PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Secteur de la station de métro Cartier. Codification administrative"

Transcription

1

2 1

3 Ta b l d s m a t i è r s 1.0 INTRODUCTION L trritoir d application PROBLÉMATIQUE D AMÉNAGEMENT Fonction résidntill Fonction commrcial Fonction institutionnll Station d métro Cartir ORIENTATIONS ET OBJECTIFS D AMÉNAGEMENT Structurr l spac n un résau lisibl t cohérnt Crér un pôl local d commrcs t d srvics Crér un miliu d vi d intérêt autour d la station d métro Établir un résau piétonnir t cyclabl structuré PARAMÈTRES D ENCADREMENT RÉGLEMENTAIRE Affctation détaillé du sol Règls d zonag t d lotissmnt Plan d'implantation t d'intégration architctural PROGRAMME DE REVITALISATION Programm d rvitalisation 13

4 1.0 PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Introduction Ru d ar v ul Bo t Es rt ub t-h in id nt r au sl Sa d LAVAL rd va ul o B u sq v Lé s D Ru yr s Sa sn o R u d t- in u R Pla c Ru J ug -D r li va Ch STATION DE MÉTRO CARTIER b sè u E Pon t Vi Pr air is I E S au P R A I R a v ul o B Afin d assurr l rdévloppmnt du sctur, la Vill d Laval souhait donc procédr à l adoption d un programm particulir d urbanism (PPU) pour l sctur d la station d métro Cartir qui dvint l un d ss scturs cntraux. L objctif prmir du PPU résid dans l ncadrmnt t l soutin d touts intrvntions suscptibls d mttr n valur c trritoir d la Vill d Laval t d n rlancr l dévloppmnt. 1.1 L trritoir d application L trritoir d application du PPU st délimité par : Au sud-st : l boulvard ds Prairis t la ru SaintEusèb ; Au sud-oust : la monté Major ; Au nord-oust : la ru Drom t l boulvard Lévsqu Est ; Au nord-st : la ru Saint-Hubrt. S Ru du Pon Ru d t-viau rly O D n na Di d s r ajo M r p im u Q rd té on M Boulvard Cartir Ls paramètrs d analys utilisés par l étud ont clairmnt démontré qu crtains élémnts du sctur sont sous-xploités (littoral d la rivièr ds Prairis, lins physiqus ntr ls parcs), qu il xist un stagnation d l offr commrcial local, qu l bâti st fragmnté t travrsé par un volum d trafic st élvé, c qui frin l dévloppmnt d un structur résidntill, commrcial t d srvics dynamiqu t viabl. m ro Ru Au cours d l anné 2003, la Vill d Laval a procédé à l élaboration d un plan stratégiqu d dévloppmnt urbain du sctur où s st implanté la station d métro Cartir, n bordur d la rivièr ds Prairis. L contxt du prolongmnt du métro t d la construction d la station prmttait n fft d posr un nouvau rgard sur c sctur qui constitu un sit stratégiqu sur l plan urbain car il s agit d l un ds ports d ntré d la vill. D R I V I È R E E S Trritoir d application

5 2.0 P r o b l é m a t i q u d a m é n a g m n t L sctur d la nouvll station d métro Cartir, au carrfour ds boulvards ds Laurntids t Cartir, st l un ds noyaux d urbanisation ls plus ancins d la Vill d Laval. Apparu vrs 1880, c sctur s st construit aux abords du pont Viau d part t d autr du boulvard ds Laurntids. Ctt artèr constitu l un ds axs ls plus achalandés d la vill t c, malgré l xistnc d plusiurs lins autoroutirs travrsant l trritoir. Il s agit donc d un port d ntré important d la Vill d Laval. 2.1 Fonction résidntill L miliu bâti du sctur st plutôt ancin t dstructuré. On y trouv un quartir résidntil très âgé, composé d nviron logmnts majoritairmnt locatifs, dont l homogénéité s dissout à l approch ds artèrs Cartir, ds Laurntids t du pont Viau, ainsi qu du résau d parcs situé dans l ax du sit d la station d métro. La dnsité résidntill y st d faibl à moynn. On trouv égalmnt dans l sctur, sur la prsqu îl Dsnoyrs, un dévloppmnt résidntil plus récnt t plus dns composé d tours d habitations. C st dans c sctur qu l on trouv l plus haut taux d utilisation ds transports n commun à ds fins d travail dans l résau d la Société d transport d Laval (STL), soit 22% contr 11,5% pour l nsmbl d la Vill d Laval. 2.2 Fonction commrcial La fonction commrcial st présnt dès la sorti du pont Viau t bénéfici ainsi d un grand visibilité. Toutfois, la circulation rapid, la présnc d un voi résrvé pour autobus sur l boulvard ds Laurntids, l absnc d spacs d stationnmnt t la configuration mêm ds liux, qui sont pu attirants tant pour l piéton qu pour l automobilist, nuisnt à la vitalité commrcial. La fragmntation d la structur commrcial témoign par aillurs d un crtain stagnation économiqu local.

6 2.0 PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Problématiqu d aménagmnt Ru Saint-Hubrt L sctur comport plusiurs bâtimnts publics, soit un aréna, la cour municipal, un post d polic/incndi. Un usin d traitmnt d au ainsi qu d nombrux parcs récréatifs t ornmntaux d grand dimnsion rliés ntr ux, sont égalmnt situés à proximité. Parc Dufrsn Plac Olir Ru d Brri Ru Saint-Luc Avnu Quintal Ru d Lisiux Avnu d l'étoil 2.3 Fonction institutionnll Ru Drom Est Ru Vi d l Ru Chvalir Boulvard Lé v squ ÉDICULE DU MÉTRO PROJETÉ * Boulvard Cartir Oust 2.4 Station d métro Cartir Halt ds Liblluls Boulvard Cartir Est Boulvard Cartir Est Parc Rosair-Gauthir L sit d la station Cartir comprnd un édicul du métro, un trminus d autobus composé d 30 quais t d 26 placs d stationnmnt pour autobus avc débarcadèrs, un air d stationnmnt d longu duré d 456 placs, un air d «kiss and rid», un air d taxi d 6 placs t dux parcs à vélos. Un nouvl édicul donnant accès à la station st par aillurs projté sur l coin nord-st d l intrsction ds boulvards ds Laurntids t Cartir. Halt du Marigot Ru d Quim pr Ru Labll Monté Major Ru d'orly nt-eu Ru Sai sèb Ru d Dinan rs Ru d Nv Ru du Po nt -V ia u Brg du Marigot La Vill d Laval souhait profitr d la présnc d ctt station d métro t ls aménagmnts qui y sont associés pour démarrr un nouvau cycl d transformation d c sctur, favorisr l intégration ds équipmnts d transport, assurr la mis n valur ds trrains t crér un port d ntré d intérêt pour la Vill. Commrc yrs Habitation-Commrc o sn Habitation -D n Po Brg du Pèr-Dalmas iau tv iris d ds Pra Boulvar Vacant g Ju c Pla Institutionnl Boulvard Talbot Parc SITE DE LA STATION DE MÉTRO CARTIER Boulvard ds Laurntids Parc Cartir La station d métro Cartir constitu la prmièr composant du prolongmnt du métro d Montréal à Laval. On prévoit qu la station occupra la 6 position ds stations ls plus importants du résau d la Société d Transport d Montréal, sur la bas ds ntrants n point du matin. Sa clintèl provint majoritairmnt du transport collctif d surfac. Utilisation du sol

7 3.0 O r i n t a t i o n s t o b j c t i f s d a m é n a g m n t L implantation d la station d métro Cartir, à l intrsction ds boulvards ds Laurntids t Cartir, donn l occasion à la Vill d Laval d rvoir l dévloppmnt d c sctur qui constitu l un ds ports d ntré importants d la Vill d Laval. Ls orintations t ls objctifs d aménagmnt qui soustndnt au rdévloppmnt du sctur d la station d métro Cartir sont présntés dans ls paragraphs qui suivnt. L concpt d organisation spatial st illustré au plan intitulé «Concpt d organisation spatial» qui s trouv à la pag Structurr l spac n un résau lisibl t cohérnt Ctt orintation vis à structurr l spac du sctur n fonction du nouvl achalandag généré par la station d métro t par la fréquntation ds commrcs, ds srvics publics t ds buraux qui vindront s grffr à cll-ci. Il import ici d bin circonscrir ls spacs publics, d sécurisr ls déplacmnts piétons t d assurr un fluidité d la circulation véhiculair. Pour c fair, ls objctifs d aménagmnt suivants sont proposés : Structurr l spac public autour d la station d métro d façon à c qu cll-ci y occup un plac prépondérant n y aménagant un plac publiqu cntral ; Prévoir ds spacs d stationnmnt n nombr suffisant pour répondr aux bsoins ds utilisaturs du métro, ds résidants t ds travaillurs du sctur t d la clintèl ds commrcs t srvics ; Rconfigurr crtains îlots bâtis xistants t la tram d rus afin d améliorr la fluidité d la circulation t d optimisr lur potntil d dévloppmnt. 3.2 Crér un pôl local d commrcs t d srvics L sctur bénéfici d la présnc d plusiurs srvics publics t d commrcs xistants. Toutfois, aucun composition d nsmbl n s dégag d lur architctur, d lur implantation t d l spac public ls nvironnant. La présnc d la nouvll station d métro prmttra d crér un véritabl pôl local d commrcs t d srvics bénéficiant d l achalandag généré t qui pourra répondr aux bsoins ds résidants du sctur t ds utilisaturs du transport n commun. Pour c fair, ls objctifs d aménagmnt suivants sont proposés : Rdéployr ls srvics publics xistants (cour municipal, post d polic/incndi, aréna) n fonction d la nouvll tram urbain proposé ; Favorisr l implantation d nouvaux srvics publics pouvant bénéficir d la facilité d accès généré par la présnt d la nouvll station d métro ; Rétablir l lin physiqu d l spac public du parc linéair longant l boulvard Cartir par un aménagmnt approprié ds propriétés publiqus ; Transformr ls zons commrcials xistants par la dnsification ds implantations t l introduction d spacs à buraux tirant profit d l achalandag additionnl généré par l métro ; Préconisr l implantation ds commrcs au rzd-chaussé ds bâtimnts t résrvr ls étags supériurs aux buraux t aux srvics publics. 3.3 Crér un miliu d vi d intérêt autour d la station d métro Structurr l aménagmnt du sctur t dnsifir la fonction résidntill tout n considérant la présnc du miliu bâti xistant ; Prévoir un géométri t un alignmnt ds constructions qui prmttront d composr un nouvl nvironnmnt bâti visant à crér un fft visul maximum au nivau d la port d ntré au sctur, tout n tirant l millur bénéfic ds abords d la rivièr ds Prairis ; Prévoir un aménagmnt paysagr d qualité l long du boulvard ds Laurntids t privilégir un architctur ds bâtimnts qui contriburont tous dux à donnr un imag d marqu au sctur t à l mttr n valur. 3.4 Établir un résau piétonnir t cyclabl structuré Lir l résau cyclabl xistant au sit d la station d métro ; Réaménagr un tronçon d la pist cyclabl xistant d façon à c qu ll soit plus sécuritair t qu ll travrs plus dirctmnt l sit d la station d métro ; Crér ds lins piétons avc la station d métro t la rivièr ds Prairis.

8 3.0 PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME Orintations t objctifs d aménagmnt Concpt d organisation spatial

9 4.0 P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r 8

10 4.0 P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r

11 réglmntairs 4.0 P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r 10

12 4.0 P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r

13 4.0 P a r a m è t r s d n c a d r m n t r é g l m n t a i r 1

14 5.0 P r o g r a m m d r v i t a l i s a t i o n 13

Contacts. logements protégés à Ecublens. Alterimo Sàrl Route de Prilly 23 CH Crissier

Contacts. logements protégés à Ecublens. Alterimo Sàrl Route de Prilly 23 CH Crissier logmnts protégés à Ecublns Contacts Altrimo Sàrl Rout d Prilly CH - 0 Crissir 0 0 0 info@altrimo.ch www.altrimo.ch concption graphiqu Antistatiqu.nt txts Chantal-Ann Jacot photos photocas.com architcts.ch

Plus en détail

SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE

SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE SAINT-ÉTIENNE ET SON TRAMWAY : L HISTOIRE D UNE RECONQUÊTE LES PIONNIERS DU TRAMWAY STÉPHANOIS 1871-1916 L tramway st arrivé dans l paysag stéphanois à la fin du XIX siècl. C st l époqu d l xplosion industrill

Plus en détail

Nouveaux espaces de style loft à Saint-Henri

Nouveaux espaces de style loft à Saint-Henri Nouvaux spacs d styl loft à -Hnri À LOUER 4767, ru Dagnais, Montréal QC À partir d : Jusqu à 10 $ / pi² (NET) ± 29 845 pi² contigus Jan-Marc Dubé, SIOR Prmir vic-présidnt Courtir immobilir agréé +1 514

Plus en détail

La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60

La programmation à l école. Circonscription de Beauvais Sud 60 La programmation à l écol. Circonscription d Bauvais Sud 60 1 u q -c t t s n o u i t Q a m r m a r n g g i la pro oi l ns u q r? u o l p o c à l é s d c av s é t i v i Act robots c n r fé é r d r d a C

Plus en détail

STRATES DE COURS. Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette ; Document soumis au droit d'auteur

STRATES DE COURS. Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette ; Document soumis au droit d'auteur STRATES DE COURS Chloé Panhalux 09192 - Mastr 2 Group Christian Moly/Jan Marc Lalo Rapport d présntation du PFE 2013 Ministèr d la Cultur Écol National Supériur d Architctur d Paris La Villtt Sommair

Plus en détail

Quelle place de la République voulez-vous pour demain?

Quelle place de la République voulez-vous pour demain? Qull plac d la Républiqu voulz-vous pour dmain? Vous habitz ou vous travaillz plac d la Républiqu ou à proximité Vous y faits vos courss Vous y passz souvnt à pid, à vélo ou n voitur Vous y prnz l métro

Plus en détail

ILE-DE-FRANCE VITRY-SUR-SEINE. p o ss ELIGIBLE LOI PINEL

ILE-DE-FRANCE VITRY-SUR-SEINE. p o ss ELIGIBLE LOI PINEL ILE-DE-FRANCE Opération lauréat concours Futurs Iibls p o ss ELIGIBLE LOI PINEL VITRY-SUR-SEINE Ivr-sur-Sin d gra talin rd S lva Bou Av Gu s Av. H. Barbus Intégré dans un projt d métamorphos d l ntré d

Plus en détail

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat

Une extension pleine de tendresse par Antoine Bauza & Corentin Lebrat Un xtnsion plin d tndrss par Antoin Bauza & Corntin Lbrat CHIBIS_rgls_09032015.indd 1 13/03/2015 15:44:50 P L t M REPRODUCTION DES PANDAS La saison ds accouplmnts ds pandas s étal d mars à mai. En captivité

Plus en détail

Plein Sud à Strasbourg / Meinau

Plein Sud à Strasbourg / Meinau j vux mon appartmnt & u solil plin vu. 3 BÂTIMENTS DE 18 LOGEMENTS CHACUN DU 2 AU 5 PIÈCES * Sous conitions rssourcs pour votr résinc principal. Plin Su à Strasbourg / Minau PLEIN SUD À STRASBOURG-MEINAU

Plus en détail

R ÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE ( PIIA) Nº

R ÈGLEMENT SUR LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE ( PIIA) Nº ÈGLEMENT SU LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGATION ACHITECTUALE ( PIIA) Nº 500-2015 30 janvir 2015 POVINCE DE QUÉBEC ÈGLEMENT Nº 500-2015 ÈGLEMENTS SU LES PLANS D IMPLANTATION ET D INTÉGATION ACHITECTUALE

Plus en détail

PROMOTION Rue Henri Déglin ÉSIDENCES ellier Rue S HARLES V Rue Sellier R. Philippa de Gueldre t Adam igisber R. S

PROMOTION Rue Henri Déglin ÉSIDENCES ellier Rue S HARLES V Rue Sellier R. Philippa de Gueldre t Adam igisber R. S PROMOTION Connu dans l mond ntir grâc à la Plac Stanislas (inscrit au Patrimoin Mondial d l UNESCO), Nancy st un vill aux multipls factts : historiqus, culturlls t économiqus. Vill d art, Nancy a largmnt

Plus en détail

ANNEXE TECHNIQUE AU PPU QUARTIER DES GARES recherche et analyse préalable à la conception du parc Ville-Marie

ANNEXE TECHNIQUE AU PPU QUARTIER DES GARES recherche et analyse préalable à la conception du parc Ville-Marie ANNEXE TECHNIQUE AU PPU QUARTIER DES GARES rchrch t analys préalabl à la concption du parc Vill-Mari VERSION final décmbr 2015 3641, Saint-Laurnt, 3 étag Montréal (Québc) H2X 2V5 T > 514-678-3952 www.atlirct.ca

Plus en détail

LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS

LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS ANGERrSno2s1 quarttirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > É > > Éq LA RÉNOVATION URBAINE À ANGERS n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang DOSSIER DOS SSIER D DE

Plus en détail

Vivez heureux, habitez Bordeaux Métropole

Vivez heureux, habitez Bordeaux Métropole C E N O N BORDEAUX, UN TRAIN D AVANCE En 2017, dux hurs suffiront pour rjoindr Bordaux dpuis Paris avc l arrivé d la LGV... Un atout qui rnforcra plus ncor l attractivité d cll qui jouit déjà d un popularité

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS 65% des entreprises d insertion AUVERGNE

CHIFFRES CLÉS 65% des entreprises d insertion AUVERGNE 013 HIFFRES LÉS ds ntrpriss d insrtion AUVERGNE % 5% L économiqu au srvic d l mploi Pour assurr lur mission d insrtion dans un nvironnmnt concurrntil difficil, ls ntrpriss d insrtion d la région ont mobilisé

Plus en détail

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Etude d opportunité et création de CQP. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Etud d opportunité t création d CQP OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll du Négoc t prstations d srvics dans ls domains médico-tchniqus Appl à propositions

Plus en détail

ÉCOLE DU VERSANT NOTRE-DAME-DE-FOY Québec Commission scolaire des Découvreurs

ÉCOLE DU VERSANT NOTRE-DAME-DE-FOY Québec Commission scolaire des Découvreurs PLAN DE DÉPLACEMENT ÉCOLE DU VERSANT NOTRE-DAME-DE-FOY Québc Commission scolair ds Découvrurs Dans l cadr d Mon écol à pid, à vélo! Un programm d animation t d mobilisation pour l transport actif chz ls

Plus en détail

Monges-Croix du Sud Cornebarrieu

Monges-Croix du Sud Cornebarrieu Mongs-Croix du Sud Cornbarriu Mongs-Croix du Sud Cornbarriu L charm d un vill à la campagn «J suis privilégié. J habit à 10 minuts d mon travail. Et l soir quand j rntr, j appréci vraimnt c havr d paix!»

