveux. Organisation générale du SN 15/09/2015 Le tissu nerveux : Définition fonctionnelle NEUROPHYSIOLOGIE le tissu nerveux permet : 1 - de recevoir des informations venues de l extérieur ou du reste de l organisme 15h CM ES et APAS (+10h TD ES) 2

Plus en détail

Brillance. Texture. Contraste. Mouvement. Taille. Couleur. PAYET Olivier

Brillance. Texture. Contraste. Mouvement. Taille. Couleur. PAYET Olivier Texture Brillance Mouvement Contraste Couleur Taille PAYET Olivier Intégration du message visuel Bottom-up Top-down - Apparaissent vers l'âge de 5-6 ans et diminue progressivement avec l'âge - Surviennent

Plus en détail

La mémoire des mémoires LA MÉMOIRE : CLÉ DE LA DEPENDANCE L ORGANISATION DE LA MÉMOIRE 01/10/2014

La mémoire des mémoires LA MÉMOIRE : CLÉ DE LA DEPENDANCE L ORGANISATION DE LA MÉMOIRE 01/10/2014 01/10/2014 La problématique générale : une dynamique perpétuelle Journées d études de l Institut des Actuaires et du SACEI CONSOLIDATION LA MÉMOIRE : CLÉ DE LA DEPENDANCE Labile RECONSOLIDATION Stable

Plus en détail

Chap.1 : Le message nerveux se propage

Chap.1 : Le message nerveux se propage Chap.1 : Le message nerveux se propage I. Organisation du système nerveux. OC : Des fibres nerveuses relient les centres nerveux entre eux et aux organes périphériques. OM : réactions face à une douleur

Plus en détail

Apprendre sans se souvenir : le cas de l amnésie développementale. Audrey NOEL Maitre de conférence CRPCC- Université Rennes 2

Apprendre sans se souvenir : le cas de l amnésie développementale. Audrey NOEL Maitre de conférence CRPCC- Université Rennes 2 Apprendre sans se souvenir : le cas de l amnésie développementale Audrey NOEL Maitre de conférence CRPCC- Université Rennes 2 Journée CRTLA 18 Novembre 2016 1. Mémoire et modèles de la mémoire 1. La mémoire

Plus en détail

Psychologie du vieillissement cognitif

Psychologie du vieillissement cognitif Psychologie du vieillissement cognitif Licence II psychologie UPMF Julien OCHS Julien.ochs@upmf-grenoble.fr Planning des séances : 6 fois deux heures. Aujourd hui (introduction sur la psycho du vieillissement

Plus en détail

Le syndrome de Korsakoff : de nouvelles perspectives Roubaix, le 16 Juin 2011

Le syndrome de Korsakoff : de nouvelles perspectives Roubaix, le 16 Juin 2011 AssociationVISA Le syndrome de Korsakoff : de nouvelles perspectives Roubaix, le 16 Juin 2011 Le syndrome de Korsakoff : de nouvelles perspectives programme de la journée 14h30-15h00 LE SYNDROME DE KORSAKOFF

Plus en détail

Le cerveau Les relations structures fonctions

Le cerveau Les relations structures fonctions Le cerveau Les relations structures fonctions Laboratoire de Physiologie et de Psychophysiologie Université Victor Segalen Bordeaux 2 Annie Mac Leod C.H.U. Bordeaux 33 Service d Explorations Fonctionnelles

Plus en détail

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau

Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Chapitre 2 : De la rétine au cerveau Intro : enregistrement de l activité d une fibre du nerf optique suite à un flash lumineux. Observations : Lors d une stimulation de la rétine par un flash lumineux,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. APPRENTISSAGES & MÉMOIRES mécanismes cellulaires & moléculaires PLAN DU COURS Structures cérébrales & MDT

AVERTISSEMENT. APPRENTISSAGES & MÉMOIRES mécanismes cellulaires & moléculaires PLAN DU COURS Structures cérébrales & MDT AVERTISSEMENT APPRENTISSAGES & MÉMOIRES mécanismes cellulaires & moléculaires Dr C. VAN BESIEN, MCU Neurosciences INSERM UMR837 Team 6 CHRU Lille Important: ce document est uniquement destiné aux étudiants

Plus en détail