CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY"

Transcription

1 CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social réussi démontre : Un bénéfice social et économique sur le long terme du projet, Une mesure de l impact social du projet «quantifiable» (méthode du SROI retour social sur investissement privilégiée), Un impact économique et social/environnemental supérieur à celui des autres entreprises du secteur. Nous vous présentons d abord dans ce document les éléments essentiels qui doivent figurer dans votre Business Plan ainsi que la structure suggérée par Berkeley. Dans une deuxième partie nous vous proposons quelques conseils pour vous aider à élaborer un business plan social, selon les critères soulignés par les organisateurs de la compétition. PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY 1. Présentation de votre projet a. Description de votre entreprise et de son modèle économique b. Valeur économique de votre projet c. Valeur sociale/environnementale d. Vision / Mission e. Etat d avancement actuel f. Vos sources de financement certaines 2. Opportunité de marché a. Description du besoin auquel vous répondez grâce à votre projet : pourquoi votre idée est elle si intéressante? b. Analyse de la concurrence : évaluez en quoi le problème n est pas entièrement résolu par vos concurrents 3. Votre réponse à l opportunité du marché a. Description du produit ou service proposé b. Description si besoin d un premier prototype de votre activité c. Comment allez vous résoudre le problème? d. Evaluation de votre capacité à créer des barrières à l entrée

2 4. Etude de marché a. Analyse de la taille et de l évolution du secteur b. Analyse de la taille et de l évolution du marché c. Identification des cibles 5. L équipe de management a. Présentation des fondateurs et équipe de management b. Description de leur expérience académique et professionnelle c. Présentation du comité consultatif (important car il peut ajouter à l expérience de l équipe) et du comité d administration (optionnel) d. Description de l implication de l étudiant niveau Bac +4/5 6. Analyse financière a. Prévisions de trésorerie détaillées à 3 ans b. Prévisions budgétaires c. Autre analyse si jugé appropriée (ex : analyse du seuil de rentabilité) d. Analyse critique des hypothèses et de vos besoins en capital 7. Analyse quantifiée de l impact social et environnemental a. Cadre dans lequel vous évaluez votre impact (cf Social Impact Assessment) b. Votre projet ne doit pas cibler tous ces aspects, mais vous devez montrer qu il respecte et promeut des critères éthiques tels que: Développement économique d une communauté, Implication de la communauté concernée, Respect de l environnement, Gouvernance d entreprise démocratique, Comportement responsable à l égard des employés lors du processus d embauche et sur le lieu de travail, Approvisionnement et logistique responsables / engagés.

3 PARTIE 2 : QUELQUES CONSEILS POUR VOUS AIDER A ELABORER VOTRE BUSINESS PLAN SELON LES CRITERES DE LA GSVC Dans cette partie nous cherchons à vous donner quelques clefs pour comprendre les exigences de Berkeley en détaillant chacun des paragraphes de la structure proposée par les organisateurs de la compétition. 1. Présentation du projet Cette première partie du business plan est fondamentale dans la mesure où elle présente de façon à la fois concise et globale le projet pour lequel le business plan a été élaboré. Elle vous permet de mieux définir votre projet en le situant dans son contexte et en précisant les objectifs, mais aussi de susciter l intérêt des interlocuteurs, de les motiver autour de l enjeu social auquel votre projet tente de répondre. a. Modèle économique de votre entreprise Quel est le projet? Quelles sont les sources de revenus de votre activité? Qu est ce qui alimente votre génération de revenus? b. Forme juridique de votre entreprise Quelle est la forme juridique qui portera votre projet? Une association? Une SARL? Une coopérative? Une fondation? Si la structure est plus complexe, quels sont les liens entre les différentes entités? c. Votre vision/votre mission Proposez ensuite votre vision, ce que serait selon vous la situation idéale sur le territoire concerné si ce problème auquel vous répondez était résolu. La mission est l objet de votre projet, ce pour quoi il a été imaginé. Elle doit résumer votre projet en une ou deux phrases, de manière claire, concise et à la fois complète. Ces deux notions doivent être travaillées en détail, car elles guident l intégralité de vos réflexions dans la rédaction de votre business plan : si elles ne sont pas claires, il sera impossible de présenter un projet cohérent et pertinent. NB : Attention à bien distinguer «vision» et «mission»

4 d. La valeur économique de votre projet Cela correspond aux bénéfices financiers créés par le projet. e. La valeur sociale/environnementale de votre projet En quoi et comment votre projet répond il à un problème social ou environnemental? A quelle échelle? Quel est l impact social/environnemental de votre action? L'impact social de votre projet correspond aux bénéfices non financiers créés par le projet, et qui n'auraient pas été créées en l'absence de celui ci. f. Votre état d avancement Où en êtes vous dans le développement de votre projet? Ex : Vous définissez votre business plan, vous avez déjà mis en place un prototype etc. g. Vos sources de financement actuelles ou futures mais certaines 2. Opportunité de marché a. A quel problème répondez vous? Quels en sont les enjeux? Partez par exemple du problème de société constaté, expliquez pourquoi c est un problème, quelles en sont les causes et quels en sont les enjeux (coûts directs et indirects, humains, etc.). Le fait de définir précisément le problème auquel vous répondez et d en quantifier les enjeux vous permettra de démontrer l intérêt de votre projet. b. Analyse de la concurrence Après avoir montré qu il y avait un marché pour le service/produit proposé, il s agit de vous positionner par rapport aux autres acteurs de votre domaine d intervention et de montrer que votre projet apporte une réelle plus value. Mieux connaître les autres initiatives et estimer le degré de satisfaction des besoins par les actions, produits et services existants facilitera la compréhension de ce que votre propre projet

5 peut apporter. Vous pouvez vous comparer à des initiatives qui se rapprochent de ce que vous faites sur des critères pertinents. Cette démarche vous permettra de montrer votre singularité. L étude des bonnes pratiques sur d autres territoires peut constituer par exemple une grande source d inspiration. Votre avantage concurrentiel peut venir d une combinaison de plusieurs aspects : le coût complet le plus bas, un impact social ou environnemental plus fort, une mobilisation de ressources créative ou plus performante, une qualité de service plus grande etc. NB : Qu est ce que le coût complet? Le coût complet est le coût de revient du produit/service fabriqué ou commercialisé par l entreprise. Ce coût est égal à toutes les charges supportées par l entreprise durant le processus de production ou de commercialisation. 3. Votre réponse à l opportunité du marché a. Produit ou service proposé Quelles sont les activités (produits et services) que vous souhaitez développer? Il s agit d identifier votre corps de métier mais surtout votre compétence spécifique. b. Description d un prototype Décrivez si besoin en détail un premier prototype de votre activité. c. Stratégie générale : Comment allez vous résoudre le problème concrètement? Après avoir énoncé le contexte et votre vision globale des enjeux dans lesquels vous vous inscrivez, il est primordial de prouver au lecteur que vous serez en mesure de mettre en place votre projet opérationnellement. Dans cette partie vous présentez donc la manière dont vous comptez lancer et développer votre projet : priorités, principales actions menées sur les 3 5 premières années, plan d action plus détaillé sur la ou les deux premières années. Ce plan d action opérationnel doit comprendre l ensemble des actions à mettre en place dans les différents domaines (production, marketing, financement, gouvernance, RH etc.). d. Capacité à créer des barrières à l entrée

6 Il s agit de montrer en quoi d autres concurrents auront du mal à entrer sur le même marché que vous. 4. Etude de marché a. Identifier vos cibles Il vous faut aussi définir précisément l ensemble des cibles, directes ou indirectes, et tenter de les caractériser. Dans les projets d entrepreneuriat social on distingue généralement 4 cibles : - Les bénéficiaires directs sur lesquels l impact social est attendu : qui ciblez vous? - Les bénéficiaires indirects sur lesquels l impact social est attendu mais de manière indirecte : qui supporte les conséquences humaines et financières du problème? - Les clients pour les projets sur le secteur marchand - Les partenaires financiers ou non financiers dont on attend un soutien financier ou opérationnel sans qu ils soient des «clients». Essayez de définir les caractéristiques principales de vos populations cibles et la manière dont vous pouvez les toucher. b. Analyse de la taille du marché et prévisions Il est important de mesurer l ampleur du marché pour le produit ou le service proposé afin de valider la faisabilité économique du projet. Si différents segments sont visés, il faut les préciser et évaluer leur taille, grâce à une étude de marché précise. Cela conditionnera le processus de production et la stratégie marketing qui seront élaborés par la suite. Ainsi, demandez vous combien de personnes sont concernées par votre projet, à l échelle du territoire sur lequel vous êtes implanté ou de celui sur lequel vous voulez vous développer. Ceci permet aussi de contribuer à définir l urgence du problème social. c. Analyse du secteur et prévisions Il s agit là d imaginer les prévisions d accroissement ou de diminution de la taille du marché cible dans les années à venir. 5. L équipe de management

7 Décrivez l équipe de management : - Fondateurs et équipe de management - Leur expérience académique et professionnelle - Niveau d implication de l étudiant niveau Bac+4/5 Définir l organisation des pouvoirs dans l entreprise et les circuits de décision est crucial, notamment pour s assurer que la finalité sociale reste prioritaire sur la durée, au delà des éventuels changements de personnes ou d actionnaires. Explicitez les différentes instances de décision, leur composition et leur rôle : - Comité consultatif (important) - Conseil d administration (optionnel) Il est aussi intéressant de définir un organigramme des responsabilités et rôles des uns et des autres. Cette partie vous permettra par ailleurs de préciser le profil de l équipe déjà mobilisée sur le projet, et notamment celui du porteur de projet. 6. Prévisions financières Il s agit de présenter le modèle de financement du projet, d évaluer l ensemble des besoins financiers engendrés par sa mise en œuvre selon le plan d action défini et de vérifier que les ressources qu il dégagera seront suffisantes pour couvrir les besoins. a. Prévisions de trésorerie détaillées Les prévisions de trésorerie sont les encaissements et décaissements attendus mois après mois, afin de vérifier votre capacité à supporter les charges au moment où elles se présentent. Le plan de trésorerie doit être fait sur trois ans pour la GSVC. Les prévisions à un an doivent être précises mais sur trois ans les incertitudes sont fortes et les prévisions ne peuvent constituer que des repères. Les besoins en trésorerie de première année doivent être clairement identifiés, ainsi que les solutions prévues pour être capable de procéder aux paiements dus la première année. b. Prévisions budgétaires Les prévisions budgétaires sont les charges et recettes envisagées, afin de vérifier que les secondes couvrent bien les premières à travers les années. Les prévisions budgétaires doivent être faites sur trois ans au moins, car cela correspond à montrer comment la viabilité du projet

8 sur le moyen terme est envisagée. C est une condition nécessaire pour convaincre un partenaire financier de vous soutenir au démarrage du projet. c. Autre analyse si jugé appropriée (ex : analyse du seuil de rentabilité) d. Analyse critique des hypothèses et de vos besoins en capital NB : N oubliez pas d identifier dans votre business plan les risques auxquels vous allez faire et les solutions que vous envisagez mettre en place pour les minimiser. 7. Analyse quantifiée de l impact social et/ou environnemental Cette partie est essentielle pour un projet d entrepreneuriat social puisque la finalité principale du projet est sociale ou environnementale. L évaluation du projet porte donc à la fois sur sa viabilité économique et sur son utilité sociale. La GSVC requiert que chaque projet puisse définir, quantifier et monétiser son impact social, afin de démontrer la création de valeur sociale en termes financiers. En incluant le SIA (Social Impact Assessment) dans la compétition, la GSVC cherche à aider les projets naissants à définir, quantifier et monétiser leur impact social souhaité afin d'illustrer leur proposition de valeur face à des investisseurs. La GSVC souhaite également étendre la méthodologie du SIA en encourageant les réflexions sur le sujet. Les principes du SIA sont actuellement en développement et les pratiques ne sont pas encore standardisées. Néanmoins, cette partie d analyse de l impact social doit obligatoirement comprendre les trois éléments suivants : - Une définition de votre proposition de valeur sociale. Vous devez présenter, en une phrase ou plus, votre théorie du changement (une proposition de valeur sociale qui est centrale aux bénéfices sociaux escomptés du projet). - Une quantification de la valeur sociale en listant les trois principaux indicateurs sociaux. Vous devez présenter les trois indicateurs sociaux quantifiables les plus importants. Ces indicateurs découlent directement des objectifs fixés pour réussir la mission du projet. Ils pourront servir de repère quelques temps après le démarrage du projet et au fil du temps. - Une explication la valeur sociale en termes monétaires. Vous devez monétiser la valeur de l impact social que votre projet vise à créer sur les 10 prochaines années, en utilisant des outils comme le SROI (Social Return On Investment).

9 Pour rédiger cette partie, nous vous conseillons fortement de consulter les documents sur le SIA mis à votre disposition sur le site internet de la GSVC à l adresse suivante : impact assesment 8. Demande de fonds POUR ALLER PLUS LOIN Pour réaliser votre business plan social, nous vous conseillons ce document très riche en enseignement : - 7 questions clés pour avoir les idées plus claires lorsque vous développez un projet d intérêt général, Ashoka (www.ashoka.asso.fr/impact/) - L'entreprise sociale (aussi) a besoin d'un business plan M. Trellu Kahn et T. Sibieude (http://cluster003.ovh.net/~gsvcesse/?page_id=770) Mais attention, nous vous rappelons que vous serez jugé selon les critères de la GSVC établis par la Haas Business School de Berkeley. Il est donc recommandé de suivre la trame de business plan proposée.

Programme IMPACT BOUSSOLE

Programme IMPACT BOUSSOLE Prendre le temps de réfléchir au long terme lorsqu on est pris dans la gestion de son organisation au quotidien n est pas chose aisée. Il faut pourtant s assurer que la stratégie de développement soit

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité

[LE BUSINESS PLAN] Chambre de Commerce et d industrie de Lyon. Novacité Chambre de Commerce et d industrie de Lyon Novacité [LE BUSINESS PLAN] Le Centre Européen d'entreprise et d'innovation Novacité (CEEI Novacité) est une structure animée par la Chambre de Commerce et d'industrie

Plus en détail

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC

LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC LA DEMARCHE DE GESTION DE PROJET POUR L EPREUVE DU CPPC La gestion de projet ne présente pas de difficultés particulières mais une méthodologie qui va demander énormément de précisions tout au long de

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Business Plan Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Sommaire : Introduction... 2 1. Présentation générale : le business plan... 3 1.1. Définition...

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier.

Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Bourse Charles Foix GUIDE DU CANDIDAT avec le soutien de Préambule Ce guide a pour objectif de faciliter le dépôt de candidature et la mise en place du dossier. Il guide la réflexion des candidats vers

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Bourse Charles Foix édition 2015 Le dossier est à retourner avant le vendredi 24 juillet 2015 à minuit par mail ou par courrier (le cachet faisant foi) à : S I L V E R V A L L E

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Accompagnement et aides Comment présenter mon business plan au banquier Thomas BONVALET, expert-comptable Comment présenter son business plan au banquier Accompagnement et aides Qu est ce qu un business

Plus en détail

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation

L évaluation au CRDI. Version de juillet 2013. Division de la stratégie générale et de l évaluation L évaluation au CRDI Version de juillet 2013 Division de la stratégie générale et de l évaluation La démarche du CRDI en matière d évaluation Le CRDI appuie le recours à la recherche, par les pays en développement,

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES L initiative GDF SUEZ Rassembleurs d Energies est inédite par son mode d intervention. En effet trois leviers d action complémentaires,

Plus en détail

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.

Présentation. Eleven Business. La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence. Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business. Présentation Eleven Business La Parade Niepce 104 1600 rte des milles 13090 Aix-en-Provence Tél : 06.64.92.19.83 contact@eleven-business.com www.eleven-business.com Sommaire Sommaire... 2 1. Eleven Business...

Plus en détail

COURS D ENTREPRENEURIAT CHAIRE ENTREPRENEURIAT SOCIAL ESSEC

COURS D ENTREPRENEURIAT CHAIRE ENTREPRENEURIAT SOCIAL ESSEC COURS D ENTREPRENEURIAT CHAIRE ENTREPRENEURIAT SOCIAL ESSEC Faire un business plan social (DEVE31268) Objectifs : Comme toute nouvelle entreprise, une entreprise qui se lance avec une mission sociale a

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE

LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE LA DÉMARCHE DE VEILLE S.A. MARCHAND PREMIERE PARTIE : AUDIT SUR LA COMMUNICATION INTERNE La question posée s inscrit dans une démarche d amélioration de la circulation de l information. questionnaire d

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE

Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE Profil de compétences Directeur de projets SECTEUR BANCAIRE PENSÉE ET VISION STRATÉGIQUE Avoir une perspective globale des enjeux actuels et futurs du client ainsi que de définir des orientations visant

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante

Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Faut-il brûler les Business-plan? Animé par : Elise BOUREILLE, Strego Rachid NEDJAR, Rennes Atalante Sommaire 1. Qu est-ce qu un business-plan? 2. La start-up hier et aujourd hui 3. Utilité d un business-plan

Plus en détail

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain, Une façon d accroître son revenu Fiche technique 1.1 Étude de faisabilité page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne.

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté

Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté Les Journées Régionales de la Création d Entreprise 7 et 8 octobre 2004 - Rennes - Le Liberté Animé par : Business Plan : Votre premier pas vers la réussite Sylvain COQUET - Technopole Rennes Atalante

Plus en détail

Business Plan Social. Guide méthodologique

Business Plan Social. Guide méthodologique Business Plan Social Guide méthodologique 1 Ce document est le fruit d un travail collectif de l équipe pédagogique de la chaire Entrepreneuriat Social, mené par Géraldine Chalencon, Anne-Claire Pache,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques»

TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Avant-propos Mode d emploi du guide TABLE DES MATIERES CDPME Tome 1 «Concepts, outils, problématiques» Chapitre 1 Les PME : Spécificités et problématiques liées au développement 1.1 Le monde méconnu des

Plus en détail

La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants

La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants La création d entreprise pas à pas, spécial étudiants Animé par : Catherine BERTHY Audrey HURAULT Les chiffres de la création Le processus de la création Présentation du Pôle de l Entrepreneuriat Etudiant

Plus en détail

Cycle Management de Projet

Cycle Management de Projet Cycle Management de Projet Tunis 2013 Résultats attendus de la formation Les entreprises pour devenir plus performantes et faire face à la concurrence doivent intégrer la gestion par projets en transversal.

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus

Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus Méthodologie et échéancier pour la rédaction du dossier Créa Campus 1. Réalisation d un Business Model : Le business model est une représentation synthétique de la valeur ajoutée de votre entreprise et

Plus en détail

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire

Recommandations organisationnelles. Outils et guides. Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Outils et guides Guide de gestion de projet chirurgie ambulatoire Mai 2013 Le document source est téléchargeable

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015

Retour d expérience. Le rôle du Business Analyst chez Orange. Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Retour d expérience Le rôle du Business Analyst chez Orange Nadia Magarino & Christophe Dufour 29 avril 2015 Plus de 161 000 salariés à votre service mobile entreprises internet et fixe Plus de 161 000

Plus en détail

Performance et valorisation RH

Performance et valorisation RH Performance et valorisation RH Document téléchargeable à des fins de consultation. Toute utilisation à des fins commerciales proscrite sans autorisation expresse de l auteur. 1 La fonction «Ressources

Plus en détail

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection Venture Philantropy FAQ 1. Candidats Critères de sélection Est-ce qu une association de fait peut participer à l appel à candidature? Est-ce qu une coopérative avec les valeurs d économie sociale mais

Plus en détail

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST

FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST FONDS D ÉCONOMIE SOCIALE DU CLD DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST GUIDE DE RÉDACTION DU PLAN D AFFAIRES Nom de l organisme : Montant total du projet : Montant demandé au FES : Nombre d emplois créés ou maintenus

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

La réussite de vos projets de croissance

La réussite de vos projets de croissance La réussite de vos projets de croissance PLAN STRATÉGIQUE DE CROISSANCE (BUSINESS CASE) FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices

Plus en détail

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée»

LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Un double objectif LE CURSUS CERTIFIANT «Dirigeant d Entreprise Adaptée» Développer vos capacités à manager une entreprise et à maîtriser les conditions de son développement en intégrant les pratiques

Plus en détail

Une idée qui vous convient

Une idée qui vous convient 1 Une idée qui vous convient Stimulez votre créativité pour construire votre projet Atelier destiné aux personnes ayant un projet de création-reprise Etudiants, pendant l atelier Outil «Idée» Disposer

Plus en détail

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA

Faire une étude de marché I et II. Michel Grenier, MBA Faire une étude de marché I et II Michel Grenier, MBA Au menu ce midi Étude de marché Que feriez vous et comment? Environnement PESTEL La segmentation Le marché Son positionnement Le rapport Le Centre

Plus en détail

OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE

OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE OPÉRATEUR EN STRATÉGIE D ENTREPRISE convictions et engagements GRADIAN A ÉTÉ CRÉÉE EN 1978, EN FRANCE ET EN SUISSE, PAR UNE ÉQUIPE D INGÉNIEURS AYANT ACQUIS UNE SOLIDE EXPÉRIENCE, PARTAGEANT UNE FORTE

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

SÉMINAIRE CONCLUSIONS

SÉMINAIRE CONCLUSIONS RBB (2012) Conclusions SÉMINAIRE SUR LES BUDGETS BASÉS SUR DES RÉSULTATS: OBJECTIFS RÉSULTATS ATTENDUS ET INDICATEURS DE PERFORMANCE Strasbourg, 25 septembre 2012 CONCLUSIONS A l initiative du Comité du

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

CHARTE DE PARTENARIAT entre PARTENAIRE et la GSVC francophone pilotée par l Institut de l Innovation et de l Entrepreneuriat Social de l ESSEC

CHARTE DE PARTENARIAT entre PARTENAIRE et la GSVC francophone pilotée par l Institut de l Innovation et de l Entrepreneuriat Social de l ESSEC CHARTE DE PARTENARIAT entre PARTENAIRE et la GSVC francophone pilotée par l Institut de l Innovation et de l Entrepreneuriat Social de l ESSEC Année 2011-2012 PREAMBULE : PRESENTATION DE LA GSVC 1. La

Plus en détail

ITIL V3. Stratégie des services - Processus

ITIL V3. Stratégie des services - Processus ITIL V3 Stratégie des services - Processus Création : juillet 2011 Mise à jour : Juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC

CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC CONSEILS METHODOLOGIQUES POUR LA REDACTION DU SUPPORT POWER POINT POUR L EPREUVE CPPC I. Introduction Comme nous vous l avons expliqué dans le support «Déroulement de l épreuve de CPPC», vous devez produire

Plus en détail

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448

GROUPE SYNERGIE PME INC. 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 GROUPE SYNERGIE PME INC. Société spécialisée en développement des affaires AUGMENTATION DES VENTES 800, boul. René-Lévesque O., #161, Stn B, Montréal, QC, H3B 3J5 Tél. : 514.805.8448 AUGMENTATION DES VENTES

Plus en détail

La performance par le management

La performance par le management Formation / Coaching Conseil Transitions La performance par le management Rco management est un cabinet conseil en management et Ressources Humaines, mon entreprise est en région Nord depuis 2007. Nous

Plus en détail

Dispositif d'accompagnement

Dispositif d'accompagnement PRÉFET DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES Direction régionale des s, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi de Poitou-Charentes Pôle 3E Service développement économique-innovationentreprises

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature Concours de création d entreprise en création numérique 2 MODE D EMPLOI Pour compléter votre dossier de candidature, nous vous invitons à suivre la démarche suivante : 1. Téléchargez

Plus en détail

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise

Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Questionnaire : évaluation de la maturité d un projet de création d entreprise Réalisé (A) Bien avancé (B) En cours (C) Non fait (D) Le projet. La règle à suivre : avoir défini notre projet de manière

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TERTIAIRES SESSION 2013 La commission de choix de sujets a rédigé cette proposition de corrigé, à partir des enrichissements successifs apportés aux différents stades d élaboration et de contrôle des sujets. Pour autant, ce document

Plus en détail

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise

PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise PUBLIC Porteurs de projets réels à court et moyen terme de création ou reprise d entreprise OBJECTIFS Aider le porteur de projet à évaluer sa capacité à entreprendre dans l activité envisagée, Présenter

Plus en détail

ÉNERGIE BRABANT WALLON Socio-Ventures Fund. Documents à produire par les porteurs de projets

ÉNERGIE BRABANT WALLON Socio-Ventures Fund. Documents à produire par les porteurs de projets ÉNERGIE BRABANT WALLON Socio-Ventures Fund Documents à produire par les porteurs de projets QUI EST EBW? Energie Brabant Wallon( EBW) est une société anonyme qui vise à soutenir l émergence de solutions

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 10 e et 12 e année Matières : Français (10231-10232), Géographie - Enjeux du monde contemporain (41411) Titre de la leçon : Prendre position

Plus en détail

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW

GUIDE UTILISATEURS CONCREE: OVERVIEW 1 Guide utilisateur GUIDE UTILISATEURS : OVERVIEW est une infrastructure conçue par des entrepreneurs, pour les entrepreneurs. C est une plateforme de mise en relation et de collaboration virtuelle au

Plus en détail

Le programme-cadre de développement des SADA

Le programme-cadre de développement des SADA 4 Le programme-cadre de développement SADA L étude de cas ne saurait être complète sans présenter une méthode d élaboration programmes de développement SADA. Les sections suivantes montrent les étapes

Plus en détail

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE

NEGOCIATION COMMERCIALE - VENTE CONSTANTIN Maurice Prestataire de Formation n 96 97 30382 97 81 av du Gal de Gaulle 97300 Cayenne Tél : 0594 29 29 42 maurice.constantin@amesco.net secretaire.amesco@orange.fr PROGRAMME FORMATION NEGOCIATION

Plus en détail

Transformation digitale et communication interne

Transformation digitale et communication interne Transformation digitale et communication interne Présentation des résultats de l enquête en ligne Novembre 2015 Sommaire 1 2 3 4 Profil des répondants et de leur organisation Position et rôle : perception

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Guide de sélection d une solution de planification

Guide de sélection d une solution de planification Guide de sélection d une solution de planification Liste des points essentiels que votre prochaine solution de planification doit couvrir Une publication de PlanningForce Table des matières 1. Ressources

Plus en détail

Pourquoi Komon Conseil?

Pourquoi Komon Conseil? Pourquoi Komon Conseil? La spécificité du tissu économique français, ce qui en fait aussi sa richesse et sa force est qu il est en grande partie composé de PME/PMI, voire de TPE, et cet état de fait implique

Plus en détail

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet

Projet PHARES. Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet Projet PHARES Note de cadrage sur la production de livrables en phase finale du projet L.Brami, S.Damart, M. Detchessahar, M. Devigne, J. Habib, F. Kletz, C. Krohmer. Document joint à l avenant au contrat

Plus en détail

Évaluation du Plan stratégique de développement

Évaluation du Plan stratégique de développement C.A. 08.11.26.10 Évaluation du Plan stratégique de développement Devis d évaluation Document soumis au comité d évaluation lors de la deuxième rencontre le 7 novembre 2008 Table des matières 1. Introduction...2

Plus en détail

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013

ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 ENTREPRENEURIAT Cours n 6 : Business plan S6 FSR.2013 Place du business plan Idée arrêt opportunité arrêt définition du projet arrêt business model arrêt business plan arrêt concrétisation LP -ECE -FSJES

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit)

Retour des réponses avant le 11 Janvier 2015 (minuit) 2015 Dans le cadre du renouvellement pour l'année 2015, La Miel lance des appels d'offres pour l'animation des ateliers de formation sur les thématiques suivantes: DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE...

Plus en détail

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape )

Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil QUALITE - ORGANISATION - CHANGEMENT Présentation du Système d Administration Générale des Projets (Agape ) Altaïr Conseil - 2007-33, Rue Vivienne 75 002 Paris - 01 47 33 03 12 Présentation

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte

Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Le questionnement pertinent La méthode du Triangle de la découverte Maitriser le questionnement à 360 Etre pertinent dans ses questions est au moins aussi important que de savoir maîtriser sa présentation

Plus en détail

Le Business Plan de ma mini-entreprise

Le Business Plan de ma mini-entreprise Le Business Plan de ma minientreprise Fiche ressource n 141 Nom de la minientreprise :... Pourquoi ce dossier? Quand on présente sa minientreprise aux actionnaires, il est très intéressant de leur expliquer

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation

Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Master class : Comment faire croitre votre entreprise par l innovation Document de Présentation Dakar, le 12 Novembre 2014 Présentation faite par Jean Louis PORTELLA Copyright VIZEUM M.C 1 L innovation

Plus en détail

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins

Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue. par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Conseils pour la rédaction du CV et la préparation à l entrevue par Stéphan Fournier, conseiller carrière au Mouvement Desjardins Les facteurs de succès de votre démarche Tout en reconnaissant que votre

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Pilotage et gouvernance d entreprise

Pilotage et gouvernance d entreprise 15 Pilotage Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de participer à la détermination des orientations stratégiques et politiques de l entreprise, et de garantir leur mise en œuvre, sous

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE)

PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) Données d entrée du processus : Fiches projet business France, conf /call nationale hebdomadaire PROCESSUS INTERFACE «BUSINESS FRANCE» (COSPE) 1 2 3 Etude des fiches projets «Business France», avec pré-analyse

Plus en détail

Le projet associatif de structure de mission locale : ce qu il est ANDML/UNML Décembre 2007

Le projet associatif de structure de mission locale : ce qu il est ANDML/UNML Décembre 2007 Le projet associatif de structure de mission locale : ce qu il est ANDML/UNML Décembre 2007 08/05/2008 Philippe Labbé 06 89 89 74 23 1 Projet associatif? «Le financement des missions locales s inscrit

Plus en détail

Les exigences de la norme ISO 9001:2008

Les exigences de la norme ISO 9001:2008 Les exigences de la norme ISO 9001:2008! Nouvelle version en 2015! 1 Exigences du client Satisfaction du client Le SMQ selon ISO 9001:2008 Obligations légales Collectivité Responsabilité de la direction

Plus en détail

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant. Plan d élaboration du PLAN D AFFAIRES Avant de réaliser votre projet, élaborez votre plan d affaires selon le modèle suivant : RESUME :. Le résumé est la dernière partie à rédiger.. Résumé concis et convaincant.

Plus en détail