Y. de Carlan, J. Henry. GROUPEMENT DE RECHERCHE CEA - CNRS EDF AREVA-NP 7 JUIN 2012 GDR «recristallisation»- 07/06/12 PAGE 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Y. de Carlan, J. Henry. GROUPEMENT DE RECHERCHE CEA - CNRS EDF AREVA-NP 7 JUIN 2012 GDR «recristallisation»- 07/06/12 PAGE 1"

Transcription

1 LES ADS : SYSTÈMES ALIMENTÉS PAR ACCÉLÉRATEURS COMPORTEMENT DES MATÉRIAUX SOUS IRRADIATION Y. de Carlan, J. Henry 05 et 06 juillet 2012 GROUPEMENT DE RECHERCHE CEA - CNRS EDF AREVA-NP 7 JUIN 2012 GDR «recristallisation»- 07/06/12 PAGE 1 GEstion des DEchets et Production d'energie par des Options Nouvelles

2 MATÉRIAUX MÉTALLIQUES POUR APPLICATIONS NUCLÉAIRES : - Alliages de zirconium - Alliages base nickel - aciers austénitiques - aciers ferritiques dont les ODS 7 JUIN 2012 Atelier GEDEPEON 05-06/07/12 PAGE 2

3 MEGAPIE : les matériaux de structure CR FDT BFT 4 mm thick transition 2 mm thick LLMC FGT LTE BW matériaux utilisés pour la cible MEGAPIE : T91 : Lower Liquid Metal Container (LLMC) & Beam Window (BW) 316L : Autres composants tels que Flow Guide Tube (FGT), By-Pass Flow Tube (BFT), Fill and Drain Tube (FDT), Central Rod (CR), Electro-Magnetic Pump, Heat exchanger (a) (b)

4 Les structures internes en 316L Saito et al. JNM 343 (2005) 253 Peu ou pas d irradiation pour ces structures (2,5 dpa max pour une charge totale 3Ah) : compte tenu de ces conditions d irradiation et de la gamme de températures de fonctionnement, le 316 doit conserver de bonnes proprités de ductilité/ténacité/fatigue faible vitesse de corrosion, évaluée (faible teneur en oxygène, circulation du Pb-Bi, T) à environ ~0,1 mm/an propriétés de fatigue oligocycliqe du T91 dans le Pb-Bi liquide peu différentes de celles mesurées à l air Contraintes maximales dans les composants irradiés relativement faibles (contraintes éq. De Von Mises environ MPa) Pas de problèmes attendus pour les composants en 316L jusqu à la charge max envisagée Kalkhof et al. JNM 318 (2003) 143

5 Tensile curves for 316 L irradiated at 330 C (OSIRIS, T test = T irr ) 8 dpa 3 dpa 2 dpa Stress (MPa) 1 dpa 0.8 dpa 0 dpa Strain (%)

6 Evolution of tensile properties/dose T test = T irr (~330 C) UE, 316 LN TE, 316LN Strength (MPa) YS, 316 LN UTS, 316LN YS, 304L UTS 304L Elongation (%) UE, 304L TE, 304L dose (dpa) dose (dpa) Boris experiment in BOR60: up to 120 dpa,~ dpa/s 330 C

7 B ~ [-110] γ g = [-1-13] γ Imaging of Frank Loops

8 Frank Loops: mean size and density/dose Density SA 304L Frank loop density, m Size (nm) SA 304L BOR C dpa

9 304 L irradiated at 330 C: precipitates G phase (M 6 Ni 16 Si 7 ) or M 23 X 6, M 6 X?

10 Precipitates: mean size and density/dose SA 304L 15 Precipitate density, m Density Size (nm) SA 304L BOR C Dose, dpa

11 Swelling at end-of-life dose? SA 304L irradiated to C (Phénix) cavities were not detected in 304L/316L irradiated to 120 dpa at 330 C in BOR60 PWR irradiation conditions: lower damage rate higher He/H generation rates Voids : m -3 d = 13 nm On-going irradiation experiment of austenitic stainless steels in Osiris

12 ACIERS AUSTÉNITIQUES Durcissement / Fragilisation important sous irradiation (précipitation, boucles de dislocations, cavités) Pas de Température de Transition Ductile Fragile mais fragilisation notable lors d irradiations, surtout à basse température et à forte dose. PAGE 12

13 La fenêtre de la cible spallation en acier martensitique Choix du T91 C Cr Mo V Nb Mn Si N Ni P S Composition Chimique (% massique) Faisceau Proton Latte de Martensite 1050 C, 1h Etat Normalisé & revenu 730 C, 1h martensite Martensite revenue 0.25 μm M 23 C 6 Joint de grain

14 Choix du T91 comme matériau de structure de la fenêtre Bonne compatibilité a priori avec le Pb-Bi du fait d une faible teneur en Ni Excellentes propriétés thermomécaniques : - Résistance mécanique élevée - Forte conductivité thermique, faible coefficient de dilatation thermique Contraintes thermiques faibles DBTT ( C) Ductile to Brittle Transition Temperature (DBTT) Dose: dpa - Phenix irradiation 12%Cr 17%Cr F17Cr SL F17Cr ST M12Cr (HT9) SL M12Cr (HT9) ST M9Cr (EM10) SL M9Cr (EM10) ST Bon comportement sous irradiation à T> 400 C : faible fragilisation, gonflement négligeable Problème : fort décalage de la DBTT sous irradiation dans le domaine de température de fonctionnement de la fenêtre de MEGAPIE 0 Unirradiated %Cr IRRADIATION TEMPERATURE ( C) J. L. Séran et al., J. Nucl. Mater (1994) 588

15 Energy ( J) Cr martensitic steels: Impact properties/dose (T irr : 325 C) UNIRRADIATED 42 dpa 78 dpa 9Cr2WTaV - 0 dpa 9Cr2WTaV - 42 dpa 9Cr2WTaV - 78 dpa T91-0 dpa T91-42dpa T91 78dpa 9Cr2WTaV dpa T Temperature ( C)

16 9Cr-1Mo (EM10): Yield stress/irradiation Temperature Bor 60 (40 dpa) T test : RT YS (MPa) Phénix ( dpa) Unirradiat ed Temperature ( C)

17 9Cr tempered martensitic steels: hardening and total elongation /dose (T irr : 325 C) Cr1Mo (EM10) & 9Cr1MoVNb (T91) T91 78 dpa ΔYS (MPa) EU 78 dpa EUROFER & RAFM Total Elongation (%) T test : RT 9Cr1Mo & 9Cr1MoVNb BOR60 dpa

18 Eurofer and T91 irradiated to C : Microstructure (TEM) Eurof er b = a <100> and a/2 <111> loops T9 1

19 ACIERS MARTENSITIQUES Durcissement / Fragilisation important sous irradiation (précipitation, boucles de dislocations, cavités) Température de Transition Ductile Fragile qui s envole lors d irradiation à basse température et à forte dose mais qui pourrait rester acceptable. 7 JUIN 2012 PAGE 19

20 Aciers Ferritiques martensitiques ODS Sodium Cooled Fast Reactor Cladding tubes - Low deformation in service conditions Dose > 150 dpa Stress ~ 100 MPa Temperatures : 400 C 650 C ODS materials (Oxide Dispersion Strengthened) Swelling (%) Average 316 Ti Average 15/15Ti dose (dpa) Best lot of 15/15Ti Use limit for Phenix reactor Ferritic-martensitic (F/M) steels ODS included Limited swelling under irradiation Allongement (%) 5 4,5 4 Conventional steel 3,5 3 2,5 2 1,5 ODS 1 0,5 0 0,0001 0,001 0,01 0, Temps (h) Low thermal creep 180 MPa 650 C Nano dispersion

21 MÉTALLURGIE DES ODS nano-phases (~2-4nm) Complex manufacturing ODS steels present low ductility and limited consolidation at room temperature Low deformability Intermediate heat treatments needed for stress relief purpose

22 MA957: a Nanostructured MA ODS Does such an alloy exhibit good resistance to irradiation, in particular in a radiation environment with high He/dpa? Microstructural investigations (Tomographic Atom Probe) have shown that Mechanically Alloyed ODS ferriticalloyssuchasma957contain high number densities of nanoclusters. Such alloys may offer optimal resistance to mechanical properties degradation due to irradiation/helium (nanoclusters recombination sites for point defects/trapping sites for He thereby protecting Grain Boundaries) OSD MA957 : 14Cr-1Ti-0.3Mo-0.25Y 2 O 3 Miller et al., J. Nucl. Mater

23 MA957 irradiated to C (BOR60): tensile properties (T test : 25 C) Irradiated 78 dpa MA dpa stress (MPa) dpa Unirradiated OSD MA957: 14Cr-1Ti-0.3Mo-0.25Y 2 O strain (%)

24 Microstructure of MA957 irradiated to 78 dpa (325 C) 2.3 nm d m -3 B = <100>

25 MA957 ODS: tensile properties after irradiation in a spallation environment In contrast to the behaviour of T91 and EM10 steels, MA957 exhibited some irradiation-induced hardening, however, all specimens, including those irradiated to the highest doses (and He content), retained a ductile fracture behaviour

26 Fracture surfaces: MA957 & 9Cr-1Mo irradiated to ~19 dpa at ~300 C (SINQ) MA957 MA957 9Cr1MoVNb T91 9Cr1Mo EM10 EM10 and T91: absence of necking and fully brittle intergranular fracture mode MA957: significant necking, ductile fracture mode

27 DUAL BEAM 425 C, 40 DPA, 80 APPM HE/DPA K3-ODS 16CR-4.5 AL-0.3 TI-2W-0.37 Y 2 O 3 Triple beam (Fe+He+H) in progress Hsiung et al., J. Nucl. Mater. 409 (2011) 72; M. Fluss et al, DIANA 1 Workshop, Aussois, April 2011

28 MA957: Impact Properties unirradiated 42 dpa, BOR dpa, 0.04 % He 24 dpa, 0.13% He Unirradiated Energy (J) SINQ 11 dpa SINQ 24 dpa 0 BOR60 42 dpa T ( C)

29 ACIERS FERRITIQUES MARTENSITIQUES ODS Matériaux à la métallurgie très différente des aciers conventionnels et dont le comportement sous irradiation n est pas encore bien connu surtout en fonction des différents états métallurgiques possibles / spectres / doses / températures considérés. En ce qui concerne les irradiations à basse température (~ 300 C), il existe des éléments en faveur de l utilisation de tels matériaux mais qui doivent être approfondis, durcissement / fragilisation / choix des types de nuance (ferritique ou martensitique) / piégeage de l hélium ou de l hydrogène. 7 JUIN 2012 PAGE 29

30 MERCI DE VOTRE ATTENTION. 7 JUIN 2012 PAGE 30

Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP

Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP Corrosion sous contraintes d un acier inoxydable irradié par un faisceau d ions LOURDS en milieu REP J. Gupta 1,2, B. Tanguy 1, J. Hure 1, M.C. Lafont 2, L. Laffont 2, E. Andrieu 2 1 CEA Saclay/Service

Plus en détail

Etude métallurgique d alliages ternaires Ni-Cr-W

Etude métallurgique d alliages ternaires Ni-Cr-W Etude métallurgique d alliages ternaires Ni-Cr-W I. Drouelle a, T. Baudin a, T. Auger b, C. Cabet c a Université Paris-Sud 11, ICMMO-LPCES, CNRS UMR 8182, 91405 Orsay b Ecole Centrale de Paris, MSSMat,

Plus en détail

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1 Table des matières Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos................................ I Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire......................... 1 1.

Plus en détail

Matériaux Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Emilie Jouanny

Matériaux Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Emilie Jouanny Matériaux 2014 Evolution microstructurale de deux alliages base titane sous irradiation aux ions Ti 2+ Institut Jean Lamour : M. Dehmas CEA : S. Doriot, J. Malaplate, J.-L. Béchade DCNS : M. Le Thuaut,

Plus en détail

Détermination de la trempabilité Etat mécanique après trempe

Détermination de la trempabilité Etat mécanique après trempe 3-3. Notion de trempabilité 3-3.1. Généralités 3-3.2. Détermination de la trempabilité 3-3.3. Etat mécanique après trempe La trempe idéale doit conduire à de la martensite à l exclusion de la ferrite,

Plus en détail

Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi

Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi Corrosion des matériaux de structure par l alliage Pb-Bi F. Balbaud-Célérier, L. Martinelli CEA/DEN/DPC/SCCME/LECNA 17/1/27 1 Applications et matériaux Alliage Pb-Li : couverture tritigène des réacteurs

Plus en détail

materials requirements

materials requirements spécifications matières materials requirements d'acier of steel A 105 / A 105 M 96 LF1 LF 2 LF 3 A 182 M 96 F 5 F 11 Cl 2 F 22 Cl 3 F 321 F 347 Compositions chimiques / Chemical composition % Spécifications

Plus en détail

Comportement mécanique à chaud

Comportement mécanique à chaud Comportement mécanique à chaud Comportement mécanique à chaud De nouveaux mécanismes physiques activés thermiquement - déformation - évolution de la microstructure Des essais spécifiques : déformation

Plus en détail

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques

Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques UTBM 90010 Belfort Cedex Perspectives de développement pour la fabrication additive de pièces métalliques à hautes caractéristiques en regard de l expérience de l UTBM Christian CODDET L Université de

Plus en détail

METAUX D APPORT TIG. MÉTAL D APPORT ACIER - ER70S-3 Classification selon la norme : AWS A5.18, EN 1668

METAUX D APPORT TIG. MÉTAL D APPORT ACIER - ER70S-3 Classification selon la norme : AWS A5.18, EN 1668 MÉTAL D APPORT ACIER - ER70S-3 AWS A5.18, EN 1668 Métal d apport pour le soudage TIG sous protection gazeuse des aciers de construction type E36 et similaires (S235-S355 ; P235-P310) Conseillé en tuyauterie,

Plus en détail

Détensionnement des assemblages soudés par des traitements thermiques

Détensionnement des assemblages soudés par des traitements thermiques Détensionnement des assemblages soudés par des traitements thermiques A.ABDERRAHMANE a, M.GACEB b a. Laboratoire LTSM, Université de Blida, Algérie. abderrahmane_abd@yahoo.fr b. Laboratoire FEPM, Université

Plus en détail

Effet de la teneur en soufre d aciers austénitiques sur l adhérence des couches d oxyde thermiques

Effet de la teneur en soufre d aciers austénitiques sur l adhérence des couches d oxyde thermiques Effet de la teneur en soufre d aciers austénitiques sur l adhérence des couches d oxyde thermiques Céline Pascal, Valérie Parry, Muriel Braccini, Yves Wouters, Elena Fedorova, Djar Oquab, Daniel Monceau,

Plus en détail

Suivi et maîtrise du vieillissement des matériaux des installations nucléaires

Suivi et maîtrise du vieillissement des matériaux des installations nucléaires Suivi et maîtrise du vieillissement des matériaux des installations nucléaires J-P Massoud EDF R&D F. Champigny EDF CEIDRE JOURNEE TECHNIQUE AFIAP DU 13 OCTOBRE 2009 Schéma de fonctionnement d une centrale

Plus en détail

NICRIMPHY 600 ALLIAGE REFRACTAIRE

NICRIMPHY 600 ALLIAGE REFRACTAIRE NICRIMPHY 6 ALLIAGE REFRACTAIRE I. INTRODUCTION Le NICRIMPHY 6 (symbole AFNOR : NC15 Fe) est un alliage base Nickel qui a été développé pour présenter une bonne résistance à la corrosion et à l oxydation.

Plus en détail

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006

Cours MTR2000 Matériaux Métalliques Examen final Automne 2006 QUESTION N 0 1 (2 points) 1) De quels alliages sont faites les aubes de turbine dans les parties les plus chaudes (T 1000 0 C) des moteurs d avion? Alliages réfractaires à base de Ni ou Co (résistance

Plus en détail

Programme ANR-05-RNMP-008 AMARAGE. Colloque Bilan ANR MatetPro octobre 2013, École Centrale de Nantes H. SCHAFF, D. DELAGNES

Programme ANR-05-RNMP-008 AMARAGE. Colloque Bilan ANR MatetPro octobre 2013, École Centrale de Nantes H. SCHAFF, D. DELAGNES Programme ANR-05-RNMP-008 AMARAGE Colloque Bilan ANR MatetPro 15-16 octobre 2013, École Centrale de Nantes H. SCHAFF, D. DELAGNES Plan 1 Introduction : Contexte, objectifs, lignes directrices 2 - Etude

Plus en détail

Les mélanges : Diagrammes de phases

Les mélanges : Diagrammes de phases Les mélanges : Diagrammes de phases Chapitre 5 des Matériaux 1. Qu a-t-on vu jusqu à maintenant? 2. Les métaux purs sont généralement mous. C est pour cela que nous devons faire des alliages. 3. Peut-on

Plus en détail

METALLURGIE DES ACIERS INOXYDABLES

METALLURGIE DES ACIERS INOXYDABLES METALLURGIE DES ACIERS INOXYDABLES 1. Introduction Source principale de matière première récupération de métal mis au rebut Les industries de ce domaine dépendent du recyclage : l acier est fondu par un

Plus en détail

COMPORTEMENT MÉCANIQUE DES SOUDURES SMAW

COMPORTEMENT MÉCANIQUE DES SOUDURES SMAW COMPORTEMENT MÉCANIQUE DES SOUDURES SMAW Mohamed Farid Benlamnouar 1, Riad Badji 1, Mohamed Hadji 2 1 : Centre de Recherche en Soudage et Contrôle (CSC), Cheraga Alger- Algérie, 2 : Université de Saad

Plus en détail

Etude microstructurale durant la mise en forme par filage à chaud d une nuance d acier ODS

Etude microstructurale durant la mise en forme par filage à chaud d une nuance d acier ODS Projet GEDEPEON CEA Saclay / LEM3 Metz 2011 Etude microstructurale durant la mise en forme par filage à chaud d une nuance d acier ODS Denis SORNIN 1, Thierry GROSDIDIER 2, Nathalie GEY 2, Bernard BOLLE

Plus en détail

Anouk Briane 1,2 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE. Encadrement : Henry Proudhon 1, Jérôme Crépin 1, Lionel Marcin 2

Anouk Briane 1,2 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE. Encadrement : Henry Proudhon 1, Jérôme Crépin 1, Lionel Marcin 2 Mastère Spécialisé Design des Matériaux & Structures Vendredi 4 mars 2016 FAISABILITÉ DE RECONSTRUCTION DE MICROSTRUCTURE D ALUMINURES DE TITANE PAR DES TECHNIQUES D IMAGERIE 3D EN VUE DE RÉALISATION D

Plus en détail

DMN missions et compétences

DMN missions et compétences DMN missions et compétences Science prédictive des matériaux sous sollicitations (irradiation, contrainte, température, environnement ) Caractérisation microstructurale, physique et mécanique des matériaux

Plus en détail

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%)

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%) MEC200 Devoir #1 (5%) À remettre au plus tard le lundi 2 juin avant 11h30 au A-2800 (Secrétariat- Génie Mécanique, 2 e étage, bâtiment A) Les devoirs remis en retard auront une note de zéro (Remettre une

Plus en détail

Plateforme de multi-irradiation JANNuS

Plateforme de multi-irradiation JANNuS direction de l énergie nucléaire Plateforme de multi-irradiation JANNuS Jumelage d Accélérateurs pour les Nanosciences, le Nucléaire et la Simulation JANNuS Une plateforme d accélérateurs couplés pour

Plus en détail

Réacteurs de fusion : le défi majeur des matériaux

Réacteurs de fusion : le défi majeur des matériaux Réacteurs de fusion : le défi majeur des matériaux Jean-Louis Boutard (jean-louis.boutard@cea.fr) Cabinet du Haut-Commissaire à l énergie atomique, CEA/Saclay, 91191 Gif-sur-Yvette Cedex Tubulures de refroidissement

Plus en détail

Les ressources en uranium bon marché sont limitées, et le

Les ressources en uranium bon marché sont limitées, et le Le combustible pour réacteurs à neutrons rapides à métaux liquides Les ressources en uranium bon marché sont limitées, et le redémarrage du nucléaire actuellement observé dans le monde les consomme rapidement.

Plus en détail

Modélisation de la fissuration à froid dans un acier ferritique de type 16MND5

Modélisation de la fissuration à froid dans un acier ferritique de type 16MND5 Modélisation de la fissuration à froid dans un acier ferritique de type 16MND5 Lakhdar TALEB Philippe PILVIN Ioannis POLITOPOULOS Frédéric ROGER Jean ANGLES Corinne ROUBY Ziad MOUMNI Thèse de doctorat

Plus en détail

Commission Interprofessionnelle Soudage de la FIM inventaire des études récentes concernant le soudage en chaudronnerie

Commission Interprofessionnelle Soudage de la FIM inventaire des études récentes concernant le soudage en chaudronnerie Commission Interprofessionnelle Soudage de la FIM inventaire des études récentes concernant le soudage en chaudronnerie Laurent JUBIN - CETIM Fabrice SCANDELLA Institut de Soudure CIS-FIM 2 Commission

Plus en détail

Questionnaire Contrôle périodique 1 MTR2000. Sigle du cours. Sigle et titre du cours Groupe Trimestre MTR2000 Matériaux métalliques

Questionnaire Contrôle périodique 1 MTR2000. Sigle du cours. Sigle et titre du cours Groupe Trimestre MTR2000 Matériaux métalliques Questionnaire Contrôle périodique 1 MTR2000 Corrigé Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre MTR2000 Matériaux

Plus en détail

DURCISSEMENT DES METAUX

DURCISSEMENT DES METAUX 1 Stage MG01 Initiation à la métallurgie DURCISSEMENT DES METAUX MICHEL COLOMBIE Document n 4 2 SOMMAIRE 1. Rappels 5 1.1. Structures cristallines 1.2. Défauts 1.3. Essai de Traction 2. Amélioration de

Plus en détail

CARACTERISTIQUES DES TUBES ACIER SUIVANT EN

CARACTERISTIQUES DES TUBES ACIER SUIVANT EN CARACTERISTIQUES DES TUBES ACIER SUIVANT EN10216-1 Il s agit de tube acier sans soudure pour service sous pression. Caractéristiques chimiques (analyse sur coulée - % de masse max) C S P Si Mn P265TR1

Plus en détail

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide

Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Etude du comportement en mécanique de la rupture de l acier T91 en milieu sodium liquide Samuel HEMERY (2 e année) Directeur de thèse: Thierry Auger (CNRS) Encadrant CEA: Jean Louis Courouau (DPC/SCCME/LECNA)

Plus en détail

SUPERALLIAGES POUR TURBINE : ALLIAGES POUR AUBES ET POUR DISQUES

SUPERALLIAGES POUR TURBINE : ALLIAGES POUR AUBES ET POUR DISQUES SUPERALLIAGES POUR TURBINE : ALLIAGES POUR AUBES ET POUR DISQUES Pierre CARON DMMP/MHT ONERA Applications des des superalliages développés à l ONERA Disques de compresseur et de turbine HP élaborés par

Plus en détail

CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD)

CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD) CHAPITRE XIX : FLUAGE (TD) A.-F. GOURGUES-LORENZON EXERCICE 1 : FLUAGE D UN ALLIAGE FER-CHROME-ALUMINIUM POUR CONVERTISSEURS CATALYTIQUES METALLIQUES Cet exercice s appuie sur la thèse d Angelos Germidis,

Plus en détail

Matière de coupe. Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau

Matière de coupe. Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau Matière de coupe Dans le domaine de l usinage par enlèvement de copeau Patrick Reusser 3-1 Propriétés matière de coupe Les grandeurs essentielles qui définissent un matériau de coupe sont Résistance à

Plus en détail

à l instrumentation en environnement hostile O. GASTALDI, C. LHUILLIER, F. BAQUE, J.P. JEANNOT CEA DTN/STPA/LIET

à l instrumentation en environnement hostile O. GASTALDI, C. LHUILLIER, F. BAQUE, J.P. JEANNOT CEA DTN/STPA/LIET Problématiques matériaux liées à l instrumentation en environnement hostile O. GASTALDI, C. LHUILLIER, F. BAQUE, J.P. JEANNOT CEA DTN/STPA/LIET ATELIER GEDEPEON MATINEX «Les matériaux pour les RNR refroidis

Plus en détail

Les matériaux dans les centrales nucléaires: exigences, choix, durée de vie

Les matériaux dans les centrales nucléaires: exigences, choix, durée de vie Les matériaux dans les centrales nucléaires: exigences, choix, durée de vie Yves Brechet, INP Yves.brechet@grenoble-inp.fr J.P.Massoud, C.Pokor, EDF, P.Dubuisson, CEA M.Fivel, D.Rodney, T.Nogaret (INPG)

Plus en détail

Effet du traitement thermique sur différents propriétés de l alliage d aluminium AGS tréfilé inustrillement

Effet du traitement thermique sur différents propriétés de l alliage d aluminium AGS tréfilé inustrillement Effet du traitement thermique sur différents propriétés de l alliage d aluminium AGS tréfilé inustrillement 1Laboratoire de Génie Energétique et Matériaux (LGEM),Université de Biskra (Algérie) Corresponding

Plus en détail

FATIGUE ET RUPTURE, Introduction

FATIGUE ET RUPTURE, Introduction FATIGUE ET RUPTURE, UN CHALLENGE DES L'ETUDE DE RISQUE C. FAIDY - EDF- claude.faidy@edf.fr Introduction Fatigue: EN13445 / ASME VIII-2 / RCC-M Rupture : EN13445 / ASME VIII-2 / RCC-M Conclusions 1 Introduction

Plus en détail

MATERIAUX POUR L INGENIEUR : EXAMEN (ENONCE) : STRUCTURE ET PROPRIETES D UN SUPERALLIAGE BASE NICKEL POUR DISQUES DE MOTEURS AERONAUTIQUES

MATERIAUX POUR L INGENIEUR : EXAMEN (ENONCE) : STRUCTURE ET PROPRIETES D UN SUPERALLIAGE BASE NICKEL POUR DISQUES DE MOTEURS AERONAUTIQUES MATERIAUX POUR L INGENIEUR : EXAMEN 2008-2009 (ENONCE) : STRUCTURE ET PROPRIETES D UN SUPERALLIAGE BASE NICKEL POUR DISQUES DE MOTEURS AERONAUTIQUES Durée : 2h30. Tous documents, calculatrice et double

Plus en détail

Les metaux II. Propriétés mécaniques et tests

Les metaux II. Propriétés mécaniques et tests Les metaux II Propriétés mécaniques et tests Le mouvement des dislocations donne la limite d écoulement plastique - ou la limite élastique From Introduction à la Science des Matériaux, Mercier, Zambelli

Plus en détail

Aciers résistants à l usure. et d excellentes propriétés de transformation. voestalpine Grobblech GmbH

Aciers résistants à l usure. et d excellentes propriétés de transformation. voestalpine Grobblech GmbH Aciers résistants à l usure et d excellentes propriétés de transformation voestalpine Grobblech GmbH www.voestalpine.com/grobblech Dureté supérieure. Excellente résistance à l usure. Des aciers résistants

Plus en détail

UGI Présentation produit. Analyse chimique. Conformité aux Normes. Présentations disponibles. Domaines d utilisation.

UGI Présentation produit. Analyse chimique. Conformité aux Normes. Présentations disponibles. Domaines d utilisation. NOTICE TECHNIQUE UGI 4362 35N Présentation produit Acier Inoxydable austéno-ferritique Des caractéristiques mécaniques Rm et Rp.2 sur barres supérieures au EN 444 (316L) et même au EN 446 (316LN) Une résistance

Plus en détail

Traitements Thermiques Des métaux et alliages

Traitements Thermiques Des métaux et alliages Traitements Thermiques Des métaux et alliages Bertin Morgan Vincent Matthieu Ecole Normale Supérieure de Cachan Génie Mécanique Introduction Qu est ce qu un traitement thermique et à quoi peut-il servir?

Plus en détail

RCC-MRx REGLES DE CONCEPTION ET DE CONSTRUCTION DES MATERIELS MECANIQUES DES INSTALLATIONS NUCLEAIRES EDITION afcen

RCC-MRx REGLES DE CONCEPTION ET DE CONSTRUCTION DES MATERIELS MECANIQUES DES INSTALLATIONS NUCLEAIRES EDITION afcen RCC-MRx REGLES DE CONCEPTION ET DE CONSTRUCTION DES MATERIELS MECANIQUES DES INSTALLATIONS NUCLEAIRES EDITION 2012 1 er Erratum Mars 2016 afcen Association française pour les règles de conception, de construction

Plus en détail

LES ALLIAGES SPECIAUX, LES POUDRES ET NANO MATERIAUX

LES ALLIAGES SPECIAUX, LES POUDRES ET NANO MATERIAUX LES ALLIAGES SPECIAUX, LES POUDRES ET NANO MATERIAUX COLLOQUE ANNUEL FEDEM A PARIS du 24 octobre 2006 Alain ROBERT Avertissement Ce qui suit n a pas la prétention de dresser un tableau exhaustif de l innovation

Plus en détail

Tôles d acier Cor-Ten Gamme de produits. ThyssenKrupp Christon

Tôles d acier Cor-Ten Gamme de produits. ThyssenKrupp Christon Tôles d acier Cor-Ten Gamme de produits ThyssenKrupp Christon 2 Tôles d acier Cor-Ten Acier résistant aux intempéries Qu est-ce que Cor-Ten? Le Cor-Ten (aussi connu sous le nom d acier résistant aux intempéries)

Plus en détail

Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie

Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie Analyse et modélisation du vieillissement de ressorts utilisés en horlogerie Benoit REY & Adrien HILDEBRANDT ANSYS Conférence & 12ème Forum CADFEM 8 septembre 2015, Lausanne EPFL TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Alloys As Le format du produit:

Alloys As Le format du produit: Caracteristiques tecniques: avec haute tener en nickel (alliages) Alloys As Le format du produit: Caracteristiques tecniques: avec haute teneur en nickel (alliages) Caracteristiques tecniques: avec haute

Plus en détail

UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES

UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES Paris, le 08/04/2013 UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES Présenté par Umur Salih OKYAY 2 Institut pour la recherche appliquée et l'expérimentation

Plus en détail

SUPERALLIAGES ET ALLIAGES EXOTIQUES

SUPERALLIAGES ET ALLIAGES EXOTIQUES Approche systémique aux problèmes posés par les assemblages soudés 2014-11-24 ETS 1 SUPERALLIAGES ET ALLIAGES EXOTIQUES Inconel Incoloy Hastelloy Duplex et Super-Duplex Nimonic Super acier austénitique

Plus en détail

325 L. C Si Mn P S Cr 0,23 0,30-0,70 1,2-1,7 0,025 0,010 1,0-1,6

325 L. C Si Mn P S Cr 0,23 0,30-0,70 1,2-1,7 0,025 0,010 1,0-1,6 325 L Acier résistant à l abrasion trempé à l air Fiche technique, édition avril 2016 1 Le domaine d application de l acier DILLIDUR 325 L est, par excellence, celui des utilisations exigeant de bonnes

Plus en détail

ACCESSOIRES DE MONTAGE. Fiches techniques. L'aluminium différemment L'alliage de nos profilés en aluminium extrudé. Eloxal

ACCESSOIRES DE MONTAGE. Fiches techniques. L'aluminium différemment L'alliage de nos profilés en aluminium extrudé. Eloxal L'aluminium différemment L'alliage de nos profilés en aluminium extrudé Profiness livre exclusivement des profilés en alliage d'aluminium EN AW-6063 T6 (ancienne désignation : AlMgSi0,5 F25). Après la

Plus en détail

Cryo-module SPL: Etat d avancement. V.Parma, CERN, TE-MSC

Cryo-module SPL: Etat d avancement. V.Parma, CERN, TE-MSC Cryo-module SPL: Etat d avancement V.Parma, CERN, TE-MSC 9eme CSP, CNRS-LAL 1er juillet 2013 Rappel de la contribution SPL Accord Technique Nom Work Packages materiel hommes.mo Institut keur is 2SPL 2.1

Plus en détail

(sur stock ou approvisionnement rapide)

(sur stock ou approvisionnement rapide) (sur stock ou approvisionnement rapide) (sur stock ou approvisionnement rapide) Les tubes de précision sont utilisés dans beaucoup d applications comme : la métrologie, la pyrométrie, la fabrication de

Plus en détail

LE CUIVRE ET LES ALLIAGES DE CUIVRE

LE CUIVRE ET LES ALLIAGES DE CUIVRE LE CUIVRE ET LES ALLIAGES DE CUIVRE Le soudage des cuivreux ne pose pas de problème particulier à partir du moment ou l'on identifie clairement la nuance à assembler, que l on connaît l usage de la pièce

Plus en détail

Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales

Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales Conception et élaboration d'alliages de titane superélastiques et mémoire de forme pour applications biomédicales P. CASTANY, M. CORNEN, D. GORDIN, I. THIBON, T. GLORIANT S. GEFFROY, D. LAILLE E. BERTRAND,

Plus en détail

La fragilisation par Hydrogène des aciers à hautes caractéristiques - Causes, contrôles et prévention

La fragilisation par Hydrogène des aciers à hautes caractéristiques - Causes, contrôles et prévention Quand la corrosion s invite dans la durabilité des structures La fragilisation par Hydrogène des aciers à hautes caractéristiques - Causes, contrôles et prévention Gilles CHOLVY - NEXTER Systems Introduction

Plus en détail

LES MATERIAUX POUR TENUE A HAUTE TEMPERATURE LES SUPERALLIAGES BASE NICKEL

LES MATERIAUX POUR TENUE A HAUTE TEMPERATURE LES SUPERALLIAGES BASE NICKEL LES MATERIAUX POUR TENUE A HAUTE TEMPERATURE LES SUPERALLIAGES BASE NICKEL François VOGEL 24/10/2016 Plan de la présentation 1. Définition d un alliage 2. Les Superalliages ou Alliages Réfractaires 3.

Plus en détail

2 MATERIAU ET METHODE EXPERIMENTALE. Elément. 3 RESULTAT ET INTERPRETATION 3.5 Analyse des éléments de la composition chimique

2 MATERIAU ET METHODE EXPERIMENTALE. Elément. 3 RESULTAT ET INTERPRETATION 3.5 Analyse des éléments de la composition chimique ÉTUDE COMPARATIVE DE L'INFLUENCE DU TAUX DE DÉFORMATION ET DE LA TEMPÉRATUERE DU RECUIT SUR LA MICROSTRUCTURES ET LES PROPRIÉTÉS MÉCANIQUES DE DEUX ACIERS À HAUTE LIMITE D'ÉLASTICITÉ (HLE) DE TYPE API

Plus en détail

Rédacteur(s) : A. LECLERCQ* / R. RUAT Nbre de pages : 16 Palier / Site : EPR-FA3 Nbre d'annexe(s) : 6

Rédacteur(s) : A. LECLERCQ* / R. RUAT Nbre de pages : 16 Palier / Site : EPR-FA3 Nbre d'annexe(s) : 6 ENTITÉ : MATERIELS Rédacteur(s) : A. LECLERCQ* / R. RUAT Nbre de pages : 16 Palier / Site : EPR-FA3 Nbre d'annexe(s) : 6 Titre : ECEMA060844 IND. A Imputation E230/028431/IIP-BRMC-C Type de document :

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX (PARTIE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES) Prof. J. Lecomte- Beckers

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX (PARTIE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES) Prof. J. Lecomte- Beckers PHYSIQUE DES MATÉRIAUX (PARTIE MATÉRIAUX MÉTALLIQUES) Prof. J. Lecomte- Beckers PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Prof. Jacqueline Lecomte-Beckers Département A&M Service de Sciences de Matériaux Métalliques Bat.

Plus en détail

Endommagement et rupture des aciers : science, microstructure, technologie

Endommagement et rupture des aciers : science, microstructure, technologie 8 octobre 2015 Endommagement et rupture des aciers : science, microstructure, technologie A.-F. Gourgues-Lorenzon, Centre des Matériaux, MINES ParisTech A. Dalloz, ArcelorMittal Maizières et Centre des

Plus en détail

UNIVERSITE DE BOURGOGNE Année : U.F.R. Sciences et Techniques Date : 23 MAI 2013 LICENCE DE CHIMIE

UNIVERSITE DE BOURGOGNE Année : U.F.R. Sciences et Techniques Date : 23 MAI 2013 LICENCE DE CHIMIE UNIVERSITE DE BOURGOGNE Année : 2012-2013 U.F.R. Sciences et Techniques Date : 23 MAI 2013 LICENCE DE CHIMIE EPREUVE Physico-chimie des Matériaux Durée : 1 h 30 (Documents non autorisés) Exercice 1 : Etude

Plus en détail

Matériaux à haute résistance mécaniques et leurs procédés de fabrication. Cours 12 Évaluation de la formabilité

Matériaux à haute résistance mécaniques et leurs procédés de fabrication. Cours 12 Évaluation de la formabilité Matériaux à haute résistance mécaniques et leurs procédés de fabrication Cours 12 Évaluation de la formabilité 12-1 Objectives du cours #12 Connaitre les méthodes utilisés dans l industrie pour évaluer

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/8 Semestre 1 Technique des matériaux 160 périodes selon OrFo AAF7.1 Connaissances de base des matériaux 20 AAF7.1.1 Classification Classifier les matériaux en métaux ferreux, métaux non ferreux,

Plus en détail

Caractéristiques. des matériaux

Caractéristiques. des matériaux Caractéristiques physiques et mécaniques des matériaux Yvon LESCOUARC H Matériaux de construction Acier Aluminium, zinc, cuivre Béton Bois Verre Polycarbonate Caractéristiques physiques Densité Coefficient

Plus en détail

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite)

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) Matériaux - Métallurgie David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) École Centrale de Pékin 2 ème année de cycle Ingénieur Année 2009-2010 1 Force (N) 50000 45000 40000 35000

Plus en détail

Caractéristiques des produits ferreux

Caractéristiques des produits ferreux Caractéristiques des produits ferreux editeur: vonroll casting (emmenbrücke) sa rüeggisingerstrasse 2 ch-6020 emmenbrücke edition: septembre 2012 Table des matières Fontes à graphite sphéroïdal 4 7 Fontes

Plus en détail

La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718

La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718 AEPR Chatenay Malabry 12-14 juin 2012 La micro-fusion laser sur lit de poudre, influence du sens de construction : Application à la l'alliage Inconel 718 Lucas DEMBINSKI, Christian CODDET, Ghislain MONTAVON

Plus en détail

Le tungstène pour les tokamaks : Evolution de sa microstructure sous irradiation

Le tungstène pour les tokamaks : Evolution de sa microstructure sous irradiation Le tungstène pour les tokamaks : Evolution de sa microstructure sous irradiation E. AUTISSIER a M-F. Barthe a, C. Genevois a,p. Desgardin a, B. Decamps b, R.Schaeublin c, A. De Backer d, C. S. Becquart

Plus en détail

CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE ECAM EPMI, CERGY

CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE ECAM EPMI, CERGY CONFÉRENCE ASTECH - MOV'EO : LES NOUVEAUX CHALLENGES DE L'ALLÈGEMENT JEUDI 1ER DÉCEMBRE 2016 - ECAM EPMI, CERGY - L ALUMINIUM DANS LA PROPULSION ET LES ÉQUIPEMENTS AÉRONAUTIQUES - Eric PHILIPPOT SOMMAIRE

Plus en détail

Désignation des Métaux

Désignation des Métaux Chapitre 2 : Désignation des Métaux Objectifs spécifiques : Savoir classifier les métaux et désignations normalisées alliages suivant leurs Pré-requis : Niveau BAC, notions élémentaires de chimie Eléments

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES TRANSFORMATIONS A L ETAT SOLIDE DES ALLIAGES Fe-C

CHAPITRE 4 LES TRANSFORMATIONS A L ETAT SOLIDE DES ALLIAGES Fe-C CHAPITRE 4 LES TRANSFORMATIONS A L ETAT SOLIDE DES ALLIAGES Fe-C Contenu : Austénitisation des aciers Les transformations isothermes Les transformations anisothermes Trempe et revenue des aciers Plan du

Plus en détail

Étude des mécanismes de rupture des soudures des alliages d aluminium 2219 par la technique de laminographie X pour application aérospatiale

Étude des mécanismes de rupture des soudures des alliages d aluminium 2219 par la technique de laminographie X pour application aérospatiale Étude des mécanismes de rupture des soudures des alliages d aluminium 2219 par la technique de laminographie X pour application aérospatiale EL KHOUKHI DRISS Tuteurs académiques: MADI Yazid, MORGENEYER

Plus en détail

L effet des éléments Ni, Cr, Mo sur la soudabilité da la fonte GS avec un acier moulé

L effet des éléments Ni, Cr, Mo sur la soudabilité da la fonte GS avec un acier moulé L effet des éléments Ni, Cr, Mo sur la soudabilité da la fonte GS avec un acier moulé FADEL Nabil, AZZAZ Hamza, LEMDANI Ferroudja, DAHMOUN Djaffar Département de science des matériaux, faculté de génie

Plus en détail

RESUME ABSTRACT 1 INTRODUCTION

RESUME ABSTRACT 1 INTRODUCTION Courrier du Savoir N 04, Juin 3, pp. 59-63 INFLUENCE DE LA VITESSE DE SOLIDIFICATION ET DE REFROIDISSEMENT SUR LA MICROSTRUCTURE ET LES PROPRIETES MECANIQUES DE LA FONTE FGL LORS DE L UTILISATION DE DIFFERENTS

Plus en détail

Mécanique de rupture

Mécanique de rupture Mécanique de rupture I. Essai de traction I.1. Essai de traction sur un ressort II. III. I.. I.3. Essai de traction sur une barre Contrainte théorique de rupture Théorie de Griffith II.1. Notion de concentration

Plus en détail

A S T R I D. Le Projet ASTRID. Alain ZAETTA. Adjoint chef de programme Réacteurs R. génération Direction de l Energie l

A S T R I D. Le Projet ASTRID. Alain ZAETTA. Adjoint chef de programme Réacteurs R. génération Direction de l Energie l A S T R I D Advanced Sodium Technological Reactor for Industrial Demonstration Le Projet ASTRID Alain ZAETTA Adjoint chef de programme Réacteurs R 4 ème génération Direction de l Energie l Nucléaire Périmètre

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Groupe de Travail Ponts et Ouvrages d Artd OTUA

Groupe de Travail Ponts et Ouvrages d Artd OTUA Groupe de Travail Ponts et Ouvrages d Artd OTUA 21 avril 2005 Norme NF EN 10025:2005 J. Ménigault BN Acier 1 Caractéristiques courantes exprimées dans les normes Composition chimique inclut le CEV (soudabilité)

Plus en détail

Fonctionnalité de l émail en fonction du but recherché

Fonctionnalité de l émail en fonction du but recherché Fonctionnalité de l émail en fonction du but recherché APEV 17 octobre 2013 Karine Sarrazy La fonctionnalité & le but recherché O Fonctionnalités O Buts recherchés O La mission O La qualité O L utilité

Plus en détail

Les mélanges: Diagrammes de phase

Les mélanges: Diagrammes de phase Les mélanges: Diagrammes de phase Chapitre 5 ession 7 7-1 Motivations Comprendre la ormation des structures des matériaux. Certaines propriétés des matériaux (dureté, résistances) sont onction de leur

Plus en détail

Variations du niveau transcriptionnel de MXR en réponse à deux types de stress (radiation, choc thermique) chez l huître creuse Crassostrea gigas

Variations du niveau transcriptionnel de MXR en réponse à deux types de stress (radiation, choc thermique) chez l huître creuse Crassostrea gigas Variations du niveau transcriptionnel de MXR en réponse à deux types de stress (radiation, choc thermique) chez l huître creuse Crassostrea gigas Farcy E 1,2, Voiseux C 1, Lebel JM 2, Fiévet B 1 1 Laboratoire

Plus en détail

COMPORTEMENT DES STRUCTURES MÉTALLIQUES Matériaux et pathologies. Jean Paul PERSY Consultant Présenté par Bertrand COLLIN - SITES

COMPORTEMENT DES STRUCTURES MÉTALLIQUES Matériaux et pathologies. Jean Paul PERSY Consultant Présenté par Bertrand COLLIN - SITES COMPORTEMENT DES STRUCTURES MÉTALLIQUES Matériaux et pathologies Jean Paul PERSY Consultant Présenté par Bertrand COLLIN - SITES 1 Élaboration de l acier : 2 Historique matériaux & règlements : Matériaux

Plus en détail

EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1

EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1 DGET. ISET du Kef EXAMEN SEMESTRIEL Matériaux Métalliques Licence_Appliquée en Génie Mécanique LA_TGM1 1 ère Année Temps alloué : 1h30min Juin 2015 Nom. Prénom : Classe :... N de place :.. UN MANUSCRIT

Plus en détail

Alliages de titane implantés et nouveaux alliages pour la fabrication de dispositifs médicaux fonctionnels

Alliages de titane implantés et nouveaux alliages pour la fabrication de dispositifs médicaux fonctionnels 1 Alliages de titane implantés et nouveaux alliages pour la fabrication de dispositifs médicaux fonctionnels T. Gloriant Institut des Sciences Chimiques de Rennes, UMR CNRS 6226, INSA Rennes, France Thierry.Gloriant@insa-rennes.fr

Plus en détail

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX

PHYSIQUE DES MATÉRIAUX PHYSIQUE DES MATÉRIAUX Laboratoire n 2 : Appareils de caractérisation thermique et de dureté Structures hors équilibre Diagrammes TTT & CCT Applications Henri-Michel Montrieux hmmontrieux@ulg.ac.be MENU

Plus en détail

Feuillards de laminage propre. Bobines et feuillards coupés de produits sidérurgiques.

Feuillards de laminage propre. Bobines et feuillards coupés de produits sidérurgiques. Feuillards de laminage propre. Bobines et feuillards coupés de produits sidérurgiques. Own manufacturing strips. Coils and strips slitted from steel industry products Feuillards de laminage propre. Feuillards

Plus en détail

PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE

PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE Table des matières PARTIE A : ELABORATION, MICROSTRUCTURES ET PROPRIETES DES METAUX ET ALLIAGES DE BASE Chapitre I : DIAGRAMMES DE PHASES... 1 1- Quelques rappels... 1 2- Diagrammes fer carbone... 3 3-

Plus en détail

Club ZeBuLoN. (5 décembre 2006)

Club ZeBuLoN. (5 décembre 2006) Club ZeBuLoN (5 décembre 2006) Présentation : Modélisation numérique d un phénomène mécanique (TRIP) induit par une transformation martensitique dans l acier 16MND5. Présenté par : S. Meftah Encadrant

Plus en détail

Traitements Thermiques et thermochimiques

Traitements Thermiques et thermochimiques Chapitre 6 : Traitements Thermiques et thermochimiques Objectifs spécifiques : - Connaitre les types des traitements thermiques - Identifier les phénomènes microstructurales dues aux traitements thermiques

Plus en détail

FA3. Calottes de cuve. 18 juin 2015 HCTSIN

FA3. Calottes de cuve. 18 juin 2015 HCTSIN FA3 Calottes de cuve 18 juin 2015 HCTSIN Synthèse La cuve de l EPR présente des progrès de conception sur des points significatifs. La possibilité de ségrégation dans certaines zones des pièces forgées

Plus en détail

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces

Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Nouveaux matériaux pour capteur piézorésistif en couches minces Pierre-Yves Tessier Université de Nantes Institut des Matériaux Jean Rouxel - IMN, CNRS, France 1 µm Matinée thématique capteurs et matériaux

Plus en détail

25 mars 2011 CALCUL DES SOUDURES. Vincent BLANCHOT V BLANCHOT

25 mars 2011 CALCUL DES SOUDURES. Vincent BLANCHOT V BLANCHOT 25 mars 2011 CALCUL DES SOUDURES EN STATIQUE Vincent BLANCHOT vincent.blanchot@insa-toulouse.fr Calcul des soudures en statique SOMMAIRE Cordons à pleine pénétration Cordons à pénétration partielle Calcul

Plus en détail

Mesure de température par spectrométrie et caméra infrarouge - Présentation du projet Prométhée

Mesure de température par spectrométrie et caméra infrarouge - Présentation du projet Prométhée Mesure de température par spectrométrie et caméra infrarouge - Présentation du projet Prométhée! M. Dal, M. Schneider, F. Coste, R. Fabbro Mesure de température par spectrométrie et caméra infrarouge -

Plus en détail

Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL. J. Fuchs, J. R. Marquès LULI

Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL. J. Fuchs, J. R. Marquès LULI Idées d expériences académiques «duales» utilisant LMJ/PETAL J. Fuchs, J. R. Marquès LULI Idée centrale : exploiter la spécificité/unicité de l installation PETAL (CPA) + LMJ (ns) : *soit étudier par le

Plus en détail

Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques

Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques Tubes mécaniques LAMINÉS À CHAUD sans soudure pour applications mécaniques étirés à froid sans soudure pour applications mécaniques 16 Barres creuses pour usinage - E470 - EN 10294-1 > E470 - EN 10294-1

Plus en détail

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20 DÉPARTEMENT DE GÉNIE PHYSIQUE ET DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Note finale: /5 CORRIGÉ NOM (en majuscules): PRÉNOM : SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS 5.110 - MATÉRIAUX Contrôle N 1 du octobre 1998 de 9h00

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail