LES FEMMES CANADIENNES À TRAVERS LE TEMPS DE 1914 À AUJOURD HUI

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES FEMMES CANADIENNES À TRAVERS LE TEMPS DE 1914 À AUJOURD HUI"

Transcription

1 LES FEMMES CANADIENNES À TRAVERS LE TEMPS DE 1914 À AUJOURD HUI

2 DE NOS ANCÊTRE S SURMONTONS LES RÉSISTONS BIEN A NOTRE VICTOIRE I FEMMES DES RÉGI TOUS VOS EFFORT ALLONS, ALLONS, C DES FEMMES FORT

3 UIVONS LES TRAC DIFFICULTÉS, UX VILES MENACE L FAUT GAGNER, ONS LOINTAINES, S SONT SECONDÉS HÈRES CANADIEN ES VOUS RESTERE [...] DE NOS ANCÊTRE SUIVONS LES TRACES, SURMONTONS LES DIFFICULTÉS, RÉSISTONS BIEN AUX VILES MENACES, NOTRE VICTOIRE IL FAUT GAGNER, FEMMES DES RÉGIONS LOINTAINES, TOUS VOS EFFORTS SONT SECONDÉS. ALLONS, ALLONS, CHÈRES CANADIENNES, DES FEMMES FORTES VOUS RESTEREZ, A SE COMPRENDRE QUE L ON PARVIENNE, UNISSONS-NOUS POUR LA LIBERTÉ. Extrait du Chant de la Fédération des femmes canadiennes-françaises (FFCF)

4

5 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes ALMANDA WALKER-MARCHAND ( ) Fondatrice de la Fédération des femmes canadiennes- françaises Almanda Walker voit le jour à Québec le 16 novembre Son père est d origine britannique et sa mère d ascendance canadienne-française. Parfaitement bilingue, elle est à l aise dans les deux cultures. À l âge de 20 ans, elle s établit à Ottawa, où elle épouse Paul-Eugène Marchand, un ingénieur électricien. En 1914, afin de répondre à la demande du gouvernement, madame Walker-Marchand prend l initiative de regrouper des femmes d expression française de la région d Ottawa en vue de participer à la Première Guerre mondiale. C est dans cette foulée que la Fédération des femmes canadiennes-françaises (FFCF) se dessine. Le premier regroupement non religieux de femmes d expression française à l extérieur du Québec vient de naître. Après la guerre, le mouvement des femmes prend de l ampleur et 25 sections de la FFCF sont mises sur pied. Celles-ci se consacrent, entre autres, à des œuvres charitables, religieuses et patriotiques. À l époque, les bureaux de la FFCF sont majoritairement situés à Ottawa et dans le nord de l Ontario. Cependant, on trouve quelques sections dans les régions frontalières du Québec et dans l Ouest canadien. Cette femme au parcours remarquable est présidente de la FFCF de 1914 à 1946, soit durant 32 ans. 1914

6 6 Les femmes canadiennes à travers le temps 1922 ÉMILIE FORTIN-TREMBLAY ( ) Une héroïne du Nord Émilie Fortin-Tremblay voit le jour le 4 janvier 1872 à Saint- Joseph-d Alma, au Québec. Elle est une pionnière de la dernière ruée vers l or du 19e siècle. À l âge de 15 ans, elle et sa famille déménagent à New York où elle rencontre son mari, Nolasque Tremblay, qu elle épousera en Après des noces fastueuses, elle arrive à Fortymile, au Yukon. Elle devient la première femme de race blanche à avoir traversé le col du Chilkoot. Fonceuse et courageuse, elle fonde, en 1922, la Société des Dames du North doré où elle occupe le poste de présidente. En 1927, elle devient présidente de la Société des pionnières du Yukon. Ces deux organismes à vocation sociale regroupent des femmes qui mettent sur pied des œuvres de charité, organisent des collectes de fonds pour les femmes et les enfants dans le besoin. Elle recevra de ces organismes une médaille d or en guise de remerciements pour services rendus aux résidants du Klondike. Durant la guerre, Madame Fortin-Tremblay tricote 263 paires de chaussettes pour les soldats. Elle est membre à vie des Daughter s of the Empire et marraine de 25 enfants. De plus, elle élève la fille de sa sœur, devenue veuve. L école de langue française de Whitehorse porte son nom. Cette dernière a produit une vidéo cassette reflétant les grands moments de la vie de madame Fortin-Tremblay afin de souligner le rôle historique qu elle a joué dans ce territoire. 1922

7 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes THÉRÈSE CASGRAIN ( ) Une fondatrice dans l âme Thérèse Casgrain voit le jour le 10 juillet 1896, à Montréal. Elle est la fille de Rodolphe Forget, avocat, financier, homme politique conservateur et philanthrope. Le 19 janvier 1916, à l âge de 19 ans, elle épouse Pierre-François Casgrain qui est député fédéral de 1917 à Madame Casgrain participe à de nombreuses activités politiques, sociales et syndicales. Après la Première Guerre mondiale, elle siège au Conseil fédéral du salaire minimum. De 1928 à 1942, elle est présidente de la Ligue pour les droits de la femme. Son esprit d initiative l amène à fonder la Ligue des jeunes francophones, les Charités fédérées francophones et la Société des concerts symphoniques de Montréal. En outre, elle fait partie du Conseil de la santé au Canada et du Conseil canadien du développement social. Durant la Seconde Guerre mondiale, elle contribue à la mise sur pied de la Commission des prix et du commerce en temps de guerre, mais également à la fondation de la Division de la consommation de cette même Commission. Elle est nommée Officier de l Ordre de l Empire Britannique pour ses services en temps de guerre. En 1942, elle se présente à l élection partielle fédérale comme candidate libérale indépendante dans le comté de Charlevoix-Saguenay. En 1961, elle fonde la division québécoise de La Voix des femmes, un mouvement dédié à la paix dans le monde. À titre de présidente nationale, elle est déléguée par celui-ci à de nombreuses conférences internationales. En 1967, elle fonde la Fédération des femmes du Québec et le 8 octobre 1970, le premier ministre Pierre-Elliot Trudeau l appelle à siéger au Sénat à titre d indépendante. Elle n exerce ses fonctions que pendant neuf mois, étant parvenue à l âge de la retraite obligatoire pour un sénateur de 75 ans. Dès lors, elle se met au travail afin d abolir la retraite obligatoire, peu importe le type d occupation. 1928

8 8 Les femmes canadiennes à travers le temps 1965 MATHILDA BLANCHARD ( ) Plaider en faveur des travailleurs saisonniers Mathilda Blanchard voit le jour le 10 décembre 1920 à Caraquet, au Nouveau-Brunswick. Durant la Deuxième Guerre mondiale, alors âgée d une vingtaine d années, elle travaille dans diverses usines d armement à Windsor, en Ontario et à Montréal, au Québec. À la suite du conflit armé, elle retourne en Acadie où elle s inscrit à un cours de coiffure, faute de ne pas avoir les ressources financières nécessaires pour entreprendre des études universitaires en droit. Pendant plus d un demi-siècle, elle met en place des syndicats indépendants de travailleurs dans les usines de transformation des produits de la pêche au nord-est du Nouveau-Brunswick. Dans les années 1960, elle fonde l Union canadienne de l industrie des pêches et des travailleurs affiliés. Cet organisme regroupera plus de travailleurs. En 1972, elle dirige un mouvement dont l objectif est de mettre sur pied des programmes en matière de diversification économique pour les chômeurs chroniques. Madame Blanchard siège au Syndicat acadien des travailleurs affiliés et des pêches, mais également au Comité des 12 pour la justice sociale au Nouveau-Brunswick. En 1996 et 1997, elle prend la direction d un mouvement de contestation par rapport aux changements au régime d assurance-emploi. Ce mouvement provoque la défaite des candidats libéraux dans les circonscriptions acadiennes d Acadie-Bathurst et de Beauséjour. En 1969, elle est la première femme à se porter candidate à la direction d un parti politique au Canada. Elle est également candidate indépendante dans la circonscription fédérale de Gloucester à l élection générale de

9 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes MARIA LEPAGE Engagement au sein de la Fédération des femmes canadiennes-françaises, section de Gravelbourg Maria Lepage voit le jour le 1er septembre 1947 à Gravelbourg, en Saskatchewan. Elle s investit comme bénévole au sein de la Fédération des femmes canadiennes-françaises dès sa fondation, en Elle est également présidente de la Fédération provinciale des Fransaskoises depuis le 23 avril Tout au long de sa carrière, elle occupe différents postes, dont celui de représentante de la Saskatchewan au conseil d administration de la Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises. Comme elle a à cœur l épanouissement des Fransaskoises et qu elle connaît leurs talents, son rôle de présidente lui fournit les moyens nécessaires pour faire connaître leurs contributions ainsi que leurs préoccupations, et ce, autant dans la communauté fransaskoise que dans d autres groupes de femmes de la province et du pays. Au niveau national, elle représente la Saskatchewan au sein du conseil d administration de la Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises devenue aujourd hui l Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC). Cet organisme a pour mission de voir à l équité salariale, aux lois s adressant directement aux femmes de même qu à leur place dans la société canadienne. Sous sa présidence, la Fédération participe activement au Comité de négociations de l Entente Canada-organismes nationaux, au lobbying de l équipe de la francophonie, en vue d accroître le budget de financement de programmation que Patrimoine canadien lui accorde, aux rencontres de suivi du Programme d action qui a été adopté à la suite de la Conférence mondiale sur les femmes de Beijing organisée par les Nations Unies en 1995, au Congrès mondial sur la violence familiale à Singapore et au Comité canadien pour la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence en l an Elle représente la Fédération nationale de femmes canadiennes-françaises et les femmes francophones hors Québec dans le cadre d une rencontre sur la réforme sociale avec M. Lloyd Axworthy et M. Paul Martin, en Madame Lepage s investit à fond dans les dossiers qui lui tiennent à cœur, c est-à-dire ceux qui touchent de près ou de loin les femmes canadiennes-françaises. Actuellement, elle est toujours membre du conseil d administration de l AFFC en qualité de présidente par intérim. 1967

10 10 Les femmes canadiennes à travers le temps 1971 ANTONINE MAILLET Romancière, dramaturge et académicienne Antonine Maillet voit le jour le 10 mai 1929 à Bouctouche, au Nouveau-Brunswick. Elle fait des études supérieures à Moncton, à Montréal et à Québec. Boursière du Conseil des arts du Canada, elle séjourne à Paris de 1962 à 1964, et de 1969 à Dès son retour au Québec, elle reçoit, la même année, un doctorat ès lettres de l Université Laval. Madame Maillet consacre sa vie à l enseignement universitaire et à l écriture. Elle écrit son premier roman en 1954 et publie une cinquantaine d œuvres, dont La Sagouine parue en Le Pays de la Sagouine, qui est situé à Bouctouche, est aujourd hui un important site touristique culturel. On peut y voir des pièces de théâtre inspirées de l œuvre de l auteure, dont le principal personnage est la Sagouine. Madame Maillet est récipiendaire de nombreux prix littéraires, dont le prix Champlain (1958) pour son roman Pointe-aux-Coques, le prix du Gouverneur général (1972) pour son roman Don l Orignal, le Grand Prix littéraire de la Ville de Montréal (1973) ainsi que le prix France-Canada et le prix des Volcans (1975) pour son roman Mariaagélas et enfin le prix des Quatre Jurys (1978) pour son texte de fiction Les Cordes-de- Bois. Elle est la première femme de lettres d expression française non européenne à recevoir, en 1979, le prestigieux prix Goncourt pour son roman Pélagie-la-Charrette. En outre, elle ne reçoit pas moins de 31 doctorats honorifiques en littérature et en droit. Elle est promue Compagnon de l Ordre du Canada en 1981 et est reçue Officier de l Ordre de la Légion d honneur de France, en Le Musée Antonin let a été aménagé au Pays de La Sagouine où l on peut y entendre des monologues de La Sagouine lus par Madame Maillet, y consulter des documents officiels de l auteure et y voir sa première machine à écrire. 1971

11 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes LISE WATIER Fondatrice Lise Watier Cosmétiques Lise Watier voit le jour le 8 novembre 1942, à Montréal. Elle fait ses études au couvent et suit son cours classique au Collège Jésus-Marie. En outre, elle étudie la peinture et le piano. Véritable pionnière du milieu entrepreneurial québécois, madame Watier bâtit son projet d affaires grâce à l écoute qu elle a des femmes d ici. Ancienne animatrice de la télévision, elle ouvre, en 1968, l Institut Lise Watier, un espace dédié à la beauté et à l estime de soi. Quatre années plus tard, Lise Watier Cosmétiques voit le jour, et ce, grâce à sa ténacité et à sa détermination : le marché des cosmétiques est dominé par de grands groupes et les banquiers sont frileux à l idée de lui accorder du financement. Son leadership exceptionnel et sa capacité de visionnaire l ont conduite à lancer, en 1993, le parfum NEIGES, le plus grand succès de l histoire de la parfumerie au Canada. Elle est reconnue comme l une des femmes d affaires les plus influentes du Québec. Elle a contribué au financement de nombreux organismes sociaux et humanitaires. En 2009, elle crée la Fondation Lise Watier, qui a pour mission d aider les femmes et les jeunes filles dans le besoin par l intermédiaire d organismes sans but lucratif établis au Canada. Cumulant les honneurs, Madame Watier est élue Membre de l Ordre du Canada en 1991, puis promue Officier en décembre Elle est aussi Officier de l Ordre National du Québec depuis Elle a été décorée d un Doctorat honoris causa de l Université du Québec à Montréal en 2010, reconnue Grande Montréalaise par la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain en 2013 et intronisée au Marketing Hall of Legends en 2014 à titre de visionnaire. Enfin, le 27 mai 2014, l Université de Montréal, à la recommandation de HEC Montréal, lui remet un doctorat honoris causa. 1976

12 12 Les femmes canadiennes à travers le temps 1982 CLAUDETTE TARDIF Engagement communautaire et professionnel dans l évolution de l éducation en français Claudette Tardif voit le jour le 27 juillet 1947 à Westlock, en Alberta. Après avoir obtenu un baccalauréat en éducation en 1968, elle entreprend une carrière d enseignante à Edmonton. En 1984, elle obtient un doctorat dans le domaine de l administration scolaire à l Université de l Alberta. Elle joint le corps professoral de la Faculté Saint-Jean de la même université en 1977, où elle devient doyenne de 1995 à Lors de sa nomina tion au Sénat, elle est vice-présidente intérimaire (relations extérieures) de l Université de l Alberta. Madame Tardif est reconnue comme l une des principales championnes des droits linguistiques et culturels des minorités au Canada et pour sa contribution au domaine de l éducation en français. Elle possède de nombreuses qualités, dont un sens aiguisé du leadership et un engagement hors pair dans la communauté. Elle s est vu décerner de grands honneurs, dont l Ordre des francophones d Amérique, l Ordre de la pléiade, le prix Femme de vision, la médaille du centenaire de l Alberta et le Prix Maurice-Lavallée de l Association canadienne-française de l Alberta, afin de reconnaître sa contribution exceptionnelle à l éducation en français. En 2006, l Université d Ottawa lui décerne un doctorat honorifique. Depuis mars 2005, madame Tardif siège au Sénat. Elle est leader adjointe de l Opposition officielle au Sénat de 2007 à Elle est présidente du Comité permanent des langues officielles et membre du Comité permanent de l agriculture et des forêts. Depuis novembre 2009, elle préside à l Association interparlementaire Canada-France et au Bureau des gouverneurs de la Fondation franco-albertaine

13 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes MARIETTE CARRIER-FRASER Première femme sous-ministre adjointe responsable de l éducation en langue française au ministère de l Éducation Mariette Carrier-Fraser, née à Jogues en 1943, commence sa carrière d enseignante à Hearst, en 1961, pour ensuite la poursuivre dans plusieurs villes en Ontario. Pendant plus de 36 ans, elle se vouera au milieu de l enseignement, et ce, à tous les paliers. En 1973, elle devient directrice-fondatrice de l école Saint-Noël-Chabanel à Cambridge. De 1983 à 1997, à titre de sous-ministre adjointe responsable de l éducation en langue française au ministère de l Éducation, elle s emploie à mettre en œuvre le projet de loi qui mènera à la création des conseils scolaires de langue française. En 1995, elle assure la mise sur pied des Collèges Boréal et des Grands-Lacs. Bien qu elle prenne sa retraite en 1997, elle demeure toujours très engagée au sein de la communauté francophone en s investissant auprès de nombreux organismes; entres autres, elle préside l Assemblée de la francophonie de l Ontario de juin 2006 à octobre 2010 et le Centre canadien de leadership en évaluation de 2003 à Elle est membre de plusieurs conseils d administration dont celui de l hôpital Montfort, de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures et de la Société santé en français. Au cours des années, plusieurs honneurs lui ont été attribués tels le grade de Chevalier de l Ordre de la Pléiade, un doctorat honorifique de l Université d Ottawa, le prix Mariette des ami(e)s de la francophonie de Hearst et l Ordre des francophones d Amérique. 1983

14 14 Les femmes canadiennes à travers le temps 1984 RENÉE WATTERS (POPOV) Une bénévole engagée depuis plus de quatre décennies Renée Watters (Popov) voit le jour le 10 mars 1956, à Ottawa. Elle s inscrit à l Université de Toronto à l âge de seize ans où elle obtient un baccalauréat avec spécialisation en histoire. Elle y parfera ses études et obtiendra une maîtrise ès arts dans le même domaine. Dès l adolescence, elle se lance dans le bénévolat et siège à plusieurs comités et conseils au niveau régional, provincial et national, dont le but est de promouvoir l éducation en français en milieu minoritaire. Dès son arrivée en Colombie-Britannique en 1984, elle déploie des efforts appréciables afin de s assurer que les élèves francophones des villes limitrophes ont accès à une instruction en français. Défenderesse engagée des droits des francophones en milieu minoritaire, elle fonde la première association régionale de parents francophones en Colombie- Britannique, en plus d être la cofondatrice et la porte-parole de la Coalition pour l éducation en français de cette même province. De plus, elle occupe pendant plusieurs années, le poste de vice-présidente de la Fédération des parents francophones de la Colombie-Britannique et représente la province à la Commission nationale des parents francophones et auprès de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones. De 2002 à 2005, elle est présidente du Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique où elle participe également à la mise sur pied d orientations stratégiques avant-gardistes. En 2004, elle est reconnue bénévole de l année par la Ville de Vancouver. De 2005 à 2007, elle est présidente du Centre de leadership et d aventure en nature de la Colombie-Britannique. 1984

15 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes JEANNE D ARC GAUDET Présidente du Conseil consultatif sur la condition de la femme au Nouveau-Brunswick Jeanne d Arc Gaudet voit le jour le 19 janvier 1947, au Nouveau-Brunswick. Elle fait d abord ses études à l Université de Moncton, puis à l Université Montréal où elle obtient un doctorat en éducation. Madame Gaudet occupe de nombreuses fonctions en qualité de présidente, de vice-présidente et de conseillère dans bon nombre d organisations féministes, telles que le Réseau national d action de l éducation des femmes, l Association de la francophonie à propos des femmes en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques, le Réseau francophone féministe du Nouveau-Brunswick ainsi que la Coalition pour l équité salariale. En plus de s investir dans des organismes qui font la promotion de la langue française et de la culture acadienne et francophone, elle est titulaire du poste de présidente à la Société de l Acadie du Nouveau-Brunswick. Grâce à des subventions de recherche qu elle a obtenues, elle publie de nombreux articles scientifiques et de vulgarisation dans des revues, chapitres de livres, rapports de recherche et anime un grand nombre de colloques et de conférences partout dans le monde. Madame Gaudet est récipiendaire du Prix Nicole-Raymond de la Fédération des associations de professeures et professeurs d université du Nouveau-Brunswick, d un certificat de mérite de l Association de la francophonie à propos des femmes en sciences et technologies, ingénierie et mathématiques, ainsi que du Prix «Femme remarquable de l Alliance des femmes de la francophonie canadienne». Enfin, à deux reprises elle est nommée personnalité de la semaine du journal «Acadie Nouvelle» et de la Société Radio-Canada. 1989

16 16 Les femmes canadiennes à travers le temps LUCIE BRUNET ( ) Première directrice générale de l Association des auteures et des auteurs de l Ontario français Lucie Brunet voit le jour le 21 mars 1954 à Sainte- Anne-de-Prescott, en Ontario. Après ses études secondaires, elle obtient, en 1981, un certificat en administration des affaires de l Université d Ottawa et un baccalauréat en lettres françaises en Elle est l auteure de la biographie d Almanda Walker-Marchand ( ) : une féministe franco-ontarienne de la première heure parue aux Éditions L Interligne, en Ce premier ouvrage lui vaut le Prix littéraire Le Droit, en En outre, elle publie le guide S organiser pour brasser des affaires seule ou avec d autres et plusieurs études sur les services en français en Ontario, tels que les services de santé, d alphabétisation et les services pour femmes victimes de violence. D abord journaliste à Radio-Canada à Yellowknife et fonctionnaire fédérale à Ottawa, elle est de la première vague des consultants autonomes et lance son entreprise d experts-conseils en 1985, qui devient, en 1997, Brunet Sherwood Consultants. À partir des années 1970, elle milite auprès de divers groupes de femmes et organismes communautaires francophones. Elle fonde la section d Ottawa de Voix des femmes pour la paix, qui est un organisme pancanadien à but non lucratif ayant comme objectif d encourager les femmes à promouvoir la paix et le désarmement partout dans le monde. Co-fondatrice de FADER, le Réseau des femmes d affaires en milieu rural, elle est également la première personne à être nommée directrice générale de l Association des auteures et des auteurs de l Ontario français. En outre, elle est la présidente fondatrice du Centre NOVAS, qui est un centre d aide et de lutte destiné aux femmes francophones victimes d agression à caractère sexuel. Dans les dernières années de sa vie, elle effectue un retour à son village natal où, entre autres, elle est co-fondatrice du Comité de développement économique, coordonnatrice du 125 e anniversaire de la paroisse (2010) et co-auteure d un livre sur l église. 1993

17 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes MONIQUE HÉBERT ( ) Présidente du Réseau national d action éducation femmes Monique Hébert voit le jour le 3 mai 1956 à Racine, au Québec. Après avoir obtenu un baccalauréat en enseignement de l histoire à l Université du Québec à Montréal en 1981, elle s installe au Manitoba, en 1982, où elle commence sa carrière d enseignante en secondaire. Par la suite, elle poursuit ses études à l Université du Manitoba où elle obtient une maîtrise en histoire en 1987, puis un doctorat, en Sa thèse fait mention du rôle oublié des Franco-Manitobaines dans la survie de leur communauté, rôle qu elles assumeront de 1916 à 1947, à une époque où l on interdit l enseignement du français. Durant sa carrière, madame Hébert s investit également dans divers organismes tels que Pluri-elles, un groupe pour femmes, la Société franco-manitobaine et la Société historique de Saint-Boniface. De 1988 à 1992, elle est secrétaire, puis présidente de son association professionnelle, à savoir les Éducatrices et les Éducateurs francophones du Manitoba. Dans le but de défendre le droit à l éducation des femmes francophones en milieu minoritaire, elle participe activement au Réseau national d action éducation femmes. Elle est d abord représentante du Manitoba, puis représentante de l Ouest avant d accepter la présidence de l organisme, de Dès son retour au Québec en 1995, elle enseigne à l Université d Ottawa et à l Université du Québec en Outaouais. Suivant son décès, survenu en juin 1999, le Réseau national d action éducation femmes souligne sa contribution à la cause de l éducation et de l histoire des femmes en créant la bourse d études Monique Hébert en vue d encourager les femmes francophones du Canada à faire des études universitaires. 1992

18 18 Les femmes canadiennes à travers le temps 1998 FRANÇOISE ENGUEHARD Création du Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador Françoise Enguehard voit le jour en 1957 à Saint-Pierre-et-Miquelon, archipel français d Amérique de Nord. En 1974, elle décide d aller vivre à Terre-Neuve, qui est une île voisine. Elle fait des études en littérature, puis devient journaliste, en 1992, pour la Société Radio-Canada. Elle exprime sa passion pour la langue française en faisant de la traduction, mais également en pratiquant le journalisme et en s investissant dans l action communautaire. Dès son arrivée à Terre-Neuve, elle plaide en faveur d associations vouées à la défense des droits des francophones. À la fin des années 1990, elle se tourne vers l écriture. Elle publie quatre romans dont deux d entre eux lui ont valu des prix prestigieux en France et au Canada. On la connaît également pour le long combat qu elle a mené afin que l on ouvre des écoles françaises dans toute la province. Ainsi, après une lutte acharnée de 25 ans, le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuveet-Labrador est fondé en En 2007, elle est cofondatrice du Réseau culturel francophone de Terre-Neuve-et-Labrador, qui est une organisation visant à favoriser les rencontres et la promotion d artistes français. En 2001, elle quitte son poste de journaliste, fonde Vivat Communications et voit à l organisation des célébrations des 500 ans de présence française à Terre-Neuveet-Labrador et du 400e anniversaire de l Acadie dans sa province. En 2007, elle jette les bases du Réseau culturel francophone de Terre-Neuve-et-Labrador qui est un moyen de promouvoir les artistes francophones. De 2006 à 2012, elle est présidente de la Société nationale de l Acadie. Femme d affaires et auteure, elle donne actuellement des conférences sur la francophonie et tient une chronique pour le seul hebdomadaire acadien au pays : l Acadie Nouvelle. 1998

19 L Alliance des femmes de la francophonie canadiennes 19 PRÉSIDENTES DE LA FÉDÉRATION DES FEMMES CANADIENNES FRANÇAISES, DU RÉSEAU NATIONAL D ACTION ÉDUCATION FEMMES ET DE L ALLIANCE DES FEMMES DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE Fédération des femmes canadiennes françaises (FFCF), Fédération nationale des femmes canadiennes-françaises et Alliance des femmes de la francophonie canadienne (AFFC) Réseau national d action éducation femmes (RNAÉF) : Almanda Walker- Marchand (FFCF) : Agnès Gauthier : Hector St-Jacques : Charles Bruyère : Rose Alma Sauvé-Boultn : Jacqueline Martin : Gisèle Richer : Jacqueline Colette : Mignonne Bélanger (FFCF et FNFCF en 1985) : Lise Latrémouille : Claire Lanteigne : Ghislaine Foulem : Maria Lepage : Rose-Aimée Haché : Agathe Gaulin ( FNFCF, AFFC) : Paulette Sonier Rioux (AFFC) : Louise-Hélène Villeneuve (AFFC) : Jeanne Landry 2014 : Maria Lepage (intérimaire) 1983 : les quatre fondatrices sont Roberta Clair (Nouveau-Brunswick), Rachel Gaudreau (Québec), Carmen Paquette (Ontario) et Francine Wallace (Nouvelle-Écosse) : Cécilia Gaudet : Chantal St-Pierre : Hélène Dallaire : Monique Hébert : Margot Cardinal : Françoise Sigur-Cloutier : Jeanne d Arc Gaudet : Paulette Sonier Rioux

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d information sur un candidat

ÉLECTION PAR LA POPULATION Fiche d information sur un candidat Ghislaine Martineau résidence : Montréal travail : Retraitée Cours lettres sciences Pensionnat Mont-Royal Cours d infirmière Hôpital Notre-Dame Pratique professionnelle pendant 30 ans Directrice des soins

Plus en détail

Sous la direction d un conseil d administration pancanadien voué à l épanouissement de la Francophonie au Canada, le Centre canadien de leadership en

Sous la direction d un conseil d administration pancanadien voué à l épanouissement de la Francophonie au Canada, le Centre canadien de leadership en Sous la direction d un conseil d administration pancanadien voué à l épanouissement de la Francophonie au Canada, le Centre canadien de leadership en évaluation, un organisme sans but lucratif autofinancé

Plus en détail

Juillet 2010 : Formation de 5 jours en gestion pour les directions générales en éducation, à Ottawa.

Juillet 2010 : Formation de 5 jours en gestion pour les directions générales en éducation, à Ottawa. Août 2010 : Participation au congrès du RNDGÉ à Niagara. Juillet 2010 : Formation de 5 jours en gestion pour les directions générales en éducation, à Ottawa. Juillet 2010 : Formation sur la gouvernance

Plus en détail

Mise à jour : Fédération canadienne des associations de bibliothèques Canadian Federation of Library Associations

Mise à jour : Fédération canadienne des associations de bibliothèques Canadian Federation of Library Associations Mise à jour : Fédération canadienne des associations de bibliothèques Canadian Federation of Library Associations Donna Bourne-Tyson, bibliothécaire en chef à la Dalhousie University et coprésidente par

Plus en détail

Bénévolat et dons de particuliers. dans le secteur culturel au Québec. Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec

Bénévolat et dons de particuliers. dans le secteur culturel au Québec. Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec www.hillstrategies.com Bénévolat et dons de particuliers dans le secteur culturel au Québec Kelly Hill Président, Hill Stratégies Recherche Montréal, le 29 novembre 2006 Présenté par Culture Montréal 1

Plus en détail

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007 L EMPLOI ET LE REVENU EN Août 2007 La syndicalisation Les taux de syndicalisation durant les premières moitiés de 2006 et 2007 Le nombre moyen d employés rémunérés au cours du premier semestre de 2007

Plus en détail

L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination

L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination SECTION DE L ONTARIO L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination L ORDRE DE LA PLÉIADE est l Ordre de la Francophonie et du dialogue des

Plus en détail

Le Barreau rend hommage à des membres de la communauté juridique

Le Barreau rend hommage à des membres de la communauté juridique Le Barreau rend hommage à des membres de la communauté juridique Le Barreau du Haut-Canada remettra ses distingués prix, soit la Médaille du Barreau et le tout nouveau prix Lincoln Alexander à huit avocates

Plus en détail

Énoncé des droits et des responsabilités des étudiantes et des étudiants de l Université de Moncton

Énoncé des droits et des responsabilités des étudiantes et des étudiants de l Université de Moncton Énoncé des droits et des responsabilités des étudiantes et des étudiants de l Université de Moncton À titre de membres de la communauté universitaire, les étudiantes et les étudiants ont des droits et

Plus en détail

L AIINB souligne la contribution de cinq personnes à la profession infirmière

L AIINB souligne la contribution de cinq personnes à la profession infirmière L AIINB souligne la contribution de cinq personnes à la profession infirmière FREDERICTON, le 31 mai 2017 Ce soir, l Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick (AIINB) rendra hommage

Plus en détail

M me Aicha Afifi (Maroc)

M me Aicha Afifi (Maroc) M me Aicha Afifi (Maroc) Ancien membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires de l Organisation des Nations Unies sis à New York Ancienne Chef adjointe de mission à l Ambassade

Plus en détail

LE VENDREDI 2 JUIN 2017 MÉRITE DU CIQ ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION DU QUÉBEC. Hôtel Delta Trois-Rivières

LE VENDREDI 2 JUIN 2017 MÉRITE DU CIQ ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION DU QUÉBEC. Hôtel Delta Trois-Rivières LE VENDREDI 2 JUIN 2017 MÉRITE DU CIQ ORDRE DES CONSEILLERS ET CONSEILLÈRES D ORIENTATION DU QUÉBEC Hôtel Delta Trois-Rivières Madame la Présidente, Mesdames et messieurs, C est pour moi un grand plaisir

Plus en détail

Cette politique s'adresse aux unités académiques et à la Fondation de l'uqam.

Cette politique s'adresse aux unités académiques et à la Fondation de l'uqam. Politique no 3 Politique sur l attribution de distinctions honorifiques : Doctorat honoris causa, Reconnaissance de mérite scientifique ou artistique et Médaille de l'uqam Responsable : Rectorat Cette

Plus en détail

L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination

L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination SECTION DE L ONTARIO L'Ordre de la Pléiade de l'apf «Ordre de la Francophonie et du dialogue des cultures» Critères de nomination L ORDRE DE LA PLÉIADE est l Ordre de la Francophonie et du dialogue des

Plus en détail

MISE À JOUR DES RÉALISATIONS AFMO ET PRIORITÉS

MISE À JOUR DES RÉALISATIONS AFMO ET PRIORITÉS MISE À JOUR DES RÉALISATIONS AFMO 2015-2016 ET PRIORITÉS 2016-2017 PRÉSENTÉ À L OFFICE DES AFFAIRES FRANCOPHONES DE L ONTARIO DÉCEMBRE 2016 PAR CLAUDE BOUFFARD,MAIRE ET PRÉSIDENT AFMO ET JACQUELINE NOISEUX,

Plus en détail

LES STRUCTURES SYNDICALES

LES STRUCTURES SYNDICALES LES STRUCTURES SYNDICALES Syndicat local ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES MEMBRES C O N S E I L S Y N D I C A L COMITÉ EXÉCUTIF président(e), vice-président(e), trésorier(ère), archiviste et autres GRIEFS NÉGO SANTÉ-

Plus en détail

Monsieur Benoît Pelletier

Monsieur Benoît Pelletier L allocution prononcée fait foi Version finale Allocution du ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, des Affaires autochtones, de la Francophonie canadienne, de la Réforme

Plus en détail

Document d information Progrès réalisés depuis octobre 2002

Document d information Progrès réalisés depuis octobre 2002 Document d information Progrès réalisés depuis octobre 2002 Beaucoup de progrès ont été réalisés au cours des 15 derniers mois depuis la première réunion des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux

Plus en détail

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé

Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Créer des collectivités qui se mobilisent pour que les personnes âgées restent actives et en bonne santé Construire une province amie des aînés La population mondiale est en train de vieillir c est une

Plus en détail

Territoires du Nord-Ouest Yellowknife. Territoire du Yukon Whitehorse. Terre-Neuve-et-Labrador St. John s. Saskatchewan Regina.

Territoires du Nord-Ouest Yellowknife. Territoire du Yukon Whitehorse. Terre-Neuve-et-Labrador St. John s. Saskatchewan Regina. SECTION 5 Les citoyens élisent des gens de leur collectivité à divers ordres de gouvernement pour qu ils adoptent des lois. Ces législateurs, ou politiciens, se rencontrent régulièrement pour parler des

Plus en détail

LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT?

LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT? LA VALEUR ÉCONOMIQUE DE L ÉDUCATION, OÙ EN SOMMES-NOUS QUANT À SON FINANCEMENT? LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE 2011 Proportion de jeunes qui n ont pas terminé leurs études secondaires dans le cheminement régulier:

Plus en détail

Des Premières Nations à l union du Haut-Canada et du Bas-Canada

Des Premières Nations à l union du Haut-Canada et du Bas-Canada Centre Saint-Michel page 1 sur 8 Des Premières Nations à l union du Haut-Canada et du Bas-Canada Jeu des constitutions (questions) pour le cours HIS-4016-2 janvier 2005 Carré 1000 au 1492 dates : 1534

Plus en détail

M. fernand grenier LE 4 AVRIL 2013

M. fernand grenier LE 4 AVRIL 2013 DOCTORAT HONORIS CAUSA M. fernand grenier LE 4 AVRIL 2013 Palais Montcalm, Québec Université du Québec Mot du directeur général de la téluq La TÉLUQ est fière de souligner la contribution exceptionnelle

Plus en détail

Politique pour l appellation des installations physiques, des fonds de dotation, des fonds en fiducie et autres entités à l Université de Moncton

Politique pour l appellation des installations physiques, des fonds de dotation, des fonds en fiducie et autres entités à l Université de Moncton Politique pour l appellation des installations physiques, des fonds de dotation, des fonds en fiducie et autres entités à l Université de Moncton Préambule Il arrive que l Université de Moncton veuille

Plus en détail

Dynamiques régionales : évolution comparée des régions québécoises

Dynamiques régionales : évolution comparée des régions québécoises Dynamiques régionales : évolution comparée des régions québécoises Marcelin Joanis Professeur à Polytechnique Montréal Vice-président Développement économique au CIRANO Stéphanie Lapierre Professionnelle

Plus en détail

Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 16 septembre 2015, 147 e année, n o Index. Abréviations : A : Abrogé, N : Nouveau, M : Modifié

Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 16 septembre 2015, 147 e année, n o Index. Abréviations : A : Abrogé, N : Nouveau, M : Modifié Partie 2 GAZETTE OFFICIELLE DU QUÉBEC, 16 septembre 2015, 147 e année, n o 37 3281 Index Abréviations : A : Abrogé, N : Nouveau, M : Modifié Page Accidents du travail et les maladies professionnelles,

Plus en détail

Les Prix de l AMQ Reconnaître des médecins d exception. Prix Prestige

Les Prix de l AMQ Reconnaître des médecins d exception. Prix Prestige Pour diffusion immédiate Les Prix de l AMQ Reconnaître des médecins d exception Montréal, 29 avril 2011. En présence du ministre de la Santé et des Services sociaux, l AMQ a eu l immense honneur de reconnaître

Plus en détail

Depuis 1997, l Enquête sur la population active

Depuis 1997, l Enquête sur la population active Ernest B. Akyeampong Depuis 1997, l Enquête sur la population active (EPA) constitue la principale source de données sur la syndicalisation. Le premier profil sociodémographique et économique détaillé

Plus en détail

SHAWN GAMBINO LES SERVICES EN FRANÇAIS, DROIT INALIÉNABLE DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE

SHAWN GAMBINO LES SERVICES EN FRANÇAIS, DROIT INALIÉNABLE DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE SHAWN GAMBINO LES SERVICES EN FRANÇAIS, DROIT INALIÉNABLE DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE L histoire de la francophonie canadienne est une longue épopée pour une pleine reconnaissance de nos droits linguistiques.

Plus en détail

Corrélation avec le programme d études

Corrélation avec le programme d études Corrélation avec le programme d études et Le Canada et le monde : 6 e année Le système de gouvernement au Canada La francophonie dans le monde LES ÉDITIONS DUVAL Le Canada et le monde : 6 e année Le système

Plus en détail

Monsieur Jean-Guy Paquet, président de l INO, Mon Général, Distingués invités,

Monsieur Jean-Guy Paquet, président de l INO, Mon Général, Distingués invités, Monsieur Jean-Guy Paquet, président de l INO, Mon Général, Distingués invités, Avant toute chose, permettez-moi de vous faire part du très grand plaisir qui est le mien de vous recevoir à la Résidence

Plus en détail

André Trudeau. Chantal Bélanger

André Trudeau. Chantal Bélanger Les membres du conseil d administration en poste au 31 mars 2010 André Trudeau Président-directeur général et président du conseil d administration de la Régie des rentes du Québec Président du comité

Plus en détail

Terre-Neuve-et-Labrador Franco-Terreneuviens* francophones (0,4 % de la population)

Terre-Neuve-et-Labrador Franco-Terreneuviens* francophones (0,4 % de la population) Terre-Neuve-et-Labrador Franco-Terreneuviens* 2 100 francophones (0,4 % de la population) Péninsule de Port-au-Port Péninsule d Avalon Réseau Santé en français de Terre-Neuve-et-Labrador Tél. : (709) 757-2862

Plus en détail

BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ARTICLE 41 DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES

BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ARTICLE 41 DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES BILAN DE LA MISE EN ŒUVRE DE L ARTICLE 41 DE LA LOI SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2011-2012 Préparé par : Yannick Raymond Condition féminine Canada Ministre responsable : The Honourable Rona Ambrose, ministre

Plus en détail

Claude Bourguignon Auteur de la section Laurentides

Claude Bourguignon Auteur de la section Laurentides Claude Bourguignon Auteur de la section Laurentides Claude Bourguignon exerce la profession d ethnologueconseil et de journaliste depuis plus de 25 ans et compte à son actif bon nombre de réalisations

Plus en détail

Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville

Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville Les Arts et la Ville Un rôle unique Un réseau incontournable Jean Fortin, maire de Baie-Saint-Paul et coprésident de Les Arts et la Ville Frédéricton, le 20 février 2013 Présentation du réseau Vingt-cinq

Plus en détail

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à LE CALENDRIER SCOLAIRE 2006-2007 Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à info@cea-ace.ca. OUVERTURE ET FERMETURE DES ÉCOLES PROVINCE/TERRITOIRE OUVERTURE

Plus en détail

A l occasion du 400 e anniversaire de sa fondation, la ville de Québec a accueilli au mois d octobre 2008 le sommet international de la francophonie.

A l occasion du 400 e anniversaire de sa fondation, la ville de Québec a accueilli au mois d octobre 2008 le sommet international de la francophonie. A l occasion du 400 e anniversaire de sa fondation, la ville de Québec a accueilli au mois d octobre 2008 le sommet international de la francophonie. Que représente aujourd hui la langue française pour

Plus en détail

Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) Université d Ottawa

Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) Université d Ottawa Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB) Université d Ottawa Comparution devant le Comité permanent des langues officielles de la Chambre des Communes Le 1 mai 2012 1 Monsieur le Président,

Plus en détail

Vitalité communautaire et développement économique des communautés de langue officielle en situation minoritaire:

Vitalité communautaire et développement économique des communautés de langue officielle en situation minoritaire: Vitalité communautaire et développement économique des communautés de langue officielle en situation minoritaire: Quel rôle pour Patrimoine canadien? Mardi 20 mars 2011 Questions de recherche Quels sont

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Barbara Le Blanc, Ph.D.

CURRICULUM VITAE. Barbara Le Blanc, Ph.D. CURRICULUM VITAE Barbara Le Blanc, Ph.D. LANGUES : Anglais, Français et Italien (niveau avancé). Espagnol (niveau intermédiaire). Chinois et Grec (niveau débutant). FORMATION ACADÉMIQUE : 1994 Doctorat,

Plus en détail

RÉCIPIENDAIRE DU PRIX PAUL-ÉMILE LINTEAU 2015

RÉCIPIENDAIRE DU PRIX PAUL-ÉMILE LINTEAU 2015 RÉCIPIENDAIRE DU PRIX PAUL-ÉMILE LINTEAU 2015 C est après l exposition universelle de Montréal en 1967 que notre confrère débute une cléricature dans une étude anglophone d huissiers, l étude de Archibald

Plus en détail

ÊTRE MEMBRE DU SFPQ. vous permet de participer à la vie démocratique du syndicat, donc, entre autres, de voter lors des assemblées.

ÊTRE MEMBRE DU SFPQ. vous permet de participer à la vie démocratique du syndicat, donc, entre autres, de voter lors des assemblées. ÊTRE MEMBRE DU SFPQ ÊTRE MEMBRE DU SFPQ vous permet de participer à la vie démocratique du syndicat, donc, entre autres, de voter lors des assemblées. Payer une cotisation syndicale est obligatoire, en

Plus en détail

Remise de l Ordre des francophones d'amérique, du Prix du 3-Juillet-1608 et du prix littéraire Émile-Ollivier 2013

Remise de l Ordre des francophones d'amérique, du Prix du 3-Juillet-1608 et du prix littéraire Émile-Ollivier 2013 Communiqué de presse Sous embargo jusqu au 26 septembre 17 h 30 Québec 800, place D Youville, 13 e étage Québec (Québec) G1R 3P4 Téléphone : 418 643-2740 Télécopieur : 418 644-7654 www.cslf.gouv.qc.ca

Plus en détail

Partenaires et financement Annexe I ÉCONOMIE

Partenaires et financement Annexe I ÉCONOMIE Partenaires et financement Annexe I ÉCONOMIE Agence française pour l inverstissement Agence Française pour les Investissements Internationaux (AFII) Association des nouveaux Canadiens Association des professionnels

Plus en détail

LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE!

LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE! COMMUNIQUÉ POUR DIFFUSION IMMÉDIATE LANCEMENT DU CONCOURS DE LA DOUZIÈME ÉDITION DES PRIX D EXCELLENCE! (Ottawa, le 8 mars 2016) - La Fondation pour l avancement du théâtre francophone au Canada lançait

Plus en détail

RÉSEAU IMMIGRATION FRANCOPHONE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

RÉSEAU IMMIGRATION FRANCOPHONE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR RÉSEAU IMMIGRATION FRANCOPHONE DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR Historique En 2007, le Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador lança sa première stratégie d immigration, «Diversité Opportunité et croissance».

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CANADIENNE DU SPORT 2011 BIENVENUE Voici l occasion de nous faire connaître vos idées. Les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport ont convenu

Plus en détail

Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003

Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 Caraquet, Capitale Culturelle du Canada 2003 Caraquet, Cultural Capital of Canada 2003 par Antoine Landry, maire,

Plus en détail

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton RAPPORT ANNUEL au 30 avril 2008 PRÉSENTÉ AU SÉNAT ACADÉMIQUE Téléphone : 506-858-4145

Plus en détail

Les premiers responsables de l Éducation: des missionnaires (religieux et religieuses) du Québec; des maîtres ambulants; des Acadiens instruits..

Les premiers responsables de l Éducation: des missionnaires (religieux et religieuses) du Québec; des maîtres ambulants; des Acadiens instruits.. Les premiers responsables de l Éducation: des missionnaires (religieux et religieuses) du Québec; des maîtres ambulants; des Acadiens instruits.. La construction des écoles: Le village s occupe des réparations

Plus en détail

HISTORIQUE DE RÉSEAU-FEMMES CHRONOLOGIE

HISTORIQUE DE RÉSEAU-FEMMES CHRONOLOGIE HISTORIQUE DE RÉSEAU-FEMMES CHRONOLOGIE Fin des années 70 1981 Louise Merler, une jeune Vancouvéroise, forme à Vancouver un petit noyau de quatre femmes francophones. Les premières activités du groupe

Plus en détail

L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada

L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada L honorable Perrin Beatty est président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, qui compte

Plus en détail

L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada

L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada L honorable Perrin Beatty Président et chef de la direction, Chambre de commerce du Canada L honorable Perrin Beatty est président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Canada, qui compte

Plus en détail

Estimation des coûts du projet de loi S- 209 : Loi modifiant la Loi sur les langues officielles (communications et services destinés au public)

Estimation des coûts du projet de loi S- 209 : Loi modifiant la Loi sur les langues officielles (communications et services destinés au public) Estimation des coûts du projet de loi S- 209 : Loi modifiant la Loi sur les langues officielles (communications et services destinés au public) Ottawa, Canada 17 août 2016 www.pbo-dpb.gc.ca Le directeur

Plus en détail

Par l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens

Par l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens Audience publique de radiodiffusion CRTC 2009-2 Référence au processus - Décision de radiodiffusion CRTC 2008-222 PRÉSENTATION D UN MÉMOIRE Par l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens

Plus en détail

M. Kandeh K. Yumkella, Directeur général de l ONUDI

M. Kandeh K. Yumkella, Directeur général de l ONUDI M. Kandeh K. Yumkella, Directeur général de l ONUDI M. Kandeh K. Yumkella est le Directeur général de l Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI). Avec à son actif plus de

Plus en détail

ACCORD DE PRINCIPE Chapitre sur la mobilité de la main d œuvre de l Accord sur le commerce intérieur Profession enseignante

ACCORD DE PRINCIPE Chapitre sur la mobilité de la main d œuvre de l Accord sur le commerce intérieur Profession enseignante ACCORD DE PRINCIPE Chapitre sur la mobilité de la main d œuvre de l Accord sur le commerce intérieur Profession enseignante 1999 09 29 Le présent accord de principe, rédigé conformément aux dispositions

Plus en détail

Dossier 5. La transformation de la société coloniale de 1760 à 1791

Dossier 5. La transformation de la société coloniale de 1760 à 1791 Dossier 5 La transformation de la société coloniale de 1760 à 1791 La population et la société Durant les 30 années qui suivent la Conquête, la population coloniale se compose principalement de Canadiens,

Plus en détail

DISCOURS DE LA COMMISSAIRE AUX LANGUES OFFICIELLES

DISCOURS DE LA COMMISSAIRE AUX LANGUES OFFICIELLES DISCOURS DE LA COMMISSAIRE AUX LANGUES OFFICIELLES DU NOUVEAU-BRUNSWICK, KATHERINE D ENTREMONT Cinquième rencontre annuelle du Programme d appui aux droits linguistiques (PADL) Évolution démo-linguistique

Plus en détail

ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014

ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014 ASSOCIATION DES ARCHITECTES PAYSAGISTES DU CANADA PLAN STRATÉGIQUE 2012_2014 à propos de l AAPC_ histoire L Association des architectes paysagistes du Canada a été fondée en 1934. À cette époque, les architectes

Plus en détail

La population active en technologies de l information : Canada 2001

La population active en technologies de l information : Canada 2001 Février 2004 La population active en technologies de l information : Canada 2001 Par : Lee Jacobs, spécialiste du marché du travail, Conseil des ressources humaines du logiciel (CRHL) Luc Vaillancourt,

Plus en détail

COLLOQUE - COMMÉMORATION novembre 2016

COLLOQUE - COMMÉMORATION novembre 2016 15 novembre 1976 le Parti Québécois accède au pouvoir COLLOQUE - COMMÉMORATION 17-18 -19 novembre 2016 Ce rendez-vous entre historiens, politologues, sociologues, journalistes et anciens représentants

Plus en détail

ÉLAINE HÉMOND Notes biographiques

ÉLAINE HÉMOND Notes biographiques ÉLAINE HÉMOND Notes biographiques Élaine Hémond se consacre depuis plus de vingt ans au développement du leadership des femmes. Elle a fondé le Groupe Femmes, Politique et Démocratie. Cet organisme a,

Plus en détail

Convention. Entre. Le Ministère des Affaires étrangères de la République française. La Société Nationale de l Acadie

Convention. Entre. Le Ministère des Affaires étrangères de la République française. La Société Nationale de l Acadie Convention Entre Le Ministère des Affaires étrangères de la République française Et La Société Nationale de l Acadie Préambule CONSIDÉRANT les liens historiques et privilégiés qui existent entre la France

Plus en détail

NOTES DE DISCOURS du commissaire François Boileau

NOTES DE DISCOURS du commissaire François Boileau NOTES DE DISCOURS du commissaire François Boileau Conférence de presse Lancement de la 2 e semaine nationale de l immigration francophone Lundi 3 novembre 2014 14h00 Collège Boréal Toronto, Ontario 20

Plus en détail

EMPLoi-QUÉBEC. édition 2016

EMPLoi-QUÉBEC. édition 2016 EMPLoi-QUÉBEC Les chiffres clés de l'emploi au québec édition 2016 Rédaction André Levert Élaboration des tableaux Mélanie Bouthillette Direction de l analyse et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Rapport du recteur au Conseil des gouverneurs. Campus de Moncton Le 6 décembre 2014

Rapport du recteur au Conseil des gouverneurs. Campus de Moncton Le 6 décembre 2014 Rapport du recteur au Conseil des gouverneurs Campus de Moncton Le 6 décembre 2014 Dossiers de l heure Dossiers de l heure Contexte politique au NB Quatre membres du Conseil des ministres sont diplômés

Plus en détail

Bienvenue. Salut. Allo! Bonjour. Ça va? Je, tu, nous bien accordés! sqri.gouv.qc.ca

Bienvenue. Salut. Allo! Bonjour. Ça va? Je, tu, nous bien accordés! sqri.gouv.qc.ca Bienvenue Salut Allo! Bonjour Je, tu, nous bien accordés! sqri.gouv.qc.ca Ça va? La 13 e édition de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles (SQRI) se tiendra du 5 au 11 octobre prochains

Plus en détail

CONSEIL ANADIEN LA DE LA MAGISTRATURE

CONSEIL ANADIEN LA DE LA MAGISTRATURE CONSEIL ANADIEN LA DE LA conduite MAGISTRATURE CONSEIL CANADIEN DES JUGES DE LA et le rôle du MAGISTRATURE Conseil canadien de la magistrature Conseil canadien de la magistrature Ottawa (Ontario) K1A 0W8

Plus en détail

APPEL DE CANDIDATURES DU NOUVEAU-BRUNSWICK

APPEL DE CANDIDATURES DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2017 APPEL DE CANDIDATURES DU NOUVEAU-BRUNSWICK Le Conseil de la fédération a été créé par les premiers ministres du Canada en 2003, car ces derniers reconnaissaient le rôle de chef de file que jouaient

Plus en détail

Mise en contexte. La révolution américaine. La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion

Mise en contexte. La révolution américaine. La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion La révolution américaine 1773-1783 Mise en contexte La population Augmentation rapide Terres nombreuses S enrichir Liberté de religion 1760 = 1 593 000 habitants Immigrants de différents pays d Europe

Plus en détail

Cadre pancanadien pour l évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers

Cadre pancanadien pour l évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers Cadre pancanadien pour l évaluation et la reconnaissance des titres de compétences étrangers L Association canadienne pour la reconnaissance des acquis (CAPLA) Le Cadre est disponible sur le site Web de

Plus en détail

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Élections à la Commission permanente à la XXXII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Le présent formulaire de candidature

Plus en détail

Conférence de presse 18/09/2017 dossier de presse

Conférence de presse 18/09/2017 dossier de presse Conférence de presse 18/09/2017 dossier de presse Association pour les Nations Unies (APNU) Rue Stévin, 115 1000 Bruxelles - Tél. : 02/721.69.17 communication@70ansdudh.be Conférence de presse 18.09.2017

Plus en détail

ANNEXE Claude Faucon, directeur technique

ANNEXE Claude Faucon, directeur technique ANNEXE Faucon, directeur technique «Ce qui m allume c est d avoir la satisfaction de voir l artiste faire son meilleur spectacle à jour et les spectateurs qui ont vécu une expérience mémorable! J aime

Plus en détail

Biographie des auteurs

Biographie des auteurs Biographie des auteurs Léopold Sedar Senghor naît le 9 octobre 1906 au Sénégal, poète et homme politique, il est, avec Aimé Césaire, l un des chantres du mouvement de la Négritude. Membre d une famille

Plus en détail

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ARTS ET DE LA CULTURE DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE DU CANADA

ENTENTE DE COLLABORATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ARTS ET DE LA CULTURE DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE DU CANADA ENTENTE DE COLLABORATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DES ARTS ET DE LA CULTURE DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE DU CANADA 2013-2018 Entente signée le jour de 2013. ENTRE Le MINISTÈRE DU

Plus en détail

À noter à votre agenda

À noter à votre agenda DATES À RETENIR 2017-2018 À noter à votre agenda Voici une liste des fêtes et des événements nationaux ou internationaux qui marqueront l année 2017-2018. Nous souhaitons que cet aide-mémoire vous aidera

Plus en détail

Rapport de l enquête sur la prestation des services municipaux au Canada

Rapport de l enquête sur la prestation des services municipaux au Canada Rapport de l enquête sur la prestation des services municipaux au Canada Patrice Jalette École de relations industrielles CRIMT Université de Montréal patrice.jalette@umontreal.ca et Robert Hebdon Faculté

Plus en détail

la Commission des partenaires du marché du travail

la Commission des partenaires du marché du travail la Commission des partenaires du marché du travail Rédaction Direction des communications Commission des partenaires du marché du travail Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale édition Direction

Plus en détail

Dépenses publiques au titredela culture:tableauxdedonnées

Dépenses publiques au titredela culture:tableauxdedonnées N o 87F0001X au catalogue. Bulletin de service Dépenses publiques au titredela culture:tableauxdedonnées 2009-2010. Faits saillants L administration fédérale a dépensé 4,16 milliards de dollars au titre

Plus en détail

10 ANS D HISTOIRE MILITAIRE EN FRANÇAIS AU QUÉBEC

10 ANS D HISTOIRE MILITAIRE EN FRANÇAIS AU QUÉBEC DIXIÈME COLLOQUE D HISTOIRE MILITAIRE AU QUÉBEC 10 ANS D HISTOIRE MILITAIRE EN FRANÇAIS AU QUÉBEC (Source : Musée du Royal 22 e Régiment, F22 PH172-498) Université du Québec à Montréal 10, 11 et 12 novembre

Plus en détail

Table nationale sur l éducation

Table nationale sur l éducation Table nationale sur l éducation Réunit 12 organismes nationaux ayant un intérêt direct ou indirect pour l éducation : CNPF Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF) - présidence

Plus en détail

La Confédération canadienne

La Confédération canadienne La Confédération canadienne Expliquer les causes de la Confédération canadienne Armoiries du Canada et sa devise: De la mer jusqu à la mer (choisie par George Monroe Grant) La Confédération À partir de

Plus en détail

Les Français gagnent quelques batailles, mais ne reçoivent aucune aide de la France.

Les Français gagnent quelques batailles, mais ne reçoivent aucune aide de la France. 1756 1763 : Guerre de Sept Ans 1745 Nouvelle-France appartient à la France Entre 1712 et 1744. Les colonies anglaises et françaises vivent une période de paix. Mais la guerre n est pas loin Les colonies

Plus en détail

LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery

LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery LE CANADA Un pays aux richesses multiples dont sa philatélie par Paul Bourgery Lorsqu en 1776, l Angleterre signe le traité de paix relatif à l Amérique du Nord, elle y possède 15 colonies ; 13 constitueront

Plus en détail

Bilan des réalisations du bureau Design Montréal

Bilan des réalisations du bureau Design Montréal Commission du conseil de l'agglomération de Montréal sur le développement économique Bilan des réalisations du bureau Design Montréal Mémoire préparé par la Chaire UNESCO en paysage et environnement de

Plus en détail

QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015

QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015 QU EST-CE QUE JE DÉCIDE POUR MON AVENIR? Service d orientation Cité des Jeunes A.-M.-Sormany Septembre 2015 Beaucoup de choix Pas facile de choisir FORMATION PROFESSIONNELLE Ex.: Mécanique de véhicules

Plus en détail

Le Canada francophone depuis 1974 : les nouveaux réseaux et leurs archives

Le Canada francophone depuis 1974 : les nouveaux réseaux et leurs archives ÉTUDE Le Canada francophone depuis 1974 : les nouveaux réseaux et leurs archives Lucie Pagé INTRODUCTION Le changements sociaux des années 60 au Québec et au Canada ont amené la création de nouveaux organismes

Plus en détail

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à

LE CALENDRIER SCOLAIRE Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à LE CALENDRIER SCOLAIRE 2007-2008 Pour toute erreur ou omission, veuillez contacter l Association canadienne d éducation à info@cea-ace.ca TABLES DES MATIÈRES Ouverture et fermeture des écoles 3 Semaine

Plus en détail

Conseil des arts du Canada Politique sur les langues officielles

Conseil des arts du Canada Politique sur les langues officielles Conseil des arts du Canada Politique sur les langues officielles Novembre 2016 Politique sur les langues officielles Table des matières 1. Avant-propos... 3 I. Date d entrée en vigueur... 3 II. Objet...

Plus en détail

Mercier/Hochelaga/ Maisonneuve. Information disponible en date du 5 novembre 2013

Mercier/Hochelaga/ Maisonneuve. Information disponible en date du 5 novembre 2013 Mercier/Hochelaga/ Maisonneuve et Information disponible en date du 5 novembre 2013 Mercier/Hochelaga/Maisonneuve 5 Le maire de Montréal Le maire d arrondissement 4 conseillers / conseillères de la ville

Plus en détail

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton

CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton CENTRE DE TRADUCTION ET DE TERMINOLOGIE JURIDIQUES (CTTJ) Faculté de droit Université de Moncton, campus de Moncton RAPPORT ANNUEL au 30 avril 2015 PRÉSENTÉ AU SÉNAT ACADÉMIQUE Téléphone : 506-858-4145

Plus en détail

LA RESTRUCTURATION DU TRAVAIL ET DES SERVICES PUBLICS: RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UNE ENQUÊTE DANS LA FONCTION PUBLIQUE QUÉBÉCOISE

LA RESTRUCTURATION DU TRAVAIL ET DES SERVICES PUBLICS: RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UNE ENQUÊTE DANS LA FONCTION PUBLIQUE QUÉBÉCOISE LA RESTRUCTURATION DU TRAVAIL ET DES SERVICES PUBLICS: RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES D UNE ENQUÊTE DANS LA FONCTION PUBLIQUE QUÉBÉCOISE Jean-Noël GRENIER, Jérémie HAINS-POULIOT, (Université Laval) et Patrice

Plus en détail

RENCONTRES DES MINISTRES AVEC DES TIERS D OCTOBRE 2015 À DÉCEMBRE 2015

RENCONTRES DES MINISTRES AVEC DES TIERS D OCTOBRE 2015 À DÉCEMBRE 2015 RENCONTRES DES MINISTRES AVEC DES TIERS D OCTOBRE 2015 À DÉCEMBRE 2015 Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) est résolu à faire preuve d ouverture et de transparence dans la conduite de

Plus en détail

RAPPORT DES ACTIVITÉS FACULTÉ DE FORESTERIE - UNIVERSITÉ DE MONCTON, Campus d Edmundston

RAPPORT DES ACTIVITÉS FACULTÉ DE FORESTERIE - UNIVERSITÉ DE MONCTON, Campus d Edmundston RAPPORT DES ACTIVITÉS 2010-2011 FACULTÉ DE FORESTERIE - UNIVERSITÉ DE MONCTON, Campus d Edmundston par Jean-Marie Binot, doyen, 30 juin 2011 1. BILAN a) Objectifs fixés en 2010-2011 et résultats obtenus

Plus en détail

STATUTS DE LA SECTION CANADIENNE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE (APF) Modifiés lors de l Assemblée générale du 4 décembre 2013

STATUTS DE LA SECTION CANADIENNE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE (APF) Modifiés lors de l Assemblée générale du 4 décembre 2013 STATUTS DE LA SECTION CANADIENNE DE L ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE LA FRANCOPHONIE (APF) STATUTS Modifiés lors de l Assemblée générale du 4 décembre 2013 Article 1 a) Il est créé une section canadienne de

Plus en détail

De la Confédération à nos jours

De la Confédération à nos jours Centre Saint-Michel page 1 sur 11 De la Confédération à nos jours Évaluation formative (questions) pour le cours HIS-4017-2 septembre 2004 Module 1 1. Dressez un bilan des causes à l origine de la fédération

Plus en détail

Trousse de mise en candidature. urockvolunteerawards.ca. La date limite de mise en candidature est le 18 mars 2015.

Trousse de mise en candidature. urockvolunteerawards.ca. La date limite de mise en candidature est le 18 mars 2015. Trousse de mise en candidature urockvolunteerawards.ca La date limite de mise en candidature est le 18 mars 2015. PROCESSUS DE MISE EN CANDIDATURE URock! Des jeunes de partout dans la province, peu importe

Plus en détail