Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières"

Transcription

1 Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières 1

2 La naissance d un enfant est autant (sinon plus!) un événement institutionnel que strictement familial: Attendre et mettre au monde un enfant est intimement lié à l inscription des femmes et des enfants à l intérieur d un dispositif juridique administratif thérapeutique complexe Quelle place occupe le père dans la constellation de relations sociales que ce dispositif institutionnel concentre? La «présence» du père: souhaitée/attendue, acceptée/tolérée et questionnée/interrogée La «participation» du père: décentrée/instrumentalisée, centrée/expérientielle La place du père dépend étroitement du type de «culture» portée par le dispositif institutionnel 2

3 Concept de culture: Ensemble des formes acquises de comportement d un groupe d individus unis par une tradition commune et transmises par l éducation Ensemble des structures sociales et des manifestations intellectuelles, artistiques, religieuses qui définissent une civilisation, une société ou un groupe social par rapport à un autre Réservoir commun à une société ou un groupe social qui se constitue en manières distinctes d être, de penser, d agir et de communiquer Culture de la naissance: Ensemble de manières distinctes d être, de penser, d agir et de communiquer À propos de la conception, de la grossesse, de l accouchement, de la présence du nouveau né dans la vie d une famille et du rôle de mère et de père auprès de ce dernier À propos des formes de soutien, de services et de soins aux parents et à l enfant 3

4 Séparation corps esprit Corps, une machine La personne, un objet Aliénation intervenantpatient Dx & Rx: de l extérieur vers l intérieur Standardisation des soins Surévaluation de la science & technologie Intolérance à des modes d intervention alternatifs Emphase sur les résultats à court terme «Lutte» contre la mort Culture technocratique Culture humanisante Culture holistique Lien corps esprit Corps, un organisme vivant La personne, un sujet en relation Lien intervenant patient: un socle Dx & Rx: de l extérieur vers l intérieur ET de l intérieur vers l extérieur Équilibre: besoins institution et personne La mort, un événement acceptable Ouverture aux alternatives Unité corps esprit Corps, un système énergétique ouvert La personne, un être en contexte Unité intervenant personne Dx & Rx: de l intérieur vers l extérieur Individualisation des soins Science & technologie, au service de la personne La mort, une étape Modalités multiples 4

5 Culture technocratique Expérience personnelle & familiale Savoirs d expert Culture humanisante holistique Savoirs d expert Expérience personnelle & familiale Génération 1 Dispositif institutionnel 1 Génération 1 Temps/ Histoire Génération 2 Dispositif institutionnel 2 Génération 2 Génération 3 Dispositif institutionnel 3 Génération 3 Famille X Famille Y 5

6 Attribution d une «expérience» de la naissance au père: Principalement en lien avec le rapport que les professionnels de la santé ont commencé à entretenir de manière formelle avec eux (au milieu du siècle dernier) L expérience paternelle de la naissance et le discours professionnel sur le père, son rôle, ses émotions, etc. On a «pensé» et «parlé» le père bien avant qu il se pense et se parle lui même en rapport à la gestation et l accouchement de son enfant Cette situation se poursuit encore aujourd hui : la parole des pères autour de la naissance est entendue dans peu de lieux, à peu d occasions et par peu d auditoires Il faut donc prendre les connaissances actuelles sur l expérience paternelle de la naissance comme étant préliminaires et partielles 6

7 Portage de la mère: Priorisation sociale et institutionnelle du portage de la mère sur les autres formes de portage Le père en tant que figure d attachement de la mère: cela propulse la relation conjugale dans toute la complexité psychologique d une relation d attachement au sens strict Représentations mentales de la mère et de ses besoins et comportements de «caring» face à celle ci Portage de l enfant: Le père porte l enfant dans son esprit et dans ses relations sociales L évocation mentale et sociale de l enfant comme élément central dans l expérience paternelle de la naissance et comme précurseur de l engagement relationnel à ce dernier Portage de lui même: Ce que le père fait avec lui même au moment où qu il fait des choses pour la mère et l enfant Travail identitaire dans son rapport non seulement aux femmes et aux enfants, mais aussi aux autres hommes 7

8 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 8

9 BESOINS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents DÉFIS Soutenir l introduction précoce du père auprès de l enfant et lui fournir une plate forme pour qu il puisse établir un investissement socioémotionnel envers ce dernier S insérer précocement à l intérieur de la dyade mère enfant: le père ne peut construire sa relation à l enfant en période pré et pernatale qu à travers la relation mère enfant La «danse» triadique constitue un aspect incontournable de l expérience des pères en lien avec leur enfant lors de la période périnatale Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 9

10 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Soutien à la mère = source centrale de légitimité de la participation active du père. Pour plusieurs pères, il s agit du noyau central de leur expérience de participation à la grossesse et l accouchement Pas uniquement sous un mode instrumental («être utile pour ma conjointe», «être compétent à contribuer à son bien être et à celui de mon enfant»), mais aussi sous un mode identificatoire («être utile et compétent comme ma conjointe qui porte notre enfant et le met au monde») Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 10

11 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Multiples formes de soutien (informationnel, concret, émotionnel et social). Développer un sensibilité aux formes de soutien que les pères considèrent comme étant les plus pertinentes Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 11

12 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes Le rapport au temps dans les espaces institutionnels suit un schéma à l intérieur duquel le temps des pères est excessivement comprimé et presque complètement subordonné au temps des mères Une nécessité de légitimation et de reconnaissance sociale de la présence et de la participation des pères dans ces espaces et moments institutionnels 12

13 Pour la femme, l expérience de la grossesse et de l accouchement repose sur un savoir implicite de femmes construit depuis les temps immémoriaux Par contre, les hommes ont peu accès à un savoir implicite masculin concernant la naissance aussi bien développé Le savoir sur la naissance auquel les hommes ont accès est principalement un savoir technique/instrumental/formel, possédé et géré par des professionnels Les principaux interlocuteurs des hommes lors de la grossesse et de l accouchement sont donc des femmes ou des professionnels (souvent féminins) et non pas d autres hommes/pères comme eux 13

14 Filtres perceptuels Normalité Centration sur la mère Le couple aux yeux de la mère Expérience personnelle SAGE FEMME PÈRE Principal processus psychosocial: Conscientisation 14

15 L invitation qui est faite aux pères de s impliquer activement dans l expérience de la naissance a des conséquences majeures: Intensification de l expérience émotionnelle, notamment liée: Aux besoins spécifiques des pères et à la nature de la réponse à ceux ci Au rôle de figure d attachement auprès de la mère et auprès de l enfant Mise en branle d un travail identitaire Importance centrale du soutien social (informel et formel) au père Superposition de l intensité vécue par la mère et le père Ne pas considérer ces conséquences: Isole et enferme le père, le laissant seul à donner du sens aux expériences qu il vit Accentue le risque de difficultés d adaptation des pères 15

Le grand livre de la Gestalt

Le grand livre de la Gestalt Collectif animé par Chantal et Gonzague Masquelier Le grand livre de la Gestalt, 2012 ISBN : 978-2-212-55315-4 SOMMAIRE Introduction... 1 Notre démarche... 1 Notre Gestalt... 2 Notre originalité... 4 Du

Plus en détail

Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles?

Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles? Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles? Christine Gervais, Ph.D. Professeur au département des sciences infirmières, UQO Francine de Montigny,

Plus en détail

DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS

DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS Francine de Montigny, inf. Ph.D. et Chantal Verdon, inf. M.Sc., Ph.D. (c), professeures en sciences infirmières,

Plus en détail

INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX

INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX INITIATIVE AIDES PHASE II BESOINS DES ENFANTS, PARTAGE DES RESPONSABILITÉS ET COHÉRENCE DES ACTIONS ENVERS EUX Présentation de résultats finaux 13 décembre 2016 Actuellement financée par le ministère de

Plus en détail

Laisser être? Laisser faire? Enfant Roi? Enfant victime? Enfant sujet? Désir, besoin, manque, frustration Je, tu, nous: rival - partenaire?

Laisser être? Laisser faire? Enfant Roi? Enfant victime? Enfant sujet? Désir, besoin, manque, frustration Je, tu, nous: rival - partenaire? La loi: contenant structurant de l être OU La psychomotricité au cœur de l émotion culturelle Exposé de Yernaux Jean-Pierre Journée d étude du CESA 15/03/2005 La Loi se vit souvent dans un espace situé

Plus en détail

L histoire du développement d une intervention précoce pour les familles en situation de vulnérabilité au Québec

L histoire du développement d une intervention précoce pour les familles en situation de vulnérabilité au Québec Les interventions préventives précoces : de l expérimentation scientifique à la mise en place d actions de terrain L histoire du développement d une intervention précoce pour les familles en situation

Plus en détail

L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father

L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father Francine de Montigny, Ph.D. Carl Lacharité Ph.D. Annie Devault, Ph.D. Christine Gervais,

Plus en détail

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent

A la rencontre de l adolescent. Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent A la rencontre de l adolescent Anne-Claude Maernoudt Psychologue enfant adolescent Adolescence Le développement de l adolescent dépend de la conception que la société a de l adolescence (ex: rites de passage

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES. Avant-propos... 7 Introduction... 9

TABLES DES MATIÈRES. Avant-propos... 7 Introduction... 9 TABLES DES MATIÈRES Avant-propos... 7 Introduction... 9 PARTIE I POSITION PARENTALE POSITION PROFESSIONNELLE 1. Fonction parentale et fonction d accueil... 21 La fonction parentale... 22 Approche socioculturelle

Plus en détail

PSYCHOLOGIE. La place du PAPA. bebesetmamans.com

PSYCHOLOGIE. La place du PAPA. bebesetmamans.com PSYCHOLOGIE La place du PAPA La place de bébé se fait avec la place de papa, donc de maman... et du couple! Il est donc important que papa trouve sa place dans la relation mèreenfant, mais aussi que maman

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

Lignes directrices de pratique - Utilisation des titres et désignations

Lignes directrices de pratique - Utilisation des titres et désignations Lignes directrices de pratique - Utilisation des titres et désignations Introduction La Loi de 2007 sur les kinésiologues stipule que seuls les membres de l Ordre des kinésiologues de l Ontario (l Ordre)

Plus en détail

Devenir mère en terre étrangère: transition à la parentalité et préparation à l accouchement en situation migratoire

Devenir mère en terre étrangère: transition à la parentalité et préparation à l accouchement en situation migratoire + Devenir mère en terre étrangère: transition à la parentalité et préparation à l accouchement en situation migratoire Betty Goguikian Ratcliff, Fabienne Borel, Francesca Suardi Université de Genève, FPSE,

Plus en détail

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 23 FEVRIER 2015

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 23 FEVRIER 2015 PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 23 FEVRIER 2015 Le développement cognitif de l enfant et de l adolescent. Organisation de la mémoire La déficience intellectuelle Impacts sur les processus d apprentissage Travaux

Plus en détail

Guide des valeurs : repères éthiques

Guide des valeurs : repères éthiques Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs

Plus en détail

LA PLACE DU PÈRE EN MATERNITÉ

LA PLACE DU PÈRE EN MATERNITÉ LA PLACE DU PÈRE EN MATERNITÉ INTRODUCTION Evolution sociétale des formes de la parentalité et de la paternité Plus de modèle unique de référence Revendication des pères : droit au «paternage» Pères qui

Plus en détail

La Parentalité bousculée

La Parentalité bousculée La Parentalité bousculée Effets de l annonce du handicap Accueillir un enfant, accueillir ses parents Judicaëlle Brioir Une souris verte - 2011 La Parentalité 1. La parentalité : une construction identitaire

Plus en détail

3e Journée pédagogique nationale en formation professionnelle (JPNFP) France Jutras, Université de Sherbrooke. Québec, le 15 novembre 2013

3e Journée pédagogique nationale en formation professionnelle (JPNFP) France Jutras, Université de Sherbrooke. Québec, le 15 novembre 2013 3e Journée pédagogique nationale en formation professionnelle (JPNFP) France Jutras, Université de Sherbrooke Québec, le 15 novembre 2013 1 I. Pourquoi l éthique professionnelle est-elle un levier de développement

Plus en détail

Le cadre de référence britannique et l attachement

Le cadre de référence britannique et l attachement Le cadre de référence britannique et l attachement Plan de la présentation Quelques réflexions préliminaires Analyse de la vignette Une question pour la discussion Le cadre de référence britannique 1.Quelques

Plus en détail

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL 29 novembre 2006 Direction de la santé des personnes et des organisations Secrétariat du Conseil du trésor PRÉAMBULE Une recherche portant sur la

Plus en détail

L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères

L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères Madeline Pierre, inf., M. Sc. (c) Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal Sylvie

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 4. Constat mariage pour la vie le pire constat.

TABLE DES MATIÈRES. 4. Constat mariage pour la vie le pire constat. TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2 Condition féminine........4 1. Situation économique. 1.1. Travail bénévole auprès de la famille 1.2. Travail à temps partiel... 1.3. Travail peu rémunéré (Emploi salaire

Plus en détail

au fil du lien thérapie positive

au fil du lien thérapie positive au fil du lien thérapie positive Le conseil conjugal et familial Seul, en couple ou en famille, vous traversez une crise ; un moment difficile dans votre vie en lien avec les différentes étapes de la vie

Plus en détail

L AVEC au Collectif pour

L AVEC au Collectif pour Atelier L AVEC au Collectif pour un Québec sans pauvreté. septembre 2016 www.pauvrete.qc.ca reproduction permise avec mention de la source 165, rue de Carillon, local 309 Québec (Québec) G1K 9E9 www.pauvrete.qc.ca

Plus en détail

Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et

Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et Psycho-Légale Département de Psychologie, Université de

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Un maillon essentiel dans le continuum: les organismes communautaires

Un maillon essentiel dans le continuum: les organismes communautaires Un maillon essentiel dans le continuum: les organismes communautaires Nicole Langevin, inf. B. Sc. Présidente RPOGECO Cancer Aide Lanaudière Audrey Potvin,T.S. Vice Présidente RPOGECO Directrice générale

Plus en détail

Psychophysiologie de la femme enceinte et antécédents obstétricaux

Psychophysiologie de la femme enceinte et antécédents obstétricaux Psychophysiologie de la femme enceinte et antécédents obstétricaux Martine Pouleriguen Sage-femme DU Psychisme de Périnatalité, Antoine Béclère Fomation EIPP, Réseau Périnat56 21 juin 2013 M, Pouleriguen,

Plus en détail

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c)

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Plan de la présentation Généralités sur l immigration Trajectoire des immigrants Défis

Plus en détail

Avec papa, c est différent!

Avec papa, c est différent! Avec papa, c est différent! Quand l intervention différenciée fait la différence Guadalupe Puentes Neuman, Ph.D. et Stéphanie Breton Université de Sherbrooke Daniel Pépin et Thiên Trinh Nguyên CSSS Pierre

Plus en détail

Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité?

Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité? Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité? Sophie Gilbert, PhD Département de psychologie UQAM GRIJA groupe de recherche sur l inscription

Plus en détail

jeudi 20 février 2014 horaire

jeudi 20 février 2014 horaire jeudi 20 février 2014 horaire 8h15 ACCUEIL ET ENREGISTREMENT DES PARTICIPANTS 9h00 OUVERTURE ET ALLOCUTIONS DES INVITÉS D HONNEUR Lili-Anna Pereša, Présidente et directrice générale de Centraide du Grand

Plus en détail

Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux

Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux Suzanne Léveillée Professeure Université du Québec à Trois-Rivières Psychologue, membre de

Plus en détail

Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe

Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe Les principaux constats Les différentes structures prenant part à la réflexion ont fait des constats similaires dans leur domaine

Plus en détail

La famille dans tout ses états: approche pluridisciplinaire et transversale. 1er colloque de l Alliance de recherche Québec - Martinique

La famille dans tout ses états: approche pluridisciplinaire et transversale. 1er colloque de l Alliance de recherche Québec - Martinique La famille dans tout ses états: approche pluridisciplinaire et transversale 1er colloque de l Alliance de recherche Québec - Martinique 10 et 11 Mars 2017 PREAMBULE L Association des Psychologues de Martinique

Plus en détail

Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer

Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer Photo : Sarah Witty SYNTHÈSE Février 2016 Cette synthèse s adresse à tous les professionnels et gestionnaires impliqués

Plus en détail

Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant

Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant Chapitre 4 : Vygotsky et la conception sociale du développement des savoirs chez l enfant L école historico-culturelle La prise en compte de l'interaction avec le milieu Notion de développement intellectuel

Plus en détail

Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire

Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire Réseau francophone international de prévention des traumatismes et de promotion de la sécurité Référentiel de bonnes pratiques Comportements à risque et santé : agir en milieu scolaire Sous la direction

Plus en détail

Questionnaire constellations familiales

Questionnaire constellations familiales Questionnaire constellations familiales Ce questionnaire est destiné à préparer le travail en constellations familiale. Il est totalement confidentiel. Nom : Prénom : Date et lieu de naissance : Mail :

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests. Licence 2

Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests. Licence 2 Méthodologie Clinique 1: Examen psychologique et tests Licence 2 CM 1 : 16 Septembre, 09:00-11:00 CM 2 : 30 Septembre, 09:00-11:00 CM 3 : 14 Octobre, 09:00-11:00 CM 4 : 4 Novembre, 09:00-11:00 CM 5 : 18

Plus en détail

La relation école-familles à l heure de la collaboration

La relation école-familles à l heure de la collaboration IFÉ ENS CENTRE ALAIN SAVARY LYON 12-12-16 JEAN-PAUL PAYET SATIE UNIVERSITÉ DE GENÈVE La relation école-familles à l heure de la collaboration Un regard sociologique sur les entretiens individuels enseignants-parents

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

MANIFESTE DES 1001 JOURS CRITIQUES

MANIFESTE DES 1001 JOURS CRITIQUES MANIFESTE DES 1001 JOURS CRITIQUES Une initiative Britannique pour le meilleur départ dans la vie ANEP France & OMAEP Bruxelles, 8 mars 2016 2 La campagne officielle au Royaume Uni 3 Le meilleur départ

Plus en détail

Mise en contexte. Recherche

Mise en contexte. Recherche Équipe de recherche Chercheurs Professionnelles de recherche Sarah Dufour, Université de Montréal Carl Lacharité, Université du Québec à Trois-Rivières Louise Lemay, Université de Sherbrooke Danielle Lessard,

Plus en détail

Doulas de France -

Doulas de France - Les 4èmes journées des Doulas, organisées par l association Doulas de France, ont rassemblées en mai à Paris des parents, doulas, sages femmes, thérapeutes et bien d autres autour d un même thème : La

Plus en détail

C. Berthelemy et P. Rendu

C. Berthelemy et P. Rendu C. Berthelemy et P. Rendu L autonomie est souvent considérée comme un don, une capacité innée. L autonomie du sujet se construit avec le temps et est la suite logique des aléas de la relation d attachement

Plus en détail

La continuité de la relation. dans le champ addictologique. Présentation par Marion Epitalon (psychologue)

La continuité de la relation. dans le champ addictologique. Présentation par Marion Epitalon (psychologue) La continuité de la relation dans le champ addictologique Présentation par Marion Epitalon (psychologue) Plan de la présentation 1. Introduction 2. L apport du psychologue 3. L apport de l équipe au psychologue

Plus en détail

La pluralisation des modes de mise en couple en Suisse

La pluralisation des modes de mise en couple en Suisse La pluralisation des modes de mise en couple en Suisse Eric Widmer NCCR Lives Overcoming vulnerability : Life course perspective Université de Genève Les couples en Suisse, hier et aujourd hui Hier (1950)

Plus en détail

PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E

PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E Rodolphe Soulignac Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP Thérapeute de couple et famille ASTHEFIS Membre de l EFTA LA LITTÉRATURE SUR LES PÈRES DE TOXICOMANES La

Plus en détail

Autonomie, normalité et solidarité

Autonomie, normalité et solidarité Collège des Bernardins, Séminaire sur «Vie Normale, vie handicapée» Département Ethique Biomédicale Séance du 15/06/2011 Intervenant : C. PELLUCHON Compte rendu : C. TANNIER Autonomie, normalité et solidarité

Plus en détail

Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive

Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive Emergences de compétences : le point de vue des neurosciences et de la psychologie positive Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer

Plus en détail

La PMI : des professionnels disponibles

La PMI : des professionnels disponibles La PMI : des professionnels disponibles Dans les 73 centres de PMI des Hauts-de-Seine, lors des consultations ou sur des temps d accueil. Par téléphone pour répondre à des questions urgentes. Au domicile

Plus en détail

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 30/12/2016. Fiche formation Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien - N : 17770 - Mise

Plus en détail

La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité. Nantes, 26 mars 2011 Emmanuelle Phan

