Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré"

Transcription

1 EXPERTS EN SINISTRE Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré La pratique des experts en sinistre mandatés par les sinistrés pur les représenter dans le cadre d un sinistre cmprte des bligatins déntlgiques et légales : d infrmatin et de redditin de cmpte; de cnseil relativement à la rémunératin et à la facturatin; relativement à la résiliatin u à la fin de mandat. La remise au sinistré d un cntrat écrit est bligatire. La Chambre de l assurance de dmmages recmmande l utilisatin de ce cntrat pur clarifier les drits et bligatins des parties. Cette prcédure décule, ntamment, des bligatins prévues aux articles 48 à 50 de la Li sur la distributin de prduits et services financiers (LDPSF), ainsi qu aux articles 21, 30, 33, 34, 36, 37, et 39 à 43 du Cde de déntlgie des experts en sinistre (Cde). Ces articles peuvent être cnsultés à la fin de cette prcédure. DÉFINITION DU MANDAT Le mandat est le cntrat écrit par lequel le sinistré cnfie à un expert en sinistre la missin de le représenter auprès de l assureur et, dans certains cas, d évaluer, de sumettre et de régler la réclamatin avec l assureur. Un mdèle de cntrat cnçu par la ChAD, intitulé Cntrat de l expert en sinistre mandaté par un sinistré, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin apprpriée. Il a pur but de clarifier les drits et les bligatins des parties et de mieux les renseigner à cet égard. OBLIGATIONS DE L EXPERT EN SINISTRE 1. Expliquer Sn rôle qui est d enquêter sur le sinistre pur le cmpte du sinistré, d estimer et de gérer la réclamatin, ainsi que de négcier le règlement de l indemnité avec l assureur, le cas échéant; Le dérulement du prcessus de réclamatin et de règlement; Le délai estimé pur régler le dssier de réclamatin. AVRIL

2 2. Infrmer et faire le suivi L bligatin d infrmer de l expert en sinistre subsiste au-delà de l envi de la réclamatin à l assureur. Par exemple, l expert en sinistre dit infrmer le sinistré : des démarches effectuées et des dévelppements dans sn dssier; des résultats de l enquête de l assureur; des renseignements additinnels requis par l assureur; des délais requis pur l exécutin des travaux et de leur avancement; de tute ffre de règlement faite par l assureur. Si les cmmunicatins avec le sinistré et les tiers snt essentiellement verbales, l expert en sinistre ne dit pas ublier de bien nter au dssier tutes les infrmatins transmises au sinistré u aux tiers, ntamment les représentants de l assureur, ainsi que les furnisseurs de services (vir la prcédure Tenue des dssiers-clients et ntes aux dssiers pur les experts en sinistre). RAPPEL L expert en sinistre ne dit pas ublier que le sinistré a le drit de pser des questins en vue de mieux cmprendre l état de sn dssier et le travail furni en sn nm. Le sinistré sera ainsi mieux utillé pur prendre une décisin éclairée quant à tute ffre de règlement sumise par l assureur. RÉMUNÉRATION DE L EXPERT EN SINISTRE Sa rémunératin dit ntamment tenir cmpte des sept critères prévus à l article 39 du Cde, sit : 1. sn expérience; 2. le temps cnsacré à l'affaire; 3. la difficulté du prblème sumis; 4. l'imprtance de l'affaire; 5. la respnsabilité assumée; 6. la prestatin de services inhabituels u exigeant une cmpétence u une célérité exceptinnelle; 7. le résultat btenu. Le sinistré devra décider du mde de rémunératin de l expert en sinistre, sit sur la base d un purcentage u sur une base hraire. L expert en sinistre dit cnseiller le sinistré sur le mde de rémunératin le plus apprprié dans les circnstances et l infrmer du cût apprximatif des services

3 À nter : La rémunératin purrait ne pas être la même pur un expert en sinistre chevrnné que pur un débutant; il faut dnc prévir des tarifs différents seln l expérience. La rémunératin peut varier seln la difficulté de l affaire, et elle purrait même changer en curs de mandat. Si un expert en sinistre accepte un mandat limité (par exemple, préparer l évaluatin des dmmages), la rémunératin devrait être établie sur une base hraire puisqu il ne serait autrement pas pssible de l établir raisnnablement. Facturatin de l expert en sinistre L expert dit tenir à tut mment une feuille de rute (u feuille de temps), même si sn mandat est sur la base d un purcentage, afin d être en mesure de facturer adéquatement le sinistré en cas d une résiliatin de mandat. La feuille de rute permettra également de dnner des explicatins sur le travail effectué lrs de cmptes rendus péridiques au sinistré. La facturatin de l expert en sinistre dit indiquer le temps investi dans l affaire et expliquer le travail effectué. Cessin de créance en faveur de l expert en sinistre Si une cessin de créance a été cnsentie en faveur de l expert en sinistre, ce dernier ne peut retenir u exiger plus que le mntant de la rémunératin qui lui est u serait dû. Le mdèle Cessin de créance en faveur de l expert en sinistre, cnçu par la ChAD, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré. FIN DE MANDAT Le mandat peut prendre fin seln la vlnté de l expert en sinistre u celle du sinistré. 1. Fin de mandat par l expert en sinistre L expert en sinistre qui décide de mettre fin à sn mandat dit : a) Le faire pur un mtif raisnnable. De façn nn exhaustive, les mtifs suivants snt des mtifs raisnnables pur mettre fin à un mandat : la perte de cnfiance du sinistré en ses services; des relatins difficiles avec le sinistré, empêchant la prestatin de services de qualité de la part de l expert en sinistre; le fait d avir été trmpé par le sinistré; le fait que le sinistré demande à l expert en sinistre de participer à un acte frauduleux u à une fausse déclaratin; le fait, pur l expert en sinistre, de se retruver dans une situatin de cnflit u d apparence de cnflit d intérêts; le refus du sinistré d acquitter la facture liée à la rémunératin de l expert en sinistre

4 b) Le faire sans causer de préjudice au sinistré. Par exemple, l expert en sinistre purrait causer préjudice au sinistré en cmmettant un des actes suivants : refuser u blquer une ffre de règlement sans aucune raisn valable et dans le seul but de mettre fin à ses relatins d affaires avec le sinistré; mettre fin à sn mandat dans un délai déraisnnable avant l échéance d une ffre de règlement faite par l assureur; mettre fin à sn mandat de façn rétractive; ne pas cllabrer lrs du transfert du dssier du sinistré à un autre expert en sinistre (changement de mandataire à la demande de l assuré). c) Remettre sans délai au sinistré une cpie cmplète de sn dssier. d) Transmettre au sinistré une lettre de fin de mandat qui mentinne clairement le numér de plice, le nm de l assureur et la date du sinistre. e) Assister le sinistré dans le transfert de sn dssier. LETTRE DE FIN DE MANDAT Sans avir à préciser les raisns exactes de fin de mandat, la lettre dit être assez claire pur que le sinistré en saisisse la teneur. Ce dernier dit cmprendre facilement que l expert en sinistre met fin à sn mandat d agir à titre de représentant et qu il ne fera aucune démarche pur la suite du dssier, que ce sit dans les discussins avec l assureur u pur les travaux de restauratin, le cas échéant. Le sinistré dit également être infrmé des cnséquences de cette fin de mandat (par exemple, les dates de prescriptin). Le cas échéant, le sinistré dit être infrmé qu il dit entreprendre sans délai des démarches pur mandater un nuvel expert en sinistre u un avcat pur le représenter. 2. Fin de mandat par le sinistré Lrsque la fin de mandat émane du sinistré et qu il n y a pas de dute qui subsiste quant à sn intentin, l expert en sinistre n a pas à lui faire parvenir une lettre de fin de mandat. Cette lettre n est dnc pas nécessaire : lrsque le sinistré envie lui-même une lettre de résiliatin de mandat à l expert en sinistre (Le mdèle Avis de résiliatin de mandat par le sinistré, cnçu par la ChAD, est dispnible à chad.ca/utils dans la sectin Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré); lrsque le sinistré infrme verbalement l expert en sinistre de sa vlnté de mettre fin au mandat. L expert devra nter clairement au dssier que le sinistré l a avisé. Si tutefis l expert en sinistre a des dutes sur les intentins du sinistré - par exemple, il est infrmé par l assureur u un tiers qu il y a fin de mandat - il dit cmmuniquer avec le sinistré pur valider ces infrmatins. S il n est pas en mesure de le faire, il dit lui faire parvenir une lettre de fin de mandat

5 SOURCES LÉGISLATIVES La prcédure Cntrat type de l expert en sinistre mandaté par un sinistré décule, ntamment, des bligatins prévues aux articles 48 à 50 de la Li sur la distributin de prduits et services financiers : 48. L expert en sinistre qui ffre ses services à un sinistré dit lui présenter deux cntrats, dnt l un prévit une rémunératin sur une base hraire et l autre une rémunératin sur la base d un purcentage. Le client chisit le cntrat qui lui cnvient. 49. Le cntrat ne lie le sinistré qu au mment ù il en reçit cpie. 50. Le sinistré peut, par avis transmis par currier recmmandé u certifié, résudre le cntrat dans les dix jurs de sa réceptin. Le cabinet, le représentant autnme u la sciété autnme ne peut alrs réclamer que les frais engagés pur éviter tute aggravatin des dmmages. Elle décule également des articles 21, 30, 33, 34, 36, 37, et 39 à 43 du Cde de déntlgie des experts en sinistre, sit : Rôle et respnsabilités 21. L'expert en sinistre dit furnir à l'assuré les explicatins nécessaires à la cmpréhensin du règlement du sinistre et des services qu'il lui rend. 30. L'expert en sinistre ne dit en aucun cas entreprendre un travail d'expertise sans avir préalablement reçu un mandat à cet effet. 33. L'expert en sinistre dit, sur demande, rendre cmpte au mandant et faire preuve de diligence dans ses rapprts, ses redditins de cmptes et ses remises. 34. L'expert en sinistre dit sumettre tute ffre de règlement au mandant. 36. L'expert en sinistre peut, pur un mtif juste et raisnnable, cesser d'agir pur le cmpte d'un mandant après avir pris les myens requis pur éviter tut préjudice. 37. L'expert en sinistre dit cesser de représenter un mandant si sn mandat est révqué. Rémunératin 39. L'expert en sinistre, lrsqu'il reçit un mandat d'un sinistré, ne dit pas exiger des avances hrs de prprtin avec la nature, les circnstances du sinistre et l'état des parties. De plus, il dit charger une rémunératin juste et raisnnable, sit une qui sit justifiée par les circnstances et prprtinnée aux services rendus. L'expert en sinistre dit ntamment tenir cmpte des facteurs suivants pur la fixatin de sa rémunératin: 1 sn expérience; 2 le temps cnsacré à l'affaire; 3 la difficulté du prblème sumis; - 5 -

6 4 l'imprtance de l'affaire; 5 la respnsabilité assumée; 6 la prestatin de services inhabituels u exigeant une cmpétence u une célérité exceptinnelle; 7 le résultat btenu. 40. L'expert en sinistre dit s'assurer que le mandant est infrmé du cût apprximatif prévisible de ses services. 41. L'expert en sinistre dit, s'il a cnclu avec un mandant un cntrat prévyant une rémunératin sur une base hraire, lui furnir tutes les explicatins nécessaires à la cmpréhensin de sn relevé de rémunératin et des mdalités de paiement. 42. À mins d'une entente avec le mandant, l'expert en sinistre ne peut recevir des intérêts sur un cmpte en suffrance. Dans le cas d'une telle entente, les intérêts ainsi exigés divent être d'un taux raisnnable, lequel ne peut être supérieur au taux fixé cnfrmément à l'article 28 de la Li sur l'administratin fiscale (chapitre A-6.002). 43. L'expert en sinistre dit remettre, lrsque sn mandat prend fin, tute partie d'une avance de rémunératin pur laquelle un travail n'a pas été exécuté. De plus, cette prcédure vise à faire respecter les articles du Cde Civil du Québec relatifs au mandat, ntamment : Le mandataire a le drit de déduire, des smmes qu'il dit remettre, ce que le mandant lui dit en raisn du mandat. Il peut aussi retenir, jusqu'au paiement des smmes qui lui snt dues, ce qui lui a été cnfié par le mandant pur l'exécutin du mandat

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers

Tenue des dossiers-clients et notes aux dossiers AGENTS, COURTIERS Tenue des dssiers-clients et ntes aux dssiers Le but de cette prcédure est de répndre d une manière prfessinnelle aux attentes réglementaires et déntlgiques quant à la tenue de dssiers

Plus en détail

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance

la famille en valeur Politique de récupération de places subventionnées en services de garde éducatifs à l enfance la famille en valeur Plitique de récupératin de places subventinnées en services de garde éducatifs à l enfance Rédactin : Directin de l accessibilité et de la qualité des services de garde Directin générale

Plus en détail

Foire aux questions concernant les multiples millésimes

Foire aux questions concernant les multiples millésimes Fire aux questins relatives à la mise en vente d unités d émissin de multiples millésimes lrs de la vente aux enchères d unités d émissin de millésime présent Aperçu Lrs de chaque vente aux enchères, les

Plus en détail

Lloyd's : Réclamations internationales

Lloyd's : Réclamations internationales Réclamatins Février 2016 Llyd's : Réclamatins internatinales Le traitement des réclamatins internatinales au Llyd's : Cnseils à l'attentin des Managing Agents et de leurs représentants Cette nte d'rientatin

Plus en détail

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées

Plan de travail pluriannuel sur les Normes d accessibilité intégrées Plan de travail pluriannuel sur les Nrmes d accessibilité intégrées L Institut canadien d infrmatin sur la santé (ICIS) s est engagé à furnir des prduits et services de façn à ce que les persnnes handicapées

Plus en détail

PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur»)

PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur») L'INDUSTRIELLE ALLIANCE NOM DU DISTRIBUTEUR (le PACIFIQUE, COMPAGNIE «distributeur») D'ASSURANCES GÉNÉRALES («l assureur») Réclamatins: 1-877-356-6636 infarp@inalc.cm Annulatins : 1-855-766-8239 iavagcancellatin@inalc.cm

Plus en détail

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts

B-Cover SA. Politique relative aux conflits d intérêts B-Cver SA Plitique relative aux cnflits d intérêts Diffusin Règles/prcédures de plitique liées Public Règles de cnduite MiFID, plitique de rémunératin, services d'intermédiatin d'assurance Annemie Bamps

Plus en détail

BOURSES VANIER Document à l intention des candidats

BOURSES VANIER Document à l intention des candidats BOURSES VANIER 2015 Dcument à l intentin des candidats Intrductin Le Prgramme de burses d études supérieures du Canada Vanier vise à recruter, à garder au pays les meilleurs étudiants de dctrat du mnde

Plus en détail

Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE

Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE Classeur juridique décembre 2009-C/06-1 - Fiche C/06 LA RUPTURE CONVENTIONNELLE HOMOLOGUEE Cette nte a pur bjet de présenter succinctement les principes de la rupture cnventinnelle hmlguée. Elle est cmplétée

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE EN EHPAD : MODALITÉS DE DÉSIGNATION ET RÔLE

LA PERSONNE DE CONFIANCE EN EHPAD : MODALITÉS DE DÉSIGNATION ET RÔLE LA PERSONNE DE CONFIANCE EN EHPAD : MODALITÉS DE DÉSIGNATION ET RÔLE Luise COLLET Juriste - Directin Juridique SHAM CESAME, FHF Pays de la Lire, Ste Gemme-sur-Lire le 30 mai 2017 La persnne de cnfiance

Plus en détail

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS

ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS ANNEXE K MODÈLE DE DEMANDE DE SOUMISSIONS POUR UN ARRANGEMENT EN MATIÈRE D APPROVISIONNEMENT CONCERNANT LES LICENCES DE LOGICIELS Demande de sumissins dans le cadre d un arrangement en (l AMA) cncernant

Plus en détail

en tant qu employeur ou préposé lors d un contrôle en entreprise annoncé (ou non)?

en tant qu employeur ou préposé lors d un contrôle en entreprise annoncé (ou non)? Service d Infrmatin et de Recherche Sciale Rue Ernest Blert 1 SECTEUR DU TRANSPORT: CHECK-LIST La présente checklist est établie en exécutin du pint 1 du Plan pur une cncurrence lyale dans le secteur du

Plus en détail

Les bons réflexes pour réussir son contrôle fiscal. Le mardi 25 avril 2017

Les bons réflexes pour réussir son contrôle fiscal. Le mardi 25 avril 2017 Les bns réflexes pur réussir sn cntrôle fiscal Le mardi 25 avril 2017 Cnférenciers Bernard Gaudreau Of Cunsel Nrtn Rse Fulbright René Ry Asscié Nrtn Rse Fulbright Bernard Gaudreau pratique le drit à ntre

Plus en détail

Règlement des subventions

Règlement des subventions Services financiers mutualisés Grand Autunis Mrvan CIAS et Ville d Autun 4 Avenue Charles de gaulle 71400 AUTUN Tél 03.85.54.55.58 Règlement des subventins Chapitre 1 er : Dispsitins générales Dans le

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CIV. 2 CM COUR DE CASSATION Audience publique du 14 janvier 2016 Cassatin M. SAVATIER, cnseiller dyen faisant fnctin de président Purvi n W 15-10.130 Arrêt n 42 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I

Plus en détail

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec

Développements récents en matière de crédits d impôt remboursables du Québec Dévelppements récents en matière de crédits d impôt rembursables du Québec Me Francis Hally, avcat, LL.M. fisc. RAVINSKY RYAN LEMOINE S.E.N.C.R.L. Crédits d impôt rembursables du Québec - Généralités Des

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE

RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE RÈGLEMENT N 2 RÈGLEMENT RELATIF AUX DROITS AFFÉRENTS AUX SERVICES D ENSEIGNEMENT COLLÉGIAL ET AUX DROITS DE TOUTE AUTRE NATURE Mdifié le 20 janvier 2016 cegepdrummnd.ca Adpté au cnseil d administratin

Plus en détail

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES

GESTION DES PLAINTES ET APPELS DES PRESTATAIRES Page 1 sur 9 Objet de l instructin : Cette instructin décrit cmment prendre en cmpte et traiter les plaintes et appels des prestataires certifiés u candidats à la certificatin en lcalisatin de réseaux.

Plus en détail

SITE : Association n Siret

SITE :  Association n Siret ASSOCIATION AGRÉÉE DU VAL D OISE POUR LES PROFESSIONS LIBÉRALES AAVOPL ASSOCIATION AGREEE DU VAL D OISE POUR LES PROFESSIONS LIBERALES 8 bis, place Charles De Gaulle 95210 SAINT-GRATIEN 8bis place Charles

Plus en détail

Logo. CONTRAT DE COLLABORATION Réalisation de projet artistique. ENTRE Le photographe Domicilié Tel :. Pseudo :.

Logo. CONTRAT DE COLLABORATION Réalisation de projet artistique. ENTRE Le photographe Domicilié Tel :. Pseudo :. Lg CONTRAT DE COLLABORATION Réalisatin de prjet artistique ENTRE Le phtgraphe Dmicilié. email :. - Tel :. Pseud :. Page Facebk : ET Madame - Le mdèle Dmiciliée au née le.. email : - Tel : LES PARTIES ONT

Plus en détail

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 janvier 2002 Modifiées le 31 janvier 2013 Prochaine révision en Page 1 sur 16

ÉDUCATION ET ÉCOLES. Approuvées le 26 janvier 2002 Modifiées le 31 janvier 2013 Prochaine révision en Page 1 sur 16 Appruvées le 26 janvier 2002 Mdifiées le 31 janvier 2013 Prchaine révisin en 2015-2016 Page 1 sur 16 PRÉAMBULE Les présentes directives administratives s adressent au cmité de suspensin et de renvi, aux

Plus en détail

Formulaire simplifié pour renouvellement

Formulaire simplifié pour renouvellement Dcument à cnserver Ntice explicative Frmulaire de demande de recnnaissance de la lurdeur du handicap (RLH) d un travailleur nn salarié Mém Date d envi de vtre dssier à la Délégatin Agefiph:... N de vtre

Plus en détail

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION

POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION POLOITIQUE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS DE LA SOCIETE DE GESTION PHILIPPE HOTTINGUER ET CIE GESTION I. Préambule : Les pératins snt assurées en privilégiant l intérêt du client. La sciété prend tute

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation (DIF)

Le Droit Individuel à la Formation (DIF) Cmité Inter Entreprise Meusien Le CIEM vus renseigne Le Drit Individuel à la Frmatin (DIF) Ce qui change au 1 er janvier 2010 Li du 24 nvembre 2009 relative à l rientatin et à la frmatin prfessinnelle

Plus en détail

INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1

INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1 Demande de déclaratin d admissibilité à l enseignement en anglais en vertu de la Charte de la langue française INSTRUCTIONS FORMULAIRE 1 Les renseignements demandés dans le présent frmulaire snt nécessaires

Plus en détail

Aide médicale à mourir Document d'orientation

Aide médicale à mourir Document d'orientation Aide médicale à murir Dcument d'rientatin Cntexte Le 6 février 2015, la Cur suprême du Canada a invalidé la li interdisant l'aide médicale à murir. 1 La Cur a suspendu l'applicatin de sa décisin pur une

Plus en détail

Cass. 1re civ.(cour de Cassation, Première chambre civile)/ 11/01/ F D société demefolie/société septime

Cass. 1re civ.(cour de Cassation, Première chambre civile)/ 11/01/ F D société demefolie/société septime Cass. 1re civ.(cur de Cassatin, Première chambre civile)/ 11/01/2017 15-25.493 74 F D sciété demeflie/sciété septime EL(Civil,Agent immbilier,mandat nn exclusif, bail cmmercial, indemnité cmpensatrice

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE»

CONDITIONS GENERALES du contrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONDITIONS GENERALES du cntrat ORPI «DELAI DE VENTE» CONTRAT N 13 DV-ORPI2015 Siège scial 1, place Francisque Regaud 69002 Lyn www.cfdp.fr SOMMAIRE Article 1. LES DÉFINITIONS Article 2. LA GARANTIE ET

Plus en détail

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques

Subvention pour l achat de prestations dans le cadre d une démarche de prévention des Troubles Musculo Squelettiques CONDITIONS GENERALES D ATTRIBUTION DE L AIDE FINANCIERE NATIONALE SIMPLIFIEE NOMMEE «TMS Prs Diagnstic» (Arrêté du 9 décembre 2010 relatif aux incitatins financières) Subventin pur l achat de prestatins

Plus en détail

Demande pour le Prix de 1 reconnaissance de l engagement étudiant

Demande pour le Prix de 1 reconnaissance de l engagement étudiant L engagement étudiant se démarque par un niveau significatif de participatin active au sein d un grupe, d un rganisme u d un prjet qui prfite à la cmmunauté. Deux prix «recnnaissance» peuvent être décernés

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES.

CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES. CONDITIONS GENERALES DE L'ABONNEMENT DE STATIONNEMENT SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE DE VERSAILLES. I. Objet La présente a pur bjet de préciser les cnditins générales de l'abnnement de statinnement de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION REGLEMENT INTERIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Le règlement intérieur du Cnseil d administratin précise, d une part, la cmpsitin, les puvirs, le fnctinnement du Cnseil d administratin, les rôles et puvirs

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 20 octobre 2016 Cassation partielle Mme FLISE, président

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 20 octobre 2016 Cassation partielle Mme FLISE, président CIV. 2 JT COUR DE CASSATION Audience publique du 20 ctbre 2016 Cassatin partielle Mme FLISE, président Purvi n Q 15-17.507 Arrêt n 1552 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

Plus en détail

Notice explicative Formulaire de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) d un salarié

Notice explicative Formulaire de demande de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) d un salarié Dcument à cnserver Ntice explicative Frmulaire de demande de recnnaissance de la lurdeur du handicap (RLH) d un salarié Mém Date d envi de vtre dssier à la Délégatin Agefiph:... N de vtre dssier :... (il

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX CONDITIONS D'AGREMENT DES ORGANISMES CHARGES DE LA DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE

CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX CONDITIONS D'AGREMENT DES ORGANISMES CHARGES DE LA DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE CAHIER DES CHARGES RELATIF AUX CONDITIONS D'AGREMENT DES ORGANISMES CHARGES DE LA DOMICILIATION DES PERSONNES SANS DOMICILE STABLE (Articles L.264-7 et D. 264-5 du cde de l'actin sciale et des familles)

Plus en détail

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe).

J ai analysé le dossier que vous m avez transmis, ainsi que les observations du fournisseur A et du distributeur Y (jointes en annexe). Paris, le 2 juin 2016 Dssier suivi par : XXXX Tél. : 01.44.94.66.60 Curriel : mediatin@energie-mediateur.fr N de saisine : S2016-0274 N de recmmandatin : 2016-0610 Objet : Recmmandatin du médiateur sur

Plus en détail

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh

Groupement de stockage. Volume proposé sur la période de vente SALINE EZ20 SALINE 700 GWh Vente de capacités de stckage de gaz Vente de capacités de stckage de gaz Prduits et quantités prpsées Prduit Grupement de stckage Vlume prpsé sur la péride de vente SALINE 2017 - EZ20 SALINE 700 GWh Type

Plus en détail

En matière de gestion de crise, il est surtout question de gestion des communications :

En matière de gestion de crise, il est surtout question de gestion des communications : PROTOCOLES D INTERVENTION EN SITUATION D URGENCE GESTION DE CRISE Mise à jur : mars 2017 1. MESURES PRÉALABLES En matière de gestin de crise, il est surtut questin de gestin des cmmunicatins : en situatin

Plus en détail

- Loi n 2007-148 du 02 février 2007 de modernisatio n de la fonction publique ;

- Loi n 2007-148 du 02 février 2007 de modernisatio n de la fonction publique ; Le 19 septembre 2012 Le Directeur académique des Services de l Éducatin Natinale de l Eure à Mesdames et Messieurs les enseignants du 1 er degré S/C de Mesdames et Messieurs les Inspecteurs de l'éducatin

Plus en détail

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE

FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE FICHE N 2 : TRAITEMENT COMPTABLE DES CONTRATS EUROPEENS A EXECUTION SUCCESSIVE Mise à jur 01/01/2016 Les mdalités de financement prévues dans les dcuments cntractuels : Les dcuments cntractuels fixent

Plus en détail

Tarifs de raccordement

Tarifs de raccordement Tarifs de raccrdement 2016-2019 A. LES CONDITIONS TARIFAIRES POUR LES UTILISATEURS DU RÉSEAU DIRECTEMENT RACCORDÉS AU RÉSEAU ELIA ET POUR LES GESTIONNAIRES DE RÉSEAU DE DISTRIBUTION À L EXCEPTION DES GESTIONNAIRES

Plus en détail

Fonctionnement du Conseil Municipal

Fonctionnement du Conseil Municipal Fnctinnement du Cnseil Municipal A. Les cnditins de tenue des séances du Cnseil Municipal Le Cnseil Municipal se réunit en sessin rdinaire une fis par trimestre, alrs même qu il n y aurait aucune affaire

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontario)

Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontario) Plan d accessibilité pluriannuel (Bureaux de l Ontari) Table des matières Cntents Aperçu... 3 Partie I : Exigences générales... 6 Établissement de plitiques et de pratiques en matière d accessibilité...

Plus en détail

Scénario 4 : Demandes d amitié

Scénario 4 : Demandes d amitié Scénari 4 : Demandes d amitié B renda travaille dans une unité de réadaptatin en tant qu IAA. La plupart des client(e)s nt entre 16 et 35 ans et nt été impliqué(e)s dans un accident d autmbile u un accident

Plus en détail

«Gagnez un voyage en liberté pour deux en Toscane» RÈGLEMENTS DU CONCOURS

«Gagnez un voyage en liberté pour deux en Toscane» RÈGLEMENTS DU CONCOURS «Gagnez un vyage en liberté pur deux en Tscane» RÈGLEMENTS DU CONCOURS 1. «Gagnez un vyage en liberté pur deux en Tscane» est tenu par et au bénéfice de Sur La Rute et Chink Vyage (ci-après-nmmée «l rganisateur

Plus en détail

«Agir pour un Tourisme Responsable

«Agir pour un Tourisme Responsable !! Prcessus de cntrôle du Cahier des charges ATR «Agir pur un Turisme Respnsable Versin du 12 11 2015 Le cahier des charges est prtégé par les dispsitins du Cde de la prpriété intellectuelle, ntamment

Plus en détail

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée

Politique financière sur les foyers de soins de longue durée Ministère de la Santé et des Sins de lngue durée Plitique financière sur les fyers de sins de lngue durée Plitique : Rembursement de créances irrécuvrables aux FSLD Date de publicatin riginale Juillet

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Plitique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Cnfrmément au Règlement de l Ontari 191/11 pris en applicatin de la Li de 2005 sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de

Plus en détail

Cass. 2e civ.(cour de Cassation, Deuxième chambre civile)/ 11/05/ F PBI SERGE (M.)/société BNP-Paribas

Cass. 2e civ.(cour de Cassation, Deuxième chambre civile)/ 11/05/ F PBI SERGE (M.)/société BNP-Paribas Cass. 2e civ.(cur de Cassatin, Deuxième chambre civile)/ 11/05/2017 16-15.481 630 F PBI SERGE (M.)/sciété BNP-Paribas EL(Civil,Surendettement,surendettement des particuliers, bnne fi du débiteur, appréciatin)

Plus en détail

Pôle d'innovation économique Altipolis. Contrat de domiciliation d'entreprise

Pôle d'innovation économique Altipolis. Contrat de domiciliation d'entreprise Pôle d'innvatin écnmique Altiplis Cntrat de dmiciliatin d'entreprise ENTRE LES SOUSSIGNEES: La Cmmunauté de Cmmunes du Briançnnais, ayant sn siège A Briançn, 1 Rue Aspirant Jan, représentée par sn Président

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK?

QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK? Survl février 2014 (révisé décembre 2016) Régime de retraite dans les services publics du Nuveau-Brunswick QU EST-CE QUE LE RÉGIME DE RETRAITE DANS LES SERVICES PUBLICS DU NOUVEAU- BRUNSWICK? Le Régime

Plus en détail

LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS

LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS Fiches statut LES ENTRETIENS PROFESSIONNELS Le cadre juridique 1/29/MS Pôle Gestin Statutaire Directin Expertise statutaire et ressurces humaines 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Références : Li n 84-53

Plus en détail

LETTRE DE MISSION (nouveau client)

LETTRE DE MISSION (nouveau client) MISSION DE PRÉSENTATION DES COMPTES ANNUELS LETTRE DE MISSION (nuveau client) M.... Vus avez bien vulu nus cnsulter en qualité d'expert-cmptable pur la présentatin des cmptes annuels de vtre entreprise.

Plus en détail

Guide d'utilisation du formulaire «Demande de travaux d'utilisation et de résiliation des Structures de Soutènement»

Guide d'utilisation du formulaire «Demande de travaux d'utilisation et de résiliation des Structures de Soutènement» Sciété : Hydr-Québec Lcataire : Cmpagnie de téléphne privée, Télédistributeur et Télécmmunicateur Ce frmulaire est utilisé par le Lcataire pur faire une demande de travaux, d utilisatin u de résiliatin

Plus en détail

Cahier de gestion POL Type de document : Règlement Politique Directive Procédure. Instance d approbation : Conseil d administration

Cahier de gestion POL Type de document : Règlement Politique Directive Procédure. Instance d approbation : Conseil d administration Cahier de gestin POL-5501-2017 Type de dcument : Règlement Plitique Directive Prcédure Instance d apprbatin : Cnseil d administratin Cmité de directin Plitique adptée le 15 mai 2013. Mise à jur le : 8

Plus en détail

CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT

CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT CHANGEMENT DE REPRÉSENTANT Sumettez vtre demande, tus les dcuments requis ci-dessus et le paiement cmplet (par la pste u en persnne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité privée 6363 rute Transcanadienne

Plus en détail

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007.

Les profils sont définis dans une table mise à disposition sur le site du GTG2007. 1 ER OCTOBRE 2015 PROCEDURE D AFFECTATION ET DE CHANGEMENT DE LA CONSOMMATION ANNUELLE DE REFERENCE ET DU PROFIL DE CONSOMMATION APPLICABLE À PARTIR DU 1 er NOVEMBRE 2015 La Cnsmmatin Annuelle de Référence

Plus en détail

Version au 19 avril Les prestations de Tessi Documents Services. Mode opératoire n 1 : La prestation «papier» pour les guichets enregistreurs

Version au 19 avril Les prestations de Tessi Documents Services. Mode opératoire n 1 : La prestation «papier» pour les guichets enregistreurs Versin au 19 avril 2016 Les prestatins de Tessi Dcuments Services Mde pératire n 1 : La prestatin «papier» pur les guichets enregistreurs Intrductin Le présent mde pératire détaille la prestatin «papier»

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président. CIV. 2 FB COUR DE CASSATION Audience publique du 4 février 2016 Rejet Mme FLISE, président Purvi n Q 15-13.850 Arrêt n 168 F-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES

REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES REGLEMENT REGIONAL POUR L'ATTRIBUTION ET LE VERSEMENT DES AIDES A L APPRENTISSAGE DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON MIDI PYRENEES Règlement adpté par la Cmmissin Permanente Du 01 juillet 2016 Préambule

Plus en détail

GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES

GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES GUIDE DU DOCTORANT DANS LE CADRE DU DEPOT ELECTRONIQUE DES THESES Aspects juridiques 1 2 Le présent guide s adresse aux dctrants inscrits en thèse à l Université Paris 1 Panthén Srbnne. Après la sutenance,

Plus en détail

Le projectsourcing selon les nouvelles règles. Brochure à l intention des clients des bureaux de projectsourcing

Le projectsourcing selon les nouvelles règles. Brochure à l intention des clients des bureaux de projectsourcing Le prjectsurcing seln les nuvelles règles Brchure à l intentin des clients des bureaux de prjectsurcing Faire prester des services au sein de vtre entreprise par des travailleurs d autres emplyeurs est

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-DAMIEN

MUNICIPALITÉ DE SAINT-DAMIEN MUNICIPALITÉ DE SAINT-DAMIEN POLITIQUE DE SOUTIEN FINANCIER ET DE SERVICES AUX ORGANISMES, ASSOCIATIONS ET COMITÉS 6850, chemin Mntauban SAINT-DAMIEN (Québec) J0K 2E0 (450) 835-3419 Télécpieur : (450)

Plus en détail

Voici les différentes étapes que nous vous suggérons :

Voici les différentes étapes que nous vous suggérons : GUIDE POUR LES ORGANISATEURS Dérulement d une activité hrs Québec Vici les différentes étapes que nus vus suggérns : 1) OBTENIR DE L INFORMATION S infrmer sur les prjets passés au crdnnateur de prgramme.

Plus en détail

Profil de compétence du secouristeambulancier

Profil de compétence du secouristeambulancier Prfil de cmpétence du securisteambulancier (Li prtant des dispsitins diverses en matière de santé 19 décembre 2008) 1. S engager dans un dévelppement persnnel et prfessinnel «Etre acteur de sa frmatin,

Plus en détail

DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS

DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS ISSN 1769-4000 N 58 MARCHES n 7 Sur www.fntp.fr le 27 avril 2017 - Abnnez-vus DERNIÈRES MODIFICATIONS APPORTÉES À L ENCADREMENT DES MARCHÉS PUBLICS L essentiel Depuis la publicatin de l rdnnance générale

Plus en détail

Fiche-conseil en matière de risques environnementaux La pollution

Fiche-conseil en matière de risques environnementaux La pollution AGENTS, COURTIERS, EXPERTS EN SINISTRE Fiche-cnseil en matière de risques envirnnementaux La pllutin Parce que les sinistres envirnnementaux peuvent rapidement prendre une ampleur initialement insupçnnée

Plus en détail

Fiche thématique : Les droits des majeurs protégés LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES

Fiche thématique : Les droits des majeurs protégés LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES LES DROITS DES MAJEURS PROTEGES Smmaire : Quelles snt les différentes mesures de prtectin?... 4 Qui peut demander une mesure de prtectin?... 4 A quelle cnditin?... 5 Quelle prcédure faut-il suivre?...

Plus en détail

Approuvée le 23 octobre 2004 Révisée le 28 octobre 2016 Prochaine révision en Page 1 de 23

Approuvée le 23 octobre 2004 Révisée le 28 octobre 2016 Prochaine révision en Page 1 de 23 Appruvée le 23 ctbre 2004 Révisée le 28 ctbre 2016 Prchaine révisin en 2017-2018 Page 1 de 23 1. GÉNÉRALITÉS La plitique intitulée «Harcèlement et discriminatin en milieu de travail et d apprentissage»

Plus en détail

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF

ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF ORGANISATION D UN SEJOUR SPORTIF DEFINITION : Le décret n 2006-923 du 26 juillet 2006 a fixé de nuvelles dispsitins quant à l accueil des mineurs lrs des stages sprtifs. Les séjurs sprtifs, rganisés au

Plus en détail

Procédure générale du contrôle d accès et de (pré)notification des embarcations

Procédure générale du contrôle d accès et de (pré)notification des embarcations Nte d infrmatin n. 68 pur les usagers du prt Prcédure générale du cntrôle d accès et de (pré)ntificatin des embarcatins Inf ISPS Depuis le 1 e juillet 2004, les navires à passagers et les navires de charge

Plus en détail

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV)

Fiche n 2 : Les conditions particulières de vente (CPV) Fiche n 2 : Les cnditins particulières de vente (CPV) 2. Cnstat 3. Précnisatins Exemples de services relevant des CPV Frmalisatin des CPV 2. Cnstat 3. Précnisatins Sanctins 1. Sanctin pénale 2. Sanctin

Plus en détail

Bourses de La Fondation de l ÉNC

Bourses de La Fondation de l ÉNC Burses de La Fndatin de l ÉNC 2017-2018 Date limite 29 septembre 2017 Guide d infrmatin. Cnditins d admissibilité Critères d évaluatin des demandes Mdalités d attributin Calendrier du traitement des demandes

Plus en détail

Conditions générales. Conditions générales 1/5 Juin 2013 [http://switzernet.com/public/ general-conditions/protected/]

Conditions générales. Conditions générales 1/5 Juin 2013 [http://switzernet.com/public/ general-conditions/protected/] Cnditins générales Htline: http://switzernet.cm Les présentes cnditins générales (ci-après CG) s'appliquent à l'ensemble des prestatins de service et prduits (ci-après «prestatins») furnis par Switzernet

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 12 octobre 2016 Cassation Mme BATUT, président.

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 12 octobre 2016 Cassation Mme BATUT, président. CIV. 1 MF COUR DE CASSATION Audience publique du 12 ctbre 2016 Cassatin Mme BATUT, président Purvi n X 15-21.194 Arrêt n 1111 F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA COUR

Plus en détail

Unicité Règlement (mise à jour saison 2017/2018)

Unicité Règlement (mise à jour saison 2017/2018) Unicité Règlement (mise à jur saisn 2017/2018) Préambule : Le présent règlement fixe les mdalités générales de fnctinnement d Unicité (guichet unique) Il s adresse à l ensemble des usagers stéphanais u

Plus en détail

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut "lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres

COMITÉ DES MINISTRES. (1) Aux termes de l Article 19 du Statut lors de chacune. présentée par le Secrétaire du Comité des Ministres CONSEIL DE L EUROPE COUNCIL OF EUROPE COMITÉ DES MINISTRES Strasburg, le ler juin 1971 Restricted CM (71) 71 RAPPORT ANNUEL Rapprt statutaire du Cmité des Ministres à l Assemblée Cnsultative NOTE DU SECRETARIAT

Plus en détail

NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP N 102 - SOCIAL n 48 En ligne sur le site www.fntp.fr le 15 septembre 2016 ISSN 1769-4000 NOUVELLES DISPOSITIONS POUR FAVORISER L EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L essentiel A cmpter du 1

Plus en détail

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet

Gestion du projet 4.9. Structure de gestion du projet 4.9. Gestin du prjet Cmme mentinné dans l'article 6 (1) a) du cntrat de subventin (CS), «Le CF s'engage à assurer une gestin prfessinnelle du prjet». Par cnséquent, le chef de file a pur respnsabilité

Plus en détail

1) Cliquer sur le lien «Saisir une nouvelle demande» qui se trouve dans le menu de gauche pour commencer la saisie d une demande.

1) Cliquer sur le lien «Saisir une nouvelle demande» qui se trouve dans le menu de gauche pour commencer la saisie d une demande. SAISIR UNE DEMANDE DE PRISE EN CHARGE La demande de prise en charge permet : pur la nature de service «23 - Prise en charge d une aide perdue, vlée u détruite», de mettre fin au délai de carence; pur la

Plus en détail

Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la régie et la gérance de la société.

Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la régie et la gérance de la société. GROUPE TMX LIMITÉE (la «sciété») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités Le cnseil d administratin de la sciété (le «cnseil») a pur principale respnsabilité la régie et la gérance de la sciété. Les termes clés

Plus en détail

Embauche d un salarié

Embauche d un salarié FFPS Fiche pratique drit scial Mars 2013 Embauche d un salarié Dès lrs que l emplyeur a pris sa décisin d embaucher une persnne pur sn entreprise (CDI, CDD, cntrat d apprentissage) il lui incmbe d effectuer

Plus en détail

Procédure d administration du paiement de la subvention à une RSG

Procédure d administration du paiement de la subvention à une RSG Prcédure d administratin du paiement de la subventin à une RSG Page 2 TABLE DES MATIERES Avant-prps....3 Mandat du bureau crdnnateur...4 Obligatin de la RSG...6 Prcédure relative au nn-respect des échéances

Plus en détail

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE

CHARTE NATIONALE DU STAGE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE ENGAGEMENTS DE L EXPERT-COMPTABLE STAGIAIRE Je sussigné(e)... Expert-cmptable stagiaire, de M u Mme..., Expert-cmptable, après avir pris cnnaissance du règlement du stage, accepte les bligatins qui en

Plus en détail

C2i Niveau 1 - Foire Aux Questions Etudiant

C2i Niveau 1 - Foire Aux Questions Etudiant C2i Niveau 1 - Fire Aux Questins Etudiant Table des matières Pur cmmencer j active mn mail étudiant... 3 Cmment savir si je suis dans un grupe de c2i?... 3 Que faire si j ai manqué mn TD bligatire de c2i?...

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

CONCOURS «Courez la chance de gagner $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION

CONCOURS «Courez la chance de gagner $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION CONCOURS «Curez la chance de gagner 1 000 $ chaque semaine» RÈGLEMENT DE PARTICIPATION Le cncurs est rganisé par la Banque Natinale du Canada (ci-après les «rganisateurs du cncurs») et se dérule au Canada

Plus en détail

Page 2 sur 5. A CES Avis du Conseil rendu le 19 décembre 2013 Ordonnance promulguée le 8 mai 2014 Ordonnance publiée le 11 juin 2014

Page 2 sur 5. A CES Avis du Conseil rendu le 19 décembre 2013 Ordonnance promulguée le 8 mai 2014 Ordonnance publiée le 11 juin 2014 NOTE DE SUIVI Ordnnance mdifiant l'rdnnance du 19 juillet 2001 relative à l'rganisatin du marché de l'électricité en Régin de Bruxelles-Capitale et l'rdnnance du 1 er avril 2004 relative à l'rganisatin

Plus en détail

Objet : Travaux de réfection des toitures de bâtiments communaux REGLEMENT DE CONSULTATION. Date de limite de remise des offres : 28 avril 2017 à 12 h

Objet : Travaux de réfection des toitures de bâtiments communaux REGLEMENT DE CONSULTATION. Date de limite de remise des offres : 28 avril 2017 à 12 h Cmmune de Saint-Pierre d Entremnt (Savie) Objet : Travaux de réfectin des titures de bâtiments cmmunaux REGLEMENT DE CONSULTATION Date de limite de remise des ffres : 28 avril 2017 à 12 h Article 1 IDENTIFICATION

Plus en détail

Contrat d abonnement combiné Communauto / AMT Formulaire mis à jour le 7 juillet 2015

Contrat d abonnement combiné Communauto / AMT Formulaire mis à jour le 7 juillet 2015 Cntrat d abnnement cmbiné Cmmunaut / AMT Frmulaire mis à jur le 7 juillet 2015 ENTRE l Abnné PRÉNOM : NOM : N D ABONNÉ : ADRESSE : VILLE : CODE POSTAL : ci-après appelé(e) l «Abnné» ET Cmmunaut inc., cmpagnie

Plus en détail

L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE Fucher, esprit d entreprise CHAPITRE 8 - LA RUPTURE DE LA RELATION DE TRAVAIL L ADAPTATION A L EVOLUTION DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE 1) Les cnditins La démissin d un CDI s effectue à l initiative du

Plus en détail

Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n relative à la saisine de Monsieur L du 25 juillet concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-206638382/FF Recmmandatin n 2009-001 relative à la saisine de Mnsieur L du 25 juillet 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X La saisine Le médiateur natinal de l énergie a été saisi

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE

ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE MARCHÉ DE PRESTATION DE SERVICES PASSÉ SELON UNE PROCÉDURE ADAPTÉE Articles 144-III a) et 146 du Cde des Marchés Publics ASSISTANCE TECHNIQUE A L EXPLOITATION DU SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D EAU POTABLE

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue, sit plus de 87 % des maladies et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent

Plus en détail

CARMIGNAC GESTION SA POLITIQUE DE REMUNERATION. Date d approbation 29/06/2016

CARMIGNAC GESTION SA POLITIQUE DE REMUNERATION. Date d approbation 29/06/2016 POLITIQUE DE REMUNERATION Appruvée par Le Cnseil d administratin Date d apprbatin 29/06/2016 Date d applicatin 01/01/2017 TABLE DES MATIÈRES 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 3 2 CHAMP D APPLICATION 3 3 STRUCTURE

Plus en détail

*Adopté au conseil d établissement du 11 mai Année scolaire

*Adopté au conseil d établissement du 11 mai Année scolaire SERVICE DE GARDE Des 3 Chemins Pavilln Saint-Pie-X (819) 370-8545 *Adpté au cnseil d établissement du 11 mai 2016 Année sclaire 2016-2017 s.d.g. = service de garde Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

RÈGLEMENTS INTERNES Pour les nouveaux patineurs, la priorité, par programme, sera accordée aux résidants du territoire de Ville Saint-Georges.

RÈGLEMENTS INTERNES Pour les nouveaux patineurs, la priorité, par programme, sera accordée aux résidants du territoire de Ville Saint-Georges. RÈGLEMENTS INTERNES INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11

MARCHÉS PUBLICS. MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 MARCHÉS PUBLICS MARCHE de SERVICES REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. N 10 / 11 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d un marché à prcédure adaptée cnfrmément aux articles 1er, 28,

Plus en détail

Orientations et recommandations Orientations sur les informations périodiques à transmettre par les agences de notation de crédit à l AEMF

Orientations et recommandations Orientations sur les informations périodiques à transmettre par les agences de notation de crédit à l AEMF Orientatins et recmmandatins Orientatins sur les infrmatins péridiques à transmettre par les agences de ntatin de crédit à l AEMF 23/06/15 AEMF/2015/609 Table des matières 1. Champ d applicatin... 3 2.

Plus en détail