npie apprenez à écouter vos désirs pour faire durer vos amours jamais compte de mes demandes Clarisse, 37 ans : Maman de 3 enfants,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "npie apprenez à écouter vos désirs pour faire durer vos amours jamais compte de mes demandes Clarisse, 37 ans : Maman de 3 enfants,"

Transcription

1 Page 1/8 DU 9 DANS PKS AF10URS Et si les histoires qui durent étaient dues à une écoute mutuelle du désir? C'est en tout cas l'avis de Jacques Salomé, psychosociologue, formateur en relations humaines et auteur de Voyage aux pays de /'amour 1... npie apprenez à écouter vos désirs pour faire durer vos amours Mon mari ne tient jamais compte de mes demandes Clarisse, 37 ans : Maman de 3 enfants, j'ai toujours géré seule l'organisation de la maison et de la famille. Devoirs, courses, ménage, activité professionnelle... pas toujours facile de mener tout de front. Régulièrement, je demande à mon mari de m'aider dans mes tâches ou tout Les conseils cle Jacques Salomé : Une relation de couple suppose que les attentes de l'autre soient entendues, même si elles ne peuvent pas toujours être comblées. Quand le seuil de toléau moins, de nous préserver en acceptant de partir quèlques jours en vacances tous les deux. Cela nous permettrait de nous retrouver mais en vain... Il ne tient jamais compte de mes demandes. Devant tant d'indifférence, j'ai l'impression que je me détache de mon mari. Cela me fait peur. rance de Clarisse sera atteint, il est possible que sa relation se délite au point de l'éloigner irrémédiablement de son mari, même si lui ne le sait pas encore! Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

2 Page 2/8 Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

3 Page 3/8 DU 9 DANS PIES ANOURE Nous ne prenons pas assez en compte le ressenti ou le vécu de l'autre. Nous sommes également trop sensibles aux apparences» non compagnon souhaiterait me voir faire l'amour avec un autre homme Laurence, 34 ans : Depuis 1 an, mon compagnon m'exprime de nouveaux désirs sexuels. Il souhaiterait me voir faire l'amour avec un autre homme. Je suis une femme libérée et sans tabou mais je n'imagine pas se catégoriquement et lui explique que cette idée me dégoûte. Néanmoins, les demandes de mon compagnon sont de plus en plus pressantes. Avec le temps, j'ai l'impression qu'il m'en veut de refuser. Je ne sais plus quoi lui dire pour qu'il m'entende. un seul instant faire une telle chose. Je réfutes conseils de Jacques Salomé : Le mari de Laurence n'exprime pas un besoin sexuel mais plutôt un fantasme! Il appartient à Clarisse de se respecter et de ne pas l'accepter si ce fantasme ne correspond pas à ses propres désirs. C'est à son mari de gérer sa propre frustration afin de ne pas la faire culpabiliser de son refus. Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

4 Page 4/8 Amélia, 27 ans : Ces derniers mois, mon amoureux a pris du poids. Je lui ai déjà suggéré d'entamer un régime mais à chaque fois, cela semble le mettre mal à l'aise. Pourtant, je prends soin de toujours aborder le sujet avec tact. Je ne lui mets jamais aucu- Mon amoureux n'entend pas mon désir du moment: qu'il perde du poids' ler à son compagnon de ses kilos en trop. Elle doit plutôt l'aider à comne pression, je lui rappelle combien je l'aï me et j'invoque l'argument santé et non esthétique. Néanmoins, pour être honnête, je ne voudrais pas qu'il se laisse aller. Je suis sportive, mince et pour moi, l'allure physique est importante. Les conseils dè Jacques Salomé : L'important pour Amélia n'est pas dè par- prendre pourquoi il les a inscrits dans son corps. Amélia doit aussi prendre le risque de lui exposer sa propre vision du corps et de sa relation. Une grande écoute chez celui qui se sent entendu, un sentiment de confiance en soi Fémi-9 En couple, à quels types de désirs sommes-nous le plus souvent confrontés? Jacques Salomé : La vie de couple est le terrain idéal où se rencontrent des désirs semblables ou différents. Ils peuvent être reliés aux affinités (loisirs, centres d'intérêt...), aux envies et attentes sexuelles. Il y a également le désir d'être choisi, aimé, accepté inconditionnellement, entendu, compris, valorise et protégé. Les désirs correspondent parfois à des manques et à des attentes dont les réponses vont nous confirmer que nous sommes important pour l'autre. Toutefois, l'homme et la femme ne ressentent pas toujours les mêmes désirs au même moment. Par exemple, certains hommes ont le souhait d'être désirés, que ce ne soit pas toujours à eux d'énoncer une demande sexuelle. Parfois ce désir peut correspondre à celui de la femme, qui, ce jour-là, va désirer être plus active dans la rencontre. Femi-9 À quels types de désirs fautil faire particulièrement attention? Jacques Salomé : Un des désirs les plus sensibles est celui d'être entendu. Concrètement, si vous dites à votre compagnon Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

