Gaspillage alimentaire et récupération des viandes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gaspillage alimentaire et récupération des viandes"

Transcription

1 Gaspillage alimentaire et récupération des viandes

2 Notre mission et raison d être

3 La mission de Moisson Montréal 1) Assurer un approvisionnement aux organismes 2) Participer au développement de solutions durables

4 La plus grande banque alimentaire au Canada 230 organismes desservis

5 Plus de personnes aidées mensuellement 28 % sont des enfants 12 % des ménages ont un revenu d emploi

6 En , plus de 13 M de kg de denrées sont distribués. Une valeur de près de 75 M $.

7 Notre effet de levier Pour chaque 1$ reçu, nous redistribuons 18$ de valeur de denrées

8 Un de nos projets majeurs en cours Programme de récupération de la viande dans les supermarchés

9 Pourquoi ce programme? La viande représente moins de 1% des aliments que nous distribuons La viande est l aliment le plus demandé par nos organismes La viande est un aliment très coûteux, donc peu accessible aux personnes ayant un faible revenu

10

11 Le gaspillage alimentaire Son impact sur notre société

12

13 Récupération des denrées alimentaires invendues et comestibles o Département de la boucherie/poissonnerie o Département de la charcuterie/hri o Département de l épicerie/naturels odépartement de FLF/boulangerie

14 L engagement de Moisson Montréal auprès des supermarchés o Programme de récupération adapté à la réalité de ce secteur de l industrie de l alimentation o S assurer d un contrôle qualité et du respect de la chaîne de froid o S assurer d une saine utilisation et distribution des aliments o Produire des rapports mensuels de statistiques

15 Programme de récupération adapté Personnel formé spécifiquement pour le programme o Programme de formation en magasin et suivi régulier ocircuit de cueillettes attitré à un chauffeur régulier o Connaissance des procédures de cueillettes du programme Horaire de cueillette régulier et constant o Cueillettes à horaire fixe; 2 fois par semaine o Cueillettes effectuées lors des journées fériées et des congés o Bons de commande remplis et remis lors des cueillettes

16 Contrôle qualité o Bons de commande remplis et remis lors des cueillettes o Contrôle qualité des aliments à la réception chez Moisson o Analyse externe en laboratoire d échantillons de la viande o Bacs alimentaires utilisés pour la récupération o Réemballage de la viande récupérée o Traçabilité des aliments (WMS)

17 Respect de la chaîne de froid o Camion effectuant les cueillettes: tempéré au plus à 17 F o Réemballage de la viande dans une salle réfrigérée o Entreposage des aliments frais et congelés dans des frigos et congélateurs commerciaux o Distribution aux organismes dans des glacières

18 Distribution et suivi Organismes bénéficiaires o Exclusivement des organismes en transformation (hébergement, cuisines, popotes roulantes, etc.) o Rétroaction des cuisiniers Suivi et accompagnement o Équipe certifiée en Hygiène et Salubrité alimentaire (MAPAQ) o Visites et inspections régulières sur les lieux de distribution et de consommation des aliments

19 Rapports mensuels et statistiques Rapports mensuels o Rétroaction et suivi mensuel des opérations auprès du siège social (selon la volonté du partenaire) o Rétroaction et suivi mensuel des opérations auprès de la direction des supermarchés (selon la volonté du partenaire) Statistiques mensuelles o Rapport de statistiques mensuel du total récupéré pour l ensemble des supermarchés de la bannière o Rapport de statistiques mensuel des aliments récupérés par supermarché

20 Développement du programme Moisson Montréal o 26 supermarchés participent au programme actuellement o Plan de déploiement pour la récupération dans 200 supermarchés d ici 2 ans Développement provincial Accompagnement et soutien de Moisson Montréal auprès des membres du réseau des Banques Alimentaires du Québec pour l implantation du programme dans leur région

21 Total de kilos récupéré Viande Fruits/Légumes Boulangerie Produits variés Congelé/HRI Total 0 Total récupéré

22 Total de la valeur récupéré $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $ ,00 $- $ ,00 $89 987,00 $ ,00 $ ,00 Valeur récupéré $ ,00 $47 236,00 Viande Fruits/Légumes Boulangerie Produits variés Congelé/HRI Total

23

DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE

DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE DES PROGRAMMES INNOVANTS POUR DES SOLUTIONS DURABLES DANS L INDUSTRIE ALIMENTAIRE EST LA PLUS GRANDE BANQUE ALIMENTAIRE AU CANADA Grâce à son centre de récupération, de tri et de distribution de denrées

Plus en détail

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES Gaspillage alimentaire et insécurité alimentaire; Pistes de solutions pour lutter contre deux problèmes majeurs par Éric Ménard, M. Env. Conseiller en gestion des matières résiduelles 1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

Plus en détail

DEMANDE D ACCRÉDITATION

DEMANDE D ACCRÉDITATION DEMANDE D ACCRÉDITATION 1. COORDONNÉES DE L ORGANISME NOM DE L ORGANISME : ADRESSE DE CORRESPONDANCE RUE : INTERSECTION: VILLE : CODE POSTAL : QUARTIER : TERRITOIRE COUVERT PAR L ORGANISME : TÉLÉPHONE

Plus en détail

DEMANDE D ACCRÉDITATION

DEMANDE D ACCRÉDITATION DEMANDE D ACCRÉDITATION 1. COORDONNÉES DE L ORGANISME NOM DE L ORGANISME : ADRESSE DE CORRESPONDANCE RUE : VILLE : CODE POSTAL : TERRITOIRE COUVERT PAR L ORGANISME : _ TÉLÉPHONE : 819 - TÉLÉCOPIEUR : 819

Plus en détail

Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques au travail

Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques au travail Conseil Canadien du Compostage Le compost ça compte! 16 mars 2017 Montréal Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques

Plus en détail

AIDE AUX SINISTRÉS : L IMPORTANCE D UN REGROUPEMENT D ORGANISMES HUMANITAIRES ET COMMUNAUTAIRES ROHCMUM

AIDE AUX SINISTRÉS : L IMPORTANCE D UN REGROUPEMENT D ORGANISMES HUMANITAIRES ET COMMUNAUTAIRES ROHCMUM AIDE AUX SINISTRÉS : L IMPORTANCE D UN REGROUPEMENT D ORGANISMES HUMANITAIRES ET COMMUNAUTAIRES ROHCMUM HISTORIQUE DU ROHCMUM L IMPORTANCE DU BÉNÉVOLAT B EN SÉCURITÉ CIVILE 1998, une année déterminante

Plus en détail

DEMANDE D ACCRÉDITATION

DEMANDE D ACCRÉDITATION DEMANDE D ACCRÉDITATION MOISSON SUD-OUEST 50, rue Webb Salaberry-de-Valleyfield (Québec) J6T 6L5 Demande reçue le : IDENTIFICATION DE L ORGANISME Nom : Adresse : Ville : Code postal : Téléphone : Télécopieur

Plus en détail

Critères : Les organismes de Moisson Rive- Sud seront sélectionnés selon l ordre de priorités suivantes :

Critères : Les organismes de Moisson Rive- Sud seront sélectionnés selon l ordre de priorités suivantes : Moisson Rive- Sud 1356, rue Volta, Boucherville (Québec) J4B 6G6 Téléphone : 450 641-1895 Télécopieur : 450 641-8892 administration@moissonrivesud.org www.moissonrivesud.org! Être un organisme à but non

Plus en détail

BILAN-FAIM MONTRÉAL Novembre 2015

BILAN-FAIM MONTRÉAL Novembre 2015 BILAN-FAIM MONTRÉAL Novembre 2015 Portrait de l aide alimentaire sur l île de Montréal Bilan-Faim Montréal 2015 Publié par : Moisson Montréal 6880, chemin de la Côte-de-Liesse Montréal (Québec) H4T 2A1

Plus en détail

Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et. Centre-du-Québec. Geneviève Marchand, Moisson Mauricie /

Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et. Centre-du-Québec. Geneviève Marchand, Moisson Mauricie / Programme de récupération dans les supermarchés en Mauricie et au Centre-du-Québec Geneviève Marchand, Moisson Mauricie / Centre-du-Québec Marie-Josée Routhier, Plan d action régional sur les saines habitudes

Plus en détail

Fruits et légumes pour tous

Fruits et légumes pour tous S approvisionner autrement : Fruits et légumes pour tous S approvisionner autrement pour des communautés nourricières Longtemps dépendants d un modèle de production et de distribution à grande échelle,

Plus en détail

Candidature du réseau des Banques alimentaires du Québec Prix Les Phoenix de l environnement Dans la catégorie Organismes à but non lucratif

Candidature du réseau des Banques alimentaires du Québec Prix Les Phoenix de l environnement Dans la catégorie Organismes à but non lucratif Candidature du réseau des Banques alimentaires du Québec Prix Les Phoenix de l environnement Dans la catégorie Organismes à but non lucratif LUTTER CONTRE LA FAIM TOUT EN PROTEGEANT L ENVIRONEMMENT À LONG

Plus en détail

BILAN-FAIM MONTRÉAL Janvier 2017

BILAN-FAIM MONTRÉAL Janvier 2017 BILAN-FAIM MONTRÉAL Janvier 2017 Portrait de l aide alimentaire sur l ile de Montréal Bilan-Faim Montréal 2016 Publié par : Moisson Montréal 6880, chemin de la Côte-de-Liesse Montréal QC H4T 2A1 514 344-4494

Plus en détail

Formation sur les dates de péremption et les dates «Meilleur avant»

Formation sur les dates de péremption et les dates «Meilleur avant» Formation sur les dates de péremption et les dates «Meilleur avant» PAR Patrick Morin Travailleur communautaire Moisson Outaouais Automne 2015 Gaspillage alimentaire Impacts du gaspillage alimentaire Sources

Plus en détail

Fiche d information Mesures de réduction du gaspillage alimentaire

Fiche d information Mesures de réduction du gaspillage alimentaire Fiche d information Mesures de réduction du gaspillage alimentaire Contexte: impact environnemental Le tiers de la production alimentaire mondiale destinée à la consommation humaine est gaspillée. Ces

Plus en détail

Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives

Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives Le don des invendus alimentaires des grandes surfaces aux associations caritatives 1 Quelques chiffres En France: gaspillage alimentaire = 7 millions de tonnes par an, dont 750.000 tonnes dans les commerces

Plus en détail

Caractérisation et gestion des déchets alimentaires en Amérique du Nord. Récupération des déchets alimentaires

Caractérisation et gestion des déchets alimentaires en Amérique du Nord. Récupération des déchets alimentaires Caractérisation et gestion des déchets alimentaires en Amérique du Nord Récupération des déchets alimentaires Source : Greater Vancouver Food Bank, 2015 Contenu Définition Récupération des aliments gaspillés

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Traiteur Avec Plaisirs 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Services traiteur Lieu 2, rue de

Plus en détail

BILAN-FAIM MONTRÉAL Portrait de l aide alimentaire sur l île de Montréal

BILAN-FAIM MONTRÉAL Portrait de l aide alimentaire sur l île de Montréal BILAN-FAIM MONTRÉAL 2014 Portrait de l aide alimentaire sur l île de Montréal Novembre 2014 Bilan-Faim Montréal 2014 Publié par : Moisson Montréal 6880, chemin de la Côte-de-Liesse Montréal, Québec, H4T

Plus en détail

Indication Géographique Protégée Agneau de Charlevoix. Partie 2 : Les exigences de certification (Cahier des charges)

Indication Géographique Protégée Agneau de Charlevoix. Partie 2 : Les exigences de certification (Cahier des charges) Indication Géographique Protégée Agneau de Charlevoix Partie 2 : Les exigences de certification (Cahier des charges) Version : 1.2 Dernière version des exigences : 30 avril 2010 Dernière mise à jour rédactionnelle

Plus en détail

(1 er au 31 mars 2010) STATISTIQUES COMPLÈTES Document de référence. Rédigé par Nudelle Pierre et Zakary O. Rhissa Novembre 2010-VF 1

(1 er au 31 mars 2010) STATISTIQUES COMPLÈTES Document de référence. Rédigé par Nudelle Pierre et Zakary O. Rhissa Novembre 2010-VF 1 B I L A N - F A I M 2 0 1 0 A N A L Y S E S (1 er au 31 mars 2010) STATISTIQUES COMPLÈTES Document de référence Rédigé par Nudelle Pierre et Zakary O. Rhissa Novembre 2010-VF 1 PARTIE I. : PROGRAMME DE

Plus en détail

Pour une politique nationale de l alimentation l

Pour une politique nationale de l alimentation l La CAAAQ, le 5 septembre 2007 Pour une politique nationale de l alimentation l au Québec Comité de mobilisation politique Association québécoise des banques alimentaires et des Moissons (AQBAM) Équiterre

Plus en détail

Communauté métropolitaine de Montréal

Communauté métropolitaine de Montréal Conseil de la transformation agroalimentaire et des produits de consommation Communauté métropolitaine de Montréal Forum métropolitain sur la mise en valeur de la zone et des activités agricoles L industrie

Plus en détail

LA BANQUE ALIMENTAIRE

LA BANQUE ALIMENTAIRE LA BANQUE ALIMENTAIRE DE L UNIVERSITÉ MONTRÉAL DE C EST QUOI, LA BANQUE ALIMENTAIRE DE L UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL? La Banque Alimentaire permet d'assurer un dépannage alimentaire hebdomadaire pour les étudiants

Plus en détail

SURPLUS ALIMENTAIRES, UNE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE. 8 décembre, 2016

SURPLUS ALIMENTAIRES, UNE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE. 8 décembre, 2016 SURPLUS ALIMENTAIRES, UNE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE 8 décembre, 2016 LA TABLÉE DES CHEFS Luc Marchildon Caroline Poirier-Parisé Responsables Service de récupération des surplus alimentaires

Plus en détail

Actes de la Journée de réflexion

Actes de la Journée de réflexion Actes de la Journée de réflexion sur le gaspillage alimentaire en Outaouais Récupérer les surplus agricoles et les invendus pour contrer la faim en Outaouais Gatineau 16 octobre 2014 Table des matières

Plus en détail

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015

Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Collecte Automne Les 27, 28 et 29 Novembre 2015 Banque Alimentaire de Rouen et sa Région 165 Rue du Général de Gaulle 76770 LE HOULME Tél. 02.35.08.44.04 ba.rouen@barrouen.fr www.banquealimentaire.org

Plus en détail

MANGER SAINEMENT À FAIBLE COÛT, EST-CE POSSIBLE?

MANGER SAINEMENT À FAIBLE COÛT, EST-CE POSSIBLE? MANGER SAINEMENT À FAIBLE COÛT, EST-CE POSSIBLE? À préparer : Liste de présences Circulaires de la semaine ou d autres semaines Cartes d aliments Si désiré, imprimer pour chaque participant le «Guide pour

Plus en détail

Banque alimentaire étudiante

Banque alimentaire étudiante 2015-2016 Banque alimentaire étudiante RAPPORT D ACTIVITÉS 2015-2016 Raymond Blanchard, gestionnaire La Banque alimentaire étudiante est un service gratuit que la FÉÉCUM place à la disposition de ses membres

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs par Éric Ménard, M. Env. Spécialiste en gaspillage alimentaire En 2011, rapport de la FAO a révélé que 1,3

Plus en détail

Pour assurer le renouvellement des installations et du matériel, la BABG a besoin de euros par an pendant 3 ans.

Pour assurer le renouvellement des installations et du matériel, la BABG a besoin de euros par an pendant 3 ans. Favoriser une alimentation de qualité et créatrice de lien pour les personnes en situation de précarité, tel est l engagement de solidarité de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde qui fonctionne

Plus en détail

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord

État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord État de situation de la sécurité alimentaire à Montréal-Nord Présentée au Comité d action en sécurité alimentaire de Montréal-Nord 14 mai 2008 TABLE DES MATIÈRES 1. Mot de bienvenue 2. Contexte et mandat

Plus en détail

Sécurité alimentaire. Trucs et ressources. Par Patrick Beauregard, stagiaire ( )

Sécurité alimentaire. Trucs et ressources. Par Patrick Beauregard, stagiaire ( ) Sécurité alimentaire Trucs et ressources Par Patrick Beauregard, stagiaire (2015-2016) AUGMENTATION DES PRIX DES ALIMENTS Hausse de 2 à 4 % du prix du panier d'épicerie en 2016 FAIRE DES ÉCONOMIES À LA

Plus en détail

IMPORTANCE ET ENJEUX DE L AGRICULTURE

IMPORTANCE ET ENJEUX DE L AGRICULTURE IMPORTANCE ET ENJEUX DE L AGRICULTURE Marcel Groleau Président de l Union des producteurs agricoles Le 15 avril 2016 Journée d échanges sur le développement de l agriculture au Bas-Saint-Laurent NOURRIR

Plus en détail

Merci de bien vouloir insérer un X à côté du nom de votre employeur

Merci de bien vouloir insérer un X à côté du nom de votre employeur Merci de bien vouloir insérer un X à côté du nom de votre employeur Pour vous aider à remplir la fiche de poste, vous pouvez vous référer à la page d'information de l'intra. FICHE DE POSTE Intitulé du

Plus en détail

Certificat de capacité professionnelle. Profession : Cuisinier / Cuisinière

Certificat de capacité professionnelle. Profession : Cuisinier / Cuisinière Profil professionnel du Certificat de capacité professionnelle Profession : Cuisinier / Cuisinière Finalisé le 09/07/2008 PROFIL PROFESSIONNEL Partie A a. Dénomination officielle de la profession : CCP

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur des causes jusqu'aux solutions

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur des causes jusqu'aux solutions Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur des causes jusqu'aux solutions par Éric Ménard, M. Env. Spécialiste en gaspillage alimentaire En 2011, la FAO a révélé que 1,3 milliards de tonnes de

Plus en détail

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 Marie-Josée Riel et Christine Giguère Direction de santé publique de l Estrie Automne 2014 CONTEXTE Préoccupations de la Direction générale de la Santé publique

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 18/01/10 N : 06.10 Nouvelles règles sanitaires applicables aux produits d origine animale et aux denrées alimentaires qui en contiennent

Plus en détail

Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Ma liste de courses

Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Ma liste de courses Pour faire ma liste, je vérifie d abord ce qu il me reste à la maison. Mon sac durable ou mon cabas : pratique et réutilisable pour toutes mes courses. Pour boire à table, je sors ma belle carafe! Si l

Plus en détail

Formulaire de demande d'habilitation régionale 2016

Formulaire de demande d'habilitation régionale 2016 Formulaire de demande d'habilitation régionale 2016 TOUT DOSSIER INCOMPLET NE SERA PAS RETENU Organisme : Région : Eléments constitutifs du dossier de demande d'habilitation régionale Les éléments constituant

Plus en détail

Gaspillage Alimentaire

Gaspillage Alimentaire Gaspillage Alimentaire 5 astuces anti-gaspillage Dr Uyen Nguyen MD-PhD un25.nguyen@yahoo.fr Alimentation = une des 1 è sources d émission GES Depuis production jusqu au TT des déchets, le cycle de vie

Plus en détail

FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP

FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP Service Continue FORMATION A L HYGIENE ALIMENTAIRE HACCP Appréhender l importance de l hygiène et connaître les obligations légales en la matière Savoir utiliser de façon concrète les guides de bonnes

Plus en détail

Stimuler le secteur caritatif canadien. Plan d incitatif fiscal pour les dons d aliments à des fins de charité

Stimuler le secteur caritatif canadien. Plan d incitatif fiscal pour les dons d aliments à des fins de charité Stimuler le secteur caritatif canadien Plan d incitatif fiscal pour les dons d aliments à des fins de charité Janvier 2012 Stimuler le secteur caritatif canadien Plan d incitatif fiscal pour les dons d

Plus en détail

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC

ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC 10 mars 2016 Montréal, Québec ATELIER : LE COMPOST ÇA COMPTE! AU QUÉBEC Élaboration de stratégies de réduction du gaspillage d aliments et implantation de programmes de récupération des résidus organiques

Plus en détail

L industrie agroalimentaire au. Perspectives et tendances

L industrie agroalimentaire au. Perspectives et tendances L industrie agroalimentaire au Québec Perspectives et tendances La présentation L industrie agroalimentaire au Québec Les tendances et enjeux La consommation L agriculture La transformation La distribution

Plus en détail

Lutte contre le gaspillage alimentaire Vade mecum

Lutte contre le gaspillage alimentaire Vade mecum 1 Lutte contre le gaspillage alimentaire Vade mecum Sélection des projets OBJET ET OBJECTIFS Le présent vade mecum a pour objectif de définir la procédure d introduction d un dossier de financement destiné

Plus en détail

Les invendus alimentaires Points de repère et réflexions

Les invendus alimentaires Points de repère et réflexions Les invendus alimentaires Points de repère et réflexions Troisième Commission de Quatrième l Agriculture, du Tourisme et du Patrimoine Parlement wallon» Cinquième 17 novembre 2017 Luc Vandormael, Président

Plus en détail

L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015

L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015 L AVENIR DE L AIDE ALIMENTAIRE EN BELGIQUE L épicerie sociale du CPAS de Berchem-Sainte-Agathe BOZAR Bruxelles - 28/04/2015 POURQUOI UN TEL PROJET? Peu d aide alimentaire sur Berchem-Sainte-Agathe et colis

Plus en détail

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE!

LUTTONS CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE! Plusieurs trucs et astuces existent pour lutter contre le fléau qu est le gaspillage alimentaire. Cela vous semble trop d un coup? Pas de panique. Le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et

Plus en détail

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014

Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Isabelle Lacourt, Risteco, Constantine, 14 Mai 2014 Production des déchets : causes et solutions? Quelques notions : gaspillage alimentaire & biodéchet La

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURES DE POISSONS SURGELES A DESTINATION DU RESTAURANT SCOLAIRE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Page 1 sur 5 Le présent cahier a pour objet de déterminer les

Plus en détail

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise

Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Demande alimentaire des particuliers en Région bruxelloise Joëlle Van Bambeke jvanbambeke@environnement.irisnet.be Département consommation durable Plan de l exposé Objectifs de la démarche Sources des

Plus en détail

CENTRE DE LOUVIERS BILAN CAMPAGNE HIVER

CENTRE DE LOUVIERS BILAN CAMPAGNE HIVER CENTRE DE LOUVIERS BILAN CAMPAGNE HIVER 2010 2011 Après une «InterCampagne» du 23 avril au 26 novembre 2010 où le centre des Restos du cœur de Louviers est resté ouvert (coupure uniquement les 3 premières

Plus en détail

Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances

Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances Le système alimentaire montréalais: des initiatives régionales et le partage des connaissances Ghalia CHAHINE, coordinatrice régionale du système alimentaire montréalais (SAM) Forum SAM 2016 Montréal 04

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ

RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉ Exercice 2016 AG - Rapport annuel 2016 Banque Alimentaire des Alpes-Maritimes - Communication p 1 / 13 Sommaire Sommaire... 2 Chiffres clés 2016... 3 Rapport moral... 4 Faits

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Aéroports de Montréal 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Aéroports Lieu 975, boulevard Roméo-Vachon

Plus en détail

Distribution Alimentaire

Distribution Alimentaire Distribution Alimentaire Proposé par Validé par Première rédaction Dernière révision Gérard Dulin, membre du CA du CIAS Florence Margueritte, DGS Robert Malou Président du CIAS Février 2014 CA du 17 mars

Plus en détail

Maison des terroirs métropolitaine CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE

Maison des terroirs métropolitaine CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Maison des terroirs métropolitaine 34 boulevard Jean Jaurès - 06000 NICE CHARTE D ENGAGEMENT QUALITE Préambule Le Président de la Métropole Nice Côte d Azur a souhaité créer une maison des terroirs qui

Plus en détail

COMMIS DE CUISINE (H/F)

COMMIS DE CUISINE (H/F) COMMIS DE CUISINE (H/F) Jeudi 15 juin à 9h30 Prévoir d être disponible la demi-journée et se munir d un CV Description des missions Participer à la préparation des denrées pour la production en respectant

Plus en détail

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire!

ENSEMBLE CONTRE LE. gaspillage alimentaire! ENSEMBLE CONTRE LE gaspillage alimentaire! PRÉFACE FERNAND ETGEN Ministre de l Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs Gaspillage alimentaire : UN PROBLÈME QUI NOUS CONCERNE

Plus en détail

BILAN FAIM MONTRÉAL 2011

BILAN FAIM MONTRÉAL 2011 BILAN FAIM MONTRÉAL 2011 L étude annuelle portant sur l aide alimentaire à Montréal Nudelle Pierre, M.Sc. Nutrition, Coordonnatrice de la liaison communautaire Zakary O. Rhissa, M.Sc. Nutrition, Directeur

Plus en détail

Centre de Bénévolat de la Vallée-de-l Or. Rapport annuel

Centre de Bénévolat de la Vallée-de-l Or. Rapport annuel Centre de Bénévolat de la Vallée-de-l Or Rapport annuel 2016-2017 2 Message du président & de la directrice générale Comme en témoigne notre rapport d activité, l année qui se termine aura été marquée

Plus en détail

CanadaGap: Programme de salubrité des fruits et des légumes frais. Pierrette Lavoie, agronome Conseillère en implantation du programme CanadaGap

CanadaGap: Programme de salubrité des fruits et des légumes frais. Pierrette Lavoie, agronome Conseillère en implantation du programme CanadaGap CanadaGap: Programme de salubrité des fruits et des légumes frais Pierrette Lavoie, agronome Conseillère en implantation du programme CanadaGap Plan de la présentation Historique et objectifs du programme

Plus en détail

>>> Principe de base.

>>> Principe de base. >>> Principe de base Créer une «Centrale d empaquetage à Sugiez» pour rassembler, développer et mettre en valeur les principaux et les meilleurs partenaires de la filière de production et de commercialisation

Plus en détail

D Vente en alimentation

D Vente en alimentation Appellations (Métiers courants) Vendeur / Vendeuse en alimentation générale Vendeur / Vendeuse en boulangerie-pâtisserie Vendeur / Vendeuse en produits biologiques Vendeur / Vendeuse en boucherie-charcuterie

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CERTIFICATION ACTION RÉDUCTION

PRÉSENTATION DE LA CERTIFICATION ACTION RÉDUCTION PRÉSENTATION DE LA CERTIFICATION ACTION RÉDUCTION Pour accompagner les marchands IGA et IGA extra du Québec à optimiser la gestion de leurs matières résiduelles, le Jour de la Terre présente la certification

Plus en détail

Pourquoi faire de la sécurité alimentaire la priorité dans la lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale?

Pourquoi faire de la sécurité alimentaire la priorité dans la lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale? Pourquoi faire de la sécurité alimentaire la priorité dans la lutte contre la pauvreté et l exclusion sociale? Marie-Paule Duquette Dispensaire diététique de Montréal Journée de réflexion 8 octobre Comité

Plus en détail

AMÉLIE ET FRÉDÉRICK, SERVICE D ENTRAIDE PLAN ACTION

AMÉLIE ET FRÉDÉRICK, SERVICE D ENTRAIDE PLAN ACTION Objectif général 1 ASSURER LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE DES USAGERS DE L ORGANISME 1.1. Développement de projets en lien avec la sécurité alimentaire 1.1.1 Poursuivre les activités du jardin collectif; trouver

Plus en détail

accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017

accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017 accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017 notre objectif aux côtés de nos clients Les accompagner pour accroître la valorisation de leurs déchets VALORISATION MATIÈRES

Plus en détail

Santé et Environnement, les deux défis du 21e siècle

Santé et Environnement, les deux défis du 21e siècle Didier COULOMB, Directeur de l IIF Santé et Environnement, les deux défis du 21e siècle du Froid Genève, Suisse 6 avril 2006 Santé et Environnement, les deux défis du 21e siècle Introduction I. Le défi

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013

CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Commune d EVECQUEMONT CAHIER DES CHARGES DU SERVICE DE RESTAURATION SCOLAIRE 2013 Ce cahier des charges vaut CCAP et CCTP Rue d Adhémar 78740 EVECQUEMONT - Tél : 01 34 74 08 79 - Fax : 01 30 22 16 75 1

Plus en détail

Le bœuf canadien Le meilleur, naturellement

Le bœuf canadien Le meilleur, naturellement Le bœuf canadien Le meilleur, naturellement Pourquoi le Canada figure-t-il parmi les meilleurs producteurs de bœuf au monde? Sa recette est simple : au départ, les veaux à engraisser sont issus de parents

Plus en détail

Acquisition DE franchise

Acquisition DE franchise 1 Acquisition DE franchise Opportunités d affaires 2 LA MISSION ZOLÉ! La mission de Zolé! Cuisine Mexicaine, en partenariat avec tous les franchisés et membre d équipe, est de faire découvrir une nouvelle

Plus en détail

AIDA Modernisation de l aide alimentaire

AIDA Modernisation de l aide alimentaire AIDA Modernisation de l aide alimentaire 1 Ordre du jour Aide alimentaire à la Croix-Rouge française Contexte et objectif du projet Apports de l outil Dispositif d assistance Fonctionnalités principales

Plus en détail

Fromage et produits laitiers

Fromage et produits laitiers CONSEIL DÉPARTEMENTAL DE LA HAUTE-GARONNE Conseil DÉPARTEMENTAL de la Haute-Garonne Introduction de produits locaux de qualité dans les services de restauration des collèges Quelles démarches effectuer

Plus en détail

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation)

DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) www.certidev.com N de récépissé : DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) CQP CHEF DE CUISINE EN COLLECTIVITE I IDENTIFICATION DU DEMANDEUR

Plus en détail

VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES

VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES VISITE DES CUISINES SOGERES A ASNIÈRES Le 9 mars 2017, la commission Restauration a organisé la visite des cuisines SOGERES à Asnières. Depuis la rentrée scolaire 2014-2015, ce sont ces cuisines qui produisent

Plus en détail

Suivi des programmes de subvention écoénergétiques

Suivi des programmes de subvention écoénergétiques Une présentation de Benoit Côté, ingénieur à la Direction de l expertise-conseil et du soutien à l industrie 17 octobre 2016 Trois programmes d Hydro-Québec (HQ) Rénovation énergétique pour les ménages

Plus en détail

Les groupes d achat au Québec. 14 Juin 2017

Les groupes d achat au Québec. 14 Juin 2017 Les groupes d achat au Québec 14 Juin 2017 Le réseau de la santé et des services sociaux 129 établissements dont : 34 établissements publics (182 avant la loi 1) 95 établissements privés conventionnés

Plus en détail

D Vente en alimentation

D Vente en alimentation Appellations Epicier / Epicière Vendeur / Vendeuse en crèmerie Marchand / Marchande de fruits et légumes Vendeur / Vendeuse en épicerie Vendeur / Vendeuse de fruits et légumes Vendeur / Vendeuse en épicerie

Plus en détail

APPEL des Banques Alimentaires

APPEL des Banques Alimentaires APPEL des Banques Alimentaires aux candidats à l élection présidentielle 2012 : VAINCRE l insécurité alimentaire en France. La faim n a pas de couleur politique. La France ne peut plus accepter l insécurité

Plus en détail

L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire

L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire L expérience dans le domaine de la restauration scolaire depuis 20 ans permet à Migros Genève d offrir les meilleures prestations sur le territoire genevois grâce à : des menus équilibrés et contrôlés,

Plus en détail

LA GRANDE TABLÉE PARIS

LA GRANDE TABLÉE PARIS 9 mars 2016 LA GRANDE TABLÉE PARIS Le Bristol Paris Dîner caritatif au bénéfice de La Tablée des Chefs France QUI SOMMES-NOUS? Notre mission : Nourrir les familles dans le besoin et éduquer les générations

Plus en détail

Survol des échecs automatiques de la saison 2016 Programme CanadaGAP

Survol des échecs automatiques de la saison 2016 Programme CanadaGAP Journée agricole et agroalimentaire Lanaudière Survol des échecs automatiques de la saison 2016 Programme CanadaGAP Andréanne Bilodeau, agr. Responsable de programme BUREAU DE NORMALISATION DU QUÉBEC (BNQ)

Plus en détail

RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES

RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES RESTAURANT D ENFANTS MUNICIPAL APPROVISIONNEMENT EN DENREES ALIMENTAIRES Procédure adaptée en application de l article 27 du décret n 2016-360 du 25 mars 2016 Pouvoir adjudicateur Ville d Acigné Hôtel

Plus en détail

Revue de presse Saison

Revue de presse Saison Revue de presse Saison 2007-2008 Version pour le web Revue de presse - Moissonneurs Solidaires Défi Jeunesse Québec Inc. 878 rang St-François Lotbinière QC G0S 1S0 (418) 796-2137 1-888-796-2137 www.defijeunesse.org

Plus en détail

Titres restaurant et CESU Ce qui change au 01 janvier 2017

Titres restaurant et CESU Ce qui change au 01 janvier 2017 Titres restaurant et CESU Ce qui change au 01 janvier 2017 Au 01 Janvier 2017 Émission et gestion des titres papier et/ou dématérialisés au bénéfice de l ensemble des personnels de Pôle emploi, sous contrat

Plus en détail

SHAWINIGAN RÉPERTOIRE 2013 ORGANISMES OFFRANT DES SERVICES EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN MAURICIE

SHAWINIGAN RÉPERTOIRE 2013 ORGANISMES OFFRANT DES SERVICES EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN MAURICIE SHAWINIGAN RÉPERTOIRE 2013 ORGANISMES OFFRANT DES SERVICES EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE EN MAURICIE TABLE DES MATIÈRES SHAWINIGAN Armée du Salut de Shawinigan 2 Centre d action bénévole de Grand-Mère 2 Centre

Plus en détail

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution

Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Étude de cas de récupération des matières organiques dans une industrie, commerce ou institution Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec 1- Portrait de l organisation Secteur d activité Établissements

Plus en détail

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions.

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions. Préambule Ce document est mis à votre disposition par la Chambre d Agriculture des Hautes-Alpes, en partenariat avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).

Plus en détail

Centre de Valorisation de l Aliment de l Estrie

Centre de Valorisation de l Aliment de l Estrie Coopérative de Solidarité Centre de Valorisation de l Aliment de l Estrie Att : Offre de service pour la sous-traitance en transformation alimentaire LE PROJET Le Centre de Valorisation de l Aliment (CVA)

Plus en détail

Le Système alimentaire montréalais (SAM): Un modèle montréalais unique à partager

Le Système alimentaire montréalais (SAM): Un modèle montréalais unique à partager Le Système alimentaire montréalais (SAM): Un modèle montréalais unique à partager 7 octobre 2016 Ghalia CHAHINE, M. urb. Coord. système alimentaire montréalais (SAM) LE SAM, DEPUIS 2011 - Plan de développement

Plus en détail

BOISSONS ALCOOLISEES ET NON ALCOOLISEES

BOISSONS ALCOOLISEES ET NON ALCOOLISEES MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FOURNITURE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LE CENTRE INTERCOMMUNAL DE GERONTOLOGIE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES BOISSONS ALCOOLISEES ET

Plus en détail

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :...

Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :... Prénom :... Gros plan sur le gaspillage alimentaire! Nom :. Prénom : Définition Le gaspillage alimentaire, de quoi s agit-il? Ensemble, nous avons construit cette définition : Où gaspille-t-on les aliments? - Chez

Plus en détail

CODE: CS-4 PROGRAMME DE DISTRIBUTION GRATUITE DE LAIT. Origine : Autorité : Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE :

CODE: CS-4 PROGRAMME DE DISTRIBUTION GRATUITE DE LAIT. Origine : Autorité : Référence(s) : ÉNONCÉ DE POLITIQUE : POLITIQUE : PROGRAMME DE DISTRIBUTION GRATUITE DE LAIT CODE: CS-4 Origine : Autorité : Service x communtés/division des cafétérias et de l'écation en nutrition Résolution 86-02-26-15B.1 Référence(s) :

Plus en détail

LE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PROPOSÉ AUX SENIORS

LE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PROPOSÉ AUX SENIORS LE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PROPOSÉ AUX SENIORS Adresse postale : DIRECTION DE L ACTION SOCIALE - Hôtel de Ville - Service Seniors Portage Repas à Domicile BP 227-77107 MEAUX CEDEX - Tél. 01.60.09.97.45

Plus en détail

CONSOMMER 5 FRUITS ET LEGUMES PAR JOUR : FONDAMENTAL, MAIS UN LUXE DIFFICILE A S OFFRIR

CONSOMMER 5 FRUITS ET LEGUMES PAR JOUR : FONDAMENTAL, MAIS UN LUXE DIFFICILE A S OFFRIR CONSOMMER 5 FRUITS ET LEGUMES PAR JOUR : FONDAMENTAL, MAIS UN LUXE DIFFICILE A S OFFRIR Résultat de l étude exclusive OpinionWay pour Bizerba «Les Français et la consommation de produits frais» - Septembre

Plus en détail

Optimisation des services alimentaires San-Tech

Optimisation des services alimentaires San-Tech Optimisation des services alimentaires San-Tech 12 avril 2017 Conférenciers : Guy Beaudoin, ingénieur, directeur principal, CIM Conseil Claire Deraspe, diététiste, Dt. P., M.B.A., nutritionniste-conseil,

Plus en détail

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :..

Académie de NANCY-METZ. LIVRET de FORMATION. CAP Agent Polyvalent de Restauration. NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. Académie de NANCY-METZ LIVRET de FORMATION CAP Agent Polyvalent de Restauration NOM :.. Prénom :.. Établissement de formation : Adresse :.. SOMMAIRE Présentation du stagiaire Présentation de l établissement

Plus en détail