Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi"

Transcription

1 Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Le taux de création d entreprises s établissait à 11,0 % en 2008 en France, tandis que le taux de survie à 5 ans des entreprises créées en 2000 était de 52,6 %. Ces indicateurs reflètent de meilleures opportunités d implantations de jeunes entreprises dans certains territoires, notamment du littoral méditerranéen ou de la façade atlantique, d Île-de-France ou à proximité des plus grandes villes. La dynamique de création est moins active dans les territoires les plus ruraux, mais les entreprises nouvellement créées y ont une durée de vie supérieure. Taux de création d entreprises en 2008 et taux de survie à cinq ans des entreprises créées en 2000 Définition Le taux de création d entreprises est le nombre de créations d entreprises au cours d une année, rapporté au nombre d entreprises actives au 1 er janvier de l année considérée. Le taux de survie à 5 ans des entreprises créées en 2000 représente la proportion d entreprises crées en 2000 qui étaient toujours en activité cinq ans plus tard. 1/5

2 Pertinence Pour assurer la durabilité du développement économique des territoires, il est nécessaire de veiller à assurer une articulation satisfaisante entre les caractéristiques de ces territoires et les exigences de compétitivité et d ouverture. Répondre à cet enjeu passe par une bonne capacité à assurer le renouvellement des entreprises locales et à accompagner le développement des entreprises nouvellement créées. Etablis à l échelle des zones d emploi métropolitaine ou des départements d outre-mer, les indicateurs sont destinés à situer les opportunités d implantation de nouvelles entreprises et leur pérennité selon les territoires. Par là même, ils aident à apprécier l efficacité des mesures de soutien à la création et à la consolidation des entreprises locales auxquelles participent les collectivités territoriales. Limites et précautions Les indicateurs ne prennent pas en compte l agriculture, ni, pour ce qui concerne les taux de survie à cinq ans, les services financiers. Reflétant avant tout les créations d entreprises locales dans les secteurs du commerce et des services, ils sont susceptibles de connaître des variations d une année sur l autre, traduisant les évolutions du contexte économique général, et sont à interpréter conjointement. En effet, l apparition de nouvelles entreprises s accompagne souvent de la sortie d entreprises préexistantes ou d une durée de vie très courte des entreprises nouvellement créées (Mazars et al., 2004). De ce fait, de forts taux de création ou de survie des entreprises récemment créées ne signifient pas nécessairement une consolidation du tissu local d entreprises ou des créations nettes d emplois. Analyse Résultat au regard de l enjeu de développement durable Dans chaque territoire, il est souhaitable de maintenir et de développer un tissu d entreprises locales performantes. Dans les territoires les plus attractifs pour les populations, le taux de création d entreprises est nettement plus élevé que la moyenne. L écart s explique en grande partie par le dynamisme du secteur des services. Ce secteur est cependant nettement plus volatil et la durée de vie des entreprises y est en moyenne plus faible, et la rotation de la main d œuvre plus élevée, générant un risque de précarisation des actifs. Les créations d entreprises concernent avant tout le secteur de l économie résidentielle Dans la plupart des zones d emploi, les services et les commerces représentent actuellement les trois quarts des créations d entreprises. Les taux de création d entreprises sont généralement plus élevés dans le secteur de la construction, et sont plus faibles mais très disparates selon les territoires dans l industrie. Ce constat signifie notamment que si les créations de nouvelles entreprises concernent avant tout le secteur de l économie résidentielle, dont le développement est largement induit par la croissance de la population et le niveau des revenus locaux, les territoires se distinguent aussi entre eux en termes de capacités à l implantation de nouvelles entreprises dont le marché n est pas nécessairement local. Les cartes ci-dessous font par exemple état de taux de création d entreprises plus élevés en 2008 dans l industrie que dans les services dans certaines zones d emploi du Nord-Pas-de-Calais ou du Limousin. 2/5

