TP 6 Spectroscope à prisme

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP 6 Spectroscope à prisme"

Transcription

1 E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 6 Spectroscope à prisme I) Objectif : - Déterminer les longueurs d onde des différentes radiations qui constituent une lumière polychromatique, au moyen d un spectroscope à prisme et de plusieurs lampes spectrales. - Utiliser un spectroscope à prisme. - Construire une courbe d étalonnage qui permettra de déterminer la nature d une lampe inconnue. II) Description de l appareil : II-1) Qu est-ce qu un spectroscope? Un spectroscope à prisme est un appareil qui permet de séparer les différentes radiations qui constituent le rayonnement d une source lumineuse et d en mesurer les longueurs d onde. Le principe de l appareil repose sur la déviation par un prisme d une radiation lumineuse en fonction de sa longueur d onde (phénomène de dispersion), et sur la théorie de l émission d une onde par un atome. II-2) Schéma de la plate-forme sans lunette micrométrique : 30

2 II-3) Schéma de principe : - Source S : lampe spectrale est une ampoule de verre dans laquelle on a fait le vide. Elle comprend deux filaments situés aux extrémités d un tube dans lequel on a placé sous faible pression, un gaz rare et un peu de métal vaporisé (Na, Hg, Cd par exemple). - Collimateur : il est constitué d un diaphragme (fente f) réglable en largeur, qui joue le rôle de source secondaire, et d une lentille convergente (L). La fente doit être située dans le plan focal objet de la lentille pour produire un faisceau de rayons parallèles émergents. - Prisme : généralement en verre et possédant un angle de 60, il représente le système dispersif. - Lunette : elle est constituée par deux lentilles convergentes, dont (L1) est l objectif et (L2) l oculaire. Les images des différentes radiations dispersées par le prisme se forment dans le plan focal image de (L1). Elles constituent le spectre. Ce spectre est observé à travers l oculaire (L2), qui est positionné de façon que son plan focal objet (P) soit confondu avec le plan focal image de (L1). La lunette est ainsi réglée sur l infini, ce qui à pour but de diminuer la fatigue oculaire lors d observations prolongées. III) Expérimentation : Matériel : - Un spectroscope à prisme. - Un jeu de lampes spectrales (Na, Hg, He). - Une lampe spectrale inconnue. 31

3 III-1 Procédures de réglage de l appareil III-1-a) Mise au point de la lunette sur l infini Mettre au point la netteté du réticule (croix) par déplacement axial de l oculaire si nécessaire. Pour cela il est conseillé de diriger la lunette vers une surface claire. Diriger la lunette vers un objet éloigné d une dizaine de mètres au minimum, agir sur la crémaillère (molette de droite le long de la lunette) pour mettre au point sur l objet choisi. Vous devez voir nettement le réticule et l objet. III-1-b) Réglage du collimateur : Placer et allumer la lampe à vapeur de sodium. Aligner la lunette et le collimateur. Orienter la fente verticalement, si nécessaire, et agir sur la crémaillère (molette sur le côté du collimateur) de manière à observer une image très nette de la fente à travers la lunette. Diminuer au maximum la largeur de la fente (attention à la diffraction!) grâce à la petite vis située à l extrémité du collimateur. Superposer le trait vertical du réticule de la lunette sur l image de la fente. Relever la valeur de l angle θ 0 sur le cercle gradué au moyen du vernier solidaire de la lunette (se reporter à l annexe 1 pour le principe de lecture sur le vernier). III-1-c) Positionnement du prisme : Ce réglage à pour but d obtenir le minimum de déviation pour la double radiation jaune du sodium (plus communément appelé doublet jaune du sodium) : Mettre la plate-forme supportant le prisme et la faire tourner de façon que la face de sortie du prisme soit perpendiculaire à l axe du collimateur. Faire tourner la lunette de façon à amener son axe perpendiculairement à la face d entrée du prisme : vous devez alors observer le spectre de raies d émission (dans le cas du sodium vous devez observer le doublet de raies jaunes). Rechercher la position de déviation minimale D m de ces raies jaunes en faisant tourner légèrement la plate-forme du prisme. Vous devez observer que les raies changent de sens de déplacement lors de la rotation du prisme. À la limite de ce changement de sens : arrêter de tourner la plate-forme et bloquer là grâce à la vis située sur son côté. La plate-forme devra rester bloquée durant tout le reste de la manipulation. Amener le trait vertical du réticule sur les deux raies jaunes, et relever les valeurs des angles correspondants θ 1 et θ 2. Prendre une valeur moyenne si la différentiation des raies est délicate θ moy. (Se reporter à l annexe 1 pour le principe de lecture sur le vernier). 32

4 - III-2 - Calcul de déviation D pour différentes lampes III-2-1) Etude du spectre d émission de la lampe à vapeur de mercure Remplacer la lampe à vapeur de sodium par la lampe à vapeur de mercure (Hg) (faire très attention lors de l échange des lampes : celle qui vient d être utilisée est extrêmement brûlante : à enlever avec délicatesse avec un gant spécial et à reposer avec extrême délicatesse dans son râtelier). Observer le spectre d émission de la nouvelle lampe. Pour chaque raie, positionner le réticule sur la raie, relever la valeur de l angle de positionnement de la lunette "! lue grâce au vernier et calculer la déviation D subie par cette radiation lumineuse : D = θ λ - θ 0 (D est donc toujours positif!!) Remarque : il faudra bien faire attention lors du calcul de D de transformer toutes vos mesures qui sont en degré et minute d angles (divisions sexagésimales) en degré décimal (divisions décimales). On rappelle que 1 degré d angle correspond à 60 minutes d angles. Exemple de calcul :!" =128,5 24' 24 représente $ & 24x1!# soit 0,4 % 60 " d où!" = 128,5 24' = 128,5 + 0,4 = 128,9 O En fonction de la couleur de chaque raie observée et du tableau de l'annexe 2, estimer à quelle longueur d'onde λ correspond chaque raie. Placer tous vos résultats dans un tableau du type : couleur "! ( ) "! ( ) D ( )! estimée (nm) III-2-2) Etude du spectre d émission de la lampe à vapeur d hélium Remplacer la lampe à vapeur de mercure par la lampe à vapeur d hélium (He) recommencer les mêmes opérations que précédemment. III-2-3) Etude du spectre d émission de la lampe inconnue (X) Remplacer la lampe à vapeur d hélium par la lampe inconnue. Pour chaque raie, positionner le réticule sur la raie, relever la valeur de l angle de positionnement de la lunette "! lue grâce au vernier et calculer la déviation D subie par cette radiation lumineuse. Noter les résultats dans un tableau du type : couleur! " ( )! " ( ) D ( ) 33

5 III-3 - Exploitation : III-3-1) Courbe d étalonnage : Pour chacune des lampes utilisées sauf la lampe inconnue, vous devez reporter sur un graphe les points de coordonnées (D ;! ) (où λ est la longueur d onde de radiation correspondante à l angle de déviation D). Tracer la courbe d étalonnage du spectroscope D = f(λ). Faire en sorte que la courbe passe par un maximum de points si ceux-ci sont un peu éparpillés. III-3-2) Evaluation de la longueur d onde des radiations émises par une lampe inconnue : Reporter les valeurs D mesurées avec la lampe inconnue sur la courbe d étalonnage et en déduire par report graphique les longueurs d onde des raies émises par cette lampe. En fonction des valeurs trouvées et du tableau de l annexe 2, proposer une identification de la lampe inconnue. 34

6 ANNEXE 1 Principe de lecture pour la mesure d un angle Au moyen d un vernier Le zéro du vernier mobile (divisé en 30 parties égales) indique sur le disque fixe la valeur de l angle en degré et en demi-degré. La coïncidence entre un trait de la graduation du disque et un trait de la graduation du vernier correspond au nombre de minutes d angle qu il faut ajouter à la valeur déterminée précédemment. Une division du vernier correspond à 1 minute d angle. exemple Le zéro du vernier a dépassé la demi-division entre la graduation 70 et 71, on lira donc 70,5 ou La 3 ième graduation du vernier est en regard d un trait de graduation du disque, il faut par conséquent ajouter 3 à la valeur précédente. Le résultat de la lecture est :

7 ANNEXE 2 Lampes spectrales : longueurs d onde des principales raies (domaine du visible) λ (nm) Sodium Na Hélium He Mercure Hg Couleur Intensité relative 388,90 X Limite U.V faible 404,70 X violet moyenne 407,80 X violet faible 435,80 X indigo assez-forte 440,40 X 447,15 X 449,80 X 454,20 X 454,50 X 471,31 X 491,60 X vert-bleu faible 492,19 X 496,00 X 497,90 X doublet 498,30 X vert très faible 501,57 X 546,07 X vert très forte 568,80 X jaune-vert 577,00 X jaune très forte 579,10 X jaune très forte 587,56 X 588,995 raie D 1 X doublet 589,592 raie D 2 X jaune très forte 598,80 X assez-forte 615,40 X doublet 616,10 X jaune-orangé faible 623,44 X 625,40 667,81 X 690,75 X 706,52 X λ (nm) Hydrogène H Cadmium Cd couleur (δ) 410,174 X (γ) 434,047 X 468 X Violette 480 X bleue (β) 486,133 raie F X 509 X verte 644 X rouge (α) 656,279 raie C X 36

Spectroscope à réseau : étude du spectre normal

Spectroscope à réseau : étude du spectre normal Spectroscope à réseau : étude du spectre normal Commencer le compte-rendu en donnant le schéma optique complet du spectre normal. Tracer un faisceau de longueur d onde λ o et un faisceau de longueur d

Plus en détail

TP O1 : SPECTROSCOPIE A PRISME

TP O1 : SPECTROSCOPIE A PRISME TP O : SPECTROSCOPIE A PRISME Capacités exigibles : Mesurer une longueur à l aide d un oculaire à vis micrométrique. Utiliser des vis micrométriques et un réticule pour tirer parti de la précision affichée

Plus en détail

TP - Sciences Physiques

TP - Sciences Physiques TPC2 TP - Sciences Physiques Spectrogoniomètre à prisme Objectifs généraux de formation Formation disciplinaire - Capacités exigibles Caractériser une source lumineuse par son spectre. Formation expérimentale

Plus en détail

Caractérisation de sources lumineuses

Caractérisation de sources lumineuses Caractérisation de sources lumineuses 1 BUT DE LA MANIPULATION Le but de cette manipulation est de déterminer : les longueurs d onde d une lumière émise par une lampe spectrale, par utilisation d un spectroscope,

Plus en détail

Goniomètre - Spectroscopie à prisme

Goniomètre - Spectroscopie à prisme Goniomètre - Spectroscopie à prisme L objectif de ce TP est d apprendre à régler et à utiliser un appareil optique de précision : le goniomètre, ceci afin de réaliser des mesures spectroscopiques, c est-

Plus en détail

TP: Goniomètre à prisme

TP: Goniomètre à prisme TP: Goniomètre à prisme 1. But du TP: Le but de cette manipulation est de montrer que l indice du verre est une fonction de la longueur d onde de la lumière incidente. On vérifiera la formule de Cauchy

Plus en détail

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice

1 Description. 1.1 Le collimateur. 1.2 La lunette autocollimatrice. Optique Goniomètre Ref : Collimateur. Lunette autocollimatrice 1 Description Lunette autocollimatrice Collimateur Vis calantes Limbe Vis de blocage de rotation de la lunette Vis de blocage de la platine Vis de réglage fin de la platine Platine porte objet Vis calante

Plus en détail

Spectroscope à prisme TP 6. I- Présentation et alignement. I.1 Principe du spectroscope à fente

Spectroscope à prisme TP 6. I- Présentation et alignement. I.1 Principe du spectroscope à fente TP 6 Spectroscope à prisme Objectifs : Régler tous les éléments d'un goniomètre : réglage de la lunette autocollimatrice et du collimateur, Mesurer des angles à l'aide du goniomètre, Réaliser des mesures

Plus en détail

Le prisme est un milieu transparent d indice n, délimité par deux dioptres plans non parallèles. La section principale est triangulaire.

Le prisme est un milieu transparent d indice n, délimité par deux dioptres plans non parallèles. La section principale est triangulaire. T.P. cours 05 Prisme Goniomètre I. Le prisme Le prisme est un milieu transparent d indice n, délimité par deux dioptres plans non parallèles. La section principale est triangulaire. arête i face d entrée

Plus en détail

TP d optique n 1 Spectrométrie à prisme et mesure d indice. Attention!

TP d optique n 1 Spectrométrie à prisme et mesure d indice. Attention! TP d optique n 1 Spectrométrie à prisme et mesure d indice Le goniomètre sert à mesurer des angles. La spectrométrie réalise l analyse de lumière polychromatique sous forme de raies spectrales associées

Plus en détail

TP Le goniomètre - Analyse spectrale grâce à un réseau de diffraction

TP Le goniomètre - Analyse spectrale grâce à un réseau de diffraction TP Le goniomètre - Analyse spectrale grâce à un réseau de diffraction Attention : ne pas démonter les lampes sans les avoir préalablement débranchées. 1- Présentation de l instrument : (on se reportera

Plus en détail

S - TP4 - Goniomètre. Signaux physiques

S - TP4 - Goniomètre. Signaux physiques Signaux physiques TP n o 4 : Goniomètre 1 Goniomètre à prisme : Présentation 1.1 Description globale. De façon générale : un goniomètre sert à mesurer des angles et un spectroscope sert à mesurer des longueur

Plus en détail

Optique. Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à réseau. LEYBOLD Fiches d expériences de physique

Optique. Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à réseau. LEYBOLD Fiches d expériences de physique Optique Spectromètre Spectromètre à réseau LEYBOLD Fiches d expériences de physique Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à réseau Objectifs expérimentaux

Plus en détail

1 Matériel - présentation du goniomètre. TP O4 : Goniomètre Mesure d indice et spectroscopie

1 Matériel - présentation du goniomètre. TP O4 : Goniomètre Mesure d indice et spectroscopie TP O4 : Goniomètre Mesure d indice et spectroscopie Objectifs : Mesurer avec précision l angle d un prisme et l indice de réfraction de celui-ci pour une couleur donnée en mesurant l angle de déviation

Plus en détail

Optique. Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à prisme. LEYBOLD Fiches d expériences de physique

Optique. Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à prisme. LEYBOLD Fiches d expériences de physique Optique Spectromètre Spectromètre à prisme LEYBOLD Fiches d expériences de physique P5.7.1.1 Mesure des spectres de raies de gaz rares et de vapeurs métalliques avec un spectromètre à prisme Objectifs

Plus en détail

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre 1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP d optique géométrique aborde l étude du prisme à l aide d un instrument permettant de mesurer des angles avec une grande

Plus en détail

GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE

GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE GONIOMETRE A PRISME ET RESEAU - SPECTROMÉTRIE On prendra soin de reporter dans le compte-rendu : courbes visualisées, mesures et leur incertitude, commentaires et interprétations. Objectifs : Etudier,

Plus en détail

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description :

Etude d un prisme. p1 et 2 pour information 1. Description : TP5 p et pour information. Description : Etude d un prisme PTSI Un spectrogoniomètre est, comme son nom l'indique, à la fois un spectromètre et un goniomètre ( en!!!). L'appareil comprend un plateau de

Plus en détail

Lycée Montesquieu. MP - Physique. MP (O.Granier) Lycée. Montesquieu. Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre.

Lycée Montesquieu. MP - Physique. MP (O.Granier) Lycée. Montesquieu. Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre. Lycée Montesquieu MP (O.Granier) Déviation de la lumière par un prisme Le Goniomètre I Présentation du prisme : Le prisme correspond à un dièdre d angle au sommet A, formé de l association de deux dioptres

Plus en détail

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. LISTE DU MATERIEL Goniomètre (voir page 3) Prisme protégé par 2 plaques de plexiglass - Lampe à vapeur de mercure -

Plus en détail

1.1. Éléments à votre disposition Introduction Matériel Documentation Logiciels Problématique du TP

1.1. Éléments à votre disposition Introduction Matériel Documentation Logiciels Problématique du TP SPECTROGRAPHE À CAPTEUR U51. ANALYSE FONCTIONNELLE DU SYSTÈME 1.1. Éléments à votre disposition 1.1.1. Matériel Voir cadre 1. 1.1.2. Documentation Voir cadre 2. 1.1.3. Logiciels Voir cadre 3. 1.1.4. Problématique

Plus en détail

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre

1 Étude du prisme à l aide d un goniomètre Responsable : J.Roussel Objectif : Ce TP d optique géométrique aborde l étude du prisme à l aide d un instrument permettant de mesurer des angles avec une grande précision : le goniomètre. Ce TP sera l

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences entre les rayons issus des nombreux motifs successifs

Plus en détail

Goniométrie - MPSI 1 Lycée Chaptal Goniométrie Opt.3

Goniométrie - MPSI 1 Lycée Chaptal Goniométrie Opt.3 Goniométrie - MPSI 1 Lycée Chaptal - 013 Goniométrie Opt.3 TP de Physique Objectifs du TP Documents utiles Savoir utiliser un goniomètre et un vernier ; Réviser le réglage des appareils de mesure de base

Plus en détail

TP3- MESURE D INDICE DE REFRACTION PAR GONIOMETRIE Dispersion chromatique d un prisme de verre

TP3- MESURE D INDICE DE REFRACTION PAR GONIOMETRIE Dispersion chromatique d un prisme de verre TP3- MESURE D INDICE DE REFRACTION PAR GONIOMETRIE Dispersion chromatique d un prisme de verre PRESENTATION Sujet Etudier l indice de réfraction n(λ) d un verre selon la couleur de la lumière en mesurant

Plus en détail

Optique géométrique 1: éléments

Optique géométrique 1: éléments Optique géométrique 1: éléments But: Vérifier les lois de la réflexion et de la réfraction et les appliquer et acquérir quelques notions fondamentales de l'optique géométrique. I. Réflexion Disposer le

Plus en détail

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME

MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME MESURE DE L ANGLE ET DE L'INDICE D'UN PRISME Durée : 3H. Ce T.P. comporte 5 pages. 1. LISTE DU MATERIEL Goniomètre (voir page 4) Prisme - Lampe à vapeur de mercure - Logiciel Excel. Liens : http://www.zeiss.fr/c1568e800594cd/contents-frame/a50aebffea8ff7b3c1569db005fdf54

Plus en détail

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique.

Spectres lumineux. L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. TP Physique N 6 Spectres lumineux L étude des spectres lumineux permet d évaluer la température des astres ainsi que de connaître leur composition chimique. Poste N 1 : Matériel: source lumineuse, fente,

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa décomposition en ses différentes lumières constitutives. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

Etude des réseaux de diffraction

Etude des réseaux de diffraction Etude des réseaux de diffraction Chapitre 4 Etude des réseaux de diffraction Un réseau est constitué par la répétition périodique d un motif diffractant, comme par exemple une fente. Les interférences

Plus en détail

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa.

La dispersion de la lumière blanche correspond à sa. Chapitre 10 : La lumière des étoiles (Physique UNIVERS) Objectifs : Connaître la définition de l année de lumière et son intérêt ; Expliquer l expression «Voir loin c est voir dans le passé» ; Savoir qu

Plus en détail

TPC : Prisme et spectrophotométrie

TPC : Prisme et spectrophotométrie TPC : et spectrophotométrie : Utiliser les lois de la réflexion et de la réfraction de Descartes pour déterminer l angle au sommet d un prisme. Déterminer une longueur d onde avec un spectrogoniomètre

Plus en détail

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE

Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE Chapitre VI SPECTRES DE LA LUMIERE 1. Qu'est- ce que la lumière? La lumière est l ensemble des ondes électromagnétiques visibles (entre 400 et 800 nm). Décomposition de la lumière blanche La lumière solaire,

Plus en détail

2) A l aide d un réseau :

2) A l aide d un réseau : T.P.15 OBJECTIFS : LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE - Découvrir et comparer différents systèmes dispersifs. - Observer, comparer et classer. les spectres produits par de la lumière émise par différentes

Plus en détail

Documentation technique Item Lampe spectrale Na

Documentation technique Item Lampe spectrale Na Item 1 451062 Lampe spectrale Hg 100 Documentation technique Item 3 451111 Lampe spectrale Na Item 5 45130 Bobine de self universelle Item 2 451041 Lampe spectrale Cd Item 4 451071 Lampe spectrale Hg-

Plus en détail

TP 8 Utilisation du polarimètre de Laurent

TP 8 Utilisation du polarimètre de Laurent E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 8 Utilisation du polarimètre de Laurent Objectifs : - Utiliser un Polarimètre de Laurent pour déterminer la concentration d'une solution de saccharose. I) Polarisation rotatoire

Plus en détail

Le goniomètre à prisme

Le goniomètre à prisme Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Le goniomètre à prisme Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser

Plus en détail

Goniomètre. I) Présentation de l appareil. 3 ) Différents types de sources lumineuses. 1 ) Description. 2 ) Objectifs

Goniomètre. I) Présentation de l appareil. 3 ) Différents types de sources lumineuses. 1 ) Description. 2 ) Objectifs Goniomètre L objectif principal de ce TP est d apprendre à régler et à utiliser un appareil optique de précision : le goniomètre à prisme. Attention : les différents instruments que vous allez utiliser

Plus en détail

Unité d Enseignement LC 202 Atomistique et Liaison Chimique. TRAVAUX PRATIQUES: spectroscopie atomique et moléculaire

Unité d Enseignement LC 202 Atomistique et Liaison Chimique. TRAVAUX PRATIQUES: spectroscopie atomique et moléculaire Université Pierre et Marie Curie Année 2006-2007 Unité d Enseignement LC 202 Atomistique et Liaison Chimique TRAVAUX PRATIQUES: spectroscopie atomique et moléculaire Lab. de Chimie Physique-Matière et

Plus en détail

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme

ACTIVITE 1 : Décomposition de la lumière blanche. A. Décomposition par un prisme Document élève 1/5 Nom : Prénom : Classe : Date : Physique Chimie Thème : L Univers SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Objectifs : Utiliser un système dispersif pour visualiser des spectres d émission

Plus en détail

TP 2 Utilisation du réfractomètre Convex

TP 2 Utilisation du réfractomètre Convex E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 2 Utilisation du réfractomètre Convex Objectifs : - Se familiariser avec l utilisation d un réfractomètre. - Utiliser un réfractomètre pour déterminer la concentration d'une

Plus en détail

TP 5 Déviation de la lumière par un prisme

TP 5 Déviation de la lumière par un prisme E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 5 Déviation de la lumière par un prisme Objectifs : - Étudier expérimentalement la déviation D d'un faisceau lumineux par un prisme. - Tracer la courbe D = f(i). - Mesurer l'angle

Plus en détail

Notice. Spectrogoniomètre. Présentation. 1. Introduction. 2. Contenu de l'emballage. Fig. 1

Notice. Spectrogoniomètre. Présentation. 1. Introduction. 2. Contenu de l'emballage. Fig. 1 Notice Spectrogoniomètre Fig. 1 Présentation 1. Introduction L'impact indubitable s méthos d'étu la structure s matériaux sur la science et sur la technologie morne fait que la spectroscopie occupe une

Plus en détail

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie.

SPECTROSCOPIE. I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. SPECTROSCOPIE I Analyser la lumière. II Spectres d émission. III Spectres d absorption. IV Applications de la spectroscopie. I Analyser la lumière. Que signifie analyser la lumière? Analyser la lumière

Plus en détail

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE

LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE LE MODELE ONDULATOIRE DE LA LUMIERE Lumière onde 1 I LA LUMIERE : UNE ONDE? 1) Diffraction de la lumière : Lorsqu'une ouverture ou un obstacle de petite taille (fente, trou circulaire, fil fin etc ) est

Plus en détail

S OURCES BLANCHES LASERS, SPECTRALES. Sources, lasers, Spectrales S OURCE PONCTUELLE TRES HAUTE LUMINOSITE. Catalogue Optique INSTRU MESURE C1021

S OURCES BLANCHES LASERS, SPECTRALES. Sources, lasers, Spectrales S OURCE PONCTUELLE TRES HAUTE LUMINOSITE. Catalogue Optique INSTRU MESURE C1021 S OURCES BLANCHES LASERS, SPECTRALES S OURCE PONCTUELLE TRES HAUTE LUMINOSITE Bloc source sur tige très compact générant un point lumineux de très forte intensité pouvant être utilisé comme élément de

Plus en détail

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 2 : Lumière d étoile p1/5 CHAPITRE 2 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse nécessite

Plus en détail

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière.

But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Thème : Univers Chap. : Les étoiles TP : Décomposition de la lumière 2nde But de l activité : Comprendre la décomposition de la lumière. Ce TP va se dérouler sous un format «Jigsaw» («puzzle» en anglais)

Plus en détail

Propagation de la lumière dans le vide

Propagation de la lumière dans le vide CHAPITRE 3 LA LUMIÈRE, MODÈLE ONDULATOIRE 1 Propagation de la lumière dans le vide 1. L optique géométrique : rappels Dans un milieu transparent, homogène et isotrope, la lumière se propage en ligne droite

Plus en détail

TP 4 Diffraction et interférences

TP 4 Diffraction et interférences E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 4 Diffraction et interférences Objectifs : - Observer le phénomène de diffraction à l'aide de fentes et de trous. - Étude de la diffraction par un réseau. - Observer et étudier

Plus en détail

P.S.I. Michelson Gras O.

P.S.I. Michelson Gras O. Description du Michelson : Les miroirs sont notés M1 et M2. Le miroir M2 est fixe mais orientable. Les vis de réglage de l inclinaison sont notées Vi. La source S est placée du côté du filtre anticalorique

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée I La lumière du domaine visible : expérience:décomposition de la lumière par un prisme observation : spectre continu fourni par un filament chauffé. De combien de couleurs spectrales

Plus en détail

TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction

TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction TP de Physique n 7 : Réseaux de diffraction Objectifs : - Apprendre ce qu est un «réseau de diffraction» (souvent appelé «réseau» tout court en optique), quelles sont ses propriétés et ses applications

Plus en détail

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques

Spectre d émission et spectre d absorption de quelques éléments chimiques AS: 009/010 PROF : Mr BECHA Adel ( prof principal) 4 eme Sciences exp, maths et technique Matière : Sciences physiques www.physique.ht.cx SERIE D EXERCICES Objet : : Les spectres atomiques ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes

2.1 Partie I. Interférence de Young, produite par deux fentes PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, car ça désalignerait l appareil!

Plus en détail

B.T.S. GÉNIE OPTIQUE - OPTION PHOTONIQUE U Éléments à votre disposition Matériel Voir cadre Documentation Voir cadre 2.

B.T.S. GÉNIE OPTIQUE - OPTION PHOTONIQUE U Éléments à votre disposition Matériel Voir cadre Documentation Voir cadre 2. Sujet n 4- SPECTROGRAPHE À CAPTEUR CCD. ANALYSE FONCTIONNELLE DU SYSTÈME 1.1. Éléments à votre disposition 1.1.1. Matériel Voir cadre 1. 1.1.2. Documentation Voir cadre 2. 1.1.3. Logiciels Voir cadre 3.

Plus en détail

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE

CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L UNIVERS Chapitre 12 : Lumière d étoile p1/6 CHAPITRE 12 : LUMIERE D ETOILE L analyse de la lumière provenant des étoiles donne des informations sur leur température et leur composition. Cette analyse

Plus en détail

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière

Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière TP 2 Le prisme - mesure d indice et dispersion de la lumière Mots clefs : prisme, indice, minimum de déviation, dispersion, couleur, longueur d onde Vous disposez de : - une source lumineuse et son alimentation,

Plus en détail

TP 2de Spectre démission et d absorption

TP 2de Spectre démission et d absorption TP 2de Spectre démission et d absorption EXPERIENCE 1 : SPECTRE DE LA LUMIERE BLANCHE La plage colorée observée sur l écran est appelée : ---------------------------------------------------------- Définition

Plus en détail

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière

Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière CH03 CH04 Sources de lumière colorée Interaction lumière-matière Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 5 3 Lumière et ondes électromagnétiques

Plus en détail

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple :

TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles. Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : TP 11 Composition chimique de l atmosphère des étoiles Physique Regardons de plus près le spectre d une étoile, le Soleil par exemple : (voir livre p. 26 Document 1) Qu observe-t-on? Les raies de Fraunhofer

Plus en détail

U2 - Etude de l étoile GLIESE

U2 - Etude de l étoile GLIESE U2 - Etude de l étoile GLIESE PARTIE 1 : COMPOSITION DE LA CHROMOSPHERE DE L ETOILE GLIESE Les zouzous ont profité de leur voyage sur Terre pour faire une analyse spectrale de leur étoile à l aide d un

Plus en détail

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température

Sources de lumière colorée Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence 2) Les corps à basse température Sources de lumière colorée Accompagnement 1 ère S Séance 3 I Les différentes sources 1) Les sources à haute température Incandescence Tout corps chaud émet des rayonnements. Au début, ces derniers appartiennent

Plus en détail

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS

U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS U2: LA LUMIERE EMISE PAR LES OBJETS 1. COMMENT DECOMPOSER LA LUMIERE? Newton, dès 1766, réussit à décomposer la lumière solaire avec un prisme : Placer la légende sur le schéma : lumière blanche, écran,

Plus en détail

TP Cours PRISME ET SPECTROGONIOMÈTRE

TP Cours PRISME ET SPECTROGONIOMÈTRE TP Cours PRISME ET SPECTROGONIOMÈTRE Objectifs de ce TP : Appliquer les lois du prisme pour l étude de la dispersion du verre Vérifier la formule expérimentale de Cauchy liant l indice et la longueur d

Plus en détail

Expérience # 2. Étude des spectres d émission et d absorption

Expérience # 2. Étude des spectres d émission et d absorption Expérience # 1. But À l'aide d'un spectroscope, mesurer les raies d'émission visibles de l'hydrogène et d autres éléments et déterminer la constante de Rydberg. À l aide d un spectrophotomètre, déterminer

Plus en détail

1 TP : Goniomètre à réseau Sciences Physiques MP

1 TP : Goniomètre à réseau Sciences Physiques MP 1 TP : Goniomètre à réseau Sciences Physiques MP TP : Goniomètre à réseau. Le goniomètre est un instrument permettant de mesurer des angles avec une grande précision. Il est utilisé fréquemment dans le

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé / L0 Santé - Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr 1 Données générales : é é é è..,.. é :,. ;,. exercice 1 : a) Calculer,

Plus en détail

Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences

Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences Optique ondulatoire - Chapitre 5 : Effets de cohérence temporelle et figures d interférences Dans ce chapitre, nous supposerons que les sources sont toujours rigoureusement ponctuelles. Problématique :

Plus en détail

DOSAGE POLARIMETRIQUE

DOSAGE POLARIMETRIQUE TP 9 1STL Janv. 9 DSGLRIMETRIQUE polarimétrie Utilisation du polarimètre de Laurent. En principe, il suffit de placer le tue polarimétrique contenant la sustance active entre un polariseur et un croisés

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLE - SCIENCES PHYSIQUES Version 1 Calculette autorisée Durée: 50min Toutes vos réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Le bon spectre 1. Associer à chaque spectre la légende

Plus en détail

PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale

PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale PC - Lycée Dumont d Urville Interférences lumineuses : cohérence I. Cohérence spatiale Problématique : les sources réelles ne sont pas ponctuelles, comment la largeur d un source influe-t-elle sur les

Plus en détail

LA LUNETTE ASTRONOMIQUE

LA LUNETTE ASTRONOMIQUE 1 T.P-cours de Physique n 4 : LA LUNETTE ASTRONOMIQUE 1- Utilité et description de la lunette astronomique. Partie A : Produire des images et observer Une lunette astronomique est constituée d'un objectif

Plus en détail

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE

1 Introduction INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE PHYSQ 124: Interférence 1 INTERFÉRENCE DE LA LUMIÈRE Remarque importante concernant la sécurité: N utilisez jamais le collimateur et le télescope pour déplacer le spectromètre, ceci ruinerait l alignement

Plus en détail

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG

SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG Expérience 9 SPECTRE DE RAIES ET LA CONSTANTE DE RYDBERG I. Introduction et objectifs Lors d'une analyse spectrale, deux types de spectres peuvent être observés: un spectre continu et un spectre de raies

Plus en détail

Optique géométrique (révision)

Optique géométrique (révision) Optique géométrique (révision) Systèmes centrés Les conditions de Gauss L approximation de Gauss La définition du foyer objet et du foyer image La définition des plans focaux objet ou image La définition

Plus en détail

GENERALITES SUR L OPTIQUE

GENERALITES SUR L OPTIQUE GENERALITES SUR L OPTIQUE I. INTRODUCTION L optique est le domaine de la physique qui s intéresse aux propriétés de la lumière. L œil n est sensible qu aux radiations visibles mais l utilisation d autres

Plus en détail

PHYSICO-CHIMIE (4 points)

PHYSICO-CHIMIE (4 points) La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée Deux feuilles de papier millimétré Un document-réponse est à rendre avec la copie PHYSICO-CHIMIE (4 points) LA MOLECULE DE

Plus en détail

TP 3 Vérification de la relation de conjugaison Mesures de distances focales

TP 3 Vérification de la relation de conjugaison Mesures de distances focales E.T.S.L Classe Prépa BTS TP 3 Vérification de la relation de conjugaison Mesures de distances focales Objectifs : - Condition d obtention d une bonne image. - Comparer différentes méthodes de mesures de

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée 2 novembre 2012 Sources de lumière colorée Table des matières 1 Différentes sources de lumière 2 2 Sources monochromatiques ou polychromatiques 4 3 Lumière et ondes électromagnétiques 5 4 Couleur des corps

Plus en détail

CQFR physique 3 : Les couleurs

CQFR physique 3 : Les couleurs CQFR physique 3 : Les couleurs 1) La est une polychromatique, c est à dire une constituée de la superposition d une infinité de rayons lumineux colorés appelés radiations monochromatiques. 2) Une radiation

Plus en détail

Seconde EVALUATION N 4 (1h30)

Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Nom, Prénom, Classe :... Seconde EVALUATION N 4 (1h30) Toutes les réponses doivent être rédigées et justifiées!! Exercice 1 : (11,5pts) La sonde Voyager en 2012 La sonde Voyager 1 a décollé en 1977 pour

Plus en détail

IUT Saint Nazaire Département Mesures Physiques TP Optique Semestre 3 RESEAUX OPTIQUES

IUT Saint Nazaire Département Mesures Physiques TP Optique Semestre 3 RESEAUX OPTIQUES RESEAUX OPTIQUES 1- Définitions et emploi Un réseau est une structure périodique dont chaque motif diffracte une même onde incidente dont la cohérence spatiale doit être suffisante. Les multiples ondes

Plus en détail

Interactions ondes-matière

Interactions ondes-matière Interactions ondes-matière Animation 1 Animation2 Animation3 A/ Diffraction I/ Diffraction d une onde mécanique 1 ) Diffraction des ondes progressives sinusoïdales Lorsqu on interpose un diaphragme de

Plus en détail

Travaux dirigés d optique ondulatoire

Travaux dirigés d optique ondulatoire Travaux dirigés d optique ondulatoire Année 2013-2014 Arnaud LE PADELLEC alepadellec@irap.omp.eu Travaux dirigés d optique ondulatoire page 2 Travaux dirigés d optique ondulatoire page 3 P r é s e n t

Plus en détail

N. TETAZ-DZIELICKI 2nde L NDT 2006/2007 LES SPECTRES

N. TETAZ-DZIELICKI 2nde L NDT 2006/2007 LES SPECTRES TP Cours chapitre 4 Physique LES SPECTRES Compétences : Identification des différents types de spectres. Identification d'élèments chimiques à partir de spectre. Compétences vues au collège : (4ème) Synthèse

Plus en détail

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX

THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX TP PHYSIQUE SECONDE THÈME UNIVERS CHAPITRE I DISPERSION DE LA LUMIÈRE SPECTRES LUMINEUX T P 13 P page 1 / 8 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. DISPERSION DE LA LUMIÈRE BLANCHE a) Introduction

Plus en détail

ÉTUDE DU MICROSCOPE. T.P-cours de Physique n Présentation et utilisation du microscope. 2- Étude théorique d un microscope.

ÉTUDE DU MICROSCOPE. T.P-cours de Physique n Présentation et utilisation du microscope. 2- Étude théorique d un microscope. TP-cours de Physique n 2 ÉTUDE DU MICROSCOPE -Présentation et utilisation du microscope Un microscope comprend trois systèmes optiques : Le condenseur et le miroir concave qui permettent déclairer lobjet

Plus en détail

EPFL - Travaux pratiques de physique. Spectroscopie. Analyse de la lumière et mesures de longueurs d onde. Résumé

EPFL - Travaux pratiques de physique. Spectroscopie. Analyse de la lumière et mesures de longueurs d onde. Résumé Spectroscopie Analyse de la lumière et mesures de longueurs d onde Résumé L étude du spectre lumineux nous donne d importantes informations sur le corps rayonnant. Par exemple, la spectroscopie est utilisée

Plus en détail

TP Etude du microscope

TP Etude du microscope Noms des étudiants composant le binôme : TP Etude du microscope 1- Principe de fonctionnement L instrument comprend une partie mobile et une partie statique. Il est constitué dans sa version la plus simple,

Plus en détail

TP N 3 : LE MICROSCOPE

TP N 3 : LE MICROSCOPE TP N 3 : LE MICROSCOPE I PRESENTATION DU MICROSCOPE : 1/ Description : Un microscope comprend 3 systèmes optiques : L'objectif, placé devant l'objet, est constitué de plusieurs lentilles assimilables à

Plus en détail

Fiche professeur. Loi de Wien

Fiche professeur. Loi de Wien Fiche professeur Thème du programme : Observer Sous - thème : Sources de lumière colorée Loi de Wien Type d activité : - Activité expérimentale - Exercice Conditions de mise en œuvre : - Découverte - Durée

Plus en détail

I Lois de Descartes 2 1. Modèle de l optique géométrique Propriétés de l indice lumineux Lois de Snell-Descartes...

I Lois de Descartes 2 1. Modèle de l optique géométrique Propriétés de l indice lumineux Lois de Snell-Descartes... Chap O1 Optique géométrique - Rappels PC/EVH/2009-2010 Table des matières I Lois de Descartes 2 1. Modèle de l optique géométrique.............................. 2 2. Propriétés de l indice lumineux...............................

Plus en détail

I - Le spectrographe et sa caméra CCD

I - Le spectrographe et sa caméra CCD I - Le spectrographe et sa caméra CCD Phm - Observatoire de Lyon Université Lyon 1 Ateliers 2011-12 image de l'étoile Faisceau du télescope ouvert à f/d Spectrographe principe objectif Images de la fente

Plus en détail

TP de Spécialité n o 3 Le microscope

TP de Spécialité n o 3 Le microscope TP de Spécialité n o 3 Le microscope Éléments optiques d un microscope. Manipulations Soupeser le microscope et le reposer délicatement sur la table. Tourner la vis de réglage, puis la vis micrométrique

Plus en détail

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière

PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière PC* Interférences non localisées Diffraction de la lumière Le but de ce TP est une étude expérimentale des phénomènes d interférences et de diffraction. A INTERFERENCES NON LOCALISEES Indications générales:

Plus en détail

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE

TP SPECTRES. ATELIER n 1 : EFFET D UN FILTRE 1 TP SPECTRES Certaines étoiles nous apparaissent plutôt bleu (cas de Rigel), d autres plutôt rouge (cas de Bételgeuse). Les lumières émises par les étoiles sont donc différentes. Dans ce TP on cherche

Plus en détail

OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar

OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar OPTIQUE Enseignants : A. Khellaf/ A.Merrar 2013-2014 Plan I-Nature de la lumière Approche générale, nature ondulatoire Description sommaire de l oeil Caractéristiques d une onde EM Indice de réfraction

Plus en détail

Activité Sources de lumière

Activité Sources de lumière Activité Sources de lumière La lumière est émise à partir de sources, qui présentent des caractéristiques très différentes selon leur constitution. Avant d'examiner la description de la lumière et sa propagation

Plus en détail

Révisions de seconde. L'univers. Réflexion et réfraction de la lumière. Les lois de la réfraction

Révisions de seconde. L'univers. Réflexion et réfraction de la lumière. Les lois de la réfraction Révisions de seconde L'univers Réflexion et réfraction de la lumière Les lois de la réfraction Qu'est-ce que la réfraction? Lorsque la lumière passe d'un milieu transparent à un autre elle subit une déviation.

Plus en détail