La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité. Nantes, 26 mars 2011 Emmanuelle Phan La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité Emmanuelle Phan Intervenante Emmanuelle Phan Périnatalité Usagers Alliance francophone pour l accouchement respecté (AFAR)

Plus en détail

Services de Nutrition de Janice Cohen Tarifs Officiels

Services de Nutrition de Janice Cohen Tarifs Officiels Services de Nutrition de Janice Cohen Tarifs Officiels Les services de nutrition de Janice Cohen comprennent à la fois des programmes pour individus et des programmes d'entreprise sur-mesure pour répondre

Plus en détail

ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS

ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS Mélanie Dumaine, Psychoéducatrice et Coordonnatrice professionnelle Anne de la Durantaye,

Plus en détail

LEXIQUE. Congé de maladie : congé accordé pour cause de maladie sans perte de droits si l absence n est pas trop prolongée.

LEXIQUE. Congé de maladie : congé accordé pour cause de maladie sans perte de droits si l absence n est pas trop prolongée. LEXIQUE Les définitions données ci-dessous proviennent : 1) Dictionnaire canadien des relations du travail, Québec, Les Presses de l Université Laval, 1986. 2) Code du travail 3) Code canadien du travail

Plus en détail

Magalie Bonnet Laboratoire de psychologie Université de Franche-Comté

Magalie Bonnet Laboratoire de psychologie Université de Franche-Comté Magalie Bonnet Laboratoire de psychologie Université de Franche-Comté Intérêt pratique et éthique de la notion d attachement Intérêt conceptuel : des enjeux épistémologiques majeurs Intérêt méthodologique

Plus en détail

Geneviève Landry. Auteure du livre Enquête de paternité Directrice générale de l Entraide pour hommes Vallée-du- Richelieu/Longueuil.

Geneviève Landry. Auteure du livre Enquête de paternité Directrice générale de l Entraide pour hommes Vallée-du- Richelieu/Longueuil. Être femme et intervenir auprès des hommes présenté dans le cadre du 1er colloque régional Tous ensemble pour la santé et le bien-être des hommes Montréalais. Geneviève Landry Auteure du livre Enquête

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie

Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Les interactions parents bébé Clinique et psychopathologie Cours intensif de psychiatrie Toulouse, 27 février 2014 Dr Ludivine Franchitto, SUPEA franchitto.l@chu-toulouse.fr Les interactions parents bébé

Plus en détail

Groupements de population ayant de faibles taux d allaitement

Groupements de population ayant de faibles taux d allaitement Groupements de population ayant de faibles taux d allaitement Renseignements généraux Révisé en juillet 2014 Avantages de l allaitement maternel L allaitement maternel est le mode d alimentation naturel

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1 TABLE DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1 Chapitre 1 L ÉTAT DE LA QUESTION...4 La définition du concept de communauté rurale et les caractéristiques de ce type de communauté...4

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

PROGRAMME CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY

PROGRAMME CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE PROGRAMME Contact : Philippe KEISER, assistant de formation 01 55 27 42 13 - philippe.keiser@cnfpt.fr

Plus en détail

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité

Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire. Les critères de qualité Prévention et promotion de la santé en milieu scolaire Les critères de qualité CRITERE DE QUALITE 1 DES FONDEMENTS SOLIDES ET UNE INSCRIPTION DANS LA REALITE DE LA VIE DE L ETABLISSEMENT, DE SA POPULATION

Plus en détail

Unité Parents Bébés COLIBRY

Unité Parents Bébés COLIBRY Unité Parents Bébés COLIBRY 78I04 - Saint Cyr l Ecole Centre d Observation et de soins du Lien et des Interactions précoces Bébés parents Réseau Yvelines M. PION, S. MOKADDEM Sage-femme, IDE Jeudi 29 septembre

Plus en détail

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Michèle Vatz Laaroussi Université de Sherbrooke CEETUM 1 Objectifs Présenter les spécificités de l intervention

Plus en détail

Le départ de la Maison

Le départ de la Maison Le départ de la Maison Transition en foyer de longue durée Anne Tremblay, ps.éd. Début du cheminement Dès l annonce du diagnostic, la personne atteinte et son entourage font face à un processus d acceptation.

Plus en détail

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE

L EVALUATION. en EDUCATION MUSICALE L EVALUATION en EDUCATION MUSICALE Qu est-ce que l évaluation? Lorsqu on parle d évaluation, on pense d abord vérification des connaissances et des acquisitions, contrôle, notation, examen, évaluations

Plus en détail

Marie-Paule Desaulniers, Ph.D.

Marie-Paule Desaulniers, Ph.D. UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES Atelier de pédagogie universitaire L ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE EN ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE Marie-Paule Desaulniers, Ph.D. le 9 décembre 2008 LES PISTES DE RÉFLEXION

Plus en détail

FÉDÉRATION DES MAISONS D HÉBERGEMENT POUR FEMMES. Présentation par Manon Monastesse et Jessica Gosselin, Acfas 2016

FÉDÉRATION DES MAISONS D HÉBERGEMENT POUR FEMMES. Présentation par Manon Monastesse et Jessica Gosselin, Acfas 2016 Violences et interventions judiciaires : perspective critique des maisons d hébergement sur l expérience du processus judiciaire vécue par les femmes violentées FÉDÉRATION DES MAISONS D HÉBERGEMENT POUR

Plus en détail

Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes

Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes Marie-Christine Saint-Jacques Suzie McKinnon Pierre Potvin Association mondiale des sciences de l éducation 13 e Congrès international

Plus en détail

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Yvelines Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Une offre de soins spécifique en Ile de France depuis plus que 30 ans une hospitalisation en moyen séjour (SSR) pour les femmes enceintes

Plus en détail

Conseillère ou conseiller aux entreprises

Conseillère ou conseiller aux entreprises Page 1 sur 5 Conseillère ou conseiller aux entreprises Numéro 11100RS07000001 Ministère ou organisme Ministère du Travail, de l'emploi et de la Solidarité sociale Région Toutes les régions Corps-classe

Plus en détail

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE OBJECTIF DE LA FORMATION Développer des compétences et des savoirs relatifs aux activités d accueil, d information et d orientation dans les domaines

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES.

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES. Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES (Institut National de Prévention et d Éducation pour la Santé) -Jeudi

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Vivre pour travailler, travailler pour vivre Présenté par : Martin Gélinas, vice-recteur Université du Québec à Trois-Rivières 1 Plan de la présentation 1. Attentes des jeunes diplômés 2. Attentes des

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Troubles de l attachement et prématurité Dr Christine Albert La théorie de l attachement aujourd hui.1

Plus en détail

Forum Violence conjugale et familiale Le 2 octobre 2008 Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie

Forum Violence conjugale et familiale Le 2 octobre 2008 Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie Forum «Libérez les mots» Violence conjugale et familiale Le 2 octobre 2008 Agence de la santé et des services sociaux de la Montérégie Groupe A Atelier D L intervention qui peut changer la perspective

Plus en détail

INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT

INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT INTERVENIR AUPRÈS DES PÈRES : PRÉOCCUPATIONS ET ENJEUX D INTERVENANT Par Luc Ferland, Comité régional pour la promotion de la paternité dans Lanaudière «Pour que jamais ne cesse, l avancée sur la paternité

Plus en détail

Reconnaissance de la violence conjugale comme problème social au Québec. Du privé au public.

Reconnaissance de la violence conjugale comme problème social au Québec. Du privé au public. Reconnaissance de la violence conjugale comme problème social au Québec. Du privé au public. Chantal Lavergne, CIUSSS CSIMTL NOUVEAUX REGARDS SUR LA VIOLENCE CONJUGALE Université d été TRAJEVI 22 août

Plus en détail

À LA RECERCHE DE. William A. «Bill» Ninacs. Plan de l atelier. Université de Moncton Mars

À LA RECERCHE DE. William A. «Bill» Ninacs. Plan de l atelier. Université de Moncton Mars À LA RECERCHE DE L EMPOWERMENT COLLECTIF William A. «Bill» Ninacs Université de Moncton Mars 2011 Plan de l atelier Attentes et préoccupations L empowerment - d un individu - d une organisation - d une

Plus en détail

INTRODUCTION. Aujourd hui, 2 millions d enfants concernés par la séparation de leurs parents

INTRODUCTION. Aujourd hui, 2 millions d enfants concernés par la séparation de leurs parents INTRODUCTION LES ENFANTS Aujourd hui, 2 millions d enfants concernés par la séparation de leurs parents 30% d entre eux perdent le lien avec l un de leurs parents Ils sont au cœur du contentieux des divorces

Plus en détail

Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014

Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014 Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014 Introduction Pas de réponses mais surtout des questions Approche systémique

Plus en détail

Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche

Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche Kévin Lavoie Agent de développement Coalition des familles homoparentales Mona Greenbaum Directrice générale

Plus en détail

LA GESTION AUTONOME DE LA MÉDICATION (GAM) COMME VECTEUR DE CITOYENNETÉ

LA GESTION AUTONOME DE LA MÉDICATION (GAM) COMME VECTEUR DE CITOYENNETÉ LA GESTION AUTONOME DE LA MÉDICATION (GAM) COMME VECTEUR DE CITOYENNETÉ PRÉSENTATION Le Rivage du Val-St-François: ressource d action communautaire autonome et alternative en santé mentale (Estrie) Mission:

Plus en détail

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire Chantal Vandoorne APES-ULg Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Plan L APES-Ulg, entre promotion de

Plus en détail

L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques

L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques PROPOSITION DE FORMATION L accompagnement des parents déficients intellectuels et / ou atteints de troubles psychiques MAISON DU DEPARTEMENT PUBLIC CONCERNÉ : quipe pluridisciplinaire d un ESAT, d un SAVS

Plus en détail

Implanter un programme

Implanter un programme Implanter un programme Sensibiliser et construire le programme avec la communauté éducative Mettre en œuvre un programme de renforcement des compétences psychosociales conduit à s interroger sur leurs

Plus en détail

LA METHODOLOGIE DU PROJET. TD n 1 du 6 octobre 2011 / MNB,CM,FR,FA.

LA METHODOLOGIE DU PROJET. TD n 1 du 6 octobre 2011 / MNB,CM,FR,FA. UE.3.3.S5: Rôles infirmiers, organisation du travail et interprofessionalité LA METHODOLOGIE DU PROJET TD n 1 du 6 octobre 2011 / MNB,CM,FR,FA. Objectifs : Accompagner l'étudiant dans l'émergence de son

Plus en détail

Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial

Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial Annexe F : Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial Ce développement s attache à présenter, d une part, les situations spécifiques concernées

Plus en détail

La retraite et le retour au travail chez les membres du RIIRS: résultats préliminaires

La retraite et le retour au travail chez les membres du RIIRS: résultats préliminaires La retraite et le retour au travail chez les membres du RIIRS: résultats préliminaires Marie-Eve Dufour, Ph.D, CRHA Professeure agrégée Département de management Faculté des sciences de l administration

Plus en détail

L'enfant face à la violence dans le couple

L'enfant face à la violence dans le couple L'enfant face à la violence dans le couple Audrey Auspert, psychologue Christine Canseliet, pédopsychiatre Service de Pédiatrie CHU UCL Namur, site Ste Elisabeth Introduction Être témoin de violence(s)

Plus en détail

NAÎTRE EN CONSCIENCE

NAÎTRE EN CONSCIENCE NAÎTRE EN CONSCIENCE Comprendre et Vivre la Grossesse Autrement STAGES de préparation à la NAISSANCE 2 sessions de 2 jours Dans la continuité de l œuvre de Max Ploquin (Gynécologue, accoucheur, fondateur

Plus en détail

Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal

Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal Présenté par Geneviève Lavigueur Candidate à la maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail

Plus en détail

PROJET BIEN-ÊTRE : LA CHOUETTE HEURE

PROJET BIEN-ÊTRE : LA CHOUETTE HEURE PROJET BIEN-ÊTRE : LA CHOUETTE HEURE RENTRÉE SCOLAIRE DE DACHSBECK 2014-2015 Contacts Presse : Manon EL ASSAIDI: 02.279.49.12 manon.elassaidi@brucity.be «LES ATELIERS DU BIEN-ÊTRE» INTRODUCTION La Ville

Plus en détail

Les bébés vus par un gynécologue-obstétricien

Les bébés vus par un gynécologue-obstétricien Les bébés vus par un gynécologue-obstétricien M. Dommergues Service de Gynécologie Obstétrique Groupe Hospitalier Pitié Salpetrière et Université Paris 6 Le bébé: une probablité ou une présence? Obstétrique

Plus en détail