Le continent américain entre tensions et intégrations régionales

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le continent américain entre tensions et intégrations régionales"

Transcription

1 Le continent américain entre tensions et intégrations régionales L'Amérique du Parc de Versailles, par Gilles Guérin ( ) Source : Wikipedia Décoration sculpturale réalisée dans le cadre de la «Grande Commande» sous la direction de Charles Le Brun en Stéphane Gallardo, Lycée français de Vienne, juillet

2 Portrait d'amerigo Vespucci, haut de la carte de Waldseemüller, Source : Christian Grataloup, L'invention des continents, Larousse, 2009 Cette carte a été réalisée en 1507 à Saint-Dié-des-Vosges pour une nouvelle édition de la Géographie de Ptolémée. Le mot America apparaît pour la première fois. 2

3 EDUSCOL 3

4 EDUSCOL Pour une séquence de 2h sur la question «Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales», Eduscol préconise d'aborder les points suivants : - L'inégal développement et la diversité du continent américain - les tentatives d intégration du continent américain par les États-Unis, les tensions et résistances qu elles engendrent, le rôle de l Alena, la volonté de pays latino-américains de s associer autrement, en 4 particulier au sein du Mercosur

5 Doc d'accroche : Batman dans les favelas Le 9 janvier dernier, l homme est ainsi allé apporter son soutien aux habitants d une favela de Rio qui doit être rasée afin d y installer un centre commercial à l approche de la Coupe du monde de football Source : Introduction : L Amérique apparaît comme une espace disloqué, morcelé, fractionné en entités irréductibles. L échec patent de la ZLEA que les EU projetaient d étendre de l Alaska à la Terre de feu, n a fait que souligner l étendue des divisions économiques, politiques et idéologiques qui caractérisent un continent marqué par de profondes inégalités sociales et ethniques qui amènent à des tensions à plusieurs échelles. Face à l influence indéniable des EU, quelles sont les dynamiques d intégration régionale en Amérique? 5

6 Déroulement de la séquence : Les élèves ont entre les mains cette carte de Michel Foucher, sans la légende. Dans un cours dialogué, les élèves doivent retrouver les figurés faisant référence aux tensions, puis ceux faisant référence à l'intégration. Pour chacun des figurés, l'enseignant apporte un document et explicite la localisation choisie par Michel Foucher. La séquence adopte donc le plan de la légende de la carte qui est construite au fur et à mesure. Même si le croquis du continent américain n'est pas à maîtriser pour l'épreuve du bac, cette construction de séquence permet aux élèves de réactiver les compétences de réalisation d'un croquis et de construction d'une légende. Le choix des figurés, de leur couleur est ainsi abordé. Michel Foucher, La bataille des cartes,

7 I. Un continent morcelé, traversé par de multiples tensions L'Amérique «naturelle» vue par les Européens à la fin du 19e. L'Amérique. Planche d'adolphe Millot, publié dans le Nouveau Larousse illustré de Cette planche appartient à une série consacrée à la nature des continents, à laquelle participent les peuples premiers. Les figures sont organisées de haut en bas selon un axe nord-sud 7

8 A. De multiples contrastes de développement Consigne : Relever les différences de développement. Source : Manuel Hachette TS,

9 Des contrastes de développement révélés par des flux asymétriques Consigne : Quels figurés représentent les flux? Que recouvrent ces flux? 9

10 Des contrastes culturels marqués Un continent entre indianité, hispanité et américanisation. Sous le mystérieux déguisement se cache en fait un prothésiste dentaire brésilien de 32 ans du nom d'eron Morais de Melo. Ces flux migratoires relevés plus haut génèrent un mélange de cultures de plus en plus imprégnées par l'american way of life. On peut considérer que l Amérique latine, dans sa composante démographique et linguistique a largement dépassé la frontière symbolique du Rio Grande (appelé Rio Bravo par les Mexicains), tandis que l Amérique du Nord étend toujours plus son influence politique, culturelle, économique et religieuse chez ses voisins du sud. 10

11 B. Des tensions multiples Consigne : Repérer dans la carte les figurés représentant des tensions, et préciser quels types de tension ils représentent. 11

12 Figuré de légende : Des tensions politiques liées à l'hégémonie de la puissance des Etats-Unis Apport de l'enseignant : Choisir 1 document pour expliciter cette contestation L'ALBA : une alternative à l'hégémonie des Etats-Unis Doc : «Félicitations Ortega», Source : Courrier international, 10 novembre 2006 Hugo Chavez (ancien président du Venezuela) et Fidel Castro (ancien leader de Cuba) célèbrent la victoire de Daniel Ortega aux élections présidentielles du Nicaragua. Ce dernier rejoint le club des pays de «l'axe du mal». Ces 3 Etats font partie de l'alba (Alliance bolivarienne pour les Amériques) C'est l'énorme rente pétrolière de cet Etat monoproducteur (le Venezuela) qui lui a donné les moyens en ce début du XXIe siècle, de contrer sans risque les Etats-Unis ( ), d'aider des Etats et des partis amis et de créer l'alba ( ). On y retrouve outre la Bolivie et l'equateur dont les gouvernements ont quelques affinités avec le Venezuela chaviste (nationalisme, hostilité au néolibéralisme), des clients de Caracas qui reçoivent de l'aide et notamment du pétrole à des conditions exceptionnellement favorables, comme Cuba, le Nicaragua, la Dominique ( ). Le Venezuela reste ainsi le premier partenaire commercial et économique de Cuba. A. Rouquié, «L'Amérique latine dans un ordre mondial en mutation», G. Couffignal (dir.), Amérique latine, Mondes émergents, IHEAL-La Documentation française,

13 Figuré de légende La frontière fermée Etats-Unis Mexique matérialise des discontinuités socio-économiques entre les 2 pays et plus généralement entre le Nord et le Sud. Source : 13

14 Figuré de légende : Des enjeux de territorialisation Enjeu de la territorialisation des espaces marginaux (forêt et désert) qui sont souvent des espaces frontaliers. Ces espaces sont revendiqués par des groupes indigènes ou par des mouvements de guerilla (Exemple des FARC en Colombie) ou par des narcotrafiquants (frontières boliviennes) = on arrive à des espaces non gouvernés! 14

15 Figuré de légende : Une violence générée par la pauvreté notamment dans les bidonvilles gigantesques des grandes métropoles. Apport de l'enseignant : Illustrer par un exemple parmi les 3 suivants : Sao Paulo, Rio ou Caracas Dans les favelas de Sao Paulo, métropole de 20 millions d'habitants Article sur Sao Paulo : 15

16 Dans les favelas de Rio de Janeiro, à travers le film «La Cité de Dieu», 2002 Affiche et images extraites du film «La Cité de Dieu», réalisé en 2002, et adapté du roman éponyme écrit par l'auteur brésilien Paulo Lins en

17 Dans les bidonvilles de Caracas : La capitale du Venezuela compte 4.8 millions d habitants et on dit que 80% de sa population vivent dans les bidonvilles. La Tour de David, le plus haut bidonville du monde. A l'origine, cette tour, coiffée d'un héliport, devait être le symbole du brillant futur financier de Caracas, mais sa construction a été stoppée par la crise bancaire et la mort soudaine de celui qui lui a donné son nom : David Brillembourg. Aujourd'hui alors que le gouvernement est aux prises avec une pénurie de logement dans la capitale,la tour est unsymbole sinistre de e qu'aurait pu être cette ville en proie à la criminalité. Elle est obstinément accusée d'héberger en son sein le crime, la drogue et la corruption. Mais pour ceux qui l'habitent, qui y ont passé parfois toute leur vie, c'est tout simplement leur foyer. Reportage vidéo sur le lien suivant : Source des photos : 17

18 II. Des mouvements d integration regionale et continentale ralentis par ces tensions Source : Olivier Dabène, Politics of Regional Integration in Latin America, Sciences Po 18

19 A. Deux associations régionales de coopération efficaces et des projets Repérer les 2 associations régionales principales. 19

20 L'ALENA Traite signe en 1992 et entre en vigueur en Etats-membres ; EU, Canada et Mexique. Au cours des anne es 90, l ouverture croissante des e conomies a la mondialisation a pousse les EU a ouvrir leurs frontieres. Suppression des droits de douane, multiplication des programmes de coope ration internationaux et transfrontaliers, cre ation de nouvelles solidarite s, meme si ce sont toujours les EU qui menent le bal. L accord de libre e change concerne les marchandises produites dans la re gion. Outre les volets industriels et agricoles, le traite a favorise la circulation des capitaux entre les Etats membres. Il s agit aujourd hui de la plus grande zone de libre-e change au monde. Les liens e conomiques ont permis l accroissement des e changes internes : les Mexique et le Canada sont les deuxiemes fournisseurs des EU et ses premiers clients. Cependant, les pays e mergents asiatiques sont de plus en plus pre sents dans le marche inte rieur mexicain (importations chinoises = 10 %). 20

21 L'ALENA, 20 ans après... vu par des entrepreneurs du Canada https://www.youtube.com/watch?v=y6shxcd1eug vu par les paysans du Mexique Consigne : comparer les 2 visions. A qui semble profiter le libre-échange mis en place au sein de l'alena. 21

22 Le MERCOSUR, une alternative économique et politique? Le Mercosur a e te imagine dans les anne es 1980 et fonde au de but de la de cennie suivante par le Bre sil, l'argentine, le Paraguay et l Uruguay. Il s est rapidement consolide dans les anne es 90, grace a l accroissement du commerce entre ses membres et notamment au soutien de l UE qui y voyait une re plique possible de son propre projet fondateur (le marche commun). Le Mercosur marque le pas des le de but des anne es 200, faute de coordination : Le Bre sil devenant un ge ant et l Argentine s effondrant, les inte rets n e taient plus les memes. Aujourd hui, le Mercosur est a la recherche d un projet politique pour se relancer. A l inte rieur du Mercosur, les disparite s de de veloppement et de puissance e conomique sont gigantesques. 22

23 un projet d'intégration continentale Repérer le projet d'intégration continentale. Qui est à l'initiative de ce projet? Pour quelles raisons? Où en est ce projet? Volonté historique des Etats-Unis de rayonner sur l'ensemble du continent américain : l Amérique constitue le premier cercle d'influence qui est une traduction géostratégique de la doctrine Monroe. En effet, l hégémonie des EU sur le continent est une donnée de l histoire : dès leur naissance en 1776, ils ont nourri le projet de libérer le continent de la tutelle coloniale et de le fédérer dans un vaste ensemble dont ils auraient été le guide (doctrine Monroe, 1823 : «L Amérique aux Américains»). La Zone de Libre Echange des Amérique lancée en 2005, dont la constitution se heurte à des réticences et résistances, exprimées par l existence du MERCOSUR (marché commun du sud existant depuis 1991),est en cours de négociation. 23

24 B. Les autres associations : des coquilles vides? L inte gration re gionale en Ame rique latine est l histoire d une longue utopie. Le sous-continent a e te un laboratoire (un cimetiere?) d intiatives d inte gration et ce, des le de but du 19e sous l e gide du pre sident Simon Bolivar. Le long 19e, qui fut celui des inde pendances a e te traverse par des luttes sans merci entre e tats pour de finir ou de fendre les frontieres. Consigne : Que révèle le schéma cicontre? Source : Géopolitique de l'amérique, Nathan,

25 Que révèle le schéma? Quelques associations régionales en quelques mots AEC= Association des Etats de la Caraibe, cre e e en 1994 pour approfondir les relations et accroitre les e changes. OECS = Organization of Eastern Caribbean States), cre e e en 1981 pour promouvoir coope ration technique et de veloppement durable. Caricom = Caribbean Community, volonte d e tablir un ve ritable marche commun. UNASUR = Union des nations d Ame rique du Sud, cre e e en 2004 pour aboutir a une ve ritable 25 inte gration politique sur le modele de l UE

26 Les autres associations : des coquilles vides? Ce diagramme met en lumiere la complexite des relations e tablies entre les principaux projets d inte gration ame ricaine. Il subsiste aujourd hui plusieurs niveaux et dispositifs d inte gration visant d une part a renforcer les relations commerciales entre pays d Ame rique latine, et d autre part a pendre des positions diplomatiques communes vis-a -vis des EU. En excluant les projets d inte gration politique comme ALBA, il montre que la plupart des pays 26 s emboitent les uns dans les autres comme des

27 Repérer dans la carte et nommer 4 des 16 associations de coopération régionales continentales 27

28 Bilan, conclusion, évaluation? Zoom sur 1 document Sujet : Les Etats-Unis et le continent américain Source : Géopolitique des Amériques, Nathan,

29 Pistes d'analyse : Le continent américain est traversé par une tension entre la volonté de créer des ensembles régionaux indépendants des Etats-Unis, tel le Mercosur ou, plus récemment et dans une logique d'opposition, l'alba, et une volonté de s'associer aux Etats-Unis, à l'instar du Chili, de l'uruguay, de Panama, du Pérou et de la Colombie. Une interdépendance hiérarchisée semble se dessiner : - Les EU exercent une hégémonie économique, militaire, politique et stratégique sur le reste du continent - Mais relation centre/périphérie aujourd'hui : certaines nations tentent de se soustraire à cette domination, et on note une influence européenne discrète mais efficace. - A l'échelle continentale, 4 types de périphéries peuvent être distinguées : 1. une périphérie intégrée (proximité culturelle + flux multiples) : le Canada 2. une périphérie en cours d'intégration : Mexique dans le cadre de l'alena, Chili et Costa Rica du fait des flux éco et de pop. Multiples. 3. une périphérie en position de résistance ou de rupture : pays du Mercosur et pays andins producteurs de drogue. 4. Une périphérie en situation d'opposition pour des raisons stratégiques ou idéologiques : Cuba, Venezuela, Bolivie mais aussi le Chiapas du commandant Marcos ou encore les Amérindiens. 29 Il en découle une relation asymétrique entre les EUA et le reste du continent

I Un continent aux multiples contrastes

I Un continent aux multiples contrastes Au Bac Etude critique de doc Composition Croquis Schéma de travail Chapitre 2 : Le continent américain : entre tensions et intégrations régionales Objectif : Les initiatives d intégrations régionales reflètentelles

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE

INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE Annexe N 3 INSTRUMENTS MULTILATÉRAUX ET BILATÉRAUX SOUSCRITS PAR LA COLOMBIE EN MATIÈRE DE COOPÉRATION JUDICIAIRE MUTUELLE (Référence spéciale aux pays membres de la communauté ibéro-américaine) 1. Conventions

Plus en détail

I. Un continent marqué par de multiples contrastes et tensions

I. Un continent marqué par de multiples contrastes et tensions Thème 3 : «Dynamiques géographiques de grandes aires continentales» 1 ère partie. L Amérique : puissance du Nord, affirmation du Sud (11 à 12 heures) Cours 1 : étude de cas : le bassin caraïbe : interface

Plus en détail

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix»

Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Volet thématique «Prévention des crises et consolidation de la paix» Résumé des résultats clés et réalisations Problématique Prévention des crises et consolidation de la paix : les défis Quelque 1,5 milliard

Plus en détail

Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale»

Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Étude de cas «Le bassin des caraïde : interface américaine et interface mondiale» Table des matières 1 Une interface américaine 2 1.1 Un espace entre l Amérique

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2

Sommaire. Présentation générale 2. Objectifs 2. Public 2. Procedures de candidature et criteres de recevabilite 2 Le programme ALBAN Centro Franco- Brasileiro de Documentação Técnica e Científica ALBAN - Programme Communautaire de bourses d études pour les ressortissants de l Amérique Latine en Europe Sommaire Présentation

Plus en détail

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE

AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE AIR FRANCE ET KLM EN AMERIQUE LATINE 1/17 SOMMAIRE ASSURER LA MEILLEURE DESSERTE POSSIBLE ENTRE L AMERIQUE LATINE, L EUROPE, ET AU DELA, L AFRIQUE, LE MOYEN ORIENT ET L ASIE 1) Destinations et fréquences

Plus en détail

Des Amériques dans toutes les langues

Des Amériques dans toutes les langues Des Amériques dans toutes les langues Christine Fréchette Directrice, Forum sur l intégration nord-américaine (FINA) Coordonnatrice, Chaire d études politiques et économiques américaines et de la Chaire

Plus en détail

LA POLITIQUE D ALVARO URIBE : ENJEUX ET IMPACTS REGIONAUX

LA POLITIQUE D ALVARO URIBE : ENJEUX ET IMPACTS REGIONAUX LA POLITIQUE D ALVARO URIBE : ENJEUX ET IMPACTS REGIONAUX Mémoire de Recherche présenté par : Anne-Charlotte LABIS Sous la direction de Michel BERTRAND Année : 2011-2012 REMERCIEMENTS Je tiens à adresser

Plus en détail

Des cartes pour comprendre un monde complexe

Des cartes pour comprendre un monde complexe Des cartes pour comprendre un monde complexe Propositions de séquences en TES/L et en TS sur le cours introductif de géographie par Damien LOQUAY, EEMCP2 en Tunisie Ce que disent les programmes Terminale

Plus en détail

Le BRICS, l UNASUR et la CELAC dessinent une nouvelle carte du monde multipolaire Venezuela Infos 10 août 2014

Le BRICS, l UNASUR et la CELAC dessinent une nouvelle carte du monde multipolaire Venezuela Infos 10 août 2014 Le BRICS, l UNASUR et la CELAC dessinent une nouvelle carte du monde multipolaire Ecrit par: Venezuela Infos Date de publication: 10 août 2014 Dans: Amérique Du Sud, International, Opinion, Politique Crédit

Plus en détail

Taglioni, F., 2011. De J. Monroe à B. Obama : les Etats-Unis d'amérique et les regroupements régionaux de l'hémisphère américain

Taglioni, F., 2011. De J. Monroe à B. Obama : les Etats-Unis d'amérique et les regroupements régionaux de l'hémisphère américain Taglioni, F., 2011 De J. Monroe à B. Obama : les Etats-Unis d'amérique et les regroupements régionaux de l'hémisphère américain Ouvrage collectif., Nouvelles tendances de la coopération et de l'intégration

Plus en détail

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable

Charte. pour. de la coopération décentralisée. le développement durable Charte de la coopération décentralisée pour le développement durable Mise en œuvre des principes de l Agenda 21 dans les coopérations transfrontalières, européennes et internationales des collectivités

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Où sont les Hommes sur la Terre

Où sont les Hommes sur la Terre Où sont les Hommes sur la Terre Introduction : Notre planète est constituée de régions peuplées et d autres qui sont presque vides, ainsi 90% de la population vit dans l hémisphère nord. Dans certains

Plus en détail

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13

1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9. 1.3. Le transport aérien au Brésil... 13 6 SOMMAIRE 1. PANORAMA...9 1.1. Introduction... 9 1.2. Un siècle de transport aérien au Brésil... 9 1.2.1. Les pionniers...9 1.2.2. La période militaire...10 1.2.3. Le retour au libéralisme....10 1.2.4.

Plus en détail

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91)

Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) LA GUERRE FROIDE p82 à 89 Fiche d objectifs/plan détaillé Pourquoi et comment le monde se divise-t-il après 1945? I/DEUX BLOCS FACE A FACE ( p90/91) Comment à partir de 1947, Etats-Unis et l URSS s affrontent-ils

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE. L'intégration économique: un processus menant au développement durable?

DÉVELOPPEMENT DURABLE. L'intégration économique: un processus menant au développement durable? Président: DÉVELOPPEMENT DURABLE L'intégration économique: un processus menant au développement durable? Synthèses des conférences et discussions du vendredi 19 septembre 1997 Monsieur Tito Nilton Mendoza

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014

L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 L industrie agricole et agroalimentaire canadienne et l économie mondiale en 2013-2014 Introduction L économie canadienne est tributaire des exportations, en particulier dans les secteurs agricoles et

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT)

Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Besançon (13 juin 2013) Michel Gandilhon (OFDT) Les drogues illicites : une réalité mondiale majeure Economique : 320 milliards de dollars de chiffres d affaire selon les données de l ONUDC (soit 36 %

Plus en détail

LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI

LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI ÉDITORIAL LES NON-ALIGNÉS D HIER À AUJOURD HUI MICHEL ROGALSKI Privé de la présence de Fidel Castro pour cause de maladie, le XIV e Sommet des Non-alignés s est tenu en septembre 2006 à La Havane. L usage

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

Assistants de Langue étrangère Académie d Aix-Marseille DOSSIER DE NOMINATION CONTENU DE CETTE POCHETTE :

Assistants de Langue étrangère Académie d Aix-Marseille DOSSIER DE NOMINATION CONTENU DE CETTE POCHETTE : Assistants de Langue étrangère Académie d Aix-Marseille DOSSIER DE NOMINATION CONTENU DE CETTE POCHETTE : 1. L arrêté de nomination : C est le document officiel dans lequel figurent vos établissements

Plus en détail

La France en Amérique latine et dans les Caraïbes

La France en Amérique latine et dans les Caraïbes La France en Amérique latine et dans les Caraïbes Ministère des Affaires étrangères et européennes 2012. Maquette et réalisation Dila. Table des matières Avant-propos 5 Introduction 7 L Amérique latine

Plus en détail

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure Qu'est-ce que la législation ErP? Pourquoi choisir? La législation relative aux produits liés à l'énergie (ErP, Energy related Product) a été

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

Chapitre 6. Les ministères de la défense

Chapitre 6. Les ministères de la défense Chapitre 6 Les ministères de la défense Atlas comparatif de la Défense en Amérique latine / Édition 2008 80 Conduite institutionnelle Pays Les militaires, peuvent-ils être ministres de la Défense? Quantité

Plus en détail

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009)

De la Guerre Froide à un nouvel ordre mondial?(1975-2009) (1975-2009) Ruptures et continuités dans les relations internationales des années 80 à nos jours? L ouverture du mur de Berlin : le 9/11/1989 Sommet d Oslo : un espoir de paix en 1993 I/ Une remise en

Plus en détail

Nous sommes interrogés sur la nature de la crise que nous rencontrons

Nous sommes interrogés sur la nature de la crise que nous rencontrons 75 L enjeu : intervenir sur le partage de plus en plus inégalitaire de la richesse produite Économiste, Fondation Copernic Nous sommes interrogés sur la nature de la crise que nous rencontrons depuis 2007-2008

Plus en détail

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE

ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE ÉCONOMIE THÈME 3: MONDIALISATION, FINANCE INTERNATIONALE ET INTÉGRATION EUROPÉENNE Partie 3: Quelle est la place de l'union Européenne dans l'économie globale? Être capable de définir Notions à acquérir

Plus en détail

Conférences téléphoniques et Web. Manuel d instructions

Conférences téléphoniques et Web. Manuel d instructions Conférences téléphoniques et Web Manuel d instructions Novembre 2011 Table des matières Conférences téléphoniques - Code du modérateur et des participants - Comment utiliser le service? - Quand le service

Plus en détail

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes

L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes L équipe expansion mondiale BDC Une valeur ajoutée pour les PME canadiennes Équipe expansion Mondiale de BDC Mission L équipe de l expansion mondiale apporte son soutien aux PME canadiennes qui étendent

Plus en détail

OLIVIER DABÈNE Né le 07 juillet 1959

OLIVIER DABÈNE Né le 07 juillet 1959 OLIVIER DABÈNE Né le 07 juillet 1959 Professeur des universités en science politique à Sciences Po (Paris) Président de l Observatoire politique de l Amérique latine et des Caraïbes (OPALC) Chercheur au

Plus en détail

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français

BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français BIBLIOGRAPHIE Le domaine colonial français Ouvrages généraux ESCLAVAGE, TRAITE, ABOLITION Julia. Ferloni, Marchands d esclaves, de la traite à l abolition, édition de conti, 2005 Gilles Gauvin,Abécédaire

Plus en détail

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1

Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Leçon : Les dynamiques de développement dans les périphéries. Page 1 Problématique : Existe-t-il un modèle de développement pour les pays du Sud? Page 2 Document 1 Evaluation : 1. Présentez le document.(x

Plus en détail

Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie

Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie Swedish Coopera Soutien national Development Cooperation Bourses Sud-Sud 2015 Pour les chercheurs et chercheuses de l'amérique latine et les Caraïbes, l'afrique et l'asie «Education, politique publique

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

L ESPAGNOL à PARIS 2

L ESPAGNOL à PARIS 2 L ESPAGNOL à PARIS 2 Le Pôle Langues de l Université de Paris 2 propose des TD de langue et de civilisation espagnole aux étudiants de toutes les années (du L1 au M2) et de toutes les filières. Cette formation

Plus en détail

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique Audit et Conseil des opérations en Afrique 2 Le société OCA OCA est une société d'audit, de Conseil et d'expertise Comptable. Fondée en 1984 par Alain Ouaniche, OCA intervient à tous les stades de la vie

Plus en détail

Le café équitable. Aperçu général

Le café équitable. Aperçu général Aperçu général Le café équitable Dans cette leçon, les élèves étudient les difficultés auxquelles les producteurs de café doivent faire face dans leur région du monde en développement et l aide que peut

Plus en détail

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani.

Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Joëlle Bolot, Stéphane Cipriani. Sommaire Programme, Capacités (http://www.education.gouv.fr/cid50636/ mene0925419a.html) Dossier documentaire d histoire géographie en CAP : Note de cadrage de l épreuve.

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire

Définir le collectif : retour d expérience du G20 sur la sécurité alimentaire Pierre Jacquet Pierre Jacquet est chef économiste de l Agence Française de Développement (AFD). Il est membre du Conseil économique pour le développement durable (CEDD). Définir le collectif : retour d

Plus en détail

L Alliance du Pacifique : Etat des lieux, enjeux et perspectives

L Alliance du Pacifique : Etat des lieux, enjeux et perspectives L Alliance du Pacifique : Etat des lieux, enjeux et perspectives Olivia Ronsain 01/11/2013 DECLARATION DE LIMA ET CREATION DE LA HUITIEME ECONOMIE MONDIALE L Alliance du Pacifique a été fondée lors de

Plus en détail

LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES.

LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES. LA SOLIDARITE INTERNATIONALE ET LES ENTREPRISES. Une approche commune et des engagements des Associations de solidarité internationale et des Syndicats. 2010 Sommaire Préambule, p.2 Le contexte, p.3 Pourquoi

Plus en détail

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine

Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Préparation de votre 3 ème année en Amérique Latine Avant le départ: Se préparer Lire les rapports de séjour Visiter les sites web des universités et lire les guides d information pour les étudiants étrangers

Plus en détail

Dorval BRUNELLE Sociologue, Directeur de l'observatoire des Amériques, UQAM (2004)

Dorval BRUNELLE Sociologue, Directeur de l'observatoire des Amériques, UQAM (2004) Dorval BRUNELLE Sociologue, Directeur de l'observatoire des Amériques, UQAM (2004) Après dix ans d'application L'ALENA doit-il encore servir de modèle? La diffusion du modèle de l'accord a connu de sérieux

Plus en détail

DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA. Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014.

DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA. Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014. DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA Adoptée à La Havane, Cuba, le 8 décembre 2014. DÉCLARATION DE LA HAVANE CINQUIÈME SOMMET CARICOM-CUBA Nous, chefs d État ou de gouvernement de la

Plus en détail

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique

Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Annexe - Balance des paiements et équilibre macro-économique Les échanges de marchandises (biens et services), de titres et de monnaie d un pays avec l étranger sont enregistrés dans un document comptable

Plus en détail

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End

Marketing Efficiency Cloud : All-in-One, End-to-End Marketing Resource Management avec Marketing Efficiency Cloud de BrandMaker Davantage de transparence Le marketing repose sur des process. BrandMaker Marketing Efficiency Cloud contrôle ces process et

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Espagnol Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type

Plus en détail

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador

Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador Bureau du Procureur chargé des droits de la personne El Salvador La Protection des droits humains des personnes migrantes Mandat du Bureau du Procureur Le mandat constitutionnel et juridique du Bureau

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mardi 6 décembre 2011

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mardi 6 décembre 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mardi 6 décembre 2011 Les événements quadriennaux contribueront à la croissance du marché de la publicité en 2012, malgré une conjoncture économique difficile Selon les prévisions

Plus en détail

SIXIEME COMMISSION: ORGANISATION COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA VINGT-HUITIEME SEANCE

SIXIEME COMMISSION: ORGANISATION COMPTE RENDU ANALYTIQUE DE LA VINGT-HUITIEME SEANCE United Nations Nations Unies UNRESTRICTED CONFERENCE CONFERENCE E/CONE.2/C.6/SR.28 ON DU 13 février 191*8 FRENCH TRADE AND EMPLOYMENT COMMERCE ET DE L'EMPLOI ORIGINAL: ENGLISH SIXIEME COMMISSION: ORGANISATION

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION

W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION W PROJECT DOSSIER DE PRÉSENTATION DÉCOUVREZ LES ENTREPRENEURS FRANÇAIS DE L ÉTRANGER. Une deuxième édition pour aller encore plus loin... C est par ici! www.wproject.fr W Project : Définition En février

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Énergie et Mondialisation

Énergie et Mondialisation Énergie et Mondialisation Il est fréquent d affirmer que de nombreuses questions énergétiques ou environnementales ne peuvent être posées correctement qu au niveau mondial. Résolument ancré dans le réseau

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Les formes de la mobilisation politique

Les formes de la mobilisation politique Les formes de la mobilisation politique Manifestations, actions directes, occupations et autres actions collectives contemporaines. Marco Silvestro - oct03 Les acteurs de l action collective Les partis

Plus en détail

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012

CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 CORRECTION DU BREVET BLANC DU JEUDI 12 AVRIL 2012 PARTIE HISTOIRE Doc. 1 : Montrez quelle est la situation particulière de Berlin par rapport à la coupure entre l Est et l Ouest, et montrez la fragilité

Plus en détail

Diversification des alliances stratégiques du Maroc : potentiel de relations avec les BRICS et la Turquie

Diversification des alliances stratégiques du Maroc : potentiel de relations avec les BRICS et la Turquie Programme d études «Compétitivité globale et positionnement du Maroc dans le système mondialisé» Diversification des alliances stratégiques du Maroc : potentiel de relations avec les BRICS et la Turquie

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

N 3211 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 3211 ASSEMBLÉE NATIONALE N 3211 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 28 juin 2001 RAPPORT D'INFORMATION DÉPOSÉ PAR LA DÉLÉGATION DE L'ASSEMBLÉE

Plus en détail

DE PRESSE 2013-2014. Les. Nouveautés. Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte?

DE PRESSE 2013-2014. Les. Nouveautés. Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte? D O S S I E R DE PRESSE 201-2014 Les Nouveautés 201 2014 Connaissez vous, le spécialiste de l Amérique à la Carte? Sommaire AmériGo affiche ses nouveautés et exprime sa différence La news de l année: Notre

Plus en détail

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international.

Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition. Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international. Rencontre en mémoire de Dag Hammarskjöld, 50 ans après sa disparition Dag Hammarskjöld et l éthique d un fonctionnaire international Réflexions Hans Corell Ancien Secrétaire général adjoint aux affaires

Plus en détail

Assurances Agricoles dans les pays de l ALC : Situation Actuelle et Rôle de l IICA

Assurances Agricoles dans les pays de l ALC : Situation Actuelle et Rôle de l IICA Assurances Agricoles dans les pays de l ALC : Situation Actuelle et Rôle de l IICA Conférence Internationale : Gestion des Risques et des Crises dans l Assurance Agraire 15 mars 2010. Madrid, ESPAGNE David

Plus en détail

PAYS EN DÉVELOPPEMENT

PAYS EN DÉVELOPPEMENT Chapitre 6 PAYS EN DÉVELOPPEMENT Comment l OMC traite les besoins spéciaux d un groupe de plus en plus important 1. Aperçu général Sur les 150 membres environ de l OMC, à peu près deux tiers sont des pays

Plus en détail

Paris a-t-elle la grosse tête?

Paris a-t-elle la grosse tête? Paris a-t-elle la grosse tête? Magazine français traduit en anglais pour les touristes Paris Capitale Hors-Série. N 1008 du 12 juillet 2010. La France vue par les parisiens http://www.dailymotion.com/video/x6pg5r_pub-le-parisien-et-les-japonais_fun

Plus en détail

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880

REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 REPUBLIQUE ET FAIT RELIGIEUX DEPUIS 1880 «La grande idée, la notion fondamentale de l Etat laïque, c est-àdire la délimitation profonde entre le temporel et le spirituel, est entrée dans nos mœurs de manière

Plus en détail

Politique économique extérieure:

Politique économique extérieure: Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche / DEFR Secrétairiat d état à l économie Direction des affaires économiques extérieures Politique économique extérieure: Chances et

Plus en détail

L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE

L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI DIRECTION GENERALE DE LA COMPETITIVITE DE L INDUSTRIE ET DES SERVICES L IMPLANTATION DES FIRMES CHINOISES ET INDIENNES EN EUROPE DERNIERES TENDANCES

Plus en détail

Circuit accompagné. Au Pays des Incas - Version Hiver. 2590 *TTC/pers

Circuit accompagné. Au Pays des Incas - Version Hiver. 2590 *TTC/pers Pérou PérouCANADA Au Pays des Incas - Version Hiver 2590 *TTC/pers 2790 Départ le 13 janvier Garantie financière : GROUPAMA ASSURANCE-CREDIT, 8-10 RUE D ASTORG 75008 Pérou Au Pays des Incas PérouCANADA

Plus en détail

Dynamiques urbaines et contacts de langues

Dynamiques urbaines et contacts de langues Dynamiques urbaines et contacts de langues Katja Ploog Université de Franche-Comté à Besançon katploog@yahoo.fr 1. Etat des lieux : ville, langue, contact 1.1. Contacts de langues : premières approches

Plus en détail

RAPPORT SUR LE CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES JUDICIAIRES ET D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA CONFÉRENCE DE LA HAYE DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ

RAPPORT SUR LE CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES JUDICIAIRES ET D ASSISTANCE TECHNIQUE DE LA CONFÉRENCE DE LA HAYE DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ AFFAIRES GÉNÉRALES ET POLITIQUE GENERAL AFFAIRS AND POLICY Doc. prél. No 10 Prel. Doc. No 10 février / February 2010 RAPPORT SUR LE CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES JUDICIAIRES ET D ASSISTANCE TECHNIQUE DE

Plus en détail

L Expatriation pour une vie professionnelle différente

L Expatriation pour une vie professionnelle différente L Expatriation pour une vie professionnelle différente Et si vous regardiez. pour devenir expatrié de la santé, quelques idées Une population qui atteint pour la région près de 600 millions d habitants,

Plus en détail

BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES

BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES BRÉSIL - FILIÈRE TEXTILES TECHNIQUES Mission de prospection personnalisée du 21 au 27 Août 2010 CCI International Nord-Pas de Calais vous propose un accompagnement commercial sur mesure au Brésil en août

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL?

QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL? QUEL RÔLE POUR LE FMI DANS LE NOUVEL ORDRE ÉCONOMIQUE MONDIAL? Clément ANNE, clem.anne@hotmail.fr Doctorant, Ecole d Economie de Clermont-Ferrand, CERDI 18/03/2015, Assises Régionales de l économie EN

Plus en détail

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie

La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie La décolonisation et la construction de nouveaux Etats: Inde et Algérie Introduction Colonisation française vers 1900 en Afrique L indépendance en Algérie 1962 (photo de Marc Riboud) Que révèlent ces photos

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT ENSEIGNEMENT SUPERIEUR A L ETRANGER SEJOURS LINGUISTIQUES CAMPUS LINGUISTIQUES JUNIORS PLACEMENT EN STAGES & VOLONTARIAT www.esestudyabroad.com ESE a 5 secteurs majeurs d activite s ETUDES SUPERIEURES

Plus en détail

Le nouvel espace politique européen

Le nouvel espace politique européen Frédéric Lebaron à l issue de la séquence électorale récente, en particulier en France et en Grèce, le nouveau champ politique issu de la crise financière se dessine plus clairement en Europe. L Union

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE La croissance mondiale des investissements publicitaires se poursuit : les achats publicitaires devraient croître de 4,8% en 2012. Un chiffre en légère progression par rapport aux

Plus en détail

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil:

Le Conseil d administration. L Article VI du Statut du PAM définit comme suit les fonctions du Conseil: 1. L E C O N S E I L D A D M I N I S T R A T I O N E T S E S F O N C T I O N S 1er janvier 1996, suite à l adoption de résolutions parallèles par l Assemblée générale des Nations Unies et la Conférence

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

les évolutions récentes

les évolutions récentes DE L ADEUS les évolutions récentes dans le BAS-RHIN : des territoires plus spécialisés et plus interdépendants 92 DéCEMBRE 2012 TRANSVERSAL Illustration : ADEUS, 2012 Depuis le milieu des années 1970,

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

Directives sur les relations avec les gouvernements de fait

Directives sur les relations avec les gouvernements de fait Directives sur les relations avec les gouvernements de fait Lors de sa 100ième session (septembre 2010), le Conseil d'administration, conformément à l'article 52 des Principes et critères en matière de

Plus en détail

OBJET DU PRÉSENT MANUEL

OBJET DU PRÉSENT MANUEL COMMENT PRÉSENTER DES PÉTITIONS DANS LE SYSTÈME INTERAMÉRICAIN? OBJET DU PRÉSENT MANUEL l arrive parfois que les personnes dont les Droits de l Homme ont été violés ne savent pas vers qui se tourner ou

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD

INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD INVESTIR DANS LA DÉMOCRATIE LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Programme des Nations Unies pour le développement LE PROGRAMME GLOBAL D APPUI AU CYCLE ÉLECTORAL DU PNUD Les élections

Plus en détail

Les États-Unis dans la mondialisation

Les États-Unis dans la mondialisation Géographie 2. Thème 1. Les États-Unis dans la mondialisation Qu est-ce qui fait des États-Unis une puissance dans la mondialisation? Quelles sont les conséquences de la mondialisation sur l organisation

Plus en détail