La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc"

Transcription

1 La création, le développement et le transfert des compétences portuaires au Maroc Ahmed LOTFI Directeur du Cabinet de conseils LA-SKILLS sarl au Casablanca, 17 septembre

2 SOMMAIRE 1. Introduction : Importance des compétences pour la création de la valeur dans les ports dans un contexte mondial concurrentiel; 2. Le processus de création et de développement des compétences portuaires au Maroc et les progrès réalisés; 3. Le transfert des compétences portuaires au Maroc et avec les pays africains. 4. Conclusion : Les perspectives de développement des compétences portuaires dans le cadre de pôle de développement des compétences.

3 I. INTRODUCTION: Importance des compétences pour la création de la valeur dans les ports dans un contexte mondial concurrentiel: Les compétences représentent un facteur clé de compétitivité des entreprises dans un environnement économique mondial ou la connaissance et les savoirs émergent comme avantage compétitif incontournable ; L industrie des transports maritimes et des ports connait cette évolution, au même titre que d autres secteurs d activité économique, avec la nécessité de créer et développer les compétences et donc le capital humain, pour faire face à la concurrence et se développer sur le marché;

4 Le Maroc a fait du secteur portuaire un levier stratégique de développement et placé le développement du capital humain et des compétences au cœur de ses stratégies logistique et portuaire ( horizons: 2015/2030) ; Un éclairage sur la notion de compétence et sa relation avec le développement portuaire vu la multitude de définitions.

5 Généralement, une compétence fait référence à un ensemble intégré de savoirs (connaissances), de savoir-faire (habiletés) et de savoir-être (attitudes) qui se manifeste sous la forme d un comportement. Ce comportement permet à une personne de réaliser une tâche conformément aux exigences d une situation de travail. AFNOR X : «mise en œuvre, en situation professionnelle, de capacités qui permettent d exercer convenablement une fonction ou une activité». la compétence est «une combinaison de connaissances, savoir-faire, expériences et comportements s'exerçant dans un contexte précis».

6 Capacités Immatérielles; S observent en situation d activité (travail et professionnelle / pendant et à l issu de l action); Elles concernent les individus et aussi les groupes: compétences individuelles /collectives; Elles font appel à des ressources pour leur mise en œuvre ( temps, argent, matérielles, ); Elles se créent, se développent et se transfèrent;

7 COMPETENCES PORTUAIRES Domaines techniques Domaine juridique et réglementaire Domaine Management Savoirs Savoir-être Savoirs - faire connaissances comportements Domaine Sûreté et sécurité Autres Domaines Mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale Domaine systèmes d information 7

8 Aussi l accent sera mis sur le processus de création, développement et transfert des compétences portuaires ainsi que sur les progrès réalisés au Maroc dans ce domaine.

9 II. LE PROCESSUS DE CREATION ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES PORTUAIRES AU MAROC. Il est un processus similaire à ceux rencontrés, en général, dans la mise en œuvre de grands projets d infrastructure ou industriels et de développement. Il s intègre dans un processus de mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale laquelle cible différents objectifs dont: l amélioration de la compétitivité des ports; la réduction des coûts de passage portuaire; l ouverture du secteur portuaire à l investissement privé; le développement des capacités logistiques du pays ; Permettre aux ports marocains de s adapter aux changements aux niveaux régional et international; Dans ce processus on relève des facteurs importants ayant contribué à la production et au développement des compétences portuaires au Maroc et ce durant les dernières décennies dont on relève: les études et la réalisation des grands projets d infrastructure et de développement portuaire, le recrutement et la formation des ressources humaines pour accompagner ces projets.

10 II.I Les études et grands projets portuaires réalisés. Il s agit de toutes les études et réflexions menées, à différents niveaux des départements Ministériels chargés des ports et du Transport maritime et des organismes publics en charge de la gestion portuaire, pour concevoir les solutions de développement portuaire au Maroc dont on peut citer: Les schémas directeurs portuaires; Les différentes études techniques pour la conception et la réalisation des nouvelles infrastructures portuaires sur les deux côtes marocaines Atlantique et Méditerranéenne (complexe portuaire Tanger Med 1 et 2, Nador West-Med, ports de: Jorf-Lasfar, Dakhla, Laayoune, ; et les projets d aménagement et d extension des ports existants: Casablanca: nouveaux terminaux ( conteneurs, roulier et voiturier), Nador ( gare maritime), port pétrolier de Mohammedia, port de Tan-Tan; extension du port d Agadir, Safi, ;

11 II.I Les études et grands projets portuaires (suite) Les différentes études techniques pour la réalisation des projets d équipements des ports; Les études pour la conception et la mise en œuvre de schémas directeurs informatiques portuaires ; Les études et projets d organisation et de réorganisation des ports et les réflexions et travaux menés pour la préparation et la mise en œuvre de la réforme portuaire 2006 (loi 15-02); Les études d impact des projets portuaires et de protection de l environnement contre les menaces de pollution par les hydrocarbures et autres; Autres études et projets importants ayant un impact sur la gestion des port. En quoi ces études et projets réalisés, peuvent-ils contribuer à la production et au développement des compétences portuaires au Maroc?

12 Source d informations et de connaissances très riche et importante, eu égard à la qualité des experts et consultants qui les réalisent (nationaux et étrangers); Occasion pour les ressources humaines marocaines (anciennes et nouvelles) d enrichir leur expérience et d aiguiser leurs compétences (les échanges d expériences avec les experts, les réflexions et discussions, les visites et déplacements à l étranger (ports et sites industriels)) ; Source de benchmark et de transfert des expériences étrangères; Occasion pour faire émerger des talents parmi les nouvelles recrues affectées à ces études et projets et jouer un rôle de tremplin dans l évolution de leur carrière.

13 Etudes et Projets Données Informations Connaissances Compétences Production des compétences par l action, l apprentissage et l accumulation des expériences (réussites / Echecs et erreurs commises) 13

14 II.II Les recrutements et la formation : investissement dans le capital humain Recrutements ciblés selon un processus rigoureux de sélection pour alimenter les différents niveaux de responsabilités en ressources humaines ayant le potentiel et les capacités de s intégrer rapidement dans des structures dynamiques et en mutation; Recrutements de cadres de profils ingénieurs des grandes écoles nationales et étrangères, de gestionnaires issus des grandes écoles de gestion et universités nationales et étrangères avec ou sans expérience, de techniciens, d employés et de dockers permanents ( VS dockers volants); La formation, dont la politique a consisté à mettre en place à la fois les structures et les programmes de formation mieux adaptés à la réalités des ports marocains : mise en place d un institut de formation portuaire dans le cadre d un programme international piloté par la CNUCED et financé par le PNUD et mis en place de programmes de formation adaptés à chaque catégorie du personnel ( formation de la main d œuvre portuaire aux techniques modernes de manutention et à la sécurité dans le travail, ) Consacrer en moyenne un budget formation équivalent environ 4% de la masse salariale annuelle distribuée

15 Grace aux investissements dans les infrastructures, les équipements et les ressources humaines portuaires, le Maroc a pu se hisser en 2014, à l échelle mondiale, à la 16ème place en termes de connectivité maritime, selon le classement de la CNUCED (organe des Nations Unies chargé du commerce international). Avant la mise en exploitation du port Tanger Med, Il occupait la 84 ème place.

16 III. Le transfert des compétences portuaires au Maroc et avec les pays africains. Deux niveaux : interne et national (inter-ports ) et externe :régional et africain III.I. Niveau interne: Le port de Casablanca a été pendant plusieurs années le port pilote et la locomotive de développement portuaire du Maroc vu le nombre important de projets dont il a bénéficié: le premier port ayant reçu et développé la conteneurisation au Maroc (les premiers conteneurs y ont été débarqués en 1970). Il a aussi bénéficié du premier TC au Maroc avec toutes les extensions qui ont suivi (TC2 et TC3); Le premier port au Maroc ayant bénéficié d un projet d informatisation avec la mise en place d un schéma directeur informatique et le développement d un système d information portuaire communautaire (SIPOR/PORNET); Ce port à côté de SAFI et Tanger (ville) ont été les premiers à avoir bénéficié d une profonde organisation durant la fin des années 80, généralisée ensuite aux autres ports; Le premier port ayant mis en place un système de sûreté conformément aux exigences du code ISPS;

17 Ce port et d autres tels que Mohammedia (hydrocarbures), SAFI (Minerais) et AGADIR (pêche) ont assuré un transfert des compétences au reste des ports du Maroc, durant une longue période et selon divers mécanismes. Les mécanismes de transfert des compétences portuaires opérés au Maroc. Les études et projets de développement portuaire ; Les visites inter-ports; Les stages d intégration individuels et collectifs organisés pour des cadres en exercice ou des nouvelles recrues ; Les échanges inter-ports des RH; La formation continue et surtout le développement de modules de formation par l Institut de formation portuaire avec le concours des experts nationaux : capitalisation du savoir-faire accumulé;

18 III.II. Le transfert des compétences portuaires Marocaines au niveau régional et africain. Le transfert des compétences portuaires s effectue dans différents cadres de coopération et selon des mécanismes appropriés: La coopération bilatérale La coopération multilatérale dont la plus importante est la coopération sud sud Les associations professionnelles III.II.I La coopération bilatérale Elle se situe dans le cadre de conventions et de mémorandums portant sur le transport maritime entre le Maroc et des pays Africains ( Gabon, République de Guinée, Lybie, ) et des accords et conventions signées entre les autorités portuaires marocaines ( ANP et TMSA/TMPA ) et leurs homologues africaines.

19 III.II.II La coopération multilatérale : coopération sud-sud C est un cadre de coopération qui réunit, en plus du Maroc d autres pays. La coopération triangulaire est en voie de développement pour la promotion de la coopération sud-sud. Dans le secteur du transport maritime et des ports le Maroc développe ces dernières années un mode de coopération triangulaire sachant «qu il peut servir de plate-forme pour la consolidation des échanges avec l'afrique» selon M.AZIZ RABAH (METL). 19

20 III.II.III Les Associations professionnelles nationales et régionales Les Associations professionnelles par les actions qu'elles entreprennent au niveau africain constituent des plateformes d échange des expériences et un outil de transfert des compétences et des expériences marocaines à d autres pays via les séminaires, rencontres et autres manifestations nationales et internationales organisées sur des thèmes d actualité bénéficiant de la contributions des experts marocains et donnant lieu à des visites des sites maritimes et portuaires. 20

21 Les mécanismes et outils de transfert des Compétences aux pays Africains La formation ( programmes spécifiques pour les cadres portuaires et maritimes africains); L Assistance technique ( Cas de Tanger Med Engineering développement du métier de l ingénierie maritime et portuaire/entreprises de BTP cas de SOMAGEC ); Les visites techniques des sites portuaires (Tanger Med et le port de Casablanca). 21

22 IV. Conclusion : Les perspectives de développement des compétences portuaires dans le cadre de pôle de développement des compétences. 22

23 L évolution du secteur portuaire et les exigences en ressources humaines pour répondre aux nouveaux besoins de profils de plus en plus pointus et spécialisés pose la problématique de la continuité ou non du processus actuel. La mise en place d un pôle de compétences devrait mettre à contribution aussi bien les institutionnels, les établissements de formation supérieure et les universités ainsi que les professionnels du secteur, pour créer les conditions et les structures en mesure de développer la recherche et les programmes de formation les mieux adaptés aux besoins de l évolution portuaire du Maroc et des autres pays africains. L idée a été lancée par le METL en 2012, elle mérite d être concrétisée. 23

24 Merci pour votre attention A votre service pour tout contact: Mobile 00 (212)

25 25

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011

PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS. Avril 2011 PRESENTATION DE L AGENCE NATIONALE DES PORTS Avril 2011 1 Mise en place d un cadre législatif et réglementaire L instauration par la Loi 15-02 de: l obligation d exercice des activités portuaires dans

Plus en détail

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Ports du Maroc et participation du secteur privé

Ports du Maroc et participation du secteur privé Conférence à Haut Niveau sur «L extension des grands axes transeuropéens de transport à la région méditerranéenne» Lisbonne, 3 décembre 2007 Ports du Maroc et participation du secteur privé Karim GHELLAB

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique

Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Royaume du Maroc Ministère de l Equipement et du Transport Projets structurants du secteur de l équipement et du transport au service de la compétitivité logistique Younes TAZI Directeur Général de l Barcelone,

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE

TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE TRAINFORTRADE EQUIPE CENTRALE TRAINFORTRADE CNUCED Division de l infrastructure des services pour le développement et l efficacité commerciale (SITE) Palais des Nations CH-1211 Genève 10

Plus en détail

Notions et définitions utiles

Notions et définitions utiles Notions et définitions utiles 1 Notions et définitions utiles I. Notions d usage 1. La notion de compétitivité. La notion de «compétitivité» est la symbolique de l enjeu de développement des entreprises.

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle Séminaire organisé par la Banque Européenne d Investissement les 18 et 19 Novembre 2008 sur le thème: Adaptation des compétences aux besoins du marché Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El

Plus en détail

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011

Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Entre la France & le Maroc il y a un lien Vous! Les Fiches sectorielles du Club France Maroc Transports Mai 2011 Le développement du secteur des transports au Maroc Le secteur des transports est depuis

Plus en détail

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR LE ROLE DE LA COMPTABILITE DANS LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE SEMINAIRE ORGANISE PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE RESTITUTION DES TRAVAUX EFFECTUES AU COURS DES TROIS DERNIERES SESSIONS DE LA CNUCED/ISAR

Plus en détail

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES

DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES V.18 avril 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTÉRIEL DU RESPONSABLE DU CONSEIL EN MOBILITÉ ET CARRIERES (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le protocole d accord du 21 novembre 2006 relatif à la formation professionnelle

Plus en détail

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ

EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ 1 ère CONFÉRENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES Alger, 12-14 Décembre 2004 EFFORT DE FORMATION DE SONELGAZ Rétrospective, Analyse et Perspectives Mme BERKANE Leila SONELGAZ Sommaire de

Plus en détail

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019

GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 GRAND PORT MARITIME DE LA ROCHELLE Projet stratégique 2014-2019 Présentation en Conseil de Surveillance le 28 mars 2014 Démarche d élaboration Thème Analyse stratégique Perspectives de développement du

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Plan 1. MOTIVATIONS POUR LA FILIÈRE GÉNIE INDUSTRIEL 2. IDENTIFICATION DE LA FORMATION 3. OBJECTIFS DE LA FORMATION 4. DÉBOUCHÉS ET DE LA FORMATION

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU

Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les métiers évoluent, la formation s adapte. Témoignages de Centrale Marseille. Franck JOURNEAU Les Métiers évoluent, la formation s adapte - Présentation rapide de l Ecole Centrale Marseille et de quelques

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

6.2 Le pôle du Nord-ouest

6.2 Le pôle du Nord-ouest LA STRATEGIE PORTUAIRE DU MAROC A L HORIZON 2030 6.2 Le pôle du Nord-ouest La valorisation des atouts de Tanger-Ville fait émerger de nouvelles vocations pour ce port plus en harmonie avec les qualités

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

L importance de la fonction RH dans les organisations

L importance de la fonction RH dans les organisations ENSAIA, 2ème année - RH L importance de la fonction RH dans les organisations Organisation de la présentation I. Introduction : la fonction RH dans l organisation II. Présentation des missions de la GRH

Plus en détail

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information

Business Optimising Consulting Group. Consulting en systèmes d information Business Optimising Consulting Group Consulting en systèmes d information Introduction La place toujours plus centrale des Directions des systèmes d'information au sein des entreprises les expose encore

Plus en détail

E T X ER E N R AL A ISA S T A I T ON O N : O UTIL

E T X ER E N R AL A ISA S T A I T ON O N : O UTIL EXTERNALISATION : OUTIL STRATEGIQUE A MADAGASCAR FIM 2012 Externalisation : un intérêt grandissant Définition de l'externalisation ou outsourcing Opérations par lesquelles, une entreprise confie à ses

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Université Hassan II - Mohammedia

Université Hassan II - Mohammedia Université Hassan II - Mohammedia Vers un environnement numérique de travail TANGER 12 12 06 Ahmed FAHLI fahli@univh2m.ac.ma 1 Nos Objectifs En matière d enseignementd Intégrer les TIC dans l enseignement

Plus en détail

FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine

FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine FORMATION DES VETERINAIRES OFFICIELS : Expérience marocaine 10 ème réunion du CPC du REMESA Hétraklion (Grèce), 16-17 mars 2015 Dr Abderrahman EL ABRAK, Directeur des Services Vétérinaires ONSSA- Maroc

Plus en détail

Capital Humain et Performance RH

Capital Humain et Performance RH Capital Humain et Performance RH Le bien-être performant, potentiel d avenir pour l entreprise Qualité de Vie et Santé au Travail Qualité de Vie et Santé au Travail, une opportunité pour se préparer aux

Plus en détail

TANGER MED PORT AUTHORITY

TANGER MED PORT AUTHORITY CONTRIBUTION DE L UNION EUROPÉENNE À L AMÉLIORATION DE L ACCESSIBILITÉ DES TERRITOIRES SESSION 4 RENFORCER LA CONNEXION ENTRE LES DEUX RIVES DE LA MEDITERRANEE TANGER MED PORT AUTHORITY Marseille, jeudi

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger)

Thème: Innovations en matière de financement des SPE. Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Thème: Innovations en matière de financement des SPE Expérience africaine innovante (cas de l ANPE du Niger) Présentée par: Monsieur Chégou Kochi MAINA Directeur Général Dakar, Sénégal du 16 au 18 Septembre

Plus en détail

De la logique compétence à la gestion prévisionnelle des emplois Les Bilans de compétences Administration et Gestion du personnel

De la logique compétence à la gestion prévisionnelle des emplois Les Bilans de compétences Administration et Gestion du personnel FORMATION 5 INGÉNIERIE DE FORMATION - IF IF - a IF - b IF - c IF - d Ingénierie de formation professionnelle continue en entreprise Ingénierie du plan de formation Evaluation, suivi et audit de la formation

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012

PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS. Novembre 2012 PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE L ACTIVITÉ DES CROISIÈRES DANS LES PORTS MAROCAINS Novembre 2012 1 Plan de la présentation 1 Le marché de la croisière 2 Activité croisière dans les ports marocains 3 Perspectives

Plus en détail

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?»

«QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» CONFERENCE-DEBAT «QUELLES PERSPECTIVES DE RENFORCEMENT DES RELATIONS DE COOPERATION ENTRE LE MAROC ET LE MEXIQUE?» MOT D INTRODUCTION DE M. MOHAMMED TAWFIK MOULINE DIRECTEUR GENERAL DE L INSTITUT ROYAL

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Présentation du Projet PORTNET

Présentation du Projet PORTNET Présentation du Projet PORTNET Le 25-26 février 2013 Autres acteurs Plan de la présentation 1. Intérêt général de PORTNET 2. Qualité des services fournis aux usagers 3. Amélioration du rendement administratif

Plus en détail

La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement

La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement Investing in People Etude nationale La formation professionnelle et l orientation professionnelle et le placement Maroc This project is funded by The European Union A project implemented by sequa ggmbh

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

H.K.M CONSEILS. YOUR Business HEADING Goes here AMELIORER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES FORMATION - CONSEIL

H.K.M CONSEILS. YOUR Business HEADING Goes here AMELIORER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES FORMATION - CONSEIL H.K.M CONSEILS FORMATION - CONSEIL YOUR Business HEADING Goes here AMELIORER LA PERFORMANCE DES ENTREPRISES Accompagner votre croissance par l amélioration de la performance 1 NOTRE METIER HKM Conseils

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur

PORTNET Guichet Unique Marocain du Commerce Extérieur Multi-year Expert Meeting on Transport, Trade Logistics and Trade Facilitation Second Session Trade facilitation rules as a trade enabler: options and requirements Geneva, 1 3 July 2014 PORTNET Guichet

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014.

UNITED NATIONS. United Nations. Environment Programme. UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4. Distr.: Restricted. 17 March 2014. UNITED NATIONS EP UNEP(DEPI)/WACAF/COP.11/ Inf.4 United Nations Environment Programme Distr.: Restricted 17 March 2014 Original: French 11è Réunion de la Conférence des Parties de la Convention pour la

Plus en détail

Investissement au Maroc

Investissement au Maroc Investissement au Maroc Pourquoi le Maroc La compétitivité des coûts A seulement 14 km de l Europe, le Maroc se positionne comme une plateforme compétitive à l export: o Des charges salariales réduites

Plus en détail

Formations dans les pays pétroliers. Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training

Formations dans les pays pétroliers. Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training Formations dans les pays pétroliers Développement des compétences Expérience d IFP School et d IFP Training pétroliers Constat et challenges Volonté des pays, politique de local content, stratégie des

Plus en détail

Newsletter Octobre 2015

Newsletter Octobre 2015 Copyright Newsletter Octobre 2015 Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur Newsletter Septembre 2015 Editorial L édition du mois d octobre de la newsletter vous

Plus en détail

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007

«Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 «Territoires métropolitains innovants: Technopôles et Pôles de Compétitivité» Tunis, 19 et 20 Juin 2007 Présentation Par Mr Kamel BELKAHIA ral du Pôle de Compétitivit titivité de Bizerte Président Directeur

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Plateforme de compétitivité industrielle

Plateforme de compétitivité industrielle Plateforme de compétitivité industrielle SOMMAIRE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL CORPORATE GRANDE PLATEFORME INDUSTRIELLE ZONES D'ACTIVITES COMPLEXE PORTUAIRE TANGER MED MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Tanger Free

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique

Le dispositif d évaluation dans la fonction publique Le dispositif d évaluation dans la fonction publique page 1 PLAN Présentation du dispositif d évaluation Enjeux de l évaluation en matière de management et de GRH page 2 L entretien professionnel en pratique

Plus en détail

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS?

QUI VISITE? POURQUOI EXPOSER AU SALON VOYAGES TOURISME & LOISIRS? CONTEXTE Le secteur du tourisme mondial, après avoir connu un léger déclin en temps de crise connait ces quatre dernières années une reprise certaine. A titre indicatif, le secteur a connu une phase d

Plus en détail

Atelier sur l évaluation de l impact des programmes de formation

Atelier sur l évaluation de l impact des programmes de formation Royaume du Maroc Ministère de l Emploi, des Affaires Sociales et de la Solidarité Secrétariat d Etat Chargé de la Formation Professionnelle Atelier sur l évaluation de l impact des programmes de formation

Plus en détail

Confiance. Objectifs. Satisfaction. Développement. Expérience. Passion C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014. Compétence

Confiance. Objectifs. Satisfaction. Développement. Expérience. Passion C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014. Compétence FORMATIONS C ATA L O G U E I N D U S T R I E L 2014 Confiance Développement Pratique Réussite Engagement Nouveautés Qualité Expérience Solutions Efficacité Personnalisation Passion Accompagnement à la

Plus en détail

Présentation de MCA Sénégal:

Présentation de MCA Sénégal: République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ---------------- Primature ---------------- TDRs CONSULTANT FACILITATEUR ATELIER DE DEVELOPPEMENT DE L ESPRIT D EQUIPE AU SEIN DU PERSONNEL DE MCA SENEGAL

Plus en détail

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP)

Certificat en Gestion Durable des Mines et Pétrole (GDMP) Le secteur des mines, des carrières et hydrocarbures joue un rôle fondamental dans le développement économique de l Afrique. Environ deux-tiers des pays du continent concentrent des activités minières

Plus en détail

Des méthodes. l e-learning

Des méthodes. l e-learning Des méthodes 26 janvier 06 de l e-learning Demos elearning Agency Philippe GIL Juin 2009 Demos et le e-learning Le Groupe Demos : Parmi les 5 premiers opérateurs mondiaux de Formation Professionnelle Modalités

Plus en détail

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault.

Les associés. Ensemble, libérons votre potentiel croissance. Une implication sur-mesure. Angéline Lunel. François Berthault. www.quadrinnov.com Ensemble, libérons votre potentiel croissance La pérennité d une entreprise dépend notamment de sa capacité à innover, élément indispensable pour se développer - ou simplement pour continuer

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC)

de l Université Hassan II Mohammedia Casablanca (UH2MC) ROYAUME DU MAROC Ministère de l Éducation Nationale, de l'enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique PROJET DE DEVELOPPEMENT de l Université Hassan II Mohammedia

Plus en détail

L expérience des Hommes

L expérience des Hommes L expérience des Hommes audia est un cabinet d expertise comptable et de commissariat aux comptes, fort d une équipe qualifiée et experte installée au Maroc à Casablanca. Notre cabinet vous apportera l

Plus en détail

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com

Information Technology Services - Learning & Certification. www.pluralisconsulting.com Information Technology Services - Learning & Certification www.pluralisconsulting.com 1 IT Consulting &Training Créateur de Performance Pluralis Consulting Services et de Conseil en Système d Information

Plus en détail

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise

Le rôle de l ingénieur dans l entreprise Rôle de l ingénieur dans l entreprise de BTP Le rôle de l ingénieur dans l entreprise EMETTEUR DATE Rôle de l ingénieur dans l entreprise L ingénieur joue un rôle important dans la réussite de l entreprise.

Plus en détail

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014

Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Formations professionnelles maritimes et portuaires 2014 Depuis 1978, l Institut du port de Marseille Fos est spécialisé dans les formations professionnelles dans les domaines du maritime et du portuaire.

Plus en détail

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020

Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 DOSSIER DE PRESSE Le développement durable facteur de positionnement dans la Vision 2020 Extrait du discours de Sa Majesté Le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (30 juillet 2009) «la préservation des

Plus en détail

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement

Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Spécialistes du recrutement des métiers IT, nous vous accompagnons dans tous vos enjeux de recrutement Vos besoins métiers en mutation Les secteurs SI complexes subissent une mutation technologique majeure,

Plus en détail

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma

Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs. www.cm6-microfinance.ma Le CMS : Acteur majeur de soutien & d accompagnement des Microentrepreneurs au Maroc www.cm6-microfinance.ma Plan de l intervention Deux grands axes : Axe 1 : Vue d ensemble sur l offre actuelle des produits

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie. Ministère des Affaires Economiques et du Développement. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques

République Islamique de Mauritanie. Ministère des Affaires Economiques et du Développement. Centre Mauritanien d Analyse de Politiques République Islamique de Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- Termes de référence Etude sur la valorisation des ressources

Plus en détail

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité Introduction «Corsetés par des règles de gouvernance surannées ( ) les ports français ont connu un déclin

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

«Accompagnement des femmes migrantes»

«Accompagnement des femmes migrantes» Soutien du Processus Euro-africain sur la Migration et le Développement («Processus de Rabat») Réunion d experts sur les GroupesVulnérables (Rabat, 27-29 Juillet 2010) «Accompagnement des femmes migrantes»

Plus en détail

CONNECTING AGENCY S.A.R.L C/0 39 RUE MICHLIFEN KHIAM II - AGADIR Maroc Tél: 0629627584 Patente n 48158109 IF n 15162211 - RC n 27303

CONNECTING AGENCY S.A.R.L C/0 39 RUE MICHLIFEN KHIAM II - AGADIR Maroc Tél: 0629627584 Patente n 48158109 IF n 15162211 - RC n 27303 Du 11 au 12 Novembre 2015, La logistique créé l'évènement à Agadir Le Salon International du Transport et de la Logistique du Grand Sud Atlantique Seul événement BtoB dans la région Sud du Maroc dédié

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

P01 P PLATO PACA PERFORMANCE DURABLE

P01 P PLATO PACA PERFORMANCE DURABLE P01 P Un parcours unique d accompagnement pour la performance durable de PME régionales basé sur le coaching et le tutorat de grandes entreprises P02 P PRGRAMME PLATO PLATO, UNE REPONSE ORIGINALE > NATURE

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL

LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL LES DIFFÉRENTS BESOINS ET FUTURS BESOINS EN MATIÈRE DE QUALIFICATION ET DE FORMATION EN SÉCURITÉ ET SANTÉ AU TRAVAIL Pr KOUASSI Yao Mathias UFR Sciences Médicales Université FHB-Abidjan Côte d Ivoire PLAN

Plus en détail

Master 2 ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Parcours Management des Entreprises (en formation continue)

Master 2 ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Parcours Management des Entreprises (en formation continue) Master 2 ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Parcours Management des Entreprises (en formation continue) OBJECTIFS SPÉCIFIQUE DU PARCOURS Le Master MAE (Administration des Entreprises) est une formation diplômante

Plus en détail

DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO

DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO DEVELOPMENT OF CONTAINER ACTIVITIES IN CASABLANCA PORT, MOROCCO Morocco 16 & 17 septembre 2015 Partenaires dans l excellence Development of Container activities in Casablanca port Plan de la présentation

Plus en détail

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h

DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE. 320 h 24 h h h h 344 h Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION ADMINISTRATION ECONOMIQUE SOCIALE ET CULTURELLE Spécialité : Professionnelle FINANCES DES COLLEIVITES TERRITORIALES ET DES GROUPEMENTS M2

Plus en détail

Projet Nador West Med

Projet Nador West Med ROYAUME DU MAROC Projet Nador West Med NOTE DE PRESENTATION SOMMAIRE Mai 2014 Sommaire EXECUTIVE SUMMARY 3 PARTIE I - PRESENTATION GENERALE DU PROJET NWM 5 1. Positionnement stratégique du Projet 2. Composantes

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

L EVALUATION EN FORMATION

L EVALUATION EN FORMATION L EVALUATION EN FORMATION Une expérience de terrain Conseil d'administration - 30 août 2013 Qui suis-je? Béatrice DELBEUCK, Directrice du Centre des compétences Ingénieur civil électronique (1992 1997)

Plus en détail

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes

Mobilisation des ressources 45. Définition et composantes vec l ouverture du Maroc sur l environnement international et sur les mécanismes et les enjeux planétaires du développement et de la coopération socioéconomique, ainsi qu avec le développement du mouvement

Plus en détail

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE

L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE 1 L ORGANISATION SOCIALE DE L ENTREPRISE Métiers opérationnels et fonctionnels Définition d une structure 2 «la structure de l organisation est la somme totale des moyens employés pour diviser le travail

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE

TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE DE LA LOGISTIQUE REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DU TRANSPORT *** DIRECTION GENERALE DE LA LOGISTIQUE ET DU TRANSPORT MULTIMODAL TERMES DE REFERENCE RENFORCEMENT DES CAPACITES DES CADRES DE L ADMINISTRATION DANS LE DOMAINE

Plus en détail