LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS"

Transcription

1 LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport

2 Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative

3

4 Le coude lien avec le matériel Anatomie Fonctions physiologiques Flexion/extension Pronation/supination

5 Épicondylite («tennis elbow») Facteurs favorisants Matériel inadapté Erreurs techniques Entraînement inadapté Micro déchirures des muscles extenseurs du poignet

6 Épicondylite Traitement Adaptation matériel Corrections techniques Repos relatif Glace, rééducation

7 Epitrochléite Golf elbow Facteurs favorisants Erreurs techniques (coup droit, lift, service) Microdéchirures des fléchisseurs du poignet Traitement identique

8 Entorse du ligament collatéral médial Mécanisme Signes Traitement : bras en écharpe, glace, rééducation

9 L Épaule lien avec le service Anatomie Physiologie Mobilité +++ Coaptation par ligaments et muscles Équilibre musculaire

10 Traumatismes de l épaule Si déséquilibre musculaire: Conflit de la bourse sous acromiale (jeunes+++) Tendinopathie de la coiffe (30-40ans) Rupture de la coiffe (vétérans)

11 Traumatismes de l épaule Traitement Repos relatif Correction technique +++» Rectification du geste» Adapter entraînement Rééducation +++» Abaissement de la tête humérale» Travail de coaptation des muscles de la coiffe

12 Biomécanique du service Montée du bras Relâchement musculaire Armé Phase lente, tête humérale centrée sauf en fin d armé (rôle muscles de la coiffe) Frappe Vitesse bras+++, rôle des rotateurs internes Fin de geste Freinage du bras, travail excentrique de la coiffe (rotateurs externes)

13 Le poignet Rôle de puissance, souplesse, fermeté et vitesse Anatomie

14 Traumatismes du poignet Chutes sur le poignet avec raquette à la main Fracture scaphoïde Fracture AUOC Entorse poignet (chondropathie ) Pathologies de sur utilisation Tendinopathie extensor carpi ulnaris (lift )

15 Traumatismes du poignet Traitement Immobilisation si fracture Correction technique si nécessaire Repos relatif, rééducation Strapping de maintien

16 Traumatismes de la main Entorse pouce (métacarpo phalangienne) Immobilisation 10 j à 6 semaines selon radio Entorse des doigts (inter-phalangienne) syndactylie 10 j à 3 semaines selon gravité

17 Rachis lombaire Tennis : «un sport de toute une vie» Attention chez les jeunes: pratiquer plusieurs sports Pathologie liée au service (lancer de balle, flexion genou insuffisante ) Prévention +++

18 Lombalgie du jeune Lyse isthmique (fracture de fatigue vertébrale) Augmente avec pratique intensive Service (hyper lordose et rotation) Malformation congénitale Poursuite du tennis possible selon stade, douleurs.. Rééducation, étirement, renforcement abdolombaire

19 Lombalgie du jeune Maladie de Scheurmann: (dystrophie vertébrale de croissance) Cyphose dorsale Bénin, pratiquer étirements Scoliose dorsolombaire Non aggravée par le tennis Faire sports d extension en complément Souvent fausse scoliose (ILMI )

20 Lombalgies de l adulte Lien avec arthrose, hernie discale Attention au cisaillement du disque intervertébral: contrôler les rotations Traitement par AINS, repos, rééducation, étirement et renforcement abdolombaire

21 Les abdominaux Service, smash Muscles grands droits, obliques Si déchirure: repos 6 semaines Prévention par travail de renforcement

22 Pieds et chaussures Sollicitation importante Propulsion, blocage, pivotement Rôle amortissement, équilibre, propulsion, pivotement+++

23 Pathologies du pied Aponévrosite plantaire: chaussures, talonnettes,semelles orthopédiques, étirement Bursite pré/rétro achilléenne: AINS local, chaussures Entorse médiopied: repos 1 mois + - immobilisation Tendinopathie du tendon d Achille: talonnettes, rééducation+++

24 Entorse de la cheville Fréquence Variable selon l âge Attention avant ans+++

25 Entorse de la cheville Souvent le ligament collatéral latéral Mouvement d inversion 3 stades CAT immédiate: G.R.E.C Repos de 3 semaines à 6 semaines selon stades avec attelle et rééducation

26 Le genou Anatomie, physiologie Lésions rencontrées Ligaments Ménisques Cartilagineux Tendineux Osseux

27 Traumatismes du genou Syndrome rotulien douleur antérieure en flexion de genou traitement: glace, étirements quadriceps et IJ Entorse du LLI Mouvement de valgus du tibia avec flexion CAT immédiate: G.R.E.C Traitement: repos avec attelle 3 à 6 semaines, rééducation..

28 Maladie Pathologies spécifiques Maladie de Sever des enfants Fragmentation noyau ossification calcanéen 8-12 ans Traitement: repos relatif selon douleurs, talonnettes, cryothérapie Syndrome d Osgood Schlatter Fragmentation noyau sur TTA Traitement : glace, repos selon douleur Rééducation si hyper algique

29 Traumatismes musculaires Sans lésion anatomique Crampe: : brutal, rapide, étirement Courbature: : douleurs 12 à 24 h après effort pendant 3 à 6 jours, faire massages, application de chaud, footing récupération Contracture: : douleurs musculaire, cordon induré, durée 5à 10 j voire +, étirement, manœuvre myotensive

30 Traumatismes musculaires Avec lésion anatomique Élongation: : micro déchirure, repos 10 à 15jours, physiothérapie, rééducation (étirements, CR ) Déchirure: : hématome++, repos 21 à 45 jours, décharge immédiate, contention, rééducation Rupture/désinsertion: : contention, rééducation Repos 45 à 60 jours

31 En pratique.. Technopathies: à vous de les corriger Devant tout traumatisme: Décharge Immobilisation, contention Cryothérapie Consultation médicale

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps...

www.innoprev.com Gestes et Postures www.innoprev.com À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... Gestes et Postures À chaque instant je pourrais mieux me servir de mon corps... INTRODUCTION La compétence que vous avez développé pendant ce stage et qui s affinera avec le temps s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiches pathologies du danseur Inflammation d un tendon ou des structures avoisinantes résultant d une surcharge de travail ou d une contrainte anormale. 4 stades (du

Plus en détail

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire

Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Risques liés à l'activité physique au travail Hyper sollicitation articulaire Mireille Loizeau Cours DIUST Paris Descartes-20 janvier 2015 1 Définition et facteurs de risque 2 Définition Contraintes bio-mécaniques,

Plus en détail

Liste de nos programmes d exercices

Liste de nos programmes d exercices Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22

SOMMAIRE LE COU P.4 L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 LE TRONC P.12 LE GENOU P.16 LA CHEVILLE P.20 LE PIED P.22 SOMMAIRE LE COU P.4 - Collier cervical souple, semi rigide ou rigide L EPAULE / LE BRAS / LE POIGNET / LA MAIN P.6 - La clavicule, l immobilisation d épaule - Coudière, soutien du bras - Immobilisation

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

Traumatologie pratique :

Traumatologie pratique : TRAUMATOLOGIE ET ACCIDENTOLOGIE DU SPORT Cour N 2 Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent Traumatologie pratique : Spécificités de l enfant et de l adolescent PLAN du COURS

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus»

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» LE PIED AU TRAVAIL «pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» 26 os - 31 articulations Des Muscles intrinsèques ++ Des Muscles extrinsèques ++ Les combinaisons sont nombreuses LES LESIONS DU PIED

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

PROTHÈSE AMPUTATION. Amputation fémorale. Prescription

PROTHÈSE AMPUTATION. Amputation fémorale. Prescription 1 PROTHÈSE AMPUTATION Amputation fémorale prothèse pour amputation fémorale avec ou sans manchon, genou à verrou - pneumatique hydraulique micro processeur. rotateur de genoux pied classe I II III tout

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

Le guide de l orthopédie

Le guide de l orthopédie Le guide de l orthopédie PETIT APPAREILLAGE www.bastideleconfortmedical.com Le groupe Bastide, créé en 1977 par Guy BASTIDE, pharmacien, est spécialisé dans la prestation de services (location) et la vente

Plus en détail

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER

LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER LE RACHIS : UNE ENTITE COMPLEXE IMPORTANTE A PRESERVER I : INTRODUCTION Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Construction il est utile de se remémorer ou de prendre simplement conscience que notre

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE Les ostéochondroses de croissance sont également appelées ostéochondrites ou apophysites qui n est pas une pathologie inflammatoire mais une pathologie de surmenage mécanique

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie

Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie 4 Item 53 Principales techniques de rééducation et de réadaptation. Savoir prescrire la massokinésithérapie et l orthophonie Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Argumenter les principes d'utilisation

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport :

L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport : L'osteopathie à travers les troubles musculo squelettiques et le sport : Dans de nombreux cas il est possible de prévenir les pathologies en étant à l écoute de ses dysfonctionnements, pertes d énergie,

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

LA MUSCULATION AU LYCEE

LA MUSCULATION AU LYCEE LA MUSCULATION AU LYCEE 1 LA MUSCULATION permet de développer la force d un muscle grâce a des contractions musculaires répétées. Elle répond a 3 objectifs différents: être plus développé être plus performant

Plus en détail

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL

LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL LE SYNDROME DU MUSCLE PIRIFORME B.VESSELLE A.K.SEIGNERT N. MOREL REIMS 01-04-2005 Positivité de certains test cliniques et négativité d autres examens Reste un diagnostic d exclusion malgré l apport de

Plus en détail

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... Service de rhumatologie / HUG 27 août

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 16 septembre 2009 Douleur

Plus en détail

I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 1. KINÉSITHÉRAPIE PASSIVE : PAS D ACTION MUSCULAIRE VOLONTAIRE DU PATIENT

I. TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION 1. KINÉSITHÉRAPIE PASSIVE : PAS D ACTION MUSCULAIRE VOLONTAIRE DU PATIENT CHAPITRE 1 PRINCIPALES TECHNIQUES DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION. SAVOIR PRESCRIRE LA MASSO-KINÉSITHÉRAPIE (ET L ORTHOPHONIE, NON TRAITÉ) Module 4. Handicap incapacité dépendance Question 53 Objectif

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais 1 Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais ENTRÉE EN VIGUEUR DU GUIDE DE PRISE EN HARGE : 11 AOÛT 2014 Mise à jour : juillet 2014 linique externe d orthopédie du SSS de Gatineau

Plus en détail

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05

Prise en charge rééducative du sportif lombalgique. Luc Sénégas Décembre 05 Prise en charge rééducative du sportif lombalgique Luc Sénégas Décembre 05 Les pathologies lombaires se développent le plus souvent chez les personnes non adaptées physiquement Actif Sédentaire Exemple

Plus en détail

Les principales pathologies du cycliste

Les principales pathologies du cycliste Les principales pathologies du cycliste Très peu de personnes qui pratiquent le cyclisme ont de véritables pathologies liées à un problème physique Les douleurs ressenties par le cycliste sont souvent

Plus en détail

La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques

La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques La biomécanique du cheval de dressage: notions fondamentales, application au travail physique et implications pathologiques Marc BURIN des ROZIERS Docteur Vétérinaire 7 avril 2009 La biomécanique du cheval

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos

9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014. ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos 9e Colloque SST Sherbrooke, 14 mai 2014 ASFETM Ergonomie - TMS - Prévention des maux de dos par Charbel Mawad, M.Sc. Hygiéniste industriel / Ergonome ASFETM Association sectorielle - Fabrication d équipement

Plus en détail

Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL

Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL Delivered by Protocoles canins pour les traitements par ondes de choc radiales STORZ MEDICAL Docteur Artem Rogalev et Spok APPLICATEURS - PARAMETRES MACHINE CERA-MAX C 15 : Grâce à sa composition en poudre

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ]

Scoliose [ syndrome de déviation vertébrale ] DÉFINITION : La scoliose est caractérisée par une déviation latérale ou transversale du rachis. On en distingue cinq types : congénitale, neuropathologique, antalgique ou cicatricielle, malpositionnement

Plus en détail

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT

& BONNES POSTURES TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES. Le guide. Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 1 28/07/2011 08:28:01 & BONNES S TMS TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES Le guide Guide offert par la MNT A5-MNTrefonte.indd 2 28/07/2011 08:28:02 SOULEVER UN OBJET LOURD OU UNE PERSONNE

Plus en détail

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Travail sécuritaire NB Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Édition : juillet 2009 Table des matières Introduction et utilisation...page 7 Renonciation...Page 8 Remerciements...Page

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE

DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE DEMI SQUAT & SQUAT, EPAULE JETE, DEVELOPPE COUCHE Pascal Canciani, Philippe Couture, Pierre Grenet Novembre 2006 DEMI SQUAT ET SQUAT 1. Demi squat et squat complet bras tendus 1. Position de départ 2.

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de traumatologie du sport de La Défense Diplôme d université de podologie du sport EPIDEMIOLOGIE 6000

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

Prévention de la tendinopathie à l épaule

Prévention de la tendinopathie à l épaule Prévention de la tendinopathie à l épaule Capsule informative présentée dans le cadre d un travail sur le continuum de prévention des blessures sportives chez les jeunes athlètes en collaboration avec

Plus en détail

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1

MOUVEMENTS DE BASE (global) EN MUSCULATION. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 MOUVEMENTS DE BASE (global) EN. bphiver2013 Hamrouni Samy 1 Squat Développé Couché Traction Traction bphiver2013 Hamrouni Samy 2 Un travail de ces mouvements sur appareils guidés est plus sécurisant mais

Plus en détail

Athénée Royal d Evere

Athénée Royal d Evere Athénée Royal d Evere Prévention des hernies discales en milieu scolaire et dans la vie de tous les jours Présenté par Didier Vanlancker LEVAGE DE CHARGES POSITION INITIALE Levage de charges Jambes légèrement

Plus en détail

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs

Le mal de dos est décrit par de nombreux auteurs Carrière et mal de dos, la nécessaire prévention Les professionnels des métiers de la petite enfance sont particulièrement confrontés au fléau social qu est le mal de dos. Touchant près de 80 % de la population

Plus en détail

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ

DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ MESURE DE LA FORCE, DU TRAVAIL ET DE LA PUISSANCE MUSCULAIRE, PAR DYNAMOMÈTRE INFORMATISÉ ET MOTORISÉ Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP003 Classement CCAM : 15.01.05 code : PEQP001 NOVEMBRE 2006 Service

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR

IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR Notice B2-1 09/07 IMMOBILISATION DU MEMBRE SUPERIEUR GILET ORTHOPEDIQUE INDICATIONS Le Gilet Orthopédique est spécialement adapté aux lésions de l épaule et de la ceinture scapulaire: luxation, fracture

Plus en détail

L AVANT- BRAS, LE POIGNET, PAUME DE LA MAIN, LES DOIGTS

L AVANT- BRAS, LE POIGNET, PAUME DE LA MAIN, LES DOIGTS L AVANT- BRAS, LE POIGNET, PAUME DE LA MAIN, LES DOIGTS Structures favorables aux tendinites, entorses bursites, déchirures etc... A: tendon du long palmaire B: tendon du fléchisseur ulnaire du carpe (Tortora

Plus en détail

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE

LA RAIDEUR DE L EPAULE A PROPOS DE L EXAMEN PROGRAMMÉ DE L EPAULE LA RAIDEUR A PROPOS DE Dr Jean-Pierre LIOTARD Paris, le 9 décembre 2006 Depuis 1985, pour tous, dans «le groupe Walch», les Amplitudes de l Epaule sont un fil rouge continu entre Chirurgiens, Médecins

Plus en détail

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv

Table des matières. Remerciements...v. Préface... vii. Avant-propos... xi. Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Remerciements...v Préface... vii Avant-propos... xi Mode d utilisation du manuel et du DVD... xv Nomenclature française traditionnelle et terminologie anatomique officielle...xvii Table des matières...

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

Techniques de l'escalade

Techniques de l'escalade Techniques de l'escalade Différentes techniques développées ici : L'échauffement Les étirements Tout d'abord la chose la plus importante avant de se mettre à grimper et plus généralement avant de faire

Plus en détail

Le travail isocinétique

Le travail isocinétique Le travail isocinétique Les principes L évaluation Le renforcement La rééducation GN PICHARD IFMK REIMS 2009 1 GN PICHARD IFMK REIMS 2009 2 généralités Définition: travail basé sur la résistance maximale

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES

LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES Dr Claude MARBLE LES ETIREMENTS : NOUVELLES CONSIGNES La pratique du sport engendre souvent des lésions musculaires ou tendineuses telles que des contractures, des élongations, des claquages ou des tendinites.

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS)

SALLES DE TRAITE. et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) SALLES DE TRAITE et Troubles Musculo-Squeletiques (TMS) Recherche de pistes de prévention des TMS à partir d observations en situation réelle. Cas particulier des exploitantes agricoles. Pourquoi ce travail?

Plus en détail

Table des matières des pathologies

Table des matières des pathologies Table des matières des pathologies Membre supérieur Compression du nerf cubital Épicondylite Syndrome du tunnel carpien Ténosynovite de De Quervain Syndrome du tunnel carpien Il s agit d une douleur ressentie

Plus en détail

Analyse biomécanique du mouvement

Analyse biomécanique du mouvement Analyse biomécanique du mouvement Introduction Les 4 mouvements qui seront étudiés dans cette section 1. Squat 2. Développé couché 3. Rameur tronc penché 4. Planche abdominale Squat arrière Squat Technique

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

CARE MED ORTHO. > Nea International bv. More about Push

CARE MED ORTHO. > Nea International bv. More about Push > Nea International bv More about Push P.O. Box 05 699 ZN Maastricht-Airport The Netherlands T: + (0)4-407 9 0 www.push.eu info@push.eu CARE MED ORTHO care/med/ortho 5:45 hrs Getting back your active life

Plus en détail

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical

Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Scolioses lombaires de l adulte : clinique et traitement médical Par Pierre Antonietti Chirurgien orthopédiste Clinique Jouvenet, Paris Il existe deux types de scolioses de l adulte : des scolioses de

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR

LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR LES ETIREMENTS DU HANDBALLEUR Commentaires : Staff médical de l équipe de France A masculine Support : Anaïs THILLOU, Pôle de Toulouse Réalisation : Vincent GRIVEAU, CTR Midi- Pyrénées Les étirements :

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

La contention. Application pratique. Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs

La contention. Application pratique. Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs La contention Application pratique par BSN medical Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs Soyez sûrs de vos bandes adhésives élastiques La qualité originale depuis 1931 Comme vos

Plus en détail

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire Chivoret Nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur RAPPELS ANATOMIQUES LA VERTEBRE LOMBAIRE Le corps vertébral L arc postérieur - l apophyse épineuse

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION

ÉDITO SOMMAIRE DES ACCIDENTS TOUJOURS EN AUGMENTATION Septembre 2013 ÉDITO Accident du travail : les indicateurs d absence s aggravent dans les conseils généraux et régionaux Depuis 2006, près de 130 00 agents (1) TOS* et personnels DDE** ont intégré les

Plus en détail

ESCALADE. quand ça va mal. diumum Trient Septembre 2007. Dorées face Sud. Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne

ESCALADE. quand ça va mal. diumum Trient Septembre 2007. Dorées face Sud. Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne Dorées face Sud diumum Trient Septembre 2007 ESCALADE quand ça va mal Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne Fredéric Moix Ostéopathe Grimpeur Grimpe Activité de quadrupède Tractions des membres supérieurs

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Les pathologies de la coiffe des rotateurs

Les pathologies de la coiffe des rotateurs Les tendinopathies de l épaule : un éventail de pathologies Frédéric Balg, MD, FRCSC Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : L appareil locomoteur, Université de Sherbrooke, septembre 2006. j

Plus en détail