Depuis ses débuts, les valeurs de Saputo constituent les assises de la culture d entreprise.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Depuis ses débuts, les valeurs de Saputo constituent les assises de la culture d entreprise."

Transcription

1 Code d éthique

2 Message du président du conseil d administration et du chef de la direction et vice-président du conseil d administration Depuis ses débuts, les valeurs de Saputo constituent les assises de la culture d entreprise. Nous poursuivons notre croissance sans perdre de vue ces valeurs qui nous ont guidés jusqu ici et qui ont contribué à notre succès. De fait, la confiance, le respect, la compétence et la fidélité de nos employés nous ont permis de nous tailler une place de choix au rang mondial des transformateurs laitiers. De plus, l esprit entrepreneurial qui guide nos employés dans leurs relations à l interne ainsi qu avec nos partenaires commerciaux, permet de repousser leurs limites en quête d idées et de solutions novatrices pour dégager des processus d affaires améliorés. Le présent code d éthique formalise ces valeurs et les lignes directrices qui en découlent. Il s applique à tous nos employés, administrateurs, gestionnaires et dirigeants. Nous espérons qu il vous assistera dans vos relations avec les clients, les fournisseurs, les partenaires commerciaux et vos collègues ainsi qu avec toute autre personne ayant des rapports avec Saputo inc. ou l une ou l autre de ses filiales. Nous sommes confiants que chacun de vous lira attentivement ce document et continuera à appliquer ces lignes directrices afin de préserver la culture, les valeurs et la réputation qui font de Saputo inc. une entreprise prospère et respectée. (signé) Emanuele (Lino) Saputo Président du conseil d administration (signé) Lino A. Saputo, Jr. Chef de la direction et vice-président du conseil d administration

3 I Orientation stratégique d entreprise 2 II Objectif visé par le code d éthique 3 III Champ d application 4 IV Modifications 4 V Définitions 5 VI Principes 8 VII Gouvernance et application du code 22 Dans ce document, le genre masculin désigne à la fois les femmes et les hommes. Cet emploi n est nullement discriminatoire et vise uniquement à alléger le texte. 1 Saputo / Code d éthique

4 I Orientation stratégique d entreprise L orientation stratégique de Saputo inc. est de poursuivre sa croissance en tant que transformateur laitier d envergure mondiale et de continuer de faire progresser la Société à tous égards. Les valeurs fondamentales que nous partageons et dont nous poursuivons la promotion sont : > > l efficacité dans la simplicité; > > un environnement axé sur l esprit de famille; > > l engagement et la responsabilisation au quotidien; > > toujours s impliquer activement; > > la passion; > > l intégrité. Saputo / Code d éthique 2

5 II Objectif visé par le code d éthique L objectif de ce code d éthique est de continuer à préserver la réputation d intégrité, d honnêteté, d objectivité et d impartialité de Saputo en formalisant des lignes directrices relatives à la confidentialité, à l éthique professionnelle et à la prévention des conflits d intérêts. Pour atteindre cet objectif et protéger la qualité du milieu de travail au sein de l entreprise, les six principes suivants doivent continuer à guider notre conduite dans nos activités quotidiennes : > > agir avec honnêteté et intégrité; > > traiter les autres avec respect; > > protéger la confidentialité de l information; > > éviter les conflits d intérêts; > > respecter l entreprise; > > se conformer aux lois. 3 Saputo / Code d éthique

6 III Champ d application Ce code et les dispositions figurant aux politiques, lignes directrices et procédures de Saputo, telles qu amendées de temps à autre, s appliquent à tous les administrateurs, dirigeants, gestionnaires et employés de Saputo et de ses filiales. Ils font partie intégrante des conditions d emploi de Saputo. Saputo s attend également à ce que ses consultants, représentants, mandataires, fournisseurs, distributeurs et partenaires commerciaux agissent de manière conforme au présent code lorsqu ils interagissent avec Saputo ou qu ils agissent en son nom. Les hauts dirigeants et dirigeants sont sujets à un standard plus élevé de conduite en exerçant leurs responsabilités de gestion. Ils sont tenus de faire la promotion d une culture de respect et d intégrité et, par conséquent, Saputo s attend à ce qu ils : > > connaissent le présent code en profondeur; > > facilitent la compréhension et la promotion des valeurs et des directives du présent code par les employés de Saputo; > > donnent le bon exemple par une conduite personnelle hautement éthique. Il incombe à chaque personne visée de lire périodiquement le présent code ainsi que les politiques, lignes directrices et procédures de Saputo et de s assurer que ses décisions et actions y sont conformes. IV Modifications Saputo se réserve le droit d apporter tout amendement à ce code, ses politiques, ses lignes directrices et ses procédures, y compris le droit d en modifier, ajouter ou supprimer certains éléments. Saputo / Code d éthique 4

7 V Définitions Les termes techniques ou juridiques utilisés dans ce code font référence aux définitions suivantes Conjoint Toute personne légalement mariée à une personne visée, qu elle vive ou non avec la personne visée, ou qui cohabite dans le cadre d une relation conjugale avec la personne visée pendant au moins un an. Employé Tout membre du personnel de Saputo. Filiale Toute personne morale, société de personnes ou autre entité contrôlée directement ou indirectement par Saputo inc. Information confidentielle Toute information non publique qui est confidentielle ou exclusive pour Saputo ou pour un tiers qui lui a communiqué cette information. Information privilégiée Toute information qui n a pas été rendue publique et dont on pourrait raisonnablement s attendre à ce qu elle affecte le cours des titres de Saputo inc. ou influe sur les décisions de placement d un investisseur raisonnable. 5 Saputo / Code d éthique

8 Définitions Initié Les initiés de Saputo sont : > > Saputo inc. elle-même; > > les filiales de Saputo inc.; > > les administrateurs de Saputo; > > les hauts dirigeants de Saputo; > > toute personne ou société détenant ou contrôlant au moins dix pour cent (10 %) des actions ordinaires de Saputo inc.; > > les hauts dirigeants des entités et des sociétés désignées à l élément ci-dessus; > > toute personne ayant accès à de l information privilégiée. Haut dirigeant Toute personne exerçant les fonctions de président, de vice-président ou de secrétaire, ou des fonctions analogues. Saputo / Code d éthique 6

