mem-brain strata 1 un solo de maria donata d urso Maria Donata D Urso conception, chorégraphie et interprétation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mem-brain strata 1 un solo de maria donata d urso Maria Donata D Urso conception, chorégraphie et interprétation"

Transcription

1 un solo de maria donata d urso conception, chorégraphie et interprétation Frédéric Casanova, Jérôme Dupraz, dispositif Kim Cascone création sonore Maryse Gautier création lumière création dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint Denis, en partenariat avec le Centre national de la danse de Pantin les 13, 14 et 15 mai 2009 production coproduction Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint Denis en partenariat avec le Centre National de la Danse à Pantin, Fondazione Fabbrica Europa, l échangeur scène conventionnée de Fère-enTardenois avec le soutien de la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab, de la Fondazione Pontedera Teatro, de la Fondazione Teatro V Emanuele di Noto et de la Direction régionale des affaires culturelles d Ile-de-France Ministère de la culture et de la communication. remerciements Thomas Greil, Wolf Ka Mention crédit photo : Wolf Ka

2 note d intention interface Pour qualifier l intense et complexe fonction de la peau, j emprunte aux champs scientifique et technologique, le terme interface. Interface renvoie davantage à l artificiel, à la technique, qu à la nature et au vivant. Pourtant ces domaines - le vivant et l artificiel - loin de se tenir dans une stricte séparation peuvent être liés par des terrains d expériences et d expérimentations communs. C est à ce décloisonnement que travaillent les biotechnologies. Et la confrontation au «bio art», aux travaux d artistes qui utilisent la peau, matériellement et de façon métaphorique, ouvre pour moi une nouvelle dynamique de recherche. Pour mettre en évidence la continuité de la peau et du système nerveux, certains scientifiques considèrent la peau comme un «cerveau étalé». Les deux organes en effet dérivent du même feuillet embryonnaire appelé l ectoderme. Essentielle à la vie de tout le corps, la membrane peau est le lieu privilégie des relations, d échange et d élaborations des signes qui viennent de l intérieur comme de l extérieur. Je porte l attention sur les bords et les marges, et j observe les propriétés des membranes corporelles. tenségrité Je souhaite me confronter à une des caractéristiques de la membrane, sa «tensegrité,» mot qui désigne la complémentarité entre tension et intégrité. Cette première étape : «strata 1» est concentrée à l expérimentation de ce comportement dynamique à partir de la plus petite échelle jusqu à l ensemble du corps. Dialoguer avec une structure en «tensegrité», comme prolongement du corps et support dynamique, est une invitation à jouer avec la symétrie entre peau et cerveau et à écouter la «tensegrité» de différents tissus en continuum de la peau à l ADN.

3 presse La chorégraphe explore les potentiels de notre moi-peau, élément plastique et poétique. Elle s interroge sur l intelligence sensorielle des tissus et des membranes, menant une investigation sur ce lieu de circulation entre intérieur et extérieur qu est notre épiderme. Le titre se fait l écho sensible du travail mené par certains biologistes, qui considèrent la peau comme cerveau étalé. Ce qui caractérise le travail de Donata D Urso, depuis la découverte de cette fabuleuse performance Collection particulière créée et présentée aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis en 2005 est sans doute cette attention délicate accordée au mouvement minimal du corps. Avec virtuosité et maîtrise du geste, elle donne à lire le corps par sa peau. Expression d une féminité puissante, mi-déesse, telle Athéna, mianimale, telle une araignée, elle tisse avec son corps un lien sensible et laisse découvrir des lignes de force, dans ses formes arrondies. Avec cette nouvelle création, elle expérimente le corps par l intermédiaire d une structure dynamique, constituée de trois grandes tiges de métal de forme tubulaire, reliées les unes aux autres par des cordes élastiques. Le mouvement et la structure se répondent dans une même dynamique. Face à ce corps en tension, l on assiste à une métaphysique du geste qui agit sur nos êtres dans une hypnose gracieuse. Sur scène, se met en place un espace pensé de manière architecturale. Qualifiant cette structure, Maria Donata D Urso préfère parler de dispositif plutôt que de décor, pour renforcer l idée de l interaction qui se crée entre les câbles en tension et le corps. L on ne s étonne pas de savoir qu elle a d ailleurs fait un détour par l architecture avant de venir à la danse. Dans son travail, elle fait appel à un concept utilisé tant dans le domaine de l architecture que dans le domaine de la biologie. Il s agit de la notion de «tenségrité», combinaison des termes «tension» et «intégrité», visant à décrire une des caractéristiques de nos membranes cellulaires. Celles-ci, éléments élastiques, permettent la liaison entre des éléments rigides et discontinus du corps qui visent à l équilibre global. Transposée à l architecture, cette notion caractérise la faculté d une structure à se stabiliser elle-même par le jeu de forces de tension et de compression réparties sur une surface. Le dispositif de cette pièce en propose un cas exemplaire, reliant des barres par des câbles, sans relier les barres directement entre elles, se constitue un système en équilibre, ayant une résistance solide. Le corps joue entre gravité et apesanteur, prenant ses appuis dans des postures défiant nos habitudes. Il se fait sculpture dans une figuration abstraite de la corporéité. Athlétique et sensuelle, l attitude traduit tant une audace délicate qu une exploration physique et sensorielle du vivant. À la manière de Francis Bacon, la chorégraphe cherche non pas une image du corps, mais sa mise en tension, permettant de figurer sans illustrer. S en suit une réflexion sur la peau. Chez Bacon, peindre la chair suppose le dépassement de la peau comme enveloppe, elle devient viande, pure expression d intensités de vie. Le peintre incarne la peau en dépassant l idée qu il s agit d une simple surface. Elle n est pas seulement une frontière, mais un lieu de passage, partie prenante de l intelligence du corps. Pour, la peau est un espace de la mémoire. À travers elle, le signe s inscrit malgré la volonté. Ainsi, elle interroge la projection mentale de se souvenir et son lien avec la surface de nos corps. Elle incarne, à sa manière, la coparticipation de différents composants, émotifs, physiques et nerveux donnant naissance à nos mémoires. Juliane Link paris-art.com d i s o r i e n t a

4 (directrice artistique, chorégraphe) vit et travaille à Paris. Elle a étudié l architecture, la danse classique, la danse contemporaine, l énergétique chinoise à Catane, Rome, New York et Paris. Participe aux créations de Paco Decina, Jean Gaudin, Hubert Colas, Francesca Lattuada, Arnold Pasquier, Marco Berrettini, Christian Rizzo, Wolf Ka_respublica. En 1999, elle créait Pezzo 0, installation en plein air, inspiré de la rencontre avec Laurent Goldring. En 2004, elle constitue la structure,, pour y développer ses projets personnels : des soli épurés, minimaux, où sont interrogées et réinventées les composantes spatiales habituelles. Son attention se porte sur les lieux limites, absence/présence, dedans/dehors et les surfaces ambiguës, celles de la peau, celles effleurées par le regard. CRÉATIONS DISORIENTA triptyque de la peau : - Pezzo 0 (due) créé et présenté à Lisbonne en Collection particulière, créé et présenté aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis en juin Ce solo a reçu le Prix du Syndicat Professionnel de la critique comme révélation de l année. - Lapsus, créé et présenté au festival Météores au Havre en mai Les trois soli sont disponibles en diffusion, ensemble ou séparément. MemBrain strata 1, créé et présenté aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis en mai 2009.

5 collaborations Kim Cascone Kim Cascone a été formé à la musique électronique au Collège Berklee au début des années 1970 et a poursuivi en 1976 ses études avec Dana McCurdy à la Nouvelle École à New York. Au cours des années 1980, Cascone assiste à la musique le réalisateur David Lynch pour Twin Peaks et Wild at Heart. Cascone quitte l'industrie du cinéma en 1991 pour se concentrer à Silent Records, le label qu il a fondé en 1986, et fait de ce dernier le premier label américain de musique électronique. En 1996, il décide de privilégier la création et de rejoindre le groupe Thomas Dolby. Il conçoit les Systèmes de Staccato en utilisant la synthèse algorithmique des jeux vidéos. Depuis 2001 Kim a multiplié les tournées en Europe, donnant des concerts et des ateliers autour de l'esthétique musciale postnumérique. Il a enregistré de nombreux albums et travaillé avec Merzbow, Keith Rowe, Tony Conrad, Scanner, John Tilbury et Pauline Oliveros entre autres. Par ailleurs, Cascone publie de nombreux articles pour Computer Music Journal (MIT Press), Artbyte, Contemporary Music Review, Soundcultures, Parachute Journal and Junk Jet et collabore à the microsound list. d i s o r i e n t a

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

La danse contemporaine à la maternelle

La danse contemporaine à la maternelle La danse contemporaine à la maternelle «Quand une image présente ne nous fait pas penser à des milliers d images absentes, il n y a pas d imagination» G.Bachelard Danse et Arts visuels-a partir de Matisse-Ecole

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre»

«Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» «Quand le territoire devient source d inspiration et souffle d expression créative : Présentation du Festival Art-Pierre-Terre» Cet exposé vous est présenté par Liliane Gordos,Stéphanie Natalis, Bernadette

Plus en détail

RENCONTRES DEPARTEMENTALES

RENCONTRES DEPARTEMENTALES RENCONTRES DEPARTEMENTALES 2014/2015 DANSE A EPINAY 20 classes Document à l attention des enseignants Jeudi 02 avril 2015 En ligne sur le site de la DSDEN du 93, dans la rubrique EPS : Livrets de compétences

Plus en détail

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros

Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D. Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros Projet tutoré N 9 Visualisation du mouvement : Sculpture corporelle en 3D Compte rendu de réunion du 13 / 12 / 2004 à l Institut Charles Cros PRESENTS : - KISS Jocelyne et VENCESLAS Biri de l institut

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

AUDITIONS POUR LES SECTIONS HORAIRE AMENAGE & TRAINEE PROGRAM ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

AUDITIONS POUR LES SECTIONS HORAIRE AMENAGE & TRAINEE PROGRAM ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 www.aadp-fr.org 100 rue du Cherche Midi 75006 Paris Tél. 01 47 34 36 22 Fax : 01 47 34 35 11 AUDITIONS POUR LES SECTIONS HORAIRE AMENAGE & TRAINEE PROGRAM ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 Les épreuves d admission

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin

ANNEXE - INNOVATIONS. processus, nom masculin ANNEXE - INNOVATIONS» processus, nom masculin sens 1 - Suite d'opérations ou d'événements. Synonyme : évolution sens 2 - Ensemble d'actions ayant un but précis. NOS ACCESSOIRES INTELLIGENTS DONNER VIE

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités

Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Module 4 Tablettes et lieux de culture, musées, bibliothèques, universités Titre de l atelier : Ecrire devant une œuvre d art avec la tablette Rappel de sa problématique : A la rencontre d une architecture

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

du 24 janvier au 1er février 2015

du 24 janvier au 1er février 2015 Clara Scremini Gallery à BRAFA ART FAIR Bruxelles du 24 janvier au 1er février 2015 Maria Bang Espersen, Attitude l, 18x37x20cm, 2013 Clara Scremini Gallery Clara Scremini Gallery participe à du samedi

Plus en détail

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES

ESSOURCES PÉDAGOGIQUES 2015 MATERNELLES CYCLE I / PS - MS ESSOURCES PÉDAGOGIQUES Introduction Je découvre par les sens MODULES À DÉCOUVRIR PENDANT LA VISITE La Cité des enfants de Vulcania est un lieu d éveil, de découvertes

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS

GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS GERER SON STRESS - GERER LES CONFLITS Dans des organisations en constante évolution, un manager doit pouvoir devenir une base de sécurité pour l équipe qu il dirige. Il doit pouvoir être une source de

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Danse avec technologie

Danse avec technologie Danse avec technologie Jean-Marc Matos Compagnie K. Danse 28 rue de la Cocagne 31280 Dremil-Lafage 06 11 77 54 56 et kdmatos@wanadoo.fr www.kdmatos.free.fr (site de la compagnie K. Danse) Expériences passées

Plus en détail

ATELIERS JEUX OUTILS LUDIQUES, PRATIQUES CREATIVES avec ZEPHYR LUDENS Jardin des thérapies lundi 2 février 2015

ATELIERS JEUX OUTILS LUDIQUES, PRATIQUES CREATIVES avec ZEPHYR LUDENS Jardin des thérapies lundi 2 février 2015 ATELIERS JEUX OUTILS LUDIQUES, PRATIQUES CREATIVES avec Jardin des thérapies lundi 2 février 2015 Pour les pratiques d'accompagnement, psychothérapie, thérapies brèves, coaching, formation, médiation,

Plus en détail

Renaissance Nancy 2013

Renaissance Nancy 2013 Renaissance Nancy 2013 Règlement de l Appel à projet Création vidéo (diffusion sur le principe de mapping architectural) à l occasion des «Moments d invention» Place Charles III à Nancy du 24 mai 2013

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

Multiplicité Homme-Machine

Multiplicité Homme-Machine Multiplicité Homme-Machine Composer avec l ordinateur Septième saison du Séminaire MaMuX-IRCAM, Première séance, 6 octobre 2007: Mathématiques/Musique et Composition Assistée par Ordinateur Arturo Fuentes

Plus en détail

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public

PARABOLE. Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas. Création 2014. Solo de danse jeune public et tout public Compagnie du Subterfuge - Laureline Gelas Création 2014 PARABOLE Solo de danse jeune public et tout public Accompagnement de la création : École de Cirque de Lyon Scène découvertes La compagnie est soutenue

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé Management Opérationnel Programme de Management Spécialisé ESSEC Business School Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE

EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE EXPRESSION CORPORELLE - EVALUATION CONTROLE ADAPTE SITUATION DE REFERENCE Proposer une composition qui interprète de façon personnelle dans des registres variés : le mime, les arts du cirque, l expression

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Historique de la compagnie

Historique de la compagnie Historique de la compagnie Benjamin Lissardy, Maryka Hassi et Maureen Brown se sont réunis en 2008 autour d un projet commun l Ubicoptilux apportant chacun leurs savoir-faire spécifiques en mise en scène,

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Rencontre avec un singe remarquable

Rencontre avec un singe remarquable Rencontre avec un singe remarquable Ce spectacle, inspiré du Kathakali, est une invitation au voyage, à la découverte d une culture aux multiples couleurs pour un récit plein de rêve et de magie Spectacle

Plus en détail

Agencement vitrines / merchandising

Agencement vitrines / merchandising Agencement vitrines / merchandising On ne passera plus devant votre magasin, on s y arrêtera. Préparez vous à vous faire remarquer! Connaissance théorique et mise en application des techniques de gestes

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

Rencontre Petit-déjeuner Predictive Index 23-03-06

Rencontre Petit-déjeuner Predictive Index 23-03-06 Le Predictive Index et DELSEY Une histoire commentée par Anne Etchenagucia SOMMAIRE Le PI et Anne! Qui est DELSEY? Le PI et DELSEY! SOMMAIRE Le PI et Anne! Qui est DELSEY? Le PI et DELSEY! LE PI et moi!

Plus en détail

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique

En UEL uniquement. Jour/ horaire. Programme. Découverte du langage musical autour du piano. Musique à l école. Création sonore et radiophonique En UEL uniquement Découverte du langage musical autour du piano Musique à l école Création sonore et radiophonique Grand débutant Acquisition des notions de base de la musique autour d un piano. Ce cours

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Didactique des arts visuels :

Didactique des arts visuels : Didactique des arts visuels : Principes et grandes lignes Du coté des instructions officielles Les objectifs de l'éducation artistique et culturelle à l'école L éducation artistique et culturelle a pleinement

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA)

La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) La préparation et la passation de l épreuve d Histoire des Arts au collège Mignet (Mme Guerpillon, professeur de Lettres en charge du dossier HDA) L Histoire des arts en classe de 3 ème Présentation L

Plus en détail

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast

Pour un principe matérialiste fort. Jean-Paul Baquiast Pour un principe matérialiste fort Jean-Paul Baquiast Plan détaillé :. Pour un matérialisme fort Le retour en force du dogmatisme religieux Nécessité d un renouvellement du matérialisme Que sont les nouvelles

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012.

Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. 1 Du même auteur chez le même éditeur Alphonse Carlier, Intelligence Économique et Knowledge Management, AFNOR Éditions, 2012. AFNOR 2013 Couverture : création AFNOR Éditions Crédit photo 2011 Fotolia

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

créteil, maubeuge, mons

créteil, maubeuge, mons REVUE DE PRESSE Samedi 10 mars 2012 44 AVENUE GEORGE V 75008 PARIS - 01 49 52 14 00 MARS/AVR 12 Bimestriel Surface approx. (cm!) : 1110 créteil, maubeuge, mons Page 1/2 LILLE3 3822341300505/CLA/OTO/2

Plus en détail

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr

Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Pour toutes questions, vous pouvez envoyer un mail à corinne.cuvinot-peyre@ac-aix-marseille.fr Répartition des enseignements art danse dans l académie Ci-dessous la liste des établissements proposant l

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Transformez votre relation au monde!

Transformez votre relation au monde! Transformez votre relation au monde! Formations certifiantes PNL QUEST interactive 2013-2014 Qu est-ce que la PNL? La PNL (Programmation Neuro-linguistique) est une discipline développée dans les années

Plus en détail

L Ircam, institution du dialogue art-science

L Ircam, institution du dialogue art-science L Ircam, institution du dialogue art-science Hugues Vinet 1 1. STMS, IRCAM-CNRS-UPMC IRCAM, 1 place Igor Stravinsky, 75004 Paris, France hugues.vinet@ircam.fr 1. Jalons historiques et liens institutionnels

Plus en détail

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com

7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com 7, rue Jules Ferry - 93170 Bagnolet 09 51 02 82 76 - contact@riofluo.com Notre approche Riofluo, studio de création visuelle et d événementiel artistique, spécialisé en Street Art, développe une démarche

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

A chaque circonstance, nous avons le photographe qui convient! spotandshot@free.fr - www.spotandshot.fr

A chaque circonstance, nous avons le photographe qui convient! spotandshot@free.fr - www.spotandshot.fr Spot & Shot est un collectif de photographes chevronnés. La photographie n'est pas notre métier mais notre passion commune. Notre force photographique est la complémentarité de nos techniques, de nos expériences.

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général

Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Administrateur Autre appellation : directeur administratif délégué général Missions : Fiche Métiers et formation - Gestion administrative et financière Responsabilité de l exécution du budget et du plan

Plus en détail

6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6

6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6 6-11 escaliers & metal_4 2 21/10/11 9:35 Page 6 Pour des raisons esthétiques mais aussi pour d évidentes nécessités acoustiques consistant à éviter les résonances indésirables, le métal est rarement utilisé

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS

BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Quatrième colloque hypermédias et apprentissages 275 BABEL LEXIS : UN SYSTÈME ÉVOLUTIF PERMETTANT LA CRÉATION, LE STOCKAGE ET LA CONSULTATION D OBJETS HYPERMÉDIAS Anne-Olivia LE CORNEC, Jean-Marc FARINONE,

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Zoom sur La Poursuite Solaire

Zoom sur La Poursuite Solaire Zoom sur La Poursuite Solaire www.solar-tracking.com Optimiser le rendement énergétique Le réchauffement climatique mondial et la volonté commune de réduire les émissions de gaz à effet de serre ont relancé

Plus en détail

...Céline Marcq. Designer Matières

...Céline Marcq. Designer Matières ...Céline Marcq Designer Matières ...BTS Design de Mode et Environnement Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Paris, France...2004-2008 ..Superposition Imprimer, répéter et superposer pour créer.

