Un système de CAD est composé de trois éléments :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un système de CAD est composé de trois éléments :"

Transcription

1 Chauffage à distance Un système de CAD est composé de trois éléments : une (ou plusieurs) centrale de production de chaleur ; un réseau de distribution ; des consommateurs L avantage est de permettre la distribution, à un ensemble de consommateurs décentralisés, de chaleur produite de manière centralisée Cette chaleur est produite par des chaudières de grande puissance (gaz, mazout, déchets), par des rejets thermiques, par des PAC, etc Meilleur rendement, meilleure dispersion des émissions Pour l'utilisateur : faible encombrement, maintenance quasi nulle, pas de citerne et pas de cheminée Réseau de chauffage à distance

2 Réseau de chauffage à distance Réseau de CAD Fluide caloporteur : Vapeur : meilleure densité d énergie transportable du fait de l énergie de vaporisation (de l ordre de J/kg contre J/kg pour l eau) Eau : intérêt pratique (température, pression, etc) L eau surchauffée est le fluide caloporteur le plus utilisé à l heure actuelle Transfert de chaleur : Q th = mδh [W] m, débit massique [kg/s] Δh, variation d enthalpie [J/kg] Dans le cas d un liquide : Q th = mc p ΔT [W] C p, chaleur spécifique [J/kgK] ΔT, variation de température [K]

3 Réseau de CAD D'après la formule, on voit que l'on a tout intérêt à augmenter au maximum la différence de température entre l'aller et le retour D'un autre côté, pour des raisons économiques (pertes, taille des échangeurs) et constructives (température max limitée), ΔT est de l'ordre de : 50 C pour les réseaux à haute température ( C) 30 C pour ceux à basse température (90-60 C) La différence de température étant fixée, on en déduit alors le débit correspondant à la puissance thermique à transférer Reste à déterminer le diamètre optimal des conduites ; une diminution de ce dernier abaisse les coûts d'investissement, mais augmente les frais d'exploitation (pertes de charge élevées) Longueur du réseau 76 km Postes de raccordement 800 postes Puissance des abonnés 300 MW Prix de vente moyen 8,1 cts/kwh Tridel Incinération des ordures 60 MW th / 20 MW e Blécherette Chaufferie à bois 3 MW th Pierre-de-Plan Couplage chaleur-force 67 MW th / 34 MW e STEP Incinération des boues 4 MW th Elysée Couplage chaleur-force 1 MW th / 0,5 MW e UIOM Incinération des ordures 8 MW th

4 Réseau de chauffage à distance de Lausanne Pertes du réseau Proportion de chaleur fournie au réseau par centrale Tridel Pierre de Plan (TAG) STEP Vidy Tuilière Pierre de Plan + Malley (chaudières) 10% 42% 13% 3% 3% 40% Energie annuelle distribuée Proportion du réseau CAD commun Longueur du réseau CAD commun par client type Longueur du raccordement par client type Rendement de l'installation chez le client GJ th MWh th km km 1' % %

5 Besoins du CAD et fourniture max de TRIDEL Puissances journalières Besoins chauffage en 2000 TRIDEL fourniture max au CAD UIOM (usine actuelle) Chauffage électrique Très bon rendement énergétique, mais Rendement exergétique catastrophique Chauffage électrique direct (simple résistance électrique) Principe très simple Coût d investissement très bas Solution pas souhaitable à grande échelle (surcharge du réseau à la pointe) Chauffage électrique à accumulation L électricité est transformée par effet Joule en chaleur aux heures creuses et stockée dans des accumulateurs pour être ensuite utilisée selon les besoins Investissement beaucoup plus important et dissuasif Le chauffage électrique est l une des solutions les plus onéreuses et ne devrait être utilisé que comme appoint ou pour la production d eau chaude sanitaire

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith

Le monitoring. Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith. André Servais, Stadtwerke St-Vith Le monitoring Chaufferie et réseau de chaleur de St-Vith André Servais, Stadtwerke St-Vith SITUATION DE DEPART 5 biens fonciers: o Puissance totale installée: o Consommation annuelle: 4.950 kw / 12 chaudières

Plus en détail

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD?

Quels sont mes avantages si je me raccorde au réseau CAD? Qu est-ce que le Chauffage à Distance? Le Chauffage à Distance (CAD) est un réseau énergétique urbain qui a pour objectif de fournir de la chaleur d une façon centralisée à tous les consommateurs de chaleur

Plus en détail

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur

Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Optimisations énergétiques sur un réseau vapeur Table des Matières A. Utilisations de la vapeur et terminologie Chaleur latente,chaleur sensible La boucle vapeur Le prix de la vapeur B. Optimisation de

Plus en détail

Transparents du cours

Transparents du cours Transparents du cours http://lasen.epfl.ch Transparents du cours http://lasen.epfl.ch/jahia/site/lasen/op/edit/lang/en/pid/59904 Installation de chauffage Chaudière à combustible Chauffage électrique à

Plus en détail

Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT

Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT Le chauffage à distance L'ÉNERGIE DU CONFORT Doubler l'utilisation géothermique par l'extension du chauffage à distance Martin Kamber Conseil d'administration Wärmeverbund Riehen AG Responsable des services

Plus en détail

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets

Le thermoréseau. l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le thermoréseau l énergie de votre confort par la valorisation des déchets Le chauffage à distance est fiable Pensez à long SATOM UN immense chauffage central Le chauffage à distance utilise l énergie

Plus en détail

Exercice 1 : Chaudière

Exercice 1 : Chaudière Exercice 1 : Chaudière Les grandeurs suivantes ont été relevées sur une chaudière (située à Lausanne), d une puissance de 13kW : Nombre d heures de fonctionnement : 820 [h/an] Puissance de maintien de

Plus en détail

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan

CHAUFFAGE A DISTANCE Usine de Pierre de Plan CHAUFFAGE A DISTANCE 2008 Usine de Pierre de Plan Part dans la production d énergie (en rose) du chauffage à distance Réservoir d'expansion RESEAU "ALLER" pompe de circulation Accumulateurs CONSOMMATEURS

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux.

Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. Situation énergétique des élevages de veaux. veau de boucherie 2008-200200 Consommations d énergie en bâtiment veaux de boucherie Comité veau de boucherie FranceAgriMer Montreuil sous Bois Mardi 5 avril 20 Christophe Martineau Institut de l Elevage

Plus en détail

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur

Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Bilan annuel de consommation énergétique de la pompe à chaleur Résumé des principales consommations Consommation pour le chauffage (kwh) Consommation pour le chauffage ( ) Consommation pour la production

Plus en détail

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire

Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire Nouvelle solution de chauffage et d eau chaude sanitaire à chaleur AIR/EAU bi-bloc - inverter crédit d impôt éligilible aux crédits d impôts dédié au développement durable et aux économies d énergie. Nouvelle

Plus en détail

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées L'exploitation efficace des potentiels disponibles facilite considérablement

Plus en détail

solaire en énergie thermique qui

solaire en énergie thermique qui Élé Des capteurs thermiques sur votre maison? Quelques explications! Le solaire thermique, qu est-ce? C est la transformation de l énergie solaire en énergie thermique qui servira au chauffage de votre

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE

DE CHALEUR 2010 & DE FROID EN UTILISANT UNE ENERGIE RENOUVELABLE Sur la base d une étude lancer par le SIAV sur son territoire qui aboutira en juin/juillet 2010 sur la récupération d énergie dans les tuyaux d assainissement Avec pour OBJECTIF de CRÉER des RESEAUX DE

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Schéma de principe hydraulique

Schéma de principe hydraulique 1. Schéma de fonctionnement Ces s de fonctionnement sont des solutions préférentielles et éprouvées fonctionnant sans problèmes et permettant une plus haute efficacité de l'installation de pompe à chaleur.

Plus en détail

Remplacement des chaudières individuelles par une chaufferie collective et combilus dans un immeuble. -Stefan Goossens-

Remplacement des chaudières individuelles par une chaufferie collective et combilus dans un immeuble. -Stefan Goossens- Remplacement des chaudières individuelles par une chaufferie collective et combilus dans un immeuble. -Stefan Goossens- Défi Mieux isolé Puissance requise moindre Coût Exigences en matière de confort,

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

TERRAIN. 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines»

TERRAIN. 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines» 2. 2. LE PLAN DE PREVENTION DES RISQUES D EFFONDREMENT DE TERRAIN 2.1. Arrêté préfectoral du 16 mai 1991 portant création d un périmètre de risque «Effondrement de cavités souterraines» PLU de REIMS Annexes

Plus en détail

AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz

AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz AGROGAZ, Une réalisation novatrice valorisant le biogaz Agrogaz Lignerolle est une installation produisant du biogaz à partir des déjections du bétail et d autres résidus organiques issus des exploitations

Plus en détail

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS

PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS PRE-DIAGNOSTIC ENERGETIQUE et ETUDE de FAISABILITE d une CHAUFFERIE BOIS DENOMINATION DE L'OPERATION : Maître d ouvrage : Personne à contacter : : Etude technique : Personne à contacter : : AILE cahier

Plus en détail

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur AMORCE ADEME Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur Avril 2008 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Technologies pour la production et la distribution de froid

Plus en détail

borö control touch Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation * la culture du meilleur ** changeons pour un environnement meilleur

borö control touch Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation * la culture du meilleur ** changeons pour un environnement meilleur ** * Pompe à chaleur Air / eau Economies d énergie, confort et simplicité d utilisation MODULE HYDRAULIQUE CHAUFFAGE & eau chaude sanitaire * la culture du meilleur ** changeons pour un environnement meilleur

Plus en détail

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain Table des matières Introduction...2 Le réseau d'échange de chaleur basse température...3 Concept...3 Fourniture de chaud et

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1

07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 07/10/2009 TITRE PRESENTATION 1 ENERGY BREAKFAST Le chauffage de votre entreprise 2 TABLE DES MATIERES Le chauffage : C EST IMPORTANT! Diverses techniques de chauffage Nouvelles techniques de chauffe La

Plus en détail

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013

Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Construction Forum ARPEA Chauffage à distance: Etat des lieux et perspectives Mercredi 20 novembre 2013 Conception des réseaux et choix de la production de chaleur Collaborons pour développer un cadre

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées

Présentation Degrés Bleus. La récupération de chaleur sur Eaux usées Présentation Degrés Bleus La récupération de chaleur sur Eaux usées Lyonnaise des Eaux Proposer des solutions énergétiques autour de l eau 3 3 Eau chaude : récupération sur Eaux Grises 2 Géothermie : Récupération

Plus en détail

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout

Foire Aux Questions sur les chaudières. Ci-dessous sont repris les caractéristiques des principaux types de chaudières: mazout Qu'est-ce qu'une chaudière? Le rôle d'une chaudière est d'assurer une bonne combustion et de transférer le maximum d'énergie thermique aux circuits de chauffage et d'eau chaude sanitaire. Quelles sont

Plus en détail

Création de la société CADOUEST SA pour le développement du réseau du chauffage à distance sur le territoire des Communes de Prilly et de Renens

Création de la société CADOUEST SA pour le développement du réseau du chauffage à distance sur le territoire des Communes de Prilly et de Renens Services industriels Création de la société CADOUEST SA pour le développement du réseau du chauffage à distance sur le territoire des Communes de Prilly et de Renens Octroi d un cautionnement solidaire

Plus en détail

Comparaison rénovation maison de rangée

Comparaison rénovation maison de rangée Comparaison rénovation maison de rangée Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 107 m 2 107 m 2 Perte de

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry

Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Audit énergétique du Complexe Sportif du Blocry Fabrice DERNY ICEDD Le Complexe Sportif du Blocry 3 ans 18 5 m² et 19 salles de sports (occupées de 9 à 23h 36 j/an) 9 terrains de tennis couverts (bulles)

Plus en détail

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010

Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Récupération et valorisation des calories des réseaux d assainissement 05/11/2010 Philosophie Constat : Les eaux usées recèlent de grandes quantités d'énergie. La source de chaleur se trouve à proximité

Plus en détail

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire

POMPE A CHALEUR. La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire POMPE A CHALEUR La pompe à chaleur Chauffer avec l énergie solaire 2 Le soleil est la source énergétique idéale pour l'avenir ; elle est inépuisable, écologique et gratuite. Ceci explique le bilan écologique

Plus en détail

PAC GALICE LA SOLUTION

PAC GALICE LA SOLUTION PAC GALICE LA SOLUTION LA PLUS ÉCONOMIQUE POUR LA RT 2012 ÉCONOMIES D ÉNERGIE CRÉDIT D IMPÔT DÉVELOPPEMENT DURABLE NOUVELLE GÉNÉRATION de pompes à chaleur AIR/EAU DOUBLE SERVICE S : Chauffage seul SR :

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique

Le Solaire Thermique à son Optimum. Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Le Chauffe-eau solaire individuel à drainage gravitaire et circuit hermétique Le Solaire Thermique à son Optimum Réaliser une économie de 60 à 90% sur votre facture d

Plus en détail

Comparaison rénovation maison 4 façades

Comparaison rénovation maison 4 façades Comparaison rénovation maison 4 façades Your climate. Our energy. Rez de chaussée 1 étage Caractéristiques de la maison en exemple: Valeur K K60 K45 (Max K45) Surface habitable 202 m 2 202 m 2 Perte de

Plus en détail

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol - Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase ENERGIE SOLAIRE SA, Bernard Thissen www.energie- solaire.com JPPAC 15, Lausanne 10.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-

Plus en détail

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant

Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Durée : 5 jours Audit énergétique des Installations Thermiques Industrielles Pour Ingénieur Exploitant Réf : (Energ.01) Montrer aux participants comment procéder à un audit énergétique et le rôle d un

Plus en détail

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température

F i c h e c o m m e r c i a l e. Chauffage / ECS. système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température F i c h e c o m m e r c i a l e Chauffage / ECS système de production ecs avec capteur solaire et pompe à chaleur électrique haute température 2 chauffage / ECS > logements collectifs > production d ECS

Plus en détail

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA

Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012. Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Congrès annuel AQME Chicoutimi, 3 mai 2012 Jean-Claude Michel, ing. CCUM Réal Olivier, ing. BBA Petite histoire de CCUM 1947 Construction de la centrale thermique par le CN 1960 Branchement de PVM au réseau

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs,

R A P P O R T. Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 54 000.00, pour le remplacement de la production de chaleur du bâtiment de

Plus en détail

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Non VISA Technologies Tél. 027/743.21.29 Route de la Plâtrière 17 Fax. 027/744.28.13 1907 Saxon - mail : vente2@visasaxon.ch POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Généralités Une pompe à chaleur transfère la

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR

CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DE CHAUFFAGE URBAIN DE MASSY-ANTONY ANTONY CONDITIONS GENERALES TECHNIQUES ET FINANCIERES DE FOURNITURE DE CHALEUR Chauffage URbain de Massy - Antony (CURMA) ZI de la Bonde

Plus en détail

Le BOIS: du pétrole en branche

Le BOIS: du pétrole en branche Le BOIS: du pétrole en branche Séminaire Ecube bois-énergie Puidoux le 6 mai 2011 Alain Bromm, responsable du bureau romand d Energie-bois Suisse (Lausanne) Programme Marché énergétique, consommation,

Plus en détail

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose

Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose Etude des possibilités de remplacement de la source centralisée d énergie du campus Valrose 1.Présentation du sujet 2.Etat des lieux 3.Les solutions de remplacement retenues I Présenta9on du sujet d étude

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Étude Coénove Objectifs de l étude Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

C 255-01 made in Italy. Bali R. Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz. chaleur bienveillante

C 255-01 made in Italy. Bali R. Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz. chaleur bienveillante C 255-01 made in Italy Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz chaleur bienveillante FR Chaudière en fonte avec brûleur atmosphérique à gaz INSTALLATION SIMPLE FONCTIONNEMENT SILENCIEUX FIABILITÉ

Plus en détail

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques NOUVEAU Panneaux solaires thermiques Une solution chauffage 100 % fiable pour économiser l énergie. Ne choisissez plus entre confort et performance énergétique. Avec les solutions de capteurs solaires

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION

CONCEPTION ET RÉALISATION CONCEPTION ET RÉALISATION CAD GROLLEY Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR CAD GROLLEY Situation et généralités Qu est-ce que le contracting?

Plus en détail

9. Chauffe-eau thermodynamique

9. Chauffe-eau thermodynamique 9. remeha.be 298 9. Remeha Azorra 300 Remeha Azorra 200E, 300E, 300EH 300 Exemples chiffrés Remeha Azorra 302 Remeha Azorra 200E, 300E, 300EH accessoires 305 Remeha Azorra Go 307 Remeha Azorra Go BWP 180E,

Plus en détail

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE

PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE HYDRAPAC PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE THERMODYNAMIQUE COLLECTIVE À APPOINT ÉLECTRIQUE modèles de pompes à chaleur air/eau de à 6 kw (jusqu à 8 kw en parallèle) modèles de ballons de 5 à L Régulation

Plus en détail

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude?

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude? Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur? Une pompe à chaleur est un frigo qui fonctionne à l'envers. Une pompe à chaleur est capable de capter l'énergie à l'extérieur et de la restituer à l'intérieur. Par exemple,

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011

Les énergies renouvelables. Mardi 27 septembre 2011 Les énergies renouvelables Mardi 27 septembre 2011 Introduction La climatisation aujourd hui implique : une surconsommation énergétique des problèmes de production et d acheminement de l énergie électrique

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur

Ecolane SE. Pompes à chaleur géothermique. www.geminox.fr. CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur Ecolane SE Pompes à chaleur géothermique www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT Selon la Loi de Finances en vigueur 0 modèles de pompes à chaleur géothermique Sol eau de 5, à 5,8 kw Avec ou sans production d eau

Plus en détail

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur

SOMMAIRE. REVILLON CHOCOLATIER Le Coteau (42) Analyse comparative production Chaufferie Vapeur SOMMAIRE 11... IINSSTALLATIIONSS ACTUELLESS... 2 22... PERFORMANCESS ACTUELLESS... 11 22...11. Ennrreeggi iisst trreemeennt tss... 11 22...22. Reennddeemeennt tss eet t vvaal lleeuurrss ccaarraacct téérri

Plus en détail

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré

Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Parole d expert Pertinences et particularités d un réseau de chaleur en milieu rural : l exemple de Malempré Charles HAVELANGE, Malempré, la Chaleur d y Vivre Avec le soutien de : Pertinence et particularités

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS

ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS ETUDE DE FAISABILITE D UNE CHAUFFERIE BOIS Bâtiments communaux de la commune d ALLAIRE 56 350 ALLAIRE Ref : 12-012_ND 12/03/2013 1/18 Mise à Jour du 12/03/2013 Prise en compte d un nouveau bâtiment «Pôle

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie II : Caractéristiques principales des réseaux thermiques L. Quiquerez 6 novembre 2015 www.unige.ch/energie

Plus en détail

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014 sur des installations bois énergie Jean-Pierre TACHET, Conseiller technique du CIBE, animateur de la commission «REX» Comité Interprofessionnel

Plus en détail

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1

Bellevue. Le réseau de chaleur SAISON 2009. (du 01/01/2009 au 31/12/2009) BET bérim / exercice 2009 1 S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2009 (du 01/01/2009 au 31/12/2009) Commission des services urbains Agence Bretagne, Pays de la Loire Département Energie et Environnement

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température.

Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Remplacement chaudière mazout par une pompe à chaleur Daikin Altherma haute température. Maison des années 80 moyennement isolée Surface chauffée de 150m2 Consommation 2700 litres/an Distribution par radiateurs

Plus en détail

1. CAHIER DES CHARGES

1. CAHIER DES CHARGES CONTI & ASSOCIES Ingénieurs S.A. 2 décembre 2010 Quartier de Laurana-Parc et extensions Concept énergétique 1. CAHIER DES CHARGES 1.1. Situation et description générale du projet Les immeubles de logements

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement LE SYSTÈME DE CHAUFFAGE ET LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE Thomas GOETGHEBUER MATRIciel

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration

ventilez chauffez votre eau CRÉDIT D IMPÔTS* vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix 2 facilité d intégration vmc BBC + chauffe-eau thermodynamique sur air extrait aéraulix Les P r o d u i t s facilité d intégration facilité d installation gains énergétiques renforcés : rendement stable quelle que soit la température

Plus en détail

Chauffage à distance Le Landeron

Chauffage à distance Le Landeron Chauffage à distance Le Landeron Séance d information 20 avril 2015 Contren SA, Quai Max-Petitpierre 4, 2001 Neuchâtel, www.contren.ch 1 Déroulement de la soirée 1. Introduction/présentations 2. Pourquoi

Plus en détail

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com

Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com Réseau de chaleur renouvelable en milieu rural Salon du bois énergie Saint Etienne 22 mars 2012 Michel MAYA, Maire de Tramayes maya@cluny.ensam.fr www.tramayes.com 1 Sommaire Le projet de chaufferie biomasse

Plus en détail

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement.

Streamline. Chaudière gaz à condensation murale. 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash. MHG Mieux, tout simplement. Streamline Chaudière gaz à condensation murale 16 H / 25 H 16/24 S 25/32 S 25/32 Flash MHG Mieux, tout simplement. Streamline Streamline : technique et rendement au meilleur prix Avec la série Streamline,

Plus en détail

FICHE PRODUIT BATTERIES E-STOCKER

FICHE PRODUIT BATTERIES E-STOCKER FICHE PRODUIT BATTERIES E-STOCKER ACCUMULATEURS E-STOCKER LES BATTERIES E-STOCKER Les batteries thermiques E-STOCKER sont des accumulateurs d énergie à changement de phase. La modularité des accumulateurs

Plus en détail

8 COGÉNÉRATION. Extrait de "Systèmes Energétiques, tome 2", Presses de l'ecole des Mines de Paris

8 COGÉNÉRATION. Extrait de Systèmes Energétiques, tome 2, Presses de l'ecole des Mines de Paris 8 COGÉNÉRATION On appelle cogénération la production combinée d'énergie thermique et d'énergie mécanique ou d'électricité. L'électricité étant très souvent la forme sous laquelle l'énergie noble est produite,

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES

ETUDE DE FAISABILITE DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DE RECUPERATION D ENERGIE SUR EAUX USEES DEPOT DE TRAMWAY DIJON (21) Dijon, le 18 mai 2010 Réf. dossier : 8072 Emetteur : J. COLLARD Approbateur : J. CHEMOUIL Version : 4.0 Bureau d Etudes : Bénefficience

Plus en détail

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe

Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Commune de Broc Thermoréseau et centrale de chauffe Présentation à la population 11 juin 2012 Dossier 11F034 Version 02 Rue Alexandre Cailler 7 CH 1636 Broc Tél. +41 (0)26 921 28 78 Fax. +41 (0)26 921

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques

Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques Formation Bâtiment Durable : Conception et régulation des systèmes techniques Bruxelles Environnement PRODUCTION D'ECS : QUELLES SONT LES CARACTÉRISTIQUES FONDAMENTALES DES DIFFÉRENTS SYSTÈMES? Jonathan

Plus en détail

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS

Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire GROUPE THOAS Rénovation du système de production et de distribution d eau chaude sanitaire Installation ECS existante Production d eau chaude: Trois cumulus de 1500 l dans chaque sous-station: Deux cumulus HS dans

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Conférence CAD Valais - SION le 05.06.2014. Michel Lambelet- Directeur Hoval Suisse Romande

Conférence CAD Valais - SION le 05.06.2014. Michel Lambelet- Directeur Hoval Suisse Romande Conférence CAD Valais - SION le 05.06.2014 Michel Lambelet- Directeur Hoval Suisse Romande Le groupe Hoval 1897 Création Société familiale 1942 1 er brevet CH pour un chauffage central avec une cuisinière

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Notre solution : Souplesse des systèmes

Notre solution : Souplesse des systèmes Projet d efficacité énergétique Notre solution : Souplesse des systèmes et équipements efficaces! par Daniel Bussière, ing. 1 Objectifs du projet Atteindre les objectifs de réduction fixés par le ministère

Plus en détail

+ + PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Avec une gamme complète de 2 solutions, Arianext s adapte à toutes les configurations d installation :

+ + PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT. Avec une gamme complète de 2 solutions, Arianext s adapte à toutes les configurations d installation : PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Les solutions Arianext assurent la production du chauffage et de l eau chaude sanitaire. Elles sont constituées de deux modules : > Le module extérieur : il puise l energie dans

Plus en détail