CENTRE RÉGIONAL MÉDITERRANÉEN POUR L INTERVENTION D URGENCE CONTRE LA POLLUTION MARINE ACCIDENTELLE (REMPEC) PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE RÉGIONAL MÉDITERRANÉEN POUR L INTERVENTION D URGENCE CONTRE LA POLLUTION MARINE ACCIDENTELLE (REMPEC) PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN"

Transcription

1 CENTRE RÉGIONAL MÉDITERRANÉEN POUR L INTERVENTION D URGENCE CONTRE LA POLLUTION MARINE ACCIDENTELLE (REMPEC) PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN COOPÉRATION EUROMED SUR LA SÉCURITÉ MARITIME ET LA PRÉVENTION DE LA POLLUTION PROVENANT DES NAVIRES (SAFEMED II) Projet régional financé par le Fonds MEDA de l U.E. MED 2007/ SÉMINAIRE SUR LA CONVENTION DU TRAVAIL MARITIME (CTM), 2006 DE L'ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL (OIT) Lisbonne, Portugal 6 8 avril 2010 Organisé par REMPEC en collaboration avec l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM) Projet SAFEMED II - Tâche 2.8 RAPPORT

2 INTRODUCTION 1. Le Séminaire sur la Convention du travail maritime 2006 de l Organisation Internationale du Travail (OIT) (ci-après «le Séminaire») s est tenu dans les locaux de l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM) à Lisbonne, au Portugal, entre le 6 et le 8 avril Il a été organisé par le Centre Régional Méditerranéen pour l Intervention d Urgence contre la Pollution Marine Accidentelle (REMPEC), en collaboration avec l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM), dans le cadre de l Activité 2 (Tâche 2.8) du Projet régional financé par le Fonds MEDA de l U.E. «Coopération Euro-méditerranéenne sur la Sécurité Maritime et la Prévention de la Pollution provenant des Navires SAFEMED II» (MED 2007/ ) (ci-après «le Projet SAFEMED II») mis en œuvre par le REMPEC. PARTICIPATION 2. L organisation du Séminaire, ainsi que la venue de deux représentants de chacun des dix pays bénéficiaires du Projet SAFEMED II (Algérie, Autorité Palestinienne, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Syrie, Tunisie et Turquie), ont été financées par le Projet SAFEMED II personnes y ont participé, parmi lesquelles des représentants de tous les pays bénéficiaires du Projet SAFEMED II. Les participants au Séminaire étaient des officiels des différents gouvernements, essentiellement issus de ministères, comme le Ministère des Transports, et des représentants de services/agences gouvernementaux responsables des affaires maritimes, de la sécurité maritime et du droit du travail. La présence de professionnels expérimentés a donné lieu à un certain nombre de questions et à des échanges fructueux. Le service d interprétation simultanée anglais-français/français-anglais a également permis aux participants, et notamment à ceux provenant de pays francophones, de mieux comprendre les échanges et d y participer. OBJECTIFS 4. Les principaux objectifs du Séminaire étaient d informer les participants sur la Convention du travail maritime de l OIT à l aube de son entrée en vigueur et de promouvoir sa ratification par les bénéficiaires du Projet SAFEMED II. CONTENU ET CALENDRIER DU SÉMINAIRE 5. Le contenu et le calendrier du Séminaire ont fait l objet de discussions et ont été arrêtés en accord avec l OIT et l AESM dans le cadre des préparatifs d organisation du Séminaire. Le Programme et la liste des intervenants et de leurs présentations ont été décidés en fonction des objectifs précités. Un exemplaire de ce Programme est présenté en ANNEXE II. 6. Sept intervenants ont participé au Séminaire. Il s agissait de: M. Brandt Wagner, expert des affaires maritimes, service des activités sectorielles, Organisation Internationale du Travail (OIT), M. Giuseppe Russo, responsable du Projet, de la formation et de la coopération, service de protection du milieu marin, de formation et de statistiques de l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM), M. Jaime Gonzalez Gil, responsable du Projet, service de contrôle de l État du port et de sûreté des navires de l AESM, Mme Anne Devouche, responsable de la mise en œuvre de la politique de transport maritime de la DG MOVE de la Commission Européenne, M. Haakon Storhaug, conseiller senior de la Direction maritime norvégienne, M. Rob de Bruijn, conseiller senior de la Direction générale de l aviation civile et des affaires maritimes, division du transport maritime, Administrateur Yann Becouarn, Adjoint au Sous-directeur des gens de mer, Direction des Affaires Maritimes, M. Donal Linehan, consultant expert en affaires maritimes. La liste complète des intervenants figure dans la «Liste des Participants» fournie à l ANNEXE I. ii

3 ORGANISATION ET LOGISTIQUE 7. Le Séminaire a été organisé par le REMPEC, en collaboration avec l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM), hôte de l événement. 8. Les responsabilités du REMPEC étaient les suivantes: invitation des participants; préparation du programme du Séminaire; choix du lieu d organisation du Séminaire et dispositions; identification, choix et invitation des intervenants externes; désignation d un coordinateur et d un modérateur pour le Séminaire; gestion des conditions de transport et d hébergement des intervenants et participants; prise en charge des frais de déplacement et d indemnité journalière des intervenants et participants bénéficiaires d une bourse dans le cadre du Projet SAFEMED II; prise en charge des frais de pause café des intervenants et participants dans le cadre du Projet SAFEMED II; fourniture de la documentation requise sur la Convention du travail maritime 2006 de l OIT à tous les participants dans le cadre du Projet SAFEMED II. 9. Les responsabilités de l AESM étaient les suivantes: recherche d un hôtel local pour l hébergement des participants, intervenants et responsables du Projet SAFEMED; choix des interprètes (anglais-français/français-anglais); choix d un fournisseur local d équipements d interprétation; et fourniture d une salle de conférence entièrement équipée et des autres aménagements nécessaires. 10. Tous les participants et interprètes ont reçu les documents suivants en anglais et en français: - recueil des instruments portant sur le travail maritime et incluant la Convention du travail maritime 2006; - directives de l OIT sur l inspection de l État du pavillon conforme aux recommandations de la Convention du travail maritime 2006; - directives de l OIT sur le Contrôle de l État du port conforme aux recommandations de la Convention du travail maritime 2006; - programme; - formulaire d évaluation; et - liste provisoire des Participants. 11. Le Séminaire s est tenu dans la salle de conférence principale de l AESM à Lisbonne, au Portugal. Tous les intervenants et participants du SAFEMED ont été hébergés à l hôtel Tivoli Jardim. 12. Les intervenants et participants ont été accueillis par un chauffeur à leur arrivée à l aéroport et conduits des locaux de l AESM à l hôtel le matin et le soir, ainsi que de l hôtel à l aéroport le jour de leur départ. 13. Les langues de travail du Séminaire étaient l'anglais et le français. Un service d interprétation simultanée de toutes les présentations était prévu dans ces deux langues. 14. M. Albert Bergonzo, responsable du Projet SAFEMED (Administration Maritime), a été désigné coordinateur et président du Séminaire, avec pour responsabilité de veiller à son bon déroulement. iii

4 PRÉSENTATIONS 15. La première présentation du Jour 1, intitulée «Présentation générale de la Convention du travail maritime 2006 de l OIT et de ses principes», a été assurée par M. Brandt Wagner, expert des affaires maritimes, Organisation Internationale du Travail (OIT). M. Wagner a présenté la structure et les activités maritimes de l OIT, expliqué en quoi la Convention du travail maritime 2006 était nécessaire et présenté la Convention. 16. La deuxième présentation, intitulée «Pertinence de la Convention du travail maritime de l OIT dans la politique de l UE» a été effectuée par Mme Anne Devouche, responsable de la mise en œuvre de la politique de transport maritime de la DG MOVE de la Commission Européenne. Mme Devouche a expliqué le rôle que joue la Convention dans la politique de transport maritime de l UE et les améliorations attendues en termes de conditions de vie et de travail, de sécurité maritime, de concurrence entre les pavillons et entre les propriétaires de navires et d attractivité des emplois maritimes. 17. La troisième présentation, intitulée «Titre 5 Application par l État du pavillon», a été effectuée par M. Brandt Wagner. Il a rappelé les responsabilités des personnes chargées du Contrôle de l État du pavillon en matière de mise en œuvre et d application des dispositions de la Convention. 18. La présentation suivante, intitulée «Qualifications minimales exigées des gens de mer travaillant sur un navire Titre 1», a également été assurée par M. Brandt Wagner. Il y a détaillé les critères minimum à réunir pour être employé à bord d un navire (âge, aptitudes, qualifications et recrutement). 19. Suite à cette présentation, M. Giuseppe Russo, responsable du Projet, de la formation et de la coopération au service de protection du milieu marin, de formation et de statistiques de l Agence Européenne pour la Sécurité Maritime (AESM), a proposé aux participants un exercice relatif au Titre Le premier jour s est achevé par la première présentation sur le Titre 2 «Accord sur le recrutement des gens de mer» effectuée par M. Haakon Storhaug, conseiller senior de la Direction maritime norvégienne. M. Storhaug a expliqué l importance de l accord sur le recrutement et précisé que la Convention était conçue pour protéger la partie la plus démunie (c est-à-dire les gens de mer). 21. M. Storhaug a débuté le 2 ème jour par une seconde présentation du Titre 2 portant sur les «Salaires». En raison de la complexité du sujet, les standards définis par la Convention relèvent davantage de la protection des salaires que des négociations sur leur niveau. 22. M. Russo a ensuite animé une activité pratique, suivie d un débat sur l accord sur le recrutement des gens de mer. À cette occasion, il a rappelé aux participants que l objectif de la Convention n était pas de fournir des réponses précises et détaillées au cas par cas mais d assurer le respect d un certain nombre de principes. 23. Les deux présentations suivantes sur le Titre 2, «Horaires de travail et de repos» et «Droit aux congés, aux locaux de repos, à l accueil et à la restauration», ont été assurées par M. Rob de Bruijn, conseiller senior de la Direction générale de l aviation civile et des affaires maritimes, division du transport maritime. Ces sujets ont une incidence directe sur la fatigue et le bien-être général à bord, et par conséquent sur la sécurité. Les débats sur ces problématiques ont porté sur la capacité des officiers de Contrôle de l État du port à évaluer efficacement les horaires de travail lors de leurs inspections de navires. 24. La présentation suivante, intitulée «Titre 3 Hébergement, locaux de repos, accueil et restauration» a été effectuée par M. Russo. Le Titre 3 de la Convention vise à instaurer des normes pour garantir des conditions d hébergement et de repos décentes aux membres du personnel à bord des navires. Certains participants ont déploré l absence dans la Convention d instructions strictes sur la quantité de nourriture recommandée et la valeur nutritionnelle des aliments. Il a toutefois été précisé que la diversité des situations en termes d usages et de besoins rendait l établissement d un standard unique impossible. Les inspecteurs de l État du iv