5 Page 5/8 «j-"-h«"- f Salome Voyage aux pays dc amour que vous avez froid et qu'il vous repond que le radiateur est a son maximum, vous ne vous sen tirez pas entendue S'il vous dit qu'il est triste car sa mere est malade et que vous lui repondez que de toute façon sa mere se plaint toujours, c'est lui qui ne se sentira pas entendu. Un autre désir important est celui de se sentir reconnu et valorise Même si nous n'avons pas le même désir que l'autre, ces valeurs, centrées sur l'écoute, le respect et la réciprocité sont capitales Fémi-9 Lorsque dans un couple, les partenaires écoutent les désirs de l'autre, quels bénéfices notables peuvent-ils remarquer au quotidien? Jacques Salome Une grande ecoute pro cure chez celui qui se sent entendu, un sen timent de confiance en soi et en l'autre maîs aussi la possibilité de pouvoir s'abandonner C'est ainsi qu'après avoir dit non, il est possible de dire oui Non pas parce que vous changez d'avis maîs parce qu'en vous sentant entendue et respectée, vous pou vez enfin entrer dans la demande de l'autre. Femï-9 Comment apprendre à décrypter les désirs de l'autre? Jacques Salome Soyez a l'écoute de ce que l'autre dit et ne restez pas centrée sur votre point de vue ou sur vos certitudes. Soyez attentive aux langages non verbaux agitation nerveuse, soupirs ou mouvements de reculs, tête qui se détourne, levres qui se dérobent, corps qui se raidit ou se ferme Observez et décryptez l'attitude de votre compagnon. Prenez garde également aux messages négatifs non verbaux que vous renvoyez. Fémi-9 À quels autres éléments devons-nous veiller? Jacques Salome Nous ne prenons pas assez en compte le ressenti ou le vécu de l'autre Nous sommes également trop sensibles aux apparences Nous pensons que si l'autre n'entre pas dans nos désirs, il ne nous aime pas assez C'est une erreur ll faut également faire attention aux rapports de force que nous poumons établir avec notre partenaire L'idée n'est pas de faire entrer l'autre dans notre désir et de lui imposer nos croyances Femï-9 Quelles sont les principales difficultés en matière d'écoute de désir? Jacques Salome ll est important de parler, de confronter nos désirs sans les comparer et de ne pas les mettre en compétition ll est bon de leur faire une place dans notre imaginaire ou dans l'imaginaire de l'autre et surtout de les respecter ll faut également savoir que la finalité d'un désir est d'être entendu et reconnu par l'autre Par la suite, il est toujours possible de voir a deux comment le partager et peut-être le satisfaire ou le combler. Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

6 Page 6/8 Femi-9 : L'écoute doit-elle passer obligatoirement par la parole? Jacques Salomé : Mettre des mots sur ce que fait ou ne fait pas l'autre, sur ce que nous ressentons ou éprouvons est important. Néanmoins, il est surtout bon de privilégier au-delà des mots, l'attention, l'écoute, la disponibilité et les gestes de tendresse. Sentir l'autre à notre écoute sans qu'il cherche à modifier notre attente ou notre désir, percevoir ses gestes comme une offrande ( et non comme une demande), nous sentir accepter inconditionnellement relèvent de nos besoins relationnels les plus vitaux. Femi-9 Certaines personnes ont-elles des aptitudes particulières à écouter le désir de l'autre? Jacques Salomé : Les femmes d'aujourd'hui semblent plus autonomes et plus aptes à faire progresser les relations hommes/femmes. Quèlques décalages subsistent. Elles privilégient le registre des sentiments, des émotions et du ressenti. Dans ce domaine, les femmes ont des attentes et même des exigences qui échappent aux hommes qui sont, eux, plutôt centres sur le faire, sur les débats d'idées, sur l'action. Fémi-9 : Faut-il écouter tous les désirs? Quelles sont les limites? Jacques Salomé : Nous devons écouter nos désirs et les respecter. Néanmoins, nous n'avons pas à les réaliser à tout prix. Les désirs sont les langages de notre vitalité et les signes de notre bonne santé psy- Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

7 Page 7/8 chique. Il n'est pas souhaitable qu'ils deviennent impérialistes pour nous ou tyranniques pour l'autre. Par ailleurs, il est capital de distinguer les désirs autonomes (ceux que vous pouvez réaliser par vousmême et qui ne dépendent que de vous) et les désirs dépendants ( qui supposent l'adhésion et la réponse de l'autre ). Dans le premier cas, vous êtes autonome et indépendante. Dans le deuxième cas, vous êtes dépendante de l'autre. Vous êtes donc comblée et satisfaite si l'autre adhère à vos désirs ou au contraire, frustrée et irritée si l'autre n'y adhère pas. Sarah Codutti M Les Editions de l'homme, 224 pages, 19,50euros Jacques Salome est aussi I auteur de Le Courage d'être soi. Editions Pocket, 117 pages, 5,49 euros et Jamais seuls ensemble, Éditions Pocket, 211 pages, 6,70 euros Comment réagir "concrètement" si l'autre...refuse de parler de ses désirs? Plusieurs solutions s'offrent à vous... Vous respectez son besoin d'intimité, ses réticences et vous découvrez qu'un partage des désirs n'est pas possible pour l'instant. Vous pouvez également constater amèrement que vous vous êtes trompée de partenaire, que ce n'est pas avec cette personne que vous allez partager et Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

8 Page 8/8 combler vos désirs Vous risquez alors de vivre un conflit intrapersonnel important Vous renoncez a combler vos désirs avec cette personne et les reportez dans d'autres domaines (affinités, tendresse, investis J sèment dans la construction d'une mai son ) Vous pouvez également décider de renoncer a la relation, si vous ressentez que la non satisfaction de vos désirs vous déstabilise " r Et quand l^un exprime des désirs difficiles à assouvir? N 'hésitez pas a lui dire que vous entendez son désir et sa demande maîs que vous n'avez pas pour autant la même attente Ajou lez que vous avez besoin d'être respectée dans votre difference C'est le non respect de notre difference, qui est a l'origine de la plupart des violences physiques et psychologiques entre les hommes et les femmes "...exprime "trop" de désirs? " Pas de panique ' Nous n'avons jamais trop de désirs La difficulté est surtout de vouloir que l'autre les comble a tout prix C'est plus qu'une erreur C'est un piège redoutable qui risque de maltraiter la rela lion de façon irrémédiable " ~*" s " 7conseils pour que l'amour dure le plus longtemps possime Ne lui dites pas " tu devrais avoir envie de ce désir" maîs dites-lui plutôt, " j'ai ce désir" Envoyez davantage de messages posi tifs a l'autre et stoppez les messages toxiques a base de chantage, de culpabilisation et de dévalorisation Partagez a deux votre ressenti (qui sera souvent différent) a propos des mêmes evenements ou situations de vie Veillez a entretenir des relations vivantes entre vous et l'autre Ce n'est pas l'amour qui maintient deux êtres ensemble dans la duree maîs uniquement la qualite de la relation Osez demander sans exiger Donnez sans attendre automatiquement un retour Osez dire non en précisant qu'il ne s'agit pas d'un refus de la personne maîs sim plement de la demande Eléments de recherche : EDITIONS DE L' : maison d'éditions, toutes citations

Pour ne plus vivre sur la planète taire. par Jacques Salomé

Pour ne plus vivre sur la planète taire. par Jacques Salomé Pour ne plus vivre sur la planète taire. par Jacques Salomé J'ai divisé mon propos en trois parties 1 Dans un premier temps: Je présente un état de lieux en matière de communication et surtout d incommunication

Plus en détail

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte Paroles et gestes au quotidien Intervenante : Marilyne TEXIER : Educatrice de jeune enfant. Formatrice à L Ecole des Parents 74 + Médiatrice familiale.

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543 ESPACE GRENOUILLIT FORMATION 47 Bd St Louis 43000 LE PUY EN VELAY Tél. : 04 71 09 33 86 Mail : communication@espace-grenouillit.com Siret: 441 763 646 000 29 Numéro de déclaration d organisme formateur:

Plus en détail

Les ateliers Coaching Vital Plus

Les ateliers Coaching Vital Plus Les ateliers Coaching Vital Plus Une première à Paris! Cycle ateliers bien-être pour les femmes Un dimanche par mois à partir de novembre 2010 Etre mieux dans son corps, dans sa tête, dans son cœur, dans

Plus en détail

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27

Une méditation évangélique. dans une action au service. Marc 10, 17 27 Une méditation évangélique pour des personnes engagées dans une action au service d un dun monde plus juste et solidaire Marc 10, 17 27 Evangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 17 22) Jésus se

Plus en détail

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple

Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Impact de la vie professionnelle sur la vie de couple Merci de prendre le temps de remplir ce questionnaire. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, il s'agit seulement de s'exprimer au plus près

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD

LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD LA FORMATION CONTINUE DES SOIGNANTS EN EHPAD Renato SAIU (2009). En ligne sur detour.unice.fr Master 2 de psychologie clinique et gérontologique Résumé : La formation professionnelle du personnel en EHPAD

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m.

CHAOS. Pièce en 14 tableaux de m. CHAOS Pièce en 14 tableaux de m. 1995 1 TABLEAU 1 L'UNE : Je t'aime. L'AUTRE : Chut... As-tu entendu ce bruit-là? L'UNE : Quel bruit? L'AUTRE : Le même bruit et pratiquement à la même heure. Le bruit de

Plus en détail

La souffrance totale des personnes en fin de vie.

La souffrance totale des personnes en fin de vie. LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale En Soins Palliatifs, on parle de souffrance totale, «total pain», c'est-à-dire qu il s agit d une approche globale de

Plus en détail

DES ATELIERS DE COMMUNICATION POUR LES PARENTS. pour une qualité de vie. et une prévention

DES ATELIERS DE COMMUNICATION POUR LES PARENTS. pour une qualité de vie. et une prévention DES ATELIERS DE COMMUNICATION POUR LES PARENTS pour une qualité de vie pour les enfants et leurs parents et une prévention de la maltraitance de la violence chez les jeunes des difficultés scolaires sur

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/

www.relax34-villeveyrac.fr/votre-livre-je-maime-et-je-mapprouve/ Ecrit par Martine Poiret Coaching confiance en soi sur Skype ou au cabinet 06 26 64 32 25 1 Ce petit rapport vous est offert par Martine Poiret. Site www.relax34-villeveyrac.fr Vous pouvez l offrir à vos

Plus en détail

La méthode de coaching

La méthode de coaching La méthode de coaching De Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 136 rue du Faubourg Poissonnière Paris 75010 - T/ 01 42 73 18 36-06 79 64 01 15 frbarquin@lobbycom.fr

Plus en détail

Didactique professionnelle et formation initiale d enseignants : tensions et richesses

Didactique professionnelle et formation initiale d enseignants : tensions et richesses Didactique professionnelle et formation initiale d enseignants : tensions et richesses Jacqueline Beckers PERF (Professionnalisation en Éducation : Recherche et Formation) Université de Liège 2 champs

Plus en détail

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse.

Ne vous découragez pas, le temps allège la tristesse. La fin d'une relation amoureuse entraîne toute une gamme d'émotions chez les deux personnes concernées, et ce, indépendamment de qui a pris la décision d'y mettre fin. Cependant, le types d'émotions ressenties

Plus en détail

La dépendance amoureuse est universelle

La dépendance amoureuse est universelle Chapitre 1 La dépendance amoureuse est universelle Une définition de la dépendance amoureuse «Dire que j ai gâché des années de ma vie, que j ai voulu mourir, que j ai eu mon plus grand amour, pour une

Plus en détail

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE?

