Origine, dynamique et température de l'atmosphère

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Origine, dynamique et température de l'atmosphère"

Transcription

1 Origine, dynamique et température de l'atmosphère I) Origine de l'atmosphère de la Terre et de Mars I 1) Datation de l'atmosphère terrestre à l'aide de l'argon L'argon 36 est un isotope stable ne pouvant etre issu d'une désintégration radioactive. L'argon 40 n'existait pas en quantité significative au début du système solaire. Il est produit par la désintégration du potassium 40. a) Si l'atmosphère s'était formée récemment par dégazagee du manteau supérieur, que pourrait on dire du rapport isotopique dans le manteau supérieur et dans l'atmosphère? b) On mesure le rapport dans un basalte vitrifié issu d'une dorsale océanique. Pour ce faire on chauffe la roche par palier à différentes température. A chaque palier on mesure le rapport présentés sur a figure I 1. Dans l'atmosphère le rapport l'atmosphère terrestre? du gaz qui s'échappe. Les résultats sont vaut 300. Que peut on en conclure sur la formation de Fig I 1: Rapport isotopique 40Ar/36Ar dans un basalte issu d'une dorsale océanique I 2) Datation à l'aide du xenon 129 On cherche à dater plus précisément la formation de l'atmosphère terrestre. Pour ce faire on utilise les isotopes du xenon. En effet, le xenon 130 et 132 sont des isotopes stables dont la quantité sur Terre n'a pas varié au cours du temps (il ne peut etre issu d'une désintégration radioactive). A l'inverse le xenon 129 n'existait pas au début du système solaire. Il est produit uniquement par la désintégration de l'iode 129. Ce dernier a une période de demi vie de 17 millions d'années. a) A l'aide du résultat présenté sur la figure I 2, estimez l'age de la formation de l'atmosphère.

2 Fig I 2: Rapport dans une roche basaltique issue du manteau supérieur, divisé par ce meme rapport dans l'atmosphère. I 3) Comparaison des rapports isotopiques de l'argon et du xénon sur Mars et sur la Terre Le tableau I 3 présente différent rapports isotopiques mesurés dans l'atmosphère terrestre et marsienne. a) Comparez le rapport pour la Terre et Mars. Que peut on en déduire sur la formation de l'atmosphère de Mars? b) Que peut on dire du rapport sur Mars? Quel scénario peut on proposer concernant la formation de l'atmosphère de Mars expliquant à la fois les rapports et? fig I 3: Rapports isotopiques mesurés dans l'atmosphère de Mars et de la Terre I 4) Vitesse de libération d'une particule dans les atmosphère de la Terre, Mars et Vénus La vitesse de libération d'une particule est la vitesse minimale qu'elle doit acquérir pour s'échapper de l'atmosphère d'une planète. Pour la calculer, on suppose que la particule à l'instant initial t1 est à la surface de la Terre, animée d'une vitesse vl. Ayant réussi à s'échapper de l'atmosphère à l'instant t2 son énergie cinétique et potentiel sont nuls. a) En écrivant la conservation de l'énergie entre les instants t1 et t2, établir l'expression de la vitesse de libération. b) Calculer la vitesse de libération pour la Terre, Mars et Vénus. On donne : Terre : Mt=5.9*10^24 Kg, Rt =6370Km Mars : Mm=641*10^21 Kg, Rm=3400 Km Vénus: Mv=4.8*10^24 Kg, Rv=6000 Km

3 G=6, SI c) L'énergie cinétique moyenne des molécules d'un gaz est reliée à la température par la relation le symbole <> indiquant une moyenne : l'énergie cinétique moyenne des molécules constituant un gaz est proportionnelle à la température. En déduire la vitesse quadratique moyenne des molécules de dioxygène, de diazote et de l'hydrogène. On donne: constante de boltzmann k_b = 1, J K 1 constante d'arvogadro A=6, masse molaire de l'oxygène : 16g masse molaire de l'azote : 14g masse molaire de l'hydrogène :1g d) Mars peut elle conserver son atmosphère? e) En réalité, toutes les molécules n'ont pas la meme vitesse dans un gaz. La distribution des vitesses suit la loi de Maxwell Boltzmann. On donne sur la figure I 4 la distribution des vitesses des molécules d'02, H et D à une témpérature de 300 K. Comment peut on expliquer la différence du rapport D/H dans l'atmosphère de Mars et de la Terre? Fig I 4: Distribution des vitesses des molécule d'o2, H, et D dans une atmosphère à 300 K II) Dynamique de l'atmosphère de la Terre et de Vénus La Terre et vénus sont des planètes de taille, masse et composition chimique proche. Toutefois, vénus tourne sur elle meme en 243 jours terrestre. Le but de cet exercice est de voir comment cette différence affecte la dynamique globale de son atmosphère. a) A l'aide de la figure II 1, donner l'odre de grandeur des force de pression s'exerçant dans l'atmosphère à la surface de la Terre. On rappelle que 1 bar =10^5 Pascal. Figure II 1: Carte de pression à la surface de l'atmosphère en juillet

