NAVA. Neurally Adjusted Ventilatory Assist. Une meilleure synchronisation machine-patient? M. Gainnier. Marseille. AEV - Bruxelles 2008

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NAVA. Neurally Adjusted Ventilatory Assist. Une meilleure synchronisation machine-patient? M. Gainnier. Marseille. AEV - Bruxelles 2008"

Transcription

1 NAVA Neurally Adjusted Ventilatory Assist Une meilleure synchronisation machine-patient? M. Gainnier Marseille AEV - Bruxelles 2008

2 Début Insufflation Machine Début Ti neural ASYNCHONIE ASYNCHONIE Fin Ti neural (Pmus) Fin Ti neural (EMG) Fin Insufflation Machine Fernandez Fernandez et et al.ajrccm1999;159:710-9 al.ajrccm1999;159:710-9

3 Thille et al. ICM 2006; 32:

4 Incidences des asynchronies patient - ventilateur VAC (ACV) vs AI (PSV) Nombre par minute de ventilation Index d asynchronisme (%)= N d évènements/frtot 100. Thille et al. ICM 2006; 32:

5 Effet des asynchronies patient - ventilateur sur Durée de VM, Risque de Trachéo, Mortalité p = 0,01 100% 87% 90% 80% 70% 60% 49% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Durée VM >= 7 IA < 10 % (n=47) IA >= 10 %(n=15) p = 0,007 47% 33% 32% 4% Trachéo Mortalité jours Thille et al. ICM 2006; 32: NS

6 Nature Medicine 1999; 5:

7 Sinderby, Clin Chest Med 2008; 29:329-42

8 Procédure de positionnement du Cathéter Edi Accès Commande Neurologique

9 Sonde Gastrique permettant le receuil de l activité électrique du diaphragme Cathéter Edi Canal pour nutrition Connexion au câble Edi Drainage/aspiration Canal pour électrodes Canal pour aspiration (uniquement avec 12 et 16Fr) Electrode de référence Electrodes (x9) Canal pour nutrition Enrobage EID = pour DIE faciliter l insertion et améliorer la conductivité électrique Orifices pour nutrition/ drainage/aspiration Ligne de Barium pour visualisation aux Rayons X Fr (French) = circonférence du cathéter en mm

10 NAVA Positionnement Sonde Sphincter inférieur de l œsophage Muscle longitudinal Muscle circulaire Externe Interne Diaphragme Partie costale Partie crurale Ligament phrénoœsophagien Jonction Fibres de soutien Œsophage Estomac

11 Procédure de positionnement du Cathéter Edi Le signal Edi

12 Le signal EAdi Sinderby et al. JAP 1998; 85: Transdiaphragmatic pressure (Pdi) 8 channels of amplified and band-pass ( Hz) filtered raw EMG signal. Signal EMG brut filtré Trt par double soustraction Signal EMGdi final

13 Le signal EAdi en VS : sujets sains, COPD, restrictif Sinderby et al. JAP 1998; 85:

14 Am J Respir Crit Care Med Vol 164. pp , 2001

15 Positionnement du Cathéter Edi

16 Réglages mode de ventilation NAVA

17 NAVA Trigger inspiratoire : EAdi du diaphragme Edi (µv) Seuil de déclenchement Augmentation Trigger Edi level au dessus de l Edi min Ici 0.5 : 0.5 µv µv above au-dessus Edi min de l Edi min Réglable de 0.1 µv à 2 µvolts Temps Time

18

19 Une assistance proportionnelle à l activité EMG du diaphragme Paw = EADi x Niveau NAVA

20 Paw NAVA Cyclage : EMG diaphragme Débit Volume Trigger expiratoire = 70% de l Eadi max Eadi

21 Données Publiées

22 HUMAINES Sujets (N) Type de Ventilation Type de sujets Colombo et al, Int Care Med 2008 Prospective, randomisée, cross over 14 Patients Intubé PSV vs NAVA 3 niveaux 2 COPDs 6 polytraumas 1 pneumopathie ALI 1 pancréatite ALI 1 Rupture AAA 2 Chocs septiques 1 TC Sinderby et al, Chest 2007 Prospective, observationelle 9 NAVA en VNI avec pièce buccale Adultes sains ANIMALES (lapins) Beck et al, Int Care Med 2008 Prospective, contrôlé. 10 NAVA 10 Lapins en ALI (HCL) VM puis VNI Beck et al, Ped Research 2007 Prospective randomisée 12 PSV vs NAVA 3 niveaux 12 lapins Normaux Allo et al, Crit Care Med 2006 Prospective 18 NAVA ALI (HCL) 5 ABSTRACTS ESICM 2008 Passath et al. 20 NAVA à différents niveaux de PEEP Adulte Saccavino et al. 10 PSV puis NAVA Adulte Ferreyra et al. 10 NAVA puis sevrage VM Adulte Ferreyra et al. 5 NAVA vs PSV Adulte Patroniti et al. 10 NAVA vs PSV Adulte

23 Physiologic response to varying levels of PSV and NAVA in patients with ARF Colombo et al. Int Care Med 2008; 34(11): PSV cmh2o NAVA cmh20/µvolt PEEP PSV et NAVA cmh2o 16.3 N = 14 patients % 100% 150%

24 Physiologic response to varying levels of PSV and NAVA in patients with ARF Colombo et al. Int Care Med 2008; 34(11): N = 14 patients

25 Physiologic response to varying levels of PSV and NAVA in patients with ARF Colombo et al. Int Care Med 2008; 34(11): patient

26 Physiologic response to varying levels of PSV and NAVA in patients with ARF Colombo et al. Int Care Med 2008; 34(11): N = 14 patients

27 Colombo et al. Int Care Med 2008; doi: /s

28 Sinderby, Clin Chest Med 2008; 29:329-42

29 2 Cas cliniques

30 BPCO : VSAI 15 PEEP 5 Paw F = 24/min CmH2O Flow 0.0 ml/sec F = 60/min 3.6 Edi 2.4 µvolt seconds

31 BPCO : NAVA 6 cmh2o/µvolt PEEP Paw CmH2O Flow ml/sec Edi µvolt volume ml seconds

32 21.6 Paw cmh Flow ml/sec Edi µvolts volume ml seconds

33 40.0 Paw cmh Flow ml/sec Edi µvolts volume ml seconds

34 Conclusions Excellente synchronisation patient-ventilateur Evite les efforts inefficaces. Assistance ventilatoire proportionnelle à l effort Bénéfice clinique à démontrer

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA F. Vargas Service de Réanimation Médicale 59 ème réunion interrégionale de Réanimation Médicale AJRCCM 2000 Fin d inspiration Retard à l expiration Retard à

Plus en détail

NAVA: Nouveautés et place en Réanimation

NAVA: Nouveautés et place en Réanimation NAVA: Nouveautés et place en Réanimation Frederic Vargas Service de Réanimation Bordeaux CRCT- Inserm U1045 Université de Bordeaux 2 Déclaration de liens La société Maquet soutient notre recherche sur

Plus en détail

ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes

ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes ASSYNCHRONIES PATIENTS VENTILATEURS : Interprétation des courbes Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical

Plus en détail

Prof. Philippe Jolliet, Chef de Département DCILM (Soins intensifs/urgences/bloc opératoire/endoscopie/stérilisation)

Prof. Philippe Jolliet, Chef de Département DCILM (Soins intensifs/urgences/bloc opératoire/endoscopie/stérilisation) Prof. Philippe Jolliet, Chef de Département DCILM (Soins intensifs/urgences/bloc opératoire/endoscopie/stérilisation) Quels sont les enjeux? Evolution des modes ventilatoires en ventilation invasive études

Plus en détail

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen

Modes de Ventilation Principes et intérêts. Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Modes de Ventilation Principes et intérêts Nicolas TERZI - MD-PhD Inserm U1075 Caen Service de Réanimation Médicale CHU de Caen Déclaration de liens Déclare les liens suivants : MAQUET: Support logistique

Plus en détail

NAVA et sevrage de la ventilation mécanique Dr PIQUILLOUD Lise

NAVA et sevrage de la ventilation mécanique Dr PIQUILLOUD Lise NAVA et sevrage de la ventilation mécanique Dr PIQUILLOUD Lise Département de Réanimation Médicale et de Médecine Hyperbare, CHU d Angers Lise.PiquilloudImboden@chu angers.fr Conflits d intérêts Matériel

Plus en détail

JRUR 2015 Marseille symposium Covidien. la PAV en pratique

JRUR 2015 Marseille symposium Covidien. la PAV en pratique JRUR 2015 Marseille symposium Covidien la PAV en pratique Pr Alexandre DEMOULE service de Pneumologie et Réanimation médicale, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Paris, France conflits d intérêt Covidien

Plus en détail

Ventilateur. Solution idéale. Système nerveux central. Nerf phrénique. Excitation diaphragmatique. Contraction diaphragmatique

Ventilateur. Solution idéale. Système nerveux central. Nerf phrénique. Excitation diaphragmatique. Contraction diaphragmatique Trigger (Déclenchement) Système nerveux central Solution idéale Nerf phrénique Excitation diaphragmatique Contraction diaphragmatique Ventilateur Expansion thoraco-pulmonaire Pression, débit, volume Technologie

Plus en détail

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat

Modes ventilatoires conventionnels et dérivés. A. Mercat Modes ventilatoires conventionnels et dérivés A. Mercat Cycles ventilatoires Déclenchement (trigger) P 0 Variable contrôlée (limit) V 0 Cyclage (cycling) t Classification des cycles Spontaneous Mandatory

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!»

La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» La ventilation non invasive: «savoir les régler, souffler ne suffit pas!» Alain.palot@ap-hm.fr Benjamin.coiffard@ap-hm.fr Quel ventilateur? Niveau 1 Ventilateurs sans batterie < 8 h BPCO SOH Déformation

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

PATIENT ASYNCHRONE SOUS VENTILATION MECANIQUE. DESC Réa, Mars 2007 H.VINOUR

PATIENT ASYNCHRONE SOUS VENTILATION MECANIQUE. DESC Réa, Mars 2007 H.VINOUR PATIENT ASYNCHRONE SOUS VENTILATION MECANIQUE DESC Réa, Mars 2007 H.VINOUR Définition Désynchronisation entre le cycle respiratoire du patient et le cycle du ventilateur Définition Désynchronisation entre

Plus en détail

ventilation spontanée Martin Lessard MD Service de soins intensifs, CHA Division de soins intensifs adultes Université Laval

ventilation spontanée Martin Lessard MD Service de soins intensifs, CHA Division de soins intensifs adultes Université Laval Les modes de ventilation spontanée Martin Lessard MD Service de soins intensifs, CHA Division de soins intensifs adultes Université Laval 3 mars 2011 Ventilation contrôlée vs spontanée Ventilation contrôlée

Plus en détail

Comment démarrer une VNI? Jalila BEN KHELIL Sce de Réanimation Respiratoire, Hôpital A. Mami-Ariana

Comment démarrer une VNI? Jalila BEN KHELIL Sce de Réanimation Respiratoire, Hôpital A. Mami-Ariana Comment démarrer une VNI? Jalila BEN KHELIL Sce de Réanimation Respiratoire, Hôpital A. Mami-Ariana Introduction Dans quelles pathologies? À quel endroit, quel service? Quelle surveillance? Objectifs et

Plus en détail

Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) en pédiatrie

Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) en pédiatrie Neurally adjusted ventilatory assist (NAVA) en pédiatrie G Emeriaud MD PhD Soins Intensifs Pédiatriques CHU Sainte Justine Université de Montréal Conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Prêt d un respirateur

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Plan Historique Concept et Mécanique Physiopathologie Les différents modes

Plus en détail

Les principaux modes ventilatoires. Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord

Les principaux modes ventilatoires. Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord Les principaux modes ventilatoires Pr Antoine Roch Réanimation-Détresses respiratoires et infections sévères Marseille CHU Nord MODES VENTILATOIRES VAC+ VPC IPAP Automode VACI VCRP CPAP PAC VS Autoflow

Plus en détail

L HARMONIE ENTRE LE PATIENT ET SON VENTILATEUR

L HARMONIE ENTRE LE PATIENT ET SON VENTILATEUR L HARMONIE ENTRE LE PATIENT ET SON VENTILATEUR Jean-Christophe Richard (1), Arnaud Thille (2) (1) Réanimation Médicale, CHU Charles Nicolle, 1 rue de Germont, 76031 Rouen Cedex (2) Réanimation Médicale,

Plus en détail

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur

Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur Ventilation Non Invasive Adaptation patient/ventilateur F. Vargas G. Hilbert Département de Réanimation Médicale CHU Pellegrin-Tripode - Bordeaux DESC de Réanimation Médicale Toulouse 15 et 16 mars 2007

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE INDICATIONS DE LA VNI Envisageable chez un patient en IRA capable de comprendre et de collaborer : Fatigué mais non épuisé, Signes de détresse notamment FR > 25/minute, respiration

Plus en détail

ASYNCHRONIES PATIENT-VENTILATEUR : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT

ASYNCHRONIES PATIENT-VENTILATEUR : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT ASYNCHRONIES PATIENT-VENTILATEUR : DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT Dr Arnaud W. Thille AP-HP, Réanimation médicale, Hôpital Henri Mondor, Université Paris XII, INSERM U841, Créteil arnaud.thille@hmn.aphp.fr INTRODUCTION

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière

VENTILATION ARTIFICIELLE. Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE Louis PUYBASSET Unité de NeuroAnesthésie-Réanimation Hôpital Pitié-Salpêtrière VENTILATION ARTIFICIELLE HISTORIQUE OBJECTIFS - INDICATIONS MOYENS COMPLICATIONS MONITORAGE VENTILATION

Plus en détail

Optimisation des interactions patient-ventilateur en ventilation assistée : Intérêt des nouveaux algorithmes de ventilation

Optimisation des interactions patient-ventilateur en ventilation assistée : Intérêt des nouveaux algorithmes de ventilation UNIVERSITE PARIS-EST École doctorale Sciences de la vie et de la santé THÈSE Présentée en vue d obtenir le DOCTORAT EN PATHOLOGIE ET RECHERCHE CLINIQUE Spécialité PHYSIOPATHOLOGIE Soutenue le 30 Novembre

Plus en détail

NAVA pourquoi pas. Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc.

NAVA pourquoi pas. Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc. NAVA pourquoi pas Stéphane Delisle RRT, PhD, FCCM Mohamed Ait Si M Hamed, inh. BSc. 7e Symposium en thérapie respiratoire HSCM 1 décembre 2012 Le mode NAVA o Neurally Adjusted Ventilatory Assist Neuro-Asservissement

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages François CHABOT Maladies Respiratoires et Réanimation Respiratoire CHU de Nancy 15 octobre 2011 Ventilation non invasive Ventilation en pression négative

Plus en détail

Ventilateurs de Transport : quel matériel pour quel usage? COPACAMU 2011 Dr Pierre Michelet Réanimation des Urgences - SAMU

Ventilateurs de Transport : quel matériel pour quel usage? COPACAMU 2011 Dr Pierre Michelet Réanimation des Urgences - SAMU Ventilateurs de Transport : quel matériel pour quel usage? COPACAMU 2011 Dr Pierre Michelet Réanimation des Urgences - SAMU 1. Quel Usage? Ventilation et Structure d Urgence I n Besoins spécifiques variables

Plus en détail

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 Plan La mise en place Les modes Les réglages Les problèmes rencontrés

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

VNI en urgences pour quels malades?

VNI en urgences pour quels malades? VNI en urgences pour quels malades? Dr Laura Laudrin, Urgences-SMUR, CH Chinon - PLAN Définition Avantages Indications Contre-indications Mise en place Effets indésirables et limites Conclusions 2 Définition

Plus en détail

Niveau 3! ( & ' $ $ $ $ %!

Niveau 3! ( & ' $ $ $ $ %! Niveau 3 Niveau 3 Niveau 1 Niveau 1 Niveau 3? Niveau 3 Niveau 2 Pressure Flow Chest Abdomen SpO2 Niveau 2 Ventilateur barométrique + Volume cible Pressure Flow Chest Abdomen SpO2 Niveau 2 SLA, VNI, inconfort

Plus en détail

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Sevrage ventilatoire Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Je n ai aucun conflit d intérêt 2001 2007 Définition Procédure de libération du patient du ventilateur et du tube endotrachéal sans reventilation

Plus en détail

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES 28 janvier 213 Dr Christophe Denantes Fonctions et réglages d un ventilateur

Plus en détail

1 Allain.V.02/02/05.

1 Allain.V.02/02/05. 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires Présentation et surveillance d un malade intubé ventilé. 1 2 Introduction

Plus en détail

Les modes de ventilation

Les modes de ventilation Les modes de ventilation Introduction La ventilation artificielle (ou mécanique) est destinée à suppléer ou à remplacer chez un patient une ventilation inefficace ou absente. 2 modalités : ventilation

Plus en détail

REGLES GENERALES DE LECTURE ET D UTILISATION DES TRACÉS POLYGRAPHIQUES SOUS VNI

REGLES GENERALES DE LECTURE ET D UTILISATION DES TRACÉS POLYGRAPHIQUES SOUS VNI REGLES GENERALES DE LECTURE ET D UTILISATION DES TRACÉS POLYGRAPHIQUES SOUS VNI Dr Jesús González-Bermejo Head of the home ventilation unit From Pneumologie et réanimation Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

Classification et indications

Classification et indications VENTILATION MECANIQUE Classification et indications DrJAMOUSSI A. DEFINITION La ventilation mécanique (ou artificielle) est destinée à suppléer de façon totale ou partielle une ventilation absente ou inefficace.

Plus en détail

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND

La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND Dr M. SEBBANE LA VNI C EST QUOI? Assistance ventilatoire sous forme de pression positive

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon Frédéric ric Vargas Service de Réanimation R Bordeaux La VNI au cours de l OAPl cardiogénique débute avec.un aspirateur 1936 1936 The «pulmonary plus pressure

Plus en détail

Activité électrique diaphragmatique au cours du sevrage ventilatoire après insuffisance respiratoire aigue

Activité électrique diaphragmatique au cours du sevrage ventilatoire après insuffisance respiratoire aigue Activité électrique diaphragmatique au cours du sevrage ventilatoire après insuffisance respiratoire aigue Hadrien Rozé To cite this version: Hadrien Rozé. Activité électrique diaphragmatique au cours

Plus en détail

Réglage d un ventilateur de domicile selon pathologies

Réglage d un ventilateur de domicile selon pathologies Réglage d un ventilateur de domicile selon pathologies Dr Jésus Gonzalez-Bermejo Unité d appareillage respiratoire de domicile Service de Pneumologie et Réanimation Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière,

Plus en détail

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée

- Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée Principaux modes ventilatoires - Ventilation contrôlée - Ventilation assistée contrôlée - Ventilation aide inspiratoire - Ventilation en pression contrôlée La ventilation spontanée automatique 20 C 0 à

Plus en détail

Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert

Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert Quelle place pour la VNI dans le SDRA? Frédéric Vargas, Gilles Hilbert Réanimation Médicale Groupe Hospitalier Pellegrin (Bordeaux) Quelle place pour la ventilation non invasive dans le SDRA? Il s agit

Plus en détail

SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE

SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE XXI Conférence de Consensus SRLF 2001 Revue de la littérature. COSTA MAGDA DESC REA Toulouse 2007 DEFINITION (1) Sevrage Respiratoire = Procédure

Plus en détail

Sevrage ventilatoire. Dr. T.Madelaine Réanimation médicale GH Edouard Herriot - Lyon

Sevrage ventilatoire. Dr. T.Madelaine Réanimation médicale GH Edouard Herriot - Lyon Sevrage ventilatoire Dr. T.Madelaine Réanimation médicale GH Edouard Herriot - Lyon Plan Introduction Sevrage ventilatoire Sevrabilité & épreuve de sevrage Protocole de sevrage VNI & sevrage ventilatoire

Plus en détail

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017

Critères prédictifs. Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations. Réanimation 2017 Difficultés et échecs du sevrage de la ventilation mécanique et des extubations Critères prédictifs Session thématique Infirmiers et Kinésithérapeutes Réanimation 2017 Matthieu REFFIENNA Kinésithérapeute

Plus en détail

Prévention des pneumopathies post-opératoires

Prévention des pneumopathies post-opératoires IXe Journées nationales d infectiologie, Marseille le 4 juin 2008 Prévention des pneumopathies post-opératoires Pr Olivier MIMOZ Inserm ERI-23 Pharmacologie des agents anti-infectieux DAR CHU de POITIERS

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive Montpellier du 15 au 19 mai 2017 Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive EN MODE VOLUMETRIQUE EN MODE

Plus en détail

Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves?

Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves? Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves? Prêt de matériel: Resmed, Respironics, Philips Inspiration profonde Fermeture glotte compression Expulsion Faiblesse muscles inspiratoires Inspiration insuffisante

Plus en détail

Université de Sherbrooke

Université de Sherbrooke Université de Sherbrooke Évaluation du mode d assistance ventilatoire NAVA dans le processus de sevrage ventilatoire chez les patients sous ventilation mécanique Projet pilote par Mohamed Ait Si M'hamed

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique

Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique CHU Robert Debré Incidence des pneumopathies acquises sous ventilation mécanique en Réanimation Pédiatrique Stéphane DAUGER - Maryline CHOMTON Réanimation et Surveillance Continue Pédiatriques Hôpital

Plus en détail

ÉROSOLS ET HUMIDIFICATION ERVICE DE RÉANIMATION CHU LYON SUD

ÉROSOLS ET HUMIDIFICATION ERVICE DE RÉANIMATION CHU LYON SUD ÉROSOLS ET HUMIDIFICATION WALLET ERVICE DE RÉANIMATION CHU LYON SUD Humidification OURQUOI HUMIDIFIER? température: 20 C humidité relative: 50% Gaz médicaux : température: 32 C humidité relative: 90%

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Sevrage de la ventilation mécanique

Sevrage de la ventilation mécanique Sevrage de la ventilation mécanique Formation d expert EPD ES en soins intensifs 11 Avril 2014 Govind Sridharan Sébastien Doll Service des Soins Intensifs et Continus Hôpital fribourgeois Sevrage de la

Plus en détail

Les modes de ventilation contrôlée

Les modes de ventilation contrôlée Les modes de ventilation contrôlée Martin Lessard m.d. Service de soins intensifs Hôpital de l Enfant-Jésus 8 mars 2012 PLAN Classification des modes de ventilation Paramètres de la ventilation contrôlée

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive Montpellier du 9 au 13 mai 2016 Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive EN MODE VOLUMETRIQUE EN MODE BAROMETRIQUE

Plus en détail

Réglages du ventilateur au cours de la décompensation respiratoire aiguë des malades avec bronchopneumopathie chronique obstructive

Réglages du ventilateur au cours de la décompensation respiratoire aiguë des malades avec bronchopneumopathie chronique obstructive M I S E A U P I N T Réglages du ventilateur au cours de la décompensation respiratoire aiguë des malades avec bronchopneumopathie chronique obstructive C. Guérin* L es progrès récents dans la ventilation

Plus en détail

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat

Physiologie des échanges gazeux. A. Mercat Physiologie des échanges gazeux A. Mercat Déterminants de l hypoxémie Le shunt Effet PvO2 Relation shunt-débit Effets de la PEEP PaCO2 espace mort Evaluation de l hypoxémie Déterminants de l hypoxémie

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Outils informatiques et sevrage de la ventilation

Outils informatiques et sevrage de la ventilation Outils informatiques et sevrage de la ventilation Dr Jean-Michel Arnal jean-michel@arnal.org Service de réanimation polyvalente Directeur de la recherche médicale Unité de ventilation à domicile Hamilton

Plus en détail

Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives

Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives Surveillance respiratoire et indication de la ventilation mécanique dans les paralysies aiguës progressives B. Séguy - D.E.S.C Réanimation Médicale- Juin 2008 Introduction : Historiquement épidémies de

Plus en détail

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie

Dr S. Welschbillig. La machine d'anesthésie. sie Dr S. Welschbillig La machine d'anesthésie sie Plan La machine d'anesthésie Alimentation Anatomie Les circuits d'anesthésie Circuit ouvert Circuit fermé La ventilation Ventilation contrôlée Ventilation

Plus en détail

La Ventilation Non Invasive. Dr Laurent KEDZIORA (Denain)

La Ventilation Non Invasive. Dr Laurent KEDZIORA (Denain) La Ventilation Non Invasive Dr Laurent KEDZIORA (Denain) PLAN : 1/ Introduction 2/ Objectifs/Indications/Contre-Indications 3/ Bases théoriques 4/ Modes ventilatoires 5/ Mise en route 6/ Conclusion Epidémiologie

Plus en détail

Protocole de Ventilation non Invasive. Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle

Protocole de Ventilation non Invasive. Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle Protocole de Ventilation non Invasive aux Urgences de La Rochelle Equipe médicale et paramédicale des Urgences de la Rochelle Introduction : La VNI dans les services d urgence doit être réalisée sous certaines

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

LES MODES EN PRESSION ET LA VENTILATION SPONTANNEE:

LES MODES EN PRESSION ET LA VENTILATION SPONTANNEE: LES MODES EN PRESSION ET LA VENTILATION SPONTANNEE: Jean-Christophe M Richard, MD PhD Emergency and Pre-Hospital divisions SAMU 74 INSERM UMR 955 Eq13 REVA: European Network on Mechanical Ventilation ALMS:

Plus en détail

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse

Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques. Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Drainage des épanchements pleuraux transsudatiques Cédric Palobart DESC réanimation médicale 16 mars 2007 Toulouse Rappels Physiologie Plèvre pariétale = clé de voûte Production de 0,15 ml/kg/h Réabsorption

Plus en détail

Ventilateurs Série 800

Ventilateurs Série 800 1 Option BiLevel/ Ventilateurs Série 800 Introduction L option BiLevel (Figure 1) pour les ventilateurs Série 800 est un mode mixte de ventilation qui combine les attributs de la ventilation contrôlée

Plus en détail

Asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation assistée

Asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation assistée Asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation assistée Arnaud Thille To cite this version: Arnaud Thille. Asynchronies patient-ventilateur au cours de la ventilation assistée. Médecine humaine

Plus en détail

- Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage (passage en mode «Clinique») Je navigue dans le menu...

- Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage (passage en mode «Clinique») Je navigue dans le menu... Je déverrouille / Je verrouille... - Allumer le Vivo 50 en appuyant sur le bouton marche/arrêt situé sur le côté - Appuyer simultanément sur les touches + ET afin de lancer la procédure de déverrouillage

Plus en détail

Ventilation artificielle

Ventilation artificielle Ventilation artificielle généralités Objectifs et principes Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA

Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA La controverse Les manœuvres de recrutement alvéolaire au cours du SDRA ou Pourquoi il ne faut pas faire de manœuvres de recrutement dans le SDRA DESC de Réanimation médicale Bordeaux 18 mars 2009 Frédéric

Plus en détail

Le syndrome obésité hypoventilation

Le syndrome obésité hypoventilation Le syndrome obésité hypoventilation Docteur Sandrine Pontier Marchandise Hôpital Larrey CHU Toulouse Définition Insuffisance respiratoire hypercapnique (PaO 2 < 70 mmhg et PaCO 2 45 mmhg) chez un obèse

Plus en détail

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS

Préoxygénation du patient obèse sévère. Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Préoxygénation du patient obèse sévère Elodie MEUNIER IADE-CHU POITIERS Dr Franck PETITPAS Médecin Anesthésiste Réanimateur-CHU POITIERS Les réserves en O₂ chez le sujet normal Total CRF Sang Tissus Campbell,

Plus en détail

Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016

Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016 Quelle Kinésithérapie après une Chirurgie Thoracique? Johan DUPUIS ADIR Assistance Rouen Dimanche 31 janvier 2016 Aucun conflit d intérêt en rapport avec le sujet traité Contexte et enjeux Complications

Plus en détail

Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal

Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal Précharge dépendance chez un patient en ventilation spontanée ou en rythme non sinusal Jérôme PILLOT Chef de Clinique-Assistant des Hôpitaux Service de Réanimation Médicale Pr Castaing CHU Bordeaux DESC

Plus en détail

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH Atelier Ventilation Mécanique Module technique C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH 17/04/2014 EIADE 2ème Année Plan Rappels relatifs à la «Ventilation Machine» Physiologie Modes

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie

Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Principes de la ventilation mécanique en néonatologie Pr. K. MENIF - Pr. M.DOUAGI Service de réanimation pédiatrique polyvalente - Hôpital d enfants de Tunis Service de néonatologie-hôpital militaire de

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités VENTILATION ARTIFICIELLE généralités OBJECTIFS ET PRINCIPES Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Ventilation idéale : Contexte Maintien d une pression trans-pulmonaire suffisante pour l oxygénation Minimiser le collapsus alvéolaire Lutter

Plus en détail

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice

Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Comment administrer l oxygène en ventilation spontanée? Professeur Jacques LEVRAUT Pôle Urgence SAMU SMUR CHU de Nice Air Oxygène 21% Les différents volumes respiratoires Ventilation spontanée calme de

Plus en détail

BPCO traitements médicamenteux des décompensations

BPCO traitements médicamenteux des décompensations AER Lyon 2013 BPCO traitements médicamenteux des décompensations Pr A Demoule Service de Pneumologie et Réanimation médicale Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris principe de compensation de charges

Plus en détail

Interactions patient ventilateur Patient ventilator interactions

Interactions patient ventilateur Patient ventilator interactions Réanimation 16 (2007) 13 19 available at www.sciencedirect.com journal homepage: http://france.elsevier.com/direct/reaurg/ MISE AU POINT Interactions patient ventilateur Patient ventilator interactions

Plus en détail

PRÉLÈVEMENT DISTAL PROTÉGÉ (PDP) Fiche technique

PRÉLÈVEMENT DISTAL PROTÉGÉ (PDP) Fiche technique PRÉLÈVEMENT DISTAL PROTÉGÉ (PDP) Fiche technique DÉFINITION Prélèvement des sécrétions bronchiques distales chez un patient intubé ou trachéotomisé en évitant la contamination par les germes présents dans

Plus en détail

2

2 VENTILATION MECANIQUE : TECHNIQUES UTILISEES A DOMICILE F.Viau Département de pneumologie Centre médical de Bligny 91640 Briis sous Forges DIU Veille Sommeil 2008 1 2 La ventilation spontanée... e i e

Plus en détail

VNI pour décompensation aigue de BPCO

VNI pour décompensation aigue de BPCO VNI pour décompensation aigue de BPCO Jean-Michel Arnal Sce de réanimation polyvalente et hyperbare Hôpital Font Pré. Toulon jean-michel@arnal.org Rationnel De l obstruction à l hyperinflation Conséquences

Plus en détail