RESTITUTION ATELIER N 4N Étude comparative des livrables

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESTITUTION ATELIER N 4N Étude comparative des livrables"

Transcription

1 Conseil en Management de la Qualité et des Risques RESTITUTION ATELIER N 4N Étude comparative des livrables Conseil en organisation et audit interne : Convergences et spécificités Port Leucate septembre

2 COMPARAISON ENTRE AUDIT INTERNE ET MISSION D ORGANISATION D - ST EVOLUTION DES ACTEURS Des auditeurs plus présents que les organisateurs dans les caisses Des structures d organisation qui ont plutôt diminué ds le temps CHAMP DES MISSIONS L audit s achève par la remise d un rapport comprenant constats et recommandations La mission d organisation se poursuit jusqu à l élaboration des scénarios, la formalisation du plan d actions et même l accompagnement DEROULEMENT DES MISSIONS La mission d audit est continue La mission d organisation peut être discontinue, notamment sur la phase de mise en œuvre, 2

3 COMPARAISON ENTRE AUDIT INTERNE ET MISSION D ORGANISATIOND PLANIFICATION (Interne) Les missions d audit font l objet d un plan d audit pluri-annuel Les missions d organisation se déclenchent plutôt à la demande VOCABULAIRE. La notion d audit d organisation n est pas «reconnue» par les auditeurs internes POSITIONNEMENT /APPROCHE Une mission d organisation va chercher et déployer des solutions pour résoudre un dysfonctionnement / atteindre un objectif La mission d audit va chercher à objectiver et expliciter un dysfonctionnement La mission d organisation est soumise à une plus forte exigence de résultats 3

4 COMPARAISON ENTRE AUDIT INTERNE ET MISSION D ORGANISATIOND POSTURE DES ACTEURS L auditeur est en interaction avec les acteurs pour recueillir de l information permettant de formuler son analyse et ses constats Dans la mission d organisation, l intervenant est en relation avec les acteurs plutôt pour co-produire les solutions et les modalités de leur mise en oeuvre DIMENSION «STRATEGIQUE» Enjeu plus fort en AI de «l indépendance» Un résultat d audit est une donnée de pilotage - Le résultat d une mission d organisation est la mise en place de nouveaux modes de fonctionnement 4

5 COMPARAISON ENTRE AUDIT INTERNE ET MISSION D ORGANISATIOND L APPROCHE L auditeur développe une approche par les risques et souvent par processus L organisateur développer une approche plutôt par l analyse multidimensionnelle de l entité/service FRONTIERE/DISTINCTION DE MISSION La différence entre Audit et Mission d organisation est clairement déterminée sur le champ de la conformité Toutes les missions «d évaluation/vérification» de conformité à des référentiels internes et externe est le champ de l audit Il y a «zone commune» sur le champ de l efficacité Les deux métiers ont compétence et légitimité pour aborder les questions La nature de la demande: Poser un constat et recommandations ou élaborer le plan d actions et accompagner sa mise en oeuvre 5

6 COMPARAISON DES «LIVRABLES» JR FORMALISATION D UN RAPPORT AUDIT INTERNE Oui, selon un canevas/trame standard MISSION ORGA Oui, selon les grandes étapes de la mission CONTENU DU RAPPORT Contexte/enjeux/Objectifs Constats et Recommandations Lettre de cadrage Etat des lieux Diagnostic et Pistes d amélioration Scénarios et outils d aide à la décision Plan d actions SUITE MISSION Suivi des recommandations Accompagnement à la MEO 6

7 RECOMMANDATIONS/REFLEXIONS POUR LES MISSIONS ACORS - RP LE CONSTAT PARTAGE Les auditeurs ont de nombreuses missions qui, dans l analyse, mettent en jeu l organisation. L adjonction d une compétence en organisation est considérée comme un plus Une difficulté à repérer, dans la demande, si la mission va nécessiter des compétences en organisation Un questionnement en suspend sur la répartition des rôles entre l auditeur et l organisateur durant la mission, Des questions sur la durée des missions Des durées de missions qui seraient à adapter en fonction des livrables attendus et du niveau d accompagnement 7

8 RECOMMANDATIONS/REFLEXIONS POUR LES MISSIONS ACORS ENJEU SUR L ANALYSE DE LA DEMANDE Repérer, à l occasion de l échange entre le coordinateur et la caisse, les réels besoins/attente par rapport au thème de la mission et aux livrables Est-ce que le thème met potentiellement en jeu l organisation? Quelle est la nature des livrables attendus? Constats er recommandations Elaboration d un plan d actions Fonction des réponses, on configure l équipe d intervention Le binôme Auditeur/Organisateur qd la demande met potentiellement en jeu une analyse de l organisation et/ou que les livrables attendus vont jusqu au plan d actions Ces éléments devraient être précisés dans la lettre de mission Une proposition de constituer les binômes avec l organisateur interne à la caisse auditée 8

9 RECOMMANDATIONS/REFLEXIONS POUR LES MISSIONS ACORS ENJEU SUR L APPELATION DES MISSIONS Le groupe formule la recommandation de clarifier et distinguer les intitulés de mission: Mission d audit de conformité - Auditeur Mission d audit d efficacité Auditeur et Organisateur Mission de conseil en organisation Organisateur et Auditeur Valoriser le «C» de ACORS 9

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement)

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S, E (Qualité, Sécurité, Environnement) COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 09/01/2007 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Coordonnateur (trice) de système Q, S,

Plus en détail

FICHE CONSULTANT SUIVI ENTREPRISE

FICHE CONSULTANT SUIVI ENTREPRISE ENTREPRISE : Raison sociale à renseigner SIREN : Région : NAF 80 : Effectif : Moins de 50 salariés 50 à 299 salariés DIAGNOSTIC Livrables : Diagnostic oui non Plan de préconisation et actions détaillées

Plus en détail

Qualithys. Conseil et audit qualité. CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT

Qualithys. Conseil et audit qualité.  CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT Conseil et audit qualité www.qualithys.fr CO ACTEUR DE VOTRE DEVELOPPEMENT AUDITS & CONFORMITE VOUS SOUHAITEZ : Valider la conformité d un système de management. Vérification du bon déploiement de toutes

Plus en détail

SYNTHESE DES ATELIERS N 2 N 2 & 3 Étude comparative des processus d audit d interne et de conseil en organisation

SYNTHESE DES ATELIERS N 2 N 2 & 3 Étude comparative des processus d audit d interne et de conseil en organisation Conseil en Management de la Qualité et des Risques SYNTHESE ES ATELIERS N 2 N 2 & 3 Étude comparative des processus d audit d interne et de conseil en organisation Conseil en organisation et audit interne

Plus en détail

Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC

Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC Présentation de la démarche qualité «formation d ingénieur» de l UTC - 08h35 : Présentation de la séance et du contexte (Ghislaine Blanchard) - 08h40 : Pourquoi la? (Manuel Majada) - 09h15 : de la qualité

Plus en détail

Référentiel métier du RP-CFI

Référentiel métier du RP-CFI Référentiel métier du RP-CFI 10 novembre 2016 Page 1 1 : CONSULTANT 1.1 La relation client et accompagnement Présentation de son offre de service, de son expertise Construction de son offre de service

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

CONTRÔLE INTERNE MAI 2015

CONTRÔLE INTERNE MAI 2015 CONTRÔLE INTERNE MAI 2015 La GBO Le Contrôle Interne 2 La GBO et La modernisation des Contrôles La mise en place d'une gestion axée sur la performance est généralement liée à une meilleure Responsabilisation

Plus en détail

Contenus et modalités. CAP FORMATION Août 2008 FAFSEA VIVEA FMN

Contenus et modalités. CAP FORMATION Août 2008 FAFSEA VIVEA FMN Contenus et modalités 8 1 Architecture générale et dates : PLan d ACtions Accompagnement 1 Regroupement 1 Accompagnement 2 Regroupement 2 Accompagnement 3 Regroupement 3. Rencontre exploitation pour Définir

Plus en détail

CABINET ESPINACO. Voici également nos autres domaines d intervention :

CABINET ESPINACO. Voici également nos autres domaines d intervention : CABINET ESPINACO Page 1 Dans un contexte économique où les compétences exigées par les entreprises doivent se renouveler constamment et rapidement, nous vous proposons nos services pour répondre aux questions

Plus en détail

David LAILLIER - Conseil en management

David LAILLIER - Conseil en management 1 David LAILLIER - Conseil en management Cadrage, conduite et supervision de projets complexes Pilotage de projets / programmes Conception et déploiement de solutions complexes (organisationnelles, SI,

Plus en détail

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD

CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD CRITERE N : 1b INTITULE : Engagement dans le DD 1 Note introductive (chapô) Le développement durable a été défini dans le rapport élaboré par la commission Bruntland, comme «la capacité des générations

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.2 Principes Processus

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité I.2 Principes Processus Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité I.2 Principes Processus 1 Phase 1: Planifier Les principes PDCA Approche processus Politique Organisation Ressources Plans

Plus en détail

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux

Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux Evaluation interne des établissements Sociaux et Médico sociaux BIEN PLUS QU UNE OBLIGATION: L EVALUATION EST UNE VERITABLE OPPORTUNITE POUR LES ETABLISSEMENTS DE CRÉER UN ETAT D ESPRIT, UNE DYNAMIQUE

Plus en détail

Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015

Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015 Partage d expériences Certification ISO 9001 version 2015 Philippe Bourdalé - Chef de Produit Programme L essentiel de la norme ISO 9001:2015 Qu est-ce qu un audit de certification ISO 9001? 1 an de certification

Plus en détail

Projet d accompagnement du majeur protégé

Projet d accompagnement du majeur protégé Projet d accompagnement du majeur protégé SMJPM1 Le dispositif de protection juridique des majeurs (loi du 5 mars 2007) 98 SMJPM2 La gestion de l argent et sa symbolique 99 SMJPM3 Elaborer et mettre en

Plus en détail

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol

Entretien de Développement Professionnel. Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol Entretien de Développement Professionnel Guide pratique pour réussir l entretien Personnels au Sol sommaire Le cadre de l entretien Les enjeux Les modalités de mise en œuvre et le rôle des acteurs Les

Plus en détail

FORMATIONS EN SITUATIONS DE TRAVAIL (FEST)

FORMATIONS EN SITUATIONS DE TRAVAIL (FEST) APPEL À PROPOSITIONS FORMATIONS EN SITUATIONS DE TRAVAIL (FEST) Expérimentation DGEFP, FPSPP et ANACT auprès des EHPAD privés Page . CONTEXTE Le Ministère du Travail et l Agence nationale pour l amélioration

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION Annexe 1b REFERENTIEL DE CERTIFICATION 22 DÉFINITION DES COMPÉTENCES 23 C1 RECHERCHER ET EXPLOITER DES DOCUMENTS ET INFORMATIONS, AFIN DE CONTRIBUER A L ELABORATION D UN PROJET D EQUIPEMENT ET/OU D INSTALLATION

Plus en détail

MÉMENTO POUR L AUTO-DIAGNOSTIC DU SYSTÈME FORMATION D UN SERVICE

MÉMENTO POUR L AUTO-DIAGNOSTIC DU SYSTÈME FORMATION D UN SERVICE FICHE TECHNIQUE N 34 MÉMENTO POUR L AUTO-DIAGNOSTIC DU SYSTÈME FORMATION D UN SERVICE En bref Le présent mémento constitue, à l attention des secrétariats généraux et des responsables de formation, un

Plus en détail

Etayage, Tissage, Pilotage et Témoignage Gestes d ajustement à une invitation montpelliéraine

Etayage, Tissage, Pilotage et Témoignage Gestes d ajustement à une invitation montpelliéraine La notion de gestes professionnels : entre analyse de l activité, épistémologie et ingénierie de formation Etayage, Tissage, Pilotage et Témoignage Gestes d ajustement à une invitation montpelliéraine

Plus en détail

Fiches de compétence du référentiel professionnel BTSA «Productions animales»

Fiches de compétence du référentiel professionnel BTSA «Productions animales» Fiches de compétence du référentiel professionnel BTSA «Productions animales» Réseau des Délégués Régionaux Ingénierie de Formation (DRIF) Les métiers de techniciennes et techniciens supérieurs en «élevage

Plus en détail

Fonds de Renforcement Organisationnel

Fonds de Renforcement Organisationnel Fonds de Renforcement Organisationnel 1. Objectifs Le fonds de renforcement organisationnel (FRO) a pour objectif d accroître l efficience, le professionnalisme et l adaptation à leur environnement des

Plus en détail

Appel d offres PRIM Année Cahier des charges

Appel d offres PRIM Année Cahier des charges Appel d offres PRIM Année 2013 Cahier des charges Centre Régional de Ressources sur le travail, l emploi et la formation en Bourgogne 15 place Grangier 21000 DIJON Tel 03 80 54 14 14 Fax 03 80 54 14 15

Plus en détail

Comité de suivi de l expl. expérimentation de la réformer des rythmes scolaires de la ville de Lyon. Jeudi 9 avril 2015

Comité de suivi de l expl. expérimentation de la réformer des rythmes scolaires de la ville de Lyon. Jeudi 9 avril 2015 Comité de suivi de l expl expérimentation de la réformer des rythmes scolaires de la ville de Lyon Jeudi 9 avril 2015 Ordre du jour 2 Accueil de la PMI de la Métropole au sein du Comitéde Suivi Comitéde

Plus en détail

La démarche d un établissement

La démarche d un établissement Ingénieries pédagogique et de formation La démarche d un établissement Benoît Roques Université Paris 1 - Service TICE Existe-t-il une «démarche d établissement» en matière d ingénierie pédagogique? Qu

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire

Certificat de Qualification Professionnelle. CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire Certificat de Qualification Professionnelle CQP Responsable de secteur/atelier du secteur alimentaire 1 Les différentes relations fonctionnelles Les ressources Service qualité Service maintenance Service

Plus en détail

Les dispositifs sectoriels

Les dispositifs sectoriels Réunion des OF Carsat Aquitaine 05 juillet 2017 Les dispositifs sectoriels 1 Les dispositifs sectoriels de formation Les secteurs actuellement concernés HAPA Hébergement et accueil des pers. âgées ASD

Plus en détail

Référentiel IAS:2006 de l audit social

Référentiel IAS:2006 de l audit social Institut International de l'audit social INSTITUT INTERNATIONAL DE L'AUDIT SOCIAL DES RESSOURCES HUMAINES ET DES ORGANISATIONS Référentiel IAS:2006 de l audit social Référentiel IAS v 2006 Page 1 sur 12

Plus en détail

Des solutions pour l'iso 9001 V 2015?

Des solutions pour l'iso 9001 V 2015? Des solutions pour l'iso 9001 V 2015? Formations Évaluation Diagnostics Accompagnements Audits internes & externes Informatisation du SMQ SOMMAIRE I. La nouvelle version Les bénéfices Liste des évolutions

Plus en détail

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be

Outils «Agenda 21» scolaire. COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles Tel & Fax: 02 640 53 23 - info@coren.be Outils «Agenda 21» scolaire COREN asbl - Rue van Elewyck, 35 - B-1050 Bruxelles La méthode Méthodologie Guide méthodologique Explication de la méthode et de l objectif des différents documents à rédiger

Plus en détail

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière

Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la conduite routière Programme de formation au titre professionnel Enseignant de la sécurité et de la routière Les modules communs Activité 1 Activité 2 ; CCP1 CCP2 Nom du module Items du module Profils des Module Pédagogique

Plus en détail

MODULE M11: Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

MODULE M11: Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel MODULE M11: Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel BTSA ACSE Ateliers Les objectifs du M11 À l issue de la formation, faire le bilan de l évolution de son projet et argumenter les choix envisagés

Plus en détail

Comment communiquer? Comment fédérer? Comment définir une stratégie de communication?

Comment communiquer? Comment fédérer? Comment définir une stratégie de communication? Formation action Développement durable pour les établissements sanitaires et médico-sociaux Comment communiquer? Comment fédérer? Comment définir une stratégie de communication? Caen 27 février 2015 Les

Plus en détail

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe

L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie. 30/05/2013 Séminaire régional de radiothérapie externe L amélioration continue en assurance qualité en radiothérapie 1 Sommaire L amélioration continue - Origine de l exigence - Quelques pistes de réflexion Les éléments de l amélioration continue - Les sources

Plus en détail

ENTREVUE, PERF CONDUITE DU CHANGEMENT, PERF GESTION DE CONFLITS

ENTREVUE, PERF CONDUITE DU CHANGEMENT, PERF GESTION DE CONFLITS GESTION DU TALENT Nos solutions Vos attentes et exigences «Je veux faciliter la prise de conscience du bénéficiaire sur ses compétences comportementales.» «Le bilan doit permettre de clarifier les attentes

Plus en détail

REFERENTIEL de Garantie de la qualité Projet 2PLG

REFERENTIEL de Garantie de la qualité Projet 2PLG REFERENTIEL de Garantie de la qualité Projet 2PLG Mise en place d un système de garantie de la qualité pour le projet 2PLG Le projet 2PLG «Pré Professionnalisation des Licences Générales» est un projet

Plus en détail

ENJEUX ET APPROCHES POUR LES EXPERTS ET POUR LE CEEMF?

ENJEUX ET APPROCHES POUR LES EXPERTS ET POUR LE CEEMF? RECONNAISSANCE D UNE DÉMARCHE QUALITÉ ET PERFORMANCE ENJEUX ET APPROCHES POUR LES EXPERTS ET POUR LE CEEMF? Le 16 décembre 2016 1 Démarche Q et Performance 12.2016 CONTEXTE Priorité au court terme car

Plus en détail

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux

L ISO à l UHA. Mardi 18 octobre Journée d échanges Ecoflux L ISO 50001 à l UHA Mardi 18 octobre 2016 Journée d échanges Ecoflux Sommaire L Université de Haute-Alsace - Présentation Historique de la démarche Historique Choix de la norme Structure de la norme Gestion

Plus en détail

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social

REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social ANNEXE 1 REFERENTIEL METIER : Directeur de Centre Social FINALITES DE LA FONCTION - Etre le garant de la conception, du pilotage, de la mise en œuvre et de l évaluation du projet social de la structure

Plus en détail

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016

1 Branche de la publicité CQP Responsable de production omni-canal Référentiel emploi et compétences Version d octobre 2016 2 C Q P R e s p o n s a b l e d e p r o d u c t i o n o m n i - c a n a l R E F E R E N T I E L E M P L O I E T C O M P E T E N C E S 1 Branche de la publicité CQP Responsable de omni-canal Référentiel

Plus en détail

Livret de formation pratique clinique ostéopathique

Livret de formation pratique clinique ostéopathique ANNEXE IV FORMATION EN OSTÉOPATHIE Livret de formation pratique clinique ostéopathique Etudiant : Nom : Prénom : Tél / Mail : Ecole : Adresse : Responsable pédagogique : Nom : Prénom Tél / Mail : Signature

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et environnement COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/06/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur santé-sécurité au travail et

Plus en détail

Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation

Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation Formation à la mise en place d une certification NF Service Formation performance durable ressources humaines santé - sécurité qualité management sécurité alimentaire Proposition rédigée par David Baron,

Plus en détail

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences

CCE du 21 janvier Démarche d accompagnement des agences CCE du 21 janvier 2014 Démarche d accompagnement des agences Nous devons pérenniser en 2014 les évolutions enclenchées en 2012 et 2013 Des avancées importantes ont été réalisées en 2012 et 2013, dans un

Plus en détail

Filière management d établissement

Filière management d établissement 5. Filière management d établissement La filière management d établissement garantit la réalisation de trois grands objectifs : conduire et animer le projet d établissement manager une équipe valoriser

Plus en détail

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011

Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 Démarche qualité en promotion de la santé et ses enjeux Journée régionale FRAPS 11 mars 2011 E.Bodet (Inpes) /E.Crochet (ANPAA) sommaire 2 Notion et concepts Promotion de la santé Qualité Démarche qualité

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux

Prévention des risques psychosociaux 1 Prévention des risques psychosociaux Présentation de la démarche conduite à Nantes Métropole PREVENTICA - 23 janvier 2014 2 Déroulement de la présentation 1. Définition et enjeux 2. Démarche à Nantes

Plus en détail

SOMMAIRE DU LIVRE. Le Plan de Gouvernance du S.I.

SOMMAIRE DU LIVRE. Le Plan de Gouvernance du S.I. SOMMAIRE DU LIVRE Le Plan de Gouvernance du S.I. Avant propos 3 Chapitre 1 Gouvernance ou co-gouvernance? 7 1.1 Nouvelle autorité et nouveaux pouvoirs 7 1.1.1 Apprendre à voir autrement 9 1.2 Types de

Plus en détail

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM

1. REFERENTIEL D ACTIVITES DU CQPM Commission paritaire nationale de l emploi et de la formation professionnelle de la métallurgie Qualification : MQ 2017 05 64 0317 Catégorie : C Dernière Modification : 04/05/2017 REFERENTIEL DU CQPM Titre

Plus en détail

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n

Paris, le 16 mars Direction des politiques familiale et sociale. Circulaire n Paris, le 16 mars 2016 Direction des politiques familiale et sociale Circulaire n 2016-005 Mesdames et Messieurs les directeurs et agents comptables des Caf Objet : Agrément des structures d animation

Plus en détail

C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE»

C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE» Conditions de participation C YCLE C ERTIFIANT «AUDITEUR INTERNE» - Sur dossier Les plus de la formation - Accompagnement individualisé tout au long du cycle ; - Attestation délivrée à la fin de la formation.

Plus en détail

FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL

FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL FORMATION DÉMARCHE COMPÉTENCES SECTEUR CULTUREL LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES COMPÉTENCES Module 1 LA GESTION DES SITUATIONS DIFFICILES, LA PRÉVENTION DES CONFLITS Module 5 LES DIFFÉRENTS ENTRETIENS PROFESSIONNELS

Plus en détail

Gestion documentaire des procédures d hygiène et de

Gestion documentaire des procédures d hygiène et de Gestion documentaire des procédures d hygiène et de sécurité des soins 1 DR RIDHA HAMZA DR HOUYEM LAATIRI SOUSSE LE 04/09/2012 Introduction (1/2) (/ Une exigence fondamentale de la démarche qualité est

Plus en détail

Connaissances de base en comptabilité générale, fiscalité et juridique

Connaissances de base en comptabilité générale, fiscalité et juridique Conditions de participation - Sur dossier Les plus de la formation - Accompagnement individualisé tout au long du cycle ; - Attestation délivrée à la fin de la formation. Pré requis Connaissances de base

Plus en détail

1 Définition du métier et glossaire

1 Définition du métier et glossaire Annexe I : Référentiel d activités et de compétences Préambule La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas. Sébastien Marcel Nicolas Pescheux

Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas. Sébastien Marcel Nicolas Pescheux Professionnalisation du test logiciel chez BNP Paribas Sébastien Marcel Nicolas Pescheux SOMMAIRE 1. Contexte : la communauté Test BNPP 2. Reconnaissance du métier de testeur 3. Démarche d évaluation de

Plus en détail

Challenge du SMQ : l audit

Challenge du SMQ : l audit Formation F-CRIN : Management de la qualité en recherche clinique à l hôpital Challenge du SMQ : l audit 1 Présentation Pascale Bellamy Ingénieur Agro-alimentaire/ Formation scientifique 8 ans d expérience

Plus en détail

CERTIFICAT DE PERFECTIONNEMENT AUX MISSIONS DE MÉDECIN COORDONNATEUR

CERTIFICAT DE PERFECTIONNEMENT AUX MISSIONS DE MÉDECIN COORDONNATEUR CERTIFICAT DE PERFECTIONNEMENT AUX MISSIONS DE MÉDECIN COORDONNATEUR ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR TECHNIQUE PRIVÉ Dans le cadre du développement de son activité de formation, MCOOR (Association

Plus en détail

Une démarche qualité, pourquoi faire?

Une démarche qualité, pourquoi faire? Une démarche qualité, pourquoi faire? L office de Tourisme : un outil au service d un territoire Participer au développement local Organiser et animer le territoire Soutenir les prestataires touristiques

Plus en détail

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre

FORMATIONS. Des solutions. Des solutions. à vos équipes. Un suivi régulier. pour appuyer la direction. Des formations. ciblées pour piloter votre FORMATIONS REFERENCE UPQUAL 1-2017 LES FONDAMENTAUX DE LA QUALITE POUR QUOI OBJECTIFS DU STAGE Comprendre les concepts de la qualité selon les normes en vigueur. PUBLIC VISE Tout public. MOYENS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Référentiel Fonction / Activités Educateur Spécialisé

Référentiel Fonction / Activités Educateur Spécialisé Référentiel Fonction / Activités Fonction 1 Fonction 2 Fonction 3 Fonction 4 Établissement d une relation, Diagnostic éducatif Accompagnement éducatif de la personne ou du groupe Conception et conduite

Plus en détail

Engager une démarche de GPEC

Engager une démarche de GPEC Engager une démarche de GPEC Formation présentielle Cette formation est disponible en intra-établissement seulement Réf. md13 Objectifs Faire le diagnostic de vos ressources actuelles Réajuster ces ressources

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE

RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE Institut du Travail Social Tours RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D'ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D'INTERVENTION SOCIALE Annexe 1 de l arrêté du 5 juin 2007, Journal Officiel n 142 du 21 juin 2007.

Plus en détail

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION

BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION BATIR ET AMELIORER SON SYSTEME D APPRECIATION Bâtir et faire évoluer son système d'appréciation. Se doter de critères pertinents pour son entreprise. Se positionner en tant que conseil dans l'entretien

Plus en détail

TECHNICIEN DE LABORATOIRE

TECHNICIEN DE LABORATOIRE C e r t i f i c a t d e Q u a l i f i c a t i o n P r o f e s s i o n n e l l e ( C Q P ) RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS TECHNICIEN DE LABORATOIRE MISSION Sous la responsabilité du Responsable Qualité ou du Chef

Plus en détail

Mise en œuvre des systèmes de management de la santéet sécuritéau travail: outils d évaluation dans trois entreprises Algériennes

Mise en œuvre des systèmes de management de la santéet sécuritéau travail: outils d évaluation dans trois entreprises Algériennes Mise en œuvre des systèmes de management de la santéet sécuritéau travail: outils d évaluation dans trois entreprises Algériennes Ouaaz. M, Haddar.M Service de médecine du travail, EPH de Rouiba, Alger

Plus en détail

CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI

CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI CONVENTION D ACCOMPAGNEMENT - CAHIER DES CHARGES DEFINISSANT L ACCOMPAGNEMENT ATTENDU PAR LES OPERATEURS D APPUI Sommaire I. Contexte et objectifs... 3 II. Conditions requises pour présenter une candidature...

Plus en détail

Feedback sur les problématiques de gestion des risques. dans le cadre de Solvabilité II

Feedback sur les problématiques de gestion des risques. dans le cadre de Solvabilité II Feedback sur les problématiques de gestion des risques dans le cadre de Solvabilité II 16 juin 2011 L BAILLY MC BRASSIER ALTIA 76, rue de la Victoire, 75009 Paris Tél : +33 (0)1 42 97 91 70 - Fax : +33

Plus en détail

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS)

ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) ISO 9001:2015 ISO 14001:2015 ISO 45001:2016 (DIS) 4 Contexte de l organisme. 4 Contexte de l organisme 4 Contexte de l'organisation 4.1 Compréhension de l organisme et de son contexte 4.1 Compréhension

Plus en détail

CERTIFICATION DES BUREAUX D ÉTUDES EN URBANISME

CERTIFICATION DES BUREAUX D ÉTUDES EN URBANISME CERTIFICATION DES BUREAUX D ÉTUDES EN URBANISME Rencontre avec les autorités régionales RBC & RW 9 novembre 2016 PRÉSENTATION La Chambre des Urbanistes de Belgique - CUB En 3 points : Union professionnelle

Plus en détail

Formation «Dispenser l Education thérapeutique»

Formation «Dispenser l Education thérapeutique» INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & CORSE CENTRE REGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE Nos Sites : AIX I AVIGNON I MARSEILLE I NICE I OLLIOULES I SAINT RAPHAEL S ITE DE N ICE : 17

Plus en détail

Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins

Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins le conseil orienté sens & résultats Apporter de la valeur ajoutée à votre Entreprise, grâce à des solutions uniques, simples & adaptées à vos besoins GPEC / Management des compétences et des carrières

Plus en détail

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA

Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA Termes de référence pour l évaluation du projet 2012/2015 de la plateforme ELSA CADRE ET OBJET DE L EVALUATION Contexte Créée en mars 2002 sur l initiative de cinq associations françaises de lutte contre

Plus en détail

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technico-commercial(e) des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Février 2016 Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

MANAGEMENT DE PROJET

MANAGEMENT DE PROJET Jean-Claude Corbel MANAGEMENT DE PROJET Fondamentaux Méthodes Outils Deuxième édition Éditions d Organisation, 2003, 2006 ISBN : 2-7081-3448-5 Sommaire Avant-propos... 3 Grille de choix d outils et de

Plus en détail

ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE

ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE OFFRE DE SERVICES ORGANISATION MODELISATION ET OPTIMISATION DES PROCESSUS CONTRÔLE INTERNE ET MAITRISE DES RISQUES PILOTAGE DE LA PERFORMANCE PAGE 2 NOTRE ENGAGEMENT FAIT LA DIFFERENCE Crée en 2012 par

Plus en détail

Une équipe de professionnels pour développer la performance commerciale des réseaux

Une équipe de professionnels pour développer la performance commerciale des réseaux Une équipe de professionnels pour développer la performance des réseaux Nous contacter Adresse : 55 rue Bucourt 92210 Saint Cloud. France Tel : +33(0) 1 41 12 04 58 E-mail : karine.davi@coventeam.com Site

Plus en détail

Démarche Qualité et Évaluation en Santé

Démarche Qualité et Évaluation en Santé Démarche Qualité et Évaluation en Santé Jean Gaudart Laboratoire d Enseignement et de Recherche sur le Traitement de l Information Médicale jean.gaudart@univmed.fr Faculté de Médecine Université de la

Plus en détail

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle

Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Les certifications, normes, labels qualité en formation professionnelle Accessibles aux consultants-formateurs et aux organismes de formation 9 JUIN 2016 Objectifs Présenter le contexte actuel de la qualité

Plus en détail

Pour un déploiement étagé

Pour un déploiement étagé Chapitre 10 Transformer la DSI Une série de tableaux illustre les liens entre les 62 bonnes pratiques et les principaux axes de gouvernance TI. Le premier tableau répartit des attributs «risques» selon

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.)

MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (C.C.T.P.) Objet de la consultation : ACCOMPAGNEMENT POUR LA CONVERGENCE DU MANAGEMENT DES EQUIPES SIH DE LA GHT

Plus en détail

Vendredi 7 octobre 2016

Vendredi 7 octobre 2016 Formation / accompagnement pour les centres de santé Rhône-Alpes «Amélioration du processus de facturation / gestion : Accueil, Cotation, Tiers payant» Vendredi 7 octobre 2016 Le Groupement régional des

Plus en détail

Activité des IDEST dans les SSTi: entretien infirmier et travail collectif avec le médecin du travail. Sandrine Caroly. 12 ème journées GIT Rouen 2017

Activité des IDEST dans les SSTi: entretien infirmier et travail collectif avec le médecin du travail. Sandrine Caroly. 12 ème journées GIT Rouen 2017 Activité des IDEST dans les SSTi: entretien infirmier et travail collectif avec le médecin du travail Sandrine Caroly 12 ème journées GIT Rouen 2017 Objectif de la présentation L activité des IDEST en

Plus en détail

Public Cette formation Concevoir et piloter un projet Big Data est destinée aux concepteurs Big Data, Data Stewards.

Public Cette formation Concevoir et piloter un projet Big Data est destinée aux concepteurs Big Data, Data Stewards. BIG DATA ET CLOUD CONCEVOIR ET PILOTER UN PROJET BIG DATA REF : SIBI010 DUREE : 3 JOURS Public Cette formation Concevoir et piloter un projet Big Data est destinée aux concepteurs Big Data, Data Stewards.

Plus en détail

Objectif de l atelier

Objectif de l atelier Objectif de l atelier Savoir réaliser les évaluations fournisseurs Sélection du fournisseur Evaluation de la performance du fournisseur Conséquences plans d actions Avant commande «A priori» Après commande

Plus en détail

POLITIQUE QUALITE ET ORGANISATION DU PILOTAGE A LA CHAMBRE D'AGRICULTURE 49

POLITIQUE QUALITE ET ORGANISATION DU PILOTAGE A LA CHAMBRE D'AGRICULTURE 49 POLITIQUE QUALITE ET ORGANISATION DU PILOTAGE A LA CHAMBRE D'AGRICULTURE 49 L entrée dans la démarche-qualité de l activité diagnostic et études, s inscrit naturellement dans le prolongement de la certification

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Relation entre le Conseil d Administration et le Comité d Audit. 03 Avril 2014

Relation entre le Conseil d Administration et le Comité d Audit. 03 Avril 2014 Relation entre le Conseil d Administration et le Comité d Audit 03 Avril 2014 0 SOMMAIRE Eléments de contexte 01 Interaction entre le conseil d administration et le comité d audit 03 Comité d audit : bonnes

Plus en détail

Comment évaluer le PPP?

Comment évaluer le PPP? Comment évaluer le PPP? Objectifs et outils L exemple de GEA Colloque Pédagogie et Professionnalisation, Lyon 20, 21, 22 mars 2013 Liliane SOCHACKI chargée de mission PPPE Nicole BONNEVILLE responsable

Plus en détail

Gouverner et piloter l'entreprise Pilote : La direction, Responsable qualité

Gouverner et piloter l'entreprise Pilote : La direction, Responsable qualité Gouverner et piloter l'entreprise Pilote : La direction, Responsable qualité Assurer le bon fonctionnement du système de management de la qualité 4. Acteurs Acteurs... 1 Entrées / Sorties... 2 Risques...

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière 478 Gestion budgétaire et financière Le domaine fonctionnel Gestion budgétaire et financière regroupe les emplois de la fonction financière de l État relatifs à l élaboration et au suivi de la programmation

Plus en détail

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Gestion documentaire. Gestion du changement. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets

Phase 2 : Mettre en œuvre. Gestion des projets. Gestion documentaire. Gestion du changement. R Collomp - D Qualité D 1 Ges4on de projets Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des Gestion documentaire Gestion du changement Phase 2 : Mettre en œuvre Gestion des Les étapes de mise en œuvre La méthodologie Mettre en œuvre la D Qualité Principales

Plus en détail

La première coopérative numérique pour la rénovation.

La première coopérative numérique pour la rénovation. La première coopérative numérique pour la rénovation Clients Acteurs de la Rénovation Ce que veut le client? Plus de confort! Thermique (et hygro) Acoustique Esthétique et Volume Durabilité/Pérénité Plus

Plus en détail

Mise en place d une démarche qualité au sein de la DGCPT: contexte, enjeux et état de mise en œuvre

Mise en place d une démarche qualité au sein de la DGCPT: contexte, enjeux et état de mise en œuvre REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - un But - une Foi MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA COMPTABILITE PUBLIQUE ET DU TRESOR Mise en place d une démarche qualité au sein

Plus en détail

Certification et Management des essais cliniques

Certification et Management des essais cliniques Certification et Management des essais cliniques Marie-Elise Llau Cellule Promotion, Direction de la Recherche et de l Innovation CHU Toulouse 20 novembre 2015 1 Sommaire Introduction Le contexte La démarche

Plus en détail

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007

Référentiel professionnel DEES du 20 juin 2007 Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Les formations 2 jours mode d emploi

Les formations 2 jours mode d emploi ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES DU SECTEUR SOCIAL ET MÉDICO- SOCIAL Les formations 2 jours mode d emploi En 2 jours, maîtrisez des compétences clés L objectif des formations 2 jours mode d emploi est simple

Plus en détail

Intitulé du projet. Projet de partenariat institutionnel établi. (institutions partenaires française et algérienne)

Intitulé du projet. Projet de partenariat institutionnel établi. (institutions partenaires française et algérienne) Modèle pour l identification d un projet de partenariat PROFAS C+ Intitulé du projet Projet de partenariat institutionnel établi entre et (institutions partenaires française et algérienne) Résumé du projet

Plus en détail