mem-brain strata 1 un solo de maria donata d urso Maria Donata D Urso conception, chorégraphie et interprétation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "mem-brain strata 1 un solo de maria donata d urso Maria Donata D Urso conception, chorégraphie et interprétation"

Transcription

1 un solo de maria donata d urso conception, chorégraphie et interprétation Frédéric Casanova, Jérôme Dupraz, dispositif Kim Cascone création sonore Maryse Gautier création lumière création dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint Denis, en partenariat avec le Centre national de la danse de Pantin les 13, 14 et 15 mai 2009 production coproduction Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine Saint Denis en partenariat avec le Centre National de la Danse à Pantin, Fondazione Fabbrica Europa, l échangeur scène conventionnée de Fère-enTardenois avec le soutien de la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab, de la Fondazione Pontedera Teatro, de la Fondazione Teatro V Emanuele di Noto et de la Direction régionale des affaires culturelles d Ile-de-France Ministère de la culture et de la communication. remerciements Thomas Greil, Wolf Ka Mention crédit photo : Wolf Ka

2 note d intention interface Pour qualifier l intense et complexe fonction de la peau, j emprunte aux champs scientifique et technologique, le terme interface. Interface renvoie davantage à l artificiel, à la technique, qu à la nature et au vivant. Pourtant ces domaines - le vivant et l artificiel - loin de se tenir dans une stricte séparation peuvent être liés par des terrains d expériences et d expérimentations communs. C est à ce décloisonnement que travaillent les biotechnologies. Et la confrontation au «bio art», aux travaux d artistes qui utilisent la peau, matériellement et de façon métaphorique, ouvre pour moi une nouvelle dynamique de recherche. Pour mettre en évidence la continuité de la peau et du système nerveux, certains scientifiques considèrent la peau comme un «cerveau étalé». Les deux organes en effet dérivent du même feuillet embryonnaire appelé l ectoderme. Essentielle à la vie de tout le corps, la membrane peau est le lieu privilégie des relations, d échange et d élaborations des signes qui viennent de l intérieur comme de l extérieur. Je porte l attention sur les bords et les marges, et j observe les propriétés des membranes corporelles. tenségrité Je souhaite me confronter à une des caractéristiques de la membrane, sa «tensegrité,» mot qui désigne la complémentarité entre tension et intégrité. Cette première étape : «strata 1» est concentrée à l expérimentation de ce comportement dynamique à partir de la plus petite échelle jusqu à l ensemble du corps. Dialoguer avec une structure en «tensegrité», comme prolongement du corps et support dynamique, est une invitation à jouer avec la symétrie entre peau et cerveau et à écouter la «tensegrité» de différents tissus en continuum de la peau à l ADN.

3 presse La chorégraphe explore les potentiels de notre moi-peau, élément plastique et poétique. Elle s interroge sur l intelligence sensorielle des tissus et des membranes, menant une investigation sur ce lieu de circulation entre intérieur et extérieur qu est notre épiderme. Le titre se fait l écho sensible du travail mené par certains biologistes, qui considèrent la peau comme cerveau étalé. Ce qui caractérise le travail de Donata D Urso, depuis la découverte de cette fabuleuse performance Collection particulière créée et présentée aux Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis en 2005 est sans doute cette attention délicate accordée au mouvement minimal du corps. Avec virtuosité et maîtrise du geste, elle donne à lire le corps par sa peau. Expression d une féminité puissante, mi-déesse, telle Athéna, mianimale, telle une araignée, elle tisse avec son corps un lien sensible et laisse découvrir des lignes de force, dans ses formes arrondies. Avec cette nouvelle création, elle expérimente le corps par l intermédiaire d une structure dynamique, constituée de trois grandes tiges de métal de forme tubulaire, reliées les unes aux autres par des cordes élastiques. Le mouvement et la structure se répondent dans une même dynamique. Face à ce corps en tension, l on assiste à une métaphysique du geste qui agit sur nos êtres dans une hypnose gracieuse. Sur scène, se met en place un espace pensé de manière architecturale. Qualifiant cette structure, Maria Donata D Urso préfère parler de dispositif plutôt que de décor, pour renforcer l idée de l interaction qui se crée entre les câbles en tension et le corps. L on ne s étonne pas de savoir qu elle a d ailleurs fait un détour par l architecture avant de venir à la danse. Dans son travail, elle fait appel à un concept utilisé tant dans le domaine de l architecture que dans le domaine de la biologie. Il s agit de la notion de «tenségrité», combinaison des termes «tension» et «intégrité», visant à décrire une des caractéristiques de nos membranes cellulaires. Celles-ci, éléments élastiques, permettent la liaison entre des éléments rigides et discontinus du corps qui visent à l équilibre global. Transposée à l architecture, cette notion caractérise la faculté d une structure à se stabiliser elle-même par le jeu de forces de tension et de compression réparties sur une surface. Le dispositif de cette pièce en propose un cas exemplaire, reliant des barres par des câbles, sans relier les barres directement entre elles, se constitue un système en équilibre, ayant une résistance solide. Le corps joue entre gravité et apesanteur, prenant ses appuis dans des postures défiant nos habitudes. Il se fait sculpture dans une figuration abstraite de la corporéité. Athlétique et sensuelle, l attitude traduit tant une audace délicate qu une exploration physique et sensorielle du vivant. À la manière de Francis Bacon, la chorégraphe cherche non pas une image du corps, mais sa mise en tension, permettant de figurer sans illustrer. S en suit une réflexion sur la peau. Chez Bacon, peindre la chair suppose le dépassement de la peau comme enveloppe, elle devient viande, pure expression d intensités de vie. Le peintre incarne la peau en dépassant l idée qu il s agit d une simple surface. Elle n est pas seulement une frontière, mais un lieu de passage, partie prenante de l intelligence du corps. Pour, la peau est un espace de la mémoire. À travers elle, le signe s inscrit malgré la volonté. Ainsi, elle interroge la projection mentale de se souvenir et son lien avec la surface de nos corps. Elle incarne, à sa manière, la coparticipation de différents composants, émotifs, physiques et nerveux donnant naissance à nos mémoires. Juliane Link paris-art.com d i s o r i e n t a

4 (directrice artistique, chorégraphe) vit et travaille à Paris. Elle a étudié l architecture, la danse classique, la danse contemporaine, l énergétique chinoise à Catane, Rome, New York et Paris. Participe aux créations de Paco Decina, Jean Gaudin, Hubert Colas, Francesca Lattuada, Arnold Pasquier, Marco Berrettini, Christian Rizzo, Wolf Ka_respublica. En 1999, elle créait Pezzo 0, installation en plein air, inspiré de la rencontre avec Laurent Goldring. En 2004, elle constitue la structure,, pour y développer ses projets personnels : des soli épurés, minimaux, où sont interrogées et réinventées les composantes spatiales habituelles. Son attention se porte sur les lieux limites, absence/présence, dedans/dehors et les surfaces ambiguës, celles de la peau, celles effleurées par le regard. CRÉATIONS DISORIENTA triptyque de la peau : - Pezzo 0 (due) créé et présenté à Lisbonne en Collection particulière, créé et présenté aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis en juin Ce solo a reçu le Prix du Syndicat Professionnel de la critique comme révélation de l année. - Lapsus, créé et présenté au festival Météores au Havre en mai Les trois soli sont disponibles en diffusion, ensemble ou séparément. MemBrain strata 1, créé et présenté aux Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis en mai 2009.

5 collaborations Kim Cascone Kim Cascone a été formé à la musique électronique au Collège Berklee au début des années 1970 et a poursuivi en 1976 ses études avec Dana McCurdy à la Nouvelle École à New York. Au cours des années 1980, Cascone assiste à la musique le réalisateur David Lynch pour Twin Peaks et Wild at Heart. Cascone quitte l'industrie du cinéma en 1991 pour se concentrer à Silent Records, le label qu il a fondé en 1986, et fait de ce dernier le premier label américain de musique électronique. En 1996, il décide de privilégier la création et de rejoindre le groupe Thomas Dolby. Il conçoit les Systèmes de Staccato en utilisant la synthèse algorithmique des jeux vidéos. Depuis 2001 Kim a multiplié les tournées en Europe, donnant des concerts et des ateliers autour de l'esthétique musciale postnumérique. Il a enregistré de nombreux albums et travaillé avec Merzbow, Keith Rowe, Tony Conrad, Scanner, John Tilbury et Pauline Oliveros entre autres. Par ailleurs, Cascone publie de nombreux articles pour Computer Music Journal (MIT Press), Artbyte, Contemporary Music Review, Soundcultures, Parachute Journal and Junk Jet et collabore à the microsound list. d i s o r i e n t a

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons

La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons La danse : un moyen d illustrer le processus de création Un travail de composition en exploitant un éventail de combinaisons Le processus de création est une activité intellectuelle complexe qui nécessite

Plus en détail

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE

O ëme. Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Exposition Photo-Chorégraphique Jeune public LE PIED EN DEDANS CIE P O ëme Intention «Ma volonté première pour la création de «Poème» est de dépasser les contours du spectacle vivant, de mêler

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.

Pony Production. mise en scène : Stéphanie Marino. Texte et Interprètation : Nicolas Devort. création graphique : Olivier Dentier - od-phi. création graphique : Olivier Dentier - od-phi.com et Pony Production mise en scène : Stéphanie Marino Texte et Interprètation : Nicolas Devort Résumé Colin fait sa rentrée dans un nouveau collège. Pas

Plus en détail

Dossier de sensibilisation

Dossier de sensibilisation Le grand jeté! Dossier de sensibilisation Contact administratif Annick Boisset : 06 80 54 64 04 / administration@legrandjete.com Contact artistique Frédéric Cellé : 06 72 98 42 50 / artistique@legrandjete.com

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved

ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio All Rights Reserved ANNE VICTOR Studio Studio de design textile spécialisé dans la création de motifs et illustrations exclusifs destinés aux secteurs de la mode, de la maison, des accessoires,

Plus en détail

Théâtre - Production théâtrale Description de cours

Théâtre - Production théâtrale Description de cours Théâtre - Production théâtrale Description de cours SESSION 1 (TRONC COMMUN) Histoire de l'architecture L objectif du cours est de cerner les principaux styles de l histoire de l architecture. Le contenu

Plus en détail

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse

Art et handicap. Atelier de pratique artistique. Thème : l expression corporelle / la danse Art et handicap Atelier de pratique artistique Thème : l expression corporelle / la danse Action handicap 1 L ECLA son projet, sa démarche L Espace Clodoaldien de Loisirs et d Animation (ECLA) est une

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Anne-Marie Pansart. Emotions

Anne-Marie Pansart. Emotions Emotions 17 janvier 1948, artiste plasticienne allie les techniques du dessin, de la peinture et de la photo pour faire transparaître la beauté de la lumière avec passion. Lors de ses études de médecine

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

Danser dans l Ombre d une Main

Danser dans l Ombre d une Main Danser dans l Ombre d une Main Solo de danse contemporaine. Chorégraphie et interprétation : Delphine Pouilly Durée : 10 min Le propos Danser dans l Ombre d une Main s inspire de l histoire d Helen Keller

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

SAINT-HERBLAIN. Créer Contempler Écouter Applaudir Accueillir Enregistrer Accompagner Admirer Répéter S exprimer

SAINT-HERBLAIN. Créer Contempler Écouter Applaudir Accueillir Enregistrer Accompagner Admirer Répéter S exprimer Créer Contempler Écouter Applaudir Accueillir Enregistrer Accompagner Admirer Répéter S exprimer SAINT-HERBLAIN Regarder Lire S accorder Présenter Expérimenter Chanter Montrer Jouer Se cultiver Illustrer

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique

Féminin/Masculin vice versa Ateliers de création chorégraphique Diffusion : Printemps des Femmes - MPT Panier/Joliette Mars 2008 - Marseille. Fête du Panier - Juin 2008 - Marseille. Rencontres de danse contemporaine en amateur Juillet 2008 - St Martin en Hères (38).

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Giulia Manset. Mémoire Silex. Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h

Giulia Manset. Mémoire Silex. Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h Giulia Manset Mémoire Silex Exposition du 7 au 18 avril 2015 Vernissage le jeudi 9 avril 2015 de 18h à 21h Cri, 2014, polystyrène, cire, épingles, perles, fil, papier, 100 x 120 cm 11 rue des Beaux-arts

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

) ' *! +, ' **!'* -.' /! +*( &01*/' 234*5 )6 7 '#! 8(9 / ( '/ 8! 1 : # * ; 8 *! *!!0!9 ;2*!!* '

) ' *! +, ' **!'* -.' /! +*( &01*/' 234*5 )6 7 '#! 8(9 / ( '/ 8! 1 : # * ; 8 *! *!!0!9 ;2*!!* ' ! " #$% Après avoir exposé la «Seconde Ecole de Paris» en 2011, le Musée du Touquet-Paris-Plage souhaitant s ouvrir résolument vers la création contemporaine, va accueillir cette année un des plus importants

Plus en détail

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris

Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris Photo : Julien Benhamou photographe pour l opéra de Paris OCULUs première œuvre de Kevin NARAN Création tout public Conception et interprétation Kevin Naran Scénographie, Images en direct, Interprétation

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE

ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Déchets : outils et exemples pour agir Fiche méthode n 1 www.optigede.ademe.fr ADAPTER LA METHODE AUX OBJECTIFS DE L ENQUETE Origine et objectif de la fiche : Les retours d expérience des collectivités

Plus en détail

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m

F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m F r a n c e F E R N A N D E S 07 82 15 24 71 f r a n c e @ e l e g a n c e - c o n c e p t. c o m En quelques mots Passion et créativité, enthousiasme et professionnalisme, réactivité et rigueur, confidentialité

Plus en détail

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS?

DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? DES ILLUSIONS? QUELLES ILLUSIONS? Parcours artistique et scientifique au pays des illusions Cie Kat chaça - Des illusions? Quelles illusions? p. 1 sur 10 Un parcours Arts & Sciences La compagnie Kat chaça,

Plus en détail

AU BORD DE LʼEAU In situ

AU BORD DE LʼEAU In situ Solo dansé pour la petite enfance AU BORD DE LʼEAU In situ! Coproduction La Libentère / Enfance et Musique Avec le soutien de la Région Haute-Normandie, de la Scène Nationale de Dieppe et de la Ville de

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE

PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 ELEMENTS DE CONTEXTE PROGRAMMATION CULTURELLE 2014 RÉSEAU DES ALLIANCES FRANCAISES EN CHINE : ELEMENTS DE CONTEXTE OBJECTIFS Ce document a pour objectif de structurer la programmation culturelle du réseau des Alliances françaises

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert sous Qlikview.

Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert sous Qlikview. Page 1 Appel à candidature pour une prestation de service en régie de consultant décisionnel expert en développement sous Qlikview à l Observatoire des Sciences et des Techniques (OST) 13 décembre 2013

Plus en détail

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage

DANSE A L ECOLE. des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage DANSE A L ECOLE des situations pour mettre en place.. une unité d apprentissage Equipe EPS 40 Septembre 2004 1 DANSE DEFINITION : Activité de production de formes qui s appuie sur un type de symbolisation

Plus en détail

E-Learning / Ergonomie :

E-Learning / Ergonomie : BARRAU Mathieu Licence Pro Communication Electronique GRUFFAZ Loic Université Lyon 2 E-Learning / Ergonomie : Cahier des charges, contenu et organisation du support de cours pour le programme de formation

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 3

Progression en éducation musicale au cycle 3 Progression en éducation musicale au cycle 3 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin du cycle 3, l'élève est capable de: Interpréter de mémoire une chanson ; participer avec exactitude à un jeu rythmique ;

Plus en détail

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module)

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Formation professionnelle Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Module 1. Comprendre et mettre en œuvre le sens corporel interne en situation

Plus en détail

Expérimentation Pédagogique

Expérimentation Pédagogique Expérimentation Pédagogique L'UTILISATION DE TABLETTES EN RÉSOLUTION DE PROBLÈMES POUR DÉVELOPPER LE PLAISIR DE CHERCHER Circonscription de Lunéville Ecole primaire d'hériménil Expérimentation tablette

Plus en détail

Petite enfance et éveil musical

Petite enfance et éveil musical Petite enfance et éveil musical Objectifs : Donner aux professionnels de la petite enfance les moyens de mettre en place un éveil sonore et musical pour le tout petit dans leurs structures d accueil. MOYENS

Plus en détail

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire

Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Application en classe de la progression des apprentissages en musique 1 er cycle du secondaire Quelques définitions des termes utilisés Nommer : Désigner par un nom. Identifier : Déterminer la nature de

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010

TABLEAU SYNOPTIQUE. Niveau CECR. Typologie d activités. Thèmes. Court métrage. Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 2010 TABLEAU SYNOPTIQUE Court métrage Tout le monde dit je t aime Cécile Dubrocq Fiction - 6 00 Madagascar, carnet de voyage Bastien Dubois Animation - 12 00 2009 Thèmes L adolescence, le sentiment amoureux,

Plus en détail

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat

Tamponville. L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA. une création d Aurélien Débat Tamponville L exposition/atelier itinérante de Fotokino avec le soutien de la DRAC PACA une création d Aurélien Débat Dessins de l exposition Tamponville L exposition-atelier itinérante L illustrateur

Plus en détail

Techniques Artistiques

Techniques Artistiques Enseignement technique Section de qualification 2 ème degré Techniques Artistiques Institut Saint-Joseph (Ecole Technique) Deuxième degré de qualification Techniques artistiques Grille Horaire A. FORMATION

Plus en détail

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF).

Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). 3 INTRODUCTION AU PROGRAMME COACHING WAYS Notre programme de formation conduit à devenir coach, à un niveau ACC ou PCC de L International Coach Federation (ICF). Cette approche intégrative est particulièrement

Plus en détail

Le pouvoir de l émotion musicale.

Le pouvoir de l émotion musicale. Le pouvoir de l émotion musicale. JBL : 3 LETTRES POUR UNE LÉGENDE. JBL acquiert ses lettres de noblesse dans les années 20, lorsque son fondateur, JAMES B.LANSING conçoit le premier système acoustique

Plus en détail

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE

Gildas Malassinet-Tannou www.icarart.com PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE = PEINTURE DE LUMIÈRE INSTALLATION INTERACTIVE Pablo Picasso à l origine Pablo Picasso est l un des premiers artistes à réaliser, dans les années 1950, des œuvres de peintures de lumière, avec le photographe

Plus en détail

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive

Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Préparation Mentale appliquée à la performance sportive Lamugnière Julien 38 avenue du Limousin 63100 Clermont-Ferrand 06-59-79-14-67 http://mentalup.free.fr La Préparation Mentale «Faire ce que l on sait

Plus en détail

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant.

Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. Contenu du projet à définir entre intervenant et enseignant. PARCOURS CULTUREL VILLE DE ST-JULIEN-EN-GENEVOIS Année scolaire 204/5 Dispositif : Ateliers de découverte et de pratique artistique Structures ressources : Service Culturel/MJC inscription par le biais

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION

ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION ATTENTION, TRAVAUX!, THÉÂTRE ET PRÉVENTION 4 avril 2006 ATTENTION, TRAVAUX! LE THÉÂTRE, LIEU D ÉCHANGE Attention, travaux! est une pièce de théâtre, écrite, mise en scène et jouée pour les 20 000 collaborateurs

Plus en détail

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous.

Les enfants ont 2 périodes d Art par semaine, en anglais. (Des précisions en français peuvent être données pour assurer la compréhension de tous. CP, l élève sera capable : D identifier différents outils et matériaux de création et de les utiliser correctement D explorer des techniques artistiques variées tels que le dessin, le travail de la couleur,

Plus en détail

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen DNSEP Option : Art Septembre 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

La musique au service du marketing

La musique au service du marketing Laurent DELASSUS La musique au service du marketing L impact de la musique dans la relation client, 2012 ISBN : 978-2-212-55263-8 Introduction La musique est-elle un langage? S il est évident qu elle est

Plus en détail

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque

Médiathèque Départementale. TAP / Animation dans la bibliothèque pierresvives TAP / Animation dans la bibliothèque Découverte Christian Voltz TAP / ANIMATION DANS LA BIBLIOTHEQUE Fiche n 6 Intitulé de l action : Découverte de l auteur et l illustrateur Christian Voltz

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

Progression en éducation musicale au cycle 1

Progression en éducation musicale au cycle 1 Progression en éducation musicale au cycle 1 BO n 3 du 19 juin 2008 : «à la fin de l'école maternelle, l'enfant est capable de: Avoir mémorisé et savoir interpréter des chants, des comptines... Ecouter

Plus en détail

LE BRUIT DES COULEURS

LE BRUIT DES COULEURS La cie Les Voyageurs Immobiles présente: LE BRUIT DES COULEURS Spectacle pour les tout-petits à partir de 2 ans www.voyageurs-immobiles.com photos Jean Henry LE BRUIT DES COULEURS Spectacle visuel et sonore,

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

les ateliers Papilles Créatives

les ateliers Papilles Créatives Oubliez ce que vous savez des ateliers culinaires classiques les ateliers Papilles Créatives STOP aux complexes et à la performance culinaire! STOP aux diktats alimentaires et à la culpabilité en cuisine!

Plus en détail

Présentation d un film

Présentation d un film Fiches méthodologiques Présentation d un film Introduction : o La Nature de l œuvre : Quoi, quand et où? Type de film, nationalité, réalisateur, date o Contexte de production : Public visé, contexte historique,

Plus en détail

Berkeley Center for new media

Berkeley Center for new media Berkeley Center for new media Greg Niemeyer : Comme nous le savons, le monde visuel consiste en une réflexion de la lumière qui est constituée elle même de molécules. La lumière se diffuse par ondes dont

Plus en détail

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation.

Si nous nous contentions d un champ de vision de 40, il faudrait quatre ou cinq perspectives pour représenter un espace d habitation. Avant-propos La vue en perspective correspond bien à une perception humaine de l espace. La représentation d une perspective à l aide de la géométrie traduit, elle, avec précision les phénomènes optiques

Plus en détail

Le chorégraphe - Niveau 1

Le chorégraphe - Niveau 1 Le chorégraphe - iveau 1 Composer et présenter une chorégraphie collective structurée en enrichissant des formes corporelles et des gestes simples, en jouant sur les composantes du mouvement : l espace,

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Appel à candidature 2015

Appel à candidature 2015 Dossier de candidature 2015 résidence de création au Cube independent art room CANDIDATURE Appel à candidature 2015 Résidence de création à l espace d art Le Cube independent art room Rabat Depuis avril

Plus en détail

PROGRAMMATION NAP LECLERC

PROGRAMMATION NAP LECLERC LECLERC Atelier théâtre Développer individuellement et en groupe les atouts de chaque enfant, afin d accéder à l aisance, l assurance et la fantaisie qui sont nécessaires au jeu théâtral Prendre conscience

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

Parc informatique. Le moniteur. La souris. L unité centrale. Lecteur CD/ DVD. Le lecteur de disquette. Le clavier

Parc informatique. Le moniteur. La souris. L unité centrale. Lecteur CD/ DVD. Le lecteur de disquette. Le clavier Parc informatique Le moniteur La souris L unité centrale Le lecteur de disquette Lecteur CD/ DVD Le clavier L ordinateur enregistre des faits, appelés des données, qu il traite en suivant des instructions

Plus en détail

P'tit Spectateur & Cie

P'tit Spectateur & Cie P'tit Spectateur & Cie Association de médiation culturelle Parcours de découverte pluriculturelle en maisons de quartier et autres propositions en direction des habitants P'tit Spectateur & Cie et sa démarche

Plus en détail

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre

Résidences DOSSIER DE DEMANDE. Par mail à residences@gareautheatre.com. Gare au Théâtre Gare au Théâtre Adresse : 13 rue Pierre Sémard - 94400 VITRY SUR SEINE SIRET : 312 910 391 000 35- APE : 9001 Z LICENCES n T1 n 1044750, T2 n 2-1035963, T3 n 1044749 Tel. : 01 55 53 22 22 DOSSIER DE DEMANDE

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

Chantez! Animés par Dominique Sylvain alias Joyshanti, la créatrice d

Chantez! Animés par Dominique Sylvain alias Joyshanti, la créatrice d Chantez! Cours de chant individuels et collectifs Chorale Gospel Chorale variété, jazz vocal et chants du monde Technique vocale et scénique Atelier d auteurs compositeurs COM ÉD I E M U S I CA L E Animés

Plus en détail

Programme du séminaire:

Programme du séminaire: Organisation de séminaires à thèmes Estime de soi confiance en soi... 1 La communication dans le couple... 2 Gestion du Stress... 3 Ces 9 mois là, préparation à la maternité... 4 Estime de soi pour jeunes

Plus en détail

Patrimoine à Roulettes asbl

Patrimoine à Roulettes asbl Patrimoine à roulettes asbl QUI SOMMES - NOUS? Patrimoine à roulettes est une association sans but lucratif qui œuvre pour le développement et la promotion d une pédagogie active dans l approche du patrimoine

Plus en détail

Artistes, Techniciens ou Créatifs nous vous proposons des ATELIERS et des COURS personnalisés en motion capture.

Artistes, Techniciens ou Créatifs nous vous proposons des ATELIERS et des COURS personnalisés en motion capture. ACCEUIL > FORMATION CONTINUE> Artistes, Techniciens ou Créatifs nous vous proposons des ATELIERS et des COURS personnalisés en motion capture. Ils sont conçus pour répondre à vos besoins, vous initier

Plus en détail

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts.

L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. L ANALYSE D ŒUVRES (peintures, sculptures) Stratégies pour une rencontre sensible Mme Viviane Motard CPAIEN histoire des Arts. I - Avec des œuvres originales : Quelques attitudes permettant de diversifier

Plus en détail

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! #

! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!! #! # ,!! #! #! % & () + ! # % & ( ))))))))))))))))))))))))))))) +,!!#!#!!!. %&%& ( )! +, %. / 0 12 12 %& # ( &!(!& (! & (!(! ( ) +,!. + )(, & (!(! /0.!# 1! # %& # %& ( & ) # % #!#!!!! & & & /0.!# 1! # %& (

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Enseignement art danse en option facultative

Enseignement art danse en option facultative Enseignement art danse en option facultative Le lycée Auguste Angellier propose depuis la rentrée scolaire 2005, l option facultative ART DANSE en seconde, première et terminale toutes séries. Cet enseignement

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc

MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc MANGE-MOI Une création de Andréane Nadère Leclerc Conception et performance : Andréane Leclerc Conception dʼéclairages : Chris Rayment La pièce Mange-moi est le regard d une femme contorsionniste sur la

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1

Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Thème 1 Handicap en général - Fiche 1 Enfants de 9 à 12 ans Elèves de l enseignement secondaire inférieur 1 - Aborder le thème de la différence - Quelle place a la personne handicapée dans la société -

Plus en détail

PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active»

PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active» PMA.. Quand l intelligence émotionnelle s invite dans le monde de l entreprise La méthode PMA La «Pensée Musicale Active» Ouvrir de nouveaux champs de réflexion personnelle et collective par l'approche

Plus en détail

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture

100 suggestions d activités pour la Fête de la culture 100 suggestions d activités pour la Fête de la culture Voici quelques suggestions pour vous aider à planifier vos activités de la Fête de la culture. Ces exemples ont été tirés des quelque 7 000 activités

Plus en détail

Bilan de la tournée en Inde (6 février 21 février 2002)

Bilan de la tournée en Inde (6 février 21 février 2002) Compagnie Post retroguardia Paco Dècina Bilan de la tournée en Inde (6 février 21 février 2002) 9 février 2002 : représentation Lettre au silence, suivi de Neti-Neti à Bangalore 12 février 2002 : représentation

Plus en détail

Julien MARINETTI à LONDRES

Julien MARINETTI à LONDRES Julien MARINETTI à LONDRES du 2 juin au 30 août 2014 au 45 PARK LANE HOTEL DORCHESTER COLLECTION LONDON Press Release 29 MAY 2014 Le 45 Park Lane présente l exposition «Julien Marinetti» (Londres) Le

Plus en détail

Conseil - Formation Management du changement

Conseil - Formation Management du changement KEY PARTNERS 55 avenue Marceau, 75116 Paris Tel 09 77 19 51 14 / Fax 01 53 01 35 68 email : infos@key-partners.biz www.key-partners.biz Conseil - Formation Management du changement Key Partners est un

Plus en détail

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT

Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT Le Bon Accueil Lieu d art contemporain - Sound Art INTERFÉRENCES ATELIERS / EXPOSITION / CONCERT 4 ATELIERS TOUT PUBLIC / 1 INSTALLATION SONORE ET CINETIQUE / 1 PERFORMANCE AUDIOVISUELLE - REVISITER DES

Plus en détail

La professionnalisation du musicien

La professionnalisation du musicien La professionnalisation du musicien Formation Orientation Accompagnement Cité de la musique Métiers de la musique 2013 2014 formation orientation accompagnement S engager dans une activité de musicien,

Plus en détail

Consultation sur la liberté de publication des lycéens - analyse qualitative des questionnaires -

Consultation sur la liberté de publication des lycéens - analyse qualitative des questionnaires - Consultation sur la liberté de publication des lycéens - analyse qualitative des questionnaires - L Observatoire des pratiques de presse lycéenne s est donné pour mission principale de «créer les conditions

Plus en détail

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault

SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE. production cie de l alambic christian bourigault SUR UN AIR DEUX DUO DE DANSE EN TROIS ALBUMS SUR DES AIRS DE CHANSON FRANÇAISE production cie de l alambic christian bourigault «Sur un air deux» est une chorégraphie en trois étapes, trois albums correspondant

Plus en détail

Laurent Chenot. (A la mémoire de Mounette)

Laurent Chenot. (A la mémoire de Mounette) Laurent Chenot (A la mémoire de Mounette) Bienvenue! Merci de participer à cette conférence Deux promesses : Vous n avez entendu ce que je vais vous dire NULLE PART ailleurs Cela va totalement changer

Plus en détail

Préparer et faire une présentation

Préparer et faire une présentation Préparer et faire une présentation Hadj Batatia Thierry Millan 1 Questions Qu est ce qu une présentation? Qu est ce qu un support visuel? 2 Questions Qu est ce qui est commun aux activités d un Professeur

Plus en détail

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION Publié le 06/08/2015 Produit n 223250 Code interne : B INFORMATIONS PRATIQUES Du 02/11/2015 au 05/11/2015 Réf. Afdas : 1540059 Durée : 28h Lieu de formation : CENTRE IMAGE LORRAIN (Lorraine) Effectif :

Plus en détail