3 Taux de création d'entreprises dans l'industrie et les services en 2008 Les facteurs des créations d entreprises Les créations de nouvelles entreprises obéissent en fait à de nombreux facteurs, qui sont en lien avec diverses caractéristiques des territoires d implantation. Parmi ceux-ci, on peut citer par exemple l état des structures du tissu économique local, en indiquant que les taux de créations de nouvelles entreprises pourront être plus élevés si le tissu est concentré autour de quelques grandes entreprises que s il est beaucoup plus atomisé (Moati et al., 2000). Les effets d agglomération peuvent également jouer un rôle, en supposant que les territoires à forte densité économique offrent un meilleur soutien à la compétitivité et sont de ce fait privilégiés dans les décisions de localisation des créateurs d entreprises. Mais la plupart des créations concernent de très petites entreprises à dimension locale. Ces créations peuvent être stimulées par des incitations au développement de l entreprenariat local ; elles contribuent en même temps à la valorisation des ressources des territoires d implantation (qualité du cadre de vie, aménités touristiques, etc.). De leur côté, les créations d entreprises de plus grande taille reflètent plus, selon Moati, l attractivité économique des territoires d implantation que les freins ou incitations à l initiative individuelle. Disparités territoriales Les contrastes que fait apparaître la carte des taux de créations d entreprises en 2008 s observaient déjà les années antérieures. Pour les raisons évoquées, cette carte montre que des taux élevés concernent divers types de territoires, puisqu il s agit aussi bien de zones du sud de la France en croissance démographique rapide ou à vocation touristique affirmée que de zones à tissu économique dense, comme en Ile de France ou autour des plus grandes villes, ou encore de zones frontalières ou bien desservies en infrastructures de communication bénéficiant d implantations d entreprises extérieures. De leur côté, les taux de créations les moins élevés concernent des zones les plus rurales ou moins dynamiques en termes démographiques. En revanche, il se peut que la carte des taux de survie à 5 ans, qui ne concerne actuellement que les entreprises créées en 2000, évolue plus nettement au fil du temps. Elle fait néanmoins apparaître des taux de survie assez faibles dans des territoires où les taux de créations sont relativement élevés, comme par exemple pour la zone d emploi de Saint-Denis (région Île-de- France), mais elle rend compte aussi de contrastes entre territoires à faible taux de créations d entreprises. Ainsi, les taux de survie pouvaient être élevés dans certains d entre eux, comme en Bretagne, dans le Maine-et-Loire ou dans l Indre, mais étaient particulièrement faibles dans d autres territoires, comme les zones d emploi de la Meuse du Nord ou de Saint-Flour. Selon Mazars (2004), la plupart des facteurs jouant un rôle important dans les créations d entreprises jouent aussi un rôle dans la croissance des entreprises nouvellement créées. On peut ainsi penser que les contextes territoriaux les moins porteurs en termes d opportunités de créations et de développement des jeunes entreprises rendent celles-ci mieux armées pour franchir le cap de leurs premières années d existence, les candidats à l entrepreneuriat prenant mieux en compte les risques de cette aventure. 3/5

4 Données complémentaires Ces deux indicateurs résument les effets de nombreux facteurs. Certains peuvent être abordés par d autres indicateurs, comme la part des cadres des fonctions métropolitaines, qui permet d affiner l analyse des créations d entreprises en la situant par rapport à divers modes de développement des territoires. Il convient également de mettre en relation les dynamiques de créations d entreprises avec les évolutions sectorielles de l emploi. Pour en savoir plus Source Organisme producteur de l indicateur : INSEE Sources de données : recensements de la population Date de diffusion ou mise à jour des données mobilisées : 2006 Couverture, échelon territorial France, zone d'emploi Echelle temporelle Référence temporelle : 2006 Méthodologie de l indicateur Les indicateurs sont calculés à l échelon territorial considéré selon les formules suivantes : Le taux de création est le nombre de créations rapporté au stock d entreprises au début de l année. Le taux de survie à 5 ans est le nombre d entreprises survivantes cinq ans après leur date de création. Depuis le 1er janvier 2007, la notion de création d'entreprise s'appuie sur un concept harmonisé au niveau européen pour faciliter les comparaisons : une création d'entreprise correspond à la mise en œuvre de nouveaux moyens de production. La nouvelle notion de création d'entreprises est plus large que celle de création ex nihilo puisqu'elle inclut notamment les réactivations d'entreprises dont la dernière cessation remonte à plus d'un an et les reprises d'entreprises s'il n'y a pas continuité de l'entreprise. Cette continuité est évaluée à la lumière de la localisation de l'entreprise et de l'activité qui y est exercée. La série actuelle débute en 2007 pour tenir compte d un changement de définition des créations d entreprises intervenu à partir de cette date. Afin de faciliter les comparaisons, l INSEE a recalculé les créations d entreprises intervenues en 2000 selon la nouvelle définition. Le nombre de créations de nouvelles entreprises varie chaque année, en fonction du contexte économique et de l évolution de mesures en faveur de la création d entreprises (encouragements donnés aux chômeurs pour créer leur entreprise, loi de modernisation de l économie du 4 août 2008 instaurant un statut d auto-entrepreneur, etc). C est pourquoi il a été retenu de calculer l indicateur de taux de création chaque année plutôt qu en moyenne sur plusieurs années, de façon à mieux retracer les impacts sur les territoires français des événements ou facteurs conduisant à stimuler ou à réduire les créations de nouvelles entreprises. Quant aux taux de survie des entreprises créées, il est calculé à l aide des résultats établis dans le cadre du dispositif Sine, qui est un système permanent d'observation des jeunes entreprises et permet de suivre une génération d'entreprises pendant cinq ans. Sont prises en compte ici les créations intervenues en Il a été retenu ici d évaluer le taux de survie des entreprises au terme de cinq années suivant leur création, de préférence à trois années. Pour les entreprises créées en 2000, le taux de survie à cinq ans est voisin de 50 %, alors que le taux de survie à 3 ans de ces entreprises est de 65 %. La référence à une période de 5 ans, au lieu d une période de 3 ans, met plus en évidence des différences entre régions et est plus significative en termes de pérennité des entreprises créées. De plus, les taux de survie à 5 ans de ces entreprises ont pu être établis par référence au concept actuel de création d entreprise. A noter toutefois que le champ du dispositif Sine ne couvre pas les activités financières. Ce champ est plus restrictif que celui utilisé pour la statistique courante des créations d entreprises en vigueur depuis le 1er janvier 2007 (ensemble du secteur marchand non agricole). Il n est pas prévu actuellement d étendre le champ. 4/5

5 Autres indicateurs liés Sur le site de l Observatoire des territoires : Créations d entreprises Taux moyen de création d entreprises Taux de survie à 5 ans des création d'entreprises Indicateurs nationaux de développement durable : > Observation et statistiques de l environnement > Accueil > Indicateurs> Indicateurs de développement durable > Accueil > Publications et services > Dossiers > Développement durable Liens Rubrique : Système d'information sur les nouvelles entreprises / Sine Bibliographie Rubrique : Entreprises - Démographie des entreprises Tellier S. (2009) Croissance plus faible des créations d entreprises en Insee-Première n 1221, janvier Moati P., Perraud A., Pouquet L. (2000). Les déterminants territoriaux de la création d entreprises. CREDOC, Cahier de recherche C 146, novembre 2000 Moati P., Perraud A., Couvert N. (2001). La survie des entreprises dépend-elle du territoire d'implantation? CREDOC, Cahier de recherche C 159, octobre 2001 Mazars M., Moati P., Pouquet L. (2004). Croissance des jeunes entreprises et territoires : approche économétrique. CREDOC, Cahier de recherche C 205, octobre 2004 Date de rédaction : Novembre 2009 Auteur : Vincent Briquel, Cemagref, Cartographie : Observatoire des territoires

La population exposée à des risques d inondation

La population exposée à des risques d inondation Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques technologiques et naturels La population exposée à des risques d inondation par

Plus en détail

L effort de recherche par région

L effort de recherche par région Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Encourager des formes de compétitivité pour une croissance durable L effort de recherche par région La recherche-développement

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail

L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail Thème : Transport durable Orientation : Faire évoluer les pratiques de mobilité L évolution des parts modales des déplacements domicile-travail par aire urbaine et département hors aires urbaines La part

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

Densité d établissements industriels à risque

Densité d établissements industriels à risque Thème : Santé publique, prévention et gestion des risques Orientation : Prévenir et gérer les risques majeurs et chroniques, technologiques et naturels Densité d établissements industriels à risque par

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département de l'essonne Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2009. 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) France Création d'entreprises* de 2000 à 2009 1) La création d'entreprise durant les cinq dernières années (2005-2009) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2005 2006 2007 2008 2009 Taux de

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais

Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais Chambre de métiers et de l artisanat de région Nord - Pas-de-Calais L artisanat de la région Nord - Pas de Calais CHIFFRES CLÉS 2013 Éditorial du Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

www.economie-touraine.com 1/23

www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 1/23 www.economie-touraine.com 2/23 www.economie-touraine.com 3/23 www.economie-touraine.com 4/23 230 210 190 170 150 130 110 90 70 2008 2009 2010 2011 2012 www.economie-touraine.com

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

La part des jeunes sans diplôme en 2006 par zone d'emploi

La part des jeunes sans diplôme en 2006 par zone d'emploi Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La part des jeunes s diplôme en 2006 par zone d'emploi Pour les jeunes sortis

Plus en détail

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE

Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le Fonds de Garantie pour la création, la reprise et le développement d entreprises à l initiative des femmes DOSSIER DE PRESSE Le FGIF soutien l entreprise au féminin SOMMAIRE 1. LE FGIF ET L EMPLOI Chiffres

Plus en détail

Economie, emploi, services à la population

Economie, emploi, services à la population Elaboration de la charte fondatrice du PNR du Doubs Horloger Economie, emploi, services à la population Partage du diagnostic 9 juillet 2015 LE CADRE DE TRAVAIL Objectifs : Partager / compléter et spatialiser

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire»

2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» 2 Scénario 2 : «Les polarités fonctionnelles organisent le territoire» Le scénario de polarités fonctionnelles demeure inscrit dans une perspective d évolution démographique soumise à l accueil d activités

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission»

Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» Emploi... Dynamiser l entreprenariat en Basse-Normandie avec les chartes de partenariat «création» et «reprise-transmission» La Région et plus de 160 partenaires en Basse-Normandie se sont engagés en faveur

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région

Les émissions de gaz à effet de serre, hors puits par région Thème : Orientation : Changement climatique et maîtrise de l énergie Réduire les émissions de gaz à effet de serre et anticiper les effets du changement climatique Les émissions de gaz à effet de serre,

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales?

Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales? Téléphonie mobile : un exemple de disparités spatiales? Place dans les programmes : Niveau Premières. Chapitre La France et son territoire Disparités spatiales et aménagement du territoire. L entrée dans

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

Les Salles Art et Essai

Les Salles Art et Essai Les Salles Art et Essai octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue de Lübeck 75784 Paris cedex 16 Tél : 01.44.34.38.26 Fax : 01.44.34.34.55

Plus en détail

Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation"

Synthèse de l'atelier 2 : Economie des territoires ruraux et Ressources Humaines et formation Synthèse de l'atelier 2 : "Economie des territoires ruraux" et "Ressources Humaines et formation" Abdel Hakim T. in Chassany J.P. (ed.), Pellissier J.-P. (ed.). Politiques de développement rural durable

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département des Hauts-de-Seine

Diagnostic départemental : Création d entreprises, publics cible et dispositif nacre dans le département des Hauts-de-Seine Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d Entreprise (nacre) Direccte Ile-de-France Direction Régionale Ile-de-France de la Caisse des Dépôts Diagnostic départemental : Création d entreprises,

Plus en détail

L A T E L E P H O N I E M O B I L E

L A T E L E P H O N I E M O B I L E L E S R E S E A U X D I N F O R M A T I O N L A T E L E P H O N I E M O B I L E L E H A U T D E B I T I N T E R N E T C O N C L U S I O N : U N E Q U I P E M E N T P E U D I F F E R E N C I A N T I N D

Plus en détail

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne

Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Communiqué de presse Paris, le 24 avril 2014 RESULTATS 2013 Plus de 2 600 emplois créés ou sauvegardés et 850 entreprises accompagnées et financées grâce à l action du réseau Initiative Bretagne Initiative

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES

REPÈRES ÉCONOMIQUES. Population des entreprises : 23 450 entreprises en 2006 2008-4. Valérie Deroin * SUR LE SECTEUR DES INDUSTRIES CULTURELLES culture Secrétariat général Délégation au développement et aux affaires internationales Département des études, de la prospective et des statistiques 182, rue Saint-Honoré, 7533 Paris cedex 1 1 4 15 79

Plus en détail

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation

Le devenir des entreprises artisanales 5 ans après leur installation Le devenir des 5 ans après leur installation Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Octobre 2013 Afin de mieux connaître l évolution des nouvellement créées, l INSEE a mis en place un

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

L ouverture à l international des entreprises de services

L ouverture à l international des entreprises de services L ouverture à l international des entreprises de services Pascale Pietri* Par nature, les secteurs des services sont moins tournés vers les marchés extérieurs que les secteurs industriels. Néanmoins en

Plus en détail

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - -

RGE 2009. Recensement Général des entreprises en 2009. Principaux résultats - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix Travail Patrie - - - - - REPUBLIC OF CAMEROON Peace Work Fatherland - - - - - INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE - - - - - NATIONAL INSTITUTE OF STATISTICS - - - - - RGE 2009

Plus en détail

Population exposée au bruit routier

Population exposée au bruit routier Thème : Transport et mobilité durables Orientation : Gérer et limiter les impacts négatifs du transport Population exposée au bruit routier par département En France, hors Paris, on estime que plus de

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Le taux d emploi par zone d'emploi

Le taux d emploi par zone d'emploi Thème : Société de la connaissance et développement économique et social Orientation : Favoriser le développement du capital humain et valoriser le potentiel d emploi Le taux d emploi par zone d'emploi

Plus en détail

ENTREPRENDRE AU FÉMININ

ENTREPRENDRE AU FÉMININ Journée nationale des femmes entrepreneures ENTREPRENDRE AU FÉMININ Un an d action pour le développement de l entreprenariat féminin DOSSIER DE PRESSE 1 er octobre 2014 UNE POLITIQUE POUR L EMPLOI ET L

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 230 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 565 entreprises et 39 538 emplois créés ou maintenus en 2013 Communiqué de Presse Lancement

Plus en détail

La création d entreprises dans le Centre en 2009

La création d entreprises dans le Centre en 2009 La création d entreprises dans le Centre en 2009 17 655 créations d entreprises en 2009 dans la région Centre Comme dans l ensemble des régions de France, le Centre a enregistré un nombre record de créations

Plus en détail

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation

Fonds FEDER-INTERREG. Julie MENARD. CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER-INTERREG Julie MENARD CNRS - Délégation Normandie (DR19) Service Partenariat et Valorisation Fonds FEDER - INTERREG Politique de cohésion et fonds européens structurels et d investissement

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN BRETAGNE 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe

Plus en détail

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises

En Bourgogne, en 2005, 55 700 entreprises Les Très Petites Entreprises en Bourgogne un rôle économique à conforter Le profil des 55 700 TPE (Très Petites Entreprises comptant moins de 20 salariés) de Bourgogne est très diversifié : commerce, médecin,

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE

ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires. Laurent COUSSEDIERE ET DEMAIN? Proposition et retombées du comité interministériel à l'égalité des territoires Laurent COUSSEDIERE Une démarche en 5 points pour diffuser les modèles et en assurer une amélioration consolidée

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer

France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en 2013. France métropolitaine et d'outre-mer France métropolitaine et d'outre-mer La création d'entreprises en Fiche statistique et son évolution depuis 2000 Les principaux indicateurs de l'année France métropolitaine et d'outre-mer Nombre d'entreprises

Plus en détail

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin»

Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» CAHIER DES CHARGES Prestation rédactionnelle : Réalisation de portraits d entrepreneuses lauréates du concours «Initiative au Féminin» Initiative Doubs Territoire de Belfort Juin 2015 Philippe VOGNE Directeur

Plus en détail

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités

mobilité et accessibilité dans les zones d'activités DE L ADEUS mobilité et accessibilité dans les zones d'activités 83 NOVEMBRE 2012 DéPLACEMENT De par leurs aménagements initiaux, les zones d activités restent souvent mal desservies en transport en commun

Plus en détail

Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France

Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France Mise en œuvre du programme national très haut débit et de la stratégie régionale pour sa généralisation Permettre la généralisation du très haut débit par fibre optique en Ile-de-France Rencontre des acteurs

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Les lycées et lycéens ligériens

Les lycées et lycéens ligériens Près de 143 000 élèves scolarisés à dans les lycées ligériens Les lycées généraux sont de grands établissements qui scolarisent la moitié des élèves ligériens. Les lycées professionnels sont plus petits

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique

DOSSIER DE PRESSE. 8 mars 2010 Journée des femmes. Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique DOSSIER DE PRESSE 8 mars 2010 Journée des femmes Entreprendre au féminin : les femmes actrices de la reprise économique Un dispositif géré par ; UN FONDS DE GARANTIE DESTINÉ AUX FEMMES Grace au FGIF plus

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS

EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS EVALUATION, BILAN/SUIVI, INDICATEURS NOTION EVALUATION L évaluation, c est la production d un jugement de valeur concernant une politique publique. Elle vise à mesurer les effets de la politique évaluée.

Plus en détail

THEME II: AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS. Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation (6-7h)

THEME II: AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS. Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation (6-7h) THEME II: AMENAGER ET DEVELOPPER LE TERRITOIRE FRANCAIS Les dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation (6-7h) Les dynamiques des espaces productifs français dans la mondialisation ETUDE DE

Plus en détail

L application de la Psu : premiers éléments de bilan. Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015

L application de la Psu : premiers éléments de bilan. Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015 L application de la Psu : premiers éléments de bilan Comité partenarial petite enfance, Le 25 septembre 2015 1. Réaliser un premier constat après un an de mise en œuvre des ajustements de la Psu Un meilleur

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN RÉGION LA RÉUNION 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York

LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions. Congrès des Maires vendredi 12 octobre 2012 Disneyland Paris, Hôtel New York LA SEINE-ET-MARNE, Des enjeux et des actions Le territoire de la Seine-et-Marne 85 km Le plus grand département francilien : 5 915 km² Des infrastructures développées : 4 autoroutes (A4, A5, A6, A104)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Secteur de l Information et de la communication

Secteur de l Information et de la communication 2011 Secteur de l Information et de la communication Observatoire de la Maison de l Emploi et de l Initiative Economique du Haut Val d Oise Evan Alterio Date de publication : 28/10/2011 Maison de l E mploi

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE A LA REALISATION DU PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES DES JEUNES ET DES ADULTES DE LA REGION GUYANE

MISSION D ASSISTANCE A LA REALISATION DU PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES DES JEUNES ET DES ADULTES DE LA REGION GUYANE REGION GUYANE MISSION D ASSISTANCE A LA REALISATION DU PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES DES JEUNES ET DES ADULTES DE LA REGION GUYANE SOMMAIRE I. Contexte 3 II. Objet du marché

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Le tableau de bord, outil de pilotage de l association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône-Alpes) Difficile d imaginer la conduite d un bateau sans boussole

Plus en détail

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15

Les PME à l international en région Centre-Val de Loire 27/01/15 Les PME à l international en région Centre-Val de Loire Le partenariat Une étude en partenariat avec Connaître les spécificités des PME exportatrices de la région Centre-Val de Loire 2 Le contexte éléments

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN MARTINIQUE 2014-2020 Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

L'offre de soins en dialyse

L'offre de soins en dialyse L'offre de soins en dialyse en Corse Remerciements à la coordination : M. BASTERI, J.C. DELAROZIERE, A.C. DURAND, G. IZAARYENE, S. PARRON Document préparé par Florian BAYER, Malthilde LASSALLE, Christian

Plus en détail

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international

/ SEPTEMBRE 2015. Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international / SEPTEMBRE 2015 Charte de mobilisation des entreprises agroalimentaires à l international ENSEMBLE A L INTERNATIONAL Les industries agroalimentaires exportent 43,4 Milliards d euros soit 27% du chiffre

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc

ROYAUME DU MAROC. Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime. Secteur de la pêche artisanale au Maroc ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime Département de la Pêche Maritime Secteur de la pêche artisanale au Maroc Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en

Plus en détail

Présentation des termes et ratios financiers utilisés

Présentation des termes et ratios financiers utilisés [ annexe 3 Présentation des termes et ratios financiers utilisés Nous présentons et commentons brièvement, dans cette annexe, les différents termes et ratios financiers utilisés aux chapitres 5, 6 et 7.

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

N 4. Missions : Novembre 2013

N 4. Missions : Novembre 2013 Analyse spatiale des consommations d énergie en Aquitaine N 4 Novembre 2013 Année 2010 (version 2013) Les travaux présentés ici portent sur l analyse spatiale des consommations d énergie en Aquitaine (répartition

Plus en détail

Les résultats 2013 de l Observatoire national de la petite enfance

Les résultats 2013 de l Observatoire national de la petite enfance Information presse Mardi 9 décembre 2014 Dossier de presse Les résultats 2013 de l Observatoire national de la petite enfance Contact presse Guillaume Peyroles Tél. : 01 45 65 54 05 Fax : 01 45 65 53 65

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail

L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité au travail Policy Brief Employment Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et des Affaires ociales International Labour Office Note synthétique de politique L emploi rural et l emploi informel : Précarité et vulnérabilité

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Sousse... 5. Analyse descriptive... 6. 1. Infrastructure... 6. 1.1. Part des routes classées...

Sommaire... 2. Introduction... 4. Présentation de Sousse... 5. Analyse descriptive... 6. 1. Infrastructure... 6. 1.1. Part des routes classées... Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 4 Présentation de Sousse... 5 Analyse descriptive... 6 1. Infrastructure... 6 1.1. Part des routes classées... 6 1.2. Taux de raccordement au réseau d assainissement...

Plus en détail

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE

FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE FIRMES MULTINATIONALES et INSERTION TERRITORIALE 1 Christian Milelli (CNRS EconomiX) Workshop «Localisation des entreprises et performances des territoires» Nanterre 18 novembre 2009 Problématique Modalités

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Approche intégrée de développement territorial

Approche intégrée de développement territorial Approche intégrée de développement territorial Appel à stratégies V0 CADRE COMMUN AUX APPELS A CANDIDATURE ITI ET LEADER La loi de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des métropoles

Plus en détail

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION

B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION B. L ATTRACTIVITÉ DU BASSIN HAVRAIS EN QUESTION Un niveau de fécondité élevé Le recul démographique du bassin havrais ne s explique pas par un manque de vitalité de sa démographie «naturelle». En effet,

Plus en détail

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création.

Enjeux. Ile-de-France. Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création. n 182 - mai 2016 L économie en Île-de-France Enjeux Trois entreprises franciliennes sur quatre sont toujours en activité trois ans après leur création En 2013, hors statut de l auto-entrepreneur, les trois

Plus en détail

«Entrepreneurs des quartiers»

«Entrepreneurs des quartiers» «Entrepreneurs des quartiers» Dossier de presse Pour surmonter les défis de la crise, le développement de l entreprenariat et de l activité économique dans les territoires en Politique de la Ville, constitue

Plus en détail

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr

Synthèse Janvier 2014. numérique & territoires. d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr numérique & territoires Synthèse Janvier 2014 Impact territorial des Réseaux d Initiative Publique (RIP) www.groupecaissedesdepots.fr synthèse Le diagnostic établi fin 2013 par l IDATE pour le compte de

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail