La dépendance. 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La dépendance. 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900)"

Transcription

1 La dépendance 1 grande victoire 1 grand défi! (âge moyen : + de 80 ans aujourd hui, contre 47 ans en 1900)

2 2 DÉFINITION ENJEUX ET IMPACTS EVOLUTIONS POINT DE VUE POLITIQUE POURQUOI 1 ASSUREUR? LA SILVER ECONOMY

3 DÉFINITION Dépendance = incapacité à réaliser des actes de la vie quotidienne. Perte d autonomie liée notamment au grand âge. 2 «types» de dépendance : totale ou partielle 1 outil de mesure officiel : la grille AGGIR avec 6 rubriques permettant de «classer» l état de dépendance.

4 Dépendance partielle Dépendance lourde DÉFINITION

5 ENJEUX ET IMPACTS Des enjeux directement liés à la démographie Situation en 2012 Projection en 2060

6 ENJEUX ET IMPACTS Situation des plus de 60 ans en France (08/12/14) - Les Echos

7 Quelques chiffres ENJEUX ET IMPACTS Les Français face à la Dépendance 7 (Source: Le Figaro 2014)

8 ENJEUX ET IMPACTS Poids financier de la dépendance Les frais mensuels liés à la dépendance sont lourds. 8 Prise en charge à domicile? / mois Moyenne retraite : / mois Etablissement spécialisé? Entre et /mois

9 ENJEUX ET IMPACTS Prise en charge actuelle de la dépendance par les pouvoirs publics 9 Prise en charge à domicile? A.P.A Montant moyen mensuel Etablissement spécialisé? / mois GIR 1 GIR 2 GIR 3 GIR Moyenne : 392 3,4 Mds par an Entre et /mois GIR 1/2 GIR 3/ Moyenne : Mds par an

10 ENJEUX ET IMPACTS 10 Au-delà des pouvoirs publics : «les aidants» Ils sont 4,3 millions Dont 2,8 millions qui apportent une aide à la vie quotidienne pour une personne âgée à domicile 62% des aidants familiaux sont des femmes.

11 EVOLUTIONS Evolution de la démographie Risque de dépendance

12 EVOLUTIONS Projections démographiques Situation en 2012 Projection en 2060

13 EVOLUTIONS Projections démographiques des personnes en situation de dépendance (08/12/14) - Les Echos

14 POINT DE VUE POLITIQUE Lancement du plan Alzheimer 06/2014 : Projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement ème Branche de la S.S.? L opportunité d étendre les missions de la S.S. à la gestion de ce risque 1994 : Mise en place de l A.G.I.R.R. (Autonomie Gérontologie & Groupes Iso Ressources) Approche résolument départementaliste de l autonomie A.P.A Sénat P.S.D Le gouvernement légifère en direction des personnes de 60 ans et plus, en instituant la Prestation Spécifique Dépendance Confie aux départements la gestion des prestations liées à la dépendance 2002 Loi relative à l Allocation Personnalisée d Autonomie S adresse aux personnes de 60 ans et plus S adresse aussi aux résidants à domicile et en établissement 2003 Canicule entraîne la mort de milliers de personnes âgées 2004 Impasse financière pour créer la 5ème branche de la S.S.! C.S.A Création d une journée de la solidarité : Contribution Solidarité Autonomie 2006 C N S A Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie, But : Suppression de la PSD Pour répondre au plan de financement de l A.P.A. = 11,2 MDS Pour garantir une équité territoriale Financer les aides en faveur des personnes âgées dépendantes et personnes handicapées 2008 Risque Mixte Rapport du Sénat mettant en place une démarche Risque Mixte pour la dépendance : Financement par la solidarité Nationale Et un étage de Financement Assurantiel 2013 C.A.S.A Loi de financement de la S.S. en créant la Contribution Additionnelle de Solidarité pour l Autonomie Loi sur le vieillissement Entrée en vigueur mi Loi d Orientation et de Programmation de la Société au vieillissement, Consacré au soutien à domicile Consacré au mode de financement des Établissements

15 EXPERIMENTATION Projet pilote à souligner : Le nouveau dispositif Paerpa L'expérimentation "Personnes âgées en risque de perte d'autonomie" (Paerpa) est lancée dans la région Centre et sera étendue à 8 autres territoires pilotes d ici la fin de l année Objectif : Améliorer la prise en charge des personnes âgées. En partant des besoins de la personne et de ses aidants, les actions mises en œuvre visent à mieux coordonner les multiples intervenants en ville, à l hôpital, ou dans le médico-social.

