Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet personnel. Pour une meilleure compréhension des critères"

Transcription

1 Projet personnel Pour une meilleure compréhension des critères

2 CRITÈRE A : RECHERCHE (Enquête, découvertes, résoudre une problématique) Premier aspect à traiter dans ce critère Définir le but dans un contexte L élève doit décrire le but dans un contexte, le moyen utilisé, l impact souhaité, le public ciblé (une partie de l ancien critère B, définition du but et lien avec le contexte). * Mise en contexte obligatoire : Pourquoi avoir choisi ce sujet, ce projet? Des explications en lien avec le contexte, les préoccupations dans le XXIe siècle, des intérêts personnels devraient être fournies. Deuxième aspect à traiter dans ce critère Identifier les acquis préliminaires et les connaissances spécifiques aux matières qui s avèrent pertinents pour le projet. Que saviez-vous sur le sujet, sur le contexte du thème choisi? Identification des liens avec les disciplines, étoffer les liens avec les disciplines trouvés lors du choix du sujet en 4 e secondaire par exemple. Que saviez-vous déjà? Identification des connaissances antérieures liées aux disciplines, au sujet, au thème, au contexte. Identification d éléments de sa culture générale qui peuvent contribuer à l atteinte du but du projet. Qu avez-vous appris dans vos disciplines qui peut servir à la réussite de votre projet personnel, à l atteinte de votre but ou qui a un lien avec votre but, votre thème, votre sujet ou le contexte mondial? Identification de ses acquis personnels ou connaissances personnelles qui peuvent contribuer à l atteinte du but du projet (talent et expériences dans un domaine particulier). Troisième aspect à traiter dans ce critère Démontrer des compétences de recherche (documentaire) Sélection des sources, fiabilité des sources, variété des sources, utilité, pertinence et cohérence des sources en lien avec le but, bibliographie, citations (références en bas de page) conventions reconnues pour nommer les sources dans le rapport et dans la bibliographie, etc. Moyens de compilation des informations. ***Les approches d apprentissage visées par cet aspect sont la culture de l information et la culture des médias.

3 CRITÈRE B : PLANIFICATION (ce que tu souhaites faire, ce que tu prévois, ce que tu anticipes, etc.) Premier aspect à traiter dans ce critère Développer des critères de réussite pour le produit ou le résultat Comment et pourquoi il les a choisis, leurs liens avec le but, l évolution des critères de réussite, choix définitif (une partie de l ancien critère B). Deuxième aspect à traiter dans ce critère Planifier et consigner la démarche entreprise dans le cadre du développement du projet S il s agit d une création : Exemples d éléments à considérer lors de la réalisation de cette étape (ces éléments ne sont pas présentés dans un ordre chronologique) Planification de la réalisation du produit: démarche de création, démarche de conception; les différentes étapes (illumination, incubation, etc.); Planification de la recherche en lien avec le but, le contexte; Identifier des problèmes, liste de problèmes anticipés (solutions), problèmes prévus, solutions; Remue-méninges, schémas organisationnels; Étapes de réalisation du produit prévues et ou commentées, planification détaillée; Esquisses, dessins; Les meilleures idées et pourquoi (commentaires); Liste des matériaux prévus (expliquer pourquoi), liste des couleurs (pourquoi); Processus, méthodes, techniques (choix, raisons, justifications, essais); Liste de contraintes; Comment imagines-tu ta création terminée? De quoi aura-t-elle l air? Etc. Objectifs à atteindre; Liste des ressources prévues (ressources humaines, matérielles, environnementales, etc.); Liste de questions, réponses anticipées; Évaluer les idées sous différents angles ; Proposer et évaluer plusieurs solutions. Évaluer différentes solutions pour un problème ; Identifier les obstacles, les défis reliés à la résolution d un problème qui surgit ; Trouver de nouvelles idées. Générer des idées qui semblent impossibles (originales et innovatrices) ; Créer de nouvelles solutions inédites, innovatrices, originales pour répondre à des problèmes ou problématiques réels et complexes ;

4 S il s agit d un essai ou d un travail de réflexion, d un résultat de recherche, d une résolution de problème Exemples d éléments à considérer lors de la réalisation de cette étape (ces éléments ne sont pas présentés dans un ordre chronologique) Remue-méninges; Comment élaborer son plan? Plan(s) de l essai, du travail de réflexion, etc.; Comment faire la cueillette des informations, utilité des informations par rapport au but; Liste de questions de recherche à se poser, liste de réponses anticipées; Idées principales traitées (pourquoi), liens avec le but, idées secondaires à traiter; Principales étapes à réaliser pour atteindre son but; Identifier des problèmes, problèmes anticipés, solutions.évaluer différentes solutions pour un problème ; Méthodes envisagées pour recueillir de l information (sondage, entrevues, etc.) et justification des choix; Experts qu on souhaiterait rencontrer, liens avec le but; Comment organiser l information recueillie afin de répondre au but? Comment organiser et analyser l information afin de formuler des arguments ; Ajustements en cours de démarche, justifications de ces derniers; Objectifs à atteindre, justifications; Liste des ressources à prévoir, liste de gens à rencontrer, etc.; Moyens de communication du résultat, justifications des choix, pertinence; Outils envisagés pour mesurer la qualité du produit, du résultat; Évaluer les idées sous différents angles ; Proposer et évaluer plusieurs solutions ; Identifier les obstacles, les défis reliés à la résolution d un problème ; Résoudre des problèmes liés au fonctionnement de systèmes et au déroulement d applications techniques, en faire la liste; Trouver de nouvelles idées. Générer des idées qui semblent impossibles (originales et innovatrices) ; Créer de nouvelles solutions inédites, innovatrices, originales pour répondre à des problèmes ou problématiques réels et complexes ; Faire des suppositions, poser des questions commençant par «et si» et formuler des hypothèses vérifiables.

5 Organisation d un événement Exemples d éléments à considérer lors de la réalisation de cette étape (ces éléments ne sont pas présentés dans un ordre chronologique) Logistique prévue, justifications des choix; Liste des étapes à suivre; Objectifs à réaliser, à atteindre, les comment (prévisions); Liste de ressources humaines, de matériel, les endroits où se les procurer; Démarche de réalisation de l événement (scénario envisagé); Problèmes anticipés, solutions.évaluer différentes solutions pour un problème ; Contraintes; Comment imagines-tu le déroulement de ton événement?; Mesure de la qualité de l événement (outils envisagés, justifications) Évaluer les idées sous différents angles ; Proposer et évaluer plusieurs solutions pour une même problématique ; Identifier les obstacles, les défis reliés à la résolution d un problème ; Trouver de nouvelles idées. Générer des idées qui semblent impossibles (originales et innovatrices). Créer de nouvelles solutions inédites, innovatrices, originales pour répondre à des problèmes ou problématiques réels et complexes. Troisième aspect à traiter dans ce critère Démontrer des compétences d autogestion Organisation Organisation et gestion du temps (échéancier, planification, horaire); Respect des échéanciers (ceux de l élève et ceux fixés par le superviseur); Avoir son matériel; Se présenter aux rencontres; Se fixer des objectifs à long et à court terme, les respecter; Organisation du journal de bord; Efficacité des stratégies utilisées. Gestion affective, gestion de l état d esprit Mettre en œuvre des stratégies pour améliorer sa concentration (environnement, temps de la journée, musique, faire le vide, créer sa bulle, état de fatigue, environnement); Persévérance, effort, constance; Démontrer de l audace; Démontrer de la motivation devant la tâche;

6 Efficacité des stratégies utilisées pour se concentrer, pour gérer son stress, pour se motiver, etc.; Se fixer des objectifs réalistes (bien se connaître); Utiliser des stratégies efficaces pour arriver à atteindre ses objectifs ou utiliser des stratégies efficaces pour s adapter aux imprévus; Capacité à s adapter devant un problème, une difficulté, un obstacle; Qualités du profil que l on souhaite développer; Qualités du profil que l on a et l exploitation adéquate qu on en fait; Démontrer une attitude positive face aux critiques, aux problèmes, etc.; Implication dans le projet; Gestion du stress (stratégies efficaces, moyens et outils utilisés), trucs pour contrôler son anxiété. CRITÈRE C : ACTION (anciennement : Application des informations) Premier aspect à traiter dans ce critère Créer un produit, un résultat Description du processus de réalisation, techniques et méthodes utilisées (description); Comment l information m a-t-elle permis de répondre à mon but? (j ai lu ceci et j ai fait ce la parce que ); Comment les méthodes choisies ont-elles contribués à la réalisation de mon produit?; Organiser et analyser l information afin de formuler des arguments ; Synthétiser adéquatement l information en fonction du but ; Interpréter correctement l information en fonction du but ; Vérifier sa compréhension d un problème à partir des informations recueillies ou des preuves obtenues ; Vérifier, mesurer, évaluer des généralisations, des conclusions, des hypothèses. Généraliser des concepts, dégager des tendances, prévoir des possibilités, tirer des conclusions ; Évaluer ses idées sous différents angles, différentes perspectives. Développer des arguments et des contre-arguments (travail de réflexion). Deuxième aspect à traiter dans ce critère Démontrer des compétences de réflexion (métacognition) (je me regarde pendant que je travaille et j évalue les stratégies que j utilise). Solutions trouvées lors de problèmes; Identification de ses points forts et faibles pendant l action; Modifier ses stratégies lorsque cela s avère nécessaire (nommer et expliquer); Modifier les stratégies inefficaces; Identifier ses difficultés pendant le processus; Utilisation du journal de bord comme stratégie efficace et pertinente.

7 Troisième aspect à traiter dans ce critère Démontrer des compétences de communication et des compétences sociales Communication avec le superviseur; Collaboration avec les experts, les personnes-ressources; Collaboration et communication avec le public cible; Qualité de la langue, cohérence du rapport, organisation du rapport, respect de la structure, présentation matérielle soignée, maîtrise de la langue; Techniques oratoires adaptées et efficaces; Utilisation de différents médias pour une présentation orale; S adapter au public cible; Capacité de synthèse (respect du nombre de mots); Impact sur le public cible, impact souhaité, impact obtenu; CRITÈRE D : RÉFLEXION (compétences de réflexion/pensée critique) Premier aspect à traiter dans ce critère Évaluer la qualité du produit ou du résultat à l aide des critères de réussite Évaluation de la qualité du produit en fonction des critères de réussite, autoévaluation, évaluation par les pairs, grilles utilisées, etc. Retombées du projet sur le milieu; Évaluation par les paires (outil de mesure utilisé?); Dans quelle mesure ai-je atteint mon but? Deuxième aspect à traiter dans ce critère Réfléchir sur la façon dont la réalisation du projet a approfondi leur connaissance et leur compréhension du sujet et du contexte mondial (ancien critère F) Revenir sur les nouvelles connaissances acquises durant la démarche; Revenir sur les apprentissages réalisés en lien avec le but, le contexte; Démontrer sa compréhension claire et éclairée du sujet et du contexte mondial associé; Ouverture du sujet, du thème, du but; Découvertes sur le sujet, le thème et le contexte; Généraliser et tirer des conclusions sur les apprentissages réalisés; * Mesurer la capacité d argumenter, de se justifier, d expliquer.

8 Troisième aspect à traiter dans ce critère Réfléchir sur la façon dont la réalisation du projet leur a permis de se développer en tant qu apprenants de l IB (moi, mon style d apprentissage, mes acquis comme apprenant) Revenir sur les qualités du profil (développement, acquis, réflexions); Les styles d apprentissage (commentaires et explications); Mes acquis en tant qu apprenants; En quoi le projet me permet-il d être un meilleur citoyen du monde?; Projections dans l avenir, à quoi cela va-t-il me servir plus tard?; * Mesurer la capacité d argumenter, de se justifier, d expliquer.

Approches de l apprentissage

Approches de l apprentissage Approches de l apprentissage Communication Communication Dimension sociale Collaboration Autogestion Organisation Compétences affectives Compétences de réflexion (métacognition) Recherche Culture de l'information

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION

OUTIL DE PLANIFICATION OUTIL DE PLANIFICATION En fonction des intentions d apprentissage et ainsi que du moment de l année, sélectionner les éléments observables appropriés et les exigences retenues. La liste des éléments observables

Plus en détail

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres

Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Projet pilote de mentorat- Journal de bord des rencontres Date de la rencontre : Thème, sujet, besoin, problématique Compétence professionnelle (SEJ 2008, adapté du Mels, 2004 ) Action Rôle ou fonction

Plus en détail

ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL ÉTAPE 1.2 IDENTIFIER LES OBSTACLES INSTITUTIONNELS

ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL ÉTAPE 1.2 IDENTIFIER LES OBSTACLES INSTITUTIONNELS LÀ OÙ NOUS SOMMES ÉCART DE CONNAISSANCES LÀ OÙ NOUS VOULONS ALLER FEUILLE DE ROUTE DE L ÉCHANGE DES CONNAISSANCES ÉTAPE 1 ANCRAGE ÉTAPE 1.1 IDENTIFIER L OBJECTIF ENVIRONNEMENTAL MONDIAL L objectif environnemental

Plus en détail

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire

Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Le bilan des apprentissages, 1er cycle du secondaire Faire le point pour aider l élève à poursuivre ses apprentissages Première partie Claudine Lachapelle, conseillère pédagogique Commission scolaire du

Plus en détail

Critères d évaluation pour le projet personnel

Critères d évaluation pour le projet personnel Évaluation Critères d évaluation pour le projet personnel Veuillez noter que les critères d évaluation publiés dans ce guide sont destinés à être utilisés pour la première fois lors de l évaluation finale

Plus en détail

Baccalauréat International

Baccalauréat International Baccalauréat International Critères d'évaluation pour les sciences Secondaires 4 et 5 Nom : Polyvalente Deux-Montagnes 2015-2016 Document crée par Anne Archambault, mis à jour par Francis Lapointe, septembre

Plus en détail

École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy

École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy École de criminologie Automne 2016 Université de Montréal Local : B-2361 SIP 3001 A Préparation au stage (analyse) Chargée de cours : Anne Chamandy anne.chamandy@umontreal.ca 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX ET SPÉCIFIQUES

Plus en détail

La stratégie d intervention Agir autrement

La stratégie d intervention Agir autrement La stratégie d intervention Agir autrement La démarche de planification d une école secondaire A. Rappel des attentes de janvier 2008 pour l amorce d une planification 1 B. Rappel de l importance de la

Plus en détail

Identité professionnelle

Identité professionnelle 1 Tableau synthèse des compétences professionnelles pour le stagiaire Fondements 1. Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d objets de savoirs ou de culture

Plus en détail

Utilisation des critères d évaluation

Utilisation des critères d évaluation Réalisation du projet personnel du PEI Utilisation des critères d évaluation L évaluation du projet personnel du PEI est critériée. Elle s appuie sur quatre critères d évaluation qui ont tous la même pondération.

Plus en détail

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne)

Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Auto-évaluation (pour les enseignants de pratique et de théorie du CFPne) Remplir ce sondage vous permettra de faire le point sur 6 objectifs importants pour nous, les enseignants de pratique et de théorie

Plus en détail

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales

Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales Vidéo sur les valeurs entrepreneuriales 1. PHASE DE PLANIFICATION ET DE PRÉPARATION Les étapes proposées sont interreliées. Les réponses pourront inciter l enseignant ou l élève à revenir sur les énoncés

Plus en détail

Grille d évaluation FRÉ 1. Type d évaluation: Observation Journal Portfolio Présentation Catégories ou compétences d apprentissage observées:

Grille d évaluation FRÉ 1. Type d évaluation: Observation Journal Portfolio Présentation Catégories ou compétences d apprentissage observées: Grille d évaluation FRÉ 1 Type d évaluation: Observation Journal Portfolio Présentation Catégories ou compétences d apprentissage observées: Nom Date Niveau Commentaires Liste de vérification Évaluation

Plus en détail

Recherche : définition de l objectif de l unité

Recherche : définition de l objectif de l unité Enseignant(s) Tom Ansuini Groupe de matières et discipline Musique Titre de l unité Le déchiffrage d une partition et le jeu au clavier Année du PEI Sec.1 Durée de l unité (heures) 30 Recherche : définition

Plus en détail

Socle commun (BO n avril 2015), compétences cycle 4 (BO n nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC)

Socle commun (BO n avril 2015), compétences cycle 4 (BO n nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC) D 1 Socle commun (BO n 17 23 avril 2015), compétences cycle 4 (BO n 11 26 nov 2015 et capacités et méthodes 2 e générale en HG (+EMC) 1 : Les langages pour penser et commun iquer 1.1 Comprendre, s exprimer

Plus en détail

Grille d'autoévaluation des compétences entrepreneuriales

Grille d'autoévaluation des compétences entrepreneuriales Créativité et innovation Utiliser son imagination pour concrétiser un projet, trouver une solution un problème ou accroître la valeur ajoutée d un produit ou d un service. Garder l esprit ouvert Faire

Plus en détail

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC

Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rôle des conseillères et des conseillers pédagogiques TIC Rencontre du 13 février 2004 PLAN D INTÉGRATION DES TIC Contribuer à l'élaboration et à l'application d'un plan d'intégration de TIC. Faciliter

Plus en détail

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE

RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE RÉALISATION D UN TRAVAIL DE RECHERCHE Dans l activité d intégration, les étudiants sont amenés à se pencher de façon approfondie sur un sujet. Ils doivent se livrer à une recherche, analyser la matière,

Plus en détail

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise

OFPPT. Programme. d initiation à la démarche de création d entreprise OFPPT Programme d initiation à la démarche de création d entreprise PROGRAMME DE FORMATION A LA CRÉATION D ENTREPRISES 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DES MODULES DE FORMATION... 2 AVANTAGES DU PROGRAMME

Plus en détail

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION

AIDE-SOIGNANT : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE-SOIGNANT

Plus en détail

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE

PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE PLANIFICATION D UNE SITUATION D APPRENTISSAGE Source : http://public.srce.hr/husar/ Planification d une situation d apprentissage en univers social et en français, langue seconde Clientèle : 1 er cycle

Plus en détail

Unité 6 : Le Canada : réflexions sur une mosaïque culturelle

Unité 6 : Le Canada : réflexions sur une mosaïque culturelle Unité 6 : Le Canada : réflexions sur une mosaïque culturelle Unité 6 : Canada : réflexions sur une mosaïque culturelle Cultures du monde Survol de l unité Résultats d apprentissage correspondant à l unité

Plus en détail

Tremplin DEC (081.06)

Tremplin DEC (081.06) Tremplin DEC (081.06) Cheminement permettant d intégrer ou de compléter un programme d études conduisant au DEC Enseignement collégial Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

Thème 1 - Introduction à l histoire

Thème 1 - Introduction à l histoire Thème 1 - Introduction à l histoire Cette unité offre à l élève l occasion de sonder l histoire en tant que discipline - sa définition, les raisons de son importance et ses nombreux modes de représentation.

Plus en détail

ECRIRE oui non. Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation ou de résolution d un problème technique

ECRIRE oui non. Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation ou de résolution d un problème technique Compétence 1 - La maîtrise de la langue française LIRE oui non Comprendre un énoncé, une consigne ECRIRE oui non Situation-problème Présentation d une problématique au départ d une démarche d investigation

Plus en détail

Rencontre de supervision Sur rendez-vous L OFFRE DE SERVICES

Rencontre de supervision Sur rendez-vous L OFFRE DE SERVICES CAHIER DE TRAVAIL - AUTOMNE 2015 ET HIVER 2016, PAGE 1 L OFFRE DE SERVICES Semaine 1 3 septembre Semaine 2 10 septembre Semaine 3 17 septembre - Présentation de l équipe; - Présentation du plan de cours;

Plus en détail

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences

L accompagnement pour favoriser le développement des compétences L accompagnement pour favoriser le développement des compétences En cohérence et en complémentarité 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone : 819-376-5011 poste 3644 louise.lafortune@uqtr.ca

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2

PLANIFICATION STRATÉGIQUE UNITÉ 1 : COMPRENDRE POUR APPRENDRE BLOCS 1 et 2 Durée : 8 à 10 jours Matériel Mise en situation : La mouche, L école, En vacances, Les directives, une série d activités de résolution de problèmes relativement faciles Raisonner sa lecture : Tableau synthèse

Plus en détail

Savoir faire une recherche d information : une compétence clé en lecture et en écriture

Savoir faire une recherche d information : une compétence clé en lecture et en écriture Savoir faire une recherche d information : une compétence clé en lecture et en écriture Martine Mottet Julie-Christine Gagné Université Laval Congrès AQPF 16 octobre 2014 1 Plan de la présentation Faire

Plus en détail

Concevoir et formuler votre projet artistique et culturel

Concevoir et formuler votre projet artistique et culturel Concevoir et formuler votre projet artistique et culturel 8 jours Objectifs pédagogiques Travailler la singularité de son projet et de son processus de création, Savoir positionner et présenter son projet,

Plus en détail

Plan de réussite. du Collège Montmorency

Plan de réussite. du Collège Montmorency Plan de réussite du Collège Montmorency Avril 2002 Note préliminaire Le rapport d évaluation du plan de réussite du Collège Montmorency se présente en deux parties. La première partie contient l évaluation

Plus en détail

ANNEXE 5. L évaluation du fonctionnement. social

ANNEXE 5. L évaluation du fonctionnement. social ANNEXE 5 L évaluation du fonctionnement social 1) Cadre de référence du fonctionnement social 2) Étapes de l évaluation du fonctionnement social 3) Contenu du rapport d évaluation psychosociale 4) Contenu

Plus en détail

Sciences et technologie au cycle 3

Sciences et technologie au cycle 3 PNF du 10-12-15 Lycée Jean ZAY Paris - Accompagnement des nouveaux programmes en sciences et technologie cycle 2, 3, 4 Sciences et technologie au cycle 3 Les programmes Un double défi interdisciplinaire

Plus en détail

- DOCUMENT DE TRAVAIL -

- DOCUMENT DE TRAVAIL - - DOCUMENT DE TRAVAIL - Etude des référentiels - Arrêté Licence du 01 Août 2011 I - Compétences transversales et pré professionnelles : définitions? L article 3 de l arrêté Licence du 01 Août 2011 énonce

Plus en détail

JOUR 4 Mon plan d action INTRODUCTION, VUE D ENSEMBLE ET OBJECTIF (QUOI/POURQUOI) L ESPRIT D ENTREPRISE

JOUR 4 Mon plan d action INTRODUCTION, VUE D ENSEMBLE ET OBJECTIF (QUOI/POURQUOI) L ESPRIT D ENTREPRISE INTRODUCTION, VUE D ENSEMBLE ET OBJECTIF (QUOI/POURQUOI) Les grandes tendances sociales ont une incidence sur les exigences actuelles et futures du marché du travail. Les facteurs qui touchent actuellement

Plus en détail

Document réalisé par le Bureau d Appui pédagogique en Polytech

Document réalisé par le Bureau d Appui pédagogique en Polytech Ce document rassemble l ensemble des grilles d évaluation du stage (stage et portfolio). Il est destiné aux étudiants de 5 ème année, aux superviseurs et aux maîtres de stages. Document réalisé par le

Plus en détail

TRAVAIL INTERDISCIPLINAIRE CENTRÉ SUR UN PROJET (TIP)

TRAVAIL INTERDISCIPLINAIRE CENTRÉ SUR UN PROJET (TIP) TRAVAIL INTERDISCIPLINAIRE CENTRÉ SUR UN PROJET (TIP) Candidat/e: Nom, Prénom Classe: Branches : N 1 N 2 Dossier de bord, nombre de points (/2): Rapport de synthèse, branche 1 (/5): Oral, branche 1 (/3):

Plus en détail

Stage 4 (évaluation) Page 1 de 13

Stage 4 (évaluation) Page 1 de 13 Évaluation des compétences à développer (Évaluation) Compétence 1 : Planifier, concevoir et élaborer des situations d enseignement/apprentissage. 1.1 Le stagiaire planifie une unité dans une certaine matière

Plus en détail

Problèmes sociaux et conditions de vie 1 Plan de travail (pour travail de session)

Problèmes sociaux et conditions de vie 1 Plan de travail (pour travail de session) Problèmes sociaux et conditions de vie 1 Plan de travail (pour travail de session) Avec affiche Version : sept. 2013 Membres de l équipe : Responsable des convocations de rencontres d équipe : Responsable

Plus en détail

Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons

Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons - 2010 2016 Le projet éducatif répond à la mission de l école québécoise, soit d instruire, de socialiser et de qualifier,

Plus en détail

Quelles sont les pratiques prometteuses, les bons coups, dans mon école et les autres écoles SIAA?

Quelles sont les pratiques prometteuses, les bons coups, dans mon école et les autres écoles SIAA? Effectuer le compte rendu du suivi des moyens 1 et des conditions de réalisation retenus dans la planification en vigueur ainsi que du degré d atteinte des objectifs 1. Pourquoi faire le suivi des moyens

Plus en détail

Nom du/de la participant(e)

Nom du/de la participant(e) Publicité Nom du/de la participant(e) Connaissances/ certaine grande d une d une du d une certaine d une grande du (concepts, s du du du tout à fait idées, opinions, remarquables information) Réflexion

Plus en détail

Auto-observation : Observez ce que vous faites en lecture avec vos élèves :

Auto-observation : Observez ce que vous faites en lecture avec vos élèves : 2 Auto-observation : Observez ce que vous faites en lecture avec vos élèves : - Comment activez-vous leurs connaissances antérieures? - Comment faites-vous le choix des textes? - Comment incitez-vous les

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1 PROJET TABLETTE 1.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un guide touristique numérique de la ville ou du quartier NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE tous 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /mois

Plus en détail

Le Plan d Intervention

Le Plan d Intervention Le Plan d Intervention Lors de votre première rencontre avec votre élève, vous pouvez mettre sur pied un plan d intervention. Ce plan d intervention est un outil pratique qui vous permettra de connaître

Plus en détail

CRI A Encadrement de stage en analyse 1 (Hiver 2017) École de criminologie Hiver 2017 Université de Montréal

CRI A Encadrement de stage en analyse 1 (Hiver 2017) École de criminologie Hiver 2017 Université de Montréal École de criminologie Hiver 2017 Université de Montréal PLAN DE COURS CRI 62051-A Encadrement de stage en analyse 1 Professeur : Frédéric Ouellet frederic.ouellet.1@umontreal.ca Bureau : C-4101 Pavillon

Plus en détail

Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien

Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien Augmenter le champ des possibles pour que chacun trouve sa place et s y sente bien Coaching individuel pour les adolescents visant l épanouissement personnel, l utilisation de ses aptitudes cognitives,

Plus en détail

Personnalité du moniteur dans le sport de neige

Personnalité du moniteur dans le sport de neige Personnalité du moniteur dans le sport de Macolin 2008 Chef des branches sports de Evaluation > Instrument Projection plane du profil personnel des compétences Représentation visuelle simple 6 5 4 3 2

Plus en détail

Activités d interaction verbale

Activités d interaction verbale Activités d interaction verbale La conversation Description La conversation est un court échange spontané où l élève partage des idées et exprime ouvertement ses sentiments. La conversation peut se faire

Plus en détail

École Saint-Pierre et des Sentiers

École Saint-Pierre et des Sentiers École Saint-Pierre et des Sentiers Saint-Pierre Des Sentiers 5250, avenue des Sauges, Québec G1G 3V6 1090, chemin de Château-Bigot, Québec G2L 1G1 418-624-3760 418-626-3357 418-624-3757 418-622-0477 stpierre@csdps.qc.ca

Plus en détail

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES

RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES RELIGIONS DU MONDE CROYANCES, QUESTIONS ET TRADITIONS RELIGIEUSES, 11 e ANNÉE PRÉPARATION AUX ÉTUDES COLLÉGIALES ET UNIVERSITAIRES LES CROYANCES RELIGIEUSES Attentes globales Résumer les principales influences

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier

L ENSEIGNEMENT EXPLICITE. Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier L ENSEIGNEMENT EXPLICITE Mercredi 30 novembre 2011 IUFM CVL, Sylvie Quittelier Une définition L enseignement Explicite est un modèle pédagogique émergé des recherches nordaméricaines sur l efficacité de

Plus en détail

Annexe 1. Schéma général du système éducatif finlandais. Annexe 2. Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques

Annexe 1. Schéma général du système éducatif finlandais. Annexe 2. Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques Annexe 1 Schéma général du système éducatif finlandais Annexe 2 Principes pour améliorer l enseignement des mathématiques Principe 1 Les mathématiques sont bien plus que du calcul. L apprentissage des

Plus en détail

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS

COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS Maternelle 4 ans TPMD 1 SESSION DE FORMATION MAI 2014 COMMUNIQUER AUX PARENTS DES INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT DE LEUR ENFANT ORIENTATIONS 2014-2015 Direction de l évaluation des apprentissages Ministère

Plus en détail

RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA

RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA RECONNAISSANCE DES ACQUIS SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES À LA FGA LES UNIVERS DE COMPÉTENCES GÉNÉRIQUES Le mot «reconnaître» possède plusieurs sens. Les acquis reconnus dans la mesure où le ministère de l

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE Document TP 2 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES DÉPARTEMENT DES SCIENCES DE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE DOCUMENT D'ÉVALUATION DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DU STAGIAIRE À COMPLÉTER PAR L ENSEIGNANT ASSOCIÉ

Plus en détail

Polyvalente Saint-Jérôme

Polyvalente Saint-Jérôme Atelier présenté dans le cadre du 4e colloque sur l écodéveloppement des institutions d enseignements du Québec. Polyvalente Saint-Jérôme Benoit Fauteux, enseignant et éducateur en environnement. Questionnement

Plus en détail

Critère A : question de recherche

Critère A : question de recherche Informations détaillées relatives à tous les mémoires Critères d évaluation Cette section offre une vue d ensemble des éléments du mémoire évalués à l'aide de chaque critère. Des conseils supplémentaires

Plus en détail

S INFORMER Recueillir des informations à partir de : Objet de remédiation Causes possibles du besoin de remédiation. Comment remédier?

S INFORMER Recueillir des informations à partir de : Objet de remédiation Causes possibles du besoin de remédiation. Comment remédier? Remédiation SVT Consigne : élaboration d activités (outils) de repérage de besoins et de remédiation par discipline Comment repérer les besoins des apprenants? (exercice ou problème ou autres situations

Plus en détail

COMPÉTENCE N o 1 COMPOSANTES NIVEAU DE MAÎTRISE ATTENDU. Tableau synthèse

COMPÉTENCE N o 1 COMPOSANTES NIVEAU DE MAÎTRISE ATTENDU. Tableau synthèse COMPÉTENCE N o 1 Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d'objets de savoirs ou de culture dans l exercice de ses fonctions. " Situer les points de repère fondamentaux

Plus en détail

L exposé interactif ou le magistral renouvelé. Pour plus de modèles : Modèles Powerpoint PPT gratuits Powerpoint Templates Page 1

L exposé interactif ou le magistral renouvelé. Pour plus de modèles : Modèles Powerpoint PPT gratuits Powerpoint Templates Page 1 L exposé interactif ou le magistral renouvelé Powerpoint Templates Page 1 Page 2 Pourquoi faire un exposé magistral? Exposé magistral : transmission unidirectionnelle et verbale de savoirs 5 avantages

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Français, langue seconde PRÉSENTER UN PASSE-TEMPS ET EN DISCUTER COURS 3 Juin 2015 Table

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE

DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE DOCUMENT D INFORMATION ÉPREUVE OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUE Fin du troisième cycle du primaire (6 e année) 022-610 Juin 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2010 Le

Plus en détail

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas

Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Enseigner les sciences expe rimentales a l e cole e le mentaire : physique et technologie Tavernier, Bordas Comment enseigner la physique et la technologie à l école primaire? Les sciences cherchent à

Plus en détail

Anglais. Activités d'apprentissages et projets reliés. les compétences 1er bulletin 2ième bulletin 3ième bulletin

Anglais. Activités d'apprentissages et projets reliés. les compétences 1er bulletin 2ième bulletin 3ième bulletin Anglais les compétences 1er bulletin 2ième bulletin 3ième bulletin 1, Communiquer oralement en anglais X 2, Comprendre des textes lus et entendus X X 3, Écrire des textes X X Activités d'apprentissages

Plus en détail

GRILLE DE COMPÉTENCES DE L UNIVERSITÉ MCGILL POUR LE «GROUPE M»

GRILLE DE COMPÉTENCES DE L UNIVERSITÉ MCGILL POUR LE «GROUPE M» COMPÉTENCE COMPORTEMENTALE DEGRÉ DE MAÎTRISE A DEGRÉ DE MAÎTRISE B DEGRÉ DE MAÎTRISE C DEGRÉ DE MAÎTRISE D LA CAPACITÉ D ADAPTATION AU CHANGEMENT Être ouvert au et aux améliorations pour faire avancer

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT

CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES : ATELIER D EXPRESSION FRANCAISE ORIENTEE VERS L ENSEIGNEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE D'ENSEIGNEMENT CERTIFICAT D APTITUDES PEDAGOGIQUES

Plus en détail

RELEVER LES DÉFIS D UNE DÉMARCHE DE RAC

RELEVER LES DÉFIS D UNE DÉMARCHE DE RAC RELEVER LES DÉFIS D UNE DÉMARCHE DE RAC JOURNAL DE BORD ATELIER I : Miser sur soi ATELIER II : Mobiliser «toutes» ses ressources NOM DU PARTICIPANT : Journal de bord TABLE DES MATIÈRES Atelier I La motivation...

Plus en détail

Cégep du Vieux Montréal Service des études

Cégep du Vieux Montréal Service des études Cégep du Vieux Montréal Service des études RÉSULTAT ATTENDU Ce que l élève doit faire pour démontrer qu il est capable de (énoncé de compétence). Ce que l élève doit apprendre à faire pour pouvoir (élément

Plus en détail

Plan de travail des unités du PPCS

Plan de travail des unités du PPCS Plan de travail des unités du PPCS Titre de l unité Enseignant(s) Matière et année Échéancier et temps requis La campagne de sensibilisation David Martel Technologie de l informatique, première année du

Plus en détail

Programme d éducation intermédiaire. Guide simplifié du PP et guide du rapport du PP : son contenu et les critères de correction

Programme d éducation intermédiaire. Guide simplifié du PP et guide du rapport du PP : son contenu et les critères de correction Programme d éducation intermédiaire (PEI) Guide simplifié du PP et guide du rapport du PP : son contenu et les critères de correction Ce document a été préparé par Xavier Le Moëligou et modifié par Diane

Plus en détail

Suivre une démarche De projet

Suivre une démarche De projet Partie : Design Innovation et Créativité Suivre une démarche De projet Les compétences à maîtriser :. Imaginer, synthétiser et formaliser une procédure, un protocole.. Participer à l'organisation de projets,

Plus en détail

Catalogue ATTRIBUTE INDEX

Catalogue ATTRIBUTE INDEX Catalogue Qu est-ce que l Attribute Index? L Attribute Index est un outil de diagnostic validé par plus de 28 études réalisées depuis 20 ans par plus de 19 experts. Cet outil se base sur la Science de

Plus en détail

L évaluation en aide à l apprentissage, la face cachée de l él. évaluation. conseiller pédagogiquep Novembre 2010

L évaluation en aide à l apprentissage, la face cachée de l él. évaluation. conseiller pédagogiquep Novembre 2010 L évaluation en aide à l apprentissage, la face cachée de l él évaluation Régis Décoste, D conseiller pédagogiquep Novembre 2010 1 Présentation Introduction La compétence L approche-programmeprogramme

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages

Cadre d évaluation des apprentissages Cadre d évaluation des apprentissages Enseignement primaire 1 er,2 e et 3 e cycle Ce document est accessible dans Internet à l adresse suivante : [http://www.mels.gouv.qc.ca/dgfj/de/]. Gouvernement du

Plus en détail

École Saint-Pierre et des Sentiers

École Saint-Pierre et des Sentiers École Saint-Pierre et des Sentiers Saint-Pierre Des Sentiers 5250, avenue des Sauges, Québec G1G 3V6 1090, chemin de Château-Bigot, Québec G2L 1G1 418-624-3760 418-626-3357 418-624-3757 418-622-0477 stpierre@csdps.qc.ca

Plus en détail

Les «compétences comportementales» dans les diplômes professionnels : vers une évolution de l approche de la compétence professionnelle?

Les «compétences comportementales» dans les diplômes professionnels : vers une évolution de l approche de la compétence professionnelle? Les «compétences comportementales» dans les diplômes professionnels : vers une évolution de l approche de la compétence professionnelle? Intervention AFDET 4 mars 2015 Une étude commandée par la Direction

Plus en détail

La reconnaissance des acquis dans le cadre du DE et de la MEC à PERFORMA

La reconnaissance des acquis dans le cadre du DE et de la MEC à PERFORMA La reconnaissance des acquis dans le cadre du DE et de la MEC à PERFORMA Ce document présente un résumé des principales informations relatives à la reconnaissance d acquis. Pour plus d informations, il

Plus en détail

La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle

La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle La force d impact de la conseillère et du conseiller pédagogique en formation professionnelle Henri Boudreault Ph.D. 2009 Mise en contexte Le prof a dit que... Les mots du professeur ne sont que des bois

Plus en détail

Activité d apprentissage 5 : Évolution de la notion de Protection de la place forte au phare de navigation puis, à la destination touristique

Activité d apprentissage 5 : Évolution de la notion de Protection de la place forte au phare de navigation puis, à la destination touristique Niveau intermédiaire/ Premier cycle du secondaire Activité d apprentissage 5 : Évolution de la notion de Protection de la place forte au phare de navigation puis, à la destination touristique «Le développement

Plus en détail

Cadre d évaluation des apprentissages. Parcours de formation axée sur l emploi

Cadre d évaluation des apprentissages. Parcours de formation axée sur l emploi Cadre d évaluation des apprentissages Parcours de formation axée sur l emploi Formation préparatoire au travail Préparation au marché du travail Enseignement secondaire 2 e cycle Août 2011 Droits de reproduction

Plus en détail

Rapport de formation pratique ASE Complément

Rapport de formation pratique ASE Complément Rapport de formation pratique ASE Complément Education CNK Cornu Patrik 2015 Consignes Rapport de formation pratique ASE-E complément educationcnk@gmail.com 1 Rapport de formation pratique ASE Complément

Plus en détail

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME. 1. La cohérence interne est le lien formel entre les différentes composantes du programme

LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME. 1. La cohérence interne est le lien formel entre les différentes composantes du programme LA GRILLE D APPRECIATION DE LA QUALITE DU PROGRAMME La grille d appréciation de la qualité reprend les critères énumérés dans le canevas de rédaction en les structurant suivant cinq dimensions. Cette grille

Plus en détail

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage)

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) ANNEXE 2 ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) Nom de l organisation : Maitre de stage : Nom : Fonction : Courriel : Téléphone : Stagiaire

Plus en détail

Plan. D un programme à l autre

Plan. D un programme à l autre Montréal, 29 et 30 novembre 2011; Québec, 7 et 8 décembre 2011 1 D un programme à l autre Plan Retour sur le Programme de français au secondaire Quelques précisions concernant la Progression des apprentissages

Plus en détail

ESQUISSES, DESSINS ET MAQUETTES

ESQUISSES, DESSINS ET MAQUETTES COURS DES1010: Niveau : Préalable : Description : Paramètres : ESQUISSES, DESSINS ET MAQUETTES Débutant Aucun L élève est initié à l observation de l esquisse, du dessin et de la maquette. Il se familiarise

Plus en détail

I. Contexte et justification

I. Contexte et justification PROCESSUS D AUTO-EVALUATION EN MATIÈRE D ÉGALITÉ DES SEXES / GENDER EQUALITY SELF ASSESSMENT (GESA) RECRUTEMENT D UN(E) CONSULTANT(E) OU FIRME DE CONSULTATION TERMES DE RÉFÉRENCE I. Contexte et justification

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ENS02-DA ENSEIGNEMENT Évaluation et communication du rendement de l élève

RECUEIL DES POLITIQUES ENS02-DA ENSEIGNEMENT Évaluation et communication du rendement de l élève RÉSOLUTION : CE Date d adoption : 25 novembre 2013 En vigueur : À réviser avant : 1. La présente directive administrative sur l évaluation et la communication du rendement de l élève s appuie sur le document

Plus en détail

UNE DÉFINITION DE LA STRATÉGIE D ENSEIGNEMENT

UNE DÉFINITION DE LA STRATÉGIE D ENSEIGNEMENT UNE DÉFINITION DE LA STRATÉGIE D ENSEIGNEMENT 1 Une stratégie d enseignement est un ensemble organisé de méthodes (modes d intervention et formules pédagogiques) et de ressources (matérielles, humaines,

Plus en détail

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique

PROVISOIRE VERSION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Mathématique REPRÉSENTATION GÉOMÉTRIQUE PROVISOIRE Avril 2015 VERSION Table des matières

Plus en détail

AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre

AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre AUDIOLOGIE OUTIL D OBSERVATION Document de travail seulement; ne pas remettre ORA 3345 Stagiaire : Superviseur(s) : C.P.6128, succursale Centre-ville Montréal (Québec) H3C 3J7 1 2 INDICAT Compétence 1:

Plus en détail

Figure 1.1 Grille permettant de préciser les facteurs déterminants. Âge minimum : Âge maximum : Moyenne : Disciplines enseignées

Figure 1.1 Grille permettant de préciser les facteurs déterminants. Âge minimum : Âge maximum : Moyenne : Disciplines enseignées Figure 1.1 Grille permettant de préciser les facteurs déterminants Facteurs Nombre d élèves dans cette classe Âge des élèves de cette classe Composition socioculturelle de cette classe Disciplines enseignées

Plus en détail

POLITIQUE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DU PERSONNEL DE SOUTIEN ET PROFESSIONNEL DU CÉGEP DE LÉVIS-LAUZON

POLITIQUE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DU PERSONNEL DE SOUTIEN ET PROFESSIONNEL DU CÉGEP DE LÉVIS-LAUZON Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1312-00-18 Nombre de pages : 8 POLITIQUE D APPRÉCIATION DU RENDEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL DU PERSONNEL DE SOUTIEN ET PROFESSIONNEL DU CÉGEP DE LÉVIS-LAUZON

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes. Brigitte Lacaze/ Chargée de mission Rectorat de Grenoble

Enseigner par tâches complexes. Brigitte Lacaze/ Chargée de mission Rectorat de Grenoble Enseigner par tâches complexes Brigitte Lacaze/ Chargée de mission Rectorat de Grenoble Interrogations Pourquoi? Qu est-ce que la tâche complexe? Comment la mettre en œuvre en classe? Comment transformer

Plus en détail

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts :

LA SUPERVISION. 1. Définition : 2. Buts : LA SUPERVISION 1. Définition : La supervision clinique utilise l observation et la réflexivité pour offrir à l étudiant une guidance et une aide régulière (au jour le jour). C est une manière de fournir

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

Ouverture sur les nouveaux programmes

Ouverture sur les nouveaux programmes Ouverture sur les nouveaux programmes 1 - Une nouvelle écriture des programmes Des repères annuels de programmation Des démarches et contenus d enseignement Pas de capacités mentionnées dans chacune des

Plus en détail

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education

Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Faculté de Psychologie et des Sciences de l Education Recherche-accompagnement de projet d innovation pédagogique et organisationnelle au sein du 2 ème degré professionnel de l enseignement secondaire

Plus en détail