Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011"

Transcription

1 (1) : façade à rue avant transformation (22/02) (2) : façade côté jardin avant transformation (22/02) Page 1 sur 113

2 (3) : démolition du carrelage sur stabilisé (22/02) (4) : à gauche, tranchée pour le «faux puits canadien» ; profondeur = 1,25 m longueur = 10 m (13/03) Page 2 sur 113

3 (5) : passage du «faux puits canadien» sous la fondation, vers le jardin (15/03) (6) : remblai en sable avant pose de l isolation sous dalle (20/03) Page 3 sur 113

4 (7) : retours d isolation en polystyrène au droit du pilastre (21/03) (8) : retours d isolation en polystyrène au droit du mur de refend (21/03) Page 4 sur 113

5 (9) : retours d isolation en polystyrène au droit du mur de refend (21/03) Page 5 sur 113

6 (10) : coupure thermique au pied de la façade de l annexe (21/03) (11) : pose des plaques de mousse résolique Kingspan Kooltherm 2x 10 cm (21/03) Page 6 sur 113

7 (12) : armature de la dalle de sol (22/03) (13) : lissage de la dalle béton ; épaisseur : 15 cm (23/03) Page 7 sur 113

8 (14) : retour de l isolation le long des mitoyens ; panneau Kingspan (23/03) (15) : étançonnage du plancher du rez et découpe des têtes de gîtes (04/04) Page 8 sur 113

9 (16) : préparation de la poutre recomposée ou poutre à caissons isolés (04/04) ; voir aussi photo 22 Page 9 sur 113

10 (17) : mise en place de la poutre recomposée du haut rez (04/04) (18) : mise en place de la poutre recomposée du haut rez (04/04) Page 10 sur 113

11 (19) : mise en place de la poutre recomposée du haut rez (04/04) Page 11 sur 113

12 (20) : accrochage du plancher du 1 er sur la poutre recomposée et placement des premiers supports verticaux en FJI 240 mm (05/04) Page 12 sur 113

13 (21) : resserrage de la structure bois contre le mitoyen au moyen d isolation souple en fibre de bois Pavaflex (07/04) Page 13 sur 113

14 (22) : préparation de la poutre recomposée au 2è étage (07/04) Les poutres recomposées sont constituéesd une lisse inférieure, d une lisse supérieure et d entretoises verticales en bois massif. Les caissons sont isolés au moyen de fibre de bois (Pavaflex) et les caissons sont refermés au moyen de deux panneaux OSB 18 mm. Les poutres recomposées assurent la rigidité de l ossature bois pour la reprise des planchers. Page 14 sur 113

15 (23) : étançonnage du plancher du 2è et découpe des têtes de gîtes (07/04) Page 15 sur 113

16 (24) : toiture de l annexe en poutres FJI 360 mm (07/04) (25) : ossature du porche d entrée avec montants FJI 240 mm (07/04) Page 16 sur 113

17 (26) : contreventement de l ossature de la façade au moyen de panneaux OSB 18mm (18/04) Page 17 sur 113

18 (27) : ossature de la façade à rue au 1er (18/04) Page 18 sur 113

19 (28) : contreventement de l ossature de la façade à rue au 1er (18/04) Page 19 sur 113

20 (29) : ossature de la façade jardin en FJI 240 mm (27/04) Page 20 sur 113

21 (30) : démontage de la charpente existante (27/04) Page 21 sur 113

22 (31) : pose de la nouvelle charpente en poutres FJI 400 mm (27/04) Page 22 sur 113

23 (32) : façade 2è côté jardin : remplacement du mur en maçonnerie existant (instable) par une ossature en bois massif 180 mm, en doublage de l ossature FJI 240 mm (27/04) Page 23 sur 113

24 (33) : murs pignons mitoyens au droit de la toiture avant ragréage (27/04) Page 24 sur 113

25 (34) : double ossature de la façade côté jardin au 2è étage (27/04) Page 25 sur 113

26 (35) : pose de la charpente côté rue (03/05) (36) : pose de la charpente côté rue - lucarne (05/05) Page 26 sur 113

27 (37) : pose de la charpente côté rue - lucarne (05/05) Page 27 sur 113

28 (38) : continuité de l isolation au sommet des mitoyens (10 cm de Pavaflex) et chevronnage en porte-à-faux pour couvrir les 16 cm de fibre de bois + enduit qui seront fixés sur les murs pignons (11/05) Page 28 sur 113

29 (39) : sous-toiture en Celit 4D (11/05) Page 29 sur 113

30 (40) : repose des tuiles existantes (13/05) Page 30 sur 113

31 (41) : ossature bois 80 mm contre mitoyen au rez côté rue (14/05) (42) : pose des panneaux solaires thermiques (21/05) Page 31 sur 113

32 (43) : étrésillonnement de la charpente (22/05) Page 32 sur 113

33 (44) : livraison des châssis Optiwin Zwoa2holz avec bois extérieur en hêtre rétifié, labellisé PEFC (23/05) Page 33 sur 113

34 (45) : isolation du plafond de cave : pose d un panneau de 6 cm de fibre de bois Pavatherm et retours d isolation en panneaux de liège extrudé 5 cm (24/05) (46) : isolation du plafond de cave : pose d un panneau de 6 cm de fibre de bois Pavatherm et retours d isolation en panneaux de liège extrudé 5 cm (24/05) Page 34 sur 113

35 (47) : pose de la membrane freine-vapeur sur l ossature contre mitoyen, parfaitement continue du rez à la toiture (25/05) (48) : pose de la membrane freine-vapeur sur l ossature contre mitoyen, parfaitement continue du rez à la toiture (25/05) Page 35 sur 113

36 (49) : pose du châssis de la chambre du 1 er côté jardin, avec cadre OSB pour faciliter les raccords d étanchéité à l air (25/05) Page 36 sur 113

37 (50) : pose du châssis de la chambre du 1 er côté rue, avec cadre OSB pour faciliter les raccords d étanchéité à l air (25/05) Page 37 sur 113

