Projet de DÉCISION DE LA COMMISSION. relative à la mise en œuvre du télétravail dans les services de la Commission :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet de DÉCISION DE LA COMMISSION. relative à la mise en œuvre du télétravail dans les services de la Commission : 2010-2015"

Transcription

1 Projet de DÉCISION DE LA COMMISSION du [ ] relative à la mise en œuvre du télétravail dans les services de la Commission : LA COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES, Vu le traité instituant la Communauté européenne, et notamment son article 211, ainsi que le traité instituant la Communauté européenne de l'énergie atomique, et notamment son article 124, Vu le statut des fonctionnaires des Communautés européennes et le régime applicable aux autres agents des Communautés, fixés par le règlement (CEE, Euratom, CECA) n 259/68 du Conseil du 29 février , Après consultation du Comité du personnel et du Comité Paritaire pour l'égalité des Chances, Considérant ce qui suit: (1) Le télétravail s'inscrit dans un contexte de modernisation des organisations qui met davantage l'accent sur la gestion fondée sur les résultats, une gestion de la performance par objectifs et met en place des formes plus flexibles d'organisation du travail en lien avec le développement des nouvelles technologies de l'information. (2) Au terme du projet pilote de télétravail lancé de 2006 à 2009, le rapport d'évaluation 2 a conclu que le télétravail avait apporté des avantages réels tant pour l'encadrement que pour le personnel de l'institution. Entre autres bénéfices pour les télétravailleurs et, au fond, pour l'institution, l'évaluation identifie un degré élevé d'autonomie et de maîtrise du temps de travail, un meilleur équilibre entre vie privée et vie professionnelle, une plus grande responsabilisation, une réduction du stress, une plus grande motivation et par conséquent meilleure performance du personnel, une réduction des temps de trajets et donc des sources de pollution générées par les déplacements. (3) L'évaluation a révélé que la très grande majorité du personnel et des managers sont en faveur d'une plus large application du télétravail au sein de la Commission tout en relevant que certaines difficultés liées à une gestion efficace à distance des télétravailleurs subsistent encore. 1 2 JO L 56 du , p. 1. Règlement modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n 160/2009, JO L 55 du , p. 1. Rapport d'évaluation ref. FR 1 FR

2 (4) Le télétravail nécessite de la part du télétravailleur un sens prononcé de l'autonomie, du sens de la responsabilité, de l'organisation, et du respect des échéances et implique également du manager la mise en place d'une gestion par objectifs rigoureuse et bien comprise par le télétravailleur ainsi que le développement d'un management efficace à distance des télétravailleurs. (5) Les conséquences du télétravail sur l organisation collective du travail et les modes d évaluation des prestations des télétravailleurs doivent être mieux pris en compte afin de parer à des risques potentiels tels que l'isolement social et professionnel des télétravailleurs, ou encore les questions liées à la sécurité des documents et équipements informatiques (6) Le télétravail est couvert par l'assurance accident et maladie professionnelle, tel que prévu à l'art. 73 du statut, de la même manière que s'il travaillait dans les locaux de l'institution. Les dispositions applicables aux END en la matière restent d'application 3. DÉCIDE: Article premier Objet et champ d'application Il est institué un régime de télétravail pour une période de 6 ans (1 er janvier décembre 2015). Par télétravail on entend une forme d'organisation et de réalisation du travail, utilisant les technologies de l'information, qui permet à des membres du personnel d'exercer leurs fonctions hors des locaux de la Commission. N'est pas visée par cette décision la personne qui travaille à son domicile après les heures de travail au bureau : "day extender". Article 2 Personnel concerné Le télétravail est fondé sur le volontariat. Est autorisé à demander à bénéficier de ce régime le personnel qui relève de l'institution à savoir : les fonctionnaires, les agents temporaires, les END, les agents contractuels, y inclus l'encadrement. Ne sont pas autorisés à demander de bénéficier de ce régime : les intérimaires, les prestataires de service, le personnel des contractants. 3 Décision C(2008) 6866 final du relative au régime applicable aux experts nationaux détachés et aux experts nationaux en formation professionnelle auprès des services de la Commission. FR 2 FR

3 Article 3 Capacité de télétravail A titre d'information, un tableau prévisionnel des capacités de télétravail pour les six prochaines années se trouve en annexe I et donne une indication générale du nombre de possibilités dont disposent les directions générales et services pendant la période considérée. Les directions générales et services, en charge de la gestion opérationnelle du télétravail, le proposent le plus largement possible à leur personnel, dans les limites de la capacité du système IT et de l'intérêt du service. La direction générale Personnel et Administration pourra ajuster, en coordination avec les directions générales et services, les quotas de tokens/pc au regard de l'utilisation ou sous utilisation qui en est faite et pourra, le cas échéant, procéder à des réallocations entre directions générales et services. Dans le cas où les demandes de télétravail, au sein d'une direction générale ou d'un service, devaient être supérieures aux possibilités offertes, il incombera à la direction générale ou au service concerné de déterminer les demandes prioritaires. En règle générale, la direction générale ou le service accordera une priorité aux candidatures émanant de personnel travaillant à temps plein et assurera une rotation des télétravailleurs afin de permettre au plus grand nombre possible de son personnel d'avoir recours à cette formule de travail. La direction générale Personnel et Administration établira les modalités de mise en œuvre des procédures de sélection, d'autorisation et de rotation. Article 4 Tâches relatives au télétravail Le télétravail est réservé au personnel exerçant des tâches qui se prêtent au télétravail, notamment toutes celles exécutables par voie informatique. Certaines tâches sont clairement inadaptées au télétravail, étant donné qu'elles exigent une présence physique au bureau. Ces tâches comprennent notamment le travail par tour, les tâches liées à l'accueil du public, les tâches de chauffeur, les tâches liées à la sécurité des bâtiments, etc. Article 5 Formule de télétravail Il existe deux formules de télétravail : la formule structurelle et la formule circonstancielle. La formule structurelle permet d'alterner sur base régulière les périodes de télétravail et les périodes de travail au bureau, selon des modalités définies d'un commun accord. Le télétravail ne doit cependant pas couper la personne de son environnement de travail et il ne peut en aucun cas excéder 50 % de la durée de travail hebdomadaire totale. Ce type de télétravail requiert la conclusion d'une convention de télétravail (cf. Annexe 2) La formule circonstancielle permet, dans des circonstances spécifiques, de télétravailler, éventuellement plusieurs jours d'affilés, pour un maximum de 30 jours ouvrables par an. Cette FR 3 FR

4 formule peut être utilisée pour des circonstances professionnelles impliquant des tâches exceptionnelles qui peuvent être exécutées en dehors du bureau, en cas de problèmes personnels ou familiaux ponctuels, ou pour des problèmes temporaires d'incapacité de mobilité. Pour l'octroi de ce type de télétravail, la personne doit en faire la demande à son supérieur hiérarchique, qui pourra lui donner son accord pourvu que cela ne porte pas préjudice à l intérêt du service. Cette formule requiert un accord écrit ou par échange de messages électroniques entre l'intéressé et le supérieur hiérarchique et s'agissant d'une demande liée à une incapacité de mobilité, un certificat médical attestant des capacités de télétravail. La mise à disposition d'un token ou PC portable n'est pas obligatoire dans le cadre d'un télétravail circonstanciel et doit être évaluée par la direction générale ou le service selon la période de travail à domicile du candidat et des disponibilités matérielles de la direction générale, sauf si le télétravail circonstanciel se prolonge au-delà de deux semaines. Article 6 Conditions matérielles et assistance technique S'agissant du télétravail structurel, la Commission maintient l'accès intermédiaire 4 pour ses télétravailleurs jusqu'au 31 décembre 2010 sans augmentation du nombre d'accès par rapport à A compter du 1 er janvier 2011, les directions générales et services mettront graduellement à disposition de leurs télétravailleurs un PC portable (qui permettra aussi l'accès complet 5 ) selon la répartition indicative annuelle par DG ou service reprise en Annexe I. Ce PC portable remplacera le PC standard de la Commission et sera utilisé tant au bureau qu'au lieu de télétravail. S'agissant du télétravail circonstanciel, l'accès de base 6 peut être possible sur une période n'excédant pas deux semaines. Il permettra à tout le personnel de pouvoir recourir ponctuellement au télétravail occasionnel pour des périodes de temps limités. Il incombe aux directions générales et services de fournir à leurs télétravailleurs : une formation appropriée, ciblée sur l'installation et l'utilisation des équipements techniques mis à leur disposition et sur les caractéristiques de cette forme d'organisation du travail ; un service approprié d'appui technique pendant les heures normales de travail de l'institution. Quel que soit le type de télétravail et d'accès retenus, le télétravailleur prend à sa charge les frais d'abonnement et de communication induits par le télétravail. Les Directions générales et services qui le souhaitent peuvent investir sur leurs propres ressources pour augmenter leur allocation de tokens ou pour fournir à leurs télétravailleurs le matériel informatique et télématique Accès intermédiaire : permet, via un token, un accès presque équivalent à celui de l'accès complet mais prévoit l'utilisation d'un équipement privé. Accès complet : donne accès à la presque totalité des ressources électroniques disponibles au bureau. Le télétravailleur aura à disposition un PC standard de la Commission fourni d un système de communication et de sécurité spécifique. Les coûts d installation des lignes de télécommunication et les frais de fonctionnement restent à la charge des télétravailleurs. Accès de base : accès web qui permet d'accéder au web mail, à IntraComm, et à certaines applications web, i.e. Sysper 2. FR 4 FR

5 Article 7 Dispositions générales Le télétravail ne constitue pas un droit individuel mais une forme différente d'organisation du travail qui n'est envisageable que lorsqu'elle est conforme à l'intérêt du service. Toutes les dispositions statutaires ainsi que les dispositions applicables aux END restent d application au télétravailleur. Le télétravailleur se rend aux convocations qui lui sont adressées et respecte les dispositions en matière d'absences et de congés. Le télétravailleur peut être appelé ponctuellement à retourner au bureau, et ce à ses propres frais, pour des raisons urgentes liées à l'intérêt du service. Dans le cadre de l'horaire flexible, une journée de télétravail est comptabilisée d'office comme une journée standard de travail de 7h30 et de 3h45 pour une demi- journée. Aucune heure supplémentaire ne sera prise en compte. Le télétravailleur doit être toujours joignable au moins durant les plages horaires fixes soit de 9h30 à 12h00 et de 15h00 à 16h30 (16h00 le vendredi) mais peut organiser ses horaires de travail différemment. Le télétravailleur informe et convient avec sa hiérarchie du lieu habituel de télétravail étant précisé que tout changement de lieu devra faire l objet d un accord du supérieur hiérarchique. A l'exception des cas explicitement couverts par la formule de télétravail circonstanciel, le temps de présence hebdomadaire au bureau ne peut être inférieur à 50 % de la durée standard de travail (soit 37,5 heures/semaine), même en cas de cumul avec un temps partiel. Il incombe au supérieur hiérarchique de déterminer si l'intérêt du service permet d'autoriser le télétravail et de décider du nombre adéquat de fonctionnaires ou agents des différents domaines d'activité pouvant effectuer du télétravail à un moment donné sans compromettre le bon fonctionnement de son service. Il importe que la direction des ressources humaines de la Direction générale ou du service assure la coordination globale de l'exercice. Article 8 La convention de télétravail La convention de télétravail est conclue entre le supérieur hiérarchique et le candidat au télétravail en complétant le formulaire prévu à cet effet. Cette convention ne devient effective qu'après accord du Directeur de la Direction dont relève le candidat au télétravail, ainsi que du service des ressources humaines. Dans le cas où le candidat au télétravail est affecté à une unité ou un service assimilé dont le chef relève directement d'un directeur général ou chef de service, l'accord de ce dernier est requis en sus de celui du service des ressources humaines. Les jours de présence obligatoire du télétravailleur au bureau sont fixés entre le télétravailleur et le supérieur hiérarchique selon un cadre hebdomadaire ou bihebdomadaire. Le minimum de temps de travail au domicile sur une semaine est de ½ journée prise en un seul bloc, le maximum est de 2,5 jours (ou 3 jours et 2 jours sur un cycle de deux semaines). FR 5 FR

6 La convention fixe les tâches du télétravailleur en liaison avec ses objectifs professionnels. Elle fait référence aux dispositions réglementaires de base, notamment aux conditions de réversibilité du télétravail, aux recommandations en matière de sécurité et d'ergonomie ainsi qu'aux modalités relatives aux équipements, à leurs règles d utilisation et aux précautions d'usage contre les dégradations et vols. La convention détaille, par ailleurs, les modalités d'exercice du télétravail, de fréquence et de liaison avec le service ainsi que le lieu habituel d'exercice du télétravail. La convention est conclue pour une durée déterminée d'un maximum d'une année, plusieurs fois renouvelable. Si le demandeur n'a jamais été admis à bénéficier de ce régime, une période d'essai peut être considérée par les supérieurs hiérarchiques. Le régime de télétravail doit, pendant toute la durée pour laquelle son bénéfice est accordé, demeurer strictement compatible avec l'intérêt de service. Article 9 Procédure de résiliation La hiérarchie qui a donné son accord, au sens de l'article 8, paragraphe 1, à la convention de télétravail est compétente pour mettre fin anticipativement au télétravail, et ceci à la demande du télétravailleur ou dans l'intérêt du service. Cette mesure vaut résiliation de la convention de télétravail. La décision de résiliation fixe la date à laquelle elle prend effet; la prise d'effet ne peut intervenir au plus tôt qu'un mois après la notification de la décision au télétravailleur. Néanmoins, à titre exceptionnel, le retour immédiat aux conditions de travail normales pourra être exigé, pour des raisons liées à l'intérêt du service, notamment en cas de non performance ou de sous performance du télétravailleur. Article 10 Formation et évolution de carrière Le télétravailleur a les mêmes droits à la formation et aux possibilités d'évolution de carrière que les non télétravailleurs. Le choix de télétravail ne doit pas porter préjudice aux appréciations ou évaluations de l'intéressé. La charge de travail et les critères de résultats du télétravailleur sont équivalents à ceux des travailleurs comparables dans les locaux de l'institution. L'institution se charge de mettre à la disposition des télétravailleurs des éléments de formation relatifs à l'ergonomie, la sécurité des documents, l'utilisation des équipements informatiques, aux précautions d'usage contre les dégradations et vols ou d'autres thèmes en lien avec le télétravail. Les formations adressées au management prendront en compte les nécessités liées à une gestion par objectifs et à distance du personnel qui pratique le télétravail. Article 11 Santé et sécurité FR 6 FR

7 Le télétravailleur souscrit aux assurances relatives à l habitat prescrites par la loi du pays de résidence. Il est responsable de la conformité de son installation électrique ainsi que de l'ensemble du bâtiment aux normes de santé et de sécurité en vigueur. La direction générale ou le service dont relève le télétravailleur est tenu d'informer ce dernier en matière de santé et de sécurité au travail, en particulier des règles relatives à l'utilisation des écrans de visualisation. Le télétravailleur est tenu quant à lui de vérifier régulièrement les conditions ergonomiques portées à sa connaissance par l'institution et d'en maintenir un niveau adéquat. Le télétravailleur réserve l'exclusivité de son travail à l'institution, ne peut sous-traiter les travaux qui lui sont confiés et respecte la confidentialité des informations recueillies dans l'exercice de ses fonctions. Article 12 Suivi et évaluation La direction générale Personnel et Administration est chargée du suivi général de la mise en œuvre de la présente décision au sein de la Commission Une évaluation de cette nouvelle phase de télétravail sera effectuée en 2014 par la direction générale Personnel et Administration, en vue d'éventuels développements ultérieurs Le groupe interservices sur le télétravail formulera des avis, au besoin, concernant la mise en œuvre de la présente décision, et sera informé de l'évaluation et du suivi. Il informera des bonnes pratiques mises en place dans les Directions générales et services Le Comité Paritaire pour l'egalité des Chances (COPEC) sera tenu informé de la mise en œuvre de la présente décision, ainsi que de l'évaluation prévue à la fin de ce projet et de ses nouvelles orientations Article 13 Disposition finale La présente décision entre en vigueur au 1 er janvier 2010 et prendra fin au 31 décembre FR 7 FR

8 ANNEXE 1 ALLOCATION DES ACCES SUPPLEMENTAIRES TELETRAVAIL DISTRIBUTION DES LAPTOP DG Staff* Gr TOTAL ADMIN /IAS 898 C AGRI 1121 C AIDCO 1077 C BUDG 588 B CAB 472 A COMM 964 C COMP 822 B DEV 340 A DGT 2435 D DIGIT 1064 C EAC 661 B ECFIN 561 B ECHO 220 A ELARG 408 A EMPL 816 B ENTR 952 C ENV 697 B EPSO 157 A ESTAT 808 B INFSO 1139 C JLS 542 B FR 8 FR

9 JRC 2779 D MARE 355 A MARKT 528 B OIB 1141 C OIL 289 A OLAF 452 A OPOCE 651 B PMO 575 B REGIO 719 B RELEX 837 B RTD 1893 D SANCO 896 C SCIC 805 B SEU 1780 D SG /BEPA 619 B SJ 399 A TAXUD 493 A TRADE 556 B TREN 1172 C TOTAL *Figures extracted from : = A = A = B = C FR 9 FR

10 = D FR 10 FR

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 18 décembre 2009

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 18 décembre 2009 FR FR FR COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18 décembre 2009 C(2009) 10224 DÉCISION DE LA COMMISSION du 18 décembre 2009 relative à la mise en œuvre du télétravail dans les services de la Commission pour

Plus en détail

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR

OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR OFFICE DE L HARMONISATION DANS LE MARCHÉ INTÉRIEUR (MARQUES, DESSINS ET MODÈLES) Le président DECISION N ADM-04-10 REV DU PRESIDENT DE L OFFICE du 29 mars 2012 relative au télétravail LE PRESIDENT DE L

Plus en détail

CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL

CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL CONVENTION CADRE SUR LE TELETRAVAIL DANS LES SERVICES DECONCENTRES DE L ACADEMIE DE CRETEIL Préambule : Le télétravail constitue une opportunité de moderniser l organisation du travail pour l administration

Plus en détail

Charte de télétravail pendulaire

Charte de télétravail pendulaire Charte de télétravail pendulaire 1/5 Sommaire Préambule Définition du télétravail Chapitre 1 : Contexte général 1.1 - Objet 1.2 - Champ d application Chapitre 2 : Application 2.1 - Cadre Juridique 2.2

Plus en détail

Projet Charte d Expérimentation du Télétravail Thales Alenia Space France pour l année 2011

Projet Charte d Expérimentation du Télétravail Thales Alenia Space France pour l année 2011 Projet Charte d Expérimentation du Télétravail Thales Alenia Space France pour l année 2011 Préambule : Les évolutions technologiques récentes permettent désormais d envisager de nouveaux modes d organisation

Plus en détail

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3

Sommaire. Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis)... 3 FONCTIONNAIRES DE L ÉTAT - STATUT GÉNÉRAL - Télétravail 1 TÉLÉTRAVAIL Sommaire Loi modifiée du 16 avril 1979 fixant le statut général des fonctionnaires de l'état (Extrait: 19bis).... 3 Règlement grand-ducal

Plus en détail

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition

Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition Guide du télétravail au Conseil régional : Proposition La Région Centre est engagée dans une démarche agenda 21 qui compte parmi ses grands objectifs stratégiques la mise en œuvre de politiques régionales

Plus en détail

AVENANT AU CONTRAT DE TRAVAILPOUR LE PASSAGE EN TÉLÉTRAVAIL PENDULAIRE, À DURÉE DETERMINÉE

AVENANT AU CONTRAT DE TRAVAILPOUR LE PASSAGE EN TÉLÉTRAVAIL PENDULAIRE, À DURÉE DETERMINÉE AVENANT AU CONTRAT DE TRAVAILPOUR LE PASSAGE EN TÉLÉTRAVAIL PENDULAIRE, À DURÉE DETERMINÉE Cet avenant est rédigé en application des dispositions issues des articles L1222-9 et suivants du code du travail.

Plus en détail

Accord-cadre sur le télétravail 1

Accord-cadre sur le télétravail 1 S/2002/206.01.02/Accord fr Le 16 juillet 2002 Accord-cadre sur le télétravail 1 1. Considérations générales Dans le cadre de la Stratégie Européenne pour l Emploi, le Conseil européen a invité les partenaires

Plus en détail

Mode d exécution des fonctions en dehors des locaux de l OCDE, à l'aide des technologies de l'information et de la communication

Mode d exécution des fonctions en dehors des locaux de l OCDE, à l'aide des technologies de l'information et de la communication 2 Mode d exécution des fonctions en dehors des locaux de l OCDE, à l'aide des technologies de l'information et de la communication «vise à favoriser un meilleur équilibre entre vie professionnelle et

Plus en détail

ACCORD-CADRE RELATIF AU TELETRAVAIL

ACCORD-CADRE RELATIF AU TELETRAVAIL ACCORD-CADRE RELATIF AU TELETRAVAIL Article 1 : Définition, introduction du télétravail, éligibilité Le télétravail est une forme d organisation et/ou de réalisation du travail utilisant les technologies

Plus en détail

Accord relatif au télétravail

Accord relatif au télétravail Accord relatif au télétravail Entre la Direction Générale d Aircelle, représentée par Michel DENNEULIN, Directeur des Ressources Humaines, dûment mandaté, Et d'une part, Les Organisations Syndicales suivantes,

Plus en détail

UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE

UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE 1 Entre, d'une part : - l'union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale, représentée par son Directeur, Didier Malric, dûment mandaté par le Comité

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 19 JUILLET 2005 SUR LE TELETRAVAIL Préambule Les partenaires sociaux européens, UNICE, UEAPME et CEEP d une part, et CES (et le comité de liaison EUROCADRES/CEC) d

Plus en détail

UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE

UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE UCANSS PROTOCOLE D ACCORD SUR LE TRAVAIL A DISTANCE 1 Entre, d'une part : - l'union des Caisses Nationales de Sécurité Sociale, représentée par son Directeur, Didier Malric, dûment mandaté par le Comité

Plus en détail

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé.

Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Exemple de charte d'introduction du télétravail Secteur privé. Ce document doit être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Préambule.

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP

Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP Note relative au reclassement pour inaptitude physique à l attention des membres de la CAP REFERENCES : - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012 LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Loi n 2012-347 du 12 mars 2012 Textes de référence : - Loi

Plus en détail

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com

Renégociation des accords d'entreprise www.steria.com Renégociation des accords d'entreprise. Document confidentiel Document : Nott_négo_131114_V1.ppt Page 1 Renégociation des accords d'entreprise Agenda 1 2 Durée du travail Principes généraux, Horaire de

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL

ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL ACCORD D ENTREPRISE SUR LE TELETRAVAIL Préambule En tirant parti du développement des technologies de l information et de la communication, le recours au télétravail offre l opportunité de rénover les

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32.

1 JO no C 24 du 31. 1. 1991, p. 3. 2 JO no C 240 du 16. 9. 1991, p. 21. 3 JO no C 159 du 17. 6. 1991, p. 32. Directive 91/533/CEE du Conseil, du 14 octobre 1991, relative à l'obligation de l'employeur d'informer le travailleur des conditions applicables au contrat ou à la relation de travail Journal officiel

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16.12.2013. relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires

DÉCISION DE LA COMMISSION. du 16.12.2013. relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 16.12.2013 C(2013) 9049 final DÉCISION DE LA COMMISSION du 16.12.2013 relative à la politique d engagement et d emploi des agents temporaires FR FR DÉCISION DE LA COMMISSION

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 24/07/2014 23:44:27 Décret n 97-185 du 25 février 1997 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique hospitalière pris pour l'application de l'article 27 de la loi n 86-33 du 9 janvier

Plus en détail

1- Définition, comptabilisation et conditions d attribution

1- Définition, comptabilisation et conditions d attribution Toulouse, le 20 janvier 2014 La Rectrice de l académie de Toulouse Rectorat Secrétariat Général Direction des Ressources Humaines Référence JJV/MD/n 14-013 Dossier suivi par Martine Deveza Téléphone 05

Plus en détail

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels

Section 1. Actions de formation organisées ou agréées par l administration en vue de la préparation aux concours et examens professionnels section temps de travail LES AUTORISATIONS D ABSENCE LIEES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE DEUXIEME CHAPITRE : LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL

LE REGLEMENT DE LA SITUATION ADMINISTRATIVE EN FIN DE CONGE POUR LES FONCTIONNAIRES RELEVANT DE LA CNRACL CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/11

Plus en détail

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL A.R.T.T. CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MAISON DES COMMUNES Espace Performance 3 35769 SAINT GRÉGOIRE CEDEX Téléphone 02 99 23 31 00 Télécopie 02 99 23 38 00 NOTE D'INFORMATION

Plus en détail

A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 --------------------------------------------------

A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- A V I S N 1.528 ----------------------- Séance du mercredi 9 novembre 2005 -------------------------------------------------- Mise en œuvre de l'accord volontaire européen sur le télétravail du 16 juillet

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

A.Gt 06-10-2011 M.B. 09-11-2011

A.Gt 06-10-2011 M.B. 09-11-2011 Docu 37207 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française relatif au télétravail A.Gt 06-10-2011 M.B. 09-11-2011 Le Gouvernement de la Communauté française, Vu la loi spéciale du 8 août 1980 de

Plus en détail

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3

ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL. Préambule : Page 2. Article 1 : Principes généraux Page 3. Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 ACCORD SUR LE TELE TRAVAIL Préambule : Page 2 Article 1 : Principes généraux Page 3 Article 2 : Critères d éligilibilité Page 3 Article 3 : Mise en œuvre du télétravail Page 4 - Article 3.1 : formulation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 Pôle Ressources Humaines Le 07/07/2014 FICHE TECHNIQUE HORAIRES ET CONGES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 La présente note a pour objectif de rappeler de manière aussi synthétique que possible le dispositif

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

COMPTE EPARGNE-TEMPS. En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11

COMPTE EPARGNE-TEMPS. En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11 COMPTE EPARGNE-TEMPS En application du décret n 2002-634 du 29 avril 2002 portant création du CET dans la fonction publique de l Etat 1/11 PRESENTATION GENERALE DU DISPOSITIF SOMMAIRE I. CADRE GENERAL

Plus en détail

Accord-cadre CES, UNICE et CEEP sur le travail à durée déterminée

Accord-cadre CES, UNICE et CEEP sur le travail à durée déterminée Accord-cadre CES, UNICE et CEEP sur le travail à durée déterminée Préambule Le présent accord illustre le rôle que les partenaires sociaux peuvent jouer dans la stratégie européenne pour l emploi, adoptée

Plus en détail

CHARTE EGALITE HOMME FEMME

CHARTE EGALITE HOMME FEMME CHARTE EGALITE HOMME FEMME Information : Afin de limiter les effets liés à l éloignement prolongé de la vie de l Entreprise et faciliter le retour dans son activité professionnelle, Whirlpool s engage

Plus en détail

La circulaire PERS. 853 du 9 décembre 1985 à défini les conditions d'exercice dans nos Etablissements du droit au congé individuel de formation.

La circulaire PERS. 853 du 9 décembre 1985 à défini les conditions d'exercice dans nos Etablissements du droit au congé individuel de formation. 2, rue Louis-Murat - 75008 PARIS Tél. 256-94-00 NOTE du 10 janvier 1985 DIRECTION DU PERSONNEL Note aux unités DP. 31.130 Manuel Pratique : 230 Objet : Congé individuel de formation La loi n 84-130 du

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA RÉGION-DE-SHERBROOKE Service des ressources humaines PERFECTIONNEMENT POLITIQUE 2 Table des matières 1.0 Principes... 3 2.0 Objectifs... 3 3.0 Portée... 4 4.0 Types de perfectionnement...

Plus en détail

Réunion «Télétravail» En applica3on de l ar3cle 133 de la loi 2012-347. Réunion du 26/05/2015 - DGAFP

Réunion «Télétravail» En applica3on de l ar3cle 133 de la loi 2012-347. Réunion du 26/05/2015 - DGAFP Réunion «Télétravail» En applica3on de l ar3cle 133 de la loi 2012-347 Réunion du 26/05/2015 - DGAFP 1 q Textes et travaux fondateurs Loi Secteur public : loi 2012-347 du 12 mars 2012 ( ) portant diverses

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL

POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL POLITIQUE RELATIVE AU PROGRAMME D AIDE AU PERSONNEL (RH-P-02) ADOPTION : CC 9610-1200 MISE EN VIGUEUR : 1 er octobre 1996 AMENDEMENT : Septembre 2000 1. ÉNONCÉ Le présent programme s'inscrit dans les orientations

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION. du XXX

DÉCISION DE LA COMMISSION. du XXX Ref. Ares(2015)2062398-18/05/2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le XXX [ ](2015) XXX draft DÉCISION DE LA COMMISSION du XXX relative au versement d'une aide sociale à certains agents de la Commission

Plus en détail

SPF Finances Règlement horaire variable

SPF Finances Règlement horaire variable SPF Finances Règlement horaire variable Régime général Table des matières Partie 1 Principes généraux... 2 Chapitre 1 Principes du règlement horaire variable Régime général... 2 1. Objectif et limites...

Plus en détail

Exemple de protocole d'accord Secteur privé.

Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Exemple de protocole d'accord Secteur privé. Ce document devra être adapté en fonction de la configuration de votre expérimentation et des modalités validées par la direction. Vu la décision de (nom de

Plus en détail

STATUT LE CONGE PARENTAL

STATUT LE CONGE PARENTAL STATUT LE CONGE PARENTAL Circulaire mise à jour 1 er octobre 2012 Références: - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires, - Loi n 84-53 du 26 janvier 1984

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

SEC(2001)1397 Bruxelles, le 12 septembre 2001 TEXTE F

SEC(2001)1397 Bruxelles, le 12 septembre 2001 TEXTE F COMMISSION EUROPÉENNE Secrétariat Général SEC(2001)1397 Bruxelles, le 12 septembre 2001 O/271/2001 TEXTE F OCTROI DE POUVOIRS DÉLÉGUÉS DANS LE DOMAINE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (IPR) (DÉLÉGATION AUX

Plus en détail

Réaliser une demande de DIF : les étapes

Réaliser une demande de DIF : les étapes Réaliser une demande de DIF : les étapes L ensemble du personnel ONCFS (exception faite des apprentis, exclus du dispositif) Possibilité pour l agent et les supérieurs hiérarchique de solliciter la CFMC

Plus en détail

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE

Rendu exécutoire par télétransmission en Préfecture le 23 février 2011 N identifiant : 039-200010650-20110217-1411-DE REGLEMENT COMPTE EPARGNE-TEMPS (CET) SOMMAIRE DISPOSITIONS LEGALES... 3 LES AGENTS CONCERNES... 3 OUVERTURE DU CET... 3 NATURE DES JOURS POUVANT ETRE EPARGNES... 3 ALIMENTATION DU CET... 4 UTILISATION

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS DIF

FOIRE AUX QUESTIONS DIF FOIRE AUX QUESTIONS DIF Version du 01/10/14 Questions Réponses Le Droit Individuel à la Formation entre dans le cadre légal de la formation tout au long de la vie (décret n 2007-1470). Le DIF a pour objectif

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/12/339 DÉLIBÉRATION N 12/112 DU 4 DÉCEMBRE 2012 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE SUPERIEURE EPREUVE DU CAS PRATIQUE RAPPEL DU SUJET : Secrétaire administratif de classe supérieure, vous êtes gestionnaire du

Plus en détail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail Publics concernés : fonctionnaires,

Plus en détail

Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002. 1 sur 9

Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002. 1 sur 9 Chambre de Commerce et d Industrie de Pointe-à-Pitre Règlement Intérieur des Horaires de la CCI de Pointe-à-Pitre Adopté par les CPL du 21/03/2002 et du 23/12/2002 1 sur 9 Règlement Intéreur des Horaires

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M..

CONVENTION DE STAGE. Avec : l Etablissement (organisme d accueil).. Siège social et adresse.. représenté par M. en qualité de. Et avec : M.. 1 Convention de stage CONVENTION DE STAGE Références : Circulaire Urssaf n 2015-42 du 2 juillet 2015 : le statut des stagiaires Code de la sécurité sociale : article D242-2-1 : montant minimal de la gratification

Plus en détail

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes

Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes DECISION 2009-02 Décision du Haut Conseil du Commissariat aux Comptes Relative aux contrôles périodiques auxquels sont soumis les commissaires aux comptes Principes directeurs du système des contrôles

Plus en détail

Accord-cadre sur le congé parental

Accord-cadre sur le congé parental (14 décembre 1995) Préambule L accord-cadre ci-joint représente un engagement de l UNICE, du CEEP et de la CES à mettre en place des prescriptions minimales sur le congé parental, en tant que moyen important

Plus en détail

NOTIFICATION INFORMATIONS NECESSAIRES 1 1/ NOM ET ADRESSE DU RESPONSABLE DU TRAITEMENT CEPD RUE WIERTZ 60 1047 BRUXELLES

NOTIFICATION INFORMATIONS NECESSAIRES 1 1/ NOM ET ADRESSE DU RESPONSABLE DU TRAITEMENT CEPD RUE WIERTZ 60 1047 BRUXELLES (A remplir par le DPO du CEPD) Numéro de registre: 26 Date soumission : 11/11/2015 Base légale: art.25 Règlement 45/2001 NOTIFICATION INFORMATIONS NECESSAIRES 1 1/ NOM ET ADRESSE DU RESPONSABLE DU TRAITEMENT

Plus en détail

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles

7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles CHAPITRE 7 Les accidents et les maladies professionnelles 7.2 - Le traitement administratif des accidents de service, de travail et des maladies professionnelles 7.2.1 Méthodologie Définitions L accident

Plus en détail

Mise à jour : novembre 2011

Mise à jour : novembre 2011 LE SERVICE DE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE Mise à jour : novembre 2011 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Calvados 56 rue Bicoquet 14052 Caen cedex 4 Tél. : 02 31 15 50

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES

LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Circulaire d'informations n 2009/10 du 3 juin 2009 LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE DES AGENTS TERRITORIAUX LES FORMATIONS NON STATUTAIRES Références : - Loi n 84-594 du 12 juillet 1984

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 456 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2008-2009 Annexe au procès-verbal de la séance du 9 juin 2009 PROPOSITION DE LOI ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE NATIONALE, pour faciliter le maintien et la création d emplois,

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/048 DÉLIBÉRATION N 12/039 DU 5 JUIN 2012, MODIFIÉE LE 1 ER AVRIL 2014, RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS NOTICE DE RENSEIGNEMENTS ADJOINT TECHNIQUE SESSION 2016 MINISTERE DE LA JUSTICE SESSION 2016 Direction de l'administration Pénitentiaire 1 SOMMAIRE I - RECRUTEMENT... p. 4 1.1- CONDITIONS D INSCRIPTION

Plus en détail

CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF TERRITORIAL

CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF TERRITORIAL CONCOURS D ASSISTANT SOCIO-EDUCATIF TERRITORIAL Standard : 02.47.60.85.00 - Courriel : concours@cdg37.fr - Site internet : www.cdg37.fr L emploi Les Assistants socio-éducatifs exercent des fonctions visant

Plus en détail

L ASSURANCE STATUTAIRE

L ASSURANCE STATUTAIRE VILLE DE TREGUNC MARCHE ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES GENERALES L ASSURANCE STATUTAIRE 1 DEFINITIONS Pour l application des présentes garanties, on entend par : COLLECTIVITE SOUSCRIPTRICE :

Plus en détail

La mise à disposition

La mise à disposition Fiches statut Positions administratives - Activité La mise à disposition 1/29/MA Service «Gestion des carrières - Protection sociale» 05 59 90 03 94 statut@cdg-64.fr Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée

Plus en détail

Guide de la notation 2014

Guide de la notation 2014 Guide de la notation 2014 Saint Martin d Hères, le 31 décembre 2014 Note d information n 14.43 Nos réf. : SF/SA Contact : carrieres@cdg38.fr Nous vous transmettons la procédure concernant la notation au

Plus en détail

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Rééducateur territorial

CONCOURS. Sur titres avec épreuves. Rééducateur territorial CONCOURS Sur titres avec épreuves Rééducateur territorial novembre 2012 2 SOMMAIRE 3 I. L EMPLOI... 4 A. Le cadre d emplois des rééducateurs territoriaux... 4 B. Les fonctions exercées... 4 II. LE CONCOURS...

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE

CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE CONCOURS DE REDACTEUR ET REDACTEUR PRINCIPAL DE 2EME CLASSE Standard : 02.47.60.85.00 - Courriel : concours@cdg37.fr - Site internet : www.cdg37.fr L emploi Les Rédacteurs territoriaux sont chargés de

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES. Article 1 Définitions Arrangement administratif relatif à l application de la Convention sur la sécurité sociale entre le Royaume de Belgique et la République Fédérative du Brésil (Entrée en vigueur le 01-12-2014, publié au

Plus en détail

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES

CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES CONTRAT DE PRESTATIONS DE SERVICES D ASSISTANCE GENERALE A LA DIRECTION ET A LA GESTION DE LA SOCIETE CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE 1. ADHESION A UN RESEAU PROFESSIONNEL... 4 1.1. VEILLE ET TRANSFERT D'INFORMATIONS...

Plus en détail

LE TELETRAVAIL AU RECTORAT DE BORDEAUX

LE TELETRAVAIL AU RECTORAT DE BORDEAUX HISTORIQUE Le télétravail à domicile a été mis en place au Rectorat de Bordeaux suite à l approbation du projet présenté auprès de la DATAR dans le cadre d un appel à candidature lancé en 1993 auquel le

Plus en détail

DÉCISION A2. du 12 juin 2009

DÉCISION A2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION A2 du 12 juin 2009 concernant l interprétation de l article 12 du règlement (CE) n o 883/2004, relatif à la législation

Plus en détail

BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE

BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTERNATIONALE MARIE CURIE «SORTANTE» POUR L EVOLUTION DE CARRIERE III. 1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S

R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S R E G L E M E N T D U C O M P T E E P A R G N E T E M P S Modifié par : Loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique Décret du 20 mai 2010 modifiant

Plus en détail

La présente directive traite du calcul de l indemnité à laquelle la personne accidentée a droit au moment de la rechute. Art. 57, L.A.A.

La présente directive traite du calcul de l indemnité à laquelle la personne accidentée a droit au moment de la rechute. Art. 57, L.A.A. 1. CHAMP D'APPLICATION La présente directive traite du calcul de l indemnité à laquelle la personne accidentée a droit au moment de la rechute. 2. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE Cette directive découle des

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale 1 Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/13/226 DÉLIBÉRATION N. 13/107 DU 5 NOVEMBRE 2013 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL AU CENTRE

Plus en détail

PROCÉDURE DE DÉCLARATION DES ACCIDENTS, DES INCIDENTS ET DES SITUATIONS DANGEREUSES EN MILIEU DE TRAVAIL Novembre 2013

PROCÉDURE DE DÉCLARATION DES ACCIDENTS, DES INCIDENTS ET DES SITUATIONS DANGEREUSES EN MILIEU DE TRAVAIL Novembre 2013 1. Identification Titre : Procédure de déclaration des accidents, des incidents et des situations dangereuses en milieu de travail. Ce document s adresse : aux membres du personnel enseignant et non enseignant

Plus en détail

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL

TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL 13 TITRE IV : EMBAUCHAGE ET CONTRAT DE TRAVAIL Article IV.1. Embauchage a) Postes vacants Le personnel est tenu informé, par voie d'affichage, des catégories

Plus en détail

Bonnes pratiques et réglementation en matière de congés et autorisations d'absences.

Bonnes pratiques et réglementation en matière de congés et autorisations d'absences. Bonnes pratiques et réglementation en matière de congés et autorisations d'absences. Direction des Ressources Humaines Version : 1.1.0 Date : 11/2015 Editeur : Auteur(s) : Copyright : Licence : Université

Plus en détail

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+

Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Accord sur le télétravail au sein de l UES CANAL+ Préambule Le présent accord s inscrit dans la lignée des différents engagements déjà pris par la Direction en matière de responsabilité sociale de l entreprise

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

Le télétravail n'est pas un droit, ni une obligation mais une possibilité offerte par l'organisme

Le télétravail n'est pas un droit, ni une obligation mais une possibilité offerte par l'organisme 1. Qu'est ce que le télétravail? Conformément aux dispositions de l article L1222-9 du code du travail, le télétravail désigne toute forme d'organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait

Plus en détail

NOUVEAU CADRE D EMPLOIS

NOUVEAU CADRE D EMPLOIS REFORME CATEGORIE A : NOUVEAU CADRE D EMPLOIS DES CONSEILLERS SOCIO-EDUCATIFS DES TECHNCIENS PARAMEDICAUX TERRITORIAUX Date d effet : 13 juin 2013 Référence : - Décret n 2006-1695 du 22 décembre 2006 fixant

Plus en détail

0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT 1 - DECOMPTE DES CONGES

0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT 1 - DECOMPTE DES CONGES Guide Mémento Recueil - PC6 Congés de longue durée pour pensionnés de RENOUVELLEMENT DES CONGES PC 6.2 0 - PROCEDURE DE RENOUVELLEMENT Le fonctionnaire doit adresser une demande de prolongation de congé

Plus en détail

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite

BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 CONSEIL DES GOUVERNEURS. Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite BANQUE EUROPÉENNE D INVESTISSEMENT Août 2004 PV/04/11 CONSEIL DES GOUVERNEURS Procès-verbal de la décision du 27 juillet 2004 suscitée par procédure écrite OLAF : DÉCISION EN MATIÈRE DE LUTTE CONTRE LA

Plus en détail

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après :

Arrêtent : Article 2 : La sélection des candidats s effectue selon les critères ci-après : Arrêtent : Article 1 er : En application des dispositions des articles 17, 23 et 29 du décret exécutif n 10-77 du 4 Rabie El Aouel 1431 correspondant au 18 février 2010, susvisé, le présent arrêté a pour

Plus en détail

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective

Section 1. Facilités de service dans le cadre d une candidature à une fonction publique élective section temps de travail TITRE I : LES TITULAIRES TROISIEME PARTIE : LES AUTORISATIONS D ABSENCE TROISIEME CHAPITRE : FACILITES DE SERVICE LIEES AUX Dernière mise à jour : Juillet 2012 TEXTES APPLICABLES

Plus en détail

1 - LA MISE EN PLACE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL

1 - LA MISE EN PLACE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Réf. : CDG-INFO2015-1/CDE Date : le 22 décembre 2014 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 LA PERENNISATION DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LES FONCTIONNAIRES

Plus en détail