Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières"

Transcription

1 Marleen Baker, Ph.D. Carl Lacharité, Ph.D. Université du Québec à Trois Rivières 1

2 La naissance d un enfant est autant (sinon plus!) un événement institutionnel que strictement familial: Attendre et mettre au monde un enfant est intimement lié à l inscription des femmes et des enfants à l intérieur d un dispositif juridique administratif thérapeutique complexe Quelle place occupe le père dans la constellation de relations sociales que ce dispositif institutionnel concentre? La «présence» du père: souhaitée/attendue, acceptée/tolérée et questionnée/interrogée La «participation» du père: décentrée/instrumentalisée, centrée/expérientielle La place du père dépend étroitement du type de «culture» portée par le dispositif institutionnel 2

3 Concept de culture: Ensemble des formes acquises de comportement d un groupe d individus unis par une tradition commune et transmises par l éducation Ensemble des structures sociales et des manifestations intellectuelles, artistiques, religieuses qui définissent une civilisation, une société ou un groupe social par rapport à un autre Réservoir commun à une société ou un groupe social qui se constitue en manières distinctes d être, de penser, d agir et de communiquer Culture de la naissance: Ensemble de manières distinctes d être, de penser, d agir et de communiquer À propos de la conception, de la grossesse, de l accouchement, de la présence du nouveau né dans la vie d une famille et du rôle de mère et de père auprès de ce dernier À propos des formes de soutien, de services et de soins aux parents et à l enfant 3

4 Séparation corps esprit Corps, une machine La personne, un objet Aliénation intervenantpatient Dx & Rx: de l extérieur vers l intérieur Standardisation des soins Surévaluation de la science & technologie Intolérance à des modes d intervention alternatifs Emphase sur les résultats à court terme «Lutte» contre la mort Culture technocratique Culture humanisante Culture holistique Lien corps esprit Corps, un organisme vivant La personne, un sujet en relation Lien intervenant patient: un socle Dx & Rx: de l extérieur vers l intérieur ET de l intérieur vers l extérieur Équilibre: besoins institution et personne La mort, un événement acceptable Ouverture aux alternatives Unité corps esprit Corps, un système énergétique ouvert La personne, un être en contexte Unité intervenant personne Dx & Rx: de l intérieur vers l extérieur Individualisation des soins Science & technologie, au service de la personne La mort, une étape Modalités multiples 4

5 Culture technocratique Expérience personnelle & familiale Savoirs d expert Culture humanisante holistique Savoirs d expert Expérience personnelle & familiale Génération 1 Dispositif institutionnel 1 Génération 1 Temps/ Histoire Génération 2 Dispositif institutionnel 2 Génération 2 Génération 3 Dispositif institutionnel 3 Génération 3 Famille X Famille Y 5

6 Attribution d une «expérience» de la naissance au père: Principalement en lien avec le rapport que les professionnels de la santé ont commencé à entretenir de manière formelle avec eux (au milieu du siècle dernier) L expérience paternelle de la naissance et le discours professionnel sur le père, son rôle, ses émotions, etc. On a «pensé» et «parlé» le père bien avant qu il se pense et se parle lui même en rapport à la gestation et l accouchement de son enfant Cette situation se poursuit encore aujourd hui : la parole des pères autour de la naissance est entendue dans peu de lieux, à peu d occasions et par peu d auditoires Il faut donc prendre les connaissances actuelles sur l expérience paternelle de la naissance comme étant préliminaires et partielles 6

7 Portage de la mère: Priorisation sociale et institutionnelle du portage de la mère sur les autres formes de portage Le père en tant que figure d attachement de la mère: cela propulse la relation conjugale dans toute la complexité psychologique d une relation d attachement au sens strict Représentations mentales de la mère et de ses besoins et comportements de «caring» face à celle ci Portage de l enfant: Le père porte l enfant dans son esprit et dans ses relations sociales L évocation mentale et sociale de l enfant comme élément central dans l expérience paternelle de la naissance et comme précurseur de l engagement relationnel à ce dernier Portage de lui même: Ce que le père fait avec lui même au moment où qu il fait des choses pour la mère et l enfant Travail identitaire dans son rapport non seulement aux femmes et aux enfants, mais aussi aux autres hommes 7

8 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 8

9 BESOINS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents DÉFIS Soutenir l introduction précoce du père auprès de l enfant et lui fournir une plate forme pour qu il puisse établir un investissement socioémotionnel envers ce dernier S insérer précocement à l intérieur de la dyade mère enfant: le père ne peut construire sa relation à l enfant en période pré et pernatale qu à travers la relation mère enfant La «danse» triadique constitue un aspect incontournable de l expérience des pères en lien avec leur enfant lors de la période périnatale Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 9

