Sommaire détaillé 9 AR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire détaillé 9 AR"

Transcription

1 Sommaire détaillé 1 CONTRÔLE DU TRAVAIL A - Ouverture d un établissement industriel et commercial Déclaration nominative préalable à l embauche Registre du commerce - Répertoire des métiers Effectif Carte de commerçant étranger Code d activité de l entreprise Procédés informatiques B - Chantiers temporaires Déclaration d ouverture C - Registres obligatoires Livre de paie Registre du personnel Registre des délégués du personnel Registre de l inspection du travail Registre de sécurité Registre des dangers imminents Registres médicaux D - Affichages obligatoires Conventions collectives applicables dans l entreprise Horaire de travail Inspecteur du travail - Médecin du travail - Secours Règlement intérieur Départs en congé Consignes particulières de protection, de salubrité, d incendie Égalité professionnelle des femmes et des hommes Délégués syndicaux Membres du CHSCT E - Document unique relatif à l évaluation des risques Principes légaux et réglementaires Établissement du document unique Mise à jour du document Accessibilité du document Sanction pénale F - Transports de marchandises Contrôle des marchandises transportées Visites techniques Durée de conduite des conducteurs de véhicules de transport de marchandises SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -SEPTEMBRE AR

2 4 - Contrôle des horaires de travail et de conduite des conducteurs de véhicules affectés à des transports de marchandises G - Missions de l inspecteur du travail Missions de contrôle Constat des infractions Conseil et conciliation Pouvoir décisionnaire EMBAUCHAGE CONTRATS DE TRAVAIL A - Précautions et formalités Précautions Formalités B - Classification des emplois dans la Métallurgie Généralités Classification «Ouvriers» Classification «Administratifs - Techniciens» Classification «Agents de maîtrise» Accord national du 29 janvier 2000 portant révision provisoire des classifications dans la Métallurgie Classification des jeunes travailleurs C - Embauchage Préambule Contrôle de l embauchage Travailleurs handicapés Travailleurs étrangers Période d essai D - Contrat de travail Généralités - mentions communes Contrats à durée indéterminée Contrat à durée déterminée Télétravail Travail à temps partiel Travail à temps partagé (employeurs multiples) Apprentissage Contrats de professionnalisation Contrats de travail favorisant l emploi Contrat d insertion Revenu minimum d activité Les VRP E - Contrat de travail temporaire Utilisation de la main-d œuvre temporaire Contrat entre l entreprise utilisatrice et l entreprise de recrutement Conditions de travail Dispositions diverses F - Travail à temps partagé G - Conventions collectives Convention collective non étendue Convention collective étendue Conventions collectives de la Métallurgie Application d accords par extension Règles de dépôt des accords collectifs H - Les usages d entreprise I - Le prêt de main-d œuvre AS SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT- DÉCEMBRE 2009

3 3 RÉMUNÉRATIONS A - Bulletin de paie Réglementation Mentions obligatoires Mentions interdites Conservation Réservé Prescription des salaires B - Salaires minimaux Réglementation générale Salaires minimaux fixés par les conventions collectives Salaire minimum interprofessionnel de croissance Négociation annuelle L égalité salariale et le principe «à travail égal, salaire égal» C - Salaire mensuel (paiement mensuel des salaires) Mensualisation Acomptes et avances Durée du travail D - Primes et indemnités Dispositions générales Dispositions légales Autres dispositions E - Heures supplémentaires Principes généraux Rémunération et contrôle des heures supplémentaires Le travail de nuit Repos compensateur Conventions de forfait Le temps choisi F - Paiement des salaires Modalités de règlement Garantie des salaires Saisie-arrêt sur le salaire Compensation entre les salaires et les sommes dues par le salarié à l employeur Déclaration annuelle des salaires G - Participation et intéressement Participation des salariés aux résultats de l entreprise Intéressement des salariés aux résultats/performances de l entreprise H - Médaille du travail Conditions requises Réduction des années de service Formalités I - Avantages en nature Principes généraux et champ d application Nourriture Logement Véhicule Outils issus des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) Compléments SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT- DÉCEMBRE AS

4 J - Frais professionnels Principes généraux et champ d application Exclusion de l assiette des cotisations Frais professionnels de repas Véhicule personnel Grand déplacement Télétravail Outils issus des nouvelles technologies de l information et de la communication (NTIC) Mobilité professionnelle Autres frais Déduction forfaitaire spécifique pour frais professionnels Frais d entreprise CHARGES SOCIALES A - Affectation des cotisations sur les salaires Tableau récapitulatif des cotisations sur les salaires B - Cotisations perçues par l URSSAF (Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d allocations familiales) Panorama sur l URSSAF Nature et taux des cotisations Assiette des cotisations Réduction de cotisations patronales de Sécurité sociale (loi Fillon) Règlement des cotisations Contributions spéciales Information des salariés C - Cotisations perçues par le Pôle emploi Rôle du Pôle emploi Régimes d assurance Salariés exclus Cotisations D - Retraite et prévoyance des salariés Principes de fonctionnement des régimes de retraite L assurance vieillesse de la Sécurité sociale Les régimes de retraite complémentaire Maintien du salaire en cas d indisponibilité Décès d un salarié E - Assurance vieillesse et maladie des non-salariés Dispositions générales Assurance maladie, maternité et vieillesse des non-salariés Cotisations perçues par l URSSAF F - Autres contributions Taxe d apprentissage Participation à la formation professionnelle Investissement construction Taxe sur les salaires Forfait social G - Titre emploi-service entreprise Champ d application Mise en œuvre du TESE AS SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT- DÉCEMBRE 2009

5 3 - Effets Organismes habilités à mettre en œuvre le TESE DURÉE DU TRAVAIL A - Généralités Durée du travail - organisation du temps de travail Aménagement du temps de travail Travail dissimulé HYGIÈNE ET SÉCURITÉ A - Réglementation générale Réglementation générale Enquêtes du CHSCT B - Médecine du travail Dispositions réglementaires Missions du médecin du travail Suivi sanitaire individuel des salariés Documents médicaux C - Maladie professionnelle Définition Formalités à remplir par l employeur Déclaration Conséquences de la maladie professionnelle Suites de la maladie - reprise du travail D - Accident du travail Définition - généralités Procédure de déclaration Situation du salarié en cas de suspension du contrat de travail suite à un accident du travail Responsabilité de l employeur Accidents de trajet E - Sauvetage et secourisme EXÉCUTION DU CONTRAT DE TRAVAIL A - Congés annuels Base du congé Prise du congé Fractionnement du congé principal - jours supplémentaires Congé d ancienneté Catégories particulières de salariés Incidence de la maladie Indemnité de congé Bulletin de paie Indemnité compensatrice de congés payés Dispositions spécifiques à certaines catégories de travailleurs B - Jours fériés Dispositions légales Dispositions conventionnelles Jours fériés travaillés Pont à l occasion d un jour férié C - Congés spéciaux - absences exceptionnelles Congés pour événements familiaux et personnels Maternité - adoption SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -JUIN AQ

6 3 - Autres congés spéciaux Compte épargne-temps D - Maladie Dispositions générales Conditions d indemnisation Incidence sur le contrat de travail Arrêt de travail, sorties autorisées et contre-visite Le mi-temps thérapeutique E - Absences F - Grève Droit de grève Effets sur le contrat de travail Lelock-out G - Chômage partiel Définition du chômage partiel Mise en œuvre du chômage partiel Indemnisation du chômage partiel Le cas particulier de la fermeture pour congés payés L activité partielle de longue durée Le cas particulier du blocus aérien suite à l éruption du volcan islandais H - Droit disciplinaire Sanctions et procédures Règlement intérieur Harcèlement Surveillance des salariés et nouvelles technologies La lutte contre les discriminations FORMATION - EMPLOI A - Formation professionnelle Dispositions légales Plan de formation Droit individuel à la formation Périodes de professionnalisation Congé individuel de formation Congé de formation des jeunes travailleurs Congé d enseignement, de recherche et d innovation Bilan de compétences Membres des commissions d emploi et de formation Financement du régime Consultation du comité d entreprise B - Mesures en faveur de l emploi Mesures financières en fonction de l effectif Principales exonérations de charges et aides financières Les aides à l emploi Mesures relatives à l emploi des salariés âgés C - Emploi des jeunes - stages Travail des jeunes Emploi des jeunes en cours de scolarité Aides à l emploi en faveur des jeunes D - Emploi des femmes Cadre réglementaire Conditions de travail Contrôle AU SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -JUIN 2010

7 E - Emploi des personnes handicapées Non-discrimination et égalité de traitement Insertion professionnelle des handicapés et négociation collective L obligation d emploi Aides et dépenses déductibles Déclaration annuelle F - Emploi des étrangers Les cartes de séjour Les étudiants étrangers Les stagiaires étrangers L autorisation de travail Sanctions G - Aides à l emploi FIN DU CONTRAT DE TRAVAIL A - Précautions et formalités Généralités Fin du contrat de travail B - Rupture Rupture légale Rupture en cours de période d essai Démission du salarié et prise d acte de la rupture du contrat de travail par le salarié Rupture de fait Rupture conventionnelle C - Licenciement Précautions et formalités Licenciement pour cause personnelle Licenciement pour faute Licenciement pour cause économique Licenciement des salariés protégés Droits des salariés licenciés Contrôle du licenciement D - Retraite Dispositions générales Départ à l initiative de l employeur : mise à la retraite Départ à l initiative du salarié Indemnités de départ en retraite Départ anticipé : dispositifs de préretraite E - Chômage total Principes généraux La convention de reclassement personnalisée Réservé Convention du 19 février Allocation de retour à l emploi (ARE) Le contrôle des chômeurs REPRÉSENTATION DU PERSONNEL A - Dispositions générales Droit d expression des salariés Effectif Statut particulier des représentants du personnel B - Représentants élus du personnel Élections des représentants du personnel Délégués du personnel SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -JUIN AU

8 3 - Comité d entreprise Délégation unique du personnel (entreprises de 50 à 199 salariés) La négociation dérogatoire C - Représentations spéciales Comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Conseillers des salariés D - Syndicats Généralités Section syndicale Délégués syndicaux Négociation annuelle Gestion prévisionnelle de l emploi et des compétences (GPEC) ANNEXE I : MODÈLES & EXEMPLES DE DOCUMENTS A - Contrats de travail Contrat de travail à durée indéterminée à temps plein Contrat à durée déterminée pour accroissement temporaire d activité ou pour exécuter une tâche précise et temporaire bis - Contrat à durée déterminée pour accroissement temporaire d activité à temps partiel Contrat à durée déterminée pour remplacement d un salarié absent sans terme précis (document explicatif) Contrat à durée déterminée pour remplacement d un salarié absent de date à date (document explicatif) bis - Avenant pour une embauche définitive sous d autres conditions à l issue d un CDD ter - Avenant pour une embauche définitive à l issue du CDD et aux mêmes conditions Avenant de renouvellement de CDD pour remplacement de salarié absent Contrat de travail VRP Contrat de travail à durée indéterminée à temps partiel Modifications du contrat de travail Modifications de la durée du travail Période d essai B - Clauses Clause de mobilité ingénieurs et cadres Clause de secret professionnel et de discrétion Clause de restitution de matériels et documents Clause de dédit-formation Clause de non-concurrence ingénieurs et cadres bis - Lettre libérant le salarié d une obligation de non-concurrence ter - Lettre de rappel au salarié de son obligation de non-concurrence Clause relative aux inventions des salariés ingénieurs et cadres Clause de forfait 218 jours Clause de forfait en heures sur l année Clause de forfait sans référence horaire Forfait assis sur un horaire mensuel Rémunération Délégation de pouvoir en matière d hygiène et sécurité Délégation de pouvoir Clause de mise à disposition d un véhicule de fonction avec possibilité d utilisation à titre personnel Clause de mise à disposition d un véhicule de fonction usage strictement professionnel AU SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -JUIN 2010

9 C - Règlement intérieur et procédure disciplinaire Projet de règlement intérieur Convocation à un entretien préalable à une sanction autre que le licenciement Convocation à un entretien préalable à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu au licenciement Notification d avertissement Notification de mise à pied disciplinaire D - Participation et intéressement Exemple d accord de participation Exemple d accord d intéressement E - Egalité professionnelle entre les hommes et les femmes Travail des femmes - Affichage obligatoire F - Travail des jeunes Convention de stage entre une entreprise et une école d enseignement technique Convention de stage bilatérale entre l entreprise et le stagiaire (pas de convention de stage avec une école) G - Rupture du contrat de travail Fin du contrat de travail : documents à remettre au salarié Démission - Rupture en cours de période d essai Convocation à l entretien préalable au licenciement Mise à la retraite Contrat d apprentissage Licenciement Transaction Rupture du CDD Rupture conventionnelle H - Représentation du personnel Documents relatifs aux élections Bons de délégation Convocation des délégués du personnel. Procédure d inaptitude professionnelle I - Vie du contrat de travail Fractionnement des congés payés Fraction de congés pris en dehors de la période du 1 er mai au 31 octobre Modification des dates de prise de congés payés (hors circonstances exceptionnelles) Modification des dates de prise de congés payés en cas de circonstances exceptionnelles Refus d une demande de congés payés Notification de refus d une demande de CIF Notification de report d un CIF Mise en demeure de justification d une absence Lettre de dénonciation d un usage sur les jours de congés payés non pris J - Négociation Lettre de dépôt à la DDTEFP Procès-verbal de désaccord SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -DÉCEMBRE AO

10 12 ANNEXE II : BRANCHE MÉTALLURGIE A - Liste des accords nationaux applicables à la métallurgie Généralités Index B - Chambres syndicales et schéma de convention collective territoriale Attributions des chambres syndicales Schéma de convention collective Accord national métallurgie du 26 février 1976 relatif aux déplacements professionnels C - Convention collective nationale des ingénieurs et cadres de la métallurgie du 13 mars 1972 modifiée par les avenants du 12 septembre 1983 et du 25 janvier Dispositions générales Conclusion et modification du contrat de travail Exécution du contrat de travail Congés et suspension du contrat de travail Rémunération Rupture du contrat de travail Application D - Accord national du 7 mai 1996 sur l aménagement et la durée du travail en vue de favoriser l emploi portant avenant aux accords du 23 février 1982, du 17 juillet 1986 et du 24 juin Préambule Organisation du temps de travail sur l année et réduction de la durée du travail Remplacement du paiement des heures supplémentaires, décomptées à la semaine, par un repos compensateur Remplacement des compensations financières pour incommodités d horaires par un repos compensateur Travail à temps partiel Compte épargne-temps Entrée en vigueur Dépôt E - Application de la loi sur la réduction du temps de travail (loi du 19 janvier 2000) 35 heures Analyse et commentaire des dispositions de la loi du 19 janvier et de l avenant du 29 janvier 2000 à l accord national métallurgie du 28 juillet Avenant du 29 janvier 2000 à l accord national du 28 juillet 1998, sur l organisation du travail dans la métallurgie F - Minima hiérarchiques métallurgie Ouvriers & ETAM Ingénieurs et Cadres Tableau des salaires minimums métallurgie (accords 35 heures) AH SOCIAL MÉTALLURGIE - ÉDITIONS TISSOT -MARS 2007

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration.

Processus. Candidature. Recrutement. Détection des potentiels. Formalités. Embauche d un étranger. Intégration. Notre Cabinet vous propose de vous accompagner et de vous conseiller de la manière la plus efficace possible à travers cette large gamme de procédure que vous aurez à réaliser tout au long du développement

Plus en détail

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi

Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Gwendoline Aubourg Employer quelqu un chez soi Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3541-4 Introduction............................................... 7 Définition des emplois à domicile.................................

Plus en détail

La convention collective des cabinets d avocats

La convention collective des cabinets d avocats Lexbase La convention collective des cabinets d avocats N Lexbase E4883ATZ Brochure JO 3078 Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3284-9 Introduction...1 Mode d emploi...9 PREMIÈRE PARTIE Convention

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

Sommaire détaillé des Modèles commentés pour la gestion du personnel

Sommaire détaillé des Modèles commentés pour la gestion du personnel Susceptible de modifications Partie n 01 - Recruter ses salariés 01/1. Préparer le recrutement d un salarié Convocation d un candidat à un entretien d embauche... FSC.01.1.010 Rejet de candidature : poste

Plus en détail

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172)

ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) ACCORD DE REACTUALISATION DU 1er JUILLET 2014 CC INDUSTRIES DU BOIS DE PIN MARITIME EN FORET DE GASCOGNEE (CC 172) SOMMAIRE PREAMBULE ARTICLE A : DISPOSITIONS ANNULEES ET REMPLACEES PAGES 2 ARTICLE B :

Plus en détail

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22

268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex. Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 Tableau des assiettes des cotisations dans le secteur du BTP AVRIL

Plus en détail

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence

Législation sociale. Certificat de Maîtrise de Compétence Certificat de Maîtrise de Compétence Législation sociale Le Certificat de Maîtrise de Compétence : un parcours intensif de formation pour accroître son degré d expertise et de performance dans un domaine

Plus en détail

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015

CSM FORMATION CSM FORMATION. Programme 2015. Murat LE BILAN SOCIAL CONTENU L OFFRE 2015 LE BILAN SOCIAL Savoir élaborer des tableaux de bord. Réaliser un bilan social. Responsables du service du personnel. Etre familier avec les tâches administratives du Service des Ressources Humaines. Spécialiste

Plus en détail

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie

Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie Embaucher des salariés : mode d'emploi 1e partie L entreprise employeur 1/ Ouverture d un compte employeur auprès des services de l URSSAF La 1 e embauche déclenchera automatiquement, via la DPAE, l ouverture

Plus en détail

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007

CIRCULAIRES D'INFORMATIONS UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 S D' UDOGEC SOMMAIRE au 17 Décembre 2007 A Accessibilité des personnes handicapées Etab. 2007 06/07.7 Annexe 3 Accidents scolaires 02/03.9 Annexe 1 Accord des 35 heures 99/00.1 Activités OGEC - APEL et

Plus en détail

Les obligations sociales des employeurs

Les obligations sociales des employeurs Animateur : Benoît BOUMARD Réunion information 28 Mars 2013 Les obligations sociales des employeurs Les formalités incontournables de l embauche Le formalisme des contrats particuliers Les obligations

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

Les attributions des délégués du personnel

Les attributions des délégués du personnel Les attributions des délégués du personnel Le délégué du personnel a pour rôle de faciliter les relations entre l employeur et l ensemble du personnel. Sa mission principale est de présenter à l employeur

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL I MAJ.04-2015 SOMMAIRE A - RÉGIME DE LA DURÉE DU TRAVAIL DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Définition légale Champ d'application Date d'application des "35 heures" hebdomadaires Notion de durée légale du travail

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS.

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS. TABLEAU DES ASSIETTES DE. B : brut BF : base forfaitaire RUBRIQUE DE PAIE Salaires Salaires ou appointements mensuels 13 ème mois donné pour l'année entière période de travail et période de congés confondus

Plus en détail

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61

Table des matières. Partie I. Les relations individuelles de travail. Titre I La conclusion du contrat de travail 61 Table des matières Introduction 13 Chapitre I L objet et la finalité du droit du travail 14 Section I L objet du droit du travail 15 Section II La fonction du droit du travail 16 Chapitre II Histoire du

Plus en détail

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)...

TABLE DES MATIERES TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES. Champ d'application (art. 1er)... 3. Durée de la convention (art. 2)... 4. Révision (art. 3)... TABLE DES MATIERES Signataires...... 1 Pages Convention Collective Nationale de commerces de gros du 23 juin 1970 : TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Champ d'application (art. 1er)... 3 Durée de la convention

Plus en détail

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE

LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE LISTE DES MOTS DU DICTIONNAIRE Les numéros indiqués sont ceux des pages Les mots suivis d un astérisque renvoient à des définitions synonymes Une table thématique figure aux pages 13 à 20 et une table

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07

AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES INGENIEURS ET CADRES ET A L ACCORD NATIONAL SUR LA MENSUALISATION (non-cadres) UIMM 26-07 21 septembre 2010 Période d essai, indemnité de licenciement, indemnité départ à la retraite, GPEC, dialogue social, DIF et chômage partiel, harcèlement moral AVENANTS A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

Plus en détail

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.»

ACCORD DU 7 JUILLET 2010. Champ d application. Le champ conventionnel couvre l ensemble du territoire national y compris les DOM.» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel ATELIERS ET CHANTIERS D INSERTION ACCORD DU 7 JUILLET 2010 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL NOR

Plus en détail

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS)

CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) CONTRIBUTION AU REMBOURSEMENT DE LA DETTE SOCIALE (CRDS) La Contribution Sociale Généralisée (CSG) sur les revenus d'activité et de remplacement a été instituée par

Plus en détail

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie.

BULLETIN DE PAIE. Généralités. Différentes mentions. Simplification du bulletin de paie. Exemples de bulletin de paie. I MAJ.06-2015 SOMMAIRE A - PRINCIPES DE RÉMUNÉRATION BULLETIN DE PAIE Généralités Différentes mentions Simplification du bulletin de paie Exemples de bulletin de paie Cas particuliers A10 A10 A11 A12 A13

Plus en détail

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants

La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Lexbase La convention collective des hôtels, cafés, restaurants Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3264-4 Sommaire PREMIÈRE PARTIE Convention collective des hôtels, cafés, restaurants commentée

Plus en détail

A Absence lors de la journée de solidarité... 3

A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Partie 1 - L actualité 2011.... 1 A Absence lors de la journée de solidarité... 3 Absence pour maladie sans justification... 9 Absences répétées pour maladie et évolution professionnelle.... 10 Accident

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 CATALOGUE DE FORMATIONS FORMATIONS PAIE 7, montée des Emeries 13580 La Fare les Oliviers Tel : 09 50 78 95 09 Fax : 09 55 78 95 09 E-mail : contact@formations-paie.fr URL: http://formations-paie.fr/

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE, DE LA RURALITÉ ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national COMPTE ÉPARGNE-TEMPS DANS LES EXPLOITATIONS

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs PAIE ET COTISATIONS Personnes concernées Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs Acquérir les techniques permettant l établissement des bulletins de

Plus en détail

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article)

TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) TABLE ALPHABÉTIQUE (Le chiffre romain indique le numéro du titre et le nombre qui suit le numéro de l article) Absence Autorisation d absence, II.3 Absence pour recherche d emploi Période d essai, IV.7

Plus en détail

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal)

Indemnités de rupture (régimes social et fiscal) Régimes social et fiscal des indemnités de rupture du contrat de travail au 1 er janvier 2012 Indemnité compensatrice de préavis, de congés payés, de RTT non pris ; indemnité de non-concurrence Assujettie

Plus en détail

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE.

CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. CERTIFICATS DE CONGES : ELEMENTS DE REMUNERATION À INCLURE À EXCLURE. Salaire total brut Total des salaires bruts, avant abattement, versés par l entreprise au cours de la période d emploi comprise entre

Plus en détail

La gestion des intervenants sportifs

La gestion des intervenants sportifs La gestion des intervenants sportifs Ligue de Judo Date : 28 septembre 2013 Intervenant : Maxime QUEVAL Maxime.queval@lrset.org Introduction Le secteur associatif se professionnalise de manière croissante.

Plus en détail

C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com

C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com Externalisation de la paie, de l administration du personnel Formation en social Audits et diagnostics C2V Cendrine VELTHIER Claire VEIZOVIC 05-46-66-82-99 www.societec2v.com contact@societec2v.com C2V

Plus en détail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail

DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL. Critères d existence du contrat. Présomption légale de non salariat. Contrats voisins du contrat de travail I MAJ.11-2015 SOMMAIRE A - CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL DÉFINITION DU CONTRAT DE TRAVAIL Critères d existence du contrat Présomption légale de non salariat Contrats voisins du contrat de travail compatibilité

Plus en détail

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries)

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) Métallurgie : région parisienne Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Métallurgie (industries) région parisienne 16-7-54 11-8-65 25-8-65 13-7-73 10-12-79 17-1-80

Plus en détail

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale

Chapitre 1 : Le rôle de la Sécurite sociale So m m a i r e Préambule La gestion administrative de l absence d un salarié ou comment faire face aux formalités à accomplir? 1. Votre salarié ne se présente plus à son poste : quelle politique de réaction?....

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Panorama des CONTRATS de travail

Panorama des CONTRATS de travail Janvier 2010 Panorama des CONTRATS de travail L essentiel contrat par contrat Choisir un contrat selon vos besoins Éléments clés pour gérer vos contrats L essentiel contrat par contrat Signes particuliers

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2011 BNP PARIBAS S.A. 2011 SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11

Plus en détail

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation...

Guide Pratique. chef d entreprise. Salarié. Entreprise. Droit. Employeur. Délégués du Personnel. Législation. Congés Payés. Obligation... Le Guide Pratique du SOCIAL chef d entreprise Délégués du Personnel Faut il faire une visite d embauche? Droit Quel contrat pour mon salarié? Entreprise La journée de solidarité, c est quand? Obligation...

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

Calculer et verser la prime de vacances

Calculer et verser la prime de vacances Exemple de fiche conseil Déterminer les frais professionnels, les primes et les avantages en nature Calculer et verser la prime de vacances Référence WS0.05.2.050 Saisissez la Référence WS0.05.2.050 dans

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV COMMENT CALCULER LE MONTANT DE L INDEMNITE DE LICENCIEMENT? La loi de modernisation du marché du travail du 25 juin 2008, reprenant les dispositions de l ANI du 11 janvier 2008,

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.06-2016 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC

Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Tableau de comparaison entre le statut de 2003, la CCN Pôle Emploi et la CCN RAC Articulation avec d autres accords et maintien des avantages acquis 1 - Introduction d une clause dite de fermeture. La

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

2g - L emploi d une tierce personne

2g - L emploi d une tierce personne 2g - L emploi d une tierce personne Si vous êtes en situation de handicap et souhaitez employer un salarié à votre domicile, vous devez, en tant que particulier-employeur, respecter certaines formalités.

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

Sommaire détaillé de la publication «Le droit social du BTP»

Sommaire détaillé de la publication «Le droit social du BTP» Sommaire détaillé de la publication «Le droit social du BTP» Index alphabétique de la publication A Abattement frais professionnels bénéficiaires... QRB.11.1.120 373 calcul... QRB.11.1.140 374 calcul indemnités

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

Le Guide Pratique. social. d entreprise. législation TRAVAIL. Affichage obligatoire. contrat à durée déterminée. Médecine du Travail.

Le Guide Pratique. social. d entreprise. législation TRAVAIL. Affichage obligatoire. contrat à durée déterminée. Médecine du Travail. bulletin de salaire Affichage obligatoire Congés Payés Médecine du Travail Déclaration REGISTREduPERSONNEL Préalable À élections l Embauche professionnelles TRAVAIL législation social employeur contrat

Plus en détail

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21

Sommaire. Introduction...13. Chapitre 1 - L organisation du régime général de la Sécurité sociale...21 Sommaire Introduction...13 Qu est-ce que le droit à la protection sociale?...13 Qu est-ce que le risque social?...14 Comment la Sécurité sociale est-elle née?...14 Quels sont les différents modèles de

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires

Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires Rationnaliser les procédures de contentieux judiciaires 3 Conciliation prud homale Conciliation devant le bureau de conciliation Pour les contestations relatives au licenciement (et non sur la rupture

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Fiche pratique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Boite à outils - Juridique Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations

Plus en détail

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS

TABLEAU DES ASSIETTES DE COTISATIONS 268 Boulevard Clemenceau Sac postal 23 59708 Marcq en Baroeul Cedex Mél : contact@cibtp-nord.fr Tél : 03 20 66 89 20 Fax : 03 20 66 89 22 TABLEAU DES ASSIETTES DE TAUX : Congés Payés 20,70 % Prévention

Plus en détail

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527

Convention collective nationale CONVENTION COLLECTIVE LES POINTS ESSENTIELS. N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 IMMOBILIER Convention collective nationale N 3090 9 septembre 1988 IDCC 1527 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 3 2 Le salaire 4-5 3 Les classifications

Plus en détail

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013.

Septembre. Les rémunérations dépassant 4 fois le plafond de sécurité sociale applicable soit 12 344 euros pour 2013. Majoration de la contribution patronale d assurance chômage pour l embauche en CDD Depuis le 1 er Juillet 2013 le taux de la contribution patronale d assurance chômage a été modifié en cas d embauche d

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011

GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION. Au 01/01/2011 GUIDE DU CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Au 01/01/2011 Maison Familiale Rurale De Coqueréaumont 1888 route de Coqueréaumont 76690 SAINT GEORGES SUR FONTAINE 02.35.34.71.22-02.35.34.27.54 Courriel : mfr.coquereaumont@mfr.asso.fr

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation. conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Le contrat de professionnalisation conclu à compter du 1 er janvier 2008 À JOUR AU 1 er mars 2011 Le contrat de professionnalisation permet à son titulaire d acquérir

Plus en détail

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008

Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Le nouveau code du travail est en vigueur le 1er mai 2008 Pourquoi un nouveau code du travail? Le code du travail datait de 1973. Au fil des ans, sa structure était devenue de plus en plus complexe. Pour

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir,

CIRCULAIRE CDG90 LES EMPLOIS D AVENIR. Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, CIRCULAIRE CDG90 16/2013 LES EMPLOIS D AVENIR Loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir, Décret n 2012-1207 du 31 octobre 2012 relatif à l entrée en vigueur de décrets et

Plus en détail

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Principales mesures issues de la loi de Sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 CDD : COTISATIONS SUPPLEMENTAIRES POUR LES CDD DE COURTE DUREE À partir du 1er juillet 2013, la cotisation patronale d assurance

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

Loi relative à la Sécurisation de l emploi

Loi relative à la Sécurisation de l emploi Synthèse Loi relative à la Sécurisation de l emploi 1 Santé et prévoyance (incapacité de travail, invalidité, décès) => Généralisation de la couverture complémentaire santé => Généralisation de la couverture

Plus en détail

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?

1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance? La portabilité de la couverture prévoyance 1. Qu est ce que la portabilité des droits en matière de prévoyance?... 1 2. Quelles sont les ruptures de contrat de travail concernées par la portabilité?...

Plus en détail

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL

CONSULTATION DU COMITÉ D ENTREPRISE ET DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL LES OBLIGATIONS VIS-À-VIS DU CE OU DES DP LES S SUR LES ORIENTATIONS Pour les délégués du personnel Toutes les ETT ayant atteint un effectif d au moins 11 salariés pendant 12 mois, consécutifs ou non,

Plus en détail

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP)

Fiche pratique : Institutions Représentatives du Personnel (IRP) REPRESENTATION DU PERSONNEL La réglementation du travail permet, au personnel des entreprises qui comptent un effectif minimum, de bénéficier d une représentation sous 4 institutions distinctes : les délégués

Plus en détail

La convention collective de branche de l aide à domicile

La convention collective de branche de l aide à domicile La convention collective de branche de l aide à domicile Demi journée d information 28 novembre 2011 Uriopss pacac 1 Le contexte 2 La BAD La branche de l'aide à domicile comprend à ce jour : Trois conventions

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Infos pratiques Infos pratiques Base de calcul Eléments soumis à cotisations Toutes les sommes et avantages attribués en contrepartie ou à l'occasion du travail sont soumis à cotisations tels que : - les salaires et assimilés,

Plus en détail

Ce que vous devez savoir

Ce que vous devez savoir LIVRET D ACCUEIL ET D INFORMATION Salarié(e)s d entreprises sous-traitantes françaises et étrangères Ce que vous devez savoir Connaître vos droits en matière de : salaires, contrat de travail, conditions

Plus en détail

L ACTIVITE PARTIELLE

L ACTIVITE PARTIELLE L ACTIVITE PARTIELLE L'activité partielle permet d'éviter aux salariés de perdre leur emploi lorsque l'activité de leur entreprise se réduit. Dans un contexte de crise économique, le recours au chômage

Plus en détail

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013

BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 BILAN SOCIAL DU CNES ANNEE 2013 Direction des Ressources Humaines, des Relations Sociales et de la Communication Interne SOMMAIRE 1 EMPLOI... 5 1.1 EFFECTIFS... 5 1.1.1 Effectifs au 31-12 (CDI & CDD)...

Plus en détail

PERSONNELS OGEC TEXTES APPLICABLES

PERSONNELS OGEC TEXTES APPLICABLES ANNEXE 1 à la Circulaire 2013/2014.2 PERSONNELS OGEC TEXTES APPLICABLES Les dispositions dénoncées de la Convention collective PSAEE ont disparu le 6 décembre 2012. Suite à l opposition formée contre l

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3332 Convention collective nationale IDCC : 2564. VÉTÉRINAIRES (Praticiens salariés) AVENANT N 30 DU 19 OCTOBRE 2011

Plus en détail

La protection des salariés

La protection des salariés Chapitre 7 La protection des salariés Thème Sens et portée de l étude Notions et contenus à construire 3.2. La protection des salariés Compte tenu de la situation de subordination du salarié, le droit

Plus en détail

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 de seuil d effectifs de personnel En bref Une opération de restructuration s accompagne en général d une modification des effectifs des entités concernées

Plus en détail

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008

Modernisation du marché du travail. Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Modernisation du marché du travail Réunion UIMM Touraine du 25 septembre 2008 Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2008 sur la modernisation du marché du travail étendu par arrêté du 23 juillet

Plus en détail