Plus en détail

Projet d aménagement du Quartier de la gare de Pointe-aux-Trembles

Projet d aménagement du Quartier de la gare de Pointe-aux-Trembles Projet d aménagement du Quartier de la gare de Pointe-aux-Trembles Ville de Montréal 15 septembre 2011 1 Contenu de la présentation Mise en contexte : Principes et exemples de Transit oriented development

Plus en détail

INSEE AQUITAINE. Urban, un cœur d agglomération bordelaise en mutation INSEE LE QUATRE PAGES JUIN N o 201

INSEE AQUITAINE. Urban, un cœur d agglomération bordelaise en mutation INSEE LE QUATRE PAGES JUIN N o 201 Urban, un cœur d agglomération bordlais n mutation LE QUATRE PAGES Accompagnr la rdynamisation ds quartirs au cœur d l agglomération bordlais, tl était l objctif du programm uropén Urban/Unicités/Bordaux-Cnon-Floirac

Plus en détail

Reconstruction du quai Pinon à Saint-Georges

Reconstruction du quai Pinon à Saint-Georges Décmbr 2013 Vill d Saint-Gorgs Rconstruction du quai Pinon à Saint-Gorgs Étud d impact sur l nvironnmnt - Résumé Vill d Saint-Gorgs 3636, 16 Avnu Saint-Gorgs (Québc) G5Y 0H8 Rconstruction ou réfction

Plus en détail

TRAVAILLEZ, PARTAGEZ, CRÉEZ!

TRAVAILLEZ, PARTAGEZ, CRÉEZ! TRAVAILLEZ, PARTAGEZ, CRÉEZ! CE QUE NOUS SOMMES Un hôtl 3 étoils Spaciux t atypiqu L sul hôtl ibis d Paris intra-muros d grand capacité : - Hébrgmnt 688 chambrs - Cntr d conférnc : 1 500 m2 répartis sur

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficacité

Pionnier de l éco-efficacité SOLUTIONS, SERVICES ET OPERATIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnir d l éco-fficacité Pionnir d l éco-fficacité Fac à l xpansion ds zons urbains, l accroissmnt ds préoccupations nvironnmntals t la hauss ds coûts

Plus en détail

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon

SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE. IYA Mohammed. Sodecoton, Cameroon SYSTEMES DE PRODUCTION DES SEMENCES DE COTON EN AFRIQUE DE L OUEST ET DU CENTRE IYA Mohammd Sodcoton, Camroon 1 INTRODUCTION La smnc constitu un élémnt ssntil pour la réussit d la production cotonnièr

Plus en détail

Une démarche partagée. en faveur de la restauration et de la préservation de l eau sur le bassin de la Vienne

Une démarche partagée. en faveur de la restauration et de la préservation de l eau sur le bassin de la Vienne Un démarch partagé n favur d la rstauration t d la présrvation d l au sur l bassin d la Vinn Ls caractéristiqus du bassin amont d la Vinn Sctur d têts d bassin (sourcs t zons humids) d la Vinn, d la Mauld,

Plus en détail

ENTRE TERRE ET MER. 11 km de plages

ENTRE TERRE ET MER. 11 km de plages LA TURBALLE ENTRE TERRE ET MER Situé sur la prsqu îl d Guérand, la commun d La Turball bénéfici d un nvironnmnt privilégié, bordé à l Oust par l Océan Atlantiqu t ss ns littorals, à l Est par ls Marais

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME 0 Vill JOINVILLE-LE-PONT PLAN LOCAL D URBANISME DOSSIER DE MODIFICATION FEVRIER 2011 Départmnt du Val--Marn SOMMAIRE DU DOSSIER DE MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME Févrir 2011 NOTICE ADDITIF AU RAPPORT

Plus en détail

ÉCOLE COEUR-VAILLANT Québec Commission scolaire des Découvreurs

ÉCOLE COEUR-VAILLANT Québec Commission scolaire des Découvreurs PLAN DE DÉPLACEMENT ÉCOLE COEUR-VAILLANT Québc Commission scolair ds Découvrurs Dans l cadr d Mon écol à pid, à vélo! Un programm d animation t d mobilisation pour l transport actif chz ls nfants du primair

Plus en détail

Vendredi 30 Juin 2017 à 19h30 Salle Domino. Présentation des Résultats du Questionnaire Citoyen

Vendredi 30 Juin 2017 à 19h30 Salle Domino. Présentation des Résultats du Questionnaire Citoyen Vndrdi 30 Juin 2017 à 19h30 Sall Domino Présntation ds Résultats du Qustionnair Citoyn En 2013, 1840 ménags étaint rcnsés à Dscarts. Un maximum d qustionnairs a été distribué dans chacun d lurs boîts aux

Plus en détail

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables!

salon l entreprise SALON du NUMÉRIQUE Tous connectés! DOSSIER > PRESSE 1 date, 1 lieu, 2 événements économiques incontournables! Charnt-Maritim Charnt-Maritim DOSSIER > PRESSE d l ntrpris 11-12 octobr 2016 La Rochll Espac Encan FRANCHISE ENTRÉE GRATUITE FORMATION EMPLOI Nouvau! Espac spécial Tourism Plus d infos sur www.-ntrpris.fr

Plus en détail

Commune de Mondorf-les-Bains - Modification ponctuelle du PAG sur le site «Domaine Thermal» Novembre 2016 Résumé

Commune de Mondorf-les-Bains - Modification ponctuelle du PAG sur le site «Domaine Thermal» Novembre 2016 Résumé Commun d Mondorf-ls-Bains - Modification ponctull du PAG sur l sit «Domain Thrmal» Novmbr 1 RÉSUMÉ La présnt modification ponctull du PAG d la Commun d Mondorf-ls-Bains concrn ls parclls suivants : L ntièrté

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003

Structure et évolution des PEA bancaires au deuxième trimestre 2003 t évolution ds PEA bancairs au duxièm trimstr 23 D après ls résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité

À LA UNE. Chiffres clés / édition 2014 ENTREPRISES entreprises/établissements en activité À LA UNE Chiffrs clés / édition 2014 Dpuis 2008, la CCI d Morlaix publi ls chiffrs clés ds EPCI. La drnièr édition vint d paraîtr. Ell mt n avant ls principaux chiffrs sur Morlaix Communauté, la Communauté

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE

PLAN DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE PLAN DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE LA RIVIÈRE BEAUPORT RAPPORT FINAL Présnté à : VILLE DE QUÉBEC Préparé par : 8 2 5, r u R a o u l - J o b in Québc (Québc) G1N 1S6 Sptmbr 2012 ÉQUIPE

Plus en détail

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services

IDENTIFIANTS Code établissement, finess juridique, finess géographique, codes services MISSIN DE DEPLIEMENT DE L DEMTEILISTIN Mis à jour éférnc : T5 Domain : Transvrs Titr : Idntifiants cod établissmnt, INESS Juridiqu, INESS Géographiqu, cods srvics nnxs : N/ IDENTIINTS Cod établissmnt,

Plus en détail

Allées Foch 1761 1781 1813 2011

Allées Foch 1761 1781 1813 2011 llés Foch 171 1781 1813 2011 Un adrss mblématiqu dans l cœur htoriqu d Vrsaills. otr-dam, un quartir htoriqu où il fait bon flânr Quartir l plus ancin d Vrsaills, il fut construit sous l Roi Solil pour

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 22 juin 2015 Corrigé Baccalauréat S Antills-Guyan juin 05 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE Commun à tous ls candidats 6 POINTS. On put calculr par xmpl ls ordonnés ds points d absciss d cs différnts courbs : f ()=ln =0< g 0,05

Plus en détail

Bottière-Pin Sec. Dossier La collectivité répond à l avis citoyen. Actualité Demain une ZAC pour Bottière-Pin Sec? JOURNAL DE PROJET MARS 2016 N 6

Bottière-Pin Sec. Dossier La collectivité répond à l avis citoyen. Actualité Demain une ZAC pour Bottière-Pin Sec? JOURNAL DE PROJET MARS 2016 N 6 Bottièr-Pin Sc JOURNAL DE PROJET MARS 2016 N 6 Dossir La collctivité répond à l avis citoyn Actualité Dmain un ZAC pour Bottièr-Pin Sc? 2/3 //DOSSIER Quatr objctifs pour un grand projt L projt global s

Plus en détail

Le Tram. En 2013 avec le tram : du changement dans mon agglomération! la ligne 12 transforme votre ville

Le Tram. En 2013 avec le tram : du changement dans mon agglomération! la ligne 12 transforme votre ville L Tram la lign transform votr vill En 03 avc l tram : du changmnt dans mon agglomération! Un projt d tramway UniqU n franc Projction d la ru d Gnèv n 07 L trritoir d l agglomération d Annmass s ouvr à

Plus en détail

Midi-Pyrénées demain. Charte du Schéma régional d aménagement et de développement durable du territoire

Midi-Pyrénées demain. Charte du Schéma régional d aménagement et de développement durable du territoire Midi-Pyrénés dmain Chart du Schéma régional d aménagmnt t d dévloppmnt durabl du trritoir 2009 éditorial C Schéma régional d aménagmnt du dévloppmnt durabl du trritoir (SRADDT) indiqu à la fois ls rpèrs

Plus en détail

Ajout d équipements au poste du Bout-de-l Île et réagencement de lignes

Ajout d équipements au poste du Bout-de-l Île et réagencement de lignes Évolution du résau d transport du nord-st d la région métropolitain d Montréal Ajout d équipmnts au post du Bout-d-l Îl t réagncmnt d ligns Montréal Mars 2011 Évolution du résau d transport du nord-st

Plus en détail

ATR : le cahier des charges

ATR : le cahier des charges ATR : l cahir ds chargs On ntnd par Tourism Rsponsabl, un tourism visant à : Encouragr l dévloppmnt d un tourism qualitatif pour un découvrt authntiqu ds régions d accuil t d lur cultur ; Villr à c qu

Plus en détail

REZÉ PLEIN PLEIN SUD SUD

REZÉ PLEIN PLEIN SUD SUD REZÉ Découvrz la maqutt Un cadr d vi naturl dans notr spac d vnt situé ru d l Aérodrom à Rzé Un écrin végétal Plin Sud valoris ss spacs vrts t présrv son nvironnmnt. D baux arbrs aux spècs variés (chêns,

Plus en détail

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent :

Loi exponentielle. Rappels sur le chapitre précédent : TS Loi ponntill Rappls sur l chapitr précédnt : On st parti d la loi uniform sur l intrvall [ ; ] puis sur un intrvall [a ; b] qulconqu (formul donnant la probabilité d un intrvall [ ; ] inclus dans [a

Plus en détail

PROJET TURCOT CÔTE-SAINT-PAUL DOCUMENT POUR CONSULTATION PUBLIQUE

PROJET TURCOT CÔTE-SAINT-PAUL DOCUMENT POUR CONSULTATION PUBLIQUE PROJT TURCOT CÔT-SAT-PAUL DOCUMNT POUR CONSULTATION PUBLIQU PROPOSITIONS D AMÉNAGMNT 10991 25 JANVIR 2012 PROJT TURCOT CÔT-SAT-PAUL DOCUMNT POUR CONSULTATION PUBLIQU PROPOSITIONS D AMÉNAGMNT 10991 25 JANVIR

Plus en détail

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous

Vivez. éco-quartier BUREAUX & COMMERCES. www.vivrebassens.com. Bienvenue chez vous Pag 1 Binvnu chz vous Invstissz n confianc dans un bin fiabl t durabl au cœur d l agglomération chambérinn, promss d un art d vivr dont vous bénéficirz saison après saison. BUREAUX & COMMERCES Vivz n éco-harmoni

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Je cède des DPB Quelles clauses choisir?

Je cède des DPB Quelles clauses choisir? Dirction Départmntal ds Trritoirs t d la Mr Finistèr J cèd Qulls clauss choisir? Mis à jour : Av r i l 0 à r s o ép t l d t à van n o a s s 9 0 us TM ai a l s c la DD m L Dirction Départmntal ds Trritoirs

Plus en détail

LIGUE DU GRAND EST DE FOOTBALL CHAMPIONNATS SENIORS

LIGUE DU GRAND EST DE FOOTBALL CHAMPIONNATS SENIORS CHAMPIONNATS SENIORS CHAMPIONNATS DE LIGUE SENIORS Articl 1 : ORGANISATION La Ligu du Grand Est d Football (L.G.E.F.) organis ls championnats sniors d ligu dont la gstion st confié à la Commission Régional

Plus en détail

Physique - électricité : TC1

Physique - électricité : TC1 Ministèr d l Ensignmnt Supériur, d la chrch Scintifiqu t d la Tchnologi Univrsité Virtull d Tunis Physiqu - élctricité : T Ls condnsaturs oncptur du cours: Jilani Lamloumi t Monjia Bn Braik Attntion! produit

Plus en détail

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien

U.C.P. S.T.P. le 100 % Technicien U.C.P. S.T.P. l 100 % Tchnicin Etud comparativ ntr ls catégoris B Tchniqu t Ouvrièr au sin d la Vill d Paris Documnt rmis l 9 Juin 2004 à Monsiur François DAGNAUD adjoint au Mair d Paris chargé d l'administration

