Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale"

Transcription

1 Étude SALVEO Deuxième volet L influence de l entreprise sur la santé mentale Améliorer la santé mentale en milieu de travail est un incontournable pour les entreprises d aujourd hui. Selon la Commission de la santé mentale du Canada, les problèmes d ordre psychologique figurent parmi les trois principales raiso pour lesquelles plus de 80 % des employeurs canadie reçoivent des demandes de prestatio d invalidité de longue ou de courte durée. Plus de 30 % des demandes de prestatio d invalidité et 70 % des coûts de ces demandes sont attribuables à la santé mentale. Selon les Itituts de recherche en santé du Canada, le fardeau économique de la maladie mentale à l échelle nationale est évalué à 51 milliards de dollars par année. Cette somme inclut les coûts des soi médicaux, la perte de productivité et la réduction de la qualité de vie liée à la santé. Vu l ampleur du phénomène, il devient urgent de trouver des moye de prévention et des solutio efficaces. SALVEO est l une des plus importantes études sur la santé mentale en milieu de travail jamais réalisées à ce jour au Canada. Elle apporte des éléments de répoes sur la façon d intervenir en milieu de travail pour réduire les répercussio négatives des maladies mentales. Cette recherche est réalisée par l Université de Montréal conjointement avec l Université Concordia et l Université Laval, sous la direction des professeurs Alain Marchand et Pierre Durand de l École des relatio industrielles de l Université de Montréal. Elle vise deux objectifs principaux : déterminer les répercussio des facteurs de la vie personnelle et ceux de la vie professionnelle sur la santé mentale des employés, et analyser les pratiques de gestion qui ont la plus grande incidence sur la santé mentale des travailleurs. L étude en bref travailleurs Parmi les participants, 49 % sont des femmes Âge moyen des participants : 41 a 401 sujets échantillonnés pour des tests de salive 75 gestionnaires des ressources humaines interviewés 63 milieux de travail différents 63 pratiques de gestion comparées 2 années de collecte de données Tel que mentionné da le rapport intitulé The Life and Economic Impact of Major Mental Illnesses in Canada, publié sur le site Web de la Commission de la santé mentale du Canada, les troubles mentaux et les problèmes de santé mentale représentent plus de 6 milliards de dollars en perte de productivité en raison de l absentéisme et du présentéisme. Vie professionnelle et vie personnelle Le premier volet de l étude a porté sur l analyse des facteurs de la vie professionnelle et personnelle (y compris les caractéristiques individuelles) et l incidence de ceux-ci sur les symptômes de détresse psychologique, d épuisement professionnel et de dépression. Ces derniers ont été examinés en lien avec leurs manifestatio physiologiques par des tests de salive (cortisol, alpha-amylase). Ce volet de l étude a démontré qu un questionnaire validé permettrait de déceler certai types de problèmes de santé mentale dont souffrent les employés, soit la détresse psychologique, l épuisement professionnel et la dépression. Il a mis en évidence que divers facteurs individuels hors travail ou da le contexte du travail peuvent avoir un effet protecteur, limitant l apparition de problèmes de santé mentale. Cette première phase de l analyse a aussi permis de cerner les pratiques de gestion qui ont une plus grande influence sur la prévention. Il est essentiel de comprendre les problèmes de santé mentale dont souffrent les employés da une entreprise en particulier si l on veut trouver des solutio appropriées. L influence de l entreprise sur la santé mentale 01/06

2 Les pratiques en entreprise Le deuxième objectif de la recherche a porté sur les pratiques en entreprise qui ont la plus grande incidence sur la santé mentale des travailleurs. Aii, 63 pratiques liées au stress, à la santé et au mieux-être ont été examinées et classées selon trois niveaux : Macro pratiques axées sur les stratégies de communication, les canaux de diffusion utilisés et les mesures de contrôle des risques, afin d informer les travailleurs sur la prévention du stress et des problèmes de santé mentale (p. ex. : les communicatio sur un site Web ou da le journal de l entreprise, un sondage sur les sources de stress, etc.) Méso pratiques portant sur les conditio stressantes da l entreprise et qui sont associées à la conception des tâches, aux demandes, aux relatio sociales et aux gratificatio (p. ex. : la participation directe des employés, le contrôle de la charge de travail, le travail d équipe, l évaluation du rendement, etc.) Micro pratiques axées sur l individu, telles que la nutrition, l activité physique, la santé générale, la gestion du stress et la conciliation travail-famille (p. ex. : un programme de gestion du poids, un rabais corporatif da un centre de conditionnement physique, une clinique de vaccination contre la grippe, une formation sur la gestion du temps, le télétravail, etc.) Il a été observé que cinq pratiques en entreprise étaient liées à de plus faibles taux de demandes d indemnisation pour des problèmes de santé mentale. En effet, au niveau méso, les entreprises favorisant la conception des tâches, les demandes et les gratificatio avaient un nombre de réclamatio d indemnisation plus faible que les autres. Quant au niveau micro, ce sont l activité physique et l équilibre travail-famille qui donnent les meilleurs résultats (voir tableau nº 1). Tableau nº 1 : Les pratiques de gestion associées à des taux plus faibles de demandes d indémnisation pour problèmes de santé mentale Niveau Macro Communication Mesures de contrôle des risques Méso Rapport de cote Conception des tâches 6,8 Demandes 1,8 Relatio sociales Gratificatio 2,8 Micro Activité physique 2,2 Nutrition Santé générale Gestion du stress Équilibre travail-famille : non-significatif Exemple : une entreprise ayant mis en place des pratiques portant sur la conception des tâches a 6,8 fois moi de probabilité de recevoir une demande d indemnisation pour des problèmes de santé mentale. L influence de l entreprise sur la santé mentale 02/06

3 Les pratiques de gestion analysées aux niveaux micro et méso ont été classées selon trois styles d intégration retrouvés da différentes entreprises. Le premier style est dépourvu de structure et est nommé laissez-faire. Le deuxième reflète un format partiellement intégré, où le niveau méso aii que quelques pratiques en entreprise du niveau micro sont en place. Finalement, le troisième style nommé style intégré englobe les pratiques aux niveaux méso et micro de manière élaborée. Qu est-ce qu un style intégré? Une entreprise ayant ce style possède une culture qui tient compte de tous ses niveaux organisationnels, lorsqu il est question d élaborer des pratiques de gestion. Par exemple, lorsqu une politique RH est mise en place, la haute direction l appuie, les gestionnaires en font la promotion et les employés l appliquent. Cette analyse met en évidence la corrélation entre les styles de pratiques en entreprise et les taux des demandes d indemnisation pour problèmes de santé mentale (voir tableau nº 2). Les entreprises qui appliquent le style de gestion laissez-faire ont un taux de demandes pour problèmes de santé mentale coidérablement plus élevé que celles ayant un style de gestion intégré ou partiellement intégré. Or, les entreprises ayant un style intégré et favorisant les pratiques de gestion précédemment citées (la conception des tâches, les demandes, les gratificatio, l activité physique et l équilibre travail-famille) ont un plus faible taux d invalidité pour des raiso de santé mentale. Cette étude a également révélé que lorsque la nutrition est analysée à part, la corrélation entre celle-ci et un taux moi élevé de demandes d indemnisation n est pas importante. Toutefois, lorsque la nutrition est évaluée da un cadre où un style intégré est en place, la répercussion sur le taux de demandes est importante. Da le tableau suivant, les parties en vert indiquent les pratiques en entreprise qui permettent de réduire le taux de demandes d indemnisation relatives aux problèmes de santé mentale alors que les parties en rouge indiquent celles qui ont une incidence importante sur les taux plus élevés des demandes d indemnisation. Tableau nº 2 : Les styles de pratiques de gestion Profils Laissez-faire Partiellement intégré Intégré Macro Communication Mesures de contrôle des risques Méso Conception des tâches Demandes Relatio sociales Gratificatio Micro Activité physique Nutrition Santé générale Gestion du stress Équilibre travail-famille : non-significatif L influence de l entreprise sur la santé mentale 03/06

4 Que pouvo-nous faire concrètement en milieu de travail? Les résultats de l étude SALVEO démontrent que la mise en place d une culture d entreprise qui soutient les pratiques de gestion intégrée et l adoption d une approche globale en mieux-être ont une incidence positive sur la santé mentale en entreprise. L entreprise Sa culture et son engagement peuvent influencer les gestionnaires et les employés. Pour créer un environnement favorable et appuyer une culture d entreprise axée sur une bonne santé mentale, l entreprise doit être proactive et s efforcer de comprendre les causes des demandes d invalidité reliées à la santé mentale et de cibler celles sur lesquelles elle peut agir efficacement. Cette façon de faire est nécessaire à la mise en place de programmes appropriés favorisant le mieux-être et la prévention, aii qu à l élaboration de pratiques de gestion et de politiques da le but de soutenir les employés au travail. De tels programmes et politiques visent à : favoriser les gratificatio; offrir des programmes de formation continue et de perfectionnement professionnel; élaborer des politiques d équilibre travail-vie personnelle; mettre en place des politiques relatives à une gestion proactive des dossiers d invalidité et un programme efficace de retour au travail; concevoir des campagnes d anti-stigmatisation. Les gestionnaires et les employés doivent croire en ces nouveaux programmes et politiques. Les gestionnaires Le comportement des gestionnaires influence celui des employés. Cependant, les gestionnaires n ont pas toujours les bo outils pour aider les employés aux prises avec des problèmes de santé mentale. Une façon dont l entreprise peut aider les gestionnaires est de leur fournir l information et les outils pour : reconnaître les signes avant-coureurs de la maladie mentale; atténuer les stigmates; diriger l employé vers les ressources appropriées, comme le programme d aide aux employés (PAE). Le but n est pas d encourager le gestionnaire à poser un diagnostic, mais plutôt de lui permettre de parler ouvertement de ces problèmes avec ses employés. Les résultats de l étude SALVEO indiquent clairement que les gestionnaires peuvent prendre des mesures simples pour promouvoir la santé mentale : respoabiliser les employés; se montrer souple da l organisation du travail (conception des tâches); donner plus de latitude da la planification des horaires (demandes); souligner les réalisatio des employés (gratificatio). Aii, les gestionnaires favorisent un climat de confiance où les employés se sentent à l aise de s exprimer. De plus, les gestionnaires jouent un rôle crucial da la gestion des absences et de l invalidité. En effet, ils peuvent y contribuer positivement en assurant le respect du processus de gestion des dossiers d invalidité et en participant efficacement au programme de retour au travail. Il s agit pour eux d appliquer concrètement ce que l entreprise a mis en place, ce qui mène à une intégration optimale des pratiques. L influence de l entreprise sur la santé mentale 04/06

5 Des mesures préventives particulières peuvent être mises en œuvre en milieu de travail afin de réduire les problèmes de santé mentale aii que le nombre de demandes d indemnisation liées à ceux-ci. De plus, une approche intégrée aura une répercussion plus importante sur la réduction du nombre de ces demandes. Les employés Certaines pratiques peuvent avoir une incidence positive sur la santé des employés. Par exemple : des outils de seibilisation, tels qu un questionnaire sur les habitudes de vie, une coultation avec un nutritionniste, une clinique de dépistage, un questionnaire santé, un questionnaire portant tout particulièrement sur la santé mentale, y compris une offre de suivi pour les employés à risque. De plus, comme mentionné précédemment, il a été démontré que des programmes liés à l activité physique (rabais corporatif da un centre de conditionnement physique, promotion de l activité physique en milieu de travail) auraient un lien étroit avec un taux moi élevé de demandes d indemnisation pour problèmes de santé mentale. Les employés doivent être mis au courant dès que des programmes liés à la conciliation travailvie personnelle (horaire flexible, télétravail ou horaire de travail comprimé) ou un programme d aide aux employés sont offerts. Cependant, les employés sont aussi respoables de leur propre bien-être. Ils doivent saisir les occasio qui leur sont offertes et jouer un rôle actif en vue de leur bien-être, afin de maintenir ou améliorer leur santé mentale. Aii, en y participant, ils bénéficieront pleinement des avantages préventifs de ces initiatives. L influence de l entreprise sur la santé mentale 05/06