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? 10 504, boulevard Saint-Laurent, local 1 Montréal, (Qc), H3L 2P4; 514.332.9593 www.cliniquebeausoleil.com COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? QU'EST-CE QUE LE BÉGAIEMENT? à Trouble caractérisé par une fréquence

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Ajustement d imago : la clé du succès des groupes. Daniel Chernet, Analyste transactionnel, TSTA-O

Ajustement d imago : la clé du succès des groupes. Daniel Chernet, Analyste transactionnel, TSTA-O Ajustement d imago : la clé du succès des groupes Daniel Chernet, Analyste transactionnel, TSTA-O Parmi les apports majeurs d'eric Berne figure le concept d'ajustement d'imago. L'imago 1 est un concept

Plus en détail

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu

Conseil & Vente. Mener un entretien de façon professionnelle. Contenu Mener un entretien de façon professionnelle Les commerçants ont des contacts avec des clients, des fournisseurs, des collaborateurs et d'autres partenaires d'affaire. Les entretiens jouent un rôle important

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être *

ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L engagement bénévole des retraités : une implication réfléchie! ANNEXE : Les questions que vous vous posez peut-être * L argent : - Est-ce que je touche tous mes droits? - L indemnité de départ à la retraite

Plus en détail

Les séminaires. Vivre en Amour

Les séminaires. Vivre en Amour Les séminaires Vivre en Amour Pour toute personne en couple ou célibataire souhaitant relever le défi d une vie amoureuse et sexuelle harmonieuse et enrichissante. Depuis plus de 30 ans, les ''Vivre en

Plus en détail

L interinfluence dans les relations humaines

L interinfluence dans les relations humaines L interinfluence dans les relations humaines Conception et réalisationr : J. François Tremblay, Formateur-consultant et chargé de cours à : UQAM / UQO / UQAR On peut considérer la personne humaine comme

Plus en détail

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves?

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves? 1. Qu'est-ce qu'un marché des connaissances? Un marché des connaissances, c'est un moment organisé et structuré pour permettre à une partie des enfants que nous appelons " marchands " de partager avec

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

ANIMAUX PERDUS / AVANT PROPOS

ANIMAUX PERDUS / AVANT PROPOS ANIMAUX PERDUS / AVANT PROPOS S'il vous plaît, lisez toute la page avant de vous décider à me contacter Les animaux perdus sont des cas particuliers pour les communicateurs animaliers. C'est un travail

Plus en détail

aupres des personnes agees `

aupres des personnes agees ` aupres des personnes agees ` La problématique du suicide chez les personnes âgées Informer, soutenir, accompagner les professionnels qui entourent les personnes âgées dans leur quotidien. ^ L intervenant

Plus en détail

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi

001_004_VIVRE.qxd 21/07/2008 15:35 Page 1 Vivre avec soi Vivre avec soi Du même auteur aux Éditions J ai lu Papa, maman, écoutez-moi vraiment, J ai lu 7112 Apprivoiser la tendresse, J ai lu 7134 JACQUES SALOMÉ Vivre avec soi Chaque jour... la vie Les Éditions

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

Lisez attentivement Vous faites peut-être partie des personnes qui peuvent bénéficier de cette proposition!

Lisez attentivement Vous faites peut-être partie des personnes qui peuvent bénéficier de cette proposition! A toutes les personnes qui sont bloquées dans des peurs EXCESSIVES qui les empêchent d avancer! Posez-vous juste ces questions : Avez-vous envie d'améliorer votre existence, en vous sentant plus à l'aise

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

L'estime de soi, un passeport pour la vie. Une mode, un concept? Intérêt pédagogique? Et si oui comment la favoriser?

L'estime de soi, un passeport pour la vie. Une mode, un concept? Intérêt pédagogique? Et si oui comment la favoriser? L'estime de soi, un passeport pour la vie Une mode, un concept? Intérêt pédagogique? Et si oui comment la favoriser? Le sujet appartient bien au domaine pédagogique, il en est une clé comme le jeu dans

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique

Chapitre 12 Épreuve orale en pratique Chapitre 12 Épreuve orale en pratique 1. Introduction L épreuve orale d entretien représente pour la plupart d entre vous quelque chose de mystérieux. Beaucoup de rumeurs fondées ou non circulent sur son

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

Coaching pour changer les comportements

Coaching pour changer les comportements Coaching pour changer les comportements Par: Marshall Goldsmith Ma mission est d'aider les dirigeants qui ont du succès à obtenir des résultats positifs, à long terme, des changements mesurables dans les

Plus en détail

Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs

Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs Le couple en contexte du cancer: Soutenir ses défis et ses espoirs Louise Picard, Ph.D., t.s. Professeure agrégée École de service social Faculté des sciences sociales Université Laval Chercheure au sein

Plus en détail

La Communication Relationnelle : la clé d'une équipe collaborative

La Communication Relationnelle : la clé d'une équipe collaborative La Communication Relationnelle : la clé d'une équipe collaborative LE CONTEXTE Notre communication est parfois source de difficultés et de conflits et nous sommes bien souvent démunis dans notre manière

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Modéliser l'excellence

Modéliser l'excellence Préambule Ces fiches sont le résultat d'une réflexion et exploration sur le thème : Evoluer, gagner, réussir Le secret des gagnants s'affirmer et de démarquer Etre humain à part entière, agir et et saisir

Plus en détail

"Couples séparés mais toujours parents"

Couples séparés mais toujours parents "Couples séparés mais toujours parents" Compte rendu Rencontre à thème Le 31 Janvier 2012 Matin Intervenante : Katell Jouffe, psychologue à l'hôpital de jour pour enfants autistes et psychotiques et médiatrice

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées.

Élève 1 Nombre total Prestation globale de points Devoir 1: Peut répondre de façon structurée et précise en développant ses Entretien idées. Élève 1 Nombre total de points 2 (77%) Devoir 1: Entretien 5 points Devoir 2 : Jeu de rôle 5 points Devoir 3 : Commentaire 4 points Transcription du commentaire (Temps de production 1:32 min) Prestation

Plus en détail

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol À donner à la victime Violences sexuelles Tout le monde peut être victime d une agression sexuelle n importe où. La violence sexuelle peut toucher

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

Ce bien pas comme les autres

Ce bien pas comme les autres Ce bien pas comme les autres M.J.D Orazio-Clermont Introduction Dans une cure, le patient comme l analyste peuvent parler de tout. L argent fait partie de ces questions que l on aborde pendant les entretiens

Plus en détail

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime

L estime de soi. A) La différence entre confiance et estime L estime de soi La période des études universitaires coïncide souvent avec une période de changements et de remises en question très intenses où l estime de soi peut être particulièrement mise à l épreuve.

Plus en détail

TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT

TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT TAPPING EFT POUR ATTIRER DE L'ARGENT 1 SOMMAIRE La Conférence de Slavica Bogdanov sur les lois de la Prospérité3 Qu'est-ce que l'eft?4 Le programme des 17 séances EFT en vidéos de Slavica Bogdanov5 Première

Plus en détail

Jean-François Paré. Champ d intervention. Coach de relations humaines, facilitateur, formateur. (819) 346-0546 jfpare@coachingequilibrium.

Jean-François Paré. Champ d intervention. Coach de relations humaines, facilitateur, formateur. (819) 346-0546 jfpare@coachingequilibrium. Jean-François Paré Coach de relations humaines, facilitateur, formateur (819) 346-0546 jfpare@coachingequilibrium.ca Champ d intervention 28 janvier 2011 DOMAINE D INTERVENTION J interviens dans le domaine

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

SKRIVA vous présente, avec l intervention de M. Tony BEERDEN (ALCOBE) des cycles de formation sur ces thèmes dans la région Aquitaine.

SKRIVA vous présente, avec l intervention de M. Tony BEERDEN (ALCOBE) des cycles de formation sur ces thèmes dans la région Aquitaine. SKRIVA FORMATION CONTINUE Vous avez du mal à gérer votre temps et à vous organiser? Vous avez à gérer des relations avec des personnes «difficiles»? Vous êtes confrontés au stress dans votre vie professionnelle

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005

LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL ET LES TROUBLES DU SOMMEIL Conférence de 2005 LE SOMMEIL DE 3 A 6 MOIS Bébé va apprendre à dormir des nuits complètes de 8-9 heures. Il s endort en sommeil lent et diminue le pourcentage de

Plus en détail

arbitres et entraîneurs de haut niveau

arbitres et entraîneurs de haut niveau La gestion des conflits arbitres et entraîneurs de haut niveau A quel type de conflits entraîneurs et arbitres sont-ils confrontés? Les Conflits CONSTATS La plupart du temps se sont les mêmes situtations

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE

BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE BIENTRAITANCE CHEZ LA PERSONNE ÂGÉE Dr Marie Florence PERARD-BAH Bonjour à tous, Pour ceux qui ne me connaissent pas: Je suis le Dr PERARD-BAH Gériatre responsable du pôle gériatrique du Centre Hospitalier

Plus en détail

ANALYSE DE PRATIQUE. Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin. Date: Lundi 24 février 2014, 10h

ANALYSE DE PRATIQUE. Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin. Date: Lundi 24 février 2014, 10h Date: mardi 4 mars 2014 ANALYSE DE PRATIQUE Stage 5B 6A Benjamin Beaugé Lieu: Service de dialyse péritonéale Bayard, clinique du Tonkin Date: Lundi 24 février 2014, 10h Acteurs: Mr. B, infirmière, stagiaire

Plus en détail

Les dettes transmises sexuellement : de la solidarité conjugale à la solidarité juridique

Les dettes transmises sexuellement : de la solidarité conjugale à la solidarité juridique Les dettes transmises sexuellement : de la solidarité conjugale à la solidarité juridique Université féministe d été, Québec, juin 2008 Louise Langevin Titulaire Chaire d étude Claire Bonenfant sur la

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

LA PREVENTION ET VOUS

LA PREVENTION ET VOUS Septembre 2012 LA PREVENTION ET VOUS «LE SURENDETTEMENT ET LA MARGINALISATION : COMMENT VIVRE ET ABORDER LE SURENDETTEMENT AU SEIN DE SON MILIEU FAMILIAL ET SOCIAL» AU DELÀ DE LA DIMENSION ÉCONOMIQUE METTRE

Plus en détail

Vers une écoute des émotions de votre enfant

Vers une écoute des émotions de votre enfant Vers une écoute des émotions de votre enfant A. Solter I.Filliozat Présenté par : Xavier MEIGNEN, Kinésiologue, Consultant en Éducation Kinesthésique Formateur et Directeur du Centre de Formation ECAP

Plus en détail

1. Comprendre ce qui déclenche la violence dans mes comportements, mes paroles ou mes réponses

1. Comprendre ce qui déclenche la violence dans mes comportements, mes paroles ou mes réponses "Les mots sont des fenêtres... ou bien ce sont des murs" de Marshall B. Rosenberg / Editions Jouvence (résumé du livre préparé par Christine KellerChassot, Gymnase de Morges, http://www.gymnasemorges.ch/docs/rosen.html)

Plus en détail

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale)

3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) 3. Obsessionnelle 2. Possessive 1. Vigilance (Normale) Deux types de trahison: sexuelle et affective Première cause de violence chez les jeunes couples Danielle Bédard, sexologue, Cégep Marie-Victorin

Plus en détail

L enfant est là - La famille se réorganise

L enfant est là - La famille se réorganise L enfant est là - La famille se réorganise Les statistiques montrent qu'en Suisse, environ les deux tiers du travail non payé (surtout le travail familial et domestique) sont accomplis par les femmes.

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Des messages clairs pour prévenir les conflits

Des messages clairs pour prévenir les conflits Apprentissage de la communication : Fiche n 15 Des messages clairs pour prévenir les conflits Objectifs : - Apprendre à exprimer un message qui exprime ce qu un comportement donné éveille comme sentiment

Plus en détail

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008.

LA SANCTION. D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. LA SANCTION D après les interventions de Mr ORDRENNEAU Albert, enseignant spécialisé et formateur IUFM Lorraine - Formation CAPASH, 2007-2008. Comment se règle la question du rapport à la loi et de la

Plus en détail

Titre : La publicité est humaine - Place et signification de la publicité dans un monde innovateur

Titre : La publicité est humaine - Place et signification de la publicité dans un monde innovateur Titre : La publicité est humaine - Place et signification de la publicité dans un monde innovateur Pour beaucoup de gens la publicité a toujours eu une connotation quelque peu malsaine. Personne ne comprenait

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

Mesdames Messieurs, ***********

Mesdames Messieurs, *********** Mesdames Messieurs, J'ai le plaisir, une nouvelle fois de faire le bilan de l'activité de l'observatoire Jurassien des Enfants Victimes de maltraitance, dans le cadre de notre Assemblée Générale annuelle.

Plus en détail

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi.

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. DIRECTION DES RELATIONS ET DES RESSOURCES HUMAINES CONSEIL MOBILITÉ CARRIÈRE BILAN PERSONNEL Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. Cet outil a vocation à vous aider à mener une réflexion

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels

Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Fiche 1 Faire son bilan de compétences, mettre à plat ses objectifs professionnels Bien dans ses baskets ou besoin d air? Non, entrer dans l enseignement ce n est pas entrer en religion! Votre dévouement

Plus en détail

POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE?

POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE? POURQUOI MON CHIEN TIRE-T-IL SUR LA LAISSE? Quand vous êtes remorqué par votre chien qui tire compulsivement sur la laisse et que vous avez le sentiment, que votre bras va littéralement être arraché de

Plus en détail

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a)

DEUXIÈME LECTURE ÉVANGILE. DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) DIMANCHE 28 AVRIL 2013 5 ème dimanche de Pâques (C) DEUXIÈME LECTURE Lettre de l'apocalypse de saint Jean (21, 1-5a) Moi, Jean, j'ai vu un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la

Plus en détail

Liturgie pour enfants

Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Liturgie pour enfants Semaine québécoise des familles du 11 au 18 mai 2014 Nous vous proposons deux liturgies de la Parole selon les textes des Évangiles du dimanche choisi. On évoquera

Plus en détail

Il n'est pas non plus de progrès continu, sans phases de retour d'expérience régulières.

Il n'est pas non plus de progrès continu, sans phases de retour d'expérience régulières. Sommaire: * 1 * 2 Ce qu'il est, son importance * 3 Intégrer, capitaliser l'expérience * 4 Les obstacles à son développement Concernant à la fois l'individu, l'équipe et l'entreprise, il n'est de progression

Plus en détail

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013

L observatoire de. Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans. Juillet 2013 L observatoire de la révolution de l âge Étude d opinion auprès des 70 ans et plus et des personnes ayant entre 40 et 70 ans Juillet 2013 La vieillesse : un nouveau monde? Ampleur des enjeux financiers

Plus en détail

RECONSTRUCTION MAMMAIRE

RECONSTRUCTION MAMMAIRE RECONSTRUCTION MAMMAIRE IMAGE DE SOI ET MOTIVATIONS Dr Bernard DESCLAUX Oncomip 18/4/2013 Le Contexte Quand le paraître a plus d importance que l être, la mutilation corporelle apparaît comme une blessure

Plus en détail

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques

Dépistage VIH. Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE. Quelques données épidémiologiques Dépistage VIH Témoignages des usagers Auprès de Sida Info Service LE DEPISTAGE DU VIH EN FRANCE Quelques données épidémiologiques Selon l Institut de Veille Sanitaire (InVS) 1, en 2007 cinq millions de

Plus en détail

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013,

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013, Synthèse et capitalisation des réflexions menées Lors des conviviales 2013, 5 thèmes ont été identifiés comme primordiaux dans la réussite de son intégration professionnelle et sont le sujet d'ateliers

Plus en détail

«Aspects spirituels de l'accompagnement des enfants» - Hafid Ouardiri

«Aspects spirituels de l'accompagnement des enfants» - Hafid Ouardiri Fondation de l Entre-Connaissance 14 rue du Môle 1201 Genève T. +4122 7320137 fec@worldcom.ch www.fec-geneve.ch Journée du RNAPU à l'attention des membres des Care teams le 23 novembre 2013 de 9 à 17 heures

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE.

LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. 1 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE DU SP Février 2015 LA SOUFFRANCE TOTALE DES PERSONNES EN FIN DE VIE. I) Concept de souffrance globale Comment comprendre la personne malade, sans l appréhender

Plus en détail