Plus en détail

ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES

ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES 23 décmbr 2013 ADEME Dirction ETUDE DES INDICATEURS DES DECHETS DU BTP EN RHONE-ALPES Synthès AGENCE DE LYON 89 Ru d la Villtt 69003 LYON Tél : 04 72 13 01 63 Fax : 04 72 13 09 58 www.goprocss.fr nvironnmnt@goprocss.fr

Plus en détail

Zones d activités économiques Ile Napoléon. Vers une amélioration de la qualité urbaine et paysagère pour Modenheim/Pylônes/Port

Zones d activités économiques Ile Napoléon. Vers une amélioration de la qualité urbaine et paysagère pour Modenheim/Pylônes/Port Zons d activités économiqus Il Napoléon Vrs un amélioration la qualité urbain t paysagèr pour Monhim/Pylôns/Port Publication Sptmbr 2016 Illzach Plan d amélioration s zons d activités économiqus Il Napoléon

Plus en détail

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution -----

Certification Cahier des charges Rénovation des CQP de la branche. OPCA Commerce & Distribution ----- Crtification 2014 Cahir ds chargs Rénovation ds CQP d la branch OPCA Commrc & Distribution ----- Branch profssionnll Commrc d détail d l horlogri-bijoutri Appl à propositions du 26 novmbr 2014-1 - 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-HC-04a «OP DE ROURWISS» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG

ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS. EP4-SD-HC-04a «OP DE ROURWISS» PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG SECTION IV - ÉTUDE PRÉPARATOIRE PROJET D AMÉNAGEMENT GÉNÉRAL DE LA COMMUNE DE KÄERJENG ÉTUDE PRÉPARATOIRE - SECTION IV SCHÉMAS DIRECTEURS EP4-SD-HC-04a «OP

Plus en détail

Marché de Lévis 5751, rue J.-B.-Michaud (en face du Centre de congrès et d expositions de Lévis)

Marché de Lévis 5751, rue J.-B.-Michaud (en face du Centre de congrès et d expositions de Lévis) L cahir municipal vill.lvis.qc.ca Cntr d srvic à la clintèl : 418 839-2002 Activités ds bibliothèqus Déjour ss obstacls, s ngagr dans l action Conférnc d Anni Gourd, consillèr n orintation agréé L mardi

Plus en détail

FORUM. du 27 Septembre au 1er octobre 2016 DOSSIER DE SPONSORING EDITION. à la salle de conférence de Ouaga Aujourd hui et demain, c est nous!

FORUM. du 27 Septembre au 1er octobre 2016 DOSSIER DE SPONSORING EDITION. à la salle de conférence de Ouaga Aujourd hui et demain, c est nous! INDUSTRIES-NTIC INFORMATIQUE AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE BTP-ENERGIE DEVELOPPEMENT DURABLE DOSSIER DE SPONSORING SERVICES AUX ENTREPRISES COMMERCE BANQUE FINANCE IMMOBILIER TELECOM EDUCATION FORMATION

Plus en détail

De la ville à la Nature

De la ville à la Nature D la vill à la Natur Au cœur d Saint-Prist, la nouvll adrss où tous vos rêvs dvinnnt possibls! Saint-Prist chang cla s voit t s vit au quotidin! A un vingtain d minuts du cntr d Lyon, la scond vill d la

Plus en détail

STRATÉGIE CENTRE-VILLE

STRATÉGIE CENTRE-VILLE STRATÉGI CNTR-VILL Mémoire présenté par Rayside Labossière en collaboration avec le comité-conseil Tous pour l aménagement du Centre-Sud Tous pour l aménagement du Centre-Sud Novembre 2016 SOMMAIR D LA

Plus en détail

1.1. Historique 2/12/ e PARTIE Chapitre 7 : Comptabilité nationale. 1. Définitions et méthodes

1.1. Historique 2/12/ e PARTIE Chapitre 7 : Comptabilité nationale. 1. Définitions et méthodes t 2 PARTIE Chapitr 7 : Comptabilité national 1. Définitions t méthods Modèl comptabl d un économi : il n y a pas d rlation d comportmnt, pas d intraction Lins ntr ds agrégats macroéconomiqus, n trm d FLUX

Plus en détail

L économie, pourquoi?

L économie, pourquoi? L économi, c st quoi? Satisfair ds bsoins illimités Sous contrain d rssourcs limités Assurr l pouvoir d achat ds ménags n présrvant la compétitivité d l économi Acquérir ds bins t srvics Sous la contrain

Plus en détail

Crédit Agricole CIB en bref. S adapter pour préparer l avenir

Crédit Agricole CIB en bref. S adapter pour préparer l avenir Crédit Agricol CIB n brf CO L S adaptr pour préparr l avnir 72 87 la banqu n 2011 affiliation au résau Crédit Agricol S.A. 178 000 CRÉDIT AGRICOLE CIB Rail Financ Hous of th Yar Jan s Transport Financ

Plus en détail

Marseille, la belle citadine entre dynamisme, culture et douceur de vivre...

Marseille, la belle citadine entre dynamisme, culture et douceur de vivre... M A R S E I L L E 5 Marsill, la bll citadin ntr dynamism, cultur t doucur d vivr... Vivr à Marsill où s dévloppnt d blls énrgis économiqus t culturlls, c st profitr d un xcptionnll qualité d vi dans un

Plus en détail

RÉSIDENCE. Les Moulins MONTLAUR

RÉSIDENCE. Les Moulins MONTLAUR RÉSIDENCE Ls Moulins MONTLAUR MONTLAUR, VILLAGE AUTHENTIQUE AU CHARME BUCOLIQUE Eglis Saint-Lautir BIENVENUE EN TERRE LAURAGAISE Au Sud-Est d Toulous, à 6 km d Labèg, sur ls plains lauragaiss bordant l

Plus en détail

5.2.3 Le secteur Lebourgneuf- Neufchâtel-Est

5.2.3 Le secteur Lebourgneuf- Neufchâtel-Est PLAN DIRECTEUR D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 243 5.2.3 Le secteur Lebourgneuf- Neufchâtel-Est Le secteur Lebourgneuf-Neufchâtel-Est (carte 20) recèle un potentiel de développement majeur, qui s explique

Plus en détail

Portrait statistique

Portrait statistique Portrait statistiqu Population du trritoir d l arrondissmnt du Sud-Oust Christian Paquin Juin 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 1. PRÉSENTATION...2 1.1 Trritoir...2 1.2 Méthodologi...4 1.3 Faits

Plus en détail

NANTES ERDRE-PORTERIE UN NOUVEAU QUARTIER AU BORD DE L ERDRE

NANTES ERDRE-PORTERIE UN NOUVEAU QUARTIER AU BORD DE L ERDRE NANTES ERDRE-PORTERIE UN NOUVEAU QUARTIER AU BORD DE L ERDRE NANTES ERDRE-PORTERIE UN NOUVEAU QUARTIER AU BORD DE L ERDRE À Nants, tout près ds rivs du sit classé d l Erdr, l écoquartir Erdr- Portri, au

Plus en détail

Témoignage d entreprise

Témoignage d entreprise 5 Témoignag d ntrpris Danil Ouaknin / APR2 APR2, ntrpris adapté* t spécialisé dans la gstion d fin d vi ds DEEE profssionnls, conjugu avc succès ls différnts factts du dévloppmnt durabl. Présntation d

Plus en détail

À LA UNE entreprises et salariés ENTREPRISES entreprises/établissements en activité

À LA UNE entreprises et salariés ENTREPRISES entreprises/établissements en activité À LA UNE 1 000 ntrpriss t 11 100 salariés C'st l "poids économiqu" ds 84 zons d'activités (ZA) présnts sur l Pays d Morlaix*. Cs "pôls d'activités, qui accuillnt sulmnt 20 % ds ntrpriss n activité, concntrnt

Plus en détail

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE

TP HF Manipulation 6 CARACTERISATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE TP HF Manipulation 6 CARACTERIATION D UN AMPLIFICATEUR MICRO ONDE I. Introduction Ls amplificaturs micro onds sont aujourd hui utilisés dans ls chaîns d transmission ds systèms d télécommunications. Il

Plus en détail

14 MAISONS INDIVIDUELLES EN LOCATION ACCESSION

14 MAISONS INDIVIDUELLES EN LOCATION ACCESSION Résidnc Côté Jardin 28 ru Frnand Durbc, Bzons (95) L opportunité d dvnir propriétair d votr maison! TVA 5,5% 14 MAISONS INDIVIDUELLES EN LOCATION ACCESSION BEZONS, UNE VILLE DYNAMIQUE À sulmnt 10 kilomètrs

Plus en détail

Bâtir l avenir ensemble

Bâtir l avenir ensemble Soirée Portes ouvertes Révision du plan et des règlements d urbanisme Bâtir l avenir ensemble 24 mai 2016 www.saint-constant.ca /villedesaintconstant POURQUOI UN PLAN D URBANISME? Croissance 2009-2031

Plus en détail

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1

, x étant strictement positif. 5ln( x ) + 1 Lycé Dnis-d-Rougmont Eamn d Maturité Nuchâtl t Flurir Sssion 008 Mathématiqus nivau Problèm (poids 3) 5 a) Résoudr l équation différntill y' + y =, étant strictmnt positif 5ln( ) + On considèr la fonction

Plus en détail

La biodiversité et le groupe sanef ENJEUX PARTAGÉS

La biodiversité et le groupe sanef ENJEUX PARTAGÉS La biodivrsité t l group sanf ENJEUX PARTAGÉS La biodivrsité un nju majur au cœur ds métirs du group sanf Avc un linéair d 1 761 km d autorouts, ls dépndancs vrts ds résaux sanf t sapn rprésntnt près d

Plus en détail

Découvrez votre futur logement dans l écoquartier Bottière-Chénaie

Découvrez votre futur logement dans l écoquartier Bottière-Chénaie Découvrz votr futur logmnt dans l écoquartir Bottièr-Chénai Édition mars 2015 BOTTIÈRE-CHÉNAIE NANTES Ds idés nuvs pour la vill Bottièr-Chénai s construit sur un ancinn frich maraichèr d 35 hctars, à l

Plus en détail

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique

Chapitre II : Atomes polyélectroniques et Classification Périodique Chapitr II : Atoms polyélctroniqus t Classification Périodiqu Plan : ********************** IV- EVOLUTION DES PROPRIETES PHYSIQUES DES ELEMENTS DANS LA CLASSIFICATION PERIODIQUE... 3 - Enrgi d... 3 a-

Plus en détail

Prolongement de la ligne B

Prolongement de la ligne B TOULOUSE RAMONVILLE L métro va plus loin LA B ÈGE Prolongmnt d la lign B Ma vill, mon trajt Concrtation publiqu 5 > 30 mars 2012 tisso.fr avant-propos Pirr Cohn Présidnt d Tisséo-smtc Présidnt du Grand

Plus en détail

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations

Correction du devoir de vacances Les suites dans plusieurs situations L.E.G.T.A. L Chsnoy TB2 21-211 D. Blottièr Mathématiqus Corrction du dvoir d vacancs Ls suits dans plusiurs situations Exrcic 1 : Un pas vrs ls fractals On considèr un carré F 1 d côté d longuur 1. Au

Plus en détail

Appui aux entreprises

Appui aux entreprises Pourquoi crér sa structur à Hong Kong? Un asil d stabilité t d prospérité Systèm juridiqumnt basé sur la Common Law britanniqu 1 sur l indic Economic Frdom (2012) du Wall Strt Journal pour la 19 r anné

Plus en détail

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance

Correction feuille TD 3 : probabilités conditionnelles, indépendance Univrsité d Nic-Sophia Antipolis -L2 MASS - Probabilités Corrction fuill TD 3 : probabilités conditionnlls, indépndanc Exrcic Dans ct xrcic, nous supposons pour simplir qu ls yux d'un êtr humain sont soit

Plus en détail

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies!

à Colombes, un éco-quartier répond à vos envies! C o l o m b s ( 9 2 ) à Colombs, un éco-quartir répond à vos nvis! un éco-quartir voit l jour! Imaginz un nouvl éco-quartir au srvic du dévloppmnt durabl t d la qualité d vi Découvrz Vivz un éco-quartir

Plus en détail

50 LOGEMENTS MODULAIRES BOIS TOULOUSE (31)

50 LOGEMENTS MODULAIRES BOIS TOULOUSE (31) 50 LOGEMENTS MODULAIRES BOIS TOULOUSE (31) Potos Pilipp Ruault PPA arcitcturs 9bis ru Ernst Janbrnat 31000 Toulous - 05 62 21 40 10 - info@ppa-a.fr - www.ppa-a.fr Plac ds pyrus 50 LOGEMENTS MODULAIRES

Plus en détail

6. Echanges et taux de change

6. Echanges et taux de change 6. Echangs t taux d chang Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitr 29 6.1. Flux d bins t srvics 6.1.1.Facturs influnçant ls XN préférncs ds consommaturs pour ls bins intériurs ou étrangrs prix ds

Plus en détail

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année

Avant-propos. Remerciements. Programme de français en immersion 2 année Avant-propos Rmrcimnts C programm d étuds s adrss aux nsignants d la 2 anné du Français n immrsion t précis ls apprntissags du Français n immrsion pour ls élèvs à c nivau. Il fournit l information d bas

Plus en détail

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment

Conception et validation d un capteur de mesurage de la température extérieure équivalente d une paroi opaque d un bâtiment Conférnc IBPSA Franc-Arras-2014 Concption t validation d un captur d msurag d la tmpératur xtériur équivalnt d un paroi opaqu d un bâtimnt Rémi Bouchié* 1, Stéphani Drouinau 1, Charlott Abl 1, Jan-Robrt

Plus en détail

2 de demander l'opinion du conseil de quartier de Val-Bélair, relativement au projet de modification;

2 de demander l'opinion du conseil de quartier de Val-Bélair, relativement au projet de modification; 2017-01-04 12:44:11 sommair décisionnl IDENTIFICATION Numéro : Dat : Unité administrativ rsponsabl Arrondissmnt d La Haut-Saint-Charls Instanc décisionnll Consil d'arrondissmnt Projt A6GT2016-093 19 Décmbr

Plus en détail

Préposée ou préposé aux renseignements

Préposée ou préposé aux renseignements Pag 1 sur 5 Préposé ou préposé aux rnsignmnts Numéro 24910RS93470001 Ministèr ou organism Fonction publiqu du Québc Région Touts ls régions Corps-class d'mplois 249.10 - Préposé aux rnsignmnts Catégori

Plus en détail

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections.

CONCEPTION ET CALCUL DES COUVRES- JOINTS DE CONTINUITE Continuité : cette solution rationalise souvent les sections. CONCEPION E CALCUL DES COUVRES- JOINS DE CONINUIE Continuité : ctt solution rationalis souvnt ls sctions. Pour ls panns on put avoir dux solutions : Continuité réalisé par la pann ll mêm. Par xmpl pann

Plus en détail

dq dt Chapitre 7 : les courants électriques 7.1 Intensité et densité de courant

dq dt Chapitre 7 : les courants électriques 7.1 Intensité et densité de courant Chapitr 7 : ls courants élctriqus 7.1 Intnsité t dnsité d courant Ls courants élctriqus sont produits par l déplacmnt ds porturs d chargs. L courant élctriqu dans un fil st un msur d la quantité d charg

Plus en détail

Plaquette Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Page 1

Plaquette Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Page 1 Plaqutt Clos Gaillard:1 8/01/10 14:13 Pag 1 HISTORIQUE DU SITE L Clos Gaillard st habité dpuis l 3 èm millénair avant Jésus Christ comm n témoignnt ls fouills dont l mobilir st déposé au musé d histoir

Plus en détail

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes

Jeu des 6 familles Les différentes graphies du son [AI] instit90 jeu de cartes Ju ds 6 famills Ls différnts graphis du son [AI] instit90 ju d carts Avrtissmnt : J n souht pas rtrouvr ms fichs sur ds sits commrciaux ou sur ds sits d collgus chrchant un financmnt d lur activité. L

Plus en détail

Enseignement Supérieur Artistique

Enseignement Supérieur Artistique Ensignmnt Supériur Artistiqu Domain 25 - Arts du spctacl t tchniqu d diffusion t d communication Anné académiqu 207-208 Cinéma - Imag 2 cycl - Mastr d typ long Projt pédagogiqu (profil d'nsignmnt) L Mastr

Plus en détail

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004

Structure et évolution des PEA bancaires au quatrième trimestre 2004 t évolution ds PEA bancairs au quatrièm trimstr Sur la bas ds résultats d la drnièr nquêt trimstrill mné par la Banqu d Franc auprès ds établissmnts bancairs, la valur ds titrs déposés sur ds compts PEA

Plus en détail

Nouvelle Route du Littoral entre Saint-Denis et La Possession

Nouvelle Route du Littoral entre Saint-Denis et La Possession Figur 23 : solds migratoirs 1990-1999 par micro-région Figur 24 : dnsité d population Toutfois, la croissanc ds annés 90 n a pas concrné l air d étud du projt qui affich, contrairmnt au rst du trritoir,

Plus en détail

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places)

La Filosette. Pour nous trouver : La Filosette SAINT-VICTORET (13) > 80 lits > Séjours résidentiel > Unité Alzheimer (14 places) La résidnc «La Filostt» st un liu d vi accuilnt, sécurisant t raffiné. Résidnc pour Prsonns Agés Un équip d soignants attntifs t disponibls accompagn ls résidants. Un cuisin soigné t équilibré ravit l

Plus en détail

Baccalauréat S Polynésie juin 2012

Baccalauréat S Polynésie juin 2012 Baccalauréat S Polynési juin 1 EXERCICE 1 L plan st rapporté à un rpèr orthonormal On considèr ls points B 1 ; 1 t C 5 ; O ; i ; j. 5 t la droit D d équation y = x. On not f la fonction défini sur R dont

Plus en détail

poursuivent leur développement à Paris

poursuivent leur développement à Paris Ls résaux commrciaux poursuivnt lur dévloppmnt à Paris not n 108 août 2016 Ls résaux commrciaux rassmblnt 14 500 établissmnts installés l long ds vois parisinns, sur un nsmbl d 62 000 locaux rcnsés par

Plus en détail

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A.

2- Le nucléide On appelle un nucléide l'ensemble des atomes dont les noyaux ont même valeur de nombre de charge Z et de nombre de masse A. PHYSIQUE / Unité :2 TRNSFORMTIONS NUCLEIRES I- L noyau atomiqu - L noyau Un noyau st composé d nucléons, qui rassmblnt ls protons t ls nutrons. La rprésntation symboliqu du noyau d un atom st la suivant

Plus en détail

Numéro 10 I Décem. des Fêtes!

Numéro 10 I Décem. des Fêtes! br 2011 Numéro 10 I Décm diplômés Srvics aux s n o t i a h u o s Nous vous d o i r é p l b un agréa ds Fêts! Voux ds Fêts 2011 d José Arsnault Bonjour, Nous profitons d c momnt d fin d anné pour nous adrssr

Plus en détail