10 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Soutien à la mère = source centrale de légitimité de la participation active du père. Pour plusieurs pères, il s agit du noyau central de leur expérience de participation à la grossesse et l accouchement Pas uniquement sous un mode instrumental («être utile pour ma conjointe», «être compétent à contribuer à son bien être et à celui de mon enfant»), mais aussi sous un mode identificatoire («être utile et compétent comme ma conjointe qui porte notre enfant et le met au monde») Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 10

11 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Multiples formes de soutien (informationnel, concret, émotionnel et social). Développer un sensibilité aux formes de soutien que les pères considèrent comme étant les plus pertinentes Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes 11

12 BESOINS DÉFIS Créer un lien précoce avec leur enfant Se sentir utiles et compétents Se sentir soutenu face aux défis personnels qu ils rencontrent Disposer d espaces et de temps pour exprimer leurs attentes, leurs désirs, leurs émotions, leurs aspirations, leurs préoccupations et leurs craintes Le rapport au temps dans les espaces institutionnels suit un schéma à l intérieur duquel le temps des pères est excessivement comprimé et presque complètement subordonné au temps des mères Une nécessité de légitimation et de reconnaissance sociale de la présence et de la participation des pères dans ces espaces et moments institutionnels 12

13 Pour la femme, l expérience de la grossesse et de l accouchement repose sur un savoir implicite de femmes construit depuis les temps immémoriaux Par contre, les hommes ont peu accès à un savoir implicite masculin concernant la naissance aussi bien développé Le savoir sur la naissance auquel les hommes ont accès est principalement un savoir technique/instrumental/formel, possédé et géré par des professionnels Les principaux interlocuteurs des hommes lors de la grossesse et de l accouchement sont donc des femmes ou des professionnels (souvent féminins) et non pas d autres hommes/pères comme eux 13

14 Filtres perceptuels Normalité Centration sur la mère Le couple aux yeux de la mère Expérience personnelle SAGE FEMME PÈRE Principal processus psychosocial: Conscientisation 14

15 L invitation qui est faite aux pères de s impliquer activement dans l expérience de la naissance a des conséquences majeures: Intensification de l expérience émotionnelle, notamment liée: Aux besoins spécifiques des pères et à la nature de la réponse à ceux ci Au rôle de figure d attachement auprès de la mère et auprès de l enfant Mise en branle d un travail identitaire Importance centrale du soutien social (informel et formel) au père Superposition de l intensité vécue par la mère et le père Ne pas considérer ces conséquences: Isole et enferme le père, le laissant seul à donner du sens aux expériences qu il vit Accentue le risque de difficultés d adaptation des pères 15

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL

APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL APPROCHE INTÉGRÉE EN MATIÈRE DE RÉINTÉGRATION AU TRAVAIL 29 novembre 2006 Direction de la santé des personnes et des organisations Secrétariat du Conseil du trésor PRÉAMBULE Une recherche portant sur la

Plus en détail

L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father

L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father L allaitement maternel : une expérience globale pour le père / Breastfeeding: An Overall Experience for the Father Francine de Montigny, Ph.D. Carl Lacharité Ph.D. Annie Devault, Ph.D. Christine Gervais,

Plus en détail

Guide des valeurs : repères éthiques

Guide des valeurs : repères éthiques Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs : repères éthiques De l intervention auprès des personnes Le 14 juin 2010 Guide des valeurs

Plus en détail

DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS

DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS DE L ANNONCE DU DÉCÈS À LA PROCHAINE GROSSESSE : UNE VARIÉTÉ DE SERVICES SELON LES RÉGIONS Francine de Montigny, inf. Ph.D. et Chantal Verdon, inf. M.Sc., Ph.D. (c), professeures en sciences infirmières,

Plus en détail

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique

Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Intervention de crise en situation interculturelle: contradictions et pistes de pratique Michèle Vatz Laaroussi Université de Sherbrooke CEETUM 1 Objectifs Présenter les spécificités de l intervention

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE

Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Référentiel professionnel pour le Diplôme d'état d'éducateur de jeunes enfants DE EJE Annexe de l arrêté du 16 novembre 2005 publié au bulletin officiel du ministère de l'emploi, de la cohésion sociales

Plus en détail

Doulas de France -

Doulas de France - Les 4èmes journées des Doulas, organisées par l association Doulas de France, ont rassemblées en mai à Paris des parents, doulas, sages femmes, thérapeutes et bien d autres autour d un même thème : La

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES. Avant-propos... 7 Introduction... 9

TABLES DES MATIÈRES. Avant-propos... 7 Introduction... 9 TABLES DES MATIÈRES Avant-propos... 7 Introduction... 9 PARTIE I POSITION PARENTALE POSITION PROFESSIONNELLE 1. Fonction parentale et fonction d accueil... 21 La fonction parentale... 22 Approche socioculturelle

Plus en détail

Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et

Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et Questions déontologiques liées à la collaboration en équipe et en réseaux Prof. Adélaïde BLAVIER, PhD Centre d Expertise en Psychotraumatismes et Psycho-Légale Département de Psychologie, Université de

Plus en détail

PROGRAMME CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY

PROGRAMME CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY FORMATION PROPOSÉE PAR LE CNFPT - INSET DE NANCY CYCLE : ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE ÉDUCATION À LA VIE PROGRAMME Contact : Philippe KEISER, assistant de formation 01 55 27 42 13 - philippe.keiser@cnfpt.fr

Plus en détail

Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe

Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe Accompagner les personnes malades ou handicapées en situation de vie complexe Les principaux constats Les différentes structures prenant part à la réflexion ont fait des constats similaires dans leur domaine

Plus en détail

Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence

Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence Présentation du groupe papa S intéresser aux pères exerçant la violence Valérie Meunier, directrice Steeve Kiolet, intervenant communautaire 2 e Journée québécoise pour la santé et le bienêtre des hommes

Plus en détail

Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles?

Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles? Les besoins des pères pendant la période périnatale: Comment les infirmières y répondent t elles? Christine Gervais, Ph.D. Professeur au département des sciences infirmières, UQO Francine de Montigny,

Plus en détail

Serge Bouznah Centre Babel

Serge Bouznah Centre Babel La médiation interculturelle, un nouvel outil dans le champ social? Serge Bouznah Centre Babel centrebabel@free.fr Formation des dirigeants bénévoles- Decembre 2015 Une pratique clinique dans 2 domaines

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ

RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ Mot de bienvenue et présentation des formatrices RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ 2014-12-05 AQRP 1 Association québécoise pour la réadaptation psychosociale DÉCOUVRIR L AQRP 2014-12-05 AQRP 2 MISSION

Plus en détail

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c)

Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants. Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Intervenir auprès des familles immigrantes: Le point de vue des intervenants Christine Gervais, M. Sc. Inf, Ph.D. (c) Plan de la présentation Généralités sur l immigration Trajectoire des immigrants Défis

Plus en détail

Le pouvoir transformateur de l accouchement

Le pouvoir transformateur de l accouchement Marie-Eve Taschereau Études en Pratiques Sage-femme, UQTR Santé périnatale Centre Premier Berceau, Montréal Le pouvoir transformateur de l accouchement Période de crise Accouchement événement crucial Accompagnement

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL L ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur de jeunes enfants exerce une fonction d accueil des jeunes

Plus en détail

PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique».

PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique». PRESENTATION DU CURSUS DES FORMATIONS relatives aux «Enfants issus de familles à dysfonctionnement alcoolique». L alcoolo dépendance est un processus qui prend place sur une période plus ou moins longue.

Plus en détail

Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité?

Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité? Lorsque parent en devenir rime avec avenir: quel est le sens de la parentalitéinscrite dans la marginalité? Sophie Gilbert, PhD Département de psychologie UQAM GRIJA groupe de recherche sur l inscription

Plus en détail

L accouchement physiologique et la reconnaissance des différences

L accouchement physiologique et la reconnaissance des différences L accouchement physiologique et la reconnaissance des différences Raymonde Gagnon, SF.M.Sc. Programme en pratique sage-femme Université du Québec à Trois-Rivières Symposium avec l ÉDIQ Québec- 26 Novembre

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie

Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Collection Médecine Une production de l UFR de Médecine & du CEMU Université de Caen Basse-Normandie Troubles de l attachement et prématurité Dr Christine Albert La théorie de l attachement aujourd hui.1

Plus en détail

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE

FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE FORMATION ACCUEIL INFORMATIF POUR UNE EDUCATION A LA VIE OBJECTIF DE LA FORMATION Développer des compétences et des savoirs relatifs aux activités d accueil, d information et d orientation dans les domaines

Plus en détail

Mise en contexte Principes de l interprétation au client L importance du non-verbal Vocabulaire Prémisses à l interprétation Exemples d

Mise en contexte Principes de l interprétation au client L importance du non-verbal Vocabulaire Prémisses à l interprétation Exemples d Mise en contexte Principes de l interprétation au client L importance du non-verbal Vocabulaire Prémisses à l interprétation Exemples d interprétation L épreuve nous donne accès à l expression de l identité

Plus en détail

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec

Soutenir le pouvoir d'agir des parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants : Les façons de faire du Québec Daniel Beauregard Institut national de santé publique du Québec parents et des communautés pour la santé des enfants

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1 TABLE DES MATIÈRES LISTE DES TABLEAUX...vii REMERCIEMENTS...x INTRODUCTION...1 Chapitre 1 L ÉTAT DE LA QUESTION...4 La définition du concept de communauté rurale et les caractéristiques de ce type de communauté...4

Plus en détail

Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche

Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche Les familles lesboparentales recomposées : état des connaissances et perspective de recherche Kévin Lavoie Agent de développement Coalition des familles homoparentales Mona Greenbaum Directrice générale

Plus en détail

L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères

L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères L influence d une conception différenciée du rôle paternel sur la pratique infirmière auprès de jeunes pères Madeline Pierre, inf., M. Sc. (c) Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal Sylvie

Plus en détail

LE DEUIL PÉRINATAL FORMATIONS POUR LES SOIGNANTS

LE DEUIL PÉRINATAL FORMATIONS POUR LES SOIGNANTS LE DEUIL PÉRINATAL FORMATIONS POUR LES SOIGNANTS À qui s adresse la formation : La formation s adresse à tous les soignants qui sont en contacts avec les parents endeuillés; aides-soignantes, sages-femmes,

Plus en détail

L Education pour la Santé et les traditions pendant la grossesse

L Education pour la Santé et les traditions pendant la grossesse L Education pour la Santé et les traditions pendant la grossesse Fátima Martins tima Martins ESE UNIVERSITÉ DU MINHO - PORTUGAL fmartins@ese.uminho.pt INTRODUCTION Enfermé dans son cocon, l enfant à naître

Plus en détail

Ginkgo 1 Laudato Si - Ch.4/144

Ginkgo 1 Laudato Si - Ch.4/144 Ginkgo 1 Laudato Si - Ch.4/144 L a vision consumériste de l être humain, encouragée par les engrenages de l économie globalisée actuelle, tend à homogénéiser les cultures et à affaiblir l immense variété

Plus en détail

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL

DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL DESCRIPTIF DES COURS DE 2 E ET 3 E CYCLES EN SERVICE SOCIAL Sigle Titre / Session Description 6000 Projet individuel (3 cr) Ce cours est réservé aux étudiants inscrits au programme de maîtrise en service

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014

Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014 Importance des repères et des rythmes pour les enfants de 3 à 6 ans sur le temps périscolaire. La Talaudière, 5 novembre 2014 Introduction Pas de réponses mais surtout des questions Approche systémique

Plus en détail

Les éléments du cadre institutionnel

Les éléments du cadre institutionnel UNITÉ D HOSPITALISATION MÈRE-BÉBÉ Pôle de Psychiatrie infanto-juvénile 67 I02 Chef de Pôle Dr Perrier Edmond Praticien Hospitalier Dr OSWALD Sophie Etablissement Public de Santé Alsace Nord Pavillon Lanteri

Plus en détail

La Parentalité bousculée

La Parentalité bousculée La Parentalité bousculée Effets de l annonce du handicap Accueillir un enfant, accueillir ses parents Judicaëlle Brioir Une souris verte - 2011 La Parentalité 1. La parentalité : une construction identitaire

Plus en détail

But de la présentation

But de la présentation Le guide d intervention : L attachement au cœur du développement de l enfant de 0 à 2 ans Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance (MSSS, 2004) Johanne Laverdure, coordonnatrice scientifique

Plus en détail

PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E

PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E PATERNITÉ ET TOXICODÉPENDANC E Rodolphe Soulignac Psychologue spécialiste en psychothérapie FSP Thérapeute de couple et famille ASTHEFIS Membre de l EFTA LA LITTÉRATURE SUR LES PÈRES DE TOXICOMANES La

Plus en détail

Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes

Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes Comprendre et agir face aux problèmes de comportement chez les jeunes Marie-Christine Saint-Jacques Suzie McKinnon Pierre Potvin Association mondiale des sciences de l éducation 13 e Congrès international

Plus en détail

Par Rachel Lemelin Travailleuse sociale DE LA RELATION D AIDE À LA RENCONTRE CRÉATIVE: LE RÉCIT NUMÉRIQUE COMME OUTIL DE RECONNAISSANCE MUTUELLE

Par Rachel Lemelin Travailleuse sociale DE LA RELATION D AIDE À LA RENCONTRE CRÉATIVE: LE RÉCIT NUMÉRIQUE COMME OUTIL DE RECONNAISSANCE MUTUELLE Par Rachel Lemelin Travailleuse sociale DE LA RELATION D AIDE À LA RENCONTRE CRÉATIVE: LE RÉCIT NUMÉRIQUE COMME OUTIL DE RECONNAISSANCE MUTUELLE PLAN DE LA PRÉSENTATION Mise en contexte Objectifs de la

Plus en détail

ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS

ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS ARRIMAGE DE DEUX CULTURES DÈS LA NAISSANCE : INTERVENTION AUPRÈS DES PARENTS SOURDS AYANT DES ENFANTS ENTENDANTS Mélanie Dumaine, Psychoéducatrice et Coordonnatrice professionnelle Anne de la Durantaye,

Plus en détail

Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux

Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux Vers une meilleure compréhension des enjeux psychologiques, sociaux et criminologiques des homicides conjugaux Suzanne Léveillée Professeure Université du Québec à Trois-Rivières Psychologue, membre de

Plus en détail

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines Direction :Direction des Solidarités Service :Direction Enfance Famille Santé AVIS DE VACANCE DE POSTE SAGE-FEMME DE PMI POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Poste

Plus en détail

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 30/12/2016. Fiche formation Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien - N : 17770 - Mise

Plus en détail

Code d éthique. Centre-Femmes du Grand-Portage

Code d éthique. Centre-Femmes du Grand-Portage Code d éthique Centre-Femmes du Grand-Portage 2012 Préambule Notre code d éthique vise à énoncer et promouvoir les valeurs et les principales responsabilités que les personnes impliquées au Centre-Femmes

Plus en détail

I Mise en place d un cahier des charges dans le projet

I Mise en place d un cahier des charges dans le projet Intervention de : PETIT DEJEUNER «Café Réseaux» Mardi 19 novembre 2002 «Site Internet : Ecrire un cahier des charges» - Monsieur Patrick Charni, Intervenant à l Ecole Multimedia, Ecole Multimedia Paris,

Plus en détail

La PMI : des professionnels disponibles

La PMI : des professionnels disponibles La PMI : des professionnels disponibles Dans les 73 centres de PMI des Hauts-de-Seine, lors des consultations ou sur des temps d accueil. Par téléphone pour répondre à des questions urgentes. Au domicile

Plus en détail

Refus de prise en charge du patient en soins palliatifs (en phase terminale) à domicile par son médecin généraliste : est ce une réalité?

Refus de prise en charge du patient en soins palliatifs (en phase terminale) à domicile par son médecin généraliste : est ce une réalité? Refus de prise en charge du patient en soins palliatifs (en phase terminale) à domicile par son médecin généraliste : est ce une réalité? éraldine Equipe Mobile de Soins Palliatifs CHU de RENNES FRANCE

Plus en détail

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle...

Chapitre 5 - L interculturel et l individu...57 Reconnaître quelques aspects d une culture nationale influençant l activité professionnelle... Sommaire 1 re partie - PRÉPARER LE TERRAIN...13 Chapitre 1 - La gestion de la diversité culturelle, une tendance confirmée au XXI e siècle...15 Chapitre 2 - Ce qu il faut savoir avant de choisir une prestation

Plus en détail

Le rôle stratégique des supérieurs et limites

Le rôle stratégique des supérieurs et limites Gestion et prévention des absences en santé mentale au travail Démarche d accompagnement et de soutien au rétablissement et au retour au travail Hôtel Plaza Québec, 21 octobre 2009 Le rôle stratégique

Plus en détail

Dépression autour de la grossesse

Dépression autour de la grossesse Dépression autour de la grossesse Dr Michel Maron Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Clinique de Psychiatrie, rue André Verhaeghe 59037 Lille D ÉPRESSIO N AUTO UR DE LA G RO SSESSE Dépression

Plus en détail

Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer

Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer Bilan de la consultation sur le Portail d information périnatale et actions à déployer Photo : Sarah Witty SYNTHÈSE Février 2016 Cette synthèse s adresse à tous les professionnels et gestionnaires impliqués

Plus en détail

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire Chantal Vandoorne APES-ULg Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Plan L APES-Ulg, entre promotion de

Plus en détail

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine Développement personnel... Comme mieux se connaître... Comme facilitateur de bien vivre dans son quotidien professionnel et personnel... Comme mobiliser ses compétences et son potentiel... Comme être soi

Plus en détail

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS

PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Le vendredi 8 décembre 06 PLACE ET RÔLE DE L ENTOURAGE DU PATIENT DANS LES PROJETS DE SOINS Danièle Le Couster Infirmière Clinicienne, Consultante en Soins Palliatifs et Douleur en Gérontologie, titulaire

Plus en détail

À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile

À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile À travers l évaluation de leurs besoins, donner une voix aux proches aidants de personnes âgées vivant à domicile Isabelle Van Pevenage, PhD Plan Quelques éléments de contexte Pourquoi est-il important

Plus en détail

Intervenir auprès des familles immigrantes : un partage des réalités observées par les intervenants

Intervenir auprès des familles immigrantes : un partage des réalités observées par les intervenants Intervenir auprès des familles immigrantes : un partage des réalités observées par les intervenants Christine Gervais a, inf., M.Sc. et Fanny Robichaud b, inf. M.Sc. a Étudiante au doctorat en psychologie,

Plus en détail

Sisahm, Service d accompagnement

Sisahm, Service d accompagnement Désir d enfant et parentalité chez les personnes déficientes intellectuelles Sisahm, Service d accompagnement Amandine CALDIRONI Anne-Marie DE VLEESCHOUWER Fondation Roi Baudouin 17 octobre 2016 SiSAHM

Plus en détail

Implanter un programme

Implanter un programme Implanter un programme Sensibiliser et construire le programme avec la communauté éducative Mettre en œuvre un programme de renforcement des compétences psychosociales conduit à s interroger sur leurs

Plus en détail

Mise en place des modèles de développement de l athlète au Québec

Mise en place des modèles de développement de l athlète au Québec Mise en place des modèles de développement de l athlète au Québec Marie-Pier Charest, Janvier 2012 Une partie de ce projet de recherche a été subventionnée par la Direction du sport, du loisir et de l'activité

Plus en détail

Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille

Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille Symposium de la Division d Endocrinologie, Diabétologie et Obésité pédiatrique DMCP CHUV 2 octobre 2014 Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille

Plus en détail

Femmes cadres à la retraite Modèles inédits

Femmes cadres à la retraite Modèles inédits Femmes cadres à la retraite Modèles inédits Présentation dans le cadre de l Université féministe d été 2011 Isabelle Joyal Plan de la présentation 1. Introduction 2. Historique 3. Cadre conceptuel 4. Objectifs

Plus en détail

PROGRAMME DÉTAILLÉ. Se séparer et être séparé

PROGRAMME DÉTAILLÉ. Se séparer et être séparé PROGRAMME DÉTAILLÉ Se séparer et être séparé La formation continue du Centre d Ouverture Psychologique Et Sociale (Copes) s adresse à tous les acteurs du champ médical, psychologique, pédagogique et social

Plus en détail

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Mémoire présenté au : Ministère de la Culture et des Communications Dans le cadre de la : Consultation pour le renouvellement de la Politique

Plus en détail

NAÎTRE EN CONSCIENCE

NAÎTRE EN CONSCIENCE NAÎTRE EN CONSCIENCE Comprendre et Vivre la Grossesse Autrement STAGES de préparation à la NAISSANCE 2 sessions de 2 jours Dans la continuité de l œuvre de Max Ploquin (Gynécologue, accoucheur, fondateur

Plus en détail

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage

CONTRAT ENTRE. Date. (à être rempli par l étudiante) 1. Description des principales activités de stage ÉCOLE DE SERVICE SOCIAL UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL CONTRAT ENTRE Signature de l étudiante Signature du-de la superviseure Signature du-de la professeure de stage Nom de l organisme d accueil Date (à être rempli

Plus en détail

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION

1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L'Educateur Technique Spécialisé (ETS) est un travailleur social. Il contribue à l'intégration sociale et à l'insertion professionnelle

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONSTITUTION DE GROUPES DE COMPARAISON D INDICATEURS DE GESTION MUNICIPAUX Rédaction : Yves Gagnon, FCGA, OMA Consultant en gestion municipale Décembre 2010 1 TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes

L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE. Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes L INFORMATION DU PATIENT, UNE NECESSITE DIFFICILE A METTRE EN ŒUVRE Céline DEGASNE LORCY Psychologue clinicienne CHU de Rennes LA PARTICULARITE DE LA RELATION SOIGNANT/SOIGNE UNE SITUATION DE CRISE LES

Plus en détail

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire

Missions spécifiques du service d accueil de jour judiciaire Le service d Accueil de Jour Judiciaire «Repères» «En référence à l article 375-3 4 du code civil, un service d accueil à la journée pour 8 enfants âgés de 6 à 18 ans. (Service d accueil de jour judiciaire

Plus en détail

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques

La relation recherche/clinique en psychopathologie. Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques La relation recherche/clinique en psychopathologie Comparaison des différentes approches psychothérapeutiques Plan Exposé général Exemples à partir de la perspective humaniste Exemples à partir de la TCC

Plus en détail

C. Berthelemy et P. Rendu

C. Berthelemy et P. Rendu C. Berthelemy et P. Rendu L autonomie est souvent considérée comme un don, une capacité innée. L autonomie du sujet se construit avec le temps et est la suite logique des aléas de la relation d attachement

Plus en détail

Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial

Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial Annexe F : Description des tâches des services d accompagnement de l accueil en famille et du placement familial Ce développement s attache à présenter, d une part, les situations spécifiques concernées

Plus en détail

Accompagnement des mères et des enfants à la sortie de la Maternité de Saint Denis

Accompagnement des mères et des enfants à la sortie de la Maternité de Saint Denis Accompagnement des mères et des enfants à la sortie de la Maternité de Saint Denis Hélène Decroix, médecin coordinatrice du réseau périnatal Seine- Saint-Denis Ouest Évelyne Doan Van, puéricultrice de

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PRÉVENTION ET LE CONTRÔLE DE LA VIOLENCE ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL. Novembre 2004

POLITIQUE SUR LA PRÉVENTION ET LE CONTRÔLE DE LA VIOLENCE ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL. Novembre 2004 POLITIQUE SUR LA PRÉVENTION ET LE CONTRÔLE DE LA VIOLENCE ET LE HARCÈLEMENT AU TRAVAIL Novembre 2004 Modifiée : Rés. CA 2009-37 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIF... 3 2. CHAMP D APPLICATION... 3 3. DÉFINITIONS

Plus en détail

Chemin de la Prairie Lausanne.

Chemin de la Prairie Lausanne. Chemin de la Prairie 34 1007 Lausanne www.malleyprairie.ch www.violencequefaire.ch L accueil à MalleyPrairie L accueil des enfants au CMP fait l objet d une attention toute particulière Les enfants exposés

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE FORUM INTERNATIONAL DE HAUT NIVEAU Thème Général : «REFORME ET MODERNISATION DU SYSTEME DE SECURITE SOCIALE EN AFRIQUE : IDENTIFICATION

Plus en détail

La reconstruction clitoridienne comme un révélateur du regard sur la sexualité. Être ou ne pas être?

La reconstruction clitoridienne comme un révélateur du regard sur la sexualité. Être ou ne pas être? La reconstruction clitoridienne comme un révélateur du regard sur la sexualité Être ou ne pas être? L enquête Après le Mali, la France dans le milieu des associations et des soignants Paroles autour de

Plus en détail

La psychothérapie du lien amoureux

La psychothérapie du lien amoureux La psychothérapie du lien amoureux Michel Dandeneau, Ph. D. Rencontre internationale de PGRO 29-30 aout 2014 Paris Situer la thérapie de couple dans la PGRO L importance du lien amoureux Considérations

Plus en détail

Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits" 24 février 2015!

Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits 24 février 2015! Agir tôt: pour favoriser l épanouissement des tout-petits" 24 février 2015! 2! Julie Brousseau, Ph.D." Psychologue clinicienne et consultante experte en développement de l enfant" Centre de réadaptation

Plus en détail

Le 28 février 2006, la Cour désigne provisoirement le Curateur public du Québec pour assurer la protection d une jeune femme, inapte à la suite d un grave accident de la route. Le 10 mai 2006, le Curateur

Plus en détail

LA NÉGLIGENCE ENVERS LES ENFANTS

LA NÉGLIGENCE ENVERS LES ENFANTS LA NÉGLIGENCE ENVERS LES ENFANTS Introduction Considérée parfois comme la caractéristique commune à toutes les formes de maltraitance, la négligence est plus répandue que le phénomène de l abus et ses

Plus en détail

La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité. Nantes, 26 mars 2011 Emmanuelle Phan

La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité. Nantes, 26 mars 2011 Emmanuelle Phan La remise en cause de pratiques médicales de la part des usagers de la périnatalité Emmanuelle Phan Intervenante Emmanuelle Phan Périnatalité Usagers Alliance francophone pour l accouchement respecté (AFAR)

Plus en détail

Avant-propos. de Leïh Babès

Avant-propos. de Leïh Babès Avant-propos de Leïh Babès Les thèmes abordés dans ce livre : le statut des libertés individuelles, le statut de la femme et la question de l égalité dans l islam, me préoccupaient depuis un certain temps.

Plus en détail

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012

Discours de Monsieur Benoît SOSSOU-Directeur du Bureau UNESCO/Yaoundé. Palais des Congrès YAOUNDE, LE 21 NOVEMBRE 2012 ATELIER DE VALIDATION DES ETUDES DIAGNOSTIQUES DE L ALPHABETISATION ET DE L EDUCATION NON FORMELLE(AENF), DE LEURS SYSTEMES D INFORMATION ET DES AXES STRATEGIQUES DE LA POLITIQUE DE L AENF AU CAMEROUN

Plus en détail

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien

Yvelines. Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Yvelines Dr Bart THIELEMANS responsable de service gynéco-obstétricien Une offre de soins spécifique en Ile de France depuis plus que 30 ans une hospitalisation en moyen séjour (SSR) pour les femmes enceintes

Plus en détail

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE

CAS / DAS Santé Sexuelle Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE CAS / DAS Santé Sexuelle 2015-2017 Module 1 RELATIONS HUMAINES ET SEXUALITE Dates 12 novembre 2015 Horaire Intitulé du cours La sexualité comme une forme de relation à soi et aux autres Introduction du

Plus en détail

Le Syndrome d Alcoolisation Fœtale un problème de santé publique très fréquent...

Le Syndrome d Alcoolisation Fœtale un problème de santé publique très fréquent... Dossier de presse Le Syndrome d Alcoolisation Fœtale un problème de santé publique très fréquent... En France, 1 enfant naît toutes les heures avec un cerveau malformé (à la Réunion 1 tous les 2 jours)

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE»

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» Politique adoptée par le conseil d administration en juin 2007, révisé en septembre

Plus en détail

jeudi 20 février 2014 horaire

jeudi 20 février 2014 horaire jeudi 20 février 2014 horaire 8h15 ACCUEIL ET ENREGISTREMENT DES PARTICIPANTS 9h00 OUVERTURE ET ALLOCUTIONS DES INVITÉS D HONNEUR Lili-Anna Pereša, Présidente et directrice générale de Centraide du Grand

Plus en détail

Les neufs principes directeurs qui guident l intervention en violence conjugale selon la politique gouvernementale du Québec depuis 1995

Les neufs principes directeurs qui guident l intervention en violence conjugale selon la politique gouvernementale du Québec depuis 1995 Maritza Guillen Intervenante psychosociale auprès des femmes Pavillon Marguerite de Champlain Les neufs principes directeurs qui guident l intervention en violence conjugale selon la politique gouvernementale

Plus en détail

L'enfant face à la violence dans le couple

L'enfant face à la violence dans le couple L'enfant face à la violence dans le couple Audrey Auspert, psychologue Christine Canseliet, pédopsychiatre Service de Pédiatrie CHU UCL Namur, site Ste Elisabeth Introduction Être témoin de violence(s)

Plus en détail

Un réseau de soin pour une prévention précoce

Un réseau de soin pour une prévention précoce Un réseau de soin pour une prévention précoce Sara Fondaire - psychologue CHU UCL Namur - Site Sainte-Elisabeth Introduction beaucoup de situations de violence intra-familiale font l objet de signalement

Plus en détail

Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal

Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal Le rôle du gestionnaire et du syndicat lors du retour au travail d un employé vivant un deuil périnatal Présenté par Geneviève Lavigueur Candidate à la maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail

Plus en détail

LA PLACE DES PROCHES EN MILIEU HOSPITALIER. Cristina Baiana 4 Février 2012

LA PLACE DES PROCHES EN MILIEU HOSPITALIER. Cristina Baiana 4 Février 2012 LA PLACE DES PROCHES EN MILIEU HOSPITALIER Cristina Baiana 4 Février 2012 PATIENT PROCHES SOIGNANTS PROCHES Pourquoi PROCHES plutôt que «famille» ou «aidant» question de terminologie révélateur de la difficulté

Plus en détail

L autosupervision-dialogique

L autosupervision-dialogique L autosupervision-dialogique L AUTOSUPERVISION-DIALOGIQUE : CHEMIN DE CRÉATION PAR LA RECONNAISSANCE DES SAVOIRS MARC-ANTOINE GINGRAS (CEIDEF-UQTR) Déclaration de conflits d intérêt réels ou potentiels

Plus en détail

sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES

sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES Pour un autre regard sur les troubles mentaux Réalité du vécu contre les idées reçues 1 CENTRE HOSPITALIER ESQUIROL LIMOGES PASS Mobile Santé Mentale et Précarité 10 rue du petit tour 87000 Limoges 05

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne Pourquoi travailler avec les familles? «Plus personne ne prétend soigner le patient

Plus en détail

Le cadre de référence britannique et l attachement

Le cadre de référence britannique et l attachement Le cadre de référence britannique et l attachement Plan de la présentation Quelques réflexions préliminaires Analyse de la vignette Une question pour la discussion Le cadre de référence britannique 1.Quelques

Plus en détail