Univers Vivant Révision. Notions SCT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Univers Vivant Révision. Notions SCT"

Transcription

1 Univers Vivant Révision Notions SCT Chap. 13) L Écologie 1) Quelle différence y a-t-il entre population, communauté, habitat, niche écologique et écosystème? Une population est l ensemble des individus d une même espèce occupant un territoire donné à un moment donné. Une communauté est un ensemble de populations d espèces différentes qui interagissent les unes avec les autres au sein d un même habitat. Un habitat est le milieu de vie de la communauté. Il fournit aux populations les ressources alimentaires à leur survie. Une niche écologique c est la façon particulière qu a une espèce d utiliser les ressources de l habitat pour survivre et se reproduire. Un écosystème est composé d une communauté (le vivant) et d un milieu (le non-vivant) en contantes interactions l un avec l autre. 2) a) Qu ont en commun la compétition, la prédation, le parasitisme, la symbiose, le mutualisme et le commensalisme? Ce sont les relations entre les individus d espèces différentes.il y a collaboration pour la symbiose, le mutualisme et le commensalisme et adversité pour les trois autres. b) Qu est-ce qui les différencie? La compétition est une relation entre des espèces qui doivent partager des ressources limitées comme la nourriture, la lumière, l eau ou un territoire. La prédation est une relation dans laquelle une espèce (le prédateur) en consomme une autre (la proie) pour se nourrir. Le parasitisme est une relation où une espèce (le parasite) profite d une autre espèce (l hôte) en lui étant nuisible. La symbiose est une relation dont la survie des 2 espèces dépend. Le mutualisme est une relation de coopération entre 2 espèces. Cette association n est pas essentielle à leur survie mais leur apporte un avantage mutuel. le commensalisme est une relation dans laquelle une espèce (le commensal) profite d une autre espèce sans lui nuire ni l aider.

2 3) a) Qu est-ce que la biodiversité d une communauté? La biodiversité d une communauté correspond à sa diversité spécifique, c est-à-dire à la variété des espèces qui le composent qu il s agisse de bactéries, d algues, de champignons, de plantes ou d animaux. b) La forêt amazonienne est considérée comme la forêt la plus diversifiée de la Terre. Sur quels critères les scientifiques se basent-ils pour établir le degré de biodiversité d une communauté? Pour porter un tel jugement, les scientifiques recensent le nombre d espèces qui sont présentes dans la forêt amazonienne (richesse spécifique) et calculent la quantité relative de chaque espèce par rapport à la quantité totale d espèces (abondance relative). Plus il y a d espèces avec presqu un nombre égal d individus pour chaque espèce, plus l écosystème est biodiversifié. C est ce qu on retrouve dans la forêt amazonienne. 4) Deux populations de petits herbivores, des lièvres et des marmottes, vivent en communauté dans un champ de trèfle, où ils trouvent leur nourriture. Une population de renards roux s installe tout près et se met à les chasser. a) Les populations de renards roux, de lièvres et de marmottes forment-elles une communauté? Pourquoi? C est une communauté parce que les 3 espèces (renards roux, lièvres et marmottes) ont des interactions entre eux. b) De quel type sont les interactions entre les lièvres et les marmottes? Entre les lièvres et les marmottes, il y a une relation de compétition parce que les 2 doivent partager les végétaux pour se nourrir. c) De quel type sont les interactions entre les renards roux et les herbivores? Entre les renards roux et les herbivores, il y a une relation de prédation parce que le renard roux (le prédateur) se nourrit des herbivores (la proie). d) Quel est l effet de la profusion d herbivores sur la population de renards roux? Plus il y a d herbivores, plus il y aura de renards roux. Comme les renards roux ont beaucoup de nourriture et que leur survie est assurée, ils se reproduiront pour assurer le prolongement de l espèce. Les rejetons auront suffisamment de nourriture pour survivre également. e) Le renard roux a une préférence marquée pour les lièvres, quel effet cela aurat-il sur la population de marmottes? Si le renard roux mange plus de lièvres, il y aura augmentation de la population de marmottes.

3 5) Dans le tableau suivant, quels sont les différents types d interactions décrits? DESCRIPTION INTERACTION Les pucerons sucent la sève des bourgeons des plantes. PARASITISME Les oiseaux mangent les fruits des arbres, mais rejettent les noyaux, qu ils répandent un peu partout. MUTUALISME Les chouettes et les éperviers chassent tous deux les petits rongeurs. Le réseau des racines du cèpe (champignon) est toujours lié aux racines de certains arbres qui le fournissent en glucides. Le champignon, quant à lui, facilite l absorption des minéraux dont les arbres ont besoin pour vivre. Le poisson pilote accompagne les requins, trouvant en même temps une protection et sa nourriture dans les restes des repas des requins. Les coccinelles et leurs larves se nourrissent de pucerons. Les jeunes arbres des sous-bois ont besoin de lumière. Lorsque les plus grands font trop d ombre aux plus petits, ces derniers meurent. COMPÉTITION + PRÉDATION SYMBIOSE COMMENSALISME COMPÉTITION + PRÉDATION COMPÉTITION 6) Les énoncés suivants sont-ils vrais ou faux? Pourquoi a) Une communauté est dotée d une grande biodiversité lorsqu une espèce de cette communauté est très abondante par rapport aux autres espèces. FAUX! La biodiversité c est lorsqu il y a beaucoup d espèces représentées presqu également. b) Dans une relation de parasitisme, une espèce est le parasite et l autre la proie. FAUX! Ce n est pas une proie mais un hôte (proie c est pour la prédation). c) Lorsque des populations d une communauté vivent une relation de mutualisme, cette relation a tendance à faire augmenter la densité de chacune des population. VRAI! Les populations assurent leur survie mutuelle donc chaque population se développe grâce à l autre. d) La compétition est bénéfique pour la densité de chaque population concernée. FAUX! La compétition fait diminuer la densité des populations. e) Le parasitisme correspond exactement au même phénomène que la prédation. FAUX! Le parasite vit à l intérieur.

4 7) Observez la photo ci-contre et répondez aux questions qui s y rapportent a) Comment appelle-t-on la relation qui existe entre l abeille et la fleur? Le mutualisme. b) Si un bourdon s approche de la fleur pour se nourrir de son nectar, quelle relation s établira entre l abeille et le bourdon? la compétition. c) Si un oiseau mange l abeille, de quelle sorte de relation sera-t-il question entre les deux? La prédation. d) Si des pucerons s installent sur la fleur et qu ils causent des dommages à ses feuilles, quelle sera la relation qui s établira entre les pucerons et les feuilles? Le parasitisme. e) Si une araignée tisse sa toile en attachant l un de ses fils à la tige de la fleur, quelle sera la relation qui unira l araignée et la fleur? Le commensalisme. 8) Observez bien les photos suivantes: a) Quelle(s) photo(s) représente(nt) 1 ) une seule population? La photo 2 (en bas à gauche) 2 ) une communauté? Les photo 1 et photo 3 (les 2 du haut) 3 ) un écosystème? Les photo 1 (en haut à gauche) et photo 4 (en bas à droite) b) Laquelle des photos représentent la biodiversité la moins riche? Pourquoi? La photo 2 (en bas à gauche) est une population faite d une seule espèce à 100 % c) Laquelle des photos représentent la biodiversité la plus riche? Pourquoi? La photo 4 qui représente plusieurs espèces presqu également réparties. d) Pourquoi la photo 1 peut être à la fois une communauté et un écosystème? Parce qu on ne sait pas si les organismes vivants sont en interaction avec les non vivants du milieu.

5 9) a) Que sont les perturbations? Les perturbations sont des évènements qui modifient temporairement ou durablement les conditions du milieu. b) Combien de types y a-t-il? 2 Lesquelles? Quelles en sont les conséquences? 1 ) Les perturbations naturelles comme les éruptions volcaniques, les inondations, les incendies de forêt, les tornades, les ouragans, etc. Les conséquences peuvent être différentes selon la fréquence et l intensité de ces perturbations. Par exemple, les éruptions volcaniques peuvent anéantir toutes les communautés alors que d autres, comme les incendies de forêt, les inondations ou les épidémies de parasites peuvent favoriser la régénération des communautés en permettant à de nouvelles espèces de s installer dans le milieu. 2 ) Les perturbations causées par l activité humaine comme le déboisement, les déversements de pétrole peuvent avoir des répercussions très importantes sur les communautés. Par exemple, l introduction volontaire ou non d espèces exotique constitue une perturbation majeure pour les communautés puisque certaines espèces introduites prolifèrent et deviennent envahissantes. 10) a) Qu est-ce qu une succession écologique? Une succession écologique est un processus d évolution graduel de la composition d une communauté à la suite de perturbation d origine naturelle ou causée par l activité humaine. b) Combien y en a-t-il? 2 Lesquelles? 1 ) La succession primaire se produit lorsque des espèces pionnières (premières espèces à s installer dans un milieu) colonisent un nouveau milieu. C est le cas après une éruption volcanique. une fois la larve refroidie, des bactéries, des mousses et des lichens se reproduisent et se dispersent rapidement dans le milieu. En s installant sur la larve, ces espèces permettent à d autres espèces, comme des fougères et des herbes, de s y développer et ainsi permettent la régénération de la forêt. 2 ) La succession secondaire est un processus de renouvellement de la communauté qui se produit dans un milieu perturbé mais dont le sol est relativement épargné. Par exemple, après une tempête ou un incendie, les conditions d un milieu se transforment. Il peut y avoir davantage de débris sur le sol, moins de matières organiques et plus ou moins d eau. Les espèces les mieux adaptées peuvent alors se développer, ce qui entraîne la régénération du milieu. 11) a) 1 ) Quel type de perturbations est en jeu si une population de marmottes est décimée par un virus? Une perturbation naturelle 2 ) Quel type de succession permettra la reconstitution de la population de marmottes? Pourquoi? Une succession secondaire. Le sol n est pas touché et des individus résisteront au virus et permettront le renouvellement de l espèce. b) 1 ) Quel type de perturbations est en jeu si une population de marmottes est décimée par un pesticide? Une perturbation causée par l activité humaine 2 ) Quel type de succession permettra la reconstitution de la population de marmottes? Pourquoi? Une succession primaire parce que le sol est affecté et il faudra réintroduire l espèce dans le milieu.

6 12) a) Qu est-ce que des relations trophiques? Ce sont l ensemble des relations alimentaires entre les organismes vivants d un écosystème. b) Quels sont les 2 regroupements dans lesquels on peut classer les niveaux trophiques? Quel niveau trophique est relié à chaque regroupement? Il y a les autotrophes formées par les organismes vivants producteurs (transformateurs de matières inorganiques en matières organiques). Il y a les hétérotrophes formées par les organismes vivants consommateurs (organismes vivants se nourrissant par d autres organismes vivants). On y retrouve les consommateurs primaires (se nourrissent des producteurs), les consommateurs secondaires (se nourrissent des consommateurs primaires) et les consommateurs tertiaires (se nourrissent des consommateurs secondaires) et formées par les décomposeurs (se nourrissent d organismes vivants morts) qui se divisent en détritivores (se nourrissent des détritus) et en transformateurs (transforment la matière organique en matière inorganique). 13) a) Qu est-ce que la chaîne alimentaire? La chaîne alimentaire est une représentation des relations trophiques entre différents organismes vivants. b) Qu est-ce qu un réseau alimentaire? Un réseau alimentaire est un ensemble de chaînes alimentaires qui sont reliées entre elles en partageant certains éléments. Exemple dans l illustration ci-dessous. 14) À partir du texte suivant, dessinez le réseau alimentaire qui y est décrit. Au début de l été, un cerisier porte des fruits mûrs dont se délecte un étourneau perché sur une branche d arbre. L oiseau est sur ses gardes car un chat le guette. Une autre branche de cerisier héberge un nid de chenilles. Quelques chenilles en sont sorties et se nourrissent de feuilles tendres. De temps à autre, l étourneau se régale d une chenille. Une abeille butine les fleurs d un plant de lavande qui a poussé au pied de l arbre. CERISIER ÉTOURNEAU CHAT (consommateur (producteur) (consommateur secondaire) primaire et secondaire) CHENILLES (consommateur primaire) LAVANDE (producteur) ABEILLE (consommateur primaire) a) Quel est le niveau trophique de chaque organisme vivant? b) Que se passerait-il si on abattait le cerisier? L étourneau et les chenilles perdraient leur source de nourriture et devraient aller voir ailleurs comme le chat qui irait guetter l étourneau ailleurs. Les abeilles et la lavande ne seraient pas affectées à moins que la lavande ne puisse pousser que près d un cerisier.

7 15) Voici l illustration d une chaîne alimentaire: a) Quel est le niveau trophique de chaque organisme de cette chaine alimentaire? b) Que se passerait-il si une épidémie éliminait les sauterelles? Si on élimine les sauterelles, les grenouilles, les oiseaux et par ricochet les serpents disparaîtraient car ils n auraient plus de nourriture. En plus, il y aurait de plus en plus d arbres parce qu ils n y auraient plus rien pour les manger. c) Que se passerait-il si une maladie éliminait les grenouilles? Cela ferait plus de nourriture pour les oiseaux qui se reproduiraient plus. L augmentation du nombre d oiseaux compenseraient la perte des grenouilles. 16) Voici le schéma d un écosystème nocturne: a) Indiquez sur le dessin, les producteurs, les décomposeurs, les consommateurs primaires, les consommateurs secondaires et les consommateurs tertiaires. b) Quels sont les organismes autotrophes? Les herbes. c) Quels sont les organismes hétérotrophes? Les consommateurs: raton laveur, champignons, escargot, grenouille et les décomposeurs: vers de terre. d) Quel effet la disparition des grenouilles aurait-elle sur ce réseau alimentaire? Le raton laveur va manger les escargots que les grenouilles ne mangeront plus. e) Si un prédateur venait éliminer le raton laveur quels seraient les effets sur ce réseau alimentaire? Il n y aurait aucun organisme pour manger les vers de terre et les grenouilles qui se multiplieraient. Le surplus de grenouilles compenseraient la perte en mangeant plus d escargots.

8 17) Voici le schéma d un écosystème. a) Complétez le tableau suivant: Niveaux trophiques Organismes Facteurs biotiques Décomposeurs Vers de terre Producteurs Herbes Se nourrissent des sels minéraux et nutriments du sol. Producteurs Fleurs Se nourrissent des sels minéraux et nutriments du sol. Producteurs Trèfles Se nourrissent des sels minéraux et nutriments du sol. Consommateur primaire + secondaire Marmotte Se nourrit de criquets, de pissenlits, d herbes, de trèfles et de vers de terre. Consommateurs primaires Criquet Se nourrit d herbes et de fleurs. Consommateurs secondaires Renard Se nourrit des marmottes. Se nourrissent de feuilles mortes. b) Si les marmottes disparaissent, quelles seraient les effets sur l écosystème? La disparition des marmottes aura de grands effets sur l écosystème. Elle entraînera la disparition de la nourriture du renard qui devra aller voir ailleurs ou mourir. De plus, il n y aura plus de consommateur de vers de terre, de trèfles et de sauterelles. Les sauterelles se reproduiront beaucoup car ils seront les seules à consommer les herbes et les fleurs ce qui pourra compenser pour la perte des marmottes.

Nom : Groupe : L écologie : C est la science qui étudie les relations entre les organismes vivants et les interactions entre ceux-ci et leur milieu.

Nom : Groupe : L écologie : C est la science qui étudie les relations entre les organismes vivants et les interactions entre ceux-ci et leur milieu. Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS VIVANT, ST-STE, 4 e secondaire L écologie : C est la science qui étudie les relations entre les organismes vivants et les interactions entre ceux-ci et leur milieu.

Plus en détail

Les populations et les communautés

Les populations et les communautés Les populations et les communautés Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 89 STE Questions 1 à 19, A à C. 1 L ÉTUDE DES POPULATIONS (p. 292-302) 1. Qu ont en commun les êtres vivants qui forment une

Plus en détail

Qu est-ce-qu une forêt?

Qu est-ce-qu une forêt? 1 L écosystème Qu est-ce-qu une forêt et qu est-ce-que l écosystème forestier? 1 La forêt fut le premier milieu protégé (forêt de Fontainebleau en 1849). Elle représente «la nature» par excellence. Les

Plus en détail

CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME

CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME Objectif terminal d'unité 8 Démontrer que l'énergie est accessible aux vivants.. Objectif intermédiaire 8.1 Identifier, après avoir étudié une chaîne alimentaire,

Plus en détail

La boîte mystérieuse

La boîte mystérieuse La boîte mystérieuse Niveaux : 3 e, 4 e et 5 e année Matière scolaire : sciences de la nature Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances. Objectifs : Savoir ce qu est une chaîne alimentaire.

Plus en détail

Les populations et les communautés

Les populations et les communautés Les populations et les communautés Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 89 STE Questions 1 à 19, A à C. 1 L ÉTUDE DES POPULATIONS (p. 292-302) 1. Qu ont en commun les êtres vivants qui forment une

Plus en détail

Science et technologie - ST. Section 4. Univers Vivant

Science et technologie - ST. Section 4. Univers Vivant Science et technologie - ST Section 4 Univers Vivant Nom : Section 4 Univers Vivant 4.1 La taille d'une population Population : Ensemble d'individus d'une même vivant dans un espace commun à un moment

Plus en détail

Sci7.1.2 : Les interactions

Sci7.1.2 : Les interactions Sciences 7 e année Nom : Sci7.1.2 : Les interactions Plan du chapitre Guide d étude 1. Conclusion du laboratoire : effet du sel sur les graines 2. Symbiose, mutualisme, parasitisme, commensalisme, proie-prédateur

Plus en détail

Sc7.1.3 : Les écosystèmes et nous

Sc7.1.3 : Les écosystèmes et nous Sciences 7 e année TARDIVE Nom : Sc7.1.3 : Les écosystèmes et nous Plan du chapitre Guide d étude 1. La succession (livre p.68-71) 2. L activité humaine et l environnement (p.78-82) Vocabulaire : primaire

Plus en détail

E. d évaluation Définitions. Définitions. Définitions (suite) Définitions (suite)

E. d évaluation Définitions. Définitions. Définitions (suite) Définitions (suite) E. d évaluation 5.1.1 Thème 5 : L écologie et l évolution Les communautés et les écosystèmes (5 heures) Définir les termes espèce, habitat, population, communauté, écosystème et écologie Définitions Définitions

Plus en détail

Foire aux questions. Pour acheter des pelotes de réjection : télécharger le bon de commande délivré par le site :

Foire aux questions. Pour acheter des pelotes de réjection : télécharger le bon de commande délivré par le site : Module : les êtres vivants dans leur environnement Chapitre : places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires Foire aux questions Pour acheter des pelotes de réjection

Plus en détail

Les êtres vivants dans leur milieu

Les êtres vivants dans leur milieu Les êtres vivants dans leur milieu Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les êtres vivants

Plus en détail

IO de 2012 : les êtres vivants dans leur environnement (niveau CE2)

IO de 2012 : les êtres vivants dans leur environnement (niveau CE2) IO de 2012 : les êtres vivants dans leur environnement (niveau CE2) Places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires Établir des relations de prédation. Établir la notion

Plus en détail

Iris des marais. Eléments nutritifs : eau, sels minéraux. Numéro : 2. Groupe : végétaux. Milieu de vie : bord de l eau

Iris des marais. Eléments nutritifs : eau, sels minéraux. Numéro : 2. Groupe : végétaux. Milieu de vie : bord de l eau 1 3 2 6 4 5 Iris des marais Numéro : 2 Groupe : végétaux Milieu de vie : bord de l eau Eléments nutritifs : eau, sels minéraux Ver de vase Numéro : 4 Groupe : insectes Milieu de vie : eau (larve), air

Plus en détail

Les êtres vivants dépendent les uns des autres

Les êtres vivants dépendent les uns des autres Les relations entre les êtres vivants Les êtres vivants dépendent les uns des autres Dans tous les milieux, on trouve des végétaux et des animaux. Par exemple, dans une mare on trouve différents végétaux

Plus en détail

Écologie des populations et des communautés. Campbell chapitres 52 et 53

Écologie des populations et des communautés. Campbell chapitres 52 et 53 Écologie des populations et des communautés Campbell chapitres 52 et 53 Détermination du nombre d individus 1- Les compter un par un (ex: gros mammifères) Détermination du nombre d individus 1- Les compter

Plus en détail

Fiche d'identité d'animaux

Fiche d'identité d'animaux Fiche d'identité d'animaux Le cerf L'écureuil La grenouille Le hérisson Le lièvre La marmotte des Alpes L'ours Le renard roux Le sanglier La sauterelle Fiche d identité du cerf 1) nom = le cerf 2) photo

Plus en détail

Masse de la plantule (en g) Temps (en jours)

Masse de la plantule (en g) Temps (en jours) Ch 2 : ORIGINE DE LA MATIERE DES ETRES VIVANTS I La croissance des êtres vivants : Méthode : comment tracer un graphique. A l aide du tableau, tracer la courbe de la masse de la plantule en fonction du

Plus en détail

Qu est-ce qui ne va pas avec le cerf sur Haïda Gwaii?

Qu est-ce qui ne va pas avec le cerf sur Haïda Gwaii? Qu est-ce qui ne va pas avec le cerf sur Haïda Gwaii? Un module scolaire du Research Group on Introduced Species 2007 Les forêts d Haïda Gwaii 1 Haïda Gwaii est un archipel. Haïda Gwaii se compose d un

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire de l Arctique 2. Page 1/17. La chaîne alimentaire 2

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire de l Arctique 2. Page 1/17. La chaîne alimentaire 2 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire de l Arctique 2 La chaîne alimentaire 2 Un fragile équilibre 11 La contamination de la chaîne 14 Page 1/17 La chaîne alimentaire de l Arctique

Plus en détail

QU Y A-T-IL AU MENU?

QU Y A-T-IL AU MENU? QU Y A-T-IL AU MENU? Cette fiche propose de se familiariser à l écologie par la chaîne alimentaire. Thème : l écologie Âges : 5 à 13 ans Nombre de joueurs : 10 et plus Nombre d équipes : aucune Durée :

Plus en détail

De quoi avez-vous besoin pour vivre?

De quoi avez-vous besoin pour vivre? Les habitats De quoi avez-vous besoin pour vivre? De quoi avez-vous besoin pour vivre? la nourriture de l eau un endroit où ils sont en sûreté un endroit à l abri l espace à bouger De quoi a-t-il besoin

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2 Page 1/11 La chaîne alimentaire Pour vivre, les êtres vivants ont besoin de se nourrir. Dans l exemple ci-contre, l ours mange le phoque, le

Plus en détail

Lire et comprendre les informations Lecture et compréhension des textes

Lire et comprendre les informations Lecture et compréhension des textes Activité nº 7 Le rôle des animaux dans leur écosystème Durée : Deux sessions Activité avec toute la classe et en groupe Objectifs Contenus Lire et comprendre les informations Lecture et compréhension des

Plus en détail

Zoo d. Livret pédagogique. Oiseaux. Le Jardin aux. Cycle 3 LE PARC HAUT EN COULEURS

Zoo d. Livret pédagogique. Oiseaux. Le Jardin aux. Cycle 3 LE PARC HAUT EN COULEURS Zoo d Upie Le Jardin aux Oiseaux LE PARC HAUT EN COULEURS Livret pédagogique Cycle 3 La reproduction chez les oiseaux 2 notions à connaitre : Ovipare et vivipare Chez les ovipares Chez les vivipares La

Plus en détail

Dans ce parc, tu vas rencontrer de nombreux animaux sauvages.

Dans ce parc, tu vas rencontrer de nombreux animaux sauvages. 1 Bienvenue à Moidière Dans ce parc, tu vas rencontrer de nombreux animaux sauvages. Si tu veux bien les observer sans te mettre en danger, tu dois respecter certaines règles. Les connais-tu? Barre d une

Plus en détail

Que se passe-t-il après des inondations ou des périodes de sécheresse?

Que se passe-t-il après des inondations ou des périodes de sécheresse? Les interactions entre les êtres vivants Que se passe-t-il après des inondations ou des périodes de sécheresse? Tu peux rechercher dans des magazines des photos et les coller dans ton cahier de sciences.

Plus en détail

LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME

LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS DANS UN ECOSYSTEME L'écologie (1) est la science qui étudie les interactions au sein des écosystèmes (2). Dans un écosystème, les relations trophiques (3) décrivent

Plus en détail

Ecologie des populations

Ecologie des populations Ecologie des populations Populations: Ensemble d'individus de la même espèce vivant dans une région géographique donnée à un moment précis Mesure les variations de taille et de composition d'une population

Plus en détail

Cahier de l élève. Activités retour sur. Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire

Cahier de l élève. Activités retour sur. Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire Cahier de l élève Activités retour sur Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire 2 Pourquoi compléter un cahier de l élève? Au Québec, il y a plus de 27 espèces d oiseaux de proie

Plus en détail

Fiche 07 : Les rythmes naturels

Fiche 07 : Les rythmes naturels CD-rom Biodiversité A / Description de l animation L animation explique que la phénologie est l étude du rythme de vie des espèces. Plusieurs éléments déterminent le rythme de vie d une espèce tels que

Plus en détail

Dossier pédagogique. «La forêt. Plantes et animaux. la vie de la forêt. l homme et la forêt

Dossier pédagogique. «La forêt. Plantes et animaux. la vie de la forêt. l homme et la forêt Dossier pédagogique «La forêt» Plantes et animaux la vie de la forêt l homme et la forêt 1) Vivant et non vivant Sommaire Dossier pédagogique «La forêt» - cycle 2 Plantes et animaux ; la vie de la forêt

Plus en détail

Activité en autonomie proposée pour l exposition 5 mammifères carnivores à la loupe.

Activité en autonomie proposée pour l exposition 5 mammifères carnivores à la loupe. Activité en autonomie proposée pour l exposition 5 mammifères carnivores à la loupe. Niveau concerné : Cycle 2 Notion du programme : Connaitre des caractéristiques du monde vivant, ses interactions, sa

Plus en détail

Thème Notes 4 pp Les interactions entre les organismes

Thème Notes 4 pp Les interactions entre les organismes Thème Notes 4 pp.38-48 Les interactions entre les organismes Objectif : Je peux décrire et donner des exemples d interaction et interdépendance dans un écosystème Je peux analyser un écosystème et déterminer

Plus en détail

Séance : Les besoins des animaux

Séance : Les besoins des animaux Séance : Les besoins des animaux Comme les plantes vertes, les animaux ont besoin d eau pour vivre. Ils doivent aussi trouver dans leur milieu de vie d autres éléments pour produire leur propre matière

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

EXPOSITION PERMANENTE ECOLE PRIMAIRE. Vertige du vivant. Les plaques rondes représentent les traces que laissent certains animaux

EXPOSITION PERMANENTE ECOLE PRIMAIRE. Vertige du vivant. Les plaques rondes représentent les traces que laissent certains animaux EXPOSITION PERMANENTE Sciences de la Vie ECOLE PRIMAIRE Vertige du vivant Regardez le sol, sous vos pieds. Que représentent les plaques rondes placées sur le sol? Que se passe-t-il lorsque l on se place

Plus en détail

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3

FICHE ENSEIGNANT PROPOSITION DE DÉROULÉ. Séance 1 : Le «concept» Séance 2 : La nature familière LA BIODIVERSITÉ CYCLE 3 FICHE ENSEIGNANT Domaines et compétences L unité et la diversité du vivant Les systèmes naturels PROPOSITION DE DÉROULÉ La fiche élève peut venir clôturer un travail sur la biodiversité pour vérifier l

Plus en détail

L écologie et la biosphère. Campbell chapitre 50

L écologie et la biosphère. Campbell chapitre 50 L écologie et la biosphère Campbell chapitre 50 Écologie Étude des interactions des organismes entre eux et avec le milieu Organismes et milieu Milieu composé: facteurs abiotiques (non vivant) facteurs

Plus en détail

Qu est-ce que la biodiversité? Carnet de visite

Qu est-ce que la biodiversité? Carnet de visite Qu est-ce que la biodiversité? Carnet de visite Sommaire Règlement intérieur...3 Le parcours Découverte de la biodiversité en milieu agricole............................ 4 Buisson... 6 Haie...8 Bosquet...10

Plus en détail

Activité 1 : Les besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens

Activité 1 : Les besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens SVT 6 Chapitre 7 page 1/6 Activité 1 : Les besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens Je cherche à : Identifier les substances que les végétaux prélèvent dans le milieu. Montrer l importance de la

Plus en détail

Un écosystème est fait de facteurs biotiques et abiotiques. Chapitre 1

Un écosystème est fait de facteurs biotiques et abiotiques. Chapitre 1 Un écosystème est fait de facteurs biotiques et abiotiques Chapitre 1 Les types d écosystèmes Section 1.1 Les types d écosystèmes Qu est-ce qu un écosystème? Interaction des organismes d une communauté

Plus en détail

ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE UNIVERS 1 L UNIVERS VIVANT CHAPITRE 3

ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE UNIVERS 1 L UNIVERS VIVANT CHAPITRE 3 Nom : Groupe : Date : ÉVALUATION SUPPLÉMENTAIRE 1 Marie et Julie ont un petit différend : UNIVERS 1 L UNIVERS VIVANT CHAPITRE 3 Marie affirme qu elle a entendu quelqu un dire que les chiens esquimaux sont

Plus en détail

Chaque année, au Canada, environ km 2 de forêt sont brûlés. L origine de ces incendies : la foudre, mais aussi l erreur humaine.

Chaque année, au Canada, environ km 2 de forêt sont brûlés. L origine de ces incendies : la foudre, mais aussi l erreur humaine. Chapitre 10 LES ÉCOSYSTÈMES Chaque année, au Canada, environ 25 000 km 2 de forêt sont brûlés. L origine de ces incendies : la foudre, mais aussi l erreur humaine. Le harfang des neiges peut manger de

Plus en détail

1. Le transfert d énergie : Les êtres vivants

1. Le transfert d énergie : Les êtres vivants Sciences et technologie 7 e 1. Le transfert d énergie : Les êtres vivants comprendre les concepts de base de l univers vivant, en utilisant le processus d enquête. 1. reconnaître que la plus grande partie

Plus en détail

Qui mange qui? (1) Les différents régimes alimentaires. Lion Capucin Kangourou

Qui mange qui? (1) Les différents régimes alimentaires. Lion Capucin Kangourou Sciences et vie de la Terre Mon collègue demande notre aide apprenti! Part à la découverte des chaines alimentaires! Objectif : Découvrir les principaux régimes alimentaires Nombre de réponses justes :.

Plus en détail

La niche écologique et l évolution

La niche écologique et l évolution La niche écologique et l évolution La niche écologique Les niches écologiques : à chacun sa place Définition: ensemble des conditions permettant le développement et la survie d une espèce. La niche écologique

Plus en détail

Cahier de l élève. Activités retour sur. Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire

Cahier de l élève. Activités retour sur. Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire Cahier de l élève Activités retour sur Animation Secrets d oiseaux de proie UQROP 3e cycle du primaire 2 Pourquoi compléter un cahier de l élève? Au Québec, il y a plus de 27 espèces d oiseaux de proie

Plus en détail

Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011

Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011 Test d acquisition de compétences en Sciences et Technologie Académie de Toulouse - Groupe PRESTE Mars/Avril 2011 Nom / prénom :. Cours suivi : Ecole :. Département :.. * à renseigner par le professeur

Plus en détail

Trace écrite séance 3. Réponses séance 3. BILAN : Rôle de la forêt

Trace écrite séance 3. Réponses séance 3. BILAN : Rôle de la forêt S23 L évolution d un environnement géré par l Homme : la forêt L importance de la biodiversité. Séance 1 : Les trois rôles de la forêt pour l'homme La fonction sociale La fonction économique Le fonction

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Fiiche pédagogiique Les miilliieux humiides : des habiitats à protéger Dans le cadre de cette activité, l élève devra participer à un jeu qui lui fera découvrir ce qu est un écosystème. De plus, il effectuera

Plus en détail

La question de développement / Gaétan Genetti

La question de développement / Gaétan Genetti La régulation des ravageurs à l aide des auxiliaires 1. Introduction Dans tous les milieux naturels de plus ou moins grande échelle, la population des différentes espèces animales est régulée de manière

Plus en détail

Jeu sérieux «Construire et préserver» - Module 2 : Le marais de la Virvée Annexe 1 : Schémas des écosystèmes

Jeu sérieux «Construire et préserver» - Module 2 : Le marais de la Virvée Annexe 1 : Schémas des écosystèmes Jeu sérieux «Construire et préserver» - Module 2 : Le marais de la Virvée Annexe 1 : Schémas des écosystèmes Ce document présente sous la forme de schémas, les interactions existant au sein des 3 écosystèmes

Plus en détail

Les enquêtes 1 et 2 sont tirées du dossier de la fondation la main à la pâte : 8,7 millions

Les enquêtes 1 et 2 sont tirées du dossier de la fondation la main à la pâte : 8,7 millions Les enquêtes d EDD Education au Développement Durable La biodiversité D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n N a t i o n a l e d e S e i n e e t M a

Plus en détail

Le chevreuil. La vipère aspic. - Description : sa robe est marron en été et brune en hiver, son derrière est blanc. Il est moins gros que le cerf.

Le chevreuil. La vipère aspic. - Description : sa robe est marron en été et brune en hiver, son derrière est blanc. Il est moins gros que le cerf. Le chevreuil - Description : sa robe est marron en été et brune en hiver, son derrière est blanc. Il est moins gros que le cerf. - Reproduction : la chevrette peut avoir plusieurs faons chaque année. -

Plus en détail

Commentaires des élèves de CM2C

Commentaires des élèves de CM2C Commentaires des élèves de CM2C Microcosmos (le peuple de l'herbe) Ce film parle de la reproduction des fourmis protégeant les pucerons des coccinelles, de la naissance, des animaux se battent pour survivre...

Plus en détail

Les populations et les communautés Les populations : la taille

Les populations et les communautés Les populations : la taille Chapitre 9 Les populations et les communautés Les populations : la taille PAGES 292 À 296 En théorie 1. a) Nommez les quatre facteurs qui permettent d expliquer les variations de la taille d une population.

Plus en détail

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux

Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Planète Jardin Annexe 4 : Récapitulatif des différents parcours des animaux Une journée de coccinelle Dès les premiers rayons du soleil, la coccinelle sort de l hôtel à insectes où elle passe la nuit,

Plus en détail

CM1 CM2 6e. Connaissances et compétences: Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants: classification des animaux avec emboîtements

CM1 CM2 6e. Connaissances et compétences: Utiliser différents critères pour classer les êtres vivants: classification des animaux avec emboîtements CLASSER les organismes vivants, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes D1 Utiliser différents langages (tableau, groupes) D4 Observer pour classer Utiliser

Plus en détail

La protection biologique au jardin

La protection biologique au jardin La protection biologique au jardin Nous retiendrons comme définition celle de l Organisation Internationale de lutte biologique : utilisation par l homme, d ennemis naturels tels que des prédateurs, des

Plus en détail

Le petit écureuil. Fiche 1

Le petit écureuil. Fiche 1 Fiche 1 Le petit écureuil 1 Le petit écureuil (sur l air de Nous n irons plus au bois) Qui jouait dans les feuilles Avec ses p tits amis, Le tamia, la souris. Comme j aime sauter dans les feuilles Avec

Plus en détail

Les réseaux trophiques (chaîne tropho-dynamique)

Les réseaux trophiques (chaîne tropho-dynamique) Les réseaux trophiques (chaîne tropho-dynamique) mot grec trophê, «La nourriture» un ensemble de chaînes alimentaires reliées entre elles au sein d'un écosystème et par lesquelles l énergie et la matière

Plus en détail

LE ZEBU REGIME ALIMENTAIRE MODE DE VIE

LE ZEBU REGIME ALIMENTAIRE MODE DE VIE LE ZEBU Le zébu est herbivore, il peut manger jusqu à 70kg d herbe par jour. Sa bosse est une réserve de graisse, elle fond quand il ne mange pas pendant plusieurs jours. Le zébu vit dans les pays chauds

Plus en détail

dégrada4on des feuilles.

dégrada4on des feuilles. Le lombric rend homogène l ensemble des différents débris. Les collemboles commencent ensuite à aeaquer les feuilles. Puis les larves d insectes et les myriapodes poursuivent le travail. Le lombric rend

Plus en détail

La forêt, une communauté vivante

La forêt, une communauté vivante Qu est-ce qu un arbre? - Cite au moins deux éléments nécessaires au développement de l arbre? - Relève deux éléments participant au processus de photosynthèse. - Quel élément, essentiel à la vie, l arbre

Plus en détail

A toi de jouer. En t aidant des panneaux de l exposition «Les Insectes Jardiniers», réponds aux questions sur ce petit peuple de l herbe.

A toi de jouer. En t aidant des panneaux de l exposition «Les Insectes Jardiniers», réponds aux questions sur ce petit peuple de l herbe. Suis le guide Coccie! Bienvenue dans le jardin de Coccie, notre apprentie jardinière. Elle se balade souvent dans le jardin pour y rencontrer les autres insectes qui y vivent. Elle sera ton guide pour

Plus en détail

Chapitre 3 : produire de la matière

Chapitre 3 : produire de la matière Chapitre 3 : produire de la matière Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 6 ème Chapitre 3 : produire

Plus en détail

Les écosystèmes, leur structure et leur fonctionnement À travers l exemple de la pâture de bovins en zone tempérée

Les écosystèmes, leur structure et leur fonctionnement À travers l exemple de la pâture de bovins en zone tempérée Les écosystèmes, leur structure et leur fonctionnement À travers l exemple de la pâture de bovins en zone tempérée 1. Un écosystème est un biotope occupé par une biocénose 1.1. L écosystème est un ensemble

Plus en détail

Chaînes et réseaux alimentaires

Chaînes et réseaux alimentaires Chaînes et réseaux alimentaires Ecole : Pirmaire Jules-Verne ALENCON (Orne) Cycle 3 Niveau : CE2 / CLIS Domaine d'application (en référence aux Programmes officiels 2002) : Les manifestations de la vie,

Plus en détail

Les abeilles et l homme

Les abeilles et l homme Leurs Vie et Contribution Le rôle du Jardinier Les abeilles et l homme Leur Disparition : Le Syndrome d Effondrement des Abeilles Les abeilles vivent en essaim (abeilles sauvages) ou ruche (abeilles domestiques)

Plus en détail

S 4 L importance de la biodiversité

S 4 L importance de la biodiversité Pourquoi les animaux vivent-ils dans un milieu précis? Les êtres vivants vivent dans un milieu précis car ils y trouvent leur nourriture. Brenda, Enéa Le panda vit dans un milieu équatorial parce qu il

Plus en détail

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire J apprends Aspect Atomes Chlorophylle Dioxyde de carbone Exister Feuilles Flétrit Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire Minéraux Mourir Nourrir Organique Oxygène Paroi cellulosique

Plus en détail

Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu).

Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu). LEXIQUE Biomasse : C est le poids des êtres vivants d une même espèce (ou d un groupe d espèces ou de l ensemble des êtres vivants d un milieu). Bioaccumulation* : Accumulation et concentration des produits

Plus en détail

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Attendus de fin de cycle Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes. Expliquer

Plus en détail

Exercice : La parabole du lézard et du DDT

Exercice : La parabole du lézard et du DDT 1 BIO 1ère année Chap. «Ecologie» - Exercice : la parabole du lézard et du DDT A. Contexte et objectifs Exercice : La parabole du lézard et du DDT En 1953 sur ordre de l Organisation Mondiale de la Santé,

Plus en détail

Les régimes alimentaires des animaux.

Les régimes alimentaires des animaux. Les régimes alimentaires des animaux. Les animaux appartenant à une même espèce consomment un ensemble d aliments qui constitue leur régime alimentaire. Selon les espèces, les régimes sont très variables.

Plus en détail

Partie 1 : Notre environnement proche

Partie 1 : Notre environnement proche Semaine 1 Présentation, matériel, objectifs, méthode Partie 1 : Notre environnement proche Chapitre 1 - Notre environnement proche : Le parc de St Rambert d Albon Rappels de l école primaire : - Être capable

Plus en détail

DOMAINE DE PREISCH ACTIVITES SCOLAIRES

DOMAINE DE PREISCH ACTIVITES SCOLAIRES DOMAINE DE PREISCH ACTIVITES SCOLAIRES Année scolaire 2013-2014 Liste des ateliers Ateliers historiques Visite historique du château Atelier chronologique (page 1) Texte à trous à l historique du domaine

Plus en détail

Balise 1 Orientation 1) Tu vas devoir trouver des balises ; comment les reconnaître? De quelles couleurs sont-elles?

Balise 1 Orientation 1) Tu vas devoir trouver des balises ; comment les reconnaître? De quelles couleurs sont-elles? QUESTIONNAIRE RANDONNEE USEP Cycle 2 Site de NOIDANS LES VESOUL /ECHENOZ LA MELINE Nom du groupe :. Liste des élèves du groupe : Balise 1 Orientation 1) Tu vas devoir trouver des balises ; comment les

Plus en détail

La vie du. bois mort. Le bois mort, caractéristique des forêts naturelles, constitue la base vitale de milliers d espèces animales et végétales.

La vie du. bois mort. Le bois mort, caractéristique des forêts naturelles, constitue la base vitale de milliers d espèces animales et végétales. La vie du bois mort Le bois mort, caractéristique des forêts naturelles, constitue la base vitale de milliers d espèces animales et végétales. Les organismes dépendant directement du bois mort peuvent

Plus en détail

Le sol, un écosystème!

Le sol, un écosystème! Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature Le

Plus en détail

Sentinelles des glaces

Sentinelles des glaces Sentinelles des glaces Fiche pédagogique «FAUNE ARCTIQUE : chaînes et réseaux alimentaires» CYCLE 3 PAGE 1 : PISTES PEDAGOGIQUES PAGE 2 : 4 réseaux trophiques (corrigé des fiches élèves) PAGES 3 à 6 :

Plus en détail

Les écosystèmes et les relations trophiques

Les écosystèmes et les relations trophiques 10 ChapitreLes écosystèmes Les écosystèmes et les relations trophiques PAGES 318 À 322 En théorie 1. De quoi s agit-il? a) Liens de nature alimentaire entre les organismes vivants d un écosystème. b) Position

Plus en détail

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces

Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces Nom : groupe : Le maintien de la vie et la perpétuation des espèces 1. Reliez les caractéristiques d un être vivant données dans la colonne de gauche avec les énoncés correspondants de la colonne de droite.

Plus en détail

Biologie 5 e secondaire

Biologie 5 e secondaire Définition du domaine d'examen BIO-5069-1 Biologie 5 e secondaire L'écologie Définition du domaine d'examen BIO-5069-1 Biologie 5 e secondaire L'écologie Formation professionnelle et technique et formation

Plus en détail

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E

PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E PROGRESSION / PROGRAMMATION COLLEGE : 6 E Sur une base de 30 semaines de cours dans l année. Caractéristiques de l environnement proche et répartition des êtres vivants (10%, 3 semaines) I. LES COMPOSANTES

Plus en détail

LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE

LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE LES AUXILIAIRES DES CULTURES DE GUYANE Insectes, araignées et micro-organismes utiles pour le contrôle des ravageurs Les insectes qui se nourrissent des plantes sont bien connus des agriculteurs et des

Plus en détail

Écologie végétale : interagissent elles avec leur environnement?» Dr Errol VELA (Univ. Montpellier 2) Cours de botanique «niveau intermédiaire»

Écologie végétale : interagissent elles avec leur environnement?» Dr Errol VELA (Univ. Montpellier 2) Cours de botanique «niveau intermédiaire» Écologie végétale : «Comment les plantes interagissent elles avec leur environnement?» Dr Errol VELA (Univ. Montpellier 2) Cours de botanique «niveau intermédiaire» (séance du 14 février 2011) Quels interactions

Plus en détail

PROTEGER LA NATURE. Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre :

PROTEGER LA NATURE. Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre : PROTEGER LA NATURE Pour vivre, nous avons besoin des richesses de la terre : Les animaux, les plantes, les océans mais aujourd hui, la planète est en danger à cause de nous! Des plages et des océans pollués

Plus en détail

écologie Cours + QCM/QROC

écologie Cours + QCM/QROC d écologie Cours + QCM/QROC d écologie Cours + QCM/QROC Claire Tirard Maître de conférences à l UPMC (Paris) Robert Barbault Professeur à l UPMC (Paris) Avec la contribution de Luc Abbadie Professeur

Plus en détail

Cours 6 ème Année scolaire ère partie. Plan. Les êtres vivants Caractéristiques Catégories Notion d'espèce 2

Cours 6 ème Année scolaire ère partie. Plan. Les êtres vivants Caractéristiques Catégories Notion d'espèce 2 Cours 6 ème Année scolaire 2015-2016 1 ère partie 1 Plan Les êtres vivants 2 1- Caractéristiques 2 2- Catégories 2 3- Notion d'espèce 2 L'origine de la matière des êtres vivants 3 1- Pourquoi se nourrir?

Plus en détail

Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants

Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants Partie 1 : Les caractéristiques de notre environnement et la répartition des êtres vivants Rappels: les animaux et les végétaux sont des êtres vivants. Ils se nourrissent, grandissent, produisent des déchets,

Plus en détail

Quelques définitions...

Quelques définitions... Écologie des écosystèmes Cas particulier des agro-écosystèmes et des écosystèmes forestiers Carole Chateil chateil@mnhn.fr Quelques définitions...! Espèce : groupe de populations naturelles réellement

Plus en détail

Introduction aux Sciences de la Vie et de la Terre

Introduction aux Sciences de la Vie et de la Terre Extrait cours svt 6e semaine 1 Introduction aux Sciences de la Vie et de la Terre Deux grands thèmes sont abordés en classe de 6 e : Comprendre la nature qui nous entoure, à travers l étude de l environnement

Plus en détail

2

2 1 2 3 4 5 6 Maintenir la biodiversité menacée par : - la densification de l habitat - la disparition des plantes sauvages - l entretien «chimique» des jardins Renforcer les liens entre voisins par : -

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Chapitre 3 : Le sol : un milieu vivant.

Chapitre 3 : Le sol : un milieu vivant. Chapitre 3 : Le sol : un milieu vivant. Introduction : Le sol est la couche de terre sur laquelle nous marchons. Il se trouve sur le sous-sol. Le sous-sol étant la roche (ex : calcaire, ardoises). Rappel

Plus en détail

Chapitre 1 : La Biodiversité actuelle à Mayotte

Chapitre 1 : La Biodiversité actuelle à Mayotte Thème : La Terre dans l univers, la vie et l évolution du vivant: planète habitée de 0-03 Chapitre : La Biodiversité actuelle à Mayotte Constat: Au cours de la sortie dans le lycée nous avons étudié environnements:

Plus en détail

Utilisation d une boussole :

Utilisation d une boussole : Chapitre 1 Découvrons notre environnement INTRODUCTION L'environnement c'est tout ce qui nous entoure. Pour le découvrir il suffit d aller le voir. Utilisation d une boussole : Pour utiliser une boussole

Plus en détail

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants.

Le peuplement des milieux Par les êtres vivants. Les végétaux colonisent le milieu : - par la reproduction sexuée - par la reproduction végétative. L installation des végétaux dans un milieu est assurée par des formes de dispersion : graines et spores.

Plus en détail