LES JEUX VIDÉO SONT-ILS BONS POUR LE CERVEAU?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES JEUX VIDÉO SONT-ILS BONS POUR LE CERVEAU?"

Transcription

1 18 COMPRENDRE SONT-ILS BONS POUR LE CERVEAU? Les jeux vidéo ont la réputation d être violents et débilitants. Pourtant, de récentes études montrent qu ils améliorent des capacités cognitives différentes selon le type de jeu. Les risques pour la santé restent très limités et peuvent facilement être évités. CELIA HODENT-VILLAMAN Docteur en psychologie (université Paris-V) et psychologue. DEPUIS LA SORTIE DE PONG EN 1972, les jeux vidéo n ont cessé de s améliorer et de se diversifier. Certains font partie de notre patrimoine culturel, comme Space Invaders, Pac-Man ou Tetris. Avec les jeux vidéo d aujourd hui, il est possible d incarner tour à tour un sportif, un psychanalyste, une mère de famille, un pilote de chasse, un chirurgien, un soldat Leurs décors peuvent nous immerger dans des lieux contemporains, historiques ou mythiques, dans une représentation métaphorique du cerveau ou dans des univers oniriques délirants. Ils nous proposent de perfectionner notre anglais, de mesurer l âge de notre cerveau, d apprendre à cuisiner, à danser ou à jouer de la guitare Ils représentent une pratique ludique d une grande richesse qui se développe de plus en plus auprès d une clientèle qui s élargit. Malgré son succès fulgurant et les nombreuses possibilités qu il peut offrir, le jeu vidéo n a pas toujours bonne image. En effet, certains jeux sont souvent décriés pour la violence qui les caractérise, lorsque le but est de tirer sur tout ce qui bouge sans complexe et que le carnage qui en résulte est de surcroît très réaliste. Ils sont souvent également jugés «abrutissants» et ont la réputation d enfermer certains de leurs utilisateurs dans une pratique toxicomaniaque conditionnée (appuyer sur tel bouton en réponse à telle stimulation). L adolescent car c est de lui dont il s agit le plus souvent risquerait de finir au pire psychotique, au mieux violent, «déconnecté» de la société et de ses valeurs, victime en prime de crises d épilepsie. Cependant, les jeux vidéo et l informatique en général font maintenant partie de notre vie quotidienne et il devient difficile pour les parents qui le souhaitent d en détourner leurs enfants (en 2002, selon un sondage Sofres, plus de 80% des enfants âgés entre 8 et 14 ans déclaraient pratiquer les jeux multimédias). Contrairement à l opinion des personnes méfiantes face aux jeux vidéo, les résultats des recherches conduites ces dernières années sur ce sujet ont plutôt tendance à montrer que les risques sont faibles et circonscrits, bien que présents et par conséquent non négligeables. Mais plus étonnant encore, il semble que les jeux vidéo seraient bénéfiques, en ce sens qu ils amélioreraient certaines capacités cognitives de leurs utilisateurs réguliers. STIMULANTS POUR LE CERVEAU Depuis les récentes découvertes sur la plasticité cérébrale, on sait que l environnement peut modifier les connexions synaptiques du cerveau. Une exposition répétée de l organisme à

2 COMPRENDRE 19 Nous avons vu précédemment que les joueurs de Tetris sont désavantagés face aux joueurs de jeux d action dans des tâches générales d attention visuelle. Ils peuvent néanmoins se consoler puisque la pratique de Tetris améliore néanmoins le temps de rotation mentale ainsi que le temps de visualisation spatiale (3). En effet, si l on veut faire de bons scores à Tetris, il faut très vite savoir où et comment placer le nouvel élément qui apparaît à l écran. Pour cela, il faut rapidement visualiser la configuration générale en présence, puis faire tourner menta- f un environnement visuel donné (un jeu vidéo par exemple) peut donc affecter à plus ou moins long terme les processus cognitifs qui traitent spécifiquement cet environnement. Dans une étude publiée en 2003 dans le journal Nature, C. Shawn Green et Daphne Bavelier, du département neurosciences de l université de Rochester, n observent pourtant pas d effets aussi spécifiques (1). Ils trouvent au contraire que la pratique de jeux vidéo d action modifie tout un ensemble de capacités visuelles attentionnelles. Les auteurs ont comparé les performances de «joueurs» réguliers face à des «nonjoueurs» dans différentes tâches. Les résultats font apparaître que l attention visuelle des joueurs fatigue moins vite que celle des non-joueurs lorsqu ils doivent rechercher une cible, malgré l augmenta- tion constante de la difficulté de la tâche. Les joueurs arrivent également à appréhender un plus grand nombre d objets d un seul coup d œil. Par ailleurs, la distribution spatiale de leurs ressources attentionnelles visuelles est plus efficace, en vision centrale comme périphérique: ils repèrent mieux une cible quelle que soit sa distance par rapport au point qu ils fixaient initialement. Enfin, ils parviennent plus rapidement à recentrer leur attention à la recherche d une nouvelle cible, après qu une première ait été détectée. Tout porte à croire que la pratique régulière de jeux vidéo d action améliore globalement l attention visuelle sélective. Cependant, on pourrait penser tout simplement que les personnes ayant naturellement de bonnes capacités attentionnelles visuelles sont justement les plus Marc Guerra enclines à s adonner aux jeux vidéo. Afin de vérifier cette possibilité, les auteurs ont également testé l effet d un entraînement chez des non-joueurs, soit à un jeu d action qui consiste à incarner un soldat (Medal of Honor), soit au jeu classique Tetris. Ce dernier requiert essentiellement une bonne coordination visuo-motrice, tandis que le premier nécessite également de focaliser son attention sur de nombreux éléments à la fois (il faut détecter et suivre des yeux les ennemis, viser, tirer, se déplacer, etc.). Après seulement dix heures de jeu, les sujets entraînés avec Medal of Honor (les hommes comme les femmes) ont amélioré leurs performances visuelles globales de façon plus importante que les sujets entraînés sur Tetris. Ainsi, jouer régulièrement à des jeux vidéo d action semble être bénéfique au traitement attentionnel visuel, en particulier à la flexibilité et à l efficacité avec laquelle les joueurs étendent leur attention sur le temps et l espace. Très récemment, S.C. Green et D. Bavelier (2) ont confirmé et élargi leurs précédents résultats. Les auteurs ont établi que les joueurs de jeux d action évaluent plus précisément un plus grand nombre d objets que les non-joueurs, que ce soit en vision périphérique ou en vision centrale. Il apparaît aussi que les joueurs ont de meilleures performances quand il s agit de suivre simultanément plusieurs objets dans le temps et l espace. En plus de ces effets sur les composantes spatiales et temporelles de l attention visuelle, la pratique de jeux vidéo semble aussi améliorer certaines caractéristiques de la mémoire de travail spatiale. QUID DE LA DIFFÉRENCE HOMME/FEMME?

3 Qui joue aux jeux vidéo? 3,8 millions de Français jouent chaque jour en moyenne à un jeu vidéo. La plupart sont des jeunes hommes (13-24 ans) mais plus d un tiers sont des femmes. Par ailleurs, joueurs ont entre 35 et 49 ans (source: Médiamétrie, août 2006), soit près de 24% des utilisateurs. La pratique des jeux vidéo n est donc pas l apanage exclusif des adolescents. Les quadragénaires d aujourd hui furent les adolescents témoins de la naissance du premier jeu vidéo à grand succès (Pong, en 1972). Quant aux trentenaires, ils Millions d euros Europe Japon États-Unis ont toujours connu leur existence. On peut alors penser que cette population continuera à jouer et que les utilisateurs seront inéluctablement toujours plus âgés. De façon plus globale, un quart des Français âgés de 15 ans et plus joue, sur console et/ou sur PC (source : Sofres, octobre 2004). Ces joueurs réguliers ne sont pas pour autant des «accros». En effet, ils jouent en moyenne 2 h 45 par semaine. Les femmes sont les plus modérées avec en moyenne une heure de moins par semaine que les hommes Quant aux enfants âgés de 8 à 14 ans, plus de 80% d entre eux pratiquent les jeux multimédias (sur PC, console de poche, télévision, etc.), quels que soient leur âge et leur sexe, bien que les garçons soient encore légèrement plus nombreux (ils sont 85% à déclarer jouer contre 78% des filles source: Sofres 2002). La nouvelle génération, les deux sexes confondus, est donc conquise très tôt aux jeux vidéo, sans compter qu il existe depuis quelques années des consoles de jeu adaptées aux enfants dès 3 ans et tout récemment des consoles de jeu pour bébés, dès 1 an C.H.-V. Chiffre d affaires mondial du jeu vidéo L industrie du jeu vidéo en l an 2000 pesait dans le monde 6 milliards de dollars. Elle est passée à 18 milliards de dollars en 2003, dont 891 millions d euros pour la France. En 2004 en France, le chiffre d affaires généré par les jeux vidéo a dépassé celui de l industrie du cinéma. Dans le top 20 des produits culturels les mieux vendus en 2004, on trouve 4 jeux vidéo, dont GTA San Andreas (qui a généré 38 millions d euros) en deuxième place derrière les DVD de la trilogie Star Wars (41,83 millions d euros). E.A. Production/Medal of Honor f lement l élément nouveau afin de déterminer l endroit le plus stratégique où le positionner. Les chefs d entreprise qui ont vu le rendement de leur activité professionnelle baisser lors de la sortie du jeu peuvent se féliciter d avoir des employés, certes un peu joueurs avec leur outil de travail, mais désormais plus performants en cognition spatiale! Jouer à Tetris optimiserait aussi les réflexes et la sensation de bien-être chez les personnes âgées entre 69 et 90 ans (4). Il n y a pas d âge pour tirer parti du jeu vidéo. Mais qu en est-il de la différence entre hommes et femmes? En effet, la croyance populaire veut que les femmes aient de moins bonnes compétences spatiales que les hommes (il paraît qu elles ne sauraient pas lire une carte routière ). Comment alors réagissent-elles à la pratique des jeux vidéo requérant précisément ces compétences? Une étude récente de Claudia Quaiser-Pohl, professeure de psychologie à l université de Trèves, établit auprès d une population âgée entre 10 et 20 ans que les garçons, qui jouent plus volontiers à des jeux d action que les filles, ont de meilleures performances à des tâches de rotation mentale (5). Cependant, il est difficile de savoir si le «handicap spatial» observé chez les filles est la cause ou la conséquence d une pratique moins régulière que les garçons aux jeux d action. Les enfants de 8 à 14 ans, garçons ou filles, préfèrent aujourd hui majoritairement jouer à des jeux d action. Il faudrait donc tester les compétences spatiales de cette population plus homogène dans leurs goûts et leurs pratiques vidéo-ludiques. Par ailleurs, comparer les performances en cognition spatiale d hommes et de femmes non joueurs après un entraînement à des jeux d action pourrait également apporter des éléments de réponse. L ensemble des études montre donc que les jeux vidéo sont loin d être débilitants. L utilisation régulière de l ordinateur en général a un impact positif sur le développement cognitif de l enfant et de l adolescent. Elle améliorerait, entre autres, la motricité fine, la reconnaissance de l alphabet et des nombres, l estime de soi, la compréhension de concepts généraux relatifs à la taille, la direction, la position, le temps, la quantité et la classification. Les enfants utilisant régulièrement un ordinateur (ce qu ils font le plus souvent pour jouer à des jeux vidéo) seraient ainsi mieux préparés à l entrée à l école. Cependant, beaucoup de parents rechignent

4 COMPRENDRE 21 à laisser jouer leurs enfants, car ils craignent les risques d épilepsie, de dépendance, de repli sur soi et, enfin, d incitation à la violence. LE RISQUE RÉDUIT D ÉPILEPSIE Il y a effectivement eu des cas de crises d épilepsie répertoriés après une utilisation intensive de jeux vidéo. Le risque est donc présent, tout comme il l est en regardant simplement la télévision, mais il est relativement rare et se manifeste essentiellement chez certaines personnes prédisposées à l épilepsie, dites «photosensibles». Ce risque peut être fortement réduit en évitant de jouer trop longuement ou lorsque l on est fatigué, en utilisant de préférence un écran fonctionnant à une fréquence de 100 Hz (plutôt que 50 Hz), et en se positionnant à un mètre au moins de l écran plutôt qu à 50 cm. L utilisation de consoles de poche semble également préférable (6). En ce qui concerne les phénomènes de dépendance et de repli sur soi, Benoît Virole, docteur en psychologie et en sciences du langage, explique: «La puissance attractive des jeux vidéo résulte de l effet de proximité entre la réalité virtuelle et les processus internes de la réalité psychique. Ils proposent ainsi une sorte d espace transitionnel entre la réalité et la réalité psychique dans lequel le sujet va forcément s impliquer (7).» Cette implication ne conduit pas inéluctablement à une dérive toxicomaniaque, fort heureusement, et peut même avoir des vertus thérapeutiques (lorsque le jeu est utilisé comme média communicationnel). Dans les faits, seule une faible minorité va s adonner de façon com- f Les différents genres de jeux Jeux d action Ce sont des jeux où il faut contrôler un personnage à la première personne (la caméra se substitue aux yeux du personnage, donc le joueur voit ce que le personnage voit) ou à la troisième personne (on voit à l écran le personnage que l on contrôle). Le but du jeu est souvent d accomplir une mission dangereuse impliquant dans la plupart des cas d éliminer tout un tas d ennemis et de franchir des obstacles en faisant preuve d adresse. Il s agit d incarner, par exemple, un soldat pendant la Seconde Guerre mondiale (Medal of Honor, Call of Duty, etc.), un agent double chargé d éliminer des terroristes (Tom Clancy s Splinter Cell Double Agent), ou encore la fameuse exploratrice archéologue à la poitrine généreuse et la gâchette facile Lara Croft (Tomb Raider). Certains peuvent être très violents, notamment les jeux dits «FPS» (de l anglais first-person shooters), c est-à-dire des jeux de tir subjectifs dans lesquels le but est de tirer sur tout ce qui bouge, comme par exemple Doom ou Quake. Jeux de sport Cette catégorie regroupe tous les types de sports, individuels (golf, tennis ), d équipe (football, basket-ball ), extrêmes (snowboard, skate-board ), ainsi que les sports mécaniques (courses automobiles, de motos, etc.). Ils font appel à l adresse du joueur qui doit aussi parfois gérer son équipement et améliorer les caractéristiques de son personnage. On peut citer par exemple, parmi les plus connus, Pro Evolution Soccer, Gran Turismo, Need for Speed, Tony Hawk Pro Skater, etc. Jeux de rôle Ils se déroulent la plupart du temps dans un monde dit «médiéval-fantastique» souvent inspiré de la littérature du même genre, comme Le Seigneur des anneaux de John R.R. Tolkien. Le but du jeu est de faire évoluer son personnage améliorer ses compétences, lui apprendre la magie, diverses techniques de combat, etc. afin de mener à bien une ou plusieurs quêtes (impliquant souvent de sauver une princesse, ou le monde ). Parmi les plus grands succès: The Legend of Zelda, Dragon Quest, Baldur s Gate, etc. Jeux de stratégie La stratégie en question est militaire. Le joueur crée, gère et contrôle ses armées (effectif, équipement, déploiement, etc.). Le but est de conquérir le territoire de l adversaire en anéantissant son armée et en s appropriant ses ressources. Dans certains cas, une partie peut durer des jours. Quelques exemples: Civilization, Age of Empires, Warcraft. Jeux de plate-forme Il s agit de jeux d adresse dans lesquels on contrôle un personnage, souvent loufoque et humoristique, à travers différents niveaux afin, là encore le plus souvent, de sauver une princesse (ou le monde). Plus on avance dans le jeu, plus les difficultés pour franchir une épreuve s intensifient. Le personnage doit sauter par-dessus les obstacles, tirer sur les ennemis et souvent ramasser des bonus lui permettant d avoir des vies supplémentaires. Les plus connus: Donkey Kong, Mario, Sonic, Crash Bandicoot, Rayman, etc. C.H.-V. Les joueurs préfèrent les jeux d action Action 46 % (action, aventure, shooter, infiltration, personnages, combat d aviation, etc ) Courses/Pilotage Sports 40 % 39 % (course/compétition, course/combat, etc ) (sports d équipe, sports individuels, sports extrêmes, etc ) Jeux de rôles/stratégie 36 % (jeux de rôles, stratégie en temps réel, etc ) Autres 33 % (jeux de société, famille, plateforme, arcade, simulation, combat, duel, lutte) Les hommes préfèrent les jeux d action, de sport et de course, sur console (plus de 70 % des joueurs de console sont des hommes). Les femmes de leur côté préfèrent en moyenne les jeux de rôle, de stratégie, de course, de société, de famille, de plate-forme, d arcade et de simulation. En ce qui concerne les enfants, 40 % d entre eux jouent avec une console de poche. Les garçons comme les filles entre 8 et 14 ans préfèrent massivement jouer à des jeux d action ou d aventure (jeux plébiscités par 75 % de cette population). Source : Sofres, 2002.

5 22 COMPRENDRE f pulsive aux jeux vidéo. Selon un sondage Sofres effectué en 2004, les joueurs âgés de 15 ans et plus jouent en moyenne moins de 25 minutes par jour. Et à ceux qui pensent que la pratique du jeu vidéo rend solitaire, Patricia Greenfield, professeur de psychologie à l université de Los Angeles, et Jean Retschitzki, professeur de psychologie à l université de Fribourg, répondent que «la pratique de ces jeux semble au contraire comporter une dimension sociale non négligeable (8)». En effet, ils constituent une sorte de culture commune: les enfants et les adolescents échangent des astuces pour améliorer leurs performances, jouent en réseaux, élaborent ensemble des stratégies, organisent des compétitions, etc. Il ne tient qu aux parents d essayer d intégrer le cercle d initiés. UNE VIOLENCE DÉLIMITÉE La dernière crainte concerne l incitation à la violence. Tout comme le cinéma, les jeux vidéo se déclinent en différents genres. Mais certains jeux proposés (en particulier les jeux d action pour le développement desquels les plus gros budgets sont souvent alloués) peuvent s avérer très violents. Outre la violence, c est surtout l immoralité de certains jeux qui dérange. Par exemple, dans GTA San Andreas, dont les ventes en France en 2004 représentent 38 millions d euros (deuxième meilleure vente de produits culturels de l année derrière la trilogie Star Wars en DVD), le joueur est valorisé s il arrive à commettre toutes sortes de crimes et délits sans se faire prendre par la police Selon un article très récent (9), une exposition prolongée à des jeux vidéo violents (comme Carmageddon ou Duke Nukem) favoriserait un comportement agressif induit par une désensibilisation à la violence présente dans la vie réelle. Cependant, de nombreux jeux vidéo à succès ne sont heureusement pas violents. Quant aux autres, la majorité ne valorise pas une violence gratuite, qui serait une finalité en soi, mais la montre plutôt comme le moyen d accomplir sa mission, de triompher du mal (on combat souvent des monstres à tendance psychopathique, kidnappeurs de princesses, et qui complotent pour détruire le monde). Mais cette violence-là n est pas nouvelle, car avant le cinéma, la télévision ou les bandes dessinées, elle était déjà présente dans les romans et même les contes de fées. Enfin, il semble que ce soit davantage l action que la violence qui de toute façon attire les enfants dans les jeux. La surenchère de la violence pourrait donc être interrompue, du moins peut-on le souhaiter. Quoi qu il en soit, les jeux vidéo présentent des avantages non négligeables. Ils peuvent être bénéfiques à tout âge et dans de nombreux domaines de la pensée. On a vu qu ils pouvaient améliorer la coordination visuo-motrice, l attention visuelle sélective, le traitement perceptif, ainsi que certaines composantes de la cognition spatiale, comme la rotation mentale. Plusieurs recherches ont également montré qu ils pouvaient améliorer les réflexes et conduire à l élaboration d une meilleure stratégie face à la résolution d un problème (stratégie analogique, plutôt qu une résolution par essais-erreurs). La plupart des jeux requièrent un sens de l observation et une attention accrus, un traitement en parallèle de plusieurs variables, une bonne mémoire, une planification de l action, un raisonnement inductif permettant de progresser dans le jeu, et ainsi de suite. Si l on ne néglige pas son confort visuel et sa fatigue, que l on ne passe pas un temps trop long devant son écran et que l on n abuse pas des jeux violents, pourquoi se priver? Chacun pourra alors saisir sans complexe sa manette et tester l apport principal de ce fruit de la technologie: le divertissement. NOTES (1) C.S. Green et D. Bavelier, «Action video game modifies visual selective attention», Nature, n 423, 29 mai (2) C.S. Green et D. Bavelier, «Enumeration versus multiple object stracking: The case of action video game players», Cognition, n 101, (3) L. Okagaki et P.A. Frensch, «Effects of video game playing on measures of spatial performance: Gender effects in late adolescence», Journal of Applied Developmental Psychology, vol. XV, n 1, janvier-mars (4) J. Goldstein et al., «Video games and the elderly», Social Behavior and Personality, vol. XXV, n 4, (5) C. Quaiser-Pohl, C. Geiser et W. Lehmann, «The relationship between computergame preference, gender, and mental-rotation ability.», Personality and Individual Differences, vol. XL, n 3, février (6) N. Badinand-Hubert, «Epilepsies and video games: Results of a multicentric study», Electroencephalography and Clinical Neurophysiology, vol. CVII, n 6, décembre (7) B. Virole, Du bon usage des jeux vidéo et autres aventures virtuelles, Hachette, (8) P.M. Greenfield et J. Retschitzki, L Enfant et les Médias. Les effets de la télévision, des jeux vidéo et des ordinateurs, Éditions universitaires de Fribourg, (9) N.L. Carnagey, C.A. Anderson et B.J. Bushman, «The effect of video game violence on physiological desensitization to real-life violence», Journal of Experimental Social Psychology, sous presse. Daphne Bavelier est professeure de neurosciences à l université de Rochester (New York) et directrice associée du Rochester Center for Brain Imaging. Elle étudie les effets cognitifs des jeux vidéo, et a notamment écrit, avec C. Shawn Green, «Action video game modifies visual selective attention», Nature, n 423, 29 mai D où vous vient votre intérêt pour la pratique des jeux vidéo et son effet sur la cognition? Je m intéresse à tout ce qui peut induire l apprentissage, c est-à-dire tout ce qui provoque un changement dans le comportement et dans l organisation cérébrale. C. Shawn Green, qui est un joueur de jeux vidéo, a un jour réalisé qu il avait des capacités visuelles inhabituelles alors qu il préparait une de nos expériences concernant les effets de la surdité sur la vision Vous écrivez dans votre article publié dans Nature que, habituellement, l apprentissage perceptif, lorsqu il est mis en évidence dans les recherches, tend à être spécifique à la tâche pour laquelle le sujet a été entraîné. Pourquoi? La plupart des chercheurs travaillant sur la plasticité cérébrale tentent d apporter une DR

6 COMPRENDRE 23 DAPHNE BAVELIER, professeure de neurosciences Jeux vidéo et attention visuelle réponse à cette question. Jusqu à la fin des années 1980, on croyait que le cerveau était figé. Cette croyance a sûrement été alimentée par l observation des conséquences importantes qu une attaque ou une lésion cérébrale peut avoir chez l adulte. Ces vingt dernières années, nous avons découvert que le cerveau adulte a les capacités de se modifier. Cependant, les changements semblent se limiter à ce à quoi les personnes se sont entraînées. Ceci est particulièrement vrai pour la vision. Il semble qu il y ait plus de plasticité dans le domaine moteur, comme cela a été illustré par les progrès de la thérapie CI (constraint-induced therapy), qui propose par exemple à une personne handicapée du bras droit d immobiliser le bras gauche pour la forcer à utiliser son bras affaibli) ou de la réhabilitation assistée par robot. Nous ne savons pas pourquoi certains systèmes cérébraux semblent présenter plus de plasticité que d autres, ni pourquoi la plasticité tend à être hautement spécifique. Des cas d apprentissage étendu sont typiquement observés lorsque l apprentissage est induit par des tâches plus complexes et des environnements plus riches. Par exemple, Eric Knudsen a montré que des chouettes élevées en cage n étaient pas capables d adapter leur comportement à la suite d une transformation visuo-motrice induite par des lunettes munies de prismes déviant leur image visuelle. Cependant, ces mêmes chouettes placées dans une grande volière avec des congénères et devant chasser pour survivre ont appris à s adapter à cette déformation Il semble que la pratique du jeu vidéo pourrait améliorer certaines fonctions visuelles de personnes atteintes de troubles du cortex visuel. En comparant les effets d un entraînement au jeu vidéo Tetris (qui requiert de bonnes capacités visuo-motrices) par rapport au jeu vidéo d action Medal of Honor (qui requiert des capacités visuelles variées), vous observez que ce second jeu améliore plus efficacement l attention visuelle sélective. Pensez-vous que la pratique de jeux plus «classiques» requérant une attention visuelle accrue (comme le jeu Où est Charlie? par exemple) pourrait conduire à d aussi bonnes performances? La pratique de jeux différents entraîne des effets différents, par rapport à l amplitude du changement induit ainsi que par rapport au système cérébral «affecté» par le changement. Il semble simplement que les jeux vidéo d action sont particulièrement efficaces dans le remodelage des capacités attentionnelles visuelles Nous cherchons actuellement à savoir si cet avantage peut être utilisé dans la réhabilitation de patients atteints d amblyopie. L amblyopie est un trouble de croissance du cortex visuel ayant pour conséquence un affaiblissement de la vue. Ce trouble cortical est provoqué par une information binoculaire anormale reçue par le cortex durant la période critique de développement du système visuel. Il affecte 2 à 4% des adultes occidentaux, et les déficiences visuelles des personnes atteintes sont typiquement considérées comme irréparables. Il semble que la pratique du jeu vidéo pourrait améliorer certaines fonctions visuelles des patients amblyopiques. Dans votre expérience, vous montrez une amélioration des capacités visuelles chez des sujets entraînés avec le jeu d action Medal of Honor qui est assez violent (on y incarne un soldat de la Seconde Guerre mondiale). Peut-on attendre les mêmes performances avec des jeux d action moins ou non violents? Quelles sont les caractéristiques importantes? Il est douteux que la violence en elle-même soit le facteur essentiel En fait, nous nous intéressons au développement de jeux d action non violents. La combinaison de la vitesse, de l attente de la survenue à tout endroit et à tout moment d objets inconnus, un programme très efficace de récompenses, des niveaux de difficulté bien ajustés aux compétences du joueur, etc. sont des éléments qui sont probablement importants dans le processus d apprentissage Pensez-vous que l amélioration des capacités attentionnelles visuelles provoquée par la pratique de jeux vidéo d action pourrait avoir des effets secondaires? Effectivement, ce pourrait être le cas; nous cherchons actuellement s ils existent On n a généralement rien sans rien, mais qui sait? Quels sont vos futurs projets de recherches sur le sujet? L exploration des effets des jeux vidéo chez les enfants est sur la liste des choses à faire. Egalement, nous cherchons à exploiter les effets de la pratique des jeux sur le système visuel afin de rééduquer les patients souffrant d amblyopie. Enfin, nous souhaitons comprendre le lien entre le jeu vidéo et le temps de réaction, et explorer l effet des jeux vidéo sur des fonctions cérébrales plus frontales, comme le basculement d une tâche à l autre, la pluralité de tâches, l inhibition, la mémoire de travail, etc. Prévoyez-vous également d explorer les effets d autres types de jeux vidéo? Oui, je suis particulièrement intéressée par la manière dont les jeux de stratégie peuvent modifier la prise de décision. Et vous, que pensez-vous des jeux vidéo en général? Comme pour tout dans la vie, ils sont à consommer avec modération! Et il y a d autres choses plus importantes dans la vie que son système visuel PROPOS RECUEILLIS PAR C.H.-V.

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT?

CONCLUSION. Echanges I QU EST II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L L ADOLESCENT? I QU EST EST-CE QUI NOUS ATTIRE VERS LES «ECRANS»? II - EXISTE-T-IL IL UN ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF JUSTE FAVORISANT LE DEVELOPPEMENT DE L ENFANT L ET DE L ADOLESCENT? III - QUELS SONT LES DANGERS POTENTIELS?

Plus en détail

MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game) ou MMO (Massively Multiplayer Online)

MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game) ou MMO (Massively Multiplayer Online) 1 Les genres de jeux vidéo sur support physique Extrait de l'étude du CNC "Le marché du jeu vidéo en 2012" La diversité des jeux vidéo disponibles et la segmentation du marché ont conduit les professionnels

Plus en détail

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 %

4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % 4720.5560.46 (septembre 2009) 30 % Prévenir le jeu excessif chez les adolescents C est toujours gagnant! Pourquoi ce dépliant? [ ] Le rôle des parents est déterminant dans la prévention du jeu excessif

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Rappel de la méthodologie mise en œuvre Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 2800 individus âgés de 6 à 65 ans. Plus précisément : 2000

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

Sélection des jeux vidéo de la médiathèque de l Institut français de Lettonie 2015. Description

Sélection des jeux vidéo de la médiathèque de l Institut français de Lettonie 2015. Description Jeu vidéo / genre Consol e Description Age conseill é Image Entrainement cérébral et physique du docteur Kawashima Ludoéducatif Réflexion Coaching «L'Entraînement Cérébral et Physique du Dr. Kawashima»

Plus en détail

JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER

JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER JEU VIDEO : UN NOUVEAU COMPAGNON par Colette KELLER-DIDIER ALS (séance du 11 mai 2003) 48 Jeu video : un nouveau compagnon (Colette KELLER-DIDIER)

Plus en détail

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT?

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? Les institutions spécialisées ne sont pas la seule solution envisageable. Même si celles-ci sont dans l ensemble de plus en plus à l écoute des enfants.

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

Mieux connaître les publics en situation de handicap

Mieux connaître les publics en situation de handicap Mieux connaître les publics en situation de handicap Plus de 40 % des Français déclarent souffrir d une déficience 80 Comment définit-on le handicap? au moins une fois au cours de leur vie et 10 % indiquent

Plus en détail

Les ateliers numériques

Les ateliers numériques Les ateliers numériques «Je fabrique mes héros du jeu vidéo» Pour tous à partir de 5 ans Samedi 31 mars 10h Venez avec votre (vos) enfant(s) réveiller votre créativité en fabriquant vos personnages de

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

LES BASES DU COACHING SPORTIF

LES BASES DU COACHING SPORTIF LES BASES DU COACHING SPORTIF Module N 1 Motivation, concentration, confiance, communication Module N 2 L apprentissage : «Apprendre à apprendre» LES BASES DU COACHING SPORTIF APPRENTISSAGE PLAISIR PERFORMANCE

Plus en détail

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français les études du CNC septembre 2013 les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français 2013 Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français septembre 2013 Cette étude a été réalisée par : 138

Plus en détail

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007

APF, IRME, ALARME, AFIGAP. Quel avenir pour les. homme-machine? interfaces. F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 Quel avenir pour les interfaces homme-machine? F. Clarac, F. Chavane, 17 novembre 2007 APF, IRME, ALARME, AFIGAP Réparer ou substituer! La politique de L IRME a été depuis plus de vingt ans de soutenir

Plus en détail

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE

LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE LE PHÉNOMÈNE DU POKER : ÉTAT DE LA SITUATION ET RÉFLEXION CRITIQUE Magali Dufour, Ph.D. Faculté de médecine et des sciences de la Santé Natacha Brunelle, Ph.D. Université du Québec à Trois-Rivières Sévrine

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE. Une enquête CECOP/CSA pour Le Cercle des épargnants Centre d études et de connaissances sur l opinion publique LES FRANCAIS ET LEUR RETRAITE Une enquête /CSA pour Le Cercle des épargnants Note d analyse Février 2009 S.A. au capital de 38.112,25 euros Siège

Plus en détail

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012

Next Level 2. avec L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS. 18 Octobre 2012 Next Level 2 L OBSERVATOIRE DE REFERENCE DES GAMERS COMPORTEMENTS DE JOUEURS ET D ACHETEURS avec 18 Octobre 2012 Un marché qui quadruple en 10 ans CA en M 45 000 40 000 35 000 30 000 25 000 20 000 Consoles

Plus en détail

1. Classes de filles / Classes de garçons

1. Classes de filles / Classes de garçons 1. Classes de filles / Classes de garçons e e - - - - - é Les inégalités dans la société. - La société française est régie par des lois justes, parce qu elle est une société démocratique. - Tous les français

Plus en détail

1) SÉPARATION MÈRE / ENFANT // CONSTRUCTION IDENTITAIRE. a) Le playing (l activité de jouer selon Winnicott) : le «comme si» du jeu

1) SÉPARATION MÈRE / ENFANT // CONSTRUCTION IDENTITAIRE. a) Le playing (l activité de jouer selon Winnicott) : le «comme si» du jeu A) L IMPORTANCE DU JEU CHEZ L ENFANT 1) SÉPARATION MÈRE / ENFANT // CONSTRUCTION IDENTITAIRE a) Le playing (l activité de jouer selon Winnicott) : le «comme si» du jeu b) Le jeu est nécessaire à l enfant

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

Efficacité de la réalité virtuelle pour faciliter la prévention de la rechute auprès de joueurs en traitement

Efficacité de la réalité virtuelle pour faciliter la prévention de la rechute auprès de joueurs en traitement Efficacité de la réalité virtuelle pour faciliter la prévention de la rechute auprès de joueurs en traitement Stéphane Bouchard*, Ph.D. Département de Psychoéducation et de Psychologie Université du Québec

Plus en détail

Utilisation et usage d Internet

Utilisation et usage d Internet 1 résultats Utilisation et usage d Internet Internet s est imposé Quelque soit leur âge ou leur sexe, près de neuf jeunes sur dix déclarent utiliser Internet. Cette imposante proportion indique indubitablement

Plus en détail

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet

Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Compte Rendu : Rencontre d informations autour des dangers d Internet Autour de l utilisation des téléphones portables Les jeunes ont, de manière générale, leur 1 er portable dès l entrée en 6 ème. 2 risques

Plus en détail

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves :

Le contexte. Quels enjeux? UN PEU D HISTOIRE. Une demande des élèves : Les infrastructures : L encadrement : Pour les élèves : SECTION SPORTIVE SCOLAIRE FOOTBALL Le contexte Septembre 2003 : La SSL en visite au FC Nantes UN PEU D HISTOIRE 2003 Création de la Section Sportive Locale. 11 élèves de 5ème (10 garçons et 1 fille) et

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Le logiciel EduAnatomist.

Le logiciel EduAnatomist. Le logiciel EduAnatomist. Les travaux de l équipe ACCES (Actualisation Continue des Connaissances des Enseignants en Sciences) de l INRP restent, hélas, largement méconnus des enseignants de SVT. Pourtant,

Plus en détail

Atelier memo-technik

Atelier memo-technik Plus d'information sur : http://atelier.memo-technik.fr Atelier memo-technik Outil multimédia de stimulation de la mémoire et de l'attention à destination des : orthophonistes, neuropsychologues, animateurs

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Edito. La gamification, un concept universel. Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature

Edito. La gamification, un concept universel. Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature Edito Le jeu est plus qu un loisir, il est dans notre nature C est le constat que nous avons fait lors de nos études de Game Design, et la tendance ne fait que se confirmer depuis : les jeux sont un puissant

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

La sécurité routière C est la responsabilité de tous

La sécurité routière C est la responsabilité de tous La sécurité routière C est la responsabilité de tous Excès de vitesse...2 Facultés affaiblies et fatigue...4 Ceintures de sécurité et sièges d auto...6 Distraction du conducteur...8 Excès de vitesse Connaissez

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Derniers résultats de la recherche Gregor Waller, MSc Berne, le 7 mars 2013 Forum national

Plus en détail

Exercice Green Cloud. Résumé

Exercice Green Cloud. Résumé Exercice Green Cloud Résumé Avril 2014 http://simtec.jibc.ca 1 P age Introduction L exercise Green Cloud est le deuxième d une série de cinq prévus sur une période de quatre ans qui auront pour but d étudier

Plus en détail

MANUEL INTÉGRÉ EA SPORTS GRAND CHELEM TENNIS 2

MANUEL INTÉGRÉ EA SPORTS GRAND CHELEM TENNIS 2 MANUEL INTÉGRÉ EA SPORTS GRAND CHELEM TENNIS 2 1 POUR COMMENCER 2 MATCH IMMÉDIAT 6 MODES DE JEU 7 ENTRAÎNEMENT 12 EN LIGNE 14 ESPACE CRÉATION 17 MON TENNIS 19 POUR COMMENCER 2 Avec EA SPORTS Grand Chelem

Plus en détail

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux

REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES. Introduction Historique Principes Généraux REEDUCATION DES TROUBLES APHASIQUES Introduction Historique Principes Généraux La réhabilitation du langage : un désir ancien, une pratique récente Aphasie comme «réversion de l évolution» (Jackson 1915)

Plus en détail

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure + Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure Maurice Couture GPS Tourisme Inc. Rachel L Abbé Destination Équitable SÉMINAIRE 2013 / 5 ET 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Les Français et le Tour de France 2015

Les Français et le Tour de France 2015 Les Français et le Tour de France 2015 Juillet 2015 Sondage réalisé par pour et LEVEE D EMBARGO : SAMEDI 4 JUILLET A 18H Diffusion et levée d embargo Ce sondage est réalisé pour et o Diffusé samedi à 18h00

Plus en détail

Fiche entreprise : E10

Fiche entreprise : E10 Fiche entreprise : E10 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est le directeur de la mutuelle de formation 1 dans le secteur des entreprises adaptées dont 95 % gèrent

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES

DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES DOSSIER D INSCRIPTION TOURNOI DES FAMILLES 2 PRESENTATION DE L EVENEMENT Notre priorité : sensibiliser aux bienfaits d une pratique sportive régulière, comme le rugby (sous toutes ses formes), sur la santé

Plus en détail

L'ordinateur oblige à l'autonomie?

L'ordinateur oblige à l'autonomie? L'ordinateur oblige à l'autonomie?!!pas d'autonomie, pas de séance d'informatique...!!les logiciels interactifs permettent d alterner avec la liaison frontale professeur élèves!!mémoire PE2 : Debernardi,

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Point du vue d un pédopsychiatre sur l autisme aujourd hui» Conférence du Professeur Pierre DELION, Pédopsychiatre, Chef du Service Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescent,

Plus en détail

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles

Appendice 2. Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Appendice 2 Questionnaires pour recueillir de l information sur les limitations fonctionnelles Afin de déterminer les mesures d adaptation lors de l évaluation, il est essentiel d avoir une bonne compréhension

Plus en détail

Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres. s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles.

Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres. s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles. 1 Peut-on soigner les pédophiles? Sans remettre en cause le fait de punir les criminels, les psychiatres s intéressent de plus en plus à la prise en charge des pédophiles. Une prévention est même envisagée.

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1

A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 A LA DECOUVERTE DE L HYPNOSE 1 JULIA LEGRAND, Psychologue- Psychothérapeute L hypnose est un terme qui entraine un grand nombre d idées reçues, d inquiétudes et de méfiance. On donne parfois à l hypno-thérapeute

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication

Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Les Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication Diaporama réalisé à partir des résultats du questionnaire passé par 648 lycéens du Lycée Hector Berlioz Définition des nouvelles technologies

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

Cinzia Grassi, Loredana Ceccacci, Anna Elisa D Agostino Observatoire pour le contraste de la pédophilie et de la pornographie enfantine

Cinzia Grassi, Loredana Ceccacci, Anna Elisa D Agostino Observatoire pour le contraste de la pédophilie et de la pornographie enfantine 14. La collecte de données sur la violence envers les enfants Cinzia Grassi, Loredana Ceccacci, Anna Elisa D Agostino Observatoire pour le contraste de la pédophilie et de la pornographie enfantine Introduction

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et

Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et 1 Bien choisir votre PC Si vous envisagez d acheter un ordinateur ou de renouveler votre outil informatique existant par du matériel plus récent et équipé du dernier système d exploitation de Microsoft,

Plus en détail

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet

Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Les pratiques des 9-16 ans sur Internet Regards croisés entre parents et enfants! - Principaux résultats -! Décembre 2012! Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Aurélien PREUD HOMME

Plus en détail

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009

Résultats de l enquête Sport & Entreprise. mars 2009 Résultats de l enquête Sport & Entreprise mars 2009 I. LE CONTEXTE DE L ENQUETE : LES RELATIONS SPORT / ENTREPRISE Une brève histoire des liens sport / entreprise La domination du modèle industriel paternaliste

Plus en détail

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2737 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 13 juillet 2010. PROPOSITION DE LOI visant à mieux garantir le droit

Plus en détail

Conférence sur l addiction au numérique du 21 mars 2013

Conférence sur l addiction au numérique du 21 mars 2013 Conférence sur l addiction au numérique du 21 mars 2013 Intervenants : Dr NEKAA (addictologue praticien hospitalier) Mme Crouzet (police nationale) Dr NEKAA Il ne faut pas diaboliser les jeux vidéo, internet

Plus en détail

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr.

Sommaire. Installation du jeu Remarque : pour plus d informations sur la configuration requise, rendez-vous sur http://www.ea.com/fr. TM Sommaire Qu est-ce que Titanfall?...2 Commandes... 3 Menu principal... 7 Accès à une partie... 7 Qu est-ce que Titanfall? Voilà de nombreuses années que les citoyens de la Frontière sont victimes de

Plus en détail

Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect

Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect Nos Ateliers WII, PS3 et Kinect Animation interactives de nouvelle génération, nous vous proposons des ateliers WII, PS3 et Kinect avec des écrans 46 pouces sur totem. Plusieurs formules proposées allant

Plus en détail

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps

Y A-T-IL COUPLE? Introduction. Pour qu il y ait couple, il faut du temps Introduction Y A-T-IL COUPLE? Au fil des siècles et au fil des années, la société se transforme et avec elle, la valeur accordée à la réussite sociale, à la famille mais surtout à l amour. Dans le monde

Plus en détail

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur Collège Saint-André Auvelais Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides Le 31 mars 2014 Namur Présentation du projet A l intention des écoles

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

DU de réhabilitation neuropsychologique Paris 6. La stimulation cognitive

DU de réhabilitation neuropsychologique Paris 6. La stimulation cognitive DU de réhabilitation neuropsychologique Paris 6 La stimulation cognitive Emilie Wenisch Psychologue CMMR-IDF Hôpital Broca Stimulation Cognitive : terminologie SC : terme vaste «Ateliers mémoire» Pratiquée

Plus en détail

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Introduction Ce document est un complément au Code d Éthique et de Conduite Professionnelle

Plus en détail

Mini site JURASSIC WORLD

Mini site JURASSIC WORLD Mini site JURASSIC WORLD Table des matières Home page:... 1 Page détail de l offre:... 2 Page prime à l achat:... 3 Page Avantages:... 4 Page jeu:... 4 Page Film:... 5 Page pass jeu mobile:... 6 Page application:...

Plus en détail

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy

Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Opportunities and challenges for the SMEs during the current crisis and in the future even more globalized economy Ms. Martine Boutary, PhD Lecturer at the Toulouse Business School, m.boutary@esc-toulouse.fr

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain.

Psychologie Sociale. La psychosociologie étudie les situations sur le terrain. Psychologie Sociale Nous confondons souvent la psychologie sociale et la psychosociologie. La psychologie sociale et la psychosociologie sont différenciées par la méthode. La psychologie sociale exerce,

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle

Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Le graphisme et l écriture, en lien avec les apprentissages en maternelle Conférence de Marie-Thérèse Zerbato-Poudou : Les apprentissages à l école maternelle 12 novembre 2008, St Etienne de St Geoirs

Plus en détail

Dr Marie-Anne Dumont

Dr Marie-Anne Dumont Dr Marie-Anne Dumont Bulles d espace «La vieillesse est une période inévitable et naturelle de la vie humaine caractérisée par une baisse des fonctions physiques, de la perte du rôle social joué comme

Plus en détail

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales

Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport. *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport *Lignes directrices relatives aux commotions cérébrales *Les présentes lignes directrices ont pour seul but de donner des renseignements généraux. Elles

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication

COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL. Une publication COMMENT INVESTIR EN 2015 AVEC LE TRADING SOCIAL Une publication P. 2 Comment investir en 2015 : Le Trading Social En 2015 vous souhaitez investir et générer des profits mais vous ne savez pas vraiment

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE CYCLE 4 HYPER TEXTE

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE CYCLE 4 HYPER TEXTE EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE CYCLE 4 HYPER TEXTE LE VOLET 1 DU CYCLE 4 est un texte général qui oriente toutes les disciplines et qui permet de cibler la singularité des axes de formation. LE VOLET 2

Plus en détail

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS

EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS EPF / L3 / S2 G5, 6, 8 et 12 LES FORMES DE TRAVAIL ET D ORGANISATION EN EPS BEN JOMAA Hejer M-A ISSEP K-S LES FORMES D ORGANISATION EN EPS Plan: 1. Pourquoi utiliser les formes d organisation en EPS? 2.

Plus en détail

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014

Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France. Autorité de régulation des jeux en ligne Données T1 2014 1 Analyse trimestrielle du marché des jeux en ligne en France 1 er trimestre 2014 2 Synthèse des données d activité Les éléments suivants ont été constitués sur la base des données transmises par les opérateurs

Plus en détail

Postes de travail dans le Cloud

Postes de travail dans le Cloud Postes de travail dans le Cloud Votre solution miracle pour la fin de vie de Windows XP LIVRE BLANC Sommaire Résumé analytique.... 3 Migration incrémentielle des postes de travail.... 3 Scénarios d utilisation

Plus en détail

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif

Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif Petite enfance : investir très tôt dans l apprentissage non cognitif La recherche du lauréat du prix Nobel de Sciences économiques James Heckman et sa pertinence pour les communautés francophones en milieu

Plus en détail

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010.

Agence Thomas Marko & Associés. Du 3 au 8 septembre 2010. Octobre 00 Nobody s Unpredictable Sondage effectué pour : Agence Thomas Marko & Associés Echantillon : 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT

MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT MIEUX CONNAÎTRE LES HANDICAPS, ADAPTER SON COMPORTEMENT Chaque handicap est différent. Si la classification des handicaps en grandes familles peut, au premier abord, paraître réductrice, elle a cependant

Plus en détail

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED

E V A SCORE AOFAS AVANT-PIED Bilan pré-opératoire Questionnaire à remplir par le patient Dr. Aloïs ESPIÉ Nom : Prénom : Date de naissance : / / 19 Date de l examen : / / 201 A propos de votre pied : droit gauche Opéré le : / / 201

Plus en détail