FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique."

Transcription

1 - Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. - Importance de la mesure au micron près de l infiltration néoplasique des pièces de résection endoscopique. - Dissection et mucosectomie : faut-il suivre les diktats des Japonais? Jean-François Traitement endoscopique des lésions précancéreuses et cancers précoces/superficiels du TD : - polypectomie : souvent réalisée d emblée, 5 à 10% de cancers sur la pièce - mucosectomie /dissection endoscopique sousmuqueuse (ESD) : souvent après biopsies (? virtuelles) Les biopsies (si elles sont faites) montrent - dysplasie (n élimine pas un cancer) - cancer (ne préjuge pas du degré d invasion), éventuellement à cellules indépendantes En pratique, peu de rôle pour le pathologiste dans la décision de Tt endoscopique (en RCP) Par contre, rôle important dans la décision post-tt endoscopique, mais un rappel des classifications s impose Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. Rappel des principales classifications des lésions néoplasiques précoces du TD : - ACP : OMS, TNM, Japonaise, Vienne, Vienne modifié, Paris, Riddell, Haggitt, Ueno, Kikuchi et j en passe - Endoscopie : Japonaise, Paris, Kudo - Biopsies optiques

2 Classifications anatomo-pathologiques des lésions néoplasiques du tube digestif Histologiques : OMS par organe (4 ème édition 2010). Intérêt de reconnaître les cancers à cellules indépendantes, modifiant l attitude thérapeutique (estomac) Stade évolutif : - Vienne (2000) : valable de haut en bas du TD - AJCC/UICC : ptnm, par organe Les deux systèmes sont peu précis pour les cancers superficiels, et doivent donc être complétés pour évaluer des pièces de Tt endoscopique Classification de Vienne «modifiée» (Dixon MF, Gut 2002) 1. Pas de néoplasie 2. Indéfini pour la néoplasie 3. Néoplasie (adénome) de bas grade 4. Néoplasie (adénome) de haut grade 1. Dysplasie de haut grade 2. Carcinome in situ (non invasif) 3. Suspect d être invasif 4. Carcinome intra-muqueux 5. Cancer infiltrant la sous-muqueuse Visait à unifier les terminologies occidentales et asiatiques, pas vraiment à guider les indications thérapeutiques (Schlemper) Classification Japonaise Groupe X Groupe 1 Groupe 2 Groupe 3 Groupe 4 Groupe 5 Matériel inadéquat pour Dg histologique Normal et lésion non néoplasique Impossible d affirmer non néoplasique/ néoplasique Adénome (néoplasie bénigne) Lésion néoplasique suspecte d être un carcinome Carcinome

3 Vienne Groupe X Matériel inadéquat pour Dg histologique Groupe 1 Normal et lésion non néoplasique 1 Groupe 2 Impossible d affirmer non néoplasique/ néoplasique 2 Groupe 3 Adénome (néoplasie bénigne) 3 (4.1) Groupe 4 Lésion néoplasique suspecte d être un carcinome Groupe 5 Carcinome > 4.1 Classification de Vienne «modifiée» (Dixon MF, Gut 2002) 1. Pas de néoplasie 2. Indéfini pour la néoplasie 3. Néoplasie (adénome) de bas grade 4. Néoplasie (adénome) de haut grade 1. Dysplasie de haut grade 2. Carcinome in situ (non invasif) 3. Suspect d être invasif 4. Carcinome intra-muqueux 5. Cancer infiltrant la sous-muqueuse ptnm oesophage ptis pt1, puis 2, 3

4 Classification de Vienne «modifiée» (Dixon MF, Gut 2002) 1. Pas de néoplasie 2. Indéfini pour la néoplasie 3. Néoplasie (adénome) de bas grade 4. Néoplasie (adénome) de haut grade 1. Dysplasie de haut grade 2. Carcinome in situ (non invasif) 3. Suspect d être invasif 4. Carcinome intra-muqueux 5. Cancer infiltrant la sous-muqueuse ptnm côlon ptis pt1, puis 2, 3 Pour préciser le degré d infiltration des cancers pt1 Polypes pédiculés (enlevés par polypectomie) : Classification de Haggitt Polypes sessiles Classification de Kikuchi Classification de Paris Il existe des variantes selon l étage du TD Polypes pédiculés Classification de Haggitt Nécessite une exérèse complète et en 1 fragment Une orientation parfaite en ACP Il n y a pas de musculeuse sur les pièces de polypectomie (heureusement!), donc la distinction Haggitt 3 vs. 4 est difficile Non utilisable pour les lésions sessiles ou planes, qui sont par définition de niveau 4 en cas d atteinte de la sous-muqueuse.

5 Haggitt 1 Haggitt 2 Polype sessile, malin : Haggitt non utilisable Polypes sessiles (et lésions planes) Classification de Kikuchi (Kudo) Nécessite une exérèse complète et en 1 fragment Une orientation parfaite en ACP Il n y a pas de musculeuse sur les pièces de mucosectomie (heureusement!), donc la distinction en 1/3 de la sous-muqueuse est difficile (impossible?)

6 Polypes sessiles (et lésions planes) Dans la classification de Paris Principe général de staging sur pièces opératoires Polypes sessiles (et lésions planes) dans la classification de Paris En pratique sur EMR muqueuses glandulaires

7 Prise en charge optimale des pièces de polypectomie mucosectomie - dissection sousmuqueuse - En endoscopie : exérèse monobloc si possible «épinglage» et repérage des mucosectomies / DESM - En ACP : inclusion en totalité encrage de la limite profonde (?) évaluation systématique et standardisée des items influençant la prise en charge, c est à dire renseignant sur le risque ganglionnaire Mais le degré d invasion en profondeur n est pas le seul item qui influence le risque ganglionnaire Tumor budding Beaton, Colorectal Disease 2013

8 La classification de Paris est en fait une classification endoscopique, inspirée de la classification japonaise Le type «macroscopique endoscopique» influence le degré d invasion, et donc le risque ganglionnaire En endoscopie, d autres éléments sont corrélés à la nature histologique (dysplasie vs. cancer) et à l invasion sous-muqueuse en cas de cancer (?) - Pitt pattern (Kudo) - Echo-endoscopie - Décollement lors de la mucosectomie - «Biopsies virtuelles» en endoscopie confocale laser

9 «Biopsies virtuelles» en endoscopie confocale laser Utile pour reconnaître une lésion néoplasique muqueuse, et diminuer (supprimer?) les biopsies avant Tt endoscopique Estomac : Distinction adénome / carcinome 94% CLE vs 86% Bx endosc. Jeon et al, Gastrointest Endosc 2011 Mais ne peut pas apprécier l extension sous-muqueuse, puisque n explore que 100 à 200 µm en profondeur EMR PEMR ESD La fragmentation gène plus ou moins l appréciation de la marge profonde, elle rend impossible l évaluation formelle des marges latérales Elle augmente le risque de récidive

10 - Suivi moyen de 32 mois - 42 récidives ou exérèses incomplètes - En analyse multivariée, le seul facteur de risque de récidive est un nombre de fragments > 5

11 En conclusion - Il est important de connaître les classifications et systèmes de «staging» des lésions néoplasiques précoces du tube digestif. - Le traitement de ces lésions est de en plus souvent endoscopique. - L indication du geste d exérèse endoscopique repose d avantage sur les constatations endoscopiques (et techniques dérivées) que sur le résultat d éventuelles biopsies réelles ou virtuelles. - Les indications de mucosectomie monobloc, piece meal, ou dissection sous-muqueuse sont complexes, et les recommandations sont japonaises. - La prise en charge des pièces doit être rigoureuse, selon des recommandations (japonaises), mais à l impossible nul n est tenu Merci pour votre attention

COMMENT JE FAIS UNE MUCOSECTOMIE COLIQUE?

