La maison gaz naturel basse consommation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La maison gaz naturel basse consommation"

Transcription

1 La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve

2 Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel?

3 Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une maison qui vous ressemble Al heure où vous souhaitez concilier gestion de votre budget et respect de l environnement tout en bénéficiant dans votre nouveau logis d une solution de chauffage confortable et performante, faire des choix pour concrétiser ce projet peut s avérer un vrai casse-tête. Aussi, pour vous aider à y voir plus clair, ce guide vous présente des alternatives répondant parfaitement à ces enjeux: les maisons Très Haute Performance Energétique (THPE) et Basse Consommation (BBC) au gaz naturel. Vous y trouverez les informations utiles concernant ces 2 niveaux de labels de performance énergétique et les solutions au gaz naturel qui y sont associées. 2 3

4 Quels sont les enjeux environnementaux pour les nouvelles constructions? Une réalité: la nécessité de réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES). Le lien entre réchauffement climatique et activités humaines est à présent une certitude que l on ne peut plus ignorer. Les mécanismes incitatifs et réglementaires visant à limiter ce réchauffement et donc nos émissions de gaz à effet de serre ont été initiés avec le protocole de Kyoto en 1997 et déclinés dans les politiques nationales. Ils ne cessent de s amplifier depuis. Pour atteindre l objectif du facteur 4 à l horizon 2050 (c est à dire la division par 4 des émissions globales de gaz à effet de serre par rapport au niveau de 1990), l Europe s est fixée un objectif ambitieux, dès 2020, avec 20% de réduction des émissions de GES, 20% d économies d énergie et 20% d énergies renouvelables. La France a décliné ces objectifs et les moyens de les atteindre au travers du Plan Climat de 2004, de lois et règlements qui seront adapter notamment par l aboutissement du Grenelle de l Environnement. Ces orientations fixent un programme de grande ampleur en particulier dans le secteur du bâtiment.

5 L impact sur la construction Tous secteurs confondus, le bâtiment représente en France 43% des consommations d énergie finale et est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre, derrière le transport. Le logement résidentiel est responsable à lui seul de 64% des émissions des gaz à effet de serre du bâtiment. Le bâtiment, et plus particulièrement la construction neuve, est un secteur sur lequel il est possible d intervenir de façon efficace en adoptant dès la conception des pratiques vertueuses, notamment sur l isolation et la performance énergétique des équipements (chauffage, production d eau chaude ). Les consommations d'énergie primaire* Autres 6% Industrie 20% Transport 31% Bâtiment 43% Les émissions de gaz à effet de serre Autres 26% Industrie 21% Transport 28% Bâtiment 25% * Énergie primaire (1 kwh de gaz naturel = 1 kwh d énergie primaire) 4 5

6 Quel est le niveau de performance dans la réglementation thermique en vigueur? Quel que soit le lieu, le mode de construction et la gamme de votre future maison, cette dernière devra a minima respecter l actuelle Réglementation Thermique (RT2005) applicable aux constructions neuves, en vigueur depuis Cette dernière impose ainsi un niveau de performance 24 minimum sur les différents 33 postes ayant un impact sur les consommations énergétiques (chauffage, isolation ), 65 de façon à garantir une consommation globale inférieure à un plafond qui est fonction, notamment, de votre région. Ainsi, si vous construisez dans le nord de la France, votre consommation maximale (Cmax) pour couvrir vos besoins en chauffage, eau chaude (et éventuel lement climatisation) ne devra pas dépasser 130 kwh par m 2 pour un an. Cette réglementation représente déjà un réel progrès en sachant que, par comparaison, la consommation moyenne par logement calculée sur le parc total en France est de l ordre du double de ce chiffre! Une nouvelle exigence pour les logements dans le cadre de la RT2005, une valeur de consommation énergétique maximale pour le chauffage, l eau chaude sanitaire et le refroidissement éventuel : le Cmax exprimé en kwh d énergie primaire (EP)/m 2 /an. Valeurs du Cmax (gaz naturel) selon la zone climatique Cmax = 130 kwhep/m² / an Cmax = 110 kwhep/m² / an Cmax = 80 kwhep/m² / an (NB : 1 kwh de gaz naturel = 1 kwh d énergie primaire) B 2A

7 Comment aller plus loin? Les matériaux et techniques de construction actuels associés à certains équipements performants vous permettent d ores et déjà d aller au-delà de la Réglementation Thermique en vigueur. C est pourquoi les pouvoirs publics ont mis en place des labels incitatifs de performance énergétique qui préfigurent les futures normes thermiques et les bâtiments de demain. Les conclusions du Grenelle de l Environnement tenu fin 2007 prévoient en effet une amplification des mesures d économies d énergie et de réduction des émissions de CO 2 et consacreront dès 2010 ces niveaux de labels comme ceux à atteindre de façon réglementaire. Les labels de performance énergétique dans la RT2005 Niveau Référence RT2005 Consommation indicative maison neuve (kwhep/m 2) % HPE -20% THPE 2005 ou HPE ENr réf. RT % + EnR THPE EnR 2005 < 50 kwh EP /m 2 Label BBC Label (T)HPE (EnR) : (Très) Haute Performance Énergétique (Énergies Renouvelables) Label BBC : Bâtiment Basse Consommation réf. RT

8 Quels sont les principaux niveaux de labels pour une maison performante? Le niveau THPE (Très Haute Performance Énergétique) Pour l atteindre, les consommations d énergie de votre maison devront être au moins inférieures de 20 % par rapport au niveau de référence de l actuelle Réglementation Thermique. Ce niveau devrait être requis au minimum pour les constructions commencées après Le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), encore plus exigeant, vous sera délivré si la consommation énergétique de votre maison se limite à une valeur comprise entre 40 et 65 kwh EP /m 2 /an selon la zone géographique, soit 2 fois moins qu une maison satisfaisant à la Réglementation Thermique actuelle. La maison BBC préfigure la maison neuve des années Niveaux de consommation (C) en maison basse consommation (BBC) C < 65 kwh EP /m 2 /an C < 60 kwh EP /m 2 /an C < 55 kwh EP /m 2 /an C < 50 kwh EP /m 2 /an C < 45 kwh EP /m 2 /an C < 40 kwh EP /m 2 /an B 2A

9 Comment atteindre ces niveaux de performance énergétique? D abord agir sur la diminution des besoins énergétiques L objectif premier consiste à réduire de manière conséquente les consommations des postes les plus énergivores de votre futur habitat, à savoir: le chauffage, l eau chaude sanitaire, la ventilation, l éclairage, la climatisation. Pour cela, il s agira d intervenir dans un premier temps sur la conception même de votre maison, en étudiant tout particulièrement les aspects tels que: sa forme et son agencement, son orientation par rapport au soleil, son isolation Ensuite choisir des équipements performants Il s agira également d opter pour des solutions de chauffage et de production d eau chaude économes, qui, combinées à la performance du bâti vous assureront une consommation minimum et l atteinte de ces niveaux de labels THPE ou BBC. Les solutions gaz naturel sont particulièrement bien placées pour vous y aider. 8 9

10 Pourquoi opter pour le gaz naturel dans votre maison THPE ou BBC? Le gaz naturel: une énergie et des solutions techniques vous garantissant l atteinte des labels de performance énergétique. 1/ Opter pour le gaz naturel, c est faire le choix d une énergie économique et toujours disponible pour répondre à vos besoins quotidiens: chauffage, production d eau chaude, cuisson 2/ Sur le plan des émissions de gaz à effet de serre, vous bénéficiez, avec le gaz naturel, des solutions de chauffage qui génèrent le moins de CO 2 comparées aux autres technologies conventionnelles.

11 3/ En tant qu énergie primaire, le gaz naturel ne nécessite aucune transformation (et baisse d efficacité associée) avant d être utilisée sur votre lieu d habitation. Cette utilisation directe confère aux solutions gaz naturel un excellent bilan énergétique sur le plan de la préservation des ressources. 4/ En associant le gaz naturel aux équipements les plus performants tels que la chaudière à condensation ou le chauffe-eau solaire individuel, vous réduisez encore vos consommations d énergie et vous atteignez les niveaux de labels THPE et BBC

12 Quelles sont vos solutions et équipements gaz naturel? Une maison performante est avant tout une maison bien conçue, orientée et isolée qui va permettre de limiter les besoins énergétiques. Pour aller au delà, vers les niveaux les plus performants, THPE et BBC, il est important de bien choisir ses équipements de chauffage et de production d eau chaude. L action sur ces 2 postes les plus consommateurs d énergie dans un logement est la plus bénéfique dans cet objectif. En complément, vous pouvez associer les équipements solaire avec les appareils gaz naturel. la chaudière basse température, est reconnue pour ses hautes performances, plus performante encore, la chaudière à condensation dispose d un rendement de près de 100%, pour encore plus d'économies. Elle s'accorde idéalement avec des radiateurs chaleur douce ou un plancher chauffant basse température. les panneaux solaire thermiques s'associent parfaitement avec ces chaudières pour le complément d'énergie. Ils assurent jusqu'à 70% de votre production d eau chaude voire la moitié de vos besoins globaux de chauffage et eau chaude sanitaire.

13 Comment concevoir votre maison basse consommation au gaz naturel? Plusieurs solutions s offrent à vous en fonction de vos objectifs (économies, niveau de label) et de votre budget. Dans tous les cas, c est l assemblage des différentes briques que constituent les principaux postes à traiter (isolation, chauffage et production d eau chaude ) qui constituera la réponse globale de votre maison basse consommation. En optant par exemple pour une solution initiale avec chaudière basse température (BT), vous pourrez dans quelques années simplement la remplacer par une chaudière à condensation plus performante, voire installer des capteurs solaires : votre maison peut atteindre le niveau THPE et même BBC sans avoir à refaire toute l installation de chauffage ni l isolation. Exemples de constructions de projets THPE et BBC avec les solutions gaz naturel Rég. Thermique 2005 HPE THPE BBC Bâti réf Chaudière BT THPE Bâti réf Isolation renforcée Chaudière BT THPE Bâti réf amélioré Chaudière à condensation BBC Bâti réf Isolation très renforcée Chaudière à condensation BBC Bâti réf Isolation renforcée Chaudière à condensation Panneaux solaires Votre maison est évolutive grâce à ces solutions qui s adaptent à vos objectifs et à vos possibilités de financement. En premier lieu, l installation de chauffage central à eau chaude (radiateurs et/ou plancher chauffant basse température) conférera à votre maison une flexibilité totale. Votre maison restera ainsi moderne dans la durée et s'adaptera aux évolutions futures des normes de construction

14 Quel est l impact sur mon investissement et quels sont les bénéfices financiers sur le long terme? Sur le plan de l investissement initial, la construction de votre maison haute performance au gaz naturel permet de limiter le surcoût par rapport à une maison respectant la Réglementation Thermique actuelle (RT2005) : à environ 20 TTC/m², soit 1 à 2% du coût de la construction pour un objectif THPE ; à moins de 50 TTC/m², soit 3 à 5% du coût de la construction pour une maison BBC. Dans le cas d une installation solaire en complément de votre installation de base au gaz naturel, vous bénéficiez d un crédit d impôt de 50% sur le prix du matériel fourni (posé et facturé par un professionnel avant le 31/12/2009). Par ailleurs, toujours sur le plan de la fiscalité, les orientations du Grenelle de l Environnement prévoient des aides à la construction de logements BBC (prêts à taux zéro supplémentaires, augmentation du crédit d impôt sur les remboursements d intérêts d emprunts ). Ces mesures doivent encore être confirmées dans les lois et décrets d application. Sur le plan des coûts d exploitation, ces solutions performantes gaz naturel vont vous permettre de générer de substantielles économies. Par rapport à une maison d une surface de 110 m² répondant à la Réglementation Thermique 2005, dont la facture annuelle de chauffage et d eau chaude va se situer entre 500 et 800 TTC/an* suivant sa localisation géographique, vous pourrez amortir l investissement consenti en réalisant les économies suivantes : Label Solution gaz naturel Économies d énergie Économies sur facture jusqu à THPE Chaudière à condensation 20 % 150 /an BBC Chaudière à condensation 50 % 300 /an + Chauffe-eau solaire *coût indicatif. Tarif gaz en vigueur au 01/09/2008 (source : base de donnée Pégase du MEEDDAT)

15 Quel impact sur l affichage des performances énergétiques et environnementales? Des économies et un impact limité sur l environnement rendus visibles grâce aux étiquettes Énergie et Climat, remises dans le cadre du Diagnostic de Performance Énergétique. Ces labels garantissent en effet un excellent positionnement de votre logement sur ces deux étiquettes, quant à sa facture énergétique et son impact sur l environnement. Au-delà des économies que vous réaliserez, Étiquette énergie la performance énergétique de votre maison gaz naturel sera visible et valorisée au niveau des étiquettes caractéristiques établies lors du Diagnostic de Performance Énergétique (avec une notation comprise entre A et C). Étiquette climat (CO 2 ) kwh EP /m 2 par an kg éqco2 /m 2 par an Lors de l achat de son logement, le vendeur ou le constructeur de la maison vous remettra les résultats du diagnostic de performance énergétique (DPE) établi. A l instar des produits électroménagers, celui-ci affiche en particulier une étiquette Énergie établissant le niveau de consommation du logement ainsi qu une étiquette Climat pour quantifier ses émissions prévisionnelles de CO 2 sur une échelle de A (bon) à G (mauvais)

16 Construire aujourd hui votre maison au niveau THPE ou BBC avec une solution au gaz naturel, c est l assurance de: réduire vos consommations énergétiques jusqu à 50 % avec un bénéfice direct sur vos factures, participer activement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, anticiper les futures normes de construction avec une maison qui sera toujours moderne dans plus de 10 ans. Pour vous accompagner dans votre projet de construction, retrouvez la liste des constructeurs gaz naturel sur notre site internet : Accueil Gaz Naturel Raccordement Conseils: (Prix d un appel local depuis un poste fixe) Référence Boutique : 2RDB1608, Crédits photos : Boutique Gaz de France, Franck Betermin, Jacques Blanchard, Alexis chezière, Acova, / Villa Soleil, Serge Chapuis. Mistigris communication L énergie est notre avenir, économisons-la! GrDF 6, rue Condorcet Paris SOCIÉTÉ ANONYME AU CAPITAL DE ,00 RCS PARIS

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain

Résidentiel neuf. avec. le gaz naturel. et les énergies renouvelables. Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Résidentiel neuf le gaz naturel avec et les énergies renouvelables Les solutions d aujourd hui pour vos bâtiments de demain Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage du bâtiment Ce guide a été

Plus en détail

Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques

Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Construction individuelle neuve Votre maison au gaz naturel, équipée de capteurs photovoltaïques Naturellement, faites des économies En

Plus en détail

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables

Construire. ma maison. basse consommation en 2012 et après. ... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après... avec le gaz naturel & les énergies renouvelables Construire ma maison basse consommation en 2012 et après Avec le gaz naturel et les énergies

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison

au gaz naturel! GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison GrDF vous aide dans votre projet de construction de maison au gaz naturel! Découvrez la solution de financement avantageuse proposée par notre partenaire, le Crédit Foncier Un prêt à taux privilégié proposé

Plus en détail

Daikin Altherma haute température

Daikin Altherma haute température Daikin Altherma haute température LA SOLUTION IDÉALE POUR LA RÉNOVATION DE CHAUDIÈRE FIOUL CHAUFFAGE Haute performance Installation facile Économies EAU CHAUDE SANITAIRE 26 Facile à installer Idéale pour

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Associer énergie solaire et gaz naturel

Associer énergie solaire et gaz naturel Associer énergie solaire et gaz naturel Pourquoi associer l énergie solaire au gaz naturel? Si vous souhaitez équiper votre maison en privilégiant respect de l'environnement et économies d'énergie, alors

Plus en détail

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1

Réglementation thermique 2012. 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 Réglementation thermique 2012 23/03/2011 Session de sensibilisation à la maîtrise de l'énergie - ADM 54 / LQE 1 La règlementation thermique 2012 (RT2012) - Plan 1 RT2012 : Généralisation des principes

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Pourquoi ce guide? Al heure des choix énergétiques pour votre maison, vous vous interrogez sur le meilleur moyen de bénéficier du confort au meilleur prix tout en réduisant

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

La Réglementation Thermique 2012. Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 La Réglementation Thermique 2012 Espace INFO ÉNERGIE nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Introduction Depuis le 1 er janvier 2013, une nouvelle réglementation thermique s applique à

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Les clés pour comprendre

Les clés pour comprendre Les clés pour comprendre La Réglementation Thermique 2012 (RT2012) a pour objectif, tout comme les précédentes réglementations thermiques de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu

Plus en détail

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières

LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER. Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS L IMMOBILIER Présentation du 11 mars 2014 aux étudiants en BTS Professions Immobilières SOMMAIRE Le bâtiment et l énergie, un double enjeu L évolution et la valorisation

Plus en détail

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 N O U V E A U La Règlementation Thermique 2012 Le Grenelle de l Environnement a fixé des objectifs de réduction par 4 des émissions de gaz à

Plus en détail

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012

Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 Evaluation énergétique de 32 bâtiments de logements sociaux récents Atelier de ALE 69 20 Mars 2012 4 rue Voltaire, 38000 Grenoble 04 76 00 19 09 www.alec-grenoble.org Postulat Volonté des organismes sociaux

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement»

RT BATIMENTS EXISTANTS. Labels et RGE. «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS Labels et RGE «Reconnu Grenelle Environnement» RT BATIMENTS EXISTANTS RT Bâtiments existants S APPLIQUENT AUX BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS ET TERTIAIRES EXISTANTS À L OCCASION DE TRAVAUX

Plus en détail

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

www.propane-monamour.fr L énergie est notre avenir, économisons-la! L énergie est notre avenir, économisons-la! Bonnes raisons de faire du propane 2 3 un partenaire d avenir dès à présent Le propane s adapte à tous les besoins énergétiques et permet de répondre partout,

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES

Conférence Habitat à basse consommation d énergie. 15 mai 2009 MEYRARGUES Conférence Habitat à basse consommation d énergie 15 mai 2009 MEYRARGUES A chaque période ses priorités. Rappel des faits La demande faite au monde de la construction au XXème siècle a été de construire

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Réglementation thermique de l'existant

Réglementation thermique de l'existant Réglementation thermique de l'existant Atiane energy Villa Kappas - 2, avenue de Carras - 06200 Nice Tel. 06 62 78 39 38 - contact@atiane-energy.com www.atiane-energy.com SARL au capital de 9 000 Euros

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE

LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE LE BESOIN BIOCLIMATIQUE LA CONSOMMATION MAXIMALE D ENERGIE PRIMAIRE Des équipements performants pour une consommation d énergie réduite Ventilation performante (naturelle, naturelle assistée, simple flux, double flux...) Energies

Plus en détail

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés!

Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Réglementation thermique : de la RT 2005 à la RT 2012 : anticiper pour gagner de nouveaux marchés! Damien MONOT Conseiller technique Contexte 1. Contexte mondial - Le réchauffement de la planète - dérèglement

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA RT 2012

PRÉSENTATION DE LA RT 2012 PRÉSENTATION DE LA RT 2012 La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT 2012») pose des objectifs ambitieux en matière d efficacité énergétique avec un maximum d énergie consommée fixé à 50 kwhep/(m².an)

Plus en détail

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric

Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights. Schneider Electric Evolution des réglementations et contribution de l offre Facility Insights Evolution des réglementations Directive européenne : European Energy Directive (EED) Loi DDADUE Audit ISO50001 RT2012 Un environnement

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers

Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers E X P E R T D U D. P. E L O C A T I F Diagnostic de Performance Energétique Pour la location Appartement N 1 T2 DOCUMENT LOCATAIRE Situé au 1, rue du Capitaine Flottes à Pamiers Rapport N 5215022008 réalisée

Plus en détail

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation»

«Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Mercredi de l info du 22 février 2012 Conseil et Réseaux Bureau d études Bâtiment et Process «Les exigences techniques et réglementaires d un bâtiment basse consommation» Vincent DUBAR Chef de projets

Plus en détail

MAISON D EXCEPTION EN mi335

MAISON D EXCEPTION EN mi335 La garantie d économies à long terme MAISON D EXCEPTION EN mi335 Crédit photo : Maisons 4807 Crédit photo : Maisons 4807 La maison à basse consommation d énergie (BBC) En vigueur au 1 er janvier 2013 pour

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique

David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Efficacité énergétique des bâtiments 29 juin 2011 David DELAUNE Chef de projet réglementation thermique Ministère de l Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement (MEDDTL) Direction

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Article L271-4 du Code de la Construction et de l Habitation Numéro de dossier : Date du repérage : 121030FA00_BOURLON-NENEZ_VAUHALLAN 30/10/2012 Désignation du ou des bâtiments

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

Analyse de Cycle de Vie et énergie primaire

Analyse de Cycle de Vie et énergie primaire DOCUMENTATION TECHNIQUE Édition novembre 212 MAISON INDIVIDUELLE Analyse de Cycle de Vie et énergie primaire Impacts environnementaux et nouveaux enjeux L énergie est notre avenir, économisons-la! Sommaire

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Agréable. et durable

Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires. Agréable. et durable Itho Daalderop Chauffe-eau solaires et capteurs solaires Agréable et durable Solior : Préchauffeur : - Installation aisée : cuve + capteur en un seul élément placé sur la toiture - Baisse jusque 40% de

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum

Les bouquets sont classés par ordre croissant d ambition, sous les appellations suivantes : - premium - premium+ - medium - optimum Présentation des s de travaux et des Gains en économies d énergie générés par la réalisation des travaux préconisés, en logement ancien de taille moyenne La définition de bouquets de travaux a pour objectif

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg

LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg LA COUR DES BRASSEURS à Strasbourg- Cronenbourg La vie de quartier aux portes de la Ville * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation,

Plus en détail

Construire des logements abordables en RT 2012

Construire des logements abordables en RT 2012 Construire des logements abordables en Confort, performance énergétique et coût d investissement limité avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des maîtres d ouvrage

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Le Label. Les perspectives

Le Label. Les perspectives Le Label Les perspectives Un bilan sur le BBC-Effinergie En France 30/09/2012-92 550 logements certifiés 460 00 logements en demandes - 97 opérations tertiaires certifiées- 792 soit 5.6 M m² Shon en demandes

Plus en détail

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles

FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles FIOUL DOMESTIQUE La rénovation thermique des maisons individuelles Fiche conseil Édition février 2012 Source Weishaupt SOMMAIRE P 2 : Contexte, enjeux et objectifs P 3 : Le parc des maisons chauffées au

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012

Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Evolution de la réglementation thermique dans l ancien et dans le neuf, RT2012 Jacques FAUCHER Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement du Limousin 1 Sommaire 1. Le contexte

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAG AZUR PERICHAULT 6 impasse Lou Pénéqué 13950 CADOLIVE Tél : 04 42 32 46 39 Cel : 06 20 76 89 36 EMAIL : jean-louis.perichaut@wanadoo.fr DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale

La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale La place des vitrages dans la démarche de qualité environnementale Des créations architecturales sans oublier les performances Contexte Un produit verrier impacte de différentes façons le bilan environnemental

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

l offre économie d énergie France Air

l offre économie d énergie France Air l offre économie d énergie France Air les solutions à énergie renouvelable Le secteur du bâtiment est le premier consommateur d énergie en France. Il représente 43 % de l énergie consommée, et 25 % des

Plus en détail

Le secteur du bâtiment consomme. Le Grenelle et le secteur du bâtiment. La réglementation thermique. Bulletin d information de l ANCC J N 81 11

Le secteur du bâtiment consomme. Le Grenelle et le secteur du bâtiment. La réglementation thermique. Bulletin d information de l ANCC J N 81 11 Le Grenelle et le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment consomme plus de 40 % de l énergie finale et contribue pour près du quart aux émissions annuelles de gaz à effet de serre, ce qui le place en

Plus en détail

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E.

Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. 1 Matinée A. Le Grenelle de l environnement B. Les grandeurs caractéristiques C. Le confort D. Les déperditions thermiques Après midi E. Applications sur un pavillon F. Exemples de mises en évidence 2

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail