parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP"

Transcription

1 HACCP

2 parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre pour assurer la sécurité de leurs produits est confirmée. Cette apparente liberté s accompagne d une contrepartie : la nécessité de prouver la pertinence de ces moyens, la gestion des mesures de prévention au quotidien et la démonstration de l efficacité du système. Cette évolution réglementaire s est traduite par l adoption de plusieurs directives européennes dont la Directive CEE 93/43 du 14 Juin 1993 sur l hygiène des aliments. Cette évolution de la réglementation, entrée en application dans tous les Etats-membres en janvier 1996, est communément appelée NOUVELLE APPROCHE REGLEMENTAIRE. Une des conséquences de cette nouvelle approche réglementaire dans le domaine alimentaire s est manifestée en particulier par une obligation d analyser les dangers sanitaires liés à l activité selon les principes fondamentaux de la méthode HACCP. En effet, la réglementation fixe des principes généraux d hygiène et établit une obligation de maîtrise des risques en adoptant les principes de cette méthode ; la manière dont les principes généraux doivent être atteints et les vérifications mises en place sont de la responsabilité des professionnels. que l HACCP? Définition L HACCP ou Hazard Analysis Critical Control Point, ou traduction en français «Analyse des dangers, points critiques pour leur maîtrise», est un système préventif de maîtrise des risques qui vise à garantir la sécurité alimentaire. L HACCP est une approche documentée et vérifiable pour l identification des dangers, des mesures préventives, des points critiques pour la maîtrise et pour la mise en œuvre d un système de surveillance. Objectif Gérer les dangers microbiologiques, physiques, chimiques à toutes les étapes de production d une denrée alimentaire. 2 / 5

3 est concerné? La directive européenne n 93/43 relative à l hygiène des denrées alimentaires s applique à tous les stades de la chaîne alimentaire après la production primaire. Toutes les entreprises des secteurs visés, doivent, quelle que soit leur taille, «identifier les aspects de leurs activités qui sont déterminants pour la sécurité des aliments et veiller à ce que des procédures de sécurité soient établies, mises en œuvre, respectées et mises à jour en se fondant sur les principes utilisés pour développer le système HACCP». En France, cette directive européenne, exigeant de maîtriser les risques par une démarche de type «HACCP», a été transposée dans 6 arrêtés : l arrêté du 9 mai 1995, JO 16 mai, réglementant l hygiène des aliments remis directement au consommateur, qui vise tous les secteurs de la distribution (grandes surfaces, artisans des métiers de bouche) et la restauration commerciale ; l arrêté du 3 avril 1996, JO 19 avril, fixant les conditions d agrément des établissements d entreposage des denrées animales ou d origine animale ; l arrêté du 28 mai 1997, JO 1 er juin, fixant les règles d hygiène applicables à certains aliments et préparations alimentaires destinés à la consommation humaine il s agit des produits autres qu animaux ; l arrêté du 29 septembre 1997, JO 23 octobre, fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social ; ce sont tous les restaurants collectifs où le consommateur est «captif» ; l arrêté du 6 juillet 1998, JO 28 juillet, concernant les établissements d entreposage des denrées principalement végétales ou d origine végétale ; l arrêté du 20 juillet 1998, JO 6 août, fixant les conditions techniques et hygiéniques applicables au transport des aliments ; Les entreprises françaises de transformation, d entreposage, de distribution, de restauration commerciale ou collective et de transport doivent toutes dorénavant mettre en place des éléments de maîtrise. Ces arrêtés comportent 4 types d obligations : 1. Des exigences essentielles d hygiène 2. Des moyens de maîtrise de l hygiène définis selon les principes de la démarche «HACCP» et appliqués 3. Une formation du personnel à l hygiène 4. La conformité sanitaire des produits POURQUOI a-t-on choisi cette méthode? Si cette méthode HACCP a été choisie dans la Directive européenne du 14 Juin 1993, c est parce qu elle est reconnue au niveau international. Un langage commun est en effet nécessaire pour les échanges de produits. Elle a été utilisée pour la première fois aux USA dans les années 60 pour assurer la sécurité alimentaire des astronautes et c est en 1975 que l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande l utilisation de cette méthode pour analyser et maîtriser les risques. En France, elle est pour la première fois utilisée à la fin des années 80 pour les produits de IVème gamme (salades en sachets ). 3 / 5

4 COMMENT mettre en place l HACCP? La méthode HACCP a pour principes selon le Codex alimentarius* 1. Analyser les dangers à tous les stades de la vie du produit et formaliser les mesures préventives 2. ldentifier les «points critiques pour la maîtrise» des risques ou «CCP» (Critical Control Point) 3. Fixer les limites critiques à respecter pour s assurer que le CCP est maîtrisé 4. Etablir un système de surveillance pour s assurer de la maîtrise du CCP 5. Déterminer les actions correctives nécessaires lorsqu une dérive apparaît sur les CCP 6. Réaliser un système documentaire donnant la preuve de la maîtrise effective des CCP 7. Vérifier régulièrement le bon fonctionnement du système HACCP La mise en œuvre de l HACCP se base sur une démarche en 12 étapes selon le Codex alimentarius* 1. Constituer l équipe HACCP 2. Décrire le produit 3. Identifier l utilisation attendue 4. Elaborer le diagramme de fabrication 5. Dresser la liste des dangers associés à chaque étape 6. Dresser la liste des mesures préventives 7. Identifier les points critiques pour la maîtrise (CCP) 8. Etablir les limites critiques pour chaque CCP 9. Mettre en place un système de surveillance pour chaque CCP 10. Déterminer les actions correctives 11. Planifier les vérifications 12. Etablir un système de documentation et d enregistrement Les 7 principes et les 12 étapes du Codex alimentarius permettent de guider très efficacement les professionnels dans la mise en place de la méthode HACCP. Mais la réglementation n exige pas la mise en place d un système «HACCP» répondant aux douze étapes définies par le Codex alimentarius (alinorme 93/13A) : les entreprises doivent appliquer ses principes, c est à dire mettre en œuvre des éléments de prévention consistant à maîtriser les risques (biologiques, chimiques et/ou physiques) aux points critiques de la chaîne alimentaire identifiés par le professionnel, et ceci, afin de les éliminer ou de les amener à des niveaux acceptables pour la sécurité des consommateurs. La méthode HACCP peut en effet être appliquée par tout le monde mais de façon plus ou moins stricte. Les industriels l appliquent en général de façon très rigoureuse et pour chaque produit (ou gamme de produit). En restauration collective, les produits finis étant tellement nombreux que la méthode est le plus souvent appliquée, au moins dans un premier temps, de façon globale par grandes étapes du procédé de fabrication (réception, stockage ) *Codex alimentarius : code d usages international recommandé Principes généraux d hygiène alimentaire, seconde révision 1995, F.A.O., Rome / 5

5 Pour vous aider Pour mettre en place leur démarche d analyse des risques, les professionnels peuvent se référer aux guides de bonnes pratiques hygiéniques, documents professionnels d application volontaire. Les guides de bonnes pratiques hygiéniques, conçus eux-mêmes selon les principes «HACCP» (avis, JO 24 nov 1993), peuvent, en plus de proposer des moyens adaptés pour satisfaire les principes généraux d hygiène alimentaire, aider les professionnels à la mise en place des procédures de vérification prévues par la directive. Les guides validés par les Pouvoirs Publics servent également de référence pour les actions de formation et les administrations de contrôles (Direction des Services Vétérinaires notamment) qui se doivent de vérifier sa mise en œuvre dans les établissements visités. Ils peuvent constituer une importante source d information pour les petites entreprises alimentaires en leur donnant des points de repère sur l application des principes «HACCP». Telle est la voie qui a été suivie par de nombreux secteurs de l alimentation : Guide de bonnes pratiques d hygiène validés par les Pouvoirs Publics et publiés au JO* SECTEUR Brochure JO* N Edition Prix JO* Végétaux crus prêts à l emploi /96 25 F Fabrication des conserves de produits végétaux /96 25 F appertisés Pâtisserie /98 37 F Détaillant en produits laitiers /98 31 F Glacier-fabricant monovalent /98 25 F Restaurateur / F Boucher /98 75 F Traiteur /98 80 F Fruits et légumes frais non transformés /99 37 F Filière vins F Boissons en distribution automatique F *JO : Journal Officiel Mise à jour : sept.99 D autres Guides de Bonnes Pratiques d Hygiène sont en cours de rédaction par les professionnels ou en cours de validation par les Pouvoirs publics. Notamment, le guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la restauration collective à caractère social est en cours de validation. s adresser? Pour vous procurer ces guides, contactez votre organisme professionnel ou la Direction des Journaux officiels 26, rue Desaix PARIS cedex 15 par courrier, par télécopie : , par minitel : 3615/3616 JOURNAL OFFICIEL, sur internet : Pour toute question concernant la méthode HACCP, les formations sur la méthode HACCP en salle ou au poste de travail, l accompagnement pour la mise en place de la méthode, n hésitez pas à nous contacter ou à nous retourner le coupon de la plaquette HACCP Consulting ci-jointe. 5 / 5

Le système HACCP. www.halal-institute.org. Page 1. 66, avenue des Champs Elysées LO41-75008 Paris Tél. : (33) 979940077 - Fax : (33) 974533739

Le système HACCP. www.halal-institute.org. Page 1. 66, avenue des Champs Elysées LO41-75008 Paris Tél. : (33) 979940077 - Fax : (33) 974533739 Page 1 www.halal-institute.org Le système HACCP 66, avenue des Champs Elysées LO41-75008 Paris Tél. : (33) 979940077 - Fax : (33) 974533739 HACCP = Hazard Analysis Critical Control Point (analyse des dangers

Plus en détail

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses

Utilisation de produits sains et sûrs Mise en oeuvre de procédures strictes et rigoureuses INTRODUCTION H.A.C.C.P. ou A.R.M.P.C. L Analyse des risques et maîtrise des points critique La nouvelle réglementation en matière d hygiène (ar. 09 mai 1995 et ar. 29 septembre 1997) oblige les responsables

Plus en détail

l arrêté du 29 septembre 1997

l arrêté du 29 septembre 1997 FRANCAISE Texte de base : l arrêté du 29 septembre 1997 fixant les conditions d hygiène applicables dans les établissements de restauration collective à caractère social. Son contenu s articule autour

Plus en détail

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH

Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Contenu attendu des guides nationaux de bonnes pratiques d hygiène GBPH Note d information à l usage des professionnels En complément de cette note, des informations relatives au contenu des GBPH sont

Plus en détail

HACCP et sécurité sanitaire des aliments

HACCP et sécurité sanitaire des aliments HACCP et sécurité sanitaire des aliments 1. A votre avis, comment cet accident aurait-il pu être évité? En identifiant les risques alimentaires potentiels liés à l activité de conserverie artisanale et

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

S.BAYNAUD www.haccp.fr

S.BAYNAUD www.haccp.fr Les référentiels qualité et sécurité des aliments pour les IAA Qualité Sécurité Traçabilité des Aliments 2 bis rue Lamoricière CS 10402 44104 Nantes Cedex 4 Tél : 02 51 72 11 22 Fax 02 51 72 11 33 E.mail

Plus en détail

HACCP Évolutions réglementaires et normatives

HACCP Évolutions réglementaires et normatives MADRPM / CEPR Rabat 30 octobre 2007 HACCP Évolutions réglementaires et normatives Une logique de maîtrise But : maîtrise de la sécurité sanitaire des aliments Système HACCP : «Analyse des dangers, points

Plus en détail

Appliquer la réglementation dans la filière

Appliquer la réglementation dans la filière Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière re Appliquer la réglementation dans la filière laitière fermière Analyse des risques, enregistrements et GBPH Application à la filière laitière

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire

Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Le Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) : une exigence réglementaire Séminaire ANSES (21 novembre 2011) Direction générale de l alimentation SA/SDSSA/BETD 1 Architecture des règlements du Paquet Hygiène FOOD

Plus en détail

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA

Présentation du paquet hygiène. 31.03.05 36ème colloque AgriMMédia Traçabilité et Hygiène Alimentaire ACTA Informatique - ACTIA Présentation du paquet hygiène Le paquet hygiène Ensemble de textes communautaires (3 règlements et deux directives) issus du livre blanc de janvier 2000 avec pour objectifs: Approche intégrée de toute

Plus en détail

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS

Réglementation. Présentation du «paquet» hygiène. -Food law -852/2004. -Agrément. -21 décembre 2009 PMS Réglementation Présentation du «paquet» hygiène -Food law -852/2004 -Agrément -21 décembre 2009 PMS Le paquet hygiène Les textes réglementaires De HACCP au PMS, ce qui a changé Le PMS Avant le paquet hygiène

Plus en détail

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud

Sécurité Sanitaire des Aliments. Saint-Pierre, le 19 novembre 2013. Olivier BOUTOU. Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Sécurité Sanitaire des Aliments Saint-Pierre, le 19 novembre 2013 Olivier BOUTOU Les outils de la qualité sanitaire dans les pays du sud Faisons connaissance Missions au sein d AFNOR Animation de formation

Plus en détail

Surveillance et Contrôle

Surveillance et Contrôle Surveillance et Contrôle Rappel Surveillance et Contrôle Gestionnaires des risques Approche scientifique par les risques fondement Mesures sanitaires Options de gestion Activités de surveillance et de

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

La certification ISO 22000

La certification ISO 22000 La certification ISO 22000 Maurice LE DOUARIN Responsable de la Restauration SILGOM Pôle de restauration collective Phases de travaux Travaux : 6,8 M Les travaux en quelques Equipements : 1,7 M chiffres

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014

CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Eaux, Environnement, Hygiène Alimentaire, Recherche & Développement Agréé par le Ministère de la Santé Membre des réseaux d intercomparaisons AGLAE et RAEMA CATALOGUE DE FORMATION ANNEE 2013/2014 Microbiologie

Plus en détail

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE

GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Groupe GUIDE D HYGIENE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE Rédaction Approbation Mise en application : Validation Guide d hygiène et de sécurité alimentaire CAFETERIAS / Création en septembre 2004 / Version A /

Plus en détail

DÉMARCHE HACCP RESTAURATION. Guide pour l analyse des dangers. Restauration commerciale Restauration collective à caractère social

DÉMARCHE HACCP RESTAURATION. Guide pour l analyse des dangers. Restauration commerciale Restauration collective à caractère social DÉMARCHE HACCP EN RESTAURATION Guide pour l analyse des dangers Restauration commerciale Restauration collective à caractère social Ce livre a obtenu un prix dans la catégorie ouvrages professionnels -

Plus en détail

CRITT Réunion. CRITT Réunion - CCI Réunion - Novembre 2007. La démarche HACCP. CRITT Réunion. Intervenant : Nathalie DANIEL

CRITT Réunion. CRITT Réunion - CCI Réunion - Novembre 2007. La démarche HACCP. CRITT Réunion. Intervenant : Nathalie DANIEL La démarche HACCP CRITT Réunion Intervenant : Nathalie DANIEL H.A.C.C.P.? Hazard Analysis Critical Control Point Analyse des dangers et Points critiques pour leur maîtrise Système qui défini, évalue et

Plus en détail

Cahier des clauses particulières (CCP)

Cahier des clauses particulières (CCP) Cahier des clauses particulières (CCP) Objet : Mise en place de la méthode HACCP Marché adapté Passé en application de l article 26 II 2 du code des Marchés Publics Direction des affaires éducatives Version

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations 2015 MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE SANTÉ ANIMALE AUDIT, CONSEIL ET FORMATION EN SÉCURITÉ ALIMENTAIRE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU CHER 216 RUE LOUIS MALLET 18020 BOURGES

Plus en détail

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE Service Conseil et Formation RESTAURATEURS-HÔTELLERIE-LOISIRS ACTIONS COLLECTIVES INOVALYS PARTENAIRE DU FAFIH VOUS PROPOSE SON CALENDRIER DE FORMATIONS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE SOMMAIRE CALENDRIER 3 FORMATION

Plus en détail

C entre de F ormation C ontinue à D istance

C entre de F ormation C ontinue à D istance L action de formation proposée «La démarche HACCP au travers de l ISO 22 000» Cette formation-action est basée sur la mise en œuvre d un projet sur un système HACCP au travers de l ISO 22 000. Ce projet

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Plan de Maîtrise Sanitaire ALPA CONSULT NORD REPRODUCTION INTERDITE

Plan de Maîtrise Sanitaire ALPA CONSULT NORD REPRODUCTION INTERDITE Plan de Maîtrise Sanitaire SOMMAIRE A) Généralités 1- Historique du Plan de Maîtrise Sanitaire (PMS) 2- Réglementation alimentaire B) Les Bonnes Pratiques d Hygiène 1- Le personnel 2- La maintenance 3-

Plus en détail

Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil

Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil Cemafroid L expertise indépendante de la chaîne du froid et de la réfrigération Nos métiers Michel LEPRIEUR Responsable expertise Conseil 5 avenue des Prés 94266 FRESNES Tel. +33 1 49 84 84 84 contact@cemafroid.fr

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire Le Directeur Grange, le D(2002) NUMÉRO DE RÉFÉRENCE : DG(SANCO)/8624/2002 RS

Plus en détail

Qualité. Sécurité Alimentaire

Qualité. Sécurité Alimentaire Le service Qualité Présentation du Service Démarche Qualité Qualité Réalisation des dossiers d agrément sanitaire pour les cuisines centrales >60 affermés API Réalisation des dossiers d accréditation en

Plus en détail

FAQ - Guide autocontrôle alimentation animale

FAQ - Guide autocontrôle alimentation animale PB 07 FAQ (G-001) REV 3 2011-1/11 Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire FAQ - Guide autocontrôle alimentation animale En vigueur à partir du : 25-04-2013 Rédigé par : DG Politique de

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS (1/30pages) CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS ANNEE : 2015 Date de mise à jour : 09/03/2015 1 - Microbiologie des eaux - Microbiologie des aliments Formation technique de Microbiologie HYGIÈNE

Plus en détail

vous accompagner sur le chemin de la qualité.

vous accompagner sur le chemin de la qualité. Qualité des Produits Alimentaires Audit Conseil Formation Notre volonté : vous accompagner sur le chemin de la qualité. INTRODUCTION Pourquoi la qualité est si importante de nos jours? > A cause des lois

Plus en détail

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud

SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010. Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud SAQ Event : Jeudi 23 Septembre 2010 Swiss Association for Quality Sections Genève-Vaud HACCP : Un système de management de la sécurité alimentaire HACCP : un système pour le management de la sécurité alimentaire,

Plus en détail

Ecole nationale supérieure du tourisme. La méthode HACCP. Module : nutrition. Etudiante : ABOUTITE Yasmine

Ecole nationale supérieure du tourisme. La méthode HACCP. Module : nutrition. Etudiante : ABOUTITE Yasmine Ecole nationale supérieure du tourisme La méthode HACCP Module : nutrition Etudiante : ABOUTITE Yasmine 2009 Sommaire : I/ définition de l abréviation HACCP II/ la signification du HACCP III/ l historique

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration

Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration FORMATION : THEORIQUE C.H.R. / INTRA-ENTREPRISE MODULE Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration TYPE DE FORMATION : Hygiène et sécurité, qualité normalisation,

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE REFERENTIEL DE CAPACITE DE L OPERATEUR EN RESTAURATION COMMERCIALE (annexe II de l arrêté du 5 octobre 2011) Conseils d utilisation: Vous pouvez suivre la

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité?

E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? E. coli entérohémorragiques, un point critique en abattoir : utopie ou réalité? Application de la démarche HACCP pour l identification d étapes de maîtrise Hubert BRUGERE Steak expert Angers 24 et 25 juin

Plus en détail

modifié par : Avertissement : Extraits sans valeur juridique. Voir la version du JORF en cas de besoin.

modifié par : Avertissement : Extraits sans valeur juridique. Voir la version du JORF en cas de besoin. Nouvelle Version de l Arrêté du 8 Juin 2006 modifié par : 1* Arrêté du 27 avril 2007 2* Arrêté du 27 avril 2007 Arrêté du 8 juin 2006 relatif à l'agrément ou à l autorisation des établissements mettant

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique CHRISTIEANS.qxd 19/01/2007 15:24 Page 181 La nouvelle législation communautaire fixant les règles d hygiène, avec l entrée en vigueur d un vaste plan révisé de la législation sur les aliments et l alimentation

Plus en détail

PROFESSION : Traiteur Organisateur de Réception (T.O.R)

PROFESSION : Traiteur Organisateur de Réception (T.O.R) PROFESSION : Traiteur Organisateur de Réception (T.O.R) TOUT CONNAITRE DE CET ACTEUR INCONTOURNABLE DE VOS EVENEMENTS ET MANIFESTATIONS GUIDE D INFORMATION ET CONSEILS A L USAGE DES ENTREPRISES, PARTICULIERS,

Plus en détail

Laboratoire départemental d analyses

Laboratoire départemental d analyses Catalogue des formations Microbiologie alimentaire santé animale AUDIT, conseil et formation en sécurité alimentaire Laboratoire 216 rue Louis Mallet 18020 Bourges Cedex Tél. 02 48 21 15 31 fax 02 48 50

Plus en détail

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :...

CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR. Nom :... Prénom :. Adresse :... Code Postal :.. Ville :... CQP-ih Chef de cuisine en collectivité I - IDENTIFICATION DU DEMANDEUR DOSSIER D EVALUATION pour la professionnalisation des salariés (hors contrat de professionnalisation) Nom :... Prénom : Adresse :......

Plus en détail

L hygiène en restauration collective. Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD

L hygiène en restauration collective. Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD L hygiène en restauration collective Formation aux ouvriers de l épicerie Sociale des Capucines Morgane DANIEL-diététicienne RSD Qu est-ce que la sécurité alimentaire? Le principe de la sécurité alimentaire,

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 15 mars 2013 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif au «guide de bonnes pratiques d hygiène

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATIONS ALIMENTAIRES 2013

PROGRAMME DE FORMATIONS ALIMENTAIRES 2013 PROGRAMME DE FORMATIONS ALIMENTAIRES 2013 Intertek Food & Agri. Ecoparc 2 27400 Heudebouville +33 (0)2.32.63.71.21 +33(0)2.32.09.36.59 food.france@intertek.com Bienvenue dans le catalogue de Formations

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS

ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS ASSOCIATION DES PRODUCTEURS ALGERIENS DE BOISSONS Symposium sur la valorisation des produits agricoles dans les boissons Hôtel HILTON Mars 2013 EXIGENCES ET OBLIGATIONS DE LA SECURITE ALIMENTAIRE DANS

Plus en détail

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective.

En préambule, rappelons quelques grands principes régissant Le travail en cuisine collective. PLAN DE MAITRISE SANITAIRE Paquet Hygiène, Plan de Maîtrise Sanitaire : Professionnels de l agroalimentaire et des services de restauration, Qu impliquent pour vous ces règlements? En préambule, rappelons

Plus en détail

Veille réglementaire

Veille réglementaire Veille réglementaire Anne Gerard 30/01/2012 AFNOR - Marseille En quoi consiste la fonction RQSE dans une IAA? Assurer la veille réglementaire et faire appliquer la réglementation (hygiène, environnement,

Plus en détail

ISO 22000 : Une norme internationale dédiée à l agroalimentaire

ISO 22000 : Une norme internationale dédiée à l agroalimentaire ISO 22000 : Une norme internationale dédiée à l agroalimentaire Par : EL ATYQY Mohamed, Ingénieur I.A.A www.azaquar.com Sommaire : 1. INTRODUCTION...2 2. Genèse de la norme ISO 22000...2 3. PRINCIPES DE

Plus en détail

OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION. Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau européen

OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION. Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau européen ASEPT, 5 ème Conférence Internationale, 17-18 mars 2004, Laval OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau

Plus en détail

La santé et la sécurité en entreprise

La santé et la sécurité en entreprise La santé et la sécurité en entreprise Ce guide est élaboré en vue de guider votre entreprise dans la conformité aux obligations légales concernant les documents et registres obligatoires. Il est structuré

Plus en détail

La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés. Olivier SIRE

La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés. Olivier SIRE La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés Olivier SIRE OPEDUCA Day @ Lycée Lesage - Jeudi 22 mai 2014 Plan Introduction Quels organismes sont concernés? Quel est le cadre réglementaire?

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS: COMMENT DONNER CONFIANCE? PARIS, VAL DE GRACE, CALYXIS, 27 OCTOBRE 2015

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS: COMMENT DONNER CONFIANCE? PARIS, VAL DE GRACE, CALYXIS, 27 OCTOBRE 2015 SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS: COMMENT DONNER CONFIANCE? PARIS, VAL DE GRACE, CALYXIS, 27 OCTOBRE 2015 LE GUIDE MILITAIRE DES BONNES PRATIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE Patrick PERRIN Vétérinaire Général

Plus en détail

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments:

Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: Réorganisation du système marocain de contrôle et de sécurité sanitaire des aliments: -------- Royaume du Maroc - Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires - Création de l Office

Plus en détail

CATALOGUE 2009. www.dif69.com

CATALOGUE 2009. www.dif69.com Bureautique - PAO, CAO, DAO - Gestion comptabilité - Les réseaux Management - Communication - Langues - Hygiène et sécurité CATALOGUE 2009 Vous accompagner vers la meilleure formation www.dif69.com 88

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

FORMATIONS OBLIGATOIRES PERMIS D EXPLOITATION HYGIÈNE ALIMENTAIRE - HACCP

FORMATIONS OBLIGATOIRES PERMIS D EXPLOITATION HYGIÈNE ALIMENTAIRE - HACCP FORMATIONS OBLIGATOIRES CADRE JURIDIQUE DE CES FORMATIONS Toute personne déclarant l ouverture, la mutation, la translation ou le transfert d une licence de débit de boissons à consommer sur place ou de

Plus en détail

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr

PREFET DE L YONNE NOTE D INFORMATION SUR L HYGIENE EN RESTAURATION. e-mail : ddcspp@yonne.gouv.fr PREFET DE L YONNE Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations Pôle Alimentation 3 rue Jehan Pinard B.P. 19 89010 Auxerre Cedex Tél. : 03 86 72 69 57 Fax : 03 86

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com

FORMATIONS CONSEIL & RESTAURATION COLLECTIVE CUISINE CCI FORMATION. 2014-2015 www.audit-formation-restauration.com CUISINE & RESTAURATION COLLECTIVE FORMATIONS CONSEIL CCI FORMATION 201-201 www.audit-formation-restauration.com HYGIÈNE & QUALITÉ BONNES PRATIQUES D HYGIÈNE Sensibilisation à l'hygiène, responsabilités

Plus en détail

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène 2013 Inspections/audits et s Hygiène La présente campagne a été effectuée par des agents du Service de la Sécurité Alimentaire, Direction de la Santé du Ministère de la Santé, et de l Administration des

Plus en détail

Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE

Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE Commune de LE NOUVION EN THIÉRACHE MARCHÉ À BONS DE COMMANDE DE FOURNITURES DE DENRÉES ALIMENTAIRES POUR LE RESTAURANT MUNICIPAL 2015 Renouvelable 2 fois MARCHE A PROCÉDURE ADAPTÉE Art. 28 et 77 du CMP

Plus en détail

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01

ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 ACCUEIL ET CONVIVIALITE DANS LA RESTAURATION Réf : R 01 Durée : 14 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Savoir gérer les conflits dans un service de restauration Savoir organiser et animer une

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014 2015 Professionnels de l alimentation 06.47.75.88.57 HQSA Consulting contact@hqsafrance.fr Numéro de déclaration de prestataire de formation : SIRET SIRET : 804 : 284 284 420

Plus en détail

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective

Strasbourg. L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective L application du Paquet Hygiène dans la Restauration Collective PLAN REGLEMENTATION : Le règlement 178/2002 : traçabilité et retrait Le règlement 852/2004 : la base Le règlement 853/2004 : spécifique aux

Plus en détail

Offre Restauration Commerciale

Offre Restauration Commerciale Offre Restauration Commerciale Cuisinier Chef de partie Chef à domicile Gérant d établissement Cuisinier nomade Traiteur Chef de cuisine LES FORMATIONS ISPAIA S ADRESSENT A VOUS 2015-2016 1 L ISPAIA :

Plus en détail

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments C2 1/4 Paquet hygiène : actualités, enjeux Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments Le «Paquet hygiène», composé de plusieurs textes législatifs adoptés par

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE DDPP85 La Roche sur Yon 1 La DDPP de la Vendée Direction Départementale de la Protection des Populations Regroupe les anciens services vétérinaires

Plus en détail

FAQ - Guide d'autocontrôle pour l'industrie de la glace de consommation

FAQ - Guide d'autocontrôle pour l'industrie de la glace de consommation PB 07 FAQ (G-005) REV 2 2010-1/6 Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire FAQ - Guide d'autocontrôle pour l'industrie de la glace de consommation En vigueur à partir du : 11/10/2013 Rédigé

Plus en détail

Point 4a de l ordre du jour CX/GP 03/19/4

Point 4a de l ordre du jour CX/GP 03/19/4 Point 4a de l ordre du jour CX/GP 03/19/4 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITE DU CODEX SUR LES PRINCIPES GENERAUX Dix-neuvième session (extraordinaire) Paris, France, 17 21 novembre

Plus en détail

Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad

Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad Présentation du Guide de Bonnes Pratiques d Hygiène pour la filière Litchi à Madagascar élaboré en 2008 par le CTHT et le Cirad Atelier : projet de mise en place d un guide sectoriel d autocontrôle pour

Plus en détail

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010

Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Présentationde la Loi n 28-07 relative à la sécurité sanitaire des produits alimentaires «LOI SSA» Rabat, le 17 juin 2010 Parmi les objectifs tracés par le Plan Maroc Vert : Améliorer la compétitivité

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes du métier

Plus en détail

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51

JORF n 0243 du 18 octobre 2013. Texte n 51 Le 18 octobre 2013 JORF n 0243 du 18 octobre 2013 Texte n 51 ARRETE Arrêté du 8 octobre 2013 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d entreposage et de transport

Plus en détail

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES

METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES METHODES ET PROCEDURES D INSPECTION MISES EN PLACE DANS LES SERVICES VETERINAIRES 31/03/05 36ème colloque AgriMMédia "Traçabilité et Hygiène Alimentaire" ACTA Informatique - ACTIA 1 Le contexte: La généralisation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE Arrêté du 8 juin 2006 relatif à l agrément des établissements mettant sur le marché des produits d origine animale

Plus en détail

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes

Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Répercussions et implications du Paquet Hygiène Européen pour les autorités compétentes Dr. Rabah BELLAHSENE - ISPV, DGAL (Direction Générale de l ALimentation, Ministère de l Agriculture et de la Pêche)

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

HACCP HACCP = Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des dangers & points critiques pour leur maîtrise

HACCP HACCP = Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des dangers & points critiques pour leur maîtrise HACCP Avril 1998 HACCP HACCP = Hazard Analysis Critical Control Point. Analyse des dangers & points critiques pour leur maîtrise Sommaire : Définitions Les origines du système HACCP Positionnement mondial

Plus en détail

PMS Plan de maitrise sanitaire. HACCP CONSEILLER Agrément sanitaire CE. VETHYQUA Enregistrements Contrôles de température

PMS Plan de maitrise sanitaire. HACCP CONSEILLER Agrément sanitaire CE. VETHYQUA Enregistrements Contrôles de température Plan de maitrise sanitaire Mercredi 17 octobre 2012 Traiteurs Organisateurs de Réception L agrément CE, simple formalité ou génial outil de développement? Jean-Philippe CLAUDE, Dr Vétérinaire Audit Hygiène

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013 AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON Washington, le 16 janvier 2013 Note Objet : Mise en application de la loi de modernisation de sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Catalogue Audit & Conseil 2015

Catalogue Audit & Conseil 2015 Catalogue Audit & Conseil 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue 3 solutions pour vous accompagner Audit : Mesure

Plus en détail

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0319 Saisine liée n 2005-SA-0081. Maisons-Alfort, le 18 août 2009. Rappel de la saisine

AVIS 1 / 6. Afssa Saisine n 2008-SA-0319 Saisine liée n 2005-SA-0081. Maisons-Alfort, le 18 août 2009. Rappel de la saisine Maisons-Alfort, le 18 août 2009 AVIS LA DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à une demande d'avis relatif au guide de bonnes pratiques d'hygiène

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 22 DECEMBRE 2011 DELIBERATION N CR-11/01.834 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE L'EDUCATION Stratégie régionale d'adaptation des structures d'accueil et de travail Programme

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la

Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2012 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

UN POINT DU VUE SUR LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES DANS L USAGE DE L HACCP

UN POINT DU VUE SUR LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES DANS L USAGE DE L HACCP UN POINT DU VUE SUR LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES DANS L USAGE DE L HACCP «!Groupe de Réflexion sur l Analyse des Dangers en Alimentaire!» www.reseau-case.com/haccp présenté par Gilles TIXIER 2004 - dernière

Plus en détail