6 Des pratiques préventives efficaces Les résultats de l étude SALVEO prouvent qu en mettant en place des pratiques de gestion intégrée, en faisant participer les gestionnaires et en veillant à ce que les employés aient accès aux outils de prévention, il est possible de réduire les coûts associés aux demandes d indemnisation pour problèmes de santé mentale. De plus, les résultats montrent clairement que, da un premier temps, on doit bien cerner la nature des problèmes de santé mentale da l entreprise et par la suite faire des interventio appropriées. Par ailleurs, ces interventio doivent être intégrées aux pratiques de gestion des ressources humaines propres à l entreprise. Les pratiques de gestion en entreprise portant sur la conception des tâches, les demandes, les gratificatio, la promotion de l activité physique, la conciliation travailfamille et la nutrition s avèrent particulièrement importantes pour prévenir les problèmes de santé mentale. Finalement, les entreprises peuvent accroître l efficacité de leurs interventio en adoptant une approche intégrée, qui cible les conditio stressantes de l organisation du travail (niveau méso) et l individu lui-même (niveau micro). Vous souhaitez améliorer la santé de vos employés? Les experts en santé et mieux-être de Manuvie peuvent aider votre entreprise à créer ou à améliorer son programme de santé et mieux-être. Ils collaboreront avec vous afin de bien comprendre les besoi de votre entreprise et de vous aider à atteindre vos objectifs. Visitez notre site Web pour en apprendre davantage sur notre stratégie globale en matière de santé mentale. Pour plus d information, veuillez communiquer avec : Virginie Gosselin Coeillère principale, Santé et mieux-être , poste 8382 Lexique Absentéisme Présentéisme Rapport de cote absences trop souvent répétées d un employé. présence physique d un employé au travail alors que ce dernier n est pas productif. mesure de la probabilité de réalisation d un événement parmi un nombre de résultats possibles. SALVEO mot latin signifiant «se sentir bien, être en bonne santé». Conception des tâches façon dont un plan de tâche et le processus connexe sont organisés. GF14009 GL Standard Life 06/06

Améliorer la santé mentale en entreprise

Améliorer la santé mentale en entreprise Améliorer la santé mentale en entreprise Considérer les facteurs individuels et organisationnels dans une approche globale et intégrée de prévention Dans ce document Que nous apprend la plus importante

Plus en détail

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail La santé mentale au travail La vie est plus radieuse sous le soleil En 2011, 78 % des demandes de règlement ICD et 67 % des demandes ILD étaient liées à des problèmes de santé mentale Créer des milieux

Plus en détail

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention

Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Les indicateurs psychosociaux et biologiques d évaluation des problèmes de santé mentale au travail et leur utilisation lors de l intervention Alain Marchand Pierre Durand École de relations industrielles

Plus en détail

Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail

Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail Solutions de gestion des problèmes de santé mentale au travail Chaque année, 1 Canadien sur 5 doit composer avec un problème de santé mentale, comparativement à 1 sur 25 pour les maladies cardiaques et

Plus en détail

Politique sur la santé et le mieux être au travail

Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique sur la santé et le mieux être au travail Politique adoptée au conseil administration Le 9 avril 2014 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 3 1. DÉFINITIONS... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 4 3. OBJECTIFS...

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer.

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer. Sun Life Programme d aide aux employés Des services professionnels et confidentiels pour aider à résoudre les problèmes susceptibles de nuire à la performance au travail. Pour aider votre entreprise à

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être

Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être Gestion de l invalidité : Gestion pour le mieux-être 75 % 20 % 12 semaines 1 an Plus longtemps un employé s absente du travail, moins il a de chances d y retourner. Après 12 semaines d absence, 75 % des

Plus en détail

Une vie saine à TELUS

Une vie saine à TELUS Une vie saine à TELUS Colloque du Conseil du patronat 17 septembre 2013 François Cliche Membre de l équipe TELUS 1 Introduction La santé mentale TELUS Stratégie d entreprise Stratégie santé et mieux-être

Plus en détail

Le chaînon manquant :

Le chaînon manquant : Le chaînon manquant : le rôle du superviseur dans la gestion de la santé des employés Les constatations du Groupe recherche Shepell fgi Le chaînon manquant : le rôle du superviseur dans la gestion de la

Plus en détail

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4

Table des matières. 5.1.1 Mobilisation des gestionnaires...3 5.1.2 Sensibilisation des pairs...3 5.1.3 L information...4 Politique institutionnelle Conciliation emploi-famille Adoptée par le Conseil d administration le 25 juin 2008 Table des matières Origine de la politique...1 1. Finalités...1 2. Objectifs de la présente

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

«Entreprise en santé»

«Entreprise en santé» «Entreprise en santé» Une stratégie gagnante pour tous Roger Bertrand Président du conseil, GP2S Paris, le 2 avril 2009 Vers des «Entreprises en santé» Au menu : Santé / enjeux et opportunités GP 2 S /

Plus en détail

Établir une culture favorisant la santé mentale

Établir une culture favorisant la santé mentale Établir une culture favorisant la santé mentale SANTÉ MENTALE 2012 Montréal Le mardi 6 novembre 2012 Jacques Garant m.d. FRCP, psychiatre Médecin-conseil Sun Life du Canada Les garanties collectives sont

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est

Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est Bienvenue. J ai le grand plaisir aujourd hui d approfondir un sujet que nous avons commencé à explorer l année dernière. L an passé, Manuvie s est penchée ce que nous pourrions faire pour aider nos clients

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Reconnaître les variables de l environnement psychosocial de travail Connaître les risques pour la santé reliés aux contraintes psychosociales de l organisation du travail Connaître

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Promotion Santé Suisse

Promotion Santé Suisse Promotion Santé Suisse Qu est-ce que promouvoir la santé? «La promotion de la santé est le processus qui confère aux populations les moyens d assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité

Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes. Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour adultes Programme de contrôle de la qualité: Outil d auto-évaluation de la qualité Direction des services communautaires d apprentissage pour

Plus en détail

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic

D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic D après le rapport sur la douleur, 21 % des personnes souffrant de douleur chronique doivent attendre deux ans ou plus avant de recevoir un diagnostic La réussite thérapeutique repose sur la sensibilisation

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé

Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH. Résumé Évaluation des Prix et des bourses spéciales du CRSH Résumé 18 avril 2012 PRÉFACE ET REMERCIEMENTS BOURSES SPÉCIALES ET PRIX DU CRSH Le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) est l organisme

Plus en détail

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible

N o d organisme. Rendement actuel Cible Justification de la cible Plan qualité 2015-2016 pour Soins continus Bruyère Objectifs et initiatives d amélioration BUT Mesure Changement Initiatives prévues Dimension de la qualité Objectif Mesure/indicateur Unité/population

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS

NORME 12 TABLEAU DE NOTATION DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 TABLEAU DE DES ÉLÉMENTS et FORMULAIRES D ÉVALUATION DES ÉLÉMENTS NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté

Plus en détail

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source.

Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Toute utilisation du contenu de cette présentation est autorisée, à condition d en aviser l auteur et de citer la source. Ma famille, mon milieu, mes amis et ce que je suis, cela compte aussi! Alain Marchand

Plus en détail

Gestion des absences. Des outils et des stratégies pour des entreprises en santé

Gestion des absences. Des outils et des stratégies pour des entreprises en santé Gestion des absences Des outils et des stratégies pour des entreprises en santé Table des matières 01 Notre approche intégrée 04 Nos employés font la différence 06 Santé et mieux-être 10 Gestion des médicaments

Plus en détail

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres

Principes sur lesquels l APEX s appuie pour promouvoir la santé, le rendement et la productivité des cadres 28 janvier 2011 Recommandations sur la santé, le rendement et la productivité des cadres supérieurs présentées par l Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada

Plus en détail

Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail. 25 septembre 2013, midi à 13 h HE. Merv Gilbert. Samantha Kolapak, MPP

Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail. 25 septembre 2013, midi à 13 h HE. Merv Gilbert. Samantha Kolapak, MPP Webinaire sur l'évaluation du milieu de travail Merv Gilbert, Ph. D., psychologue agréé Samantha Kolapak, MPP Professeur auxiliaire, université Simon Fraser Cadre, Gilbert Acton Ltd., conseillers en santé

Plus en détail

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE

POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE POLITIQUE DE SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE AU TRAVAIL POUR UN ENGAGEMENT COLLECTIF DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PRATIQUES FAVORABLES À LA SANTÉ EN MILIEU DE TRAVAIL JUIN 2011 Dernières modifications adoptées le 12 novembre

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail

Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail Evaluation des entreprises en matière de prévention du stress au travail Questionnaire du site mieuxvivreautravail.anact.fr Rapport d étude Résultats intermédiaires 2010 Contexte Campagne Européenne sur

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

CAC/GL 62-2007 Page 1 de 5

CAC/GL 62-2007 Page 1 de 5 CAC/GL 62-2007 Page 1 de 5 PRINCIPES DE TRAVAIL POUR L ANALYSE DES RISQUES EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ SANITAIRE DES ALIMENTS DESTINÉS À ÊTRE APPLIQUÉS PAR LES GOUVERNEMENTS CAC/GL 62-2007 CHAMP D APPLICATION

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence

Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes. Cadre de référence Les services éducatifs complémentaires en formation générale des adultes Cadre de référence Secteur de la formation professionnelle et technique et de la formation continue Direction de l éducation des

Plus en détail

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS Il peut paraître à première vue difficile de quantifier les retours sur investissements d un programme de santé en

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Centre hospitalier régional De Lanaudière

Centre hospitalier régional De Lanaudière Centre hospitalier régional De Lanaudière Présentation Programme de la gestion intégrée de la présence au travail Pierre Hétu Directeur des ressources humaines et Alain St-Pierre Chef du Service de santé

Plus en détail

Comment devenir un employeur de choix

Comment devenir un employeur de choix Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente

Plus en détail

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique

Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Promotion d une saine alimentation et de l activité physique : analyse des besoins de formation du réseau de santé publique Karyne Daigle, stagiaire Maîtrise en santé communautaire MISE EN CONTEXTE Le

Plus en détail

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté de médecine offre des services à tous les étudiants en médecine pour les

Plus en détail

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes.

La direction des services administratifs est responsable de la révision et de l appropriation de cette politique par le personnel et les équipes. POLITIQUE N O : DSA-RH-219-13-11 Page 1 TITRE Politique cadre relative à la santé globale et au mieux-être au travail. Cette politique réfère aux processus organisationnels du CQA : nos 8 et 9 : Titre

Plus en détail

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé TABLE DES MATIÈRES PORTRAIT DE L ENTREPRISE 1 PREMIÈRE «ENTREPRISE EN SANTÉ ÉLITE»! 2 PRIX ET DISTINCTIONS 4 AVANTAGES DE LA NORME 5 SOLUTIONS D IMPLANTATION

Plus en détail

Formations. Gestionnaires

Formations. Gestionnaires Formations Gestionnaires 2015 Cette édition de notre catalogue d activités pour les gestionnaires inclut plusieurs nouveautés. De nouveaux thèmes de formation ont été élaborés et une nouvelle section présente

Plus en détail

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation De l adhésion de la direction aux besoins des employés, vers une initiative profitable Cahier Mise en œuvre de stratégies travail-vie

Plus en détail

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main Aidez vos employés à prendre leur santé en main Programme contre le diabète CibleSANTÉ Financière Sun Life Si la tendance se maintient, un Canadien sur trois sera diabétique ou prédiabétique d ici 2020

Plus en détail

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD

Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Programme de gestion de l invalidité et des absences ProAvantages MD Assurance collective ProAvantages MD Offert par l Assurance collective Manuvie, le programme ProAvantages MD est constitué d un ensemble

Plus en détail

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence

Leçons apprises à la suite de la fusillade au Collège Dawson : l organisation des services psychosociaux d urgence Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «De New York à Lac-Mégantic : accompagner le rétablissement de la communauté après un sinistre» dans le cadre des 18 es Journées

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

Le vrai visage de l absentéisme au travail

Le vrai visage de l absentéisme au travail Un rapport de recherche préparé par Morneau Shepell Le vrai visage de l absentéisme au travail La présente étude conclut que les employeurs peuvent réduire l absentéisme, la perte de productivité et des

Plus en détail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail

Outil d identification des risques psychosociaux au travail Outil d identification des risques psychosociaux au travail Carole Chénard, MBA Agente de recherche Michel Vézina, MD, MPH, FRCP Conseiller en santé au travail Direction des risques biologiques et de la

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Michèle Parent, MScA, CRHA Vice-présidente adjointe, Invalidité groupe, Québec et Est de l Ontario 1er décembre 2014 PRÉVENIR,

Plus en détail

Services d orientation pour adultes

Services d orientation pour adultes Services d orientation pour adultes Le c.o. pour adultes est le spécialiste de la relation entre l individu, le travail et la formation. Se réorienter Trouver un travail à sa mesure Faire le point sur

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens

Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Transformer le travail : que prendre en compte pour que le travail garde son sens Estelle M. Morin Psychologue et professeure titulaire HEC Montréal Professeure associée, Département de psychologie, U

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

de l invalidité Pour un retour au travail en santé

de l invalidité Pour un retour au travail en santé Services de gestion de l invalidité Pour un retour au travail en santé Nous visons un retour au travail en santé pour permettre à nos clients de continuer se concentrer sur leur entreprise Dans une petite

Plus en détail

Revendications en matière d assurance-santé complémentaire

Revendications en matière d assurance-santé complémentaire Revendications en matière d assurance-santé complémentaire Si les services d ergothérapie ne sont pas couverts par votre compagnie d assurance, demandez-le! Nicole Raftis Association canadienne des ergothérapeutes

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge

Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL. cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Outil de diagnostic PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Commission des normes, de l équité, de la santé et de la sécurité du travail cnesst.gouv.qc.ca/priseencharge Ce document est

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Soumettre une demande

Soumettre une demande Soumettre une demande Table des matières 1. Financement de projets... 2 1.1 Les règles de financement... 3 1.2 Procédure de dépôt et phases d étude des demandes... 4 1.2.1 Volet Sécurité alimentaire...

Plus en détail

PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX

PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX PRÉVENIR POUR PRÉSERVER LA SANTÉ PSYCHOLOGIQUE: UNE INTERVENTION SUR DIFFÉRENTS FRONTS ET NIVEAUX Roland FOUCHER Docteur en psychologie du travail et des organisations Président 2012-2013, Société québécoise

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL)

BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) BCE INC. CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION (Y COMPRIS LA DESCRIPTION DES FONCTIONS DU PRÉSIDENT DU CONSEIL) Conseil d administration I. Mandat Le conseil d administration (le «conseil») de BCE Inc. (la

Plus en détail

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012

Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation. Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles Webinaires de sensibilisation à la santé mentale Guide d animation Équipe d appui pour la santé mentale dans les écoles, 2012 Présentation générale

Plus en détail

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels

Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Initiatives sur les compétences essentielles des conseils sectoriels Études de cas

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences

ARTICLE. La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences ARTICLE La réussite des étudiants à l'université du Québec à Chicoutimi passe par le respect de tous et le respect des différences Carole Dion Professeure Département des sciences des sciences de l'éducation

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Helsana Business Health

Helsana Business Health Helsana Business Health Une prestation complémentaire pour les entreprises Aide les entreprises à gérer la question de la santé Augmente le bien-être et réduit l absentéisme Permet de se préparer avec

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES

LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES LES SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES VOTRE SANTÉ NOUS TIENT À COEUR La Commission scolaire de la Capitale tient à assurer, à l ensemble de son personnel, un environnement de travail qui respecte la santé,

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

Engager une action de prévention des RPS

Engager une action de prévention des RPS Que sont les RPS (Risques Psycho Sociaux)? Les risques psycho sociaux sont souvent résumés par simplicité sous le terme de «stress», qui n est en fait qu une manifestation de ce risque en entreprise. Ils

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE MONTRÉAL À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES Période du 1 er avril 2013 au 31 mars 2015 PLAN D ACTION 2013-2015 DE L AGENCE DE

Plus en détail

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés

Rapport de vérification interne. Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément. de la Division des régimes de retraite privés Rapport de vérification interne du Cadre de gestion et de contrôle des demandes d agrément de la Division des régimes de retraite privés du Bureau du surintendant des institutions financières Novembre

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite

Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite Pas à pas vers une Entreprise en santé- Élite Par Magali Chevallier, CRHA Chef du service de santé et sécurité du travail et Chargée de projet pour la norme «Entreprise en santé-élite» SQPTO-19 octobre

Plus en détail

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique

Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Donner un sens au travail - Promouvoir le bien-être psychologique Estelle M. Morin, psychologue et professeur titulaire Alexandra Lebel, directrice RH, Teknika HBA Le mercredi, 3 novembre 2010 Copyright

Plus en détail

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL

POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL POLITIQUE POLITIQUE VISANT À CONTRER LE HARCÈLEMENT ET LA VIOLENCE AU TRAVAIL # 61-03 Adoption le 14 juin 2005 Amendement le Mise en vigueur le 14 juin 2005 Résolution # C.C.-1865-06-05 Autorisation Susan

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle :

Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : Colloque en assurance collective Les pratiques de conciliation travail et vie personnelle : un outil pour atténuer la détresse psychologique Maude Boulet, Ph.D. Analyste en statistique du travail Institut

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014. Sommaire Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Ce mémoire est présenté par : Association canadienne des hygiénistes dentaires (ACHD) Sommaire La santé buccodentaire

Plus en détail