Les Consultations clés en main

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Consultations clés en main"

Transcription

1 Les Consultations clés en main Les journées de formation nutritionnelle 2015 de S.I.I.N. L institut scientifique en nutrition raisonnée SIIN vous propose 4 journées de formation pour acquérir toutes les clés de la consultation en nutrition de la théorie à la pratique sur des thèmes bien précis, Ces journées sont enseignées par le Professeur Olivier Coudron 4 samedis 21 mars mai septembre décembre 2015 De 10h à 13h et de 14h30 à 17h30, 6h de formation A l UFR de médecine Paris 7, Denis Diderot site Villemin 10 av. de Verdun Paris

2 Les thèmes abordés : Le 21 mars 2015 : La consultation des troubles de la mémoire à 50 ans Orateurs : Dr Olivier Coudron Les troubles et le déclin cognitifs sont plus fréquents après l'âge de 50 ans. Les premières plaintes mnésiques doivent être explorées le plus précocement possible afin de discriminer les troubles bénins des affections pathologiques plus importantes et repérer précocement les premiers signes des maladies neurodégénératives dont les démences et la maladie d'alzheimer en particulier. La nutrition joue un rôle important dans le développement des troubles cognitifs, les maladies neurodégénératives et des altérations fonctionnelles cognitives liées à l'âge. De nombreuses études objectivent la possibilité de ralentir un déclin cognitif par une optimisation nutritionnelle précoce. Le repérage et diagnostic différentiel de ces différentes affections permet la mise en place de corrections nutritionnelles adaptées. Sont abordées dans cette formation les outils de repérage, de diagnostic, les conseils nutritionnels et micronutritionnels de ces troubles.

3 Le 30 mai 2015 : La consultation du senior pour un vieillissement réussi Orateurs : Dr Olivier Coudron l'augmentation de l'espérance de vie impose également une médecine nutritionnelle orientée vers une prise en compte de la qualité de vie des seniors. Or, le vieillissement est souvent accompagné de déséquilibre nutritionnel et micronutritionnel important affectant la morbidité et la mortalité augmentant les coûts de santé. Le repérage précoce et pratique de l'état nutritionnel repose sur des paramètres anthropométriques, l'évaluation de la composition corporelle fiable, des examens cliniques adaptés, des tests physiologiques. Un tel bilan permet de repérer précocement les patients atteints de sarcopénie, de syndrome de fragilité et de leur proposer des prises en charge nutritionnelle adaptée. Elle permet également d'améliorer l'ensemble de fonctions physiologiques immunitaires, cognitives, musculaire, cardio-vasculaire et respiratoire, métaboliques. Sont abordées dans cette formation les étapes de diagnostic, de corrections et de suivi des patients à risque.

4 Le 12 septembre 2015 : La consultation du sevrage tabagique Orateurs : Dr Pierre Dez le tabagisme reste trop élevé et de nombreuses campagnes de sensibilisation invitent les patients à tenter un sevrage tabagique. Le sevrage tabagique doit reposer sur une approche globale incluant une optimisation nutritionnelle et micronutritionnelle, un rééquilibrage des modes de vie et des troubles du comportement et une augmentation des facteurs de motivation et de réussite. De nouvelles études montrent l'importance des changements métaboliques accompagnant le sevrage (perturbation du microbiote, de l'équilibre neurobiologique, modification du pondérostat ) La prise en compte de ces nouveaux facteurs permet souvent d'optimiser les chances de réussite, améliorer le confort, éviter les effets secondaires du sevrage notamment sur le surpoids et le métabolisme. Seront abordés au cours de la formation les différentes étapes du sevrage tabagique, de la préparation au suivi avec les outils clinique, motivation, conseils et accompagnement thérapeutiques et nutritionnels.

5 Le 05 décembre 2015 : La consultation du patient sportif et de la remise en mouvement Orateurs : Dr Olivier Coudron et Monsieur Denis Riché l'activité physique est un élément clé de la santé à tous les âges de la vie. Chez le patient sédentaire, des conseils efficaces la prescription d'une «remise en mouvement» permet d'améliorer de nombreux facteurs physiologiques, qualité de vie et de réduire un grand nombre de pathologies. Elle repose sur un bilan personnalisé et des conseils adaptés. À l'inverse, la pratique sportive régulière peut également être source de pathologies lorsqu'elle ne s'accompagne pas de conseil nutritionnel adapté. L'optimisation des apports énergétiques et notamment glucidiques, la gestion du stress oxydant, la prise en compte de l'écosystème intestinal chez le sportif sont des éléments importants évitant les blessures et le surentraînement. Seront abordés dans cette formation les outils d'évaluation de l'état de santé, des performances, tant clinique physiologique biologique et les stratégies et conseil nutritionnel et complémentaire pour le patient sédentaire jusqu'au patient sportif.

6 Chaque journée de formation «consultations clés en main» comprends 4 objectifs savoir : o synthèse des connaissances physiologiques, physiopathologiques, o les enjeux pour le patient, pour une médecine préventive faire : o comment agir? que faire, que ne pas faire? o Les solutions nutritionnelles et micronutritionnelle pour corriger, prévenir, optimiser l état de santé, Savoir-faire : o comment organiser une consultation de 20 à 30 minutes sur le thème. o Quel test clinique ou quelle question poser? o Quel bilan biologique proposer, quel examen complémentaire, comment lire et interpréter les résultats? o Comment débuter un traitement? Quelles premières ordonnances? Le suivi à court terme et long terme, à quel rythme? Les pièges à éviter o La rédaction des ordonnances, les aliments conseillés, les compléments alimentaires à prescrire. Faire savoir : o SiiN met à votre disposition des outils de communication pour faire savoir votre nouvelle compétence auprès d un plus large public, de votre patientèle o flyers, affichettes de salle d attente.

7 o Egalement possibilité de conférences pour le grand public réservé aux Ambassadeurs IN ayant suivis les formations sur les différents thèmes, o Référencement sur l annuaire, de votre spécificité de prise en charge, réservé aux membres de la SIIN Academy TARIF : De 220 par journée Cycle des 4 journées au tarif de 700 Comprenant l accès au cours, les PDF des cours et Le résumé des cours dans votre espace «mon compte» sur le site Et des modèles de flyers des consultations clés en main pour vos salles d attentes. Prise en charge possible par les organismes de formations. Inscription en ligne

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11

TABLE DES MATIÈRES. Introduction Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 Chapitre 1. Croissance et maturation... 11 1 Croissance... 11 1.1. Croissance osseuse... 14 1.2. Croissance musculaire... 16 1.3. Croissance du tissu adipeux... 17

Plus en détail

Programme Post Universitaire Cycle de Formation à la Physionutrition

Programme Post Universitaire Cycle de Formation à la Physionutrition Programme Post Universitaire 2009-2010 Cycle de Formation à la Physionutrition SESSION 1 L ÉQUILIBRE OXYDATIF I. Introduction II. Les systèmes de défense antioxydants d origine nutritionnelle Les oligo-éléments

Plus en détail

DIU ACTEURS RELAIS DE LA PRÉVENTION DE L'OBÉSITÉ DU DIABÈTE ET DES MALADIES CARDIO- VASCULAIRES

DIU ACTEURS RELAIS DE LA PRÉVENTION DE L'OBÉSITÉ DU DIABÈTE ET DES MALADIES CARDIO- VASCULAIRES DIU ACTEURS RELAIS DE LA PRÉVENTION DE L'OBÉSITÉ DU DIABÈTE ET DES MALADIES CARDIO- VASCULAIRES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme d'université Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention

Plus en détail

Intérêt et spécificités de la prise en charge oncogériatrique. Dr Stéphane GERARD, hôpital Garonne, Gérontopôle, CHU de Toulouse

Intérêt et spécificités de la prise en charge oncogériatrique. Dr Stéphane GERARD, hôpital Garonne, Gérontopôle, CHU de Toulouse Intérêt et spécificités de la prise en charge oncogériatrique Dr Stéphane GERARD, hôpital Garonne, Gérontopôle, CHU de Toulouse Le vieillissement La fragilité Questionnaire G8 L évaluation gériatrique

Plus en détail

COURS DE NUTRITION MODULABLES

COURS DE NUTRITION MODULABLES COURS DE NUTRITION MODULABLES Descriptif de la formation Formation professionnelle à la nutrition et à la nutrithérapie pour : - Connaître avec précision la manière d utiliser l alimentation et les compléments

Plus en détail

La chute chez les personnes de 65 ans et plus. Document à l usage des médecins généralistes

La chute chez les personnes de 65 ans et plus. Document à l usage des médecins généralistes La chute chez les personnes de 65 ans et plus Document à l usage des médecins généralistes 1. Les personnes âgées, un public prioritaire En Belgique, comme dans de nombreux pays industrialisés, on observe

Plus en détail

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques

Médecine. Nutrithérapie. NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» Formation. Objectifs. Moyens et outils pédagogiques Formation NUTRITHERAPIE «Nourrir sa vie pour un équilibre essentiel» La nutrithérapie est la discipline médicale utilisant des techniques de correction, d adaptation du comportement alimentaire et l administration

Plus en détail

FICHE PROGRAMME OGDPC - INFORMATIONS GÉNÉRALES

FICHE PROGRAMME OGDPC - INFORMATIONS GÉNÉRALES FICHE PROGRAMME OGDPC - INFORMATIONS GÉNÉRALES Titre : GYNECOLOGIE : PRISE EN CHARGE NUTRITIONNELLE Par le Pharmacien Qualité, facilité d'accès, interactivité et indemnisation! Formations conçues par le

Plus en détail

Nouveautés dans la prévention des blessures en course à pied 1. Course à pied (jour 1 ~ 5:00h total) 1.1. Généralités et statistiques (jour 1 0:30h)

Nouveautés dans la prévention des blessures en course à pied 1. Course à pied (jour 1 ~ 5:00h total) 1.1. Généralités et statistiques (jour 1 0:30h) Programme Cours 1.0 : Nouveautés dans la prévention des blessures en course à pied Comme notifié sur le dossier FIF- PL 17h au total (12h théorie et 5 pratique) Présentation - Conférenciers - Audience

Plus en détail

Capacité de performance

Capacité de performance CAUSES ET CONSEQUENCES DU SURENTRAINEMENT CHEZ LE COUREUR CYCLISTE (Stéphane PALAZZETTI, Docteur en Sciences du Mouvement Humain) Un peu de théorie La performance sportive, quelque soit le niveau de pratique

Plus en détail

» Association pour la Recherche et la Promotion en Etablissement Géronto-psychiatrique. » Association Vaudoise d Etablissements Médico-Social

» Association pour la Recherche et la Promotion en Etablissement Géronto-psychiatrique. » Association Vaudoise d Etablissements Médico-Social Soutien aux proches aidants dans le cadre de troubles nutritionnels chez la personne âgée souffrant de troubles Présentations» Association pour la Recherche et la Promotion en Etablissement Géronto-psychiatrique.»

Plus en détail

Code D2080 Cycle / Bloc 1 / 2 Niveau CFC 6 Quadrimestre 1. Obligatoire Langue Français Crédits 5 Vol. horaire 69 Pondérations 5

Code D2080 Cycle / Bloc 1 / 2 Niveau CFC 6 Quadrimestre 1. Obligatoire Langue Français Crédits 5 Vol. horaire 69 Pondérations 5 Fiche UE - Année Académique 2017-2018 (Version définitive) Cursus de Bachelier en diététique Code D2080 Cycle / Bloc 1 / 2 Niveau CFC 6 Quadrimestre 1 Intitulé Obésité et Maladies Cardiovasculaires : Physiopathologie,

Plus en détail

- Définir les besoins nutritionnels des vaches allaitantes en fonction de la race, du stade physiologique et du système d élevage.

- Définir les besoins nutritionnels des vaches allaitantes en fonction de la race, du stade physiologique et du système d élevage. 1 / Ateliers Filière Lait n Durée : 1 jour par Atelier n Atelier : Alimentation de la Vache allaitante - Définir les besoins nutritionnels des vaches allaitantes en fonction de la race, du stade physiologique

Plus en détail

Diplôme Universitaire (DU) Enfant et Activité Physique: Santé et Performance

Diplôme Universitaire (DU) Enfant et Activité Physique: Santé et Performance Diplôme Universitaire (DU) Enfant et Activité Physique: Santé et Performance Objectifs de la formation o Enjeux de la formation Les dernières décennies ont été le témoin d un intérêt croissant concernant

Plus en détail

A) LA DENUTRITION 1 DEFINITION 2 PHYSIOPATHOLOGIE 3 MECANISME B) STRATEGIE DE DEPISTAGE DIAGNOSTIC D) PREVALENCE ET CONSEQUENCES

A) LA DENUTRITION 1 DEFINITION 2 PHYSIOPATHOLOGIE 3 MECANISME B) STRATEGIE DE DEPISTAGE DIAGNOSTIC D) PREVALENCE ET CONSEQUENCES A) LA DENUTRITION 1 DEFINITION 2 PHYSIOPATHOLOGIE 3 MECANISME B) STRATEGIE DE DEPISTAGE DIAGNOSTIC D) PREVALENCE ET CONSEQUENCES 1 1 - DEFINITION La dénutrition est un état de déficit en énergie, en protéines

Plus en détail

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif

Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif Nos formations dédiées aux secteurs Sanitaire, Social, Médico-Social, Associatif adaptables au dispositif DPC (conformément aux orientations nationales) La liste des formations énumérées ci-après est indicative

Plus en détail

SPECIFICITES DES TROUBLES DU COMPORTEMENT AU COURS DE VIEILLISSEMENT. Dr Florence GOURDEAU NAUCHE Octobre 2012

SPECIFICITES DES TROUBLES DU COMPORTEMENT AU COURS DE VIEILLISSEMENT. Dr Florence GOURDEAU NAUCHE Octobre 2012 SPECIFICITES DES TROUBLES DU COMPORTEMENT AU COURS DE VIEILLISSEMENT Dr Florence GOURDEAU NAUCHE Octobre 2012 5 MOTS CLES : - FRAGILITE => terrain - COMPLEXITE => diagnostic /prise en charge - GRAVITE

Plus en détail

DIPLOME D UNIVERSITE OSTEOPATHIE DU SPORT

DIPLOME D UNIVERSITE OSTEOPATHIE DU SPORT Page 1 sur 7 DIPLOME D UNIVERSITE OSTEOPATHIE DU SPORT 2017/2018 A. Présentation de la formation 1. Objectifs L intégration des soins ostéopathiques dans les milieux sportifs professionnels est une réalité

Plus en détail

FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT

FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT FICHE 3 : MOBIQUAL 3.1. PRÉSENTATION DU PRODUIT 1 MobiQual est un programme mis en œuvre pour l amélioration des pratiques professionnelles par la société Française de Gériatrie et Gérontologie (SFGG)

Plus en détail

FORMATIONS ORGANISME DE FORMATION Fonctionne en tiers payant avec ACTALIANS CONSEIL PERFORMANCE COACHING PRESENTIEL E-LEARNING SUR-MESURE

FORMATIONS ORGANISME DE FORMATION Fonctionne en tiers payant avec ACTALIANS CONSEIL PERFORMANCE COACHING PRESENTIEL E-LEARNING SUR-MESURE CONSEIL PERFORMANCE ORGANISME DE FORMATION Fonctionne en tiers payant avec ACTALIANS FORMATIONS 2017 COACHING PRESENTIEL E-LEARNING SUR-MESURE France Sante Pharma Prise en charge possible par OGDPC, France

Plus en détail

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE

RéféRENTIEL E3S* du RSSBE RéféRENTIEL Métier E3S* du RSSBE SPORT-SANTE *E3S : Educateur Sportif Sport-Santé FORMATION SpORT-sante Champagne-Ardenne Niveau 1 Sport-Santé Bien-Etre Maintien et renforcement du capital santé Niveau

Plus en détail

Oncogériatrie en cancérologie digestive

Oncogériatrie en cancérologie digestive Oncogériatrie en cancérologie digestive FFCD, Nice 2009 Olivier Guérin Pôle de gérontologie CHU de Nice Question de point de vue Qu'est-ce qu'un sujet âgé? Espérance de vie à la naissance, espérance de

Plus en détail

EFFECTUER VOTRE CANDIDATURE SUR ecandidat (https://www.u-picardie.fr/ecandidat)

EFFECTUER VOTRE CANDIDATURE SUR ecandidat (https://www.u-picardie.fr/ecandidat) UFR de Médecine 3, Rue des Louvels 80036 Amiens Cedex 1 Master Professionnel Domaine Sciences, Technologies, Santé Mention Santé Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice -IRHPM

Plus en détail

Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS

Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS La démence Démence vieillissement Vieillissement cognitif : Apprentissage plus lent Le double tâche est altéré

Plus en détail

RETRAITE. des ateliers de prévention en. Pour rester en forme, Proposés par votre carsat d alsace moselle. Alsace-MosellE

RETRAITE. des ateliers de prévention en. Pour rester en forme, Proposés par votre carsat d alsace moselle. Alsace-MosellE BIEN VIVRE VOTRE RETRAITE Pour rester en forme, des ateliers de prévention en Alsace-MosellE Proposés par votre carsat d alsace moselle Au cours des 50 dernières années, la qualité de vie des aînés a eu

Plus en détail

Eléments constitutifs de la fiche de poste infirmière ASALEE

Eléments constitutifs de la fiche de poste infirmière ASALEE Eléments constitutifs de la fiche de poste infirmière ASALEE Contexte général Un groupement de médecins généralistes, se situant en général en zone déficitaire, cherche des solutions applicables rapidement

Plus en détail

QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N

QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N QUID DE LA PRESCRIPTION D ACTIVITÉ PHYSIQUE? DR L A M A R -TA N G U Y, H Ô P I TA L C O R E N T I N C E LTO N 2 3 INACTIVITÉ PHYSIQUE Niveau insuffisant d AP d intensité modérée à élevée (inférieur à un

Plus en détail

Société Française des Antioxydants

Société Française des Antioxydants Société Française des Antioxydants 10 ème Réunion Stratégique SFA Etat des Lieux du Marché et Sciences Microbiote: La Médecine de Demain 10 ème Réunion Stratégique SFA Microbiote : La Médecine de Demain

Plus en détail

Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique

Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique Items 253, 179 : Alimentation de l adulte insuffisant rénal chronique Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Rappels

Plus en détail

2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins

2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins 2. Prévenir, dépister, prendre en charge les troubles nutritionnels dans le système de soins Les personnels de santé sont des informateurs crédibles et écoutés par la population sur le domaine de la nutrition.

Plus en détail

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016

PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE. Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 PRESCRIRE L ACTIVITE PHYSIQUE POUR LA SANTE Dr Frédéric DEPIESSE CHU de Martinique NIORT 24 SEPT 2016 LEGISLATION LOI n 2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé chapitre II

Plus en détail

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients.

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. LA KINEPODIE Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. Le laboratoire Kinépod offre la possibilité aux kinésithérapeutes et aux ostéopathes de devenir spécialiste du

Plus en détail

Cas clinique 2. Qu est-ce qui vous alerte dans cette situation clinique? Que proposez-vous à court et à plus long terme?

Cas clinique 2. Qu est-ce qui vous alerte dans cette situation clinique? Que proposez-vous à court et à plus long terme? Cas clinique 2 Simone, 70 ans, vit seule chez elle. Elle est tombée cette nuit dans le couloir entre sa chambre et les toilettes, et n a pas pu se relever. C est son aideménagère qui l a trouvée sur le

Plus en détail

«Organiser et promouvoir l activité physique pour la santé dans le domaine universitaire, du soin et de la recherche»

«Organiser et promouvoir l activité physique pour la santé dans le domaine universitaire, du soin et de la recherche» CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA CONFERENCE DES DIRECTEURS et DOYENS DE STAPS (C3D STAPS) ET LA CONFERENCE DES DOYENS DE PHARMACIE. «Organiser et promouvoir l activité physique pour la santé dans le

Plus en détail

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S.

FONT VITAL FORMATIONS F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. FONT VITAL FORMATIONS 2016 F O N T V I T A L A U C A R R E F O U R D E S F O R M A T I O N S. La Polygraphie Respiratoire La Polysomnographie Les Stratégies Thérapeutiques Troubles du Sommeil Avec l intervention

Plus en détail

Objectifs pédagogiques de nutrition santé 04

Objectifs pédagogiques de nutrition santé 04 Objectifs pédagogiques de nutrition santé 04 Modèles, modes alimentaires et régimes La diète méditerranéenne et crétoise 1. Définir et connaître la différence entre un modèle alimentaire et un régime alimentaire

Plus en détail

Vieillissement : définitions

Vieillissement : définitions Vieillissement Vieillissement : définitions Le vieillissement : -l ensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions de l organisme à partir de l âge mûr.

Plus en détail

Dr Bernard Croisile Service de Neuropsychologie CMRR de Lyon

Dr Bernard Croisile Service de Neuropsychologie CMRR de Lyon Troubles psychiatriques et pathologies neurodégénératives. Comment porter le diagnostic neuropsychologique d une pathologie neurodégénérative en cas de troubles psychiatriques? Dr Bernard Croisile Service

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE. En partenariat avec le

OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE. En partenariat avec le OFFRE DE FORMATION POUR LES AUXILIAIRES DE VIE SOCIALE En partenariat avec le Accompagner la personne âgée Objectifs de la formation Identifier et comprendre les besoins spécifiques des personnes âgées

Plus en détail

Les démences...p.4. La maladie d'alzheimer...p.5. La maladie de Parkinson...p.6. La douleur chez le sujet âgé...p.7. A l'écoute de la dépression...p.

Les démences...p.4. La maladie d'alzheimer...p.5. La maladie de Parkinson...p.6. La douleur chez le sujet âgé...p.7. A l'écoute de la dépression...p. Les pratiques au quotidien Comprendre les pathologies existantes afin d'accompagner dans la "dignité" et le "respect" nos aînés. Les démences...p.4 La maladie d'alzheimer...p.5 La maladie de Parkinson...p.6

Plus en détail

Formation complète en Nutrition-Santé Cursus de Septembre 2017 à juin 2019

Formation complète en Nutrition-Santé Cursus de Septembre 2017 à juin 2019 Formation complète en Nutrition-Santé Cursus de Septembre 2017 à juin 2019 Le SiiN, Institut scientifique pour une nutrition raisonnée, vous propose une formation théorique et pratique complète, scientifique

Plus en détail

Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée

Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée Formation DPC Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée Programme DPC Hôtel Novotel Montpellier 125 bis Avenue de Palavas, 34000 Montpellier Formation Montpellier 2017 Troubles de la marche

Plus en détail

La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse

La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse La place du diététicien libéral dans le parcours de soin du patient obèse Nelly LEVERT Diététicienne Nutritionniste libérale, Déléguée régionale AFDN Association Française des Diététiciens Nutritionnistes

Plus en détail

Informations de l'unité d'enseignement

Informations de l'unité d'enseignement Année Académique 2016-2017 (Version définitive du : 13 Septembre 2016 ) Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Intitulé Code Bachelier en diététique Pathologies

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE DÉMARCHE NOVATRICE DE SANTÉ PUBLIQUE 1.1. CONNECT+, LA SOLUTION 1.2. LE PARCOURS CONNECT+ 2. LES ACTEURS CONNECT+

SOMMAIRE 1. UNE DÉMARCHE NOVATRICE DE SANTÉ PUBLIQUE 1.1. CONNECT+, LA SOLUTION 1.2. LE PARCOURS CONNECT+ 2. LES ACTEURS CONNECT+ 1 Espace bilan Connect+ Santé Forme 1 Zone d activité ludique 1 Conseiller pour l encadrement 1 Technologie innovante 1 Analyse détaillée de votre condition physique = UNE SOLUTION SPORT-SANTÉ EFFICACE

Plus en détail

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE

Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE Programme PRISE EN CHARGE DE L INSOMNIE EN PRATIQUE PLACE ET ENJEUX DE LA PROBLEMATIQUE TRAITEE 1 Contexte L insomnie, source de souffrance pour les patients, est un motif régulier de consultations. Les

Plus en détail

herbaliste renseignements pratiques

herbaliste renseignements pratiques renseignements pratiques financement entreprise formation continue 2 268 financement individuel 1 780 voir conditions page 16 Vous souhaitez vous former à l utilisation des plantes médicinales ou approfondir

Plus en détail

BACHELOR DIETETIQUE SUPERIEURE

BACHELOR DIETETIQUE SUPERIEURE Psychologie du patient Sport-Nutrition Psycho-Nutrition Gestion Développement Institut Supérieur JUVENTHERA Esthétique Parfumerie Hygiène Diététique Produits de luxe 254 rue du Faubourg Saint Martin 75010

Plus en détail

DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE

DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE DU PHARMACOLOGIE DE L'ORDONNANCE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Diplôme université niv. form. bac + 5 Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé OBJECTIFS Cette formation a pour objectif

Plus en détail

Le cerveau ne s use que si l on ne s en sert pas!

Le cerveau ne s use que si l on ne s en sert pas! Le cerveau ne s use que si l on ne s en sert pas! Michel Noir, Ph. D SBT www.happyneuron.com Conférence Anciens Centraliens 20 mars 2008 Ordre du jour du diner Michel Noir (Centrale Informatique et Xinformatique)

Plus en détail

Répartition statistique des personnes suivies sur 20 ans.

Répartition statistique des personnes suivies sur 20 ans. Répartition statistique des 15.435 personnes suivies sur 20 ans. Jean-François ROUSSET, créateur du centre GLOBAL TRAINING CENTER, diplômé d'etat en préparation physique, préparateur mental, formateur

Plus en détail

L INNOVATION ALIMENTAIRE : VERS UNE ALIMENTATION SUR MESURE

L INNOVATION ALIMENTAIRE : VERS UNE ALIMENTATION SUR MESURE L INNOVATION ALIMENTAIRE : VERS UNE ALIMENTATION SUR MESURE L innovation Alimentaire : vers une alimentation sur mesure Jean Dallongeville, Inra, Introduction Patrick Veiga, Danone, Alimentation sur mesure:

Plus en détail

DIU Gynécologie et obstétrique

DIU Gynécologie et obstétrique DIU Gynécologie et obstétrique DIU Sciences, Technologies, Santé Mention Gynécologie et obstétrique Il est créé à l'université de Saint-Étienne, avec les Universités de Grenoble et Lyon I, un Diplôme Interuniversitaire

Plus en détail

Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée

Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée Formation extra-muros Troubles de la marche & chutes chez la personne âgée Programme DPC N 47341500034 Hôtel Ibis Montpellier Centre 95 place Vauban, bd d Antigone - 34000 Montpellier constat Avec l avancée

Plus en détail

Profil des compétences de base des kinésiologues

Profil des compétences de base des kinésiologues Profil des compétences de base des kinésiologues Introduction Le profil des compétences de base des kinésiologues est un ensemble d énoncés ou de «compétences» validées qui décrivent le rendement attendu

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES

EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES FACULTE DE MEDECINE DE CONSTANTINE ANNEE UNIVERSITAIRE : 2014-2015 EPIDEMIOLOGIE DES MALADIES NON TRANSMISSIBLES Dr S. AMAROUCHE Maitre assistante en Epidémiologie Université 3 de Constantine 1 I. INTRODUCTION

Plus en détail

DENUTRITION ET CANCER

DENUTRITION ET CANCER DENUTRITION ET CANCER Pr Julien Mazières Unité d Oncologie Cervico-Thoracique Service de pneumologie Hôpital Larrey, CHU Toulouse Introduction La malnutrition atteint la majorité des patients porteurs

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE EN NUTRITION ET NUTRITHERAPIE

FORMATION PROFESSIONNELLE EN NUTRITION ET NUTRITHERAPIE Formation professionnelle à la nutrition et à la nutrithérapie pour : - Connaître avec précision la manière d utiliser l alimentation et les compléments alimentaires : - à titre préventif, pour favoriser

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA PRÉPARATION À

PRÉSENTATION DE LA PRÉPARATION À PRÉSENTATION DE LA PRÉPARATION À L AGRÉGATION BIOCHIMIE GÉNIE BIOLOGIQUE V. Peris-Delacroix, E. Guillaume, P. Rialland-Le Fèvre 1- Programme de l agrégation BGB 2- Epreuves du concours et École normale

Plus en détail

Le rôle du pharmacien dans la gestion des médicaments du futur

Le rôle du pharmacien dans la gestion des médicaments du futur Le rôle du pharmacien dans la gestion des médicaments du futur Dominique Jordan Président-Directeur de pharmasuisse Sont inclus dans le terme «gestion»: 2 Vérifier l adéquation pour le patient et pour

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE Maladie d Alzheimer et démences apparentées Du diagnostic précoce à la prise en charge.

DIPLOME UNIVERSITAIRE Maladie d Alzheimer et démences apparentées Du diagnostic précoce à la prise en charge. DIPLOME UNIVERSITAIRE Maladie d Alzheimer et démences apparentées Du diagnostic précoce à la prise en charge. Professeur F. ROUILLON Directrice de l enseignement : Dr V. LEFEBVRE des NOETTES Coordonnateurs

Plus en détail

Réhabilitation du sportif

Réhabilitation du sportif Réhabilitation du sportif Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2017 Prendre en charge un athlète blessé et contribuer, au sein d une équipe multidisciplinaire, à l amélioration de ses performances en

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE. «Réflexologie Plantaire Santé»

PROGRAMME D ETUDE. «Réflexologie Plantaire Santé» PROGRAMME D ETUDE Intitulé de la formation professionnelle : «Réflexologie Plantaire Santé» Publique concernés : Professions médicales et paramédicales. Pré-requis: Etre titulaire d un des diplômes suivants

Plus en détail

23/04/2014. Conséquences du syndrome démentiel. Circonstances de découverte. Sylvie PARIEL Service de gériatrie ambulatoire Hôpital Charles Foix

23/04/2014. Conséquences du syndrome démentiel. Circonstances de découverte. Sylvie PARIEL Service de gériatrie ambulatoire Hôpital Charles Foix Sylvie PARIEL Service de gériatrie ambulatoire Hôpital Charles Foix Conséquences du syndrome démentiel Problème de mémoire Sf. Cognitifs autres que la mémoire Sf. Non cognitifs Sf. Pychiatriques Circonstances

Plus en détail

MANGER MICROBIOTIQUE LES SECRETS DE L INTESTIN. Conclusion. Du Régime Microbiotique au Régime Holistique Du Curatif au Préventif

MANGER MICROBIOTIQUE LES SECRETS DE L INTESTIN. Conclusion. Du Régime Microbiotique au Régime Holistique Du Curatif au Préventif Conclusion Du Régime Microbiotique au Régime Holistique Du Curatif au Préventif Une approche conjointe des Dr HADDAD / Mr FAYET(INRA) Le régime microbiotique permet de protéger votre intestin, mais pour

Plus en détail

LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE

LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE Strasbourg 2017 LA DÉMARCHE DE SOIN DIÉTÉTIQUE EN NÉPHROLOGIE M. Turri, CHRU Nancy Projet Projet à l initiative de l AFDN Objectif Aider les diététiciennes dans la prise en charge des patients atteints

Plus en détail

PROGRAMME TRANSVERSAL 2016 PROJETS DE RECHERCHE DANS LE DOMAINE DU VIEILLISSEMENT. Lettre d'intention

PROGRAMME TRANSVERSAL 2016 PROJETS DE RECHERCHE DANS LE DOMAINE DU VIEILLISSEMENT. Lettre d'intention PROGRAMME TRANSVERSAL 2016 PROJETS DE RECHERCHE DANS LE DOMAINE DU VIEILLISSEMENT Lettre d'intention La lettre d'intention doit être déposée par le candidat sur le site internet EVA (https://www.eva2.inserm.fr/eva/jsp/)

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES

LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES LA PRISE EN CHARGE DE L OBÉSITÉ AU CHU DE RENNES PÔLE ABDOMEN ET MÉTABOLISME SERVICE D'ENDOCRINOLOGIE, DIABÉTOLOGIE ET NUTRITION CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES INTRODUCTION Vous êtes suivi(e)

Plus en détail

CHUV/UNC/PCB/lds/Dysphagie et dénutrition 1

CHUV/UNC/PCB/lds/Dysphagie et dénutrition 1 Fragilité nutritionnelle et troubles de la déglutition AVDEMS - Septembre 2012 P. Coti Bertrand Nutrition Clinique - EDM 1 Symptômes liés à la dysphagie Impact de la dysphagie sur l état nutritionnel Fausses

Plus en détail

DEMENCE ET DENUTRITION. A Massoulard Médecin coordonnateur Réseau LINUT

DEMENCE ET DENUTRITION. A Massoulard Médecin coordonnateur Réseau LINUT DEMENCE ET DENUTRITION A Massoulard Médecin coordonnateur Réseau LINUT Maladie d Alzheimer et perte de poids la perte de poids touche 30 à 40 % des patients atteints des patients atteints des formes légères

Plus en détail

Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation. Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel BRON

Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation. Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel BRON Formation continue aux troubles du comportement alimentaire 28 h de formation 17-18 mars 7-8 avril 2017 Hôpital Lyon Est 59 Bd Pinel 69500 BRON Bât B13 Amphi 1 Site de l hôpital Neurocardio PUBLIC CONCERNÉ

Plus en détail

LINUT 2009 CSAN du CRRF André Lalande, NOTH.

LINUT 2009 CSAN du CRRF André Lalande, NOTH. EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT A LA NUTRITION ET A L ACTIVITE PHYSIQUE AU CRRF ANDRE LALANDE HISTORIQUE Constat d un besoin réel pour les patients du CRRF + Recommandations nationales = Idée de créer

Plus en détail

Contenus & Compétences MASTER ENTRAINEMENT ET OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE SPORTIVE 1A

Contenus & Compétences MASTER ENTRAINEMENT ET OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE SPORTIVE 1A Contenus & Compétences MASTER ENTRAINEMENT ET OPTIMISATION DE LA PERFORMANCE SPORTIVE 1A SEMESTRE 1 UE 1 - Evaluation de la performance 10 Cf contenus des matières choisies (Lille et mutualisé Lille -

Plus en détail

7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL

7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL 7- AGIR EN MATIERE DE SANTE, SECURITE, BIEN-ETRE AU TRAVAIL REFERENCES FORMATION JOURS PAGES OG 2013 7 003 OG 2013 7 004 Le délégué à la sécurité, partenaire des salariés en matière de santé, sécurité,

Plus en détail

pourquoi a l

pourquoi a l pourquoi r e r e h ad S M O a l offrir un suivi medical a vos sportifs... L Office Médical des Sports association loi 1901 a pour objet général en liaison avec les autorités municipales : > L évaluation

Plus en détail

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC

RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC RÉENTRAÎNEMENT À L EFFORT DANS LA BPCO DR FANNY VOISIN 01/12/2015- SAINT BRIEUC ORGANISATION DU COURS Définitions, rappels BPCO Réhabilitation respiratoire Bases physiopathologiques du réentraînement à

Plus en détail

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012)

Couverture. Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) Couverture Échanges confraternels auprès des médecins généralistes sur le thème de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (2012) BPCO : Problématique 1 Un enjeu de santé publique : contexte épidémiologique

Plus en détail

Le défi de l éducation thérapeutique

Le défi de l éducation thérapeutique Le défi de l éducation thérapeutique "Pour que la chute ne soit plus une fatalité liée à l âge" Docteur J. BULTEL / Docteur E. KHEIRDDINE Service SSR CHES site de Vernon. Septembre 2015 OBJECTIF DE L ETP

Plus en détail

CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique

CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique S1 06 et 07/01 CEC Alzheimer et Maladies Apparentées - Programme de l enseignement théorique 2016- Séminaire Titre du Séminaire Date Titre du cours Heures matin 06/01 Déclin cognitif de l adulte matin

Plus en détail

MASSAGE CHINOIS THÉRAPEUTIQUE Généralités et membre supérieur Session 1 (4 jours)

MASSAGE CHINOIS THÉRAPEUTIQUE Généralités et membre supérieur Session 1 (4 jours) MASSAGE CHINOIS THÉRAPEUTIQUE Généralités et Session 1 (4 jours) OBJECTIFS Partie 1 : Le module initial vous apportera les notions essentielles nécessaires à la compréhension des grands principes de la

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE 2013 DE LA MALADIE D ALZHEIMER *** «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» ***

JOURNEE MONDIALE 2013 DE LA MALADIE D ALZHEIMER *** «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» *** JOURNEE MONDIALE 2013 DE LA MALADIE D ALZHEIMER *** Thème : «Avec la maladie d Alzheimer, quels projets de vie?» *** Semaine du 16 au 22 septembre 2013 PRESENTATION DE LA JOURNEE MONDIALE 2013 DE LA MALADIE

Plus en détail

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée)

CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME Niveaux d organisation Atome Molécule (ou composée) TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE I ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE L ORGANISME 15 1 Niveaux d organisation 17 1.1. Atome 17 1.2. Molécule (ou composée) 18 1.3. Cellule 19 1.3.1. Différents types de cellules

Plus en détail

Définition de l OMS Le programme de soins gériatrique Indications d appel à l HDJG Historique Rôle infirmier Avantages de l HDJG

Définition de l OMS Le programme de soins gériatrique Indications d appel à l HDJG Historique Rôle infirmier Avantages de l HDJG Définition de l OMS Le programme de soins gériatrique Indications d appel à l HDJG Historique Rôle infirmier Avantages de l HDJG Spécialité médicale concernée par les affections physiques, mentales, fonctionnelles

Plus en détail

SANTÉ MIEUX AU TRAVAIL. BIOSANTE Espace de Médecines Alternatives /

SANTÉ MIEUX AU TRAVAIL. BIOSANTE Espace de Médecines Alternatives / SANTÉ ET MIEUX IEUX-ETRE AU TRAVAIL BIOSANTE Espace de Médecines Alternatives 02.99.05.25.01 / 06.99.52.55.68 Anissa Abdou - Naturopathe Diplômée de la Faculté de Médecine Naturelle de Dr Willem A l heure

Plus en détail

Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; "SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT" Points de repères

Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT Points de repères Conférence statutaire de Marie GUERIN BROS ; "SURPOIDS ET OBESITE DE L'ENFANT ET DE L'ADOLESCENT" Points de repères Le surpoids et l obésité sont définis par l Organisation mondiale de la santé (OMS) comme

Plus en détail

Matériel protégé par le droit d'auteur

Matériel protégé par le droit d'auteur Alzheimer et vulnérabilité Avant propos de Pierre Krolak-Salmon 11 Première partie: Clinique, diagnostic, prise en soin de la maladie d'alzheimer... Vulnérabilité, facteurs de risque et facteurs protecteurs

Plus en détail

Sarcopénie Ostéoporose

Sarcopénie Ostéoporose Promotion Hamilton 2016-17 U.E 2.7 - S4 Sarcopénie Ostéoporose S. Jaffeux Le vieillissement Définition Ensemble de processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctions

Plus en détail

Sarcopénie Ostéoporose

Sarcopénie Ostéoporose Promotion Colliere 2015-16 U.E 2.7 - S4 Sarcopénie Ostéoporose S. Jaffeux / D. Merlin Le vieillissement Définition Ensemble de processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les

Plus en détail

de distinguer les principales manifestations du delirium, de la démence et de la dépression, Cliquez sur SUIVANT pour commencer.

de distinguer les principales manifestations du delirium, de la démence et de la dépression, Cliquez sur SUIVANT pour commencer. 1 Bonjour! La présence de plusieurs facteurs de risque du delirium et l'apparition d'un symptôme cognitif, notamment la désorientation, sème le doute, chez l'équipe soignante, que Mme Apollon développe

Plus en détail

Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19. Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36

Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19. Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36 Table des matières ENDOCRINOLOGIE CHAPITRE 1 RETARD DE CROISSANCE STATURO-PONDÉRAL 19 Module 3. Maturation et vulnérabilité Question n 36 I. COMPRENDRE LA PHYSIOPATHOLOGIE EN 6 POINTS 19 II. DIAGNOSTIC

Plus en détail

Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) Bilan. Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1

Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) Bilan. Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1 Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) 2013-2016 Bilan Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1 2 PRAANS 2013-2016 Retour sur Convention cadre d engagement Dispositif contractuel

Plus en détail

Fragilitédu sujet âgé

Fragilitédu sujet âgé Fragilitédu sujet âgé Dépistage et diagnostic Éléments de prise en charge Dr Marc Harboun, Clinique médicale de la Porte Verte, Versailles Paradigme de la fragilité La fragilitépeut se définir comme une

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT AUTOUR DE LA PRISE EN CHARGE DE L OBESITE ET DU SURPOIDS AU CENTRE HOSPITALIER LE VINATIER. Groupe SMACS «ETP»

EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT AUTOUR DE LA PRISE EN CHARGE DE L OBESITE ET DU SURPOIDS AU CENTRE HOSPITALIER LE VINATIER. Groupe SMACS «ETP» EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT AUTOUR DE LA PRISE EN CHARGE DE L OBESITE ET DU SURPOIDS AU CENTRE HOSPITALIER LE VINATIER Groupe SMACS «ETP» LE CONTEXTE Hôpital psychiatrique Pôle UP- MOPHA (Médecine,

Plus en détail

INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE

INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE INTERVENTIONS BREVES ET APPROCHES MOTIVATIONNELLES EN PHARMACIE D OFFICINE Conflits d interêts Pharmacien du Board Novartis (Asthme et BPCO) «Comment améliorer l observance du patient» Pharmacien expert

Plus en détail

Evaluation initiale par un réseau de nutrition des patients atteints de SLA en région Limousin

Evaluation initiale par un réseau de nutrition des patients atteints de SLA en région Limousin Evaluation initiale par un réseau de nutrition des patients atteints de SLA en région Limousin Pierre Jésus 1, Aude Massoulard 2, Olivier Laplagne 2, Benoît Marin 3,5, Marie Nicol 4, Philippe Couratier

Plus en détail

TITRE : LES CONCEPTS DE VULNERABILITE, DE VIEILLESSE ET DE GERIATRIE

TITRE : LES CONCEPTS DE VULNERABILITE, DE VIEILLESSE ET DE GERIATRIE PLAN DE COURS DÉPARTEMENT DE SOCIOLOGIE UNIVERSITÉ Félix HOUPHOUËT BOIGNY NIVEAU : MASTER SEMESTRE 1 TITRE : LES CONCEPTS DE VULNERABILITE, DE VIEILLESSE ET DE GERIATRIE ENSEIGNANT : Dr DAYORO Zoguéhi

Plus en détail

L APPROCHE EN ONCO-GERIATRIE GERIATRIE.

L APPROCHE EN ONCO-GERIATRIE GERIATRIE. L APPROCHE EN ONCO-GERIATRIE GERIATRIE. Dr Gilles ALBRAND - Chef de Service Unité d Evaluation Gériatrique Approfondie Hôpital Antoine Charial CHR-U U de Lyon 40 Avenue de la Table de Pierre 69340 Francheville.

Plus en détail