COMMENT JE FAIS UNE MUCOSECTOMIE COLIQUE? COMMENT JE FAIS UNE MUCOSECTOMIE COLIQUE? Professeur Stanislas Chaussade Hôpital Cochin Université René Descartes Paris stanislas.chaussade@cch.aphp.fr QUELQUES DEFINITIONS - EMR : mucosectomie - pemr

Plus en détail

Polype cancérisé. Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens

Polype cancérisé. Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens Polype cancérisé Denis CHATELAIN Service d anatomie pathologique CHU Amiens Définition «Polype cancérisé ou transformé»: Adénome tumeur épithéliale d architecture tubulée ou villeuse, avec dysplasie présentant

Plus en détail

Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif

Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif Traitement des lésions néoplasiques superficielles du tube digestif Traitement des lésions superficielles Risque carcinologique lié à la lésion Risques liés au traitement et au patient Traitement des lésions

Plus en détail

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal

Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal SYMPOSIUM SCIENTIFIQUE Coloscopie de pre vention du cancer colorectal Critères de qualité des résections endoscopiques des polypes pour une prévention optimale du cancer colo-rectal Dr. Christine Lefort

Plus en détail

Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin. V. Bouygues DESC/SCVO Tours, juin 2009

Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin. V. Bouygues DESC/SCVO Tours, juin 2009 Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin V. Bouygues DESC/SCVO Tours, juin 2009 Introduction K colorectal = 1er cancer en France Pronostic mauvais: taux de survie relative

Plus en détail

Polypes dégénérés. Ce référentiel propose la conduite à tenir en présence de polypes dégénérés du côlon et du

Polypes dégénérés. Ce référentiel propose la conduite à tenir en présence de polypes dégénérés du côlon et du Polypes dégénérés Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon Définition(s) Démarche diagnostique Identifier Grader (classer) Eviter les diagnostics par excès et par défaut

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Surveillance et traitement de l œsophage de Barrett. E. Bories Institut Paoli-Calmettes

Surveillance et traitement de l œsophage de Barrett. E. Bories Institut Paoli-Calmettes Surveillance et traitement de l œsophage de Barrett E. Bories Institut Paoli-Calmettes Œsophage de Barrett : définition Remplacement de la muqueuse œsophagienne par de la muqueuse métaplasique, au dessus

Plus en détail

Proctologie en anatomie pathologique

Proctologie en anatomie pathologique Proctologie en anatomie pathologique «Petite chirurgie proctologique» Biopsies (pathologie tumorale essentiellement) Peu de pièces opératoires carcinologiques pathologies et terminologies particulières

Plus en détail

Quand la polypectomie est-elle suffisante?

Quand la polypectomie est-elle suffisante? Quand la polypectomie est-elle suffisante? Jean-Claude Givel, MD, FACS, FRCS, EBSQcoloproctology Cabinet de chirurgie viscérale Lausanne Que signifie polypectomie? excision complète d un polype? excision

Plus en détail

Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin. François RODAT Journée DESC-SCVO

Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin. François RODAT Journée DESC-SCVO Conduite à tenir après exérèse endoscopique d un polype colique malin François RODAT Journée DESC-SCVO SCVO - TOURS 22 juin 2006 INTRODUCTION 1/3 de la population a un adénome colique à 65 ans 2,5 % seront

Plus en détail

Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon

Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon Les états pré-cancéreux du tube digestif (dysplasie) Anne Couvelard Service d Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon Dysplasie Lésion précancéreuse : lésion dans laquelle la survenue d un cancer est plus

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE

Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Un petit cancer du rectum! Emilie Duchalais Cas cliniques - Chirurgie colorectale 4 ème JNCDE Take home message Le traitement du cancer du rectum évolue vers une approche moins invasive pour lésions débutantes

Plus en détail

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage

Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage Traitement endoscopique du carcinome épidermoïde superficiel et de la dysplasie de haut grade de l œsophage J.M. Canard (1) (2), G. Rahmi (2), T. Manière (2), L. Palazzo (1), C. Cellier (2), R. Jian (2)

Plus en détail

Docteur D. CONSTANTINI Docteur B. DENIS

Docteur D. CONSTANTINI Docteur B. DENIS Docteur D. CONSTANTINI Docteur B. DENIS Le dépistage organisé du cancer colo-rectal Connaître les modalités pratiques du dépistage organisé Connaître l état des lieux en France en 2008 1 Conflits d intérêts

Plus en détail

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris

Conclusion : impact médico-économique. Les petits polypes colo-rectaux. Docteur Jean Marc CANARD, Clinique du Trocadéro, Paris Vidéo-Digest 2016-3 -5 novembre, Palais des Congrès de Paris Symposium professionnel «Les petits polypes colo-rectaux» Conclusion : impact médico-économique Les petits polypes colo-rectaux Docteur Jean

Plus en détail

Endoscopie curative du cancer de l œsophage: résection ou destruction? Jean Boyer

Endoscopie curative du cancer de l œsophage: résection ou destruction? Jean Boyer Endoscopie curative du cancer de l œsophage: résection ou destruction? Jean Boyer Déclaration de conflit d intérêt Aucun conflit d intérêt Objectifs pédagogiques Connaître les différentes techniques de

Plus en détail

Principes de la chirurgie carcinologique

Principes de la chirurgie carcinologique Principes de la chirurgie carcinologique Chirurgie carcinologique Introduction: Pendant longtemps, la chirurgie a représenté LE SEUL TRAITEMENT des tumeurs solides Aujourd hui, la chirurgie RESTE le traitement

Plus en détail

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 311 (ex item 160 bis) Tumeurs vésicales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis : histologie de la paroi vésicale...3 2. Épidémiologie... 3 3. Types histologiques

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales

Dépistage et surveillance endoscopique des tumeurs colorectales Dépistage et surveillance des tumeurs colorectales Introduction En 2003, 950 000 coloscopies totales ont été réalisées en France dont 14 % (133 000) pour surveillance après polypectomie et 21 % (200 000)

Plus en détail

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE)

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Jean-François FLEJOU Hôpital Saint-Antoine, Paris Objectifs : Définir, décrire et classer les types histologiques de polypes

Plus en détail

CANCER SUPERFICIEL A CELLULES INDEPENDANTES. Dr S Grandjouan Pr S Chaussade GH BROCA COCHIN HOTEL DIEU

CANCER SUPERFICIEL A CELLULES INDEPENDANTES. Dr S Grandjouan Pr S Chaussade GH BROCA COCHIN HOTEL DIEU CANCER SUPERFICIEL A CELLULES INDEPENDANTES Dr S Grandjouan Pr S Chaussade GH BROCA COCHIN HOTEL DIEU stanislas.chaussade@cch.aphp.fr HISTOIRE DE LA MALADIE Mm G : Patiente de 41 ans SF : RGO Endoscopie

Plus en détail

LES TUMEURS DE VESSIE

LES TUMEURS DE VESSIE Cours d anatomie pathologique Spéciale. 5éme Année de Médecine LES TUMEURS DE VESSIE Pr. Nadia Cherradi (HER- CHU de -Salé). 25/03/2010 Pr N.Cherradi-5ème année Médecine- Faculté de Médecine et de Pharmacie

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE LA TECHNIQUE ET INDICATIONS DES BIOPSIES LORS DE LA COLOSCOPIE

RECOMMANDATIONS DE LA TECHNIQUE ET INDICATIONS DES BIOPSIES LORS DE LA COLOSCOPIE Janvier 2007 RECOMMANDATIONS DE LA TECHNIQUE ET INDICATIONS DES BIOPSIES LORS DE LA COLOSCOPIE Denis HERESBACH, Jean BOYER, René LAUGIER, Bertrand NAPOLÉON, Gilbert TUCAT, Bruno RICHARD-MOLARD, Gérard

Plus en détail

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier

Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Pourquoi enlever tous les polypes coliques et même ceux de moins de 5 mm! P Bauret Montpellier Enlever un polype 3 objectifs intimement liés 1/exérèse d une lésion peut être de malignité immédiate ou à

Plus en détail

Tumeurs neuroendocrines gastriques

Tumeurs neuroendocrines gastriques Tumeurs neuroendocrines gastriques Jean-Yves Scoazec Hospices Civils de Lyon Centre de Recherche contre le Cancer de Lyon INSERM U1052-CNRS UMR5286 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d

Plus en détail

Prise en charge des adénomes duodénaux (hors ampullome) 8 ème réunion annuelle de Pathologie Digestive Hôpital Cochin- Hôtel Dieu Dr Sarah Leblanc

Prise en charge des adénomes duodénaux (hors ampullome) 8 ème réunion annuelle de Pathologie Digestive Hôpital Cochin- Hôtel Dieu Dr Sarah Leblanc Prise en charge des adénomes duodénaux (hors ampullome) 8 ème réunion annuelle de Pathologie Digestive Hôpital Cochin- Hôtel Dieu Dr Sarah Leblanc Epidémiologie: 2 entités distinctes AD Sporadiques AD

Plus en détail

DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE. David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil

DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE. David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil DU BON USAGE DE LA MUCOSECTOMIE ENDOSCOPIQUE David KARSENTY Mehdi KAROUI Hôpital Henri Mondor, Créteil 8 Les tumeurs villeuses du rectum ont un risque de dégénérescence de l ordre de 20% au moment du diagnostic

Plus en détail

MUCOSECTOMIE RECTOCOLIQUE

MUCOSECTOMIE RECTOCOLIQUE Septembre 2008 RECOMMANDATIONS DE LA CONSENSUS EN ENDOSCOPIE DIGESTIVE (CED) MUCOSECTOMIE RECTOCOLIQUE Chargé de projet: Denis HERESBACH (1) Groupe de travail : Thierry PONCHON (1), Marc GIOVANNINI (1),

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service»

Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service» XXVI éme Journées d Hépato-Gastro-entérologie et d Endoscopie Digestive 12-13-14 décembre 2014 Hôtel Hilton - Alger Apport de la Résection Endoscopique des Polypes Recto-Coliques «Expérience du service»

Plus en détail

Les limites de la mucosectomie endoscopique colorectale

Les limites de la mucosectomie endoscopique colorectale Les limites de la mucosectomie endoscopique colorectale Marc Giovannini Unité d endoscopie digestive et Unité d exploration médicochirurgicale oncologique, Institut Paoli-Calmettes, 232 Bd St-Marguerite,

Plus en détail

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif

Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Diagnostic et traitement des lésions néoplasiques du tube digestif Frédéric Prat, Hôpital Cochin, Université Paris-Descartes, Paris Euro-Pharmat, Lyon, octobre 2011 Méthodes et outils pour le DIAGNOSTIC

Plus en détail

Cancer du col et du corps utérin

Cancer du col et du corps utérin Cancer du col et du corps utérin Catherine Genestie Gustave Roussy Cancer du col Rappel anatomique Condylome et CIN Carcinome du col Facteurs histopronostiques Rappel anatomique Exocol Papillomavirus

Plus en détail

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser

Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Quelle conduite chirurgicale faut-il tenir devant un Polype Adénomateux«Transformé»? Philippe Lasser Adénome «Transformé» Adénome présentant un foyer localisé ou étendu d un adénocarcinome superficiel,

Plus en détail

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente.

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente. Tumeurs de vessie I- Épidémiologie : Deuxième tumeur urologique après le cancer de prostate. Plus fréquent chez l homme que chez la femme. L'âge médian de survenue : 69 ans chez l'homme et 71 ans chez

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

Thésaurus du Cancer du Pancréas

Thésaurus du Cancer du Pancréas Thésaurus du Cancer du Pancréas 1 Classification TNM TX T0 Tis T1 T2 T3 T4 Renseignements insuffisants pour classer la tumeur primitive. Pas de signe de tumeur primitive. Carcinome in situ. Tumeur limitée

Plus en détail

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC:

Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Que doit on attendre de l Anatomopathologie dans la MC: Critères de diagnostic / le compte rendu H.AITKACI, MC. CHERID, N. TERKI CPMC Les maladies inflammatoires chroniques de l intestin (MICI) Ce terme

Plus en détail

Compte rendu-fiche en pathologie cancérologie : Tumeurs Colo-rectales

Compte rendu-fiche en pathologie cancérologie : Tumeurs Colo-rectales Compte rendu-fiche en pathologie cancérologie : Tumeurs Colo-rectales Nom : Chirurgien/Endoscopiste : _ Prénom : Pathologiste: Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Sexe : F M Code postal domicile

Plus en détail

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale

Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Item 268 (ex item 280) Reflux gastro-œsophagien (RGO), chez le nourrisson, chez l'enfant et chez l'adulte. Hernie hiatale Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Physiopathologie

Plus en détail

Pathologie Générale du Tube Digestif

Pathologie Générale du Tube Digestif Pathologie Générale du Tube Digestif Pr Brigitte Le Bail UniversitéBordeaux, UFR médecine, DFGSM3 - UE Appareil Digestif 2015-2016 Rappels : structure du tube digestif oesophage muqueuse sous-muqueuse

Plus en détail

Traitement par voie basse des lésions villeuses du rectum : traitement chirurgical

Traitement par voie basse des lésions villeuses du rectum : traitement chirurgical Traitement par voie basse des lésions villeuses du rectum : traitement chirurgical S. Benoist Service de Chirurgie Digestive et Oncologique CHU Bicêtre Conflits d intérêt Aucun conflit d intérêt à déclarer

Plus en détail

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique)

LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) LE CARCINOME CANALAIRE IN SITU (CCIS) DU SEIN ( = carcinome intra-canalaire) ( = carcinome intra-galactophorique) Dr Loïc BOULANGER, Pr Denis VINATIER Service de chirurgie gynécologique et mammaire Hôpital

Plus en détail

Imagerie des cancers:

Imagerie des cancers: Imagerie des cancers: Dépistage et bilan d extension HTrillaud Trillaud, Herve.trillaud@chu-bordeaux.fr Service de radiologie Hôpital Saint-André Bordeaux Objectif Définir la notion de dépistage en imagerie

Plus en détail

Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers

Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers Association Française de Chirurgie Annexe. Protocole d examen des pièces de résections rectales pour cancers Ce document est destiné à aider les pathologistes dans l'examen des pièces d'exérèse pour cancers

Plus en détail

Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie

Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Tumeurs des voies excrétrices supérieures et de la vessie Anapath : carcinome à cellules transitionnelles : 85% = tumeur urothéliale ou urothéliome

Plus en détail

Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées

Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées Réseau de Ca ancérologie de Midi-Pyrénées Sarcome des tissus mous de l adulte Dr. Richard Aziza Radiologue Institut Claudius Regaud, Toulouse Dr. Christine Chevreau Oncologue Institut Claudius Regaud,

Plus en détail

Dissection sous-muqueuse : technique et résultats Endoscopic submucosal dissection: technique and results

Dissection sous-muqueuse : technique et résultats Endoscopic submucosal dissection: technique and results Dissection sous-muqueuse : technique et résultats Endoscopic submucosal dissection: technique and results Thierry Ponchon* * Hépato-gastroentérologie, hôpital Édouard-Herriot, Lyon. puis le développement

Plus en détail

Résécabilité des cholangiocarcinomes

Résécabilité des cholangiocarcinomes Résécabilité des cholangiocarcinomes extrahépatiques Emmanuel Buc Chirurgie digestive et hépato-biliaire CHU Estaing - Clermont-Ferrand 1 Cancer des voies biliaires extra-hépatiques Tumeurs rares : 2 à

Plus en détail

Endomicroscopie. Tamara Matysiak-Budnik. Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes

Endomicroscopie. Tamara Matysiak-Budnik. Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes Endomicroscopie confocale Tamara Matysiak-Budnik Hépato-Gastroentérologie & IMAD Hôtel Dieu, CHU de Nantes Plan Introduction Techniques d endomicroscopie confocale: - aspects techniques - performances

Plus en détail

PROLIFERATIONS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF

PROLIFERATIONS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF PROLIFERATIONS LYMPHOIDES DU TUBE DIGESTIF CLASSIFICATION Bases de la classification caractères histologiques caractères immunohistochimiques caractères génotypiques et cytogénétiques Entités anatomocliniques

Plus en détail

Application des recommandations de la Coloscopie en France

Application des recommandations de la Coloscopie en France Application des recommandations de la Coloscopie en France Étude de pratique des hépatogastro-entérologues français Dr J. Huppertz, Dr. R. Coriat, Pr. S. Chaussade Université Paris Descartes Service de

Plus en détail

Cancer du rectum : traitement préopératoire

Cancer du rectum : traitement préopératoire SAHGEED Cancer du rectum : traitement préopératoire Cours Intensif de Cancérologie Digestive FFCD - SAHGEED 16 &17 Septembre 2016 Palais de la Culture MOUFDI Zakaria Pr. Nicolas Magné, MD, PhD nicolas.magne@icloire.fr

Plus en détail

Carcinogénèse colorectale

Carcinogénèse colorectale UE17B Module de fin de cycle Anatomie Patholgique TP 9 18/05/2017 Mathilde Sibony RT : Julien KUNSCH RL : Manon FREYNET mathilde.sibony@aphp.fr Carcinogénèse colorectale Plan : I. Le colon : A- Généralités

Plus en détail

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 279 (ex item 118) Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) chez l'adulte et l'enfant Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Maladies inflammatoires

Plus en détail

E. LEBLANC CANCERS DE L ENDOMÈTRE NOUVELLES CLASSIFICATIONS

E. LEBLANC CANCERS DE L ENDOMÈTRE NOUVELLES CLASSIFICATIONS E. LEBLANC CANCERS DE L ENDOMÈTRE NOUVELLES CLASSIFICATIONS Réunion G4 6 Janvier 2017 TEXTE GÉNÉRALITÉS 4 types de classification Anatomo-pathologique FIGO => basée sur l examen des pièces opératoires

Plus en détail

SCANNER ET ECHO- ENDOSCOPIE DANS LE CANCER DE L'ŒSOPHAGE J. NDAYISHIMIYE; F. GERARD

SCANNER ET ECHO- ENDOSCOPIE DANS LE CANCER DE L'ŒSOPHAGE J. NDAYISHIMIYE; F. GERARD SCANNER ET ECHO- ENDOSCOPIE DANS LE CANCER DE L'ŒSOPHAGE J. NDAYISHIMIYE; F. GERARD Consultation tardive RAPPELS Deux types histologiques: épidermoïde +++ adénocarcinome Terrain particulier: alcoolo-tabagique

Plus en détail

TUMEUR ENDOCRINE - Historique

TUMEUR ENDOCRINE - Historique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1907 : Oberndorfer - «carcinoïde» 1954 : groupe de Waldenström syndrome carcinoïde clinique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1963 : Williams et Sandler Foregut : oesophage, estomac,

Plus en détail

CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC

CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC CHIRURGIE DU CANCER DE L ESTOMAC Octobre 2015 Dr Michel CHERUBIN Service de chirurgie viscérale CHBT 1 CANCER DE L ESTOMAC bases du traitement: épidémiologiques: 5 cancer le + fréquent incidence diminue

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 303 (ex item 153) Tumeurs de l'ovaire Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Types histologiques des tumeurs de l'ovaire...3 2.1. Tumeurs épithéliales...

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique

De l évaluation de la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique De l évaluation la prise en charge du cancer du colon à un chemin clinique Jean-Marc BEREDER, Nadia ARAB, Jean-François QUARANTA 1 CHOIX DE LA PATHOLOGIE Le cancer du colon est au premier rang s cancers

Plus en détail

Janvier 2004 RÉSECTION MUQUEUSE COLORECTALE RECOMMANDATIONS DE LA

Janvier 2004 RÉSECTION MUQUEUSE COLORECTALE RECOMMANDATIONS DE LA Janvier 2004 RECOMMANDATIONS DE LA RÉSECTION MUQUEUSE COLORECTALE Marc GIOVANNINI, Bertrand NAPOLEON, Gérard GAY, Jean-Pierre ARPURT, Christian BOUSTIERE, Jean BOYER, Jean-Marc CANARD, Pierre-Adrien DALBIES,

Plus en détail

REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS

REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS REFERENTIEL DES SARCOMES DES TISSUS MOUS Médecins responsables : Dr LEBRUN-LY, Dr FIORENZA, Dr WEINBRECK Membres du groupe de travail : Dr BOUVIER Stéphane Chirurgien digestif (CHU de Limoges chirurgie

Plus en détail

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Les cancers colorectaux (148) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Anatomie, vascularisation et drainage lymphatique du recto-colon Anatomie du pelvis Adénome du colon Anatomo-pathologie

Plus en détail

Séquence dysplasie-cancer. Jean-Charles Delchier Hôpital H Mondor, Créteil

Séquence dysplasie-cancer. Jean-Charles Delchier Hôpital H Mondor, Créteil Séquence dysplasie-cancer Jean-Charles Delchier Hôpital H Mondor, Créteil Relation H pylori-cancer gastrique Données de base Risque relatif de cancer gastrique de type diffus ou de type intestinal X 20

Plus en détail

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires

Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Enquête prospective «Une Semaine d Endoscopie en France» Edition 2012 : résultats préliminaires Christian BOUSTIERE, Christophe CELLIER et l ensemble du Conseil d Administration de la Société Française

Plus en détail

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François paciencia-m@chu-caen.fr Cas clinique 1 : Col utérin, de la cytologie à la pièce opératoire Une femme de 28 ans consulte son

Plus en détail

Helicobacter pylori et cancer gastrique. Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil)

Helicobacter pylori et cancer gastrique. Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil) Helicobacter pylori et cancer gastrique Jean-Charles Delchier (Hôpital H Mondor, Créteil) Marrakech 13 12 2013 Adénocarcinome de l œsophage et de l estomac Incidence annuelle en France Adénocarcinome de

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

LA CHIRURGIE DES CANCERS

LA CHIRURGIE DES CANCERS Item 141 LA CHIRURGIE DES CANCERS Professeur B.Saint-Aubert 1 Principale arme thérapeutique en cancérologie, de plus en plus souvent associée aux autres types de traitement (radiothérapie - chimiothérapie).

Plus en détail

les adénomes coliques < 10mm : faut il les enlever? faut il en faire un examen histologique? Marianne Gaudric

les adénomes coliques < 10mm : faut il les enlever? faut il en faire un examen histologique? Marianne Gaudric les adénomes coliques < 10mm : faut il les enlever? faut il en faire un examen histologique? Marianne Gaudric «pe?ts polypes» 20% > 10mm 34% 6-9mm 46% 5mm 2 jours d endoscopie en France (enquête SFED 2008)

Plus en détail

Christine LEFORT. Tumeurs gastriques sous muqueuses

Christine LEFORT. Tumeurs gastriques sous muqueuses Christine LEFORT Tumeurs gastriques sous muqueuses connaître la nouvelle classification connaître la place des différents examens dans le diagnostic étiologique connaître les indications thérapeutiques

Plus en détail

Tumeur villeuse étendue du bas rectum: exérèse endoscopique ou chirurgie (trans- anale)

Tumeur villeuse étendue du bas rectum: exérèse endoscopique ou chirurgie (trans- anale) Tumeur villeuse étendue du bas rectum: exérèse endoscopique ou chirurgie (trans- anale) A. Charachon, H. Mosnier CHU Henri MONDOR et GH DIACONESSES CROIX ST SIMON La problémaoque un risque élevé de transformaoon

Plus en détail

Anatomie pathologique des lésions colo-rectales précancéreuses et cancéreuses débutantes

Anatomie pathologique des lésions colo-rectales précancéreuses et cancéreuses débutantes CP septembre MAQ.ok 31/10/01 09:15 Page 80 Anatomie pathologique des lésions colo-rectales précancéreuses et cancéreuses débutantes P. Validire* L Les adénomes forment des lésions en saillie, ou polypes,

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Objectifs pédagogiques Connaître les éléments de Pathogénie de la RCH (génétique, inflammation, tabac, flore) Savoir faire le diagnostic Connaître et savoir critiquer les éléments du diagnostic différentiel

Plus en détail

TUMEURS DE L OESOPHAGE Anatomie Pathologie Cochin, B. Terris

TUMEURS DE L OESOPHAGE Anatomie Pathologie Cochin, B. Terris TUMEURS DE L OESOPHAGE Anatomie Pathologie Cochin, B. Terris LESIONS RARES DE L OESOPHAGE Lésions fréquentes Papillome +/- Carcinome épidermoïde Adénocarcinome sur EBO Extension d un cancer du cardia

Plus en détail

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive 10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive Poitiers, le 19 juin 2014 10 ème Rencontre Régionale de Cancérologie Digestive 1 ère communication: Anatomopathologie des lésions précancéreuses (Adénomes

Plus en détail

Anatomie Pathologique

Anatomie Pathologique Anatomie Pathologique 5 cours magistraux Œsophage estomac Intestin grêle et colon Foie Voies biliaires et pancréas Tumeurs digestives 1 ED 2h à préparer : 5 observations, en ligne 3 semaines avant Répondre

Plus en détail

Facteurs histopronostiques des cancers ORL

Facteurs histopronostiques des cancers ORL Facteurs histopronostiques des cancers ORL NARCO II Angers Octobre 2012 Aude Hélène PAVAGEAU Merzouka ZIDANE-MARINNES Le but du bilan d un cancer ORL est de définir les facteurs pronostiques permettant

Plus en détail