5 pavillon et de l État du port doivent se fier à leur jugement professionnel pour évaluer la conformité aux dispositions de la Convention. 25. La seconde partie de la 2 ème journée était dédiée aux témoignages de deux pays de l UE se préparant à ratifier la Convention, venus faire part de leur expérience de l intégration de la Convention dans leur législation nationale. M. Yann Becouarn, administrateur des affaires maritimes, adjoint au Sous-directeur des gens de mer de la Direction des Affaires Maritimes, et M. Rob de Bruijn, ont partagé leur expérience respective en France et aux Pays-Bas. Les participants ont ainsi découvert deux approches différentes, l un des pays exigeant que seuls les principaux principes soient appliqués à l heure de la ratification et l autre que tous les décrets et lois inhérents soient finalisés avant le vote de l autorité législative. Les intervenants ont toutefois tous deux précisé que l intégration de la Convention dans la législation nationale requérait du temps et d importantes ressources. 26. La première présentation du Jour 3, dernier jour du Séminaire, intitulée «Titre 4: protection de la santé, des soins médicaux, des conditions de travail et de la sécurité sociale», a été assurée par M. Donal Linehan, consultant expert en affaires maritimes. Elle a été l occasion pour les participants de débattre sur les diverses réglementations existantes régissant les soins médicaux des gens de mer et les difficultés à assurer l applicabilité de la législation nationale dans le cadre du commerce maritime international. 27. Face à l intérêt suscité par la présentation du Titre 4 de la Convention du travail maritime, l exercice suivant a été annulé afin d assurer le respect des délais. La présentation suivante a été effectuée par M. Brandt, qui s est exprimé sur la complexité de la gestion des réclamations. M. Brandt a expliqué que les autorités de Contrôle de l État du pavillon et de l État du port devraient faire preuve de prudence et se fier à leur jugement professionnel pour veiller à la gestion efficace des réclamations sans victimiser les gens de mer. 28. La dernière présentation de ce Séminaire, également dédiée au Titre 5 et intitulée «Contrôle de l État du port», a été assurée par M. Linehan. M. Linehan a fait le lien entre les spécificités de la Convention en matière de Contrôle de l État du port (PSC) et les pratiques effectives de Contrôle de l État du port. Les directives publiées par l OIT sont à la disposition des PSCO. 29. Un exercice proposé par M. Jaime Gonzalez Gil, responsable du Projet au service de contrôle de l État du port de l AESM, a permis aux participants de mettre en pratique les connaissances précédemment acquises. Leur participation active et la qualité des interventions ont participé à rendre l exercice fructueux. ÉVALUATION ET CONCLUSION 30. À la fin du Séminaire, les participants ont été invités à renseigner le Formulaire d évaluation. Seize formulaires ont ainsi été renseignés et soumis. Selon les opinions exprimées au travers de ces Formulaires d évaluation, 63% des participants ont reconnu que le Séminaire a dépassé leurs attentes et 37% ont déclaré que le Séminaire correspondait à leurs attentes. Quant à la qualité et au contenu des présentations, 63% des participants les ont considérés «très bons» et 37% reconnaissent qu ils étaient «bons». Le taux de satisfaction globale s élève à 94% (satisfait ou très satisfait). Un participant a toutefois déclaré qu il aurait souhaité que les journées soient moins longues. Le programme de travail était effectivement dense compte tenu de l ampleur des problématiques à aborder. On retrouve ces commentaires extrêmement positifs dans les réponses des participants aux autres questions du Formulaire d évaluation, ainsi que dans les impressions des intervenants. 31. On peut donc conclure que le Séminaire sur la Convention du travail maritime 2006 de l OIT aura été une réussite. La qualité des intervenants, la coopération de l AESM et la motivation des participants ont contribué au succès de ce Séminaire, qui s est déroulé dans d excellentes conditions. v

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ ET PROJET D EMPLOI DU TEMPS. Note du Secrétariat RÉSUMÉ

ORDRE DU JOUR PROVISOIRE ANNOTÉ ET PROJET D EMPLOI DU TEMPS. Note du Secrétariat RÉSUMÉ P L AN D AC T I O N P O U R LA M É D I T E R R AN É E ( P AM ) C E N T R E R É G I O N AL M É D I T E R R AN É E N P O U R L I N T E R V E N T I O N D U R G E N C E C O N T R E LA P O L L U T I O N M AR

Plus en détail

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION

Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 STM POUR DÉCISION BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 309 e session, Genève, novembre 2010 GB.309/STM/2 Commission des réunions sectorielles et techniques et des questions connexes STM POUR DÉCISION

Plus en détail

SAFEMED III BULLETIN ACTIVITÉS RÉGIONALES. NUMÉRO 4 / Octobre ÈME RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL MARITIME EUROMED SÛRETÉ

SAFEMED III BULLETIN ACTIVITÉS RÉGIONALES. NUMÉRO 4 / Octobre ÈME RÉUNION DU GROUPE DE TRAVAIL MARITIME EUROMED SÛRETÉ SAFEMED III BULLETIN NUMÉRO 4 / Octobre 2016 Juin 2016 a marqué le troisième anniversaire du projet SAFEMED III et le renforcement progressif de la coopération régionale. Pendant cette période, l AESM

Plus en détail

SEMIDE EMWIS. Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau

SEMIDE EMWIS. Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau SEMIDE EMWIS http://www.semide.org http://www.emwis.org Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau النظام المعلوماتي الا ورومتوسطي للمعرفة في مجال المياه Juan

Plus en détail

Atelier CEA-CEE-IARD: Conventions de l ONU sur la sécurité routière et méthodes de prévention de la conduite en état d ivresse

Atelier CEA-CEE-IARD: Conventions de l ONU sur la sécurité routière et méthodes de prévention de la conduite en état d ivresse Note conceptuelle Atelier CEA-CEE-IARD: Conventions de l ONU sur la sécurité routière et méthodes de prévention de la conduite en état d ivresse 1. OBJET DU PRÉSENT DOCUMENT Le présent document a pour

Plus en détail

sous groupe SécuritS curité Maritime (Comité consultatif du projet SafeMed II) Tél. : Fax :

sous groupe SécuritS curité Maritime (Comité consultatif du projet SafeMed II) Tél. : Fax : Réunion du 6ème 6 sous groupe SécuritS curité Maritime (Comité consultatif du projet SafeMed II) Sahbene Ben Fadhel - Directeur Central à l O.M.M.P Tél. : +216 71 73 53 00 Fax : +216 71 73 58 12 E-mail

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF

TABLEAU COMPARATIF - 53 - TABLEAU COMPARATIF Proposition de loi relative aux conditions d'exploitation et d'admission des navires d'assistance portuaire et au cabotage maritime, et à l'application du principe de la libre

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 2 RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 2 e RÉUNION : Règlement alternatif des conflits transfrontaliers

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Décret N 2006-034 du 20/05/06 portant organisation et fonctionnement de l inspection générale de l administration judiciaire et Pénitentiaire

Plus en détail

Partie 1 Repères historiques et perspectives actuelles Les fondements d une législation du travail à caractère international...

Partie 1 Repères historiques et perspectives actuelles Les fondements d une législation du travail à caractère international... Table des matières Liste des sigles et abréviations.... 5 Sommaire.... 7 Avant-propos.... 9 Partie 1 Repères historiques et perspectives actuelles.... 11 Chapitre I Les fondements de l OIT et leur actualité....

Plus en détail

Renforcement des capacités institutionnelles du gouvernement en matière de. Gouvernance Locale

Renforcement des capacités institutionnelles du gouvernement en matière de. Gouvernance Locale Renforcement des capacités institutionnelles du gouvernement en matière de Gouvernance Locale Formation de 25 fonctionnaires représentant les pays suivants : Egypte, Jordanie, Libye, Maroc et Tunisie.

Plus en détail

Accord. entre le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports agissant pour le compte du Conseil fédéral suisse

Accord. entre le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports agissant pour le compte du Conseil fédéral suisse Traduction Accord entre le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports agissant pour le compte du Conseil fédéral suisse et le Ministère de la Défense du Royaume

Plus en détail

L évaluation : une démarche d amélioration

L évaluation : une démarche d amélioration Sylvain Boude Responsable du Pôle Service à Domicile T: 06 22 84 23 71 Sylvain.boude@4-as.fr www.4as-medicosocial.fr L évaluation : une démarche d amélioration Cadre réglementaire de l évaluation Loi n

Plus en détail

Projet Régional EuroMed Transport «Route, Rail et transport Urbain»

Projet Régional EuroMed Transport «Route, Rail et transport Urbain» ROYAUME DU MAROC 1 Ministère de l Equipement, du Transport, de la Logistique et de l Eau Projet Régional EuroMed Transport «Route, Rail et transport Urbain» Bruxelles, le 04 juillet 2017 Présentée par:

Plus en détail

Traduction 1. (Etat le 11 avril 2011)

Traduction 1. (Etat le 11 avril 2011) Traduction 1 0.512.166.51 Accord entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la Fédération de Russie sur la collaboration bilatérale en matière d instruction militaire Conclu le 11 avril 2011

Plus en détail

Partenariat Euroméditerranéen: Potentiel et

Partenariat Euroméditerranéen: Potentiel et Partenariat Euroméditerranéen: Potentiel et occasions d affaires Bernard Colas, LL.D. Droit du commerce international et des douanes Association Canado-Tunisienne, 26 octobre 2007 Plan Tunisie Processus

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour 1 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé Ebauche d ordre du jour «Le travail réalisé par la Conférence de

Plus en détail

L EMPLOI ET LES AFFAIRES SOCIALES

L EMPLOI ET LES AFFAIRES SOCIALES PROGRAMME DE FORMATION : MATRA SUD Soutenir la transition démocratique dans la région arabe L EMPLOI ET LES AFFAIRES SOCIALES Partie I 9-14 novembre 2014 La Haye, Pays-Bas Partie II 14-19 decembre 2014

Plus en détail

HOTEL SACACOMIE. D e s c r i p t i o n d e t â c h e s

HOTEL SACACOMIE. D e s c r i p t i o n d e t â c h e s HOTEL SACACOMIE D e s c r i p t i o n d e t â c h e s Titre de la fonction : Coordonnateur (trice) des ventes Supérieur immédiat : Directrice des ventes Secteur / Unité : Ventes Date de rédaction : 16

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE II RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 1 er Séminaire de formation «COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

MINISTERE DU COMMERCE (0) BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION

MINISTERE DU COMMERCE (0) BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION MINISTERE DU COMMERCE -------- (0) --------- BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Point de presse du 08 Avril 2012 I- Rappel du Contexte : Qu est ce que le P3A? Géré

Plus en détail

REGLEMENT 3 ÈME APPEL A PETITS PROJETS POUR LES AMP DE MEDITERRANEE

REGLEMENT 3 ÈME APPEL A PETITS PROJETS POUR LES AMP DE MEDITERRANEE REGLEMENT 3 ÈME APPEL A PETITS PROJETS POUR LES AMP DE MEDITERRANEE ASSOCIATION MEDPAN - 2013 Mercredi 13 février 2013 REGLEMENT 3 EME Appel à petits projets pour les AMP de Méditerranée SOMMAIRE 1 Présentation

Plus en détail

Quatrième réunion du réseau et première réunion d évaluation

Quatrième réunion du réseau et première réunion d évaluation EMFAP, Réunions du réseau et d évaluation, les 11 et 12 décembre 2007, Oeiras Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens EuroMed Formation

Plus en détail

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement.

Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement. Manifestation préparatoire Le cadre institutionnel du développement durable en Afrique: Intégrer les trois piliers du développement Note conceptuelle 1. Contexte Dans sa résolution 64/236 du 11 décembre

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL

JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL 1 sur 7 12.11.2010 15:48 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 Décret n 2009-1448 du 30 décembre 2009 portant organisation du Ministère de la Fonction publique, du Travail,

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE 6 avril 2013 AMENDEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE 6 avril 2013 AMENDEMENT ASSEMBLÉE NATIONALE 6 avril 2013 INFRASTRUCTURES ET SERVICES DE TRANSPORTS - (N 850) Commission Gouvernement Rejeté AMENDEMENT N o 212 (Rect) présenté par M. Carvalho, M. Chassaigne, M. Charroux, M. Asensi,

Plus en détail

Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau

Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau SEMIDE EMWIS http:/ / www.semide.org http:/ / www.emwis.org Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau -وروألا تامولعملا ماظن تاراهملا لوح يطسوتم هايملا لاجم

Plus en détail

ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO Janvier 2010

ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO Janvier 2010 ANALYSE D ECARTS GE ACTIONS RECOMMANDEES MALABO 19 24 Janvier 2010 Annexe E Domaine FA 1. 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 1.6 1.7 MANQUE D UNIFORMITE DANS L APPLATION DES NORMES INTERNATIONALES de Maturité 1. Une

Plus en détail

Termes de référence Evaluation technique et financière des variantes de réhabilitation de cinq dépotoirs Municipaux des déchets solides en Tunisie.

Termes de référence Evaluation technique et financière des variantes de réhabilitation de cinq dépotoirs Municipaux des déchets solides en Tunisie. Termes de référence Evaluation technique et financière des variantes de réhabilitation de cinq dépotoirs Municipaux des déchets solides en Tunisie. I. PREAMBULE 1. La Banque mondiale, en qualité d administrateur

Plus en détail

Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives

Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives Santé, sécurité et bien-être au travail dans l administration publique luxembourgeoise : Panorama et perspectives Paulette Lenert, coordinateur général du ministère de la Fonction publique et de la Réforme

Plus en détail

R A P P O R T N

R A P P O R T N R A P P O R T N 95 ----------------------------- OIT - Rapport présenté en complément des rapports présentés conformément aux dispositions de l'article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object

Au cours de la préparation du programme, une évaluation générale des risques globaux que la passation des marchés fait peser sur l atteinte des object TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DE GESTIONNAIRES DU PROGRAMME «PDESAQ» EN MATIERE DE PASSATION DES MARCHES. CONTEXTE DE L ACTIVITE :. Contexte général : L enseignement constitue un pilier

Plus en détail

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2005/276

Conseil de sécurité. Nations Unies S/2005/276 Nations Unies S/2005/276 Conseil de sécurité Distr. générale 25 avril 2005 Français Original: anglais Lettre datée du 25 avril 2005, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Président du Comité

Plus en détail

A V I S N Séance du mardi 23 mai

A V I S N Séance du mardi 23 mai A V I S N 2.038 ----------------------- Séance du mardi 23 mai 2017 ----------------------------------------- Ratification des conventions de l OIT Soutien des procédures en cours x x x 2.891-1 Av. de

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 23 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE «Le travail réalisé par la Conférence de La Haye et d autres organisations internationales en matière de droit de la famille»

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL

ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL Réunion tripartite sur la promotion du dialogue social sur la restructuration et ses effets sur l emploi TMCPI/2011/13 Genève 24-27 octobre 2011 Conclusions de la

Plus en détail

Article 3 - Recevabilité des dossiers de candidatures Les porteurs des «Projets méditerranéens de recherche scientifique interuniversitaire»

Article 3 - Recevabilité des dossiers de candidatures Les porteurs des «Projets méditerranéens de recherche scientifique interuniversitaire» RÈGLEMENT PROJETS MÉDITERRANÉENS DE RECHERCHE SCIENTIFIQUE INTER-UNIVERSITAIRE (MeRSI) Article 1 Objet des projets MeRSI Les «Projets méditerranéens de recherche scientifique inter-universitaire» (MeRSI)

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION MARS 2016 PROJET DE DÉCRET

PARLEMENT WALLON SESSION MARS 2016 PROJET DE DÉCRET 412 (2015-2016) N 2 412 (2015-2016) N 2 PARLEMENT WALLON SESSION 2015-2016 17 MARS 2016 PROJET DE DÉCRET portant assentiment à l accord de coopération du 16 février 2016 entre l État fédéral, la Région

Plus en détail

Hôtel Jardins Savana, Dakar Août 2012

Hôtel Jardins Savana, Dakar Août 2012 4 ème Séminaire de formation «Mesures pour la promotion d un système transnational de protection sociale des migrants travailleurs et de leurs familles» Hôtel Jardins Savana, Dakar 27-29 Août 2012 Note

Plus en détail

FORMULAIRE DE RAPPORT PROTOCOLE DE 2002 SE RAPPORTANT À LA CONVENTION (Nº 155) SUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS, 1981

FORMULAIRE DE RAPPORT PROTOCOLE DE 2002 SE RAPPORTANT À LA CONVENTION (Nº 155) SUR LA SÉCURITÉ ET LA SANTÉ DES TRAVAILLEURS, 1981 Appl.22.155 155. Sécurité et santé des travailleurs, 1981 Protocole de 2002 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE FORMULAIRE DE RAPPORT RELATIF AU PROTOCOLE DE 2002 SE RAPPORTANT À LA CONVENTION (Nº 155)

Plus en détail

ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2016/16 Distr. générale 11 février 2016 Français Original : anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Centre

Plus en détail

Liste d instruments à jour,

Liste d instruments à jour, Liste d instruments à jour, 2014 1 Conventions N o 14 Convention sur le repos hebdomadaire (industrie), 1921 29 " sur le travail forcé, 1930 77 " sur l examen médical des adolescents (industrie), 1946

Plus en détail

Convention encadrant les relations entre les sociétés. communication (version consolidée au 18 juillet 2013)

Convention encadrant les relations entre les sociétés. communication (version consolidée au 18 juillet 2013) Convention encadrant les relations entre les sociétés GRTgaz et GDF SUEZ en matière de pratiques de communication (version consolidée au 18 juillet 2013) Entre les soussignés : GDF SUEZ, société anonyme

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

DATE DE L ÉVALUATON :

DATE DE L ÉVALUATON : GRILLE D ÉVALUATION DE RENDEMENT IDENTIFICATION DE L EMPLOYÉ NOM DE L EMPLOYÉ-E : POSTE : PÉRIODE COUVERTE PAR L ÉVALUATION : DATE DE L ÉVALUATON : OBJECTIFS DE L ÉVALUATION L évaluation de rendement se

Plus en détail

Contrat de génération : Publication du décret d application

Contrat de génération : Publication du décret d application Contrat de génération : Publication du décret d application La loi portant création du contrat de génération a été publiée au journal officiel du 3 mars 2013. Le décret relatif aux conditions de mise en

Plus en détail

Les travailleurs arabes hors-la-loi

Les travailleurs arabes hors-la-loi Samir AITA Les travailleurs arabes hors-la-loi Emploi et droit du travail dans les pays arabes de la Méditerranée Vision des enjeux et implications du partenariat européen Algérie, Egypte, Jordanie, Liban,

Plus en détail

Vu la loi n du 09 novembre 1961 portant institution d un code de la Marine Marchande ;

Vu la loi n du 09 novembre 1961 portant institution d un code de la Marine Marchande ; Décret n 98-42 du 28 janvier 1998 portant organisation du plan d urgence de lutte contre les pollutions accidentelles en mer, en lagune et dans les zones côtières Le Président de la République, Sur rapport

Plus en détail

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES

ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES ANALYSE D ECARTS STP ACTIONS RECOMMANDEES Annexe E Domaine FA 1. 1.1 1.2 1.3 1.4 1.5 MANQUE D UNIFORMITE DANS L APPLATION DES NORMES INTERNATIONALES de Maturité 1. Une assistance devra être apportée à

Plus en détail

Atelier National sur les «Avantages de la coopération et la Convention des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux de la CEE-ONU»

Atelier National sur les «Avantages de la coopération et la Convention des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux de la CEE-ONU» REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche Atelier National sur les «Avantages de la coopération et la Convention des cours d eau transfrontières et des

Plus en détail

Termes de référence. Consultant International

Termes de référence. Consultant International 1 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE 1. Information générale Termes de référence Consultant International Pour les services d un Prestataire individuel (IC) Intitulé de la mission Projet Lieu

Plus en détail

POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI FEUILLE DE ROUTE

POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI FEUILLE DE ROUTE CODE D IDENTIFICATION POL12-023 TITRE : POLITIQUE DE SERVICE DE GARDE EN MILIEU SCOLAIRE DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR AUTORISATION REQUISE RESPONSABLE DU SUIVI 19 mars 2012 Administrateur Directeur des services

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ENVIRONNEMENT, DE L'ÉNERGIE ET DE LA MER, EN CHARGE DES RELATIONS INTERNATIONALES SUR LE CLIMAT Arrêté du 19 décembre 2016 relatif à la délivrance

Plus en détail

EuroMed Formation des Administrations publiques CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE. Libre circulation des services et des capitaux

EuroMed Formation des Administrations publiques CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE. Libre circulation des services et des capitaux EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l administration publique pour les Partenaires méditerranéens CONNAISSANCES AVANCÉES SUR L UE Libre circulation

Plus en détail

Proposition modifiée de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition modifiée de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 6.9.2016 COM(2016) 552 final 2011/0103 (NLE) Proposition modifiée de DÉCISION DU CONSEIL concernant la signature et l application provisoire de l accord de transport

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Recrutement d un Consultant pour la préparation et l animation d une formation en Communication pour le développement

TERMES DE REFERENCE. Recrutement d un Consultant pour la préparation et l animation d une formation en Communication pour le développement Projet Régional d Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) Coordination Régionale TERMES DE REFERENCE Recrutement d un Consultant pour la préparation et l animation d une formation en Communication pour

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 3.7.2017 COM(2017) 360 final 2017/0150 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL autorisant la Roumanie à accepter, dans l intérêt de l Union européenne, l adhésion du

Plus en détail

Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire. Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie

Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire. Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire Conférence régionale 7 9 mars 2016, Alger, Algérie SAISIR L OCCASION DE CONSTRUIRE UN AVENIR MEILLEUR Il est incontestable

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Français - Or.

Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development. Français - Or. A usage officiel C(2008)201 Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Nov-2008 Français - Or. Anglais CONSEIL C(2008)201 A usage

Plus en détail

Réglementation de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) concernant les indemnités et défraiements

Réglementation de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) concernant les indemnités et défraiements 2.2.2. Réglementation de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l instruction publique (CDIP) concernant les indemnités et défraiements du 29 août 2005 Le Comité de la Conférence suisse des directeurs

Plus en détail

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne

Affaires indiennes et du Nord Canada Charte de la vérification interne 1. Objet et application 1.1 Le présent document a pour objet d établir le mandat de la fonction de vérification interne à Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC), d attribuer les responsabilités et

Plus en détail

Plan d action du CSEE mis à jour. sur le stress des enseignants au travail

Plan d action du CSEE mis à jour. sur le stress des enseignants au travail Plan d action du CSEE mis à jour sur le stress des enseignants au travail 1 Plan d action du CSEE mis à jour sur le stress des enseignants au travail Ce plan d action était à l origine issu du premier

Plus en détail

Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie

Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie Termes de référence de la cartographie des organisations de la société civile tunisienne dans le domaine «Femmes, Paix et Sécurité» en Tunisie Appel à consultation nationale REF : TUN/UNW/2016/028 Durée

Plus en détail

Politique d évaluation du rendement du directeur général

Politique d évaluation du rendement du directeur général Commission scolaire Riverside -Politique Résolution B180-20070703 Politique d évaluation du rendement du directeur général Objectif La présente politique a pour objet de fournir de la rétroaction au directeur

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 3 DROIT PÉNAL ET DROIT PÉNITENTIAIRE 3 e RÉUNION LES INSTRUMENTS TECHNIQUES POUR LA COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

Point 5 de l ordre du jour provisoire COMMISSION DES RESSOURCES GÉNÉTIQUES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE

Point 5 de l ordre du jour provisoire COMMISSION DES RESSOURCES GÉNÉTIQUES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE Octobre 2006 CGRFA/WG-AnGR-4/06/6 F Point 5 de l ordre du jour provisoire COMMISSION DES RESSOURCES GÉNÉTIQUES POUR L'ALIMENTATION ET L'AGRICULTURE GROUPE DE TRAVAIL TECHNIQUE INTERGOUVERNEMENTAL SUR LES

Plus en détail

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne

* Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. Charte de vérification interne * Il est à noter que le masculin n est utilisé que pour faciliter la tâche. 1.0 Introduction Charte de vérification interne 1.1 La présente charte vise à définir et à établir : la mission officielle de

Plus en détail

de Coopération EUROMED sur la Sécurité Maritime et la Prévention de la Pollution provenant des Navires SAFEMED (MED 2005/ )

de Coopération EUROMED sur la Sécurité Maritime et la Prévention de la Pollution provenant des Navires SAFEMED (MED 2005/ ) CENTRE RÉGIONAL MÉDITERRANÉEN POUR L INTERVENTION D URGENCE CONTRE LA POLLUTION MARINE ACCIDENTELLE (REMPEC) PARTENARIAT EURO-MÉDITERRANÉEN COOPÉRATION EUROMED SUR LA SÉCURITÉ MARITIME ET LA PRÉVENTION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Décret n o 2015-1574 du 3 décembre 2015 relatif au service de santé des gens de mer NOR :

Plus en détail

Commentaires. demeurant :.. Représentant légal du Bénéficiaire : Nom, Prénom. né(e) le.. à.. demeurant. lien de parenté.

Commentaires. demeurant :.. Représentant légal du Bénéficiaire : Nom, Prénom. né(e) le.. à.. demeurant. lien de parenté. AVENANT ANNUEL AU CONTRAT DE SOUTIEN ET AIDE ET DE TRAVAIL ESAT DE DANNEMARIE établi le... Conformément aux dispositions de la loi n 2002-2 du 2 janvier 2002 et aux dispositions du décret n 2004-1274 du

Plus en détail

RECOMMANDATION ADOPTÉE PAR L ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE L APPLICATION

RECOMMANDATION ADOPTÉE PAR L ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE L APPLICATION CBD Distr. GÉNÉRALE UNEP/CBD/SBI/REC/1/11 6 mai 2016 ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE L APPLICATION Première réunion Montréal, Canada, 2-6 mai 2016 Point 14 de l ordre du jour FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS RECOMMANDATION

Plus en détail

N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI N 4517 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 16 février 2017. PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT, autorisant l

Plus en détail

Termes de référence. Pour les services d un Prestataire individuel (IC)

Termes de référence. Pour les services d un Prestataire individuel (IC) 1 RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE 1. Information générale Intitulé de la mission Projet Lieu d affectation Date prévue de début 15/03/2015 Réf. Du dossier Termes de référence Pour les services

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Décret n o 2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier

Plus en détail

Dialogue multi-acteurs. Kribi, les 02 et 03 Mars Document d orientation

Dialogue multi-acteurs. Kribi, les 02 et 03 Mars Document d orientation Plaidoyer sur l institutionnalisation de la cartographie participative, l introduction du «Domaine des Communautés» dans la législation et la reconnaissance du village comme entité juridique Dialogue multi-acteurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'ÉNERGIE Arrêté du 11 août 2015 relatif à la délivrance des titres et attestations de formation professionnelle

Plus en détail

CONFERENCE COMPÉTENCES

CONFERENCE COMPÉTENCES Agence des réseaux locaux de services de santé et services sociaux de Montréal CONFERENCE COMPÉTENCES «Le coaching et le développement de la relève des cadres supérieurs dans le réseau de la santé et des

Plus en détail

COMMISSION EUROPEENNE POUR LA DEMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) en coopération avec LA PRESIDENCE DU GOUVERNEMENT DE LA TUNISIE

COMMISSION EUROPEENNE POUR LA DEMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) en coopération avec LA PRESIDENCE DU GOUVERNEMENT DE LA TUNISIE PRESIDENCE DU GOUVERNEMENT CDL-UD(2017)002prog Or. Engl. COMMISSION EUROPEENNE POUR LA DEMOCRATIE PAR LE DROIT (COMMISSION DE VENISE) en coopération avec LA PRESIDENCE DU GOUVERNEMENT DE LA TUNISIE Séminaire

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE 1 sur 5 20.09.2011 11:09 JOURNAL OFFICIEL DU SENEGAL PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE DECRET n 2010-893 du 30 juin 2010 DECRET n 2010-893 du 30 juin 2010 portant organisation et fonctionnement de l Autorité

Plus en détail

DISCOURS DU DIRECTEUR DU DEPARTEMENT «GOUVERNANCE ET TRIPARTISME» Monsieur Moussa OUMAROU. Ouagadougou : 21 Juillet 2015

DISCOURS DU DIRECTEUR DU DEPARTEMENT «GOUVERNANCE ET TRIPARTISME» Monsieur Moussa OUMAROU. Ouagadougou : 21 Juillet 2015 1 ATELIER DE PARTAGE SUR LA STRATEGIE DE MISE EN CONFORMITE DES LIEUX DE TRAVAIL AUX NORMES DU TRAVAIL DANS LES PAYS MEMBRES DE L UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) Hôtel Laico, Ouagadougou

Plus en détail

JORF n 0263 du 13 novembre Texte n 14

JORF n 0263 du 13 novembre Texte n 14 Le 19 novembre 2010 JORF n 0263 du 13 novembre 2010 Texte n 14 DECRET Décret n 2010-1357 du 9 novembre 2010 portant statut particulier du cadre d emplois des techniciens territoriaux NOR: IOCB1011822D

Plus en détail

SEMINAIRE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS ET NOUVELLES PROCÉDURES. (Ouagadougou - Burkina Faso : 15 au 19 mai 2017)

SEMINAIRE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS ET NOUVELLES PROCÉDURES. (Ouagadougou - Burkina Faso : 15 au 19 mai 2017) SEMINAIRE PASSATION DES MARCHÉS PUBLICS ET NOUVELLES PROCÉDURES (Ouagadougou - Burkina Faso : 15 au 19 mai 2017) Résumé Les marchés publics constituent un instrument crucial de l action des pouvoirs publics

Plus en détail

Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations. entre

Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations. entre Protocole d entente sur la surveillance des bourses et des systèmes de cotation et de déclaration d opérations entre l Alberta Securities Commission (l «ASC») l Autorité des marchés financiers (l «Autorité»)

Plus en détail

Avis de vacance de poste. Responsable des opérations (Budget et Finances, Ressources humaines et Passation de marchés)

Avis de vacance de poste. Responsable des opérations (Budget et Finances, Ressources humaines et Passation de marchés) Avis de vacance de poste Responsable des opérations (Budget et Finances, Ressources humaines et Passation de marchés) Centre régional de conservation ICCROM-ATHAR Sharjah (Émirats arabes unis) Date limite

Plus en détail

DIRECTIVES LE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE PERSONNEL DE SOUTIEN LE SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES OCTOBRE 2004

DIRECTIVES LE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE PERSONNEL DE SOUTIEN LE SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES OCTOBRE 2004 DIRECTIVES LE TEMPS SUPPLÉMENTAIRE PERSONNEL DE SOUTIEN LE SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES OCTOBRE 2004 Cégep de l Abitibi-Témiscamingue, 425, boulevard du Collège, Rouyn-Noranda (Québec) J9X 5E5 Téléphone:

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 19.9.2016 JOIN(2016) 41 final 2016/0289 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

Termes de Référence. 1. Contexte et justification

Termes de Référence. 1. Contexte et justification Consultation nationale pour le recrutement d un(e) expert(e) en vue de la réalisation d une étude sur les sources d information sur la situation des personnes handicapées en Tunisie 1. Contexte et justification

Plus en détail

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 6/12. Objet : La Convention Internationale du Travail Maritime

FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 6/12. Objet : La Convention Internationale du Travail Maritime Comité de Toulon Provence Toulon, 12 septembre 2012 FICHE DOCUMENTAIRE IFM n 6/12 Objet : La Convention Internationale du Travail Maritime -o- Le 20 août 2012, l Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

Huitième Réunion régionale européenne

Huitième Réunion régionale européenne ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL Huitième Réunion régionale européenne ERM/VIII/D.2 Lisbonne 9-13 février 2009 Note d information Lieu de la réunion et adresse Centre de congrès AIP Praça das Indústrias

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels

Plus en détail

Décret n du 20 mai 2011 portant statut particulier du cadre d emplois des animateurs territoriaux

Décret n du 20 mai 2011 portant statut particulier du cadre d emplois des animateurs territoriaux Mis en ligne le 04.04.2012 Décret n 2011-558 du 20 mai 2011 portant statut particulier du cadre d emplois des animateurs territoriaux Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l intérieur, de

Plus en détail

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants

Circulaire DRT du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Circulaire DRT 2004-2 du 13 janvier 2004 relative au calcul du SMIC dans les hôtels, cafés et restaurants Références : Articles D 141-7 et D 141-8 du code du travail ; Circulaire DRT-DSS n 15/90 du 9 mars

Plus en détail

«Café du monde» : interventions en matière de salubrité des établissements alimentaires

«Café du monde» : interventions en matière de salubrité des établissements alimentaires «Café du monde» : interventions en matière de salubrité des établissements alimentaires Rapport de synthèse de l atelier Conférence annuelle de l ISISP, section Ontario, octobre 2011 Hannah Moffatt Introduction

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 15.5.2012 COM(2012) 214 final 2012/0108 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion d'un protocole à l'accord euro-méditerranéen établissant une

Plus en détail

Règlement du personnel

Règlement du personnel Règlement du personnel 115 Règlement du personnel Adopté par le Conseil des Gouverneurs à sa session extraordinaire (Genève, novembre 1976) Modifié à la ii e session de l Assemblée générale (novembre 1981)

Plus en détail

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu

Plus en détail

Règles d approbation. Hors division 311. Règlement annexé à l arrêté du 23 novembre 1987 modifié. Edition J.O. du 30/06/2017 1

Règles d approbation. Hors division 311. Règlement annexé à l arrêté du 23 novembre 1987 modifié. Edition J.O. du 30/06/2017 1 Division 310 Règles d approbation Hors division 311 Règlement annexé à l arrêté du 23 novembre 1987 modifié Edition J.O. du 30/06/2017 1 Edition du 5 mai 2000, parue au J.O. le 26 mai 2000 A jour des arrêtés

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le

Plus en détail