4 b) La force de coriolis s'exerçant sur une particule à l'équateur se déplaçant à une vitesse V vers le nord s'écrit: fc=2*v*vitesse rotation planète (rad/s) Calculer la force de coriolis s'exerçant sur une masse d'air à l'équateur se déplaçant à 10 km/h vers le nord sur Terre. c) Refaire le meme calcul pour Vénus d) L'équilibre géostrophique est il atteint sur Vénus (on supposera que les force de pression sont du meme ordre de grandeur que sur Terre)? e) En déduire combien est ce qu'il y'a de cellules de convection entre le pole et l'équateur sur Vénus. f) Question bonus : Vénus peut elle avoir un champ magnétique? III) Calcul de la température de la surface des planètes telluriques du système solaire III 0) Définitions On rappelle succinctement quelques définitions: Corps noir : corps ne réfléchissant pas la lumière incidente, mais absorbant tous les rayonnements. Ainsi à l'équilibre thermique, si sa température ne varie pas au cours du temps, il absorbe et réemet tous les rayonnements incidents. Loi de Planck : indique quelle est l'énergie en fonction de la longueur d'onde du rayonnement émis par un corps noir. Le résultat ne dépend que de la température: le spectre du rayonnement d'un corps noir ne dépend pas du rayonnement incident. Loi de Wien : il s'agit d'une conséquence de la loi de Planck. Elle indique pour quelle longueur d'onde, l'énergie émise par un corps noir est maximale : Loi de Stéfan : il s'agit également d'une conséquence de la loi de Planck. En sommant l'énergie du rayonnement émis par un coprs noir à toutes les longueurs d'onde, il vient que l'énergie totale émise par un corps noir, par unité de surface et de temps s'écrit : température.. Ainsi l'énergie émise par un corps noir ne dépend que de sa Surface d'une sphère : 4*pi*R2 Surface d'un disque : pi*r2 III 1) Pour quelle longueur d'onde l'énergie émise par la Terre et le soleil est maximum? On rappelle que la température de la surface du soleil est de 6000 K. III 2) Calcul de la température de surface d'une planète sans atmosphère a) A l'aide de la loi de Stéfan, indiquez quelle est l'expression de la puissance émise par le soleil. b) On se place à une distance D du soleil. Indiquez quelle est la puissance par unité de surface reçue du soleil. On supposera que les rayons du soleil arrivent perpendiculairement à nous. c) Vue depuis le soleil, la Terre apparaît comme un disque de rayon Rt. Quelle est la puissance totale reçue par la Terre (on demande une expression littérale sans application numérique)? d) En déduire l'énergie du soleil reçue sur Terre par unité de surface. e) En supposant que la Terre est un corps noir, et en appliquant la loi de Stéfan, indiquez l'expression de la température à la surface d'une planète en fonction de la distance au soleil. f) On suppose à présent que la planète a un albédo A. Ainsi, si E est l'énergie reçue du soleil par unité de surface, la planète réfléchit une énergie A*E vers l'espace. Ecrire l'expression de la température à la surface d'une planète en

5 fonction de la distance au soleil, en tenant compte de son albédo A. g) Application numérique : les planètes telluriques ont un albédo A=0.07, sauf la Terre qui a un albédo de 0.3 Calculez les température de surface de Mercure, Vénus, la Terre (avec un albédo de 0.07 et 0.3) et Mars. On donne : Rayon du soleil Rs=0.7e6 km La température à la surface du soleil Ts = 6000 K La distance de Mercure, Vénus, la Terre et Mars au soleil : 56, 108, 150 et 227 millions de kilomètres. h) Les températures de surface de Mercure, Vénus, la Terre et Mars sont en réalité de 442 K, 735K, 15K et 210 K. Comparez avec vos résultats. Que pouvez vous en déduire sur l'atmosphère de chacune de ces planètes? i) bonus : la distance Terre Soleil varie entre 147 et 152 millions de kilomètres. Quelle est la variation de température associée à ce changement de distance? On prendra A=0.3.

Origine de l'atmosphère de la Terre Comparaison avec Mars et Vénus

Origine de l'atmosphère de la Terre Comparaison avec Mars et Vénus Origine de l'atmosphère de la Terre Comparaison avec Mars et Vénus Plan du cours 0) Introduction I) Origine atmosphère 1) Terre (datation argon et xénon) 2) Comparaison rapport isotopique Terre et Mars

Plus en détail

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère Chap1 : structure thermique de l'atmosphère I - Température de surface des planètes du système solaire 0 structure générale du S.S 1 comment mesurer la température des planètes du S.S? 2 impact de l'atmosphère

Plus en détail

MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie.

MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie. MP115 : Physique de l environnement Épreuve du 13 janvier 2014 (session 1) Deux parties indépendantes : rayonnement et océanographie Rayonnement Durée recommandée : 1h 45 Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

Géophysique externe. Laurent Stehly

Géophysique externe. Laurent Stehly Géophysique externe Laurent Stehly Programme du Capes Les caractéristiques physico chimiques des enveloppes externes fluides. La distribution de l énergie solaire dans l atmosphère et à la surface de la

Plus en détail

EXERCICES - Série 10. P V = n R T

EXERCICES - Série 10. P V = n R T EXERCICES - Série 0 Exercice Un récipient rigide et isolé (volume = 0 l) contenant moles de gaz parfait monoatomique est muni d une petite fenêtre transparente de surface Σ = 5 cm. Au début, le gaz se

Plus en détail

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Activité 1 : La distance Soleil- planète. Protocole expérimental : placer une source lumineuse de plus en plus loin d'une sonde lumière (enregistrement grâce

Plus en détail

Dynamique de l'atmosphère et des océans. Laurent Stehly

Dynamique de l'atmosphère et des océans. Laurent Stehly Dynamique de l'atmosphère et des océans Laurent Stehly Plan du cours Physique de base Dynamique de l'atmosphère à l'heure actuelle Origine et évolution de l'atmosphère Dynamique des océans Evolution de

Plus en détail

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1

SCA2626 Météorologie générale HIVER Examen #1 Examen #1 Durée : h. Pondération : Questions de 1 à 0 : points chaque (total 40 points) Exercices : 0 points chaque (total 60 points) Questions 1. à 17 : Choisissez la bonne réponse Questions 18 à 0 :

Plus en détail

Tomographie par émission de positons : marquage au fluor 18

Tomographie par émission de positons : marquage au fluor 18 Tomographie par émission de positons : marquage au fluor Par sa demi-vie et ses caractéristiques physico-chimiques, le fluor permet de marquer des molécules d intérêt biologique et d obtenir des radiopharmaceutiques

Plus en détail

Physique de l environnement

Physique de l environnement Physique de l environnement Contrôle du décembre 2012 Éléments de correction Aucun document autorisé Calculatrice élémentaire autorisée Les deux parties sont indépendantes. Les questions indépendantes

Plus en détail

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent)

LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) LE DIAGRAMME D'HERTZSPRUNG - RUSSEL (suite de l'escargot précédent) 3. LES INDICES DE COULEUR Lorsqu'on connaît les magnitudes d'une étoile dans deux systèmes de magnitudes différents, on peut construire

Plus en détail

AFFIRMATION 3: L'équation de désintégration du radium 226 s écrit. et le radon 86

AFFIRMATION 3: L'équation de désintégration du radium 226 s écrit. et le radon 86 Exercice 1 : Autour du radium. Répondre, après avoir lu le texte d'introduction, par VRAI ou FAUX à chacune des affirmations suivantes, en justifiant votre réponse. À la fin du XIX e siècle, Marie et Pierre

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Décomposition thermique de PCl5...2 A.Cas N 1...2 B.Cas N 2...2 C.Cas N 3...2 D.Conclusion...2 Accéléromètre...3 I.Condensateur

Plus en détail

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Le rayonnement : Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Un corps chauffé émet de l'énergie sous forme de rayonnement électromagnétique. Une des particularités de ce rayonnement dit "thermique"

Plus en détail

La surface de la Lune

La surface de la Lune ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURS DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ÉTIENNE, DES

Plus en détail

IMRT1 : DEVOIR 6 : 1112

IMRT1 : DEVOIR 6 : 1112 IMRT1 : DEVOIR 6 : 1112 charge élémentaire e = 1,602 10-19 C célérité de la lumière dans le vide c = 3,00 10 8 m.s -1 constante de Planck h = 6,626 10-34 J.s unité de masse atomique 1 u = 1,66054 10-27

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h)

Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4.2 (1h) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Partie A : Le système «Gliesien» Document 1. 581g, 1ère exoplanète potentiellement habitable?

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

Exercice 1 : Diagramme (N, Z).

Exercice 1 : Diagramme (N, Z). Exercice 1 : Diagramme (N, Z). 1. Inscrire le symbole des noyaux stables correspondant aux cases grisées dans le diagramme ci-dessous. 2. a) Y placer le symbole du neutron. b) Le neutron est-il une particule

Plus en détail

INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES. Concours Général de Physique Minko Balkanski

INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES. Concours Général de Physique Minko Balkanski INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CULTURE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE EN BULGARIE http ://www.iheb.org/ Concours Général de Physique Minko Balkanski 8 Mai 2010 Le problème

Plus en détail

PHYSIQUE. DATE : 14 juin 2011

PHYSIQUE. DATE : 14 juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 PHYSIQUE DATE : 14 juin 2011 DUREE DE L EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE : Calculatrice (non programmable et non graphique) REMARQUES PARTICULIERES : Choisir

Plus en détail

La structure atomique. Chimie 11

La structure atomique. Chimie 11 La structure atomique Chimie 11 L'atome Un atome est constitué d'électrons qui gravitent autour d'un noyau. Le noyau est composé de protons et de neutrons (nucléons). Stabilité : nombre de protons = nombre

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

7/10/2009 TS. DEVOIR SURVEILLE N 1 SCIENCES PHYSIQUES Durée : 1 Heure 50 Calculatrice autorisée.

7/10/2009 TS. DEVOIR SURVEILLE N 1 SCIENCES PHYSIQUES Durée : 1 Heure 50 Calculatrice autorisée. 7/0/009 TS DEOIR SUREILLE N SCIENCES PHYSIQUES Durée : Heure 50 Calculatrice autorisée. EXERCICE I : Cinétique de la dismutation de l eau oxygénée La solution aqueuse d eau oxygénée se décompose lentement

Plus en détail

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère

Chapitre 3. équilibre radiatif de l'atmosphère Chapitre 3 Forces et contraintes agissant sur l'océan Equilibre radiatif terrestre Echanges océan-atmosphère Transport de chaleur par l'océan équilibre radiatif de l'atmosphère Comment le système Océan

Plus en détail

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie

FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie 1. Origine du flux thermique Une partie de la chaleur de la Terre est une relique de sa formation, il y a 4,55 milliards d'années.

Plus en détail

PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques SERIE D EXERCICES

PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques   SERIE D EXERCICES AS: 2009/2010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : physique nucléaire ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Chapitre 3. Description microscopique des propriétés thermodynamiques de la matière : le modèle du gaz parfait

Chapitre 3. Description microscopique des propriétés thermodynamiques de la matière : le modèle du gaz parfait Chapitre 3 Description microscopique des propriétés thermodynamiques de la matière : le modèle du gaz parfait Introduction L'objectif de ce troisième chapitre est d'établir le lien entre les variables

Plus en détail

THERMIQUE. Sommaire. G.P. Thermique 2013

THERMIQUE. Sommaire. G.P. Thermique 2013 THERMIQUE Sommaire Chap 1: Les trois modes de transfert thermique...3 I.Conduction+...3 II.Conducto-convection...3 III.Rayonnement...3 Chap 2: Conduction...4 I.Équation de la chaleur dans un problème à

Plus en détail

Examen de maturité Session de juin Option complémentaire Physique

Examen de maturité Session de juin Option complémentaire Physique Lycée Denis-de-Rougemont Neuchâtel et Fleurier Nom, prénom: Classe: Examen de maturité Session de juin 2005 Option complémentaire Physique Pour obtenir la note maximale, il faut résoudre complètement cinq

Plus en détail

PRESENTATION DU RESULTAT D UN CALCUL

PRESENTATION DU RESULTAT D UN CALCUL Première S - AP SPC 4 PRESENTATION DU RESULTAT D UN CALCUL Objectifs : Savoir écrire un résultat en notation scientifique, avec le bon nombre de chiffres significatifs, vérifier sa cohérence grâce à un

Plus en détail

Devoir de sciences physiques n 2 Classe de TS1. Partie Physique ( 10 points )

Devoir de sciences physiques n 2 Classe de TS1. Partie Physique ( 10 points ) Devoir de sciences physiques n 2 Classe de TS1 artie hysique ( 10 points ) Un faisceau de lumière, parallèle monochromatique. de longueur d'onde, produit par une source laser arrive sur un fil vertical,

Plus en détail

Année scolaire 2015/2016. Lycée Kalaa sghira. Devoir de synthèse N 2 Sciences physiques. Le 09/05/2016

Année scolaire 2015/2016. Lycée Kalaa sghira. Devoir de synthèse N 2 Sciences physiques. Le 09/05/2016 Lycée Kalaa sghira Prof : Amara Moncef Devoir de synthèse N 2 Sciences physiques Le 09/05/2016 Année scolaire 2015/2016 Durée : 3 heures Chimie (7 points) Exercice N 1 : (3 points) On réalise la pile ci-contre

Plus en détail

Partie commune Dans chaque partie, certaines questions sont indépendantes.

Partie commune Dans chaque partie, certaines questions sont indépendantes. BTS Sujet 2000 Partie commune Dans chaque partie, certaines questions sont indépendantes. Exercice 1 Etude d un capteur de température On veut étudier un capteur de température, constitué d une résistance

Plus en détail

Annales concours orthoptiste : Lille 2016 physique

Annales concours orthoptiste : Lille 2016 physique Annales concours orthoptiste : Lille 2016 physique (les questions ou réponses entre parenthèses sont des modifications effectuées en raison de manque d information ou d erreurs dans le sujet de départ

Plus en détail

Atelier météo Physique Séances des vendredi 8 et 15 janvier 2016 Le Climat de la Terre

Atelier météo Physique Séances des vendredi 8 et 15 janvier 2016 Le Climat de la Terre Atelier météo Physique Séances des vendredi 8 et 15 janvier 2016 Le Climat de la Terre A partir de : CNRS Sagascience, le climat de la Terre http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosclim/ La température de la

Plus en détail

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir

Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir Le rayonnement thermique et la loi du Corps Noir D après le travail original de : Vincent Daniel ENS Lyon http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/bilan-radiatif-terre1.xml Les différents processus de transfert

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

Terminale S Devoir surveillé n 2 27/11/2004

Terminale S Devoir surveillé n 2 27/11/2004 Exercice n 1 : Du chlore dans les eaux souterraines. Il existe deux principaux isotopes stables du chlore (dont les nombres de masse sont 35 et 37) trouvés dans les proportions respectives de 3 pour 1

Plus en détail

Cours 15 16/04/ Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Les gaz réels, le fluide de Van der Waals

Cours 15 16/04/ Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Les gaz réels, le fluide de Van der Waals Cours 15 16/04/01 10. Théorie cinétique des gaz Dans la réalité, il y a des interactions entre molécules, appelées forces de Van der (VdW). Ces interactions sont responsables de la liquéfaction à basse

Plus en détail

Chapitre 1 : Descriptions microscopique et macroscopique d'un système à l'équilibre

Chapitre 1 : Descriptions microscopique et macroscopique d'un système à l'équilibre ATS Jules Ferry Chapitre 1 : Descriptions microscopique et macroscopique d'un système à l'équilibre T1 I Le gaz parfait 1 L'agitation thermique Un gaz est composé d'un grand nombre de particules (de l'ordre