38 (51) : resserrage entre cadre OSB du châssis et ossature bois au moyen de fibre de bois Pavaflex (25/05) (52) : pose du châssis et de son cadre OSB dans l ossature bois (25/05) Page 38 sur 113

39 (53) : alignement du dormant du châssis avec le jour de la baie existante, avant pose du retour d isolant sur le dormant (25/05) Page 39 sur 113

40 (54) : alignement du dormant du châssis avec le jour de la baie existante, avant pose du retour d isolant sur le dormant (25/05) Page 40 sur 113

41 (55) : Celit 4D en façade arrière (25/05) Page 41 sur 113

42 (56) : Celit 4D en façade arrière (25/05) Page 42 sur 113

43 (57) : isolation des caissons biaisés au droit des baies du 2è côté jardin (27/05) Page 43 sur 113

44 (58) : isolation des caissons de lucarne avec de la fibre de bois Pavaflex (27/05) (59) : assemblage du châssis de la lucarne (27/05) Page 44 sur 113

45 (60) : pose du cordon de colle d étanchéité à l air (27/05) (61) : cadre OSB collé et vissé au dormant du châssis (27/05) Page 45 sur 113

46 (62) : châssis de lucarne posé (27/05) Page 46 sur 113

47 (63) : châssis de lucarne posé (27/05) Page 47 sur 113

48 (64) : lambourdes et fibre de bois 50 mm sur la dalle béton dans la zone de l escalier (31/05) (65) : limon en retrait du mur pour assurer la continuité de l isolation à poser contre le mitoyen et sous l escalier (31/05) Page 48 sur 113

49 (66) : ossature bois 150 mm sous escalier (01/06) (67) : lisse inférieure de la cloison sous escalier et dalle béton (31/05) Page 49 sur 113

50 (68) : pose des gaines de ventilation dans la gaine technique au rez (05/06) Page 50 sur 113

51 (69) : pose des gaines de ventilation dans la gaine technique au 1 er (05/06) Page 51 sur 113

52 (70) : pose des gaines de ventilation dans la gaine technique au 2è (05/06) Page 52 sur 113

53 (71) : 1 er jour d insufflation de cellulose (07/06) Page 53 sur 113

54 (72) : pose des membranes freine-vapeur (11/06) (73) : pose du lattage (11/06) Page 54 sur 113

55 (74) : arrivée du mur-rideau préfabriqué en atelier (13/06) Les profilés du mur-rideau sont les Lara - Gutmann et le châssis ouvrant est le Mira Therm 68 mm - Gutmann. C est la société Fabribois qui importe les profilés d Allemagne, a réalisé la structure en bois lamellé collé (section 6 x 24 cm), et réalise la pose. Page 55 sur 113

56 (75) : évidemment, ça ne passe pas par la porte (13/06) (76) : on y est presque (13/06) Page 56 sur 113

57 (77) : manœuvre réussie! (13/06) (78) : pose de la structure en bois lamellé-collé (13/06) Page 57 sur 113

58 (79) : pose du triple vitrage (13/06) Page 58 sur 113

59 (80) : pose du triple vitrage (13/06) Page 59 sur 113

60 (81) : isolation au moyen de bandes de mousse résolique Recticel, avant la pose des capots alu (13/06) (82) : vue depuis l intérieur avec la membrane périphérique pour l étanchéité à l air (13/06) Page 60 sur 113

61 (83) : les capots alu sont posés (13/06) (84) : zoom sur la partie ouvrante (13/06) Page 61 sur 113

62 (85) : livraison des big bags d argile (15/06) (86) : cet argile sera utilisé pour la couche de fond des enduits muraux (15/06) Page 62 sur 113

63 (87) : préparation du caisson pour l isolation sous escalier (15/06) (88) : panneaux 2x6 cm de fibre de bois fixés sous la dalle béton (15/06) Page 63 sur 113

64 (89) : l isolation en fibre de bois emballe complètement les poutrelles métalliques au droit de l interruption de la dalle béton cf détail au pied de la porte d entrée dans la coupe BB (15/06) (90) : installation du chauffe-eau solaire en cave (17/06) Page 64 sur 113

65 (91) : détail d étanchéité à l air au droit d une poutrelle acier dans le mitoyen, dans la cage d escalier au rez (24/06) (92) : détail d étanchéité à l air au droit d une poutrelle acier dans le mitoyen, dans la cage d escalier au rez (24/06) Page 65 sur 113

66 (93) : détail d étanchéité à l air au droit d une poutrelle acier dans le mitoyen, dans la cage d escalier au rez (24/06) Page 66 sur 113

67 (94) : vue insolite de la façade bois de la façade à rue, une fois le plancher du 1 er côté rue enlevé (25/06) Page 67 sur 113

68 (95) : volume du porche d entrée, vu depuis le 1 er, sans plancher (25/06) Page 68 sur 113

69 (96) : vue de la façade côté rue depuis l intérieur, en vue plongeante depuis le 2è étage, sans les planchers (25/06) Page 69 sur 113

70 (97) : autre vue plongeante intérieure depuis le 2è étage (26/06) (98) : autre vue, en contre-plongée, depuis le rez vers la lucarne(26/06) Page 70 sur 113

71 (99) : placement du plancher au 1 er côté rue (26/06) (100) : placement du plancher au 1 er côté rue (26/06) Page 71 sur 113

72 (101) : mise en œuvre des enduits à l argile (02/07) Page 72 sur 113

73 (102) : pose du bardage en façade arrière (07/07) (103) : pose du bardage en façade arrière (07/07) Page 73 sur 113

74 (104) : pose de panneaux en fibre de bois 60 mm Pavatherm contre mitoyen (rez côté rue), avec réserve en partie supérieure pour pouvoir insuffler la cellulose dans les caissons de l ossature 80 mm (07/07) (105) : pose du bardage en façade arrière (09/07) Page 74 sur 113

75 (106) : 1 er test d infiltrométrie avant de poursuivre les parachèvements (23/07) (107) : recherche des fuites (23/07) Le résultat, du premier coup et avant insufflation de cellulose dans tous les caissons, est de 0,51 vol/h! (le résultat final sera de 0,41 vol/h, comme quoi c est possible aussi en rénovation!) Page 75 sur 113

76 (108) : pose des panneaux en fibre de bois contre les mitoyens au 2è (28/07) (109) : pose des panneaux en fibre de bois contre les mitoyens au 2è (28/07) Page 76 sur 113

77 (110) : 2è jour d insufflation de la cellulose de papier (31/07) Page 77 sur 113

78 (111) : 2è jour d insufflation de la cellulose de papier (31/07) Page 78 sur 113

79 (112) : 2è jour d insufflation de la cellulose de papier (31/07) Page 79 sur 113

80 (113) : prélèvement d une carotte pour vérifier la densité de la matière (31/07) (114) : châssis au 1 er étage côté rue, avant pose des retours d isolation et seuil alu (11/08) Page 80 sur 113

81 (115) : châssis au 1 er étage côté rue, avant pose des retours d isolation et seuil alu (11/08) Page 81 sur 113

82 (116) : châssis au rez côté rue, avant pose des retours d isolation et seuil alu (11/08) Page 82 sur 113

83 (117) : cloison wc au rez (15/08) Page 83 sur 113

84 (118) : pose des panneaux en fibre de bois sur la façade bois intérieure, rez côté rue (15/08) Page 84 sur 113

85 (119) : percements dans le plancher du rez côté rue avant insufflation de cellulose de papier (27/08) Page 85 sur 113

86 (120) : pose de la porte de cave (27/08) Page 86 sur 113

87 (121) : la porte de cave isolée au moyen de 10 cm de fibre de bois et dispose d un joint périphérique continu pour assurer l étanchéité à l air (27/08) Page 87 sur 113

88 (122) : porte de cave posée (27/08) Page 88 sur 113

89 (123) : châssis rez côté rue : pose du retour d isolant en fibre de bois et première passe d enduit à la chaux (29/08) Page 89 sur 113

90 (124) : châssis 1er côté rue : pose du retour d isolant en fibre de bois et première passe d enduit à la chaux. La 2è passe sera alignée avec le dormant (29/08) Page 90 sur 113

91 (125) : châssis 1er côté rue : pose du retour d isolant en fibre de bois avant enduisage (29/08) Page 91 sur 113

92 (126) : pose du mobilier de cuisine (03/09) Page 92 sur 113

93 (127) : pose de la porte d entrée Optiwin Frostkorken (03/09) Page 93 sur 113

94 (128) : batterie de chauffe 1,5 kw à placer sur la conduite d air pulsé (17/09) Page 94 sur 113

95 (129) : résistance de la batterie de chauffe 1,5 kw (17/09) Page 95 sur 113

96 (130) : toiture verte intensive ; 20 cm de substrat (20/09) (131) : la botaniste Anne Muzard en plein travail (22/09) Page 96 sur 113

97 (132) : pose du chanvre au rez (02/10) Page 97 sur 113

98 (133) : pose du chanvre au rez (02/10) Page 98 sur 113

99 (134) : retour d isolation en liège sur le dormant des châssis côté jardin, avant pose du bardage (07/10) Page 99 sur 113

100 (135) : façade arrière avec l enduit à la chaux au rez et le bardage en Thermowood aux étages. On distingue à gauche et à droite au 2è étage, les pignons isolés au moyen de 16 cm de fibre de bois et finis par un enduit à la chaux (07/10) Page 100 sur 113

101 (136) : façade côté jardin (20/10) Page 101 sur 113

102 (137) : toiture verte en cours de finalisation (21/10) Page 102 sur 113

103 (138) : préparation de la lucarne avant la pose du bardage (21/10) Page 103 sur 113

104 (139) : groupe VMC avant raccordement et chauffe-eau solaire (24/10) (140) : pose des bouches de ventilation en attendant la pose des plafonds suspendus, reportée pour manque de budget (29/10) Page 104 sur 113

105 (141) : groupe de ventilation double flux Brink Renovent Large (400m3) avec récupération de chaleur et by-pass automatique (29/10) Page 105 sur 113

106 (142) : état du chantier rez - séjour (29/10) (143) : état du chantier rez - bureau (29/10) Page 106 sur 113

107 (144) : état du chantier 1 er - chambre 2 (29/10) (145) : état du chantier 1 er - chambre 1 (29/10) Page 107 sur 113

108 (146) : carrelage du porche d entrée reposé (30/10) Page 108 sur 113

109 (147) : seuil alu du châssis rez côté rue (15/11) Page 109 sur 113

110 (148) : façade à rue (15/11) Page 110 sur 113

111 (149) : retours de baies en attente de la pose des stores extérieurs avant la deuxième passe d enduit à la chaux (15/11) (150) : retour d isolation en partie supérieure du châssis (15/11) Page 111 sur 113

112 (151) : retour d isolation en partie supérieure du châssis, et réserve pour la pose du caisson de store extérieur (15/11) Page 112 sur 113

113 (152) : vue du rez de chaussée côté rue (15/11) Page 113 sur 113

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.8 Les revêtements 12.8.1 Les revêtements de sol 12.8.2 Les revêtements de mur 12.8.3 Les revêtements de plafond 12.8.4 Les revêtements

Plus en détail

Toiture en pente existante (30 et 35 ) Toiture plate neuve. Toiture plate existante. ext. ext. int. ext. int. int. T-EXI T-BOI-PLA-340

Toiture en pente existante (30 et 35 ) Toiture plate neuve. Toiture plate existante. ext. ext. int. ext. int. int. T-EXI T-BOI-PLA-340 Toiture en pente existante (30 et 3 ) T-EXI-30-347 Toiture plate neuve T-BOI-PLA-340 Bat Avant : T14 Valeur U= 0.13 W / m².k Bat Avant : T13 Bat Arrière : T7 et T16 Valeur U= 0.13 W / m².k Tuiles Lattage