16 Les acteurs concernés par la dépendance 16 ASSURANCE MALADIE & VIELLESSE DÉPARTEMENTS ÉTAT & LEGISLATEUR ACTEURS DÉPENDANCE INSTITUTS DE PRÉVOYANCE SOCIÉTÉS D ASSURANCE MUTUELLES «45»

17 POURQUOI 1 ASSUREUR La couverture du risque dépendance peut également être prise en charge par des assureurs (ou IP ou mutuelles ) 5 types de contrats - Garantie principale sur la dépendance (garantie de risque) - Garantie couplée à un autre risque de prévoyance (garantie de risque) - Garantie associée à une garantie épargne (garantie de risque) - Dépendance en garantie accessoire facultative d une autre garantie - Contrat d assurance vie avec conversion d épargne en rente (garantie d épargne) 2 modalités d adhésion - Adhésion facultative individuelle près de 80% des personnes couvertes - Adhésion collective

18 Assureurs POURQUOI 1 ASSUREUR Nb de personnes couvertes 5,7 M Cotisations ~660 M Prestations ~236M 1,8 M Cotisations ~ 500 M Prestations ~ 225 M Rente moyenne mensuelle versée = 560

19 LA SILVER ECONOMY Les Seniors valent de l or! La Silver Economy est au service des personnes âgées. Son enjeu est crucial : encourager les innovations qui vont permettre d accompagner les personnes dans le vieillissement et faire reculer la perte d autonomie. Objectif : Trouver des solutions pour les séniors afin de les maintenir à domicile aussi longtemps que possible. Plusieurs secteurs autour de 3 besoins principaux : Sécurité / santé / Lien social

20 LA SILVER ECONOMY Les Seniors valent de l or!

21 LA SILVER ECONOMY Les Seniors valent de l or!

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450

Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. MGEN. mgen.fr COMPLÉMENT AUTONOMIE. Rente mensuelle jusqu à 450 COMPLÉMENT AUTONOMIE Votre maintien à domicile financé en cas de dépendance *. Capital 1 er équipement à partir de 750 Rente mensuelle jusqu à 450 * Dans les limites et conditions de la notice d information

Plus en détail

Placements en vue de la dépendance

Placements en vue de la dépendance ATELIER n 5 Placements en vue de la dépendance Dominique CALVAR, CNP Assurances Le marché Eléments FFSA Convention Annuelle CGPC 2 ème marché privé au monde La France est au 1 er rang des pays de l OCDE

Plus en détail

Les Matinales SILVER ECO La Synthèse. Assurance et Silver économie. 16 juin 2015 Théâtre du rond-point des Champs-Elysées

Les Matinales SILVER ECO La Synthèse. Assurance et Silver économie. 16 juin 2015 Théâtre du rond-point des Champs-Elysées Les Matinales SILVER ECO La Synthèse Assurance et Silver économie 16 juin 2015 Théâtre du rond-point des Champs-Elysées Une matinale animée par Hélène Delmotte (Care Insight) et Benoît Goblot (agence Matinal)

Plus en détail

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol

PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol PERSONNES AGEES : UNE NOUVELLE AIDE POUR L AUTONOMIE Dossier réalisé par JF Rebeyrol Depuis le 1 er janvier 2002, une nouvelle aide, l Allocation personnalisée d autonomie ou APA, remplacera l actuelle

Plus en détail

L assurance dépendance privée en France

L assurance dépendance privée en France L assurance dépendance privée en France Spécificité du risque dépendance, caractéristiques des contrats, acteurs, prospective Colloque Protection sociale d entreprise 25-26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie!

Mutex Indépendance Services - 10 % si vous adhérez en couple. Gardez le contrôle de votre vie! - 10 % si vous adhérez en couple Mutex Indépendance Services Gardez le contrôle de votre vie! Les 10 raisons de souscrire Mutex Indépendance Services Une rente mensuelle de 300 f à 2000 f en fonction de

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 4/02 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 16 Avril 2010 Commission n 4 Solidarités, Santé Publique et Logement Commission n 7 Finances DIRECTION DES PERSONNES AGÉES ET DES ADULTES HANDICAPÉS RAPPORT

Plus en détail

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel :

L'APA doit être utilisée pour les dépenses prévues par le plan d'aide individuel : Aide à domicile des personnes âgées I n f o r m a t i o n s SOMMAIRE Exonération des charges sociales Intervenant à domicile Allocation Personnalisée d Autonomie Soins à domicile 1. Allocation Personnalisée

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

La projection des tendances démographiques conduit

La projection des tendances démographiques conduit Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 25 - Décembre 2012 En Martinique, la population âgée dépendante va doubler d ici 2030 Les Martiniquais de plus de 60 ans seront deux fois plus nombreux

Plus en détail

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011

dans le système de protection sociale les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier 2011 www.inami.be www.coopami.org L assurance maladie obligatoire dans le système de protection sociale en Belgique. Quels enseignements peut on en tirer pour les pays en développement? IMT ANVERS 17 janvier

Plus en détail

Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes

Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes Les enjeux du projet de loi sur le 5 ème risque et ses conséquences sur la prise en charge des personnes âgées dépendantes Assemblée Générale UDAMAD 6 juin 2011 SMS - 6 juin 2011 1 Questionnements autour

Plus en détail

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ

MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Vivez bien protégés avec la MMJ MUTUELLE DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE GARANTIES ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE Vivez bien protégés avec la MMJ 1 CHOISIR VOTRE PROTECTION EN TOUTE LIBERTÉ POURQUOI ADHÉRER? La MMJ s engage à faire vivre des

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE AIDES ET PRISES EN CHARGE 1. Réduction d impôts Afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées en perte d autonomie, le gouvernement a mis en place un dispositif permettant aux populations

Plus en détail

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées

Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Mieux répondre aux besoins et aux attentes des personnes âgées Home Economics présentation de la politique du Conseil Général du Bas-Rhin en faveur des personnes âgées 18 octobre 2013 Mieux répondre aux

Plus en détail

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande?

DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES. Quelles aides? Pour qui? > Comment et où déposer une demande? DEMANDE D AIDE AU MAINTIEN À DOMICILE POUR PERSONNES ÂGÉES Quelles aides? Pour qui? Comment et où déposer une demande? Vous souhaitez une aide pour rester à votre domicile. Selon votre degré d autonomie

Plus en détail

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne

N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX. as MAIA région mulhousienne RE ACCES AUX DROITS N AVEC LES TRAVAILLEURS SOCIAUX 2014 as MAIA région mulhousienne SOMMAIRE ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Formation Missions ARTICULATION GESTIONNAIRE DE CAS / ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

Plus en détail

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE

Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Essentiels de la retraite 19 juin 2014 PLENIERE Financer des engagements santé par un contrat de retraite Ou comment valoriser la politique sociale de l entreprise tout en maîtrisant son coût Louis LINŸER

Plus en détail

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie CONVENTION La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Et La Caisse Centrale de

Plus en détail

Santé publique - Protection sociale -

Santé publique - Protection sociale - 26-1-05 1 Santé publique - Protection sociale - Système très complexe qui couvre : - des risques déterminés - des catégories particulières de population Protection sociale SS protection de base obligatoire

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE Le secteur de l aide à domicile En bref En cette rentrée sociale 2014, le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médicosocial et santé met à disposition

Plus en détail

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

LA REFORME DES RETRAITES

LA REFORME DES RETRAITES LA REFORME DES RETRAITES (Loi du 9 Novembre 2010 et 1 ers décrets d application) Lettre d actualité sociale n 8 Eric Pouliquen - Avocat - Willway&Associés Alain Defrance - Courtier - Cabinet Mahier&Baylac

Plus en détail

Réforme de la dépendance : les assureurs sur le pont!

Réforme de la dépendance : les assureurs sur le pont! Santé / Prévoyance / Retraite Réforme de la dépendance : les assureurs sur le pont! En vue de faciliter la compréhension des éventuels souscripteurs à un contrat d assurance dépendance et de mettre l accent

Plus en détail

LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT

LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT LE ROLE DES ASSUREURS DANS LA PREVENTION ET L ACCOMPAGNEMENT DU VIEILLISSEMENT Synthèse de la Matinale du 10 février 2015 au Cercle LAB Des professionnels de différents secteurs d activité, experts dans

Plus en détail

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique.

dernier avis d imposition du foyer ; justificatifs des ressources des 3 derniers mois du foyer ; factures acquittées. Aide unique. Placement en établissement médicalisé ou spécialisé Cette aide permet de faire face à la charge financière importante que représente le placement en établissement spécialisé de l adhérent ou de l ayant

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA CFTC DANS LE CADRE DE LA PREPARATION DE LA LOI SUR L ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT

CONTRIBUTION DE LA CFTC DANS LE CADRE DE LA PREPARATION DE LA LOI SUR L ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT Pantin, le 30 janvier 2014 CONTRIBUTION DE LA CFTC DANS LE CADRE DE LA PREPARATION DE LA LOI SUR L ADAPTATION DE LA SOCIETE AU VIEILLISSEMENT LE CONTEXTE Selon l Insee, le nombre des plus de 85 ans atteindra

Plus en détail

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013

Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Compte rendu de la journée d'information du 5 avril 2013 Vous vivez à domicile mais vous souhaitez être aidé dans votre quotidien. Bien vivre dans son logement : Le maintien à domicile peut être facilité

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES S D ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES Familles de France 28 Pce Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

«Politique des ARS pour les seniors»

«Politique des ARS pour les seniors» «Politique des ARS pour les seniors» Claude EVIN, Directeur Général de l Agence Régionale de Santé d Ile-de-France XX/XX/XX L ARS, acteur majeur de la politique de santé et d accompagnement au service

Plus en détail

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM

Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives. Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM Réforme des régimes de l assurance maladie en Tunisie Défis et perspectives Mohamed CHIHA Directeur Central CNAM 1 Partie Système d Assurance Maladie Avant la réforme «Performances & Insuffisances» La

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO

«La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP1, 18 février 2014, GIE AGIRC-ARRCO «La réforme des retraites en France» Présentation de Gérard Rivière Rencontres de l AFERP, 8 février 204, GIE AGIRC-ARRCO Ref : 204-7 Le 8 février 204, Gérard Rivière, Directeur de la Caisse Nationale

Plus en détail

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance

Baromètre Prévoyance. 2ème Vague Dépendance Novembre 2008. Département Finance. Contacts TNS Sofres. Département Finance Baromètre Prévoyance 2ème Vague Dépendance Novembre 2008 Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Michaël PERGAMENT / Marie FAITOT 01.40.92. 45.37 / 46.72 / 44.41 42MV13 Département

Plus en détail

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009.

+ 34,7 % 1. Le budget. L Budget exécuté 2006 à 2009 de la CNSA et budget prévisionnel 2010. entre 2006 et 2009. Chiffres clés 21 Créée en 24, la CNSA contribue au financement des politiques d aide à l autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle consacre en particulier une grande part de son

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui?

NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS. L APA : pour qui? REPUBLIQUE FRANÇAISE NOTICE D INFORMATION SUR L ALLOCATION PERSONNALISEE D AUTONOMIE (APA) GENERALITES DROITS ET OBLIGATIONS (valeurs 1 er janvier 2011) L APA : pour qui? Toute personne âgée résidant en

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES

LES ASSURANCES DE PERSONNES LES ASSURANCES DE PERSONNES 2 LES ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCE VIE, ÉPARGNE RETRAITE, SANTÉ, DÉPENDANCE : SUR TOUS CES SUJETS DE SOCIÉTÉ, LES ASSUREURS ONT PARTICIPÉ ACTIVEMENT AUX DÉBATS, EN FAISANT

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P.

Sommaire. État des lieux P. 4. Carte des EHPAD P. 6. Priorités stratégiques P. 7. En Bref P. 10. Perte d'autonomie, que faire? P. 1 Sommaire État des lieux P. 4 Carte des EHPAD P. 6 Priorités stratégiques P. 7 En Bref P. 10 Perte d'autonomie, que faire? P. 11 3 État des lieux 1. État des lieux démographique, social et sanitaire

Plus en détail

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees

LE PETIT GUIDE. des. personnes. agees LE PETIT GUIDE des personnes agees Édito Avec l allongement de l espérance de vie, qui augmente de près d un trimestre chaque année en France, grâce aux progrès sociaux et médicaux, un francilien sur cinq

Plus en détail

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents

Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Une même mutuelle et une même prévoyance pour tous les agents Un nouveau régime de frais de soins de santé et un nouveau régime de prévoyance communs à l ensemble des agents de Pôle emploi seront mis en

Plus en détail

Maintien à domicile des

Maintien à domicile des Maintien à domicile des personnes âgées Rencontre avec le Point Paris Emeraude et l équipe mobile de gériatrie du XVIII arrondissement avril 2010 Point Paris Emeraude (PPE) = CLIC (centre local d information

Plus en détail

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement

Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement Le projet de loi relatif à l adaptation de la société au vieillissement DOSSIER PRESSE Mars 2015 Contact : cab-fpa-presse@sante.gouv.fr www.social-sante.gouv.fr Introduction Le projet de loi relatif à

Plus en détail

Challenge ou supercherie pour les entreprises»

Challenge ou supercherie pour les entreprises» Atelier A N 14 «La Dépendance : Challenge ou supercherie pour les entreprises» 2 Intervenants Jean FREY PartnerRe Actuaire IA / Directeur Souscription Réassurance Vie jean.frey@partnerre.com Nathalie MEYNENT

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire le groupe de protection sociale de l audiovisuel, de la communication, de la presse et du spectacle Protection sociale complémentaire RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ EPARGNE 1% LOGEMENT ACTION SOCIALE CRÉATEURS

Plus en détail

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014

PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 PARITAIRE MUTUELLE PREVOYANCE DEPENDANCE 2014 INTRODUCTION Nous tenons à saluer la qualité des échanges avant cette paritaire, ainsi que la qualité des documents qui nous ont été remis et qui ont abouti

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport

Chorum Mutex Passeport 83. Contrat multisupport Chorum Epargne Contrat multisupport Fidéliser et motiver vos salariés avec un outil efficace grâce à une solution d épargne! Un contrat collectif d'épargne retraite à mettre en place pour toutes les entreprises

Plus en détail

Plus qu un un expert, un partenaire.

Plus qu un un expert, un partenaire. Plus qu un un expert, un partenaire. 1 Formation du 4 avril 2013 à NANCY. Plus qu un un expert, un partenaire. 2 Formation CEZAM Lorraine du 4 Avril 2013 à NANCY LA COMPLEMENTAIRE SANTE UN ENJEU DE TAILLE

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection Maison de Retraite Sélection QUE CHOISIR? Maison de Retraite / Résidence Services / Maintien à domicile +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Partir en Maison de Retraite

Plus en détail

AIDES ET PRISES EN CHARGE

AIDES ET PRISES EN CHARGE Bureaux et Siège Social 21 rue de la Plaine- 75020 PARIS 01.43.66.98.99 01.43.66.56.65 ASSISTANCE A DOMICILE Site internet : www.assistance-a-domiciie.org Courriel assistanceadomiciie@yahoo.fr Antenne

Plus en détail

L activité des institutions de prévoyance en 2007

L activité des institutions de prévoyance en 2007 L activité des institutions de prévoyance en 2007 Progression de l activité des institutions de prévoyance Une croissance régulière des cotisations sur 9 ans (en millions d euros) Var. 2007/06 + 3,7 %

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage

Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage ÉPARGNE - PRÉVOYANCE - RETRAITE Généralisation de la complémentaire santé : Eclairage Vendredi 17 octobre 2014 Présentation Prévoyance, quelques rappels Les points clés des textes ANI Loi Sécurisation

Plus en détail

MODIFICATIONS STATUTAIRES

MODIFICATIONS STATUTAIRES MODIFICATIONS STATUTAIRES Il est proposé au vote des délégués des modifications des statuts, du règlement intérieur et du règlement mutualiste Vita Santé et Multi Santé afin d intégrer les dispositions

Plus en détail

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance

Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Baromètre Prévoyance Dépendance La Banque Postale Prévoyance La Croix Vague 5 : Dépendance Sommaire 1 Contexte / préoccupations des Français 2 Des Français concernés par la dépendance des personnes âgées

Plus en détail

12 décembre 2013 UIMM 26-07

12 décembre 2013 UIMM 26-07 12 décembre 2013 UIMM 26-07 LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE 2014 PROJET DE LOI DE FINANCE 2014 Le contexte Article 1 er loi sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 : Principe de généralisation

Plus en détail

La dépendance des personnes âgées : une projection en 2040

La dépendance des personnes âgées : une projection en 2040 La dépendance des personnes âgées : une projection en 2040 Michel Duée, Cyril Rebillard* Le vieillissement de la population française conduira dans les années à venir à une augmentation du nombre de personnes

Plus en détail

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT

AIDES FINANCIERES POUR L AMELIORATION DE L HABITAT AIDES DU CONSEIL GENERAL DEPARTEMENTAL Prestation de Compensation du Handicap (PCH) : Vous avez moins de 60 ans ou jusqu à 75 ans si les droits ont été justifiés avant. Renseignements auprès de la Maison

Plus en détail

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014

Dispositifs d aides aux personnes âgées 10/02/2014 Dispositifs d aides aux personnes âgées 1 Les acteurs de la gérontologie Où trouver l information sur les aides aux personnes âgées: Les CCAS: Centre Communaux d Action Sociale, outils social des mairies.

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION HÉBERGEMENT EN ÉTABLISSEMENT D ACCUEIL POUR PERSONNES ÂGÉES DOSSIER D INSCRIPTION Vous envisagez de vous inscrire dans un établissement d accueil pour personnes âgées. Afin de faciliter vos démarches,

Plus en détail

Comment financer sa maison de retraite?

Comment financer sa maison de retraite? Les Essentiels Les Essentiels de Cap Retraite n 2 Comment financer sa maison de retraite? 6 FICHES PRATIQUES L accueil des personnes âgées Les tarifs en maison de retraite L APA en établissement L Aide

Plus en détail

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014

Chiffres clés. Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Chiffres clés MAJ du 20 juin 2014 Page 1/6 Chiffres clés Assurance maladie Aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) Au 1 er janvier 2014 Montant de l'aide pour les + de 60 ans : 550 / an Nombre

Plus en détail

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux.

Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques sociaux. R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES R4 = SÉCURITÉ SOCIALE, CMU, ABUS ET FRAUDES DÉFINITION : Ensemble des mécanismes de prévoyance collective pour faire face aux conséquences financières des risques

Plus en détail

CONVENTION DE MODERNISATION DES SERVICES D AIDE A DOMICILE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES

CONVENTION DE MODERNISATION DES SERVICES D AIDE A DOMICILE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES CONVENTION DE MODERNISATION DES SERVICES D AIDE A DOMICILE EN FAVEUR DES PERSONNES AGEES PREAMBULE Le Conseil Général des Landes souhaite donner un nouvel élan à la politique en faveur des personnes âgées

Plus en détail

GLOSSAIRE Assurance dépendance

GLOSSAIRE Assurance dépendance GLOSSAIRE Secrétariat général du CCSF Juin 2014 145 1002 «Aucune représentation ou reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l article L122-5 2 et 3 a du Code de la propriété intellectuelle

Plus en détail

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles

A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles DOSSIER DE PRESSE Février 2011 A l écoute de ses aînés, Paris mène des actions dynamiques et solidaires pour valoriser leur implication dans la cité et accompagner les plus fragiles Contact presse Service

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA)

Allocation personnalisée d autonomie (APA) Allocation personnalisée d autonomie (APA) Objet de l aide Aider les personnes âgées en situation de perte d'autonomie pour l'accomplissement des actes essentiels de la vie. Bénéficiaires Toute personne

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Elus locaux Note d information n 13-11 du 02 mai 2013 Modifiée le 01/07/2013 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2013 Références Article 18 de la loi de financement de la sécurité

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

FMPAutonomie. Préservez votre autonomie financière. et la vie continue. Un soutien financier à vie en cas de dépendance

FMPAutonomie. Préservez votre autonomie financière. et la vie continue. Un soutien financier à vie en cas de dépendance FMPAutonomie Préservez votre autonomie financière Un soutien financier à vie en cas de dépendance des services d assistance pour vous accompagner au quotidien Publicité et la vie continue Pourquoi choisir

Plus en détail

SOMMAIRE Pages - 3 - AVANT-PROPOS... 11 I. RAPPEL DES PRINCIPALES OBSERVATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA MISSION... 13

SOMMAIRE Pages - 3 - AVANT-PROPOS... 11 I. RAPPEL DES PRINCIPALES OBSERVATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA MISSION... 13 - 3 - SOMMAIRE Pages AVANT-PROPOS... 11 I. RAPPEL DES PRINCIPALES OBSERVATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA MISSION... 13 A. UN PANORAMA DE LA PRISE EN CHARGE DE LA DEPENDANCE QUI MONTRAIT QUE LE STATU QUO

Plus en détail

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés

Connaître. facultatif. le régime. de complémentaire. santé Pour les anciens salariés 1 Connaître le régime facultatif de complémentaire santé Pour les anciens salariés Préambule Le 12 août 2008, l Union des Caisses Nationales de Sécurité sociale et des organisations syndicales ont signé

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

PROFESSIONNELS VOUS NOUS

PROFESSIONNELS VOUS NOUS Particulier PROFESSIONNELS entreprises VOUS souhaitez préparer votre retraite NOUS vous accompagnons pour l optimiser tout au long de votre vie active Document non contractuel à caractère publicitaire.

Plus en détail

Références Code de l action sociale et des familles - articles L 232-1 à L 232-28 Articles R 232-1 à R 232-61 L. 312-1 et L.314-8

Références Code de l action sociale et des familles - articles L 232-1 à L 232-28 Articles R 232-1 à R 232-61 L. 312-1 et L.314-8 Direction des Services aux Personnes âgées et aux Personnes handicapées Service accueil - information 01.43.99.75.75 FICHE TECHNIQUE N 13 www.reperage 94.fr Mise à jour AVRIL 2009 Objet L Allocation Personnalisée

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé

TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé TARIFICATION EN ASSURANCE COMPLEMENTAIRE SANTE: il était une fois, un statisticien, un actuaire, un économiste de la santé Plan de l intervention 1 2 3 Généralités sur le fonctionnement de l assurance

Plus en détail

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités

L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dossier de presse Mardi 20 janvier 2015 L Action Sociale de proximité des services du Département et du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) sur Brest Données d activités Dans le cadre d un protocole

Plus en détail

Nos 6 engagements de services. Entreprises

Nos 6 engagements de services. Entreprises RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Nos 6 engagements de services Entreprises Déclaration des salaires 2011 Deux moyens existent : la déclaration en ligne (aucune inscription préalable). le dépôt d une DADS-U sur

Plus en détail

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007

PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PLAFONDS DE RESSOURCES 2007 PRESTATIONS FAMILIALES Revalorisation des plafonds d'attribution des prestations familiales, en métropole et en départements d'outre-mer (DOM), de 1,7 %, à compter du 1 er juillet

Plus en détail

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés.

En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000 anciens salariés. Contact Octobre 2013- N 17 Lettre d information du Régime de Prévoyance de l Industrie Pharmaceutique En 2013, le régime de prévoyance de l industrie pharmaceutique compte plus de 80.000 salariés et 14.000

Plus en détail

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée

AIDES SOCIALES 2015 Cocher la case correspondante à l aide concernée Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr AIDES SOCIALES 2015 Cocher

Plus en détail

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié.

Hébergement des personnes âgées dépendantes. lien. créent du. Les Etablissements MGEN. Quand les soins. Sourire. Soutien. Personnel qualifié. Soins psychiatriques Personnel qualifié Sourire Services Hébergement Animateurs Séjours personnalisés Hébergement des personnes âgées dépendantes Les Etablissements MGEN Quand les soins créent du lien

Plus en détail

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market

Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Demande de Prise en charge Fonds de solidarité Carrefour Market Le document doit être rempli intégralement et accompagné de pièces justificatives. Dans le cas contraire, la demande ne pourra pas être traitée.

Plus en détail

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide

au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide VOS aides au départ en vacances www.francealzheimer.org Un malade, c est toute une famille qui a besoin d aide Cabourg, Autrans, Grasse, Pornichet, La Rochelle, La carte des destinations de vacances laisse

Plus en détail

«2.2. Couverture facultative

«2.2. Couverture facultative MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective départementale IDCC : 9811. EXPLOITATIONS AGRICOLES (Tarn) (6 mai 2002) (Etendue par arrêté

Plus en détail

L indépendance, c est l affaire de tous

L indépendance, c est l affaire de tous Entreprises OFFRE DÉPENDANCE COLLECTIVE L indépendance, c est l affaire de tous Humanis vous présente une garantie Dépendance collective s adaptant aux besoins de vos salariés et à la hauteur des ambitions

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA DEPENDANCE Synthèse des positions de l UNAF juin 2011

PRISE EN CHARGE DE LA DEPENDANCE Synthèse des positions de l UNAF juin 2011 PRISE EN CHARGE DE LA DEPENDANCE Synthèse des positions de l UNAF juin 2011 Suite à son Conseil d administration de mars 2011, l UNAF a fait part de l ensemble de ses analyses et propositions dans un document

Plus en détail

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Dr Réjean Hébert, MD MPhil Professeur et chercheur Affilié à Vieillissement de la population Pandémie de maladies chroniques Transformation

Plus en détail

Comprendre la tarification. de nos EHPAD RÉSIDENCES. Des tarifs différenciés. Les aides et allocations. Nos Maisons, nos tarifs

Comprendre la tarification. de nos EHPAD RÉSIDENCES. Des tarifs différenciés. Les aides et allocations. Nos Maisons, nos tarifs Comprendre la tarification de nos RÉSIDENCES Des tarifs différenciés Les aides et allocations Nos Maisons, nos tarifs L orientation en Maison de retraite est un choix difficile pour la famille, pour la

Plus en détail

PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS. Bilan DECEMBRE 2010

PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS. Bilan DECEMBRE 2010 Syndicat mixte du Pays des Vallées des Gaves PROGRAMME D INTERET GENERAL ADAPTATION DES LOGEMENTS AU VIEILLISSEMENT ET AUX HANDICAPS Bilan DECEMBRE 2010 QU EST CE QUE LE PIG ADAPTATION DU LOGEMENT AU VIEILLISSEMENT

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

N 2647 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE. Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 23 juin 2010.

N 2647 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE. Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 23 juin 2010. N 2647 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 23 juin 2010. RAPPORT D INFORMATION DÉPOSÉ en application de l article

Plus en détail

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées

SYNTHÈSE. En 2012, la province Sud compte 16 700 personnes. Le maintien à domicile : solution privilégiée des personnes âgées SYNTHÈSE BP 823-98845 Nouméa Nouvelle-Calédonie (687) 27 54 81 isee@isee.nc www.isee.nc Directeur de la publication Alexandre Gautier Conception et réalisation Département publications Synthèse N 3 Édition

Plus en détail

Le Bulletin de la Documentation n 383 Semaine du 24 au 28 novembre 2014

Le Bulletin de la Documentation n 383 Semaine du 24 au 28 novembre 2014 Le Bulletin de la Documentation n 383 Semaine du 24 au 28 novembre 2014 Sélection d articles Page 2 à 3 Presse régionale Page 4 à 5 Actualité juridique Page 6 Pour toutes demandes : Catherine CHAPUS Christine

Plus en détail

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour

Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour Sommaire ASSURANCE... 1 Module 1 : Les fondamentaux de l'assurance / Durée : 1,5 jour... 1 Module 2 : L épargne / Durée : 1,5 jour... 2 Module 3 : La retraite / Durée : 1,5 jours... 5 Module 4 : Les contrats

Plus en détail