Téléportation Quantique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Téléportation Quantique"

Transcription

1 Téléportation Quantique Nicolas Gisin Groupe de Physique Appliquée Université de Genève 1

2 Téléportation = transfert d un endroit à un autre sans passage par aucun lieu intermédiaire. de la science-fiction au laboratoire de physique haut bas 2

3 Téléportation = transfert d un endroit à un autre sans passage par aucun lieu intermédiaire. de la science-fiction au laboratoire de physique Téléportation science-fiction Téléportation «presque quantique» Le canal de téléportation quantique: l intrication et non-localité quantique L expérience de Genève: Téléportation Quantique A quoi ça sert? 3

4 La science fiction Emetteur o Récepteur 4

5 La Téléportation Quantique Alice Emetteur o Bob Récepteur 5

6 La Téléportation Quantique Alice Emetteur o Bob Récepteur 6

7 La Téléportation Quantique Alice Emetteur o Bob Récepteur 7

8 La Téléportation Quantique Alice Emetteur o Bob Récepteur 8

9 Téléportation = transfert d un endroit à un autre sans passage par aucun lieu intermédiaire. Bob Récepteur Mais ça passe par où? Alice Emetteur aucune matière pas d onde pas de flux d énergie quasi pas d information téléportation transport o 9

10 Bob Récepteur Mais ça passe par où? Alice Emetteur Le canal de téléportation consiste en particules intriquées Intrication: o un mot nouveau pour un concept nouveau! 10

11 L intrication? Qu est-ce que c est que c est que ça?!?!? 11

12 Corrélation: Deux événements sont corrélés si ils survienent souvent en même temps ou l un juste après l autre. Science: Observation de corrélations et développement d un modèle expliquant ces corrélations. 12

13 Événement Corrélation Cause aléatoire commune à distance non local 13

14 Comment distinguer scientifiquement entre ces deux types de corrélations??? 1. Cause commune?? 2. Hasard global?? 14

15 Corrélation à distance V R V R Alice Observations: 1. Quelque soit la position de leur bouton, les lumières vertes et rouges chez Alice et chez Bob s allument au hasard, moitié du temps rouge, moitié verte. 2. Si par chance Alice et Bob ont choisit la même position pour leurs boutons, ils observent toujours la même couleur. Bob 15

16 Inégalité de Bell: (D. Mermin, Am. J. Phys. 49, , 1981) Bob Alice 1 identiques différents 2 identiques différents 3 identiques différents % 0 % % 0 % % 0 % Hypothèse: Ces corrélations sont dues à une cause commune. Les particules sont comme des nano-ordinateurs portant le même programme. Alic e Exemple de programme VVR : position 1 lumière V position 2 lumière V position 3 lumière R v R v R Bob 16

17 Inégalité de Bell: (D. Mermin, Am. J. Phys. 49, , 1981) Bob Alice 1 identiques différents % 0 % 2 identiques différents 3 identiques différents 1/4 3/4 1/4 3/4 2 1/4 3/4 100 % 0 % 1/4 3/4 3 1/4 3/4 1/4 3/4 100 % 0 % Si boutons Prob(résultats =) V V V 100 % V V R 1/3 v R V R V 1/3 V R R 1/3 R V V 1/3 R V R 1/3 Alic R R V 1/3 R R R 100 % e Mélange qcq 1/3 Inégalité de Bell Physique quantique 1/4 Conséquence de l hyp. cause commune L explication par cause commune est en contradiction avec les prédictions de la physique quantique v R Bob 17

18 2-υ source of Aspect s 1982 experiment 18

19 Violation de l inégalité de Bell sur 10 km

20 Le Labo laser L explication par causes communes est en contradiction avec les résultats expérimentaux. P F L KNbO km R++ R-+ R+- R-- Donc, la Nature n est pas entièrement locale. On parle de non-localité quantique. 7.3 km quantum channel & 8.1 km 9.3 km quantum channel Z APD - 1 APD 2 - Z δ 2 δ 1 FM APD 1 + APD 2 + FS FM FS km

21 La non-localité chez Newton Selon la théorie de la gravitation de Newton, si on déplace une pierre sur la lune, notre poids sur terre est immédiatement modifié. Newton était très conscient de la non-localité de sa théorie de la gravitation universelle. Newton n aimait pas du tout cette non-localité, pourtant la physique a vécu avec jusqu en 1915 (relativité générale d Einstein). Newton: «Qu un corps puisse agir sur un autre à distance, à travers un espace vide est pour moi une si grande absurdité qu à mon avis aucun homme ayant une faculté de réfléchir avec compétence aux problèmes philosophiques ne peut y tomber.» 21

22 Différence entre non-localité quantique et non-localité chez Newton: La non-localité chez Newton permettrait de communiquer instantanément à distance. La non-localité quantique ne permet pas de communiquer. En effet, le message consisterait en bits aléatoires! Une non-localité sans hasard violerait la relativité. La non-localité quantique avec hasard co-existe pacifiquement avec la relativité. 22

23 L expérience de Genève: Téléportation Quantique Photon = particule inséquable (atome) de lumière Photon polarisé Photon dépolarisé ( poussière) 23

24 Quai E.Ansermet Plainpalais Alic e 2 km de fibre optique Paire de photons intriqués 2 km de fibre optique Bob 24

25 Alic e 2 km de fibre optique Quai E.Ansermet Plainpalais Bob 25

26 Quai E.Ansermet Plainpalais Alic e Mesure de Bell les 2 photons interagissent 4 résultats possibles: 0, 90, 180, 270 degrés Etes-vous similaires? Bob 26

27 Quai E.Ansermet Plainpalais Alic e Mesure de Bell les 2 photons interagissent 4 résultats possibles: 0, 90, 180, 270 degrés Corrélation parfaite Bob La corrélation est indépendante de l état du photon téléporté 27

28 28

29 Téléportation résultats: Probabilité de succès = 93% ± 4% Coincidences/21400s Phase (degrees) L information nécessaire pour terminer la téléportation est infiniment moindre que celle nécessaire pour décrire la structure téléportée.

30 Qu est-ce qui est téléporté? Selon Aristote, les objets sont constitués de substance et de forme, ie de particules élémentaires et d états quantiques. La matière et l énergie ne peuvent pas être téléportées: elles ne peuvent pas être transférées d un endroit à un autre sans passer par des lieux intermédiaires. Toutefois, les états quantiques, i.e. la structure ultime des objets, peuvent être téléportés. Donc, un objet peut être transféré d un endroit à un autre sans jamais exister en aucun lieu intermédiaire! Mais seule la structure est téléportée, la matière reste à la source et doit déjà être présente au récepteur. 30

31 Téléportation d intrication Photons intriqués bien qu il ne se soient jamais rencontrés téléportation mesure de Bell A B C D source de paires de photons intriqués source de paires de photons intriqués 31

32 Vers un internet quantique Il nous manque encore la capacité de stocker l intrication: développer des mémoires quantiques est un gand défi! 32

33 A quoi ça sert? A la fascination du physicien (2 ème mission de l Université) A la formation des étudiants (1 ère mission de l Université) technologie du futur, attrayante technologie des télécoms d aujourd hui simplicité mathématique Aux communications sécurisées de demain (3 ème mission de l Université) 33

34 Application: cryptographie quantique Idée: Inscrivons un message dans la structure d un système quantique et téléportons-le. Comme la structure disparaît ici pour réapparaître là, aucun espion ne peut intercepter le message. Leçon de Physique Appliquée (simplifier un max tout en gardant l essence): Il suffit de téléporter une clé de codage, donc de téléporter du bruit. On peut mettre la source d intrication chez Alice. 34

35 Contrôle 1. Vrai / Faux??? continue FAUX! Pour terminer le processus de téléportation il faut qu Alice envoie à Bob le résulat de sa mesure de Bell. Cela représente très peu d information, mais cela limite la téléportation à la vitesse de la lumière. Pas tout faux le phénomène aléatoire déclenché lors de la mesure de Bell par Alice se manifeste instantanément chez Bob. L homme qui tire 2x plus vite que la lumière L homme qui tire 2x plus vite que la lumière 35

36 2. Qu est-ce qui peut porter 2. Qu est-ce qui peut être téléporté? la structure téléportée? Photon C est fait Atome C est fait depuis qcq mois Molécule Virus Object usuel Probablement un jour...?? Impossible?? Encore du domaine de la science-fiction 36

37 Conclusions La Nature est encore plus merveilleuse qu on ne pouvait l imaginer! La physique n a pas fini de nous surprendre: pour la 1ère fois de son histoire elle est confrontée à des phénomènes qui n ont pas et n auront jamais d explications locales! Nos notions d espace, de temps et d information sont mises à rude épreuve! 37

38 Une bonne lecture: Post-doc Singapour Chercheur CNRS-Nice Industrie Genève Secrétaire scientifique Genève Initiation à la Physique Quantique par Valerio Scarani. Edition Vuibert, 2003 (sur Amazon, par exemple) Finance Londres Prof. Barcelone Post-doc Vienne Industrie Zürich CEO id Quantique Genève Post-doc Californie Prof. Calgary Canada Prof. Singapour

Introduction à la mécanique quantique (janvier 2003)

Introduction à la mécanique quantique (janvier 2003) Introduction à la mécanique quantique (janvier 003) La mécanique quantique est la théorie fondamentale des systèmes microscopiques (particules, atomes, molécules,...) Grand succés : elle est conforme à

Plus en détail

Cent ans de révolutions quantiques De Newton à la téléportation quantique Nicolas GISIN F = G.mm /r2 ça ne marche pas

Cent ans de révolutions quantiques De Newton à la téléportation quantique Nicolas GISIN F = G.mm /r2 ça ne marche pas Cent ans de révolutions quantiques Colloque du 24 mai 2016 à l Académie des Sciences De Newton à la téléportation quantique Nicolas Gisin, Université de Genève (Suisse) Nicolas GISIN Nicolas Gisin, professeur

Plus en détail

Introduction à la mécanique quantique

Introduction à la mécanique quantique Introduction à la mécanique quantique Harold Erbin Table des matières 1 Avant-propos 2 2 Dualité onde corpuscule 2 3 Quantification 3 4 Inégalités de Heisenberg 3 5 Principe de superposition 4 6 Intrication

Plus en détail

Introduction à la mécanique quantique

Introduction à la mécanique quantique Introduction à la mécanique quantique Harold Erbin Table des matières 1 Avant-propos 2 2 Dualité onde corpuscule 2 3 Quantification 3 4 Inégalités de Heisenberg 3 5 Principe de superposition 5 6 Intrication

Plus en détail

MÉCANIQUE QUANTIQUE CLONAGE D UN QUBIT RAPPELS INTRODUCTION À L INFORMATION QUANTIQUE. CNOT 0i 0i! 0i 0i CNOT 1i 0i! 1i 1i.

MÉCANIQUE QUANTIQUE CLONAGE D UN QUBIT RAPPELS INTRODUCTION À L INFORMATION QUANTIQUE. CNOT 0i 0i! 0i 0i CNOT 1i 0i! 1i 1i. INTRODUCTION À L INFORMATION QUANTIQUE MÉCANIQUE QUANTIQUE Notion de qubit Etats séparables, états intriqués Argument EPR : La mécanique quantique est elle complète? Portes quantiques et théorème de non-clonage

Plus en détail

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Laurent Larger, Jean-Marc Merolla et Jean-Pierre Goedgebuer Metz (CNRS / UFC Besançon / GIT Atlanta) UMR FEMTO-ST 6174, Université de

Plus en détail

André Chailloux Inria de Paris, EPI SECRET. 20/05/17 André Chailloux Cryptographie quantique en théorie 1

André Chailloux Inria de Paris, EPI SECRET. 20/05/17 André Chailloux Cryptographie quantique en théorie 1 Cryptographie quantique en théorie André Chailloux Inria de Paris, EPI SECRET 20/05/17 André Chailloux Cryptographie quantique en théorie 1 ! Mon parcours en bref Parcours académique! Prépa MP! ÉNSL! MPRI!

Plus en détail

La philosophie de la nature! Physique et métaphysique du temps, des propriétés et des lois! (ch. 12)!

La philosophie de la nature! Physique et métaphysique du temps, des propriétés et des lois! (ch. 12)! ! " " La philosophie de la nature! Physique et métaphysique du temps, des propriétés et des lois! (ch. 12)! " Michael Esfeld" Université de Lausanne" Michael-Andreas.Esfeld@unil.ch" 1 Trois problèmes"

Plus en détail

Télécommunications quantiques

Télécommunications quantiques Télécommunications quantiques Eleni Diamanti LIP6, CNRS, Université Pierre et Marie Curie Paris Centre for Quantum Computing eleni.diamanti@upmc.fr 11/01/2017 1 Contenu du cours Introduction au domaine

Plus en détail

Cryptologie et physique quantique : Espoirs et menaces. Objectifs 2. distribué sous licence creative common détails sur www.matthieuamiguet.

Cryptologie et physique quantique : Espoirs et menaces. Objectifs 2. distribué sous licence creative common détails sur www.matthieuamiguet. : Espoirs et menaces Matthieu Amiguet 2005 2006 Objectifs 2 Obtenir une compréhension de base des principes régissant le calcul quantique et la cryptographie quantique Comprendre les implications sur la

Plus en détail

Mesure directe de la vitesse de la lumière

Mesure directe de la vitesse de la lumière Nº 759 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 1535 Mesure directe de la vitesse de la lumière par J.-C. PIVOT Lycée Le Castel - 21000 Dijon La mesure directe de la vitesse de la lumière (page 8 du référentiel

Plus en détail

Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication

Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication Des objections d Einstein aux bits quantiques: les stupéfiantes propriétés de l intrication Alain ASPECT Institut d Optique. Orsay Pour la Science, déc. 2004 Einstein aujoud hui, CNRS éditions, EDP Sciences,

Plus en détail

Un point de vue sur l'enseignement de la physique quantique en école d'ingénieur

Un point de vue sur l'enseignement de la physique quantique en école d'ingénieur Un point de vue sur l'enseignement de la physique quantique en école d'ingénieur Alain Sibille Télécom ParisTech Plan Pourquoi - Comment? Une approche conceptuelle légère Une conclusion inattendue? 2 Pourquoi

Plus en détail

Un phénomène analogue : le son

Un phénomène analogue : le son LA VITESSE DE LA LUMIÈRE DANS L ESPACE Contrairement à une idée qu on pourrait à priori avoir, la vitesse ne se propage pas instantanément et peut mettre un certain temps pour parcourir des distances dans

Plus en détail

La cryptographie quantique à variables continues: garantir le secret sans compter les photons

La cryptographie quantique à variables continues: garantir le secret sans compter les photons La cryptographie quantique à variables continues: garantir le secret sans compter les photons Eleni Diamanti 1,2, Simon Fossier 1,3, Thierry Debuisschert 3, Anthony Leverrier 2, Rosa Tualle-Brouri 1, Philippe

Plus en détail

Programme d'approfondissement

Programme d'approfondissement Des particules aux étoiles : interactions fondamentales et constituants élémentaires Photons et atomes : lasers, optique, plasmas De l atome au matériau : matière condensée, matière molle, matériaux fonctionnels

Plus en détail

Dissertation de philosophie: Comment pouvons nous être sûr que nous ne nous trompons pas?

Dissertation de philosophie: Comment pouvons nous être sûr que nous ne nous trompons pas? Dissertation de philosophie: Comment pouvons nous être sûr que nous ne nous trompons pas? Dans la vie courante comme dans les sciences le problème se pose souvent: comment pouvons nous être sûrs que nous

Plus en détail

Lumière et télécommunications

Lumière et télécommunications 1 Lumière et télécommunications Monique Thual 1, 2, Professeur Université de Rennes 1 (1) IUT de Lannion département R&T (2) Laboratoire CNRS Foton lumineizh 12 mars 2015 Lorient Année internationale de

Plus en détail

La philosophie de la nature!

La philosophie de la nature! !!!! " " La philosophie de la nature! De Newton à Einstein : la physique des champs (ch. 5)! " Michael Esfeld" Université de Lausanne" Michael-Andreas.Esfeld@unil.ch" 1 L action à distance" "Newton : forces

Plus en détail

LA FAUSSE ABSURDITÉ DES LOIS DE L INFINIMENT PETIT

LA FAUSSE ABSURDITÉ DES LOIS DE L INFINIMENT PETIT 1 LA FAUSSE ABSURDITÉ DES LOIS DE L INFINIMENT PETIT Brève parenthèse de physique quantique Extrait du mémoire «l extravagance de la physique quantique» Michel Grand, Décembre 2013 1 2 L histoire d hommes

Plus en détail

BACHELOR 1ère ANNEE LABORATOIRE DE PROGRAMMATION MATHEMATIQUE METHODES INFORMATIQUES POUR PHYSICIENS. ELECTRODYNAMIQUE I - Printemps

BACHELOR 1ère ANNEE LABORATOIRE DE PROGRAMMATION MATHEMATIQUE METHODES INFORMATIQUES POUR PHYSICIENS. ELECTRODYNAMIQUE I - Printemps Programme des cours - 9 - - 10 - BACHELOR 1ère ANNEE 13-14 ALGEBRE I ANALYSE I - Automne ANALYSE I - Printemps ELECTRODYNAMIQUE I - Automne ELECTRODYNAMIQUE I - Printemps LABORATOIRE DE PHYSIQUE I LABORATOIRE

Plus en détail

Mécanique quantique I

Mécanique quantique I École Polytechnique de Bruxelles PHYSH301/2015-2016 Mécanique quantique I Séance d exercices n 7 : Information Quantique L unité de base d information est le bit qui peut prendre deux valeurs : conventionnellement

Plus en détail

Polarisation du photon, intrication et inégalités de Bell. Un quizz pour commencer... Les objectifs de cet amphi. De la polarisation du photon

Polarisation du photon, intrication et inégalités de Bell. Un quizz pour commencer... Les objectifs de cet amphi. De la polarisation du photon Un quizz pour commencer... Soit un ket ψ normé. Indiquez la ou les bonnes réponses: A. ψ ψ est un nombre B. ψ ψ est un opérateur C. ψ ψ est une observable D. ψ ψ est un projecteur E. ψ ψ n a aucun sens

Plus en détail

Voyage au pays des Quanta

Voyage au pays des Quanta Voyage au pays des Quanta par Savantix (Loÿs Thimonier) et Ingénix (Polen Lloret) Introduction Structure des documents Cette conférence (Voyage au pays des Quanta) a été donnée le 2 avril 2016 à Liancourt

Plus en détail

Couplage de deux spins ½. Chapitres 13, 14

Couplage de deux spins ½. Chapitres 13, 14 Couplage de deux spins ½ Chapitres 13, 14 Quiz de bienvenue Pour deux espaces de Hilbert et de dimensions finies, quelle est la dimension de l espace? 1. 2. Rappels sur le spin ½ 1. Spins ½ et intrication

Plus en détail

2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle

2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle Leçon n o 2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle 9 Niveau Lycée Prérequis théorie des ensembles Références [7], [8] 2.1 Expérience aléatoire, événements 2.1.1 Expérience aléatoire

Plus en détail

Les Nombres Premiers. KATEMBERA A. David

Les Nombres Premiers. KATEMBERA A. David Les Nombres Premiers KATEMBERA A. David N o m b r e s p r e m i e r s 1 Sommaire Avant-Propos 1. Définition 2. Crible d Eratosthène 2.1. Méthode 2.2. Illustration de la méthode du Crible d Eratosthène

Plus en détail

Cours Centrale - Raphaël Granier de Cassagnac 1

Cours Centrale - Raphaël Granier de Cassagnac 1 Les particules élémentaires Histoire de leur découverte Cours Centrale - Raphaël Granier de Cassagnac 1 Particules et interactions L histoire de la physique des particules est une succession de : Découverte

Plus en détail

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE

LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE JC DELAUNAY BIOPHYSIQUE UE 3A LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE La lumière désigne les rayonnements électromagnétiques visibles par l'œil humain, c'est-à-dire compris dans des longueurs d'onde

Plus en détail

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique Yves LEROYER Enjeu: réaliser physiquement -un système quantique à deux états 0 > ou 1 > -une porte à un qubitconduisant à l état générique α 0 > +

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé UE SCI, Valence Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés Université

Plus en détail

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE

CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE CH3 UNE ORIGINE AU CŒUR DE LA MATIERE «La lumière donne la couleur et l éclat à toutes les productions de la nature et de l art ; elle multiplie l Univers en le peignant dans les yeux de tout ce qui respire.»

Plus en détail

Temps et Synchronicité

Temps et Synchronicité Temps et Synchronicité François Martin 9 octobre 2014 Plan 1 - Introduction à la physique quantique - Principe de superposition - Passage du quantique au classique - Information quantique (Logique classique

Plus en détail

Polarisation de la lumière par Gilbert Gastebois

Polarisation de la lumière par Gilbert Gastebois I. Théorie classique Polarisation de la lumière par Gilbert Gastebois 1. Polarisation circulaire Une lumière polarisée circulairement est une onde lumineuse dont le vecteur E tourne autour de la direction

Plus en détail

Ordres de grandeur. - échelle terrestre :

Ordres de grandeur. - échelle terrestre : Ordres de grandeur - échelle terrestre : d M 7 10 25 10 m Kg - échelle terrestre : d M 7 10 25 10 m Kg - échelle humaine : d 10 1 m M 1 Kg - échelle terrestre : d M 7 10 25 10 m Kg - échelle humaine :

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé Ateliers de l information Bibliothèque Universitaire, Grenoble Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887)

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887) Chapitre 5 Dualité onde-corpuscule 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière 5.1.1 Expérience de Hertz (1887) Une plaque de zinc montée sur un électroscope est chargée, puis éclairée par la lumière émise

Plus en détail

Parie I - correction d erreurs?

Parie I - correction d erreurs? Parie I - correction d erreurs? Dans les systèmes électroniques digitaux, l information est représentée en format binaire : uniquement par des 0 et des 1 (bits) Transfert d information d un point à un

Plus en détail

AESS en Physique. Séance d information - 20 Septembre 2010 Bernard Knaepen

AESS en Physique. Séance d information - 20 Septembre 2010 Bernard Knaepen AESS en Physique Séance d information - 20 Septembre 2010 Bernard Knaepen AESS physique (2010-2011) PEDA-F-501 : Pratique réflexive (physique) 2 ECTS (exercices: 24h) Bernard Knaepen PHYS-F-510 : Didactique

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Ondes gravitationnelles : une nouvelle fenêtre sur l Univers.

Ondes gravitationnelles : une nouvelle fenêtre sur l Univers. Ondes gravitationnelles : une nouvelle fenêtre sur l Univers. Jérôme Novak LUTH : Laboratoire de l Univers et de ses THéories CNRS / Observatoire de Paris F-92195 Meudon Cedex, France http ://www.luth.obspm.fr/,

Plus en détail

Atelier «épreuve pratique» de l IREM de la Réunion Année

Atelier «épreuve pratique» de l IREM de la Réunion Année Atelier «épreuve pratique» de l IREM de la Réunion Année 2007-2008 TP 2 : SOMME DES NUMÉROS SORTIS LORS DU LANCER DE TROIS DÉS 1. FICHE RÉSUMÉ Titre : Somme des numéros sortis lors du lancer de trois dés

Plus en détail

Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell

Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell 1. Révisions de PCSI 1.1. Force de Lorentz 1.2. Sources du champ électromagnétique Description de la matière 1.3. Puissance de la force de Lorentz 1.4.

Plus en détail

La philosophie des sciences, c est quoi alors?

La philosophie des sciences, c est quoi alors? La philosophie des sciences, c est quoi alors? La philosophie des sciences s occupe des méthodes et fondations des sciences même. Ce n est pas une étude de la manière qu ont les scientifiques d exercer

Plus en détail

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique

Organisation des appareils et des systèmes: Le domaine de l optique Organisation des appareils et des systèmes: Bases physiques des méthodes d exploration UE 3A Le domaine de l optique Dr JC DELAUNAY PACES- année 2015/2016 LUMIERE ONDE - CORPUSCULE OPTIQUE GEOMETRIQUE

Plus en détail

Cryptographie Quantique

Cryptographie Quantique Cryptographie Quantique Jean-Marc Merolla Chargé de Recherche CNRS Email: jean-marc.merolla@univ-fcomte.fr Département d Optique P.-M. Duffieux/UMR FEMTO-ST 6174 2009 1 Plan de la Présentation Introduction

Plus en détail

Une introduction à la relativité restreinte. Jean-Marie Vigoureux Université de Franche-Comté Institut UTINAM, UMR CNRS 6213

Une introduction à la relativité restreinte. Jean-Marie Vigoureux Université de Franche-Comté Institut UTINAM, UMR CNRS 6213 Une introduction à la relativité restreinte Jean-Marie Vigoureux Université de Franche-Comté Institut UTINAM, UMR CNRS 6213 qui est défini en référence à autre chose. qui est défini indépendamment de tout

Plus en détail

1905 : il faut changer les lois de la Physique

1905 : il faut changer les lois de la Physique 1905 : il faut changer les lois de la Physique Galilée et Maxwell sont deux physiciens qui, à trois siècles d intervalle, ont posé les bases de deux branches de la physique : la mécanique dite «classique»

Plus en détail

Théorie de l Information, codage correcteur d erreurs

Théorie de l Information, codage correcteur d erreurs Théorie de l Information, codage correcteur d erreurs Gilles Zémor Institut de Mathématiques de Bordeaux Novembre 2008, ENSTA Canal binaire symétrique Émission : vecteur de n bits 0 1 1 0 1 0 1 1 Canal

Plus en détail

Quelques éléments d histoire des sciences : relativité

Quelques éléments d histoire des sciences : relativité Quelques éléments d histoire des sciences : relativité Thomas Boyer-Kassem (Archives H. Poincaré, UMR 7117 : CNRS & Université de Lorraine) thomas.boyer@univ-lorraine.fr Cours de Préparation à l Agrégation

Plus en détail

Physique pour tous Cours 11 : Mécanique Quantique IV

Physique pour tous Cours 11 : Mécanique Quantique IV Physique pour tous Cours 11 : Mécanique Quantique IV Antoine Tilloy Résumé Notes 1 du dernier cours de mécanique quantique. On y parle de la non-localité démontrée par Bell et des applications de la théorique

Plus en détail

Synthèse «Les Urnes de Polya»

Synthèse «Les Urnes de Polya» Introduction et objectifs Synthèse «Les Urnes de Polya» Le document suivant est extrait d un ensemble de ressources plus vastes construites par un groupe de recherche INRP-IREM-IUFM-LEPS. La problématique

Plus en détail

L énergie noire. Sébastien Renaux-Petel. Institut d Astrophysique de Paris. CNRS. IHP - 29 octobre 2015 pour l association Science Ouverte

L énergie noire. Sébastien Renaux-Petel. Institut d Astrophysique de Paris. CNRS. IHP - 29 octobre 2015 pour l association Science Ouverte L énergie noire Sébastien Renaux-Petel Institut d Astrophysique de Paris. CNRS IHP - 29 octobre 2015 pour l association Science Ouverte Energie noire = nom donné à un phénomène mal compris : le fait que

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Dualité onde-particule Photon et onde lumineuse. Particule matérielle et onde de matière ; relation de de Broglie. Interférences photon par photon, particule de matière

Plus en détail

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Comment la matière se comporte-t-elle à l'échelle microscopique? 1) Ondes ou particules? 1) La lumière Les phénomène de diffraction et interférences

Plus en détail

Repousser les limites

Repousser les limites Repousser les limites Des problèmes impossibles à l intelligence artificielle Denis Kuperberg ENS Lyon, CNRS 15 mai 2017 Début de l informatique: Turing (1936) Notion mathématique d algorithme: Machine

Plus en détail

La philosophie de la nature! La physique quantique et le problème de la référence (ch. 10)!

La philosophie de la nature! La physique quantique et le problème de la référence (ch. 10)! !! La philosophie de la nature! La physique quantique et le problème de la référence (ch. 10)! " " Michael Esfeld" Université de Lausanne" Michael-Andreas.Esfeld@unil.ch" 1 Pierre Simon de Laplace (1749-1827)!

Plus en détail

Les codes correcteurs quantiques: contrôle de la décohérence due à un environnement arbitraire

Les codes correcteurs quantiques: contrôle de la décohérence due à un environnement arbitraire 9. Les codes correcteurs quantiques: contrôle de la décohérence due à un environnement arbitraire Récapitulation des méthodes de contrôle de la décohérence basées sur l observation et la manipulation de

Plus en détail

Information quantique

Information quantique Information quantique J.M. Raimond LKB, Juin 2009 1 Le XX ème siècle fut celui de la mécanique quantique L exploration du monde microscopique a été la grande aventure scientifique du siècle dernier. La

Plus en détail

Bibliographie. P.H. Communay «physique quantique» Groupe de recherche et édition. Berkeley «Cours de physique» vol 4 : Méca quantique Armand Colin

Bibliographie. P.H. Communay «physique quantique» Groupe de recherche et édition. Berkeley «Cours de physique» vol 4 : Méca quantique Armand Colin Mécanique Quantique Frédéric Le Quéré Equipe de Chimie Théorique Labo de Modélisation et Simulation Multi Echelle Bât Lavoisier, bureau K35 (3ème étage) lequere@univ-mlv.fr Bibliographie P.H. Communay

Plus en détail

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange

Plus en détail

ou: à quoi ressemble l espacetemps, d après la «théorie des cordes», et comment le savoir?

ou: à quoi ressemble l espacetemps, d après la «théorie des cordes», et comment le savoir? Les dimensions supplémentaires de l espacetemps ou: à quoi ressemble l espacetemps, d après la «théorie des cordes», et comment le savoir? Cédric Deffayet L objet de ce cours est de présenter de façon

Plus en détail

MVA003. Combinatoire, probabilités ordre, calcul booléen. séance n 7. séance n 7

MVA003. Combinatoire, probabilités ordre, calcul booléen. séance n 7. séance n 7 MVA003 Combinatoire, probabilités ordre, calcul booléen séance n 7 séance n 7 1 MVA003 Chapitre 8 Probabilités combinatoires 1. Épreuves et événements 2. Fréquences et probabilités 3. Lois de probabilité

Plus en détail

La physique et l énergie Bart van Tiggelen Docteur en physique Directeur de Recherche au CNRS

La physique et l énergie Bart van Tiggelen Docteur en physique Directeur de Recherche au CNRS La physique et l énergie Bart van Tiggelen Docteur en physique Directeur de Recherche au CNRS Centre National de la Recherche Scientifique Grenoble Année 2005 a été l année mondiale de la physique (Nations

Plus en détail

Introduction à la Cryptographie

Introduction à la Cryptographie Introduction à la Cryptographie 5. Cryptographie asymétrique (1) E. Thomé (cours et TD) Équipe Caramba, INRIA Nancy Telecom Nancy, 2A TRS 2016 http://www.loria.fr/~thome/teaching/2016-esial-crypto/ 2 /

Plus en détail

ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES

ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES ACCELERATEURS & DETECTEURS DE PARTICULES LE MODELE STANDARD A DES LACUNES : On doit le mettre à l épreuve! Produire de nouvelles particules (masse élevée) Tester ses prédictions (temps de vie, mode de

Plus en détail

Auteur : Isabelle Jonas - Agrégation (AESS) PHYSIQUE ULB - Mai 2010 Contact : Introduction à l évolution de l Univers

Auteur : Isabelle Jonas - Agrégation (AESS) PHYSIQUE ULB - Mai 2010 Contact : Introduction à l évolution de l Univers Introduction à l évolution de l Univers 1 Plan I. Qu est-ce que l Univers? II. III. IV. Historique de la cosmologie Les grandes étapes de l évolution de L Univers L avenir de l Univers V. Annexes 2 Plan

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Le nombre «Pi» par la méthode de l aiguille de Buffon

Le nombre «Pi» par la méthode de l aiguille de Buffon ACCUEIL Le nombre «Pi» par la méthode de l aiguille de Buffon Frédéric Élie, mai 2010 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études

Plus en détail

Une approche mécanicienne de la gravitation

Une approche mécanicienne de la gravitation Une approche mécanicienne de la gravitation Mayeul Arminjon Laboratoire 3S (Sols, Solides, Structures), Journées des doctorants, Autrans, 6 mai 2004 Une approche mécanicienne de la gravitation 1 Plan Gravitation

Plus en détail

Transport Chap. d intro Débits et lois de conservation

Transport Chap. d intro Débits et lois de conservation Transport Chap. d intro Débits et lois de conservation 1. Débit d une quantité à travers une surface 1.1. Définition du débit de masse 1.2. Définition du «vecteur débit surfacique» ou «vecteur densité

Plus en détail

Pourquoi de la physique??? Étude de la physique. Espace, matière, énergie. Domaine de la physique. Spécifier les domaines d étude de la physique;

Pourquoi de la physique??? Étude de la physique. Espace, matière, énergie. Domaine de la physique. Spécifier les domaines d étude de la physique; Introduction Objectifs d apprentissage Spécifier les domaines d étude de la physique; Préciser les différentes formes d énergie; Radiation ionisante Introduire la notion d interaction matière-énergie.

Plus en détail

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique (1) (2) (3) (4) (5) (6) Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique Connaissances et savoir-faire exigibles : Connaître les expressions de la force d interaction gravitationnelle

Plus en détail

Les échecs de la physique classique

Les échecs de la physique classique Les échecs de la physique classique La mécanique quantique : pourquoi est-elle nécessaire? Au début du XXième siècle, de plus en plus d expériences n étaient pas en accord avec la physique qui était établie

Plus en détail

Mécanique Quantique, une introduction. Philippe Ribière

Mécanique Quantique, une introduction. Philippe Ribière Mécanique Quantique, une introduction Philippe Ribière ribierep@gmail.com Lycée Marceau 5 Octobre 23 . Au début du XXe siècle... Au début du XXe siècle: Au début du XXe siècle: Mécanique, mouvement des

Plus en détail

Les dimensions cachées de l Univers

Les dimensions cachées de l Univers Les dimensions cachées de l Univers Quel est le nombre de dimensions de l Univers? Cédric Deffayet A quoi ressemble l espace-temps, d après la «théorie des cordes», et comment le savoir? Physique de «l

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Physique CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Décembre 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

LA DÉCOUVERTE DU BOSON DE HIGGS NATHALIE BESSON. Le 4 juillet 2012 est annoncée la découverte d une nouvelle particule!

LA DÉCOUVERTE DU BOSON DE HIGGS NATHALIE BESSON. Le 4 juillet 2012 est annoncée la découverte d une nouvelle particule! LA DÉCOUVERTE DU BOSON DE HIGGS NATHALIE BESSON Le 4 juillet 2012 est annoncée la découverte d une nouvelle particule! Le boson de Higgs Et la physique des particules élémentaires Le modèle standard de

Plus en détail

aucune façon nécessaires pour comprendre les idées générales du cours

aucune façon nécessaires pour comprendre les idées générales du cours Avant-propos L objet de ce cours est de présenter de façon simple quelques développements récents de la physique théorique des «hautes énergies» qui ont conduit à envisager l existence de «grandes» dimensions

Plus en détail

Trous Noirs. Iosif Bena

Trous Noirs. Iosif Bena Trous Noirs Iosif Bena avec Nick Warner, Emil Martinec, Jan deboer, Micha Berkooz, Simon Ross, Gianguido Dall Agata, Stefano Giusto, Rodolfo Russo, Sheer El-Showk, Masaki Shigemori, Monica Guică, Bert

Plus en détail

Eléments de théorie des Probabilités Discrètes

Eléments de théorie des Probabilités Discrètes Eléments de théorie des Probabilités Discrètes Espaces de probabilité Définition : une expérience aléatoire est une expérience dont on ne connaît pas le résultat à l avance. Définition : on appelle univers

Plus en détail

Quelques éléments d histoire des sciences : relativité

Quelques éléments d histoire des sciences : relativité Quelques éléments d histoire des sciences : relativité Thomas Boyer-Kassem (Département de Philosophie, Université de Tilburg, Pays-Bas) t.c.e.boyer-kassem@uvt.nl Cours de Préparation à l Agrégation de

Plus en détail

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction

PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction PHYS-H-200 Physique quantique et statistique Chapitre 1: Introduction Jean-Marc Sparenberg Université Libre de Bruxelles 2011-2012 1 / 18 1 Fondements microscopiques de la physique 2 Espace-temps et relativité

Plus en détail

Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell

Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell Electromagnétisme Chap.1 Les équations de Maxwell 1. Révisions de PCSI 1.1. Force de Lorentz 1.2. Sources du champ électromagnétique Description de la matière 1.3. Puissance de la force de Lorentz 1.4.

Plus en détail

Activité 1(B1) : La matière et les interactions

Activité 1(B1) : La matière et les interactions Activité 1(B1) : La matière et les interactions I Ordre de grandeur Les édifices organisés présents dans l univers ont des dimensions très différentes. Q1) Chercher l'ordre de grandeur des différentes

Plus en détail

Texte Urnes et particules

Texte Urnes et particules Universités Rennes I Épreuve de modélisation - Agrégation Externe de Mathématiques 2007 Page n Texte Urnes et particules À la fin du 9 ième siècle et au début du suivant, la tempête fait rage autour de

Plus en détail

Concept général : Cinématique

Concept général : Cinématique A) SAVOIRS Les concepts et les techniques prescrits sont présentés dans les tableaux des deux sections suivantes 1 Concepts Les connaissances inscrites en italiques ont été construites dans les programmes

Plus en détail

CHAPITRE 1 - GÉNÉRALITÉS SUR LES TESTS - EXEMPLE DU TEST BINOMIAL -

CHAPITRE 1 - GÉNÉRALITÉS SUR LES TESTS - EXEMPLE DU TEST BINOMIAL - CHAPITRE 1 - GÉNÉRALITÉS SUR LES TESTS - EXEMPLE DU TEST BINOMIAL - 1 Qu est ce qu un test statistique? Supposons que l on souhaite mettre en évidence une propriété concernant une population P. On procède

Plus en détail

Le corps noir. 1-La loi de Wien

Le corps noir. 1-La loi de Wien Le corps noir Faculté des Sciences Physique Prénom Nom, Prénom Nom et Prénom Dans le cadre du Printemps des Sciences ayant cette année pour thème «la lumière», nous avons élaboré deux expériences portant

Plus en détail

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année IUT Béziers Victor Lomné Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année 3. Réseaux : couche physique 3.1. Modes de communication et de liaison 3.2. Principes de transmission 3.3. Supports de transmission

Plus en détail

La philosophie de la nature! L ontologie de la physique quantique (ch. 11)!

La philosophie de la nature! L ontologie de la physique quantique (ch. 11)! !! La philosophie de la nature! L ontologie de la physique quantique (ch. 11)! " " Michael Esfeld" Université de Lausanne" Michael-Andreas.Esfeld@unil.ch" 1 Le problème de la mesure" A "La description

Plus en détail

La Première Détection Directe Des Ondes Gravitationnelles

La Première Détection Directe Des Ondes Gravitationnelles La Première Détection Directe Des Ondes Gravitationnelles Cavalier Fabien 16/10/2016 Fête de la Science 11 février 2016, 16:30 heure de Paris Conférences de presse simultanées à Washington Cascina (site

Plus en détail

2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle

2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle Leçon n o 2 Expérience aléatoire, probabilité, probabilité conditionnelle 9 Niveau Lycée Prérequis théorie des ensembles Références [7], [8] 2.1 Expérience aléatoire, événements 2.1.1 Expérience aléatoire

Plus en détail

Introduction à la Méchanique Quantique

Introduction à la Méchanique Quantique Introduction à la Méchanique Quantique Federico Carminati Giuliana Galli Carminati François Martin Genève, 28 juin 2007 1 Programme de l exposé!! Quelques notions de TIQ!! Une modelisation du deuil!! le

Plus en détail

MASTER MENTION PHYSIQUE ET SCIENCES DES MATÉRIAUX SPÉCIALITÉ PHOTONIQUE ET NANOTECHNOLOGIES

MASTER MENTION PHYSIQUE ET SCIENCES DES MATÉRIAUX SPÉCIALITÉ PHOTONIQUE ET NANOTECHNOLOGIES MASTER MENTION PHYSIQUE ET SCIENCES DES MATÉRIAUX SPÉCIALITÉ PHOTONIQUE ET NANOTECHNOLOGIES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : PHYSIQUE

Plus en détail

Modélisation de pièges magnéto-optiques

Modélisation de pièges magnéto-optiques Modélisation de pièges magnéto-optiques J. Barré + M. Chalony, D. Chiron, D. Crisan, T. Goudon, R. Kaiser, G. Labeyrie, N. Masmoudi, B. Marcos, D. Métivier, A. Olivetti, D. Wilkowski U. of Nice-Sophia

Plus en détail

Cours 4 ème Sci et inf

Cours 4 ème Sci et inf Mathématiques aux élèves Probabilité sur un ensemble fini Site web : http://www.matheleve.net/ Email :contact @matheleve.com Cours ème Sci et inf I) Rappel ctivité Première situation : ) Quels sont les

Plus en détail

L expérimentation animale est-elle une controverse? Quelles expérimentations sur l animal maintenant et dans le futur?

L expérimentation animale est-elle une controverse? Quelles expérimentations sur l animal maintenant et dans le futur? Regards croisés sur la relation Humain animaux CNRS, 5 octobre 2016 L expérimentation animale est-elle une controverse? Quelles expérimentations sur l animal maintenant et dans le futur? Thierry Galli

Plus en détail

L ANTIMATIERE. 1) Définition. 2) L antimatière est notre ennemie. 3) Où trouve-t-on l antimatière? 4) L antimatière est notre amie

L ANTIMATIERE. 1) Définition. 2) L antimatière est notre ennemie. 3) Où trouve-t-on l antimatière? 4) L antimatière est notre amie L ANTIMATIERE 1) Définition 2) L antimatière est notre ennemie 3) Où trouve-t-on l antimatière? 4) L antimatière est notre amie 5) Mais où est passée l antimatière? DEFINITIONS Jean-François Mathiot (1ère

Plus en détail