9 Définitions Personne liée > > Le conjoint, l enfant de la personne visée ou l enfant du conjoint si l enfant vit avec la personne visée ou le conjoint et tout parent qui demeure sous le même toit que la personne visée; > > une personne à laquelle la personne visée est associé ou une société dans laquelle la personne visée est partenaire, une personne morale contrôlée par la personne visée ou par le conjoint, l enfant ou l enfant du conjoint de la personne visée, si cet enfant vit avec la personne visée ou le conjoint de la personne visée, ou tout parent qui demeure sous le même toit que la personne visée; ou > > une personne morale dont la personne visée détient 10 % ou plus du capital social. Personne visée Tout employé, administrateur, gestionnaire ou dirigeant de Saputo. Renseignement personnel Tout renseignement concernant un individu ou s y rapportant, qu il s agisse d un client, d un fournisseur, d un partenaire commercial ou d un tiers, et qui permet d identifier cet individu. Le nom, titre, les adresses ou numéros de téléphone au travail ne constituent pas des renseignements personnels. Saputo Saputo inc. et chacune de ses filiales, collectivement. Société ouverte Une société dont les titres sont négociés sur les marchés publics. Titres Les actions du capital-actions d une société, les droits rattachés à ces actions (droits de conversion, de souscription ou d option), les obligations et les parts sociales dans une société ou une société de personnes. 7 Saputo / Code d éthique

10 VI Principes A. Principes fondamentaux Dans l exercice de leurs fonctions, les personnes visées doivent agir en toute honnêteté et en toute intégrité. Nous exerçons nos activités dans le respect des droits de la personne en matière d égalité et de non-discrimination. B. Respect des lois et règlements Les activités de Saputo doivent être opérées en conformité avec les lois et les règlements («la loi») applicables à Saputo. Dans l éventualité où une loi étrangère permettrait des comportements qui ne respectent pas le présent code, le présent code a préséance. Dans le cadre de ses activités à l étranger, Saputo doit également tenir compte des us et coutumes propres aux pays concernés. Chaque personne visée doit s abstenir de contrevenir directement ou indirectement à la loi, éviter les actes ou les omissions susceptibles d entraîner une dérogation ou une violation de la loi et s engager à travailler dans l esprit de la loi. Les personnes visées doivent également se conformer aux règlements, politiques, lignes directrices et procédures internes de Saputo. Il incombe à chaque personne visée de s informer des lois et règlements, politiques, lignes directrices et procédures internes applicables à son poste, et de bien les connaître. C. Environnement concurrentiel 1. Information commerciale De temps à autre, Saputo peut recueillir des renseignements sur l industrie dans laquelle elle exerce ses activités, y compris des renseignements sur ses concurrents et sur leurs produits et services respectifs. Saputo rassemble et utilise ces renseignements avec honnêteté et éthique, en respectant les lois applicables. Aucune personne visée ne doit prendre des moyens irréguliers ou illégaux pour obtenir des secrets commerciaux ou des renseignements confidentiels ou exclusifs concernant les concurrents. De plus, aucune personne visée ne doit divulguer à Saputo, ou utiliser pour le bénéfice de Saputo, des renseignements confidentiels concernant les activités d un ancien employeur. Les renseignements sur la concurrence peuvent notamment être recueillis à l aide d études de marché, de sondages, d étalonnage, d articles publiés, de publicité, d analyses, de brochures publiques et de conversations avec les clients. Saputo / Code d éthique 8

11 Principes 2. Antitrust et concurrence loyale Saputo respecte des pratiques commerciales loyales en matière de concurrence, conformément aux lois antitrust et aux lois sur la concurrence applicables. Toutes les personnes visées doivent exercer les activités commerciales de Saputo conformément aux lois antitrust et aux lois sur la concurrence applicables. En particulier, elles ne peuvent pas adopter les comportements et les pratiques anticoncurrentielles suivantes : > > fixation ou contrôle des prix; > > comportement monopolistique visant à limiter le commerce ou la concurrence; > > segmentation du marché ou de la clientèle en collusion avec des concurrents de Saputo. D. Relations avec les clients Les relations de Saputo avec ses clients sont fondées sur l honnêteté, la crédibilité et la confiance mutuelle. Les personnes visées sont donc tenues d agir avec intégrité, diligence et compétence afin de se conformer à ces principes. Les personnes visées doivent traiter tous les clients également, sans discrimination. E. Confidentialité et protection de la vie privée Les personnes visées doivent assurer l exactitude, la confidentialité et la protection des informations confidentielles. Sans limiter la généralité de ce qui précède, chaque personne visée doit s abstenir de révéler à toute personne quelle qu elle soit, y compris une personne liée ou une autre personne visée dont les fonctions ne l exigent pas, toute information confidentielle obtenue dans l exercice de ses fonctions, sauf si la loi ou une ordonnance de la cour oblige la personne visée à divulguer une telle information confidentielle, pourvu que Saputo reçoive un préavis de la divulgation requise par la loi de manière à ce qu elle puisse obtenir une ordonnance de non-divulgation ou prendre tout autre recours approprié. 9 Saputo / Code d éthique

12 Principes Voici une liste non exhaustive d exemples d informations confidentielles : > > politiques de prix; > > renseignements personnels ou commerciaux sur les clients, les fournisseurs, les partenaires commerciaux et les tiers; > > stratégie de la Société; > > projets d innovation ou projets à venir; > > amélioration et lancement de produits; > > rapports internes; > > information sur les ventes et information financière; > > information sur les marques de commerce; > > systèmes et procédures, secrets commerciaux, savoir-faire et technologie, y compris les photos d installations ou d équipements; > > données confidentielles sur les employés comme les renseignements médicaux confidentiels et les numéros d assurance sociale. > > information qui n a pas encore été rendue publique par Saputo. Chaque personne visée doit prendre les mesures nécessaires pour protéger les informations confidentielles dont elle prend connaissance ou qu elle utilise dans le cadre de ses fonctions. Les personnes visées ne peuvent utiliser, dans leur intérêt personnel ou celui de personnes liées, ni ne peuvent les divulguer à un tiers, des informations confidentielles relatives à Saputo ou à des fournisseurs, des clients, des partenaires commerciaux ou des tiers avant que ces renseignements ne soient rendus publics. Ces obligations subsistent même après la terminaison de l emploi. Saputo / Code d éthique 10

