David Hemmings dans Blow-Up de Michelangelo Antonioni, DR.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "David Hemmings dans Blow-Up de Michelangelo Antonioni, 1966. DR."

Transcription

1

2 David Hemmings dans Blow-Up de Michelangelo Antonioni, DR. 2

3 EXPOSITION ANTONIONI AUX ORIGINES DU POP CINÉMA / PHOTOGRAPHIE / MODE 9 avril 19 juillet 2015 Une exposition conçue par la Fondazione Ferrara Arte et les Gallerie d Arte Moderna e Contemporanea-Museo Michelangelo Antonioni di Ferrara, en collaboration avec la Fondazione Cineteca di Bologna. Réalisée grâce au mécénat de la Banque Neuflize OBC et de la Fondation Gan pour le Cinéma Grands mécènes de La Cinémathèque française Avec la participation de Commissaire de l exposition Dominique Païni En collaboration avec Maria Luisa Pacelli et Barbara Guidi (Gallerie d'arte Moderna e Contemporanea di Ferrara), et Matthieu Orléan (La Cinémathèque française), assisté de Florence Tissot. Scénographie Nicolas Groult et Sylvain Roca Blow-Up, Michelangelo Antonioni, DR. EXPOSITION MICHELANGELO ANTONIONI Du lundi au samedi (sauf fermeture mardi) : de 12h à 19h, nocturne le jeudi jusqu à 22h. Dimanche : de 10h à 20h. Plein Tarif : 11 * - Tarif Réduit : 8.50 * - Moins de 18 ans : 5.50 * - Forfait Atout Prix : Libre Pass : Accès libre Billets couplés Exposition + film ou Exposition + musée : 12,5 * + 1 de frais de préventes web. Catalogue de l exposition coédité par Partenaires médias ATTACHÉE DE PRESSE LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Elodie Dufour - Tél.: /

4 Photo de Bruce Davidson Sur le tournage de Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni Bruce Davidson / Magnum Photos Blow-Up, Michelangelo Antonioni, DR. 4

5 SOMMAIRE ÉDITORIAL 1- L EXPOSITION ANTONIONI p 8 AUX ORIGINES DU POP CINÉMA / PHOTOGRAPHIE / MODE (9 avril 19 juillet 2015) Irréductiblement contemporain par Dominique Païni, Commissaire de l exposition Au fil de l exposition Textes des salles Catalogue de l exposition Une coédition Flammarion / La Cinémathèque française Signature collective + apéro-mix le samedi 17 avril à 16h30 Visites et parcours Antonioni aujourd hui 2- RENCONTRES p 17 Conférences Lundi 13 avril 19h «ANTONIONI : L ÉVIDEMENT DES LIEUX» PAR JOSÉ MOURE Lundi 20 avril à 19h «ANTONIONI, MODERNE ET CONTEMPORAIN» PAR DOMINIQUE PAÏNI Lundi 27 avril à 19h «ANTONIONI OU L ÉROSION D EROS» PAR CÉLINE SCEMAMA Samedi 18 avril à 14h30 FILM + DIALOGUE ANTONIONI VU PAR CARLO DI CARLO 3- RÉTROSPECTIVE p 19 (9 avril 31 mai 2015) 4- EN LIGNE SUR CINEMATHEQUE.FR p 24 Michelangelo Antonioni, travelling Un site web comme un voyage au cœur d une filmographie 5- À LA LIBRAIRIE DE LA CINÉMATHЀQUE FRANÇAISE p 24 Livres, DVD, BR, affiches, cartes postales, affiches, Tote bag, souvenirs 6- AU RESTAURANT LES 400 COUPS p HORS LES MURS p 28 Antonioni aujourd hui au SILENCIO du 13 au 19 avril Anne Willi, styliste, crée une robe en série limitée 8- LES GRANDS MÉCЀNES DE LA CINÉMATHЀQUE FRANÇAISE p RENSEIGNEMENTS PRATIQUES p 32 5

6 Michelangelo Antonioni sur le tournage de Zabriskie Point, Photo Bruce Davidson Bruce Davidson / Magnum Photos 6

7 ÉDITORIAL Michelangelo Antonioni a eu la chance de vivre plusieurs vies de cinéaste, qui se sont succédées, parfois superposées, pour n en faire qu une : celle d un artiste expérimental, toujours curieux des formes et hanté par le futur. Il a réalisé ses premiers films, d abord des documentaires, puis des fictions, juste après la guerre, son regard étant alors marqué par l empreinte néoréaliste. Mais il y avait d emblée chez lui une interrogation essentielle concernant le sens de la vie. L Avventura en 1960 constitue une première rupture importante, d ordre à la fois stylistique et métaphysique. Ce film ouvre la décennie sans doute la plus féconde du cinéaste sur le plan de l expérimentation formelle : La Nuit, L Éclipse, Le Désert rouge, Blow-Up, pour finir avec Zabriskie Point (1970). Antonioni raconte que c est alors qu il était sur un yacht naviguant vers une île, qu il se rendit compte qu une jeune femme, amie de sa compagne, avait disparu de là lui vint l idée de L Avventura. Fiction sur une disparition. Fiction de l absence. Il arrive souvent que l imagination chez Antonioni provienne d un détail invisible, d un micro événement qui, grossi par l œil de la caméra, envahit l espace et le temps, devient monde. Son cinéma, disait-il, naît du chaos et du désordre environnant. Du même coup, ses films constituent des tentatives de remise en ordre de l espace selon des perspectives singulières, visuelles, sonores, architecturales. Comme si le fait de tourner un plan, c est-à-dire de cadrer, était le moyen idéal de recomposer des lignes, des arêtes, des angles et des silences. Dans ses films du début des années 1960, avec Monica Vitti ou Jeanne Moreau, le spectateur a le sentiment de redécouvrir la ville et l espace selon des lignes inédites qui renvoient à l univers mental des personnages : l angoisse, la solitude, le silence, la rencontre d un homme et d une femme, l impossible communication réelle, charnelle, entre les sexes. Parce qu il avait le goût du voyage et de l aventure, Antonioni a souvent quitté son Italie natale, où il se sentait trop à l étroit, pour aller filmer ailleurs. Blow-Up est génialement contemporain du mouvement pop qui bouscule la vie culturelle et la mode, dans le Londres du milieu des années Zabriskie Point, tourné dans la vallée de la Mort en pleine époque hippie, épouse le courant esthétique américain d artistes tels que Rothko, Pollock, De Kooning ou Ed Ruscha. En 1973, Antonioni tourne un film documentaire en Chine maoïste, Chung Kuo, La Chine, à une époque où le pays est interdit de regard. Parce qu il n a aucun présupposé idéologique sur la réalité, il est le seul cinéaste pouvant se prêter à cet exercice, avec un résultat formel excitant. Il y a chez Antonioni une capacité d adaptation à la commande réelle, à laquelle il se soumet parfois, sans renoncer pour autant à ce qui fait l essence de son cinéma : une interrogation permanente sur l être et les choses, sur la nature, sur le regard, signe qu il est un réalisateur incontournable du XXe siècle. De ce point de vue, Profession : reporter est un pur chef-d œuvre dans lequel les ingrédients de son cinéma constituent un alliage à la fois narratif et formel qui en fait, aujourd hui encore, un film hanté par le mystère de la vie. Conçue par Dominique Païni à partir des archives du réalisateur, cette exposition offre au visiteur un voyage dans le temps et l espace, en réunissant les témoignages matériels et significatifs scénarios, notes, correspondances, photographies, peintures, extraits de films du génie de Michelangelo Antonioni. Un cinéaste qui a ouvert au cinéma des perspectives nouvelles. Serge Toubiana Directeur général de La Cinémathèque française Préface extraite du catalogue de l exposition ANTONIONI Une coédition Flammarion, La Cinémathèque française. Voir p9 7

8 1- L EXPOSITION IRRÉDUCTIBLEMENT CONTEMPORAIN Ferrare, la ville natale de Michelangelo Antonioni, a acquis une importante archive faite de documents ayant appartenu au cinéaste: photographies, manuscrits, scénarios, témoignages de collaborateurs et amis, correspondance prestigieuse, peintures et divers travaux plastiques du cinéaste. Documentation d une vie, celle d un des plus importants créateurs du XXe siècle. Cette riche archive, qui fait découvrir l œuvre d Antonioni dans la diversité de ses aspects artistiques, sera présentée à La Cinémathèque française, accompagnée d une rétrospective complète de l œuvre filmée. L exposition déploie, en les confrontant, des extraits de films, des photographies témoignant du travail de création et de l intimité biographique, des œuvres plastiques qui ont nourri le regard du cinéaste, qui fut peintre également, écrits et documents rares révélant la puissance de l invention des formes et des songes, notes et images glanées et rassemblées selon les principes d une collection dont la fascination érotique et les éblouissements des visages d actrices se conjuguèrent avec la rigueur d une méthode. UN CINÉASTE CONTEMPORAIN Antonioni est le cinéaste ayant appartenu à la génération de l après-guerre qui répond aux questions essentielles que vit et se pose l humanité de ces débuts de XXIe siècle. Et si nous sommes vivement concernés désormais par l œuvre antonionienne, sur un mode esthétique et existentiel plutôt qu idéologique, cela révèle précisément son actualité à l heure de l invalidation définitive des systèmes globaux d explication du monde et de l incompréhension désemparée des peuples devant l évolution chaotique des sociétés. La direction des acteurs et les dialogues expriment la lassitude et l ennui d une classe sociale dont Antonioni décrit le désinvestissement sur l orientation concrète de la réalité. Ces récits ancrés dans l Italie des années 60, conduisent vers les ruptures idéologiques et morales mondialisées des années 70, qu Antonioni sait traduire, de manière exceptionnelle, dans des mises en scène qui firent de lui le cinéaste de la jeunesse, de la contemporanéité et de la mode: Antonioni était aux origines du «Pop»! En 2015, Zabriskie Point et Blow-Up demeurent des films d aujourd hui, résolument d aujourd hui. L INFLUENCE L œuvre du cinéaste ferrarais a eu un écho fertile dans les cinématographies asiatiques. Wong Karwai (Nos années sauvages), Nobuhiro Suwa (Un couple parfait), Hou Hsiao-hsien (Millennium Mambo), Tsai Ming-liang (Vive l amour), Edward Yang (Le Terroriste), paraissent nous rappeler aujourd hui à nos «devoirs de mémoire moderne»! Il faut ajouter à cet accueil oriental, dont l expérience de La Chine (Chung Kuo) pourrait en avoir constitué un éveil préfigurateur, la fécondité antonionienne chez des cinéastes américains: Vincent Gallo (l admirable errance désertique de The Brown Bunny ) et Gus Van Sant, dont le filmage de la nuque de ses personnages dans Elephant et Gerry semble trouver son origine dans les déambulations féminines de la trilogie d Antonioni (L Avventura, La Nuit, L Éclipse) où Monica Vitti incarna plus qu un personnage mais fut le medium du cinéaste. Avant ces deux derniers cinéastes, Ridley Scott évoque déjà, avec Blade Runner, une précédente influence : anticipation et interrogation des confins de l image. Des cinéastes de l Est européen furent également sensibles à l inspiration antonionienne : Andreï Tarkovski (Stalker), Jerzy Skolimowski (Deep End). Enfin Wim Wenders (Paris, Texas) et Brian De Palma (Blow-out) rendirent hommage, chacun à leur manière, au cinéaste à travers l expérience du désert ou de la pulsion voyeuriste. 8

9 LE PEINTRE Antonioni est peintre indéniablement, et le fut durant de longues années de sa vie en réalisant ses Montagnes enchantées, préoccupé essentiellement par les ruses et les épiphanies du style Informel. En outre, il n hésite pas à le souligner par la forte présence de la peinture dans l appartement du début de L Éclipse et aux murs des ateliers dans Le Désert rouge et Blow-Up. Les agrandissements photographiques de Blow-Up prolongent enfin cet attrait pour le «dripping» pictural et les traînées nerveuses de la brosse. De Chronique d un amour à L Éclipse, Antonioni ne filme pas en noir et blanc avec inconscience. L opacité charbonneuse de Chronique, dont Lucia Bosè est une vamp héritière de Louise Brooks, la grisaille étudiée de Paris et Londres baignant Les Vaincus, les ombres soyeuses des intérieurs et des étoffes de Femmes entre elles, la pâleur solaire et maritime de L Avventura, l obligatoire obscurité permanente de La Nuit, le piqué photographique et la modulation des gris de L Éclipse, font d Antonioni un cinéaste dont on suppose longtemps que le style ne peut se distraire du noir et blanc, contemporain des Lucio Fontana, Jean Dubuffet, Alberto Burri, Antony Tapies, Piero Manzoni... Le blanc comme un silence et le noir comme un cri, le blanc comme l exigence éthique et le noir comme l oubli des sentiments, identifient pour cette génération la peinture à une écriture. D où, probablement, le double et paradoxal reproche fait au cinéma d Antonioni d être abstraitement pictural et littérairement affecté. LA COULEUR Comment ne pas s arrêter sur la troublante évidence d une survivance du noir et blanc au cours de cette fuite d Italie? Thomas, le photographe de Blow-Up, est triplement un homme du «noir et blanc» : ses photos, dont il interroge la composante moléculaire jusqu à l aveuglement et leur fission neigeuse dans un gris uniforme, la mode vestimentaire de Londres qu il saisit, rythmée par les intermittences du noir et blanc, ses vêtements enfin, pantalon blanc et veste verte-noire! Quant à Mark et Daria, le couple aspiré par les dunes, ils se mêlent en un lyrisme générationnel et musical à la poussière blafarde du Zabriskie Point, poussière qui unifie la diversité colorée de la passion hippie. Bruce Davidson, le photographe de plateau et futur maître chez Magnum, absorba en noir et blanc les reliefs qui cernent la Vallée de la Mort. Enfin, le reporter du bien nommé Passenger accomplit son transfert identitaire à travers l expérience de la brûlure décolorante du soleil, préfiguratrice du final intersidéral d Identification d une femme. L HOMME Quatre acteurs incarnent cet idéal masculin dont il est tentant de suggérer que les personnages sont mus par l impulsion érotique: Massimo Girotti (Chronique d un amour), Gabriele Ferzetti (L Avventura), Marcello Mastroianni (La Nuit), Francisco Rabal (L Éclipse). Ces quatre acteurs présentent un air de ressemblance frappant et appartiennent à un même type physique d hommes dont le visage restitue avec insistance les traits d une certaine idéalité italienne, survivante d un modèle plus ancien encore, prenant sa source dans l âge classique de l Antiquité grecque : un nez droit, un front dégagé mais sans dimension excessive, un élégant maxillaire inférieur, dotant le visage d un effet viril mais aussi, paradoxalement, d une imperceptible mollesse. Girotti, Ferzetti, Mastroianni et Rabal se ressemblent depuis cette même régularité, cette même harmonieuse fadeur qui caractérisent le cliché du visage italien, de l Italian lover... L œuvre antonionienne est cette incomparable analyse critique - figurative, philosophique et morale - des origines culturelles humanistes de la masculinité italienne et par conséquent de celles de l auteur lui-même. Cette œuvre cinématographique est un exemple rarement égalé d une création artistique de nature auto-existentielle. Et ce caractère d autofiction selon l expression française, prouve s il le fallait encore, son acuité contemporaine. Dominique Païni* Commissaire de l exposition *Dominique Païni est commissaire d expositions (Hitchcock et l Art, Jean Cocteau sur le fil du siècle, Le Musée imaginaire d Henri Langlois ), auteur de plusieurs ouvrages (entre autres, Le Temps exposé. Le Cinéma, de la salle au musée et, récemment, Le Cinéma, un art plastique). Il est commissaire de l exposition consacrée à Michelangelo Antonioni. 9

10 AU FIL DE L EXPOSITION Textes des salles Ferrare, brumes et nuages «Quand j étais enfant, nous allions souvent avec des amis nager dans le Pô qui coule près de Ferrare. Là, j ai été frappé pour la première fois par la mauvaise répartition des richesses. Plus tard, j ai commencé à réaliser Gente del Po. C était mon premier documentaire et la première fois que j ai vraiment tenu une caméra.» Michelangelo Antonioni. Michelangelo Antonioni est né le 29 septembre 1912 à Ferrare et ses premiers regards rencontrèrent le brouillard de la plaine du Pô. Jusqu en 1939, année de son arrivée à Rome, il élargit sa culture et débuta son activité de critique cinématographique dans le Corriere Padano, le journal régional. Très tôt, ses choix cinéphiles se dessinèrent : René Clair, Jean Renoir, l élégance parisienne des Dames du Bois de Boulogne de Robert Bresson. Connaît-on le début de cette collection de cartolines, premiers rêves de cinéma et premiers préparatifs de castings idéaux? Ces albums qui conservèrent avec minutie des centaines de visages sont autant des songes que la révélation inattendue d un collectionneur sentimental. Comme pour d autres cinéastes modernes, le court-métrage documentaire constitua pour Antonioni un apprentissage reflétant les contradictions de la réalité sociale de son temps. Formé au célèbre Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome et contemporain du néo-réalisme, il fixa la sombre existence des paysans de sa région natale dans Les Gens du Pô. Les deux documentaires suivants, Nettoyage urbain (1948) et Superstition (1949), sont déjà des expériences de l espace : le labyrinthe monumental de Rome et les parcours initiatiques dans les villages de l Italie profonde. La recherche d un style et la période Lucia Bosè «Elle avait dix-neuf ans, elle était merveilleuse, impossible de ne pas tomber amoureux. Un soir, à Rome, à une fête intellectuelle et mondaine, tout à coup j ai été frappé par la timidité de cette Miss Italie à peine consacrée actrice dans Pâques sanglantes de De Santis. Je n avais jamais vu une femme aussi belle et fascinante. Je n ai jamais subordonné le travail à mes histoires personnelles, mais pour le film j ai pensé tout de suite à elle.» Michelangelo Antonioni. La première moitié des années 50 est dominée par la découverte et la présence d un des plus beaux visages de l histoire du cinéma, Lucia Bosè, dont le casque de cheveux noirs dans Chronique d un amour (1950) et les initiales - L.B. sont la réminiscence d une des passions cinéphiliques d Antonioni, Louise Brooks. La Dame sans camélia (1953) peut être considéré comme une version antonionienne de Bellissima de Visconti : un regard cruel sur la profession du cinéma. L influence du film noir américain auquel accèdent les cinéastes européens dans l après-guerre, dote Chronique d un amour (1950) d une singularité dramaturgique et plastique relativement étrangère aux autres cinéastes de cette époque. Lucia Bosè, Chronique d un amour (Cronaca di un amore) de Michelangelo Antonioni, 1950 DR 10

11 L influence de Luchino Visconti «Le néoréalisme d après guerre faisait porter l attention sur les rapports qui unissent personnage et réalité. Aujourd hui, il me semble important d aller observer la trace que toutes ces expériences passées ont laissée au-dedans des personnages.» Michelangelo Antonioni. Les films des années cinquante sont particulièrement marqués par une image faite de contrastes noirs et blancs. Ces contrastes sont à la mesure de la cruauté de l analyse critique de la mondanité oisive de la petite bourgeoisie de l après-guerre, que l on retrouve dans Les Vaincus (1952) et Femmes entre elles (1955). À cette époque, Luchino Visconti constitue toujours une sorte de référence. Le Cri (1957), cette désespérante errance géographique et amoureuse, interprétée par Steve Cochran et Alida Valli, n est pas sans trahir encore les souvenirs viscontiens de la fatale station-essence des Amants diaboliques (Ossessione, 1943), passion érotique et meurtrière inspirée du célèbre roman américain de James Cain, Le Facteur sonne toujours deux fois. Ce néoréalisme intérieur, de la conscience, prend certaines de ses sources chez Cesare Pavese (Tra donne sole, nouvelle adaptée pour Femmes entre elles). Il préfigure la trilogie des années 60 (L Avventura, La Nuit, L Éclipse) qui, en revanche, s éloignera des oppositions tranchées du noir et blanc au profit du gris du béton, de l acier et du verre des villes modernes reconstruites. La trilogie moderne et la période Monica Vitti «L Avventura est le film qui m a le plus coûté, qui m a donc le plus appris, qui m a contraint plus que tout autre film à être présent à moi-même.» Michelangelo Antonioni «L avventura che mi è costato di più, che quindi mi ha insegnato di più, quello che più di qualsiasi altro mi ha costretto a essere presente a me stesso.» Antonioni rencontre Monica Vitti pendant le tournage du Cri. Elle contribue à une orientation décisive de l œuvre et à une indépendance de style. Dans L Avventura (1960), La Nuit (1961) et L Eclipse (1962), elle a pour partenaires Gabriele Ferzetti, Marcello Mastroianni et Alain Delon. «Monica Vitti est une actrice très moderne, même au théâtre elle n avait jamais ces attitudes qu on appelle théâtrales. Elle a une façon de jouer tout à fait personnelle et singulière.» Les années soixante voient s accomplir la première maturité du cinéaste, à travers cette trilogie qui offre une sorte d avènement thématique et esthétique du cinéma moderne. Décors métaphysiques, architecture rigide des villes du renouveau économique de l après-guerre, cynisme social et lâcheté sentimentale, emprise oppressante de la finance, angoisse de la catastrophe nucléaire La disparition énigmatique d une femme dans L Avventura, l érosion des sentiments amoureux dans La Nuit et les rendez-vous manqués dans L Eclipse, confèrent au cinéma d Antonioni un silence dont on trouve l équivalent dans les natures mortes de Giorgio Morandi, dans les visions post-expressionnistes de la ville déshumanisée de Mario Sironi, des représentations du temps urbain suspendu dans les architectures mystérieuses peintes par De Chirico. L attirance d Antonioni pour l architecture moderne est contradictoire car elle offre la transparence, le confort et l élévation mais elle impose la dépendance, l uniformisation et le vertige. Antonioni tente à travers elle et ses personnages une psychanalyse des catégories sociales privilégiées par l essor écononomique de l après guerre italien. Monica Vitti et Michelangelo Antonioni à la Biennale de Venise de 1962, DR. 11

12 L adieu à l Italie «Nous vivons une période d extrême instabilité, instabilité politique, morale, sociale, voire même physique. Le monde est instable autour de nous comme il l est en nous-mêmes. Je fais un film sur l instabilité des sentiments, sur le mystère des sentiments.» Michelangelo Antonioni Tourné en automne 1963 dans le port industriel de Ravenne, Le Désert rouge (1964) est le premier film en couleur d Antonioni. Avec ce film, le cinéaste passe du cinéma architectural de la trilogie moderne à un cinéma pictural à venir. Le peintre matiériste Alberto Burri témoigne dans les mêmes années de cette destruction du monde matériel du fait de l indifférence humaine à l ère de la surproduction industrielle. La région de Ravenne est allégoriquement choisie pour décrire l Italie entière ainsi que la crise sociale, idéologique et écologique qui la menace et entame son idéalité humaniste, héritée de la Renaissance. Si Monica Vitti illumine ces années soixante, elle ne protège plus Antonioni contre les tentations du désenchantement, du renoncement sinon du désespoir. La dépression engloutit le personnage de Giuliana, prise entre un passé idéalisé et un présent inquiété par les valeurs et les agressions de l époque industrielle. Une crise en cache d autres : Le Désert rouge est le cadre au sein duquel le couple que forme le cinéaste avec celle qui l inspira se rompt. Blow-Up et le swinging London «Le photographe de Blow-Up, qui n est pas philosophe, veut voir les choses de plus près. Mais ce qui se passe, c est qu à trop vouloir l agrandir, l objet finit par se décomposer et disparaître. Ainsi, le moment où l on saisit la réalité est fugace. C est une des choses que j ai voulu dire dans Blow-Up.» Michelangelo Antonioni. Dans le milieu des années soixante, ont lieu l explosion pop et psychédélique de la musique Rock et l impact de la publicité et de la mode sur le décor urbain et la vie quotidienne. Le cinéaste quitte l Italie et son «désert rouge», écologique et politique. Il s identifie à la juvénilité bondissante d un voyeur dont le modèle est le célèbre photographe anglais David Bailey qui traque les comportements urbains de diverses catégories sociales : les ouvriers à la chaîne d une usine, les ébats secrets d une bourgeoise amoureuse interprétée par Vanessa Redgrave, dans les espaces d un grand parc à l anglaise A partir d une nouvelle de l écrivain argentin Julio Cortázar, Les Fils de la Vierge, Antonioni construit une fiction qui lui permet de découvrir avec une énergie renouvelée, les images audacieuses du «swinging London» - la crudité des contrastes colorés de la mode, la verdeur acide de la végétation des parcs londoniens, la fantaisie insolente qu autorisent la drogue et la musique -, peu d années avant les révoltes de la jeunesse à travers le monde, révoltes dont il fut curieux jusqu à Zabriskie Point. Affiche, Blow-Up, Michelangelo Antonioni, 1966 Collections La Cinémathèque française, DR. Désert Rouge (Il deserto rosso) de Michelangelo Antonioni, 1964 Sergio Strizzi L expérience du vide «En concevant un plan, je ne crois pas m inspirer directement d un certain tableau, d un certain peintre ; cela je l exclurais. C est un effet indirect, qui naît spontanément du fait qu en m intéressant à la peinture moderne, je me suis naturellement orienté vers un certain goût, vers une certaine manière.» Michelangelo Antonioni Dans l œuvre d Antonioni, le désert, sa clarté brûlante et sèche, s oppose aux paysages marécageux de la plaine du Pô, embrumée et humide. Ce motif fait écho aux Montagnes enchantées - réalisées principalement 12

13 au cours des années 70 et 80 - série de dessins à l encre et à la gouache de petit format puis agrandis photographiquement. Le désert américain de Zabriskie Point (1970) et celui, africain, de Profession : Reporter (1975) accentuent ce que l on pouvait deviner dès l île rocailleuse de L Avventura (1960), dès les terrains vagues desséchés et poussiéreux de La Nuit (1961), dès le béton des modernes périphéries urbaines de L Eclipse (1962). Et l effacement des repères dans la réalité traduit la perte des repères sociaux et moraux. Pour les personnages d Antonioni, le désert apparaît comme un lieu paradoxal, celui du détachement extrême, à la fois utopique et vierge qui autorise l apesanteur et l immersion des corps des hippies dans la poussière ocre-grise de Zabriskie Point. Le désert, c est également l espace de l expérience de la schizophrénie, de la perte de soi : l exil sans fin du reporter, interprété par Jack Nicholson, avec à ses côtés Maria Schneider. Zabriskie Point et Profession : reporter sont sans doute les deux films d Antonioni qui traduisent le mieux les puissances picturales du XXè siècle. Le hiératisme de Marc Rothko, la danse fébrile de Jackson Pollock, l optimisme inquiet du Pop art de Mario Schifano. Autant d artistes desquels Antonioni fut le contemporain et qui l impressionnèrent. Le retour en Italie : les nuages et le marbre «J ai voulu faire complètement abstraction de ces questions de couleur et de décors, pour ne m intéresser qu à mes personnages. Auparavant, je prêtais beaucoup trop d importance à l environnement. C est devenu trop facile de faire des images belles.» Michelangelo Antonioni L œuvre d Antonioni présente un mouvement exemplairement parallèle à sa vie : parti de Ferrare, le cinéaste y revient «par-delà les nuages», au terme de sa carrière. Comme Jean Cocteau dont il adapta L Aigle à deux têtes pour Le Mystère d Oberwald, Antonioni accomplit un geste orphique : il se retourne. Il recherche dans Identification d une femme (1982), à travers les traits de Christine Boisson, le visage fascinant de Lucia Bosè. Identification d une femme est le film qui témoigne, en 1982, du retour d un cinéaste sur lui-même après ses échappées aux Etats-Unis et en Chine, où il a réalisé en 1972 un long documentaire commandé puis interdit par les autorités chinoises (La Chine). Jusqu au terme de sa vie, la peinture le motive, le nourrit (Giacomo Balla, Alberto Burri). Jusqu à son dernier souffle, le cinéaste qui conquit Palme, Lion et Oscar, reçoit les hommages de ses héritiers devenus ses pairs, Andreï Tarkovski, Martin Scorsese, Akira Kurosawa, Volker Schlöndorff, et l admiration des intellectuels et des artistes de son temps, Umberto Eco, Emilio Vedova Jusqu à affronter le regard éternel de son homonyme, Michel-Ange, à travers sa sculpture de Moïse dans son court-métrage Le Regard de Michelangelo (2004). Antonioni contemporain Michelangelo Antonioni, La Montagne enchantée, n 35, s.d., aquarelle sur papier, 4 3,5 cm «Je pense que le cinéma est très proche de tous les arts en général et qu il les résume un peu tous.» Michelangelo Antonioni De tous les cinéastes modernes, Antonioni est sans conteste le plus cité, le plus «remployé» par les artistes contemporains depuis les années 80, années qui correspondent à la confirmation d un art de musée utilisant le cinéma comme référent et source d inspiration. Jeff Wall ne cache pas à qui peut lui arracher cette confidence, que le vide urbain, les perspectives des périphéries de la ville moderne, les reflets et les transparences dus aux matériaux de l architecture contemporaine (verre et métal poli) ont influencé ses reproductions photographiques. Cindy Sherman fut également fascinée par le personnage de Monica Vitti et en emprunta selon sa méthode habituelle de travestissement, les apparences. Une dimension considérable du regard du photographe plasticien Lewis Baltz s origine dans la géométrie radicale des cadrages antonioniens. Mais les artistes qui utilisent le médium photographique n ont pas été les seuls à s inspirer du cinéaste Italien. Aujourd hui, ce sont avec plus d évidence encore et d héritage revendiqué, les artistes utilisant la vidéo enrichie par la technologie numérique, qui se retournent sur l œuvre antonionienne et plus particulièrement les films des années 60. Philippe Parreno, Carsten Höller, Rirkrit Tiravanija, Peter Welz, Julien Crépieux ou encore Louidgi Beltrame, prolongent une œuvre qui échappe aux contingences. 13

14 Doubles pages intérieures du catalogue de l exposition 14

15 CATALOGUE DE L EXPOSITION ANTONIONI Une coédition Flammarion, La Cinémathèque française. 168 pages Relié / Format cm 39 Parution le 8 avril 2015 L ouvrage dévoile le travail de création et l intimité biographique de Michelangelo Antonioni, grâce à des documents manuscrits, photographies, correspondances et documents inédits. Sous la direction de Dominique Païni, essais et témoignages de : Enrica Fico Antonioni, Alain Bergala, Carlo di Carlo, Barbara Guidi, José Moure, Matthieu Orléan, Bruno Racine, Dork Zabunyan. Michelangelo Antonioni est, aux côtés de ses compatriotes Visconti, Fellini et Pasolini, parmi les grandes figures du cinéma moderne. Si L Avventura, L Éclipse, Blow-Up, Zabriskie Point et Profession : reporter, sont des titres connus du plus grand nombre, la vie et une grande partie de l œuvre du réalisateur demeurent auréolées de mystère. Aussi cet ouvrage propose-t-il, à travers les très riches archives conservées à Ferrare, sa ville natale, et présentées pour la première fois en Italie à La Cinémathèque française, de lever un coin du voile sur ce cinéaste souvent qualifié d insaisissable : documents personnels et extraits de correspondances, carnets de repérages et photos de tournage, photogrammes et coupures de presse, nous permettent ainsi de suivre le travail de création tout autant que l intimité de l homme. Plus encore, c est par son incroyable picturalité que se révèle toute la modernité de son cinéma, qui fait écho à des artistes tels De Chirico, Morandi, Pollock ou Rothko, mais encore résonne dans toute la création contemporaine. CONTACT PRESSE Flammarion Béatrice Mocquard Tél : 33 (0) Signature avec Dominique Païni et Carlo di Carlo le samedi 18 avril à 16h30 A l issue de la projection du film Antonioni su Antonioni et du dialogue entre le réalisateur Carlo di Carlo et Dominique Païni à 14h30, la librairie accueillera les deux auteurs au restaurant Les 400 Coups pour une séance de dédicaces mise en musique par le DJ danois Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet. 15

16 VISITES ET PARCOURS EXPOSITION ANTONIONI, AUX ORIGINES DU POP CINÉMA / PHOTOGRAPHIE / MODE du 9 avril au 19 juillet 2015 La Cinémathèque française Musée du cinéma 51 rue de Bercy, Paris Informations HORAIRES Du lundi au samedi (sauf fermeture mardi) : de 12h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu à 22h. Dimanche : de 10h à 20h. TARIFS Plein Tarif : 11 - Tarif Réduit : Moins de 18 ans : Forfait Atout Prix : 7.50 Libre Pass : Accès libre Billets couplés Exposition + film ou Exposition + Musée de La Cinémathèque : 12,5 Billet coupe file : cinematheque.fr / fnac.com Visites guidées. Tous les dimanches à 15h. La visite propose une traversée du cinéma d Antonioni pour observer comment, sous son regard, le jeu des acteurs se renouvelle, pour approcher la singularité de sa mise en scène de l espace et du temps ainsi que la recherche plastique qui se manifeste tout au long de son œuvre. Durée : 1h30. Tarif : 13 Nouveau rendez-vous Parcours «Déambulations». Les jeudis 23 avril, 28 mai et 4 juin à 19h. Après la visite guidée de l exposition, l analysé filmique d un choix d extraits permet de mettre en évidence le travail de mise en scène d Antonioni et d observer plus spécifiquement comment ses personnages arpentent des espaces singuliers, paysages urbains, désertiques et industriels, reflets de leurs états d âme. Durée : 2h30. Tarif : 18 Blow-Up, Michelangelo Antonioni, 1966 DR. Visites guidées en langue des signes française (LSF) Les vendredis 17 avril, 5 juin, 3 juillet à 17h30. Tarif : 6 ANTONIONI AUJOURD HUI La Cinémathèque française a invité les élèves des écoles de cinéma, d art et d architecture à participer à la réalisation d une œuvre prenant appui sur la découverte du cinéma d Antonioni. Leurs films, photographies, peintures ou encore collages seront projetés tout au long de cette soirée spéciale. Les écoles participantes : l ESMI à Bordeaux ; l ENSA à Dijon ; l ENS à Lyon ; les Ateliers des Beaux-arts, l EICAR, l ENS Louis Lumière, l ENS Architecture Paris Malaquais, l ESEC, Les Gobelins, l école de l image à Paris ; l IsdaT à Toulouse. Jeudi 28 Mai 19h Entrée libre dans la limite des places disponibles 16

17 2- RENCONTRES CONFÉRENCES Lundi 13 avril 19h «ANTONIONI : L ÉVIDEMENT DES LIEUX» PAR JOSÉ MOURE Depuis les horizons brumeux et désolés du Cri jusqu au désert de Profession : reporter, des cabanes de pêcheurs abandonnées des Gens du Pô jusqu à la maison bâtie sur du vide d Identification d une femme, le cinéma de Michelangelo Antonioni semble avoir toujours été habité par une vacuité environnementale. C est un nouvel art que celui de porter l évidement au cœur des lieux et des paysages. Marcello Mastroianni et Jeanne Moreau, La Nuit (La Notte) de Michelangelo Antonioni, 1961 Sergio Strizzi José Moure est professeur en études cinématographiques à l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a notamment publié : Vers une esthétique du vide au cinéma (1997), Michelangelo Antonioni, cinéaste de l évidement (2001), Le Plaisir du cinéma : analyses et critiques des films (2012), et il a dirigé, avec Thierry Roche, Michelangelo Antonioni, anthropologue de formes urbaines (2014). À la suite de la conférence, projection d un film choisi par le conférencier : La Nuit de Michelangelo Antonioni. Tarif séance : PT 6,5, TR 5,5, FAP et 4.5, Libre Pass accès libre. Lundi 20 avril à 19h «ANTONIONI, MODERNE ET CONTEMPORAIN» PAR DOMINIQUE PAÏNI Antonioni est un cinéaste du présent et au présent. C est dans son époque qu il cherche à construire des points de vue, des perspectives inédites. Il est un cinéaste indéfectiblement contemporain. Dominique Païni est commissaire d expositions (Hitchcock, Cocteau, Henri Langlois...), auteur de plusieurs ouvrages (entre autres, Le Temps exposé. Le Cinéma, de la salle au musée et, récemment, Le Cinéma, un art plastique). Il est commissaire de l exposition consacrée à Michelangelo Antonioni. À la suite de la conférence, projection d un film choisi par le conférencier : Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni. Tarif séance : PT 6,5, TR 5,5, FAP et 4.5, Libre Pass accès libre. Photo de Danny Lyon Sur le tournage de Zabriskie Point. Danny Lyon / Magnum Photos Lundi 27 avril à 19h «ANTONIONI OU L ÉROSION D EROS» PAR CÉLINE SCEMAMA Les hommes ne savent plus quoi faire en face des femmes. Quelque chose a disparu, quelque chose est perdu, il y a un malaise. Les hommes sont érotiques parce qu ils sont «malades d Éros» nous dit Antonioni. Céline Scemama est maître de conférences en études cinématographiques à l Université de Paris I Panthéon-Sorbonne. Elle a notamment publié Antonioni : le désert figuré, Histoire(s) du cinéma de Jean-Luc Godard : la force faible d un art. Elle dirige actuellement avec K. J. Hayes Reading with Jean-Luc Godard. À la suite de la conférence, projection d un film choisi par la conférencière : L Éclipse de Michelangelo Antonioni. Tarif séance : PT 6,5, TR 5,5, FAP et 4.5, Libre Pass accès libre. Alain Delon et Monica Vitti, L Eclipse (L Eclisse) de Michelangelo Antonioni, 1962 Sergio Strizzi 17

18 CARLO DI CARLO À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE Ami proche et grand compagnon de voyages d Antonioni (Italie, Union soviétique, Iran...), Carlo di Carlo est historien du cinéma, critique et réalisateur. Assistant au début des années 1960 de Pier Paolo Pasolini (Mamma Roma, La Ricotta, La Rabbia), il découvre le cinéma d Antonioni et publie en 1964 un premier ouvrage sur cette œuvre en cours. La collaboration professionnelle entre Carlo di Carlo et Michelangelo Antonioni commence avec Blow-Up (1967), se poursuit avec Zabriskie Point (1970), La Chine (1972), Profession : reporter (1974) et Par-delà les nuages (1995), dont di Carlo a aussi supervisé les versions italiennes. Il est à l origine du Musée Antonioni de la Ville de Ferrare et, en 2002, organise la première rétrospective complète des œuvres du cinéaste à la 59 e Mostra de Venise. En 2008, il a finalisé son projet de film sur Antonioni : Antonioni su Antonioni (2008). ANTONIONI VU PAR CARLO DI CARLO ANIMÉ PAR DOMINIQUE PAÏNI Samedi 18 avril à 14h30 À la suite de la projection de Antonioni su Antonioni de Carlo di Carlo, Dialogue avec le réalisateur. Un an après la disparition d Antonioni, son ami proche, Carlo di Carlo, signe un documentaire qui recueille de précieuses interviews télévisées où le maître de Ferrare se dévoile et raconte sa conception du cinéma. Tarif séance : PT 6,5, TR 5,5, FAP et 4.5, Libre Pass accès libre. SÉANCES SPÉCIALES CARLO DI CARLO, en sa présence Carlo di Carlo a réalisé plusieurs documentaires et fictions présentés à La Cinémathèque française pour la première fois. Dimanche 19 avril à 17h PROGRAMME 1 LA «MENZOGNA» DI MARZABOTTO DE CARLO DI CARLO Italie/1961/20 /VOSTF/NUMÉRIQUE Di Carlo retourne à Marzabotto recueillir le témoignage des survivants sur le lieu de ce massacre perpétré par les nazis en septembre Suivi de ACTE SANS PAROLES 2 DE CARLO DI CARLO Italie/1967/9 /NUMÉRIQUE AVEC COSIMO CINIERI, LEO DE BERARDINIS. Une interprétation cinématographique de la pièce de Samuel Beckett. Suivi de LA FUGA E L ASSASSINIO DEL PRIGIONIERO LUDWIG L. DE CARLO DI CARLO ITALIE/1971/27 /VOSTF/NUMÉRIQUE AVEC MICHAËL BERGER, ARTHUR BINDER, URSULA ALEXA. Un jeune homme court, il est poursuivi par d autres. Il est le coupable, ils sont les bons citoyens. Première fiction de Carlo di Carlo Suivi de UN SISTEMA INFALLIBILE DE CARLO DI CARLO Italie/1975/58 /VOSTF/NUMÉRIQUE AVEC FLAVIO BUCCI, FRANCESCA MUZIO. M. A travaille dans un centre informatique et obsédé par la loi des nombres l applique à tous les aspects de sa vie, aussi bien en amour qu à la roulette russe. Dimanche 19 avril à 19h30 PROGRAMME 2 En présence de Carlo di Carlo PER QUESTA NOTTE DE CARLO DI CARLO ITALIE/1977/100 /VOSTF/NUMÉRIQUE AVEC OLGA KARLATOS, PAOLO BONACELLI, ADALBERTO MARIA MERLI. Une réflexion sur la violence humaine. La «Menzogna» di marzabotto de Carlo di Carlo, 1961 DR Un Sistema Infallibile de Carlo di Carlo, 1975 DR Per Questa Notte de Carlo di Carlo, 1977 DR 18

19 3- RÉTROSPECTIVE (9 avril 31 mai 2015) En partenariat avec Cinéaste italien majeur, Michelangelo Antonioni crée dans ses films une nouvelle écriture cinématographique, radioscopie de l'âme humaine et des angoisses du monde contemporain, sans jamais abandonner son élégance et sa séduction. Ses films ont ceci de particulier, non de ressembler à leur époque mais d'anticiper la suivante. Le regard moderne du cinéaste est celui du futur. C'est le cas dans L'Avventura, comme ce le sera avec d'autres films - Le Désert rouge, Blow-Up ou Profession : reporter. Cinéaste et artiste, peintre et voyageur, l'œuvre d'antonioni mérite amplement d'être revisitée, rediscutée et bien sûr découverte. LES FILMS L AVVENTURA ITALIE-FRANCE/1959/140 /VOSTF/35MM AVEC MONICA VITTI, GABRIELE FERZETTI, LEA MASSARI. Anna, son fiancé Sandro et son amie Claudia partent en croisière aux îles éoliennes. À la suite d une dispute, Anna disparaît. Suivi de [RETOUR À LISCA BIANCA] (RITORNO A LISCA BIANCA [TV]) (ITALIE/1983/9 /VOSTF/NUMÉRIQUE) Le retour d Antonioni sur les lieux de tournage de L Avventura, vingt-quatre ans après. me 15 avr 20h45 / sa 02 mai 18h30 / sa 16 mai 20h00 BLOW-UP GRANDE-BRETAGNE-ITALIE/1966/110 /VOSTF/35MM D APRÈS LAS BABAS DEL DIABLO DE JULIO CORTÁZAR. AVEC DAVID HEMMINGS, VANESSA REDGRAVE, SARAH MILES. Un photographe observe un couple d amoureux dans un parc et découvre en développant ses films, qu il a assisté à un meurtre. Numérisation inédite-distributeur Théâtre du Temple je 09 avr 20h : Ouverture de la rétrospective. di 19 avr 14h30 / je 14 mai 21h30 The Yardbirds. Blow-Up, Michelangelo Antonioni, DR. CHRONIQUE D UN AMOUR (CRONACA DI UN AMORE) ITALIE/1950/97 /VOSTF/35MM AVEC LUCIA BOSÈ, MASSIMO GIROTTI, FERDINANDO SARMI. Un riche industriel milanais charge un détective privé d enquêter sur le passé de sa femme. ve 17 avr 19h / je 30 avr 19h / je 14 mai 14h30 CHUNG KUO, LA CHINE (CHUNG KUO, CINA) ITALIE/1972/215 /VOSTF/35MM Lucia Bosè, Chronique d un amour (Cronaca di un amore) de Michelangelo Antonioni, 1950 DR Chronique de la vie quotidienne en Chine, dans laquelle Michelangelo Antonioni tente d appréhender l identité et le comportement des chinois. di 12 avr 19h30 / di 26 avr 14h15 / di 24 mai 19h45 19

20 LE CRI (IL GRIDO) ITALIE/1957/116 /VOSTF/DCP AVEC ALIDA VALLI, STEVE COCHRAN, BETSY BLAIR. Aldo, un ouvrier abandonné par la femme qu il aime quitte son emploi pour sillonner les routes. sa 18 avr 18h30 Séance présentée par Carlo di Carlo / je 30 avr 21h15 / sa 30 mai 21h00 LA DAME SANS CAMÉLIAS (LA SIGNORA SENZA CAMELIE) ITALIE/1952/105 /VOSTF/35MM AVEC LUCIA BOSÈ, GINO CERVI, ANDREA CHECCHI. Une vendeuse devient actrice, mais n obtient que des rôles médiocres. Elle épouse contre son gré un producteur qui lui interdit de poursuivre sa carrière. ve 10 avr 21h15/ di 03 mai 18h45/ ve 15 mai 14h30 DÉSERT ROUGE (DESERTO ROSSO) ITALIE-FRANCE/1963/116 /VOSTF/35MM AVEC RICHARD HARRIS, MONICA VITTI, CARLO CHIONETTI, RITA RENOIR. Une femme dépressive et insatisfaite a une aventure avec un collègue de son mari, ingénieur dans une usine. Version numérique restaurée Distributeur Carlotta Films. ve 17 avr 21h15/ sa 02 mai 21h30/ me 06 mai 14h30 L ÉCLIPSE (L ECLISSE) ITALIE-FRANCE/1961/95 /VOSTF/DCP AVEC MONICA VITTI, ALAIN DELON, LILLA BRIGNONE, FRANCISCO RABAL. Une femme qui vient de rompre avec son amant rencontre à la Bourse un agent de change. Restauré par StudioCanal. En avant-première de sa ressortie en salle par Tamasa le 15 avril sa 11 avr 19h00 / lu 27 avr 21h15 / lu 25 mai 19h30 Monica Vitti et Richard Harris. Désert Rouge (Il deserto rosso) de Michelangelo Antonioni, 1964 Sergio Strizzi Alain Delon et Monica Vitti, L Eclipse (L Eclisse) de Michelangelo Antonioni, 1962 Sergio Strizzi EROS, STEVEN SODERBERGH ET WONG KAR WAI ETATS-UNIS-ITALIE-CHINE-FRANCE/2003/104 /VOSTF/35MM AVEC CHRISTOPHER BUCHHOLZ, REGINA NEMNI, LUISA RANIERI. Eros est construit de trois segments dans lesquels les trois cinéastes explorent l implacabilité du désir et la puissance du sentiment amoureux. je 23 avr 20h30 / me 29 avr 14h30 / sa 09 mai 19h00 FEMMES ENTRE ELLES (LE AMICHE) ITALIE/1955/104 /VOSTF/DCP D APRÈS TRA DONNE SOLE DE CESARE PAVESE. AVEC ELEONORA ROSSI DRAGO, GABRIELE FERZETTI, VALENTINA CORTESE, FRANCO FABRIZI. La nuit de son arrivée à Turin, Clélia sauve sa voisine du suicide. Peu après, elle fait connaissance des amies de la jeune femme. Précédé de L AMOUR À LA VILLE: UN SUICIDE MANQUÉ (L AMORE IN CITTA: TENTATO SUICIDIO) ITALIE/1953/20 /VOSTF/35MM AVEC RITA JOSA, ROSANNA CARTA, ENRICA PELLICCIA. Documentaire sur une jeune femme qui a tenté de se suicider à la suite d une déception amoureuse. sa 25 avr 20h00 / je 07 mai 21h30 / me 13 mai 21h00 20

21 IDENTIFICATION D UNE FEMME (IDENTIFICAZIONE DI UNA DONNA) ITALIE-FRANCE/1982/128 /VOSTF/DCP AVEC TOMAS MILIAN, DANIELA SILVERIO, CHRISTINE BOISSON, MARCEL BOZZUFFI. Lors de sa liaison avec deux femmes successives, un cinéaste poursuit l objet de son désir des rues de Rome aux canaux de Venise. Restauré en 2K par Gaumont. di 26 avr 18h / sa 09 mai 21h15/ me 20 mai 20h45 LE MYSTÈRE D OBERWALD (IL MISTERO DI OBERWALD). D APRÈS L AIGLE À DEUX TÊTES DE JEAN COCTEAU. ITALIE/1980/128 /VOSTF/35MM AVEC MONICA VITTI, FRANCO BRANCIAROLI, LUIGI DIBERTI. Dans un royaume d Europe Centrale, un poète révolutionnaire veut assassiner la reine, mais il tombe amoureux d elle. sa 18 avr 21h15 / di 10 mai 21h15 / ve 22 mai 20h45 LA NUIT (LA NOTTE) ITALIE-FRANCE/1960/122 /VOSTF/35MM D APRÈS TONINO GUERRA, MICHELANGELO ANTONIONI AVEC MARCELLO MASTROIANNI, JEANNE MOREAU, MONICA VITTI, BERNHARD WICKI. Les dernières heures vécues ensemble d un couple d intellectuels bourgeois, lors d une soirée mondaine. sa 11 avr 21h15 / lu 13 avr 21h15 / me 27 mai 21h Marcello Mastroianni, La Nuit (La Notte) de Michelangelo Antonioni, Sergio Strizzi PAR DELÀ LES NUAGES ET WIM WENDERS FRANCE-ITALIE/1994/104 /VOSTF/35MM D APRÈS QUEL BOWLING SUL TEVERE AVEC IRÈNE JACOB, INÈS SASTRE, SOPHIE MARCEAU, KIM ROSSI STUART, FANNY ARDANT, CHIARA CASELLI, JEANNE MOREAU. Un cinéaste part à la recherche d un sujet. Quatre histoires d amour qui commencent ou s achèvent à Ferrare, Portofino, Paris, Aix-en-Provence. di 26 avr 20h45 / di 10 mai 19h / me 20 mai 14h30 PROFESSION : REPORTER (PROFESSIONE : REPORTER) D APRÈS MARK PEPLOE ITALIE-FRANCE-ESPAGNE/1974/119 /VOSTF/35MM AVEC JACK NICHOLSON, MARIA SCHNEIDER, JENNY RUNACRE, IAN HENDRY, STEVEN BERKOFF. En Afrique, un reporter prend l identité d un mercenaire qui lui ressemble, mort d un infarctus dans son hôtel, et commence une nouvelle existence. di 12 avr 17h / je 07 mai 19h / ve 15 mai 21h30 SOUS LE SIGNE DE ROME (NEL SEGNO DI ROMA) DE GUIDO BRIGNONE ET MICHELANGELO ANTONIONI ITALIE-FRANCE-RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D ALLEMAGNE/1958/98 /VOSTF/DCP AVEC ANITA EKBERG, GEORGES MARCHAL, FOLCO LULLI. Zénobie, la reine de Palmyre, se bat pour son indépendance contre Rome mais tombe amoureuse d un officier ennemi. Pour coréaliser le producteur a dû faire appel au Pôle Nord et au Pôle Sud du cinéma: Antonioni et Freda. Antonioni s occupait des acteurs, des scènes de jeux, séquences intimistes, intérieurs... M. Freda s occupait des extérieurs, batailles, poursuites, chasse à l homme, tout ce qu on appelle les «clous». Restauration Fondazione CSC-Cineteca Nazionale di 19 avr 21h45 / sa 02 mai 16h15 21

22 LES VAINCUS (I VINTI) ITALIE/1952/107 /VOSTF/35MM AVEC JEAN-PIERRE MOCKY, ANNA MARIA FERRERO. Trois histoires criminelles qui illustrent le désarroi de la génération perdue de l après-guerre, tournées en Italie, en Angleterre et en France. ve 10 avr 19h / ve 24 avr 19h / me 13 mai 14h30 ZABRISKIE POINT ETATS-UNIS/1969/110 /VOSTF/DCP D APRÈS TONINO GUERRA AVEC MARK FRECHETTE, DARIA HALPRIN, PAUL FIX, ROD TAYLOR. Mark, un étudiant radical recherché par la police après une émeute sur le campus, vole un avion de tourisme. Il rencontre dans le désert une jeune femme, Daria. DCP réalisé par Warner Bros à partir du master HD. En avant-première de sa ressortie en salle par Théâtre du Temple. me 15 avr 17h / lu 20 avr 21h15 / je 21 mai 21h15 COURTS MÉTRAGES Marcello Mastroianni, La Nuit (La Notte) de Michelangelo Antonioni, Sergio Strizzi PROGRAMME 1 GENTE DEL PO ITALIE/1943/9 /VOSTF/35MM Documentaire sur les habitants de la plaine du Pô. Suivi de LES BALAYEURS (N.U. [NETTEZA URBANA]) ITALIE/1948/9 /VOSTF/35MM Documentaire sur les éboueurs de Rome au travail. Suivi de SETTE CANNE, UN VESTITO ITALIE/1949/10 /VOSTF/35MM La fabrication de la rayonne à Torviscosa près de Trieste. Copie Cineteca del Friuli Suivi de L AMOROSA MENZOGNA ITALIE/1949/10 /VOSTF/35MM AVEC ANNA VIAT, ANNIE O HARA, SERGIO RAIMONDI. La vie des interprètes des romans photos. Suivi de SUPERSTIZIONE ITALIE/1949/9 /VOSTF/35MM Les restes de diverses formes de superstitions dans un village des Marches. Suivi de LA VILLA DEI MOSTRI ITALIE/1950/10 /VOSTF/35MM Les sculptures anthropomorphiques de la villa Orsini à Bomarzo, près de Viterbe. Suivi de VERTIGINE (FRAGMENTS DE «LA FUNIVIA DEL FALORIA») ITALIE/1950/5 /VOSTF/35MM me 15 avr 19h15 ve 24 avr 21h15 je 21 mai 14h30 PROGRAMME 2 NOTIZIE PER TUTTI ITALIE/1956/2 /VOSTF/ VIDÉO Annonce publicitaire inédite - Cineteca del Friuli Suivi de IL GIORNALE CONTESO ITALIE/1956/2 /VOSTF/ VIDÉO Annonce publicitaire inédite - Cineteca del Friuli Suivi de 12 REGISTI PER 12 CITTÀ : ROMA ITALIE/1989/10 /VOSTF/35MM Documentaire sur Rome pour le Mondial 1990 tiré du film collectif 12 auteurs pour 12 villes. Suivi de I TRE VOLTI: IL PROVINO ITALIE/1964/25 /VOSTF/35MM Suivi de KHUMBA MELA (INDIA) ITALIE/1988/18 /NUMÉRIQUE Documentaire sur l Inde. Suivi de NOTO, MANDORLI, VULCANO, STROMBOLI, CARNEVALE ITALIE/1992/8 /NUMÉRIQUE Le cinéaste retourne sur les lieux où il a filmé L Avventura. Suivi de LE REGARD DE MICHEL-ANGE ITALIE/2004/15 /NUMÉRIQUE Le cinéaste Antonioni regarde le «Moïse» de Michel-Ange. Suivi de SICILIA ITALIE/1997/10 /VOSTF/NUMÉRIQUE Suivi de FOTOROMANZA ITALIE/1984/4 /VOSTF/VIDÉO Vidéo musicale réalisée pour la chanteuse Gianna Nannini. sa 25 avr 17h30 / me 06 mai 19h / ve 22 mai 15h 22

23 ANTONIONI SCÉNARISTE AUTOUR D ANTONIONI CHASSE TRAGIQUE (CACCIA TRAGICA) DE GIUSEPPE DE SANTIS ITALIE/1947/89 /VOSTF/35MM Dans l Italie d après-guerre, une subvention d Etat, destinée à l achat de troupeaux et de matériel, est volée par une bande à la solde des propriétaires. La foule, solidaire des paysans, lui donne la chasse. sa 25 avr 19h I DUE FOSCARI DE ENRICO FULCHIGNONI ITALIE/1942/85 /VOSTF/NUMÉRIQUE AVEC CARLO NINCHI, ROSSANO BRAZZI, MEMO BENASSI. Le fils de la famille Foscari est accusé de meurtre et de trahison, puis condamné à l exil. Son père, doge de Venise, ne sait pas s il doit croire en la culpabilité de son fils. Sous réserve ve 15 mai 17h / lu 25 mai 14h30 LE SHEIK BLANC (LO SCEICCO BIANCO) DE FEDERICO FELLINI ITALIE/1951/85 /VOSTF/35MM AVEC ALBERTO SORDI, BRUNELLA BOVO, LEOPOLDO TRIESTE, GIULIETTA MASINA. En voyage de noces à Rome, Wanda, une lectrice passionnée de romans-photos, se perd et rencontre son héros sur la plage d Ostie où a lieu un tournage. sa 25 avr 21h / je 14 mai 17h / di 17 mai 14h30 UN PILOTE REVIENT (UN PILOTA RITORNA) DE ROBERTO ROSSELLINI ITALIE/1941/83 /VOSTF/35MM AVEC MASSIMO GIROTTI, MICHELA BELMONTE, GAETANO MASIER. Un pilote de bombardier est fait prisonnier par les Anglais en Grèce. Dans le camp de travail, il rencontre la fille d un médecin italien qui soigne les blessés et en tombe amoureux. Copie CSC Cineteca Nazionale sa 18 avr 17h30 / di 10 mai 14h15 ANTONIONI SU ANTONIONI DE CARLO DI CARLO ITALIE/2008/55 /VOSTF/NUMÉRIQUE Un an après la disparition d Antonioni, son ami proche, Carlo di Carlo, signe un documentaire qui recueille de précieuses interviews télévisées où le maître de Ferrare se dévoile et raconte sa conception du cinéma. sa 18 avr 14h30 ANTONIONI VISTO DA ANTONIONI DE LINO MICCICHÉ ITALIE/1978/28 /VOSTF/NUMÉRIQUE Dans ce documentaire, le réalisateur Michelangelo Antonioni dresse son propre portrait. Suivi de ANTONIONI, LO SGUARDO CHE CAMBIO IL CINEMA DE CARLO DI CARLO ET SANDRO LAI ITALIE/2001/60 /VOSTF/VIDÉO Le portrait de Michelangelo Antonioni dressé exclusivement à partir des images d archive conservées par la RAI. lu 04 mai 20h30 / di 31 mai 20h30 LA DERNIÈRE SÉQUENCE DE PROFESSION: REPORTER DE ANDRÉ S. LABARTHE ITALIE-FRANCE/1974/12 /VOSTF/NUMÉRIQUE Retour avec André S. Labarthe sur la dernière séquence de Profession: Reporter, réputée pour sa prouesse technique. Suivi de LE IMMAGINI E IL TEMPO : MICHELANGELO ANTONIONI DE LUCA VERDONE ITALIE/2005/52 /VOSTF/VIDÉO L analyse du langage cinématographique d Antonioni à travers les séquences les plus emblématiques de ses films. lu 18 mai 20h30 / sa 23 mai 20h30 FAIRE UN FILM POUR MOI C EST VIVRE (FARE UN FILM É PERME VIVERE) DE ENRICA ANTONIONI FRANCE-ITALIE/1995/52 /VOSTF/VIDÉO Documentaire sur le tournage de Par-delà les nuages. je 23 avr 19h00 MICHELANGELO ANTONIONI, STORIA DI UN AUTORE DE GIAN VITTORIO BALDI ITALIE/1965/58 /VOSTF/VIDÉO Portrait du cinéaste Michelangelo Antonioni par ceux qui ont travaillé avec lui. di 03 mai 20h30 lu 25 mai 17h00 23

24 4- EN LIGNE SUR CINEMATHEQUE.FR MICHELANGELO ANTONIONI, TRAVELLING Au fil d un long travelling, traversez 50 ans d une carrière, découvrez les grandes périodes de l œuvre et les égéries d Antonioni Un site web conçu comme un voyage au cœur d une filmographie. 5- À LA LIBRAIRIE DE LA CINÉMATHЀQUE FRANÇAISE De nombreux livres, DVD, cartes postales, affiches, Tote bag, souvenirs de l exposition. LIVRES Catalogue de l exposition Sous la direction de Dominique Païni Une coédition Flammarion/La Cinémathèque française 168 pages - 39 (Voir page 9) Parution le 8 avril 2015 CONTACT PRESSE Flammarion Béatrice Mocquard Tél : 33 (0) Signature avec Dominique Païni et Carlo di Carlo le samedi 18 avril à 16h30 A l issue de la projection du film Antonioni su Antonioni et du dialogue entre le réalisateur Carlo di Carlo et Dominique Païni à 14h30, la librairie accueillera les deux auteurs au restaurant Les 400 Coups pour une séance de dédicaces mise en musique par le DJ danois Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet. 24

25 Je commence à comprendre Michelangelo Antonioni Présenté par Enrica Antonioni (choix et avant-propos). Collection : Littérature étrangère. Editions Arléa. 64 pages - 14 CONTACT PRESSE : Anne Bourguignon : Catherine Guillebaud : Tél. : Michelangelo Antonioni Anthropologue de formes urbaines José Moure et Thierry Roche (dir.) Collection Théories et Pratiques du Cinéma. Riveneuve Editions. 880 pages - 13,30 CONTACT PRESSE : Tél. : / Signature de José Moure et Thierry Roche à la Librairie de La Cinémathèque française le samedi 18 avril à 17h. DVD et BLU-RAY présente L Eclipse de Michelangelo Antonioni (1961) Version Restaurée, Master HD Prix spécial du Jury au Festival de Cannes (1962) Le 7 avril 2015, en DVD et pour la première fois en BLU-RAY Pour éviter les ennuis d argent et avoir une vie plus large, Vittoria, de condition modeste, a vécu pendant trois ans avec Ricardo, jeune attaché d ambassade. Mais cette vie sans amour lasse la jeune femme et elle rompt avec lui. Elle rencontre alors à la Bourse, où elle retrouve sa mère qui joue pour occuper ses loisirs, un jeune agent de change qui parvient à la séduire Bonus DVD et Blu-ray : Interview de José Moure, Maître de conférences à l Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (26 min) DVD : 9,99 prix public conseillé Blu-ray : 19,99 prix public conseillé Le 15 avril 2015, ressortie en salles. CONTACT PRESSE STUDIOCANAL Christophe Le Belleguy Tel : / / Site : 25

26 présente Toujours disponibles en DVD La Chine (1972) 20,06 prix public conseillé Le Désert rouge (1963) Également au cinéma en version restaurée et pour la 1 re fois en DCP (nouveauté catalogue) 17,05 prix public conseillé Femmes entre elles (1955) 17,05 prix public conseillé Le Mystère d'oberwald (1980) 17,05 prix public conseillé CONTACT PRESSE Carlotta Films : Mathilde GIBAULT Tél. : / présente Toujours disponible en DVD et Blu-ray Identification d une femme de Michelangelo Antonioni (1982) Grand Prix du 35ème anniversaire du Festival de Cannes, 1982 Prix public conseillé DVD : 16,99 / Prix public conseillé Blu-Ray: 19,99 Contact Presse GAUMONT Quentin Becker / Carole Dourlent / / présentent Toujours disponible en DVD L Avventura de Michelangelo Antonioni (1959) Master HD, VO et VOST, 2h23, noir et blanc, zone 2 Prix public conseillé : 10 Contact Presse EDITIONS MONTPARNASSE Fleur Trokenbrock Tel : / Site presse présente Toujours disponible en DVD et Blu-ray Le cri de Michelangelo Antonioni (1957) Prix public conseillé DVD : 14,99 Le cri a été restauré photo-chimiquement et remasterisé par SNC (GROUPE M6) avec le concours des sociétés italiennes, Compass et Studio Ciné. Contact Presse SND / M6 Vidéo Stéphanie Chiche Tel : / 26

27 présente Toujours disponible en DVD Profession : Reporter de Michelangelo Antonioni (1974) présente Toujours disponible en DVD Blow-Up de Michelangelo Antonioni (1966) Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni (1969) Prix public conseillé DVD : 10 SAC TOTE-BAG et AFFICHE AU RESTAURANT LES 400 COUPS Venez déguster une cuisine gourmande et des produits frais aux 400 Coups, le restaurant de La Cinémathèque française. Ouvert tous les jours sauf le mardi. EXPOSITION + BRUNCH le dimanche Tarif exposition & brunch : 29 euros (au lieu de 35 euros). Réservation conseillée. Le dimanche, avant ou après la visite de l exposition Antonioni, venez déguster un brunch gourmand aux 400 Coups à La Cinémathèque française. Brunch composé d une panière sucrée (scone, jus de fruit frais vitaminé, fromage blanc & muesli, café ou thé bio) et d une assiette salée (assortiment de salades de saison, saumon fumé, poitrine fumée au sirop d érable, brouillade d œufs fermiers). APÉROMIX samedi 18 avril à partir de 17h par Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet (DJ/musicien danois) à l occasion de la signature du catalogue et à l issue de la rencontre avec Carlo di Carlo. Cette séance de dédicaces sera mise en musique par le DJ danois Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet. Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet est un DJ/musicien danois. Il collabore avec l artiste Jørgen Michaelsen pour créer les bandes originales de ses installations vidéo. Il s intéresse aux tensions entre culture savante et culture de masse, entre l Art et la Pop. Il explore cette direction pour réaliser un mix original et inspiré autour de Michelangelo Antonioni. Sélection musicale : https://www.mixcloud.com/cinematheque/antonioni/ 27

28 7- HORS LES MURS ANTONIONI AUJOURD HUI AU SILENCIO du 13 au 19 avril 2015 A l occasion de l exposition Antonioni, aux origines du pop à La Cinémathèque française du 9 avril au 19 juillet 2015, le Silencio se met aux couleurs du génial réalisateur de L Avventura et de Blow up et propose de dévoiler l héritage qu il a laissé dans divers champs artistiques (cinéma, art contemporain, littérature, mode). SEMAINE DU 13 AU 19 AVRIL Playlist Antonioni dans le club Œuvre d Evariste Richer autour de Blow up dans la blackroom du Silencio. Séance de 19h d En ville de Valérie Mréjen et Bertrand Schefer (film écho à plusieurs Antonioni L Eclipse, Blow up et Le Désert rouge) Cocktail Blow up en vente au bar. MERCREDI 15 AVRIL 19h Présentation du film En ville par Bertrand Schefer 19h30 Lecture de Bertrand Schefer de son œuvre «La photo au dessus du lit»(écho à Blow up) (durée 30 ). 20h30 Table ronde Antonioni aujourd hui avec Dominique Païni, commissaire de l exposition Antonioni, aux origines du pop à La Cinémathèque française, Julien Crépieux (artiste plasticien). Valérie Mréjen (vidéaste, sous réserve), Bertrand Schefer (auteur et réalisateur), Anne Willi (créatrice de mode). Infos pratiques : ANNE WILLI, STYLISTE, CRÉE UNE ROBE EN SÉRIE LIMITÉE. «Nous sommes comme des étoiles de mer. Nous les stylistes, nous absorbons les images et les influences, nous les assimilons mais je ne peux pas affirmer m être inspirée en particulier de tel ou tel univers pour une collection, c est insaisissable, diffus. Quelle place les images occupent-elles dans nos consciences? Sous quelle forme conserve-t-on ce que nous avons aimé dans les œuvres plastiques, les films?» Anne Willi nous présente, presque a posteriori, l influence que les silhouettes modernes de femmes d Antonioni ont eues sur son travail et crée, à l occasion de l exposition de La Cinémathèque française, une robe en série limitée directement inspirée de l univers du réalisateur de L Avventura. Robe en vente à partir du 5 mai dans les boutiques ANNE WILLI 13 rue Keller Paris et 20 rue de l Odéon Paris Contact presse : Anne de la Jartre

29 8- LES GRANDS MÉCÈNES DE LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE 29

30 Grand Mécène de La Cinémathèque française depuis 2010, la Banque Neuflize OBC poursuit son engagement auprès de l institution phare du cinéma en soutenant l exposition «Antonioni, aux origines du pop», confortant ainsi sa position de mécène de référence dans le domaine des arts visuels visuels et de la valorisation du patrimoine, et ses liens historiques avec le 7 e art. Dans le prolongement de son soutien aux précédentes expositions, la Banque Neuflize OBC est fière de s associer cette fois à cette nouvelle exposition qui rend hommage à l un des réalisateurs les plus influents du cinéma contemporain, dont l œuvre a profondément marqué les arts visuels de la seconde moitié du XX e siècle et continue encore aujourd hui d influencer les créateurs de nombreuses disciplines. Banque leader dans le financement de la production cinématographique et audiovisuelle, Neuflize OBC développe des actions de mécénat qui conjuguent valorisation du patrimoine hérité et constitution du patrimoine de demain. Neuflize OBC ne peut que s associer à une institution qui abrite, restaure et met en valeur le patrimoine cinématographique et dont les expositions, en montrant à la fois les richesses de ses fonds et les liens entretenus par le cinéma avec les autres arts, mêlent patrimoine, création contemporaine et 7 e Art, trois thématiques chères à sa politique de mécénat. Reconnue Grand Mécène de la culture par le ministère de la Culture et de la Communication et distinguée par l Oscar Admical du mécénat culturel en 2012, Neuflize OBC conjugue, dans ses actions de mécénat, le patrimoine d hier à celui de demain, décline les arts plastiques et le cinéma et accorde ses actions avec celles de Neuflize Vie, sa filiale d assurance vie. Un banquier mécène La Banque Neuflize OBC est souvent citée comme une référence en matière de mécénat culturel en France, notamment dans le domaine des arts visuels (arts plastiques et cinéma). Sa politique de mécénat gravite autour de deux axes : la création contemporaine et la valorisation du patrimoine, en résonnance avec sa vision du métier de banquier privé qui préserve le patrimoine hérité et valorise le patrimoine de demain. Neuflize OBC se veut présente à toutes les étapes clés de la vie d'une œuvre : création/production, exposition/diffusion et restauration/valorisation. Elle mécène ainsi des résidences d artistes, contribue à la production d œuvres, soutient des expositions et festivals, participe à l acquisition d un trésor national, à la restauration de patrimoine dans un musée, organise des expositions de collections privées dans ses locaux Un mécénat en adéquation avec les valeurs d une banque privée Les actions menées par Neuflize OBC sont tour à tour la preuve d un engagement mené de façon rigoureuse et durable en faveur de projets qu elle juge de qualité et celle de sa capacité d ouverture et d innovation dans l encouragement d initiatives porteuses de création. Elles reflètent également l adéquation de cet acteur incontournable de la banque privée en France avec ses clients et ses relations, notamment auprès de familles issues du tissu industriel français et souvent amateurs d art, ou de professionnels du secteur du cinéma et de la communication, sur tout le territoire. Un mécénat inscrit dans une réflexion Groupe Neuflize OBC partage en outre ses engagements dans le domaine artistique avec sa filiale d assurance vie, Neuflize Vie, qui a choisi de concentrer ses actions sur l image contemporaine, photographique et vidéographique, au travers de soutiens multiformes, comme par exemple son engagement pérenne auprès du Jeu de Paume et de la MEP. Des exemples de mécénat pour 2015 : Grand mécène de La Cinémathèque française, Pavillon Neuflize OBC laboratoire de création du Palais de Tokyo, Restauration du boudoir au Musée Jacquemart André, soutien à la production d œuvres d artistes du Fresnoy- Studio national des arts contemporains, Prix de dessin contemporain Daniel et Florence Guerlain, Exposition «120 ans de cinéma Gaumont, depuis que le cinéma existe!» au CENTQUATRE, Les 30 ans du Musée Picasso, Prix Neuflize OBC Jeunes Talents du Carrefour de l animation au Forum des Images, Festival de cinéma européen des Arcs Contacts Neuflize OBC Carole Tournay (Responsable mécénat et événements) : Fabienne Salagnac (Responsable Relations presse) :

31 La Fondation Gan pour le Cinéma : un acteur de premier plan depuis près de 30 ans. La Fondation Gan pour le Cinéma est, avec la Fondation Groupama pour la Santé, l une des deux fondations du groupe Groupama, qui affirme ainsi un engagement sociétal fort. Avec ses trois marques, Groupama, Gan et Amaguiz, le groupe Groupama, l une des premières mutuelles d assurance en France, développe ses activités d assurance, de banque et de services dans onze pays. Le groupe compte 13 millions de clients et collaborateurs à travers le monde. La Fondation est fortement liée à l identité de la marque Gan. Le capital historique de la marque Gan est celui d une institution au service de ceux qui entreprennent dans leur vie privée comme professionnelle. Gan s adresse à la part de nous qui «ose», à tous ceux qui, de projet en projet, envisagent la vie comme une entreprise. C est donc tout naturellement que Gan s engage en faveur de la création artistique et mène, grâce à sa Fondation, des actions de mécénat en faveur du cinéma depuis 1987 et accompagne les «entrepreneurs du cinéma». En 2014 la Fondation a recentré son action sur l Aide à la Création et l Aide à la Diffusion des œuvres, toujours avec le même objectif : révéler de nouveaux talents. L Aide à la Création consiste à récompenser quatre projets de premiers et seconds longs métrages de fiction sélectionnés sous la forme de scénario et à attribuer un Prix Spécial. L accompagnement des œuvres se traduit par le soutien aux festivals en octroyant des Aides à la Diffusion, notamment dans le cadre de la Semaine de la Critique à Cannes et du Festival International du Film d Animation d Annecy ; ces aides récompensent les distributeurs français des films ou projets primés par la Fondation. En 2015, la Fondation renforce son Aide à la Création en mettant en place deux nouveaux partenariats, avec deux Résidences d écriture de renom: Le Groupe Ouest et l Abbaye de Fontevraud. Ces partenariats portent sur l organisation d une rencontre professionnelle annuelle à Paris entre auteurs et producteurs, intitulée LA SELECTION (mars), et l octroi d une aide à la création pour un projet de court-métrage d animation (juin). En 2015 également, la Fondation Gan pour le Cinéma prend le titre de Grand mécène de la Cinémathèque française et poursuit l engagement du Groupe en faveur de ce haut lieu de la culture cinématographique en France. Les liens qui existent entre la Fondation et la Cinémathèque française remontent à sa création. C est en effet Costa-Gavras, en 1986, alors Président de La Cinémathèque française, qui a inspiré le domaine d intervention de ce qui allait devenir la première fondation d entreprise en France en faveur du cinéma, et dont il est aujourd hui Président d honneur. L actrice et réalisatrice Marilyne Canto accompagnera en tant que Marraine les temps forts 2015 de la Fondation et présidera le jury de l Aide à la Création. A propos de Gan Historiquement assureur des créateurs d entreprises, des PME et des professionnels, Gan est aujourd hui assureur de tous les «entreprenants» dans leur vie privée comme professionnelle. La marque Gan est portée par plusieurs réseaux : Gan Assurances, Gan Patrimoine et Gan Prévoyance, ainsi que Gan Eurocourtage Collectives. Contacts presse : Mathilde WALAS Fondation Gan pour le Cinéma : 31

32 9- RENSEIGNEMENTS PRATIQUES La Cinémathèque française Accès : Musée du cinéma Métro Bercy Lignes 6 et rue de Bercy, Paris Bus n 24, n 64, n 87 Informations En voiture A4, sortie Pont de Bercy Parkings 77 rue de Bercy (Hôtel Mercure) ou 8 bd de Bercy DES ABONNEMENTS POUR TOUS Le Forfait Atout Prix (30 ) 30 de crédit à utiliser en toute liberté et bénéficier de tarifs préférentiels pour toutes les activités de La Cinémathèque française *: > 4,5 la place de cinéma au lieu de 6,5 > 30 % de réduction sur les expositions, le Musée du cinéma et la bibliothèque du film A utiliser un peu, beaucoup, à la folie seul, en famille ou entre amis, sur place ou à l avance sur internet. * Chaque achat est directement débité sur le Forfait atout Prix (dans la limite du crédit disponible). Le Libre Pass (10 par mois*) La Cinémathèque française sans compter! > Accès libre à toutes les séances et activités** > Visites privées des expositions > 5 % de réduction à la librairie > Invitation à des avant premières > Réception du programme à domicile > Réductions et offres spéciales chez nos partenaires (MEP, Jeu de Paume, Fondation Cartier, Festival d Automne, BNF, Cinémas Action, Forum des images ) Carte amortie à partir de deux séances par mois. * Pour un engagement minimum d un an ** Sauf stages pratiques et soirées spéciales La Carte de la Bibliothèque du film (34 ) 15 pour les moins de 26 ans, étudiants et enseignants Accès libre à la Bibliothèque durant toute une année > Tarif réduit pour les autres activités de La Cinémathèque LA CINEMATHEQUE FRANCAISE ACCESSIBLE A TOUS La Cinémathèque française répond dès aujourd hui aux exigences de la loi du 11 février 2005, applicables le 1 er janvier Au-delà de l accessibilité du bâtiment et de la sensibilisation des équipes à l accueil des publics handicapés, la Cinémathèque a souhaité favoriser l accès aux activités proposées en facilitant les circulations intérieures et également en développant des offres : visites LSF, séances avec sous-titrage sourds et malentendants, fonds spécifique en médiathèque. Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter la page Accessibilité du site internet ou nous joindre au entre 12h et 19h, tous les jours sauf le mardi, ou par TARIFS CINEMA / PARLONS CINEMA Du lundi au dimanche - Fermeture le mardi. Projections, Ciné-club Jean Douchet Plein tarif : 6,5 - Tarif réduit* et billets couplés : Moins de 18 ans : 3 Forfait Atout Prix : 4,5 - Libre Pass : Accès libre Cinéma bis Forfait 2 films : Plein tarif : 9 - Tarif réduit * et billets couplés : 7 Forfait Atout Prix : 5,5 - Libre Pass Accès libre Leçons de cinéma, Conservatoire, dialogues, conférences, journée d étude Plein tarif : 4 - Tarif réduit* et billets couplés 3 - Forfait Atout Prix : 2,5 - Libre Pass : Accès libre. Tables rondes Entrée libre. Master Class, Ciné-concerts, Lectures : Plein tarif : 10 - Tarif réduit* et billets couplés 8 Forfait Atout Prix 7 - Libre pass 5 Bénéficiaires des tarifs réduits : moins de 26 ans, demandeurs d emplois, plus de 60 ans, détenteurs d une carte d abonnement annuel à la Bibliothèque du film, personnes participant à plusieurs activités le même jour. 32

33 EXPOSITION MICHELANGELO ANTONIONI du 9 avril au 19 juillet 2015 La Cinémathèque française Musée du cinéma 51 rue de Bercy, Paris Informations HORAIRES Du lundi au samedi (sauf fermeture mardi) : de 12h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu à 22h. Dimanche : de 10h à 20h. Fermeture le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier. Ouverture à 10h pendant les vacances scolaires (18 oct - 2 nov, - 20 déc - 4 janv) TARIFS Plein Tarif : 11 * - Tarif Réduit : 8.50 * - Moins de 18 ans : 5.50 * - Forfait Atout Prix : Libre Pass : Accès libre. Billets couplés Exposition + film ou Exposition + Musée de La Cinémathèque : 12,5 * Billet coupe file : cinematheque.fr / fnac.com * + 1 de frais de préventes web. LE MUSEE DE LA CINEMATHEQUE avec audioguide (Disponible gratuitement avec le billet d entrée). Du lundi au samedi de 12h à 19h. Dimanche de 10h à 20h. Fermeture le mardi. Galerie des donateurs accessible avec le billet du Musée Plein tarif : 5 / Tarif réduit 4 / Moins de 18 ans 2,5 / Forfait Atout-Prix : 3,5 / Libre Pass : Accès libre Durant l exposition Amos Gitai, architecte de la mémoire : Plein tarif : 6 / Tarif réduit : 5 / Moins de 18 ans : 3 / Forfait Atout Prix : 4 / Libre Pass - Accès libre * Bénéficiaires tarifs réduits moins de 26 ans, demandeurs d emplois, plus de 60 ans Audioguide du musée compris avec le billet d entrée en 6 langues : français (avec la voix d André Dussollier), anglais, italien (avec les voix de Claudia Cardinale et Valeria Bruni Tedeschi), japonais, espagnol et allemand. Visite LSF un dimanche par mois à 11h30 : 4 50 Groupes, scolaires, socioculturels, adultes : Visites guidées et tarifs spécifiques. Informations détaillées sur BIBLIOTHEQUE DU FILM Centre d information à distance : Vidéothèque et salles de lecture : Iconothèque et Espace chercheurs : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 10h-19h Lundi, mercredi, jeudi : 13h-18h Samedi : 13h-18h30 Vendredi : 10h-18h Fermeture hebdomadaire : mardi Fermés le mardi et le samedi Carte journalière : 3,5 / Forfait Atout Prix : 2,5 / Libre pass : accès libre Carte d abonnement annuel à la Bibliothèque du film : PT 34 / TR 15 LA LIBRAIRIE Lundi, mercredi au dimanche de 12h à 20h. Fermeture le mardi, le 25 décembre et le 1er janvier. NOUVEAU 1 er octobre : OUVERTURE DU RESTAURANT «LES 400 COUPS» À LA CINÉMATHÈQUE FRANÇAISE LE NOUVEAU RESTAURANT A OUVERT SES PORTES LE 1ER OCTOBRE 2014 AVEC UNE CUISINE GOURMANDE, À DÉGUSTER SUR PLACE OU À EMPORTER, AU FIL DE LA PROGRAMMATION DE LA CINÉMATHÈQUE. EXPOSITION + BRUNCH le dimanche Offre spéciale 29 au lieu de 35, en vente sur cinematheque.fr Tout au long de la journée, nous vous proposons un choix de salades, soupes, tartes, plats du jour et pâtisseries maison. À l heure de l apéro, avant, après ou entre deux séances, des planches de charcuteries & fromages autour d une sélection de vins. Le week-end, vous pourrez découvrir notre brunch. Aux manettes de ce nouveau lieu, l équipe des 400 Coups qui anime depuis 5 ans son restaurant rue de la Villette... est impatiente de vous accueillir dans le 12e arrondissement. Horaires : Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 19h et jusqu à 22h00 le mercredi, jeudi, vendredi et samedi Contact : / Tél :

Semaine du cinéma italien à Rabat

Semaine du cinéma italien à Rabat Semaine du cinéma italien à Rabat Hommage à Fellini du 12 au 15 novembre2013 Salle 7 ème ART, Rabat avant-première le 11 novembre 2013 à l IIC Avec la participation du centre cinématographique marocain

Plus en détail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail

Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie de travail Ernest et Célestine Benjamin Renner,Vincent Patar et Stéphane Aubier 2012 France, Belgique, Luxembourg, 76 minutes, dessin animé, couleur Cycle 2 GS à CE1 Dossier pédagogique 1 Préparer la séance + méthodologie

Plus en détail

Alain Fleischer, ou le devenir de l identité

Alain Fleischer, ou le devenir de l identité > Art plastique Alain Fleischer, ou le devenir de l identité Entretien avec Henri-François Debailleux «On ne peut réduire un personnage de littérature, et encore moins un être humain, à une identité unique

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015

Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 Communiqué de presse Jeune public Juin - Juillet - Août 2015 Programme des activités jeune public au Louvre été 2015 La visite d un musée est l occasion d une rencontre avec des œuvres, un lieu, et leur

Plus en détail

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí Production IVAN CARRERO Scénario MONTSE AGUER et DAVID PUJOL Photographie IVAN CARRERO Édition et son JORDI MUÑOZ Documentation LUCIA

Plus en détail

La Rentrée au Jeu de paume!

La Rentrée au Jeu de paume! La Rentrée au Jeu de paume! Communiqué DE PRESSE activités jeune public et moins de 26 ans Photo : Elodie Coulon Jeu de Paume 2014 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG La rentrée

Plus en détail

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts :

Regards croisés dans le cadre de l Histoire des Arts : Autour de l exposition «ROCK n ROLL Un album photo» Stage DAAC du 20 novembre 2014 animé par Fred BOUCHER (Co- directeur artistique des Photaumnales) et Régis DARGNIER (Professeur d arts plastiques) Regards

Plus en détail

Comment lire une œuvre d art, un tableau?

Comment lire une œuvre d art, un tableau? Comment lire une œuvre d art, un tableau? Les noces de Cana (détail) : Véronèse (château deversailles) Se définit comme artistique toute activité qui cherche à travers des images à communiquer des sensations,

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1

LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 LES 4 OPERATIONS PLASTIQUES 1 ISOLER REPRODUIRE TRANSFORMER ASSOCIER - priver de contexte : copier - modifier, dissocier, - rapprocher, juxtaposer, Supprimer doubler fragmenter, effacer, ajouter, superposer,

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Quelles règles avez-vous établies pour cette adaptation? J ai essayé d être fidèle à l esprit du livre, mais pas à ses circonstances.

Quelles règles avez-vous établies pour cette adaptation? J ai essayé d être fidèle à l esprit du livre, mais pas à ses circonstances. ENTRETIEN PAR FRANCISCO FERREIRA À LOCARNO Witold et Fuchs, deux jeunes hommes aux goûts très distincts, font connaissance par hasard et décident de passer quelques jours dans une pension familiale. Ils

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

Raymond Depardon. Le bruit de la ville

Raymond Depardon. Le bruit de la ville REVUE DE PRESSE Raymond Depardon. Le bruit de la ville Exposition L'exposition "Villes" de Raymond Depardon organisée à l'espace Le Carreau à Cergy réunit les plus belles photographies prises lors des

Plus en détail

À CONTRE-COURANT. Lauréat du concours de scénario port de Nice. organisé par Un festival c est trop court, le festival du court métrage de Nice

À CONTRE-COURANT. Lauréat du concours de scénario port de Nice. organisé par Un festival c est trop court, le festival du court métrage de Nice À CONTRE-COURANT Lauréat du concours de scénario port de Nice organisé par Un festival c est trop court, le festival du court métrage de Nice en partenariat avec la Chambre de Commerce et d Industrie Nice

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier

M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Dominique Gauthey Photographies. Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008. Musée Urbain Tony Garnier M é t r o p o l e (Not In My Back Yar d) Photographies Septembre de la Photographie Identité - Lyon 2008 18 septembre 26 octobre Musée Urbain Tony Garnier Galerie Caroline Vachet Chrystel Egal, Artiste

Plus en détail

DEVOIR LETTRES ET ARTS CONTEMPORAINS

DEVOIR LETTRES ET ARTS CONTEMPORAINS SABRINA ZOUBIR (FB06801181) Assez bien, vous avez une approche personnelle du sujet et vous vous êtes plongée dans des recherches dont le devoir témoigne. On se perd cependant un peu dans les analyses

Plus en détail

À propos de Projections libérantes

À propos de Projections libérantes À propos de Projections libérantes Fondé en 2011, Projections libérantes est un organisme de production de concerts de musique d art. N étant attaché à aucun groupe d interprètes ni soumis à aucune programmation

Plus en détail

SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION

SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION DOSSIER DE PRESSE SHANGHAI MODERN 1900-1949 L EXPOSITION Au début du 20e siècle, le monde entier se mit au pas de la société moderne. La Chine, immense pays à la population très dense et à l histoire millénaire,

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES

MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES MARIE-JO LAFONTAINE DANS LE CABINET DU BATONNIER DE BRUXELLES Née à Anvers, diplômée de La Cambre-Ecole nationale supérieure des arts visuels de Bruxelles, Marie-Jo Lafontaine est une artiste européenne

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur

Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur EXPOSITION Eugène Carrière Peintre, lithographe et penseur Du 29 Mars au 13 Décembre 2015 Musée Eugène-Carrière, 3 rue Ernest Pêcheux 93460 GOURNAY sur Marne La nouvelle présentation de la collection permanente

Plus en détail

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015

Vanessa Winship. Voyage mélancolique. 14 janvier au 8 mars 2015. 5 novembre 2014 5 janvier 2015 Vanessa Winship Voyage mélancolique 14 janvier au 8 mars 2015 5 novembre 2014 5 janvier 2015 «Pour moi la photographie est un processus d apprentissage, un voyage vers la compréhension» Vanessa Winship

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

AUTOUR DE L'EXPOSITION

AUTOUR DE L'EXPOSITION AUTOUR DE L'EXPOSITION DOSSIER DE PRESSE #Halsman Visites & Activités Jeune public 1, PLACE DE LA CONCORDE PARIS 8 E M CONCORDE WWW.JEUDEPAUME.ORG VISITES & ACTIVITÉS JEUNE PUBLIC Comment un oiseau peut-il

Plus en détail

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur

Vincere, Italie 2009 1h59 - Couleur Rétrospective Le Secret Vincere, de Marco Bellochio Italie 2009 1h59 - Couleur Fiche pédagogique réalisée par Sébastien Farouelle Scénario : Marco Bellocchio, Daniela Ceselli Image : Daniele Ciprì Montage

Plus en détail

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU

DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU DIRECTION DE LA COMMUNICATION ET DES PARTENARIATS DOSSIER DE PRESSE E-GUIDEZ VOUS! LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU LA NOUVELLE APPLICATION DU CENTRE POMPIDOU 1 er avril 2015 SOMMAIRE direction

Plus en détail

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1

Gabor Szilasi. Gabor Szilasi Clip 1 Gabor Szilasi Gabor Szilasi Clip 1 Comment je suis devenu photographe C est, c est pas ce que je voulais devenir, photographe, mais j ai commencé à étudier en médecine et je voulais me sauver en 49 de

Plus en détail

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE

Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE 2014 Tél : 06 20 27 93 89 Mail : contact@boiteauxclics.com www.boiteauxclics.com Facebook BOITE AUX CLICS STEPHANIE SOUM PHOTOGRAPHE Photographe passionnée depuis plus de 15 ans, je suis ravie de vous

Plus en détail

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux

L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux L alternative innovante de formation artistique à Bordeaux Global Créative School L ATELIER DES BEAUX ARTS SUP Au cœur de la métropole de Bordeaux L Atelier des Beaux Arts Sup, est un pôle pluridisciplinaire

Plus en détail

Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV

Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV Sortie du livre CULTURE RUSSE EN EXIL, EUROPE 1917-1947 par Andrei KORLIAKOV Andrei KORLIAKOV ATTACHÉE DE PRESSE : 16, rue Frémicourt Kateryna Lobodenko-Senani 75015 Paris Tél. : 01 83 06 58 96 Tél. :

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ

ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ ÉCOLE DES BEAUX-ARTS SAINT-BRIEUC ÉMILE-DAUBÉ Une école ouverte sur son temps L école a déménagé dans des locaux rénovés et spécifiquement dévolus à ses missions. Avec de nombreux ateliers spacieux et

Plus en détail

Pourquoi une formation en Arts Plastiques?

Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Pourquoi une formation en Arts Plastiques? Votre enfant termine sa classe de Troisième, et sera en seconde générale l an prochain. Un certain nombre de disciplines, jusqu à présent obligatoires, deviennent

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon

Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon Discours de M. Gérard COLLOMB Sénateur-Maire de Lyon A l occasion du 20 e anniversaire de la disparition de Jean Couty et de la présentation du livre «Jean Couty», de Lydia Harambourg, aux éditions Cercle

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveaux B2/C1 : en bref trouble Thème : quand le cœur tressaille et que naît le Après une entrée dans le film par le titre et la scène

Plus en détail

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME

Edito. Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine PROGRAMME PROGRAMME Edito Mercredi 16 septembre Cher(e)s ami(e)s, Pour leur 32e édition, les Journées européennes du patrimoine (JEP) nous invitent à redécouvrir les trésors du passé, à nous replonger dans les œuvres

Plus en détail

Dans la forêt du miroir Alberto Manguel. Les critiques des blogueurs

Dans la forêt du miroir Alberto Manguel. Les critiques des blogueurs Dans la forêt du miroir Alberto Manguel Les critiques des blogueurs Un ouvrage pour le moins intéressant. Alberto Manguel nous avait déjà habitués à écrire sur l'acte de lecture, avec Une Histoire de la

Plus en détail

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD

ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD ÉCOLE DES ARTS VISUELS ET MÉDIATIQUES UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL DOCUMENT SYNTHÈSE PAR ANONYME PRÉSENTÉ Á MONIQUES RICHARD DANS LE CADRE DU COURS AVM4000 GROUPE : 40 CRÉATION ET ENSEIGNEMENT DES ARTS

Plus en détail

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014

La micro be. Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 h c a La micro be DROITE Image Sébastien PLASSARD, Baigneuse 2014 PAR L I G N E 26 JUIN - 31 JUILLET 2015 La micro beach Achetez de l art les pieds dans le sable! Pour fêter sa première année d existence

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

Littérature : le fantastique

Littérature : le fantastique Littérature : le fantastique Objectif général : - Découvrir et identifier le genre littéraire fantastique par l étude d une œuvre longue (Jumanji de Chris Van Allsburg) et par sa mise en réseau avec d

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

des COURS école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com

des COURS école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com PROGRAMME des COURS 2015/2016 Mathys Fresy école d'art Claude Monet 1 rue Aristide Briand Aulnay-sous-Bois - 01 48 79 65 26 eacm@aulnay-sous-bois.com facebook.com/ecoledartclaudemonet www.aulnay-sous-bois.fr

Plus en détail

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION

14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION 14 e Salon du Livre de Toulouse PROGRAMMATION Jour 1 "La troisième Francophonie dans la mondialisation: antidote à la confrontation des cultures" par Philippe Claudel, Philip Roth Mercredi 5 mai 10 à 12h

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur

Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur Autour du cinéma pour former des spectateurs de plus en plus connaisseur «À l heure où tout est prétexte à capturer les images et à les diffuser, il est important d offrir aux jeunes une éducation au regard.

Plus en détail

Voyage en Emilie Romagne, terre de cinéma avec Fabien Morizot, qui sera votre unique guide!

Voyage en Emilie Romagne, terre de cinéma avec Fabien Morizot, qui sera votre unique guide! Voyage en Emilie Romagne, terre de cinéma avec Fabien Morizot, qui sera votre unique guide! 1er jour ORLEANS LYON Dimanche 3/4/2016 sur les traces des frères Lumière Départ en car G.T. à destination de

Plus en détail

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE

K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12. UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS 53/12 UN FILM DE CAThERINE MARTIN UNE JEUNE FILLE K FILMS AMÉRIQUE PRÉSENTE UNE COPRODUCTION COOP VIDÉO DE MONTRÉAL ET FILMS

Plus en détail

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min

DOSSIER ARTISTIQUE. Création Akiko l amoureuse ANDO DANSE COMPAGNIE Danse. dès 5 ans // durée : 45 min DOSSIER ARTISTIQUE Consultez le dossier «préparer sa venue au spectacle» sur notre site web : Ce dossier a été créé pour les adultes qui accompagnent les enfants au théâtre. Il propose quelques pistes

Plus en détail

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama TERRILS Prix public 35! Livre de 104 pages format vertical 25 x 30 Couverture cartonnée, cahier central texte sur papier Old Mill 42 photographies de Naoya Hatakeyama Texte Naoya Hatakeyama Parution prévue

Plus en détail

QUAIS-BLUES un film de Richard Lavoie

QUAIS-BLUES un film de Richard Lavoie DOSSIER DE PRESSE LISTE TECHNIQUE Réalisation, direction photo et montage Richard Lavoie Produit par Geneviève Lavoie et Richard Angers Musique Claude Fradette Assistante à la réalisation Valérie Lavoie

Plus en détail

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958)

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Musée Cernuschi : Qu est-ce qui a décidé de votre vocation d artiste? Zhou Gang : Mon père était un peintre connu dans les années 1930. Il avait fait des études au Japon et pratiquait

Plus en détail

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle»

Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Plan-relief de Marseille, dit Plan Lavastre, 1848 1850, musée d'histoire de Marseille photo W. Govaert Séquence 10 : «Un port, des industries et des hommes : Marseille au XIX ème siècle» Les lendemains

Plus en détail

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine

Le loup et la lune. Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine. Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Cette exposition est prêtée par la Médiathèque départementale d Ille-et-Vilaine

Plus en détail

Les écrans Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante

Les écrans Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante les Ecrans de Paris Les écrans de Paris Emblématiques d une cinématographie indépendante et militante, les salles du réseau des Ecrans de Paris sont les témoins de la diversité culturelle qu offre le cinéma.

Plus en détail

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors

Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Bruno Pompili Les sculptures égarées de Jean-Pierre Duprey : épaves terrestres et trésors Nous avions cru que c était vrai, et que les sculptures de Jean-Pierre Duprey étaient définitivement perdues. Un

Plus en détail

Production de spectacles vivants

Production de spectacles vivants Production de spectacles vivants ACTIVITÉS ET PRODUCTIONS ARTISTIQUES LES SPECTACLES Ils sont basés sur le même concept : associer les images aux sons, le tout en direct laissant une grande part à l improvisation

Plus en détail

PILOTES DE SEINE DOSSIER DE PRESSE. Aquarelles de Jean-Loup Eve -Texte de Christophe Hurel Editions Aquarelles

PILOTES DE SEINE DOSSIER DE PRESSE. Aquarelles de Jean-Loup Eve -Texte de Christophe Hurel Editions Aquarelles DOSSIER DE PRESSE PILOTES DE SEINE Contact Presse Narjisse El gourari 06.78.20.15.90 Narjisse.elgourari@gmail.com -Texte de Christophe Hurel Editions Aquarelles COMMUNIQUE DE PRESSE PILOTES DE SEINE :

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

VEINE NOIRE Anne-Marie Durou

VEINE NOIRE Anne-Marie Durou VEINE NOIRE Anne-Marie Durou Vernissage public vendredi 14 janvier de 19h à 21h Exposition du 14 janvier au 12 février 2011 Sur rendez-vous du 15 au 24 février 2011 "Le monde est divisé non en différents

Plus en détail

LE JEU Disponible pour tablettes et smartphones (ios, Android), PC, Mac et Internet

LE JEU Disponible pour tablettes et smartphones (ios, Android), PC, Mac et Internet LE JEU Disponible pour tablettes et smartphones (ios, Android), PC, Mac et Internet COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sortie le 11 Décembre 2014 multilingue - tous territoires cortomaltesesecrets.com En partenariat

Plus en détail

YEAR BOOK 2015 KIT ANNONCEUR

YEAR BOOK 2015 KIT ANNONCEUR YEAR BOOK 2015 KIT ANNONCEUR DEPUIS 1985 LE CONFORT MODERNE Désir, plaisir et indépendance Fonderie, Confort 2000 (magasin d électroménager) puis lieu culturel, le Confort Moderne est une enclave industrielle

Plus en détail

HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL. Un documentaire de Henri de Gerlache & Philippe Reynaert. (26min) Rino Niviello

HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL. Un documentaire de Henri de Gerlache & Philippe Reynaert. (26min) Rino Niviello HOLLYWOOD AU PIED DU TERRIL Un documentaire de & Philippe Reynaert Rino Niviello (26min) Synopsis Il y a 60 ans, une équipe de tournage venue d Hollywood débarque dans le Borinage pour filmer «la vie passionnée

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Centre d apprentissage Ressources pédagogiques www.collectionscanada.gc.ca/education/ Primaire Intermédiaire Secondaire Primaire (de 4 à 11 ans) PIKA : base de données sur la littérature canadienne pour

Plus en détail

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo

Claudia Vialaret. Caravagesques. 26 avril - 8 juin 2013. G alerie Imagineo Claudia Vialaret Caravagesques G alerie Imagineo 50 rue de Montreuil 75011 Paris +33 (0)1 53 27 98 39 Entrée libre du mardi au samedi de 11h à 19h Vernissage le jeudi 25 avril 2013 à partir de 18h 26 avril

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013

QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année 2012/2013 ENFANCES CINEMA AU QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION Mon 1 er Cinéma Paris - année / Cette évaluation a été rédigée d après l analyse des 158 réponses reçues sur les 591 questionnaires envoyés aux enseignants

Plus en détail

S e r g e B e n o i t

S e r g e B e n o i t S e r g e B e n o i t peintures - sculptures 1 Octobre 1980 J ai fait la connaissance de Serge Benoit, il y a six ans, lorsqu il s est installé à la «Cité Fleurie». Quand j ai eu l occasion de voir son

Plus en détail

SYNOPSIS CRÉDITS ACTEURS

SYNOPSIS CRÉDITS ACTEURS SYNOPSIS Un garçon de 17 ans. Tout ce qu il veut, c est ressentir quelque chose. N importe quoi. Un jour, il pousse son désir à l extrême. CRÉDITS Réalisateur & scénariste: Producteur & co-scénariste:

Plus en détail

Les. Spectacle Gratuit AOÛT 23H

Les. Spectacle Gratuit AOÛT 23H Nuits Titanic Les Spectacle 3 4 AOÛT 23H Quai Alexandre III - Cherbourg-Octeville 100 ans après 2012, l année Titanic Une année de commémorations 1912-2012 : l agglomération commémore les 100 ans de l

Plus en détail

KOHLHAAS : LE TRAVAIL DE TRADUCTION

KOHLHAAS : LE TRAVAIL DE TRADUCTION KOHLHAAS : LE TRAVAIL DE TRADUCTION Le film Kohlhaas oder die Verhältnismäßigkeit der Mittel (Kohlhaas ou comment la fin justifie les moyens) est proposé parmi les cinq films en compétition du festival

Plus en détail

soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages

soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages La Réunion, Terre d images et de tournages La Région soutient les tournages de films à La Réunion pour dynamiser l économie et promouvoir l île TERRE d images terre de tournages LA RÉUNION AU PATRIMOINE

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

LE PÉRUGIN ET RAPHAËL. 12 sept. 2014-19 janv. 2015. Musée Jacquemart-André. Institut de France

LE PÉRUGIN ET RAPHAËL. 12 sept. 2014-19 janv. 2015. Musée Jacquemart-André. Institut de France LE PÉRUGIN ET RAPHAËL Musée Jacquemart-André Institut de France 12 sept. 2014-19 janv. 2015 La première rétrospective en France de ce grand maître de la Renaissance italienne LE PÉRUGIN ET RAPHAËL Musée

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

ARCHITECTURE. Inscrire l habitat au cœur d une réalité existentielle, à mi-chemin entre le fonctionnel et le symbolique

ARCHITECTURE. Inscrire l habitat au cœur d une réalité existentielle, à mi-chemin entre le fonctionnel et le symbolique DOSSIER PRESSE 2013 DOSSIER DE PRESSE UNE DE ARCHITECTURE L EXISTENCE Dirigeé par Christophe Veille, Ze Design Agency est un cabinet d architecture qui conc oit, propose et reálise les projets des professionnels

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur!

Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur! Une nouvelle façon de vivre l espace intérieur! Un confort qui s écrit en volume... De conception originale et atypique, les appartements, du studio au 5 pièces duplex, présentent des surfaces et volumes

Plus en détail

GRANDE GUERRE et BANDE DESSINÉE

GRANDE GUERRE et BANDE DESSINÉE GRANDE GUERRE et BANDE DESSINÉE Une programmation, des expositions 2014-2018 La bulle expositions 1 Qui sommes nous? Le projet La bulle expositions On a Marché sur la Bulle est un Centre de Ressources

Plus en détail

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales

Le Tableau, JF Laguionie Des références picturales Le Tableau, JF Des références picturales Analyse, citations et commentaires issus du dossier du Centre culturel Les Grignoux, complétés par quelques autres propositions d œuvres. «Le tableau renvoie de

Plus en détail

transmission(s) ARTS D ÉCHOS, ATELIERS D ÉCRITURE avec Isabelle Buisson le programme culturel de la Mairie du 11 e 2011-2012

transmission(s) ARTS D ÉCHOS, ATELIERS D ÉCRITURE avec Isabelle Buisson le programme culturel de la Mairie du 11 e 2011-2012 transmission(s) le programme culturel de la Mairie du 11 e 2011-2012 ARTS D ÉCHOS, ATELIERS D ÉCRITURE avec Isabelle Buisson Edito La littérature a imprimé sa marque au 11 e arrondissement : nos rues offrent

Plus en détail

www.mareemoderne.com Comment participer?

www.mareemoderne.com Comment participer? www.mareemoderne.com Comment participer? Date limite d inscription : Vous avez jusqu au : 25 juillet 2014 pour nous envoyer votre film accompagné de la fiche d inscription au concours. Comment participer?

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

L Affiche de la Fête d été 2013

L Affiche de la Fête d été 2013 L Affiche de la Fête d été 2013 par Max Blumberg >>> Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr Ville de Baillargues

Plus en détail

Emily King. M/M (Paris) de M à M. Préface par Hans Ulrich Obrist Conception graphique par GTF

Emily King. M/M (Paris) de M à M. Préface par Hans Ulrich Obrist Conception graphique par GTF M/M (Paris) de M à M Une imposante monographie de 528 pages rassemblant pour la première fois vingt ans de projets de M/M (Paris), le duo d artistes/designers graphiques parmi les plus emblématiques du

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

VASANTHA YOGANANTHAN PIÉMANSON DOSSIER DE PRESSE L EXPOSITION EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30

VASANTHA YOGANANTHAN PIÉMANSON DOSSIER DE PRESSE L EXPOSITION EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30 DOSSIER DE PRESSE VISITE POUR LA PRESSE JEUDI 6 MARS À 17H30 EXPOSITION DU 6 MARS AU 26 AVRIL 2014 PIÉMANSON VASANTHA YOGANANTHAN VERNISSAGE / JEUDI 6 MARS À 18H30 L EXPOSITION PIÉMANSON 2009-2013 La saison

Plus en détail

Galerie Louis Gendre. Communiqué de presse - Marcin Sobolev. «Dernier métro»

Galerie Louis Gendre. Communiqué de presse - Marcin Sobolev. «Dernier métro» Communiqué de presse - Marcin Sobolev «Dernier métro» Galerie Louis Gendre 4 septembre - 23 octobre 2015 Vernissage le jeudi 3 septembre 2015-18h 7, rue Charles Fournier - 63400 Chamalières Du mercredi

Plus en détail