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden

Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden RETOUR D EXPÉRIENCES Construction d une maison individuelle passive à Hochfelden DURANT LES TRAVAUX Crédit photo : Agence KMO Crédit photo : Agence KMO À Réception du projet Acteurs du projet Maître d

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

x

x HABITAT BOIS ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 14 14 ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES 20 20 6.96 6.444 0.4 x 0.5 3.14 3.00 2.624 3 x 2.15 ILLUSTRATION NON CONTRACTUELLE 20 20 6.96 6.444 3.14 3.00 2.624 1

Plus en détail

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte

la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte la Halle Pajol à Paris : un bâtiment pilote et manifeste en termes de développement durable Françoise-Hélène Jourda, architecte Jourda Architectes Paris HALLE PAJOL Anciennes messageries de la ville de

Plus en détail

Ossature et plancher bois DCE

Ossature et plancher bois DCE tuile fortement galbée liteau BM 60/40 latte BM 30/40 film pare pluie isolation fibres de bois haute densité 80 mm de contreventement DWD 16 mm isolation fibre de bois 120 mm montant BM 4/120 fourrure

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois De 100 m2 SHOB Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques innovantes Version

Plus en détail

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43.

CONSTRUIRE. Poteau poutre p.41. Ossature à panneaux p.42. Liaisons avec la structure. Jonction avec la toiture p.51. p.43. CONSTRUIRE Poteau poutre p.41 Liaisons avec la structure p.43 Jonction avec la toiture p.51 Capillarité p.43 Ouvertures -avec pré-cadres p.44 - sans pré-cadres p.47 Fondations p.42 Seuils p.50 Ossature

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Détails de construction pour façades ventilées

Détails de construction pour façades ventilées Détails de construction pour façades ventilées Produits et services du groupe swisspor 8 6 7 8 9 0 0 6 7 8 9 0 8 6 7 8 9 0 Façade ventilée Détails de construction swisspor Façades ventilées avec resp.

Plus en détail

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01

F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-01 F.E.S.T. AE-AI-TH/PE-0 Fiche d exemples de solutions techniques aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubriques AE-AI-TH/PE Acoustique e & e, Thermique Hiver et Performance Energétique

Plus en détail

CATALOGUE Maisons madriers contrecollés. Eric BAUDSON:

CATALOGUE Maisons madriers contrecollés. Eric BAUDSON: CATALOGUE 2016 Maisons madriers contrecollés Eric BAUDSON: 0495.447.304 @ info@eri-renove.be COMPOSITION DU KIT CHALET KIT BOIS MASSIF CONTRECOLLE CHALET Choix des épaisseurs de madriers pour ces modèles

Plus en détail

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction

STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE STEICO construction STEICO solutions constructives PLANCHER SUR VIDE SANITAIRE Solution de plancher avec matériaux à base de bois Isolants à base de fibre de bois Performance thermique et confort d utilisation Simple à mettre

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs

Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs 12h00 12h20 Mise en œuvre des fenêtres dans les constructions en bois: points d attention au niveau de l étanchéité à l air et des nœuds constructifs Benoît Michaux Centre Scientifique et Technique de

Plus en détail

L isolation en rénovation: dernières nouveautés

L isolation en rénovation: dernières nouveautés L isolation en rénovation: dernières nouveautés Bruxelles Environnement L importance de traiter le bâtiment dans sa globalité André BAIVIER ISOPROC INNOVISO Plan de l exposé Introduction Rappel de quelques

Plus en détail

Matériaux durables : critères par catégorie 1

Matériaux durables : critères par catégorie 1 Matériaux durables : critères par catégorie 1 1. Maçonneries porteuses... 2 2. Ossature bois et charpente... 2 3. Cloisons et faux plafond... 2 4. Isolation thermique et acoustique... 2 5. Étanchéité à

Plus en détail

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE

SALLE DE LOISIRS. Carnet de détails DCE SAINTE GEMMES SUR LOIRE Carnet de détails SALLE DE LOISIRS SAINTE GEMMES SUR LOIRE Détails Cloisons Mobile + Boite acoustique D9 D1 Plafonds D2 Profil voirie Hors Lot D3 Structure métal D4 Développé structure métal D4b 1 D5 2

Plus en détail

ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A

ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A ECOQUARTIER DE LA CARTOUCHERIE ILOT 1.5 A 101, AVENUE DE GRANDE BRETAGNE 31 300 TOULOUSE NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE BATIMENT D E et F CARACTERISTIQUES GENERALES LABEL : Opération certifiée Habitat et

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

SOLUTION FAÇADE ISOLATION DE LA FAÇADE D UN MUR EN BRIQUE FAÇADES À ENDUIT OU FAÇADES RIDEAU

SOLUTION FAÇADE ISOLATION DE LA FAÇADE D UN MUR EN BRIQUE FAÇADES À ENDUIT OU FAÇADES RIDEAU SOLUTION FAÇADE ISOLATION DE LA FAÇADE D UN MUR EN BRIQUE FAÇADES À ENDUIT OU FAÇADES RIDEAU LES TRAVAUX D ISOLATION DANS LA PRATIQUE En fonction de l épaisseur de l isolant, pour réaliser les vides, on

Plus en détail

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué

Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Le calepinage en contreplaqué de pin maritime a permis de respecter le budget sans sacrifier l esthétique. Un parement en contreplaqué Texte : Gwenola Doaré - photos : Atelier 970 Cette maison en ossature

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL

2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE VAL MARAVEL 2011 AGRANDISSEMENT D'UNE HABITATION et AMENAGEMENT D'UN GITE 26310 VAL MARAVEL Chantier en cours Maître d'ouvrage privé Avant projet Chantier en cours Complète 185 000 H.T (extension) / 53 000 H.T (gîte)

Plus en détail

Guide de pose : BLOKIWOOD

Guide de pose : BLOKIWOOD Guide de pose : BLOKIWOO Lc Lvr lisse chainage Lc p p Bm Bm p Bm g g g lisse basse OM INNOV SS 777 voie Galilée - lpespace 73800 STE HELENE U L Tél : 04 58 14 03 19 Mail : info@blokiwood.fr Web : www.blokiwood.fr

Plus en détail

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer

Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Ecole de musique de Gérardmer F. Lausecker 1 Réhabilitation, Rénovation, ITE Ecole de musique de Gérardmer François Lausecker Agence Lausecker architectes

Plus en détail

AtElIER FERREt ARchItEctuRES IMMEuBlE M DOSSIER DE PRESSE

AtElIER FERREt ARchItEctuRES IMMEuBlE M DOSSIER DE PRESSE Atelier FERRET architectures IMMEUBLE M DOSSIER DE PRESSE 3/23 IMMEUBLE M Un immeuble bourgeois bordelais caractéristique du 18 è siècle À l état initial, cet appartement se constituait de deux plateaux

Plus en détail

GALANTE HOUSE. Gardena House. Gardena House - Arch. Giuseppe Galante DEC 2009

GALANTE HOUSE. Gardena House. Gardena House - Arch. Giuseppe Galante DEC 2009 GALANTE HOUSE Gardena House - Arch. Giuseppe Galante DEC 2009 Gardena House SOMMAIRE 1. LA MAISON - LE CONCEPT - PLAN RDC pag 3 2. LA MAISON - PLAN ETAGE - SURFACES pag 4 3. LES FACADES pag 5 4. LES MURS

Plus en détail

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS

DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS 06 DOUBLAGES - PLAFONDS - CLOISONS LOT T2 06-Isolation-Cloisons.xls / Page 1 de 7 A- ENDUIT PROJETE METRE PROPOSE A- ENDUIT PLATRE TRADITIONNEL Sans Objet A- RACCORD D'ENDUIT lot 01 B- DOUBLAGE PAROIS

Plus en détail

1.238 A+G+M. Sens plancher couvrant. Cornière métalique Drain périphérique pente 2cm/m CAVE. Sens plancher couvrant.

1.238 A+G+M. Sens plancher couvrant. Cornière métalique Drain périphérique pente 2cm/m CAVE. Sens plancher couvrant. 1.238 BB' Trop plein Filtre Citerne 10000L Ajutage à 2/3 de la hauteur CV / Micro-station 4EH 1.310 475 279 145 50 171 80 50 79 80 50 Drain périphérique pente 2cm/m 35 413 20 347 20 373 30 35 490 20 30

Plus en détail

Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND

Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND Lot N 08 DOUBLAGES CLOISONS FAUX PLAFOND Réglementation et documents de référence DTU 25.41 et 25.42. y compris amendement A1 de février 2003. Décret du 5 avril 1988 modifiant les articles R. 111.6 et

Plus en détail

B IS FÉVRIER MARS HORS-SÉRIE N 6

B IS FÉVRIER MARS HORS-SÉRIE N 6 HORS-SÉRIE éco maison B IS FÉVRIER MARS 2012 - HORS-SÉRIE N 6 & énergies renouvelables MAISON BBC EN CORSE MAISON POSITIVE EN KIT GÎTES PASSIFS... TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR CONSTRUIRE EN 2012 TOUT

Plus en détail

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB

SWISS KRONO BOARD - UN LARGE CHOIX D OSB - UN LARGE CHOIX D OSB Les OSB sont des panneaux ou dalles constitués de lamelles de bois orientées, utilisés majoritairement dans la construction de maisons individuelles, immeubles à ossature bois ou

Plus en détail

TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012

TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012 TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012 RUE JACQUES PREVERT Bâtiment B de l Association Jacques Prévert Travaux du lot électricité+pose des hublots avant arrière Entreprise SOVEC En attendant le passage du CONSUL

Plus en détail

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION

Lot Placo. Article Désignation U Quantités P.U. P.T. IMPLANTATION IMPLANTATION L'implantation de tous les ouvrages décrits ci-après incombe à l'entrepreneur du présent lot, matérialisé par des traits de cordeau sur planchers, pour ce qui concerne les cloisons (et sur

Plus en détail

13 es Olympiades de la formation professionnelle et technique Au Centre de foires de Québec JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52

13 es Olympiades de la formation professionnelle et technique Au Centre de foires de Québec JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 13 es Olympiades de la formation professionnelle et technique Au Centre de foires de Québec JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 CAHIER DU CANDIDAT DE LA CANDIDATE ÉPREUVE DU 8 MAI 2014 DIRECTIVES ET RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

IMPRESSION. DONNÉE Moselle REPORTAGE

IMPRESSION. DONNÉE Moselle REPORTAGE REPORTAGE IMPRESSION DONNÉE Moselle La maison a été construite dans un quartier résidentiel, à moins d une dizaine de kilomètres de la frontière franco-luxembourgeoise. Elle présente une magnifique hauteur

Plus en détail

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA CREUSE Rue Marcel Brunet - 23000 GUERET AMENAGEMENT D'UN POLE TELEPHONIQUE C.A.F.

CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA CREUSE Rue Marcel Brunet - 23000 GUERET AMENAGEMENT D'UN POLE TELEPHONIQUE C.A.F. CAISSE D'ALLOCATIONS FAMILIALES DE LA CREUSE AMENAGEMENT D'UN POLE TELEPHONIQUE C.A.F. DE LA CREUSE DEVIS QUANTITATIF LOT N 1 DEMOLITION Architecte : Cécile RIPP-MASSENDARI 7bis, boulevard Emile Zola -

Plus en détail

Cahier des charges 3.15.4 - Dossier 1693 RENOVATION 2 IMMEUBLES RUE DU MERIDIEN (GAMP) - ENTREPRISE GENERALE

Cahier des charges 3.15.4 - Dossier 1693 RENOVATION 2 IMMEUBLES RUE DU MERIDIEN (GAMP) - ENTREPRISE GENERALE POSTES SOUMIS AU CONTRÔLE TECHNIQUE Poste Article Référence Description 1 BATIMENT A 1.3 PARTIE 3 : BATIMENT A - TRAVAUX DE TOITURE 1.3.3 TOITURES À VERSANTS / COUVERTURE DE TOITURE 1.3.3.1 TUILES - TERRE

Plus en détail

OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013

OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013 OU EST L AMIANTE? DIRECCTE RHONE ALPES mars 2013 L AMIANTE UN PRODUIT MIRACLE Une roche naturel, jadis fortement utilisée pour ses qualités techniques : grande résistance au feu pas de conduction électrique

Plus en détail

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB

Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB 1. Introduction 3. Exercices 4. Règles de base 5. Encodage 6. Cas particuliers 7. Conclusion Prise en compte des nœuds constructifs dans la PEB 0 Définition du noeud constructif 1 1 2 formes de noeuds

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document

Plus en détail

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53

SOMMAIRE. Chapitre 8 : Combles perdus Isolation en sous-face de plancher à l aide de produits en rouleaux ou panneaux...53 5 SOMMAIRE ISOLATION DES COMBLES AMÉNAGÉS ET DES COMBLES PERDUS.....................................9 Chapitre 1 : Domaine d application...........................11 Chapitre 2 : Les produits isolants.............................13

Plus en détail

construction d une maison individuelle à Draveil

construction d une maison individuelle à Draveil construction d une maison individuelle à Draveil études préliminaires mai 2013 avec un budget réduit,des contraintes de PLU fortes, imaginer une maison hors d eau, hors d air... proposition 01 : maison

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.9 Quelques autres détails de construction 12.9.1 Les dispositifs d étanchéité 12.9.2 Les dispositifs d évacuation des eaux 12.9.3

Plus en détail

ENAC - FACULTE DE L'ENVIRONNEMENT NATUREL, ARCHITECTURAL ET CONSTRUIT ECOLE D'ARCHITECTURE ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE ELEMENTS CONSTRUCTIFS ET MATERIAUX I et II : CONSTRUCTION EXAMEN PROPEDEUTIQUE

Plus en détail

Joint de dilatation vertical, bardage ventilé

Joint de dilatation vertical, bardage ventilé Joint de dilatation vertical, bardage ventilé Coupe horizontale 8 Paroi support Isolant Équerre de fixation Joint souple Joint de dilatation Montant vertical d ossature sature Profilé 8 Revêtement extérieurr

Plus en détail

NORMES DE CONSTRUCTION

NORMES DE CONSTRUCTION NORMES DE CONSTRUCTION Plus encore que dans tout autre domaine, le respect des normes est primordial en construction. En cas de litige, les textes officiels sont également primordiaux pour les experts

Plus en détail

Surélévations et extensions en bois

Surélévations et extensions en bois Organisé par la guidance technologique éco construction et développement durable de la Région de Bruxelles Capitale subsidiée par l Institut Bruxellois pour la Recherche et l Innovation (InnovIRIS) Surélévations

Plus en détail

PPE LES AKENES Riddes

PPE LES AKENES Riddes PPE LES AKENES - 1908 Riddes DESCRIPTIF TECHNIQUE IMMEUBLE 1 DESCRIPTIF EXTERIEUR 1.1 MURS PORTEURS En béton armé et maçonnerie selon indications de l'ingénieur. 1.2 GALANDAGES INTER. Galandages de séparation

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Description détaillée

Description détaillée KNAUF PÉRIBOARD Isolation des soubassements Isolation des murs de soubassement Isolation des par l'extérieur des murs de soubassement Panneau composite constitué d un isolant en polystyrène expansé Knauf

Plus en détail

S A T E B. S à r l. Maison ossature bois normes Minergie-Passive valeur U Devis

S A T E B. S à r l. Maison ossature bois normes Minergie-Passive valeur U Devis S A T E B S à r l Container-habitation Rue des Etreys 22-3979 Grône / VS Tél. 027 458 20 13 Fax 027 458 50 20 Grône, le 08.01.2013 Devis Maison ossature bois normes Minergie-Passive valeur U 0.12 Surface

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. isoler mieux, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. isoler mieux, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

MODELE SIMBA 1en version 5 et 8 m² CATALOGUE DES BUNGALOWS

MODELE SIMBA 1en version 5 et 8 m² CATALOGUE DES BUNGALOWS MODELE SIMBA 1en version 5 et 8 m² CATALOGUE DES BUNGALOWS Menuiserie : baie coulissante 2 vantaux 240 x 215 cm. Structure en ossature bois de 120 mm contreventée, dotée d'un pare-pluie, d'une isolation

Plus en détail

BROCHURE DE VENTE E N S E M B L E D E 4 M A I S O N S U N I F A M I L I A L E S RENSEIGNEMENTS: / A-D, Rue Syr à Grevenmacher

BROCHURE DE VENTE E N S E M B L E D E 4 M A I S O N S U N I F A M I L I A L E S RENSEIGNEMENTS: / A-D, Rue Syr à Grevenmacher BROCHURE DE VENTE ENSEMBLE DE 4 MAISONS U N I FA M I L I A L E S SITUATION DESCRIPTIF ROMAIN architectes 16, Av. Gaston Diderich SCHMIZ & urbanistes L-1420 Luxembourg Situé à Grevenmacher, le long du ruisseau

Plus en détail

76 Architecture BOIS & dépendance

76 Architecture BOIS & dépendance 76 Force de proposition C est en plein pays fouesnantais, à deux pas de la mer, qu Arnaud Potier et Jean-Charles Le Lay dévoilent leur nouveau projet. Arrondi et lignes droites s entremêlent autour d un

Plus en détail

VILLE DE MONTREUIL RESTRUCTURATION DU STADE NAUTIQUE BANQUETTE ET PIEDS DE FACADE SUD. grille de soufflage tube alu laqué 50x145. mur rideau inversé

VILLE DE MONTREUIL RESTRUCTURATION DU STADE NAUTIQUE BANQUETTE ET PIEDS DE FACADE SUD. grille de soufflage tube alu laqué 50x145. mur rideau inversé étanchéité isolant verre cellulaire auvent béton existant tôle alu laqué tube alu + isolant ossature mur rideau mur rideau 202 AUVENT SUPERIEUR NORD grille de soufflage tube alu laqué 50x145 mur rideau

Plus en détail

Fiche technique bois

Fiche technique bois Fiche technique bois Fiche dûment remplie à joindre obligatoirement au dossier de participation pour concourir au Palmarès Régional Construction Bois. Merci d écrire lisiblement. Nom du projet :... Année

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE

DESCRIPTIF TECHNIQUE DESCRIPTIF TECHNIQUE Chalets Bellevue 1, 2 et 3 1. SITUATION Les immeubles «Bellevue» sont orientés au sud et bâtis sur les parcelles No 11034 et 11035, d une surface de 1730 m2, idéalement située au départ

Plus en détail

/panmaiossbois

/panmaiossbois www.panneauxmaisonossaturebois.ch /panneauxmaisonossaturebois @panmaiossbois /panmaiossbois Kit Ossature Bois pour Maison ou Montage Extension de Maison Vous voulez construire votre maison ou faire une

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CLIENTS

QUESTIONNAIRE CLIENTS QUESTIONNAIRE CLIENTS PROJET CONSTRUCTION NEUVE EXTENSION / SURÉLÉVATION EXTENSIONS avec déclaration de travaux (20 à 40m²) N de PC en cours.................................................. MONSIEUR/MADAME

Plus en détail

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements)

ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) ENSEMBLE 6 MAISONS ATTENANTES (2x3) SURFACE AU SOL 243,60 M² (12 appartements) 3 maisons façade crépi et 3 habillage en pierres naturelles TERRAIN 990 M² (36 x 27,50 mètres) 1 2 3 4 5 6 BARDAGE MURS EN

Plus en détail

MANUEL DE POSE THERMALU CHAPE

MANUEL DE POSE THERMALU CHAPE MANUEL DE POSE THERMALU CHAPE THERMALU ENTREPRISE SCOP ARL ZA Les Sablonnières 05120 L ARGENTIERE LA BESSEE Tél : 04-92-49-30-16 Mail : contact@thermalu.eu - 1 SOMMAIRE 1- VERIFICATION DES CONDITIONS DE

Plus en détail

BÂTI-SUPPORT BASTIA / SULLY AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N

BÂTI-SUPPORT BASTIA / SULLY AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N AUTOPORTANT 1 Pour commande par plaque mécanique N 154610 00 Présentation générale 150 500 de 125 à 205 60 de 20 à 80 1150 40 230 190 Ø90 355 220 150 Ø100 355 320 220 de 90 à 150 de 0 à 150 460 de 0 à

Plus en détail

La charpente est constituée de planches relativement légères. Pour les colonnes visibles on utilise des troncs d arbre non découpés. L épaisse structu

La charpente est constituée de planches relativement légères. Pour les colonnes visibles on utilise des troncs d arbre non découpés. L épaisse structu est une maison compacte d une surface au sol de 77 m². L utilisation Bdeeryl matériaux bon-marché et recyclés permet de maintenir les coûts des matériaux et installations au-dessous des 15.000. La maison

Plus en détail

Notice de Montage Cloison pour porte coulissante intégrée

Notice de Montage Cloison pour porte coulissante intégrée Notice de Montage Cloison pour porte coulissante intégrée GOLD 1. Outillage nécessaire 2. Eléments fournis (4 7) 4427 NOT LAG (1208) 080624 - Montage cloison porte coulissante 3. Montage de rail Introduire

Plus en détail

DIFFUTHERM - Table des matières

DIFFUTHERM - Table des matières DIFFUTHERM - Table des matières Isolation extérieure à crépir 4 Bien isoler avec les produits en fibres de bois Pavatex Utilisation dans la construction en bois 6 à Instructions de pose pour le charpentier

Plus en détail

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014

Green Tilleur. Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Green Tilleur Le chanvre est-il un produit de choix pour la construction neuve de demain? Journée «chanvre & construction» - 04/02/2014 Présentation du projet Green Tilleur Caractéristiques du béton chaux-chanvre

Plus en détail

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI

COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI F. Mathis 1 COURBEVOIE IMMEUBLE PHENOMENE Construction du siège de l INPI Der neue Sitz des Patentamts INPI in FR-Courbevoie Frank Mathis S.A.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

LE CLOS DES VIGNES. chemin des Cordonnières 11 Presinge

LE CLOS DES VIGNES. chemin des Cordonnières 11 Presinge SITUATION DE LA CONSTRUCTION Située à l extrémité nord du village de Presinge, la parcelle jouit d une situation exceptionnelle au cœur du vignoble genevois, bordant la zone agricole non constructible

Plus en détail

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT?

LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? LA CONSTRUCTION PASSIVE POURQUOI ET COMMENT? Atelier d Architecture Delsinne Concepteur Maisons Passives CEPH www.delsinnearchitecte.fr Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

PROJET No. 1 RTE DE CHAVANNES 53 ÉTAPES DE CONSTRUCTION

PROJET No. 1 RTE DE CHAVANNES 53 ÉTAPES DE CONSTRUCTION PROJET No. 1 RTE DE CHAVANNES 53 ÉTAPES DE CONSTRUCTION LAGOM Une Alternative Lagom PROJET NO. 1 RTE DE CHAVANNES 53 ÉTAPES DE CONSTRUCTION Lausanne Le 6 juillet 2015 Par Mélanie Rouge Alexandre St-Amour

Plus en détail

Le Hameau des Sources

Le Hameau des Sources Le Hameau des Sources Le Hameau des Sources - Notice descriptive - Page 1/7 29/07/2016 SITUATION du PROJET Ce projet se situe proche du centre de Morzine, au lieu-dit «La Mernaz» et au cœur du domaine

Plus en détail

L isolation acoustique un projet concret

L isolation acoustique un projet concret L isolation acoustique un projet concret Philippe Broigniez Dia Design Alsemberg au sud de Bruxelles, dans un cadre de campagne magnifique entre la Senne et la Forêt de Soignes, presque un sanctuaire Copyright

Plus en détail

Construire en CLT D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012

Construire en CLT D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012 D A U T R E S A P P L I C A T I O N S 4/2012 Sommaire 1 BÂTIMENTS INDUSTRIELS ET COMMERCIAUX 1.1 Ancrage des murs 1.2 Noeud de jonction «paroi-toiture» 2 IMMEUBLES D HABITATION 2.1 Noeud de jonction «paroi

Plus en détail

2 Les ensembles constituant le R.D.C

2 Les ensembles constituant le R.D.C 2 Les ensembles constituant le R.D.C Lisse de chaînage Paroi n 3 du RDC Paroi n 4 du RDC Paroi n 2 du RDC Cloison Terrasse du RDC Plancher du RDC Paroi n 1du RDC 2.1 Les éléments constituant le plancher

Plus en détail

77 et 77A Ancienne route Grand-Saconnex

77 et 77A Ancienne route Grand-Saconnex 77 et 77A Ancienne route Grand-Saconnex 78a Etat de la construction. Ces deux immeubles ont en commun avec les no 208A et B route de Ferney de former la transition entre le tissu villageois et les immeubles

Plus en détail

Pour réaliser les 3810m² de plancher, votre entreprise a demandé des prix à différents fournisseurs (voir Annexe 2)

Pour réaliser les 3810m² de plancher, votre entreprise a demandé des prix à différents fournisseurs (voir Annexe 2) Chapitre 3 Etude comparative de plancher TD n 6 1 Présentation Votre entreprise vient de recevoir un Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) concernant la réalisation de l extension d un bâtiment

Plus en détail

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE SCCV Acte 1 Notice descriptive sommaire SCCV Acte 1 2 rue Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 22 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE DES OUVRAGES - Situation - Définition du programme - Voirie et

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES PLAN DE SITUATION NO. MAISON CLASSES ÉNERGÉTIQUES NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation * Surface terrain Prix TTC ** 9a A / A / A 3 124,10

Plus en détail

extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris

extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris extension d un bâtiment scolaire par une crèche à paris 0.13 0.14 0.87 0.99 1.16 0.76 2.40 0.09 0.14 0.87 1.60 2.24 2.00 1.83 0.73 1.54 0.73 0.02 0.05 0.20 0.08 0.26 0.55 0.65 0.82 0.38 0.11 0.02 légende:

Plus en détail

Maison ossature bois 70 m² habitable

Maison ossature bois 70 m² habitable Maison ossature bois 70 m² habitable Notre société, constituée de véritables professionnels travaillant depuis plusieurs années dans le domaine du bois et la construction bois, a constitué un pool de

Plus en détail

Inventaire matériaux réalisé dans le cadre de la rénovation de la Cité du Centenaire à Montignies-sur-Sambre

Inventaire matériaux réalisé dans le cadre de la rénovation de la Cité du Centenaire à Montignies-sur-Sambre Inventaire matériaux réalisé dans le cadre de la rénovation de la Cité du Centenaire à Montignies-sur-Sambre Maître d'ouvrage Architecte Entrepreneurs Société de logement agréée SCRL Versant Est (intégrée

Plus en détail

SESSION 2013 CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE PLATRIER PLAQUISTE

SESSION 2013 CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2013 CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE PLATRIER PLAQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 Analyse d une situation professionnelle SUJET Folios Questions Libellé Notes S 2/5 1.1 à 1.5 Appropriation

Plus en détail

Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie

Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie L. Clère, V. Klimine 1 Pôle culturel et sportif d Alby-sur-Chéran 74 Haute-Savoie Laurent Clère Arborescence Lyon, France Véronique Klimine r2k

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION INSTALLATION MÉCANIQUE.

GUIDE D INSTALLATION INSTALLATION MÉCANIQUE. TM GUIDE D INSTALLATION INSTALLATION MÉCANIQUE www.thermart.eu 1 SOMMAIRE INSTALLATION MÉCANIQUE 3 RECOMMANDATION GÉNÉRALE 4 PRÉPARATION DU SUPPORT 4 DÉTERMINER LA NATURE DU SUPPORT POUR ADAPTER LE PRINCIPE

Plus en détail

POSE DES MENUISERIES EXTERIEURES «La pose en applique»

POSE DES MENUISERIES EXTERIEURES «La pose en applique» POSE DES MENUISERIES EXTERIEURES «La pose en applique» Feuille: 1/13 S5.2: TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION, MATERIAUX DU BATIMENT. C2.1: Choisir et adapter des solutions techniques. 1-) RAPPEL: La pose en

Plus en détail

I Coupes de principe-finition bardage

I Coupes de principe-finition bardage Ca t a l og uededé t a i l s S y s t è mec ons t r ucfboi sbl OKI WOOD DOM I NNOVS AS 777voi egal i l ée;al pes pace;73800s T EHEL ENEDUL AC T él :04581319 Emai l :i nf o@bl oki wood. f r S ASaucapi t

Plus en détail

Vieille Grange au << Diablay >> / Val de Bagnes

Vieille Grange au << Diablay >> / Val de Bagnes Vieille Grange au > / Val de Bagnes Descriptif de la construction : 1. Programme de la construction : Rénovation d'une vieille grange comprenant 1 appartement, répartis sur trois niveaux, local

Plus en détail

MEGEVE 79 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright

MEGEVE 79 M2. La micro maison pour un maxi confort. Copyright 1 Sommaire 1. SOMMAIRE 2. DISTRIBUTION INTERIEURE 3. CARACTERISTIQUES GENERALES 4. DESCRIPTIF 5. ELEVATIONS AVANT, ARRIERE ET COTES 2 DISTRIBUTION INTERIEURE RDC 3 DISTRIBUTION INTERIEURE MEZZANINE 4 DISTRIBUTION

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

Principes de mise en œuvre

Principes de mise en œuvre Système carrobric Principes de mise en œuvre Outils Implantation Préparation Tracer les cloisons au sol à l aide d un cordeau. Mettre en place les huisseries. Mettre en place les règles verticales (espacées

Plus en détail