ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin 2016"

Transcription

1 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET DUCEAU C. FRANCE (req. n 29151/11), le 30 juin ARTICLE 6 1 Droit à un procès équitable Dans l affaire Duceau c. France, le requérant allègue une violation de l article 6 1 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l Homme et des libertés fondamentales (la Convention) car il se plaint du formalisme excessif dont il a fait l objet lors de la désignation de son nouvel avocat au cours de la procédure, ce qui a conduit à l irrecevabilité de sa requête. La Cour conclut à une violation de l article 6 1 de la Convention car elle estime que le juste équilibre a été rompu entre le respect des conditions formelles pour désigner un nouvel avocat et le droit d accès à un juge.

2 Le requérant souhaite faire constater LES FAITS par huissier de justice les difficultés qu il rencontre dans l exercice d un droit de visite et d hébergement de son fils. Insatisfait par les conclusions de l huissier de justice saisi, le requérant porte plainte avec constitution de partie civile des chefs de faux et d usage de faux contre personne non dénommée. Au cours de cette procédure, le requérant décide de changer d avocat, cependant la procédure visant à désigner son nouveau conseil n a pas été respectée, ce qui invalide la représentation du requérant et donc les procédures intentées. Dans le cadre de sa plainte avec LA PROCEDURE SUIVIE constitution de partie civile des chefs DEVANT LES JURIDICTIONS de faux et usage de faux contre personne non dénommée, le FRANÇAISES requérant décide de changer d avocat. Ce dernier adresse une lettre au juge d instruction et au procureur de la République dans laquelle il déclare avoir qualité pour agir au nom du requérant. Or le juge d instruction refusa, par ordonnance, une mesure d instruction complémentaire pour cause d irrecevabilité de la constitution de l avocat. En effet, il considéra que les exigences procédurales de l article 115 du code de procédure pénale n avaient pas été respectées et qu ainsi l avocat du requérant n avait pas qualité à agir. Dès notification de l ordonnance, le requérant informa le juge d instruction et son greffier par lettre recommandée avec accusé de réception de son changement d avocat. Par la suite, il interjeta appel de l ordonnance en question par l intermédiaire de son avocat. Le président de la chambre d instruction de la cour d appel de Reims estime la requête irrecevable pour défaut de qualité à agir de l avocat du requérant. Par une nouvelle ordonnance, le juge d instruction dit n y avoir lieu à suivre la plainte, tout en déclarant irrecevables les observations présentées par l avocat, en reconnaissant néanmoins la désignation tardive de celui-ci par le requérant. Le requérant interjeta appel de cette ordonnance, cependant, la chambre de l instruction déclara l appel irrecevable. En effet, elle nota que la désignation

3 de l avocat était irrégulière et que «cette irrégularité ne saurait être couverte par les motifs erronés de l ordonnance critiquée ; qu il ne s agit pas là d une nullité susceptible d être couverte par un acte ultérieur, mais de la validité intrinsèque de l acte lui-même» ( 16). Enfin, le requérant forma un pourvoi en cassation en faisant valoir que la chambre d instruction saisie de l appel d une ordonnance ne pouvait relever d office l irrecevabilité de l appel sans avoir invité au préalable les parties à présenter leurs observations. De plus, il soutient que la méconnaissance des règles gouvernant la désignation d un avocat pouvait être régularisée par un acte ultérieur. Cependant, la Cour de cassation rejeta le pourvoi. En effet, elle estime que l avocat n a pas fait l objet d une désignation régulière, le requérant «ayant porté cette information à la connaissance du juge d instruction par lettre recommandée avec accusé de réception et non par déclaration au greffier, ainsi que l exige l article 115 du code de procédure pénale» ( 19). Ainsi, elle rappelle qu au titre de cette disposition, l avocat qui fait une déclaration d appel ne peut exercer ce recours au stade de l instruction que si la partie concernée a préalablement fait choix de cet avocat et en a régulièrement informé la juridiction d instruction, ce qui n a pas été le cas en l espèce. SUR LE FOND Sur la violation alléguée de l article 6 1 de la Convention Le requérant allègue devant la Cour une violation du principe du contradictoire ainsi que de son droit d accès à un tribunal, et invoque à cet titre l article 6 1 de la Convention. Sur le respect du contradictoire, la Cour note tout d abord que le ministère public avait pris note des réquisitions écrites concluant à l irrecevabilité de l appel tenant au débat de qualité pour agir de l avocat du requérant. Par ailleurs, elle note que ces réquisitions ont effectivement été versées au dossier de la procédure, et qu elles étaient à la disposition des conseils des parties. Ainsi, la Cour estime que le requérant a été mis en mesure de s exprimer dans des conditions satisfaisantes, et qu ainsi le principe du contradictoire n a pas été méconnu. Sur le droit d accès à un tribunal, la Cour constate avant tout que le requérant fonde sa requête sur le fait que la décision d irrecevabilité de son appel, en lien avec la désignation de son nouvel avocat, souffre d un formalisme excessif.

4 En l espèce, la Cour note que la décision d irrecevabilité est fondée sur l article 115 du code de procédure pénale qui prévoit les modalités imposées pour porter à la connaissance des autorités judiciaires la désignation d un nouvel avocat durant l instruction en fonction du lieu de résidence de la partie qui procède à cette formalité. Or la Cour constate tout d abord que l application de l article 115 du code de procédure pénale n est pas systématique. De plus, elle note que le juge d instruction était parfaitement informé du changement d avocat. En effet, après avoir jugé la désignation irrecevable, ce magistrat l a ensuite validée dans son ordonnance. A ce titre, la Cour note que «dans son avis sur le pourvoi formé par le requérant, l avocat général à la Cour de cassation a également souligné le fait que l avocat du requérant était fondé à considérer que sa désignation était régulière, le juge d instruction n ayant rien trouve à redire à la notification de sa désignation alors qu il l avait critiquée une première fois» ( 40). Ainsi, la Cour estime que la décision d irrecevabilité a été de nature à entraver l exercice des droits de la défense, et que le requérant a été privé d un examen au fond de son recours. Elle conclut par conséquent que dans la mesure «où il avait notifié l identité de son nouvel avocat au juge d instruction et à son greffier, il [le requérant] s est vu imposer une charge disproportionnée qui rompt le juste équilibre entre, d une part, le souci légitime d assurer le respect des conditions formelles pour désigner un nouvel avocat durant l instruction et, d autre part, le droit d accès au juge» ( 42).

5 SOLUTION APPORTEE PAR LA COUR droit d accès à un tribunal. La Cour conclut à l unanimité à une violation de l article 6 1 de la Convention européenne des droits de l homme s agissant du grief tiré du Avertissement Ce document a été écrit par le Secrétariat général de la Commission nationale consultative des droits de l homme, et n est pas un document officiel de la Cour européenne des droits de l homme. Il s inscrit dans les missions de la CNCDH d éducation et de suivi du respect de ses engagements internationaux par la France.

ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016

ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET VERSINI-CAMPINCHI ET CRASNIANSKI C. FRANCE (req. n 49176/11), le 16 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-163612 ARTICLE

Plus en détail

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.)

Décision n QPC 17 décembre (M. David M.) Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décision n 2010-62 QPC 17 décembre 2010 (M. David M.) Le Conseil constitutionnel a été saisi par la Cour de cassation le 20 septembre 2010, d

Plus en détail

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE

TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n 41173/98 présentée par Jacques-Philippe

Plus en détail

ARRET R.D. C. FRANCE (req. n 34648/14), le 16 juin 2016

ARRET R.D. C. FRANCE (req. n 34648/14), le 16 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET R.D. C. FRANCE (req. n 34648/14), le 16 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-163615 ARTICLE 3 Interdiction de la torture

Plus en détail

ARRET CHAPIN ET CHARPENTIER C. FRANCE (req. n 40183/07), le 9 juin 2016

ARRET CHAPIN ET CHARPENTIER C. FRANCE (req. n 40183/07), le 9 juin 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET CHAPIN ET CHARPENTIER C. FRANCE (req. n 40183/07), le 9 juin 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng#{"itemid":["001-163436"]} ARTICLE

Plus en détail

LES ARRETS CLEFS DE LECTURE DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME. ARTICLE 10 Liberté d expression

LES ARRETS CLEFS DE LECTURE DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME. ARTICLE 10 Liberté d expression LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET SOCIETE DE CONCEPTION DE PRESSE ET D EDITION C. FRANCE (req. n 4683/11), le 25 février 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng#{"itemid":["001-160825"]}

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N COMMUNE DE RAISMES AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Marc Paganel Juge des référés

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N COMMUNE DE RAISMES AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Marc Paganel Juge des référés TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 1707841 COMMUNE DE RAISMES M. Marc Paganel Juge des référés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Ordonnance du 28 septembre 2017 Vu la procédure

Plus en détail

ARTICLE 10 Liberté d expression

ARTICLE 10 Liberté d expression LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET CAROLIS ET FRANCE TELEVISIONS C. FRANCE (req. n 29313/10), le 21 janvier 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng/?i=001-160220#{"itemid":["001-160220"]}

Plus en détail

Décision n QPC. Dossier documentaire

Décision n QPC. Dossier documentaire Décision n 2010 62 QPC Article 148 du code de procédure pénale Détention provisoire : procédure devant le juge des libertés et de la détention Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 31 MARS 2010 P.10.0054.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.10.0054.F B.R., L., P., prévenu, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Alexandre Wilmotte, avocat au barreau de Huy,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 27 NOVEMBRE 2014 C.14.0050.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0050.F C. L., demandeur en cassation, représenté par Maître François T Kint, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE HADDAD c. FRANCE. (Requête n o 10485/13) ARRÊT STRASBOURG. 21 mai 2015

CINQUIÈME SECTION. AFFAIRE HADDAD c. FRANCE. (Requête n o 10485/13) ARRÊT STRASBOURG. 21 mai 2015 CINQUIÈME SECTION AFFAIRE HADDAD c. FRANCE (Requête n o 10485/13) ARRÊT STRASBOURG 21 mai 2015 Cet arrêt est définitif. Il peut subir des retouches de forme. ARRÊT HADDAD c. FRANCE 1 En l affaire Haddad

Plus en détail

Elle soutient que la décision attaquée est entachée d incompétence et de violation de la liberté de conscience et de culte.

Elle soutient que la décision attaquée est entachée d incompétence et de violation de la liberté de conscience et de culte. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON N 1502100, 1502726 LIGUE DE DEFENSE JUDICIAIRE DES MUSULMANS et autres M. A Président-rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE

ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET R.C. ET V.C. C. FRANCE (req. n 76491/14), le 12 juillet 2016 http://hudoc.echr.coe.int/eng?i=001-164685 ARTICLE 3 Interdiction

Plus en détail

DECISION DCC VU la Constitution du 11 décembre 1990 ; VU le Règlement Intérieur de la Cour Constitutionnelle ;

DECISION DCC VU la Constitution du 11 décembre 1990 ; VU le Règlement Intérieur de la Cour Constitutionnelle ; DECISION DCC 06-046 DATE : 05 Avril 2006 REQUERANT : SOGLO Victor Contrôle de conformité Actes judiciaires Délai anormalement long Non lieu à statuer La Cour Constitutionnelle, Saisie d une requête du

Plus en détail

Théorie et Pratique de la saisie-contrefaçon française Thomas Cuche SCP Duclos, Thorne, Mollet-Viéville & Associés

Théorie et Pratique de la saisie-contrefaçon française Thomas Cuche SCP Duclos, Thorne, Mollet-Viéville & Associés TABLE RONDE APEB 17 MARS 2011 Théorie et Pratique de la saisie-contrefaçon française Thomas Cuche SCP Duclos, Thorne, Mollet-Viéville & Associés TABLE RONDE APEB 17 MARS 2011 A. L OBTENTION DE L ORDONNANCE

Plus en détail

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Par une requête, enregistrée le 28 septembre 2016 sous le n , M. P. H. T. demande au juge des référés:

AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Par une requête, enregistrée le 28 septembre 2016 sous le n , M. P. H. T. demande au juge des référés: TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1616633/9 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. P. H. T. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Mendras Juge des référés Le juge des référés Ordonnance du 29 septembre 2016 54-035-03 C Vu la

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 30 SEPTEMBRE 2015 P.15.0630.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.15.0630.F I. H. Ch. ayant pour conseils Maîtres Shirley Franck, avocat au barreau de Liège, Cédric Bernes, avocat au barreau de Namur,

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION FINALE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 56616/00 présentée par

Plus en détail

N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00031 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 7 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

DECISION DCC DU 06 JANVIER 2017

DECISION DCC DU 06 JANVIER 2017 DECISION DCC 17 002 DU 06 JANVIER 2017 Date : 06 janvier 2017 Requérant : Maître Salomon K. ABOU, Conseil de Monsieur Codjo Martial BALLO Contrôle de conformité Procédure judiciaire Défaut de signature

Plus en détail

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES

CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES 1 CONFERENCE DE PROCEDURE PENALE : 21 janvier 2015 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES I INTRODUCTION : Le contentieux de la nullité est un contentieux technique. Il n existe aucune définition générale

Plus en détail

l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; le code de justice administrative ;

l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; le code de justice administrative ; Décision n 2016-580 QPC du 5 octobre 2016 (M. Nabil F.) LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A ÉTÉ SAISI le 6 juillet 2016 par le Conseil d État (décision n 398371 du même jour), dans les conditions prévues à l

Plus en détail

DÉFINITIF 09/07/2007

DÉFINITIF 09/07/2007 CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION AFFAIRE OYMAN c. TURQUIE (Requête n o 39856/02) ARRÊT STRASBOURG 20 février 2007

Plus en détail

. de prononcer l annulation des actes subséquents ou détachables pris en vertu de ladite délibération, notamment le mandat de paiement,

. de prononcer l annulation des actes subséquents ou détachables pris en vertu de ladite délibération, notamment le mandat de paiement, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON (3 ème chambre) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N o 0503574 M. Eric FORQUIN M. Besse Rapporteur M. Arnould Commissaire du gouvernement Audience du 22 mars

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 4 MARS 2015 P.14.1796.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1796.F LE PROCUREUR GENERAL PRES LA COUR D APPEL DE LIEGE, demandeur en cassation, contre S. A. prévenu, défendeur en cassation, représenté

Plus en détail

NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES

NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES 1 NULLITE DE PROCEDURE : APPROCHES PRATIQUES I INTRODUCTION : Le contentieux de la nullité est un contentieux technique. Une nullité est selon la doctrine soit : Un défaut qui entache l acte et qui était

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. E.D. S. B. Mme Danièle Paquet Juge des référés. Ordonnance du 4 août 2017

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE M. E.D. S. B. Mme Danièle Paquet Juge des référés. Ordonnance du 4 août 2017 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N 1704488 M. E.D. S. B. Mme Danièle Paquet Juge des référés Ordonnance du 4 août 2017 C Aide juridictionnelle provisoire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Le juge des référés Vu la

Plus en détail

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18

SOMMAIRE. Les éléments de la procédure accusatoire 17 Les éléments de la procédure inquisitoire 18 Présentation 3 Chapitre 1 Les principes généraux de la procédure pénale française 17 1 Le compromis entre procédure accusatoire et procédure inquisitoire 17 Les éléments de la procédure accusatoire 17

Plus en détail

2 ) d enjoindre au préfet de l Hérault de lui délivrer un titre de séjour mention «vie privée et familiale»;

2 ) d enjoindre au préfet de l Hérault de lui délivrer un titre de séjour mention «vie privée et familiale»; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTPELLIER N 0701656 REPUBLIQUE FRANÇAISE Mme R X veuve Y AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. Levasseur Magistrat désigné Le Tribunal administratif de Montpellier, Jugement du 18 avril

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 15520 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 21 janvier N de pourvoi: ECLI:FR:CCASS:2016:C Publié au bulletin

Cour de cassation. Chambre civile 2. Audience publique du 21 janvier N de pourvoi: ECLI:FR:CCASS:2016:C Publié au bulletin Cour de cassation Chambre civile 2 Audience publique du 21 janvier 2016 N de pourvoi: 14-28.985 ECLI:FR:CCASS:2016:C200113 Publié au bulletin Rejet Mme Flise (président), président SCP Bénabent et Jéhannin,

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 10 SEPTEMBRE 2014 P.14.1408.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1408.F ST. O. inculpé, détenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Pierre Deutsch, avocat au barreau de Nivelles.

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE CRIMINELLE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 19 mars 2013 N de pourvoi: 12-81676 ECLI:FR:CCASS:2013:CR01086 Publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Louvel (président), président SCP Piwnica

Plus en détail

ARRET MANDET C. FRANCE (req. n 30955/12), le 14 janvier 2016

ARRET MANDET C. FRANCE (req. n 30955/12), le 14 janvier 2016 LES ARRETS DE LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME CLEFS DE LECTURE ARRET MANDET C. FRANCE (req. n 30955/12), le 14 janvier 2016 http://hudoc.echr.coe.int/fre?i=001-159795 ARTICLE 8 Respect de la vie

Plus en détail

République Française, Au nom du peuple français, La Cour,

République Française, Au nom du peuple français, La Cour, PREMIERE CHAMBRE ------- Première section ------- Arrêt n 72606 Audience publique du 7 juillet 2015 Prononcé du 8 septembre 2015 DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DU LANGUEDOC- ROUSSILLON ET DU

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION BIEN VIVRE ENSEMBLE A C. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ASSOCIATION BIEN VIVRE ENSEMBLE A C. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CLERMONT-FERRAND N 1602021 ASSOCIATION BIEN VIVRE ENSEMBLE A C. M. Gazagnes Juge des référés Ordonnance du 5 décembre 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION DÉCISION

CINQUIÈME SECTION DÉCISION CINQUIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 38908/08 Philippe MUNIER contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième section), siégeant le 14 février 2012 en une chambre composée de : Dean

Plus en détail

LOI Loi n du 9 septembre 1986 relative à la lutte contre le terrorisme.

LOI Loi n du 9 septembre 1986 relative à la lutte contre le terrorisme. Le 19 juillet 2013 LOI Loi n 86-1020 du 9 septembre 1986 relative à la lutte contre le terrorisme. Article 1 Crée CODE DE PROCEDURE PENALE - art. 706-16 (M) Crée CODE DE PROCEDURE PENALE - art. 706-17

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS COUR (CHAMBRE) AFFAIRE ISTITUTO DI VIGILANZA c. ITALIE (Requête n o 13567/88) ARRÊT STRASBOURG

Plus en détail

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 10 juillet 2013 N de pourvoi: 12-24962 ECLI:FR:CCASS:2013:C100825 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président SCP Masse-Dessen,

Plus en détail

Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers

Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers Les recours judiciaires contre les mesures de détention des étrangers Les recours devant les juridictions d instruction Charlotte Morjane 1 INTRODUCTION 2 Arrêts de la Cour Européenne des Droits de l Homme

Plus en détail

La gestion des plaintes et la procédure de sanction à la CNIL. 22 février 2013 Danièla Parrot Chef du service des plaintes

La gestion des plaintes et la procédure de sanction à la CNIL. 22 février 2013 Danièla Parrot Chef du service des plaintes La gestion des plaintes et la procédure de sanction à la CNIL 22 février 2013 Danièla Parrot Chef du service des plaintes Sommaire I. La gestion des plaintes 1. Les plaintes : définition et types 2. Instruction

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt et un janvier deux mille dix.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt et un janvier deux mille dix. N 3 / 10. du 21.1.2010. Numéro 2699 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, vingt et un janvier deux mille dix. Composition: Léa MOUSEL, conseillère

Plus en détail

L Institut de formation de Saint-Quentin-en-Yvelines soutient que :

L Institut de formation de Saint-Quentin-en-Yvelines soutient que : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES sl N 1202232 INSTITUT DE FORMATION DE SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES Mme Emmanuelle Marc Rapporteur Mme Nathalie Syndique Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 25 février 2016 N de pourvoi: 14-25729 ECLI:FR:CCASS:2016:C100189 Publié au bulletin Cassation Mme Batut, président Mme Wallon, conseiller apporteur

Plus en détail

SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Bouzidi et Bouhanna, SCP Meier-Bourdeau et Lécuyer, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 15/09/2017 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 12 juillet 2017 N de pourvoi: 16-22158 ECLI:FR:CCASS:2017:C100881 Publié au bulletin Cassation Mme Batut (président), président SCP

Plus en détail

République Française, Au nom du peuple français, La Cour,

République Française, Au nom du peuple français, La Cour, PREMIERE CHAMBRE ------- Première section ------- Arrêt n 72609 Audience publique du 7 juillet 2015 Prononcé du 8 septembre 2015 DIRECTION REGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DU LANGUEDOC- ROUSSILLON ET DU

Plus en détail

Chapitre VII : Discipline

Chapitre VII : Discipline Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature. Chapitre VII : Discipline Section I : Dispositions générales. Article 43 Modifié par LOI organique

Plus en détail

1 ) d annuler l arrêté du 9 novembre 2015 par lequel le préfet de la Marne a créé une nouvelle commune ayant pour nom «Aÿ-Champagne» ;

1 ) d annuler l arrêté du 9 novembre 2015 par lequel le préfet de la Marne a créé une nouvelle commune ayant pour nom «Aÿ-Champagne» ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N 1600196 F... M. Michel Wiernasz Président-rapporteur M. Antoine Deschamps Rapporteur public Audience du 8 novembre 2016 Lecture du 22 novembre 2016 335-01-03

Plus en détail

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR :

30 mars AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI ARRÊT DU 30 MARS 2017 PARTIES EN CAUSE DEVANT LA COUR : COUR NATIONALE DE L'INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L'ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 30 mars 2017 - AT/MP irrecevabilité du recours devant le TCI N de répertoire : Section

Plus en détail

Par une requête, enregistrée le 11 mars 2016, l association En toute franchise, représentée par Me Andreani, avocat, demande au tribunal ;

Par une requête, enregistrée le 11 mars 2016, l association En toute franchise, représentée par Me Andreani, avocat, demande au tribunal ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MARSEILLE N 1602152 ASSOCIATION EN TOUTE FRANCHISE Mme Constance Dyèvre Rapporteur Mme Frédérique Simon Rapporteur public REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale

LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale LE TRIBUNAL DE POLICE :une juridiction penale Article juridique publié le 11/09/2012, vu 11526 fois, Auteur : Maître Joan DRAY En matière pénale, on ne parle pas de tribunaux d instance mais de «tribunaux

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 02/08/2017 CAA de NANTES N 16NT03844 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre M. LAINE, président Mme Sophie RIMEU, rapporteur M. BRECHOT, rapporteur public SCP AVOCATS CONSEILS REUNIS, avocat(s) lecture

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES ee N 1603627 Mme Martine THIERRY M. Pilczer Juge des référés Ordonnance du 24 mai 2016 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Versailles

Plus en détail

- de mettre à la charge de l Etat une somme de 1500 euros au titre de l article L du code de justice administrative ;

- de mettre à la charge de l Etat une somme de 1500 euros au titre de l article L du code de justice administrative ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE VERSAILLES N 1500251 M. Franck Latreille Mme Emmanuelle Latreille-Bouet Mme Malet Juge des référés Ordonnance du 21 janvier 2015 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

EN FAIT. CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS

EN FAIT. CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS CINQUIÈME SECTION Requête n o 43353/07 présentée par Amar ABDELALI contre la France introduite le 27 septembre 2007 EXPOSÉ DES FAITS EN FAIT Le requérant, M. Amar Abdelali, est un ressortissant français,

Plus en détail

Ordonnance du juge de la mise en état Tribunal de grande instance de Paris, 5 mars ème chambre, 2ème section,

Ordonnance du juge de la mise en état Tribunal de grande instance de Paris, 5 mars ème chambre, 2ème section, Ordonnance du juge de la mise en état Tribunal de grande instance de Paris, 5 mars 2015 4ème chambre, 2ème section, Frédéric X. / Facebook Inc. DEBATS A l audience du 22 janvier 2015, avis a été donné

Plus en détail

dans la poursuite pénale dirigée contre comparant par Maître Karima HAMMOUCHE, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu,

dans la poursuite pénale dirigée contre comparant par Maître Karima HAMMOUCHE, avocat à la Cour, en l étude de laquelle domicile est élu, N 8 / 2013 pénal. du 7.2.2013. Not. 14764/08/CD Numéro 3158 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire, a

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, seize juin deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, seize juin deux mille onze. N 41 / 11. du 16.6.2011. Numéro 2874 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, seize juin deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

République Française, Au nom du peuple français, La Cour,

République Française, Au nom du peuple français, La Cour, 1/7 DEUXIEME CHAMBRE ------- Quatrième section ------- Arrêt n S 2016-0997 Audience publique du 29 février 2016 Prononcé du 13 avril 2016 OFFICE NATIONAL D ETUDES ET DE RECHERCHES AEROSPATIALES (ONERA)

Plus en détail

DECISION DCC DU 04 DECEMBRE 2008

DECISION DCC DU 04 DECEMBRE 2008 DECISION DCC 08-174 DU 04 DECEMBRE 2008 Requérants : Société YASMINE SHIPPING SARL, représentée par son Directeur Général Maîtres Magloire YANSUNNU, Hippolyte YEDE et Séverin QUENUM Contrôle de conformité

Plus en détail

2 ) de mettre à la charge de la commune de Montreuil la somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative ;

2 ) de mettre à la charge de la commune de Montreuil la somme de euros au titre de l article L du code de justice administrative ; TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 1003155 SOCIETE CIVILE H&C M. Formery Président-rapporteur M. Lamy Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Montreuil

Plus en détail

2 ) de condamner l Etat à lui verser une somme de 2000 euros au titre des frais exposés et non compris dans les dépens.

2 ) de condamner l Etat à lui verser une somme de 2000 euros au titre des frais exposés et non compris dans les dépens. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE GRENOBLE N 1407725 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS ROUSSILLONNAIS M. Ban Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif de Grenoble (1ère chambre)

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mme C... B... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Didier Charageat Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Mme C... B... AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Didier Charageat Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE MONTREUIL N 1508877 Mme C... B... M. Didier Charageat Rapporteur M. Christophe Colera Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu,

sur le pourvoi de : comparant par Maître Sébastien LANOUE, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, en l étude duquel domicile est élu, N 59 / 2016 pénal. du 22.12.2016. Not. 32573/11/CD Numéro 3735 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

Par une requête, enregistrée le 16 décembre 2016, M. Tarakhil, représenté par Me Simond, demande au juge des référés :

Par une requête, enregistrée le 16 décembre 2016, M. Tarakhil, représenté par Me Simond, demande au juge des référés : N 1621602/9 TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS M. Ibadullah TARAKHIL M. Celerier Juge des référés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Ordonnance du 17 décembre 2016 Aide juridictionnelle

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 26 mars 2010, présentée par M. et Mme NicolasB..., demeurant... ; M. et Mme B... demandent au Tribunal :

Vu la requête, enregistrée le 26 mars 2010, présentée par M. et Mme NicolasB..., demeurant... ; M. et Mme B... demandent au Tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BASSE-TERRE N 1000160 M. et Mme Nicolas B... M. Roche Rapporteur Mme Pater Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Basse-Terre

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 6 novembre 2013 N de pourvoi: 13-84320 ECLI:FR:CCASS:2013:CR04923 Publié au bulletin Cassation M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LA GUYANE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Jean-Louis T. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Bauzerand, Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LA GUYANE N RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Jean-Louis T. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Bauzerand, Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LA GUYANE N 1500368 M. Jean-Louis T. M. Bauzerand, Rapporteur M. Villain Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de la Guyane,

Plus en détail

Table des matières. TITRE 1 Introduction

Table des matières. TITRE 1 Introduction Table des matières Sommaire... 7 TITRE 1 Introduction CHAPITRE 1. ORGANISATION DE LA COUR DE CASSATION... 13 Section 1. La Cour... 13 Section 2. Le ministère public... 15 Section 3. Le greffe... 16 Section

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 5 SEPTEMBRE 2014 C.14.0114.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.14.0114.N IMMO VINCENT, s.p.r.l., Me Johan Verbist, avocat à la Cour de cassation, contre ÉTAT BELGE, représenté par le ministre des

Plus en détail

Commentaire Décision n QPC du 15 novembre 2013 I. Les dispositions contestées A. Historique et contexte des dispositions contestées

Commentaire Décision n QPC du 15 novembre 2013 I. Les dispositions contestées A. Historique et contexte des dispositions contestées Commentaire Décision n 2013-352 QPC du 15 novembre 2013 Société Mara Télécom et autre (Saisine d office du tribunal pour l ouverture de la procédure de redressement ou de liquidation judiciaire en Polynésie

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION Requête n o 10226/02 présentée par Mustafa CELIK contre la France La

Plus en détail

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 26496/95 présentée par la Société FRUEHAUF FRANCE contre la France

SUR LA RECEVABILITÉ. de la requête No 26496/95 présentée par la Société FRUEHAUF FRANCE contre la France SUR LA RECEVABILITÉ de la requête No 26496/95 présentée par la Société FRUEHAUF FRANCE contre la France La Commission européenne des Droits de l'homme (Deuxième Chambre), siégeant en chambre du conseil

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS TROISIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 51431/99 présentée

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS DEUXIÈME SECTION DÉCISION PARTIELLE SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 1814/02 présentée par

Plus en détail

CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ

CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ CINQUIÈME SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 19863/08 présentée par SARL COMPTOIR AIXOIS DES VIANDES contre la France La Cour européenne des droits de l homme (cinquième section), siégeant

Plus en détail

CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES INFIRMIERS DES REGIONS PROVENCE ALPES COTE D AZUR CORSE

CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES INFIRMIERS DES REGIONS PROVENCE ALPES COTE D AZUR CORSE CHAMBRE DISCIPLINAIRE DE PREMIERE INSTANCE DE L ORDRE DES INFIRMIERS DES REGIONS PROVENCE ALPES COTE D AZUR CORSE 426 rue Paradis 13008 MARSEILLE Tél : 04 13 25 17 04 Courriel : ciroi.pacacorse@ordre-infirmiers.fr.

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 15 JUILLET 2014 P.14.1029.N/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1029.N A. B., inculpé, détenu, demandeur en cassation, Me Frank Marneffe, avocat au barreau d Anvers, et Pierre Monville, avocat

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 4 septembre 2012 N de pourvoi: 12-83997 Publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Louvel, président M. Monfort, conseiller apporteur M. Berkani,

Plus en détail

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives

L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives COUR SUPREME DU TCHAD L accélération du procès par des délais de procédure devant les juridictions administratives L exemple des juridictions statuant en matière de contentieux administratif au Tchad 1

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2011-126 QPC du 13 mai 2011 (Société Système U Centrale Nationale et autre) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 8 mars 2011 par la Cour de cassation (chambre commerciale, arrêt n 338),

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 16 mars 2016 N de pourvoi: 15-13745 ECLI:FR:CCASS:2016:C100256 Publié au bulletin Cassation sans renvoi Mme Batut (président), président SCP Didier

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 10 DÉCEMBRE 2014 P.14.1058.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.14.1058.F V.D. G., prévenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Sophie Cuykens, avocat au barreau de Bruxelles. I. LA

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N /5-2 AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. Mme Pottier Magistrat désigné TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE PARIS N 1507065/5-2 M. J A Mme Pottier Magistrat désigné M. Lebdiri Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Paris (5ème Section

Plus en détail

Par une requête, enregistrée sous le n le 2 février 2016, M. Pebou Kouokam représenté par Me Neraudau, demande au Tribunal :

Par une requête, enregistrée sous le n le 2 février 2016, M. Pebou Kouokam représenté par Me Neraudau, demande au Tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE NANTES N 1600829 M. PEBOU KOUOKAM Martial Didier M. Quillévéré Vice-président désigné RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le vice-président désigné, Jugement du 18

Plus en détail

CONSEIL D'ETAT. statuant. au contentieux. Nos , REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. B... Mme Emmanuelle Petitdemange

CONSEIL D'ETAT. statuant. au contentieux. Nos , REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. B... Mme Emmanuelle Petitdemange CONSEIL D'ETAT HD statuant au contentieux Nos 404261, 404739 REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS M. B... Mme Emmanuelle Petitdemange Rapporteur Le Conseil d'etat statuant au contentieux (Section

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre criminelle Audience publique du 27 septembre 2011 N de pourvoi: 11-81458 Publié au bulletin Rejet M. Louvel (président), président SCP Waquet, Farge et Hazan, avocat(s) REPUBLIQUE

Plus en détail

1 ) d annuler le II de l article 7 du décret n du 23 décembre 2006 modifiant la partie réglementaire du code de justice administrative ;

1 ) d annuler le II de l article 7 du décret n du 23 décembre 2006 modifiant la partie réglementaire du code de justice administrative ; CONSEIL D'ETAT statuant au contentieux rt Nos 302040,302137 UNION SYNDICALE DES MAGISTRATS ADMINISTRATIFS (USMA) LIGUE DES DROITS DE L HOMME et autres Mme Béatrice Bourgeois-Machureau Rapporteur REPUBLIQUE

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 16 DÉCEMBRE 2015 P.15.1197.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N P.15.1197.F M. C., C., C., G., prévenu, demandeur en cassation, ayant pour conseil Maître Jordan Lecuyer, avocat au barreau de Liège.

Plus en détail

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée

Table des matières. 1. Exécution du mandat d amener Droits de la personne amenée Remerciements... VI Avant-Propos... 1 Sommaire... 3 Liste des principales abréviations... 7 Introduction... 9 Première Partie : Droit à la liberté et à la sûreté... 15 I. Sources conventionnelles et constitutionnelles...

Plus en détail

Cassation. Arrêt n 1987 du 14 avril 2015 (U ) - Cour de cassation -Chambre criminelle - ECLI:FR:CCASS:CR01987

Cassation. Arrêt n 1987 du 14 avril 2015 (U ) - Cour de cassation -Chambre criminelle - ECLI:FR:CCASS:CR01987 Arrêt n du 14 avril 2015 (U 14-85.334) - Cour de cassation -Chambre criminelle - ECLI:FR:CCASS:CR0 Cassation Demandeur(s) : l Association locale de la défense des victimes de l amiante... ; et autres Vu

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N SCI REB AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Blacher Rapporteur

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N SCI REB AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. M. Blacher Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE DIJON N 1500827 SCI REB M. Blacher Rapporteur M. Robbe-Grillet Rapporteur public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Dijon (1 ère chambre)

Plus en détail

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS

COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE L HOMME EUROPEAN COURT OF HUMAN RIGHTS PREMIÈRE SECTION DÉCISION SUR LA RECEVABILITÉ de la requête n o 7856/02 présentée par Sergio Gaspare

Plus en détail

3 ) de condamner l Etat à lui verser la somme de euros en application de l'article L du code de justice administrative.

3 ) de condamner l Etat à lui verser la somme de euros en application de l'article L du code de justice administrative. TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LILLE N 1608070 GROUPE D'INFORMATION ET DE SOUTIEN DES IMMIGRE-E-S M. Paganel Juge des référés RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le juge des référés Ordonnance du

Plus en détail

Par une requête et un mémoire enregistrés le 29 mars 2016 et le 24 novembre 2016, Mme S., représentée par Me Andrieux, demande à la Cour :

Par une requête et un mémoire enregistrés le 29 mars 2016 et le 24 novembre 2016, Mme S., représentée par Me Andrieux, demande à la Cour : COUR ADMINISTRATIVE D APPEL DE PARIS SG N 16PA01136 Mme S. M. Bernard Even Président Mme Perrine Hamon Rapporteur RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour administrative d appel de Paris

Plus en détail

SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD ; SCP CELICE, BLANCPAIN, SOLTNER, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP BARTHELEMY, MATUCHANSKY, VEXLIARD ; SCP CELICE, BLANCPAIN, SOLTNER, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Conseil d État N 372214 ECLI:FR:Code Inconnu:2013:372214.20131211 Mentionné dans les tables du recueil Lebon 7ème / 2ème SSR Mme Laurence Marion, rapporteur M. Bertrand Dacosta, rapporteur public SCP BARTHELEMY,

Plus en détail

Section : PERSONNES HANDICAPÉES

Section : PERSONNES HANDICAPÉES COUR NATIONALE DE L INCAPACITE ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL REPUBLIQUE FRANCAISE N de répertoire : Section : PERSONNES HANDICAPÉES N d enregistrement au TCI : Mots clés

Plus en détail