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

Appel à candidature 2015

Appel à candidature 2015 Dossier de candidature 2015 résidence de création au Cube independent art room CANDIDATURE Appel à candidature 2015 Résidence de création à l espace d art Le Cube independent art room Rabat Depuis avril

Plus en détail

Les Ateliers - Formations de We Love The Net. contact@we-love-the.net Tel. 06 80 84 82 62 13 rue Pétion, 75011 Paris we-love-the.

Les Ateliers - Formations de We Love The Net. contact@we-love-the.net Tel. 06 80 84 82 62 13 rue Pétion, 75011 Paris we-love-the. Les Ateliers - Formations de We Love The Net contact@we-love-the.net Tel. 06 80 84 82 62 13 rue Pétion, 75011 Paris we-love-the.net We Love The Net, l association www.we-love-the.net L association We

Plus en détail

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le

Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le Le Comité Départemental 13 de la FNCTA organise le 14 ème Festival de Théâtre Amateur - Marseille 2012 1 L Esprit Fédéral «C est un réflexe naturel de vouloir se rassembler. De l âge des cavernes à la

Plus en détail

Les publics de l art contemporain

Les publics de l art contemporain Direction générale de la création artistique Les publics de l art contemporain Première approche Exploitation de la base d enquête du DEPS «Les pratiques culturelles des Français à l ère du numérique -

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

Accord de tout, même et autre

Accord de tout, même et autre DE TOUT, MÊME ACCORDS ET AUTRE 1 Nom et déterminant Accord de tout, même et autre En cliquant sur le bouton «Rubrique grammaticale» dans notre site, vous pourrez, au besoin, consulter la notion théorique

Plus en détail

«Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe.

«Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe. «Comment préserver son audition?» - seconde professionnelle. Usages pédagogiques des tablettes tactiles dans et hors la classe. Introduction La séquence proposée d une durée de 5 h est consacrée à la partie

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

Communiqué 8 novembre 2012

Communiqué 8 novembre 2012 Communiqué 8 novembre 2012 Les conditions du déploiement de l Internet à très haut débit en France et en Europe Coe-Rexecode mène depuis plusieurs années un programme de recherche approfondi sur l impact

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a

Epithète. Person a. i!(mouton de vapeur) i! Epithète. et Person a Epithète et Person a Marionnettes habitées et déshabitées. Epithète et Person a i!(mouton de vapeur) i! -Jeux de masque sur, dans, avec, contre le masque! -Corps qui «fait face»! -Personnages échappés

Plus en détail

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy

COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy XTRA LARGE Junior! COMPAGNIE IRENE K. Spectacle de danse de 40 minutes adapté pour les enfants de 7 à 11 ans Sélection 2011 aux Rencontres Théâtre Jeune Public de Huy 27 ancienne Route de Malmedy - 4700

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité

Proposition pour une sculpture monumentale : des pierres défiant les lois de la gravité Les égyptiens ont inventés de savantes méthodes pour élever un obélisque. Allongé, le bloc de pierre est soulevé à la verticale et maintenu dans ce nouvel état d équilibre. Le but des architectes égyptiens

Plus en détail

Le 30 novembre 2011. Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoportant N/Réf. : P035487. Madame,

Le 30 novembre 2011. Mémoire sur l avenir du Parc olympique Toit ouvrant autoportant N/Réf. : P035487. Madame, Le 30 novembre 2011 Madame Lise Bissonnette Présidente Comité-conseil sur l avenir du Parc olympique 4141, avenue Pierre-De Coubertin Montréal (Québec) H1V 3N7 Objet : Mémoire sur l avenir du Parc olympique

Plus en détail

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre?

Médiation traduction. De la matière aux langages. 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 1/ Au fait, les Arts plastiques, qu est-ce que c est? Médiation traduction De la matière aux langages 2/ Pourquoi traduire une œuvre? 3/ La rencontre avec une œuvre : une «enquête» en 3 étapes 4/ Et maintenant

Plus en détail

Comment Réussir sa vie par la PNL

Comment Réussir sa vie par la PNL 1 Comment Réussir sa vie par la PNL Condensé de la conférence de Didier Pénissard 1 Ce compte-rendu à été réalisé par Françoise (membre du club) et au nom du groupe, je la remercie chaleureusement Nous

Plus en détail