CATALOGUE DES FORMATIONS OFFRE DE FORMATIONS POUR LES ÉTUDIANTS & ENSEIGNANTS DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION. ConstruForm Liège - 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE DES FORMATIONS OFFRE DE FORMATIONS POUR LES ÉTUDIANTS & ENSEIGNANTS DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION. ConstruForm Liège - 1"

Transcription

1 CATALOGUE DES FORMATIONS OFFRE DE FORMATIONS POUR LES ÉTUDIANTS & ENSEIGNANTS DU SECTEUR DE LA CONSTRUCTION ConstruForm Liège - 1

2

3 PRÉSENTATION Le Centre de compétence ConstruForm Liège propose des formations aux enseignants et étudiants de l enseignement qualifiant, de l enseignement de promotion sociale et de l enseignement supérieur non universitaire. Pour ce faire, il met à leur disposition : des installations modernes et un matériel pédagogique approprié un programme de formations adapté aux projets scolaires des formations assurées par des spécialistes du secteur de la construction Grâce à l Accord de coopération conclu entre la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Wallonie, l accès à ces formations est entièrement GRATUIT pour les enseignants et étudiants de la Fédération Wallonie-Bruxelles. De plus, une intervention dans les frais de déplacement et d hébergement est prévue. ConstruForm Liège - 3

4 CONDITIONS D ACCÈS Ces formations sont accessibles : aux enseignants et étudiants du 3e degré de l enseignement qualifiant de plein exercice ou en alternance aux enseignants et étudiants de l enseignement de promotion sociale et de l enseignement supérieur non universitaire aux enseignants et étudiants de l enseignement spécialisé de formes 3 et 4 aux formateurs de l IFAPME et de l AWIPH ORGANISATION PRATIQUE Les formations sont organisées soit : dans votre établissement scolaire dans l une des antennes du Centre de Compétence dans un autre centre de formation spécialisé Soit : Les formations peuvent se faire : à la demande sur base du catalogue de formations en collaboration avec l IFC, LE CLEF, FORCAR, (pour les enseignants) La durée des formations est indicative. Elle peut varier suivant les prérequis des participants.

5 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS La Performance Energétique des Bâtiments (PEB) fait sans conteste partie du présent et de l avenir des métiers. Les connaissances et les techniques évoluent, les règlementations et exigences aussi : la formation de vos étudiants ou enseignants en tant que futurs travailleurs et acteurs de ce secteur est donc essentielle. Dans ce catalogue, les opérateurs de formation mettent en avant 30 formations PEB, identifiées par le symbole : PEB. ConstruForm Liège - 5

6 1. CONCEPTION GESTION Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact DAO Autocad 2D - Initiation Autocad 2D - Gestion de blocs 2D 24h Autocad 3D - Initiation 3D Archicad - Formation de base 24h 24h Sketchup - Initiation 3D Sketchup - Perfectionnement Management Management de l entreprise Relationnel sur chantier

7 Réussir ses négociations commerciales Emec Sophie SCHRÖDER 04/ Savoir piloter et motiver une équipe Emec Sophie SCHRÖDER 04/ Organiser et gérer ses chantiers de A à Z Emec Sophie SCHRÖDER 04/ Maîtriser la gestion financière de votre entreprise 24h Emec Sophie SCHRÖDER 04/ Attention, ces formations sont uniquement à destination des enseignants. Gestion technique de chantier Gestion de chantier 32h Emec Métrés bâtiments et voiries 32h Emec Métrés et états d avancement Emec Gestion des déchets de chantier 8h Emec Établir des devis justes et rentables 32h Emec Perfectionnement en devis 24h Sophie SCHRÖDER 04/ Sophie SCHRÖDER 04/ Sophie SCHRÖDER 04/ Sophie SCHRÖDER 04/ Sophie SCHRÖDER 04/ ConstruForm Liège - 7

8 2. GÉNIE CIVIL Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact Travaux routiers Installation de chantier Signalisation de chantier Initiation à la topographie 8h Lecture de plans Lecture de plans voiries 8h Égouttage Égouttage, chambres de visites et réseaux d évacuation 8h 32h Bordures et filets d eau 32h Pavage routier Revêtements en pavés naturels (pierres naturelles) Revêtements en pavés béton (klinkers) 24h > 24h >

9 Revêtements en dalles béton 24h > Engins de chantier Conduite et maniement d engins Conduite et maniement du bulldozer ou pousseur Conduite et maniement du chargeur sur pneus Conduite du chargeur téléscopique (chariot élévateur) Conduite de la chargeuse pelleteuse (tractopelle) Conduite et maniement du dumper articulé (tombereau) Conduite et maniement du mini chargeur Conduite et maniement de la mini pelle Conduite et maniement de la niveleuse Opérateur sur pelles et mini pelles sur chenilles Attention, seules les écoles conventionnées avec le ffc (Fonds de Formation de la Construction) ont accès aux formations «engins de chantier». ConstruForm Liège - 9

10 3. GROS-ŒUVRE Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact Maçonnerie Lecture de plans-implantation Préparation de chantier Implantation de bâtiments Lecture de plans, tracé sur chantier et métrés Lecture de plans et topographie (théorie) Lecture et étude de plans Lecture et étude de plans - formation avancée Maçonnerie Maçonnerie en blocs de béton 24h > Maçonnerie en briques apparentes 24h > Maçonnerie en blocs de béton cellulaire PEB 8h >

11 Isolation des murs creux PEB 8h Maçonnerie en pierres naturelles Maçonnerie décorative La PEB et ses conséquences pour les maçons PEB Les nœuds dans les constructions PEB L humidité dans les maçonneries de construction PEB Les maçonneries performantes PEB Isolation des murs PEB 24h > 24h > 8h 8h 24h ConstruForm Liège - 11

12 Coffrage-Ferraillage Lecture de plans - Implantation Lecture de plans de coffrage-ferraillage Tracé d un escalier droit 8h Tracé d un escalier courbe 8h Coffrage-Ferraillage Coffrage-base Coffrage - perfectionnement Ferraillage Coffrage traditionnel - Ferraillage d éléments simples de construction Coffrage traditionnel ou moderne de colonnes Coffrage traditionnel ou moderne de voiles droits Coffrage traditionnel ou moderne de poutres et dalles Coffrage moderne de voiles circulaires 32h 32h > 24h > 24h > Coffrage d un escalier droit Coffrage d un escalier quart tournant

13 Réparation Réparation des bétons 24h Taille de pierre et de marbre Réparation Réparation de pierres de taille au mortier minéral Conservation et réservation du patrimoine Technique du pavage Techniques décoratives à chaux Initiation à la taille de pierre Fer forgé Peinture à la chaux Maçonneries anciennes Sgraffites Introduction au vitrail Dorure Badigeons et enduits extérieurs 32h > 32h 32h 32h 32h 32h ConstruForm Liège - 13

14 Taille de pierre et de marbre (suite) Conservation et réservation du patrimoine (suite) Restauration de charpentes en bois La menuiserie en restauration et en conservation Charpente en bois - utilisation des résines synthétiques Charpente en bois - les escaliers Initiation au torchis Le plomb en couverture et ses autres utilisations Couverture Analyse des risques Sécurité Tracé de couvertures Tracé de couvertures 48h 32h 32h 8h Performance énergétique des bâtiments Isolation de toitures PEB 8h >

15 Ardoises Couverture en ardoises fibro ciment Couverture en ardoises naturelles Couverture en ardoises - Perfectionnement Bardage Bardage Étanchéité souple Étanchéité souple Intégration d éléments Installation d éléments en toiture Tuiles Couverture en tuiles à emboitement Couverture en tuiles plates 24h > 8h 24h > ConstruForm Liège - 15

16 Ouvrages spéciaux Contour de cheminée Pose d une fenêtre de toit Zinguerie Couverture métallique Soudure cuivre/zinc/plomb 24h > Façonnage et pose de chéneaux Réalisation d une gouttière Arêtiers et noues Joints debouts Pose à joints debouts 24h Menuiserie Menuiseries extérieures Pose de menuiseries extérieures (châssis) PEB 8h >

17 Ossature bois Ossature bois ConstruForm Liège - 17

18 4. TECHNIQUES SPÉCIALES Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact Chauffage-Sanitaire Performance énergétique du bâtiment Approche des énergies renouvelables PEB 32h Cefortec Ventilation Mécanique Contrôlée PEB 24h Cefortec Solaire : formations uniquement destinées aux professeurs Formation dans le cadre de la classification européenne des installateurs de petits systèmes EnR - Installations solaires thermiques CESI PEB Formation dans le cadre de la classification européenne des installateurs de petits systèmes EnR - Installations photovoltaïques PEB 56h 56h Cefortec Cefortec Pompe à chaleur : formation uniquement destinées aux professeurs Formation dans le cadre de la classification européenne des installateurs de petits systèmes EnR - Installations de pompes à chaleur PEB Bioénergie 56h Cefortec Chaudières à combustibles bois PEB 8h Journée théorique sur la thématique du combustible bois PEB Gaz Technicien agréé combustible gazeux type GI/G1 PEB 8h 88h Cefortec Cefortec

19 Mazout Technicien agréé combustible liquide type L PEB Électricité Schéma et électricité appliquée pour le chauffagiste Principe de base de la régulation pour le chauffagiste Soudage Formation pratique à la soudure oxyacétylénique Formation pratique à électrodes enrobées 88h 24h 24h > 48h Cefortec Cefortec Cefortec Cefortec Cefortec Formation pratique à la soudure TIG Cefortec Soudure à électrodes enrobées (à l arc) et soudure TIG (semiautomatique) Techniques frigorifiques Initiation aux techniques frigorifiques Évaluation des compétences environnementales à l attention du technicien frigoriste 48h 52h Cefortec ConstruForm Liège - 19

20 Divers Journée technique sur la thématique du vase d expansion PEB 8h Cefortec Pratique hydraulique de régulation adaptée aux installations chauffage - Module de base PEB Cefortec Isolation industrielle Pose de manchons isolants en mousse PEB

21 5. PARACHÈVEMENT Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact Plafonnage Cimentage Façades isolantes : enduits de façades PEB Cimentage Plafonnage Plafonnage manuel monocouche Finition des retours de baies 32h Plafonds étagés 32h Parachèvement à sec Collage de plaques de plâtre Cloisons intérieures sur ossature 24h Cloisons courbes 32h Carrelage Préparation des supports Étanchéité chimique des supports à carreler Étanchéité mécanique des supports à carreler 8h 8h ConstruForm Liège - 21

22 Carrelage (suite) Préparation des supports (suite) Pose de panneaux en polystyrène enrobé Sol de douche 8h Pose collée Carrelage collé - sol 24h > Carrelage collé - mur Pose traditionnelle Carrelage sur chape fraîche Carrelage sur chape fraîche - plusieurs pentes Chapes 32h > Chapes Applications particulières Revêtement d escalier Joints de carrelage à base de résine Epoxy Menuiserie Menuiseries intérieures 4h Ferrage de porte

23 Tracé et fabrication d un escalier droit 24h Réalisation de châssis en bois Peinture - Pose de revêtements de murs et de sols Préparation des supports Préparation des supports Reconstitution et enduisage sur murs 24h > 32h Préparation des sols 8h Peinture bâtiment Peinture manuelle 24h Peinture de murs et plafonds Peinture projetée Peinture à effets > 8h > ConstruForm Liège - 23

24 Peinture - Pose de revêtements de murs et de sols (suite) Peinture bâtiment (suite) Patines et imitations Revêtements de sols 24h Pose de linoléum Incrustation linoléum Revêtements en caoutchouc Revêtements souples Pose de vinyles homogènes et hétérogènes Revêtements de mur Tapissage de base (fibre de verre et intissé) Revêtements souples muraux Applications particulières Pose de moulures et tapissages spéciaux 32h 24h

25 6. DIVERS Durée de la formation Opérateur de formation Personne de contact Secourisme Secourisme en entreprise Travail en hauteur en sécurité Travaux en hauteur - Utilisateurs 8h Travaux en hauteur - Initiation au montage d échafaudages Travaux en hauteur - Monteurs d échafaudages VCA VCA de base 8h 14h > 20h VCA cadre opérationnel 24h Sandrine NAGELS 085/ Maison passive Maison passive-basse énergie : enjeux et réalités PEB ConstruForm Liège - 25

26 Performance énergétique des bâtiments Sensibilisation à la PEB Ventilation - Isolation - Étanchéité à l air : 3 concepts indissociables phase 1/3 PEB La thermographie infrarouge PEB 8h > 8h Performance énergétique des bâtiments (suite) La thermographie infrarouge PEB 8h Cefortec L importance de l étanchéité à l air d un bâtiment PEB (Test Blower door) Isolation des planchers PEB 8h 8h

27 FORMATIONS QUI NE SE TROUVENT PAS DANS CE CATALOGUE Pour toute formation qui ne se trouverait pas dans le catalogue, n hésitez pas à contacter ConstruForm Liège. Tout sera mis en œuvre pour rechercher la solution la plus adéquate à votre demande. Anne GOUGNARD, Coordination 04/

28 Les opérateurs de formation : - Dépt. communication et marketing - Bld. Tirou B-6000 Charleroi - Édit. resp.: M.-K. Vanbockestal - Novembre 2014

Catalogue des FORMATIONS

Catalogue des FORMATIONS Catalogue des FORMATIONS Offre de formations pour les étudiants & enseignants du secteur de la construction 2013-2014 ConstruForm Liège - 1 PRéSENTATION Le Centre de compétence ConstruForm Liège propose

Plus en détail

«Remontée en plinthes PVC/Linoléum»... 29

«Remontée en plinthes PVC/Linoléum»... 29 Catalogue des formations hivernales ConstruForm Châtelineau FORMATION «VOIRIE»... 2 «Réaliser la finition dans la pose d un pavage autobloquant»... 2 «Réaliser une réparation d un affaissement de trottoir

Plus en détail

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments

Fondations superficielles. Dallages Conception, calcul et exécution. Travaux de cuvelage. Cloisons en maçonnerie de petits éléments Liste des DTU Documents techniques unifiés DTU 13 - Fondations DTU 13.11 DTU 13.12 DTU 13.2 DTU 13.3 DTU 14 - Cuvelage DTU 14.1 DTU 20 - Maçonnerie DTU 20.1 Fondations superficielles Règles pour le calcul

Plus en détail

Provinces de Brabant Wallon, Namur et Luxembourg

Provinces de Brabant Wallon, Namur et Luxembourg - 1 - Provinces de Brabant Wallon, Namur et Luxembourg Programmation des formations hivernales Subsidiées par le FFC pour les ouvriers du secteur de la construction (CP 124) - 2 - - 3 - TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air

La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air fortement le bilan énergétique d une maison 3 8 Assurer la qualité de l isolation thermique et de l étanchéité à l air Le point sur La mise en œuvre de l isolation thermique et l étanchéité à l air 2 L

Plus en détail

LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC. Cahier spécial des charges AABB 10110

LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC. Cahier spécial des charges AABB 10110 LOT 2 : TRANSFORMATION BASSE ENERGIE BÂTIMENT C Gros Oeuvre et parachèvements Sanitaires Electricité HVAC Cahier spécial des charges AABB 10110 1 01 GROS-OEUVRE 2 01.00 REMARQUE PREALABLE 3 01.01 CLAUSES

Plus en détail

MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N /A//2017.E077.01/BAT.OL-BH

MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N /A//2017.E077.01/BAT.OL-BH MÉTRÉ CIMETIÈRE - RÉNOVATION DE LA CONCIERGERIE - MARCHÉ N 2017.177/A//2017.E077.01/BAT.OL-BH N Description Type Unité QP PU HTVA Total HTVA 1 Généralités 1.1 Installation de chantier Q ff 1,00 1.2 Coordination

Plus en détail

VENTE EN ETAT FUTUR D'ACHEVEMENT

VENTE EN ETAT FUTUR D'ACHEVEMENT E S E M B L E D E VETE E ETAT FUTUR D'ACHEVEMET 242/5898 ESEMBLE DE 7 MAISOS U I FA M I L I A L E S Situé à la rue Cents, à Luxembourg, ce projet comporte sept maisons unifamiliales en bande de deux types.

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS Offre de formation pour les ouvriers - employés - indépendants du secteur de la construction 2012-2013 350 formations dont 36 sur la Performance Energétique des Bâtiments PEB Catalogue

Plus en détail

Pour les métiers du Bâtiment. Normes et fascicules de documentation

Pour les métiers du Bâtiment. Normes et fascicules de documentation Pour les métiers du Bâtiment Normes et fascicules de documentation Les NF DTU sont des normes qui précisent les conditions techniques de bonne exécution des ouvrages. Ils sont d application volontaire

Plus en détail

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE AMENAGEMENT ET FINITION DU BATIMENT : Le titulaire du baccalauréat professionnel Aménagement finition du bâtiment intervient sur chantier pour la mise en œuvre de différents ouvrages de partition intérieure

Plus en détail

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR DE. Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR DE. Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence SECTEUR DE la construction www.validationdescompetences.be Qu est-ce

Plus en détail

A partir d un projet issu des milieux professionnels, cette épreuve consiste à vérifier vos connaissances dans les divers domaines du bâtiment.

A partir d un projet issu des milieux professionnels, cette épreuve consiste à vérifier vos connaissances dans les divers domaines du bâtiment. CONCOURS pour le recrutement de PROFESSEURS TECHNIQUES de la protection judiciaire de la jeunesse - 2002 - Concours Externe et Interne Mercredi 20 février 2002 Epreuve n 3 Spécialité Génie civil : construction

Plus en détail

NORMES DE CONSTRUCTION

NORMES DE CONSTRUCTION NORMES DE CONSTRUCTION Plus encore que dans tout autre domaine, le respect des normes est primordial en construction. En cas de litige, les textes officiels sont également primordiaux pour les experts

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 7.0 1/8 Etabli le 13.07.1998 par B. Triverio Révision le 05.07.016 par S. Savoy Contrôlé et libéré le 15.09.016 par B. Chanez Semestre 1 Construction 30 périodes selon OrFo 1..1 Bases de la construction

Plus en détail

Matériaux durables : critères par catégorie 1

Matériaux durables : critères par catégorie 1 Matériaux durables : critères par catégorie 1 1. Maçonneries porteuses... 2 2. Ossature bois et charpente... 2 3. Cloisons et faux plafond... 2 4. Isolation thermique et acoustique... 2 5. Étanchéité à

Plus en détail

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest

Dallages de ciment au Nord du pavillon sur les accès au patio Ouest sous-sol LES EXTERIEURS Accès voitures Accès piétons Espaces extérieurs Ascenseur à voitures depuis l avenue de la Gare pour desservir les 2 parkings enterrés Dallages de ciment au Nord du pavillon sur

Plus en détail

ELEMENTS DE CORRECTION

ELEMENTS DE CORRECTION PARTIE A : ANALYSE DE DOSSIER BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR ÉTUDES ET ÉCONOMIE DE LA CONSTRUCTION Session 2014 EPREUVE E 5 ETUDE DES CONSTRUCTIONS SOUS-EPREUVE U 5.2 DEFINITION DES OUVRAGES CONSTRUCTION

Plus en détail

Secteur de la Construction. Bassin Hainaut Centre

Secteur de la Construction. Bassin Hainaut Centre Secteur de la Construction Bassin Hainaut Centre Bref rappel démographique () Le Bassin Hainaut Centre, c est : Un territoire de 1.175 km² 24 communes sur 4 arrondissements dont 13 dans la zone de Mons

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES DESSINS D ATELIER, FICHES TECHNIQUES ET ECHANTILLONS À jour le : 13 décembre 2016

RÉPERTOIRE DES DESSINS D ATELIER, FICHES TECHNIQUES ET ECHANTILLONS À jour le : 13 décembre 2016 de DIVISION 01 EXIGENCES GÉNÉRALES 1.1 x Plan d organisation du chantier 01 52 00 1.2 x Méthode de travail Démolition amiante 02 41 17 1.3 x Bordereau déchets La Régie 02 41 17 1.4 x Bordereau déchets

Plus en détail

TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012

TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012 TRAVAUX EN COURS OCTOBRE 2012 RUE JACQUES PREVERT Bâtiment B de l Association Jacques Prévert Travaux du lot électricité+pose des hublots avant arrière Entreprise SOVEC En attendant le passage du CONSUL

Plus en détail

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera :

77 PRESLES EN BRIE 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE (CQP) INSTALLATEUR MAINTENEUR EN SYSTÈMES SOLAIRES THERMIQUES ET PHOTOVOLTAÏQUES

CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE (CQP) INSTALLATEUR MAINTENEUR EN SYSTÈMES SOLAIRES THERMIQUES ET PHOTOVOLTAÏQUES Atouts de la formation Objectifs Public Intervenants Méthodes pédagogiques Identifier et comprendre le fonctionnement des équipements constituant les installations de chauffage, de production d eau chaude

Plus en détail

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera :

01 ST GENIS POUILLY 1. GENERALITES. La construction se conformera : Les caractéristiques techniques détaillées seront définies dans une notice descriptive conforme à l arrêté du 10 mai 1968 au stade de l acte authentique. 1. GENERALITES La construction se conformera :

Plus en détail

Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces. À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE.

Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces. À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE. Immeuble «Athéna» À vendre appartements de 2.5, 3.5 et 4.5 pièces À Vétroz DESCRIPTIF TECHNIQUE Terrain - Commune de Vétroz Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC

Plus en détail

DTU (Documents Techniques Unifiés)

DTU (Documents Techniques Unifiés) DTU (Documents Techniques Unifiés) Composition des DTU Un DTU peut se composer des documents suivants : Le cahier des clauses techniques (CCT) qui définit les conditions à respecter dans le choix et la

Plus en détail

ACV ET ECO-CONSTRUCTION ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS DANS LE CHOIX DE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

ACV ET ECO-CONSTRUCTION ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS DANS LE CHOIX DE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION ACV ET ECO-CONSTRUCTION ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS DANS LE CHOIX DE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION 2012-2014 10 novembre 2016 Sophie LAROCHE, EVEA, s.laroche@evea-conseil.com, 06 59 79 20 25 + + + + + + Sommaire

Plus en détail

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder

14/12/2010. Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction. Eco-logies Heusden-Zolder Le premier Hôtel massif/passif en Flandre Un concept passif selon une méthode traditionnelle de construction Eco-logies Heusden-Zolder 1 Eco-logies Constructeur: Architecte: Etude HVAC: Etude de stabilité:

Plus en détail

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017

RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 RÉNOVATION : OBLIGATION D ISOLATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2017 LES SOLUTIONS D ISOLATION THERMIQUE DE SOPREMA OU LA PERFORMANCE AU SERVICE DU CONFORT Le saviez-vous? Un logement ou un bâtiment mal ou

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE CHANTIER

NOTICE DESCRIPTIVE DE CHANTIER NOTICE DESCRIPTIVE DE CHANTIER Démarrage de chantier Travaux préliminaires de chantier, tels qu installation de chantier, accès, remblais, débroussaillage, dessouchage, mise à niveau de la plate-forme

Plus en détail

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES

WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES WOLWELANGE RUE DE L EGLISE MAISONS UNIFAMILIALES JUMELÉES PLAN DE SITUATION NO. MAISON CLASSES ÉNERGÉTIQUES NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation * Surface terrain Prix TTC ** 9a A / A / A 3 124,10

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE FORMATIONS 2017 PEINTURE EN BATIMENT TP-00073 NIVEAU V : PEINTRE EN BATIMENT 1 160 heures Horaires de Lundi-Jeudi : 8h30-12h00 13h00-17h00 Vendredi : 8h30-12h00 13h00-14h30 acquérir les compétences

Plus en détail

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes

OÏKOS informe, forme et éduque à l'éco-construction en Rhône-Alpes Association loi 1901 - N Siret : 41749575100071 - Organisme de formation enregistré sous le n 82.69.09010.69 - Membre de la Fédération Eco-construire - Membre du réseau FécoRA (Formation Eco-Construction

Plus en détail

GUIDE DE POSE // Cloisons

GUIDE DE POSE // Cloisons PRÉPARATION ET PRÉCAUTION D EMPLOI LES CONTRE-CLOISONS ISOLANTES Enduit Isolant non hydrophile Le + TERRL Mise en œuvre facile et rapide grâce : - Au format rectangulaire de grande dimension : 3 carreaux/m²

Plus en détail

VILLE DE MANDRES LES ROSES

VILLE DE MANDRES LES ROSES VILLE DE MANDRES LES ROSES REHABILITATION DE LA MAISON DU PARC DES CHARMILLES DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISE D.P.G.F LOT T.C.E Edition du 31 janvier 2013 MAITRE D OUVRAGE ATELIER F.L. ARCHITECTURE

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 6

Rapport action tuffeau. CAHIER n 6 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 6 Maison de bourg Gizeux Figure 1-1 : Façade Ouest réhabilitée Date de visite :

Plus en détail

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux

Dossier technique A. DESCRIPTION. 1. Description du produit. 2. Matériaux Dossier technique A. DESCRIPTION 1. Description du produit Le Posyte est un matériau de très haute performance thermique destiné à la construction passive et positive à usage d habitation et commercial.

Plus en détail

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois

Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vivez votre Avenir et votre bien être dans votre Maison Bois Vos Projets nous intéressent! Bois Concept Réalisations, est spécialisé dans la construction de maisons ossature bois basse consommation, bioclimatiques

Plus en détail

Mairie d'iwuy 35, rue Foch IWUY DCE DPGF

Mairie d'iwuy 35, rue Foch IWUY DCE DPGF Mairie d'iwuy 35, rue Foch 59141 IWUY Réhabilitation et extension de la Mairie d'iwuy. DCE DPGF Lot 01 GO - Carrelage MAITRE D OUVRAGE : Mairie d'iwuy 35 rue Foch 59141 Iwuy tél. : 03 37 90 31 Fax : 03

Plus en détail

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures Séminaire Bâtiment Durable : Choisir des matériaux durables de finitions intérieures 05 juin 2015 Bruxelles Environnement Présentation du guide d achat éco-matériaux Adeline GUERRIAT, chargée de mission

Plus en détail

CENTRE ÉNERGÉTIQUE DU CHABLAIS

CENTRE ÉNERGÉTIQUE DU CHABLAIS VENTE ET LOCATION DE LOCAUX ARTISANAUX, INDUSRTIELS ET COMMERCIAUX CENTRE ÉNERGÉTIQUE DU CHABLAIS Commune de Monthey / lieu- dit en Boeuferrant Une entreprise du groupe SMART BUILDING SA CP 330 1870 MONTHEY

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional Pour répondre aux besoins du marché et aux nouvelles normes réglementaires

Plus en détail

Erratum. «Unités de classification et taux de cotisation pour l année 1998 Secteur: construction

Erratum. «Unités de classification et taux de cotisation pour l année 1998 Secteur: construction Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 25 février 1998, 130 e année, n o 9 1425 Erratum Avis Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (L.R.Q., c. A-3.001) Classification des employeurs,

Plus en détail

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels

- lors d une construction neuve. - lors d une rénovation d habitation récente employant des matériaux et systèmes constructifs conventionnels isoler sa maison pourquoi? quand? comment et où? - améliorer le confort intérieur - faire des économies d énergies - respecter la réglementation déperditions toiture 25 à 30 % sol 7 à 15 % murs 15 à 25

Plus en détail

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni

Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni Conseils pour travaux avant et après la pose de la véranda (Gamme Design et Performance véranda «classic») En complément du plan fourni A suivre pour assurer une pose esthétique et de qualité Ce document

Plus en détail

Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE

Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE Liste des produits de normes harmonisées Code 22: TOITURES, LANTERNEAUX, LUCARNES ET PRODUITS CONNEXES KITS DE TOITURE Norme Titre Application Produit-type Usages prévus système(s) d'attestation Mandat

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Dijon 19/11/2015 Retour d expérience : Rénovation BBC de 86 logements sociaux à Besançon Oscar Bardullas Responsable technique du patrimoine SAIEMB Logement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve.

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE. Ce document est remis dans sa totalité en fin d épreuve. SESSION 2013 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Façades et pignons Surfaces habitables... DT 2 Plan de masse - Descriptif...

Plus en détail

Maitre d'ouvvrage : RCC HABITAT 12 Rue de la colombe rouge. Tel : Fax : partel : Fax :

Maitre d'ouvvrage : RCC HABITAT 12 Rue de la colombe rouge. Tel : Fax : partel : Fax : Maitre d'ouvvrage : RCC HABITAT 12 Rue de la colombe rouge partel : 01 46 05 01 71 Fax : 01 46 05 93 70 CONSTRUCTION DE 20 LOGEMENTS (Logiciels WinDESC et WinQUANT) 256 Rue de Gallièni 92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Plus en détail

Programme des formations hivernales

Programme des formations hivernales CONSTRUCTIV LIEGE-VERVIERS Programme des formations hivernales subsidiées par le secteur pour les ouvriers de la construction (CP 124) Constructiv - Province de Liège Galerie de la Sauvenière 5, 4000 Liège

Plus en détail

Résidence «La Chêneraie»

Résidence «La Chêneraie» Résidence «La Chêneraie» ZAC BEAUCHAMPS Rue Joseph Lacaze 64 110 GELOS DESCRIPTIF SOMMAIRE DES PRESTATIONS MAITRE D OUVRAGE : MAITRE D OEUVRE : L'Office 64 de l'habitat Parme Activités 24 Boulevard Marcel

Plus en détail

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE

LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Quelles recommandations d intervention pour le bâti ancien grenoblois? LE BATI ANCIEN, LE PATRIMOINE ET L ENERGIE Bâti ancien et développement durable -ANVPAH- 15 décembre 2010 Ville de Grenoble Contexte

Plus en détail

Le Hameau des Sources

Le Hameau des Sources Le Hameau des Sources Le Hameau des Sources - Notice descriptive - Page 1/7 29/07/2016 SITUATION du PROJET Ce projet se situe proche du centre de Morzine, au lieu-dit «La Mernaz» et au cœur du domaine

Plus en détail

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5

Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades légères... 2 Revêtements extérieurs de façade... 5 Sommaire Annexe 10 façades et bardages... 2 Façades porteuses... 2 Façades en maçonnerie de petits éléments... 2 Façades en béton banché... 2 Façades en panneaux préfabriqués... 2 Façades légères... 2

Plus en détail

PLAFONNEUR-CIMENTIER (H/F)

PLAFONNEUR-CIMENTIER (H/F) Vous maîtrisez des compétences du métier d' PLAFONNEUR-CIMENTIER (H/F) Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une épreuve de validation (mise en situation professionnelle),

Plus en détail

VILLE DE LAVAL FORMULAIRE DE SOUMISSION

VILLE DE LAVAL FORMULAIRE DE SOUMISSION VILLE DE LAVAL FORMULAIRE DE SOUMISSION TRAVAUX DE RÉFECTION MAJEURE AU CENTRE COMMUNAUTAIRE STE-ROSE (ANNEXE) SOUMISSION NO: SP-28777 RÈGLEMENTS L-11732 ET L-12283 Je soussigné, après avoir examiné attentivement

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 15

Rapport action tuffeau. CAHIER n 15 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 15 Longère Varennes Figure 1-1 : Façade Sud Date de visite : 26 mai 2011 1 Description

Plus en détail

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE

DPGF LOT 20 GROS OEUVRE INSTALLATION DE CHANTIER Amenée du matériel, installation ens. 1,00 Etat des lieux ens. 1,00 Bungalow sanitaires U 1,00 Bungalow vestiaire U 1,00 Bungalow salle de réunion U 1,00 Branchement eau U 1,00

Plus en détail

INDEX BATIMENT (1) Valeurs des index bâtiment nationaux pour le mois de. (base 100 : Janvier 1974)

INDEX BATIMENT (1) Valeurs des index bâtiment nationaux pour le mois de. (base 100 : Janvier 1974) INDEX BATIMENT (1) Valeurs des index bâtiment nationaux pour le mois de (base 100 : Janvier 1974) février 2006 DEFINITION CODE Tous corps d'état BT01 709,8 Terrassements BT02 703,7 Maçonnerie et canalisation

Plus en détail

PREPARATION AU CAP MAÇON

PREPARATION AU CAP MAÇON Centre de formation à la réhabilitation du patrimoine architectural PREPARATION AU CAP MAÇON Méthode : Apports théoriques, exercices pratiques, verbalisation et échanges, travaux dirigés. Période en entreprise.

Plus en détail

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres

BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres BELLEY Les Prés de Sonod Construction de 69 logements et 18 lots libres Informations chantier : Date du concours : 31/07/2007 Date de dépôt du permis : 27/06/2008 1ere tranche livrée en Avril 2012 Fin

Plus en détail

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011

Chantier rue Huberti à Schaerbeek évolution chhronologique 22/02/2011 > 15/11/2011 (1) : façade à rue avant transformation (22/02) (2) : façade côté jardin avant transformation (22/02) Page 1 sur 113 (3) : démolition du carrelage sur stabilisé (22/02) (4) : à gauche, tranchée pour le

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m²

NOTICE DE SECURITE. PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE. 1361m² NOTICE DE SECURITE PROJET DE CONSTRUCTION D UNE SALLE d HALTEROPHILIE DEMANDEUR : Ville de Berck sur mer BATIMENT : surface : - SHON : 1361m² DESCRIPTION SOMMAIRE DE L ETABLISSEMENT : Construction d une

Plus en détail

Acousticien. Agent d'entretien d'ascenseurs. Agent de maintenance du bâtiment. Etabli par : MOUHCINE BRAHIM

Acousticien. Agent d'entretien d'ascenseurs. Agent de maintenance du bâtiment. Etabli par : MOUHCINE BRAHIM Acousticien L acousticien est un spécialiste de la lutte contre les nuisances sonores, urbaines, industrielles, routières ou liées aux transports. Il intervient également dans le secteur du BTP. Sa mission

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment ÉTANCHEUR ÉTANCHEUR L étancheur réalise des revêtements d étanchéité pour mettre «hors d eau» les ouvrages d art et les bâtiments : toits terrasses, balcons, parkings, réservoirs, murs enterrés,

Plus en détail

A VENDRE. Appartement les Arolles pièces et demi situé au 3e étage. Prix de vente : Frs Surface brute : 74 m2

A VENDRE. Appartement les Arolles pièces et demi situé au 3e étage. Prix de vente : Frs Surface brute : 74 m2 A VENDRE Appartement les Arolles 303 3 pièces et demi situé au 3e étage. Prix de vente : Frs. 220 000. Surface brute : 74 m2 Renseignements : Arolla-Vacances Rte des Marmottes 2 1986 Arolla Tél. +41 27

Plus en détail

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE

SCCV Acte 1. Notice descriptive sommaire. SCCV Acte 1 2 rue Leday BP ABBEVILLE SCCV Acte 1 Notice descriptive sommaire SCCV Acte 1 2 rue Leday BP 80630 80101 ABBEVILLE Version n 1 du 22 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE DES OUVRAGES - Situation - Définition du programme - Voirie et

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.8 Les revêtements 12.8.1 Les revêtements de sol 12.8.2 Les revêtements de mur 12.8.3 Les revêtements de plafond 12.8.4 Les revêtements

Plus en détail

SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020

SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020 SYSTÈME DISTRIBUÉ PAR LA SOLUTION SIMPLE, RAPIDE & ÉCONOMIQUE POUR CONSTRUIRE RT2012 ET FUTURE RT2020 LA FORMULE GAGNANTE POUR UN BÂTI DURABLE & PERFORMANT SYSTÈME CONSTRUCTIF DE BLOCS DE COFFRAGE ISOLANTS

Plus en détail

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR DE. Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence

Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? SECTEUR DE. Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence Vous avez de l expérience professionnelle et vous souhaitez le prouver? Obtenez officiellement et gratuitement un Titre de compétence SECTEUR DE la construction www.validationdescompetences.be Qu est-ce

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Les points-clés III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2

LA RÉGLEMENTATION. Les points-clés III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2 III. LA RÉGLEMENTATION DTU 52.2 MURS INTÉRIEURS (HAUTEUR 6 M) TRAVAUX NEUFS - les caractéristiques des supports (nature, type, étanchéité éventuelle), - la position et la nature des joints de fractionnement

Plus en détail

Maisons & extensions à ossature bois

Maisons & extensions à ossature bois Maisons & extensions à ossature bois Professionnel du bois implanté dans le Nord la France puis plus 40 ans, et en tant que fabricant, nous maîtrisons les rnières techniques construction pour réaliser

Plus en détail

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION

PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION COMMUNE DE TOURCOING MR Farid H. TIM DESIGN &DECO 1 PROJET DE REAGENCEMENT D UNE HABITATION NOTICE DESCRIPTIVE ET ESTIMATIVE TIM DESIGN &DECO 2 PREAMBULE La présente

Plus en détail

CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN

CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN CONFÉRENCE SOLUTIONS D ISOLATIONS POUR LA RÉNOVATION BÉAT ZBINDEN SAINT-GOBAIN ISOVER SA, PLUS DE 80 ANS D EXPÉRIENCES AU SERVICE DE L ISOLATION 1937 : Fibre de verre SA - Henniez Fondé par Jean Gränicher

Plus en détail

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions

La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions La prévention des accidents du travail face au défit des nouvelles constructions Les nouveaux produits Nouvelles techniques de mise en œuvre Conception et entretien La prévention des accidents du travail

Plus en détail

Construction d une résidence à appartements

Construction d une résidence à appartements Construction d une résidence à appartements 2 3, r u e L a m o r m e s n i l L - 1 9 1 1 L u x e m b o u r g - W e i m e r s k i r c h F Ê T E D U B O U Q U E T le lundi 18 septembre 2017 à 11.00 heures

Plus en détail

CARRELEUR-MARBRIER (m/f) Le Carreleur-Mosaïste- Edition 1999

CARRELEUR-MARBRIER (m/f) Le Carreleur-Mosaïste- Edition 1999 CARRELEUR-MARBRIER (m/f) Références : Référence PQ/CCPQ : 3.3.4. Référence Secteur : CARRELEUR / CARRELEUSE Profil Professionnel FFC/FVB Le Carreleur-Mosaïste- Edition 1999 Référence ROME : Fiche 42 231

Plus en détail

Thème : Introduction au Génie Civil

Thème : Introduction au Génie Civil Thème : Introduction au Lycée du B.T.P. Gaudier Brzeska - Saint Jean de Braye - Orléans page 1 Thème : Introduction au 1 - LE GENIE CIVIL 1.1 - DEFINITION Le est l ensemble des activités conduisant à la

Plus en détail

Enseignants - élèves. Donnez du goût à vos compétences

Enseignants - élèves. Donnez du goût à vos compétences Enseignants - élèves Donnez du goût à vos compétences Spécialisé en industrie alimentaire, le Centre de compétence Forem Formation FormAlim dispose d ateliers didactiques reproduisant des situations réelles

Plus en détail

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul

Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Bâtiment du CNIDEP : bâtiment respectant les 14 cibles HQE et ayant un bilan thermique nul Sommaire 1 -Présentation n du CNIDEP 2 -Présentati ion du projet 3 -Les cibles de la HQE 4 -La gestion énergé

Plus en détail

ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES PROGRAMME

ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALISATION D UN POLE DE SANTE LIBERAL AMBULATOIRE À SAINT PIERRE SUR DIVES PROGRAMME ANNEXE 3 CONTRAT DE MANDAT PUBLIC DE RÉALIATION D UN POLE DE ANTE LIBERAL AMBULATOIRE À AINT PIERRE UR DIVE PROGRAMME OMMAIRE I PRÉENTATION DU ITE ÉTUDIÉ POUR LE PLA II FAIABILITÉ TECHNIQUE ET FINANCIÈRE

Plus en détail

ANNEXE. Table des activités

ANNEXE. Table des activités ANNEXE Table des activités 2014 NOMENCLATURE DES ACTIVITES PROBAT + Page 1 sur 6 NOMENCLATURE DES ASSUREURS POUR LES ACTIVITES BTP ACTIVITES 1. Préparation et aménagement du site 1.5. Voiries Réseaux Divers

Plus en détail

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure

TECHNIQUE ISOLATION. isolation extérieure TECHNIQUE ISOLATION Annonay mai 2013 isolation extérieure Sylvain DESCHAMPS dfca@free.fr 0695813260 Résout le problème des ponts thermiques Solution plus chère Problème des accrochages de bardage (augmentation

Plus en détail

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS

BLOCS COFFRANTS ISOLANTS NOUVEAUTÉ BLOCS COFFRANTS ISOLANTS La solution SIMPLE, RAPIDE et ECONOMIQUE pour construire RT2012 et au-delà! développé et distribué par LE SYSTEME ISOLASUP Evolution Le choix d un bati durable et tres

Plus en détail

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive

Version modulaire de type «économique» Basse consommation d énergie. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois De 100 m2 SHOB Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques innovantes Version

Plus en détail

La ma m i a son o ind n i d vi v du d el u le 4 maisons par jour

La ma m i a son o ind n i d vi v du d el u le 4 maisons par jour Constructeur / fabricant Ossature Bois La maison individuelle 4 maisons par jour Les résidences de tourisme Programmes d été Près de 1000 logements réalisés Rives Marines: 139 logements sur le bassin d

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

VMZINC & LES FORMATIONS PRO-ZINC

VMZINC & LES FORMATIONS PRO-ZINC VMZINC & LES FORMATIONS PRO-ZINC Pourquoi? Les formations PRO-ZINC permettent de : Mettre à niveaux vos connaissances sur les métiers de la couverture : Nous mettons à votre disposition des stages de

Plus en détail

Sommaire - 1 GUIDE DE LA CONSTRUCTION

Sommaire - 1 GUIDE DE LA CONSTRUCTION Sommaire - 1 GUIDE DE LA CONSTRUCTION Sommaire - 2 Sommaire Sommaire 1 Préambule 3 1e partie : Le déroulement chronologique d une construction 4 2e partie : Un exemple de planning pour coordonner les travaux

Plus en détail

Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions

Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions Isolation thermique et étanchéité à l air des constructions L. Lassoie CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu 1. Isolation thermique et étanchéité à l air (murs à coulisse, ETICS et ossatures

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 2010-2011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE

DESCRIPTIF TECHNIQUE DESCRIPTIF TECHNIQUE Chalets Bellevue 1, 2 et 3 1. SITUATION Les immeubles «Bellevue» sont orientés au sud et bâtis sur les parcelles No 11034 et 11035, d une surface de 1730 m2, idéalement située au départ

Plus en détail

Vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi»

Vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» info N 2016-564/4-20 du 04/10/2016 EMPLOI Vous pouvez consulter les CV en ligne et déposer votre offre sur le site «plateforme-efi» OUVRIERS 1-1-09-16 Recherche un poste de plombier zingueur chauffagiste

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir?

Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir? Formation Bâtiment Durable : Matériaux d isolation: comment choisir? Bruxelles Environnement POUR COMMENCER: MISE EN CONTEXTE Liesbet TEMMERMAN cera a asbl Mise en contexte: Evaluation d un échantillon

Plus en détail

BORDEAUX METROPOLE. 85/87 Boulevard Alfred Daney Bordeaux. Site Bègles - Musée de la Création Franche

BORDEAUX METROPOLE. 85/87 Boulevard Alfred Daney Bordeaux. Site Bègles - Musée de la Création Franche BORDEAUX METROPOLE 85/87 Boulevard Alfred Daney 33 000 Bordeaux Site Bègles - Musée de la Création Franche 58, avenue du Maréchal de Lattre-de-Tassigny 33130 Bègles Dressé à Saint-Julien du Sault le 04/11/2016

Plus en détail

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER

ENATHEC. Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques. Laurent WOITIER INDUSTRIE PARCS EOLIENS ENVIRONNEMENT ARCHITECTURE AEROPORT Le traitement acoustique d un bâtiment : Exemples pratiques et solutions techniques Laurent WOITIER Bureau d étude VENATHEC Chargé d affaires,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE

DOSSIER TECHNIQUE 1 DOSSIER TECHNIQUE 2017 2 SOMMAIRE Présentation Nos principaux clients Nos Services Quelques réalisations 22 00 19 69 89 03 66 53 3 PRÉSENTATION LOCAGEC est une Entreprise dont le cœur de métier est le

Plus en détail

Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements.

Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements. Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements. Notre philosophie, est de mettre tous les moyens dont

Plus en détail

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère)

Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Parois opaques (isolation thermique extérieure, intérieure, répartie lourde ou légère) Durée du thème : 30 minutes FEEBAT Module 1+2 - Isolation thermique 1 Pour réduire les consommations d énergie Pour

Plus en détail

LES CONSTRUCTIONS MONOBLOC

LES CONSTRUCTIONS MONOBLOC PRESENTATION LES CONSTRUCTIONS MONOBLOC EASY EASY HOME EASY HOME SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 SCHEMA GENERAL P 5 FONTIONNEMENT P 6 COMMERCIALISATION P 16 COMPTE D EXPLOITATION P 19 INTRODUCTION Easy Home

Plus en détail