Plus en détail

La mesure du temps en géologie - Datation par le couple Rubidium-Strontium

La mesure du temps en géologie - Datation par le couple Rubidium-Strontium La mesure du temps en géologie - Datation par le couple Rubidium-Strontium C est par cette méthode que sont datés les plus vieilles roches de la Terre et les plus vieux cristaux (zircons agés de 4 200

Plus en détail

La radiation électromagnétique

La radiation électromagnétique La radiation électromagnétique Caractéristiques du champ radiatif Flux radiatif Irradiance et radiance (de bande et spectrale) Lois fondamentales du rayonnement thermique Émissivité versus absorbance Table

Plus en détail

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère

Chap1 : structure thermique de l'atmosphère Chap1 : structure thermique de l'atmosphère I - Température de surface des planètes du système solaire II - Profil vertical moyen de l'atmosphère terrestre III - Equilibre radiatif de la Terre généralités

Plus en détail

Si quelque chose n'est pas clair, n hésitez pas à me le demander!

Si quelque chose n'est pas clair, n hésitez pas à me le demander! PHYSQ 61 LEC A1 - Physique de l énergie et de l environnement Examen partiel - automne 015 Nom SOLUTIONS Numéro d étudiant.e Professeur Date Marc de Montigny Jeudi, 19 novembre 015, de 14h30 à 15h50 Instructions

Plus en détail

Représentation symbolique des trois isotopes de l'élément Hydrogène

Représentation symbolique des trois isotopes de l'élément Hydrogène Radiochronologie Notation symbole chimique X à gauche numéro atomique Z (nb de protons) somme Z + N (nb de neutrons) = A (nb de Masse) ion (charge en exposant à droite) isotopes (même Z, A différent) A

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie TSTI2D 1 Ondes électromagnétiques Spectres, communication et énergie 1. Ondes électromagnétiques Définitions 1-1 Structure d une onde électromagnétique Une onde électromagnétique est un signal périodique

Plus en détail

Numéro d anonymat : Université Joseph-Fourier Licence 2 Unité d enseignement STE232 Physique de la Terre

Numéro d anonymat : Université Joseph-Fourier Licence 2 Unité d enseignement STE232 Physique de la Terre Numéro d anonymat : Université Joseph-Fourier Licence 2 Unité d enseignement STE232 Physique de la Terre Examen final du 1 janvier 28 Durée : 2h Sans document Calculatrice autorisée Si l espace alloué

Plus en détail

TD 1 BIOPHYSIQUE Electrostatique Courant Electrique Ondes Photon Thermodynamique

TD 1 BIOPHYSIQUE Electrostatique Courant Electrique Ondes Photon Thermodynamique TD 1 BIOPHYSIQUE Electrostatique Courant Electrique Ondes Photon Thermodynamique Monika Spano Exercice 1 Déflection d un électron par un champ électrique. La cathode C d'un oscillographe électronique émet

Plus en détail

ATTENTION : L'exercice 4 NE sont PAS à traiter par les élèves ayant choisi l'option physique chimie.

ATTENTION : L'exercice 4 NE sont PAS à traiter par les élèves ayant choisi l'option physique chimie. Nom : 12 février 216 T ale S DS N 3 DE PHYSIQUE-CHIMIE Durée 3h Aucun document Calculatrices NON autorisées Tout sujet non rendu avec la copie sera pénalisé de 1 point - Le barème indiqué sur 2 points

Plus en détail

Physique Niveau moyen Épreuve 1

Physique Niveau moyen Épreuve 1 M17//PHYSI/SPM/FRE/TZ0/XX Physique Niveau moyen Épreuve 1 Lundi 15 mai 017 (après-midi) 5 minutes Instructions destinées aux candidats y N ouvrez pas cette épreuve avant d y être autorisé(e). y Répondez

Plus en détail

Q1. QCM Compléter le tableau en utilisant V pour Vrai et F pour Faux

Q1. QCM Compléter le tableau en utilisant V pour Vrai et F pour Faux IMRT 1 : DEVOIR 5 : 0607 Données : charge élémentaire e = 1,602 10-19 C masse atomique Tl 201 200,9708189219 u célérité de la lumière dans le vide c = 3,00 10 8 m.s -1 masse atomique Hg 201 200,9703022251

Plus en détail

PROBLEME DE RADIOACTIVITE La radioactivité dans le corps humain

PROBLEME DE RADIOACTIVITE La radioactivité dans le corps humain Université Joseph Fourier Grenoble-I 16 juin 2011, durée 1h30 UE PHY11a Feuille manuscrite recto verso et calculatrice autorisés PROBLEME DE RADIOACTIVITE La radioactivité dans le corps humain Par le biais

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

Thermodynamique statistique

Thermodynamique statistique 1 MP*1-2016/2017 Thermodynamique statistique 1) Capacité thermique de l air atmosphérique : On considère une colonne d air verticale de hauteur infinie, de section constante, de température T uniforme,

Plus en détail

1-La Terre est une planète du système solaire.

1-La Terre est une planète du système solaire. Référentiel de notions La planète Terre et son environnement La Terre est l'un des corps du système solaire. L'énergie solaire reçue par la Terre conditionne les températures qui règnent à sa surface et

Plus en détail

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement

Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement Université de Cergy-Pontoise Phénomènes de transport S3-CUPGE / MP / MSI C. Pinettes Test n 4 : Transferts thermiques par convection et par rayonnement 1. Qu est-ce que la convection? La convection naturelle?

Plus en détail

Le 18/11/2011 Page : 1 / 5 DEVOIR N 2 (2h) T ale S3

Le 18/11/2011 Page : 1 / 5 DEVOIR N 2 (2h) T ale S3 Le 18/11/2011 Page : 1 / 5 DEVOIR N 2 (2h) T ale S3 I. Largeur d une fente (4,5 points) Cet exercice décrit une expérience utilisant une lumière de couleur rouge, émise par un laser, de longueur d onde

Plus en détail

Chapitre 1. Description de l Univers du très petit au très grand

Chapitre 1. Description de l Univers du très petit au très grand I. L UNIVERS savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique connaître la valeur de la vitesse de la lumière

Plus en détail

IMRT3 : DEVOIR 4 : 0809

IMRT3 : DEVOIR 4 : 0809 IMRT3 : DEVOIR 4 : 0809 Q1 : QCM: compléter le tableau par V pour Vrai et F pour Faux Données : nombre d'avogadro : 6,02 10 23 mol -1. constante de Planck : h = 6,626 10-34 J.s célérité de la lumière :

Plus en détail

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère Planètes et Lunes du système Solaire Leur atmosphère Dans le système solaire nous avons 8 planètes, plusieurs planètes naines et leurs satellites. Parmi tous ces éléments plusieurs ont des atmosphères

Plus en détail

1.b) L évolution de la densité de la péridotite avec la pression est donnée par une équation d état de type Birch-Murnaghan.

1.b) L évolution de la densité de la péridotite avec la pression est donnée par une équation d état de type Birch-Murnaghan. TD Planétologie : Existe-t-il un noyau sur Mars? Mars est une planète tellurique qui ressemble à la Terre par beaucoup d aspect. En l absence de données sismique sur l intérieur de la planète nous essaierons

Plus en détail

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète.

BILAN TP2. Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. BILAN TP2 Activité 1 : les causes de la présence d'une atmosphère autour d'une planète. La présence d'une atmosphère sur une planète et donc sur Terre est liée : - à la force de gravitation dont à la masse

Plus en détail

Rapide présentation des notions de base sur le rayonnement thermique.

Rapide présentation des notions de base sur le rayonnement thermique. Rapide présentation des notions de base sur le rayonnement thermique. 1 6 Juin 2012 Intervenante : Catherine Freydier, ENM/EGM catherine.freydier@meteo.fr Plan de l intervention : Les différents modes

Plus en détail

Transformation nucléaire : exercices

Transformation nucléaire : exercices Décroissance radioactive Transformation nucléaire : exercices Exercices 1 : QCM 1 À composition donnée, l activité d un échantillon est (a) indépendante de (b) proportionnelle à sa masse 2 Deux échantillons

Plus en détail

PARTIE : CHIMIE (8 points)

PARTIE : CHIMIE (8 points) LE CANDIDAT COMPOSERA LA PARTIE CHIMIE ET LA PARTIE MECANIQUE SUR DEUX COPIES SEPAREES La calculatrice est autorisée Une feuille de papier millimétré PARTIE : CHIMIE (8 points) ETUDE D'UNE SOURCE RADIOACTIVE

Plus en détail

PHYSIQUE. DATE : 4 Juin 2009

PHYSIQUE. DATE : 4 Juin 2009 BACCALAUREAT EUROPEEN 2009 PHYSIQUE DATE : 4 Juin 2009 DUREE DE L EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE : Calculatrice (non programmable et non graphique) REMARQUES PARTICULIERES : Choisir

Plus en détail

Satellites artificiels

Satellites artificiels Satellites artificiels Ce problème propose l étude de quelques propriétés des satellites artificiels terrestres. Dans le cadre de cette étude on considère un modèle simple se basant sur les hypothèses

Plus en détail

a) Le stroboscope peut être réglé sur une fréquence de 20 Hz pour obtenir l immobilité apparente de la surface de l eau.

a) Le stroboscope peut être réglé sur une fréquence de 20 Hz pour obtenir l immobilité apparente de la surface de l eau. 6 concours FESIC 2011 Physique Sujet Exercice 1 On a schématisé, en coupe dans un plan vertical, une partie de la surface de l eau sur une cuve à onde à un instant t. Le point M, indiquant la position

Plus en détail

CAHIER DE TEXTE TERMINALE 2 Année Novembre - Décembre

CAHIER DE TEXTE TERMINALE 2 Année Novembre - Décembre CAHIER DE TEXTE TERMINALE 2 Année 2009-2010 Novembre - Décembre Date : jeudi 5 novembre 2009 Contenu : Correction du bac blanc Chapitre 1 Physique : Médecine nucléaire I. Quelques rappels sur le noyau

Plus en détail

Partie 1 : QCM (15 points)

Partie 1 : QCM (15 points) IMRT 1 : DEVOIR 4 : 0607 Données constante de Planck : h =6,63 10-34 J.s unité de masse atomique : célérité de la lumière : c = 3,00 10 8 m.s -1 1 u = 1,67 10-27 kg = 931,5 MeV/c 2 charge élémentaire :

Plus en détail

Chapitre 5. Forces de marée Limite de Roche Atmosphères planétaires Bilan énergétique

Chapitre 5. Forces de marée Limite de Roche Atmosphères planétaires Bilan énergétique Chapitre 5 Forces de marée Limite de Roche Atmosphères planétaires Bilan énergétique Eclatement des astres par effet de marée: la limite de Roche La limite de Roche Lorsque deux corps orbitent l un autour

Plus en détail

Document 1 : Corps noirs Consulter la vidéo. Pour en savoir davantage : https://media4.obspm.fr/public/fsu/pages_corps-noir/absorbant-observer.

Document 1 : Corps noirs Consulter la vidéo. Pour en savoir davantage : https://media4.obspm.fr/public/fsu/pages_corps-noir/absorbant-observer. Chap3 : Sources de lumières colorées ACTIVITE : LA COULEUR DES ETOILES Situation déclenchante Les étoiles peuvent être de différentes couleurs : Etoile Bételgeuse Soleil Sirius Rigel Couleur Rouge Jaune

Plus en détail

CAHIER DE TEXTE TERMINALE 4 Année Novembre - Décembre

CAHIER DE TEXTE TERMINALE 4 Année Novembre - Décembre CAHIER DE TEXTE TERMINALE 4 Année 2009-2010 Novembre - Décembre Date : vendredi 6 novembre 2009 Correction du bac blanc Chapitre 1 Physique : Médecine nucléaire I. Quelques rappels sur le noyau atomique

Plus en détail

CONCOURS D ADMISSION EPREUVE DE CHIMIE Filière : MP Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit

CONCOURS D ADMISSION EPREUVE DE CHIMIE Filière : MP Durée de l épreuve : 1 heure 30 minutes L usage d ordinateur ou de calculatrice est interdit Mines Chimie MP 2010 Énoncé 1/7 ECOLE DES PONTS PARISTECH, SUPAERO (ISAE), ENSTA PARISTECH, TELECOM PARISTECH, MINES PARISTECH, MINES DE SAINT-ETIENNE, MINES DE NANCY, TELECOM BRETAGNE, ENSAE PARISTECH

Plus en détail

Chimie TD2 TSI2 REACTION TOTALE. Equilibrer une réaction. Exercice 3 Etude d une réaction totale. Exercice 1 : Equilibrer une réaction

Chimie TD2 TSI2 REACTION TOTALE. Equilibrer une réaction. Exercice 3 Etude d une réaction totale. Exercice 1 : Equilibrer une réaction Equilibrer une réaction REACTION TOTALE Exercice : Equilibrer une réaction Ecrire les équations-bilan correspondant aux réactions chimiques suivantes : a) carbone + eau monoxyde de carbone + dihydrogène

Plus en détail

Examen de thermique. Effet de serre et réchauffement climatique. Master M2 DFE Thermique - D5DFE11

Examen de thermique. Effet de serre et réchauffement climatique. Master M2 DFE Thermique - D5DFE11 Examen de thermique 18 décembre 013-3 heures I Effet de serre et réchauffement climatique La principale source de chaleur sur Terre provient de l énergie solaire, transmise sous forme de rayonnement. Ce

Plus en détail

Julien Moreau IOGS TD de Radiométrie

Julien Moreau IOGS TD de Radiométrie TD de Radiométrie Cursus/option : 2A Date de mise à jour : 5 sept 2018 Année scolaire : 2018-2019 1 Institut d Optique Graduate School Radiométrie TD 1 Objectifs d apprentissage : Savoir utiliser les différentes

Plus en détail

M DIOUF LYCEE JULES SAGNA THIES TERMINALES S1 S2 REVISION DE PHYSIQUE T S 2012//2013

M DIOUF LYCEE JULES SAGNA THIES TERMINALES S1 S2 REVISION DE PHYSIQUE T S 2012//2013 REVISION DE PHYSIQUE T S 2012//2013 REVISION 1: EXERCICE 5 (05,5 points) BAC S1-S3 98 5.1 - L'uranium 238 est le précurseur d'une famille radioactive aboutissant au plomb 206 par une série de désintégrations

Plus en détail

STI 2D CI 5 : AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Stockage de l énergie EXERCICE 1. Indication : Surface sphère 4 R 2

STI 2D CI 5 : AMÉLIORATION DE L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Stockage de l énergie EXERCICE 1. Indication : Surface sphère 4 R 2 EXERCICE 1 "Chauffe-eau solaire" On se propose de déterminer le temps que met un chauffe- eau solaire de 4m 2 pour chauffer l'eau du réservoir (200 litres) de 20 C à 70 C. Les données sont : Puissance

Plus en détail

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f :

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f : 1 Sources de lumière I. La lumière : une onde 1. Longueurs d ondes Expérience : propagation d une onde à la surface de l eau La longueur d onde λ correspond à la distance qui sépare 2 vagues. Les vagues

Plus en détail

TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie

TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie TD 2 BIOPHYSIQUE Photon Niveaux d énergie dans un atome Interaction matière-rayonnement Radioactivité Dosimétrie Exercice 1 Le photon 1 1 Montrer que l énergie E d un photon et sa longueur d onde λ vérifient

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE L EFFET DE SERRE I. INTRODUCTION L effet de serre est un phénomène naturel, il a un impact important sur les conditions de vie sur Terre. Le réchauffement global actuellement observé est seulement une

Plus en détail

Les mécanismes de l'effet de serre

Les mécanismes de l'effet de serre Les mécanismes de l'effet de serre Jean-Louis Dufresne Laboratoire de Météorologie Dynamique (LMD) Institut Pierre Simon Laplace (IPSL) dufresne@lmd.jussieu.fr www.lmd.jussieu.fr/~jldufres Température

Plus en détail

B.P. : 765 Yaoundé Tél. : / Yaoundé, le 21 Juillet : CYCLE INGENIEUR

B.P. : 765 Yaoundé Tél. : / Yaoundé, le 21 Juillet :  CYCLE INGENIEUR PREPAVOGT B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 Yaoundé, le 21 Juillet 2015 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org CYCLE INGENIEUR CONCOURS D ADMISSION SERIE C EPREUVE DE PHYSIQUE

Plus en détail

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES

PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : LES OBJETS DU SYSTÈME SOLAIRE ET LEURS CARACTÉRISTIQUES PARTIE 2 : LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT L'environnement de la planète Terre correspond à tous les éléments du Système Solaire dont elle fait partie. L'environnement de la Terre a pu être découvert

Plus en détail

EIVP CONCOURS INTERNE - PHYSIQUE Problème : Séparation isotopique (7 points)

EIVP CONCOURS INTERNE - PHYSIQUE Problème : Séparation isotopique (7 points) EIVP CONCOURS INTERNE - PHYSIQUE 2016 Durée : 4 heures Sans document ni téléphone portable - Calculatrice autorisée - Le barème tient compte des qualités de rédaction et de présentation de la copie. -

Plus en détail

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Energie incidente au sommet de l atmosphère Selon la théorie du corps noir, tout objet dont la température est supérieure au 0 absolu (0K) rayonne. Le flux

Plus en détail

Interaction newtonienne ; champ 1/r 2

Interaction newtonienne ; champ 1/r 2 Interaction newtonienne ; champ 1/r Exercice 1: Utilisation de la 3 ème loi de Kepler Un satellite terrestre a son périgé à 350km d'altitude, et une période de 5843s. 1. Calculer le demi-grand axe de sa

Plus en détail

Exercice 1 : Expérience d élève

Exercice 1 : Expérience d élève Exercice 1 : Expérience d élève Un élève laisse tomber, sans vitesse initiale, une bille en verre de rayon 0,8 cm dans l eau d une piscine. Il chronomètre la durée écoulée pour qu elle atteigne le fond.

Plus en détail

La Gravitation universelle

La Gravitation universelle La Gravitation universelle I- La gravitation universelle : 1- Introduction : -Dans un référentielle géocentrique la trajectoire de la Lune est pratiquement un cercle. -Tournant autour de la terre, on peut

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Le sujet sera rendu avec la copie. La rédaction sera soignée. 1 ev = 1,60 x J e = 1, C Vm = 24,0 L/mol

La calculatrice est autorisée. Le sujet sera rendu avec la copie. La rédaction sera soignée. 1 ev = 1,60 x J e = 1, C Vm = 24,0 L/mol Nom :.. / 40 Prénom :.. DS n 3 18 janvier 2016 1 ère S1 et S2 Mme Grange-Reynas M Gudfin La calculatrice est autorisée. Le sujet sera rendu avec la copie. La rédaction sera soignée. Données : k = 8,899

Plus en détail

ETAPE 1 PRINCIPE DE BASE

ETAPE 1 PRINCIPE DE BASE ETAPE 1 PRINCIPE DE BASE Nous allons dans une première étape montrer comment à partir de la mesure du rapport de l écart des routes apparentes de Vénus au diamètre solaire on peut obtenir un ordre de grandeur

Plus en détail

BIME - DENT - VETE. Nom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h

BIME - DENT - VETE. Nom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h BIME - DENT - VETE Nom: Prénom: N ō carte d étudiant: Section: Physique, PhysG101 1 er Bachelier Juin 2014 Il y a 10 questions. Le teste dure de 8h à 12h Essayez d aller le plus loin possible en : 1 Justifiant

Plus en détail

Cours à domicile:

Cours à domicile: BAC S2 2003 Les tables et calculatrices réglementaires sont autorisées. EXERCICE 1 Potentiels normaux des couples rédox : E (Zn 2+ / Zn) = 0,76 V et E (H 3 O + / H 2 ) = 0,00 V Volume molaire dans les

Plus en détail

Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés)

Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés) Final EL53 (Durée 2 heures, documents non autorisés) Mardi 27 juin 2006 L'examen est divisée en trois parties : 1. Questions de cours (6,5 point) ; 2. Exercice 1 : étude d'un système éolien (3 points)

Plus en détail

I. Définition et propriétés II. Vitesse III. Pourcentages. Proportionnalité. maths-cfm.fr

I. Définition et propriétés II. Vitesse III. Pourcentages. Proportionnalité. maths-cfm.fr 4e Table des matières 1 2 a. Vitesse constante b. Vitesse moyenne c. Conversion d unité de vitesse 3 Activité : Poids et la masse Utiliser le livre numérique : Définition Un tableau de proportionnalité

Plus en détail

Devoir surveillé n 5 A : physique des ondes. Problème n 1 : Effet de peau

Devoir surveillé n 5 A : physique des ondes. Problème n 1 : Effet de peau MP 2018-2019 Parc des loges Devoir surveillé n 5 A : physique des ondes Problème n 1 : Effet de peau 1 Devoir surveillé n 5 2 MP 2018-2019 Parc des loges Problème n 2 : Etude d'un plasma La deuxième partie

Plus en détail