13 Principes F. Réputation de Saputo Saputo s est forgée une réputation grâce à la qualité de ses produits et services et elle souhaite maintenir sa crédibilité, son image et sa réputation auprès de ses partenaires commerciaux et du public en général. Saputo s attend à ce que les personnes visées agissent de manière conforme à ces objectifs. G. Relations avec les employés Comme nos employés constituent notre plus précieux atout, nous nous engageons à leur offrir un milieu de travail stimulant qui reconnaît et encourage leur esprit entrepreneurial, leurs initiatives, leur professionnalisme, leur leadership et leur engagement. Ce faisant, nous favorisons une structure organisationnelle qui permet une communication ouverte et rapide ainsi que des possibilités de promotion à l interne. Saputo ne tolérera aucune forme de violence ou de contrainte en milieu de travail, notamment tout type de harcèlement, y compris psychologique ou sexuel, ou de discrimination fondée sur la race, l origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, l âge, le sexe, l orientation sexuelle, l état matrimonial, l état civil, ou un handicap physique ou mental. Les personnes visées ne doivent accomplir aucune tâche lorsqu elles sont sous l influence d une substance qui pourrait nuire à leur jugement ou diminuer leur capacité de s acquitter de leurs obligations en tant qu employé. H. Santé et sécurité au travail Saputo s engage à maintenir un environnement de travail qui protège la sécurité, la santé et l intégrité des personnes visées, notamment en mettant en place des mesures visant à assurer que le travail soit exécuté de façon sécuritaire et pour réduire les risques de blessure et de maladie. À cette fin, il est important qu une attention particulière pour la santé et la sécurité au travail soit présente dans la planification et la supervision du travail, la formation des personnes visées, la fourniture d équipement, l exploitation de nos installations et toute autre activité qui puisse avoir une incidence sur la santé et la sécurité, le tout en conformité avec les lois applicables. 11 Saputo / Code d éthique

14 Principes I. Sécurité et qualité des produits Dans la tradition de Saputo, la priorité et l objectif ont toujours été d offrir aux consommateurs des produits de haute qualité. Saputo s engage à offrir à ses clients et aux consommateurs des produits sécuritaires et de qualité. L exploitation de nos usines repose sur ce souci en matière de sécurité et de qualité des produits, puisque la sécurité et la qualité des produits dépendent des personnes qui s efforcent de les fabriquer. Saputo investit constamment dans la formation des employés et dans la conception et l amélioration du matériel de formation et les programmes internes de sécurité alimentaire. J. Relations avec la communauté Saputo s engage à investir dans des programmes de sport et de nutrition, ainsi que dans l amélioration des installations et des équipements sportifs dans les collectivités où elle exerce ses activités pour que les personnes de tous âges puissent profiter d un style de vie sain grâce à une bonne alimentation et à l activité physique. Les contributions prennent la forme d un soutien financier et de dons de produits, ainsi que de l aide apportée par les employés qui consacrent du temps aux causes que Saputo appuie. K. Environnement Saputo s engage à mettre en œuvre des pratiques commerciales responsables en matière d environnement et à continuer d améliorer son rendement environnemental afin que ses activités soient gérées conformément aux lois environnementales applicables en tenant compte des principes d une saine gestion. Pour atteindre ces objectifs, Saputo a adopté et mis en œuvre une politique environnementale visant à minimiser l impact environnemental de ses activités. Saputo investit dans ses activités et, grâce à une sensibilité accrue et à des initiatives continues, elle tente de minimiser son empreinte environnementale. Saputo / Code d éthique 12

15 Principes L. Relations avec les médias et les actionnaires Le président du conseil d administration, le chef de la direction et vice-président du conseil d administration, le président et le chef de l exploitation, le vice président exécutif, finances et administration, et le directeur, Communications corporatives, sont les seuls porte-parole officiels de Saputo, le tout tel qu il est énoncé en détail dans la politique de communication de l information de Saputo. Il est interdit aux autres personnes visées de se présenter comme des porte-parole de Saputo. Toutes les demandes de déclaration officielles de Saputo reçues des médias doivent être transmises au directeur, Communications corporatives, qui doit également approuver tous les articles, communiqués de presse ou autres communications publiques concernant Saputo. Le directeur, Communications corporatives, est également le porte-parole responsable des communications avec les actionnaires de Saputo. Les personnes visées doivent respecter le Guide sur l utilisation de médias sociaux de Saputo. Les personnes visées doivent agir correctement, conformément aux valeurs et à l éthique de Saputo et ne doivent jamais se présenter comme des porte-parole de Saputo. 13 Saputo / Code d éthique

16 Principes M. Conflits d intérêts et activités interdites Il y a conflit d intérêts lorsque les activités personnelles et les intérêts d affaires d une personne visée sont ou semblent incompatibles avec sa capacité d agir dans le meilleur intérêt de Saputo ou quand une situation affecte son jugement et sa loyauté envers Saputo. Pour vous permettre de mieux évaluer s il y a effectivement situation de conflit d intérêts, les réponses aux questions suivantes peuvent être utiles : > > Est-ce que mes actions me procurent un bénéfice personnel? Ou en procurent-ils à une connaissance? > > Est-ce que j aurais posé les mêmes actions si la personne concernée n était pas une connaissance? > > Est-ce que je me sens libre et à l aise d informer mon supérieur immédiat ou mes collègues de mes actions? Les personnes visées doivent prendre les mesures nécessaires pour éviter les conflits d intérêts réels, potentiels ou apparents et, si personnellement impliqués dans un conflit d intérêt, doivent obtenir l approbation du vice-président exécutif, Ressources humaines pour entreprendre des activités qui semblent en conflit avec leurs fonctions ou les intérêts de Saputo. Saputo / Code d éthique 14

17 Principes Sans limiter la généralité de ce qui précède, les personnes visées doivent notamment se conformer aux lignes directrices suivantes : > > ne pas profiter d une situation, d une information interne ou de l autorité que lui confère leur poste pour leur bénéfice personnel ou celui d une personne liée; > > ne pas influencer ou tenter d influencer les transactions relatives à Saputo ou les négociations avec Saputo pour leur bénéfice personnel ou celui d une personne liée; > > ne pas accorder un traitement préférentiel à certains clients ou fournisseurs ou les favoriser indûment pour des motifs personnels; > > ne pas détenir d intérêts financiers importants dans, et ne pas travailler pour, une entreprise qui fournit des produits ou des services à Saputo ou qui offre des produits et des services qui sont en concurrence avec ceux de Saputo; > > ne pas travailler pour leur propre compte ou pour celui d un tiers pendant les heures de travail; > > ne pas avoir un emploi, à l extérieur de Saputo, qui les empêcherait d exercer leurs fonctions chez Saputo avec compétence, diligence et ponctualité. À titre d exemples, mais de façon non limitative, les situations suivantes constituent des exemples de conflit d intérêts : > > la personne visée recommande l embauche d un proche ou d un parent sans divulguer son lien avec cette personne; > > la personne visée procède à l embauche d un proche ou d un parent; > > un des membres de la famille de la personne visée est au service d un fournisseur, d un concurrent ou d un autre partenaire commercial; > > un des parents ou des proches de la personne visée est un cadre ou un actionnaire important chez un fournisseur, un concurrent ou un autre partenaire commercial. 15 Saputo / Code d éthique

18 Principes N. Nominations à un conseil d administration Aucune personne visée 1 ne peut siéger ou accepter de siéger en tant qu administrateur au conseil d administration d une société ou d une autre entité sans avoir obtenu l autorisation de son supérieur immédiat. Dans le cas d une société ouverte, l autorisation doit émaner du chef de la direction. O. Information privilégiée et délit d initié Les personnes visées ne peuvent utiliser aucune information privilégiée dans leur intérêt personnel ou celui de personnes liées ni ne peuvent la divulguer à un tiers. L importance d un renseignement dépend des activités qui sont propres à Saputo et de l industrie dans laquelle elle évolue. Voici des exemples d informations privilégiées, lesquels ne sont pas limitatifs : > > résultats financiers; > > plans de restructuration; > > projets d acquisitions; > > tout élément important qui est en cours de traitement pour fin de divulgation. Toute divulgation d information privilégiée relative aux activités de Saputo doit être conforme aux lois applicables et à la politique de divulgation de Saputo. Les personnes visées ayant accès à de l information privilégiée doivent se conformer aux règlements relatifs aux initiés. Les personnes visées concernées ou qui sont incertaines de l importance qui doit être attribuée aux renseignements qu elles détiennent peuvent consulter le service juridique de Saputo pour plus de détails. Chaque personne visée désignée comme étant un initié ou ayant accès à de l information privilégiée est sujet, en certaines circonstances, à des restrictions relatives à la vente ou à l achat de titres de Saputo inc. Par conséquent, chacune de ces personnes visées doit agir conformément aux règles de conduite concernant les transactions dans les titres de Saputo inc. 1. Les administrateurs de Saputo ne sont pas visés par cette ligne directrice. Saputo / Code d éthique 16

19 Principes P. Gratifications, compensations et autres avantages Il est interdit aux personnes visées d offrir, de solliciter ou d accepter, directement ou indirectement, dans le cadre de leur emploi, des cadeaux ou d autres avantages qui ne respectent pas tous les critères suivants : > > ils ne sont pas fréquents; > > ils sont de faible valeur; > > ils sont donnés dans un contexte qui n embarrasse pas Saputo ou qui ne l embarrassera pas éventuellement; > > ils n ont pas d incidence sur les décisions commerciales; > > ils ne sont pas donnés en contrepartie d un traitement préférentiel ou en vue d obtenir un avantage indu. Dans le cours normal des affaires, nous pouvons être amenés à offrir ou à accepter des cadeaux et des avantages qui ne respectent pas les critères ci dessus. Le cas échéant, il faut obtenir une approbation conformément aux lignes directrices applicables en matière de rapports internes. En tout temps, les personnes visées doivent veiller à ne pas offrir, accorder ou promettre quoi que ce soit à un partenaire commercial, un fournisseur ou un client qui pourrait être interprété comme de la corruption. 17 Saputo / Code d éthique

20 Principes Q. Protection contre la corruption Saputo respecte toutes les lois applicables adoptées en vue de combattre la corruption des fonctionnaires. En vertu de ces lois, le fait de participer, directement ou indirectement, à une activité visant à avoir une influence sur un fonctionnaire pour le faire agir ou omettre d agir d une manière qui serait contraire à son devoir ou pour obtenir un avantage indu constitue une infraction criminelle sérieuse. Les personnes visées doivent respecter ces lois et ne doivent jamais, directement ou par l entremise d un intermédiaire, offrir, accorder, promettre ou autoriser une gratification à un fonctionnaire en contrepartie d un acte ou d une omission dans le cadre de leurs fonctions officielles, en vue d influencer une mesure officielle, en contrepartie d un traitement préférentiel ou en vue d obtenir un avantage indu. Il est également interdit aux personnes visées de verser des paiements de facilitation à des fonctionnaires. Les personnes visées doivent de plus s abstenir de faire quoi que ce soit pouvant donner lieu à des soupçons à l égard d un tel comportement ou d une tentative d un tel comportement. R. Protection des avoirs de Saputo Les biens appartenant à Saputo ne doivent être utilisés qu en vue de faire avancer ses intérêts commerciaux légitimes. Par conséquent, chaque personne visée doit éviter de confondre les biens de Saputo avec les siens. En outre, elle ne peut utiliser à son profit ou au profit d un tiers les biens de Saputo, y compris tout renseignement confidentiel recueilli ou obtenu dans l exercice ou à l occasion de l exercice de ses fonctions. Toute personne visée qui cesse d exercer ses fonctions chez Saputo doit remettre tous les objets, données ou documents appartenant à Saputo. Ces obligations subsistent même après la cessation de leurs fonctions. Les personnes visées sont également responsables de tous les fonds sur lesquels elles exercent un contrôle. Cela signifie qu elles ont la responsabilité de protéger les avoirs de Saputo, y compris les espèces, les chèques et les cartes de crédit et d appels de Saputo, et de s assurer que ces avoirs ne sont utilisés qu à des fins commerciales légitimes. Saputo / Code d éthique 18

21 Principes S. Protection des systèmes d information Les personnes visées ne doivent utiliser les systèmes d information de Saputo (y compris les systèmes de courriels et d Internet) qu à des fins commerciales légitimes et conformément à la politique sur la sécurité de l information et aux directives sur les médias sociaux de Saputo. Dans la mesure permise par les lois applicables, Saputo se réserve le droit de surveiller et d inspecter l utilisation de ses systèmes d information par des personnes visées. T. Activités politiques et lobbying Les personnes visées ne peuvent verser de contributions politiques au nom de Saputo. Les personnes visées peuvent toutefois participer à des activités politiques ou verser des dons personnels à des partis politiques en leur propre nom, en autant qu elles s assurent de ne pas agir au nom de Saputo et de ne pas être perçues comme agissant au nom de Saputo. Ces activités politiques doivent être entreprises exclusivement pendant le temps libre de cette personne et jamais pendant ses heures de travail. Les personnes visées qui traitent avec des membres du gouvernement ou du parlement sont tenues de connaître et de respecter toutes les lois applicables, y compris celles portant sur les activités de lobbying. Les personnes visées qui exercent ou souhaitent exercer des activités de lobbying sont tenues de contacter le service juridique de Saputo. 19 Saputo / Code d éthique

22 Principes U. Livres et registres de Saputo Saputo s engage à tenir des registres, livres comptables, rapports, factures, fiches de paie et autres documents de Saputo qui présentent une description complète et à jour des transactions effectuées. Les registres financiers doivent être tenus conformément aux principes comptables généralement reconnus et aux lois applicables. Dans le cadre de l établissement et de la mise à jour des registres, il est interdit aux personnes visées de falsifier des documents, d omettre de l information de manière à compromettre l exactitude d un rapport, ou de produire des rapports ou des déclarations qui ne reflètent pas de façon juste et précise les transactions commerciales de Saputo. Les personnes visées doivent également déclarer les dépenses avec précision et honnêteté, inscrire les données précises dans les livres et registres et coopérer avec les procédures d audit internes et externes de Saputo. V. Propriété intellectuelle Les inventions, découvertes, améliorations ou autre propriété intellectuelle liés aux activités de Saputo et qui sont l œuvre d un employé, travaillant seul ou avec d autres, alors qu il est à l emploi de Saputo, sont la propriété exclusive de Saputo et sont considérés comme étant des informations confidentielles. Tout employé et dirigeant s engagent à signer tout document relatif à la protection de cette propriété intellectuelle. Saputo / Code d éthique 20

23 Principes W. Partenaires commerciaux Les consultants, représentants, mandataires, fournisseurs, distributeurs et partenaires commerciaux doivent agir d une manière conforme au présent code lorsqu ils interagissent avec Saputo ou agissent en son nom, et ils doivent se conformer à des principes correspondant à ceux de Saputo qui sont présentés dans le présent code, notamment : > > s assurer de respecter les lois; > > ne pas verser de pot-de-vin ni se livrer à des actes de corruption; > > veiller au respect des lois antitrust et faire la promotion de la concurrence loyale; > > tenter de promouvoir la santé et la sécurité au travail. Tous les accords conclus avec des consultants, des représentants, des mandataires, des fournisseurs, des distributeurs et des partenaires commerciaux doivent être conformes aux pratiques actuelles du marché, aux principes figurant dans le présent code et aux politiques d entreprise pertinentes. Saputo peut superviser et vérifier que ses consultants, représentants, mandataires, fournisseurs, distributeurs et partenaires commerciaux respectent ces accords. 21 Saputo / Code d éthique

24 VII Gouvernance et application du code A. Questions, demandes d information, plaintes et préoccupations Toutes les questions ou demandes d information portant sur l application ou l interprétation du présent code doivent être transmises au vice-président exécutif, Ressources humaines. Chaque personne visée qui veut formuler une plainte ou une préoccupation au sujet du respect des lois applicables, du présent code ou de toute politique, procédure ou ligne directrice de Saputo, ou qui a connaissance d un comportement, d une omission ou d une pratique qui contrevient ou qui pourrait possiblement contrevenir à l esprit et à la lettre de ces dispositions doit en informer de bonne foi le vice-président exécutif, Ressources humaines. Le vice-président exécutif, Ressources humaines peut être contacté personnellement ou par courriel à l adresse Dans les cas de plainte ou préoccupation de nature financière ou liée à la comptabilité ou à la vérification de Saputo, il importe de communiquer avec le comité de vérification de Saputo, le tout tel qu énoncé en détail dans le processus de traitement des plaintes de nature financière ou liée à la comptabilité ou à la vérification adoptée par Saputo. Toutes les plaintes, préoccupations ou déclarations seront traitées promptement et avec discrétion. Saputo s engage à maintenir des procédures adéquates pour les déclarations confidentielles des personnes visées. Les plaintes, préoccupations ou déclarations d infraction ou d infraction possible seront traitées confidentiellement. L identité du plaignant sera traitée confidentiellement, à moins qu il ne permette expressément que son identité soit communiquée ou à moins d y être tenu par la loi. Saputo interdit les représailles contre les personnes visées qui signalent de bonne foi une plainte, une préoccupation ou une infraction, ou infraction possible, commise par une autre personne visée ou découlant de leur coopération à une enquête portant sur une infraction ou une infraction possible commise par une autre personne visée. Les personnes visées qui s en prennent à un plaignant peuvent se voir imposer des mesures disciplinaires. Saputo / Code d éthique 22

25 Gouvernance et application du code B. Sanctions Le défaut de se conformer à la lettre et à l esprit de ce code et aux politiques, lignes directrices et procédures de Saputo entraînera des mesures disciplinaires et peut-être un congédiement. De plus, certaines violations peuvent entraîner des poursuites judiciaires. C. Reconnaissance et engagement Au moment de l embauche, au début de l exercice des fonctions et à tout moment à la demande de Saputo, les personnes visées doivent déclarer par écrit qu elles ont reçu, lu et compris le présent code d éthique et qu elles s engagent à s y conformer. D. Portée du code d éthique Les règles de conduite formulées dans ce document ne sont pas exhaustives, mais complètent les politiques, les lignes directrices et les procédures de Saputo régissant la conduite des personnes visées. Elles ne limitent aucunement les droits de gestion et de direction de Saputo. 23 Saputo / Code d éthique

26 Annexe A Attestation et engagement de la personne visée Attestation Je, (Nom de famille, Prénoms de la personne visée) reconnais avoir reçu, lu et compris le Code d éthique de Saputo inc. et accepte de m y conformer ainsi qu à tout amendement ou à toute modification pouvant y être apporté. Je m engage durant l exercice de mes fonctions à réviser de temps à autre le Code d éthique, les politiques, les procédures et les lignes directrices de Saputo inc. et devenir familier avec tout amendement ou modification pouvant y être apporté. Je m engage à informer promptement le vice-président exécutif, Ressources humaines, de toute situation de conflit d intérêts réel, potentiel ou apparent me concernant. Signature Titre Date

27

28

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE RÈGLEMENT SUR LA DÉONTOLOGIE DU PERSONNEL DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 310) CHAPITRE I DÉFINITION, OBJET ET CHAMP

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté.

Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales. Nos valeurs. Notre fierté. Code d éthique des employés de Loto-Québec et de ses filiales Nos valeurs. Notre fierté. 2 Table des matières Pages 1. But du code 4 2. Champ d application 4 3. Durée d application du code 4 4. Interprétation

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS

CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS CODE D ÉTHIQUE du Fonds de placement immobilier BTB à l intention des fiduciaires et dirigeants SECTION I - DÉFINITIONS 1. Dans le présent code, à moins que le contexte n indique un sens différent, les

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

Annexe I CODE DE DÉONTOLOGIE ET RÈGLES D ÉTHIQUE DES ADMINISTRATEURS PUBLICS DE L ÉCOLE NATIONALE DES POMPIERS DU QUÉBEC (L ENPQ) Adopté par le conseil d administration 6 juin 2003 Code d éthique et de

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC.

BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. BETON MOBILE ST-ALPHONSE INC. DEONTOLOGIE Code de déontologie des administrateurs, des dirigeants et des gestionnaires La Société s est dotée d un premier code d éthique formel et écrit s adressant à ses

Plus en détail

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité.

La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 1. PRÉAMBULE La réputation de l entreprise sera le résultat de l application de règles de conduite inspirées des valeurs reconnues par la collectivité. 2. OBJECTIF Le Code d éthique regroupe l essentiel

Plus en détail

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE

RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE RÈGLES DÉONTOLOGIQUES APPLICABLES AUX MEMBRES DU PERSONNEL DES DÉPUTÉS ET DES CABINETS DE L ASSEMBLÉE NATIONALE Loi sur l Assemblée nationale (chapitre A-23.1, a. 124.3) CHAPITRE I APPLICATION 1. Les présentes

Plus en détail

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES

SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES SECTION 16- CODE DE CONDUITE ET DE PRATIQUES COMMERCIALES 16.1) DÉFINITIONS Les définitions suivantes s appliquent aux lignes directrices : «Compagnie» Désigne la Compagnie SouthEastern Mutual Insurance.

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION POLITIQUE DE DÉNONCIATION APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 11 DÉCEMBRE 2013 APPROUVÉE PAR LE COMITÉ D AUDIT LE 25 MARS 2014 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires

SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R. Code d éthique et de conduite des affaires SOCIÉTÉ DE PLACEMENT IMMOBILIER H&R Code d éthique et de conduite des affaires GÉNÉRALITÉS La Société de placement immobilier H&R (la «Société de placement immobilier» ) est fière de son engagement envers

Plus en détail

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE

MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE MAGNA INTERNATIONAL INC. CODE DE CONDUITE ET D ETHIQUE Ce Code de Conduite et d Ethique énonce les principes fondamentaux auxquels nous nous engageons dans nos relations avec l ensemble de nos partenaires

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE

GDF SUEZ CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE CODE DE CONDUITE A L USAGE DES FINANCIERS DU GROUPE SOMMAIRE Préambule 1 Article 1 2 Conflits d Intérêts Article 2 3 Qualité de l information du Public Article 3 3 Respect des lois, règles et règlements

Plus en détail

Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014

Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014 Approuvé par le conseil d administration de la SADC le 14 septembre 2004; modifié par le conseil le 6 juin 2007 et le 5 mars 2014 1. ATTENDUS Code de conduite professionnelle et de comportement éthique

Plus en détail

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires

Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Code d éthique et de conduite des affaires - Gestion des installations et services auxiliaires Énoncé de valeurs La direction Gestion des installations et services auxiliaires (GISA) s est engagée à protéger

Plus en détail

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE

Parallèlement, la Société a prévu des procédures visant la soumission confidentielle et anonyme de telles plaintes. 3. NATURE DE LA PLAINTE Politique et procédures à suivre pour la soumission de plaintes concernant la comptabilité, les contrôles comptables internes, l audit, l environnement et d autres questions 1. OBJECTIFS ET PORTÉE Groupe

Plus en détail

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE

VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE VALERO ENERGY CORPORATION CODE DE CONDUITE DES AFFAIRES ET CODE D ÉTHIQUE Introduction Le présent Code de conduite des affaires et code d éthique vise un vaste éventail de pratiques et procédures d affaires

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

Article du procès-verbal : Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance)

Article du procès-verbal : Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance) Politique : Code d éthique et de déontologie (Gouvernance) Code numérique : PG-007 Article du procès-verbal : Entrée en vigueur le : Dernière révision le : Prochaine révision prévue le : 1. Titre 1.1.

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE

CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE CODE DE DÉONTOLOGIE DE LA CHAMBRE DE LA SÉCURITÉ FINANCIÈRE Loi sur la distribution de produits et services financiers (1998, c. 37, a. 313, 1 er al., par. 1 ) Section 1 Dispositions générales 1. Le présent

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société»)

POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société») POLITIQUE DE DÉNONCIATION RESSOURCES GÉOMÉGA INC. (la «société») Approuvé par le conseil d administration le 24 octobre 2013 Page 1 1. GÉNÉRALITÉS La société est soucieuse de maintenir les normes de conduite

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

RESSOURCES STRATECO INC. 21 mars 2013

RESSOURCES STRATECO INC. 21 mars 2013 21 mars 2013 Ressources Strateco inc. 1225 rue Gay-Lussac, Boucherville (Québec) J4B 7K1 Tél : (450) 641-0775 1-866-774-7722 Télécopieur : (450) 641-1601 Site Internet : www.strateco.ca Courriel : info@strateco.ca

Plus en détail

Village de Sainte-Pétronille EXTRAIT DE RÉSOLUTION

Village de Sainte-Pétronille EXTRAIT DE RÉSOLUTION Village de Sainte-Pétronille EXTRAIT DE RÉSOLUTION À la session régulière du conseil du Village de Sainte-Pétronille tenue le 1 er octobre 2012 et à laquelle étaient présents : Monsieur Harold Noël, maire

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL

HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL HARCÈLEMENT EN MILIEU DE TRAVAIL SERVICES DES RESSOURCES HUMAINES Numéro du document : 0903-07 Adoptée par la résolution : 60 0903 En date du : 2 septembre 2003 Modifiée par la résolution : En date du

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION

MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION MANDAT DU COMITÉ DE VÉRIFICATION Les règles du comité de vérification qui suivent ont été mises à jour en juin 2009 après un examen annuel de toutes les règles des comités du conseil. I. OBJET Le comité

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

Olivier Huart Directeur Général

Olivier Huart Directeur Général J ai souhaité, dès mon arrivée à la tête du Groupe TDF, doter l entreprise de valeurs fortes pour rassembler les collaborateurs et créer la confiance de nos partenaires. Ces valeurs, au nombre de cinq

Plus en détail

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux

CODE OF CONDUCT. à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux CODE OF CONDUCT à l intention des fournisseurs et partenaires commerciaux Version : 2.0 Valable à partir du : 01/01/2015 Contact : MAN SE, Compliance Awareness & Prevention, Oskar-Schlemmer-Straße 19-21,

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE

MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE MORNEAU SHEPELL INC. CHARTE DE LA RÉMUNÉRATION, DE LA NOMINATION ET DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE La présente Charte de la rémunération, de la nomination et de la gouvernance d entreprise a été adoptée

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code»)

Norbord inc. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code») CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE (le «Code») RÉSUMÉ DU CODE En tant qu employé, lorsque vous agissez au nom de la Société, vous êtes tenu de respecter ce qui suit : Page Observation de la loi Vous conformer

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2015-03-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT PARTIE I. STRUCTURE DU COMITÉ 1.

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES

MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES MANDAT DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE ET DES RESSOURCES HUMAINES 1. Interprétation «administrateur indépendant» désigne un administrateur qui n entretient pas avec la Compagnie ou avec une entité reliée,

Plus en détail

Décret 686-2008, 25 juin 2008

Décret 686-2008, 25 juin 2008 3988 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 9 juillet 2008, 140 e année, n o 28 Partie 2 Cet avis doit préciser en termes généraux les effets de la continuation ou de la formation, notamment quant à la responsabilité

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013

CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 CODE D ETHIQUE ET DE BONNE CONDUITE (LE «CODE») Date : 27 Septembre 2013 Table des Matières 1. INTRODUCTION ET OBJET... 3 2. VALEURS ETHIQUES... 3 3. PRINCIPES D'ETHIQUE GENERAUX POUR LES EMPLOYES... 4

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD ML12983f-0 CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs du personnel de la

Plus en détail

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012

CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL. Le 30 octobre 2012 CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL Le 30 octobre 2012 GROUPE TMX LIMITÉE (auparavant, Corporation d Acquisition Groupe Maple) ET SES FILIALES DÉSIGNÉES CODE DE DÉONTOLOGIE DU CONSEIL APPLICATION Ce code de

Plus en détail

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX

UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 1 sur 9 UL NORMES DE CONDUITE DES FOURNISSEURS INTERNATIONAUX Page 2 sur 9 TABLE DES MATIÈRES 1.0 OBJET... 4 2.0 ÉTENDUE... 4 3.0 DEFINITIONS... 4 4.0 PRATIQUES EN MATIÈRE D EMPLOI... 5 4.1 TRAVAIL

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE

CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DE RÉGIE D ENTREPRISE PARTIE I. STRUCTURE

Plus en détail

Administration portuaire de Halifax

Administration portuaire de Halifax Administration portuaire de Halifax POLITIQUE SUR LES CONFLITS D INTÉRÊTS, LE CODE DE CONDUITE ET L APRÈS-MANDAT 1. La présente politique peut être citée sous le titre Politique de l Administration portuaire

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS

POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 1 de 7 POLITIQUE SUR LES OPÉRATIONS D INITIÉS Page : 2 de 7 Table des matières 1. OBJET... 3 2. DÉFINITIONS... 3 3. OPÉRATIONS PAR UN INITIÉ SUR LES TITRES DE LA SOCIÉTÉ INTERDITES EN TOUT TEMPS...

Plus en détail

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013

Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles. Adopté : 17 avril 2007. CATÉGORIE : Ressources humaines. Dernière révision : 25 janvier 2013 Politique : RH-B1 TITRE : Bénévoles CATÉGORIE : Ressources humaines SURVEILLANCE : juin 2014 Adopté : 17 avril 2007 Dernière révision : 25 janvier 2013 Révisée le : 20 septembre 2013 Le Centre de santé

Plus en détail

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE

CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Victoriaville CODE D ETHIQUE ET DE DEONTOLOGIE DES MEMBRES DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE DE VICTORIAVILLE Règlement numéro 986-2011 Adopté le 2011 Entrée en vigueur le 2011 ARTICLE 1 : TITRE Le titre

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie des membres du Comité de retraite du Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique

Code d éthique et de déontologie des membres du Comité de retraite du Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique Code d éthique et de déontologie des membres du Comité de retraite du Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique Adopté par le Comité de retraite du Régime de retraite de la Corporation

Plus en détail

DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : 2013-12-10 APPROUVÉ PAR : Conseil d administration

DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : 2013-12-10 APPROUVÉ PAR : Conseil d administration POLITIQUE DATE DE LA RÉSOLUTION ET DE L ENTRÉE EN VIGUEUR : APPROUVÉ PAR : 2013-12-10 Conseil d administration DERNIÈRE MISE À JOUR : f 2013-12-10 DATE D ABROGATION : AAAA-MM-JJ Politique de gestion des

Plus en détail

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS V L es conflits d intérêts Il y a «conflit d intérêts» lorsque vos intérêts personnels nuisent de quelque façon que soit aux intérêts de la Société. Une situation peut être conflictuelle lorsque vous prenez

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Code de conduite des récipiendaires des ressources du Fonds mondial

Code de conduite des récipiendaires des ressources du Fonds mondial Approuvé le 16 juillet 2012 La présente traduction du Code de conduite des récipiendaires des ressources du Fonds mondial (le «code») en français est fournie à titre informatif uniquement. Le document

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS

GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS GROUPE HNZ INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS La présente politique fournit des lignes directrices aux administrateurs, aux dirigeants, aux employés et aux consultants de Groupe HNZ Inc.

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV MAL ACHEMINÉS

LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV MAL ACHEMINÉS Canadian Payments Association Association canadienne des paiements 1212-50 O Connor Ottawa, Ontario K1P 6L2 (613) 238-4173 Fax: (613) 233-3385 LIGNE DIRECTRICE POUR LES PAIEMENTS STPGV le 5 octobre 2000

Plus en détail

POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER

POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER -+ POLITIQUE DE PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS DE BBA GROUPE FINANCIER En tant qu entreprise de services, BBA se conforme à la Loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit

Proposition. Obtenir l approbation du conseil concernant les modifications proposées à la charte du Comité d audit Proposition N o : 2015-S05f Au : Conseil d administration Pour : DÉCISION Date : 2015-04-22 1. TITRE Modifications à la charte du Comité d audit 2. BUT DE LA PROPOSITION Obtenir l approbation du conseil

Plus en détail

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe

Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe Code de conduite de la Banque de Développement du Conseil de l Europe applicable au Gouverneur, aux Vice-Gouverneurs, aux membres du personnel et aux collaborateurs ou prestataires contractuels (Approuvé

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE DU COMITÉ DE LA GOUVERNANCE D ENTREPRISE, DES RESSOURCES HUMAINES, DES MISES EN CANDIDATURE ET NOMINATIONS ET DE LA RÉMUNÉRATION de GEORGE WESTON LIMITÉE TABLE DES MATIÈRES 1. RESPONSABILITÉS DU

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION CHARTE CORPORATIVE Date de publication 2005-11-17 Date de révision 2014-06-10 Émise et approuvée par Conseil d administration de Uni-Sélect inc. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX 1- CONTEXTE Compte tenu de la popularité et de l influence grandissantes des médias sociaux comme véhicule d information, la présente politique a pour

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR

CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR CODE D ÉTHIQUE DU FOURNISSEUR 1. Introduction Le groupe Fluidra est fermement engagé dans le respect des principes établis en matière de droits de l homme, du travail, de l environnement et des pratiques

Plus en détail

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite Politique et procédures sur la Ligne de signalement fraude et inconduite 7 novembre 2011 TABLE DES MA TIÈRES 1. Définitions... 4 2. Objectifs... 4 3. Principes... 5 4. Champs d'application... 6 5. Traitement

Plus en détail

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1

Banque Canadienne Impériale de Commerce Mandat du conseil d administration 1 1 1. OBJET (1) Les membres du conseil d administration ont le devoir de surveiller la gestion des affaires tant commerciales qu internes de la Banque CIBC. Le conseil d administration donne, à la fois

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET RÈGLES DE CONDUITE PROFESSIONNELLE À L INTENTION DU PERSONNEL. Force Financière Excel

CODE D ÉTHIQUE ET RÈGLES DE CONDUITE PROFESSIONNELLE À L INTENTION DU PERSONNEL. Force Financière Excel CODE D ÉTHIQUE ET RÈGLES DE CONDUITE PROFESSIONNELLE À L INTENTION DU PERSONNEL FORCE FINANCIÈRE EXCEL SYNONYME D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE Depuis son avènement sur le marché de l assurance des personnes,

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04

Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 POLITIQUE Code d éthique et de déontologie des membres du personnel # 2011-04 Adoptée par le conseil d administration le 24 novembre 2011 En vigueur le 24-11-2011 Note : Dans ce document, le générique

Plus en détail

MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration

MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT. Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration MANDAT ET CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I Mandat du comité d audit établi par le conseil d administration 1. Le conseil d administration (le conseil) est responsable de la gérance de La Société Canadian Tire

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. RAISON D ÊTRE La présente charte décrit le rôle du conseil d administration (le «conseil») d Aimia Inc. (la «Société»). La présente charte est assujettie aux dispositions

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

Code d éthique du CIO

Code d éthique du CIO Ce texte est un extrait du document complet. Code d éthique du CIO PRÉAMBULE Le Comité International Olympique, chacun de ses membres comme l administration, les Comités Nationaux Olympiques, les Fédérations

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE

CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE CHARTE ETHIQUE SOMMAIRE AVANT PROPOS 3 I. POURQUOI UNE? 4 II. LES VALEURS COMMUNES ET REGLES 5 III GUIDES DE BONNE CONDUITE 7 IV. MISE EN ŒUVRE DE LA CHARTE 9 Mis à jour le 27/06/2013 2 AVANT PROPOS QUALITROPIC

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail