Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS"

Transcription

1 Cliquez pour modifier le style du titre TRANSFORMER LES FLUCTUATIONS CLIMATIQUES EN AVANTAGES COMPETITIFS

2 L entreprise CLIMPACT Essaimage de l Institut Pierre Simon Laplace des Sciences de l Environnement (6 laboratoires, 700 personnes, CNRS, X, ENS, CEA, P6 ) Société financée par des fonds d investissements français Leader européen de la Business Intelligence Climatique 2

3 L offre CLIMPACT CLIMPACT est le leader européen de la Business Intelligence Climatique et s appuie sur l expertise unique de ses équipe pour proposer deux services : Les Services de Compétitivité Météorologique, permettent aux entreprises de convertir, pour chacun de leurs produits ou services, les fluctuations météorologiques en avantages compétitifs. Les Services de Compétitivité Climatique, permettent aux entreprises et aux pouvoirs publics, de mieux anticiper pour mieux gérer leur risque long terme dans un contexte de réchauffement climatique et élaborer une stratégie d adaptation. Quelques dates clés : 2002 Lauréat du Concours National de la Création d Entreprises de Technologies Innovantes du Ministère de la Recherche Création de CLIMPACT par une équipe d experts climat 2004 Lauréat de Tremplin Entreprises du concours ESSEC-Sénat, prix spécial Jacques et Françoise Douce Lauréat Innov-IT Services Financiers et Assurance et première levée de fonds de 1M 2009 Deuxième levée de fonds de 4M

4 Qu est-ce que la météo sensibilité? Une activité est dite météo-sensible lorsque les fluctuations de la météo engendrent : une variation de la demande, des achats ou, une variation de la capacité de production des produits et services. La variation de la demande est généralement liée à des modifications directes du comportement d achat des consommateurs suivant la météo. Exemples Consommation Ventes de produits Utilisation de services Fréquentation / Audience Mais aussi: Récoltes, Collectes, Maladies 4

5 La Compétitivité Météorologique La météo influence fortement le comportements d achat des consommateurs Expliquant jusqu à 100% des variations de la demande Les variations par rapport aux normales saisonnières sont de plus en plus significatives Détériorant plus de 80% des prévisions d activité «Tous les départements d une entreprise devraient pouvoir profiter de la compréhension de l impact de leur météo-sensibilité. De réels bénéfices financiers peuvent découler de l amélioration des prévisions». Dale Hagemeyer, Peter Bambridge Gartner Inc. - Mars 2009 Comprendre, mesurer et anticiper l impact des fluctuations météorologiques sur l activité pour gagner en compétitivité 5

6 La Météo-Sensibilité Quantification de l'impact météo sur la saison estivale Glaces +9,7 % -2,5 % -8,3 % Soupes et potages -12,8 % +3,0 % +7,9 % Eaux gazeuses +11,2 % -2,5 % -7,3 % Insecticides +5,0 % -4,1 % -12,0 % Produits solaires +5,1 % -2,2 % -8,0 % Eté 2011 vs. été 2010, Eté 2010 vs été 2009 et Eté 2009 vs été 2008 en volume. Sources données marché France IRI 6

7 L offre CLIMPACT Weather Competitiveness Services Descriptive & Predictive Weather Analytics WCS Insight WCS Diagnostic WCS Abonnement Nettoyage de l historique des ventes de l effet climat Compréhension de l historique des ventes hors effet climat Diagnostic rapide sur un large périmètre de produits/services à la maille géographique Chiffrage des gains potentiels et présentation de la solution préconisée Analyse de la météo-sensibilité des produits Abonnement annuel au portail WCS Intégration des indices dans le système d information Reporting Formation et expertise Support et service d alertes 7

8 CLIMPACT WCS Système d Information Données Marché Données Météo Plateforme WCS CLIENTS Données Clients Portail WCS Expert CLIMPACT 8

9 DIAGNOSTIC Analyse des contributions des variables principales dont le climat CYCLE: saisonnalité structurelle TREND: évolution de la tendance PROMO: impact des promotions TMAX1: température maximale de la semaine précédente INSS1 : ensoleillement de la semaine précédente Autres : autres facteurs explicatifs Compréhension du poids de chaque variable sur les ventes de la référence. Moyenne sur la période d étude. Modèle robuste : bonne compréhension des variable (~84%) Gain client : Compréhension du climat (21% de l activité) 9

10 A quoi sert la prise en compte de la météo sensibilité? L anticipation des aléas climatiques sur la demande de produits permet d améliorer la prévision opérationnelle Exemple: prévision hebdomadaire à deux semaines dans la distribution Ventes Prévisions sans CLIMPACT Prévisions avec CLIMPACT 10

11 Evolution sur 40 ans de la demande sur Avril/Mai Vers des débuts de saison précoces? Un début de saison jamais vu d un point de vu météorologique Une tendance marquée à la hausse depuis les années 70 Un risque accru des débuts de saison plus précoces

12 Evolution sur 40 ans de la demande sur Juillet Aout Des situations très contrastées 2011 restera comme l un des étés les plus frais depuis 10 ans Mais le phénomène n est pas rare avec 2007 et 2002 comme précèdent

13 Les Principaux Bénéfices Préparer la saison Comprendre et mesurer la météo-sensibilité Analyser la vulnérabilité du portefeuille produits Nettoyer l historique et le cycle d activité de l effet climat Etre proactif pendant la saison Gérer au mieux les démarrages, périodes de pointe et atterrissages Suivre la performance Analyser la saison passée Planifier et budgéter Evaluer des scenarii de risques permettant de couvrir 80% des possibles Réduction des stocks de 20% Augmentation du taux de service Optimisation des plannings à 10 jours Amélioration des prévisions de 10 points ROI de moins de 3 mois 13

14 La Compétitivité Climatique Le Réchauffement Global causé par les rejets de gaz à effet de serre liés à l activité humaine est un fait! La planète s est réchauffée de 0,7 C au cours du dernier siècle Quelles que soient les émissions futures de gaz à effet de serre, le Réchauffement Global va se poursuivre, provoquant des modifications climatiques de plus en plus significatives De 1,1 C à 6,4 C supplémentaires au niveau du globe d ici la fin du siècle «Une estimation de la Banque Mondiale et de 2007, évalue les investissements d adaptation nécessaires entre 44 et 166 milliards USD par an, dont 1 à 6 milliards pour la France. Un rapport plus récent a drastiquement revu ces chiffres à la hausse: entre 422 et 475 milliards de dollars par an.» Agrawala et Fankhauser, Economic aspects of adaptation to climate change, Paris, OECD, Parry M. et al. (2009), Assessing the cost of adaptation to climate change: a review of the UNFCCC and other recent estimates, IIED et Grantham Institute for Climate Change, London Identifier les modifications climatiques à venir, évaluer sa vulnérabilité et préparer sa stratégie d adaptation pour gagner en compétitivité 14

15 L offre CLIMPACT Climate Competitiveness Services Climate Intelligence CCS Climatologie Construire une climatologie au niveau local à partir d observations et de modèles météorologiques Construire d une climatologie prospective au niveau local à partir des scénarios et modèles climatiques du GIEC Identifier les aléas climatiques passés et futurs CCS Impacts Evaluer la vulnérabilité actuelle et future des entreprises et des collectivités locales face aux aléas climatiques Evaluer les impacts des changements climatiques futurs au niveau régional sur l activité, les infrastructures, l organisation Evaluer les coûts de l inaction CCS Adaptation Elaborer une stratégie d adaptation face au changement climatique pour gagner en compétitivité Décliner la stratégie en actions concrètes Co-construire avec les parties prenantes Accompagner, communiquer et sensibiliser aux enjeux MARTINIQUE 15

16 MERCI 16

Compétitivité Climatique dans l'entreprise. Outils - Usages - Problématiques

Compétitivité Climatique dans l'entreprise. Outils - Usages - Problématiques "Atmosphère et prévisions météorologiques : nouveaux outils numériques, nouveaux usages" INRIA, 27 septembre 2012 Compétitivité Climatique dans l'entreprise Impacts météo et activités des entreprises Outils

Plus en détail

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact 21 juin 2012 25 juin 2012 1 Baromètre printemps 2012 Introduction Alors que nous sommes déjà rentrés dans la seconde quinzaine du mois de juin, nous nous demandons si l été va se décider à arriver. Et

Plus en détail

Dossier de Presse. Leader Européen de la Compétitivité Climatique

Dossier de Presse. Leader Européen de la Compétitivité Climatique Leader Européen de la Compétitivité Climatique Dossier de Presse Weather Competitiveness Services Convertir les fluctuations météorologiques en avantages compétitifs 2012 YUCATAN Céline Bernard cbernard@yucatan.fr

Plus en détail

La gestion opérationnelle de la météosensibilité. La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société

La gestion opérationnelle de la météosensibilité. La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société La gestion opérationnelle de la météosensibilité La prévision météorologique et hydrologique au cœur de l Économie et de la Société La société METNEXT METNEXT en bref Notre métier : L assistance aux entreprises

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

La compréhension des facteurs aléatoires et de la météo-sensibilité

La compréhension des facteurs aléatoires et de la météo-sensibilité Comment fiabiliser la prévision des ventes et optimiser les promotions? La compréhension des facteurs aléatoires et de la météo-sensibilité Accenture - Grande Consommation *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

Baromètre hiver 2011/2012 SymphonyIRI Group / Climpact

Baromètre hiver 2011/2012 SymphonyIRI Group / Climpact 13 avril 2012 1 Baromètre hiver 2011/2012!es i&pacts de la &-t-o sur la structure d1ac2at des ménages sont traditionnellement moins marqués en hiver que lors des autres saisons. Malgré cela, la vie des

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable

IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco responsable IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable Présentation IT2D 1 IT2D : Une expertise globale pour un système d information éco-responsable IT2D : Information Technologie

Plus en détail

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions

énergie Was ist das? C est quoi che cosa è? Qué es? ? Hablas ENERGIE? Do you speak Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions énergie Kezako che cosa è? C est quoi donc? Qué es? Was ist das??? Hablas ENERGIE? Do you speak ENERGIE?? Management de l énergie L ISO 50001 en 10 questions ? Management de l énergie L ISO 50001? SOMMAIRE

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global

Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global 02 avril 2015 Energie et compétitivité économique Profitez de la dérèglementation du marché pour raisonner en coût global l opportunité de raisonner global Dérégulation incertitudes opportunités Nouvelles

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Il est temps de passer à la déduplication

Il est temps de passer à la déduplication Plein les bras de multiplier la même information? OPTIMISE_BACKUP Il est temps de passer à la déduplication OPTIMISE_BACKUP remet les sauvegardes de données à l heure L heure de la déduplication a sonné

Plus en détail

LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE. Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable

LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE. Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable LE TERRITOIRE, ACTEUR CLÉ DE L ECONOMIE VERTE Emmanuelle AOUSTIN Responsable Empreinte Environnementale Direction Développement Durable Entretiens Jacques Cartier, Colloque 14 Montréal, 4 octobre 2011

Plus en détail

Propriété de VISEO SA reproduction interdite

Propriété de VISEO SA reproduction interdite Propriété de VISEO SA reproduction interdite 1 Gilles PEREZ Directeur Activité SCO Gilles.perez@viseo.com Speakers Mehdi KHARAB Responsable Colibri France mkharab@colibri-aps.com Comment répondre aux nouveaux

Plus en détail

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011

Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Forum des Gestionnaires des Espaces Naturels Nantes 12 et 13 décembre 2011 Prévention et gestion des risques et des territoires: application opérationnelle au niveau local et à grande échelle dans une

Plus en détail

Le marketing de la production au sein de la Société Générale

Le marketing de la production au sein de la Société Générale 27 Novembre - 8H30-14h00 - Pavillon Dauphine, Paris Le marketing de la production au sein de la Société Générale GTS, Global Technology Services Présentation de GTS GTS est crée en 2009: un projet stratégique

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

Campagne Gaïa-Index 2015

Campagne Gaïa-Index 2015 Campagne Gaïa-Index 2015 L évaluation extra-financière des ETI cotées Tendances, résultats et lauréats Soirée du 21 octobre 2015 Palais Brongniart, Paris Introduction Caroline Weber Directrice Générale

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié

Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié PARIS ET LA COP 21 Paris, une ville qui accueille un public nombreux et varié 2 274 880 habitants 3 000 000 déplacements pendulaires par jour 32 000 000 de touristes par an ILE DE FRANCE 12.000.000 habitants

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

La démarche d. développement durable à Bourg-la

La démarche d. développement durable à Bourg-la La démarche d développement d durable à Bourg-la la-reine 8 février f 2010 Ordre du jour La démarche développement durable à Bourg-la-Reine Convention des Maires Bilan carbone Agenda 21 Bilan Carbone :

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities

DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities DATAPOLE, Innovative Solutions for Smart Cities Logo de l entreprise Adresse de l organisme 48 rue René Clair 75018 PARIS SIRET 52228673100024 Date création 14/05/2010 Code APE Site internet Personne Contact

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING

L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING L ORÉAL - STAGIAIRE MARKETING A la croisée de toutes les activités du groupe, les équipes Marketing sont au cœur de nos processus. Leur mission? Sensibiliser les consommateurs à des produits conçus pour

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009

Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 Acheter-Louer.fr Augmentation de capital Décembre 2009 1 Internet au service de l immobilier 1. Le Groupe Acheter-Louer.fr 1. Chiffres clés : une crise immobilière qui impacte les résultats 1. Une structure

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009

RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 Société anonyme au capital de 1.437.099 Siège Social à LYON (69009) - 51 rue de Saint Cyr 402 002 687 RCS LYON RAPPORT D ACTIVITE RESULTATS SEMESTRIELS SECTORIELS AU 30 JUIN 2009 1 Principe comptable 1.1

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR. ... le lead nurturing TOME 1. Qu est-ce que le lead nurturing? ie.

TOUT SAVOIR SUR. ... le lead nurturing TOME 1. Qu est-ce que le lead nurturing? ie. TOUT SAVOIR SUR... le lead nurturing TOME 1 ie. Qu est-ce que le lead nurturing? Le lead nurturing, un enjeu majeur pour les entreprises Pour 66% des responsables marketing, la génération de lead est une

Plus en détail

Bâtissons une planète plus intelligente Ville par ville

Bâtissons une planète plus intelligente Ville par ville Isabelle Rabbione Project Manager Business Solution Center La Gaude Bâtissons une planète plus intelligente Ville par ville Réunion CARA 25 mai 2011 Notre planète s urbanise En 2007 pour la première fois

Plus en détail

Guide de sélection d une solution de planification

Guide de sélection d une solution de planification Guide de sélection d une solution de planification Liste des points essentiels que votre prochaine solution de planification doit couvrir Une publication de PlanningForce Table des matières 1. Ressources

Plus en détail

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements

Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements INVESTIR Foire aux questions Contexte et foire aux questions Placements Banque Nationale modernise sa marque et devient Banque Nationale Investissements Mise en contexte Placements Banque Nationale inc.

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Une planification fiable à chaque phase de projet BIM4You Plus qu une planification et une construction

Plus en détail

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation

Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Cinq raisons d aller encore plus loin avec votre environnement de virtualisation Selon une étude, l ajout de puissantes fonctions de gestion améliorerait de 20 à 40 % les mesures de performances clés.

Plus en détail

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial

Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial Cahier des Charges Prestations de conseil en marketing et communication pour la réalisation d un document de marketing territorial 1. Contexte et objectifs de la mission En 2013, nous avons mis en place

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Le CRM Simplicité

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

Opération collective 2014 123 M Energie

Opération collective 2014 123 M Energie Opération collective 2014 123 M Energie Candidature pour accompagner en collectif les entreprises du Limousin s engageant dans la mise en place par étapes d une démarche de management de l énergie ISO

Plus en détail

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013

Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Modèle financier des prestations à engagement Restitution de la soirée thématique du 7 novembre 2013 12/12/2013 EXTRAIT de

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3.1 Caractéristiques météorologiques Les données de Météo France indiquent qu en 2003, la période de survenue des fortes chaleurs s'étend principalement

Plus en détail

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11

1 Définitions... 10 2 La communication marketing est, jusqu à ce jour, essentiellement push... 11 Avant-propos à la 7 e édition... VII Première partie Les types de communication et leurs modes de fonctionnement... 3 Chapitre 1 La diversité et la pertinence des modes de communication... 5 Section 1

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014 :

APPEL A PROJETS 2014 : APPEL A PROJETS 2014 : ASSAINISSEMENT ET ENERGIE REDUIRE L IMPACT ENERGETIQUE DES SYSTEMES D ASSAINISSEMENT DOMESTIQUES RÈGLEMENT Date d ouverture de l appel à projet : 20 janvier 2014 Date limite d envoi

Plus en détail

Météo et consommation au printemps 2011 Baromètre SymphonyIRI Group / CLIMPACT

Météo et consommation au printemps 2011 Baromètre SymphonyIRI Group / CLIMPACT Baromètre SymphonyIRI Group / CLIMPACT 19 juillet 2011 www.symphonyiri.fr Andrew Mitchell International Sales Director SymphonyIRI Group, Technology Services White Paper Janvier 2011 1 Introduction performances

Plus en détail

Résultats annuels 2013

Résultats annuels 2013 Jeudi 20 Mars 2014 Shangri-La Hôtel Résultats annuels 2013 Valérie Benvenuto, Directeur Financier Frédéric Sebag, co-président Guy Mamou-Mani, co-président Sommaire 1 2 3 Résultats Financiers Présentation

Plus en détail

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Créé en 2008 par des financiers pour les investisseurs, Greensolver

Plus en détail

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile?

Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 2 / xx Comment minimiser l'impact carbone et sa flotte automobile? 3 / xx Greenovia, cabinet conseil au sein du Groupe La Poste Geopost La Banque

Plus en détail

LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE LES ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE FORUM 5 décembre «CHANGEMENT CLIMATIQUE : AGIR LOCAL, AGIR GLOBAL» Espace Mendès France Amandine LOEB, Directrice de l Agence Régionale pour l Evaluation environnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. d animations sur le. Août 2015. Référence du marché : 2015-A260-1

CAHIER DES CHARGES. d animations sur le. Août 2015. Référence du marché : 2015-A260-1 CAHIER DES CHARGES - Création de films d animations sur le changement climatique Août 2015 Référence du marché : 2015-A260-1 Parc naturel régional des Grands Causses 71, boulevard de l Ayrolle - B.P. 50126

Plus en détail

Groupe Dyadeo _ Offre Accompagnement RH. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

Groupe Dyadeo _ Offre Accompagnement RH. 22/08/2013 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite Groupe Dyadeo _ Offre 1 L Qu est que le changement? Une démarche qui accompagne la vie de l entreprise face à l instabilité et au développement de son environnement Pourquoi un accompagnement? Pour définir

Plus en détail

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA

Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche. Dr Mbaye DIOP ISRA Agriculture et changement climatique au Sénégal : les réponses de la recherche Dr Mbaye DIOP ISRA 1 Comprendre le changement climatique Définition des changement climatiques (CC) La variabilité naturelle

Plus en détail

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES.

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ORGANISATEURS INTRODUCTION Efforts vers la Résilience Développement du secteur privé LES VILLES RÉSILIENTES? La résilience est la capacité d

Plus en détail

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles

Smart Impulse. Mieux comprendre pour mieux consommer. Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Smart Impulse Mieux comprendre pour mieux consommer Découvrez la mesure non intrusive pour des économies réelles Votre contexte Les économies d énergie commencent par la connaissance de sa consommation

Plus en détail

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37

Les outils et ressources. Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 Les outils et ressources Guides pratiques et méthodologiques 2 Diagnostics, recueil d exemples et annuaires 26 Plateformes collaboratives 37 1 Les guides pratiques et méthodologiques L économie circulaire,

Plus en détail

Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation

Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation Niveau Durée Objectif Cycle 3 6 ième -5 ième 1 heure Nombre d enfants 15 à 30 Découvrir comment les scientifiques ont mis en évidence la réalité

Plus en détail

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel

Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Solution myconstruction@augustareeves Descriptif Fonctionnel Agenda 1 Introduction 2 Les enjeux métiers 3 La solution fonctionnelle et technique 4 L approche marché 5 Les références 01 Présentation myconstruction@augustareeves.fr

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN

PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN PROGRAMME 2014 ATELIERS DU PÔLE ENVIRONNEMENT LIMOUSIN Concis, pragmatiques et interactifs : Une matinée pour aborder des notions clés Des réponses pragmatiques aux questions pratiques que l on se pose

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES INCIDENCE DES CHANGEMENTS DANS LES ESTIMATIONS DU TAUX DES DÉSISTEMENTS SUR LE BAIIA AJUSTÉ

RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES INCIDENCE DES CHANGEMENTS DANS LES ESTIMATIONS DU TAUX DES DÉSISTEMENTS SUR LE BAIIA AJUSTÉ GROUPE AEROPLAN RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES INCIDENCE DES CHANGEMENTS DANS LES ESTIMATIONS DU TAUX DES DÉSISTEMENTS SUR LE BAIIA AJUSTÉ 1 3 mars 2009 Énoncés prospectifs Cette présentation contient

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action

Le Développement Durable. chez Europe Services Propreté. De la parole à l action Le Développement Durable chez Europe Services Propreté De la parole à l action Le mot des Présidents EUROPE SERVICES GROUPE, acteur de référence dans les services liés à l environnement, a engagé ses trois

Plus en détail

Présentation. www.bankeez.com

Présentation. www.bankeez.com Présentation www.bankeez.com Mai 2011 Résumé Bankeez est un nouveau service Internet de collecte d argent entre particuliers, qui s inscrit dans l évolution actuelle du secteur des services de paiement

Plus en détail

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59

HYSEO Energies Renouvelables. 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 HYSEO Energies Renouvelables 10 rue Royale 75008 PARIS Website : hyseo.fr TEL : 00 33 6 22 35 21 59 Sommaire 2 1 Présentation HYSEO 2 Notre expertise 3 Nos références les ombrières solaires de parking

Plus en détail

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013 Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Okavango en bref Qui sommes nous? Okavango est un cabinet de conseil innovant (statut JEI)

Plus en détail

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent.

Programme GAPEXPERT. Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. Programme GAPEXPERT Votre ambition, devenir un expert scientifique. Notre vocation, développer votre talent. AREVA, une électricité sûre, avec moins de CO 2 et compétitive Quelques chiffres clés 48 000

Plus en détail

Le variateur de vitesse,

Le variateur de vitesse, Le variateur de vitesse, un composant clé dans votre approche globale Efficacité Energétique Intervenant: H. Ferragne Ingénieur applications variation de vitesse Tel : 0683973251 Plus de 175 ans d histoire

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable DIACT

gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable DIACT PREMIER MINISTRE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DÉLÉGUÉ À L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE NASA/NOAA gilles.pennequin@diact.gouv.fr Haut Fonctionnaire Développement Durable

Plus en détail

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti

SPPPI PACA 26 septembre 2012. Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti SPPPI PACA Accompagnement des mesures PPRT relatives aux prescriptions de travaux de protection dans le bâti Constat : des obstacles à la mise en œuvre des mesures PPRT - des aspects sociaux et habitat

Plus en détail

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» -

«Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - «Entreprises : optimisez vos consommations énergétiques!» - Service énergie de la Chambre de Commerce et d Industrie du Lot Elodie FLEURAT-LESSARD 05 65 53 26 82 e.fleurat@ldi46.fr Le 10 mai 2011 - SRCAE

Plus en détail

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial

Lancement d une démarche de développement durable. Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Lancement d une démarche de développement durable Agenda 21 et Plan Climat Energie Territorial Le développement durable «Un développement qui répond aux besoins du présent sans comprome6re la capacité

Plus en détail

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013

Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan Gaz à Effet de Serre (BGES) de CNIM SA en France 2013 Bilan réalisé avec le support de l agence conseil Prestataire habilité Bilan Carbone Membre de l Association des Professionnels en Conseil Carbone

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

INFORMATION A L INTENTION DES FORMATEURS EN GRD A L ECOLE

INFORMATION A L INTENTION DES FORMATEURS EN GRD A L ECOLE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES A L ECOLE INFORMATION A L INTENTION DES FORMATEURS EN GRD A L ECOLE Les changements climatiques a l'ecole 1 OBJECTIFS Á la fin de cette session, le participant sera capable

Plus en détail

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès

Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès Référentiel d Activités Industrielles et de compétences de l Ingénieur de l Ecole des Mines d Alès L ingénieur diplômé de l Ecole des Mines d Alès est un généraliste de haut niveau scientifique. Il est

Plus en détail

Votre gaz naturel tout simplement

Votre gaz naturel tout simplement Votre gaz naturel tout simplement Vous recherchez une solution claire et compétitive, Gazprom Energy est là pour vous. Le groupe Gazprom est leader mondial du gaz naturel, de l extraction à votre compteur.

Plus en détail

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011 Baromètre Generali CSA LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE Synthèse n 1100079 Avril 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts

EH Intelligence by Sidetrade. Maîtriser le risque sur le bout des doigts EH Intelligence Maîtriser le risque sur le bout des doigts «Avec EH Intelligence, nous bénéficions d une visibilité en temps réel des indicateurs de suivi du poste client, ce qui améliore considérablement

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Entreprise et Big Data

Entreprise et Big Data Entreprise et Big Data Christophe Favart Chef Architecte, SAP Advanced Development, Business Information Technology Public Juin 2013 Agenda SAP Données d Entreprise Big Data en entreprise Solutions SAP

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1

Le 8 octobre 2002 N o du dossier : R-3491-2002 Demande de renseignements n o 1 de la Régie à Hydro-Québec-Distribution Page 1 de 12 QUESTION 1 Page 1 de 12 DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS N O 1 DE LA RÉGIE DE L ÉNERGIE (LA RÉGIE) RELATIVE À LA DEMANDE D AUTORISATION DE RÉALISER LE PROJET SYSTÈME D INFORMATION CLIENTÈLE (SIC) FONCTIONNALITÉS QUESTION

Plus en détail