PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS NICHEUSES DES OISEAUX DE PASSAGE EN FRANCE (A.C.T.)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS NICHEUSES DES OISEAUX DE PASSAGE EN FRANCE (A.C.T.)"

Transcription

1 PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS NICHEUSES DES OISEAUX DE PASSAGE EN FRANCE (A.C.T.) Objectifs visés Préciser les tendances démographiques des populations nicheuses françaises des 2 espèces suivantes : Merle noir (Turdus merula), Merle à plastron (Turdus torquatus), Grive musicienne (Turdus philomelos), Grive draine (Turdus viscivorus), Grive litorne (Turdus pilaris), Pigeon ramier (Columba palumbus), Pigeon colombin (Columba oenas), Tourterelle des bois (Streptopelia turtur), Tourterelle turque (Streptopelia decaocto), Alouette des champs (Alauda arvensis), Alouette lulu (Lullula arborea), Caille des blés (Coturnix coturnix). Limites d utilisation stricte Protocole se limitant à la liste des espèces énumérées ci-dessus, sur tout ou partie de l étendue du territoire métropolitain et uniquement en période de reproduction de ces espèces. Echantillonnage L échantillonnage prend appui sur les techniques d «Indices Ponctuels d Abondance» (I.P.A.), couramment utilisés en Ornithologie. Il permet le suivi d un indice d abondance d une ou plusieurs espèces sur un territoire donné par le biais du dénombrement des mâles chanteurs par point d écoute. Ces dénombrements s effectuent sur un ensemble de routes couvrant le territoire à prospecter, par exemple dans le cadre du programme national oiseaux de passage il a été convenu de retenir une route par carte I.G.N. au / ème. On choisira de à n routes par carte selon un maillage systématique en fonction de la densité du réseau d observation à constituer (voir page 3). Les routes doivent être positionnées au hasard, à équidistance du centre de la carte, en évitant simplement les tracés manifestement impropres au dénombrement d oiseaux (par ex. : zone urbanisée). Chaque route mesure 4 km et comporte 5 points d écoute espacés de km, afin d éviter le comptage de mêmes individus sur 2 points successifs. Méthode La validité des données collectées dépend du strict respect du protocole (même tracé de route et même emplacement des points de comptage chaque année). Chaque route est parcourue 2 fois durant le printemps par le même observateur. Le er passage est effectué entre le er et le 30 avril et vise essentiellement les espèces «précoces» comme l Alouette des champs ou la Grive musicienne. Le 2 ème passage est effectué entre le 5 mai et le 5 juin pour les espèces plus «tardives» comme la Caille des blés ou la Tourterelle des bois. Les observations ont lieu dans l heure qui suit le lever du soleil et ne sont réalisées que si les conditions climatiques sont clémentes (pas de pluie, peu de vent). La durée d écoute sur chaque point est fixée à 0 minutes, au cours desquelles tous les individus chanteurs jugés différents sont notés pour chaque espèce dans la colonne correspondante de la fiche de terrain. Dans la mesure du possible, le même observateur doit réaliser les passages d une année sur l autre.

2 Traitement des résultats Les effectifs dénombrés (nombre de mâles chanteurs) sont convertis en indices d abondance calculés de la façon suivante : pour un point d écoute, lors des deux passages, le chiffre le plus élevé obtenu pour une espèce donnée est retenu, et pour une espèce donnée l indice est calculé en divisant le nombre de contacts par le nombre de points d écoute. Ces indices peuvent être déclinés par ordre spatial croissant à l échelle du point, de la route, d un territoire d étude, d une entité biogéographique, du département, de la région administrative et enfin du territoire national. La base de données constituée à partir de ces observations peut également intégrer de nombreuses autres informations relatives aux dénombrements (observateurs, et en particulier l habitat ce qui permet d effectuer des analyses par type d habitat ou bien d évaluer les modifications subies ). Restitution Les résultats par espèce peuvent être présentés sous 3 formes différentes au sein d un rapport : - Cartographique : l indice d abondance est présenté pour une année donnée à l échelle des différents territoires ou entités géographiques étudiés. - Graphique : la variation temporelle (inter-annuelle) des indices d abondance est illustrée au travers d un histogramme. Cette variation peut être présentée en fonction des différentes échelles géographiques retenues. - Tableau : cette version permet d accéder aux valeurs chiffrées présentées ci-dessus. Interprétation Dans un premier temps, l ensemble des résultats permet d estimer le nombre de routes effectivement contrôlées et donc de valider le bon déroulement du programme. On extrait également le nombre de points ou l espèce est contactée, ceci permettant d estimer le plus précisément possible quelle est sa distribution géographique une année donnée et comment varie celle-ci d une année à l autre. Dans un deuxième temps, le cumul des indices d abondance obtenus année après année permet d obtenir des «séries à long terme». Ces séries servent de base aux analyses statistiques dont le but est de déterminer de manière rigoureuse si une espèce voit ses effectifs nicheurs varier significativement ou pas (déclin ou augmentation), et sur quelle période. Enfin l ajout de données supplémentaires, telles que la caractérisation de l habitat sur les points d écoute ou l altitude de la route, permet de tester l influence potentielle de ces paramètres sur les variations d abondance. A terme, l analyse des suivis réalisés par un tel protocole a pour but de fournir des modèles (ou équations) qui permettront de prédire l évolution de l abondance des populations nicheuses en fonction de divers paramètres environnementaux. 2

3 Capacité de détection d une tendance d évolution de l abondance de certaines espèces par l application du protocole ACT Par simulation, on a cherché à déterminer quelles étaient les chances de détecter une tendance d évolution des effectifs d oiseaux nicheurs sur un pas de temps correspondant à cinq années de comptage (validité des schémas départementaux de gestion), selon l ampleur de cette évolution et le nombre de routes de comptage. Pour cette simulation, on a utilisé les données recueillies selon ce protocole par le réseau ONCFS/FDC «Oiseaux de passage» sur les 3 routes du département 76 de 996 à 999 pour le Pigeon ramier et l Alouette des champs. Pigeon ramier La figure ci-dessous montre que le parcours de 20 à 30 routes donne de bonnes chances (50 % ou plus) de pouvoir détecter une évolution de ± 5 % par an ou plus. Avec 0 routes, on n aura guère de chances de pouvoir détecter des évolutions inférieures à ± 0% par an, c est-à-dire des variations extrêmement importantes de l abondance. Même avec 30 routes, des évolutions de l ordre de 2 à 3% par an risquent fort de passer inaperçues sur une période de cinq ans. Alouette des champs Les résultats sont plus encourageants car le parcours de 0 routes permet d obtenir une bonne capacité de détection d une évolution de 5 % par an, tandis que le parcours de 20 à 30 routes offre une puissance de détection moyenne à assez bonne pour une variation d abondance de 3 % par an. A noter que, pour cette espèce, passer de 20 à 30 routes apporte moins de puissance supplémentaire au dispositif que pour le Pigeon ramier. Il est important de souligner que les résultats de la simulation ne sont valables que pour des données comparables à celles sur lesquelles elle repose, notamment par rapport à la variabilité observée d une route à l autre et d une année à l autre hors tendance pluriannuelle. La différence notée entre les deux espèces incite par ailleurs à la prudence pour l extrapolation à d autres. puissance d'un dispositif de comptage au chant (protocole réseau oiseaux de passage) simulation à partir des données recueillies en Seine-Maritime sur 3 routes de 996 à 999 probabilité de détecter une tendance sur cinq ans Pigeon ramier 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, 0-0% -8% -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 8% 0% évolution réelle par an Alouette des champs 0-0% -8% -6% -4% -2% 0% 2% 4% 6% 8% 0% évolution réelle par an Pour en savoir plus : REITZ F. & CORDA E La détection d une tendance d évolution de l abondance de certaines espèces : résultats d une simulation à partir de données du réseau oiseaux de passage. Rapport interne ONCFS, 4 p. + annexes. 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, 0 routes 20 routes 30 routes 3

4 Identification de la route échantillon (sur carte I.G.N.) : Date de comptage : Heure : SUIVI DES POPULATIONS NICHEUSES DES OISEAUX DE PASSAGE EN FRANCE NOMBRE D OISEAUX ENTENDUS DIFFERENTS N du point d écoute (0 minutes) MERLE NOIR MUSICIENNE LITORNE DRAINE MERLE A PLASTRON PIGEON RAMIER PIGEON COLOMBIN TOURTERELLE DES BOIS TOURTERELLE TURQUE ALOUETTE DES CHAMPS ALOUETTE LULU CAILLE DES BLES IMPERATIF : - les deux passages sont nécessaires pour la validation des données ; - effectuer les observations pendant l heure qui suit le lever du soleil. Il est donc nécessaire de commencer le premier point d écoute à l heure légale du lever du soleil (± ¼ d heure) ; - durée du point d écoute : 0 mn ; - ne noter que les mâles chanteurs jugés différents ; - respecter l emplacement des points d écoute de l année précédente ; - vérifier que toutes les informations demandées soient fournies. VOIR PROTOCOLE AU VERSO

5 RESUME PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS NICHEUSES DES OISEAUX DE PASSAGE EN FRANCE (A. C. T.) Objectifs visés Préciser les tendances démographiques des populations nicheuses françaises des 2 espèces suivantes : Merle noir (Turdus merula), Merle à plastron, (Turdus torquatus), Grive musicienne (Turdus philomelos), Grive draine (Turdus viscivorus), Grive litorne (Turdus pilaris), Pigeon ramier (Columba palumbus), Pigeon colombin (Columba oenas), Tourterelle des bois (Streptopelia turtur), Tourterelle turque (Streptopelia decaocto), Alouette des champs (Alauda arvensis), Alouette lulu (Lullula arborea), Caille des blés (Coturnis coturnix).. Limites d utilisation stricte Protocole se limitant à la liste des espèces énumérées ci-dessus, sur tout ou partie de l étendue du territoire métropolitain et uniquement en période de reproduction des espèces sus-citées Echantillonnage Les dénombrements s effectuent sur un ensemble de routes couvrant le territoire à prospecter. Le choix des routes, reportées sur carte I.G.N. au / ème, est effectué définitivement pour toute la durée du suivi. Chaque route mesure 4 km et comporte 5 points d écoute espacés de km, afin d éviter le comptage de mêmes individus sur 2 points successifs. Méthode La validité des données collectées dépend du strict respect du protocole (même tracé de route et même emplacement des points de comptage chaque année). Chaque route est parcourue 2 fois durant le printemps par le même observateur. Le er passage est effectué entre le er et le 30 avril, et vise essentiellement les espèces «précoces» comme l alouette des champs ou la grive musicienne. Le 2 ème passage est effectué entre le 5 mai et le 5 juin pour les espèces plus «tardives» comme la caille des blés ou la tourterelle des bois. Les observations ont lieu dans l heure qui suit le lever du soleil et ne sont réalisées que si les conditions climatiques sont clémentes : absence de vent fort ou de pluie. La durée d écoute sur chaque point est fixée à 0 minutes, au cours desquelles tous les individus jugés différents sont répertoriés pour chaque espèce appartenant à la liste suscitée. Dans la mesure du possible, pour une route donnée, les passages doivent être réalisés par le même observateur d une année sur l autre.

RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS

RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS Dominique GEST FNC RÉSEAU OISEAUX DE PASSAGE OBJECTIFS Créé en 1993, il assure le suivi patrimonial d un cortège d espèces nicheuses et hivernantes à l échelle nationale, afin de préciser le statut de

Plus en détail

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 Réseau National d Observation des Oiseaux de passage Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 (1996-2011) (2000-2011) 2011) 1 Réseau national d observation des oiseaux de passage - Suivi

Plus en détail

PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS DE PERDRIX ROUGES PAR ECHANTILLONNAGE DES COMPAGNIES EN ETE

PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS DE PERDRIX ROUGES PAR ECHANTILLONNAGE DES COMPAGNIES EN ETE PROTOCOLE DE SUIVI DES POPULATIONS DE PERDRIX ROUGES PAR ECHANTILLONNAGE DES COMPAGNIES EN ETE Objectifs visés Mesurer le succès de la reproduction de la perdrix rouge sur un site afin d établir la meilleure

Plus en détail

NOUVEL ATLAS DES OISEAUX DE FRANCE EN HIVER

NOUVEL ATLAS DES OISEAUX DE FRANCE EN HIVER NOUVEL ATLAS DES OISEAUX DE FRANCE EN HIVER 2009-2013 Photo : Aurélien Audevard http://www.atlas-ornitho.fr SOMMAIRE SYNOPSIS DU PROJET ATLAS DES HIVERNANTS... 3 I. OBJECTIFS DE LA DEMARCHE ATLAS... 3

Plus en détail

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 ( ) 2016)

Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (2000 ( ) 2016) Réseau National d Observation des Oiseaux de passage Suivi des populations nicheuses (1996 et hivernantes (00 (1996-16) (00-16) 16) 1 Réseau national d observation des oiseaux de passage - Suivi des populations

Plus en détail

Suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple en Auvergne. Analyse, bilan et perspectives après 10 ans de suivi ( )

Suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple en Auvergne. Analyse, bilan et perspectives après 10 ans de suivi ( ) Suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple en Auvergne Analyse, bilan et perspectives après 10 ans de suivi (2002-2011) - carrés STOC : 2x2 km, tirage au sort dans un rayon

Plus en détail

Réponse d un tiers des régions (cf carte).

Réponse d un tiers des régions (cf carte). Les effectifs bien connus pour 179 espèces : suivis ENRM (Espèces nicheuses rares et menacées), enquêtes récentes sur les rapaces, laridés, limicoles, anatidés, enquêtes régionales Restait les 128 espèces

Plus en détail

Exemple d un cahier de préconisation remis à un agriculteur

Exemple d un cahier de préconisation remis à un agriculteur Exemple d un cahier de préconisation remis à un agriculteur Evaluation avifaunistique sur l exploitation agricole Introduction : Le cahier de préconisation de l exploitation est un guide pour l agriculteur.

Plus en détail

Protocole d évaluation de la couverture d un réseau mobile dans un canton. (extrait de l annexe 2 à la décision n du 20 février 2007)

Protocole d évaluation de la couverture d un réseau mobile dans un canton. (extrait de l annexe 2 à la décision n du 20 février 2007) Protocole d évaluation de la couverture d un réseau mobile dans un canton (extrait de l annexe 2 à la décision n 2007-0178 du 20 février 2007) Ce protocole vise à évaluer par le biais d une campagne terrain

Plus en détail

Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois. Etude ornithologique Résultats

Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois. Etude ornithologique Résultats Site Natura 2000 Complexe des cinq lacs de Narlay, Ilay, Grand Maclu, Petit Maclu et Vernois Etude ornithologique Résultats EPA Mars 2013 1 Objectifs 2 Méthodes d inventaire 3 Principaux résultats 4 Enjeux

Plus en détail

Comptage des oiseaux des jardins

Comptage des oiseaux des jardins Comptage des oiseaux des jardins Une opération concertée de science participative à l échelle de la Bretagne historique Résultats du comptage des 26 et 27 janvier 2013 en Loire-Atlantique Troglodyte mignon

Plus en détail

PROTOCOLE DE COMPTAGE EN BATTUE DES PERDRIX GRISES

PROTOCOLE DE COMPTAGE EN BATTUE DES PERDRIX GRISES PROTOCOLE DE COMPTAGE EN BATTUE DES PERDRIX GRISES Objectifs visés Déterminer la densité de couples reproducteurs de perdrix grises au début du printemps 1. C est la donnée de base pour le suivi patrimonial

Plus en détail

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA FAUNE SAUVAGE ET DE SES HABITATS. Rapport scientifique N 3

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA FAUNE SAUVAGE ET DE SES HABITATS. Rapport scientifique N 3 OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA FAUNE SAUVAGE ET DE SES HABITATS Rapport scientifique N 3 Informations scientifiques nécessaires à la préparation des textes réglementaires sur la fermeture de la chasse aux

Plus en détail

Rapport ornithologique 2011 : Montreuil (93) site «Molière» (migrations)

Rapport ornithologique 2011 : Montreuil (93) site «Molière» (migrations) Europe Solidaire Sans Frontières > Français > Europe & France > France > Ecologie : Parc des Beaumonts > Ornithologie : rapports > Rapport ornithologique 2011 : Montreuil (93) site «Molière» (migrations)

Plus en détail

LIAISON TECHNIQUE FDC 71. N 2 Décembre SUIVI DU FAISAN COMMUN EN SAONE ET LOIRE Situation en 2012

LIAISON TECHNIQUE FDC 71. N 2 Décembre SUIVI DU FAISAN COMMUN EN SAONE ET LOIRE Situation en 2012 N 2 Décembre 2012 Edition de Liaison Technique FDC 71 : Fédération des chasseurs de la Saône-et-Loire Le Moulin Gandin Rue des 2 Moulins CS 90002-71260 VIRE Tél. 03.85.27.92.71 Fax. 03.85.27.92.79 E-mail

Plus en détail

CHOUETTES ET HIBOUX DES PAYS DE LA LOIRE (2014)

CHOUETTES ET HIBOUX DES PAYS DE LA LOIRE (2014) CHOUETTES ET HIBOUX DES PAYS DE LA LOIRE (2014) PROTOCOLE Chevêche d Athéna Thomas Cornulier Ce protocole a été rédigé par les associations chargées de la mise en œuvre de l enquête en Poitou-Charentes.

Plus en détail

OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU

OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU 05 juillet 2016 Arrêté ministériel du 24 mars 2006 relatif à l ouverture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d eau, modifié

Plus en détail

LA FAUNE SAUVAGE. La procédure est mise en place par l ONCFS. Elle doit fournir «en temps réel» un état de la vulnérabilité

LA FAUNE SAUVAGE. La procédure est mise en place par l ONCFS. Elle doit fournir «en temps réel» un état de la vulnérabilité LA FAUNE SAUVAGE Le gibier migrateur Eléments de suivi transversaux Enquête «Tableaux de chasse petit gibier» Espèces concernées : bécasse des bois, caille des blés, canard colvert, autres canards, grives,

Plus en détail

Analyses et rédaction J.-C.RICCI / IMPCF SEPTEMBRE 2015

Analyses et rédaction J.-C.RICCI / IMPCF SEPTEMBRE 2015 OBSERVATIONS DES PRINCIPAUX OISEAUX MIGRATEURS TERRESTRES EN FRANCE DE SEPTEMBRE 2014 A MARS 2015 Source : Observatoire National Cynégétique et Scientifique Citoyen Avec le soutien de la FNC, des FRC et

Plus en détail

Cette étude a permis d initier

Cette étude a permis d initier Connaissance & gestion des habitats Quelle est la capacité d accueil des haies pour l avifaune en France? Étude sur les colombidés et les turdidés Julien Moutaud 1, Jean-Marie Boutin 2, Anne-Marie Bertrand

Plus en détail

Quiz d entraînement OISEAUX DES JARDINS. F. Jiguet

Quiz d entraînement OISEAUX DES JARDINS. F. Jiguet Quiz d entraînement OISEAUX DES JARDINS F. Jiguet Question n 1 : À quelle espèce appartient cet oiseau? Réponses possibles : Mésange bleue Cyanistes caeruleus Chardonneret élégant Carduelis carduelis Accenteur

Plus en détail

Inventaire des oiseaux forestiers dans le Bois de l'argentolle et de Huiron

Inventaire des oiseaux forestiers dans le Bois de l'argentolle et de Huiron RESERVE NATIONALE DE CHASSE ET DE FAUNE SAUVAGE DU LAC DU DER ET DES ETANGS D OUTINES ET D ARRIGNY Inventaire des oiseaux forestiers dans le Bois de l'argentolle et de Huiron Pigeon ramier photo : Fabrice

Plus en détail

RAPPORT 2014 cellule biodiversité

RAPPORT 2014 cellule biodiversité SUIVI TEMPOREL DES OISEAUX COMMUNS RAPPORT 2014 cellule biodiversité 4 juillet 2014 1. PREAMBULE La cellule biodiversité a jugé opportun d approfondir la connaissance de l avifaune locale car les données

Plus en détail

Master 1 MRHDS Traitement statistique des données

Master 1 MRHDS Traitement statistique des données 1 Master 1 MRHDS Traitement statistique des données C. Joutard Université Paul Valéry-Montpellier 3 Année universitaire 2011-2012 2 Organisation 1) 1h30 Cours - 1h30 TD par semaine 2) Informations et documents

Plus en détail

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE

PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE PRÉFET DE LA HAUTE-CORSE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER SERVICE EAU - BIODIVERSITE - FORET UNITE FORET ARRÊTÉ DDTM2B/SEBF/FORET/N 692/2016 en date du 05 août 2016 portant ouverture

Plus en détail

Le SANGLIER (Sus crofa) Statut : Espèce chassable, susceptible d être classée nuisible

Le SANGLIER (Sus crofa) Statut : Espèce chassable, susceptible d être classée nuisible GRAND GIBIER Fiche n 1 Le SANGLIER (Sus crofa) Statut : Espèce chassable, susceptible d être classée nuisible Enjeux cynégétiques Aire de répartition / Habitat - Espèce opportuniste qui affectionne et

Plus en détail

Statistiques de Base. Chapitre 5. Statistique descriptive

Statistiques de Base. Chapitre 5. Statistique descriptive Statistiques de Base Chapitre 5. Statistique descriptive Introduction La statistique est une méthode scientifique qui consiste à réunir des données chiffrées sur des ensembles nombreux, puis à analyser,

Plus en détail

Présentation et interprétation de l'indicateur

Présentation et interprétation de l'indicateur Publié sur Indicateurs ONB (http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/) URL source: http://indicateurs-biodiversite.naturefrance.fr/indicateurs/evolution-des-populationsdoiseaux-communs-specialistes

Plus en détail

Oiseaux en hiver Analyse des transects

Oiseaux en hiver Analyse des transects Oiseaux en hiver Analyse des transects Le protocole du nouvel atlas des oiseaux en hiver comporte un volet d inventaire quantitatif, qui passe par une méthode d échantillonnage standardisé des observations.

Plus en détail

Suivi de la Grive à pieds jaunes (Turdus lherminieri) en Guadeloupe Année 2015

Suivi de la Grive à pieds jaunes (Turdus lherminieri) en Guadeloupe Année 2015 Suivi de la Grive à pieds jaunes (Turdus lherminieri) en Guadeloupe Année 2015 Blandine Guillemot, David Rozet, Cyril Eraud & Anthony Levesque ONCFS ONCFSvesque Février 2016 SOMMAIRE I. CONTEXTE DE L ETUDE...

Plus en détail

ÉVOLUTION DE L ABONDANCE DES OISEAUX COMMUNS (STOC-EPS)

ÉVOLUTION DE L ABONDANCE DES OISEAUX COMMUNS (STOC-EPS) N 1 RÉSULTATS ET INTERPRÉTATIONS CHIFFRE CLÉS 2012-2015 - 140 espèces contactées dont 91 communes aux 4 années de suivi ; - effectif total estimé moyen d environ 13 386 individus ; - 51 espèces à valeur

Plus en détail

CONSEILS ET CONSIGNES POUR L ATTRIBUTION DES

CONSEILS ET CONSIGNES POUR L ATTRIBUTION DES CONSEILS ET CONSIGNES POUR L ATTRIBUTION DES CODES DE NIDIFICATION EN PAYS DE LA LOIRE Tarier des prés (Francis Cauet ) Guide n 5 : du Cochevis huppé à la Grive draine V1 03.05.2010 L ensemble des informations

Plus en détail

Rivière Bresle. Station de contrôle des poissons migrateurs (STA.CO.MI.) Premiers résultats de l année 2008 Note de synthèse

Rivière Bresle. Station de contrôle des poissons migrateurs (STA.CO.MI.) Premiers résultats de l année 2008 Note de synthèse Station de contrôle des poissons migrateurs (STA.CO.MI.) Rivière Bresle Premiers résultats de l année 28 Note de synthèse avril 29 (Françoise FOURNEL) Avec le concours financier de Au cours de l année

Plus en détail

PRÉFET DE LA SOMME. VU le décret du 17 décembre 2015 nommant M. Philippe DE MESTER préfet de la Somme ; ARRETE

PRÉFET DE LA SOMME. VU le décret du 17 décembre 2015 nommant M. Philippe DE MESTER préfet de la Somme ; ARRETE PRÉFET DE LA SOMME Direction départementale des territoires et de la mer Objet : ouverture et clôture générales de la chasse pour la campagne 2016-2017, (hors gibier d eau et oiseaux de passage) et dispositions

Plus en détail

Premier chapitre du module de "STATISTIQUE" de la première année de médecine. Dr. Soumia KHARFOUCHI

Premier chapitre du module de STATISTIQUE de la première année de médecine. Dr. Soumia KHARFOUCHI Premier chapitre du module de "STATISTIQUE" de la première année de médecine Dr Soumia KHARFOUCHI Table des matières INTRODUCTION 5 Chapitre 1 Généralités sur les séries statistiques 7 1 Notions de base

Plus en détail

Changement climatique en Rhône-Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations

Changement climatique en Rhône-Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations Fiche indicateur - Climat Changement climatique en Rhône-Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations Description de l indicateur Territoire concerné Région Rhône-Alpes Type d indicateur

Plus en détail

Comptage des oiseaux des jardins

Comptage des oiseaux des jardins Comptage des oiseaux des jardins Une opération concertée de science participative à l échelle de la Bretagne historique Résultats du comptage des 26 et 27 janvier 2013 dans le Finistère Troglodyte mignon

Plus en détail

Opération Oiseaux des Jardins

Opération Oiseaux des Jardins Opération Oiseaux des Jardins Résultats des 28 et 29 Janvier 2012 en Ille-et-Vilaine Mésange bleue Photo : Yves Le Bail Par : Laura Faisnel et Guillaume Gélinaud. Le nombre d habitants augmente en Bretagne

Plus en détail

Les oiseaux nicheurs de Ponsoye

Les oiseaux nicheurs de Ponsoye Problème pratique de statistique n pps068 Les oiseaux nicheurs de Ponsoye M. Coulet & D. Chessel 15 mars 2006 1 Description du problème De 1985 à 2004, les oiseaux nicheurs ont été recensés autour d un

Plus en détail

Nouvelles données sur la migration post-nuptiale transpyrénéenne du Pigeon ramier

Nouvelles données sur la migration post-nuptiale transpyrénéenne du Pigeon ramier Atelier 2 Nouvelles données sur la migration post-nuptiale transpyrénéenne du Pigeon ramier Période 1999-2004 FDC 32 A la fin du siècle dernier, les comptages de colombidés effectués en deux points de

Plus en détail

RESEAU NATIONAL "OISEAUX DE PASSAGE"

RESEAU NATIONAL OISEAUX DE PASSAGE RESEAU NATIONAL "OISEAUX DE PASSAGE" SUIVI DES OISEAUX DE PASSAGE HIVERNANT EN FRANCE C O M P T AG E «F L AS H» H i ve r 2 0 0 7-2 0 0 8 Cliché Denis ROUX/ONCFS 2 RESEAU NATIONAL "OISEAUX DE PASSAGE" SUIVI

Plus en détail

Opération Oiseaux des jardins

Opération Oiseaux des jardins Pascal Percheron Opération Oiseaux des jardins Résultats des 29 et 30 janvier 2011 en Côtes-d Armor Yann Février, François Hémery & Sébastien Théof Pour la troisième année consécutive, le comptage annuel

Plus en détail

STATISTIQUES Introduction Séries statistiques sous forme de tableau... 5

STATISTIQUES Introduction Séries statistiques sous forme de tableau... 5 STATISTIQUES Introduction... 1) Population et caractère.... Exemples :... ) Paramètre central... Le mode :... La médiane :... La moyenne... 3) Paramètre de dispersion... L étendue... ) Elagage d une série...3

Plus en détail

Le baguage des colombidés en France et en Bourgogne

Le baguage des colombidés en France et en Bourgogne article Le baguage des colombidés en France et en Bourgogne Serge BOUé*, Caroline LE GOFF* & Hervé LORMéE** ONCFS Office national de la chasse et de la faune sauvage * Délégation régionale Bourgogne et

Plus en détail

REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE

REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE H. PIN Résolution par abaques des tables de contingence Revue de statistique appliquée, tome 5, n o 4 (1957), p. 87-100

Plus en détail

L abondance des populations d oiseaux communs

L abondance des populations d oiseaux communs Thème : Conservation et gestion des ressources naturelles Orientation : Préserver la biodiversité L abondance des populations d oiseaux communs par région Le suivi des espèces communes est aussi important

Plus en détail

Inventaires et suivi de l avifaune

Inventaires et suivi de l avifaune Inventaires et suivi de l avifaune Ils sont réalisés par Franck Morel et Yan Jacob pour le Groupement ornithologique normand (GONm). Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence

Plus en détail

Dénombrement d oiseaux nicheurs en milieu forestier

Dénombrement d oiseaux nicheurs en milieu forestier Dénombrement d oiseaux nicheurs en milieu forestier Stage de terrain L3 Ecologie Générale Station biologique de Paimpont Sébastien Dugravot bât 25 4 ème étage http://perso.univ-rennes1.fr/sebastien.dugravot

Plus en détail

Les prélèvements de colombidés par la chasse en France

Les prélèvements de colombidés par la chasse en France N 93 e trimestre 11 > Les colombidés et leur chasse Les prélèvements de colombidés par la chasse en France La FNC propose depuis 5 un carnet de prélèvement universel () à tous les chasseurs de France.

Plus en détail

Évolution de l'abondance des oiseaux communs (STOC-EPS)

Évolution de l'abondance des oiseaux communs (STOC-EPS) Biodiversité Évolution de l'abondance des oiseaux communs (STOC-EPS) Chiffres clés 2012-2015 - 140 espèces contactées dont 91 communes aux 4 années de suivi ; - effectif total estimé moyen d environ 13

Plus en détail

Les comptages. Le principe est de parcourir la plaine comme on le ferait lors d une chasse en battue :

Les comptages. Le principe est de parcourir la plaine comme on le ferait lors d une chasse en battue : Les comptages Les battues à blanc Cette méthode de comptage est utilisée pour dénombrer les lièvres ainsi que les perdrix grises en plaine. Elle est à organiser entre la mi janvier et la mi mars, période

Plus en détail

Les variables quantitatives

Les variables quantitatives Chapitre 2 Les variables quantitatives Rappel : Les variables quantitatives portent sur des quantités, des choses dénombrables. Le traitement des variables quantitatives n est pas différent de celui des

Plus en détail

ATLAS DES OISEAUX NICHEURS D AQUITAINE ELEMENTS D AIDE A LA PROSPECTION

ATLAS DES OISEAUX NICHEURS D AQUITAINE ELEMENTS D AIDE A LA PROSPECTION LES MANQUES Une maille est correctement prospectée lorsqu elle contient plus de 70 espèces nicheuses (Carte 1) et lorsque la pression d observation est supérieure à 40 H homme (Carte 2). Carte 1. Répartition

Plus en détail

] sous certaines conditions pour et. On dispose donc en termes de probabilité du résultat suivant : ] avec une probabilité supérieure ou égale à 0,95

] sous certaines conditions pour et. On dispose donc en termes de probabilité du résultat suivant : ] avec une probabilité supérieure ou égale à 0,95 Echantillonnage I) Position du problème Dans une population on sait que le caractère C est présent avec la proportion ( on pourrait dire que la probabilité de choisir un individu ayant le caractère C est

Plus en détail

L 2 C4. Espèces exigeantes caractéristiques : les passereaux des roselières. La dynamique de la vie. Les peuplements

L 2 C4. Espèces exigeantes caractéristiques : les passereaux des roselières. La dynamique de la vie. Les peuplements L 2 C4 Les peuplements La dynamique de la vie CAHIER INDICATEURS N 1 tembre 29 Espèces exigeantes caractéristiques : les passereaux des roselières L2 C4 Espèces exigeantes caractéristiques : les passereaux

Plus en détail

Oiseaux de passage nicheurs en France : bilan de 12 années de suivi

Oiseaux de passage nicheurs en France : bilan de 12 années de suivi Suivi des espèces Oiseaux de passage nicheurs en France : bilan de 12 années de suivi L ONCFS coordonne depuis 1994 un suivi des alaudidés, colombidés et turdidés nichant en France, dans le cadre du Réseau

Plus en détail

Module de saisie protocolée Visionature : mode d emploi

Module de saisie protocolée Visionature : mode d emploi Module de saisie protocolée sous Visionature : mode d emploi Table des matières 1 REMARQUES INITIALES... 2 2 PROTOCOLES SUPPORTÉS... 2 2.1 Résumé... 2 2.2 Protocole STOC EPS... 3 2.3 Protocole SHOC...

Plus en détail

Activité 3 Que de bonds!

Activité 3 Que de bonds! Que de bonds! en groupe-classe en équipe individuelle Au cours de cette activité, l élève mesure la longueur des bonds qu effectuent les élèves du groupe-classe et présente ces données dans un histogramme.

Plus en détail

REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE

REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE REVUE DE STATISTIQUE APPLIQUÉE NEIL GOLDSTEIN Estimations des paramètres de la loi des valeurs extrêmes et conséquences économiques Revue de statistique appliquée, tome 14, n o 2 (1966), p. 47-54

Plus en détail

Procédés intégrateurs

Procédés intégrateurs MAT-3052-2 Collecte de données But du cours et savoirs prescrits 1. But du cours Le but du cours Collecte de données est de rendre l adulte apte à traiter des situations qui requièrent la collecte ou le

Plus en détail

Opération Oiseaux des Jardins

Opération Oiseaux des Jardins Opération Oiseaux des Jardins Résultats des 28 et 29 Janvier 2012 en Ille-et-Vilaine Mésange bleue Photo : Yves Le Bail Par : Laura Faisnel et Guillaume Gélinaud. Le nombre d habitants augmente en Bretagne

Plus en détail

Suivi 2002 de la migration post-nuptiale à la Pointe du Cap Ferret (Gironde)

Suivi 2002 de la migration post-nuptiale à la Pointe du Cap Ferret (Gironde) Suivi 2002 de la migration post-nuptiale à la Pointe du Cap Ferret (Gironde) C. Archimbaud 1, J. Beyaert 2, O. Le Gall 1 1 LPO Aquitaine, 3 rue de tauzia, 33800 Bordeaux. 2 Parc Naturel Régional des Landes

Plus en détail

Mise en place du Protocole Papillon Gestionnaire (PROPAGE)

Mise en place du Protocole Papillon Gestionnaire (PROPAGE) Mise en place du Protocole Papillon Gestionnaire (PROPAGE) Un exemple d observation et de gestion de la biodiversité Laura Albaric (lalbaric@cg93.fr) ODBU (Observatoire Départemental de Biodiversité Urbaine)

Plus en détail

Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor)

Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor) Evaluation des gisements de Coque Cerastoderma edule Gisement de Saint-Brieuc (Côtes d Armor) LIFE + Pêche à pied de loisir - Rapport intermédiaire Janvier 215 - SOMMAIRE Introduction 3 I. Matériels et

Plus en détail

Arrêté DEAL/RN n relatif à la saison de chasse dans le département de la Guadeloupe

Arrêté DEAL/RN n relatif à la saison de chasse dans le département de la Guadeloupe PRÉFET DE LA RÉGION GUADELOUPE DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT, DE L AMÉNAGEMENT ET DU LOGEMENT SERVICE RESSOURCES NATURELLES Arrêté DEAL/RN n relatif à la saison de chasse 2017-2018 dans le département de

Plus en détail

1. Les productions «forêt/bois» de l IGN

1. Les productions «forêt/bois» de l IGN ign.fr 1. Les productions «forêt/bois» de l IGN La mission forestière de l IGN Contribuer à la définition et l évaluation des politiques forestières Moyen : production d informations sur les forêts métropolitaines

Plus en détail

Changement climatique en Rhône Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations

Changement climatique en Rhône Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations Fiche indicateur Climat Changement climatique en Rhône Alpes Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations Territoire concerné Type d indicateur Justification du choix de l indicateur

Plus en détail

Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE

Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE Thierry Foucart 1 http://foucart.thierry.free.fr Chapitre 5 ESTIMATION ET INTERVALLES DE CONFIANCE 1. DES PROBABILITÉS À LA STATISTIQUE. hypothèse intuitive élaborée à partir d expériences diverses : convergence

Plus en détail

Le système d information de la DREAL PACA

Le système d information de la DREAL PACA Le système d information de la DREAL PACA Michel FAURE Pôle Géomatique et Statistiques (DREAL PACA / STELAC / CIC) Formation des Commissaires enquêteurs DREAL PACA site du Tholonet 21 janvier 2012 Ministère

Plus en détail

La significativité statistique : aspects conceptuels et signification dans la pratique clinique

La significativité statistique : aspects conceptuels et signification dans la pratique clinique La significativité statistique : aspects conceptuels et signification dans la pratique clinique Jacques Juhel Centre de Recherches en Psychologie, Cognition, Communication (EA 1285) Centre de Formation

Plus en détail

Pigeons des villes et et des champs

Pigeons des villes et et des champs Pigeons des villes et et des champs Dominique TISSIER - 2016-10 Les pigeons de France Pigeon ramier Columba palumbus Pigeon colombin Columba oenas Pigeon biset (ou des villes) Columba livia urbania Tourterelle

Plus en détail

Cumul annuel et saisonnier des précipitations

Cumul annuel et saisonnier des précipitations Cumul annuel et saisonnier des précipitations Evolution des cumuls annuels et saisonniers des précipitations Territoire concerné Type d indicateur Justification du choix de l indicateur Lien avec le SRCAE

Plus en détail

1 er. Sommaire : Fermetures des migrateurs 2011 Rétrocession de matériel de clôture électrique Rétrocession de miradors Infos diverses

1 er. Sommaire : Fermetures des migrateurs 2011 Rétrocession de matériel de clôture électrique Rétrocession de miradors Infos diverses FEDERATION DEPARTEMENTALE DES CHASSEURS DE L YONNE 20, avenue de la Paix 89000 ST GEORGES SUR BAULCHES Adresse postale : 20 avenue de la Paix ST GEORGES SUR BAULCHES B.P. 80168 89003 AUXERRE Cedex Tél.

Plus en détail

De la source de la donnée à la gestion

De la source de la donnée à la gestion 22-23 novembre 2016, Polydome, Clermont-Ferrand. De la source de la donnée à la gestion Aurore Baisez - LOGRAMI Cette action est cofinancée par Européenne. dans le bassin de la Loire avec le Fond européen

Plus en détail

Seconde Fiche d objectifs du module Statistiques

Seconde Fiche d objectifs du module Statistiques Seconde Fiche d objectifs du module 7 2012-2013 Statistiques SAVOIR SAVOIR FAIRE EULER Vocabulaire statistique Population, individu, caractère, effectif, fréquence Représenter graphiquement une série statistique

Plus en détail

Protocole POPAMPHIBIEN «communauté»

Protocole POPAMPHIBIEN «communauté» POPAMPHIBIEN «communauté» Suivi à longs termes des communautés d amphibiens dans le bassin méditerranéen 1 Introduction Groupe fragile : Dépendance aux milieux aquatiques et humides Pollution Destruction

Plus en détail

Arrêté n

Arrêté n Direction Départementale des Territoires Service Environnement Arrêté n 2016-06-29-006 approuvant le plan local de gestion cynégétique «lièvre»de l Unité de Gestion n 8 Le Préfet de l Isère Chevalier de

Plus en détail

I. INTRODUCTION : Depuis quand? Pourquoi? Comment? Utilisations actuelles? Et en 1 ère S?

I. INTRODUCTION : Depuis quand? Pourquoi? Comment? Utilisations actuelles? Et en 1 ère S? 1 ère S FICHE n 3 Outils statistiques I. INTRODUCTION : Depuis quand? Pourquoi? Comment? Utilisations actuelles? Et en 1 ère S? Depuis quand? Les statistiques dans le temps Les premiers relevés d hommes

Plus en détail

JORF n 0017 du 21 janvier Texte n 29

JORF n 0017 du 21 janvier Texte n 29 Le 6 juin 2012 JORF n 0017 du 21 janvier 2009 Texte n 29 ARRETE Arrêté du 19 janvier 2009 relatif aux dates de fermeture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d eau NOR: DEVN0816509A Le ministre

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES 1 TABLEAUX STATISTIQUES 1 Vocabulaire Quel est le caractère statistique étudié? la marque des voitures. Il est : qualitatif. Les modalités du caractère sont : A, B, C et autres. Quel est le caractère statistique

Plus en détail

Préface. G.AUBRET, Président de la FDC 42

Préface. G.AUBRET, Président de la FDC 42 SDGC Loire Préface «La Fédération des Chasseurs de la Loire, avec ses 11000 chasseurs, s est complètement investie dans la rédaction de ce nouveau Schéma Départemental de Gestion Cynégétique. La Fédération

Plus en détail

Syllabus du cours. Cours VETE Partim «Biostatistique» Organisation du cours. Site web du cours 10/10/2016

Syllabus du cours. Cours VETE Partim «Biostatistique» Organisation du cours. Site web du cours 10/10/2016 1/1/216 Cours VETE432-1 Partim «Biostatistique» F. Farnir L. Massart E. Moyse Organisation du cours Cours théorique: Partim I: [ Début χ² ] Séances d'exercices (en amphi): Séances de TP (salle info): 28

Plus en détail

INSPIRE. Marc Leobet Conseil national de l information géographique. Francis Bertrand BRGM

INSPIRE. Marc Leobet Conseil national de l information géographique. Francis Bertrand BRGM INSPIRE Marc Leobet Conseil national de l information géographique Francis Bertrand BRGM INSPIRE Des objectifs techniques, mais surtout organisationnels et de gouvernance Règles les échanges entre autorités

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL DU COURS

PLAN GÉNÉRAL DU COURS PLAN GÉNÉRAL DU COURS 1 - La méthode Statistique en Médecine 2 - Statistique Descriptive 3 - Statistique Déductive Ø Liaisons entre caractères qualitatifs Ø Liaisons entre caractères qualitatifs et quantitatifs

Plus en détail

L Observatoire de la Flore de Bourgogne. Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014

L Observatoire de la Flore de Bourgogne. Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014 L Observatoire de la Flore de Bourgogne Séminaire Ecoscope Paris 3 nov. 2014 1- Principes et objectifs Contexte de connaissance : A l issue d un programme d inventaire communal, constat de la faiblesse

Plus en détail

OUVERTURE DE LA CHASSE DES OISEAUX DE PASSAGE ET DU GIBIER D EAU Dans l état actuel du droit 19 Juillet 2010 sous réserve d éventuelles modifications

OUVERTURE DE LA CHASSE DES OISEAUX DE PASSAGE ET DU GIBIER D EAU Dans l état actuel du droit 19 Juillet 2010 sous réserve d éventuelles modifications OUVERTURE DE LA CHASSE DES OISEAUX DE PASSAGE ET DU GIBIER D EAU Dans l état actuel du droit 19 Juillet 2010 sous réserve d éventuelles modifications à venir OUVERTURES OISEAUX DE PASSAGE DATES EN VIGUEUR

Plus en détail

Accès aux borniers-client des comptages utilisés par ERDF

Accès aux borniers-client des comptages utilisés par ERDF Direction Comptage Accès aux borniers-client des comptages utilisés par ERDF Identification : ERDF-NOI-CPT_19E Version : V1 Nombre de pages : 5 Version Date d'application 1 01/09/2009 Création Nature de

Plus en détail

Inventaire de l avifaune forestière sur le massif forestier de la Coubre

Inventaire de l avifaune forestière sur le massif forestier de la Coubre Inventaire de l avifaune forestière sur le massif forestier de la Coubre 2015-2016 Fabien MERCIER, fabien.mercier@lpo.fr 1er Décembre 2016 Objectifs 1- Formation des bénévoles 2- Animations grand public

Plus en détail

Opération Oiseaux des jardins

Opération Oiseaux des jardins Opération Oiseaux des jardins Résultats des 8 et 9 février 2010 Yann Février, François Hémery & Geoffrey Stevens Yann Février Pour la seconde année consécutive, le Groupe d Etudes Ornithologiques des Côtes

Plus en détail

manuel Statistiques et probabilités en économie-gestion L essentiel du cours Exercices corrigés Étude de cas 2 e édition Benjamin Legros

manuel Statistiques et probabilités en économie-gestion L essentiel du cours Exercices corrigés Étude de cas 2 e édition Benjamin Legros manuel Statistiques et probabilités en économie-gestion 2 e édition L essentiel du cours Exercices corrigés Étude de cas Benjamin Legros Dans la même collection Collain B., Déjean F., Le Theule M.-A.,

Plus en détail

METROPOLE NICE COTE D AZUR

METROPOLE NICE COTE D AZUR V A R N A T U R E balade nature - animation enfants - conférence - étude ornithologique PARC DU CHATEAU DE NICE COMPTE-RENDU DE PROSPECTIONS ORNITHOLOGIQUES JUIN 2015 Pour le compte de : METROPOLE NICE

Plus en détail

Réserve naturelle des Hautes Fagnes

Réserve naturelle des Hautes Fagnes Virée ornithologique en Belgique Réserve naturelle des Hautes Fagnes 30 avril, 1 er, 2 et 3 mai 2015 Philippe Geniez [PGe] et Michel Geniez [MGe] NB : les initiales des observateurs entre crochets (ex

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA SOMME. VU le décret du 31 juillet 2014 nommant Mme Nicole KLEIN préfète de la région Picardie, préfète de la Somme ; ARRETE

PRÉFÈTE DE LA SOMME. VU le décret du 31 juillet 2014 nommant Mme Nicole KLEIN préfète de la région Picardie, préfète de la Somme ; ARRETE PRÉFÈTE DE LA SOMME Direction départementale des territoires et de la mer Objet : ouverture et clôture générales de la chasse pour la campagne 2015-2016, hors gibier d eau et oiseaux de passage et dispositions

Plus en détail

7.1. LES ESPECES DE PETIT GIBIER

7.1. LES ESPECES DE PETIT GIBIER 7.1. LES ESPECES DE PETIT GIBIER Le petit gibier est un très bon indicateur de l état de santé des milieux dans lesquels il évolue. Ainsi les mesures relatives à l habitat qui ont été développées dans

Plus en détail

La reproduction du Milan royal au Pays basque

La reproduction du Milan royal au Pays basque La reproduction du Milan royal au Pays basque Synthèse 2012 Association Saiak www.saiak.com Photo : Alain Pagoaga Coordination du suivi et rédaction : Aurélien André. Suivis réalisés grâce à la mobilisation

Plus en détail

OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU 31 Juil et 2014

OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU 31 Juil et 2014 OUVERTURE de la CHASSE des OISEAUX DE PASSAGE et du GIBIER D EAU 31 Juillet 2014 Arrêté ministériel du 24 mars 2006 relatif à l ouverture de la chasse aux oiseaux de passage et au gibier d eau, modifié

Plus en détail

Fiche(1) Statistiques à une variable. nombre de vacanciers. Activité 1 : représentation graphique d une série statistique série à caractère qualitatif

Fiche(1) Statistiques à une variable. nombre de vacanciers. Activité 1 : représentation graphique d une série statistique série à caractère qualitatif Statistiques à une variable Fiche(1) Activité 1 : représentation graphique d une série statistique série à caractère qualitatif Les activités principales d un groupe de vacanciers pendant l été sont représentées

Plus en détail

INSPIRE : les données. Journée technique INSPIRE CRIGE PACA Marseille 26 mars Marie-Louise ZAMBON IGN

INSPIRE : les données. Journée technique INSPIRE CRIGE PACA Marseille 26 mars Marie-Louise ZAMBON IGN : les données Journée technique CRIGE PACA Marseille 26 mars 2009 Marie-Louise ZAMBON IGN 1 Plan Quelles données pour? Quel(s) modèle(s) de données? Exemples : Unités administratives Réseaux de transport

Plus en détail

Visualisation des données brutes de l inventaire forestier et environnemental

Visualisation des données brutes de l inventaire forestier et environnemental Visualisation des données brutes de l inventaire forestier et environnemental Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr 2 SOMMAIRE 1. Entrée découverte...4 2. Entrée expert...5 3. Elaboration

Plus en détail

Statistiques EXERCICE 1 : TEMPS PASSÉ DEVANT LA TÉLÉVISION. On a interrogé des adolescents pour

Statistiques EXERCICE 1 : TEMPS PASSÉ DEVANT LA TÉLÉVISION. On a interrogé des adolescents pour Statistiques EXERCICE 1 : TEMPS PASSÉ DEVANT LA TÉLÉVISION 1 cm 2 représente un effectif 4 On a interrogé des adolescents pour 16 connaître la durée hebdomadaire d audience des émissions télévisées. 12

Plus en détail