VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU"

Transcription

1 VARIATION DE VITESSE D'UN MOTEUR À COURANT CONTINU 1. Premier exemple La broche d or à commande nmériqe es mise en movemen par n moer capable de variaion de viesse. C'es n moer à coran conin alimené par n disposiif spécial qe nos allons édier Mise a poin L'expression viesse d moer es, en oe riger impropre, il fa parler de fréqence de roaion. Cee grander s'exprime en ors par seconde don l'nié es (s -1 ) e non (r/s). Dans cerains cas il es rès avanagex de l'exprimer en radians par seconde, on parle alors de plsaion de roaion. Cependan o le monde parle de viesse d moer e exprime cee grander en r/mn. Cela laisse prévoir des "crises de conversions" Nécessié de la variaion de viesse Dans le cas d'n or, o pls généralemen por n sinage par enlèvemen de maière, la viesse 1 de cope es n paramère imporan por la qalié de l'sinage. Cee viesse es ne consane qi dépend d ype de l'oil e de la nare d maéria siné. La broche d'ne machine-oil doi donc êre capable de variaion de fréqence de roaion. Conclsions : À chaqe diamère siné doi correspondre ne fréqence de roaion. Exercice : Exprimez la relaion qi, por n sinage par ornage, lie la viesse de cope à la fréqence de roaion exprimée en r/mn e a diamère de la pièce. On prendra les noaions sivanes : Vc viesse de cope, N fréqence de roaion de la broche e D diamère d cylindre siné. Qelle conséqence, sr la fréqence de roaion, pe-on en irer lorsqe l'sinage es n dressage? De là décole ne foncion imporane des ors à commande nmériqe modernes. 2. La variaion de viesse des ares ypes de moers L'élecroniqe de pissance perme de réaliser facilemen la variaion de viesse de os les ypes de moers élecriqes qelle qe soi lers pissances. Il n'es donc pas nécessaire de mere en œvre n moer à coran conin por disposer d'ne "viesse" variable. 3. Cahier des charges simplifié Il s'agi d'édier n disposiif de commande qi perme la variaion de viesse d'n moer à coran conin. Le sens de roaion es imposé e ojors le même. La consigne de viesse es réalisée manellemen par n poeniomère avec affichage de la viesse en r/mn. Prévoir la possibilié de faire foncionner le disposiif dans ne bocle de réglaion de viesse. Un disposiif microprogrammé n'es pas à exclre, dans ce cas la consigne pe êre donnée par des boons possoirs. 4. Analyse d sysème de variaion de viesse L'analyse es ne éape imporane de la concepion d'n obje echniqe. Il s'agi de décrire ce qe doi êre l'obje édié. L'analyse doi faire apparaîre les foncions e non les réalisaions echniqes. Des méhodes on éé développées afin d'assrer ne analyse rigorese, elles limien les errers e les oblis. La méhode SADT es de celles-là. Cee méhode es rès codifiée e ne consise pas selemen à racer des recangles e des flèches. 1 Ici, viesse es prise a sens propre c'es-à-dire la disance parcore par nié de emps. Variaion de viesse Page 1 sr 5 01/01/01

2 4.1. Le disposiif dans son environnemen Marche/Arrê Posiion d poeniomère de réglage Mere en roaion la broche e faire varier sa viesse Viesse variable de la broche Sorces d'énergie Moer de broche Elecroniqe de pissance 4.2. Commenaires sr cee première éape La grander d'enrée es la posiion d poeniomère. La grander de sorie éan la viesse variable de la broche. Les disposiifs physiqes qi permeen la réalisaion de cee foncion son : le moer, l'élecroniqe de pissance e les sorces d'énergie Les foncions principales Posiion d poeniomère Créer le signal de modlaion Signal modlan Modler l'énergie Energie Tension d'alimenaion d moer Viesse variable (Moer) Nos allons édier le généraer de signal de commande qi, à parir de la posiion d crser d poeniomère, crée le signal modlan. Cee ension commande le sos-ensemble de pissance afin de fornir a moer la ension d'alimenaion convenable. 5. Commenaires sr les blocs précédens 5.1. Le moer C'es n moer à coran conin Modler l'énergie Ce bloc perme d'alimener le moer en créan ne ension capable de faire varier sa viesse. La représenaion monre bien l'arrivée de l'énergie qi es ne sorce de ension conine, cee sorce es capable de fornir la pissance nécessaire a foncionnemen d moer 2. Le signal d'enrée es iss d bloc qe nos édions. La pissance en enrée es bien infériere à la pissance de sorie. La réalisaion echnologiqe de ce bloc pore le nom de hacher. C'es n des composans de l'élecroniqe de pissance Créer le signal de modlaion Ce bloc es premen élecroniqe, les pissances mises en œvre son faibles. Sa réalisaion praiqe pe prendre plsiers formes, analogiqe, nmériqe, microprogrammée comme nos allons le voir dans le sie. 2 En l'absence de docmenaion, on pe esimer cee pissance à ne cenaine de Was Variaion de viesse Page 2 sr 5 01/01/01

3 6. Créer le signal de modlaion 6.1. Signal de modlaion E C'es la grander de sorie d bloc qe l'on édie. Je dois vos donner la forme de ce signal qi commande le hacher. θ T La ension délivrée ne prend qe dex valers, soi la ension d'alimenaion soi la ension nlle. Le réglage se fai par la modificaion d rappor cycliqe c'es-à-dire le rappor θ/t L'acion sr le poeniomère doi donc faire varier la drée θ o en mainenan la période T consane. La "viesse" d moer sera proporionnelle a rappor cycliqe. La ension d'alimenaion d moer es de même forme, sele la valer de E change. 7. Les réalisaions d bloc Plsiers echniqes son possibles, nos allons les classer selon ler principe Variaion de résisance Ce principe répond à la descripion qi es faie de ce bloc dans l'analyse. Le poeniomère inervien dans le circi par sa résisance. Là encore il y a plsiers possibiliés, vos avez os les élémens por en donner ne. Malheresemen ce principe ne perme pas d'inclre le bloc dans ne chaîne de réglaion de viesse. Qesions : Le principe de base es de faire ne correspondance enre ne résisance e n emps. Grâce à qel(s) composan(s) pe-on faire cee correspondance? Recherchez, dans vore docmenaion n schéma qi porrai convenir Adapez ce schéma a bloc qi vos volez consrire Réalisez le monage e vérifiez vos hypohèses 7.2. Variaion de ension Ici le poeniomère délivre ne ension réglable, le rappor cycliqe sohaié es représené par ne ension, c'es la consigne de viesse. Grâce à la générarice achymériqe, la viesse réelle d moer es radie en ne ension. Le hacher es commandé par ne ension comme nos l'avons v pls ha. La viesse d moer es, en première approximaion, proporionnelle à sa ension d'alimenaion. Il es rès facile de comparer l'image de la viesse à la consigne. Toes ces granders son des ensions. Ceci nos perme de raier des ensions o a long de la chaîne de réglaion. Ici le principe de base es de faire correspondre ne drée à ne ension. Nos n'avons jamais v ce principe. Por en savoir pls, je vos donne rendez-vos a paragraphe sivan Sysème microprogrammé Les consrcers meen à nore disposiion des composans e des maériels qi permeen d'inrodire l'informaiqe dans os les sysèmes élecroniqes. Les avanages son considérables : concision d maériel, facilié de modifier n programme, adjoncion de foncions secondaires qi renden l'ilisaion pls agréable, mise en place de foncions novelles. À condiion d'êre réalisés selon les règles de l'ar, la fiabilié des sysèmes microprogrammés es excellene. On n'hésie pls à confier des foncions de sécrié à des sysèmes microprogrammés. Por ravailler avec des sysèmes microprogrammés, l'élecronicien doi modifier ses "réflexes", il doi apprendre n novea langage, de novelles echniqes. Variaion de viesse Page 3 sr 5 01/01/01

4 8. Correspondance enre drée e ension La correspondance la pls praiqe es la proporionnalié. Il s'agi de créer ne ension proporionnelle a emps La ension ax bornes d'n condensaer C i L'inensié d coran raversan le condensaer es lié à la ension à ses bornes par la relaion : proporionnelle à la viesse de variaion de la ension. d i = C c'es-à-dire qe l'inensié d coran es d 8.2. Proporionnalié Nos sohaions qe la ension ax bornes d condensaer soi proporionnelle a emps. On pe voir qe la dérivée de la ension par rappor a emps es consane. Si nos volons qe la ension croisse proporionnellemen a emps, il fa qe l'inensié d coran raversan le condensaer soi consane. Nos devons iliser n généraer de coran consan por charger le condensaer Généraer de rampe périodiqe Dz Re Vcc La ension en forme de rampe croi proporionnellemen a emps. R C La drée proporionnelle à la ension Le principe de base de ce généraer de commande es la comparaison enre ne rampe e ne ension conine réglable qi es l'image de la viesse sohaiée. Le schéma de principe de ce généraer es le sivan : Rampe Consigne Comparaer Commande d hacher Tensions Consigne 1 Consigne 2 la représenaion d ha monre la rampe périodiqe e dex valers de la ension de consigne. En bas la ension de commande d hacher. Il es facile de voir qe le rappor cycliqe es proporionnel à la consigne. Rappor cycliqe 1 Rappor cycliqe 2 Variaion de viesse Page 4 sr 5 01/01/01

5 8.5. Réalisaion praiqe Le monage représené ci-desss foncionne rès bien comme vos porrez le voir lors des TP. Il es imporan de connaîre le principe de créaion d'n généraer à modlaion de larger d'implsion. Vos porrez consaer qe la mise a poin es délicae c'es porqoi les consrcers meen à nore disposiion des circis inégrés spécialisés qi inègren ces foncions e d'ares ce qi rend rès simple la réalisaion d'n généraer de qalié. Le prix d'n el circi es de qelqes eros. 9. Un généraer microprogrammé Les consrcers proposen des microconrôlers 3 avec ne foncion PWM 4 e des circis spécifiqes qi permeen de consrire facilemen n hacher. Le principe de base d généraer PWM es le sivan : Un comper inerne a microconrôler es programmé par dex nombres, le premier fixe la drée d nivea ha e le second la drée d nivea bas. Il y a proporionnalié enre ces nombres e des drées. La commande ne se fai généralemen pls par n poeniomère mais par des boons possoirs por incrémener o décrémener les nombres. 3 voir les feilles "Microconrôler" 4 c'es la modlaion de larger d'implsion anglaise Variaion de viesse Page 5 sr 5 01/01/01

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL.

Ch.5 : LE REGIME SINUSOIDAL. e_ch(le régime sinsoïdal).od Marie Pierro Lycée d Rempar //9 Ch. : LE REGIME SINUSOIDAL.. Définiions... Les valers insananées. Les valers insananées d'ne ension e d'n coran son des foncions sinsoïdales

Plus en détail

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable

MODULE 8. Performances-seuils. Le condensateur (accumulateur). L élève sera capable ondensaers MODULE 8. Le condensaer (accmlaer). Performances-seils. L élève sera capable 1. de différencier ne pile d n condensaer (accmlaer) dans sa mise en œvre. ondensaers 1. Le condensaer. 1.1. Descripion.

Plus en détail

COMPARATEURS ANALOGIQUES

COMPARATEURS ANALOGIQUES I/ RAPPEL COMPARATEURS ANALOGIQUES Page 1 Signal logique e signal On di qu'un signal élecrique es logique lorsqu'il. analogique V On di qu'un signal es analogique lorsque son évoluion (en général en foncion

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail

Distribution de l énergie

Distribution de l énergie Disribuion de l énergie S si Cours 1. La foncion «DISTRIBUER» L énergie fournie par l alimenaion, qu elle soi élecrique ou pneumaique, doi êre disribuée aux acionneurs du sysème. Cee disribuion d énergie

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D

Résolution analytique d équations hyperboliques non linéaires en 1D Calcl Scienifiqe Résolion analyiqe d éqaions hyperboliqes non linéaires en D Corrigé de la séance 4 Février 006 Eercice. Solion classiqe La condiion iniiale 0 () = es croissane e C sr R. La méhode des

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Conditionnement du signal

Conditionnement du signal Lycée Technique Mohammedia Condiionnemen du signal 1 ère STE Unié ATC Professeur : MAHBAB 1STE CONDITIONNER UN SIGNAL L.T Mohammedia F.Cours n 12 La chaîne d'acquisiion Prof : MAHBAB Page 1 / 2 1. Inroducion

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

CCP PSI 1 un corrigé.

CCP PSI 1 un corrigé. CCP PSI n corrigé. I. Qelqes eemples de calcls de longers I.. Si f : [, ], le graphe de f es le segmen d origine (, ) e d eremié (, ) e sa longer es. C es cohéren avec I.. On a ici + sh () d = d = ch()

Plus en détail

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS

MODULATION D'ÉNERGIE, VARIATION DE VITESSE I/ INTRODUCTION, DÉFINITIONS Piloage, conrôle e comporemen des sysèmes - n 8 Page 1 MODULAION D'ÉNRGI, VARIAION D VISS I/ INRODUCION, DÉFINIIONS Cerains sysèmes nécessien, en exploiaion, une variaion de puissance. Celle-ci peu êre

Plus en détail

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC

LES ONDULEURS Convertisseurs DC/AC Chapire VI - Les onduleurs - LES ONDULEURS Converisseurs DC/AC I- Inroducion : L éude va porer sur les onduleurs : monophasés, de ension :Source d enrée (DC) = Source de Tension Source de sorie (AC) =

Plus en détail

La fonction générer un signal rectangulaire

La fonction générer un signal rectangulaire Sie Inerne : www.gecif.ne Discipline : Génie Elecrique La foncion générer un signal recangulaire I Idenificaion de la foncion Générer un signal élecrique consise à produire des variaions de ension don

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

MISE EN EQUATION D'UN SYSTEME HYDRAULIQUE

MISE EN EQUATION D'UN SYSTEME HYDRAULIQUE MISE EN EQATION D'N SYSTEME HYDALIQE On considère les de sysèmes hydraliqes sivans : Sysème Sysème : débi volmiqe d'alimenaion en liqide,, : nivea dans les réservoirs,, : secions des réservoirs,, : vannes

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL

Thème : Electricité Fiche 5 : Dipôle RC et dipôle RL Fiche ors Thème : Elecricié Fiche 5 : Dipôle e dipôle Plan de la fiche Définiions ègles 3 Méhodologie I - Définiions oran élecriqe : déplacemen de charges élecriqes q a mesre d débi de charges donne l

Plus en détail

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ )

ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT CONTINU. PREMIERE PARTIE / ETUDE DU HACHEUR ( voir fig 1 page 4 ) ( 5 points environ ) SESSION 1998 Page 1/5 Examen : BTS Coef. : 2 Spécialié : MECANIQUE ET AUTOMATISME INDUSTRIEL Durée : 2h Epreuve : U.32 SCIENCES PHYSIQUES Code : MSE 3 SC ASSERVISSEMENT DE VITESSE D UN MOTEUR A COURANT

Plus en détail

Introduction à la programmation d'un automate. Sommaire

Introduction à la programmation d'un automate. Sommaire Inroducion à la programmaion d'un auomae Sommaire Présenaion du sysème de gesion de rafic... Fiche pédagogique...2 Travail demandé...3. Programmaion d'une foncion OUI...3 2. Programmaion d'une foncion

Plus en détail

Conversion analogique numérique (CAN)

Conversion analogique numérique (CAN) Conversion analogique numérique (CAN) Schéma foncionnel d un sysème de raiemen numérique de l informaion : Grandeur physique Capeur Filrage Passe bas Amplificaion Echanillonnage Conversion analogique numérique

Plus en détail

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire.

Dans les montages suivants à AO, il y a une rétroaction négative, l AO fonctionne donc en régime linéaire. TP COURS ELECTROCINETIQUE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL: MONTAGES SUIVEURS Dans les monages suivans à AO, il y a une réroacion négaive, l AO foncionne donc en régime linéaire

Plus en détail

TP découverte : Temporisation travail

TP découverte : Temporisation travail www.meleec.org Nom : Prénom : Classe / groupe : Dae : Domaine indusriel TP découvere : Temporisaion ravail Noe dossier : / 20 Dae: Page : 1 sur 5 TP découvere : Temporisaion ravail TP découvere : Temporisaion

Plus en détail

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13.

C est lui qui va fixer la rapidité de la boucle vitesse. Nous invitons le lecteur à se reporter à la fig 13. 1.3/ Régulaeur Proporionnel C es lui qui va fixer la rapidié de la boucle viesse. 1.3.1/ Schéma du régulaeur P Nous invions le leceur à se reporer à la fig 13. 1.3.2/ Foncionnemen Le monage perme l ajusage

Plus en détail

Filtrage, lissage et stabilisation

Filtrage, lissage et stabilisation PATIE 11 FONCTIONS 49 Filrage, lissage e sabilisaion Nos savons obenir ne ension nidirecionnelle Mais por ceraines applicaions, ne ension conine parfaie es nécessaire AVANT E ÉMAE Nécessié d ne ension

Plus en détail

Calcul Analytique et Numérique de la Résistance de Prise de Terre

Calcul Analytique et Numérique de la Résistance de Prise de Terre Quarième Conférence Inernaionale sur le Génie Elecrique CIGE 10, 03-04 Novembre 2010, Universié de Bechar, Calcul Analyique e Numérique de la Résisance de Prise de Terre S. Flazi e A. Benomar, Déparemen

Plus en détail

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2

Convertisseurs. Figure 1 Figure 2 Converisseurs Converisseurs On se propose d éudier expérimenalemen les converisseurs permean de passer d un signal analogique à un signal numérique, e inversemen. Il s agi de mesurer leurs principales

Plus en détail

Démarrage étoile triangle

Démarrage étoile triangle Dae: Page : sur 6 Démarrage éoile riangle Démarrage éoile riangle. Problémaique Lorsque la puissance des moeurs uilisés devien plus imporane (à parir d une peie dizaine de kilowas) l appel de couran au

Plus en détail

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS

CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Universié de Savoie DEUG STPI Unié U32 Sysèmes linéaires - Auomaique CHAPITRE 3 INTRODUCTION A LA PERFORMANCE D'UN SYSTÈME REPRÉSENTATIONS Le sysème es mainenan mis en équaion, il es donc beaucoup plus

Plus en détail

TP 7 : Numérisation d un signal : quantification et traitement numérique

TP 7 : Numérisation d un signal : quantification et traitement numérique Parie I : Élecronique TP TP 7 : Numérisaion d un : quanificaion e raiemen numérique I Inroducion Lors du précéden TP, nous avons éudiée une éape de la numérisaion d un : l éape d échanillonnage. Il ne

Plus en détail

LA VARIATION DE VITESSE

LA VARIATION DE VITESSE WALER DI PILLA LA VARIAIO DE VIESSE DOCME G EERIQE E O EXHASIF ARCHIECRE D SYSÈME E VIESSE VARIABLE... 2 LES MACHIES ELECRIQES E LER VIESSE... 3 MACHIE A CORA COI... 3 MACHIE ASYCHROE E SYCHROE... 3 PRICIPALES

Plus en détail

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω

CIRCUIT RLC. U=6V ; L=0,4 H ; C= 220 µf R 1 =33Ω ; r =10 Ω On a R 2 réglable. Pour R 2 =10 Ω : Le régime est. Pour R 2 =100 Ω CIRCUI R U=6V ; L=,4 H ; C= µf R =33Ω ; r = Ω On a R réglable Por R = Ω : Le régime es. Por R = Ω Le régime es. Osillaions libres ans n iri R I. Exemple appliaion n iri. ppliaion es osillaions éleriqes

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3.2 Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE

LA LOGIQUE SEQUENTIELLE Auomaique e Informaique Indusrielle LA LOGIQUE SEQUENTIELLE SOMMAIRE Tire Page I. Définiion (rappel) : Sysème séqueniel 2 II. Prise en compe du emps 2 a) foncion mémoire 2 b) foncion(s) reard(s), emporisaion

Plus en détail

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières

Amplificateur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à action proportionnelle Table des matières Vickers Accessoires Amplificaeur de puissance EEA-PAM-5**-A-3* pour commandes hydrauliques à acion proporionnelle Table des maières Ce caalogue pore sur les amplificaeurs suivans Amplificaeur de puissance

Plus en détail

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique

1 Représentation des fonctions élémentaires de l'électronique EN1 Foncions e composans élémenaires de l élecronique Foncions élémenaires de l'élecronique Les foncions élémenaires de l'élecronique son celles que l'on rerouve régulièremen dans les différenes applicaions

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

Démarrage direct, deux sens de rotation

Démarrage direct, deux sens de rotation Dae: Page : sur 6 Démarrage direc, deux sens de roaion Démarrage direc, deux sens de roaion. Problémaique Le schéma uilisé dans le cours précéden ne permeai que la roaion dans un seul sens. Il arrive que,

Plus en détail

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL)

ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ETUDE DE LA FONCTION ACQUERIR (CAPTEUR & CONDITIONNEUR DU SIGNAL) ACQUISITION DE LA POSITION DU CYCLE La posiion du cycle es délivrée par un capeur à effe Hall linéaire déecan 3 posiions disinces de la

Plus en détail

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR

CAP C.C.F. Académie de BORDEAUX ÉTUDE DU MOUVEMENT D UN SOLIDE FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE AU PROFESSEUR Ce documen comprend : une fiche descripive du suje desinée au professeur. une siuaion d évaluaion desinée au candida. une grille d'évaluaion / noaion desinée au professeur. FICHE DESCRIPTIVE DU SUJET DESTINÉE

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Équations différentielles du premier ordre

Équations différentielles du premier ordre Équaions différenielles du premier ordre Vous rouverez ici de brefs résumés e exemples sur les applicaions concrèes des équaions différenielles du premier ordre : variaion de empéraure désinégraion radioacive

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

1 ) Organisation simplifiée

1 ) Organisation simplifiée Chapire B.2.4 Machine synchrone 1 ) Organisaion simplifiée Une machine synchrone es un converisseur réversible, elle peu foncionner son générarice (alernaeur), le cas le plus fréquen, son moeur. 1.1) Symboles

Plus en détail

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques

TD N 5 : Systèmes linéaires Les outils mathématiques Sysèmes Elecronique DUT APP 06 / 07 TD N 5 : Sysèmes linéaires Les ouils mahémaiques Chap. : Inroducion aux SA S.POUJOULY @poujouly hp://poujouly.ne Elémens de correcion Exercice n 3 : Modélisaion d'un

Plus en détail

Comat Contrôleur de Moteur CMC1

Comat Contrôleur de Moteur CMC1 Coma Conrôleur de Moeur CMC1 1 Propriéés Alimenaion DC 12 24 V Couran moeur 10 A en service permanen, 20 A à cour erme Rampes d accéléraion e décéléraion réglables Indicaion de sau e d erreur par DEL Ani-cour-circui

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole

Les fonctions logiques & l algèbre de Boole Les foncions logiques & l algèbre de Boole 1 - Algèbre de Boole Hisorique : Georges BOOLE, philosophe e mahémaicien anglais, publia en 1854 un essai sur les raisonnemens logiques poran sur les proposiions

Plus en détail

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de

2/20 1) L e L s di ff f érent n s t ypes de ystèmes 2) L e L s s ystèmes as servis 3) S i S gnau x c anon on que qu s d ent n rée 4) C r C itères de 2/20 1) Les différens ypes de sysèmes 2) Les sysèmes 3) canoniques d enrée 4) Crières de qualié 5) Sabilié 6) Précision 7) Rapidié 8) Amorissemen 1) Les différens ypes de sysèmes 3/20 Vous avez di «sysème»???

Plus en détail

Chapitre 9 : Redressement

Chapitre 9 : Redressement Cors 9 M 2 Préamble 1. défnons 2. le hyrsor Chapre 9 : Redressemen pon de graez 4 Dodes 1. sr charge résse a. monage b. obseraon c. analyse de fonconnemen d. granders caracérsqes 2. monage sr charge RL

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

Démarrage direct des moteurs

Démarrage direct des moteurs Page : sur 6. Problémaique Nous allons éudier la moorisaion d un malaxeur de faible puissance el que ceux uilisés dans les laboraoires de développemen de produis cosméiques. La faible quanié de produi

Plus en détail

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé :

Etude d un onduleur de tension autonome monophasé : L ONDULUR AUONOM de d n ondler de enson aonome monophasé Défnon Un ondler es n conversser saqe conn alernaf. L ondler es d aonome qand l mpose sa propre fréqence à la charge (ce q es dfféren de l ondler

Plus en détail

Amplificateurs de puissance

Amplificateurs de puissance Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance Modèles à module de commande logique e rampes EEA-PAM-5**-C, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-C- son des amplificaeurs de puissance

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Commande d un moteur à courant continu

Commande d un moteur à courant continu Commande d un moeur à couran coninu 1. Généraliés Le hacheur es un disposiif classé dans la caégorie des converisseurs saiques d énergie coninu - coninu. l a pour rôle de ransférer l'énergie d'une source

Plus en détail

Formalisme des processus aléatoires

Formalisme des processus aléatoires HAPITRE Formalisme des processus aléaoires. - Signal déerminise e signal aléaoire.. - Signal déerminise Les signaux déerminises son connus par leur représenaion emporelle e specrale. Dans le domaine emporel,

Plus en détail

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système.

Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin1. Rechercher et choisir une solution logicielle ou matérielle au regard de la définition d'un système. STI2D SIN V. Commande du plafonnier d'un véhicule. CO8.sin. Rechercher e choisir une soluion logicielle ou maérielle au regard de la définiion d'un sysème. BP / Clavier Sans conac IR / ILS A conac FC Capeur

Plus en détail

Contrôle de physique n 4

Contrôle de physique n 4 Conrôle de physique n 4 Un groupe délèves musiciens souhaie réaliser un diapason élecronique capable démere des sons purs, en pariculier la noe la 3 (noe la roisième ocave). Cee noe ser de référence aux

Plus en détail

Date : Communication technique. Démarrage rotorique

Date : Communication technique. Démarrage rotorique Dae : Communicaion echnique Page 103 Démarrage roorique 1. Problémaique (bis) La SPCC uilise des convoyeurs enre les différens poses inervenan dans le remplissage e le condiionnemen des flacons de parfums.

Plus en détail

Amplificateur opérationnel

Amplificateur opérationnel ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE Académie de Casablanca DÉLÉGATION DE MOHAMMEDIA Lycée Technique Maière : Science de l Ingénieur A.T.C Pr.MAHBAB Secion : Sciences e Technologies Élecriques

Plus en détail

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs

Chapitre 14. Circuits résistifs et réactifs. Sommaire. Introduction. Circuits résistifs et réactifs Circuis résisifs e réacifs Chapire 14 Circuis résisifs e réacifs Sommaire Elémens résisifs e réacifs Comporemen d une résisance en régime alernaif sinusoïdal Comporemen d un condensaeur en régime alernaif

Plus en détail

Réglage valeur moyenne

Réglage valeur moyenne P Cours : l insrumenaion élecrique A- Le généraeur de basses fréquences ou G.B.F - Présenaion uilisé : Réglage fréquence Réglage ampliude Réglage valeur moyenne Sweep : Possibilié de créer un signal de

Plus en détail

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C.

+ C. Figure En appliquant la loi d'additivité des tensions, établir une relation entre E, u R et u C. Principe d une minuerie (Afrique 2006) 1. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION. Le monage du circui élecrique schémaisé ci-dessous (figure 1) compore : - un généraeur idéal de

Plus en détail

Exercice n HA Corrigé

Exercice n HA Corrigé ENAC/ISTE/HYDRAM HYDROTHEQUE : base de données d exercices en Hydrologie Cours : Hydrologie Appliquée / Thémaique : Processus & Réponse Hydrologiques Exercice n HA 0101 - Corrigé Logo opimisé par J.-D.Bonour,

Plus en détail

TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE

TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE TP N 2 ACQUISITION ET CONVERSION D UNE GRANDEUR PHYSIQUE SAVOIR : PRE-REQUIS AOP en régime linéaire. Oscillaeur à base de circuis R-C. Codage binaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul e la mesure,

Plus en détail

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE -

SECONDE PARTIE - ELECTRONIQUE - ENS de Cachan Concours d enrée en 3 ème année pour la préparaion à l agrégaion de Génie Elecrique Session 2001 SECONDE PARTIE - ELECTRONIUE - Ce problème se propose d éudier le foncionnemen de l élecronique

Plus en détail

1 - Etude d'une alimentation à découpage

1 - Etude d'une alimentation à découpage 1 - Eude d'une alimenaion à découpage BTS ELECTROTECHNIQUE - Session 1997 - PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4 heures Coefficien : 3 Cee éude compore rois paries, liées enre elles, mais pouvan êre raiées indépendammen

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire Le ransisor bipolaire onsiuion- Symbole 2 1. aracérisiques Foncionnemen 2 1.1. aracérisiques d enrée I =f(v E ) 2 1.2. aracérisiques de Transfer I =f(i ) 3 aracérisiques de sorie I =f(v E ) 4 1.4. Résumé

Plus en détail

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation»

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation» Correcion de l exercice du cours Managemen Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligaion» Quesion : calculer numériquemen la duraion e la convexié de l obligaion de coure maurié e de l obligaion de longue

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI ELECTRICITE : PNEUATIUE : HYDRAULIUE : ECANIUE : RESSOURCES EI SA0/C Du 29/08/02 Le freinage des moeurs asynchrones Page : /8 Documens de références : Aucuns Définiions : Aucunes odificaions : Ind.: Dae

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 2014 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL ET RÉGULATION AUTOMATIQUE E3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée : 2 heures Coefficien : 2,5 Maériel auorisé : - Toues les calcularices

Plus en détail

Cours. réseaux monophasés. Valeurs instantanées Diagramme de Fresnel, Puissances active, réactive et apparente. BERTHILLON Philippe Physique appliquée

Cours. réseaux monophasés. Valeurs instantanées Diagramme de Fresnel, Puissances active, réactive et apparente. BERTHILLON Philippe Physique appliquée 3 Cors BTS CPI réseax monophasés Valers instantanées Diagramme de Fresnel, Pissances active, réactive et apparente BERTHILLON Philippe Physiqe appliqée 1. Présentation 1.1 Porqoi de l alternatif sinsoïdal?

Plus en détail

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =.

deux valeurs pour v 2 : v 2 = ou v 2 = donc v 2moy =, B or il nous faut v 2moy =. Chapire.3.3 Conversion coninu alernaif 1 ) Principe 1.1) Généraliés C es un converisseur saique, qui perme des échanges d énergie enre une enrée coninue e une sorie alernaive. Symbole: Si la source coninue

Plus en détail

Automatisme et régulation des équipements thermiques

Automatisme et régulation des équipements thermiques Aomaisme e réglaion des éqipemens hermiqes par Jean-François BOURGEOIS Ingénier-Chercher à la Direcion des Édes e Recherches d Élecricié de France (Grope Effe Jole) 1. Représenaion d n procédé e erminologie...

Plus en détail

3) Logique séquentielle

3) Logique séquentielle 3) Logique séquenielle able des maières Définiions 2. Logique séquenielle................................. 2.2 Chronogramme................................... 2.3 Niveau logique vs fron...............................

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2

SOMMAIRE. 1 ) RAPPEL D ELECTROMAGNETISME (INDUCTION ) page 2 Cours moeur pas à pas OMMAE ) APPEL D ELECTOMAGNETME (NDUCTON ) page ) PNCPE DU MOTEU PA A PA page 3. ) PNCPE DE COMMANDE page 3. ) DENTON DE TYPE DE EQUENCEMENT page 3.3 ) LE DEENT TYPE DE MOTEU page

Plus en détail

Démarrage statorique

Démarrage statorique Page 98 Communicaion echnique Démarrage saorique 1. Problémaique Les produis volails uilisés par la SPCC dans la fabricaion des parfums impliquen une aéraion fore afin d évacuer les vapeurs qui peuven

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION

DOSSIER TECHNIQUE. FONCTION RETARD ou TEMPORISATION DOSSIER TECHNIQUE Foncion FONCTION RETARD ou TEMPORISATION La foncion reard ou emporisaion es une foncion dans laquelle oue ransiion d enrée (commande) se radui par une ransiion reardée de l informaion

Plus en détail

Minisère de l éducaion & de la formaion D. R. E. N Lycée Secondaire -Haouaria Devoir de conrôle N 1 Classes : 4 e Sc- Exp & Mah Dae : 15/11 /2008 Durée : 2 H Maière : Sciences Physiques profs: Laroussi

Plus en détail

Amplification de puissance

Amplification de puissance Académie de Marinique Préparaion Agrégaion Sciences Physiques B. Ponalier Amplificaion de puissance Objecifs Comparer les différenes classes d amplificaion du poin de vue: du foncionnemen du rendemen Classe

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0 Balisique Inroducion La balisique es l'éude du mouvemen des mobiles soumis à la force raviaionnelle. Galilée (1564-164) a éé le premier à décrire de façon adéquae le mouvemen des projeciles e à démonrer

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution

Troisième semaine de travail : Transformée de Fourier - Convolution Première Année à Disance - Module Analyse de Fourier - Transformée de Fourier Troisième semaine de ravail : Transformée de Fourier - Convoluion Exercices Type enièremen corrigés avec remarques e méhodologie.

Plus en détail

Carte d'acquisition Dossier ressource

Carte d'acquisition Dossier ressource Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques TP AMOS Care USB 6009 BTS SP1 Page 1 sur 9 Care d'acquisiion BTS Sysèmes Phooniques 1. Présenaion 1.1 inroducion Une care d'acquisiion es un accessoire uilisé dans

Plus en détail

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS

CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS CHAP. 5 : LES CONDENSATEURS I. Descripion e symboles Un condensaeur es un composan consiué par, appelés séparés sur oue l'éendue de leur surface par un milieu nommé. Le es de faible épaisseur e il s exprime

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC

Amplificateurs de puissance avec modules d adaptation CNC Vickers Accessoires Amplificaeurs de puissance avec modules d adapaion CNC EEA-PAM-5**-F, série Descripion générale Les cares normalisées EEA-PAM-5**-F- son des amplificaeurs de puissance à modules d adapaion

Plus en détail

MEMORISATION UNITAIRE

MEMORISATION UNITAIRE Mémorisaion uniaire Page 1 MEMORISATION I/ GÉNÉRALITÉS I.1/ Définiions UNITAIRE Une foncion de mémorisaion uniaire es capable de mémoriser un seul éa logique à la fois (un seul bi). Les srucures associées

Plus en détail

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique

I. Mesure de température et chaîne de transmission optique IRSCPA BTS INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Session 1998 Epreuve de : Physique Appliquée Durée : 3 heures Coefficien :3 Les amplificaeurs opéraionnels son ous considérés comme idéaux. Un formulaire es fourni

Plus en détail

Facteur d accélération associé à une loi normale ou lognormale

Facteur d accélération associé à une loi normale ou lognormale TP N 39 Faceur d accéléraion associé à une loi normale ou lognormale Uilisés pour diminuer la durée e le coû des essais, les faceurs d accéléraion (Arrhenius, Peck, Basquin, Norris-Landzberg ) son ous

Plus en détail

Chapitre 2 Autocorrélation des erreurs

Chapitre 2 Autocorrélation des erreurs Chapire Aocorrélaion des errers Licence Economérie Economérie II 007-008 Marin Fornier Fornier@gae.cnrs.fr L3 Economérie - Economérie II. Présenaion d problème L3 Economérie - Economérie II. Présenaion

Plus en détail

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006

Lycée Vaucanson Tours. Automatique Systèmes séquentiels. Philippe Bourzac 2006 Lycée Vaucanson Tours / / Auomaique ysèmes séqueniels Philippe Bourzac 26 Auomaique ysèmes séqueniels AUTOMATIUE YTEME EUENTIEL. Insuffisance des sysèmes logiques combinaoires. On souhaie réaliser la commande

Plus en détail

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE

DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE DEMARRAGE ETOILE / TRIANGLE D UN MOTEUR Page 1 / 5 DEMARRAGE D UN MOTEUR ETOILE / TRIANGLE L appel de couran lors du démarrage d un moeur peu provoquer des chues de ension se raduisan par, le vacillemen

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007

Réseau Continu. Mcc. Charge. v DRL. v H. c.o c.f. C.P.G.E-TSI Les hacheurs 2006/2007 C.P.G.E-S es hacheurs 2006/2007 es hacheurs. nrodion : e Hacheur es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Réseau Coninu

Plus en détail