Question 1 : Pourquoi la Terre est-elle aussi appelée la planète bleue?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Question 1 : Pourquoi la Terre est-elle aussi appelée la planète bleue?"

Transcription

1 Question 1 : Pourquoi la Terre est-elle aussi appelée la planète bleue? - Parce que vue de l espace, la Terre est bleue. - En hommage aux schtroumpfs. - Parce que sa surface est à 70% recouverte d eau. Réponse : L eau occupe 70% de la surface de notre planète Terre. Elle vient des mers, des océans, des rivières, des lacs et des nappes souterraines. C est parce que l eau est largement majoritaire à la surface de la Terre que, vue de l espace, la planète Terre apparaît bleue aux astronautes qui la regardent. Objectif : Comprendre l importance de l eau sur Terre ainsi que le paradoxe entre l abondance de l eau et la rareté de l eau douce. L eau est à la base de toute vie sur Terre. Nous l imaginons abondante dans la mesure où elle coule à flot de nos robinets mais il faut bien avoir conscience que cette denrée n est pas acquise pour tous. L abondance ou la rareté de l eau sur un territoire détermine pour beaucoup sa prospérité car elle conditionne notamment son développement économique et la santé de sa population L eau est un bien précieux et rare dans beaucoup de régions à travers le monde mais elle est encore plus rare à l échelle du système solaire et de la galaxie. Pour montrer la rareté de l eau dans notre système solaire, nous pouvons présenter brièvement les différentes planètes qui le composent. C est aussi l occasion d apprendre l ordre des planètes. La proximité des planètes par rapport au Soleil peut être apprise grâce à la phrase mnémotechnique suivante : «MERCredi, Viendras-Tu MAnger avec Jean Sur Une Nappe Propre?» (Mercure, Venus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton.) En les observant, on se rend vite compte que l eau est très rare dans le système solaire, et d autant plus lorsqu on cherche de l eau douce sous forme liquide. La Terre a la chance d être recouverte à 70% d eau. A cela s ajoute l eau souterraine «non visible» et celle qui se trouve dans les différents éléments. On peut lancer un débat en classe énumérant les différents types de réservoirs d eau sur Terre : océans, mers, fleuves, rivières, canaux, nappes phréatiques, lacs, glaciers, neige, nuage, pluie, marécages, mangroves, tourbières, marais, plaines d inondations On peut alors en préciser les définitions et les différentes caractéristiques de pureté, de salinité, de disponibilité et d accessibilité. Pour prendre conscience que l eau est très présente, on pourra créer un dialogue en classe consistant à donner le nom des mers, océans, rivières, fleuves ou lacs existants sur la planète, puis à les replacer sur une carte. On peut familiariser l élève avec plusieurs espaces, échelles et projections en réalisant cet exercice à l aide de différentes cartes. On constatera que la majorité de l eau liquide se trouve dans les mers et océans : c est de l eau salée impropre à la consommation directe. L eau est donc omniprésente sur Terre, néanmoins, une infime partie des ressources en eau potable est accessible aux hommes et à la nature. L eau douce qui sert à notre alimentation et à notre hygiène est très rare : il faut la protéger! Pour aller plus loin : Dans certaines régions du monde, l eau douce de surface ou souterraine ne suffit pas à combler les besoins croissants d une population en pleine expansion démographique et/ou industrielle. Il devient alors intéressant de développer des techniques permettant de dessaler l eau de mer et donc de produire de l eau douce potable ou utilisable pour l irrigation des terres agricoles. Parmi ces techniques, deux procédés sont particulièrement intéressants pour séparer l eau du sel. Le premier consiste à faire évaporer l eau de mer pour ensuite condenser la vapeur d eau ainsi purifiée

2 et consommable. Ce procédé permet aussi de récupérer sous forme de chaleur l énergie utilisée pour l évaporation. Ainsi on peut coupler la production d eau douce avec une autre activité industrielle réutilisant la chaleur dégagée par la vapeur d eau lorsque celle-ci se condense. Le second utilise une membrane extra-fine permettant de filtrer l eau de mer et retenant toutes les impuretés qu elle contient, y compris le sel. Ces technologies sont de plus en plus abouties et sont utilisées par exemple dans les îles Canaries qui en dépendent à 100% pour leur production d eau potable.

3 Question 2 : Sous quel(s) état(s) l eau existe-t-elle? - Liquide - Solide - Gazeux Réponse : Les trois réponses sont bonnes! L eau existe sous trois états : liquide (la pluie ), solide (les glaciers, la neige ) et gazeux (la vapeur d eau contenue dans l air ). Objectif : Le terme «eau» renvoie souvent à la notion de liquide ; il est ici question d y assimiler les états gazeux et solide. L eau passe d un état à un autre en fonction des variations de température. A température ambiante, l eau est liquide et constitue un «solvant universel» car une majorité de composés chimiques sont solubles dans l eau. Ainsi l eau n est jamais vraiment pure dans le milieu naturel. Le volume occupé par une même quantité d eau est différent selon les états de la matière : l eau se dilate lorsqu elle passe à l état gazeux ou à l état solide (à la différence de la plupart des autres composés chimiques). L eau trouve sa densité maximale à 4 C. La salinité et la pression influencent aussi les conditions des changements d état de l eau : l eau de mer gèle et bout à des températures inférieures à respectivement 0 C et 100 C. Ces changements d état découlent de mécanismes précis qui, à l échelle planétaire, s illustrent ainsi : Cycle de l eau : Précipitation ruissellement infiltration stockage évaporation condensation précipitation etc. Comme disait le chimiste Lavoisier : «Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme!» et il en va ainsi depuis la formation de la Terre. La Terre a 4,5 milliards d années. Au début, elle était sèche et entourée de gaz brûlants. Au fur et à mesure, ces gaz se sont mélangés. En refroidissant, ils se sont transformés et ont précipité en pluies diluviennes qui ont ainsi formé lacs, nappes phréatiques, fleuves, rivières, mers, océans

4 La température a alors progressivement chuté, au point de faire apparaître l'eau à l'état solide et ainsi de faire naître les glaciers! Le volume total d eau sur Terre s appelle l'hydrosphère. Il est estimé à millions de km 3 dont 39,2 millions de km 3 d'eau douce. La répartition de l eau sur Terre est très inégale. D après l institut hydrologique d état et l UNESCO, l eau douce ne représente que 3% de l eau sur Terre. Sur ces 3%, on estime que près de 70% de l eau douce est stocké à l état solide (notamment dans les calottes polaires et les neiges persistantes). Des 30% d eau douce restant à l état liquide, moins de 0,3% sont en surface. Au final seulement 0,01% de l eau sur Terre est liquide, douce et accessible à l homme. Pour aller plus loin : Il faut savoir que c est l eau et ses changements d état qui ont déterminé l échelle de Celsius. En effet, cette échelle a été créée par l astronome suédois Anders Celsius ( ) et est définie par la température de solidification de l eau et sa température d ébullition. Les états de l eau pure Solide Liquide Gazeux T C < 0 C 0 C < T C < 100 C 100 C < T C On peut aussi introduire l existence des autres échelles de température que sont les systèmes de Newton, Rohmer, Fahrenheit, Réaumur, Delisle Centigrade, Rankine, Kelvin et Leyden.

5 Question 3 : Quelle est la proportion d eau dans notre corps? - 30 % - 40 % - 65 % Réponse : 65% de notre corps est constitué d eau. L eau est essentielle à la vie! Objectif : Réaliser que l eau a un rôle clef dans l apparition et le maintien de la vie sur Terre. L eau rentre dans la composition des êtres humains, de la faune et de la flore, en proportion plus ou moins importante selon les espèces. Pour prendre conscience de l importance de l eau, on peut faire deviner les pourcentages d eau existants chez des animaux et végétaux dont voici quelques exemples : Pomme de terre : 79 %, laitue : 97 %, tomate : 93 %, concombre : 96 %, méduses : 95 %, fromage : 35 à 50 %, pâtes : 35 %, pain : 34 %, fruits secs : 20 % En moyenne, le corps d'un adulte se compose de 60 % d'eau, c'est-à-dire environ 42 litres d'eau pour une personne de 70 kg. Mais en fait, la teneur en eau du corps humain diminue avec l'âge : 97% chez le foetus de deux mois, 75% chez le nourrisson, cette proportion se réduisant à 55% chez la personne âgée. C'est le cerveau qui contient le plus d'eau avec un taux de 80 %! L eau perdue, rejetée par le corps humain, représente 3 litres par jour. Pour se réhydrater et maintenir constante la proportion d eau dans le corps, il faut boire au minimum 1,5 L d eau, les aliments pris au repas faisant le reste. La déshydratation peut avoir de graves conséquences sur la santé si elle n est pas arrêtée rapidement par une prise d eau. On considère que la quantité d eau journalière nécessaire est de 40 ml par kg de masse corporelle. La moitié est apportée par les aliments et l'autre moitié par les liquides. Donc, il faut boire 20ml d eau par kg. Il faut rajouter à cela 1 litre par heure d'exercice physique soutenu. Exemple : Je suis joueur de tennis et mon poids est de 60 kg : je dois boire 1,2 litre minimum par jour et si je joue durant 2 heures, je devrais boire 3,2 litres en tout. Toujours dans l optique de rendre l élève acteur de la formation, il peut être intéressant de faire passer le diplôme du «buveur d eau» en posant plusieurs questions sur les habitudes de consommation de chacun avec un système de points. (Prévoir le maximum de point pour les solutions entre parenthèses) : - Quand as-tu envie de boire? (Dès que l eau coule) - Quel est ton fruit préféré? (Pastèque, melon ) - Combien de verres d eau bois-tu dans une journée? (4 à 5 minimum) - Que prends-tu quand tu pars faire une marche à pied? (Une gourde d eau) - Lorsque tu vas à la piscine, qu emportes-tu? (Une bouteille d eau) On peut expliquer pourquoi l eau est indispensable à la vie en énumérant les différentes voies de circulation de l eau dans le corps humain. Chez les mammifères, l eau a plusieurs fonctions : hydratation des organes et tissus vitaux, élimination des déchets (transpiration, urine), constitution du sang et de la lymphe Chez les végétaux : l eau intervient dans l évapotranspiration (moteur de l absorption des nutriments par les racines), la constitution de la sève, la turgescence des végétaux souples En plus d être source de vie, l eau est aussi un espace de vie. Elle permet aux êtres aquatiques de respirer grâce à l oxygène qu elle transporte. L eau est aussi à l origine de l apparition de la vie sur Terre. Les premiers êtres vivants étaient aquatiques et aujourd hui encore les mers et les océans offrent une grande biodiversité. Bien qu encore mal connue, il est indispensable de protéger la biodiversité marine. Les pollutions et la surexploitation des réserves halieutiques sont néfastes à court et long terme pour les écosystèmes, seuls garants de la pérennité de cette diversité biologique.

6 Pour aller plus loin : L eau est constituée d hydrogène et d oxygène. Elle peut se former spontanément, mais seulement sous certaines conditions difficiles à réunir : - des quantités suffisantes d'oxygène et d'hydrogène ; - une température pas trop élevée (pas plus de à C) ; - un rayonnement ultraviolet pas trop important. Dans l'univers, il y a 90 % d'hydrogène contre «seulement» 0,1 % d'oxygène : cela ne facilite pas la création spontanée d eau. En l'état actuel de nos connaissances, la Terre est la seule planète du système solaire comprenant de l'eau liquide. Mais de l eau sous forme solide a été décelée dans notre galaxie sur la Lune et sur Mars (en plus de la Terre).

7 Question 4 : D où vient l eau que nous buvons? - des mers et des océans - des nuages - des glaciers - des rivières - des nappes phréatiques Réponse : L eau que nous buvons est rendue potable. On la pompe dans les rivières et les nappes phréatiques. Objectif : Visualiser le circuit de l eau, des sources jusqu au robinet. Les stocks d eau douce de la planète sont répartis entre les glaciers, les calottes polaires, les eaux souterraines, les zones humides, les lacs, les réservoirs et les fleuves. L eau souterraine est la plus abondante et constitue (d après l UNESCO) 90% des sources d eau accessibles. La répartition des eaux de surface à travers le monde ainsi que des débits des cours d eau est inégale. L UNESCO estime que 50% des lacs sont au Canada alors que les débits les plus importants seraient attribués à l Afrique. L eau souterraine est plus protégée des pollutions que les eaux de surface parce qu elle est progressivement filtrée par le sol au fur et à mesure qu elle rejoint les profondeurs par la terre, les roches, etc. (Voir l expérience «nettoyer de l eau») Elle nécessite donc moins de traitement pour la rendre potable. En revanche, aller chercher l eau en profondeur a un coût plus important. C est l inverse pour les eaux de surface : moins de coûts pour y avoir accès mais plus de traitement. Dans les deux cas, l eau pompée doit passer par une usine d eau potable pour être purifiée et rendue consommable. Le circuit suivi par l eau depuis le point de pompage, c est-à-dire une rivière ou une nappe phréatique, jusqu au point de rejet, c est-à-dire une rivière, en passant par nos habitations peut être représenté par le schéma suivant : Voyage de l eau en milieu urbain : Prélèvement (pompage) traitement à l usine d eau potable distribution aux habitations consommation par les ménages rejet dans les égouts traitement des eaux usées rejet dans le milieu naturel prélèvement etc. Les autres réservoirs d eau, comme les mers, les nuages et les icebergs, peuvent être utilisés dans certains pays pour obtenir de l eau potable. Cependant ces techniques nécessitent des traitements onéreux comme pour le dessalement de l eau de mer et le transport d icebergs ou sont difficiles à mettre en place comme c est le cas des filets à nuage. On peut réfléchir avec les élèves au cheminement et au traitement de l eau du milieu naturel jusqu à nos robinets, et vice-versa. On notera que ce circuit est un cycle, et que l eau que nous utilisons sera d abord traitée pour pouvoir être rejetée dans l environnement, puis de nouveau pour être rendue potable. On peut aussi revenir sur l histoire des techniques d acheminement de l eau : aller à la rivière, aller au puit, acheter aux porteurs d eau, construire des aqueducs, construire des châteaux d eau, construire les

8 premiers égouts et les premières canalisations, etc. Cela peut être illustré avec des réalisations en classe de réseaux simples permettant la visualisation des variations de la pression avec la hauteur ou la mise en évidence du principe des vases communicants. On peut proposer aux élèves de fabriquer eux-mêmes le système d observation de ce principe avec 2 bouteilles en plastique transparent dont on aura coupé le fond et un tuyau souple et transparent reliant les 2 bouteilles par leur goulot. Après avoir versé de l eau dans le système à l équilibre (les 2 bouteilles étant au même niveau), on marque avec un stylo le niveau initial de l eau. Ensuite, on peut faire varier la hauteur relative des 2 bouteilles et observer ce que fait l eau. Marquer le niveau de l eau sur les bouteilles, des 2 côtés du tuyau, pour chaque état du système permettra de mieux visualiser et mémoriser le phénomène. Pour aller plus loin : Essayer d imaginer comment vivre sur une île déserte. - Quels sont les objets primordiaux à emmener? (Un couteau, une gourde, une couverture...) - Quelle est la première chose à rechercher sur l île? (une source d eau douce, un abri ) - Si l eau ne semble pas potable, comment la rendre consommable? (la filtrer, la faire bouillir, la désinfecter avec un agent chloré ) On peut aussi réfléchir à des techniques comme celle qui consiste à tendre un drap, avec des pierres, au-dessus d un trou dans lequel on aura placé au préalable une gamelle pour recueillir l eau.

9 Question 5 : Quelle quantité d eau, en moyenne, un Français utilise-t-il chaque jour? - 20 L (Soit 15 bouteilles d eau) - 50 L (Soit 33 bouteilles d eau) L (Soit 100 bouteilles d eau) Réponse : En comptant toutes les utilisations de l eau dans la journée, on estime qu un Français utilise chaque jour 150 L d eau! C est trop! Objectif : Comprendre que chacun d entre nous utilise et pollue les ressources en eau de la planète. Chacun doit être conscient de sa consommation en eau et appréhender les manières de la réduire. Afin de situer sa consommation, il faut savoir qu un Américain consomme en moyenne 600 litres d eau par jour et un Africain 50. Le Rwanda affiche une moyenne de 10 litres d eau par jour et par habitant Aujourd hui, 1,4 milliards d individus n ont pas accès à l eau potable. Alors que certains consomment sans réaliser les enjeux, d autres vivent pleinement le manque. Ces chiffres ne sont pas toujours évidents à visualiser. Sur la totalité des précipitations que reçoit la France chaque année, 61 % s'évaporent, 16 % alimentent nos cours d'eau (rivières, fleuves, lacs...) et 23 % s'infiltrent dans le sol pour reconstituer nos réserves souterraines. Les consommations nettes de l eau alimentant nos cours d eau et réserves souterraines se répartissent entre les différents secteurs de la façon suivante : - Agriculture : 68 % - Eau potable: 24 % - Industrie : 5 % - Energie : 3 % La consommation d eau potable représente ici l utilisation domestique. On peut alors proposer aux élèves de lister tous les usages de la maison (eau de boisson, préparation des repas, lave-linge, vaisselle, WC, bains, douches, arrosage des jardins et lavage de voiture, etc.) et essayer d estimer sa propre consommation à partir des fourchettes suivantes : - Vaisselle à la main : de 10 à 12 litres - Lave-vaisselle : de 25 à 40 litres par lavage (20 à 25 litres pour les plus récents) - Lave-linge : de 70 à 120 litres par lessive (40 à 90 litres pour les plus récents) - Chasse d'eau : de 6 à 12 litres à chaque utilisation - Chasse d'eau double-commande : de 3 à 6 litres à chaque utilisation - Toilette au lavabo : 5 litres environ - Douche de 4 à 5 minutes : de 60 à 80 litres - Bain : de 150 à 200 litres - Lavage de la voiture : 200 litres - Arrosage du jardin : de 15 à 20 litres par m2 - Remplissage d'une piscine : de à litres Quelques conseils pour réduire notre consommation quotidienne peuvent être proposés : Il est préférable de choisir un lave-vaisselle économique (les meilleurs étant ceux de classe A++) qui utilise moins d eau, moins d énergie et dose la quantité de détergents. Pour les toilettes, il faut équiper notre chasse d eau d un système économiseur d eau à deux boutons. En attendant, il est bien de mettre un objet volumineux et lourd dans le réservoir de la chasse d eau (brique, bouteille d eau pleine ). Pour le lavage du corps, un bain consomme beaucoup d eau, il est préférable de prendre une douche. Et n oublions pas de couper l eau quand on se savonne sous la douche, quand on se brosse les dents ou qu on se lave les mains!

10 Le graphique ci-dessous représente la répartition quotidienne de la consommation en eau en fonction des différents usages des foyers français : On remarque que seulement 7% de notre consommation en eau sont destinés à notre alimentation (boisson et cuisine) alors que 93% servent pour l hygiène et le nettoyage. Ainsi, les usages vitaux pour la boisson et l alimentation sont très peu consommateurs. Au contraire, certains usages comme la toilette du corps et les WC consomment beaucoup par rapport aux besoins réels. Il faut prendre conscience aussi que des utilisations non essentielles comme l arrosage des jardins ou le lavage des voitures pourraient être effectuées avec de l eau non potable Il faut donc rechercher des moyens de consommer moins et plus intelligemment. Pour aller plus loin : La loi permet de bénéficier de crédits d impôt pour les particuliers qui installeront un système de récupération d eau de pluie avant l année Ainsi, récupérer l eau de pluie permet à la fois d économiser de l eau, des produits de traitement, mais aussi de l argent (sur la facture et sur les impôts).

11

12

13

14

15 Question 8 : Comment fait-on pour nettoyer les eaux usées? - avec du savon - avec des robots - avec des produits chimiques - avec des bactéries Réponse : Les eaux usées sont nettoyées avec l association de produits chimiques et de bactéries. Il ne faut donc pas qu elles soient rejetées directement dans la nature! Objectif : Mettre en avant l importance du traitement des eaux usées. Les eaux usées sont des eaux qui ont été utilisées dans le cadre d activités humaines. Elles ont été salies par une utilisation domestique ou industrielle ou agricole. Elles sont impropres à la consommation et nécessitent un traitement dépolluant avant d être réintroduites dans le milieu naturel afin de ne pas le contaminer. En ce qui concerne les eaux usées par une utilisation domestique, il existe plusieurs techniques pour nettoyer l eau en fonction du lieu de résidence. A la campagne, où les habitations ne sont généralement pas connectées à un réseau de collecte, les eaux sales d une maison sont emmenées dans une fosse septique enfouie dans le sol. C est une installation autonome d assainissement, elle a la même fonction que les stations d épuration des villes. Elle reçoit soit les eaux vannes (provenant des sanitaires), soit l ensemble des eaux vannes et ménagères (cuisine et lavage). Elle utilise les bactéries présentes naturellement dans les eaux usées pour dégrader les matières polluantes. Il faut bien calculer la capacité de la cuve en fonction de la taille de l habitation et prévoir une aération pour aspirer les gaz de fermentation. Ce processus ne constitue qu un pré-traitement et la fosse ne détruit que 30% de la pollution carbonée. L eau s écoule alors dans des tuyaux percés qui la déversent dans le sol qui retient et dégrade la pollution résiduelle. Il faut donc que le sol ait une perméabilité suffisante mais pas excessive pour éviter un transfert trop rapide vers la nappe phréatique, et donc permettre l achèvement préalable de la dépollution de l eau. A la ville, toutes les eaux usées des maisons sont mélangées et conduites dans une usine à dépolluer par les égouts (Les égouts, inventés par les romains durant l antiquité, ont une histoire ainsi que leur musée et de nombreux sites Internet leur sont consacrés). Différentes techniques sont alors associées pour traiter les eaux usées. Dans certaines villes, les eaux sales sont mélangées avec des eaux de pluie pouvant entraîner sables, cailloux, feuilles, branches et autres résidus. La première étape est alors le dégrillage : l eau traverse une grille qui retient les éléments les plus grossiers, les éléments les plus fins étant dissous ou en suspension dans l eau. Une succession de traitements, consistant à séparer l eau des polluants en les attirant vers le fond ou la surface de l eau, sont mis en œuvre après le dégrillage. Pour faire tomber les polluants, il faut ajouter des produits chimiques qui s accrochent à la pollution et la rendent plus lourde. Les boues formées peuvent alors être raclées avec un râteau. Pour faire remonter la pollution à la surface, des appareils font des bulles d air ou d oxygène. Ces bulles s accrochent aux polluants et les entraînent vers la surface. Les polluants peuvent ainsi être ramassés avec une raclette. A ce stade, beaucoup de polluants sont encore présents dans l eau. Le dernier traitement consiste à injecter dans l eau des bactéries et d autres organismes microscopiques qui se nourrissent de la pollution. Ces bactéries sont très sensibles aux produits toxiques (peintures, vernis, solvants, détergents ), il faut donc en rejeter le moins possible dans les éviers ou WC pour permettre un traitement des eaux usées efficace.

16 Pour aller plus loin : L eau est rare et la population mondiale de plus en plus importante. Il est indispensable de l économiser et de la traiter au mieux pour limiter les pénuries. De grandes réflexions sont menées sur le thème de l eau et notamment, depuis 1993, la journée mondiale de l eau a lieu, chaque année, le 22 mars. En 2007 le thème fut «Faire face à la pénurie d eau» sous l'égide de l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). On peut proposer aux élèves de réaliser un exposé en vue de la prochaine journée mondiale de l eau (thème pour 2008 : les installations sanitaires)

17

18

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Carnet de découverte Le chemin d une goutte d eau. www.metropole-rouen-normandie.fr

Carnet de découverte Le chemin d une goutte d eau. www.metropole-rouen-normandie.fr Carnet de découverte Le chemin d une goutte d eau www.metropole-rouen-normandie.fr Le temps de "voyage" de l eau! Au cours de son cycle, l eau passe à travers différents réservoirs naturels où elle est

Plus en détail

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois

Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres. Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO! Vous arrosez avec l eau de pluie Vous gagnez 100 Bravo! Vous arrosez avec l eau de pluie : vous gagnez 100 litres L équipe suivante joue 2 Pollution de l eau : l équipe suivante joue 2 fois BRAVO!

Plus en détail

La répartition des ressources en eau douce sur Terre

La répartition des ressources en eau douce sur Terre L eau dans le monde : l or bleu -10m -20m -30m -40m -50m -60m ABSORPTION DIFFUSION REFLEXION La Terre notre Planète bleue La Terre est la planète la plus fortunée du système solaire : elle est en effet

Plus en détail

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète?

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Les océans couvrent 71% de la surface de la Terre et contiennent 97,2% du volume d eau de notre planète. Quelle quantité d eau potable y a-t-il sur notre

Plus en détail

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser

Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser Objectifs Etre sensibilisé à l importance de l eau et à la nécessité de l économiser 1 Séance 1 - Recueil des conceptions / connaissances des enfants 1ère phase: Ecoute d une histoire comme introduction

Plus en détail

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Document condensation / liquéfaction précipitation solidification évaporation fusion ruissellement infiltration 1. Place les mots suivants sur la figure ci-contre

Plus en détail

L or bleu. La terre a un autre nom: la planète bleue bleue comme l eau qu elle supporte.

L or bleu. La terre a un autre nom: la planète bleue bleue comme l eau qu elle supporte. L or bleu La terre a un autre nom: la planète bleue bleue comme l eau qu elle supporte. Vue de l espace, la Terre paraît toute bleue.71% de sa surface est recouverte d eau!... d eau salée principalement.

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature.

Exercice 1. Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une liste de tous les endroits où l on trouve de l eau dans la nature. La planète bleue Exercice Fiche n / Élève A l aide des documents que tu as consultés, réponds aux Où trouve-t-on de l eau dans l Univers? Qu est-ce qui a permis l apparition de la vie sur Terre? Fais une

Plus en détail

Schéma d une station d épuration

Schéma d une station d épuration Schéma d une station d épuration 14 2 11 1 9 1 Relevage - dégrillage 2 Dessableur - déshuileur 3 Réacteur biologique 4 Clarificateur 5 Cuve à eau de service 6 Cave à boues 7 Dégazeur 6 7 8 4 Toutes nos

Plus en détail

L eau. Sommaire. Équipe de travail : Emeric Beneteaud. Pascal Pujades Sous la direction de : Dominique Petrella

L eau. Sommaire. Équipe de travail : Emeric Beneteaud. Pascal Pujades Sous la direction de : Dominique Petrella L eau Équipe de travail : Emeric Beneteaud Pascal Pujades Sous la direction de : Dominique Petrella Merci à Jean-Michel Raynaud et à Jean-luc Penichou. Année scolaire 2009-2010 Sommaire Page 1 : L eau

Plus en détail

N o 1 - De la source au fleuve. Beaucoup, un peu... Je pollue, tu pollues...

N o 1 - De la source au fleuve. Beaucoup, un peu... Je pollue, tu pollues... L'eau est un trésor N o 1 - De la source au fleuve L eau est une ressource naturelle renouvelable à l infini. Mais comme la population mondiale augmente, on la consomme de plus en plus. Elle devient rare

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS

LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS l essentiel sur... LE CYCLE DE L EAU DE LA NATURE A LA NATURE EN PASSANT PAR CHEZ VOUS Sommaire 1. L EAU SUR LA PLANÈTE Mais où se trouve l eau? Y a-t-il beaucoup d eau douce disponible? Pourquoi certains

Plus en détail

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère

Collecte et dépollution des eaux usées. points de repère Collecte et dépollution des eaux usées points de repère coûts environnement assainissement Toute eau utilisée pour l activité humaine devient eau usée En France, un habitant consomme en moyenne 150 litres

Plus en détail

Aujourd hui : 99% des foyers français sont desservis en eau potable et 86 % en moyenne dans le monde.

Aujourd hui : 99% des foyers français sont desservis en eau potable et 86 % en moyenne dans le monde. Le dossier du CME : Le circuit de l eau potable Aujourd hui, il nous suffit d ouvrir le robinet pour profiter à volonté d une eau de qualité. Après avoir été traitée, et stockée, l eau est distribuée grâce

Plus en détail

À propos des services d eau et d assainissement

À propos des services d eau et d assainissement À propos des services d eau et d assainissement D où provient l eau que l on boit? Comment est-elle rendue potable? Comment sont traitées les eaux usées? Du prélèvement de l eau à son retour dans la rivière

Plus en détail

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques

L assainissement en région parisienne et la préservation des milieux aquatiques Visite de la Cité de l Eau et de l Assainissement Avenue Kléber 92700 Colombes SIAAP Syndicat interdépartemental pour l assainissement de l agglomération parisienne L assainissement en région parisienne

Plus en détail

H 2 O! Les aventuriers Guide de l enseignant

H 2 O! Les aventuriers Guide de l enseignant H 2 O! Les aventuriers Guide de l enseignant Exposition H 2 O! L exposition L exposition H 2 O! est conçue comme un complément au film proposé au Palais des Images. Un film qui pose une question essentielle:

Plus en détail

Sauvons notre planète

Sauvons notre planète présente Economisez l eau Dans des conditions de fosses septiques normales, toute l eau utilisée dans votre maison est alimentée par le biais de trappes àgraisse, de gravières et ensuite gaspillée. Avec

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse»

La démarche pédagogique. Présentation générale du dossier pédagogique. Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation du dossier : «Eau rare, eau précieuse» Présentation générale du dossier pédagogique L Unicef vous propose un dossier pédagogique : «Eau rare, eau précieuse» pour sensibiliser les élèves à

Plus en détail

D où vient l eau potable du Grand Lyon?

D où vient l eau potable du Grand Lyon? L eau du Grand Lyon L eau du Grand Lyon Notre agglomération bénéficie d une ressource en eau abondante et de qualité. C est une chance que beaucoup nous envient. En effet, il s agit d un bien précieux

Plus en détail

Eaux usées Fosses septiques

Eaux usées Fosses septiques EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Fosses septiques Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eau qui a été utilisée pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau dans

Plus en détail

Eau-delà de l eau. L eau de source embouteillée ou celle du robinet, laquelle choisir?

Eau-delà de l eau. L eau de source embouteillée ou celle du robinet, laquelle choisir? Lors de la visite en classe de l éducateur scientifique de la Boîte à science, vos élèves auront le plaisir d expérimenter la densité, la tension superficielle et l écoulement de l eau, et de mieux comprendre

Plus en détail

Règlement du jeu. L équipe gagnante est celle qui arrive sur la case départ en premier.

Règlement du jeu. L équipe gagnante est celle qui arrive sur la case départ en premier. Règlement du jeu Le départ Tous les pions sont placés sur la case départ (un pion par équipe). Chaque équipe lance le dé. L équipe qui fait 6 en premier commence (et relance le dé). Le parcours Lorsque

Plus en détail

Eaux usées Centre de traitement

Eaux usées Centre de traitement EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Centre de traitement Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eaux qui ont été utilisées pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau

Plus en détail

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel?

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet Pourquoi a on défini 7 couleurs pour l arc an ciel A cause de l'analogie entre la lumière et le son, la gamme

Plus en détail

Le trajet et la qualité de l eau.

Le trajet et la qualité de l eau. SCIENCES La matière Cm Le trajet et la qualité de l eau. Séances : Objectif(s) : Compétence(s) : 1 Recueillir les conceptions et connaissances initiales des élèves. Participer à un travail de groupe. Comprendre

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

Le cycle de l eau domestique

Le cycle de l eau domestique V o y a g e N Avant G O U T E D O d arriver à ton robinet, je passe P O T A B L E par l usine d eau potable. Voici mon voyage depuis la Seine : L E X I Q U E Château d eau : il est conçu pour stocker l

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

Quelques chiffres sur l'eau

Quelques chiffres sur l'eau Les ECONOMIEs D'EAU Dans nos pays dits «développés», l accès à la ressource en eau semble d une déconcertante facilité. Il suffit de tourner le robinet et l eau coule à flots. Au fil du temps, en la maîtrisant,

Plus en détail

Chap1 : L eau dans tous ses états.

Chap1 : L eau dans tous ses états. Chap1 : L eau dans tous ses états. Item Connaissances Acquis Présence de l eau dans les boissons et les organismes vivants. Test de reconnaissance de l eau. Propriétés des trois états. Les différents changements

Plus en détail

Maintenant, je sais que

Maintenant, je sais que Niveaux : 6 e et 8 e, secondaire 3 Maintenant, je sais que Matières scolaires : sciences de la nature, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances. Objectifs : Expliquer sa

Plus en détail

Les mélanges et les solutions, l eau. Quels sont les liquides qui se mélangent?

Les mélanges et les solutions, l eau. Quels sont les liquides qui se mélangent? 4 5 6 7 8 9 10 Les mélanges et les solutions, l eau QUE SAIS-TU SUR LES LIQUIDES ET LES MÉLANGES, SUR L EAU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases qui suivent. A1.

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant

GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant GUIDE PÉDAGOGIQUE de l enseignant FICHE ÉDUCATIVE SUR LE THÈME DE L ACCÈS UNIVERSEL ET LA CONSOMMATION DE L EAU POTABLE NIVEAU : Premier cycle du secondaire (sec. 1 et 2) DISCIPLINE(S) : Écologie, géographie,

Plus en détail

Il est important de connaître l eau qui coule autour de chez nous et prendre conscience que cette ressource peut vite se fragiliser.

Il est important de connaître l eau qui coule autour de chez nous et prendre conscience que cette ressource peut vite se fragiliser. Réponses ENQUÊTE SUR L EAU Connaissez-vous les secrets de? Il est important de connaître l eau qui coule autour de chez nous et prendre conscience que cette ressource peut vite se fragiliser. La Lizaine

Plus en détail

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif

Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Guide d utilisation et d entretien de mon système d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif 1, rue d Orfeuil 51000 Châlons-en-Champagne Tél : 03 26 69 38 68 Fax : 03

Plus en détail

Cuisine / arrière-cuisine

Cuisine / arrière-cuisine Nom du foyer : Quels gestes avez-vous adoptés en 2010? DOCUMENT A COMPLETER ET A RETOURNER A LA PASSIFLORE Ce document reprend l ensemble des gestes présents dans le catalogue des gestes. Lors de l enquête

Plus en détail

Usine de traitement de l eau potable de la Jatte

Usine de traitement de l eau potable de la Jatte Livret de visite Usine de traitement de l eau potable de la Jatte www.metropole-rouen-normandie.fr Avant tout, si on faisait un peu connaissance... Moi, c est Lila. Avec Lupin, nous allons t accompagner

Plus en détail

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie

Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Conseils et astuces pour réduire mes consommations d'énergie Metz Métropole et l Agence Locale de l Energie et du Climat du Pays Messin vous offrent ce guide dans le cadre du Mois des ClimatCités 2012

Plus en détail

Le cycle domestique de l eau

Le cycle domestique de l eau Les programmes : Le cycle domestique de l eau - Approche écologique à partir d un environnement proche. - Trajet et transformations de l eau dans la nature - Qualité de l eau Compétences visées : - Poser

Plus en détail

L alimentation en eau potable

L alimentation en eau potable Aujourd hui, la qualité de l eau et les réserves potentielles, constituent, au sein de notre société, des préoccupations environnementales majeures. En 1992 et pour la première fois, le principe selon

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME

GUIDE D UTILISATION ET D ENTRETIEN DE VOTRE SYSTEME SIAEPA des Sources de la Varenne et de la Béthune Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Siège : Mairie 76680 Saint Martin Osmonville Bureau : 11 Chemin de la Varenne 76680 SAINT MARTIN

Plus en détail

Le nettoyage de l eau

Le nettoyage de l eau Activité 5 Le nettoyage de l eau Thème : l eau Nom de la séquence : nettoyage de l eau Démarche pédagogique : démarche expérimentale OBJECTIFS OPÉRATIONNELS : Initier les enfants à la démarche expérimentale.

Plus en détail

Respectons L EAU. pour protéger LA VIE

Respectons L EAU. pour protéger LA VIE Respectons L EAU pour protéger LA VIE Préambule Pourquoi devons nous faire attention à notre façon d utiliser l eau? Sommes-nous égaux sur la Terre face à l utilisation de l eau? Sa potabilisation, son

Plus en détail

Les nitrates : sources de problèmes

Les nitrates : sources de problèmes Les nitrates : sources de problèmes Nitrates et azote : quels liens avec notre alimentation et notre eau potable? Les nitrates (NO 3 ) sont des composés chimiques incolores, inodores et insipides constitués

Plus en détail

«Qu est-ce que l écoreporter?»

«Qu est-ce que l écoreporter?» DECEMBRE 2007 N 1 «Qu est-ce que l écoreporter?» L EDITO : Page 1 :. Qu est-ce que l écoreporter?. Les 10 gestes pour mon environnement Page 2 : Le grenelle de l environnent Page 3 : Participez au jeu

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Préface p. 3 1. Le cadre réglementaire p. 4 2. Le champ d application p. 5 3. Les avantages p. 5 4. Le principe de conception p. 6 5. Le dimensionnement

Plus en détail

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE

Questionnaire Lycée SALLE DES EAUX DU MONDE Questionnaire Lycée Ce musée vous offre une approche de l Eau dans toute sa grandeur. A vous de faire connaissance avec cet élément naturel. 1) Origine de l eau SALLE DES EAUX DU MONDE Vous vous aiderez

Plus en détail

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour

Astuces. L eau. moins. dépenser. pour Astuces pour! dépenser moins 2 >>> ÉDITO eau est une ressource précieuse, indispensable dans nos logements, que ce soit pour l alimentation, la préparation des L repas, l hygiène ou tout simplement notre

Plus en détail

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE

VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE VADE MECUM DU RESEAU EAU USEE ET EAU PLUVIALE LE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT : UNE OBLIGATION LEGALE L étanchéité parfaite est la qualité principale d un réseau d assainissement. Elle

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse

Buvez. l eau de l Agglo. www.agglo-de-rouen.fr. Dossier de presse Buvez l eau de l Agglo Dossier de presse www.agglo-de-rouen.fr de la fantaisie sur votre table a v e c l e a u d u r o b i n e t L Agglo de Rouen propose* pour l été deux bouteilles en verre graphiques

Plus en détail

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue».

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». 1 L Eau Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». Parmi toute cette eau, seule une petite partie n

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE Règlementaire La gestion de l'eau en France est réglementée par deux grandes lois, respectivement votées en 1964 et en 1992. La loi du 16 décembre

Plus en détail

N o 1 - De la source au fleuve. Beaucoup, un peu... Je pollue, tu pollues... Chacun son circuit! Fêtons l'eau

N o 1 - De la source au fleuve. Beaucoup, un peu... Je pollue, tu pollues... Chacun son circuit! Fêtons l'eau L'eau est un trésor N o 1 - De la source au fleuve L eau est une ressource naturelle renouvelable à l infini. Mais comme la population mondiale augmente, on la consomme de plus en plus. Elle devient rare

Plus en détail

Filtration. Schéma de principe de la filtration

Filtration. Schéma de principe de la filtration Filtration textes : R. Gregori, service gestion des fluides Photos/S. Elmosnino panneau 1 Le traitement de l eau est une des parties techniques parmi les plus importantes pour le bon fonctionnement d une

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Des gestes pour protéger notre eau

Des gestes pour protéger notre eau Des gestes pour protéger notre eau Quotidiennement, nous utilisons de l eau pour notre hygiène (pour nous doucher, tirer la chasse d eau ), l entretien de notre habitat (pour faire la vaisselle ) : ces

Plus en détail

Les usages de l eau. 1. Le cycle de l eau domestique. 1. Le prélèvement de l eau dans le milieu naturel. Chapitre

Les usages de l eau. 1. Le cycle de l eau domestique. 1. Le prélèvement de l eau dans le milieu naturel. Chapitre 1. Le cycle de l eau domestique Avant d arriver au robinet, l eau doit être traitée pour être rendue potable, c est-à-dire sans danger pour la consommation humaine. Ces traitements varient suivant l origine

Plus en détail

VEOLIA N11. Septembre 2015

VEOLIA N11. Septembre 2015 VEOLIA N11 Septembre 2015 Sommaire Quizz : mes besoins en eau Comment mieux maîtriser sa consommation - Comprendre sa facture d eau Payer en ligne, c est facile! Choisir son mode de paiement Ensemble,

Plus en détail

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS!

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! 1 Les produits d entretien domestiques contiennent de nombreuses substances toxiques issues de la pétrochimie qui sont évacuées avec les eaux usées. 2 Ces eaux sont

Plus en détail

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses

Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Règlementation sur l installation et l entretien des fosses Si vous ne pouvez pas être relié au réseau du tout-à-l égout, vous devez disposer d un système d assainissement autonome pour traiter vos eaux

Plus en détail

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU

EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU EXPERIENCES AMUSANTES SUR L EAU Projet Comenius Regio Fiches réalisées par les élèves de 4 ème de l Enseignement Agricole Promotions 2011-2012 / 2012-2013 Expériences amusantes sur L EAU 1 Table des matières

Plus en détail

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN

L EAU ET L ASSAINISSEMENT. L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L Eauet l assainissement DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN L EAU ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA BASSE-ZORN La protection de l environnement n est pas une mode, mais

Plus en détail

L eau, élément de vie

L eau, élément de vie L eau, élément de vie brochet, Jura, France Le brochet, poisson prédateur Le brochet est, en tant que prédateur, une pièce essentielle des écosystèmes d eau douce. Le fonctionnement d un écosystème est

Plus en détail

Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy

Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy Marie-Noëlle Pons Laboratoire Réactions et Génie des Procédés UMR CNRS 7274, Université de Lorraine, Nancy Terre = planète bleue? 97% = eau salée 2.5 % = eau douce 70 % = calottes glacières, icebergs,

Plus en détail

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres

Boisson : 2 litres. Brossage de dent : 1 litre. Cuisine : 6 litres. Petite douche (5 min) : 60 litres. Grande douche (10-15 min) : 120 litres Boisson : 2 litres Brossage de dent : 1 litre Cuisine : 6 litres Petite douche (5 min) : 60 litres Grande douche (10-15 min) : 120 litres Bain : 160-200 litres Chasse d'eau : 10 litres Vaisselle à la main

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif

ANNEXES. Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des délibérations Quelques points clés des Filières d Assainissement Non Collectif Communauté d Agglomération de Marne et Gondoire Commune de LESCHES Zonage d assainissement EU Notice d enquête publique ANNEXES Annexe 1 : Annexe 2 : Annexe 3 : Plans de zonage des Eaux Usées Extrait des

Plus en détail

TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés

TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés Omniprésente sur Terre, l eau est l une des espèces chimiques indispensables à la vie. I. L eau sur Terre dans tous ses états La molécule d eau est formée d

Plus en détail

Le collège de Porticcio. présentent. Le goutte à goutte : attention, ça coûte!

Le collège de Porticcio. présentent. Le goutte à goutte : attention, ça coûte! Le collège de Porticcio et présentent Le goutte à goutte : attention, ça coûte! 1 Introduction : En 5 ème, on a appris que l'eau douce ne représente que 2,7 % de l'eau sur Terre. De plus, cette eau douce

Plus en détail

Dans ces expériences, nous avons montré la réduction de la consommation d eau sur un robinet à l aide d un mousseur économique

Dans ces expériences, nous avons montré la réduction de la consommation d eau sur un robinet à l aide d un mousseur économique Introduction Dans une maison muni d un jardin, il existe plusieurs moyens pour réduire sa consommation d eau sur différents appareils : - Mise en place d un «stop douche» ou un mitigeur thermostatique

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS!

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS! NON AU GASPILLAGE! Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie

LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie LES A'CROCs DE L'INFO la recuperation d'eau de pluie Les differents systemes de recuperation d'eau de pluie Selon l utilisation que vous en faites, vous pouvez avoir un circuit uniquement pour l usage

Plus en détail

Au Québec, nous sommes choyés car nous possédons de l'eau en abondance. Mais plusieurs de nos lacs et rivières se détériorent en raison des pressions

Au Québec, nous sommes choyés car nous possédons de l'eau en abondance. Mais plusieurs de nos lacs et rivières se détériorent en raison des pressions Tout savoir pour mieux la protéger Au Québec, nous sommes choyés car nous possédons de l'eau en abondance. Mais plusieurs de nos lacs et rivières se détériorent en raison des pressions exercées par les

Plus en détail

Le capteur solaire thermique : un exemple concret

Le capteur solaire thermique : un exemple concret Le capteur solaire thermique : un exemple concret Une utilisation possible du soleil est le chauffage de l eau sanitaire, utilisée pour se laver, pour faire la vaisselle ou encore le ménage. Il s agit

Plus en détail

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Se protéger contre la contamination par les micro-organismes. Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs 0193 exe TOTAL A5 contamination_mise en page 1 20/09/11 15:41 Page1 Se protéger contre la contamination par les micro-organismes Gazole, gazole non routier et fioul domestique Cuves de stockage et réservoirs

Plus en détail

guide pratique l eau... de vos puits, sources et forages édité par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales

guide pratique l eau... de vos puits, sources et forages édité par la Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales Service Santé-Environnement 8 rue du Père Joseph Wresinski - BP 1408-16017 ANGOULÊME Cedex Tél. 05 45 97 46 47 - Fax : 05 45 97 46 46 Tous droits

Plus en détail

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est :

Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : 1 Bienvenue à Recycl eau, Le réseau d assainissement de Ressons le Long c est : POSTE DE REFOULEMENT RESEAU D ASSAINISSEMENT - 6150 mètres de tuyau gravitaire en grès - 1600 mètres de tuyau de refoulement

Plus en détail

Une eau adoucie grâce à du sel suisse

Une eau adoucie grâce à du sel suisse Une eau adoucie grâce à du sel suisse Adoucir l eau pourquoi? L adoucissement de l eau du robinet permet une augmentation de l'efficacité, une baisse des coûts et une prolongation de la durée de vie des

Plus en détail

Économisons. l eau. Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne. www.eau-adour-garonne.fr

Économisons. l eau. Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne. www.eau-adour-garonne.fr Économisons l eau Une exposition de l agence de l eau Adour-Garonne Des économies faciles à réaliser Á confort égal, économiser 30% d eau avec des petits équipements adaptables, rentabilisés en moins d

Plus en détail

Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque

Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque Eau où te caches-tu? Découverte et utilisation de l eau à l Écolothèque Contenu de l outil : une fiche déroulement - un livret d enquête sur l eau - un livret d enquête corrigé pour l adulte - une fiche

Plus en détail

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire!

L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! N OUBLIEZ PAS! L entretien régulier de l assainissement individuel est à la charge de l usager! Il s agit d une obligation réglementaire! En entretenant régulièrement votre assainissement, vous participez

Plus en détail

BULLETIN TOUJOURSVERT

BULLETIN TOUJOURSVERT NUMÉRO 2 MAI À AOÛT 2014 TOUJOURSVERT BULLETIN NOTRE ENGAGEMENT + VOTRE PARTICIPATION = TOUJOURSVERT La liste des engagements ToujoursVert de Bentall Kennedy comprend l efficacité énergétique, la réduction

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

Eau - Assainissement

Eau - Assainissement PRESERVER LA BIODIVERSITE ET LES RESSOURCES NATURELLES La préservation des milieux humides est l un des points clefs d une politique de développement durable ; tant en raison des intérêts biologiques de

Plus en détail

EDUCATION A L ENVIRONNEMENT QUALITE DE L EAU

EDUCATION A L ENVIRONNEMENT QUALITE DE L EAU DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Plan de Rénovation de l Enseignement des Sciences et de la Technologie A l école au cycle 3. EDUCATION A L ENVIRONNEMENT QUALITE DE L EAU Groupe sciences Isère

Plus en détail