Jeunesse Loisirs Sport - Social

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jeunesse Loisirs Sport - Social"

Transcription

1 Jeunesse Loisirs Sport - Social

2 Renforcer les dynamiques de professionnalisation et de structuration des filières de la jeunesse, des loisirs, du sport et du social sur les territoires ruraux de la Région Auvergne, en réalisant des diagnostics territoriaux économie-emploi-formation et en sensibilisant les acteurs aux enjeux de la mutualisation de l emploi. Mieux appréhender les atouts et les potentialités de développement du territoire en matière de ressources humaines et d activités sportives, de loisirs et du social, à partir d une vision partagée.

3 Enjeux : Partenaires territoriaux : Communauté de communes du Pays d Huriel 14 communes habitants Taux de chômage : % Professionnalisation Maintien d une offre de services de qualité Développement de l emploi Fidélisation des bénévoles et de salariés dans les associations Structuration de l emploi Construction d une dynamique de développement d activité partagée

4 100 associations ciblées sur le territoire 14 élus 4 structures employeurs Acteurs de l emploi et de la formation (Pôle Emploi, Mission Locale) Questionnaires Entretiens individuels des élus, d associations employeurs et de salariés 1 soirées inter-associative TOTAL = 118 acteurs du territoire

5 121 associations sur la Communauté de communes o soit 1.6 associations pour 100 habitants o soit 0.8% des associations en Auvergne (15.000) o soit 1.6 % des associations de l Allier (7.500) 4 structures employeurs sur la Communauté de communes o dont 4 ont un statut associatif 100 associations ciblées pour le projet, dans nos champs d activités o 25 associations ont répondu, soit 25 % du total ciblé Sources : communes, journal officiel des associations et «Les Associations en Auvergne, Repères et Chiffres clés», sept 2013 Recherche et Solidarités

6 121 asso. Recensées dont 100 de jeunesse, sport, loisirs et social 1 Huriel 2 La Chapelaude 3 Treignat 12 St Martinien 13 St Eloy d Allier 14 Mesples

7 1 Sport 2 Loisirs 3 Jeunesse 4 Culture, patrimoine 4bis Autres

8

9 Bénéficiaires des actions des associations ayant répondu aux questionnaires

10 716 adhérents pour 25 associations o soit 28 adhérents par association o soit 9 % de la population o 4 % ont plus de 101 adhérents, 40% moins de 20 Les associations sont un lieu d échange, de participation, de lien social pour les habitants du Pays d Huriel. Elles apportent : o de l activité touristique, du dynamisme et de l innovation o du lien intergénérationnel o le respect du patrimoine et de l environnement o une image nouvelle pour le territoire et de la publicité ode la cohésion sociale : accueil des nouvelles populations Les associations jouent un rôle primordial pour la vie locale!

11 1 Sport 1bis Autres 3 Loisirs 4 Jeunesse

12 52 % des associations qui ont répondu sont affiliées ( 54 % au niveau départemental, 38 % au niveau régional, 69 % au niveau national) 48 % ont des partenariats avec des collectivités, 38% avec d autres associations et 3 % avec des entreprises 60 % ont un budget < % ont un budget > Principales ressources financières : o Cotisations (33%) o Subventions (26%) o Organisation d évènements (15%) o Prestation de services (9%) o Dons (7%) o Sponsoring (6%) o Prêts (4%)

13 430 bénévoles recensés (pour 19 réponses sur ce thème) o Soit près de 23 bénévoles par associations o Soit 60% du nombre d adhérents, très forte mobilisation! Rmq : à relativiser car beaucoup d association ne comptent pas leurs bénévoles dans leurs adhérents! ologiques de consommation et d utilisation des services proposés par les associations tout de même oexigences de services de qualité (entreprises marchandes)

14 1 Loisirs 2 Autres 3 Sport 4 Jeunesse

15 Types de bénévoles : o 37 % d occasionnels (30h/an) o 43 % de réguliers (30h/mois, en général 50 % des bénévoles) o 20 % de permanents (30h/mois à 15/semaine, en général % des bénévoles) Domaines d implication des bénévoles : o Encadrement des activités (67%) o Gestion (15%) oorganisation d évènements (10%) o Montage de projet / Finances (3%) o Communication (2%) Rmq : 3% des associations n ont pas répondu 63 % disent avoir des difficultés pour recruter des bénévoles. «Les gens n ont pas envie de s investir et de prendre des responsabilités»

16 Evolution du bénévolat : o Stable : 68% o En diminution : 21% o En augmentation : 11% Besoin de bénévoles supplémentaires : 68 % o Encadrement des activité (47%) o Organisation d évènements (42%) o Gestion, administration / Montage de projet (21%) o Accueil, information / Transports (11%) o Communication (5%)

17 Degré de professionnalisation des bénévoles : 58 % disent avoir les compétences pour effectuer les tâches et missions qui leur incombent dans leurs associations Formation des bénévoles : 21% se disent intéressés Types de formations bénévoles : o Technique o Responsabilités des dirigeants o Gestion administrative / comptable, financements / Ressources humaines / Communication / Informatique

18 ATOUTS o La vie associative est dynamique et source de cohésion sociale o Elle permet de maintenir des activités attractives pour le territoire, et donc des populations o Les activités associatives permettent de créer de l activité au niveau des commerces o Elles permettent l intégration des populations à la vie communale o Demandes de plus en plus croissante des adhérents : exigences de qualité FAIBLESSES o Activité «vieillissante» : essoufflement des bénévoles o Manque de relation avec les municipalités o Manque de relations et coordinations entre les associations o Peu de projets associatifs structurés et formalisés o Manque d informations et de connaissances des différents dispositifs de soutien à la vie associative o Peu de services structurés et d accompagnement dans la C.C.

19 Organisation d un Forum des associations à l échelle de la C.C tous les 2 ans plutôt en septembre La création d un point de rencontre des associations du territoire Lieu physique d échanges d informations et de pratiques Création d un poste d animateur chargé de la vie associative La mise en place de formations territoriales pour les bénévoles A l échelle des 2 C.C. (48% de personnes intéressées contre 9%) Incitation à la mutualisation de moyens et la création de regroupements associatifs multiplication des moyens, matériels, financiers et humains!

20 21 structures employeurs recensées

21 1 Sport 2 Loisirs 3 Social 4 Jeunesse 5 Autres

22 33 % des associations qui ont répondu ont plus de 10 ans d existence, ont le plus d adhérents et les budgets les plus importants. 17 % des associations qui ont répondu ont moins d un an. 17% des associations qui ont exprimé le souhait de devenir employeur.

23 Avantages / Leviers Partage des coûts de l emploi Partage de compétences et de qualifications Offrir un emploi à temps plein Comble les temps de travail non pourvus, car les associations n ont pas les capacités de le faire pour si peu de moyens. Apprendre à travailler ensemble, créer des réseaux et des liens Inconvénients / Freins Freins méthodologiques : organisation du partage de l emploi, peur de la gestion salariale pour les futurs adhérents à un GE qui n était pas employeurs avant. Frein structurel : méconnaissance des accompagnateurs et des outils existants pour mutualiser l emploi Freins psychologiques et politiques : manque de culture commune entre les élus (CT et Asso), peur de difficultés dans la définition d un projet cohérent et partagé Frein économique : coût de l emploi et responsabilité solidaire

24 128 emplois identifiés : o 62 CDI et 41 CDD dont 32 temps plein et 57 temps partiel dont 29 saisonniers o8 MAD o 2 travailleurs indépendants, autoentrepreneurs, gérants o 9 aides à l emploi mobilisées : 8 CUI-CAE 1 EA 0 contrats d apprentissage 42 besoins en recrutements identifiés (CDD) o Animateurs périscolaires (20) o Directeur ALSH (1) o Animateurs jeunesse (12) o Educateur sportif (2) o Palefrenier-soigneur (1) o Chargé d entretien environnement (4) o Chargé de mission Tourisme (1) o Gérant de commerce de proximité (1)

25 Emplois : 1 Autres 2 Loisirs 3 Jeunesse 4 Tourisme 5 Social 5bisCulture, patrimoine 5ter Sport Besoins : 1 Jeunesse 2 Environnement 3 Sport 4 Tourisme

26 SPORT : 5 % o Animateurs sportifs (GEA) o Surveillant de baignade o Vérificateur de cartes de pêche ANIMATION : 27 % o Animateurs de loisirs o Animateur culture/patrimoine/tourisme o Animateurs périscolaires o Ludothécaire o Directeur ALSH AGENTS : 46 % o Employé communal Poste / transport o Agent de cantine o Agent d entretien et environnement o ATSEM o Agent d accueil o Agent portage de repas PERMANENTS : 21% o Coordinateurs, Responsables, Directeurs o Agent administratif, comptable, gestionnaire o Secrétaire AUTRES : 1% o Extra Restauration/service

27 o Nouveaux rythmes scolaires >> emplois à créer, compléter, pérenniser + nouveaux métiers à créer? (chauffeur?) o 1 départ à la retraite >> anticipation / formation / mutualisation o1 Centre Social «vital» pour la C.C. à redynamiser >> nouveau souffle à donner grâce à des projets sportifs et d animation et/ou nouvelles fonctions

28 Ressources humaines disponibles sur le territoire : o DE inscrits à Pôle Emploi sur les codes ROME correspondant (indifférencié pour les 2 C.C. concernées par le projet) 22 éducateurs sportifs 77 animateurs (jeunesse/loisirs/socioculturel) 5 agent de développement local o Personnes rencontrées lors des «4 jours pour l emploi et la formation» (uniquement pour la C.C.) 1 animatrice «sensorielle» pour personnes âgées et handicapées (aide à domicile- CEA) 1 profil AMP «Animation structure spécialisé» (jeune profil EA) 1 agent accueil touristique (DE) 1 animateur socioculturel «spécialité échecs» (CDD 17h hebdo) 1 animatrice socioculturelle «activités manuelles» (DE) 1 animatrice/formatrice «communication informatique» (DE)

29 ATOUTS o Associations employeurs «solides», elles ont plus de 10 ans o Existence de pratiques de mise à disposition de personnel o Volonté de partage de compétences FAIBLESSES o Peu de logique de professionnalisation >> prégnance du bénévolat o Problème de saisonnalité pour les associations d animation o Effet d aubaine de certains contrats aidés >> besoin d accompagnement à la pérennisation o Manque d attractivité des postes à créer (petits temps de travail morcelés) o Gestion salariale trop lourde o Manque de vision globale de territoire o Difficulté de mobilité des salariés et des DE. o Difficulté d atteindre les salariés et les employeurs.

30 Un accompagnement individuel des associations en matière de pérennisation d'activité et d'emploi >> sessions d informations collectives, formation de dirigeants bénévoles, DLA Une anticipation des départs à la retraite des 10 prochaines années possibilité ou non de renouvellement, en tout ou partie, possibilité de mutualisation avec d autres postes >> Anticipation = solutions en termes d'attractivités des postes et de financements possibles. Une organisation pour la mise en place des activités périscolaires (dans le cadre de la réforme de l'école) est à prévoir également >> mutualisation? Création de 59 postes ou 20? Définition exacte du nombre et du profil des postes afin d'anticiper les recrutements : est-ce que ce poste peut être proposé en complément à des salariés déjà en place? Mise en place de formations territoriales afin d'offrir un socle commun de compétences à tous ces animateurs périscolaires

31 Degré de professionnalisation des salariés : o BAFA / BAFD (69 %) o Niveau VI (sans qualif.) (8 %) o Niveau V (4 %) o Niveau IV (BAC, BEJEPS) (0 %) oniveau III (BAC, DEJEPS) (12 %) o Niveau II (BAC+3, DESJEPS) (4 %) Rappels : niveau VI et non professionnel = éligibles aux EA Besoins de formations identifiés : o En FPC : 50 % (Technique, gestion administrative, comptabilité/finances) o En BAFA, ou diplômes professionnels de l animation et du sport o Intérêts de mises en place de formations territoriales dans l animation

32 ATOUTS o Jeunes intéressés par la formation sur le territoire o Acteurs locaux intéressés par la mise en place de formations territoriales (Mission Locale, Pôle Emploi) FAIBLESSES o Difficulté d identification des besoins osaisonnalité o Problèmes de mobilité (Clermont, Riom, Vichy, Montluçon) o coût des formations

33 Renforcer les actions d informations auprès des jeunes, des DE, des salariés, mais aussi des conseillers mission locale et Pôle emploi Proposer des formations sur le territoire : secteur de l animation prioritairement

34 Rédaction d un livret complet du diagnostic avec de nombreux autres outils : o Monographies de trajectoires professionnelles o Autres cartographies o Proposition d une nouvelle forme de partenariat pour l accompagnement à la création d emplois mutualisés (Conseils pour la création d un GE territorial, formation à la gestion salariale )

35 Château de Bellevue 22 Rue Aristide Briand YZEURE Tél / fax :

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs

La mutualisation de l emploi. dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs La mutualisation de l emploi dans les champs du sport, de l animation socio-éducative et culturelle, du tourisme et des loisirs Définitions La mutualisation : néologisme, construit sur le terme de mutualité.

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT

GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT GRILLE D IDENTIFICATION A COMPLETER PAR LE CANDIDAT Raison sociale Adresse Téléphone Fax Mail Site Internet Identité structure Forme juridique/statuts N SIRET Code NAF Date de création Territoire d'intervention

Plus en détail

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle.

DEJEPS. Formation aux métiers de L animation. De janvier à décembre 2014 à Nice. Animation socio-éducative ou culturelle. Formation aux métiers de L animation DEJEPS Côte d Azur De janvier à décembre 2014 à Nice Animation socio-éducative ou culturelle Mentions : Développement de projets, de territoires et de réseaux & Animation

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

FICHE DE PROFIL DE POSTE

FICHE DE PROFIL DE POSTE FICHE DE PROFIL DE POSTE POSTE : Agent de développement sportif et/ou socio-sportif de secteur ou de bassin d activité CONVENTION COLLECTIVE : CCNS GROUPE : 1 METIER : Agent de développement Comité STRUCTURE

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD

MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD MAISON DE L EMPLOI PERIGORD NORD 2015 1 ORDRE DU JOUR Rapport d activité 2014 Les comptes 2014 Orientations & Budget prévisionnel 2015 Questions diverses 2 LE TERRITOIRE DE COMPETENCES 3 RAPPORT D'ACTIVITE

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.

Rendez-vous de l ESS régionale. Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch. Rendez-vous de l ESS régionale Chambre Régionale de l Économie Sociale Poitou-Charentes 60-68 rue Carnot 86000 POITIERS www.cres-pch.org %! "! $!!" # % " Les entreprises d économie sociale et solidaire

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis

C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F. Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis C O M I T E D E PA R T E M E N TA L O LY M P I Q U E E T S P O R T I F DE SEINE-SAINT-DENIS Pour un service Public du sport en Seine-Saint-Denis LES DISPOSITIFS D AIDE À LA VIE ASSOCIATIVE EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et Entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

DRJSCS. L emploi dans les clubs de tennis de Midi-Pyrénées

DRJSCS. L emploi dans les clubs de tennis de Midi-Pyrénées N 4 Novembre 212 LesCahiers de la J e u n e s s e DRJSCS Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale Midi-Pyrénées et Ligue Midi-Pyrénées de Tennis C o h é s i o n s o c i

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72

L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Bertrand LANGEVIN, Chargé de mission CEAS 72 LE CEAS : Centre d étude et d action sociale de la Sarthe Association créée en 1937, secrétariat social, la première étude

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Formations professionnelles à l'animation

Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT Formations professionnelles à l'animation DEJEPS - BPJEPS - BAPAAT VAE - Accès à la qualification Île-de-France 2014 / 2015 Trouver sa formation Nive 3 (BAC+2) Devenir coordinateur

Plus en détail

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne

Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Le financement des formations 2012 pour le secteur des Services à la personne Une mobilisation autour de la professionnalisation des salariés des Services à la Personne Réunion d information UNIFORMATION

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation?

Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Comment les Parcs accompagnent les changements et l innovation? Taux de sensibilisation à la question de l accompagnement social : 85 % des 22 Parcs questionnés estiment que le développement social est

Plus en détail

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation

Congrès fédéral 7 juin 2014. Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Les emplois d avenir Convention-cadre FFTT-MSJEPVA Congrès fédéral 7 juin 2014 Pôle Développement Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation 1 Rappel sur L emploi d avenir C est un dispositif d emploi

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE

ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE ELABORER SON PLAN DE FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE LE PLAN DE FORMATION 2 CONTEXTE L article 7 de la loi de 1984 modifié par l article 7 de la loi du 19 février 2007 stipule que : «Les régions, les départements,

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

développement des politiques éducatives territoriales (PEDT) en Loire-Atlantique

développement des politiques éducatives territoriales (PEDT) en Loire-Atlantique Groupe d appui départemental à la mise en place d un PEDT développement des politiques éducatives territoriales (PEDT) en Loire-Atlantique DDCS 44 1 L éducation, une mission partagée, à partager.. avec

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations LA SOLUTION POUR LES BESOINS DE GESTION, DEVELOPPEMENT ET FORMATION DU SECTEUR ASSOCIATIF Catalogue de Formations à destination des partenaires de l emploi associatif Asso Emploi Formation - 3 Rue Sainte-Adélaïde

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

TABLE RONDE DES METIERS

TABLE RONDE DES METIERS TABLE RONDE DES METIERS SECTEUR DE L ANIMATION Jeudi 28 mai 2009 Salle saint Antoine à Etampes ANIMER C EST QUOI? Réunir un groupe autour d une activité, lui donner envie de participer, proposer des idées

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

Formations professionnelles à l'animation Île-de-France - 2016 / 2017 DESJEPS - DEJEPS - BPJEPS BAPAAT - VAE

Formations professionnelles à l'animation Île-de-France - 2016 / 2017 DESJEPS - DEJEPS - BPJEPS BAPAAT - VAE Formations professionnelles à l'animation Île-de-France - 2016 / 2017 DESJEPS - DEJEPS - BPJEPS BAPAAT - VAE Trouver sa formation Nive 2 (BAC+3/4) Devenir directeur dans l animation Mention : Direction

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUES

REPERES METHODOLOGIQUES REFORME DES RYTHMES EDUCATIFS DANS LE CANTAL REPERES METHODOLOGIQUES ELABORER, METTRE EN OEUVRE ET SUIVRE UN PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PREFET DU CANTAL Direction Départementale de la Cohésion Sociale

Plus en détail

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE

1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE ADDITIF EXPLICATIF 1. STRUCTURATION FEDERALE BI POLAIRE Organisation de deux «secteurs» clairement identifiés dans leurs objectifs et missions. Sous la responsabilité d un pilotage unique, ces deux «secteurs»

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER

PRÉFÈTE DE LA MAYENNE. Les emplois d avenir DOSSIER PRÉFÈTE DE LA MAYENNE Les emplois d avenir DOSSIER DOSSIER DE PRESSE 6 février 2013 Les objectifs du dispositif s objectifs du dispositif Les emplois d Avenir ont pour ambition : - de fournir aux jeunes

Plus en détail

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs?

Fiche pratique. A qui s adresse les emplois d avenir? Quels employeurs? Fiche pratique A qui s adresse l'emploi d'avenir? Quels employeurs? Quel type de contrat de travail? Quelle durée de contrat dans le cas du CDD? Quels engagements? Quel suivi? Quel financement du contrat?

Plus en détail

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014

Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport. BOULOURIS 9 Juillet 2014 Offre de services d AGEFOS PME auprès des adhérents du Sport BOULOURIS 9 Juillet 2014 Intervention AGEFOS PME C est quoi AGEFOS PME? Quelques données chiffrées dans le champ du sport Les dispositifs de

Plus en détail

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION

01 NOS CHAMPS D INTERVENTION 01 NOS CHAMPS D INTERVENTION Secteur Sportif (Fédérations, Ligues, Comités, Clubs, OMS, Collectivités, Services de l Etat, Entreprises...) Secteur de la Formation Professionnelle (Formations diplômantes

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé.

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé. Janvier 2012 Le dispositif COACH ATHLE SANTE Fédération Française d Athlétisme Contexte Le dispositif COACH ATHLE SANTE a été lancé en septembre 2006 par la Fédération Française d Athlétisme dans le but

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Associations : la Ville d Avignon lance l appel à projets pour l aide à la création de 35 emplois d avenir Objectif de l aide :

Associations : la Ville d Avignon lance l appel à projets pour l aide à la création de 35 emplois d avenir Objectif de l aide : Associations : la Ville d Avignon lance l appel à projets pour l aide à la création de 35 emplois d avenir Le dispositif des emplois d avenir mis en œuvre par la loi du 26 octobre 2012 propose d aider

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

Cet objectif a été partiellement atteint

Cet objectif a été partiellement atteint 22 avril 2015 La loi n 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création des emplois d avenir a institué un nouveau dispositif de soutien à l emploi en réponse au taux de chômage important des jeunes (22,7%

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement :

Sport. Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : Sport Les Dispositifs Locaux d Accompagnement : ADDEL 75 Association omnisport (1 100 adhérents) : analyse organisationnelle et appui à la valorisation des activités. Association de tennis de table : appui

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE

PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Rencontre presse Jeudi 12 septembre 2013 PRO BTP S ENGAGE POUR LES AIDANTS DE PROCHES EN PERTE D AUTONOMIE Plus de 4 millions de Français1

Plus en détail

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE

LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Direction régionale du travail, de l emploi et de la formation professionnelle de Picardie Programme régional d animation des réseaux de parrainage en Picardie LE PARRAINAGE POUR L EMPLOI EN PICARDIE Décembre

Plus en détail

PREMIERE MISE A DISPOSITION

PREMIERE MISE A DISPOSITION POLY VAL PRESENTATION e avril 2010 personnes rencontrant des difficultés sociales et/ou professionnelles sur le Canton de Montrichard. Pour atteindre cet objectif, nous disposons de deux outils : les mises

Plus en détail

LES FINANCEMENTS SOLIDAIRES

LES FINANCEMENTS SOLIDAIRES Journées de l entrepreneuriat culturel et créatif (JDECC) Lyon, le 25 mars 2015 LES FINANCEMENTS SOLIDAIRES Présentation du réseau Rhône-Alpes Active 1 Le réseau France Active Réseau associatif créé en

Plus en détail

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS

OUVRIR LES PORTES DE LA BANQUE AUX JEUNES ENTREPRENEURS Contexte général de lancement de l expérimentation Pour des raisons indépendantes de notre volonté et de notre implication, la convention avec le Ministère a été signée à la fin du mois de décembre 2010.

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels Autres intitulés possibles : Chargé-e de projet Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e d études environnement

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Dossier d'inscription

Dossier d'inscription URCPIE DE FRANCHE-COMTÉ Formation Animateur spécialiste en EDD* DEJEPS* Développement de projets territoires et réseaux un métier * EDD : Environnement et Développement Durable DEJEPS : Diplôme d'état

Plus en détail

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012

Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Diagnostic Economie Sociale et Solidaire (ESS) Décembre 2012 Introduction : Eléments de définition de l ESS Des statuts : associations, coopératives, mutuelles et fondations Des pratiques et valeurs communes

Plus en détail

Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue. LRSET : à l écoute de vos projets

Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue. LRSET : à l écoute de vos projets Colloque des Présidents de Club et responsables d établissement 31 Janvier 2015 Port Camargue LRSET : à l écoute de vos projets Une ambition majeure : accompagner la professionnalisation et la structuration

Plus en détail

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93

Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Cahier des charges pour l animation de formations pour EVOLIA93 Contexte Evolia93, plateforme des services à la personne en Seine-Saint-Denis a pour mission la structuration et la professionnalisation

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr

Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - www.le-maison.fr Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF Le Maison - 01 30 59 75 03 - contact@le-maison.fr - Comprendre le CPF 3 Postulats de la loi du 5 mars 2014: Concevoir la formation

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE

LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Synthèse de l étude LES BESOINS EN COMMUNICATION DES PETITES ASSOCIATIONS EN FRANCE Février 2013 Enquête réalisée en Juin 2012 par Econovia auprès des Chargés de mission DLA Avertissement : Questionnaire

Plus en détail

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015

Petit déjeuner GRANDS COMPTES. Février/Mars 2015 Petit déjeuner GRANDS COMPTES Février/Mars 2015 Créée : MAJ : 13/02/2015 Créé le 13/02/2015 LS /PACAC Sommaire 1- Le Contexte/ La Réforme, 2- Les fonds mutualisés 2015, 3- En mode Projet : propositions,

Plus en détail

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com

AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT. www.agefos-pme-midipyrenees.com AGEFOS PME ET LA BRANCHE PROFESSIONNELLE DU SPORT Textes de référence et obligations Les dispositions de la CCN du Sport (7 juillet 2005 et étendue par arrêté du 7 décembre 2006) s appliquent à toutes

Plus en détail

PROJET DE FORMATION 2015

PROJET DE FORMATION 2015 PROJET DE FORMATION 2015 Contexte : Au départ, une demande de la part du mouvement sportif en terme de qui ne se trouve pas assez armé dans certains domaines et notamment lorsqu il s agit de structures

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport

Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport Parcours de Remobilisation Educatif Personnalisé Autour du Sport PRÉSENTATION UCPA Depuis sa création en 1965, l UCPA porte un projet humaniste et social ouvert à tous. Son engagement dans le champ de

Plus en détail

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE

Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE Projet CDOS 37 : POUR L AIDE AU DEVELOPPEMENT DES STRUCTURES SPORTIVES EN INDRE-ET-LOIRE 2012 SOMMAIRE 1. PRESENTATION DU COMITE DEPARTEMENTAL OLYMPIQUE ET SPORTIF (CDOS)... 3 1.1. MISSIONS... 3 1.2. RESSOURCES

Plus en détail