Les risques professionnels dans les CAFES - HOTELS - RESTAURANTS - DISCOTHEQUES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les risques professionnels dans les CAFES - HOTELS - RESTAURANTS - DISCOTHEQUES"

Transcription

1

2 Personnel concerné Chef de bar, man (restaurant, hôtel, café, brasserie, discothèque) Propose à la clientèle les consommations Confectionne les cocktails commandés en salle Gère l approvisionnement de ses stocks Tient la caisse et assure la formation des commis Sommelier Assure la gestion des consommables de la cave (alcools, vins ) Dirige le choix de la clientèle et effectue le service en boisson au cours du repas Employé de café (café, brasserie, bar) Accueille la clientèle Effectue la prise de commandes des boissons, des mets et assure leur service en salle, en terrasse ou au comptoir Procède à la facturation et à l encaissement en salle Assure la mise en place et l entretien de la salle, du bar, de la terrasse et de l office, et effectue la plonge (vaisselle, verrerie) 1

3 Chute de plain pied Le sol présente- t- il des risques de chute? Sol glissant (produits répandus, déchets alimentaires ) Sol inégal et défectueux (marches, pentes, dénivelé, trous, revêtement non fixé, dalle descellée ) Les zones d accès au bar peuvent-elles être à l origine d une chute? Sol encombré (câbles électriques, mobilier ) Passage étroit, encombré, mal éclairé La cadence et l organisation du service au bar peuvent-elles aggraver ce risque de chute? (bousculade ) Contusions simples (plaies superficielles, hématomes, déchirure musculaire) Entorses Fractures Contusions graves Sols plans, en bon état, revêtement non glissant Suppression des dénivelés et des marches, sinon balisage Accès dégagés et sécurisés Espacement suffisant derrière le bar Chute de hauteur Le barman doit-il accéder à des parties hautes? Stockage des verres ou des boissons, remplacement d ampoules électriques ou tubes fluorescents, installation de décorations, entretien et nettoyage Le barman ou le sommelier doit-il emprunter des escaliers? (étage, réserve, cave ) La cadence et l organisation du service peuvent-elles aggraver ce risque de chute? Contusions simples (plaies superficielles, hématomes, déchirure musculaire) Entorses Fractures Contusions graves Utilisation de moyens adaptés : échelle ou escabeau de sécurité Interdire l utilisation de caisse, carton, chaise ou tabouret Escalier avec rampe de sécurité, profondeur et hauteur de marche adaptées et régulières, présence de nez de marche anti-dérapant 2

4 Manutention manuelle Le barman est-il chargé d un réassortiment des boissons entraînant la manutention de caisses de bouteilles, de fûts, de denrées alimentaires? La manutention impose-t-elle des postures incorrectes? Dos plié en avant, charge à bout de bras, passage étroit vers la cave ou la réserve, escalier Postures de travail et Gestes répétitifs Le barman doit-il travailler les bras surélevés? Bouteilles équipées de doseurs et fixées en hauteur, stockage des verres et des boissons L activité comporte-t-elle des gestes répétitifs des bras, avec ou sans force? (plonge et essuyage des verres) Le salarié se plaint-il de la hauteur ou de la profondeur du comptoir? L activité occasionne-t-elle une station debout prolongée avec piétinement? Risque lié à la consommation d alcool Le salarié est-il fréquemment sollicité par la clientèle pour consommer des boissons alcoolisées? Lumbagos Hernie discale Tendinites des épaules, coudes, poignets Insuffisance veineuse Alcoolisation chronique Maladies du foie Aide à la manutention (diable, chariot, dispositif roulant, monte charge...) Ne pas remplir complètement les caisses, privilégier les réassortiments en petites quantités Formation gestes et postures adaptée à l activité professionnelle Adapter la hauteur du comptoir et les parties de stockage à la hauteur des salariés (estrade) Machine à laver les verres Mise à disposition d un siège assis debout Refuser l offre de consommations alcoolisées, et le consigner dans le règlement intérieur de l établissement 3

5 Risque de coupure Le barman est-il exposé aux coupures? Bris de verre, vaisselle, manipulation de couteaux Risque de brûlure Le barman peut-il se brûler : Avec les appareils de cuisson? (crêpière, appareil à hot-dog, percolateur ) Avec les projections de matières brûlantes? (vapeur de la machine à café ) Risque chimique Le barman est-il amené à utiliser des produits chimiques? Type détergents, décapants Risque électrique Existe-t-il une installation électrique dangereuse? Utilisation de fils non protégés, de rallonges détériorées, de multiprises Plaies de gravités variables Brûlures des mains, des avant bras, du visage Irritation ou brûlure cutanée Irritation respiratoire Allergie cutanée (eczéma) Allergie respiratoire (asthme, rhinite) Electrisation Electrocution Mise en place d une procédure d élimination du verre ou vaisselle brisée : pelle, balayette, poubelle spécifique Eviter la précipitation lors de la manipulation des couteaux et des verres. Utiliser de préférence des verres de qualité professionnelle et des couteaux bien affûtés Pour le lavage de la verrerie au bar, préférer l utilisation d un lave vaisselle Utilisation de protection isolante pour les mains Ne pas multiplier les postes de travail à proximité de ces appareils Entretien régulier des appareils Se référer au guide de sécurité en annexe (fiche E) Se référer au guide du risque chimique en annexe Se référer au guide de sécurité en annexe (fiche E et B2a) 4

6 Risque lié au bruit L ambiance sonore est-elle >à 80 db? Existe-t-il une activité conjointe de disc jockey? Surdité Prévoir une bonne insonorisation des locaux en privilégiant des matériaux absorbant les ondes sonores Prévoir une cabine de mixage fermée et/ou porter des protections auditives sélectives pour les salariés Risque d Ambiance L interdiction de fumer est-elle respectée dans l établissement? Le salarié est-il exposé fréquemment à des températures supérieures à 24 C? (ambiance climatique et/ou chaleur dégagée par les appareils) Risque organisationnel Le poste de barman peut-il être considéré comme stressant? Réalisation de plusieurs tâches en même temps Gestion des imprévus Période d affluence Contact avec la clientèle, barrière de langage Risque d agression verbale ou à caractère sexuel Horaires variables, temps partiel imposé L unité de travail comporte-t-elle des salariés en horaires de nuit? (entre 21h00 et 6h00, 3h00 dans cette tranche horaire au moins 2 fois par semaine) Le salarié travaille-t-il seul? Existe-t-il un risque d agression physique? (client, retour à domicile tardif ) Tabagisme passif Angines, rhinite, asthme Troubles du sommeil Anxiété Dépression Troubles du sommeil Troubles endocriniens Renforcer la communication sur le respect de cette interdiction Possibilité d installer «une salle fumeur» respectant strictement les conditions établies par le décret n relatif à l'interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif Installation de ventilateurs, climatisation Mise à disposition de vêtements de travail légers, d eau potable Prévoir des pauses pour le rafraîchissement Favoriser la concertation avec les salariés concernant les modalités d organisation du service Organiser les horaires avec un repos de durée suffisante avant la reprise du poste de travail le lendemain. Eviter les postes de travail isolés après 23h00 Limiter le fond de caisse Eviter le transport d argent en fin de journée Réfléchir à un retour à domicile accompagné 5

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré

DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. dans les Etablissements scolaires du Second degré DOCUMENT UNIQUE D'EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS dans les Etablissements scolaires du Second degré Depuis 1991, tout employeur a l'obligation d'évaluer les risques professionnels au sein de son

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06

ENTRETIEN DES LOCAUX Date de dernière mise à jour : 20/11/06 Page 1 sur 8 ENTRETIEN DES LOCAUX ASPECT REGLEMENTAIRE En matière d entretien et de nettoyage des locaux, la règlementation impose à l autorité territoriale certaines opérations : Tenir en état constant

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile

Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Les risques Professionnels liés au métier de la garde d enfant à domicile Numéro du samu : 15 Médecine du travail - CMIE : N. d urgence de Déclic Eveil : 06 61 06 99 03 Allo Enfance maltraitée : 119 Centre

Plus en détail

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction :

Coiffeur. Les métiers toxiques pour la reproduction : COIFFEUR Coiffeur Asthme, allergies respiratoires ou cutanées voire cancers et troubles de la reproduction imputables à la manipulation des produits chimiques, troubles musculo-squelettiques, stress dû

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS LIMONADIERS BRASSERIES - CAFES INTRODUCTION En vertu d un décret du 5 novembre 2001, l employeur doit transcrire et mettre à jour, dans un document unique, les résultats

Plus en détail

Boulanger. Du risque... à la prévention

Boulanger. Du risque... à la prévention Boulanger Du risque...... à la prévention Poussières de farine Une réalité professionnelle pour 130 000 boulangers! La farine est la première cause d allergie respiratoire professionnelle en France Vous

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE SERVICES EN BRASSERIE-CAFÉ

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE SERVICES EN BRASSERIE-CAFÉ DEFINITION Le titulaire du C.A.P. SERVICES EN BRASSERIE-CAFÉ participe à l approvisionnement et au stockage des marchandises. Il assure la mise en place, la préparation, le service des boissons, des préparations

Plus en détail

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013

Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles RASSCT 2013 Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 10/2015 Cl.

Plus en détail

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013

Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Les risques professionnels en EHPAD Carsat-am, juin 2013 Principaux risques professionnels Risques liés aux manutentions /mobilisation de personnes, lombalgie, TMS Déplacements, mobilisation de personnes

Plus en détail

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012

les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 PAUSE-CAFE les CABINETS COMPTABLES 25 octobre 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail L élaboration du Document Unique Les risques du métier de comptable Conclusion et échanges

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger M É T I E R S D U B O I S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Mal de dos et tendinites.............. 2 Blessures et accidents.................

Plus en détail

PAUSE-CAFE. Boulangerie / Pâtisserie. 19 Novembre 2013

PAUSE-CAFE. Boulangerie / Pâtisserie. 19 Novembre 2013 PAUSE-CAFE Boulangerie / Pâtisserie 19 Novembre 2013 PLAN DE LA RÉUNION Missions de votre service de santé au travail L élaboration du Document Unique d Evaluation des Risques Professionnels (DUERP) ou

Plus en détail

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012 PAUSE-CAFE FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE 5 avril 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail Pourquoi ce thème? L exposition aux risques et les préconisations Conclusion

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE RESULTATS DE L EVALUATION DES S PROFESSIONNELS CONCERNANT LA SANTE ET LA SECURITE DES TRAVAILLEURS par application des articles L.230-2 et R.230- du Code du Travail ETABLISSEMENT EMPLOYEUR

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS

DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS DOCUMENT UNIQUE PORTANT SUR L EVALUATION DES RISQUES POUR LA SANTE DES TRAVAILLEURS Décret no 2001-1016 du 5 novembre 2001 Article L. 230-2 du code du travail et modifiant le code du travail (deuxième

Plus en détail

Agent d entretien des locaux

Agent d entretien des locaux Agent d entretien des locaux L entretien des locaux (bureaux, écoles, salles polyvalentes, structures sanitaires, gymnases ) nécessite l emploi de techniques, de produits et de matériels spécifiques qui

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

Guide d évaluation des risques

Guide d évaluation des risques Guide d évaluation des risques Pressing SR 108 PREV 04/2015 Ce guide a été réalisé par la Carsat Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend

Plus en détail

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire.

Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Confectionner des plats, des mets en mettant en œuvre des techniques et des règles de fabrication culinaire. Evaluer la qualité des produits, Elaboration de nouvelles recettes Avoir des notions de diététiques.

Plus en détail

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état

Individuels - équipement de protection auditive adaptée et en bon état AMBIANCES : BRUIT Source de bruit du type : - matériels, machines, outils - signaux sonores - conversation - Exposition à des amplitudes sonores trop importantes - intégration à la conception des locaux

Plus en détail

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS

ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS ES & ST Education pour la Santé et la SécuritS curité au Travail LP Etienne LENOIR J. MUZARD Bac Professionnel Restauration 1 sommaire 1. ES & ST titre 2. Sommaire 3. Pourquoi la prévention des risques?

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie. Il comprend :

Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie. Il comprend : septembre 2006 Ce guide a été réalisé par la Caisse Régionale d Assurance Maladie et les professionnels du Marché d Intérêt National de Nantes. Plusieurs activités de commerce de gros étaient représentées

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Exploitants de pressing Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire ou cutanée, se faire mal au dos en manipulant des charges importantes

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

E R G O N O M I E D A N S

E R G O N O M I E D A N S E R G O N O M I E D A N S L A C U I S I N E H O R E C A CONSEILS PRATIQUES POUR MIEUX TRAVAILLER 130386 BrochureFR.indd 1 07-09-2007 10:29:56 CONTENU 1. Points importants Organisation de la cuisine Éléments

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs INDICATIONS DE CORRECTION

Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs INDICATIONS DE CORRECTION Sujet national pour l ensemble des centre de gestion organisateurs TECHNICIEN PRINCIPAL TERRITORIAL DE 2 ème CLASSE CONCOURS INTERNE ET DE TROISIÈME VOIE SESSION 2014 Étude de cas portant sur la spécialité

Plus en détail

Chapitre 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail

Chapitre 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail Contenus : Module 8 : Prévention des risques professionnels Chapitre 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail Objectif général: Appliquer l approche par les risques dans l activité de

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

Fiche résumée : CUISINIER

Fiche résumée : CUISINIER Fiche résumée : CUISINIER Chef cuisinier Chef de partie Commis de cuisine Second de cuisine Grilladin Saucier Aide cuisinier Chef Gérant (restauration collective) PCS 2003 : 636d ROME 1999 : 13212 13231

Plus en détail

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Nota : ce guide concerne principalement les activités commerciales

Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire. Il comprend : Nota : ce guide concerne principalement les activités commerciales octobre 2003 Ce guide a été réalisé par la CRAM des Pays de la Loire et les Services de Santé au Travail de la Loire Atlantique et du Maine et Loire. Il comprend : S M I C HÂTEAUBRIANT les principes de

Plus en détail

w w w. c r a m -l r. f r LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la

w w w. c r a m -l r. f r LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la Les risques professionnels en Languedoc-Roussillon w w w. c r a m -l r. f r DÉCOUVRIR LES RISQUES DANS UNE CARROSSERIE L identification des risques pour la santé est la principale difficulté dans l élaboration

Plus en détail

des risques professionnels

des risques professionnels Prévention des risques professionnels Réparateurs automobiles Garagistes Peintres carrossiers Des gestes simples pour vous protéger Développer une allergie respiratoire, se faire mal au dos en soulevant

Plus en détail

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine

Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine Solution n 1 Fournissez des chaussures antidérapantes au personnel de cuisine En cuisine, tout le monde porte des chaussures antidérapantes de type SRC. Pourquoi porter des chaussures antidérapantes? Chaque

Plus en détail

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement.

La cuisine. Des placards difficiles à ouvrir, ou des poignées inadaptées entraînent des difficultés de rangement. La cuisine Les meubles de cuisine Des meubles de cuisine placés trop hauts obligent à grimper sur un tabouret ou un escabeau, provoquant un risque de chute important. Des placards difficiles à ouvrir,

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement :

DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS. Etablissement : DOCUMENT UNIQUE RELATIF A L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Etablissement : INTERVENANTS ET DEMARCHE L évaluation des risques professionnels a été réalisée par 1 le chef d entreprise et /ou le directeur

Plus en détail

Exemple de document unique

Exemple de document unique Exemple de document unique Tableau 1 Identification, par unité de travail, des risques professionnels (des dangers liés à un équipement, une substance, une méthode de travail susceptible de causer un dommage

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels

DOCUMENT UNIQUE. de transcription de l évaluation. des risques professionnels Document Unique 0 DOCUMENT UNIQUE de transcription de l évaluation des risques professionnels Document Unique 1 SOMMAIRE I. Présentation de l entreprise... 2 II. Méthodologie utilisée...3 III. Evaluation

Plus en détail

SERVICE DE STERILISATION

SERVICE DE STERILISATION Enquête du CHSCT SERVICE DE STERILISATION mai 2012 2 Sommaire Introduction Organisation du travail Les locaux Transport/réception du matériel La zone de lavage La zone conditionnement La zone de déchargement

Plus en détail

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES

Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION ... ... FICHES SIGNALÉTIQUES Décret n 92-158 du 20 février 1992 Travaux effectués dans la collectivité par une entreprise extérieure OPÉRATION Lieu de l intervention :... Service, local, secteur ou atelier :... Nature de l opération

Plus en détail

Programme de prévention Service de sécurité incendie

Programme de prévention Service de sécurité incendie Général ACCÈS AUX BÂTIMENTS diverses, chutes et glissades Prévenir le supérieur immédiat lorsque l accès au bâtiment n est pas sécuritaire. Installer un système d éclairage aux entrées et dans le stationnement

Plus en détail

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau

Présentation de l entreprise l postes de travail. Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d. Présentation des postes de travail: Bureau Illustration du guide SOBANE Risques d incendie d ou d explosiond Caroline Pirotte Ergonome Présentation de l entreprise l et des postes de travail Hôtel situé à Bruxelles Ville +/- 90 travailleurs +/-

Plus en détail

crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale

crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale crèche les petits lutins Exemple d une action pluridisciplinaire: Evaluation du risque TMS dans une crèche collective et familiale 1 Origine de la demande Crèche : Nombreuses plaintes Nombreux petits arrêts

Plus en détail

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole

Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Document unique de prévention des risques professionnels sur l exploitation agricole Culture de plein champ FDSEA de l Hérault Service main-d œuvre Juin 2003 Exploitation : RECOMMANDATIONS L employeur

Plus en détail

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES HÔTELS - RESTAURANTS

EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES HÔTELS - RESTAURANTS EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS DANS LES HÔTELS - RESTAURANTS INTRODUCTION En vertu d un décret du 5 novembre 2001, l employeur doit transcrire et mettre à jour, dans un document unique, les résultats

Plus en détail

Document d Évaluation des Risques ÉLEVAGE. Traite Ecornage Entretien Fauchage - ensilage

Document d Évaluation des Risques ÉLEVAGE. Traite Ecornage Entretien Fauchage - ensilage Document d Évaluation des Risques ÉLEVAGE Traite Ecornage Entretien Fauchage - ensilage LA TRAITE Contention bovine : rassemblement des vaches laitières dans l aire d attente Mise en fonctionnement de

Plus en détail

évaluez votre accessibilité

évaluez votre accessibilité évaluez votre accessibilité Auto-évaluation pour les ERP de 5 e catégorie de type commerce, artisanat ou service Entrée du magasin L enseigne est lisible L entrée unique présente un marquage au sol repérable

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM

Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM. Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Démarche d évaluation des risques professionnelles à travers le Document unique - MFAM Québec octobre 2014 Sylvie Abline, Responsable qualité MFAM Le contexte règlementaire L évaluation des risques professionnels

Plus en détail

RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis)

RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) Entreprise: Hôpital NNN Situation de travail: Maternité Coordinateur: Ann Schietecatte Personnes ayant participé à l'étude: 1 aide infirmière

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLES COMMUNALES

REGLEMENT INTERIEUR SALLES COMMUNALES REGLEMENT INTERIEUR SALLES COMMUNALES 1 - CONDITIONS D UTILISATION ARTICLE 1 - Généralités La salle étant propriété de la Commune, seul le Conseil Municipal peut décider de son utilisation, en établir

Plus en détail

AIDE A LA PERSONNE EN ETABLISSEMENT Un métier à risques?

AIDE A LA PERSONNE EN ETABLISSEMENT Un métier à risques? AIDE A LA PERSONNE EN ETABLISSEMENT Un métier à risques? DES RISQUES PROFESSIONNELS À ÉVALUER ET À MAÎTRISER Fin 2007, les différents services et organismes de prévention des risques professionnels de

Plus en détail

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE

Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Vous êtes artisan PLOMBIER CHAUFFAGISTE Le mot des Présidents Le décret du 5 novembre 2001 impose une nouvelle obligation aux entreprises : formaliser les risques de l entreprise sur un document unique.

Plus en détail

évaluation des risques professionnels

évaluation des risques professionnels évaluation des professionnels Inventaire des Etablissement : Faculté de Médecine Unité de travail : Laboratoire de Biochimie Médicale Année : 2013 Locaux Bureaux Salle de Microscopie Culture cellulaire

Plus en détail

Risques professionnels Version: 2

Risques professionnels Version: 2 Risques professionnels Version: 2 Contact avec des agents Contamination Respect des règles d'hygiène Informer l'entourage du risque infectieux (personnes Infection x de base et leur donner la conduite

Plus en détail

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous»

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous» REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL «La sécurité est l affaire de tous» Le registre est ouvert en application des dispositions de l article 3-1 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif

Plus en détail

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques

Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques HYGIENE & SECURITE Entretien des locaux Utilisation de produits chimiques Irritations, brûlures, allergies, maladies, l utilisation de produits chimiques lors de l entretien des locaux expose les agents

Plus en détail

Document unique d évaluation et de prévention des risques

Document unique d évaluation et de prévention des risques Établissement : ESAT OVE THÔNES Unité de travail : ATELIER SOUS TRAITANCE INDUSTRIELLE ET CONDITIONNEMENT CIRCULATION des piétons des véhicules différence de niveaux état des surfaces de sol R50 G2 -Tenir

Plus en détail

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle

Sécurité des bâtiments : Protection contre l incendie. Liste de contrôle 1 Conformément à l article 3a en association avec l article 6 de la loi sur le travail et à l ordonnance 3 relative à la loi sur le travail, l employeur (canton) est tenu d adopter des mesures appropriées

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION

FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION FICHE METIER et PASSERELLES AGENT POLYVALENT DE RESTAURATION Domaines : Services à la population Sous domaine : Restauration collective Code fiche du répertoire des métiers territoriaux : 11/D/24 AGENT

Plus en détail

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile

Fiche Pratique : Filières / Activités Mise à jour en avril 2008. Aide à domicile Aide à domicile Le service à la personne pour les personnes âgées, et en particulier l aide à domicile (professions d auxiliaire de vie, aide-ménagère, aide familial, aide soignant, infirmier, aide médicopsychologique,

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet.

AVERTISSEMENT. Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet. DOCUMENT UNIQUE ÉCOLE / COLLÈGE / LYCÉE AVERTISSEMENT Attention : vous ne pouvez pas imprimer ou enregistrer votre Document Unique à partir de votre navigateur internet. Le Document Unique est un fichier

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels

Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Document Unique d Evaluation des Risques professionnels Évaluation des risques professionnels pour la santé et la sécurité des travailleurs IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE : Raison sociale : Adresse : Téléphone

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2011 CORRIGE Epreuve E3 Sous épreuve C3 U33 GESTION PREVISIONNELLE ET SUIVI DE CHANTIER EN ASSAINISSEMENT OU EN NETTOYAGE INDUSTRIEL OU EN NETTOIEMENT

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

HIPPODROME DU HAUT RILLON

HIPPODROME DU HAUT RILLON HIPPODROME DU HAUT RILLON GESTION DE LA RESTAURATION ET PROPOSITION DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE CAHIER DES CHARGES 2015 Article 1 : Objet Le présent cahier des charges a pour objet de définir les conditions

Plus en détail

Document d accompagnement thématique

Document d accompagnement thématique Document d accompagnement thématique Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme: Seconde et baccalauréat professionnel SAPAT Thème : La prévention des risques professionnels dans les ateliers pédagogiques

Plus en détail

«Activités de restauration, cafés tabacs» 2013

«Activités de restauration, cafés tabacs» 2013 PROGRAMME DE PREVENTION «Activités de restauration, cafés tabacs» 2013 Dispositif d Aide Financière Simplifiée Régional Objet : Le dispositif proposé vise à réduire les risques auxquels sont exposés les

Plus en détail

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) :

Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : Unité de travail : PERSONNEL SPORTIF LIEU : DATE : Nombre de poste(s) : A) S LIES A l'activité SEDENTAIRE 1) Risques de heurts ou de douleurs physiques (dus aux postes de travail proprement dit) S (ou

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte)

Analyse Ergonomique. Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles. (modèle moyen, 1 porte) Analyse Ergonomique Postes de fabrication des boites aux lettres individuelles (modèle moyen, 1 porte) Plan de l exposé Observations Conséquences Aménagements et pistes d amélioration 1ère Partie : OBSERVATIONS

Plus en détail

Ville d Ozoir-la-Ferrière

Ville d Ozoir-la-Ferrière Ville d Ozoir-la-Ferrière Procédure Adaptée au sens de l Article 28 du C.M.P0 Décret n 2006-975 du 1 er août 2006 portant nouveau Code des Marchés Publics LOCATION, INSTALLATION, ENTRETIEN D UNE PATINOIRE

Plus en détail

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES

TORDEZ LE COU À 6 IDÉES REÇUES REÇUES TORDEZ LE COU À 6 IDÉES pour bien vieillir chez vous Bien vieillir chez soi, c est possible! Adapter son logement à ses nouveaux besoins ne nécessite pas forcément beaucoup de moyens et d investissements.

Plus en détail

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste

Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine. Description du poste (Fiches ROME : G1602) Rubrique «Les fiches métiers» du site www.pole-emploi.fr Description de poste en vue d un recrutement Commis / Commise de cuisine L entreprise : Nom /N de SIRET/adresse Nombre de

Plus en détail

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé

P.P.S.P.S. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé Statistiques Un constat : 15 millions de salariés au régime général de la SS 900 000 accidents du travail et de trajet par an 1 800 mortels 5 000

Plus en détail

24 e Festival du Chant du Gros les 10, 11 et 12 septembre 2015 Inscription pour la tenue d un stand nourriture

24 e Festival du Chant du Gros les 10, 11 et 12 septembre 2015 Inscription pour la tenue d un stand nourriture 24 e Festival du Chant du Gros les 10, 11 et 12 septembre 2015 Inscription pour la tenue d un stand nourriture Nom de la personne responsable : Prénom : Adresse : N postal et Lieu : Pays : N de tél. :

Plus en détail

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS

DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS DOCUMENT UNIQUE, DEMARCHE ET GRILLE POUR EVALUER VOS RISQUES PROFESSIONNELS QU EST-CE QUE LE DOCUMENT UNIQUE? LA DEMARCHE D EVALUATION Obligation pour tout employeur d évaluer les risques professionnels

Plus en détail

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS)

DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) DEPISTAGE PARTICIPATIF DES RISQUES (DEPARIS) Entreprise: *** Coordinateur: Dr Mohamed Adnène HENCHI, M.C.A., Université de Monastir, Tunisie Situation de travail : Machine *** Responsables : * Ingénieur

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION

FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION Commune de Sanem Salle de spectacle et de concert 3, rue Jean Anen L-4413 Soleuvre Réservations : mail@sanem.lu FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION Entre les soussignés: - Administration communale

Plus en détail

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Guide pratique d accessibilité des événements Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Accessibilité extérieure Transport Service de transport collectif régulier, fréquent et à proximité.

Plus en détail

E.R.P. Etablissements Recevant du Public

E.R.P. Etablissements Recevant du Public E.R.P. Etablissements Recevant du Public CLASSEMENT D UN E.R.P. ACTIVITE EFFECTIF Différents types M N P R X Magasin Restaurant Discothèque Enseignement Ets sportifs couverts (piscine, salles omnisports,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION TECHNIQUE POST-PRIMAIRE BAR/RESTAURANT 1 SEMESTRE

PROGRAMME DE FORMATION TECHNIQUE POST-PRIMAIRE BAR/RESTAURANT 1 SEMESTRE PROGRAMME DE TECHNIQUE POST-PRIMAIRE 1 SEMESTRE MODULES DU PROGRAMME MODULE 1 Français TRONC COMMUN MODULE 2 Calcul MODULE 3 Civisme/Santé//Environnement MODULE 4 Éducation physique SPÉCIALITÉ MODULE 1

Plus en détail

5. Dangers dans l hôtellerie et la restauration

5. Dangers dans l hôtellerie et la restauration 5. Dangers dans l hôtellerie et la restauration Définition des dangers en général Lieu de détente et de plaisir pour les clients, le restaurant peut aussi se révéler une source de risques pour la santé

Plus en détail

Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique

Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique Les différents espaces à prévoir pour l aménagement d une bibliothèque publique 1) Espaces destinés aux publics Espace d accueil Caractéristique(s) Indispensable A l entrée de la bibliothèque Peut occuper

Plus en détail

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g

Le TRAVAIL sur ÉCRAN. Comment bien s installer à son poste de travail. w w w. s t c - q u i m p e r. o r g Le TRAVAIL sur ÉCRAN Comment bien s installer à son poste de travail w w w. s t c - q u i m p e r. o r g ERGONOMIE DU POSTE DE TRAVAIL Bien se positionner > Assis au fond du siège face à son écran, dos

Plus en détail

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail.

Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Nom : Prénom : Prévention des risques professionnels Date : Classe : Séquence 5 : Les risques professionnels dans l activité de travail. Objectif : Analyser une situation de travail à partir des dangers

Plus en détail

Des gestes simples pour vous protéger

Des gestes simples pour vous protéger G A R A G I S T E S C A R R O S S I E R S P E I N T R E S A U T O M O B I L E S Des gestes simples pour vous protéger www.rsi.fr/prevention Des gestes simples pour vous protéger Le risque respiratoire

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

Règlement d utilisation des locaux du bureau de Bressuire lors de leur location à des tiers

Règlement d utilisation des locaux du bureau de Bressuire lors de leur location à des tiers Règlement d utilisation des locaux du bureau de Bressuire lors de leur location à des tiers 1.CONDITIONS DE LOCATION ET DE MISE A DISPOSITION DES SALLES La Chambre de Commerce et d Industrie Territoriale

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS

LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS LES OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR EN MATIÈRE DE PRÉVENTION ET SÉCURITÉ DES SALARIÉS SOMMAIRE Le rappel des obligations légales. les principaux risques. Le document Unique. Rappel des obligations légales Article

Plus en détail

Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du

Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du Analyse de l adaptation du travail aux individus dans un souci de santé et sécurité des employées ainsi que de l efficacité de l organisation du travail. Centre de la petite enfance (Québec) RÉSUMÉ Au

Plus en détail

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE

Comment remplir. Votre. Document Unique? SERVICE HYGIENE ET SECURITE EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS AIDE A LA REDACTION DU DOCUMENT UNIQUE Comment remplir Votre Document Unique? Page 1 sur 17 Ce support a été réalisé par le (SHS). L objectif est d harmoniser les réponses de chaque unité, en vue de faciliter l exploitation de l ensemble des

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE RESTAURANT ANNEXE I

CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE RESTAURANT ANNEXE I ANNEXE I REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES 2 DEFINITION Le titulaire du certificat d'aptitude professionnelle restaurant est apte à remplir immédiatement la fonction de commis de restaurant dans

Plus en détail