Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré"

Transcription

1 EXPERTS EN SINISTRE Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré La pratique des experts en sinistre mandatés par les sinistrés pur les représenter dans le cadre d un sinistre cmprte des bligatins déntlgiques et légales : d infrmatin et de redditin de cmpte; de cnseil relativement à la rémunératin et à la facturatin; relativement à la résiliatin u à la fin de mandat. La remise au sinistré d un cntrat écrit est bligatire. La Chambre de l assurance de dmmages recmmande l utilisatin de ce cntrat pur clarifier les drits et bligatins des parties. Cette prcédure décule, ntamment, des bligatins prévues aux articles 48 à 50 de la Li sur la distributin de prduits et services financiers (LDPSF), ainsi qu aux articles 21, 30, 33, 34, 36, 37, et 39 à 43 du Cde de déntlgie des experts en sinistre (Cde). Ces articles peuvent être cnsultés à la fin de cette prcédure. DÉFINITION DU MANDAT Le mandat est le cntrat écrit par lequel le sinistré cnfie à un expert en sinistre la missin de le représenter auprès de l assureur et, dans certains cas, d évaluer, de sumettre et de régler la réclamatin avec l assureur. Un mdèle de cntrat cnçu par la ChAD, intitulé Cntrat de l expert en sinistre mandaté par un sinistré, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin apprpriée. Il a pur but de clarifier les drits et les bligatins des parties et de mieux les renseigner à cet égard. OBLIGATIONS DE L EXPERT EN SINISTRE 1. Expliquer Sn rôle qui est d enquêter sur le sinistre pur le cmpte du sinistré, d estimer et de gérer la réclamatin, ainsi que de négcier le règlement de l indemnité avec l assureur, le cas échéant; Le dérulement du prcessus de réclamatin et de règlement; Le délai estimé pur régler le dssier de réclamatin. AVRIL

2 2. Infrmer et faire le suivi L bligatin d infrmer de l expert en sinistre subsiste au-delà de l envi de la réclamatin à l assureur. Par exemple, l expert en sinistre dit infrmer le sinistré : des démarches effectuées et des dévelppements dans sn dssier; des résultats de l enquête de l assureur; des renseignements additinnels requis par l assureur; des délais requis pur l exécutin des travaux et de leur avancement; de tute ffre de règlement faite par l assureur. Si les cmmunicatins avec le sinistré et les tiers snt essentiellement verbales, l expert en sinistre ne dit pas ublier de bien nter au dssier tutes les infrmatins transmises au sinistré u aux tiers, ntamment les représentants de l assureur, ainsi que les furnisseurs de services (vir la prcédure Tenue des dssiers-clients et ntes aux dssiers pur les experts en sinistre). RAPPEL L expert en sinistre ne dit pas ublier que le sinistré a le drit de pser des questins en vue de mieux cmprendre l état de sn dssier et le travail furni en sn nm. Le sinistré sera ainsi mieux utillé pur prendre une décisin éclairée quant à tute ffre de règlement sumise par l assureur. RÉMUNÉRATION DE L EXPERT EN SINISTRE Sa rémunératin dit ntamment tenir cmpte des sept critères prévus à l article 39 du Cde, sit : 1. sn expérience; 2. le temps cnsacré à l'affaire; 3. la difficulté du prblème sumis; 4. l'imprtance de l'affaire; 5. la respnsabilité assumée; 6. la prestatin de services inhabituels u exigeant une cmpétence u une célérité exceptinnelle; 7. le résultat btenu. Le sinistré devra décider du mde de rémunératin de l expert en sinistre, sit sur la base d un purcentage u sur une base hraire. L expert en sinistre dit cnseiller le sinistré sur le mde de rémunératin le plus apprprié dans les circnstances et l infrmer du cût apprximatif des services

3 À nter : La rémunératin purrait ne pas être la même pur un expert en sinistre chevrnné que pur un débutant; il faut dnc prévir des tarifs différents seln l expérience. La rémunératin peut varier seln la difficulté de l affaire, et elle purrait même changer en curs de mandat. Si un expert en sinistre accepte un mandat limité (par exemple, préparer l évaluatin des dmmages), la rémunératin devrait être établie sur une base hraire puisqu il ne serait autrement pas pssible de l établir raisnnablement. Facturatin de l expert en sinistre L expert dit tenir à tut mment une feuille de rute (u feuille de temps), même si sn mandat est sur la base d un purcentage, afin d être en mesure de facturer adéquatement le sinistré en cas d une résiliatin de mandat. La feuille de rute permettra également de dnner des explicatins sur le travail effectué lrs de cmptes rendus péridiques au sinistré. La facturatin de l expert en sinistre dit indiquer le temps investi dans l affaire et expliquer le travail effectué. Cessin de créance en faveur de l expert en sinistre Si une cessin de créance a été cnsentie en faveur de l expert en sinistre, ce dernier ne peut retenir u exiger plus que le mntant de la rémunératin qui lui est u serait dû. Le mdèle Cessin de créance en faveur de l expert en sinistre, cnçu par la ChAD, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré. FIN DE MANDAT Le mandat peut prendre fin seln la vlnté de l expert en sinistre u celle du sinistré. 1. Fin de mandat par l expert en sinistre L expert en sinistre qui décide de mettre fin à sn mandat dit : a) Le faire pur un mtif raisnnable. De façn nn exhaustive, les mtifs suivants snt des mtifs raisnnables pur mettre fin à un mandat : la perte de cnfiance du sinistré en ses services; des relatins difficiles avec le sinistré, empêchant la prestatin de services de qualité de la part de l expert en sinistre; le fait d avir été trmpé par le sinistré; le fait que le sinistré demande à l expert en sinistre de participer à un acte frauduleux u à une fausse déclaratin; le fait, pur l expert en sinistre, de se retruver dans une situatin de cnflit u d apparence de cnflit d intérêts; le refus du sinistré d acquitter la facture liée à la rémunératin de l expert en sinistre

4 b) Le faire sans causer de préjudice au sinistré. Par exemple, l expert en sinistre purrait causer préjudice au sinistré en cmmettant un des actes suivants : refuser u blquer une ffre de règlement sans aucune raisn valable et dans le seul but de mettre fin à ses relatins d affaires avec le sinistré; mettre fin à sn mandat dans un délai déraisnnable avant l échéance d une ffre de règlement faite par l assureur; mettre fin à sn mandat de façn rétractive; ne pas cllabrer lrs du transfert du dssier du sinistré à un autre expert en sinistre (changement de mandataire à la demande de l assuré). c) Remettre sans délai au sinistré une cpie cmplète de sn dssier. d) Transmettre au sinistré une lettre de fin de mandat qui mentinne clairement le numér de plice, le nm de l assureur et la date du sinistre. e) Assister le sinistré dans le transfert de sn dssier. LETTRE DE FIN DE MANDAT Sans avir à préciser les raisns exactes de fin de mandat, la lettre dit être assez claire pur que le sinistré en saisisse la teneur. Ce dernier dit cmprendre facilement que l expert en sinistre met fin à sn mandat d agir à titre de représentant et qu il ne fera aucune démarche pur la suite du dssier, que ce sit dans les discussins avec l assureur u pur les travaux de restauratin, le cas échéant. Le sinistré dit également être infrmé des cnséquences de cette fin de mandat (par exemple, les dates de prescriptin). Le cas échéant, le sinistré dit être infrmé qu il dit entreprendre sans délai des démarches pur mandater un nuvel expert en sinistre u un avcat pur le représenter. 2. Fin de mandat par le sinistré Lrsque la fin de mandat émane du sinistré et qu il n y a pas de dute qui subsiste quant à sn intentin, l expert en sinistre n a pas à lui faire parvenir une lettre de fin de mandat. Cette lettre n est dnc pas nécessaire : lrsque le sinistré envie lui-même une lettre de résiliatin de mandat à l expert en sinistre (Le mdèle Avis de résiliatin de mandat par le sinistré, cnçu par la ChAD, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré); lrsque le sinistré infrme verbalement l expert en sinistre de sa vlnté de mettre fin au mandat. L expert devra nter clairement au dssier que le sinistré l a avisé. Si tutefis l expert en sinistre a des dutes sur les intentins du sinistré - par exemple, il est infrmé par l assureur u un tiers qu il y a fin de mandat - il dit cmmuniquer avec le sinistré pur valider ces infrmatins. S il n est pas en mesure de le faire, il dit lui faire parvenir une lettre de fin de mandat

5 SOURCES LÉGISLATIVES La prcédure Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré décule, ntamment, des bligatins prévues aux articles 48 à 50 de la Li sur la distributin de prduits et services financiers : 48. L expert en sinistre qui ffre ses services à un sinistré dit lui présenter deux cntrats, dnt l un prévit une rémunératin sur une base hraire et l autre une rémunératin sur la base d un purcentage. Le client chisit le cntrat qui lui cnvient. 49. Le cntrat ne lie le sinistré qu au mment ù il en reçit cpie. 50. Le sinistré peut, par avis transmis par currier recmmandé u certifié, résudre le cntrat dans les dix jurs de sa réceptin. Le cabinet, le représentant autnme u la sciété autnme ne peut alrs réclamer que les frais engagés pur éviter tute aggravatin des dmmages. Elle décule également des articles 21, 30, 33, 34, 36, 37, et 39 à 43 du Cde de déntlgie des experts en sinistre, sit : Rôle et respnsabilités 21. L'expert en sinistre dit furnir à l'assuré les explicatins nécessaires à la cmpréhensin du règlement du sinistre et des services qu'il lui rend. 30. L'expert en sinistre ne dit en aucun cas entreprendre un travail d'expertise sans avir préalablement reçu un mandat à cet effet. 33. L'expert en sinistre dit, sur demande, rendre cmpte au mandant et faire preuve de diligence dans ses rapprts, ses redditins de cmptes et ses remises. 34. L'expert en sinistre dit sumettre tute ffre de règlement au mandant. 36. L'expert en sinistre peut, pur un mtif juste et raisnnable, cesser d'agir pur le cmpte d'un mandant après avir pris les myens requis pur éviter tut préjudice. 37. L'expert en sinistre dit cesser de représenter un mandant si sn mandat est révqué. Rémunératin 39. L'expert en sinistre, lrsqu'il reçit un mandat d'un sinistré, ne dit pas exiger des avances hrs de prprtin avec la nature, les circnstances du sinistre et l'état des parties. De plus, il dit charger une rémunératin juste et raisnnable, sit une qui sit justifiée par les circnstances et prprtinnée aux services rendus. L'expert en sinistre dit ntamment tenir cmpte des facteurs suivants pur la fixatin de sa rémunératin: 1 sn expérience; 2 le temps cnsacré à l'affaire; 3 la difficulté du prblème sumis; - 5 -

6 4 l'imprtance de l'affaire; 5 la respnsabilité assumée; 6 la prestatin de services inhabituels u exigeant une cmpétence u une célérité exceptinnelle; 7 le résultat btenu. 40. L'expert en sinistre dit s'assurer que le mandant est infrmé du cût apprximatif prévisible de ses services. 41. L'expert en sinistre dit, s'il a cnclu avec un mandant un cntrat prévyant une rémunératin sur une base hraire, lui furnir tutes les explicatins nécessaires à la cmpréhensin de sn relevé de rémunératin et des mdalités de paiement. 42. À mins d'une entente avec le mandant, l'expert en sinistre ne peut recevir des intérêts sur un cmpte en suffrance. Dans le cas d'une telle entente, les intérêts ainsi exigés divent être d'un taux raisnnable, lequel ne peut être supérieur au taux fixé cnfrmément à l'article 28 de la Li sur l'administratin fiscale (chapitre A-6.002). 43. L'expert en sinistre dit remettre, lrsque sn mandat prend fin, tute partie d'une avance de rémunératin pur laquelle un travail n'a pas été exécuté. De plus, cette prcédure vise à faire respecter les articles du Cde Civil du Québec relatifs au mandat, ntamment : Le mandataire a le drit de déduire, des smmes qu'il dit remettre, ce que le mandant lui dit en raisn du mandat. Il peut aussi retenir, jusqu'au paiement des smmes qui lui snt dues, ce qui lui a été cnfié par le mandant pur l'exécutin du mandat

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées Plan de travail pluriannuel sur les Nrmes d accessibilité intégrées L Institut canadien d infrmatin sur la santé (ICIS) s est engagé à furnir des prduits et services de façn à ce que les persnnes handicapées

Plus en détail

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS Demande de sumissins dans le cadre d un arrangement en (l AMA) cncernant

Plus en détail

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec Dévelppements récents en matière de crédits d impôt rembursables du Québec Me Francis Hally, avcat, LL.M. fisc. RAVINSKY RYAN LEMOINE S.E.N.C.R.L. Crédits d impôt rembursables du Québec - Généralités Des

Plus en détail

Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE

Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE Classeur juridique décembre 2009-C/06-1 - Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE Cette nte a pur bjet de présenter succinctement les principes de la rupture cnventinnelle hmlguée. Elle est cmplétée

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CIV. 2 CM COUR DE CASSATION Audience publique du 14 janvier 2016 Cassatin M. SAVATIER, cnseiller dyen faisant fnctin de président Purvi n W 15-10.130 Arrêt n 42 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I

Plus en détail

INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1

INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1 Demande de déclaratin d admissibilité à l enseignement en anglais en vertu de la Charte de la langue française INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1 Les renseignements demandés dans le présent frmulaire snt nécessaires

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE RÈGLEMENT N 2 RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE Mdifié le 20 janvier 2016 cegepdrummnd.ca Adpté au cnseil d administratin

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Cmité Inter Entreprise Meusien Le CIEM vus renseigne Le Drit Individuel à la Frmatin (DIF) Ce qui change au 1 er janvier 2010 Li du 24 nvembre 2009 relative à l rientatin et à la frmatin prfessinnelle

Plus en détail

Règlement des subventions

Règlement des subventions Services financiers mutualisés Grand Autunis Mrvan CIAS et Ville d Autun 4 Avenue Charles de gaulle 71400 AUTUN Tél 03.85.54.55.58 Règlement des subventins Chapitre 1 er : Dispsitins générales Dans le

Plus en détail

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 janvier 2002 Modifiées le 31 janvier 2013 Prochaine révision en Page 1 sur 16

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 janvier 2002 Modifiées le 31 janvier 2013 Prochaine révision en Page 1 sur 16 Appruvées le 26 janvier 2002 Mdifiées le 31 janvier 2013 Prchaine révisin en 2015-2016 Page 1 sur 16 PRÉAMBULE Les présentes directives administratives s adressent au cmité de suspensin et de renvi, aux

Plus en détail

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES Page 1 sur 9 Objet de l instructin : Cette instructin décrit cmment prendre en cmpte et traiter les plaintes et appels des prestataires certifiés u candidats à la certificatin en lcalisatin de réseaux.

Plus en détail

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION I. Préambule : Les pératins snt assurées en privilégiant l intérêt du client. La sciété prend tute

Plus en détail

Aide médicale à mourir Document d'orientation

Aide médicale à mourir Document d'orientation Aide médicale à murir Dcument d'rientatin Cntexte Le 6 février 2015, la Cur suprême du Canada a invalidé la li interdisant l'aide médicale à murir. 1 La Cur a suspendu l'applicatin de sa décisin pur une

Plus en détail

Logo. CONTRAT DE COLLABORATION Réalisation de projet artistique. ENTRE Le photographe Domicilié Tel :. Pseudo :.

Logo. CONTRAT DE COLLABORATION Réalisation de projet artistique. ENTRE Le photographe Domicilié Tel :. Pseudo :. Lg CONTRAT DE COLLABORATION Réalisatin de prjet artistique ENTRE Le phtgraphe Dmicilié. email :. - Tel :. Pseud :. Page Facebk : ET Madame - Le mdèle Dmiciliée au née le.. email : - Tel : LES PARTIES ONT

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE»

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONDITIONS GENERALES du cntrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONTRAT N 13 DV-ORPI2015 Siège scial 1, place Francisque Regaud 69002 Lyn www.cfdp.fr SOMMAIRE Article 1. LES DÉFINITIONS Article 2. LA GARANTIE ET

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

SITE : Association n Siret

SITE :  Association n Siret ASSOCIATION AGRÉÉE DU VAL D OISE POUR LES PROFESSIONS LIBÉRALES AAVOPL ASSOCIATION AGREEE DU VAL D OISE POUR LES PROFESSIONS LIBERALES 8 bis, place Charles De Gaulle 95210 SAINT-GRATIEN 8bis place Charles

Plus en détail

Notice explicative Formulaire de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) d un salarié

Notice explicative Formulaire de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) d un salarié Dcument à cnserver Ntice explicative Frmulaire de demande de recnnaissance de la lurdeur du handicap (RLH) d un salarié Mém Date d envi de vtre dssier à la Délégatin Agefiph:... N de vtre dssier :... (il

Plus en détail

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe).

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe). Paris, le 2 juin 2016 Dssier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.60 Curriel : mediatin@energie-mediateur.fr N de saisine : S2016-0274 N de recmmandatin : 2016-0610 Objet : Recmmandatin du médiateur sur

Plus en détail

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Sins de lngue durée Plitique financière sur les fyers de sins de lngue durée Plitique : Rembursement de créances irrécuvrables aux FSLD Date de publicatin riginale Juillet

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le règlement intérieur du Cnseil d administratin précise, d une part, la cmpsitin, les puvirs, le fnctinnement du Cnseil d administratin, les rôles et puvirs

Plus en détail

- Loi n 2007-148 du 02 février 2007 de modernisatio n de la fonction publique ;

- Loi n 2007-148 du 02 février 2007 de modernisatio n de la fonction publique ; Le 19 septembre 2012 Le Directeur académique des Services de l Éducatin Natinale de l Eure à Mesdames et Messieurs les enseignants du 1 er degré S/C de Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de l'éducatin

Plus en détail

Fonctionnement du Conseil Municipal

Fonctionnement du Conseil Municipal Fnctinnement du Cnseil Municipal A. Les cnditins de tenue des séances du Cnseil Municipal Le Cnseil Municipal se réunit en sessin rdinaire une fis par trimestre, alrs même qu il n y aurait aucune affaire

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES Règlement adpté par la Cmmissin Permanente Du 01 juillet 2016 Préambule

Plus en détail

Version au 19 avril Les prestations de Tessi Documents Services. Mode opératoire n 1 : La prestation «papier» pour les guichets enregistreurs

Version au 19 avril Les prestations de Tessi Documents Services. Mode opératoire n 1 : La prestation «papier» pour les guichets enregistreurs Versin au 19 avril 2016 Les prestatins de Tessi Dcuments Services Mde pératire n 1 : La prestatin «papier» pur les guichets enregistreurs Intrductin Le présent mde pératire détaille la prestatin «papier»

Plus en détail

GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES

GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES Aspects juridiques 1 2 Le présent guide s adresse aux dctrants inscrits en thèse à l Université Paris 1 Panthén Srbnne. Après la sutenance,

Plus en détail

LETTRE DE MISSION (nouveau client)

LETTRE DE MISSION (nouveau client) MISSION DE PRÉSENTATION DES COMPTES ANNUELS LETTRE DE MISSION (nuveau client) M.... Vus avez bien vulu nus cnsulter en qualité d'expert-cmptable pur la présentatin des cmptes annuels de vtre entreprise.

Plus en détail

CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT

CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT Sumettez vtre demande, tus les dcuments requis ci-dessus et le paiement cmplet (par la pste u en persnne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité privée 6363 rute Transcanadienne

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Plitique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Cnfrmément au Règlement de l Ontari 191/11 pris en applicatin de la Li de 2005 sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de

Plus en détail

Profil de compétence du secouristeambulancier

Profil de compétence du secouristeambulancier Prfil de cmpétence du securisteambulancier (Li prtant des dispsitins diverses en matière de santé 19 décembre 2008) 1. S engager dans un dévelppement persnnel et prfessinnel «Etre acteur de sa frmatin,

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP N 102 - SOCIAL n 48 En ligne sur le site www.fntp.fr le 15 septembre 2016 ISSN 1769-4000 NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L essentiel A cmpter du 1

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE

ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE MARCHÉ DE PRESTATION DE SERVICES PASSÉ SELON UNE PROCÉDURE ADAPTÉE Articles 144-III a) et 146 du Cde des Marchés Publics ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE

Plus en détail

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF DEFINITION : Le décret n 2006-923 du 26 juillet 2006 a fixé de nuvelles dispsitins quant à l accueil des mineurs lrs des stages sprtifs. Les séjurs sprtifs, rganisés au

Plus en détail

Conditions générales. Conditions générales 1/5 Juin 2013 [http://switzernet.com/public/ general-conditions/protected/]

Conditions générales. Conditions générales 1/5 Juin 2013 [http://switzernet.com/public/ general-conditions/protected/] Cnditins générales Htline: http://switzernet.cm Les présentes cnditins générales (ci-après CG) s'appliquent à l'ensemble des prestatins de service et prduits (ci-après «prestatins») furnis par Switzernet

Plus en détail

Fiche-conseil en matière de risques environnementaux La pollution

Fiche-conseil en matière de risques environnementaux La pollution AGENTS, COURTIERS, EXPERTS EN SINISTRE Fiche-cnseil en matière de risques envirnnementaux La pllutin Parce que les sinistres envirnnementaux peuvent rapidement prendre une ampleur initialement insupçnnée

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

1) Cliquer sur le lien «Saisir une nouvelle demande» qui se trouve dans le menu de gauche pour commencer la saisie d une demande.

1) Cliquer sur le lien «Saisir une nouvelle demande» qui se trouve dans le menu de gauche pour commencer la saisie d une demande. SAISIR UNE DEMANDE DE PRISE EN CHARGE La demande de prise en charge permet : pur la nature de service «23 - Prise en charge d une aide perdue, vlée u détruite», de mettre fin au délai de carence; pur la

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE Je sussigné(e)... Expert-cmptable stagiaire, de M u Mme..., Expert-cmptable, après avir pris cnnaissance du règlement du stage, accepte les bligatins qui en

Plus en détail

Voici les différentes étapes que nous vous suggérons :

Voici les différentes étapes que nous vous suggérons : GUIDE POUR LES ORGANISATEURS Dérulement d une activité hrs Québec Vici les différentes étapes que nus vus suggérns : 1) OBTENIR DE L INFORMATION S infrmer sur les prjets passés au crdnnateur de prgramme.

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président. CIV. 2 FB COUR DE CASSATION Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président Purvi n Q 15-13.850 Arrêt n 168 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

Le projectsourcing selon les nouvelles règles. Brochure à l intention des clients des bureaux de projectsourcing

Le projectsourcing selon les nouvelles règles. Brochure à l intention des clients des bureaux de projectsourcing Le prjectsurcing seln les nuvelles règles Brchure à l intentin des clients des bureaux de prjectsurcing Faire prester des services au sein de vtre entreprise par des travailleurs d autres emplyeurs est

Plus en détail

*Adopté au conseil d établissement du 11 mai Année scolaire

*Adopté au conseil d établissement du 11 mai Année scolaire SERVICE DE GARDE Des 3 Chemins Pavilln Saint-Pie-X (819) 370-8545 *Adpté au cnseil d établissement du 11 mai 2016 Année sclaire 2016-2017 s.d.g. = service de garde Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

Procédure d administration du paiement de la subvention à une RSG

Procédure d administration du paiement de la subvention à une RSG Prcédure d administratin du paiement de la subventin à une RSG Page 2 TABLE DES MATIERES Avant-prps....3 Mandat du bureau crdnnateur...4 Obligatin de la RSG...6 Prcédure relative au nn-respect des échéances

Plus en détail

L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Fucher, esprit d entreprise CHAPITRE 8 - LA RUPTURE DE LA RELATION DE TRAVAIL L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE 1) Les cnditins La démissin d un CDI s effectue à l initiative du

Plus en détail

Embauche d un salarié

Embauche d un salarié FFPS Fiche pratique drit scial Mars 2013 Embauche d un salarié Dès lrs que l emplyeur a pris sa décisin d embaucher une persnne pur sn entreprise (CDI, CDD, cntrat d apprentissage) il lui incmbe d effectuer

Plus en détail

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007.

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007. 1 ER OCTOBRE 2015 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION APPLICABLE À PARTIR DU 1 er NOVEMBRE 2015 La Cnsmmatin Annuelle de Référence

Plus en détail

CONCOURS «Courez la chance de gagner $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

CONCOURS «Courez la chance de gagner $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS «Curez la chance de gagner 1 000 $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Le cncurs est rganisé par la Banque Natinale du Canada (ci-après les «rganisateurs du cncurs») et se dérule au Canada

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION

REGLEMENT DE CONSULTATION LOCATION ET PRESTATIONS ASSOCIEES DE LOGICIELS INFORMATIQUES POUR LA GESTION DES SERVICES MUNICIPAUX DE LA COMMUNE D OUDEZEELE REGLEMENT DE CONSULTATION Date et heure limites de remise des plis : mercredi

Plus en détail

Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-206638382/FF Recmmandatin n 2009-001 relative à la saisine de Mnsieur L du 25 juillet 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X La saisine Le médiateur natinal de l énergie a été saisi

Plus en détail

Transfert des engagements à une autre institution de prévoyance (transfert de patrimoine LFus) et répartition de la fortune libre

Transfert des engagements à une autre institution de prévoyance (transfert de patrimoine LFus) et répartition de la fortune libre Autrité de surveillance LPP et des fndatins de Suisse ccidentale Avenue de Tivli 2 Case pstale 5047 1002 Lausanne Transfert des engagements à une autre institutin de prévyance (transfert de patrimine LFus)

Plus en détail

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV)

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV) Fiche n 2 : Les cnditins particulières de vente (CPV) 2. Cnstat 3. Précnisatins Exemples de services relevant des CPV Frmalisatin des CPV 2. Cnstat 3. Précnisatins Sanctins 1. Sanctin pénale 2. Sanctin

Plus en détail

COUR DE CASSATION 15 novembre 2016

COUR DE CASSATION 15 novembre 2016 COMM. JL COUR DE CASSATION Audience publique du 15 nvembre 2016 Cassatin Mme MOUILLARD, président Purvi n M 14-27.045 Arrêt n 984 FS-P+B+I R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS INSTAGRAM «LES ARDENNES ET VOUS»

REGLEMENT DU CONCOURS INSTAGRAM «LES ARDENNES ET VOUS» REGLEMENT DU CONCOURS INSTAGRAM «LES ARDENNES ET VOUS» ARTICLE 1. ORGANISATION ET DATES DU CONCOURS 1.1 Présentatin de la cllectivité rganisatrice Le Cnseil départemental des Ardennes rganise un cncurs

Plus en détail

SOCIETE ALSACIENNE ET LORRAINE DE VALEURS, D'ENTREPRISES ET DE PARTICIPATIONS SALVEPAR

SOCIETE ALSACIENNE ET LORRAINE DE VALEURS, D'ENTREPRISES ET DE PARTICIPATIONS SALVEPAR SOCIETE ALSACIENNE ET LORRAINE DE VALEURS, D'ENTREPRISES ET DE PARTICIPATIONS SALVEPAR RAPPORT SPECIAL DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES CONVENTIONS ET ENGAGEMENTS REGLEMENTES Assemblée générale d apprbatin

Plus en détail

VADE-MECUM DU MAITRE DE STAGE

VADE-MECUM DU MAITRE DE STAGE INSTITUT REGIONAL D ADMINISTRATION DE BASTIA VADE-MECUM DU MAITRE DE STAGE Le présent vade-mecum est destiné aux administratins et plus particulièrement aux maîtres de stages et aux tuteurs de stages-

Plus en détail

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95

Objet : Programme de protection respiratoire : respirateur de type N95 Cmité en santé et sécurité du travail en animalerie Prcédure nrmalisée de fnctinnement Objet : Prgramme de prtectin respiratire : respirateur de type N95 Numér : SST-3 Prtée : Ceci est une directive du

Plus en détail

LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON

LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON LOGICIEL DE GESTION POUR DEPOT DE BOISSON Facturatin, Suivie de stck des prduits et des emballages, Gestin cmplète de cmptes client furnisseurs, gestin de la caisse. Cntact : Guy Armand BOPDA - guy.bpda@gbsys.net

Plus en détail

Avenant n 18 à la Convention Collective Nationale des HCR

Avenant n 18 à la Convention Collective Nationale des HCR Affaires sciales et frmatin prfessinnelle Avenant n 18 à la Cnventin Cllective Natinale des HCR Circulaire AS N 31.13 04/11/2013 «Changement de prestataire et cntinuité du cntrat de travail» Nus vus infrmns

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION

DOSSIER DE CONSULTATION DOSSIER DE CONSULTATION Lcatin d un camin benne à rdures ménagères Marché à prcédure adaptée Valant cahiers des charges (Cahier des clauses administratives particulières CCAP et cahier des clauses techniques

Plus en détail

Comment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net

Comment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net Mdule 8 : Résumé Cmment l audit du bilan permet de vérifier indirectement le résultat net Sachant que les capitaux prpres crrespndent à la différence entre l actif et le passif, le fait d établir la validité

Plus en détail

Tableau des codes de facturation pour les bases de positionnement et les aides techniques à la posture (ATP)

Tableau des codes de facturation pour les bases de positionnement et les aides techniques à la posture (ATP) Tableau des cdes de facturatin pur les bases de psitinnement et les aides techniques à la psture (ATP) Date d entrée en vigueur : à partir de la date de service du 16 septembre 2015 Cde Descriptin du cde

Plus en détail

Résolution : CE Date d adoption : 7 octobre 2013 En vigueur : 7 octobre 2013 À réviser avant :

Résolution : CE Date d adoption : 7 octobre 2013 En vigueur : 7 octobre 2013 À réviser avant : Réslutin : CE Date d adptin : 7 ctbre 2013 En vigueur : 7 ctbre 2013 À réviser avant : Recrutement et embauche du persnnel syndiqué et nn syndiqué (excluant le pste de directin de l éducatin, directin

Plus en détail

PROLONGATION DU DISPOSITIF DE TITULARISATION APRES SELECTION PROFESSIONNELLE INSTAURÉ PAR LA LOI N DU 12 MARS 2012

PROLONGATION DU DISPOSITIF DE TITULARISATION APRES SELECTION PROFESSIONNELLE INSTAURÉ PAR LA LOI N DU 12 MARS 2012 n 2016-08 Agents cntractuels PROLONGATION DU DISPOSITIF DE TITULARISATION APRES SELECTION PROFESSIONNELLE INSTAURÉ PAR LA LOI N 2012-347 DU 12 MARS 2012 Service : Service Statuts - Rémunératin 10/05/2016

Plus en détail

RÈGLEMENTS INTERNES Pour les nouveaux patineurs, la priorité, par programme, sera accordée aux résidants du territoire de Ville Saint-Georges.

RÈGLEMENTS INTERNES Pour les nouveaux patineurs, la priorité, par programme, sera accordée aux résidants du territoire de Ville Saint-Georges. RÈGLEMENTS INTERNES INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

SN Strasbourg. Le club de la Société de Natation de Strasbourg. Contact. Horaires d accueil. Web

SN Strasbourg. Le club de la Société de Natation de Strasbourg. Contact. Horaires d accueil. Web SN Strasburg Saisn 2016-2017 Cntact Siège scial : 1A Rue de la Kibitzenau 67100 Strasburg Tel : 03 88 31 12 74 Hraires d accueil Du lundi au jeudi au siège : 8h00 à 12h00 et le vendredi de 16h00 à 19h00

Plus en détail

Commission Finances, administration générale, marchés publics du 6 décembre 2012

Commission Finances, administration générale, marchés publics du 6 décembre 2012 2012/5018 Directin de la Qualité du Service Public Directin du Currier PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 DECEMBRE 2012 Cmmissin Finances, administratin générale, marchés publics du 6 décembre

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE

MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP GUILLESTRE MAITRE D'OUVRAGE: SYNDICAT MIXTE DE TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES DU GUILLESTROIS ET DE L'ARGENTIEROIS BP 12-05600 GUILLESTRE ---- Département des Hautes Alpes --- Marché public de Services - Accrd

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL RÈGLEMENT GÉNÉRAL DISCIPLINAIRE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE DE VOLLEY-BALL 2 Article 1 DOMAINE D APPLICATION 1.1 Le présent règlement est pris en applicatin des dispsitins de l article L 131-8 du Cde du

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION

UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION UNIVERSITÉ DE LA RÉUNION DOSSIER DE CANDIDATURE EN M2 Année universitaire 2016 2017 MASTER 2 ère Année Mentin : Chimie Spécialité : Valrisatin Chimique et Bitechnlgique de la Bidiversité Je sussigné(e),

Plus en détail

Circulaire Déclaration à la police de faits de violence au travail de la part de tiers

Circulaire Déclaration à la police de faits de violence au travail de la part de tiers Révisin: Champ d applicatin Le premier service avec lequel la persnne entrera en cntact en tant que victime d un délit sera en général la plice, sit parce que la plice arrive sur le lieu du délit, sit

Plus en détail

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP

CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE AU FONDS DE CONCOURS POUR LA MISE EN ACCESSIBILITE DES POINTS D ARRET PRIORITAIRES DU PROGRAMME AD AP Entre les sussignés Vannes aggl, représentée par sn Président en

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI

Modalités d accueil au restaurant scolaire des enfants présentant un PAI Fiche technique mise à jur le 19/09/2016 Mdalités d accueil au restaurant sclaire des enfants présentant un PAI Le Département s appuie sur la circulaire ministérielle n 2003-135 du 8 septembre 2003 pur

Plus en détail

32 heures TNP 5 heures. 7 heures. 20 heures. Cours et leçons ainsi que les activités étudiantes 17 heures 5 minutes. Tâche autre que cours et leçons

32 heures TNP 5 heures. 7 heures. 20 heures. Cours et leçons ainsi que les activités étudiantes 17 heures 5 minutes. Tâche autre que cours et leçons LA TÂCHE SEMAINE RÉGULIÈRE DE TRAVAIL 32 heures TNP 5 heures Travail de nature persnnelle (TNP) 27 HEURES TÂCHE COMPLÉMENTAIRE 7 heures 10 Rencntres cllectives 3 rencntres de parents Crrectin d examens

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION. Toute l équipe Decomariage-leconcept.com vous remercie de la confiance que vous nous accordez

CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION. Toute l équipe Decomariage-leconcept.com vous remercie de la confiance que vous nous accordez CONDITIONS GÉNÉRALES DE LOCATION Tute l équipe Decmariage-lecncept.cm vus remercie de la cnfiance que vus nus accrdez pur ce jur si imprtant! DMP Prductin est une SARL, au capital de 38112,26 eurs, dnt

Plus en détail

Les protocoles de soins : validité et conditions d'application

Les protocoles de soins : validité et conditions d'application F.I.S.P.A. Les prtcles de sins : validité et cnditins d'applicatin L interventin de l infirmier par applicatin d un prtcle de sins répnd à des cnditins strictes qui snt ntamment précisées dans le décret

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D'UN GROUPEMENT DE COMMANDE

CONVENTION CONSTITUTIVE D'UN GROUPEMENT DE COMMANDE Annexe à la délibératin du cnseil du 15 décembre 2009 CONVENTION CONSTITUTIVE D'UN GROUPEMENT DE COMMANDE POUR LA PASSATION DES MARCHES RELATIFS AUX ETUDES PREALABLES A LA REALISATION DU CENTRE NATIONAL

Plus en détail

REGLEMENT OPERATION «ALLOPNEUS ANNIVERSAIRE 10 ANS»

REGLEMENT OPERATION «ALLOPNEUS ANNIVERSAIRE 10 ANS» REGLEMENT OPERATION «ALLOPNEUS ANNIVERSAIRE 10 ANS» Article 1 - Sciété Organisatrice La sciété "ALLOPNEUS", sciété par actins simplifiées, au capital de 54.990 eurs, immatriculée sus le numér unique d

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310

CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310 Paris, le 25 février 2014 CAHIER DES CHARGES POUR LE CONTROLE DE SERVICE FAIT DES BILANS D EXECUTION DE L ANNEE 2013 S INSCRIVANT DANS LA SUBVENTION GLOBALE DU FPSPP 30310 Date limite de dépôt des dssiers

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11

MARCHÉ PUBLIC. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mairie de Saint-Pathus Rue Saint-Antine 77178 SAINT-PATHUS Tél 01 60 01 01 73 Fax 01 60 01 58 29 MARCHÉ PUBLIC MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 04 /11 Mde de cnsultatin

Plus en détail

FICHIER DE VACCINATION ROUGEOLE

FICHIER DE VACCINATION ROUGEOLE FICHIER DE VACCINATION ROUGEOLE SOUTIEN Sutien à l applicatin V09 Versin 1,1 Décembre 2011 Numér de l actif : Rédigé par : M01310 Micheline Gdbut Analyste fnctinnelle I-CLSC SOGIQUE Appruvé par : France

Plus en détail

PRIX ET BOURSES SRLF 2017

PRIX ET BOURSES SRLF 2017 OBJECTIFS PRIX ET BOURSES SRLF 2017 Les Prix et Burses de la Sciété de Réanimatin de Langue Française (SRLF) nt pur but de prmuvir la recherche en réanimatin en sutenant u en récmpensant des travaux de

Plus en détail

OFFRE RC LOCATION DE STRUCTURES GONFLABLES POUR ENFANTS

OFFRE RC LOCATION DE STRUCTURES GONFLABLES POUR ENFANTS Cachet et Cde prtefeuille de l intermédiaire Service destinataire AXA Engagements prfessinnels Régin Ouest Chemin de la Pterie 76029 Ruen cedex Fax : 02 35 12 78 70 Mail : service.pruest@axa.fr OFFRE RC

Plus en détail

Toute personne qui répond aux critères d admissibilité suivants peut soumettre sa candidature.

Toute personne qui répond aux critères d admissibilité suivants peut soumettre sa candidature. C est en 1999 que la Chambre de l assurance de dmmages (ChAD) a créé le prix Marcel-Tassé. Ce prix, décerné à une persnne œuvrant dans le dmaine, a pur but d encurager et d hnrer la relève en assurance

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2017 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER

DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2017 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER en partenariat avec : DOSSIER D INSCRIPTION À L ÉPREUVE DE SÉLECTION 2017 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER POUR LES CANDIDATS TITULAIRES D UN DIPLÔME D ÉTAT D AIDE SOIGNANT OU D AUXILIAIRE DE

Plus en détail

Classification des Droits Subjectifs

Classification des Droits Subjectifs Classificatin des Drits Subjectifs On peut retenir différentes définitins : Ce snt les prérgatives dn snt titulaires les sujets de drit. Ils snt également appelés les persnnes juridiques, persnnes physiques

Plus en détail

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management

Eléments relatifs à la politique de rémunération de Groupama Asset Management Paris, le 1 er mars 2016 Eléments relatifs à la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1 Eléments qualitatifs sur la plitique de rémunératin de Grupama Asset Management 1.1. Eléments de cntexte

Plus en détail

Procédure pour établir une convention de cotutelle internationale de thèse.

Procédure pour établir une convention de cotutelle internationale de thèse. -1- Prcédure pur établir une cnventin de ctutelle internatinale de thèse. Versin : Cnseil du cllège dctral du 5 Juin 2015 Cntenu 1 Préambule... 1 1.1 Cadre règlementaire... 1 1.2 Champ d applicatin...

Plus en détail

Vu, le décret n du 7 décembre 2006 modifié relatif à l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique,

Vu, le décret n du 7 décembre 2006 modifié relatif à l Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique, N 23/2015/SG/SAJ DECISION relative à la plitique des déplacements des persnnes missinnées par l Écle des Hautes Études en Santé Publique : persnnel, des intervenants extérieurs LE DIRECTEUR DE L ECOLE

Plus en détail

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne

Module 5 : Résumé. Description du contrôle interne et explication des deux raisons de l évaluation du contrôle interne Mdule 5 : Résumé Descriptin du cntrôle interne et explicatin des deux raisns de l évaluatin du cntrôle interne Le cntrôle interne s entend du «prcessus cnçu et exécuté par les respnsables de la guvernance,

Plus en détail

L année de césure en Histoire de l art et Archéologie

L année de césure en Histoire de l art et Archéologie L année de césure en Histire de l art et Archélgie A. Définitin L année de césure est un drit pur l ensemble des étudiants inscrits à l UFR 03 - Histire de l art et Archélgie de l Université Paris 1 Panthén-Srbnne

Plus en détail

Vade-mecum sur les tracteurs agricoles

Vade-mecum sur les tracteurs agricoles Vade-mecum sur les tracteurs agricles Cntenu : 1. Tracteurs agricles : définitins et catégries 2. Licence de transprt 3. Tachygraphe : exemptin 4. Permis de cnduire 5. Cntrôle technique (matière réginalisée)

Plus en détail

L.A.L.P Lieu d Accueil de Loisirs et de Proximité

L.A.L.P Lieu d Accueil de Loisirs et de Proximité L.A.L.P 2016 Lieu d Accueil de Lisirs et de Prximité 1. Les inscriptins pur les différents types d accueil du LALP L inscriptin se fait à l année sclaire par une ctisatin à une carte d adhérent de 20 (30

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D INFRACTIONS MIXTES COMMISES PAR DES MAJEURS

PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D INFRACTIONS MIXTES COMMISES PAR DES MAJEURS PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX SANCTIONS ADMINISTRATIVES COMMUNALES EN CAS D INFRACTIONS MIXTES COMMISES PAR DES MAJEURS ENTRE : La cmmune de.., représentée par sn Cllège des Burgmestre et Echevins/cllège

Plus en détail

S T A G E E N E N T R E P R I S E

S T A G E E N E N T R E P R I S E S T A G E E N E N T R E P R I S E Aide à la recherche d un lieu de stage pur les élèves de trisième Nm de l élève : Les bjectifs du stage M uvrir sur le mnde extérieur Décuvrir le milieu prfessinnel Travailler

Plus en détail

Audience publique du 15 septembre 2016 Rejet Mme FLISE, président

Audience publique du 15 septembre 2016 Rejet Mme FLISE, président CIV. 2 MF COUR DE CASSATION Audience publique du 15 septembre 2016 Rejet Mme FLISE, président Purvi n Y 15-23.449 Arrêt n 1340 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

CISME / CNOM CONTRAT TYPE POUR UN MEDECIN DU TRAVAIL salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail 1 adopté le 27 juin 2008 (MAJ 2011)

CISME / CNOM CONTRAT TYPE POUR UN MEDECIN DU TRAVAIL salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail 1 adopté le 27 juin 2008 (MAJ 2011) CISME / CNOM CONTRAT TYPE POUR UN MEDECIN DU TRAVAIL salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail 1 adpté le 27 juin 2008 (MAJ 2011) Entre : MONSIEUR intervenant en qualité de du Service interentreprises

Plus en détail

CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX

CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX CONTRAT DE VENTE DE CHEVAUX ARTICLE 1 : DESIGNATION DES PARTIES demeurant, Ci- après le Vendeur agissant en qualité de prfessinnels de la vente, de particuliers, et : - Mandataire de vendeur, - Prpriétaire

Plus en détail

Version adoptée au conseil d administration du 16 octobre Statuts du fonds de dotation «Cercle des partenaires de l IHEDN»

Version adoptée au conseil d administration du 16 octobre Statuts du fonds de dotation «Cercle des partenaires de l IHEDN» 1 Versin adptée au cnseil d administratin du 16 ctbre 2012 Statuts du fnds de dtatin «Cercle des partenaires de l IHEDN» 2 Article 1 er Un fnds de dtatin dénmmé «Cercle des partenaires de l IHEDN» est

Plus en détail